Tuesday, October 9, 2007
Public Access


Category:
Category: All

09
October 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition de Monsieur Balboa, Installation Vidéo
Description:
Surface to Air - 46, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

Monsieur Balboa vu par les 84

Du 3 octobre au 30 novembre

Bruno Michel / At Large
brunomichel@atlarge.fr
www.myspace.com/wallacabalboa


Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand - Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner – plus ou moins longtemps – leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets…
Odile Faliu


Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

abolition de la peine de mort
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
09/10/1981 : vote du projet de loi

Exposition de Kristine Mc Carroll “Le Temps beni des Colonies”
Location:
Galerie Marie-Laure de l'Ecotais
au fond de la cour
49, rue de Seine
fond de cour
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 81 89
Mail : aufondelacour@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieaufondelacour.com
Description:
du 21 septembre au 20 octobre

L'exposition “Le Temps beni des Colonies” est fondee sur l'histoire coloniale de la France en Indochine.

Kristine a soigneusement selectionné une dizaine des cartes postales de l'epoque coloniale avant de les reproduire numeriquement et a tres grande echelle sur de la toile. Elle les a ensuite subtilement “manipulees“ a l'aide de glacis a l'huile en y ajoutant ses commentaires socio-politiques pour denoncer, avec humour, les abus de la colonisation.

Déjà présentée au Goethe-Institut d'Hanoï (l'Alliance Française avait refusé d'exposer cette même exposition), l'exposition de Kristine Mc Karoll dépeint avec une certaine ironie la situation lors de la colonisation de l'Indochine par les Français : l'exploitation des autochtones, leur considération ("Ma Tonkinoise", voir ci-dessous)... Cette supériorité affichée en colonie tranchait avec l'image qui en était faite en métopole, où les manuels scolaires dépeignaient les colonisés comme des gentils exotiques fiers d'appartenir à la France.

Avis : l'exposition vaut le coup d'oeil autant par la technique originale (l'utilisation et le détournement de correspondances) que par la dénonciation de la présence française en Indochine, exprimée par un humour décalé et sarcastiques. Loin de culpabiliser les français pour ces actes, l'exposition révèle avec audace la vérité quotidienne de l'occupation française et exprime un respect pour le peuple indochinois.

Site de l'artiste :
http://www.kristinemccarroll.com

Portfolio :
http://www.kristinemccarroll.com/portfolio7.htm






"Ma Tonkinoise"

Fête de la science
Description:
http://2007.artsetmetiers.net/musee.php?P=214&id=184&lang=fra

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets – la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Plus d'informations sur l'exposition :
http://www.jeudepaume.org/?page=document&idArt=259&lieu=1&idDoc=436

Coupe du Monde de Rugby
Description:
De Marseille à Nantes, de Lyon à Toulouse, de Lens à Bordeaux, dix villes françaises vont accueillir des centaines de milliers de supporters. Du premier match, le 7 septembre, à la finale le samedi 20 octobre au Stade de France, 42 des 48 matchs que compte la Coupe du Monde se dérouleront dans notre pays.

Dès le 4 septembre, à l'Hôtel de Ville, l'exposition, "Rugby, un monde d'émotions", décline heure par heure une journée de rugby. Conçue par Jacques Verdier (directeur de la rédaction du Midi Olympique) avec la complicité de Fabien Galthié (ancien capitaine de l'équipe de France et entraîneur du Stade français), elle permet aux visiteurs de mieux percevoir la singularité de ce jeu : des préparatifs et de l'arrivée au stade aux fameuses fêtes des troisièmes mi-temps, c'est tout un monde qui se révèle (exposition gratuite ouverte jusqu'à fin novembre).

Dès le 7 septembre, le parvis s'habille aux couleurs de l'événement. Sur cette esplanade de 2500 m2, l'ensemble des 48 matchs sont retransmis sur un écran géant placé sur la façade de l'Hôtel de Ville.

Stade Charléty : ateliers d'initiation au rugby, retransmission des matchs ou tournois de démonstration (une rencontre entre des avocats français et des avocats néo-zélandais est notamment prévue), toute la famille du rugby se donne rendez-vous dans ce stade de 20 000 places.

Le Trocadéro abrite le village officiel des supporters de la Rugby World Cup. Lieu de convivialité mais aussi lieu d'information, le site du Trocadéro permet de suivre les matchs sur une quinzaine d'écrans et de participer à différents ateliers.

Enfin, en hommage à l'International Rugby Board, la Tour Eiffel sera mise en lumière dès le 6 septembre.

Exposition « Il est temps de… » de PIERRE AMIEL
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Description:
du 1er août au 30 novembre 2007

En raison du succès de l'exposition du peintre Pierre Amiel, l'Espace Oscar Niemeyer prolonge cette dernière jusqu'au 30 novembre 2007.

Le lieu étant accessible uniquement en semaine, du lundi au vendredi de 9h à 18h, il ouvrira en outre exceptionnellement le samedi 20 octobre, de 10h à 18h, pour une visite libre de l'exposition, en présence de l'artiste.

A l'approche de la célébration du centenaire du célèbre architecte Oscar Niemeyer, son espace éponyme situé au Siège du Parti Communiste Français, classé depuis peu Monument Historique, accueille une exposition importante de l'artiste peintre franco-chinois Pierre Amiel. « Il est temps de… », une « rétrospective instantanée » née d'un besoin vital, suscité par le temps qui s'écoule, de porter aujourd'hui son regard sur une vie consacrée à la peinture, au travers de 60 toiles, de format 60 x 60 cm, et de plusieurs très grands formats.
L'architecture souterraine de l'espace Oscar Niemeyer, offrant un horizon à la fois large et protecteur, aux lignes courbes et sobres, sert à merveille l'extrême sensibilité de l'œuvre picturale. L'énergie intense du geste, de la matière et de la couleur, confrontée à un lyrisme toujours lucide, révèle à notre imaginaire de multiples paysages intérieurs et invite les visiteurs à un véritable voyage cosmique.

Pour toute information, contacter Isabelle Lebaupain - chargée de communication - 06 61 32 27 08 - ilebaupain@hotmail.com

http://www.pierreamiel.com


08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00] Inauguration de l'exposition "Chaïm Soutine"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 27 janvier 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

[18:00-21:00] vernissage "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : boulakia@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Chagall, Dufy, Lam, Basquiat et Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions – fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde – qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

[18:00-20:30] vernissage collectif
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : citedesarts@citedesartsparis.net
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Xiang Wei, Lai Yuan, Huang He et Mao Zong Zhong

10 au 14 octobre (espace musique)

[18:00] vernissage de Binet (planches de bandes dessinées)
Location:
Galerie Frédéric Bosser
4, rue Dante
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 43 54 11 64
Fax : +33 (0)1 43 54 04 74
Mail : site@bfb.fr
Internet Site : www.bfb.fr
Description:
du 9 au 27 octobre

[18:00] vernissage de LAURIS PAULUS et MILO KELLER
Location:
Galerie Frédéric Moisan
72, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 49 26 95 44
Mobile : +33 (0)6 11 28 67 84
Mail : contact@galerie-fmoisan.fr
Internet Site : www.galerie-fmoisan.fr
Description:
La galerie reçoit la galerie Motte et Rouart, qui présente les photographes LAURIS PAULUS et MILO KELLER.

Vernissage le 10 Octobre 2007
Du 10 Octobre 2007 au 10 Novembre 2007
mardi-samedi 11h-19h

[18:00-21:00] vernissage de Louis Deledicq "Les oiseaux d'Irène", dessins et céramiques
Location:
Hôtel Libéral Bruant
Art Moderne et Contemporain
1, rue de la Perle
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 96 74
Fax : +33 (0)1 42 71 14 86
Mail : verhalle.caroline@wanadoo.fr
Description:
du 10 octobre au 30 novembre
du mardi au samedi de 14h à 18h

louisdelediq@yahoo.fr

[18:00-21:00] vernissage de Sébastien Nahon "Les années Dado, peintures et sculptures"
Description:
Hôtel de Missa - 12, rue Barbette - 75003 Paris

du 10 octobre au 30 novembre
du mardi au samedi de 14h à 18h

sebastien.nahon@wanadoo.fr

[18:00-22:00] vernissage de l'exposition « CERCLES » de Herman Steins et Toshihiro Kozuma
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
http://www.espacebeaurepaire.com/archive/Cercles.html
http://www.espacebeaurepaire.com/archive/Herman_Steins.htm
http://apacc.canalblog.com/archives/2007/10/01/6388833.html

du 9 au 14 octobre 2007



[18:00] vernissage des gravures de Christos SANTAMOURIS
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
L'Alliance française s'associe à l'hommage rendu à l'écrivain Nikos KAZANTZAKI, à travers les gravures de: Christos SANTAMOURIS

du 8 au 19 octobre

[18:30-22:00] vernissage "Face moi !", photographies de Eric Vazzoler
Location:
Centre Iris pour la Photographie
la galerie, l'école
238, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 06 09
Fax : +33 (0)1 48 87 06 51
Mail : galerie@centre-iris.fr
Internet Site : www.centre-iris.fr
Description:
Du 10 octobre au 15 décembre 2007
Vernissage le 9 octobre 2007 de 18h30 à 21h

[18:30-21:00] vernissage collectif d'artistes uruguayens
Location:
Ambassade de l'Uruguay
15, rue Le Sueur
75116 Paris
M° Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 00 81 37
Fax : +33 (0)1 45 01 25 17
Mail : amburuguay.urugalia@fr.oleane.com
Description:
Du 10 au 19 octobre 2007 de 10 à 17h

Exposition des artistes uruguayens Yanny Ippoliti, Enrique Medina, Fernando Oliveri, Carlos Presto et Adolfo Sayago

[18:30-22:00] vernissage d'exposition collective "NOS IDENTITES / PART 2"
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr
Description:
vernissage le mardi 9 octobre de 18h30 à 22h
exposition du 9.10.07 au 8.11.07
mardi au vendredi 14h-19h, samedi 13h-19h

avec : DOMINIQUE DEHAIS, LAURENT FIÉVET, MARIE-AMÉLIE PORCHER

CDP :
http://www.galerielaferronnerie.fr/docs/m8806HdUkmmYr08z.doc

[18:30-21:00] vernissage de Raymond GUERIER
Location:
Galerie Sabine Vazieux
16, rue de Provence
75009 Paris
M° Le Peletier, Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 48 00 91 00
Mobile : +33 (0)6 60 05 14 57
Fax : +33 (0)1 48 00 97 00
Mail : contact@vazieux.com, vazieux@orange.fr
Internet Site : www.vazieux.com
Description:
du 9 au 27 octobre 2007


[19:00] 1er anniversaire de l'agence de communication FFL (Fred Farid et Lambert)
Location:
Hôtel Fouquet's Barrière
46, avenue George V
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 40 69 60 00
Fax : +33 (0)1 40 69 60 05
Mail : hotelfouquets@lucienbarriere.com
Internet Site : www.lucienbarriere.com/localized/fr/hotel/etablissements/paris_hotel_fouquets_barriere.htm
Description:
http://www.9oct.fr

[19:00] Inauguration de l'exposition "Sur les traces de Moniuszko à Paris"
Location:
Société Historique et Littéraire Polonaise
Bibliothèque Polonaise de Paris
6, quai d'Orléans
75004 Paris
M° Pont Marie, Maubert - Mutualité, Jussieu, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 55 42 83 83
Fax : +33 (0)1 46 33 36 31
Internet Site : www.bibliotheque-polonaise-paris-shlp.fr
Description:
du 10 octobre au 09 novembre 2007
du mardi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 9h à 13h

Dix-neuf artistes contemporains polonais travaillant dans différentes techniques - peinture, gravure, photographie, sculpture, tapisserie et création d'objets d'art - rendent hommage à Stanislas Moniuszko (1819 - 1872), célèbre compositeur polonais, considéré comme le père de l'opéra polonais. Ses adaptations de la musique folklorique pour l'opéra remontaient le moral à ses compatriotes à un moment où l'Etat polonais n'existait pas sur la carte de l'Europe. Moniuszko a séjourné deux fois à Paris; c'est ici que son talent s'est dirigé vers la musique nationale et folklorique. Le "Plein-air: Sur les traces de Moniuszko" présenté à Paris est la septième manifestation de ce genre qui lui est consacrée en Europe, après l'Ukraine (deux fois), la Lituanie, la Russie, la République tchèque et l'Allemagne.

[19:00-22:00] Soirée Dunhill
Description:
avenue de la paix

[19:00-21:00] Vernissage de Natalie Miel
Location:
Hôtel Beaumarchais
3, rue Oberkampf
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 53 36 86 86
Internet Site : www.hotelbeaumarchais.com
Description:
du 27 septembre au 30 octobre 2007

Infoline : +33 (0)6 99 55 75 75

Goûter d'Annie > le dimanche 14 octobre 2007 de 15 à 18 heures (15euros)
Réservation obligatoire (Places limitées) > Paiement CB au 01 40 46 94 03
Annie : +33 (0)6 11 90 25 34 ou soireesdannie@orange.fr

Natalie Miel est née le 30 Juin 1962 à La Mure (Isère).
Elève de Jean Bertholle à l'Académie Saint Roch.
Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris
Il y a du bonheur, elle peint et nous enchante par ses espaces colorés et interprète les dimensions de sa réalité personnelle.
Nombreuses expositions personnelles et collectives en France (Paris - Marseille - Saint Paul de Vence) mais aussi en Suisse, en Algérie, au Liban, aux Etats Unis et en Chine.
Un événement orchestré par Euro-Talents

Partenaires
www.art-express.fr
www.pressbook.com
www.citedelimage.com
www.allo-coaching.com
www.soireesdannie.com

Téléchargement invitation :

format pdf >
http://download.yousendit.com/ED81823F52582853

[19:00] Vernissage de l'exposition de GIEFEM «A part ça... tout baigne»
Location:
Maison de l'Alsace
39, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : +33 (0)1 53 83 10 10
Fax : +33 (0)1 42 25 92 61
Mail : info@maison-alsace.com
Internet Site : www.maison-alsace.com
Description:
du 10 octobre au 21 novembre
du lundi au vendredi de 11h à 19h et le samedi de 11h à 17h

La Maison de l'Alsace à Paris vous invite au vernissage de «A part ca... tout baigne» - Exposition GIÈFEM LE MARDI 9 OCTOBRE À 19h

Jean-François Mattauer, entre au journal L'Alsace en 1967 comme apprenti compositeur-typographe.
En 1972, il devient dessinateur-retoucheur à la photogravure du journal. Ses premiers dessins paraissent en 1974. L'Oeil de Gièfem paraît tous les jours sur la page 3 des quotidiens L'Alsace et Le Pays depuis 2003. Le caricaturiste expose une vingtaine d'oeuvres du 10 octobre au 21 Novembre.
(Exposition ouverte du lundi au vendredi de 11h à 19h et le samedi de 11h à 17h)

[19:00-22:00] vernissage "S T E N O - P O R T R A I T"
Location:
L'Aiguillage galerie
19, rue des Frigos
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterand, Quai de la Gare
France
Phone : +33 (0)1 45 84 52 46
Fax : +33 (0)1 43 55 64 37
Internet Site : www.aiguillage.org
Description:
vernissage "S T E N O - P O R T R A I T"

[19:00] vernissage "Satyagraha" de Catherine Dedieu Lugat
Location:
Maison Champs Elysées
Ex Press Club de France
8, rue Jean Goujon
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 40 74 79 79
Description:
du 8 octobre au 9 novembre 2007
Vernissage le 9 octobre à partir de 19h

C'est le nom donné à cette exposition car il évoque les 3 sources principales d'inspiration de la photographe plasticienne Catherine Dedieu Lugat : le métal, la terre et le végétal !

L'observation de détails de notre environnement citadin ou bucolique, très réaliste, donne lieu à la réalisation de photographies très abstraites.

Sensations de reliefs et de contrastes, choc des couleurs, opposition des matières, sont la base de ce travail. L'imagination du spectateur de ces images fait le reste.

C'est pourquoi le « mode de lecture » idéal de ces tableaux photographiques est le grand format, sur d'autres supports que le papier photo, afin d'aiguiser les sens et inviter au rêve…

Déjà quatre années de travail dans les rues de Paris, de Marrakech, en Provence ou dans le Périgord, en Normandie ou sur les bords de Marne… qui ont généré une production de plus de 200 tableaux photographiques signés CD'Elle.

« Touchée par ce que je perçois de la vie généreuse à chaque instant ; émue par la force des petites joies plutôt que tendue vers la recherche du grand bonheur ; émerveillée par la force de la vérité qui m'entoure, je me suis décidée à montrer le résultat de cette démarche.

C'est pour partager cette vision qui transforme le détail en infini imaginaire, pour faire naître ou faire redécouvrir ce goût d'apprécier ici et maintenant ce que nous avons sous les yeux, que je dévoile une trentaine de tirages sur châssis ou aluminium dans un lieu qui m'est cher, qui a ponctué ma précédente vie professionnelle, celle d'attachée de presse depuis plus de 20 ans »

Satyagraha : (*)Néologisme créé par Gandhi signifiant force de la vérité en hindi.

http://www.cdelle.fr

contact :
marie-pierre Medouga-Ndjikessi
06 22 78 71 38 - www.mp-c.eu
mp.medouga@orange.fr


[19:00-21:00] vernissage de Caroline Coppey et Georgia Russell
Description:
Bibliothèque Aragon - 14 rue W. Rousseau - 94 600 Choisy-le-Roi - Informations au 01 55 53 51 57

Exposition des peintures de Caroline Coppey et des livres et papiers découpés de Georgia Russell

Vernissage le 9 Octobre 2007
Du 9 Octobre 2007 au 3 Novembre 2007

Caroline Coppey présentera des peintures, « chiffons » et « palettes » dans la galerie, un travail sur la couleur qui décline la gamme des rouges, bleus, jaunes et orangés, toutes ces couleurs étant élaborées à partir de pigments sans aucun mélange. Les taches circulaires flottent sur le blanc de la toile ou du papier, « le thème central restant la relation entre les couleurs, la lumière et l'espace interstitiel ». Dilution, saturation, contraste, multiples associations, fond ouvert ou recouvert, il s'agit de peinture et de «l'infinie variété des couleurs de la nature », dans « une entreprise démesurée qui a à voir avec l'infini, avec la science de la combinatoire, avec la chimie des mélanges, avec la physique des textures et des rayonnements ».

A côté des travaux fourmillants de couleurs de Caroline Coppey, les créations de Georgia Russell font preuve d'une grande économie colorée. A l'aide d'un scalpel, Georgia Russell découpe photos, livres et partitions en minces languettes. Le volume fleurit, s'expanse, déploie un enchevêtrement de franges qui ondulent et semblent s'envoler. C'est le sens profond du livre, l'esprit du texte, l'humeur de la musique, le secret caché à l'intérieur qui se dégagent et s'expriment comme un parfum s'évapore. L'objet-livre ainsi travaillé accède à une nouvelle vie après être passé de main en main, et cette déconstruction aboutit à une renaissance, le titre de l'ouvrage restant intact. Préservation, rayonnement de la nouvelle œuvre sans trop de nostalgie, le papier devient « membrane du souvenir » pour Georgia Russell et se présente dans des boîtes en plexiglass ou sous des globes de verre.


Artistes

Caroline Coppey
Née en 1966, elle vit à Paris et travaille à Choisy-le-Roi. Elle a récemment exposé à l'Espace Lumière de Hénin-Beaumont, à la Galerie Municipale de Créteil, au Musée du Sel de Marsal, et à la Galerie de l'Ecole de Fontenay-sous-Bois. En 2004, le Centre d'Art Numérique Le Cube-ART3000 (Issy-les-Moulineaux) coproduit sa première œuvre numérique: Palettes 1-300 et poursuit cette collaboration en 2005 avec Echantillons et en 2006 avec La Vie en Rose. Prochaines expositions en 2008 à la MAC de Créteil et à la Maison Rosa Bonheur de Chevilly-Larue, en 2009 à l'Atelier Blanc de Villefranche-de-Rouergue et à l'Espace Paul Eluard de Stains.

Georgia Russell
Née en 1974 en Ecosse, elle vit et travaille à Paris. Elle a exposé récemment à la Galerie Stéphane Olivier à Paris, et elle est régulièrement présentée à la Galerie England & Co. à Londres. Elle a participé à deux éditions de la Foire d'Art Contemporain de Londres « Art 2006 » et « Art 2005 ». Elle a réalisé plusieurs sculptures monumentales en verre avec lumière et en métal découpé, destinées à s'intégrer à l'architecture. Prochaine exposition fin 2007 à Londres.

http://www.associationdesgaleries.org/img.php?/expo-1/6034/image/jpeg/CAC3.21ok.jpg
CAROLINE COPPEY

[19:00] vernissage de Daniel SPERBER
Description:
Au Vieux Logis restaurant - 68 rue des Dames - 75017 Paris

Jusqu'à fin octobre, exposition de Daniel SPERBER, peintre new-yorkais né en 1960 (géométrie, formes cosmiques, organiques, ...)

[19:30] vernissage de l'exposition "Fantasy! C'est pas du jeu !"
Location:
Centre Photographique d'Île de France
CPIF
107, avenue de la République
77340 Pontault-Combault
M° RER Emerainville Pontault-Combault
France
Phone : +33 (0)1 70 05 49 80
Fax : +33 (0)1 70 05 49 84
Mail : contact@cpif.net
Internet Site : www.cpif.net
Description:
Du 10 Octobre au 22 Décembre 2007
Le CPIF est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h00 à 18h00. Fermé le lundi, mardi et les jours fériés.

Vernissage le mardi 9 octobre à partir de 19h30

http://perso.orange.fr/artaparis/flyers/20071009_C_est_pas_du_jeu.pdf

Fantasy! est un projet d'exposition commun organisé par le Centre Photographique d'Ile-de-France et la Galerie Les Filles du Calvaire, à propos de l'enfance dans la photographie et la vidéo contemporaines.

Objet et cible privilégiée de la publicité, l'enfant est fréquemment représenté par l'art contemporain et notamment en photographie et vidéo. Si les œuvres rassemblées renvoient à la période de l'enfance, à son ambiguïté, à son ambivalence, aux joies et aux angoisses liées aux pulsions, les mises en scène affirmées, les manipulations numériques évidentes, ou exagérées, apparaissent comme des formes de résistances à une vision idyllique de l'enfance, aux projections des désirs des adultes et aux rôles qu'ils voudraient leur faire jouer. Le titre de l'exposition, en reprenant une expression enfantine, qui pose des limites, " C'est pas du jeu ! ", insiste sur ce phénomène, orchestré par l'artiste même.

Entre rêve et cauchemar, les images d'Ellen Kooi nous confrontent à d'étranges mises en scène. Dans Alphen a/d Rijn-Pad, (2002-2003) une interminable file de personnages vue de dos se dirige vers une destination énigmatique tandis qu'un petit garçon accroupi, le regard inquiet, nous fait face. Il tient dans ses mains un crapaud (élément cher aux frères Grimm ou à H. C Andersen): à la dimension historique que l'on prête facilement à cette file, aux allures d'exode, s'oppose une dimension atemporelle, mythologique, et fantastique. Si chez Ellen Kooi, le paysage fascine le spectateur par son étrangeté, chez Mireille Loup il exacerbe la vulnérabilité de l'enfant. Dans la série Esquives, une petite fille évolue à travers des paysages grandioses, sublimes qui renforcent sa solitude et sa possible mise en danger face à cette immensité.

L'étrangeté traverse aussi les travaux de Loretta Lux qui utilise les codes du portrait classique (pose, décor, apprêt), le logiciel de retouche se substituant à la palette, pour construire une image idéale de l'enfant. Celui-ci n'est pas représenté en tant qu'individu, mais comme sujet déshumanisé, aussi idéalisé qu'une poupée, dont les disproportions en font un monstre fascinant. Catherine Larré, juxtapose avec audace des vêtements, des perruques à l'image d'une fillette. Dans le petit théâtre de son atelier, elle crée une situation inédite : devant l'image projetée et statique des objets sont mis en scène. De subtils décalages s'opèrent : anachronismes vestimentaires, dentelles figées inadaptées au corps en mouvement, gestes impossibles. Ces photographies à l'esthétique éthérée, quasi symbolique, ne sont pas sans rappeler l'univers gothique. L'enfant n'est plus présenté comme une " miniature d'homme ", mais comme un autre radical, un être mystérieux, parfois hostile, voire cruel, pour autant fragile et vulnérable. Les images plus épurées et réalistes d'Yveline Loiseur, dont certaines évoquent le calme froid de la peinture de Vermeer, présentent une série à travers laquelle une petite fille semble déjà touchée par les tourments de l'âge adulte. Avec une sobriété et une dimension psychologique équivalentes, les vidéos de Maria Marshall nous plongent dans l'enfance, entre fascination et malaise, et provoquent le sentiment d'une violence sous-jacente. Evoquer l'enfance c'est aussi convoquer une aptitude perdue. Dans ses montages vidéo qui mettent en scène des enfants autour de dessins à la craie figurant balançoire ou tourniquet, Robin Rhode restitue cette capacité qu'a l'enfant à alimenter la réalité par l'imaginaire, au point qu'ils se confondent. Bribes de fictions cinématographiques, réactivations de contes, fragments de récits entre fables et mystères, l'enfant joue ici toute sa complexité.

Artistes
Maider Fortuné, Mireille Loup, Ellen Kooi, Catherine Larré, Yveline Loiseur, Alessandra Sanguinetti, Santeri Tuori, Robin Rhode, Loretta Lux, Kerry Tribe, Maria Marshall, otohiko Odani, Ralph Eugène Meatyard, Shoji Ueda





[22:00] After de l'agence de communication FFL (Fred Farid et Lambert)
Location:
VIP Room
76, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : +33 (0)1 58 36 46 00
Fax : +33 (0)1 45 62 26 85
Mail : viproom@viproom.fr
Internet Site : www.viproom.fr
Description:
http://www.9oct.fr

19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés