Wednesday, May 30, 2007
Public Access


Category:
Category: All

30
May 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  77ème édition des Internationaux de France de Roland-Garros
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
http://www.rolandgarros.com

du 27 mai au 10 juin

Arc-en-ciel dans le Parc du Luxembourg
Location:
Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
75006 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
dans le Parc du Luxembourg, allée Saint Michel - sortie RER Luxembourg

L'arc-en-ciel dans le Parc du Luxembourg se prolonge jusqu'au 3 juin !

ArcEnCielage, (www.arcencielage.com), l'installation plastique qui habille des centaines d'arbres parisiens aux couleurs de l'arc-en-ciel a été inaugurée le 15 mai dernier dans le Parc du Luxembourg, avec la chaleureuse présence entre autres de M. Patrick Gohet, délégué interministériel en charge des personnes handicapées, de M. Paul Blanc, sénateur des Pyrénées Orientales et de M. Pierre Hérisson, sénateur de Haute-Savoie, sous le haut patronage de M. Christian Poncelet, Président du Sénat.

Devant le succès rencontré auprès du grand public et du Sénat, l'installation qui devait quitter le Parc du Luxembourg le 23 mai est exceptionnellement prolongée jusqu'au 3 juin. Il vous reste donc quelques jours encore pour profiter de ces couleurs rayonnantes qui habillent toute l'allée Saint Michel…

Entrée libre, aux horaires d'ouverture du parc

A propos d'ArcEnCielage :
« ArcEnCielage » est une installation plastique qui habille des centaines d'arbres parisiens aux couleurs de l'arc-en-ciel et sur lesquels sont inscrits 1000 prénoms, symbolisant le « Vivre Ensemble ». Conçu et développé au sein de l'IMPRO « Faites des couleurs ! », sous l'impulsion de Sébastien Lecca, artiste peintre plasticien, ArcEnCielage se veut un support d'expression et d'échange pour 40 adolescents porteurs d'un handicap mental, scolarisés au sein de l'Institut Médico PROfessionnel (IMPRO-APAJH). Leur enthousiasme pour les pratiques artistiques et la dimension collective du projet ont pour objectif premier de favoriser le changement de regard de notre société sur le handicap.

Les prochaines étapes du voyage d'ArcEnCielage :
- Place des Fêtes, Paris 19e, du 9 au 22 juin 2007 Inauguration le jeudi 7 juin à 14h00
- Place Lino Ventura, Paris 9e, du 12 au 22 juin 2007
Inauguration le mercredi 13 juin à 11h00

Enfin, l'exposition « Sébastien Lecca et les ArcEnCieleurs » se poursuit jusqu'au 31 mai à la galerie JM'Arts (36, rue Quincampoix paris 4ème). Vous pourrez y découvrir les peintures modulaires de Sébastien Lecca et l'étonnante sculpture musicale des jeunes de l'Impro "Faites des couleurs".

Contact presse : Isabelle Lebaupain
Tél. mob. : 06 61 32 27 08
Email : presse@arcencielage.com
http://www.arcencielage.com

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00-21:00] Exposition d'Arnaud CRASSAT
Location:
Le Triton
11 bis, rue du Coq Français
B.P. 13
93260 Les Lilas
M° Mairie des Lilas
France
Phone : +33 (0)1 49 72 83 13
Fax : +33 (0)1 49 72 83 11
Mail : contact@letriton.com
Internet Site : www.letriton.com
Description:
Du mercredi 30 mai au samedi 30 juin

http://www.myspace.com/arnaudcrassat

A noter : Possibilité de dîner sur place après le vernissage.
Réservations au 01 49 72 83 13. Le restaurant est ouvert du mercredi au samedi de 19h à 1h.

[18:00] Vernissage de Lee Jae-Soon "Informel"
Location:
Centre Culturel Coréen
2, avenue d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : ccc@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
30 Mai - 20 Juin

Lee Jae-Soon, née en 1979, a fait des études à Séoul, puis à L'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Christian Boltanski. Elle a déjà à son actif plusieurs expositions en Corée. Elle s'exprime à travers l'installation et la performance car elle tente de redécouvrir ce qui ne peut pas se mettre en mots. L'objet installé, le geste de la performance recherchent un contenu d'expression qui leur est propre et dépassent le langage verbal. Pour elle, le monde est un tissu de lignes et les gestes des êtres vivants font partie de ce tissu. Sa recherche artistique a pour but de rédécouvrir ce qui est dissimulé dans ces lignes.

Son travail relève de l'art l'informel. Lee Jae-Soon utilise des matières ordinaires (des fils à coudre, des éponges, du tissu, etc…). Elle assemble ces matériaux pauvres et souples pour produire des objets difficilement reconnaissables, mais qui évoquent, subtilement, des figures quotidiennes. Ils ne sont pas circonscrits dans une forme déterminée mais continuent de croître, de se transformer, de s'étendre, de proliférer.

On songe ici aux œuvres de la “soft sculpture” (Eva Hesse, Annette Messager, Joseph Beuys…) qui élargit le domaine de la sculpture par l'utilisation de matériaux d'une grande diversité. Sa manière d'exposer est très libre. Les objets sont posés sur le sol, accrochés contre le mur ou suspendus au plafond. Des processus naturels ont donc lieu à l'intérieur même de ces objets : ils prennent une forme particulière selon leur installation, le poids des matériaux, la manière dont on les a accrochés.

Les œuvres de Lee Jae-Soon acquièrent donc une certaine autonomie et se développent à la manière d'organismes vivants. Plus particulièrement, les objets de la série ”Histoire des insectes” (2006) sont faits de fils cousus dans un tissu, qui forment de légers dessins à l'intérieur de cercles en plastique et évoquent des micro-organismes observés au microscope.
De cette manière, l'artiste découvre les lignes dans l'informel de la vie et, en retour, la ligne libre crée une figure informelle.

Commissaire : Sou Hyeun Kim

[18:00] vernissage d'Odile Frachet "Emotive", peintures et sculptures
Location:
Galerie Valeurs d'Art
11, 13, rue Henri Michaux
75013 Paris
M° Tolbiac, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 45 81 40 71
Mail : gerard.payen@valeursdart.com
Internet Site : www.valeursdart.com
Description:
du 30 mai au 21 juin
du mardi au samedi de 14h30 à 19h

Odile Frachet, peintre et sculpteur
Mariage de formes, de couleurs, de matières, dans une recherche d'expression graphique. Expression naturelle, poétique et élégante qui renvoie aux représentations d'un extrême orient raffiné.
Compositions charnelles et intellectuelles, fruits d'une imagination et d'une simplicité qui conduit à des résultats qui dégagent harmonie et équilibre, mais aussi force et mouvement.
La réalité reste perceptible : opposition des matières rugueuses et soyeuses, impression d'énergie. Le rythme des compositions provoque notre imaginaire et nous laisse libres de nos interprétations et émotions.
Les œuvres d'Odile Frachet véritables portes ouvertes sur un monde qu'il nous reste à apprivoiser et s'approprier, ouvrent notre esprit à sa propre créativité, en sortant des chemins tracés par habitude et confort.

[18:00] vernissage de l'exposition collective "Hommage à l'artiste Sakher FARZAT"
Location:
Espace Galerie Europia
15, avenue de Ségur
75007 Paris
M° Saint-François-Xavier
France
Phone : +33 (0)1 45 51 26 07
Mobile : +33 (0)6 87 80 23 66
Fax : +33 (0)1 45 51 26 32
Mail : info@europia.org
Internet Site : europia.org/Galerie
Description:
http://europia.org/Farzat

du 28 mai au 2 juin 2007
Ouverture du lundi au samedi : 12h00 - 19h00 ou sur RDV

Avec la participation des artistes: Ola Abdallah, Youssef Abdelké, Sawsan Akil, Assad Arabi, Ezzeldine Chammout, Nagham Hodaifa, Bachar Al-Issa, Manhal Issa, Kazem, Boutrous al- Maari, Nassouh Zaghlouleh

Le cheminement de Farzat, depuis 1960, s'imprégnait aussi bien d'un parcours initiatique que visionnaire. Après une période d'un réalisme académique 1960-1961, puis d'expressionnisme fauviste 1962-1963, il se lance dans sa période cubiste qui voit la naissance d'une série bien connue intitulée « La nuit » en 1966.

Après des études aux Beaux Arts de Damas. Farzat, entre dans une période d'hibernation créatrice (1966-1967). C'est en 1968 qu'il entame sa propre vision picturale transmutant le monde de phénomènes au monde de l'essence. Il fait ainsi régresser les formes (vues) à leurs éléments principiels. Sa première exposition personnelle en 1972 montre le cercle et le carré peuplant ses toiles avec tout leur symbolisme dissimulé. En 1973-1974 la structure totémique agence ces éléments et devient un lieu d'émergence d'une dualité apparente qui aspire à l'unité absolue. Cercle et carré, eau et feu, horizontal et vertical, Farzat n'omettait jamais d'y mettre des repères, quelque part, des taches d'or susceptible de refléter l'indifférencié tant désiré.

Son séjour au Brésil, d'un an et demi (1976-1977), a enrichi considérablement sa palette qui devient un festival vivant et nuancé.

En 1977, Farzat s'installe à Paris, ses toiles totémiques verticales commencent à accueillir des zones chaotiques, d'où surgit un arc-en-ciel dilué. Début d'une voie parturiente, celle d'un alchimiste cosmique. Le chaos cachait bien un ordre qui allait bientôt apparaître.

Avec le temps, les éléments formels pénètrent le miroir de leur histoire génésiaque et commencent à disparaître sereinement pour laisser place à leurs ombres primales : Palpitations de lumière, vibrations de musique visuelle. Éléments pétries d'un résidu linaire (couleur/ligne) qui aspirent à atteindre leur propre origine : Point épiphanique, pureté de lumière primitive.

C'est ainsi que Farzat a voulu ramener le langage plastique à sa matière première « l'état plasmique ». Regressus ad uterum! Oui, la fusion de l'œuvre et de l'homme se concrétise par le retour de Farzat, lui-même, à la matrice cosmique.

[18:30] Conférence "LOGEMENTS "SOLARIS", RENNES, FRANCE" par Manuelle GAUTRAND
Location:
Pavillon de l'Arsenal
21, boulevard Morland
75004 Paris
M° Sully - Morland, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 33 97
Fax : +33 (0)1 42 76 26 32
Mail : infopa@pavillon-arsenal.com
Internet Site : www.pavillon-arsenal.com
Description:
MANUELLE GAUTRAND, architecte
Logements "Solaris", Rennes, France

Maîtrise d'ouvrage : Espacil
Maîtrise d'oeuvre: Manuelle Gautrand Architecte

[18:30] Vernissage "Des portraits pour changer le regard"
Location:
Mairie du 20ème arrondissement
6, place Gambetta
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 43 15 20 20
Internet Site : mairie20.paris.fr
Description:
Hall de la Mairie

Exposition du vendredi 25 mai au vendredi 8 juin

Cette exposition présente des photographies réalisées par Alexandre Dupeyron et des témoignages récoltés par les membres du conseil de lycéens sans papiers, également membres du CJ du 20e. Avec l'aide du journaliste, les jeunes ont interviewé leurs camarades, réalisé leur portrait et ainsi conçu neuf affiches qu'ils présentent pour la première fois à la mairie du 20e. Cette exposition sera ensuite diffusée dans les structures jeunesse et les établissements scolaires de l'arrondissement.

[18:30-22:00] Vernissage "Jeu double" de Dominique Dehais / Saadi Souami
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr
Description:
jusqu'au 1er juillet 2007

Dominique Dehais et Saadi Souami proposent une peinture où l'essentiel réside dans l'occupation réfléchie de l'espace de la toile ou du support.

A un moment où la peinture revient en force, le plus souvent en ré-investissant le champ de la narration, de la compilation, sans oublier les surabondances de matière, Dominique Dehais et Saadi Souami – 2 anciens élèves d'Olivier Debré – nous proposent une peinture où l'essentiel réside dans l'occupation réfléchie de l'espace de la toile ou du support (résine époxy, bois, aluminium pour Dominique Dehais).
La taille du support définit les limites de l'aplat coloré chez Dominique Dehais, tandis que grâce à quelques formes simples, ludiques, Saadi Souami découpe l'espace de la toile, comme pour mieux révéler la valeur de la peinture.

Saadi Souami dit à propos de sa peinture : «L'aspect général de mon travail est géométrique, mais cette géométrie se veut en situation précaire; cela veut dire que mon intérêt principal va surtout à son aspect fragile et défaillant, à son risque d'effondrement et aussi à ce qui la retient et lui résiste. Selon ce mode d'expression, la peinture finit souvent par ne tenir «que d'un fil» …» Aujourd'hui, les dernières toiles de Saadi confirment son souci de s'attacher à l'élémentaire de la peinture : un rectangle de couleur vert olive, gris pâle, beige ocré, peint en couche fine sur une toile dont on devine la trame, rehaussé d'une bordure en camaïeu, ou à peine contrastée. Après les boites vitrées, presque plates, où la couleur monochrome du fond était le sujet même de l'œuvre, Saadi Souami renoue avec les aplats colorés discrètement contrastés, jouant des infimes accidents du support et du tracé des formes.

«…L'origine du travail de Dominique Dehais est à chercher dans sa formation de peintre, où il a recueilli l'héritage des grands noms de l'abstraction, ceux des générations pionnières ou de leurs successeurs déjà confrontés à la menace du formalisme. Son travail est un questionnement sur la poursuite d'une démarche picturale radicale, sans représentation ni littéralité, perméable aux préoccupations de la société d'aujourd'hui et inscrite dans le circuit des médias et de l'information. Il pose la question de l'engagement politique dans l'art. Il s'intéresse à la figure de l'artiste en travailleur et confronte, via les moyens picturaux, le travail de l'artiste avec celui du non-artiste. Ayant longtemps exercé une activité professionnelle extra-artistique, il nourrit largement sa démarche d'une connaissance profonde des aspects humains, sociaux et syndicaux du milieu du travail. Il en résulte des installations à caractère sculptural, fortement architecturées et colorées, dans lesquelles le visiteur peut pénétrer et qu'il peut s'approprier. Divers éléments ou documents y sont présentés, l'invitant à éprouver son propre positionnement privé et à engager une réflexion sur les liens quotidiens entre art et politique à partir de sa situation personnelle. Qu'est-ce qu'une œuvre d'art sinon un produit, une marchandise fabriquée de main et d'humeur d'homme ?..»
Extrait du texte d'Olivier Grasser pour l'exposition «Placards», Maison de la Culture d'Amiens, Mai 2006.

[18:30] Vernissage de Lilya Pavlovic-Dear
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.atelier-z.org
Description:
du 30 au 31 mai
ouverture de 12h à 20h le 31 mai, en présence de l'artiste

Lilya, lauréate du prix européen francophone des arts 2007 Léopold Sédar Senghor - exposition de peinture, gravure, photographies et signature de livre

LILYA, artiste peintre, est née en 1947 à Topola en Serbie. Elle est graveur, sculpteur et photographe, dont de nombreuses oeuvres sont dans des collections privées et publiques en Europe et aux États-Unis. Elle a participé dans plus de 200 expositions de groupe et a eu 40 expositions personnelles en Europe et aux États-Unis.
LILYA a obtenu le diplôme de Master of Fine Arts du Chelsa College of Arts à Londres, Angleterre, elle a été professeur à la School of Fine Arts de UCLA Los Angeles pendant plusieurs années et à Washington DC (2003), elle a été nommée Chevalier artistique de l'Accademia Internacionale Greci à Marino Italie en 1998 et a obtenu la Médaille d'Argent pour les Arts, le Mérite et Dévouement Français la même année.
Elle figure dans les dictionnaires d'Art français et étrangers et est représentée par Parish Gallery, Washington DC, Gerdson Galerie Hambourg, Galerie Gérard Hadjer Paris, depuis 1978, elle vit et travaille à Paris et à New York.

[18:30] Vernissage de l'exposition collective "Errance : rêveries, chemins..."
Location:
Galerie EMBARGO
2, rue Lesdiguières
75004 Paris
M° Bastille, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 74 96
Fax : +33 (0)1 42 77 74 96
Internet Site : www.embargo.fr
Description:
du 29 mai au 9 juin

Mireille Mallet, céramiques
Marie Verlet Nezri, céramiques
Claire Wolfstirn, Bijoux


[19:00] Cocktail de clôture "African Summer"
Location:
Viaduc des Arts 57
Galerie des expositions temporaires SEMAEST
57, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 45 04 74
Mail : contact@semaest.fr
Internet Site : www.semaest.fr
Description:
Ouvert tous les jours du 14 mai au 3 juin
11h - 13h30 et 14h30 - 19h

Exposition de peintures, sculptures, mobilier, créations textiles et pièces uniques du Sénégal, Ghana, Côte-d'Ivoire, Cameroun, Zimbabwe.

Peintures : Camara Gueye, Emile Youmbi, Aïcha Aïdara, Ibou Sall.
Sculptures : MarieB, Niko, Cheikh Diouf.
Mobilier : César Dogbo, Jules Wokam, S. Allaoui.
Créations textiles : Isa.

Cocktail de clôture mercredi 30 mai à partir de 19h

Infos : Aude Minart, Tél. : 06 60 24 06 26
http://www.lagalerieafricaine.com

[19:00-23:00] Fête du Canard enchaîné 2007
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Fête du Canard enchaîné 2007

[19:00] Vernissage "les remarqués du CRAC 2006 : Catherine Seher et Madhu Basu"
Location:
Champigny-sur-Marne
Champigny-sur-Marne
94500 Champigny-sur-Marne
M° RER E Les Boullereaux - Champigny, RER A Champigny
France
Internet Site : www.champigny94.fr
Description:
Salle du Conseil Municipal - 14 rue Louis Talamoni

Du mercredi 30 mai au mercredi 20 juin
Entrée libre du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage le mercredi 30 mai à 19h

Catherine Seher et Madhu Basu sont deux peintres remarqués par le jury du CRAC 2006 (Salon d'art actuel : Créations Réalisations Artistiques Contemporaines). La peinture de Madhu Basu rappelle celle des peintres ex-pressionnistes abstraits américains tandis que les tableaux de Catherine Seher privilégient des personnages et des lieux avec une technique de composition très maîtrisée.

[19:00] Vernissage d'Edward Burtynsky "Manufactured Landscapes"
Location:
Centre Culturel Canadien
5, rue de Constantine
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)1 44 43 21 90
Fax : +33 (0)1 44 43 21 99
Mail : info@canada-culture.org
Internet Site : www.canada-culture.org
Description:
Du 30 Mai 2007 au 25 Août 2007
Mardi, Mercredi, Vendredi 10h-18h, Jeudi 10h-21h et Samedi 14h-18h

Parallèlement à son exposition au Théâtre de la photographie et de l'Image de Nice, le Centre culturel canadien présente la première grande exposition Edward Burtynsky à Paris. Artiste reconnu pour ses œuvres imposantes de paysages industriels, Burtynsky est actuellement l'une des figures les plus en vue de la photographie canadienne. Ses images explorent le lien complexe entre l'industrie et la nature. En combinant les éléments bruts, les matières premières des exploitations de carrières, de mines, de raffineries, des industries marines, de fabrication et de recyclage, Burtynsky crée des images éloquentes et expressives dévoilant l'étonnante beauté dans les lieux les plus inattendus. Ses œuvres révèlent l'empreinte de l'humanité sur l'environnement ; elles nous emmènent vers des lieux rarement visités - endroits où la surface de la terre est violemment creusée ou empilée avec des nombreuses couches de déchets industriels - où l'activité de l'homme a façonné les paysages de notre monde de manière significative.

Davantage des emblèmes de notre époque qu'un appel au changement social, les œuvres de Burtynsky ne sont ni missives politiques, ni simples exercices de couleur et forme. En tant qu'artisan du cliché photographique, il s'intéresse aux éléments de composition, d'éclairage, de couleur et de texture. En tant qu'artiste qui reconnaît l'impact de l'industrie sur l'environnement, il est fasciné par la manière dont les sites de manufacture abandonnés peuvent ressembler à de vieilles ruines, et reste émerveillé face à l'inadvertance de la technologie qui réussit à créer des paysages sublimes.

Vernissage d'Edward Burtynsky "Manufactured Landscapes"

[19:30] rencontre avec les auteurs de la revue "Le corps du texte"
Location:
En Marge
librairie-galerie-musiques
92, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Parmentier, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 77 10 78 12
Mail : info@en-marge.com
Internet Site : www.en-marge.com
Description:
A l'occasion de la sortie du n° 5inge de la très recommandable revue-affiche Le Corps du texte, nous vous proposons de venir rencontrer leurs auteurs.
Le tout sera agrémenté d'une performance enthousiasmante avec lecture du texte "Description du job" avec musique (clavier + flûte) et dessin en direct sur palette graphique par Sandrine Martin.

http://lecorpsdutexte.free.fr

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés