Thursday, April 27, 2017
Public Access


Category:
Category: All

27
April 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

  Jour de la Liberté - Afrique du Sud
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Le jour de la Liberté (en anglais Freedom Day, en afrikaans Vryheidsdag) est un jour férié en Afrique du Sud depuis 1995 qui commémore notamment la fin de la domination politique de la minorité blanche sud-africaine.

Institué par Nelson Mandela, le premier président noir du pays, cette date commémore la tenue des premières élections nationales multiraciales depuis l'abolition de l'apartheid et de l'entrée en vigueur de la nouvelle constitution intérimaire, négociée pendant 3 ans au sein de la CODESA entre le gouvernement de Klerk, le congrès national africain (ANC), le parti national et 19 autres partis politiques de plus ou moins grande importance ainsi que les représentants des Bantoustans. Le scrutin eut lieu du 26 au 29 avril. Sur un total de 22,7 millions d'électeurs, plus de 16 millions de Noirs votaient pour la première fois pour élire leurs représentants au parlement et dans les nouvelles législatures provinciales. L'ANC remporta 252 sièges sur 400 dans la nouvelle Assemblée et la majorité des suffrages dans sept des neuf nouvelles provinces. Le 27 avril est également la date de la levée du nouveau drapeau sud-africain et du nouveau statut de Nkosi Sikelel' iAfrika en tant qu'hymne national au côté de Die Stem van Suid-Afrika, l'hymne national depuis 1927.

Auparavant, depuis 1910, seuls les Blancs d'Afrique du Sud avaient toujours bénéficié d'un droit de vote sans restriction, mise à part une obligation de résidence d'au moins 5 ans dans le pays pour être élu, alors que les droits électoraux des Coloureds acquis précédemment dans la colonie du Cap et maintenu dans la province du Cap par le South Africa Act lors de la formation de l'Union sud-africaine avaient été rognés par une loi d'apartheid en 19564. La constitution sud-africaine de 1983 mit en place un parlement tricaméral où les indiens et les métis purent élire leurs représentants dans des chambres séparées tandis que les Noirs continuaient à n'avoir aucune représentation élue au niveau national.

Fête nationale du Togo
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'Indépendance en 1957

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Affiche de l'exposition

Du 21 février au 7 juin 2017
Lundi au vendredi 11h à 18h30
Samedi et dimanche 13h à 18h
Fermé les jours fériés

Entrée libre

Le Musée de La Poste propose l'exposition Rancillac Rétrospective du 21 février au 7 juin 2017 à l'espace Niemeyer.

Commissaire de l'exposition : Josette Rasle
Scénographe : Jean-Claude Salliou

Bernard Rancillac est l'un des grands noms de la peinture contemporaine. Il est l'inventeur d'une « nouvelle figuration » attentive aux réalités de la vie quotidienne et aux images dont les médias sont friands pour les faire accepter.

Peintre rebelle, il est aussi celui qui a décidé de rendre compte à sa manière de l'actualité de notre monde, histoire de déranger notre confort tiédasse et la bienséance du petit monde feutré de l'art.

La rétrospective de Bernard Rancillac proposée à l'Espace Niemeyer par le Musée de La Poste, actuellement fermé pour rénovation, réunit sur plus de 1300 m2 une centaine de pièces : peintures, objets, affiches, installations, collages... s'étalant de 1961 à 2015. Elle permet une approche complète et représentative du parcours de l'artiste né en 1931 et grande figure de la Figuration Narrative.

Dans le climat politique international des années 60, extrêmement tendu, il entame une réflexion sans concession sur la société de consommation, la culture populaire et l'actualité la plus brûlante.

Il partage alors sa vision de l'art et du monde avec un groupe de jeunes peintres en rupture avec l'abstraction, de nationalités diverses, aux aspirations pas toujours communes mais aux inspirations similaires. En 1964, avec le peintre haïtien Hervé Télémaque et le soutien du critique d'art Gérald Gassiot-Talabot, il organise au Musée d'art moderne de la ville de Paris, l'exposition Mythologies quotidiennes. Réunissant trente-quatre artistes, elle marque les esprits par l'utilisation qu'ils font de l'image à la fois banale et toute puissante. La Figuration narrative est née.

Profondément concerné par son époque, Bernard Rancillac puise dans un répertoire d'images très variées (cinéma, photographie, publicité, bande dessinée, roman-photo...) pour aborder les sujets qui lui tiennent le plus à cœur. Il les traduit par de grands aplats acryliques vivement colorés et d'inventions formelles d'une grande force plastique.

Exigeante, cohérente et subversive, son œuvre accessible au plus grand nombre, composée de séries sur lesquelles il a opéré et opère parfois encore de nombreuses variations (Mickey, musiciens de jazz, stars de cinéma...), témoigne selon Bernard Ceysson « de la volonté délibérée du peintre de miner la réalité, après avoir miné l'histoire de l'art ». Bien que l'effet plastique prévale sur toute autre préoccupation et que son combat premier soit avant tout la peinture, Bernard Rancillac utilise son pinceau comme un coup de poing non pour défendre une quelconque idéologie mais pour forcer le regard de celui qui ne veut pas voir.

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Jeune égorgée, 1998
Acrylique sur toile, 165 x 250 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Notre Sainte Mère La Vache n°2, 1972
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 116 x 89 cm, Musée des beaux-arts, Dole

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Section rythmique de Miles Davis, 1974
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 162 x 162 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Belfast, 1977
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 146 x 114 cm, coll. Martine et Michel Brossard, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Le Muezin, 2013,
Acrylique sur toile, 130 cm x 197 cm, coll. de l'artiste, Paris Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Les Afghanes, 2004, Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017
Acrylique sur toile, 130 cm x 195 cm, coll. de l'artiste, Paris

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Où es-tu, que fais-tu ?, 1965
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Huile sur toile, 178 x 195 cm, Centre Pompidou, MNAM-CCI

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Enfer-Paradis, 2007,
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 230 x 500 cm

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Gilda (Cinémonde n°56), 1989
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile, 195 x 130 cm, coll. privée

Exposition "Rancillac, Rétrospective"
Sakeo, (camp de réfugiés Khmers), 1996
Bernard Rancillac © Adagp, Paris, 2017 Acrylique sur toile,200x200 cm, coll. La Croix-Rouge monégasque - Don de l'artiste

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Du 4 février au 7 mai 2017
Tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Tarifs : Plein tarif 10 € / Tarif réduit 7 €

Pour la première fois après quatre siècles de séparation, sont réunis des tableaux des plus grands artistes hollandais du Siècle d'Or avec leurs dessins préparatoires. Après son succès à la National Gallery of Art de Washington pendant l'automne 2016, la Fondation Custodia est heureuse de présenter à Paris vingt-et-une peintures et une centaine de dessins, au nombre desquels deux rares carnets d'esquisses et un exceptionnel album offrant une immersion dans les ateliers du XVIIe siècle.

L'exposition dévoile le fruit des années de recherche de plusieurs spécialistes, qui se sont penchés sur la façon dont les artistes néerlandais utilisaient le dessin dans leur processus pictural. Sur les quelques milliers de dessins ayant traversé les siècles jusqu'à nous, ils ont réussi à en mettre certains en rapport avec une peinture identifiée. L'exposition bénéficie de prêts de nombre des plus grands musées et cabinets d'arts graphiques du monde. Aux côtés des œuvres de la Fondation Custodia et de la National Gallery of Art de Washington, on peut voir entre autres des peintures et des dessins du Metropolitan Museum of Art de New York, du Fogg Art Museum de Boston, du Rijksmuseum d'Amsterdam, de l'Albertina Museum de Vienne, de l'Ashmolean Museum d'Oxford, du British Museum de Londres, de la Gemäldegalerie ou encore du Kupferstichkabinett de Berlin.

Une section introductive illustre la pratique du dessin des peintres hollandais au XVIIe siècle. Avec leurs études esquissées d'après des modèles, leurs croquis exécutés dans la nature - capturant paysages, arbres et bâtisses pittoresques, animaux... -, leurs études de mains, de bras, de têtes... les artistes se constituaient un répertoire de motifs dans lequel ils pouvaient puiser à loisir pour créer leurs tableaux.

Cette plongée dans les coulisses des ateliers permet de comprendre les méthodes de création d'une quarantaine des plus grands peintres hollandais et de passer en revue tous les genres picturaux : de la nature morte aux marines, des intérieurs d'églises aux scènes mythologiques et bibliques.

Si Rembrandt (1606-1669) fut un formidable dessinateur, on connaît très peu de feuilles directement préparatoires pour ses tableaux. L'un de ces très rares exemples est cependant présent dans l'exposition : pour la composition complexe de son Saint Jean-Baptiste prêchant, le maître hollandais a étudié dans différents dessins le personnage central et la foule assemblée pour écouter le saint. On peut suivre l'artiste dans sa recherche d'une posture, d'une expression ou du détail d'un costume.

Scènes de genre et portraits jalonnent le parcours de l'exposition. Le public peut notamment admirer les études de compositions d'Adriaen van Ostade (1610-1685) qui les multipliait et détaillait ensuite certaines de ses figures dans des dessins à la pierre noire dont plusieurs exemples sont exposés.

Après les « reportages » de batailles en mer et « portraits » de navires des célèbres peintres de marines Willem van de Velde père et fils, le visiteur pourra se pencher sur les méthodes de création de plusieurs des meilleurs paysagistes hollandais. La vue plongeante sur Amsterdam que Jacob van Ruisdael (1628/29-1682) réalisa sans aucun doute sur le motif, depuis les échafaudages d'un bâtiment en construction, a été le point de départ d'un remarquable tableau. La feuille, quoique de facture très enlevée, fournit d'infinis détails pour la description de la ville au premier plan, tandis que Ruisdael extrapole la moitié supérieure avec un ciel nuageux dont il avait le secret.

L'exposition et le catalogue sont le résultat d'une étroite collaboration d'un groupe international de spécialistes, sous la houlette de Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, Peter Schatborn, ancien directeur du Cabinet d'arts graphiques du Rijksmuseum, Amsterdam, et Arthur K. Wheelock Jr., conservateur des peintures nordiques à la National Gallery of Art, Washington. Le catalogue, disponible en français et en anglais, constitue la première étude sur le sujet et offre un panorama complet du XVIIe siècle hollandais.


Catalogue
Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt
Fondation Custodia, Paris, National Gallery of Art, Washington, Skira editore, Milan, 2016
318 pp., 31 x 24,5 cm, ca. 300 illustrations couleur, relié
ISBN 978-88-572-3345-1
Prix : 59,00 €

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt" - Dirck Hals
Dirck Hals (1591-1656)
Études d'un homme assis, fumant la pipe, et de deux jambes, 1622-1627
Pinceau et encre brune, peinture brune, rehauts de gouache blanche, sur une esquisse à la pierre noire, 277 x 178 mm
© Rijksmuseum, Amsterdam

Exposition "Du dessin au tableau au siècle de Rembrandt"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "3 FOIS PAR JOUR"
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
3 FOIS PAR JOUR
une exposition de Idir Davaine, Yann Kebbi,
Baptiste Virot et Clément Vuillier, scénographiée par Jenna Kaes

vernissage le jeudi 27 avril de 17h à 21h
exposition du 28 avril au 20 mai 2017
=> la galerie sera fermée le lundi 1er mai !

Exploratrice et enjouée, la maison d'édition 3FPJ (prononcez « 3 FOIS PAR JOUR ») cavale dans un esprit collégial depuis 2010 et affirme sa ligne aventureuse à la Galerie Arts Factory avec « 3 FOIS PAR JOUR » sa première exposition collective. Slalomant entre image imprimée traditionnelle, art contemporain et design, les artistes de 3FPJ offrent des promenades graphiques et solitaires composées de héros tragi-comiques et de sentiers escarpés aux accents pop. Des couleurs fluo-nostalgiques au noir et blanc épuré, des tirages grand format à la microédition, 3FPJ donne aussi bien naissance à des publications entre beaux-livres et bandes-dessinées qu'à des œuvres originales en série limitée. Dessin, peinture, monotype, sérigraphie : le collectif prône des conditions de liberté technique et artistique.

L'exposition convoque des productions inédites, réunissant les travaux des protagonistes ayant mis le cœur à l'ouvrage de 3FPJ dès ses débuts : Idir Davaine, Yann Kebbi, Baptiste Virot et Clément Vuillier. Orchestrant la scénographie telle une installation in-situ scénarisée, Jenna Kaes tisse un dialogue entre la diversité de ces univers graphiques. « 3 FOIS PAR JOUR » est donc l'occasion propice à la parution d'un livre regroupant pour la première fois les quatre artistes. En parallèle, les auteurs réaliseront chacun quatre nouveaux « Livre-Poster ».

= > www.3foisparjour.com

IDIR DAVAINE
Né en 1990, Idir Davaine étudie aux Arts décoratifs de Strasbourg puis aux Beaux arts de Paris. En 2011 il co-fonde les éditions 3 fois par jour, avec lesquelles il publie de nombreux livres et collabore à des expositions. Son travail, aujourd'hui, se développe essentiellement par le dessin et la peinture.

YANN KEBBI
Yann Kebbi est né à Paris en 1987. Après un DMA illustration à l'école Estienne, il rejoint l'École des Arts décoratifs de Paris. Il travaille le dessin quotidiennement, entre gravures, monotypes et crayons de couleurs et collabore régulièrement avec la presse (Le Tigre, XXI, New Yorker, New York Times, Libération...)

BAPTISTE VIROT
Baptiste Virot est né en 1987 à Strasbourg où il obtient en 2012 le diplôme de la section Illustration des Arts décoratifs. Il est l'auteur et l'illustrateur de nombreuses bandes dessinées, publiées entre autres par Casterman, Les Requins Marteaux, Psoriasis Éditions ou L'Employé du Moi.

CLÉMENT VUILLIER
Né en 1989, Clément Vuillier est diplômé d'illustration de l'école Estienne. Il poursuit son parcours à Strasbourg où il obtient en 2012, un DNSEP d'illustration aux Arts décoratifs. Régulièrement édité par 3 FOIS PAR JOUR, Clément Vuillier collabore également avec les éditions 2024 (Le voyage céleste extatique, 2015) , la revue RELIEF et le Grand Palais.

Vernissage de l'exposition "3 FOIS PAR JOUR"


[18:00-21:00] Vernissage de Bastien Lattanzio "Ibiza"
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Vernissage de la nouvelle exposition chez OFR du photographe Bastien Lattanzio.

Celle-ci, consacrée à Ibiza, est un concentré de soleil, de mer et de végétation.

11 POSTERS - 50 exemplaires chacun - 50€ chacun

L'exposition dure jusqu'au 2 mai 2017.

Vernissage de Bastien Lattanzio "Ibiza"

[18:00-21:00] Vernissage de Mari Minato "Notes, entre deux fleuves"
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
Exposition du 27 avril au 22 mai 2017
Vernissage : Jeudi 27 avril à partir de 18 heures

Vernissage de Mari Minato "Notes, entre deux fleuves"
Mari Minato, Cyanite, Série Minéraux, 2017. Deux panneaux 20 x 30 cm, 20 x 30 cm, décalage 5 cm, diptyque, acrylique et aluminium sur toile. © galerie Eric Dupont, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de Raphaël Barontini "ODYSSEY"
Location:
La Traverse
Centre d'art contemporain d'Alfortville
9, rue Traversière
94140 Alfortville
M° Ecole Vétérinaire, RER D Maisons-Alfort - Alfortville
France
Phone : +33 (0)1 56 29 37 21
Mail : contact@cac-latraverse.com
Internet Site : www.cac-latraverse.com
Description:
du 27 avril au 24 juin 2017

Pour raconter les mutations culturelles liées au post-colonialisme et à la globalisation, Raphaël Barontini peint les visages d'une afropéaneité colorée, tonique, riche de diversités et fédératrice.
Avec une pièce musicale inédite de Mike Ladd.
Co-production Boesner/Champigny

Jeudi 27 avril de 18h à 22h, VERNISSAGE

SUITE DES ÉVÉNEMENTS AUTOUR DE L'EXPOSITION
tous les événements sont GRATUITS
Sur réservation à reservations@cac-latraverse.com

Samedi 13 mai de 17h30 à 19h, ATELIER D'ÉCRITURE _ pour les 12-16 ans
animé par Marc Verhaverbeke, des Amis de la Librairie L'Établi.

​Mardi 16 mai de 19h à 21h, ATELIER D'ECRITURE_adultes
animé par Marc Verhaverbeke, des Amis de la Librairie L'Établi.

Samedi 20 mai de 15h30 à 16h30, VISITE BLOUP'BLOP
Visite commentée pour les 7-11 ans.

Samedi 10 juin de 15h30 à 16h30, WELCOME MAMYS, PAPYS AND KIDS !
Visite intergénérationnelle ludique, pour les 7 à 77 ans et +.

Samedi 17 juin de 15h30 à 16h30, L'ART À PORTÉE DE MAINS
Visite commentée bilingue LSF/ français pour sourd.e.s et malentendant.e.s.

Vernissage de Raphaël Barontini "ODYSSEY"
Le Maure, 2017
220x157cm
impression et sérigraphie sur tissu

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "#1. Marcel Duchamp / Jean Dupuy"
Location:
Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Description:
CYCLE D'EXPOSITIONS EN AFFINITÉ(S)
#1. MARCEL DUCHAMP / JEAN DUPUY

28.04.2017 - 27.05.2017
Vernissage le jeudi 27 avril, à partir de 18h

Marcel et Jean. Duchamp et Dupuy. C'est une rencontre. Une de ces rencontres non fortuites entre artistes d'époques distinctes qui ne reposent pas spécialement sur une dette esthétique. À quoi tiennent-elles alors ? Sur quoi se fondent-elles ? Ou pour le dire autrement : qu'est-ce qui légitime ces rencontres d'un énième type ? On serait tenté de répondre sèchement : rien. Ou plutôt, si : les artistes eux-mêmes ! Oui, ce qui autorise ces rencontres, ce qui les rend irremplaçables, ce sont les artistes seuls, les artistes et rien qu'eux, hors de toute autre considération (...) Toute rencontre n'est pas le fruit du hasard. Et celle de Dupuy avec Duchamp procède du rendez-vous recherché. Car c'est en effet Dupuy qui a souhaité placer quelques-unes de ses oeuvres en regard du "Grand Verre" ("La Mariée mise à nu par ses célibataires, même"), de Duchamp, sans autre désir que de provoquer un dialogue. Autour de quoi ? D'une grande affaire, il faut le dire, un sujet essentiel : l'érotisme.

Arnaud Labelle-Rojoux

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "GÉOMÉTRIQUEMENT DOUCE"
Location:
Galerie Jean Fournier
22, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 97 44 00
Fax : +33 (0)1 42 97 46 00
Mail : info@galerie-jeanfournier.com
Internet Site : www.galerie-jeanfournier.com
Description:
NICOLAS GUIET, JANE HARRIS, PIERRE MABILLE, FLORINDO NANNI, OLIVIER SOULERIN

27 AVRIL - 3 JUIN

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "petits formats"
Location:
Galerie Monod
16, rue d'Ouessant
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 56 58 24 72
Mail : contact@galeriemonod.fr
Internet Site : www.galeriemonod.fr
Description:
Vernissage de l'exposition collective "petits formats"

[18:00-22:00] Vernissage du Grand Marché d'Art Contemporain
Location:
Place de la Bastille
Place de la Bastille
75004 Paris
M° Bastille
France
Description:
sur invitation

du 27 avril au 1er mai

[18:30-21:00] Vernissage de Bénédicte Pontet "SANS FILTRE"
Location:
Galerie Gratadou-Intuiti
Galerie Intuiti
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mobile : +33 (0)6 82 83 26 29
Mail : cg@galerie-intuiti.com
Internet Site : www.galerie-intuiti.com
Description:
Vernissage le jeudi 27 avril à partir de 18h30
Exposition du 27 avril au 20 mai

Modeler la délicatesse d'un front. Faire saillir l'os par un mélange de blanc de plomb, de pigment de titane, de colle et de vernis. Creuser la cavité oculaire par des ombres plus ou moins profondes pour y loger les yeux ; voilà tout mon travail, dit Bénédicte Pontet : « faire vivre et penser un visage sur une toile. »

Il y a les orbites, sombres et inquiétantes dont on perçoit la conception fine à travers la peau... Ces regards absorbés par une réalité qui leur fait face, qu'ils interrogent, qui nous questionnent, nous, spectateurs d'un combat soudain figé et contenu là tout entier.
Il y a les structures des crânes, travaillés jusqu'à l'obsession, qui composent une sorte de territoire à partir duquel se livrent l'âme, l'intériorité du peintre.
Il y a cette émouvante fragilité sur les visages qui semblent vouloir sortir du cadre, ou s'y perdre.
Il règne aussi, pourtant, dans ces portraits une incroyable force, une vitalité douce et grave.
En posant devant un miroir, l'artiste dépasse tant l'ego que le genre. Elle n'aime pas parler d'autoportraits : "Je suis un moyen, un support."

Pascale Geoffrois

Vernissage de Bénédicte Pontet "SANS FILTRE"

[18:30-20:30] Vernissage de Majida Khattari "Voile Noir, Masque Blanc"
Location:
Galerie Dominique Fiat
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 40 29 98 80
Fax : +33 (0)1 40 29 07 19
Mail : info@dominiquefiat.com
Internet Site : www.dominiquefiat.com
Description:
27 avril - 20 juin 2017
Vernissage jeudi 27 avril 2017 18h30 - 20h30

Si, à l'évidence, Majida Khattari s'intéresse au voile, c'est pour des raisons liées à sa culture marocaine, mais peut-être surtout pour des raisons qui relèvent de l'art et de la politique. Car, au-delà de la question identitaire, le voile s'inscrit dans une problématique qui fait aujourd'hui débat, surtout en France.

Majida a fait ses études en France et dès son arrivée, elle s'est trouvé impliquée, malgré elle, en vertu des circonstances, dans un réseau de polémiques et de controverses qu'elle a trouvé symptomatiques de la méconnaissance occidentale de la culture orientale voire méditerranéenne, mais aussi des cécités et des amnésies orientales quant à cette question (l'artiste aime à rappeler le discours de Nasser en 1953, alors qu'il était à la tête de l'Egypte, riant et se moquant des Frères musulmans qui lui demandaient d'imposer le foulard aux femmes).

Majida Khattari est une artiste à la fois transatlantique et trans-méditerranéenne. Elle vit et travaille à la fois au Maroc et en France, ce qui lui permet de mettre en perspective ces deux espaces que l'histoire unit mais qui possèdent entre eux beaucoup de non-dits. Le Maroc est la pointe occidentale du monde arabo-musulman ; la France la pointe occidentale du continent européen. Majida fait de cette situation le miel de son art.

Ses performances mettent en lumière les hypocrisies réciproques : le puritanisme forcené d'un côté, l'ostentation mercantile de l'autre. Ses photographies mixent parfaitement cette double influence. Majida a toujours regardé avec une attention soutenue les sources orientalistes de la peinture française (principalement Ingres et Delacroix). Son œuvre est hanté par la question de la peinture et ses photographies jouent avec ses sujets de prédilection (la femme, le vêtement, l'architecture) et avec les manières de faire qui relèvent de l'art pictural (la superposition, le clair-obscur). Ses dernières séries photographiques font entrer en émulsion le corps de la femme, le drapé et le décor en céramique du Mausolée du fondateur de Kairouan. Impossible de savoir ce qui de ces trois éléments est le plus mis en avant, tant ces registres se trouvent imbriqués, tressés les uns aux autres.

Tout se passe comme si le corps de ces femmes, le plus souvent alanguis comme des odalisques, se fondaient dans le décor et les arabesques du décor, disparaissaient sous les raffinements des tissus, ou, au contraire, surgissaient, tels des spectres, du fonds de l'architecture et des draperies. On pense alors au rapport inextricable et luxuriant du dessin et de la peinture chez Gustave Moreau, aux « transparences » d'un Francis Picabia faisant cohabiter et se chevaucher les registres iconographiques les plus dissemblables. On pense à Sigmar Polke jouant entre les dessus et les dessous de la peinture. La photographie n'est pas pour Majida Khattari du côté de l'enregistrement documentaire de la réalité, elle est utilisée comme un processus de transformation de la vision. Il y a de la rêverie dans ces images, une manière de transfiguration du réel. L'artiste retrouve ainsi l'esprit onirique et merveilleux des Mille et une Nuits, ce qui, en ces temps de régression généralisée, est une position éminemment politique.

Bernard Marcadé

Vernissage de Majida Khattari "Voile Noir, Masque Blanc"
Majida Khattari
Nature morte au masque
Tirage argentique
120 cm x 180 cm
édition de 3 + 1 EA
Courtesy of the artist and Dominique Fiat, Paris.
Les images en émulsion de Majida Khattari

[18:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Made In Paper, la collective autour du papier"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
27 avril - 27 mai 2017
Vernissage Jeudi 27 avril de 18h30 à 22h00

avec Chanoir, Anne Commet, Arthur Djoroukhian, Erika Giacalone, Juliette Jouannais, Alexandra Noat-Dumeste, Michel Perot...

Vernissage de l'exposition "Made In Paper, la collective autour du papier"
© Michel Perot, Futaie d'épicéas, stylo roller sur papier, 200x100cm



[19:00-22:00] Lancement du livre "Street art - 50 secrets de l'art urbain"
Location:
French Paper Gallery
French Paper Art Club
51, rue Volta
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Mail : contact@frenchpaperartclub.com
Internet Site : www.frenchpaperartclub.com
Description:
Les Editions Mango vous invitent à rencontrer l'auteur Marc Renaud et l'illustrateur RaidDog du livre événement "Street art - 50 secrets de l'art urbain" au French Paper Art Club ! Expo, cocktails et dédicaces au rendez-vous !

Lancement du livre "Street art - 50 secrets de l'art urbain"

[19:00-22:00] Soirée annuelle de l'ACPM
Location:
Salle Wagram
39, avenue de Wagram
5 bis, rue de Montenotte
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 86 86
Fax : +33 (0)1 43 80 96 95
Mail : contact@sallewagram.com
Internet Site : www.sallewagram.com
Description:
Dans le cadre d'un appel d'offres, l'organisation de l'événement a été confiée à OFFREMEDIA et à l'agence événementielle Konemara, dirigée par Christophe Dousteyssier.
Les 2 entités ont pour mission de renouveler l'événement avec un nouveau rythme, un nouvel habillage et des nouveaux contenus. OFFREMEDIA aura par ailleurs un rôle d'amplification de l'événement en amont et en aval. En outre, une nouvelle identité de l'événement sera également réalisée dans le cadre d'un travail mené par l'ACPM et dont les résultats seront révélés en mars.
« Ce nouveau format sera l'occasion d'exprimer concrètement le grand mouvement de reconquête de l'ACPM qui se positionne désormais comme un lieu central d'étude et de valorisation des marques de presse », indique Stéphane Bodier, Vice-Président de l'ACPM

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Humanité, édition 2017"
Location:
Galerie French Arts Factory
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 77 13 27 31
Mobile : +33 (0)6 60 53 60 54
Mail : vemoulin@frenchartsfactory.paris
Internet Site : www.frenchartsfactory.paris
Description:
Vernissage de l'exposition "Humanité, édition 2017"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés