Saturday, October 13, 2007
Public Access


Category:
Category: All

13
October 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition de Monsieur Balboa, Installation Vidéo
Description:
Surface to Air - 46, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

Monsieur Balboa vu par les 84

Du 3 octobre au 30 novembre

Bruno Michel / At Large
brunomichel@atlarge.fr
www.myspace.com/wallacabalboa


Exposition de Kristine Mc Carroll “Le Temps beni des Colonies”
Location:
Galerie Marie-Laure de l'Ecotais
au fond de la cour
49, rue de Seine
fond de cour
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 81 89
Mail : aufondelacour@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieaufondelacour.com
Description:
du 21 septembre au 20 octobre

L'exposition “Le Temps beni des Colonies” est fondee sur l'histoire coloniale de la France en Indochine.

Kristine a soigneusement selectionné une dizaine des cartes postales de l'epoque coloniale avant de les reproduire numeriquement et a tres grande echelle sur de la toile. Elle les a ensuite subtilement “manipulees“ a l'aide de glacis a l'huile en y ajoutant ses commentaires socio-politiques pour denoncer, avec humour, les abus de la colonisation.

Déjà présentée au Goethe-Institut d'Hanoï (l'Alliance Française avait refusé d'exposer cette même exposition), l'exposition de Kristine Mc Karoll dépeint avec une certaine ironie la situation lors de la colonisation de l'Indochine par les Français : l'exploitation des autochtones, leur considération ("Ma Tonkinoise", voir ci-dessous)... Cette supériorité affichée en colonie tranchait avec l'image qui en était faite en métopole, où les manuels scolaires dépeignaient les colonisés comme des gentils exotiques fiers d'appartenir à la France.

Avis : l'exposition vaut le coup d'oeil autant par la technique originale (l'utilisation et le détournement de correspondances) que par la dénonciation de la présence française en Indochine, exprimée par un humour décalé et sarcastiques. Loin de culpabiliser les français pour ces actes, l'exposition révèle avec audace la vérité quotidienne de l'occupation française et exprime un respect pour le peuple indochinois.

Site de l'artiste :
http://www.kristinemccarroll.com

Portfolio :
http://www.kristinemccarroll.com/portfolio7.htm






"Ma Tonkinoise"

Fête de la science
Description:
http://2007.artsetmetiers.net/musee.php?P=214&id=184&lang=fra

Fête des Vendanges de Montmartre 2007
Location:
Montmartre
Montmartre
75018 Paris
M° Abbesses, Lamarck - Caulaincourt, Pigalle, Anvers, Château Rouge
France
Description:
rue des Saules - 75018 Paris

du 12 au 14 Octobre 2007

Comme chaque année au mois d'octobre et cela depuis 1934, Montmartre célèbre ses vendanges. Tous les Montmartrois se réunissent autour des vignes de la rue des Saules et fêtent l'arrivée de la cuvée issue des vignes de la Butte. Défilé, majorettes, soirée musicale, stands de confrérie vineuse. Cette année pour sa 74ème édition Georges Brassens sera à l'honneur.

http://www.fetedesvendangesdemontmartre.com

T-mode, le salon des créateurs de mode
Location:
Espace d'Animation des Blancs-Manteaux
48, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 79
Description:
Les 12, 13 et 14 octobre

95 créateurs

Vendredi 12 octobre de 15h00 à 21h
Samedi 13 et dimanche 14 octobre de 10h à 21h
Entrée Libre

Renseignements :
Sebastien Boland
06 75 09 75 49
sebastien@saloncourtcircuit.com

www.saloncourtcircuit.com

Puces du Design - 17ème édition
Description:
quai de la Loire - 75019 Paris

du 12 au 14 octobre

http://www.pucesdudesign.info

Coupe du Monde de Rugby
Description:
De Marseille à Nantes, de Lyon à Toulouse, de Lens à Bordeaux, dix villes françaises vont accueillir des centaines de milliers de supporters. Du premier match, le 7 septembre, à la finale le samedi 20 octobre au Stade de France, 42 des 48 matchs que compte la Coupe du Monde se dérouleront dans notre pays.

Dès le 4 septembre, à l'Hôtel de Ville, l'exposition, "Rugby, un monde d'émotions", décline heure par heure une journée de rugby. Conçue par Jacques Verdier (directeur de la rédaction du Midi Olympique) avec la complicité de Fabien Galthié (ancien capitaine de l'équipe de France et entraîneur du Stade français), elle permet aux visiteurs de mieux percevoir la singularité de ce jeu : des préparatifs et de l'arrivée au stade aux fameuses fêtes des troisièmes mi-temps, c'est tout un monde qui se révèle (exposition gratuite ouverte jusqu'à fin novembre).

Dès le 7 septembre, le parvis s'habille aux couleurs de l'événement. Sur cette esplanade de 2500 m2, l'ensemble des 48 matchs sont retransmis sur un écran géant placé sur la façade de l'Hôtel de Ville.

Stade Charléty : ateliers d'initiation au rugby, retransmission des matchs ou tournois de démonstration (une rencontre entre des avocats français et des avocats néo-zélandais est notamment prévue), toute la famille du rugby se donne rendez-vous dans ce stade de 20 000 places.

Le Trocadéro abrite le village officiel des supporters de la Rugby World Cup. Lieu de convivialité mais aussi lieu d'information, le site du Trocadéro permet de suivre les matchs sur une quinzaine d'écrans et de participer à différents ateliers.

Enfin, en hommage à l'International Rugby Board, la Tour Eiffel sera mise en lumière dès le 6 septembre.

Exposition dédiée à Chaïm Soutine
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand - Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner – plus ou moins longtemps – leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets…
Odile Faliu


Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

ETHICAL FASHION SHOW
Location:
Tapis Rouge
67, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 49 81 90
Fax : +33 (0)1 42 49 81 80
Mail : contact@tapisrouge.fr
Internet Site : www.tapisrouge.fr
Description:
Le seul salon entièrement dédié à la mode éthique* vous convie à sa 4ème édition, dès le petit déjeuner autour d'un café équitable!!

les 11, 12, 13, 14 Octobre 2007

Les matières innovantes, le recyclage, le biologique, l'équitable, les savoir-faire du monde de la couture ont rendez vous au Tapis Rouge
----------------------------------------------
100 MARQUES DE MODE INTERNATIONALE
- Couture, Prêt-à-porter, Sportswear/streetwear
- Mode homme, femme, enfant, accessoires, chaussures, sacs, bijoux

----------------------------------------------

PROGRAMME
JEUDI 11 OCTOBRE 2007 : 10h - 20h
Midi - 19h : Ouverture des showrooms
10h : Conférence « Entreprendre et créer dans la mode éthique »
Highlight : 14h - Conférence « Bobos, nonos, alter, écocitoyens, créatifs culturels... Qui achète la mode éthique ? »
20h : Défilé et inauguration (Sur invitation)

VENDREDI 12 OCTOBRE 2007 : 10h - 20h
10h - 19h : Ouverture des showrooms
10h : Conférence : Les enjeux économiques et sociaux du textile dans le monde
14h : Conférence : Les enjeux environnementaux du textile dans le monde
Highlight : 19h - 3 Défilés : Fakhriya Khalafova, Leila Hafzi et
les créateurs de la Sao Paulo Fashion Week
(Invitation sur demande email : ethicalfashionshow@orange.fr)

SAMEDI 13 OCTOBRE 2007 : 10h - 20h
10h - 19h : Ouverture des showrooms
10h30 : Comment se former aux metiers de la mode éthique?
Highlight : 18h - Remise des prix EFS 07, BBC Blast et LA REDOUTE

DIMANCHE 14 OCTOBRE 2007: 11h - 19h
Journée Grand public
Highlight : 14h - Défilé sportswear / streetwear

Réservez votre PASS à tarif réduit sur :
Reserve your reduced-price PASS on:
http://www.ethicalfashionshow.com

contact@ethicalfashionshow.com / +33 (0) 1 43 48 94 68


Exposition collective “Première vue”
Location:
Passage de Retz
9, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 48 04 37 99
Fax : +33 (0)1 48 04 38 60
Mail : jfk.retz@wanadoo.fr
Internet Site : www.passagederetz.com
Description:
13 octobre 2007 - 21 octobre 2007

Cette exposition, rendez-vous international de jeunes artistes, ne privilégie aucun medium, aucun pays, aucune école. On y trouve donc de la vidéo et du dessin, de la peinture et de la photographie, des installations et des objets, des artistes issus de l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris mais aussi d'écoles de province, d'écoles d'art décoratif, et, en nombre à peu près égal, des Français et des étrangers dans l'harmonie et la diversité. Parmi les 24 artistes invités, dont on espère que certains seront les grands de demain, figurent quatre vidéastes coréens particulièrement prometteurs : HAM Youn Joo, SUH Dongwook, SHIN Kiwoun et SHIU Jin.

Commissaire : Michel Nuridsany

Exposition "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : boulakia@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Chagall, Dufy, Lam, Basquiat et Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions – fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde – qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets – la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Plus d'informations sur l'exposition :
http://www.jeudepaume.org/?page=document&idArt=259&lieu=1&idDoc=436

Exposition « Il est temps de… » de PIERRE AMIEL
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Description:
du 1er août au 30 novembre 2007

En raison du succès de l'exposition du peintre Pierre Amiel, l'Espace Oscar Niemeyer prolonge cette dernière jusqu'au 30 novembre 2007.

Le lieu étant accessible uniquement en semaine, du lundi au vendredi de 9h à 18h, il ouvrira en outre exceptionnellement le samedi 20 octobre, de 10h à 18h, pour une visite libre de l'exposition, en présence de l'artiste.

A l'approche de la célébration du centenaire du célèbre architecte Oscar Niemeyer, son espace éponyme situé au Siège du Parti Communiste Français, classé depuis peu Monument Historique, accueille une exposition importante de l'artiste peintre franco-chinois Pierre Amiel. « Il est temps de… », une « rétrospective instantanée » née d'un besoin vital, suscité par le temps qui s'écoule, de porter aujourd'hui son regard sur une vie consacrée à la peinture, au travers de 60 toiles, de format 60 x 60 cm, et de plusieurs très grands formats.
L'architecture souterraine de l'espace Oscar Niemeyer, offrant un horizon à la fois large et protecteur, aux lignes courbes et sobres, sert à merveille l'extrême sensibilité de l'œuvre picturale. L'énergie intense du geste, de la matière et de la couleur, confrontée à un lyrisme toujours lucide, révèle à notre imaginaire de multiples paysages intérieurs et invite les visiteurs à un véritable voyage cosmique.

Pour toute information, contacter Isabelle Lebaupain - chargée de communication - 06 61 32 27 08 - ilebaupain@hotmail.com

http://www.pierreamiel.com


Exposition “Holly, Scarlett & Royce” de Juliette Clovis
Location:
Urbietorbi
93, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier
France
Phone : +33 (0)1 40 28 02 83
Internet Site : www.urbietorbi.fr
Description:
Du 10 octobre au 10 novembre 2007
Vernissage le mercredi 10 octobre de 19h00 à 21h00
Entrée libre : lundi de 9h00 à 17h00 et les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h00 à minuit

Juliette Clovis présente à l'occasion de cette exposition une nouvelle série de tableaux de vinyle sur plexiglas, dans un esprit éternellement glamour rétro. L'artiste poursuit ainsi son travail inspiré des époques mythiques du 20ème siècle, avec un regard à la fois nostalgique et décalé, où le souci de la perfection des formes et la fluidité des matières se conjuguent dans un esprit « design » très actuel.

L'exposition présentée par Juliette Clovis se compose de plusieurs thèmes se répondant l'un à l'autre. Le coeur de l'exposition révèle plusieurs diptyques composés d'automobiles de légende et de pin-ups relookées dans un style « couture ». Les « baisers », représentant des portraits de héros et héroïnes du 7ème art, côtoient plusieurs vues nocturnes de New York faites de centaines de découpes de vinyles, révélant toute la richesse et la complexité du travail plastique de l'artiste. L'utilisation de couleurs franches comme le jaune ou le rouge, la brillance du vinyle et la transparence du plexiglas donnent aux oeuvres de l'artiste un esprit « design », résolument moderne, accessible.
Dans la série des diptyques composés d'automobiles mythiques et de pin-ups, Juliette Clovis ajoute également un élément de déstructuration supplémentaire. L'arrière plan se confond volontairement avec le premier plan, pour exprimer la notion de mouvement et de vitesse.
Aucun repère historique précis n'est donné au visiteur et pour cause. Juliette Clovis s'autorise de nombreuses transgressions, comme pour redonner à ces figures leur place d'icône intemporelle. L'architecture newyorkaise et les vues si célèbres de Manhattan sont tout aussi symboliques d'une certaine époque du rêve américain qu'indémodables, évolutives, transhistoriques…
Les titres des tableaux ont également leur importance, renvoyant avec humour à cette nostalgie naïve des époques passées. Les tableaux de la série New York sont tous des personnages de film se déroulant à NYC : « Holly Golightly », incarnée par Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany's, « Isaac Davis » interprété par Woody Allen dans Manhattan…

Le travail de Juliette Clovis transmue avec obsession les symboles appartenant à la mémoire collective. Edifices architecturaux, voitures, silhouettes sculpturales… le vinyle qui les redessine sur plexiglas, apposé par « traces », foisonnant de détails minuscules, offre un effet d'optique interpellant l'inconscient visuel du spectateur, qui recrée machinalement les courbes disparues dans la profondeur du vinyle. Une évocation par l'artiste de l'effet du temps sur l'objet et la rémanence de la mémoire. L'oeil retrouve quasi instantanément une parfaite cohérence des formes, des couleurs, des lignes, grâce à la recherche d'un équilibre parfait entre le plein et le vide. Comme si notre mémoire ne s'effaçait jamais totalement, comme si elle s'obstinait à vouloir recréer et à sublimer les images, irrémédiablement.

Contact Juliette Clovis : Isabelle Lebaupain
E-mail : ilebaupain@hotmail.comCet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir / Tél. 06 61 32 27 08 / Site web : www.julietteclovis.com

Téléchargez le communiqué :
http://www.julietteclovis.com/communique_holly_scarlett-and_Royce.doc


08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00] vernissage de Pierre Savatier "règles filées", photogrammes
Location:
Galerie Jean Brolly
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 88 02
Fax : +33 (0)1 42 78 88 03
Mail : galbrolly@wanadoo.fr
Internet Site : www.jeanbrolly.com
Description:
du 13 octobre au 10 novembre
du mardi au samedi de 11h à 19h

[14:00-21:00] vernissage «Temps de chien» de Pierre Ardouvin
Location:
Galerie Chez Valentin
9, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 42 55
Fax : +33 (0)1 48 87 44 35
Mail : galerie@galeriechezvalentin.com
Internet Site : www.galeriechezvalentin.com
Description:
Du 13 octobre au 17 novembre 2007
mardi-vendredi 14h-19h, samedi 11h-13h et 14h-19h
Vernissage le samedi 13 octobre 2007

En 1871, au moment de la répression de la Commune de Paris, Eugène Pottier, chansonnier, ouvrier, proudhonien, exilé aux Etats-Unis, écrivit un poème : L'internationale. Il ne se doutait sans doute pas que ce poème allait devenir l'un des plus célèbres chants révolutionnaires de l'histoire.

« Debout les damnés de la terre ! Debout les forçats de la faim ! »

Il ne se doutait sans doute pas que son poème aterrirait un jour d'automne 2007 dans une galerie parisienne d'art contemporain au moment de Foire Internationale d'Art Contemporain.

« Nul devoir ne s'impose aux riches ; Le droit du pauvre est un mot creux. »

Il ne se doutait sans doute pas que de son poème ne survivrait alors qu'une fragile ritournelle jouée au ralenti sur une boite à musique traffiquée. Il ne se doutait sans doute pas que non loin de son poème un monumental bonhomme de neige était en train de s'affaisser sur lui-même parce qu'il n'en pouvait plus de se tenir droit.

« Foule esclave, debout, debout ! Le monde va changer de base : Nous ne sommes rien, soyons tout ! »

Il ne se doutait sans doute pas que de pauvres éclairs de fête foraine scintilleraient non loin de son poème. Il ne se doutait sans doute pas qu'un artiste du début du XXIè se souviendrait de son poème de cette façon. Non, vraiment, il était bien loin de tout ça, Eugène. Ce qu'il savait, c'était qu'il fallait battre le fer quand il est chaud. Ce qu'il ne pouvait pas savoir, c'est qu'aujourd'hui encore, il fait un temps de chien.


[15:00] Vernissage "Hors commerce"
Location:
Centre National Edition Art Image
Cneai
Île des Impressionnistes
Hameau Fournaise
78400 Chatou
M° RER A Rueil-Malmaison, Chatou - Croissy
France
Phone : +33 (0)1 39 52 45 35
Fax : +33 (0)1 39 52 43 78
Mail : cneai@cneai.com
Internet Site : www.cneai.com
Description:
du 17 octobre au 21 décembre 2007

Le Cneai et le Centre national des arts plastiques présentent «Hors commerce», une commande publique de bibliophilie contemporaine inédite qui a permis d'inviter douze artistes et douze écrivains, de toutes générations, à créer en duo une œuvre où le texte et l'image se rencontrent sous la forme d'un dialogue croisé.

Avec les écrivains et artistes Bernard Dufour/Jacques Henric, Valérie Favre/Maryline Desbiolles, Erró/Patrick Grainville, Gilles Barbier/Nathalie Quintane, François Curlet/Chloé Delaume, Sarkis/Frédéric Boyer, Jacques Monory/Tanguy Viel, Bruno Serralongue/François Bon, Éric Poitevin/Mathieu Lindon, Philippe Cognée/Paul Fournel, Anne Ferrer/Marie Darrieussecq, Jean-Luc Moulène/Manuel Joseph

Scénographie David Dubois, Graphisme Frédéric Teschner

[15:00-21:00] vernissage «Longue Distance» de Corinne Mercadier
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
Du 13 octobre au 17 novembre 2007
mardi-samedi 11h-18h30

La galerie Les Filles du calvaire présente «Longue distance», la dernière série photographique de Corinne Mercadier et «Le Huit envolé».

Cette exposition est le point d'orgue d'une série de cinq expositions qui ont eu lieu en France et au Luxembourg au cours de l'année 2007 : «Anneés-Lumière», Galerie Nei Liicht, Dudelange, (Luxembourg), Musée des Beaux-Arts de La Roche-sur-Yon, Musée de Gajac (Villeneuve-sur-Lot), «Les Glasstypes de Vitré» (Vitré).
Cet ensemble d'expositions a permis la coédition de la Monographie de Corinne Mercadier parue aux éditions Filigranes en Avril 2007. L'ouvrage retrace sa démarche artistique sur les quinze dernières années. Les photographies sont accompagnées d'un texte d'Armelle Canitrot et d'un entretien de l'artiste avec Magali Jauffret.

[…]« Longue Distance ». Aucune mise en scène, aucune sculpture, abandon du format carré, adoption du strict noir et blanc, présence de nombreux « personnages » : l'instantané Années-Lumière crée une véritable rupture dans l'œuvre de l'artiste. Ainsi y-a-t-il un « avant », et un « après » Années-Lumière. Conceptualisé notamment par le ça-a-été de Roland Barthes, le rôle mémoriel de la photographie est une évidence repérée depuis ses origines. Mais, comme aucune autre image avant elle dans l'œuvre de Corinne Mercadier, c'est Années-Lumière qui assume pleinement cette responsabilité par rapport au souvenir du réel. La « vision » y est directe, d'où l'effet de sidération de la photographe elle-même devant ce tableau où tout est en place sans qu'elle ait à forcer le destin. D'où l'effet de sidération qui parcourt aussi toute la série, même si les images qui suivent sont à nouveau fabriquées par l'artiste, avec ses propres arrangements entre hasard et nécessité.
« Rien ne distingue les souvenirs des autres moments : ce n'est que plus tard qu'ils se font reconnaître, à leurs cicatrices », annonce en préambule le narrateur de La Jetée de Chris Marker.

Dans la série Longue Distance, la présence de plusieurs polyptyques - les trois images de Carré Lunaire où l'on passe de la nuit au jour, celles de La Terrasse, ou encore de L'Or - renforce la tentation de se raconter des histoires.
Regroupements de scènes très proches montrant les différents moments d'une même séquence, ces triptyques ne sont pas tant pour l'artiste un récit construit à partir d'images fixes, qu'au contraire une suite de « photogrammes » extraits d'un film qui ne cesse de s'échapper. Pas tant un désir de raconter une fiction, qu'un artefact pour signifier la fuite du temps et figurer l'impermanence. […]
Armelle Canitrot, extraits du texte de la monographie Corinne Mercadier, Editions Filigranes, 2007.

Artiste
Corinne Mercadier
Née en 1955, agrégée d'Arts plastiques et diplômée en Histoire de l'Art, elle vit et travaille à Paris. Photographe exposée dans les collections publiques et privées, elle réalise en 2001 «Faces», une vidéo de 6 mn, en collaboration avec Philippe Guilhaume pour le spectacle Cenizas de Daniel Larrieu.

[15:30] vernissage "CHEMINEMENTS" de Sergio GAUDENTI
Location:
Maison de l'Italie
7 A, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 63 00
Fax : +33 (0)1 44 16 63 63
Mail : maison.italie@wanadoo.fr
Internet Site : www.ciup.fr/italie.htm
Description:
Peintures et photographies

Vernissage le 13 octobre à partir de 15h30, dans le cadre de la 19ème journée mondiale de la poésie

Réception offerte par le Restaurant PASTAPAPÁ



[16:00-19:00] Finissage d'HANS BOUMAN
Location:
La Réserve d'area
50, rue d’Hauteville
Fond de cour - 2ème étage
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Phone : +33 (0)1 45 23 31 52
Fax : +33 (0)1 45 23 37 80
Mail : area.paris@wanadoo.fr
Internet Site : www.lareserveparis.com
Description:

[16:00] vernissage "Tribute to Zanzibar", une exposition de Stéphane Magnin
Location:
Galerie de Multiples
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : galeriedemultiples@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
du 13 octobre au 24 novembre
mardi-samedi 14h - 19h et sur rendez-vous

[16:00-21:00] vernissage de Katharina Moessinger
Location:
Galerie Nadine & Tom Verdier
3, rue Saint-Claude
12, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 52 83 75 86
Fax : +33 (0)1 42 74 06 70
Mail : contact@galerieverdier.com
Internet Site : www.galerieverdier.com
Description:
du 13 octobre au 10 novembre 2007

[16:30] vernissage de Pierre Malphettes "Road Movie"
Location:
Parc Saint-Léger
Centre d'art contemporain
Avenue Conti
58320 Pougues-les-Eaux
M° Gare SNCF Pougues-les-Eaux
France
Phone : +33 (0)3 86 90 96 60
Fax : +33 (0)3 86 90 96 61
Mail : contact@parcsaintleger.fr
Internet Site : www.parcsaintleger.fr
Description:
Exposition présentée du 14 octobre au 23 décembre 2007
Vernissage samedi 13 octobre 2007 à 16h30

Le jour du vernissage, navette gratuite au départ de Paris.
Sur réservation au 03 86 90 96 60 (Kristell Gouillou).

Samedi 08/12 Conférence de Gilles Clément, paysagiste

Après des études à l'Ecole des Beaux Arts de Bourges et un post-diplôme à l'Ecole des Beaux Arts de Nantes, Pierre Malphettes s'est fait connaître à la fin des années 90 à travers des œuvres basées sur la coexistence poétique entre des matériaux intangibles (eau, vent, lumière) et des matériaux industriels (bois, caillebotis, néons). Parmi ses expositions récentes, citons « l'homme nu » à la maison populaire de Montreuil ou encore « Urbanologica » au LCCA de Riga en Lettonie. L'artiste est représenté en France par la Blanchisserie Galerie et en Belgique par la Galerie Xavier Hufkens.
Road Movie, l'exposition au Centre d'art du Parc Saint Léger, s'articule autour d'une seule et même expérience, un voyage au départ de Marseille jusqu'aux confins de l'Ecosse. À la fois moment de vie et matériau pour un projet artistique, le voyage donne lieu à une exposition conçue comme un paysage en soi, où film vidéo, photographies, sculptures, installation et peinture murale pourraient aisément s'identifier aux reliefs d'un paysage, avec ses cours d'eau, ses montagnes et ses plaines.(...)




[17:00] Exposition "Le Liban dans l'oeil du cyclone" d'Olivier H
Description:
Restaurant Albayader - 13 rue rochechouart - 75009 Paris - Metro Cadet

Exposition de 20 tirages noir et blanc 18*24 cm support RC satiné, réalisés lors d'un voyage de 10 jours au Liban en juillet 2002.
Photographies de Beyrouth, Tyr, Saïda, Tripoli, Balbeek, La Bekaa.

Exposition permanante.

Vernissage le samedi 13 octobre 2007 à partir de 17h

http://www.hdeuxo.net/images/uploads/expo_liban.pdf

[17:00] Exposition : BURAGLIO / DEGOTTEX "Fenêtres / Briques"
Location:
Galerie L'Or du Temps
25, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 66 66
Fax : +33 (0)1 44 07 08 70
Mail : contact@lordutemps.com
Internet Site : www.lordutemps.com
Description:
du samedi 13 octobre au samedi 10 novembre 2007

[17:00] vernissage - XXXVIIIème CONCOURS INTERNATIONAL DE LUTECE
Location:
Espace 2001
11, Cour Debille
75011 Paris
M° Voltaire
France
Description:
du 14 au 21 octobre

[17:00] vernissage d'exposition collective "Intranquille Amour"
Location:
Galerie Polad-Hardouin
86, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 05 29
Mail : contact@polad-hardouin.com
Internet Site : www.polad-hardouin.com
Description:
13 October - 01 December 2007
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

[17:00] vernissage de Claudio Parmiggiani
Location:
Galerie Cent8 - Serge Le Borgne
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 53 57
Mobile : +33 (0)6 61 67 37 69
Fax : +33 (0)1 42 74 53 18
Mail : info@sergeleborgne.com
Internet Site : www.sergeleborgne.com
Description:
du 13 octobre au 24 novembre 2007





[18:00] vernissage d'exposition collective "Visions d'Afrique"
Location:
Galerie Art' et Miss
14, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 57 37 42
Fax : +33 (0)8 21 90 17 48
Mail : artetmiss@free.fr
Internet Site : www.artetmiss.fr
Description:
du 3 au 31 Octobre

avec :
Claudine LOQUEN
Souleymane NDIAYE
Mireille VANHOVE-DUBOIS
Jaco SIEBERHAGEN


[18:00] vernissage de Gosha Ostretsov "salon de beauté"
Location:
Galerie Rabouan-Moussion
121, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 48 87 75 91
Mobile : +33 (0)6 10 82 39 77
Fax : +33 (0)1 42 71 42 81
Mail : rabouanmoussion@noos.fr
Internet Site : www.rabouan-moussion.com
Description:
du 13 octobre au 24 novembre

[18:00] vernissage de Robert Gligorov
Location:
Galerie Pascal Vanhoecke
21, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 27
Fax : +33 (0)1 40 27 09 84
Mail : contact@galeriepascalvanhoecke.com
Internet Site : www.galeriepascalvanhoecke.com
Description:
jusqu'au 17 novembre

La galerie Pascal Vanhoecke présente les photographies de Robert Gligorov, en rapport direct avec la religion et la mort.

Le travail de Robert Gligorov, souvent cynique, est une critique acerbe de notre société. L'allégorie de la mort y est omniprésente, représentée soit directement sous forme de tête de mort ou de pistolet, soit incarnée dans des objets qui peuvent sembler anodins, mais qui prennent un sens dramatique au regard de l'actualité. La photographie intitulée Natura morta (2007), qui sous le jeu de mots de son titre ne peut qu'évoquer les récentes préoccupations écologiques et la mise à mort de la nature par l'Homme, en est un exemple parfait.

Le parfum de scandale, subtile et insidieux, qui émane des images de Robert Gligorov, est jubilatoire. Ses photos ont la puissance d'impact des images commerciales, et l'anticonformisme propre à l'univers de la performance. Elles s'insinuent dans l'esprit du spectateur sous les traits lisses et esthétiques des images de la société de consommation, pour s'y révéler détonantes.

Il explore les positionnements politiques et sociaux de la société actuelle ainsi que la sexualité et l'identité, utilisant notamment des combinaisons inattendues d'humain, de végétal et d'animal. La photographie intitulée Venni Vidi Vinci(2006) se présente comme une confrontation anachronique d'un tableau « classique » et d'un chargeur de téléphone portable, le premier se trouvant amputé pour permettre de brancher le second, redéfinissant en quelque sorte l'ordre des priorités.
Son imagination est peuplée d'une faune bizarre et excentrique, qui prend vie sous forme d'autoportraits arborant métamorphoses, mutations transgéniques et hybridations fantastiques.
Son corps, multiple, protéiforme, est un outil auquel il fait subir des expériences extrêmes. Il clone et juxtapose des matières organiques créant des avatars inspirés des manipulations génétiques. Avec une subjectivité très contemporaine, le corps est reconsidéré, et s'inscrit dans l'ère du post-humain.

Les œuvres présentées à l'occasion de cette exposition sont en rapport direct avec la religion et la mort, ainsi se voit rejouer l'enterrement de Bob Dylan, et s'offre à notre regard une botte ensanglantée sortie d'un film d'horreur, une croix en forme de svastika composée de pistolet.
C'est de manière irrévérencieuse que Robert Gligorov passe en revue notre univers pour proposer avec force un questionnement de la surcharge d'images qui nous entourent, une dénonciation de la saturation visuelle et des codes qui régissent les images.

[18:00-21:00] vernissage de l'exposition collective « Encorps de femmes »
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
Du 13 octobre au 3 novembre 2007

Photographie // Vidéo // Peinture // Dessin

Sujet éternel maintes fois étudié au cours des siècles, l'image du corps de la femme, coïncide-t-elle vraiment avec la femme réelle ?
De l'Art est un corps de femme à L'âme est un corps de femme, les artistes Cathy Cat-Rastler, John Cornu, Claudia Huidobro, Nina Korhonen, Dennis Kuhlow, Julie Polidoro, Shanta Rao et Brigitte Zieger, interrogent ces différentes images de la femme et proposent un regard visant à renouveler celles qui perdurent dans la mémoire collective.
Corps fantasmé, corps objet, corps exultant, corps prisonnier, le corps de la femme reste un enjeu géopolitique lorsqu'il se pare d'un voile.
Union complexe et multiple, l'image révélée lors de ce parcours amplifie ce mot de Lacan : « Nous ne savons pas ce que c'est d'être vivant sinon seulement ceci qu'un corps cela se jouit ».

Avec : Cathy CAT-RASTLER, John CORNU, Claudia HUIDOBRO, Nina KORHONEN, Julie POLIDORO et Shanta RAO






[19:00] vernissage "Lumières du Mékong", photographies
Location:
SevenOrients et l'Héritage du Mékong
76, avenue de Saint-Mandé
75012 Paris
M° Picpus
France
Phone : +33 (0)1 44 75 00 70
Mail : 7orients@7orients.com
Internet Site : www.7orients.com
Description:
du 12 au 24 novembre


[19:00] vernissage «Pataugeoires et planches à vagues» de Gérard Deschamps
Location:
Galerie Martine et Thibault de la Châtre
4, rue de Saintonge
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 89 50
Mobile : +33 (0)6 20 46 68 12
Fax : +33 (0)1 42 71 89 50
Mail : contact@lachatregalerie.com
Internet Site : www.lachatregalerie.com
Description:
Du 13 octobre au 24 novembre 2007
mardi-samedi 11h30-19h
Vernissage le samedi 13 octobre 2007

"Je n'ai pas abandonné la peinture. J'ai constaté qu'elle n'était pas seulement dans lestubes."

Gérard Deschamps, une des figures majeure du Nouveau Réalisme, poursuit son exploration des codes et des sources de la représentation.
A partir des objets manufacturés issus de la grande consommation du loisir qu' il choisit , il nous révèle l'univers du plein air.
La pataugeoire, remplace désormais le nain de jardin. La pataugeoire piscine miniature gonflable aux couleurs criardes, parée d'éléments ou excroissances empruntés au bestiaire enfantin inspire à Gérard Deschamps une série d'œuvres , qu'il expose tel quel ou assemblée en fonction de leur couleur ou de leur forme. Œuvres figuratives ou abstraites, où la couleur domine, où l'esprit ludique éclate, mais ou la critique sous-jacente de notre monde consumériste, n'est jamais absente.










[23:00] Soirée Lux'Or
Location:
Le Cab
Cabaret
2, place du Palais Royal
168, rue de Rivoli
(dans le Louvre des Antiquaires)
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 58 62 56 25
Fax : +33 (0)1 58 62 56 40
Mail : info@cabaret.fr
Internet Site : www.cabaret.fr
Description:
Informations :
http://www.very-international-people.com/very-international-people.php

Liste d'invités pour entrée gratuite, Buffet sucré et Open-Bar de 23h00 à 00h00 - Réservation de tables sur le site web.
Dans un Cab entièrement doré pour la soirée Lux'Or, je vous invite à déguster un délicieux Buffet sucré qui accompagnera un Open-Bar le Samedi 13 Octobre 2007. Nous attendons vos réponses pour notre liste d'invités VIP sur notre site web. Votre code V.I.P. est : ACS.

Inscription :


[23:30-23:50] AFTER-SHOW DU SPECTACLE MONKEY / JOURNEY TO THE WEST
Location:
Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 28 28 00
Fax : +33 (0)1 40 28 29 01
Mail : relations-publiques@chatelet-theatre.com
Internet Site : www.chatelet-theatre.com
Description:
CETTE REPRESENTATION MISE EN PLACE ENTRE AUTRE PAR LE MYTHIQUE DAMON ALBARN, SE VERRA METTRE A L'HONNEUR AVEC UN FOND MUSICAL DE ROBERT ALVES (POPNOTPOP/ASWEDANCE/FR) / MARCO DOS SANTOS + GUESTS. . YOUPI. ATTENTION : OPEN-BAR PRIVE UNIQUEMENT SUR INVITATION DE 23H30 A 1H00.

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés