Saturday, November 4, 2006
Public Access


Category:
Category: All

04
November 2006
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

  BNP Paribas Masters
Location:
AccorHotels Arena POPB
POPB
8, boulevard de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 40 02 60 60
Internet Site : www.bercyarena.paris
Description:
BNP Paribas Masters

Grand Marché d'Art Contemporain
Location:
Place de la Bastille
Place de la Bastille
75004 Paris
M° Bastille
France
Description:
du 31 OCTOBRE AU 5 NOVEMBRE

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-16:00] vernissage 3ème Exposition Internationale d'Arts Plastiques à Paris
Location:
Viaduc des Arts 57
Galerie des expositions temporaires SEMAEST
57, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 45 04 74
Mail : contact@semaest.fr
Internet Site : www.semaest.fr
Description:
Exposition Internationale d'Arts Plastiques à Paris
Jusqu'au 05/11/2006
Pour sa 3ème Exposition Internationale d'Arts Plastiques à Paris, l'association A2PAC a choisi un lieu privilégié : Le Viaduc des Arts, lieu de rencontre avec des artistes passionnés à la fois par la tradition et par la création contemporaine.
On pourra découvrir la diversité et la qualité des oeuvres d'artistes de tous horizons pour qui, Paris, représente le lieu culturel incontournable.
La peinture, la sculpture, la photographie artistique, la tapisserie, la céramique... seront représentées. L'invité d'honneur Jacky BLUTEAU, peintre reconnu, confirmé par son parcours dans le monde entier, sera entouré d'Artistes d'aujourd'hui de toutes origines (Afrique, Amérique, Asie, Europe) Les Artistes LATINO-AMÉRICAINS seront à l'honneur.
Ils exposeront leurs oeuvres aux couleurs de l'Amérique latine (Argentine, Brésil, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Mexique, Nicaragua, Pérou...) parmi lesquels :
Rafael DIAZ (Equateur), Martin REYNA (Argentine), J.M CALVET(Nicaragua), KINKAS (Brésil), CANDIDO CAPILLA (Mexique)...
Programme de l'exposition-vente :
Vernissage ambiance "latina" le Mercredi 1er Novembre de 18 à 21 heures
Vernissage ambiance "Jazz" le Vendredi 3 Novembre de 18 à 21 heures
Peinture en direct le Samedi 4 Novembre de 14 à 16 heures
Tirage de la tombola le Dimanche 5 Novembre à 16 heures.
ENTREE GRATUITE. Des moments de plaisir et de bonheur pour tous.

Tél. + 33 1 30 52 67 83


[15:00-21:00] 7 ans des Editions Filigranes
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
Filigranes Editions à la galerie Les filles du calvaire 7 ans...

Exposition du 4 novembre au 22 décembre 2006
Vernissage le samedi 4 novembre de 15h à 21h
Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris

C'est en 1999 que Filigranes Éditions et la galerie Les filles du calvaire ont débuté une collaboration étroite en publiant, grâce également à de nombreux partenaires, 23 ouvrages. Très naturellement dans le cadre de la thématique « Photographie et page imprimée » du Mois de la Photo à Paris en novembre 2006, nous souhaitons mettre en avant cette singulière collaboration en organisant une présentation de l'ensemble des livres de notre éditeur favori. L'idée est d'aménager un lieu de lecture qui se présentera comme un salon-bibliothèque dans la galerie. Parallèlement, un écran vidéo diffusera, en boucle, des entretiens avec 10 artistes, ou chacun abordera sa problématique et l'intérêt de voir son travail imprimé dans les pages d'un livre et l'importance d'une collaboration complice avec un éditeur.

2006 Esquives - Mireille Loup
2006 Paul Pouvreau - Monographie - Claire Le Restif et Emmanuel Hermange
2005 Le dehors absolu - Thibaut Cuisset, Philippe Lacoue-Labarthe
2005 La rue de Paris - Thibaut Cuisset, Jean-Christophe Bailly
2005 Eclats - Catherine Poncin
2005 Le témoin - Monographie - Gilbert Garcin, Armelle Canitrot
2004 Sans conte, ni légende - Catherine Poncin, Rajae benchemsi
2003 La suite d'Arles - Corinne Mercadier, Michèle Moutashar
2003 1955, Casablanca - Florence Chevallier, Mohamed Berrada
2002 Campagne japonaise - Thibaut Cuisset, Jean-Christophe Bailly
2002 City of chance - Andrew Savulich, Brendan Bernhard
2002 Simulacres - Gilbert Garcin, Anne-Marie Garat
2001 Du champ des hommes, territoires - Catherine Poncin, Emmanuel
2001 Paris Signes - Elizabeth Lennard, Lisa Liebmann
2001 Une femme de trente ans - Mireille Loup
2000 Jardins Botaniques - Elizabeth Lennard, Gérard Durozoi
2000 Monographie - Catherine Poncin, Paul Ardenne, Emmanuel Hermange
2000 Objects Lie On A Table - Elizabeth Lennard, Pièce de Gertrude Stein
2000 Tudi - Mireille Loup
1999 Détournement d'intention - Catherine Poncin, Jean-Paul Chavent
1999 Dreaming Journal - Corinne Mercadier
1999 La vie est un théatre - Gilbert Garcin, Yves Gerbal
1999 Carbonésie granulé - Sylvain Solaro

A venir
Claire Lesteven, première monographie
Vis à vis, Catherine Poncin
Corinne Mercadier, monographie


FILIGRANES Éditions
Lec'h Geffroy
22140 TRÉZÉLAN
Téléphone 02 96 45 32 02

Boutique
3 rue de Madagascar
75012 Paris
T/F 01 43 42 48 15

http://filigranes.revue.com

[15:00-21:00] Vernissage de Catherine Poncin "De l'image par l'image"
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
Exposition du 4 novembre au 22 décembre 2006
Vernissage le samedi 4 novembre de 15h à 21h

Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris

1996 -2006, soit dix ans de collaboration avec Catherine Poncin, plus d'une douzaine de travaux personnels ou issus de commandes et d'invitations et déjà six publications (1) nous ont donné l'envie de lui consacrer un temps d'exposition important avec une rétrospective de ces dix années à Bruxelles et une exposition de deux séries récentes dans le cadre du Mois de la photo à Paris dont le thème, la page imprimée, sied à merveille à son travail. Et qu'elle reprenne son terme fétiche de l'image par l'image comme titre générique illustre parfaitement son projet artistique.
En effet, cette artiste particulière raconte des histoires sans avoir recours à l'écrit car elle s'est inventée sa propre écriture à travers le champ photographique en prenant pour principale matière première les images des autres. Ecriture que Paul Ardenne qualifie fort justement de post-photographique car elle « re-crée » une oeuvre à partir de fragments d'images préexistantes qu'elle sélectionne à partir d'un amoncellement d'images glanées dans les archives de collectivités, de musées et de presse, dans des fonds d'entreprises ou familiaux, voire aux marché aux puces ou bien encore, à l'étranger, lors de voyages de recherche et de prises de contacts qu'elle peut inciter, parfois, par voie de petites annonces.
Les histoires qui en résultent semblent re-qualifier ce matériau, donner une vertu différente à ces micros fragments dont l'artiste transforme la nature en les agrandissant, leur conférant une indicible mais puissante qualité tant formelle que narrative. Le sens profond de ces narrations reste pourtant distant parce qu'il est sans doute intrinsèque à l'univers de la créatrice et parce que le spectateur se trouve dérouté par une sorte de renvoi dialectique de la charge potentielle de l'image vers une possible filiation, appartenance, à l'histoire personnelle de tout un chacun.

Bien plus de dix ans, en effet, que Catherine Poncin « re »fabrique des histoires, des vies peut être, à tel point que parfois on peut penser qu'elle cherche l'échange dans ce qu'elle communique, raconte. Pour autant, ce n'est pas si sur, car si échange il y a, Catherine ne nous parle pas directement, son histoire est déjà dite, elle l'a déjà vécu de son coté, au spectateur d'en inventer une autre pour lui. L'histoire est là, à sa disposition à condition qu'il re-parte de la sienne, de ses propres souvenirs et sentiments de la grande et la petite histoire. Il y a d'ailleurs, comme souvent, erreur sur l'interprétation de cette oeuvre pour celui qui veut comprendre sans sentir, sans s'impliquer. Parfois, on peut ainsi juger que ce travail est de l'ordre du cénotaphe puisqu'il part de traces mémorielles, d'une réutilisation de ce qui « a été ». Mais c'est un contresens, car c'est une renaissance et non une mémoire ad-memorium qui est célébrée, c'est une deuxième voire une troisième vie (si l'on tient compte de celle du spectateur) qui sont engagées à chaque présentation. D'ailleurs je me demande parfois, quand Catherine me raconte son investissement plus que personnel et sa manière intense d'aborder un travail qui tient pour une bonne part de rencontres d'esprits et de charges émotionnelles dont elle se sent tout à coup investie, si telle une chamane, elle ne possède pas une sorte de pouvoir de résurgence thérapeutique voire quasi mystique de notre mémoire et nos désirs enfouis. Un peu comme ces sorcières de l'ancien temps que l'on brûlait jadis car on ne comprenait par leurs vertus et qui, de nos jours, ont tant d'admirateurs.

Et il n'est d'ailleurs pas anodin que l'artiste soit souvent sollicitée (2) pour faire revivre un fond d'archives, l'histoire d'une ville ou d'une couche sociale, telle une guérisseuse de cette mémoire en perdition dont on sait que faire, malgré sa vitale importance. Les deux séries présentées à Paris sont ainsi issues de deux commandes : Du champs des hommes, territoires, commande de la Ville de Bobigny et Palimpseste, commande du Château Fernay Voltaire. Elles évoquent des histoires bien différentes l'une urbaine et sociale, l'autre intellectuelle et humaniste mais dans les deux cas la signature est élégamment présente.

En effet, au delà de cet étrange et attachant personnage que cette artiste a fini par incarner au fil des années pour ceux qui la fréquente, ce qui en résulte c'est un travail formellement magnifique qui décuple la force, le pouvoir et la beauté du photographique. Depuis quelques années, l'image est passée d'un lumineux grain noir et blanc du baryté à l'usage de la couleur mais toujours dans une explosion de la matière, dans l'usage des failles, des décoloration et des blessures de l'image comme si le défaut était plus signifiant que le sujet lui-même. L'association des images en diptyque, triptyque, polyptyques horizontaux ou stratifiés crée le fil narratif, la mise en scène pourrait-t-on dire. On n'est plus très loin, d'ailleurs, de l'idée de scénarii pré-cinématographiques qui tentent tant de photographes, mais je crois que le silence de l'image, pourtant si volubile, confère un statut privilégié à ce travail parmi le foisonnement des images contemporaines, l'investissant d'une dignité existentielle, d'une indicible aura, si particulière à ce travail.

Christine Ollier

(1) Editions

2006 mamèr.moi - dvd vidéo - collection point sur le i - Editions Incidences (à venir)
2006 Vis à Vis Editions Filigranes (à venir)
2006 Vertiges Editions .Filigranes (à venir)
2005 Eclats, Editions Filigranes
2004 Sans conte ni légende, Ed. Filigranes / Hors-Champs
2001 Du champs des hommes, territoires, Editions Filigranes
2000 Catherine Poncin, monographie, texte de Paul Ardenne, Editions Filigranes
1999 Détournement d'intention, co-édition l'oeil Ecoute et Editions Filigranes

(2) Commandes publiques pays

En cours :
Commande sur les archives Alstom - Conseil Général de Belfort, France
Commande du Centre Culturel Français de Constantine, Algérie
Commande Synesthésie et le du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, 93 et, France
Commande de la Médiathèque Intercommunale de Miramas, France
Centre Culturel Francais et lycée A.Dumas d'Alger, Algerie, 2006
Ecomusée de Fresnes, Musée des Pays de Seine et Marne, 2003
Mai de la Photo, Quimper, France, 2003
Palimpseste, Auberge de l'Europe, Fernay Voltaire, 2002
Rocca De Baldi, Provincia di Cuneo, 2002
Du champ des hommes, territoires, Ville de Bobigny, Seine Saint-Denis, 2001
Eaux d'ici, au-delà, Rencontres photographiques de Lectoure, 2000
Corps de classe, Musée Dauphinois, Grenoble, 1999
Clair Oscur, mémoire de fosses, Coproduction tourcoing, Sallaumines, 1999
Détournements d'Intention, Association l'oeil Ecoute-CR, Drac Limousin, 1996
Entre actes, E.A.P, Municipalité de Chatellerault, 1994

[15:00] Vernissage de Myriam Mechita "Désirer la flamme avant le brasier"
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
du 4 novembre au 22 décembre 2006

[15:00-21:00] Vernissage de Valérie Jouve
Location:
Galerie Xippas
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 27 05 55
Fax : +33 (0)1 40 27 07 16
Mail : paris@xippas.com
Internet Site : www.xippas.com
Description:
Vernissage de Valérie Jouve



[16:00-21:00] Vernissage d'Olivier Sévère "NON CONFORMES"
Location:
Galerie Sultana
10, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
Exposition du 4 Novembre au 23 Décembre 2006

Première exposition personnelle pour ce jeune artiste français en galerie à Paris.

En s'appuyant sur un vocabulaire formel simple et minimal, refusant les effets non nécessaires, le travail d'Olivier Sévère s'articule autour de différents thèmes antagonistes. Entre l'organique et le mécanique, le général et le particulier, l'intime et le public, il y a toujours une place au sein de l'écart. C'est cette zone au cœur d'une béance que dévoile la production plastique de ce jeune artiste. Ses sculptures hybrides, assemblages composites ; ses dessins ou ses photographies se donnent comme des formes interrogatrices, qui appellent le regard et le questionnent sur leur nature, leur fonction et leur raison d'être. La question du sens est au cœur de ce travail : le sens de nos objets familiers, le sens de structures autres, le sens de ces dessins, à la fois planches de médecine et motifs simples. Pour retrouver un regard, une curiosité et contre un formatage visuel, c'est le recours au déplacement, à la simplicité et à l'assemblage qui est prôné. De la finesse à la monstruosité, de la pudeur à l'exhibition, tout est question de proximité.
Vincent Gonzalvez.

La galerie Baumet Sultana est heureuse de présenter la première exposition personnelle du jeune artiste français Olivier Sévère.
Non Conformes présente un ensemble de sculptures récentes réalisées en partenariat avec des artisans ou des institutions telles que le CRAFT à Limoges ou la Monnaie de Paris.
Outre les notions physiques de poids, de forme, de gravité propres à la sculpture, l'artiste interroge, à travers ses œuvres, le langage même de la sculpture. Il procède par détournement, choisissant très précisément des matériaux inappropriés pour réinterpréter des objets manufacturés. Le marbre, le verre, le bronze ou la porcelaine, constituent ainsi l'expression des sculptures présentées, et leur accordent leur sens ou plutôt leur « non-sens ».
Ce regard tranchant sur la matérialité de ce qui nous entoure apporte une résistance au réel et questionne, de façon pneumatique, des notions contradictoires comme l'utile et l'inutile, la présence et l'absence, le réel et la fiction.
Dans les sculptures d'Olivier Sévère, la forme coïncide avec le tangible, alors que le fond tend vers l'improbable et nous oriente vers la conception de réversibilité.

[16:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Paris Art Moscou"
Location:
Espace Pierre Cardin
1, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 56 02 02
Mail : gdesabran@pierrecardin.fr
Internet Site : www.pierrecardin.com/Dculture/espace_cardin_gb.html
Description:
Exposition Paris Art Moscou 4ème édition...venez découvrir des artistes de la Russiantearoom!

Vernissage et dégustation de thé le samedi 4 Novembre 2006 à 16h30
(Festival du film Russe à l'Espace Pierre Cardin du 2 au 7 Novembre 2006)

Dans le cadre de la 4ème édition du Festival Paris -Art Moscou- l'Espace Pierre Cardin présente deux artistes issus de la Russiantearoom. Cette agence se fixe pour objectif, la promotion et la distribution des artistes russes contemporains. Venez découvrir Dou et Sergey Maximishin dont le travail révèle une grande créativité...




[17:00-20:00] Vernissage collectif d'artistes québécois
Location:
Galerie Art' et Miss
14, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 57 37 42
Fax : +33 (0)8 21 90 17 48
Mail : artetmiss@free.fr
Internet Site : www.artetmiss.fr
Description:
Exposition du 2 au 30 novembre 2006 :
Vernissage samedi 4 novembre de 17h à 20h.

Avec :
Anne DROUIN
Jean QUINTIN
Jocelyn D'AMOURS
CAR-Di (Caroline DION)
Anne LEMIEUX
Marie-Claude JACQUES
Rénald GAUTHIER
Yanina ROCK
Yvon DURANLEAU

Anne DROUIN, Anne LEMIEUX et Caroline DION auront également le plaisir de vous recevoir du 31 octobre au 5 novembre
au Grand Marché D'Art Contemporain - Place de la Bastille ( Tous les jours de 11h à 20h - Nocturnes 31 octobre et 3 novembre : 22h)

Rénald Gauthier exposera à Paris
Par Marie-Josée Carrier

Le peintre de Danville, Rénald Gauthier a été sélectionné afin de représenter la région de l'Estrie à Paris, lors d'une exposition de groupe qui aura lieu du 1er au 30 novembre prochain à la Galerie Art' et Miss, située dans le 3e arrondissement à quelques pas du Musée Picasso.

Sous le thème "Accents du Québec à Paris", 10 artistes présenteront des oeuvres créées aux couleurs du Québec, parmi ceux-ci on retrouve Marie-Claude Jacques, Caroline Dion, Anne Drouin, Lanina Rock, Yvon Duranleau, Jean Quintin, Anne Lemieux, Noël Hémond, Jocelyn D'amour ainsi que Rénald Gauthier. "La MRC des Sources peut s'enorgueillir que l'un des nôtre ait été choisi pour représenter l'Estrie à cette exposition à Paris. Cela aura sûrement des répercussions intéressantes pour lui et pour nous", a mentionné, par voie de communiqué, Anne Drouin du comité organisateur.

L'exposition se déroulera tout au long du mois de novembre et le vernissage aura lieu le 4 novembre en présence des dignitaires français et québécois.

Afin de rendre possible la réalisation de ce voyage, un tirage est donc organisé. Les artistes feront tirer chacun une toile dune valeur de 1000$ et il est possible de vous procurer un billet afin de participer au tirage chez Diffusion Déc'Art.

[17:00-20:00] Vernissage d'Eric Nehr
Location:
Galerie Anne Barrault
51, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 51 70 02 43
Mobile : +33 (0)6 62 28 51 68
Mail : info@galerieannebarrault.com
Internet Site : www.galerieannebarrault.com
Description:
du 4 novembre au 23 décembre 2006

Les figures découpent un fond, les yeux tournés la où la surface ne se plie pas, tournés plus loin que le cadre, ou plus à l'intérieur. Des portraits. De gens croisés ou cherchés. Ce qui reste d'un corps, de l'empreinte d'un visage, sans le posséder, l'étendre à la lumière.

La nouvelle exposition d'Eric Nehr propose ici une approche nettement plus conceptuelle du portrait, où la figure, le corps photographié n'est pas montré comme sujet psychologique ou esthétique, mais comme support incarné de l'abstraction, voire du monochrome.

Un visage intériorisé, hors de l'archétype, dont on ne sait pourtant que le prénom, qu'un fond coloré puise, révélé par une lumière qui chercherait à sécréter de l'absolu, comme une œuvre minimaliste de James Turell, ou un des carrés blancs de Kasimir Malevitch.

Une présence qui se révèle et se dérobe à la fois, au moment où elle se donne ; faisant résonner la disparition impliquée par l'acte photographique.

Présence support d'un mystère presque divin, à travers le visage d'une vieille dame dont il ne reste que les lignes, empreinte graphique dans la blancheur de son fond, ou, une peau mate d'enfant devenant brillante comme un soleil noir. Apparition fantomatique d'un homme presque transparent, spectrale sculpture gelée, au regard qui semble à la fois ouvert et fermé.

Le corps est utilisé ici, comme pourrait l'expliquer Robert Bresson, en un « instrument de précision », témoin d'une lumière passée de la neutralité à l'imperceptible mouvement, se révélant matière de chair, de couleur et de silence.

Peaux extrêmement blanches ou extrêmement noires, nuques inclinées, plissures, le regard ailleurs ou dedans, jamais le corps ou le visage ne sont là pour séduire ou raconter. Ils se tiennent, dans leur nudité, comme une pierre ou un ciel dans son mystère muet, au contact de la lumière.

Ce sont des couleurs saisies, comme celles d'un peintre, des carnations, de ce que donne un œil, de ce qui forme un tissu non opaque, recouvrant âme, ténèbres ou cellules.

Dans leur ensemble, dans leur communauté abstraite, les portraits d'Eric Nehr donnent à voir, plus qu'une simple exposition de photographies, une mise en espace où les présences se répondent du noir total à l'aveuglement.

Félicia Atkinson

Vernissage d'Eric Nehr





[18:00-21:00] Vernissage de Gregory Forstner
Location:
Galerie Jocelyn Wolff
78, rue Julien Lacroix
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 42 03 05 65
Fax : +33 (0)1 42 03 05 46
Mail : info@galeriewolff.com
Internet Site : www.galeriewolff.com
Description:
November 4 - December 23, 2006
Opening on Saturday 4, 6 PM

[18:00-21:00] Vernissage de James Welling
Location:
Galerie Nelson-Freeman
59, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 74 56
Fax : +33 (0)1 42 71 74 58
Mail : info@galerienelsonfreeman.com
Internet Site : www.galerienelsonfreeman.com
Description:
du 4 Novembre au 22 Décembre 2006
du mardi au samedi : 11h - 13h / 14h - 19h ou sur rendez-vous
vernissage le samedi 4 novembre à 18 heures

Galerie Nelson is pleased to present new four series of photographs by James Welling.
Since his groundbreaking 1980 photographs of aluminium foil, James Welling's work has interrogated photographic representation. In these recent works Welling looks intensely at color vision and at a set of interrelated questions concerning the materiality of photography. Welling's works have been largely seen in USA and Europe : in 2000, he had a retrospective show at the Wexner Center for the Arts which travelled to the LACMA. In 2002, a second retrospective took place in Europe, at the Palais des Beaux Arts in Brussels and recently, some of these photographs of L.A. were shown at the Centre Pompidou in the show « Los Angeles 1955 - 1985 »

Flowers
To create his Flowers, 2004-2005 James Welling made a group of photograms of flowers on black and white 24 x 20 cm film. He then printed each negative in one of Newton's 7 "primary" colors (red, orange, blue, green, yellow, indigo and purple) on large sheets of Kodak Endura Metallic chromogenic paper. In 2005 Welling made a new suite of photograms with multiple colors on the same sheet of paper. A second set these images were printed in a rust colored monochrome.

Hexachromes
For a number of years Welling has been experimenting with different ways of making color photographs using separation filters. By exposing film through red, green and blue Kodak tri-color separation filters, the images dissect additive color vision, which is both the foundation of color photography and of human vision. In his Hexachrome Photographs, 2006 Welling takes the tri-color process one step further by exposing color negative film through 6 color filters (red-green-blue and cyan-magenta-yellow.) In the resulting images, shadows moving across the subject (agave plants) are recorded as intense swaths of color.

Rocks
This series of straight-forward gelatin silver prints of beach rocks in Goleta, north of Santa Barbara, California underlines Welling's long standing exploration of abstraction and natural processes. Each tidal change produces a new composition. Over a period of days, Welling photographed the same 200 meter coastline to record the ongoing movement of rocks and sand.

Quadralaterals
In these completely digital images Welling continues to explore random processes and photographic abstraction. To begin the Quadralerals, Welling created and scanned 90 four-sided flat cardboard shapes. These were then entered into the three-dimensional program Maya. The digital quadralateral shapes were randomly scattered in the program and, using a mouse, Welling captured/photographed small configurations of shapes. Virtual shadows were added to indicate a directional light. Echoing Welling's previous abstract series ---Tile Photographs 1985 and New Abstractions, 1998--- the Quadralaterals force the viewer to ask what it is that they are looking at when confronted with an abstract photograph.

[18:30] Vernissage de sculptures et de parures en tissu de JSNA - C
Description:
Exposition le Samedi 04 Novembre 2006
Vernissage à partir de 18h30

Académie de Danse Anne-Marie DURAND
107 rue de REUILLY - 75012 PARIS
Métro : Daumesnil (Lignes 6 et 8) / Montgallet (Ligne 8)

La manifestation aura lieu de 10h00 à 22h00.

Au cours de cette manifestation gratuite, vous pourrez voir ses nouvelles oeuvres en tissu et pagne (sculptures en mouvement, parures, décoration, etc…).

Pour vous donner un avant goût de ses sculptures en tissu et pagne, vous pouvez voir ses œuvres sur le site Internet :
www.jsna-c.com

Mickaël COOVI

[18:30-21:00] Vernissage du collectif Plattform
Location:
Galerie Kamchatka
23, rue Charles V
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 42 71 22 59
Mail : info@kamchatka.fr
Internet Site : www.kamchatka.fr
Description:
jusqu'au 1er décembre
du mardi au samedi de 11h30 à 19h30, et sur rendez-vous

Une exposition, deux lieux, deux villes : Paris et Düsseldorf, villes de résidence des membres du collectif d'artistes Plattform. Des paysages intérieurs, comme autant de chemins physiques et mentaux entre un ici et un ailleurs...

Plattform est un collectif d'artistes pluridisciplinaires et européens qui soutient l'émergence de nouveaux talents avec une attention particulière pour la photographie.

Julia Kernbach a étudié de 1999 à 2006 à la Kunstakademie de Düsseldorf avec Thomas Ruff. Son travail traite des structures dans l'architecture et la nature. Elle tire ses structures naturelles de la forêt. Elle compose une image numérique à partir de la superposition de deux images, les travaille de façon à produire une image vraisemblable, et en confondant les structures des deux forêts produit l'image d'une forêt plus dense, dans laquelle les structures des deux images changent et se complètent.

Liza Nguyen, née en 1979 à Paris, possède un master de photographie de l'Ecole Louis Lumière et un master d'arts plastiques de l'Université de La Sorbonne. Depuis 2004, elle étudie à la Kunstakademie de Düsseldorf avec Thomas Ruff. Son travail traite des questions de la mémoire et de sa représentation dans une démarche mêlant esthétique et éthique. Son livre My father publié chez Schaden.com et son travail «Souvenirs du Vietnam» ont reçu plusieurs prix en Europe.

David Andrade est photographe et graphiste. Né en 1980, il est diplômé de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. À travers son travail photographique, il questionne la notion de territoire, de son appartenance ou non à celui-ci, de la distance ; se déchargeant du souci de vérité documentaire, il puise davantage des villes ou des paysages les narrations graphiques qu'il réarticule pour composer son image, toujours à la recherche de ses «chimères du territoire». Dans sa série «Un pas à franchir» il appuie ses images d'un poème qui installe l'auteur dans la série comme interlocuteur, mettant en face à face le territoire et l'identité, le lieu et l'individu.

Cécile Cuny est photographe et chercheuse en sciences sociales. Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure Louis-Lumière et titulaire du DEA de sciences sociales de l'Ecole Normale Supérieure et de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, elle réalise actuellement une thèse de sciences sociales à Berlin dans le cadre d'une cotutelle entre l'Université Humboldt et l'Université de Paris 8. Son travail explore les liens entre photographie et sciences sociales: elle utilise la photographie dans le cadre d'enquêtes de terrain et s'intéresse aux identités sociales et territoriales. Son travail «La Réunion, 75020» représentant les transformations sociales d'un quartier populaire de Paris, a fait l'objet d'une acquisition par le Musée Carnavalet et de plusieurs expositions en France.

Martin Denker est né en 1976 à Hambourg. Il a d'abord étudié la peinture puis la photographie aux Etats-Unis et à la Kunstakademie de Düsseldorf avec Thomas Ruff. Depuis 2002, il travaille en tant qu'assistant avec Andreas Gursky. Son travail consiste en des collages numériques de multiples images défragmentées, par lesquels il cherche à produire de nouveaux assemblages qui mettent la vision et la perception de la vérité dans notre monde d'images en question.

Plasticienne brésilienne, originaire de Brasilia, Karina Dias réside actuellement à Paris pour y réaliser un doctorat en Arts Plastiques à Paris 1 - Sorbonne. Ayant pour sujet de recherche la notion du paysage quotidien, sa pratique englobe des interventions sur le paysage, in situ, ainsi que des installations vidéo, in visu.

Elodie Pélissier est née en 1980 à Paris où elle a suivi des études en communication et gestion des institutions culturelles. La série «Holidays...In august...» est le fruit d'un travail effectué dans un premier temps au Vietnam en août 2004 - au cours d'une mission professionnelle d'une durée de six mois à Hanoi - complété de photos réalisées à l'occasion d'un séjour en Allemagne un an plus tard.

Nicola Roman Walbeck est photographe. Il est né en Suisse et travaille en tant que photographe indépendant à Düsseldorf où il a fait des études de communication et de design. Dans son travail, il s'intéresse aux représentations de l'architecture, de l'espace et à la façon dont ils sont perçus, ressentis et utilisés. Il a réalisé plusieurs expositions personnelles dans des galeries et des musées allemands.

Les Artistes
Julia Kernbach, Liza Nguyen, David Andrade, Cécile Cuny, Martin Denker, Karina Dias, Elodie Pellissier, Nicola Roman Walbeck

> Cette exposition est simultanément présentée à l'Institut français de Düsseldorf.






[19:00-22:00] Vernissage d'Eric Sempé / Denis Baudier
Location:
Centre d'Art Contemporain Chanot
Centre d'Arts Plastiques Albert Chanot
33, rue Brissard
92140 Clamart
M° Gare SNCF de Clamart
France
Phone : +33 (0)1 47 36 05 89
Fax : +33 (0)1 47 36 05 89
Mail : cacc@clamart.fr
Internet Site : www.cacc.clamart.fr
Description:
Mois de l'image
Eric Sempé, Denis Baudier

Vernissage le 4 Novembre 2006
Du 4 Novembre 2006 au 4 Décembre 2006
Mardi-Dimanche 14h-18h

[19:00-21:00] Vernissage de Jean-Marc Clairet "Féminité"
Location:
Espace Canopy
19, rue Pajol
75018 Paris
M° La Chapelle
France
Mobile : +33 (0)6 06 72 26 67
Fax : +33 (0)1 55 79 70 74
Mail : canopy@labelette.info
Internet Site : www.labelette.info
Description:
"Féminité" Photographies de Jean-Marc Clairet - Mois Photo-OFF
Du 03/11/2006 au 28/11/2006
Vernissage le samedi 4 Novembre 2006 à 19h

Dans le cadre du "Mois de la Photo-Off", l'Espace Canopy présente du 3 au 26 novembre 2006 une exposition du photographe Jean-Marc Clairet sur le thème "Féminité". Un travail précis, tout en ombre et lumière, flous et contours. Avec cette série, Jean-Marc Clairet nous montre son talent de photographe mais aussi de "compositeur" de l'image. Une rencontre avec l'artiste a lieu dimanche 12/11/06 à 16h00- entrée libre : il expliquera son parcours au public, en citant les créateurs qui ont influencé son travail artistique.
Le samedi 18/11 à 20 heures aura lieu une soirée littéraire animée par Françoise et Philippe Nottin. Les deux comédiens présenteront un choix de textes poétiques évoquant la féminité. Enfin, du 20 au 26/11, l'exposition accueillera les torso-colonnes du sculpteur allemand Winfried Kirches (Koln) : un échange artistique original, toujours autour du thème de la féminité.
Mercredi, jeudi, vendredi : 15h30- 19h30
Samedi : 11h30-20h00
Dimanche : 11h30-19h00
Sculptures :du 20 au 26/11/06 tous les après-midi et soirées.

NB :
12 novembre 2006 à 16h00 : Parcours avec le Photographe (pour reserver, cliquez ici

18 novembre2006 à 20h00 : Lecture « Feminite » en vers et en prose par Francoise et Philippe NOTTIN
PAF 5 euros
Pour réserver, cliquez ici

du 20 au 26 novembre 2006
L'EUROPE est a la CHAPELLE nous aurons le plaisir d'accueillir les torso-colonnes du sculpteur allemand kirches Ban. Le Chef de file du mouvement de l obstallation.

Conviviale en presence de l'artiste le mercredi 22 novembre a 19h00.

la galerie est ouverte samedi de 11h30 à 20h00- Dimanche du 11h30 à 19h00.
en semaine Mercredi - jeudi - vendredi de 15h30 à 19h30







[20:00-23:50] Bal des Etoiles
Location:
Le Pré Catelan
Route de Suresnes
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 44 14 41 00
Fax : +33 (0)1 45 24 43 25
Mail : leprecatelan-salons@lenotre.fr
Internet Site : www.precatelanparis.com
Description:
Bal des Etoiles

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés