Saturday, November 24, 2007
Public Access


Category:
Category: All

24
November 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  MAC 2007
Location:
Espace Champerret
2, avenue de la Porte de Champerret
Porte de Champerret
6, rue Jean Oestreicher
75017 Paris
M° Porte de Champerret, Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 72 72 37 00
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.paris-expo.fr/pexpo/do/Navigate?id=5
Description:
Espace Champerret - Hall A

Du 22 au 25 novembre 2007, 130 artistes seront présents à l'Espace Champerret, pour la 23ème édition de MAC 2000. Des peintres bien sûr, largement représentés, mais aussi des photographes, des vidéastes et des créateurs d'installations. MAC 2000 repose sur une triple relation entre l'oeuvre, l'artiste et l'amateur : c'est sa force et son originalité. L'artiste est présent sur son espace (environ 18m²) pour expliquer, commenter, donner à comprendre.
MAC 2000 n'est pas un énième avatar de ces lieux qui entassent pêle-mêle le pire et le moins bon. Mais le lieu de rencontre avec les artistes plasticiens qui compteront demain.
Depuis 2005, sous la direction artistique d'Hervé Bourdin, MAC 2000 est en recherche constante de nouveaux talents. Avec le sens, comme pivot d'une nouvelle donne. MAC 2000 veut explorer, donner à voir un art authentique qui allie la connaissance, l'audace, la curiosité, la poésie, la folie peut-être, celle d'artistes qui n'ont pas peur d'afficher leur créativité.
Chaque année, MAC 2000 reçoit un millier de dossiers. Un comité formé de collectionneurs, de critiques et d'artistes visite les ateliers, regarde, écoute, discute et sélectionne. Avec en fil conducteur, la volonté d'offrir un panorama de la création vivante d'aujourd'hui.
Pour cette nouvelle édition, MAC2000 va chercher dans les différentes régions, des talents encore inconnus, qui n'ont pas eu l'occasion d'exposer à Paris leurs travaux novateurs.
Une exposition de dessin en noir et blanc se tiendra au coeur de la manifestation. Et au détour d'une nocturne rock'n'roll, chacun pourra apprécier le rythme de notre manifestation.

Horaires :
Vernissage public : jeudi 22 novembre 2007 de 14h à 22h
vendredi 23 et samedi 24 de 10h à 22h
dimanche 25 de 10h à 20h


Exposition de Monsieur Balboa, Installation Vidéo
Description:
Surface to Air - 46, rue de l'Arbre Sec - 75001 Paris

Monsieur Balboa vu par les 84

Du 3 octobre au 30 novembre

Bruno Michel / At Large
brunomichel@atlarge.fr
www.myspace.com/wallacabalboa


Exposition dédiée à Chaïm Soutine
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Portes Ouvertes du 6ème
Description:
accueil : Théâtre du Vieux Colombier, 21, rue du Vieux Colombier, 75006 Paris

http://lesixiemeateliersdartistes.org

Rencontres Photographiques du Xeme arrondissement
Description:
10ème arrondissement

Du 16 octobre au 30 novembre 2007

La Bibliothèque Château d'Eau et la Mairie du 10e organisent les "Rencontres Photographiques du 10e" 2007 du 16 octobre au 30 novembre 2007. Elles ont pour objet la présentation de nombreuses expositions, la promotion et la rencontre d'artistes-photographes, l'organisation de débats autour de la photographie.
En novembre 2005, lors des premières "Rencontres photographiques du 10e" une quarantaine de lieux, cafés, restaurants, centres culturels, bibliothèques, cinémas, librairies, galeries etc avaient exposé une centaine de photographes.

http://www.mairie10.paris.fr/mairie10/download/Actualites/2007/rencontres_photo_2007_programme.pdf

voir aussi :
http://www.actuphoto.com/pagerss.php?id=5752

Remise du Prix des Lecteurs du Livre d'Économie 2007
Location:
Le Sénat
Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
Palais du Luxembourg
75291 Paris Cedex 06
M° Odéon, Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 20 00
Fax : +33 (0)1 42 34 26 77
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Il sera remis au Sénat le samedi 24 novembre 2007, à l'occasion de la prochaine édition des Rendez – Vous Citoyens du Sénat-Économie.

29e salon des Vins des Vignerons indépendants
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.parisexpo.fr/pexpo/do/Navigate?id=8
Description:
Hall 7/1

Exposition d'artistes russes « East / West »
Location:
Galerie Orel Art
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 47 20 22 54
Fax : +33 (0)1 47 20 22 73
Mail : orelart@hotmail.com
Internet Site : www.orelart.com
Description:
16 octobre – 30 novembre 2007
Ouverture au public: Mar-Sam: 11h/13h-14h/19h
Bureaux: Lun-Sam: 11h/13h-14h/19h

L'exposition “East / West”, regroupe une sélection d'artistes Russes et d'artistes internationaux (Italie, Grande-Bretagne, USA) ayant en commun une réflexion artistique basée sur la remise en question de la société contemporaine ainsi que la déconstruction de nos références culturelles. A partir de leurs expériences et leur passé propre, ils mettent en valeur dans leurs oeuvres le constat de la perte de rationalité de la société actuelle.
Miroir des déboires tant culturels que sociaux de notre époque, "East / West" est à la fois une rencontre et un dialogue entre des regards artistiques différents, appartenant à deux espaces géographiques historiquement distincts : à l'Est plusieurs décennies d'amnésie culturelle ont affecté les artistes Russes, les obligeant à opérer une relecture de leurs références à travers celles du monde occidental ; à l'Ouest, l'état général d'agressivité soulève des interrogations liées à de nouveaux codes, comme par exemple la culture du « moi » et de l'argent.

http://perso.orange.fr/artaparis/flyers/20071016_Orel_bios.doc
http://perso.orange.fr/artaparis/flyers/20071016_Orel_dp.doc




"Sphinx", Alexander et Marina Royzman, 2007, bronze peint, patine et émail, édition 3/6 (32 500 euros)

Exposition de MELISSA MARS
Location:
Bound
49/51, avenue George V
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 53 67 84 60
Fax : +33 (0)1 53 67 84 67
Mail : bound@buddhabar.com
Internet Site : www.buddha-bar.com/new/bound.php
Description:
VERNISSAGE LE 19 NOVEMBRE DE 18h30 à 21h00 sur Invitation
Du 19 novembre au 10 décembre 2007

"POUR UN REGARD D'ENFANT VERS UN SOURIRE … ENFANCE DE CHINE"

Croisement émouvant de deux univers, humanitaire et artistique…

Ce projet d'exposition photo est né de la rencontre de Frédéric Leroy, le fondateur de la CITRR coalition internationale qui milite à travers le monde pour le respect des droits des enfants, et de l'artiste Melissa Mars.
Touchée par cette cause, Melissa Mars, passionnée par l'image et la photo, a eu l'idée d'offrir une exposition de portraits d'enfance…

« Il était une fois l'enfance. L'enfance innocente, candide, joyeuse. Un regard étonné et naïf qui s'ouvre sur le monde… L'insouciance… L'enchantement…
À travers l'œil de mon appareil photo, j'ai capté des regards bridés, des enfants en Noir et blanc et en couleur, des instantanés… des poussières d'enfance capturées durant mon périple en Chine, cet été 2007. J'en ai tiré une vingtaine de portraits autour du thème « Pour un regard d'enfant vers un sourire… Enfance de Chine »… Pour une enfance respectée… » Melissa Mars

Cette exposition se déroulera au Bound* durant la semaine de la Solidarité Internationale avec comme point d'orgue le 19 Novembre : "Journée Mondiale pour la prévention des abus envers les Enfants" et le 20 Novembre : "Journée mondiale de l'enfance".

- BIO EXPRESS -

« Mon nom est Melissa Mars, Mars comme la planète d'où je viens… peut-être... »

Melissa Mars grandit avec un pansement sur le cœur « mais plutôt que d'enfer une maladie… j'en fée des mélodies… » Elle fait ses premiers ‘pas dans la chanson avec Papa m'aime pas, et un premier album Et Alors ! sorti en 2003, puis un deuxième, La Reine des Abeilles en 2005. 1980, son duo avec Pascal Obispo, gros succès au Hit-Parade, la fait connaître à un plus large public. Le 17 septembre 2007, elle sort son troisième album A la Recherche de l'Amour Perdu, qui clôture la trilogie de la quête initiatique d'une jeune fille en mal d'aimer.
C'est l'histoire d'une fille… qui se rêve personnage d'un conte de fée qu'elle mettra en scène lors de sa prochaine tournée de concerts en France, Belgique & Luxembourg, le 10 décembre à la Cigale de Paris. (Toutes les infos sur www.melissamars.com)


CONTACT PRESSE MELISSA MARS

Lilas KLIF
Tel : 06 63 80 88 13
management@melissamars.com


CONTACT PRESSE CITRR

Frédéric LEROY
Tel : 00 33 (0)6-19-01-16-94
frederic.citrr@gmail.com

Exposition « Au bord du nord-ouest », photographies de Cécile Champy
Location:
Galerie Médiart
l'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Description:
Du 7 novembre au 1er décembre 2007
Ouverture du mercredi au vendredi 12h-19h30 - Samedi 12h-19h
Vernissage mercredi 7 novembre de 18h à 21h30

Cécile Champy, auteur- photographe‚ âgée de 35 ans, vit et travaille à Paris.
Elle acquiert de solides bases artistiques durant sa formation : dessin, graphisme et design, à l'Atelier de Sèvres, ensuite à l'Ecole des Beaux-arts de Caen et l'apprentissage de l'image à l'Ecole des Gobelins (CFT) à Paris.
Depuis 2001, elle travaille en free-lance. Pour des journaux d'art, des galeries et des associations.
Elle développe parallèlement un travail personnel sur le paysage.
En 2002, elle est lauréate de la Bourse du talent en paysage, décernée par Picto, pour sa série « Petit-grand ».

La galerie Mediart accueillera en novembre 2007, pour sa première exposition personnelle en galerie, ses photos, prises sur les rivages du Nord de la France, de la Hollande et de la Belgique. Cette série intitulée « Au bord du nord-ouest » débutée en 2002, est un thème récurrent, complétée durant l'été 2007, par des photos prises à l'extrême ouest de la Bretagne.

Son ambition est de fixer la notion d'espace et de temps, en réalisant plusieurs prises de vues d'un même lieu à des moments différents.
Le temps est présent dans son concept d'impermanence : fluidité des éléments, nuages et eau.
Perceptible dans la variation de la lumière, il a le pouvoir de changer l'ambiance d'une scène ; dramatique sous un ciel d'orage, sereine sous un soleil voilé.
Certaines photos peuvent nous rappeler l'ambiance qui se dégage des peintures d'Edward Hopper . La lumière initiant cette même atmosphère étrange, où le temps semble suspendu, les personnages arrêtés dans leur action.
Ces scènes nous suggèrent une histoire, stimulant notre imaginaire, finalité que cherche à atteindre cette jeune photographe, à nous de le ressentir, à la vue de cette exposition.


Art en Capital 2007 - Les Semaines de l'Art Actuel - 2ème édition
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
du jeudi 22 novembre au dimanche 2 décembre 2007
tous les jours de 11h à 19h30
vernissage jeudi 22 novembre de 17h à 23h
Nocturnes : jeudi 22 jusqu'à 23 heures, mercredi 28 et vendredi 30 novembre jusqu'à 22h30
Tarif : 10 € l'entrée – tarif réduit : 6 €

Plus de 2000 artistes, nationaux et internationaux, s'exposent en direct au Grand Palais.

Fort de son succès en 2006, ART en CAPITAL, avec plus de 2000 artistes de tous les horizons, offrira en 2007 un large Panorama de l'Art Vivant d'Aujourd'hui et sera le point de convergence de l'aspiration légitime des artistes, de la curiosité des professionnels de l'art et de l'envie du public de découvrir l'Art Actuel dans toute sa diversité.
Cette année, ART en CAPITAL regroupera les 5 salons historiques d'artistes suivants :
ARTISTES FRANÇAIS, ARTISTES INDEPENDANTS, COMPARAISONS, DESSIN & PEINTURE A L'EAU, NATIONALE DES BEAUX-ARTS.

Contact Presse : Chantal PARACHINI - chantal.parachini@noos.fr
CP COMMUNICATION – 10, rue Brémontier - 75017 – PARIS – Tél. 06 11 47 75 17

29e salon des Vins des Vignerons indépendants
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.parisexpo.fr/pexpo/do/Navigate?id=8
Description:
Paris Expo - Porte de Versailles - Hall 7/1

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand - Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner – plus ou moins longtemps – leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets…
Odile Faliu


Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

Exposition "Changer le monde", dessins satyriques
Location:
Caveau de la République
1, boulevard Saint-Martin
75003 Paris
M° République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 45
Internet Site : www.caveau.fr
Description:
Exposition du 8 au 30 novembre

Cette exposition est la deuxième mise en place par le Caveau de la République avec le concours de caricaturistes, suite au refus de la régie publicitaire du métro de mettre en place l'affiche du spectacle du Caveau de la République entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Une exposition finalement naturelle entre le Caveau et les dessinateurs qui sont les réalisateurs historiques de ses affiches, et qui permettra de retrouver les principaux dessinateurs établis et d'autres moins connus autour du thème "Changer le Monde".

Elle est aussi visible depuis le site du théâtre :
http://www.caveau.fr/bonus.php?p=dessins

contact presse : Chloe Zoladz-Verlhac
expoaucaveau@free.fr / chloe@caveau.fr




Le CAVEAU c'est une salle exceptionnelle de 450 places où artistes et public sont proches comme nulle part ailleurs grâce à la géométrie des lieux ; c'est aussi cet esprit insolent, frondeur, que symbolisent les affiches signées Cabu, Loup, Siné Willem…, cet esprit libertaire qui se rit de tout en jetant un pavé dans la mare ; c'est, enfin et plus que jamais, LE théâtre de l'humour, avec 6 humoristes chaque soir, pour un cocktail mélangeant un peu de politique, beaucoup de satire sociale, et 100% de rire.

Depuis septembre 2007, le spectacle « COURAGE, FILLON… ! » est à l'affiche avec : Gilles DÉTROIT, Paul ADAM, Olivier PERRIN, Gwen ADUH, LOBO & MIE, Christophe GUYBET, Jean ROUCAS, Gustave PARKING et bien d'autres en alternance. Il constitue une succession de one-man-show de 20 minutes environ, alternant satyres politique et sociale.

Il est préférable de réserver (Tél. : 01 42 78 44 45) ou en ligne :
http://www.caveau.fr/inforesa.php?p=resa

Du mardi au samedi à 20h30
et en matinée les :
Jeudi 15h
samedi 16h30
dimanche 15h30

durée du spectacle 2h15


Exposition "Hors Champs" & "Microscopies" de Catherine Bénas
Description:
station de métro Saint-Germain-des-Prés (ligne 4)

du 30 octobre au 30 novembre

Du 30 octobre au 30 novembre, à la demande de la RATP, l'Institut d'études supérieures des arts (IESA) insuffle un air d'inédit dans la station Saint-Germain-des-Prés (ligne 4).

L'IESA investit les vitrines qui longent les quais de la station pour laisser le champ libre à Catherine Bénas. Cette artiste plasticienne a décidé de métamorphoser l'endroit en développant, sur chacun des deux quais, deux projets singuliers intitulés respectivement Hors Champ et Microscopies.

Hors Champ est un ensemble de collages de photographies accompagnés de courts textes. Des jambes sans corps marchent, courent, s'arrêtent, se retournent... traversent une scène à l'italienne. Mis bout à bout, ce patchwork forme un étonnant panoramique. Chaque personnage est surmonté d'une courte phrase, expression, mot isolé, évoquant ainsi un état d'âme. Sur le quai d'en face, changement d'ambiance avec Microscopies. Ici, il s'agit d'une suite de quarante tableaux de petits formats peints simultanément. Les œuvres sont présentées côte à côte afin de délivrer, là encore, une vue panoramique.

Comme vous l'aurez compris, la spécificité de Catherine Bénas est de procéder par série ; chaque série relate une histoire dont le scénario est élaboré en fonction d'un format, d'une couleur, une grammaire formelle composée d'éléments récurrents. Au final, la linéarité du dispositif d'exposition permet une lecture continue, comme à livre ouvert. Une manière originale et artistique de parcourir la station !

Deux aspects formels de cette artiste plasticienne sont présentés sur chaque quai : "Hors-champ" présente un ensemble de photomontages accompagnés de courts textes. Le visuel étonnant, un élégant jeu de jambes défile le long d'un format panoramique est souligné par des bribes d'expressions. Il nous convie à une surprenante exploration de nos pensées instantanées où cohabitent l'humour, le pragamatisme, l'ordinaire, l'absurde, la fantaisie.
L'autre quai offre à voir une succession de peintures de petits formats disposés bout à bout. Des peintures au langage formel raffiné, dévelopement d'un langage baroque soigné, diposées dans des vitrines peu éclairées et protégées comme des perles.

Les deux travaux formellement différents entrent en résonnance. Le dispositif panoramique qu'offre la station, met en lumière l'aspect scénario de ce travail.
Tandis que “microscopies” présente une succession d'éléments dont le déroulement interne concerne la peinture elle-même, “hors-champ” propose des instantanés de pensées et renvoie le passant à sa propre histoire par un jeu de réflexion-projection.

Catherine Bénas
+33(0)140-117-581
+33(0)665-093-444
http://www.catherine-benas.com
http://expositioncatherinebenas.blogspot.com

http://www.anous.fr/83-26-2522/de-l-art-tres-contemporain.html


Exposition "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : boulakia@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Chagall, Dufy, Lam, Basquiat et Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions – fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde – qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets – la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Plus d'informations sur l'exposition :
http://www.jeudepaume.org/?page=document&idArt=259&lieu=1&idDoc=436

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-13:00] CAFE - FRIANDISES - Exposition de Regina GIMENEZ "Oeuvres récentes"
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
Du Mardi au Vendredi de 14h à 19h, le Samedi de 11h à 13h et 14h à 19h et sur RDV

APIED, A CHEVAL, EN VELIB, VENEZ TRANQUILLEMENT SAVOURER LE CALME, L'UNIVERS PICTURAL DE REGINA GIMENEZ ... ET QUELQUES FRIANDISES !

Regina GIMENEZ est une étoile de la scène catalane et espagnole. Sa peinture est marquée par une passion pour le paysage urbain et industriel, celui de l'entre-deux guerre comme celui des années cinquante et soixante, passion qui se tourne aujourd'hui vers l'architecture d'intérieure des années cinquante.

Depuis maintenant une dizaine d'années, elle construit une œuvre d'une grande force et d'une qualité rare, tant par la technique extrêmement efficace qui est la sienne que par les thèmes qui la traversent.

C'est notre perception de l'espace qu'elle interroge inlassablement et c'est cette perception qu'elle met en scène, de manière très personnelle et très contemporaine.

L'Exposition de Regina GIMENEZ dure jusqu'au 8 décembre 2007.

http://arcturus.art11.com/1107/DPR.pdf


12:00
13:00  
14:00 [14:00-21:00] CAFE - FRIANDISES - Exposition de Regina GIMENEZ "Oeuvres récentes"
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
Du Mardi au Vendredi de 14h à 19h, le Samedi de 11h à 13h et 14h à 19h et sur RDV

A PIED, A CHEVAL, EN VELIB, VENEZ TRANQUILLEMENT SAVOURER LE CALME, L'UNIVERS PICTURAL DE REGINA GIMENEZ ... ET QUELQUES FRIANDISES !

Regina GIMENEZ est une étoile de la scène catalane et espagnole. Sa peinture est marquée par une passion pour le paysage urbain et industriel, celui de l'entre-deux guerre comme celui des années cinquante et soixante, passion qui se tourne aujourd'hui vers l'architecture d'intérieure des années cinquante.

Depuis maintenant une dizaine d'années, elle construit une œuvre d'une grande force et d'une qualité rare, tant par la technique extrêmement efficace qui est la sienne que par les thèmes qui la traversent.

C'est notre perception de l'espace qu'elle interroge inlassablement et c'est cette perception qu'elle met en scène, de manière très personnelle et très contemporaine.

L'Exposition de Regina GIMENEZ dure jusqu'au 8 décembre 2007.

http://arcturus.art11.com/1107/DPR.pdf


[14:00-21:00] vernissage de Carlos Kusnir
Location:
Galerie Chez Valentin
9, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 42 55
Fax : +33 (0)1 48 87 44 35
Mail : galerie@galeriechezvalentin.com
Internet Site : www.galeriechezvalentin.com
Description:
du 24 novembre au 5 janvier 2008

[14:00-20:00] vernissage de l'exposition collective "WONDERLAND"
Location:
Galerie Schirman & De Beaucé
7 bis/9, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 47 67 29
Mail : contact@schirman-debeauce.com
Internet Site : www.schirman-debeauce.com
Description:
du 14.11 au 22.12.07
OUVERTURE : jeudi au samedi de 14h à 19h et sur rdv les autres jours

Artistes exposés : avec les oeuvres d'Elvire Bonduelle, Sara Domenach, Atsunobu Kohira, Liddy Scheffknecht et Makiko Wada

http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071114_WONDERLAND.pdf

Parallèlement, présence de "LES AVANT-GARDES"
Samedi 1er et dimanche 2 décembre 2007 de 14h à 20h
Livres d'artistes, catalogues rares et épuisés, documentation, ephemera, etc... seront présentés lors d'une exposition/vente privée organisée par Florence LOEWY, Emmanuel HERVÉ, Arnaud FRÉMAUX et Ghislain MOLLET-VIÉVILLE, en collaboration avec la galerie SCHIRMAN & de BEAUCÉ

Informations :
http://www.conceptual-art.net/lesavant-gardes.html

[14:00-21:00] vernissage “TEDDY LOVE ME”, Soft Sculptures par Isabelle GROS
Location:
Galerie Artdollar
37, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 02 41
Mobile : +33 (0)6 88 75 98 77
Mail : artdollar@club.fr
Internet Site : www.artdollar.net
Description:
Du 23 /11/2007 au 21/12/2007
Vernissage le samedi 24 novembre 2007 de 14h à 21h

L'art envahit notre affectif et nos intérieurs.

Isabelle gros, artiste plasticienne, s'inspire des tendances de la mode et du design pour créer des pièces uniques, reposant sur son concept « Art's Fashion ». Elle utilise une symbolique régressive, des codes visuels, tactiles et attribue à ses sculptures une utilité quotidienne qui les transforme en“art-ticle” de mode, objet de décoration, jouet intello, doudou pour adultes. L'artiste provoque ainsi une interactivité affective entre la sculpture et le public comme approche première de l'art. L'œuvre devient objet usuel, pour promouvoir un art accessible à tous. « Mes “TEDDY LOVE ME” sont une réponse à l'idéologie dominante de nos sociétés occidentales : le besoin de confort et de réconfort. Ils sont porteurs d'un message universel : tous différent, mais tous unis dans le même désir d'être câlinés.»

Les “TEDDY LOVE ME” ont la forme stylisée d'un buste féminin pour rappeler “la Mère”, les souvenirs d'enfances… Ils sont en douce peau de vinyle, voluptueux velours, angéliques toiles de Jouy, tendres peluches… Ils s'installent confortablement sur votre canapé, se glissent dans votre lit, se blottissent dans vos bras, recueillent vos émotions, vos secrets…Siègent sagement à vos côtés dans les brainstormings, vous ouvrent à de nouveaux échanges affectifs, culturels, philosophiques…

Etre « Art's Fashion », c'est adhérer à un état d'esprit où l'art est un facteur d'identification individuelle et collective, fédérateur d'échange et de partage. C'est aussi le concept de la galerie Artdollar et des artistes qu'elle expose. Dans ce lieu atypique les “art-ticles” sont à des prix très abordables !

Accessoires de mode, objets de décoration, coussins glamours, doudous ludiques pour adultes, les "TEDDY LOVE ME" sont des sculptures en tissu, signées et éditées en pièces uniques. Un objet incontournable pour 2008, résolument "Art's Fashion"!
Vernissage de l'exposition et showroom presse en présence de l'artiste Isabelle Gros.

Contact presse :
Isabelle Lebaupain
agencepop !
Mob. : 06 61 32 27 08 / Tél. : 01 42 55 06 01
E-mail : isabelle@agencepop.com / ilebaupain@hotmail.com

http://www.isabellegros.com

http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071124_TEDDY_LOVE_ME_DP.pdf



[15:00-18:00] "Mirror, mirror on the wall...", de Paul Muse, Frances Ryan, Laurence Toussaint
Location:
Galerie du Lucernaire
53, rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris
M° Notre-Dame des Champs, Vavin
France
Phone : +33 (0)1 42 22 26 50
Mail : lucernaire.assist@wanadoo.fr
Internet Site : www.lucernaire.fr
Description:
"Mirror, mirror on the wall...", photographies de Paul Muse, Frances Ryan, Laurence Toussaint

Du 19 novembre au 2 décembre 2007
Vernissage le samedi 24 novembre autour d'un « Tea Party », 15h à 18h en présence des artistes.

Cette exposition est présentée par la galerie du Lucernaire dans le cadre des Portes ouvertes de l'association « Le 6ème, ateliers d'artistes ».

Trois photographes…
Paul Muse est né en Angleterre en 1960. Il a pratiqué la photographie depuis l'âge d'onze ans. Après des études de littérature, photographie et cinéma, il a travaillé brièvement dans la publicité à Londres avant de quitter le pays pour vivre deux ans au Soudan, puis au Portugal pendant trois ans. S'installant à Paris en 1990, il s'est consacré essentiellement à la photographie de rue et a fait sa première exposition personnelle en 1996. Depuis l'été de 2006, il travaille sur le projet « Today », un journal quotidien en images et mots, exposé sur son site.

Frances Ryan est aujourd'hui installée à Paris, elle a vagabondé à travers le monde. C'est la découverte des photographies d'Ansel Adams et d'Edward Weston qui l'ont convaincue de travailler en noir et blanc. Elle parcourt Paris, sa ville adoptive, et nous en dévoile des aspects inédits et personnels. Elle participe régulièrement à des expositions de groupe et fait des expositions personnelles chaque année.

Après des études de littérature espagnole et d'histoire de l'art faites à Madrid et a Paris, Laurence Toussaint travaille pendant 10 ans à la librairie Artcurial d'art contemporain et d'architecture. Toujours passionnée de photographie, elle se spécialise dans l'étude des jardins, des paysages et illustre des livres sur les jardins. Elle participe a des expositions en France et a l'étranger qui sont autant d'éloges de la nature.

[15:00-21:00] Exposition "Stasi / Secret Rooms", photographies de Daniel & Geo Fuchs
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
Du 24 novembre 2007 au 12 janvier 2008
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h
Vernissage le samedi 24 novembre de 19h à 21h

Ouverture de la galerie et première exposition

Artistes méconnus sur la scène française, Daniel et Geo Fuchs ont toujours abordé des sujets tabous dans leurs séries photographiques. Invités en résidence d'artiste à la Starke Foundation à Berlin en 2004 et 2005, ils décident de mettre à jour les lieux secrets de l'ancienne police est-allemande pour la Sécurité d' Etat (Stasi). Des lieux désaffectés qui semblent inchangés depuis la chute du régime communiste.

Pendant deux ans, ils ont cherché dans les bâtiments administratifs, les prisons, les archives, les bunkers….. les signes d'un système répressif longtemps resté caché. Le long corridor du centre pénitentiaire, avec ses salles d'interrogatoire de chaque côté, prend alors une dimension complètement nouvelle à la lumière du débat politique qui s'est ouvert au cours des dernières années. Les étagères sans fin où sont soigneusement conservés les fichiers des suspects politiques témoignent d' un régime de contrôle , d' espionnage, de corruption et d'interrogatoires pervers.

Tirées en très grand format, les photographies respectent un protocole strict, représentant tous les espaces avec la même perspective. Une esthétique où la rigueur du point de vue et la mise au point très nette concourent à restituer la froideur d'un système implacable.

De prime abord, les images peuvent paraître banales, avec les couleurs pastels d' intérieurs très "fifties" . Pourtant c'est leur rigueur même qui inquiète et dirige l'imagination du spectateur vers un centre fictif, faisant appel à sa connaissance de l'histoire récente ou à un univers cauchemardesque digne de Kafka.

C'est aussi le non - montré qui fait appel à la mémoire. L' absence de personnages renforce tout à la fois la force mystérieuse des lieux et la place donnée à l'imagination.

Avec ces "portraits architecturaux" d'un système qui a régné plus de quarante ans, Daniel et Geo Fuchs nous plongent dans un chapitre terrifiant de l'histoire récente allemande.

[15:00-21:00] Exposition collective "Fantasy - What Ever Happened to Your Dreams ?"
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
du 24-11-2007 au 12-01-2008
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 18h30
vernissage le 24-11-2007 de 15h à 21h

Ce deuxième volet de l'exposition autour du thème du fantasme et du fantastique présentée en parallèle au Centre Photographique d'Ile-de-France met l'accent sur des pièces illustrant la perte et le désir éperdu de l'adulte à préserver ses rêves.

Le terme anglais Fantasy,qui désigne à la fois le fantasme et le fantastique, sert de fil conducteur aux deux volets de l'exposition présentée au Centre Photographique d'Ile-de-France et à la Galerie les Filles du Calvaire, Paris.

Objet érotisé et cible privilégié de la publicité, l'enfant est fréquemment représenté par l'art contemporain et notamment en photographie et vidéo. Les adultes (auteurs ou spectateurs de l'image) ont un regard à la fois tendre et terrible sur son monde : tantôt perçu comme un double ou comme un Autre radical, un être mystérieux, voire hostile et cruel, néanmoins fragile et vulnérable, l'enfant habite un monde idéal ou fantastique où se projettent les fantasmes des adultes.

L'univers enfantin, qui fonctionne comme autant de leurres associés à une virtualité idyllique, fantastique ou cauchemardesque, prend idéalement corps dans une esthétique du conte de fées. Il est souvent évoqué comme une sorte d'Eden perdu où se cachent, derrière une joliesse de façade peurs et dangers, monstres et méchants. C'est cette fantasmagorie que l'on retrouve dans l'imagerie populaire.

De cette dernière, les artistes contemporains se resservent de manière allusive tout en s'appuyant sur la psychanalyse et l'apport tant culturel que technique du photographique et du cinématographique. Si les œuvres renvoient fréquemment de manière ambivalente, aux joies et aux angoisses liées aux pulsions de l'enfance, période à laquelle rêve/cauchemar et réalité se confondent ; les mises en scène affirmées, les manipulations numériques évidentes, ou exagérées, apparaissent également comme des formes de résistance symbolique aux projections des désirs et des peurs des adultes et aux rôles qu'ils voudraient faire jouer à ces figures enfantines. Le titre de l'exposition proposé au CPIF, en reprenant une expression, enfantine qui pose des limites au débordement C'est pas du Jeu !, insiste sur ce phénomène de résistance mit en place par l'artiste même.

Le titre de l'exposition à la galerie Les Filles du Calvaire : What ever happened to your dreams ? fait quant à lui une allusion directe à la nouvelle d'Henry Farrell publiée en 1960 et adapté au cinéma par Robert Aldrich en 1962,What Ever Happened to Baby Jane ? (Qu'est-il arrivé à Baby Jane ?). Celui-ci introduit davantage les notions de fantasme et de dualité, entre romance et terreur, entre pureté et perversité, incarnées dans le film par une Bette Davis vieillissante enfermée dans ses désirs d'enfant et d'éternelle jeunesse, en lutte avec la perversité de Joan Crawford. Cette deuxième partie mettra ainsi l'accent sur des pièces illustrant la perte et le désir éperdu de l'adulte à préserver ses rêves.

Cette double exposition se souhaite comme un chemin de traverse parmi de nombreuses créations contemporaines. On pourra retrouver quelques artistes présents sur les deux espaces d'exposition par une diversité de travaux présentés tandis que d'autres œuvres trouveront une articulation spécifique dans une des deux propositions. Ce projet fera ultérieurement l'objet d'une nouvelle présentation à la galerie Les filles du calvaire de Bruxelles en Mai-Juin 2008.

Artistes
Elke Boon , Maïder Fortuné , Julia Fullerton-Batten , Ellen Kooi , Mireille Loup , Marie- France et Patricia Martin , Wendy McMurdo , Alessandra Sanguinetti , Santeri Tuori


[15:00-20:00] Exposition de Nathalie SIZARET
Location:
ARTE VIVA
Ouvert à l'Art, à l'Art de Vivre, à l'Art de Soi
25, rue Trébois
92300 Levallois
M° Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 47 37 66 37
Mail : arteviva@wanadoo.fr
Internet Site : www.espacearteviva.com
Description:
du 20 novembre au 9 décembre


[15:00] Exposition de Philippe Compagnon
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie.bernard.jordan@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
Vernissage samedi 24 novembre à partir de 15 heures
Exposition du 24 novembre au 22 décembre 2007
La galerie est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h

Depuis sa mise en Cube (La Halle à Villefranche de Rouergues), en 2004, la peinture de Philippe Compagnon est en expansion. Ainsi l'artiste n'a cessé de déployer sa peinture sur des formats monumentaux : mur peint, école d'art de Belfort (janvier 2007) ; mur peint, musée Matisse au Cateau – Cambresis (nov.2006) ; mur peint à l'Hôtel de Sponek à Montbéliard (mars 2007).

Cette expansion de l'espace est en soi un geste créateur quand il s'agit comme ici de la propagation de la couleur. C'est à un véritable «big bang » de la lumière auquel il nous invite. Pourtant il n'est question, ici, ni d'une implosion chaotique, ni d'une explosion lyrique : ici, tout est mesuré, tout est maîtrisé, tout est travaillé dans et pour la profondeur des champs.

Parallèlement à ce déploiement de la peinture, l'artiste installe la couleur dans la courbure de l'espace, rompant avec la rectitude orthogonale qu'il pratiquait jusque là. Il invente en quelque sorte la courbe rectiligne, obsédé par les griffes du temps comme d'autres ont pu l'être par le « cercle carré ».

Le noir , ici, ne fait pas « trou », il évite la dépression et provoque le rayonnement, il scande le mouvement, il soutient dans une extrême tension, un espace jamais vu, espace à quatre dimensions ? espace sans dimension ?

Trois grands formats (200 x 440 cm et 200 x 280 cm) seront présentés à la galerie.






[15:00-21:00] Finales de la 16ème Coupe d'Europe 2007 des Clubs Champions de Torball
Location:
Halle Georges Carpentier
81, boulevard Masséna
75013 Paris
M° Porte de Choisy, Porte d'Ivry
France
Description:
Coupe d'Europe de torball les 23 et 24 novembre 2007

Par Mme Pénélope KOMITES et M. Pascal CHERKI

Paris accueille ce week-end la 16ème Coupe d'Europe des Clubs champions de torball à la Halle Carpentier.

Pendant deux jours, les Parisiens pourront découvrir ce sport collectif proche du handball, destiné aux déficients visuels, et assister aux performances de 120 joueurs et joueuses mal et non-voyants issus des quatre coins de l'Europe.

Cet événement, organisé en partenariat avec l'association Valentin Haüy et la Fédération française handisport, s'inscrit dans la politique de promotion du handisport, encouragée par Pénélope Komites, adjointe chargée des personnes handicapées et Pascal Cherki, adjoint chargé des sports.

Pénélope Komites assistera à la remise des prix samedi 24 novembre à 16h00 à la Halle Carpentier.



[16:00] Exposition collective "GHOSTS"
Location:
Galerie de Multiples
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : galeriedemultiples@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
Du 24 novembre 2007 au 6 janvier 2008
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous
Vernissage samedi 24 novembre à partir de 16 heures



Olivier Babin, Vincent Beaurin, James Lee Byars, Kane Do, Jason Dodge, Peter Downsbrough, Nadia Lichtig, Matthew McCaslin, Giulio Paolini, Salvo, Laurie Simmons, Jean-Luc Vilmouth

[16:00-21:00] Exposition de VINCENT LEROY "RESPIRATION"
Location:
Galerie Sultana
12, rue des Arquebusiers
(angle rue Saint-Claude)
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
du 13 octobre au 17 novembre 2007

[16:00-21:00] Finissage "Réjouis-moi" de Gaude Mihi
Location:
Galerie Pascal Vanhoecke
21, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 27
Fax : +33 (0)1 40 27 09 84
Mail : contact@galeriepascalvanhoecke.com
Internet Site : www.galeriepascalvanhoecke.com
Description:
du 20 au 24 novembre

http://www.gaudemihi.net

avec les performances de :
Samia sur un texte de Colette Renard
Laurent Prexl à la cuisine
Thierry Joseph en bonimenteur
Jean-Paul Fargier présentant son film TV M...La maudite
Camille Grandbarbe,Bikini, Maryline Grimmer pour les conteuses pour vos oreilles
Enna Chaton en moulage life
Majda Krivograd et Charlotte Batifol pour le glas
Catherine Ba&mario

[16:00-21:00] Inauguration de l'exposition "Americans in New York", curateur Ami Barak
Location:
Galerie Michel Rein
42, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 72 68 13
Fax : +33 (0)1 42 72 81 94
Mail : galerie@michelrein.com
Internet Site : www.michelrein.com
Description:
Exposition du 24 novembre 2007 au 12 janvier 2008
Vernissage samedi 24 novembre de 16h à 21h

avec : MATTHEW DAY JACKSON, MARC GANZGLASS, JILL MAGID
LAUREL NAKADATE, MIKA ROTTENBERG

CURATOR AMI BARAK

Cette exposition conçue par Ami Barak présente les travaux de cinq jeunes artistes américains vivant à New York, ville emblématique et incontournable de la création contemporaine.

Il était une fois et encore une fois l'Amérique, toujours de retour comme si Nietzsche présidait à ses destinées. Mais dans le paysage contemporain, une ville reste le lieu emblématique, carrefour de toutes les rencontres et de tous les essais et surtout le thermomètre et le tensiomètre d'une actualité aussi bien marchande que purement artistique. New York n'est pas la capitale des USA mais elle est sans conteste le nombril de l'art contemporain mondial. La ville reste incontournable et rien ne semble pouvoir la détrôner malgré les impressions et les attentes sournoises que tout acteur extérieur souhaite dans son for intérieur. Dans cette métropole tentaculaire, les artistes affluent de toute part aussi bien des autres états, que de l'étranger et l'émulation sous tend l'intégrale de la scène new-yorkaise. Et dans le contexte actuel un constat s'impose, les forces de la globalisation présentes aussi dans le champ de l'art laissent paradoxalement une voie assez large à des horizons culturels qui s'efforcent d'y échapper. New York n'est pas l'Amérique dit-on mais l'Amérique a besoin de New York pour exister globalement ce que cette petite exposition essaiera de démontrer sous la forme de quelques tranches d'actualité à fort relent identitaire.


MATTHEW DAY JACKSON
Né en 1974 à Panorama City (Californie), vit et travaille à Brooklyn, New-York.
Le travail de Matthew Day Jackson prend la forme d'anti-monuments qui posent un regard critique sur nos icônes culturelles, pour mieux adresser l'effet de « romantisation » des événements politiques américains passés et actuels. Influencé par la notion d'« art pour le prolétariat » héritée du constructivisme russe, Jackson emploie des matériaux exhumés de son passé, son atelier et sa culture au sens large, aussi bien qu'une imagerie empruntée à l'histoire américaine, à la mythologie amérindienne ou à l'histoire de l'art. Chaque élément, qu'il soit matériel ou symbolique, est dépositaire d'une signification à la fois personnelle et universelle. Une fois assemblés, ces éléments créent une structure narrative qui met en lumière la foi de l'artiste dans les capacités rédemptrices d'idéaux en apparence vieillots.


MARC GANZGLASS
Né en 1973 à Washington D.C, vit et travaille à Brooklyn, New-York.
Marc Ganzglass présentera dans l'exposition son installation « Meteorite Inclusions ». « En travaillant à l'usine de fabrication de plomberie Kohler à Kohler dans le Wisconsin, j'ai collaboré avec des chimistes et des techniciens de l'usine afin d'inclure, dans une production limitée de fontaines en fonte, des fragments de la météorite Sikhote Alin (Sibérie, 1947). » Marc Ganzglass. « Meteorite Inclusions » renvoie à deux histoires divergentes du fer : celle du fer formé dans l'espace et celle du fer tel qu'il a été développé ici sur terre, comme matériau social. Cette oeuvre poursuit l'enquête de l'artiste sur les sublimes ironies du matériau et de l'industrie. Son élégance subtile et conceptuelle suggère immédiatement une référence à l'urinoir de Duchamp.


JILL MAGID
Née en 1973 à Bridgeport, Connecticut, vit et travaille à New-York.
Diplômée du MIT, Jill Magid est également une ancienne résidente de la Rijksakademie d'Amsterdam. Elle a bénéficié d'expositions personnelles dans diverses institutions internationales, Musée d'Art Contemporain de Taipei (2003), Tate Liverpool (2004), Stedelijk Museum Bureau Amsterdam (2005), Sparwasser, Berlin (2007) et Centre D'Arte Santa Monica, Barcelone (2007). Dans son installation « Auto Portrait Pending », Jill Magid signe un contrat avec une société qui lui permettra de devenir un diamant après son décès. Le contrat spécifie l'accord autour de cette transformation et donne les détails du diamant final. A sa mort, le diamant sera créé à partir de ses cendres. Il s'agira d'un diamant rond d'un carat placé sur un anneau en or. Jusqu'à la création du diamant, l'anneau, le contrat conclu avec la société, le statement de l'artiste et le Contrat Bénéficiaire constituent l'oeuvre d'art. « Auto Portrait Pending » attend son collectionneur.


LAUREL NAKADATE
Née en 1975, vit et travaille à New-York.
« Plus exhibitionniste que Madonna en concert et encore plus faussement innocente que Britney Spears dans le clip de « Oops I did it again », Laurel Nakadate explore, depuis sa sortie de l'université de Yale, les stéréotypes liés à son identité féminine nippo-américaine. Jouant d'un corps de lolita malgré ses 30 ans bien sonnés, l'artiste pousse à l'extrême les fantasmes du spectateur masculin moyen, s'introduisant chez les hommes qui l'abordent dans la rue (en général de vieux garçons chauves et bedonnants) pour danser avec eux une chorégraphie de Britney ou, en tenue de Jeannette, leur proposer de lui fêter son anniversaire autour d'un gâteau à la crème. Dans « I want to be the one to walk in the sun » (2006), L. Nakadate voyage dans l'Amérique des « truckers » et de la country music, des hôtels de passe de la Nouvelle Orléans aux stations-service de l'Iowa, en frottant son personnage de Lolita aux paysages (séance de poledancing dans un parking désert) et aux américains moyens rencontrés, ainsi qu'à quelques animaux (habillée en soubrette, elle se filme en train de se faire « prendre » la jambe par un chien). » Isabelle Alfonsi in « 02 », automne 2007


MIKA ROTTENBERG
Née en 1976 à Buenos Aires, Argentine, vit et travaille à New-York.
Mika Rottenberg crée dans ses images fixes ou animées des scènes et des situations dans lesquelles des personnages rejouent un théâtre sociologique fantasmatique qui emprunte ses ingrédients à une iconographie de foire et offre comme résultat un cabinet de curiosité où le travail, les immigrés et surtout les femmes sont représentés en avatars d'une réalité américaine à peine travestie.
Mika Rottenberg est diplômée de Columbia University (2004). En 2005, son installation vidéo « Tropical Breeze » a été montrée dans l'exposition « Greater New York » à P.S.1. « Mary's Cherries » (installation vidéo, 2004) a fait partie de « New Works/New Acquisitions » au Museum of Modern Art, New York et Dough (Oslo version) dans « Uncertain States of America » au Astrup Fearnley Museum of Modern Art in Oslo. « Americans in New York » est sa première exposition à Paris.

[16:00-21:00] Vincent Scali dévoile le mystère des sous-bois
Location:
SIT DOWN
4, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 08 07
Mobile : +33 (0)6 64 12 06 96
Fax : +33 (0)1 42 77 06 96
Mail : info@sitdown.fr
Internet Site : www.sitdown.fr
Description:
C'est la saison, les feuilles se posent galerie SIT DOWN où Vincent Scali dévoilera enfin le mystère des sous-bois le 24 novembre 2007 à partir de 16h.





[17:00] Exposition de Lucie CHAUMONT "Les catastrophes sont naturelles"
Location:
Galerie Eva Hober
35-37, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 78 68
Fax : +33 (0)1 48 04 78 07
Mail : galerie@evahober.com
Internet Site : www.evahober.com
Description:
du 24 novembre au 22 décembre 2007

[17:00] Exposition de Nathalie GIBERT
Location:
June Shop
13, Villa Saint-Michel
75018 Paris
M° Guy Môquet, La Fourche
France
Mobile : +33 (0)6 61 10 78 21
Mail : contact@juneshop.net
Internet Site : www.myspace.com/juneshop
Description:
Exposition de Nathalie GIBERT, artiste plasticienne qui pratique le pochoir et le collage à base de papiers, tissus et autres matières organiques et matériaux de récupération. Ses inspirations sont diverses, la négritude, le hip hop, l'Asie et ses mangas, l'hindouisme, ...
Venez découvrir la densité et la richesse de son univers iconoclaste du 22 novembre au 22 décembre à l'espace JUNESHOP.
Le vernissage aura lieu le samedi 24 novembre à 17h.

[17:00] Exposition de SERGE LABÉGORRE, peintures
Location:
Galerie Christine Phal
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 85 35
Fax : +33 (0)1 43 29 85 37
Mail : christine.phal@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriephal.com
Description:
Vernissage le 24 Novembre 2007
Du 24 Novembre 2007 au 22 Décembre 2007
mardi-vendredi 14h-19h, samedi 11h-19h

[17:00-21:00] Exposition de Swetlana Heger "Random Quotes (About Everything)"
Location:
Galerie Frank Elbaz
66, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 50 04
Fax : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : info@galeriefrankelbaz.com
Internet Site : www.galeriefrankelbaz.com
Description:
Vernissage samedi 24 novembre 2007 de 17h à 21h
Exposition jusqu'au 5 janvier 2008 du mardi au samedi de 11h à 19h

Communiqué de presse, texte par Jill Gasparina

Wilde, Nietzsche, de Vries, Coco Chanel silencieusement réunis. Pour sa nouvelle exposition, Swetlana Heger délaisse les images pour le texte, le Walk of Fame pour l'anonymat et une certaine idée de l'intimité. Pas d'images, donc mais des projections en chaîne.
Laminé par plusieurs années d'utilisation intensive, le terme « customization » désigne à présent n'importe quelle « oeuvre ouverte » (Ecco) qui propose un rapport plus ou moins interactif avec le spectateur. Mais il renvoie surtout à de nouveaux modes de productions industriels personnalisés. Si Swetlana Heger reprend les déclarations d'intention de Weiner (« 1. L'artiste peut concevoir l'oeuvre. 2. L'oeuvre peut être fabriquée. 3. L'oeuvre n'a pas besoin d'être faite ») qui nourrissaient déjà ses Future Works, elle complexifie donc cette approche relationnelle de la customisation en mêlant cette dimension conceptuelle à ses préoccupations antérieures : « comment une oeuvre d'art est-elle créée et que lui arrive-t-il quand elle entre dans une collection» (SH), quelle est la co-responsabilité de l'artiste et du collectionneur dans la forme que prend l'oeuvre, comment réutiliser des matériaux conceptuels ou visuels ?

Random Quotes (About Everything), cet ensemble de citations sans auteur (ils sont célèbres mais restent anonymes) est une oeuvre prête-à-approprier. Le spectateur joue à un jeu tout simple, un jeu de magazines (Qu'a dit Warhol ? Qu'a dit Einstein ? Qu'a dit Juvenal ?). Mais il réagit aussi subjectivement à cet extrait de la collection personnelle de citations de l'artiste, et à ses thèmes ordinaires : les femmes et les hommes, l'argent, la créativité, la vie.
Questionnaire sans questions, A Questionary (For Artists And/Or Lovers) est un ensemble de miroirs aux formes baroques, laquées, colorées. Le spectateur est invité à s'y mirer. Mais ce n'est pas l'introspection qui intéresse Swetlana Heger. C'est au contraire à partir de l'impossibilité de celle-ci qu'elle déploie ses principes de psychologie. Il n'est pas question de trouver la vérité sur soi, une identité stable, ou une histoire définitive. Les miroirs, beaux miroirs, objets de désirs, accessoires pour films romantiques, chambres de jeunes filles et fairy tales renvoient nos mythes privés à leur facticité.

Il n'y pas (encore, faudrait-il ajouter) de copyright sur les citations. Toujours attentive au fonctionnement du monde de l'entertainment qui a déserté la littérature pour le contenu textuel, Heger montre que ce sont les industries visuelles, usines à fantasmes, qui façonnent nos imaginations. Mais le champ infini de projections subjectives qu'ouvrent ses deux ensembles d'oeuvres rappelle aussi que dans le spectacle jouent des aspirations ou des désirs qui ne sont pas seulement les produits d'un pouvoir manipulateur : la subjectivité individuelle, qui se joue dans chaque appropriation, est la meilleure réponse à la standardisation des fantasmes. A condition qu'il accepte de coller son oeil curieux contre la vitre, le flâneur pourra donc voir à l'intérieur de l'espace comme un spectateur de cinéma ou comme un voyeur hanté par ses propres chimères.
Qu'a dit Warhol ?

Née en 1968 à Brno (République Tchèque), Swetlana Heger vit et travaille à Berlin (Allemagne).
Principales expositions : 2007 Kunstverein, Assenheim (solo). Coma, Berlin (solo). Thierry Goldberg Projects, New York (solo). Constructing New Berlin, The Bass Museum Of Art, Miami. What We Bought, Camera Austria - Kunsthaus, Graz. Op-Ed World, Galerie Frank Elbaz, Paris. Conditions Of Display, The Moore Space, Miami.
2006 La Salle de Bain, Lyon (solo). Haus Am Waldsee, Berlin (solo). Kit´O´Parts, Can, Neûchatel. Kick Off Berlin, Haus Am Waldsee, Berlin. Vom Pferd Erzählen, Kunsthalle Göppingen. 2005 Artists Space, New York (solo). Künstlerhaus Palais Thurn & Taxis, Bregenz (solo). Ibidprojects, London (solo). Pour de vrai, Musée des Beaux Arts, Nancy. Art And Design In The Daily Life, Stedelijk Museum Belfort, Aalst. Prenez l´air de Paris, CNP, Paris. Mediascapes 2 & 3, Fúndacio La Caixa, Girona. Simultan-Zwei Sammlungen Österreichischer Fotografie, Museum Der Moderne, Salzburg.


[17:00] Salon des Arts Plastiques de Pierrefitte-sur-Seine (93)
Description:
Salle Paul Eluard - à l'angle de la rue Potier et de l'avenue Lénine - Pierrefitte-sur-Seine (93)

Du 25 novembre au 7 décembre
Vernissage le samedi 24 novembre à 17h





[18:00] Exposition "Altro Mondo" dédiée à Gianfranco Ferré
Location:
Galerie Philippe Casini
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 00 34
Mail : galerie.casini@wanadoo.fr
Description:
du samedi 24 novembre au samedi 22 décembre 2007
du mardi au samedi de 14 heures à 19 heures

[18:00] Exposition FF-39 REINBEAU - Lorenzo Cirrincione
Location:
France Fiction
6 bis, rue du Forez
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple
France
Phone : +33 (0)1 77 17 26 00
Mail : france.fiction@gmail.com
Internet Site : www.france-fiction.com
Description:
Exposition du 24 novembre au 12 décembre 2007
La galerie est ouverte le samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 24 novembre de 18h à 21h, EN SE MUNISSANT D'UNE RADIO FM (106-108 FM)

CHAMBRE D'ECHO / BROADCASTING FM MONO
"Être plus royaliste que le Roi et plus classique que les classiques. Sur fond d'une bande-son mégalomane et micro maniaque, France Fiction sera la Mecque de l'un des avatars les plus maniérés et les plus bizarres de la musique enregistrée. Avec une seule question : À quel prix peut-on retenir et faire durer quelque chose? Ce qui est sûr c'est que Mike Pickering et Shaun Ryder avaient raison : "You don't need bands in a club" ..."

[18:00] Inauguration de la galerie Vanessa Quang et exposition collective « Etape1 »
Location:
Galerie Vanessa Quang
5 bis, rue de Beauce
angle 45 rue de Bretagne
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 44 54 92 15
Fax : +33 (0)9 50 42 81 96
Mail : info@galerie-quang.com
Internet Site : www.galerie-quang.com
Description:
du 24 novembre 2007 au 5 janvier 2008

Sept années d'expositions rue Saint-Roch ont formé la direction artistique et le portfolio de la galerie Vanessa Quang. Depuis 2000, Vanessa Quang a élargi son portfolio, regroupant autour d'elle des artistes inclassables et affirmés, à l'instar de Pascal Lièvre, Véronique Hubert, les HEHE, Aude du Pasquier Grall... Pour mieux promouvoir ses artistes, elle passe de la rue Saint Roch à la rue des Filles du calvaire, investissant un grand espace d'expositions (200 m2) auquel on accède en traversant la cour.

Il aura fallu près de neuf mois de recherches pour trouver ce nouvel espace en rez-de-chaussée qui permettra de voir des pièces importantes et de découvrir le stock de la galerie. La programmation de la galerie continuera de s'appuyer sur une succession d'expositions personnelles de ses artistes et d'expositions de groupe permettant à de jeunes artistes et des artistes étrangers d'être découverts sur la scène française. Une programmation spécifique à la vidéo, « co-curated by » se renouvellera tous les mois dans l'espace spécialement réservé à ce medium s'appuyant sur le commissariat d'expositions des artistes de la galerie et de curators extérieurs. Une vidéothèque, sorte d'archives plates, sera accessible au public sur demande, permettant de découvrir ou de redécouvrir des œuvres vidéo des artistes de la galerie, ainsi que des œuvres d'artistes remarquées dans les expositions de groupe de la galerie. L'espace dépliera ses ailes en deux temps pour vous permettre de découvrir début 2008 la totalité de ce nouveau lieu.

L'espace de la galerie Vanessa Quang ouvrira ses portes le samedi 24 novembre 2007 avec l'exposition collective « Etape1 » regroupant des pièces qui ont marqué l'histoire de la galerie avec des œuvres réalisées pour cette exposition ou toutes récentes, puis se succèderont les expositions personnelles de Nikolaj Bendix Skyum Larsen, de Véronique Hubert, de Pascal Lièvre et d'Aude du Pasquier Grall.

L'espace du 31 rue Saint-Roch ferme définitivement.


[18:00] finissage de Suzanne Fayt "Les couleurs du temps"
Description:
Métro Bar - 236, rue du Faubourg Saint Martin - 75010 Paris - M° L. Blanc

Du 16/10 au 30/11
Du lundi au samedi de 8h à 2h
Vernissage le samedi 20 octobre à 18h
Finissage le samedi 24 novembre à 18h

Dans le cadre des rencontres photographiques du 10ème arrondissement

[18:00-21:00] vernissage de Miss Van
Location:
Galerie Magda Danysz
78, rue Amelot
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 45 83 38 51
Fax : +33 (0)1 45 83 38 51
Mail : magda@magda-gallery.com
Internet Site : www.magda-gallery.com
Description:
http://www.magda-gallery.com/fr/missvan2007.htm

du 24 novembre au 29 décembre 2007

Inauguration de l'exposition personnelle de Miss Van pleine de nouveautes, qui raviront les plus admirateurs d'entre vous. Cette jeune artiste française est devenue aujourd'hui une figure emblematique de l'art urbain au feminin.

Le phénomène Miss Van revient en France après des expositions au retentissement incontesté aux Etats-Unis ou en Europe. Artiste devenue incontournable, sans bruit, sans attendre la validation par les instance légitimantes de l'art contemporain de son pays natal, la France, Miss Van connaît un succès mondial.

Ses toiles s'arrachent et les collectionneurs qui doivent parfois attendre six mois avant de se voir proposer une oeuvre, seront heureux de découvrir à l'occasion de cette nouvelle exposition un ensemble complet d'oeuvres de l'artiste toulousaine. Après le succès de son exposition à Los Angeles au printemps passé, où toutes les toiles étaient vendues avant même l'inauguration officielle, Miss Van a choisi de réserver ses nouvelles pièces, pour ne les dévoiler que lors de cette exposition.

Figure incontestée de l'univers féminin du graffiti, Miss Van est devenue célèbre pour ses poupées sexy et provocantes. La rue est sa toile préférée même si aujourd'hui elle trouve aussi sa place dans les galeries d'art du monde entier.

Les œuvres de Miss Van véhiculent une forte image esthétique et sensuelle couplée de sentiments de douceur et de fragilité tels qu'on les retrouve dans les émotions authentiques. Ses poupées, sorties d'un imaginaire à la fois provocant et inattendu, dévoilent une intimité tendre et pourtant parfois mystérieuse. Miss Van veut approfondir son univers en donnant à ses sujets une dimension presque onirique.

http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071124_Miss_Van_CP.pdf

http://www.magda-gallery.com/videoinvitation24112007.htm

[18:30] Exposition « Corps sans normes »
Location:
Galerie des Ateliers d'Artistes de Belleville
Le DADA de Belleville
1, rue Francis Picabia
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 77 12 63 13
Fax : +33 (0)1 46 36 44 09
Mail : contact@ateliers-artistes-belleville.org
Internet Site : www.ateliers-artistes-belleville.org
Description:
Du 20 novembre au 1 décembre
Vernissage le samedi 24 novembre à partir de 18h30

Allegro Fortissimo propose une manière différente de penser et de montrer la population qui est plus grosse que la norme recommandée.

L'exposition invite le regard des artistes à s'exprimer sur l'opulence et les corps hors normes en immortalisant cette réalité vivante, pour redonner corps aux plus gros d'entre nous, les oubliés mal-aimés d'une société où les non conformes n'ont plus leur place.

Le festival de "size acceptance" (acceptation du poids quel qu'il soit) est né d'une envie de sortir de la médicalisation de ce poids qui envahit notre façon de penser et de ressentir. L'exposition photographique débutera l'événement.

Elle accueillera les œuvres de Jean–François Lefranc, Ariane Lopez-Huici, Michel Blondeau.

[18:30-23:55] vernissage du 3ème numéro de la revue Irreverent "ADDICTION"
Location:
Picturetank
Ancienne Imprimerie
19, rue Bisson
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 15 63 53
Mail : contact@picturetank.com
Internet Site : www.picturetank.com
Description:






[19:00] Soirée vidéo: Pleix
Location:
Galerie Sara Guedj
11, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterand
France
Phone : +33 (0)9 54 86 32 24
Mobile : +33 (0)6 60 44 17 84
Fax : +33 (0)9 59 86 32 24
Mail : info@galeriesaraguedj.com
Internet Site : www.galeriesaraguedj.com
Description:
http://www.galeriesaraguedj.com/newsletter/newsletterpleix.html

Créé en 2001, Pleix est un collectif de sept artistes parisiens, – infographistes, graphistes musiciens – alternant réalisation de travaux alimentaires tels que des clips vidéos et des publicités avec une recherche esthétique et plastique personnelle. Leur univers emprunte au jeu vidéo, au cinéma, à la musique électronique, mais aussi au design graphique et aux arts plastiques.
Le groupe est un tout, qui se définit comme un corps composé de différents organes assumant chacun de façon naturelle leur fonction ; ainsi, chaque membre est spécialisé dans un domaine, qu'il s'agisse de la 3D, du photomontage ou de la musique électronique. Ils ne communiquent jamais leurs noms pour s'assurer que personne ne puisse être mis plus en lumière qu'un autre.
Ils travaillent souvent par ordinateurs interposés, se voyant très peu, avec des moyens matériels très peu importants. Une simple caméra DV leur suffit à acquérir la matière suffisante pour réaliser une nouvelle vidéo, l'essentiel du travail se faisant par ordinateur.
Pleix réutilise les moyens et codes visuels de la publicité, en les exagérant volontairement afin de mieux les détourner et dénoncer, avec un humour qui leur est propre, la chosification et la deshumanisation de l'individu par la société de consommation. Dans Pride's Paranoïa, le personnage principal se transforme peu à peu en machine -- les différents objets des vitrines et supermarché de Future City s'agglutinant autour de lui comme s'il était aimanté --, caricature féroce du consommateur «terriblement fier», désirant se défaire de son «complexe de superhéros» en achetant compulsivement, et qui ne «peut pas dormir tant que ça n'est pas fait». De la même façon, les personnages du clip Itsu, réalisé pour le groupe Plaid, se transforment petit à petit en psychopathes sur fond de diagrammes des bénéfices de l'entreprise dont ils font partie.

http://www.galeriesaraguedj.com/newsletter/DossierPressePleix.pdf


[19:00-22:00] expo- Lucie Pribik «Les animaux sages qui parlaient durant un long été de plu
Location:
Atelier C
Rue Georges Thill
75019 Paris
M° Ourcq
France
Mail : jpb@jpbrazs.com
Internet Site : www.latelier-c.com
Description:
http://www.latelier-c.com/PRIBIK.html

Lucie Pribik « Les animaux sages qui parlaient durant un long été de pluie »

papiers découpés-recollés

exposition / du 24 novembre au 2 décembre 2007
vernissage le 24 novembre de 19h à 22h

[19:00] vernissage d'exposition "La Collective"
Location:
Galerie Chappe
Highest Gallery in Paris
4, rue André Barsacq
21, rue Chappe
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 62 42 12
Mobile : +33 (0)6 70 71 46 30
Mail : galeriechappe@gmail.com
Internet Site : www.fotolog.com/galerie_chappe
Description:
du 24 au 30 novembre

avec tara Parker, Anaïs Liardet, Alice Butaud, Vanessa Perez-Mike, Helen Sylla


[19:00] vernissage de photographies de Benphotocom
Location:
le Xème
22, rue Mazagran
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 47 70 47 52
Description:
du 24 novembre au 14 décembre 2007







[20:15-22:15] Exposition : FEM #2 - Louis(e) de Ville
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:


Vendredi 23 et samedi 24 novembre

Louis(e) de Ville vous invite à venir voir 5 vignettes de fantasmes féminins...
On joue avec les tabous et le traditionnel, intimité, dominance et soumission, exhibitionnisme et voyeurisme, la féminité et la masculinité… On joue, on assume…

Seulement quatre représentations de 45 minutes environ. Deux séances le vendredi 23 novembre et deux le samedi 24 novembre. La première séance se déroulera à 20h15 et la seconde à 21h30.

Le show ne sera visible que sur réservation uniquement en envoyant un mail à contact@mycroft.com.fr (en précisant votre nom et la séance souhaitée) ou par téléphone au 06 85 474 282.


15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés