Monday, October 15, 2007
Public Access


Category:
Category: All

15
October 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  Exposition de Kristine McCarroll "Le Temps béni des Colonies"
Location:
Galerie Marie-Laure de l'Ecotais
au fond de la cour
49, rue de Seine
fond de cour
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 81 89
Mail : aufondelacour@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieaufondelacour.com
Description:
du 21 septembre au 20 octobre

L'exposition "Le Temps béni des Colonies" est fondée sur l'histoire coloniale de la France en Indochine.

Kristine a soigneusement selectionné une dizaine des cartes postales de l'epoque coloniale avant de les reproduire numeriquement et a tres grande echelle sur de la toile. Elle les a ensuite subtilement “manipulees“ a l'aide de glacis a l'huile en y ajoutant ses commentaires socio-politiques pour denoncer, avec humour, les abus de la colonisation.

Déjà présentée au Goethe-Institut d'Hanoï (l'Alliance Française avait refusé d'exposer cette même exposition), l'exposition de Kristine Mc Karoll dépeint avec une certaine ironie la situation lors de la colonisation de l'Indochine par les Français : l'exploitation des autochtones, leur considération ("Ma Tonkinoise", voir ci-dessous)... Cette supériorité affichée en colonie tranchait avec l'image qui en était faite en métopole, où les manuels scolaires dépeignaient les colonisés comme des gentils exotiques fiers d'appartenir à la France.

Avis : l'exposition vaut le coup d'oeil autant par la technique originale (l'utilisation et le détournement de correspondances) que par la dénonciation de la présence française en Indochine, exprimée par un humour décalé et sarcastiques. Loin de culpabiliser les français pour ces actes, l'exposition révèle avec audace la vérité quotidienne de l'occupation française et exprime un respect pour le peuple indochinois.

Site de l'artiste :
http://www.kristinemccarroll.com

Portfolio :
http://www.kristinemccarroll.com/portfolio7.htm

Exposition de Kristine McCarroll "Le Temps béni des Colonies"

Exposition de Monsieur Balboa, Installation Vidéo
Description:
Surface to Air - 46, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

Monsieur Balboa vu par les 84

Du 3 octobre au 30 novembre

Bruno Michel / At Large
brunomichel@atlarge.fr
www.myspace.com/wallacabalboa

Exposition de Pierre Amiel « Il est temps de... »
Location:
Espace Oscar Niemeyer
Siège national du Parti Communiste Français
2, place du Colonel Fabien
6, avenue Mathurin Moreau
75019 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 12 12
Internet Site : www.pcf.fr
Description:
du 1er août au 30 novembre 2007

En raison du succès de l'exposition du peintre Pierre Amiel, l'Espace Oscar Niemeyer prolonge cette dernière jusqu'au 30 novembre 2007.

Le lieu étant accessible uniquement en semaine, du lundi au vendredi de 9h à 18h, il ouvrira en outre exceptionnellement le samedi 20 octobre, de 10h à 18h, pour une visite libre de l'exposition, en présence de l'artiste.

A l'approche de la célébration du centenaire du célèbre architecte Oscar Niemeyer, son espace éponyme situé au Siège du Parti Communiste Français, classé depuis peu Monument Historique, accueille une exposition importante de l'artiste peintre franco-chinois Pierre Amiel. « Il est temps de... », une « rétrospective instantanée » née d'un besoin vital, suscité par le temps qui s'écoule, de porter aujourd'hui son regard sur une vie consacrée à la peinture, au travers de 60 toiles, de format 60 x 60 cm, et de plusieurs très grands formats.
L'architecture souterraine de l'espace Oscar Niemeyer, offrant un horizon à la fois large et protecteur, aux lignes courbes et sobres, sert à merveille l'extrême sensibilité de l'œuvre picturale. L'énergie intense du geste, de la matière et de la couleur, confrontée à un lyrisme toujours lucide, révèle à notre imaginaire de multiples paysages intérieurs et invite les visiteurs à un véritable voyage cosmique.

Pour toute information, contacter Isabelle Lebaupain - chargée de communication - 06 61 32 27 08 - ilebaupain@hotmail.com

http://www.pierreamiel.com


Semaine du goût
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
du 15 au 21 octobre

http://www.legout.com

Coupe du Monde de Rugby
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
De Marseille à Nantes, de Lyon à Toulouse, de Lens à Bordeaux, dix villes françaises vont accueillir des centaines de milliers de supporters. Du premier match, le 7 septembre, à la finale le samedi 20 octobre au Stade de France, 42 des 48 matchs que compte la Coupe du Monde se dérouleront dans notre pays.

Dès le 4 septembre, à l'Hôtel de Ville, l'exposition, "Rugby, un monde d'émotions", décline heure par heure une journée de rugby. Conçue par Jacques Verdier (directeur de la rédaction du Midi Olympique) avec la complicité de Fabien Galthié (ancien capitaine de l'équipe de France et entraîneur du Stade français), elle permet aux visiteurs de mieux percevoir la singularité de ce jeu : des préparatifs et de l'arrivée au stade aux fameuses fêtes des troisièmes mi-temps, c'est tout un monde qui se révèle (exposition gratuite ouverte jusqu'à fin novembre).

Dès le 7 septembre, le parvis s'habille aux couleurs de l'événement. Sur cette esplanade de 2500 m2, l'ensemble des 48 matchs sont retransmis sur un écran géant placé sur la façade de l'Hôtel de Ville.

Stade Charléty : ateliers d'initiation au rugby, retransmission des matchs ou tournois de démonstration (une rencontre entre des avocats français et des avocats néo-zélandais est notamment prévue), toute la famille du rugby se donne rendez-vous dans ce stade de 20 000 places.

Le Trocadéro abrite le village officiel des supporters de la Rugby World Cup. Lieu de convivialité mais aussi lieu d'information, le site du Trocadéro permet de suivre les matchs sur une quinzaine d'écrans et de participer à différents ateliers.

Enfin, en hommage à l'International Rugby Board, la Tour Eiffel sera mise en lumière dès le 6 septembre.

Exposition de Juliette Clovis "Holly, Scarlett & Royce"
Location:
Urbietorbi
93, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier
France
Phone : +33 (0)1 40 28 02 83
Internet Site : www.urbietorbi.fr
Description:
Du 10 octobre au 10 novembre 2007
Vernissage le mercredi 10 octobre de 19h00 à 21h00
Entrée libre : lundi de 9h00 à 17h00 et les mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h00 à minuit

Juliette Clovis présente à l'occasion de cette exposition une nouvelle série de tableaux de vinyle sur plexiglas, dans un esprit éternellement glamour rétro. L'artiste poursuit ainsi son travail inspiré des époques mythiques du 20ème siècle, avec un regard à la fois nostalgique et décalé, où le souci de la perfection des formes et la fluidité des matières se conjuguent dans un esprit « design » très actuel.

L'exposition présentée par Juliette Clovis se compose de plusieurs thèmes se répondant l'un à l'autre. Le coeur de l'exposition révèle plusieurs diptyques composés d'automobiles de légende et de pin-ups relookées dans un style « couture ». Les « baisers », représentant des portraits de héros et héroïnes du 7ème art, côtoient plusieurs vues nocturnes de New York faites de centaines de découpes de vinyles, révélant toute la richesse et la complexité du travail plastique de l'artiste. L'utilisation de couleurs franches comme le jaune ou le rouge, la brillance du vinyle et la transparence du plexiglas donnent aux oeuvres de l'artiste un esprit « design », résolument moderne, accessible.
Dans la série des diptyques composés d'automobiles mythiques et de pin-ups, Juliette Clovis ajoute également un élément de déstructuration supplémentaire. L'arrière plan se confond volontairement avec le premier plan, pour exprimer la notion de mouvement et de vitesse.
Aucun repère historique précis n'est donné au visiteur et pour cause. Juliette Clovis s'autorise de nombreuses transgressions, comme pour redonner à ces figures leur place d'icône intemporelle. L'architecture newyorkaise et les vues si célèbres de Manhattan sont tout aussi symboliques d'une certaine époque du rêve américain qu'indémodables, évolutives, transhistoriques…
Les titres des tableaux ont également leur importance, renvoyant avec humour à cette nostalgie naïve des époques passées. Les tableaux de la série New York sont tous des personnages de film se déroulant à NYC : « Holly Golightly », incarnée par Audrey Hepburn dans Breakfast at Tiffany's, « Isaac Davis » interprété par Woody Allen dans Manhattan…

Le travail de Juliette Clovis transmue avec obsession les symboles appartenant à la mémoire collective. Edifices architecturaux, voitures, silhouettes sculpturales… le vinyle qui les redessine sur plexiglas, apposé par « traces », foisonnant de détails minuscules, offre un effet d'optique interpellant l'inconscient visuel du spectateur, qui recrée machinalement les courbes disparues dans la profondeur du vinyle. Une évocation par l'artiste de l'effet du temps sur l'objet et la rémanence de la mémoire. L'oeil retrouve quasi instantanément une parfaite cohérence des formes, des couleurs, des lignes, grâce à la recherche d'un équilibre parfait entre le plein et le vide. Comme si notre mémoire ne s'effaçait jamais totalement, comme si elle s'obstinait à vouloir recréer et à sublimer les images, irrémédiablement.

Contact Juliette Clovis : Isabelle Lebaupain
E-mail : ilebaupain@hotmail.com / Tél. 06 61 32 27 08 / Site web : www.julietteclovis.com

Exposition de Juliette Clovis "Holly, Scarlett & Royce"

Exposition "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Boulakia
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : galerie@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Chagall, Dufy, Lam, Basquiat et Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions – fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde – qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

Exposition dédiée à Chaïm Soutine
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets – la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Plus d'informations sur l'exposition :
http://www.jeudepaume.org/?page=document&idArt=259&lieu=1&idDoc=436

Exposition collective "Première vue"
Location:
Passage de Retz
9, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 48 04 37 99
Fax : +33 (0)1 48 04 38 60
Mail : jfk.retz@wanadoo.fr
Internet Site : www.passagederetz.com
Description:
13 octobre 2007 - 21 octobre 2007

Cette exposition, rendez-vous international de jeunes artistes, ne privilégie aucun medium, aucun pays, aucune école. On y trouve donc de la vidéo et du dessin, de la peinture et de la photographie, des installations et des objets, des artistes issus de l'Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris mais aussi d'écoles de province, d'écoles d'art décoratif, et, en nombre à peu près égal, des Français et des étrangers dans l'harmonie et la diversité. Parmi les 24 artistes invités, dont on espère que certains seront les grands de demain, figurent quatre vidéastes coréens particulièrement prometteurs : HAM Youn Joo, SUH Dongwook, SHIN Kiwoun et SHIU Jin.

Commissaire : Michel Nuridsany

08:00  
09:00  
10:00 [10:00] déménagement de PROFESSIONAILS PARIS
Description:
PARIS PROFESSIONAILS - 130 Rue La Fayette - 4 ème étage/gauche - 75010 Paris - tél. 01.49.49.00.93 & fax 01.49.49.00.62 / 4 rue de la pierre levée - 75011 PARIS

PROFESSIONAILS PARIS a déménagé. C'est plus grand, plus beau, plus chic ! On vous invite à notre inauguration le lundi 15 octobre à partir de 10h00. Au programme : démos gratuites de nail art, petits fours, champagne et plein de promos dans le show-room !

11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-18:30] 20ème Prix Goncourt des lycéens
Location:
Elysées Biarritz
22-24, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 53 57 40 82
Fax : +33 (0)1 53 57 40 81
Mail : contact@elyseesbiarritz.com
Internet Site : www.elyseesbiarritz.com
Description:
Cette rencontre, occasion unique d'échange et de débat, réunira les 250 lycéens participants des lycées d' Ile-de-France et de Bourges ainsi que la majorité des auteurs en lice.

Elle sera ponctuée de séquences de théâtre et d' interventions de slameurs inspirées des romans en compétition.

Niki Vouzas : 01 55 21 54 45 / niki.vouzas@fnac.tm.fr




[17:00-21:00] Exposition-débat "une revue d'avant-garde - IDEA"
Location:
Institut Culturel Roumain de Paris
Centre Culturel Roumain
1, rue de l'Exposition
75007 Paris
M° Ecole Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 05 15 31
Fax : +33 (0)1 47 05 15 50
Mail : institut@institut-roumain.org
Internet Site : www.institut-roumain.org
Description:
UNE PRATIQUE DE LA REFLEXION – IDEA

« La fidélité face à l'exigence de la théorie véritable – une théorie qui, avant tout, constitue sa propre pratique –, voici le programme d'IDEA. En d'autres mots, la pratique d'un regard passionné qui ne peut être rigoureux que par l'attachement non conditionné envers le concret. Donc, par là même, une pratique de la réflexion qui est étrangère aux esthétismes de toutes sortes, qui est hostile à toute transcendance institutionnalisée, immune à la fiction intéressée de la neutralité idéologique, et distante par rapport aux expressions pernicieuses de la culture des « experts ». Bref, une pratique de la réflexion critique et résistante, encore déficitaire dans l'espace du débat intellectuel et civique en Roumanie. Toutes ces dimensions, y compris celle de l'éducation esthétique et de l'influence publique de l'art, se donnent figure à travers l'opérateur à la fois graphique et logique « + », apparaissant à même le titre de cette revue, et dont l'interprétation peut suggérer les multiples articulations mutuelles du champ artistique et social. Donc politique. » (La rédaction d'IDEA)

De 17h00 à 20h30 : Débat
« Le post-communisme aujourd'hui » sera le thème du débat qui réunira trois théoriciens roumains, membres de la rédaction d'IDEA – Alex. Cistelecan, Ciprian Mihali, Adrian T. Sîrbu – avec leurs invités français Jean-Luc Nancy, Marc Crépon, Claude Karnoouh et autres.

A 20h30 : Vernissage
Une exposition avec quatorze projets artistiques conçus et montrés au fil des numéros successifs dans la section « Galerie » de la revue IDEA, en effet quelques 260 pages de la revue, sera inaugurée en présence du curateur d'art contemporain Attila Tordai-S., membre de la rédaction.

Exposition en place jusqu'au 7 novembre.





[18:00-20:00] Bilan de Art Sénat 2007
Location:
Le Sénat
Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
Palais du Luxembourg
75291 Paris Cedex 06
M° Odéon, Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 20 00
Fax : +33 (0)1 42 34 26 77
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Sénat - Salle Monnerville

Bilan de l'exposition Art Sénat par les commissaires Ileana Cornea et Laurent d'Ist
Projection du film "femme, y es-tu : l'exposition" de Claude Yvans

[18:00] Exposition-don "La Dernière Palette"
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
Le 15 octobre 2007 aura lieu à partir de 18h l'exposition-don "La dernière palette".

Une palette de 245 exemplaires du "livre-monde" RÉSIDENCE de Jean-Pierre Théolier sorti en 2004 chez Calmann-Levy ont été sauvé par son petit frère du pilon.

RAPPEL
"SAUVEZ LA RÉSIDENCE"
http://black2.blogspot.com/2007/09/sauvez-rsidence-du-pilon-suite-premier.html

Sauvetage in extremis d'un gâchis global avec l'aide de la communauté du Syndicat du Hype (SDH), "La Dernière Palette" prendra la forme radicale d'une exposition-don de la dernière palette du stock de RÉSIDENCE, 245 exemplaires. Chaque personne aura la possibilité d'acquérir gratuitement une "Résidence" déposée sur...la dernière palette.

"La Dernière Palette" exposition-don de Thierry Théolier

avec deux mini-concerts du duo Résidenciel (Jean-Pierre Théolier et peut être... Caroline) à 20 h et 22 h


[18:00-23:00] Inauguration de l'exposition "L'atelier d'Alberto Giacometti"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
du 17 octobre 2007 au 11 février 2008, de 11h00 à 21h00
(nocturne le jeudi jusqu'à 23h)

entrée : 10 euros : 8 euros


Le Centre Pompidou présente, en collaboration avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti, une rétrospective inédite de l'œuvre d'Alberto Giacometti (1901-1966). Pour la première fois, toutes les facettes de la création de l'artiste sont présentées en référence à son espace de création, son atelier, et illustrées par des oeuvres rares, souvent invisibles du grand public, comme les plâtres peints ou les fragments des murs de ses trois principaux ateliers de Paris, Stampa et Maloja (Suisse).

« L'atelier d'Alberto Giacometti », en écho au texte de Jean Genet de 1957, développe le sujet de l'atelier dans sa dimension de laboratoire, de lieu rituel, d'espace déterminant dans l'élaboration et la diffusion de l'œuvre. Giacometti et son atelier sont indissociables. Lieu de création et lieu de vie, il est devenu son univers et peu à peu une extension de son être.

L'exposition offre une occasion exceptionnelle de réunir plus de 600 œuvres, dont la majorité provient des collections de la Fondation, complétées par une sélection d'œuvres issues de la collection du Centre Pompidou / Musée national d'art moderne et par quelques prêts de grands musées ou de collections particulières. La richesse des collections de la Fondation permet d'accompagner Giacometti à partir de ses débuts dans l'atelier de son père, en étudiant au plus près sa démarche et les thèmes qui scandent son œuvre.

[18:30] DORIS OSPINA expose "Atmosferas Andinas"
Location:
La Petite Rockette
6, rue Saint-Maur
75011 Paris
M° Voltaire, Philippe Auguste, Père Lachaise
France
Phone : +33 (0)1 43 67 66 34
Mail : squattoujours@free.fr
Internet Site : www.lapetiterockette.com
Description:
Du 15 octobre au 15 novembre 2007
Inauguration lundi 15 octobre à 18h30

[18:30] vernissage "INTERIEUR / EXTERIEUR" de Gaëlle Gonzalez & Sarah Bouillaud
Location:
Maison des Initiatives Etudiantes
50, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 49 96 65 30
Mail : mie@paris.fr
Internet Site : www.mie.paris.fr
Description:
Du 13 au 26 octobre 2007 de 14h à 18h

croisement de regards sur les réfugiés tibétains et réfugiés palestiniens
présentée par le Collectif Chut ! Libres







[19:00-21:00] Arielle Dombasle rentre au musée Grévin
Location:
Musée Grévin
10, boulevard Montmartre
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 47 70 85 05
Mail : contact@grevin.com
Internet Site : www.grevin.com
Description:
Elue à l'unanimité par l'Académie Grévin, présidée par Bernard Pivot, Arielle Dombasle décroche une place au « Panthéon de cire ». Arielle, habillée d'une robe de sirène signée Azzaro, offerte au musée par l'actrice, sera installée à côté de son mari, BHL, non loin d'Elton John, de Thierry Lhermitte, d'Andy MacDowell ou d'Arnold Schwarzenegger.

[19:00] Vernissage "ODILON REDON. DESSINS DU MUSÉE D'ORSAY"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
DU 16 OCTOBRE 2007 AU 6 JANVIER 2008

Une œuvre originale au cœur du mouvement symboliste, des noirs aux pastels de couleur.

HORAIRES :
Tous les jours de 9h30 à 18h, le jeudi de 9h30 à 21h45, fermé le lundi

PRIX D'ENTRÉE :
Musée et exposition : Plein tarif : 7,50 €, tarif réduit et dimanche : 5,50 €
À partir du 1er janvier 08 : plein tarif : 8 €, tarif réduit et dimanche : 5,50

COMMISSAIRE :
Marie-Pierre Salé, conservateur au musée d'Orsay

CONTACTS PRESSE :
Amélie Hardivillier, Yoann Gouin, tél. 01 40 49 48 56 / 49 92
E-mail: presse@musee-orsay.fr

Odilon Redon occupe une place singulière dans le symbolisme français. Jusqu'au milieu des années 1890, l'artiste se consacre essentiellement à son œuvre graphique, gravures et dessins, et notamment aux noirs, fusains étranges et précieux qu'il expose à Paris pour la première fois au début des années 1880. A partir du milieu des années 1890, Redon s'ouvre à la couleur et pratique le pastel qui le « réconforte », écrit-il, et abandonne progressivement les noirs.

[19:00-22:00] Vernissage d'exposition « East / West »
Location:
Galerie Orel Art
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 47 20 22 54
Fax : +33 (0)1 47 20 22 73
Mail : orelart@hotmail.com
Internet Site : www.orelart.com
Description:
16 octobre – 30 novembre 2007
Ouverture au public: Mar-Sam: 11h/13h-14h/19h
Bureaux: Lun-Sam: 11h/13h-14h/19h

L'exposition “East / West”, regroupe une sélection d'artistes Russes et d'artistes internationaux (Italie, Grande-Bretagne, USA) ayant en commun une réflexion artistique basée sur la remise en question de la société contemporaine ainsi que la déconstruction de nos références culturelles. A partir de leurs expériences et leur passé propre, ils mettent en valeur dans leurs oeuvres le constat de la perte de rationalité de la société actuelle.
Miroir des déboires tant culturels que sociaux de notre époque, "East / West" est à la fois une rencontre et un dialogue entre des regards artistiques différents, appartenant à deux espaces géographiques historiquement distincts : à l'Est plusieurs décennies d'amnésie culturelle ont affecté les artistes Russes, les obligeant à opérer une relecture de leurs références à travers celles du monde occidental ; à l'Ouest, l'état général d'agressivité soulève des interrogations liées à de nouveaux codes, comme par exemple la culture du « moi » et de l'argent.

Vernissage d'exposition « East / West »


Shekhovtsov "Trone", 2007
Sculpture en mousse et spray
200 x 70 x 70 cm
Courtesy Galerie Orel Art


Raffaella Nappo "Un pas", 2007
Fibre de carbone
45 cm de hauteur x 16 cm de large
Courtesy Galerie Orel Art


Andrei Molodkin "YES", 2007
Bloc d'acrylique et pétrole
48 x 76 x 10 cm
Courtesy Galerie Orel Art







[20:00-21:00] Pete Doherty sera l'invité exceptionnel de La Mouv' Session
Location:
Maison de Radio France
Maison de la Radio
116, avenue du Président Kennedy
75220 Paris Cedex 16
M° RER C Avenue du Président Kennedy, Passy
France
Phone : +33 (0)1 56 40 22 22
Internet Site : www.radiofrance.fr
Description:
Studio 108

Mouv' Session Emilie entourée de chroniqueurs agite l'antenne du Mouv'.
Artistes en session acoustique, comédiens, auteurs ou personnalités du monde du spectacle répondent sans détour aux questions délirantes, surprenantes, impertinentes de l'équipe de La Mouv' Session.

[20:30] vente de la Collection Alain Delon
Location:
Drouot Montaigne
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 48 00 20 80
Fax : +33 (0)1 48 00 20 83
Internet Site : www.drouot.fr
Description:
http://www.auction.fr/fr/base/liste_lot.php?vente=10855&etude=&passe=

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés