Monday, November 12, 2007
Public Access


Category:
Category: All

12
November 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  PRIX LITTERAIRES
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
http://www.evene.fr/culture/societe/prix-litteraires.php

Exposition "Chaïm Soutine"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Amedeo Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Amedeo Modigliani fit de Chaïm Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Rencontres Photographiques du Xeme arrondissement
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
10ème arrondissement

Du 16 octobre au 30 novembre 2007

La Bibliothèque Château d'Eau et la Mairie du 10e organisent les "Rencontres Photographiques du 10e" 2007 du 16 octobre au 30 novembre 2007. Elles ont pour objet la présentation de nombreuses expositions, la promotion et la rencontre d'artistes-photographes, l'organisation de débats autour de la photographie.
En novembre 2005, lors des premières "Rencontres photographiques du 10e" une quarantaine de lieux, cafés, restaurants, centres culturels, bibliothèques, cinémas, librairies, galeries etc avaient exposé une centaine de photographes.

SALON D'ANTIQUITES BROCANTE
Location:
Place de la Bastille
Place de la Bastille
75004 Paris
M° Bastille
France
Description:
8 AU 18 NOVEMBRE 2007

DESCRIPTIF
400 antiquaires et brocanteurs

THEME SUGGERE
L'univers des Sciences

Il concerne toutes les disciplines des sciences depuis la nuit des temps : les sciences de la vie, de la terre et du ciel...
Les sciences dont les objets d'études sont la planète, son atmosphère, ses océans, son environnement.
Les sciences techniques, mathématiques, chimiques, physiques, ésotériques...les sciences liées à l'astronomie, l'astrophysique, l'astrautique, les sciences géographiques, les sciences pédagogiques et ludiques, les sciences naturelles...
Toutes les sciences connues et identifiées à travers les différents instruments de mesure, les documents et les livres anciens, la technologie et le savoir de chaque époque.
sans oublier le vaste domaine des sciences humaines : symboliques, astrologiques, graphologiques, métaphysiques etc...

HORAIRES
Tous les jours de 11 h à 19 h

TARIF ENTREE
7 EUROS

Invitation à imprimer sur le site internet :
www.joel-garcia-organisation.fr

INFORMATIONS
Tél : 01 56 53 93 93

Salon d'Automne 2007
Location:
Espace Auteuil
78, rue d'Auteuil
Place de la Porte d'Auteuil
Gare d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d’Auteuil
France
Phone : +33 (0)1 45 61 05 35
Description:
Du 8 au 18 novembre 2007, de 11h à 19h30
Nocturne les 9, 14 et 16 novembre jusqu'à 22h
Tarif : 10 €

C'est en 1903, que le Salon d'Automne a vu le jour. Les plus grandes pointures du fauvisme, du cubisme et du post-impressionnisme ont foulé le sol du Salon d'Automne. Cet événement reste l'occasion de découvrir les productions des grands noms du monde artistique. Le Salon d'Automne se déroule cette année, du 8 au 18 novembre 2007, à l'Espace Auteuil de Paris XVIème. Les jeunes talents, quant à eux, y trouvent une tribune pour se faire connaître. Parrainé par Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances, cet événement a su s'imposer comme un rendez-vous artistique de taille.

Au total, plus de 500 créateurs seront présents pour l'occasion. Art urbain, peinture, sculpture, photographie, décoration, poésie...

A l'occasion de l'ouverture du Salon d'Automne, le 8 novembre 2007, un concert de prestige sera donné par Bruno Rigutto et Caroline Casadesus à 21h précises, à l'Espace de la Porte d'Auteuil.

http://www.salon-automne-paris.com

S'éloignant volontairement des tendances conceptuelles de l'art contemporain, le Salon d'Automne réunit 750 créateurs et se veut, à l'Espace Auteuil, un lieu de rencontre de collectionneurs, artistes, amateurs et galeristes. Le Salon comprent également un volet musical, avec des concerts, et un festival du court-métrage.

Loin des tendances conceptuelles qui marquent la création contemporain, loin également d'un aspect trop lucratif de l'art, le Salon d'Automne est un espace de rencontres en tous genres : artistes, amateurs, galeristes, critiques, conservateurs, curieux et promeneurs du dimanche se retrouvent dans un lieu consacré à l'art pour échanger, critiquer, s'enthousiasmer, s'épouvanter et parfois prolonger leur émotion en faisant l'acquisition de l'œuvre qui l'a provoquée...

Un savoir-faire immémorial
Peintres, sculpteurs, graveurs, photographes, artistes de l'art mural et du livre, designers, etc, feront de cette exposition un moment fort de l'année artistique en France. En réponse aux manifestations d'un art conceptuel, les plasticiens contemporains du Salon d'Automne revendiquent un art émotionnel s'inscrivant dans la durée. Héritiers d'un savoir-faire millénaire, chacun des exposants affirme une écriture personnelle dans des registres esthétiques clairement identifiés. Réalistes, hyper-réalistes, abstraits lyriques ou géométriques, oniriques, singuliers, expressionnistes, les artistes du Salon d'Automne, tous professionnels, sont pour la plupart les enfants issus de la modernité du XXe siècle, œuvrant à étendre les champs plastiques et, parfois à en créer de nouveaux.

Pour la diversité culturelle
L'élément fondamental de la personnalité du Salon d'Automne demeure sa vocation à promouvoir la diversité culturelle et la pluridisciplinarité des arts visuels. Pour la seconde année consécutive, le Festival du court-métrage de Paris rassemblera une dizaine d'œuvres réalisées par des professionnels sur le thème des Artistes en exil. De même, après l'Ecole Boulle en 2005, c'est au tour de la très prestigieuse Ecole nationale supérieure d'arts appliqués et des métiers d'art (ENSAAMA), l'Ecole Olivier de Serres, de présenter les meilleurs travaux de ses élèves au public. La musique sera également à l'honneur avec des pièces mêlant le grand répertoire à des partitions contemporaines. Des musiciens de renommée internationale, jeunes ou confirmés, dialogueront avec les arts plastiques environnants. Nul doute que la voix ensorceleuse de Caroline Casadeus survolant le piano de Bruno Rigutto ravira les amateurs d'art et de musique.

Hommage aux disparus
Plusieurs hommages sont organisés pour des sociétaires ou des exposant réguliers récemment disparus. Cette édition permettra de se remémorer Hermine Laurent Saïn, née à Milan en 1929, diplômée en architecture, responsable de l'atelier de Louveciennes et grande spécialiste du burin, et Frédéric Menguy, né en 1927, interprète du monde du cirque de l'enfance, de l'évasion, qui exposait au Salon d'Automne depuis 1962 ! Mais aussi Gérard Bignolais, qui poussa très loin les études sur le corps humain au point d'attirer l'attention de Pierre Restany, ou maître Rey, collectionneurs de petits formats « un figure », qui a motivé la présence à ce Salon de la série des « Huns », dus à des artistes actuels. Enfin, la fenêtre sur le monde est toujours grand ouverte au Salon d'Automne. Cette année, c'est le musée coréen de Namsong qui est à l'honneur.

PUBLICATION
Catalogue du salon : 25 €

Exposition de Monsieur Balboa, Installation Vidéo
Description:
Surface to Air - 46, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

Monsieur Balboa vu par les 84

Du 3 octobre au 30 novembre

Bruno Michel / At Large
brunomichel@atlarge.fr
www.myspace.com/wallacabalboa

Exposition de Sabine Niedzwiedz
Location:
galerie 96
96, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Mail : contact@galerie96.com
Internet Site : www.galerie96.com
Description:
du 17 octobre au 17 novembre
du mercredi au samedi de 14h à 18h

Exposition de Cécile Champy "Au bord du nord-ouest"
Location:
Galerie Médiart
L'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Description:
photographies

Du 7 novembre au 1er décembre 2007
Ouverture du mercredi au vendredi 12h-19h30 - Samedi 12h-19h
Vernissage mercredi 7 novembre de 18h à 21h30

Cécile Champy, auteur- photographe‚ âgée de 35 ans, vit et travaille à Paris.
Elle acquiert de solides bases artistiques durant sa formation : dessin, graphisme et design, à l'Atelier de Sèvres, ensuite à l'Ecole des Beaux-arts de Caen et l'apprentissage de l'image à l'Ecole des Gobelins (CFT) à Paris.
Depuis 2001, elle travaille en free-lance. Pour des journaux d'art, des galeries et des associations.
Elle développe parallèlement un travail personnel sur le paysage.
En 2002, elle est lauréate de la Bourse du talent en paysage, décernée par Picto, pour sa série « Petit-grand ».

La galerie Mediart accueillera en novembre 2007, pour sa première exposition personnelle en galerie, ses photos, prises sur les rivages du Nord de la France, de la Hollande et de la Belgique. Cette série intitulée « Au bord du nord-ouest » débutée en 2002, est un thème récurrent, complétée durant l'été 2007, par des photos prises à l'extrême ouest de la Bretagne.

Son ambition est de fixer la notion d'espace et de temps, en réalisant plusieurs prises de vues d'un même lieu à des moments différents.
Le temps est présent dans son concept d'impermanence : fluidité des éléments, nuages et eau.
Perceptible dans la variation de la lumière, il a le pouvoir de changer l'ambiance d'une scène ; dramatique sous un ciel d'orage, sereine sous un soleil voilé.
Certaines photos peuvent nous rappeler l'ambiance qui se dégage des peintures d'Edward Hopper . La lumière initiant cette même atmosphère étrange, où le temps semble suspendu, les personnages arrêtés dans leur action.
Ces scènes nous suggèrent une histoire, stimulant notre imaginaire, finalité que cherche à atteindre cette jeune photographe, à nous de le ressentir, à la vue de cette exposition.


Exposition "Changer le monde", dessins satyriques
Location:
Caveau de la République
1, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
M° République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 45
Internet Site : www.caveau.fr
Description:
Exposition du 8 au 30 novembre

Cette exposition est la deuxième mise en place par le Caveau de la République avec le concours de caricaturistes, suite au refus de la régie publicitaire du métro de mettre en place l'affiche du spectacle du Caveau de la République entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Une exposition finalement naturelle entre le Caveau et les dessinateurs qui sont les réalisateurs historiques de ses affiches, et qui permettra de retrouver les principaux dessinateurs établis et d'autres moins connus autour du thème "Changer le Monde".

Elle est aussi visible depuis le site du théâtre :
http://www.caveau.fr/bonus.php?p=dessins

contact presse : Chloe Zoladz-Verlhac
expoaucaveau@free.fr / chloe@caveau.fr


Le CAVEAU c'est une salle exceptionnelle de 450 places où artistes et public sont proches comme nulle part ailleurs grâce à la géométrie des lieux ; c'est aussi cet esprit insolent, frondeur, que symbolisent les affiches signées Cabu, Loup, Siné Willem…, cet esprit libertaire qui se rit de tout en jetant un pavé dans la mare ; c'est, enfin et plus que jamais, LE théâtre de l'humour, avec 6 humoristes chaque soir, pour un cocktail mélangeant un peu de politique, beaucoup de satire sociale, et 100% de rire.

Depuis septembre 2007, le spectacle « COURAGE, FILLON… ! » est à l'affiche avec : Gilles DÉTROIT, Paul ADAM, Olivier PERRIN, Gwen ADUH, LOBO & MIE, Christophe GUYBET, Jean ROUCAS, Gustave PARKING et bien d'autres en alternance. Il constitue une succession de one-man-show de 20 minutes environ, alternant satyres politique et sociale.

Il est préférable de réserver (Tél. : 01 42 78 44 45) ou en ligne :
http://www.caveau.fr/inforesa.php?p=resa

Du mardi au samedi à 20h30
et en matinée les :
Jeudi 15h
samedi 16h30
dimanche 15h30

durée du spectacle 2h15

Exposition "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Boulakia
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : galerie@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Marc Chagall, Raoul Dufy, Wifredo Lam, Jean-Michel Basquiat et Robert Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions - fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde - qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

Exposition "Hors Champs" & "Microscopies" de Catherine Bénas
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
station de métro Saint-Germain-des-Prés (ligne 4)

du 30 octobre au 30 novembre

Du 30 octobre au 30 novembre, à la demande de la RATP, l'Institut d'études supérieures des arts (IESA) insuffle un air d'inédit dans la station Saint-Germain-des-Prés (ligne 4).

L'IESA investit les vitrines qui longent les quais de la station pour laisser le champ libre à Catherine Bénas. Cette artiste plasticienne a décidé de métamorphoser l'endroit en développant, sur chacun des deux quais, deux projets singuliers intitulés respectivement Hors Champ et Microscopies.

Hors Champ est un ensemble de collages de photographies accompagnés de courts textes. Des jambes sans corps marchent, courent, s'arrêtent, se retournent... traversent une scène à l'italienne. Mis bout à bout, ce patchwork forme un étonnant panoramique. Chaque personnage est surmonté d'une courte phrase, expression, mot isolé, évoquant ainsi un état d'âme. Sur le quai d'en face, changement d'ambiance avec Microscopies. Ici, il s'agit d'une suite de quarante tableaux de petits formats peints simultanément. Les œuvres sont présentées côte à côte afin de délivrer, là encore, une vue panoramique.

Comme vous l'aurez compris, la spécificité de Catherine Bénas est de procéder par série ; chaque série relate une histoire dont le scénario est élaboré en fonction d'un format, d'une couleur, une grammaire formelle composée d'éléments récurrents. Au final, la linéarité du dispositif d'exposition permet une lecture continue, comme à livre ouvert. Une manière originale et artistique de parcourir la station !

Deux aspects formels de cette artiste plasticienne sont présentés sur chaque quai :
"Hors-champ" présente un ensemble de photomontages accompagnés de courts textes. Le visuel étonnant, un élégant jeu de jambes défile le long d'un format panoramique est souligné par des bribes d'expressions. Il nous convie à une surprenante exploration de nos pensées instantanées où cohabitent l'humour, le pragamatisme, l'ordinaire, l'absurde, la fantaisie.
L'autre quai offre à voir une succession de peintures de petits formats disposés bout à bout. Des peintures au langage formel raffiné, dévelopement d'un langage baroque soigné, diposées dans des vitrines peu éclairées et protégées comme des perles.

Les deux travaux formellement différents entrent en résonance. Le dispositif panoramique qu'offre la station, met en lumière l'aspect scénario de ce travail.
Tandis que "microscopies" présente une succession d'éléments dont le déroulement interne concerne la peinture elle-même, "hors-champ" propose des instantanés de pensées et renvoie le passant à sa propre histoire par un jeu de réflexion-projection.

Catherine Bénas
+33(0)140-117-581
+33(0)665-093-444
http://www.catherine-benas.com
http://expositioncatherinebenas.blogspot.com

Exposition "Hors Champs" & "Microscopies" de Catherine Bénas

Exposition d'artistes russes "East / West"
Location:
Galerie Orel Art
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 47 20 22 54
Fax : +33 (0)1 47 20 22 73
Mail : orelart@hotmail.com
Internet Site : www.orelart.com
Description:
16 octobre - 30 novembre 2007
Ouverture au public: Mar-Sam: 11h/13h-14h/19h
Bureaux: Lun-Sam: 11h/13h-14h/19h

L'exposition "East / West", regroupe une sélection d'artistes Russes et d'artistes internationaux (Italie, Grande-Bretagne, USA) ayant en commun une réflexion artistique basée sur la remise en question de la société contemporaine ainsi que la déconstruction de nos références culturelles. A partir de leurs expériences et leur passé propre, ils mettent en valeur dans leurs oeuvres le constat de la perte de rationalité de la société actuelle.
Miroir des déboires tant culturels que sociaux de notre époque, "East / West" est à la fois une rencontre et un dialogue entre des regards artistiques différents, appartenant à deux espaces géographiques historiquement distincts : à l'Est plusieurs décennies d'amnésie culturelle ont affecté les artistes Russes, les obligeant à opérer une relecture de leurs références à travers celles du monde occidental ; à l'Ouest, l'état général d'agressivité soulève des interrogations liées à de nouveaux codes, comme par exemple la culture du « moi » et de l'argent.

Exposition d'artistes russes « East / West »

Exposition d'artistes russes « East / West »
"Sphinx", Alexander et Marina Royzman, 2007, bronze peint, patine et émail, édition 3/6 (32 500 euros)

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure
avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets - la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

08:00  
09:00  
10:00 [10:45-12:45] Remise du Prix Médicis 2007
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
Le prix littéraire Médicis 2007 du roman a été attribué à Jean Hatzfeld pour "La stratégie des antilopes", publié au Seuil, a annoncé lundi le jury.

Le prix Médicis 2007 du roman a été attribué à Jean Hatzfeld pour La stratégie des antilopes (Seuil). Jean Hatzfeld, 58 ans, a couvert de nombreux conflits pour le quotidien Libération, dont celui du Rwanda. Dans son livre, il raconte la cohabitation depuis 2003 entre les victimes du génocide rwandais et leurs ex-bourreaux. Hatzfeld s'est rendu "dix, vingt fois" à Nyamata, au sud de Kigali, où environ 50 000 Tutsis ont été massacrés par les milices hutues.

Le prix Médicis 2007 étranger a été, quant à lui, attribué à l'unanimité à l'Américain Daniel Mendelsohn pour Les Disparus (Flammarion), qui raconte la quête de Mendelsohn sur les traces de membres de sa famille tués quelque part dans l'est de la Pologne, en 1941.


[11:30-13:30] Remise du Prix Femina 2007
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
Le prix Femina à Eric Fottorino, le Médicis pour Jean Hatzfeld

Eric Fottorino, directeur du "Monde", a été récompensé pour ses "Baisers de cinéma", Jean Hatzfeld pour "La stratégie des antilopes".

Après le tumulte provoqué par l'attribution des prix Goncourt et Renaudot, le 5 novembre, deux provocations n'auront pas suffi à troubler le calme des jurés du Femina et du Médicis, lundi 12 novembre. Ni la présence de Madeleine Chapsal et de Régine Deforges, "exclues" du Femina en 2006, qui déjeunaient au Crillon en compagnie de leur éditeur Claude Durand, PDG de Fayard, ni l'irruption d'une militante féministe, soutien-gorge noir en main pour protester contre le fait que le prix Femina ne soit pas attribué à une femme.
C'est dès le premier tour de scrutin que le Femina et le Médicis ont été décernés à deux écrivains journalistes. Par sept voix sur douze, Eric Fottorino, directeur du Monde, a décroché le Femina pour Baisers de cinéma (Gallimard), quête d'un homme à la recherche de sa mère comédienne dans les cinémas du Quartier latin. Ce prix est "le couronnement de quelque chose de très personnel, de très intime", s'est réjoui Fottorino.

Par six voix sur neuf, Jean Hatzfeld, ancien grand reporter à Libération, a reçu le Médicis pour La Stratégie des antilopes (Seuil), dans lequel le journaliste clôt sa trilogie consacrée aux massacres du Rwanda. Il a souligné l'importance du prix "pour faire comprendre (sa) démarche" qui consiste à "faire de la littérature avec un événement" comme le génocide au Rwanda.

C'est enfin à l'unanimité des jurés qu'ont été décernés trois prix : le Femina étranger, au Britannique Edward Saint-Aubyn, pour Le Goût de la mère (éd. Christian Bourgois) ; le Médicis étranger, à l'Américain Daniel Mendelsohn pour Les Disparus (Flammarion) ; le Médicis de l'essai, à la journaliste américaine Joan Didion pour L'Année de la pensée magique (Grasset). Enfin, les dames du Femina ont attribué leur prix de l'essai à L'Encre du voyageur, de Gilles Lapouge (Albin Michel), et elles ont créé un nouveau Prix de défense de la langue française, attribué à Mauvaise langue, de Cécile Ladjali (Seuil).

GALLIMARD GRAND VAINQUEUR

Recalé en finale du Goncourt, Philippe Claudel a reçu le Goncourt des Lycéens pour Le Rapport de Brodeck (Stock). Le prix Wepler - La Poste a distingué Olivia Rosenthal pour On n'est pas là pour disparaître (Verticales), et sa Mention spéciale du jury revient à Louise Desbrusses pour Couronnes boucliers armures chez POL, deux maisons dans l'orbite de Gallimard.

Alors qu'il y a une semaine, la tension était palpable au restaurant Drouant pour la remise des prix Goncourt et Renaudot, l'harmonie était de mise au Crillon entre jurés, auteurs, éditeurs attachés de presse et journalistes et chacun se congratulait. Reste qu'avec six récompenses, dont le Goncourt, le Renaudot et le Femina, le groupe Gallimard sort grand vainqueur du palmarès 2007.

11:00
12:00
13:00
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:30] Exposition "Kultur Hip Hop 1"
Location:
Gare de Lyon
Place Louis Armand
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Mail : garedelyon@gares-sncf.com
Internet Site : www.gares-sncf.com/fr/gare/frply/paris-gare-lyon
Description:
Salle Méditerranée, située au niveau -1, face à la rue de Bercy

Du 12 au 28 Novembre 2007 de 14h à 20h
Vernissage Lundi 12 Novembre à partir de 17h30

avec : Hondo / Shaka / Art Mature / Stoul / Miette

Christine, la présidente de l'Association Blue Jam, organise depuis des années de nombreuses expositions en partenariat avec la SNCF.

Une soirée et un évenement à ne pas louper, de nombreux intervenants s'exprimeront sur le Hip Hop.


[17:30-20:00] Vernissage d'ISHIYAMA Osamu : Yuzen-zomé
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
du 12 au 24 novembre 2007
du lundi au vendredi de 12h à 20h
samedi 17 novembre de 12h à 18h30
samedi 24 novembre de 12h à 17h
Vernissage : lundi 12 novembre 2007 de 17h30 à 20h


[18:00] Inauguration de l'exposition "Athénée Théâtre Louis-Jouvet 1982-2007"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site Richelieu
58, rue de Richelieu
75084 Paris Cedex 02
M° Bourse, Quatre-Septembre, Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
25 ans de théatre public
13 novembre > 30 décembre 2007
mardi - samedi de 10 h à 19 h
dimanche de 12 h à 19 h
sauf lundi et jours fériés
entrée libre

http://www.bnf.fr/pages/zNavigat/frame/cultpubl.htm?ancre=exposition_732.htm

La BNF Richelieu consacre une exposition au Théâtre de l'Athénée / Louis Jouvet, pour fêter ses 25 ans de théâtre public.

Cette exposition présente la brillante histoire artistique du Théâtre de l'Athénée / Louis Jouvet et des professionnels du spectacle qui l'ont écrite. Depuis 1982, sous la direction de Josyane Horville puis de Patrice Martinet (actuel directeur), ce théâtre est un lieu d'accueil destiné aux jeunes compagnies subventionnées, itinérantes, un lieu de création pour les auteurs et les metteurs en scène. A partir de 1993, sous l'impulsion du nouveau directeur, l'architecture de ce beau théâtre à l'italienne se prête à des programmations réconciliant les genres dramatiques et lyriques, le théâtre de répertoire et les écritures contemporaines. Le souvenir de Louis Jouvet, toujours vivant en ce lieu, vibre comme un constant rappel à l'exigence.

A l'occasion des 25 ans du Théâtre de l'Athénée / Louis Jouvet, un livre-CD Si l'on voulait écrire l'histoire du théâtre - Athénée Théâtre Louis-Jouvet, 1982-2007, est édité aux éditions Biro (160 pages, 42€). Un livre qui se feuillette comme un album-souvenir. Plus qu'un simple album anniversaire, cet ouvrage traduit, en souvenirs, en images et en émotions, l'éphémère d'un lieu qui occupe à Paris, dans le coeur des artistes, du public et de tous ceux qui y travaillent, une place singulière. Avec les textes de témoins fidèles et privilégiés : Noëlle Guibert, Colette Godard, Claude Samuel, Patrick Sourd, et un entretien avec Patrice Martinet. En vente à la billetterie du théâtre (et dans toutes les bonnes librairies).

[18:00-21:00] Vernissage de Fatima Binet Ouakka "PEINTURES EN MOUVEMENT"
Location:
Press Club de France
Tour Sequana
82, rue Henri Farman
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Tram T2 Henri Farman, RER C Issy - Val de Seine
France
Phone : +33 (0)1 41 33 73 09
Mail : info@pressclub.fr
Internet Site : www.pressclub.fr
Description:
Press Club de France - Espace Albert Londres

VERNISSAGE A 18H
DEFILE EN DUO AVEC SEBASTIEN PAYEN A 19H

EN PRESENCE DE SON EXCELLENCE FATHALLAH SIJILMASSI, AMBASSADEUR DU MAROC EN FRANCE ET MICHEL FERNET, PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL DU PRESS CLUB DE FRANCE
RESERVATION AU 01 40 74 79 67

http://www.fatimabinet.fr
http://www.sebastienpayen.com

[18:00-21:00] Vernissage de Gaël Klein "Fragments de Vie"
Description:
salon de coiffure Eric Poplimont - 27/37, rue Balard - 75015 Paris

du 2 novembre au 31 janvier 2008

http://www.myspace.com/leptitgalou

[18:30] 50ème Salon des Beaux-Arts de Garches
Location:
Hôtel de Ville de Garches
2, rue Claude Liard
92380 Garches
M° Gare SNCF de Garches - Marnes la Coquette
France
Phone : +33 (0)1 47 95 66 66
Internet Site : www.ville-garches.fr
Description:
du 10 au 25 novembre 2007
vernissage le lundi 12 novembre à 18h30

http://www.art-garches.com

[18:30] Exposition des artistes du C.A.T de Ménilmontant
Location:
Café Signes
33, avenue Jean Moulin
à l'angle de l'avenue Jean-Moulin et du Square de Châtillon
75014 Paris
M° Alésia
France
Phone : +33 (0)1 45 39 37 40
Fax : +33 (0)1 40 52 81 15
Internet Site : www.cafesignes.com
Description:
Jusqu'au 7 décembre 2007
du lundi au vendredi, de 8h à 19h
Vernissage le 12 novembre à partir de 18h30

Les Café Signes et Martine Lejeau Perry accueillent les artistes du C.A.T de Ménilmontant : peinture, céramique.

[18:30-21:00] Semaine culturelle irakienne
Location:
Maison de l'Unesco
125, avenue de Suffren
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
M° Ségur
France
Phone : +33 (0)1 45 68 05 16
Internet Site : www.unesco.org/fr
Description:
Du lundi 12 novembre au jeudi 22 novembre 2007

La Semaine, organisée par le Secteur de la culture et le Bureau de l'UNESCO pour l'Iraq à Amman, en coopération avec le ministre de la Culture d'Iraq et le ministre d'État pour le Tourisme et les Antiquités, propose le programme suivant :
Expositions (12-21 novembre) inaugurées par le Directeur général le 12 novembre à 18h30

1. Exposition d'art contemporain : «Hommage à Ismail Al-Sheikhli (1924-2004)», (9h30-17h30, salle Miro)
L'œuvre métaphorique d'Ismail Al-Sheikhli, Diplômé de l'Institut des beaux-arts de Bagdad et de l'Ecole des beaux-arts de Paris, peut être lue comme une allégorie joyeuse célébrant l'éternel recommencement du genre humain. Cet hommage à l'un des pionniers de l'art moderne iraquien est rendu possible grâce à la généreuse contribution de S. Exc. Muhyi K. ALKATEEB, Ambassadeur, Délégué permanent de l'Iraq auprès de l'UNESCO. Entrée libre.

2. Hommage à Shaker Hassan al Said (1925-2004), (Siège de l'UNESCO, Salle des actes)
Pionnier de l'art moderne iraquien, il fonde en 1950, avec Jawad Salim, un autre pilier de cet art, le Groupe de Bagdad pour l'art moderne. Ce mouvement, unique dans le monde arabe, a nourri une réflexion théorique et esthétique nouvelle qui a essaimé dans toute la région.

3. Exposition de calligraphies de Ghani Alani, maître calligraphe et illustrateur (9 h 30-17 h 30, Siège de l'UNESCO, Salle des pas perdus)

4. Exposition d'art contemporain du musée des Beaux-Arts de Bagdad, (Siège de l'UNESCO, Salle Miro 2)
En coopération avec le ministère de la Culture de l'Iraq et le musée des Beaux-Arts de Bagdad, présentation d'un échantillon de vingt-cinq œuvres réalisées par les principaux artistes contemporains iraquiens.

5. Exposition d'art contemporain « Artistes iraquiens de la fin du XXe siècle », (Siège de l'UNESCO, Salle Miro 1) Collection d'œuvres d'art créées ces vingt-cinq dernières années.

6. Exposition de photographies sur le patrimoine culturel iraquien, (Siège de l'UNESCO, Hall Ségur)
Lesdites photos concernent des sites du de patrimoine inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité, dont Achur, Hatra et la zone archéologique de Samarra. 12 novembre 2007

Troisième session plénière du Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel en Iraq (ICC), 13 (10 h-13 h, 15 h-18 h) et 14 novembre (9 h 30-12 h 30, Siège de l'UNESCO, Salle II). Cette réunion est ouverte par le Directeur général de l'UNESCO. Comprenant vingt-trois experts internationaux et iraquiens, le Comité a pour mission d'évaluer la portée de l'assistance nationale et multinationale dans la préservation du patrimoine culturel iraquien et de coordonner les activités et les efforts déployés à cet effet. Quatre thèmes feront l'objet de débats : les sites historiques et le patrimoine ; les musées et les institutions culturelles ; le patrimoine culturel immatériel; les bibliothèques et archives.
Contact : Lamine Diagne

Troisième réunion d'experts sur Babylone, (14 h 30, Siège de l'UNESCO, Salle XIV). À la demande du ministère de la Culture d'Iraq, un groupe de travail spécifique sur le site archéologique de Babylone a été créé en juin 2005 pour étudier les dégâts causés par l'installation, en avril 2003, sur ce site d'exception d'une base militaire de 150 hectares. Le groupe d'experts discute des progrès réalisés depuis la dernière session tenue à Berlin en décembre 2005, dans la mise en œuvre d'un rapport d'évaluation par le Conseil national des antiquités et du patrimoine, en coopération avec les membres concernés de l'ICC.
Contact : Lamine Diagne
14 novembre 2007

Table ronde sur Samarra, lieu de dialogue interculturel, (15 h-17 h 30, Siège de l'UNESCO, Salle VIII).
Cette réunion vise à trouver les voies et moyens de rétablir le dialogue entre les communautés confessionnelles de l'Iraq. Malgré le dynamitage du dôme de la Mosquée Al-Askari, le 22 février 2006, et la destruction de ses deux minarets le 13 juin 2007, comment Samarra peut-elle devenir le point de départ d'un processus qui puisse déboucher sur la réconciliation ? Contact : Lamine Diagne
15-16 novembre 2007

[18:30-20:30] Vernissage d'Alain Leclerc "Alexandrie, chantier naval"
Location:
Centre Culturel Egyptien
Centre Culturel d'Egypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 46 33 75 67
Fax : +33 (0)1 43 26 18 83
Mail : centre@culture-egypte.com
Internet Site : www.culture-egypte.com
Description:
Du lundi 12 novembre au vendredi 23 novembre 2007

Dans le cadre des activités organisées sur la ville d'Alexandrie
Exposition de l'artiste photographe Alain Leclerc en collaboration avec Le centre d'Etudes alexandrines

Créé en 1990 par Jean-Yves Empereur, directeur de recherche au CNRS, le Centre d'Études Alexandrines (CEAlex) a pour mission d'étudier l'histoire d'Alexandrie (Égypte) à travers tous les documents qui illustrent son destin exceptionnel.

Fouilles archéologiques terrestres et sous-marines, vestiges de surface, archives, cartes anciennes, textes d'auteurs antiques et récits de voyageurs alimentent l'ensemble de ces recherches.

[18:30-21:00] Vernissage de Keshav Malla
Location:
Centre de conférences Etoile Saint-Honoré
Centre de conférences et de réceptions
21-25, rue Balzac
75008 Paris
M° George V, Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 53 75 92 02
Internet Site : www.etoile-prestige.fr
Description:
Exposition de lithographies de Keshav Malla

Octobre et Novembre 2007
VERNISSAGE lundi 12 novembre 2007 de 18h30 à 21h

Action consciente et inconsciente du geste qui nous offre un enchevêtrement complexe de lignes et de courbes où la couleur fluide se fond dans l'évasion.
L'oeuvre de MALLA est une parfaite expression de l'émotivité toute orientale.

http://toilesetoile.site.voila.fr



[19:00] 60 ans Sciences et Avenir
Location:
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques
37, quai Branly
218, rue de l'Université
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 56 61 70 00
Internet Site : www.quaibranly.fr
Description:
60 ans Sciences et Avenir

[19:00] Débat Esprit Public "L'Europe après le « mini-traité »"
Location:
Mairie du 3ème arrondissement
2, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 53 01 75 03
Internet Site : mairie3.paris.fr
Description:
Le nouveau cycle de conférences-débats "Esprit public" est lancé à la mairie du 3e. Il abordera cette année les grands enjeux européens et internationaux. Un débat par mois à 19h.

Ce cycle de conférences est né d'une volonté : faire vivre le débat public autour des grands enjeux d'actualité.

Un débat par mois à 19h à la Mairie du 3e
L'entrée est libre et gratuite

Les « non » français et néerlandais ont porté un coup fatal à la Constitution européenne. Après trois ans de blocage, un nouveau traité institutionnel, moins ambitieux, est sur le point de voir le jour. Quel est le contenu exact de ce « mini-traité » ? Et quel jugement peut-on porter sur ce texte : enterrement définitif de l'Europe politique ou relance de la construction européenne ?

Pierre Moscovici, député, ancien ministre des Affaires européennes.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Hodler, le paysage et la mort"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
MUSÉE D'ORSAY (COLLECTIONS 1848-1914)

Entre Liotard, Füssli et les outrances du cabaret Dada à Zurich, la Suisse a fourni un autre grand créateur : Ferdinand Hodler (1853-1918). Près d'un siècle après sa mort, et 25 ans après la rétrospective du Petit-Palais, le musée d'Orsay rend hommage, en 80 tableaux, à celui qui fut un temps considéré comme le peintre national suisse pour ses paysages de montagnes roses et de lacs calmes. Ce qui ne l'empêcha pas d'être également en odeur de soufre dans la bonne ville de Genève pour une Nuit considérée comme trop explicite. Le cycle le plus saisissant de Hodler est cependant autre : c'est le suivi systématique de la tuberculose qui frappa sa compagne Gertrud Dubi-Müller. Hodler la dessinera des dizaines, des centaines de fois jusqu'à l'issue fatale, détaillant la transformation inéluctable d'une femme belle et spirituelle en méconnaissable cadavre.

C'est la première exposition consacrée au peintre suisse en France, depuis la monographie du Petit Palais en 1983. Deux ans après l'acquisition par le musée d'Orsay d'un important tableau de l'artiste, Le Bûcheron (1910), cette manifestation s'inscrit dans la programmation inaugurée par le musée en 1995 visant à faire découvrir les grands artistes des écoles étrangères. L'exposition rassemble 80 tableaux majeurs jalonnant la carrière de l'artiste, à partir du milieu des années 1870 jusqu'aux paysages ultimes de 1918 : tous les genres abordés par le peintre, grandes compositions de figures symbolistes, tableaux d'histoire, paysages et portraits sont représentés. Deux cabinets d'arts graphiques permettent de comprendre les processus de création de Hodler, dessinateur inlassable. Une quarantaine de photographies, prises par des proches et en particulier par Gertrud Dubi-Müller, amie, collectionneuse et modèle de Hodler, nous font entrer dans l'atelier du peintre. Afin de nouer un dialogue avec l'art du présent, le musée d'Orsay a invité Helmut Federle. L'artiste, qui a toujours reconnu Hodler comme une de ses sources majeures, a placé quatre dessins de montagnes et un tableau monumental, 4.4 the distance, 2002 (collection particulière) dans le parcours de l'exposition.

Une Nuit inconvenante
Depuis une vingtaine d'années, les études et les expositions dédiées à Hodler ont mis en lumière des aspects nouveaux de son œuvre. L'exposition du musée d'Orsay a pour ambition de redéfinir les sources et la géographie de l'art moderne et de contribuer à rendre à Ferdinand Hodler la place centrale qui fut la sienne au sein des avant-gardes européennes du tournant du XXe siècle. Lié au symbolisme, Hodler, qui fut considéré de son vivant comme l'un des chefs de file de la modernité, a ouvert des voies décisives vers l'abstraction mais aussi l'expressionnisme. Né à Berne en 1853, il vit à Genève jusqu'à sa mort en 1918, mais il accomplit, après des débuts difficiles, une carrière européenne, jalonnée de scandales et de succès. Membre des grandes Sécessions, il voit son œuvre saluée à Vienne, Berlin et Munich à partir des années 1900. Mais c'est Paris qui lui offre sa première consécration en 1891 lorsqu'il y présente son tableau manifeste, La Nuit (1889-1890, Berne, Kunstmuseum), interdit d'exposition pour inconvenance par la ville de Genève. Salué par Puvis de Chavannes, Rodin et la critique française, ce tableau lance la carrière internationale de Hodler et en fait un des représentants majeurs du symbolisme : cette œuvre clé, qui ne quitte jamais le musée de Berne, est prêtée à titre exceptionnel au musée d'Orsay.

Le « peintre national suisse »
Au tournant du siècle, Zurich, Genève, Iéna ou Francfort lui passent d'importantes commandes publiques qui sont autant d'occasions pour l'artiste d'expérimenter son goût pour une peinture simplifiée, mounmentale et décorative. Il met en scène des épisodes fondateurs de l'histoire de la Confédration suisse (La Bataille de Morat, 1917, Glaris, Kunsthaus) et des figures emblématiques comme les faucheurs et les bûcherons. Hodler s'impose ainsi dès la fin des années 1890 comme le peintre national suisse par excellence. Dans sa peinture de paysage, il s'attache à magnifier la nature, et en particuler les montagnes, renouvelant profondément le genre. La fidélité à la topographie des lieux s'accompagne d'une stylisation rigoureuse, imposant Hodler comme un paysagiste hors pair, à l'égal de Cézanne (La Pointe d'Andey, vue de Bonneville (Haute Savoie), 1909, musée d'Orsay). Convaincu que la beauté repose sur l'ordre, la symétrie et le rythme, Hodler fonde ses compositions sur ce qu'il appelle le « parallélisme » (« répétition de formes semblables ») (Paysage rythmique au Lac Léman, 1908, collection particulière).

Des portraits bouleversants
Hodler est également un portraitiste profondément novateur : en témoignent des effigies de collectionneurs (Portrait de Gertrud Müller, 1911, Soleure Kunstmuseum), de poètes et de critiques qui l'ont soutenu, mais aussi des auportraits sans concession (Autoportrait aux roses, 1914, Schaffhouse, Museum zu Allerheiligen), qui préfigurent le « cycle de Valentine », sans équivalent dans l'histoire de l'art. De sa compagne à l'agonie, Hodler tire entre 1914 et 1915 une série de portraits qui sont autant de témoignages bouleversants de l'avancée de la maladie et de la mort (Valentine sur son lit de mort, 1915, Bâle, Kunstmuseum). Après ce cycle, Hodler poursuit sa méditation sur la mort à travers une série de vues presque abstraites du lac de Genève où culmine la quête de simplicité et d'unité que le peintre n'a cessé de radicaliser : « Plus je m'approche de la grande Unité, plus je veux que mon art devienne simple et grand. »

Exposition "Hodler, le paysage et la mort"
La pointe d'Andey, vue de Bonneville (Haute-Savoie) (1909). Huile sur toile, 67,5 x 90,5 cm. Paris, musée d'Orsay © Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay

[19:00-21:00] vernissage de LOLIE "A VISAGE DECOUVERT", Peintures et dessins
Location:
Galerie de la Jonquière
Centre d'animation de la Jonquière
88, rue de la Jonquière
75017 Paris
M° Porte de Clichy, Guy Môquet, Brochant
France
Phone : +33 (0)1 42 29 78 79
Internet Site : www.anim-lajonquiere.org
Description:
Exposition du 10 au 29 novembre
Vernissage lundi 12 novembre de 19h à 21h
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 22h

[19:15] 3ème cérémonie des BFM Awards
Location:
Théâtre Marigny - Robert Hossein
Carré Marigny
avenue De Marigny
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 53 96 70 30
Fax : +33 (0)1 53 96 70 31
Mail : tmarigny@theatre-marigny.fr
Internet Site : www.theatremarigny.fr
Description:
3ème cérémonie des BFM Awards

[19:30] Remise du prix Wepler - Fondation La Poste
Location:
Brasserie Wepler
14, place de Clichy
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 45 22 53 24
Fax : +33 (0)1 44 70 07 50
Internet Site : www.wepler.com
Description:
Le jury du Prix Wepler-Fondation La Poste a retenu les treize titres suivants :

* A ciel ouvert de Nelly Arcan (Seuil)
* Tombeau de Greta G. de Maurice Audebert (Actes Sud)
* Quelque chose à cacher de Dominique Barbéris (Gallimard)
* Couronnes boucliers armures de Louise Desbrusses (P.O.L.)
* L'agent de liaison d'Hélène Frappat (Allia)
* Roman de plage de Philippe Garnier (Denoël)
* Cercle de Yannick Haenel (Gallimard)
* L'ami Butler de Jérôme Lafargue (Quidam Editeur)
* In memoriam de Linda Lê (Christian Bourgois Editeur)
* La symphonie du loup de Marius Daniel Popescu (José Corti)
* On n'est pas là pour disparaître d'Olivia Rosenthal (Verticales)
* Sous le néflier de Jacques Serena (Editions de Minuit)
* Un livre blanc de Philippe Vasset (Fayard)

Composition du jury 2007 : Sandrine Bonnefond (lectrice, La Poste), Claire Buchbinder (traductrice), Elodie Fondacci (critique littéraire, Radio Classique), Agnès Gaulin (comédienne), Aline Grond (lectrice), Georges-Marc Habib (libraire), David Houte (libraire), Estelle Leduc (lectrice), Olivier Mony (critique littéraire), Evelyn Prawidlo (conseillère littéraire), Isabelle Zigliara (Lectrice)




[20:00] 20 ans de Goncourt des lycéens
Location:
Fnac Paris - Montparnasse
136, rue de Rennes
75006 Paris
M° Saint-Placide, Notre-Dame-des-Champs, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 49 54 30 00
Fax : +33 (0)1 49 54 30 03
Mail : montparnasse@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=4
Description:
20 ans de Goncourt des lycéens

[20:00-23:00] 20e anniversaire du Prix Goncourt des Lycéens
Location:
Fnac Paris - Montparnasse
136, rue de Rennes
75006 Paris
M° Saint-Placide, Notre-Dame-des-Champs, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 49 54 30 00
Fax : +33 (0)1 49 54 30 03
Mail : montparnasse@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=4
Description:
20e anniversaire du Prix Goncourt des Lycéens

[20:30-23:00] Avant-première du film "Suspiria"
Location:
Cinéma Publicis
129, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : +33 (0)8 92 68 90 75
Description:
De Dario Argento






[22:15-23:55] 10 ans de 13e rue
Location:
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
7-11, avenue Albert de Mun
45, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 58 51 52 00
Fax : +33 (0)1 58 51 59 39
Mail : com@citechaillot.fr
Internet Site : www.citedelarchitecture.fr
Description:
10 ans de 13e rue

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés