Wednesday, December 5, 2007
Public Access


Category:
Category: All

05
December 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Exposition de MELISSA MARS
Location:
Bound
49/51, avenue George V
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 53 67 84 60
Fax : +33 (0)1 53 67 84 67
Mail : bound@buddhabar.com
Internet Site : www.buddha-bar.com/new/bound.php
Description:
VERNISSAGE LE 19 NOVEMBRE DE 18h30 à 21h00 sur Invitation
Du 19 novembre au 10 décembre 2007

"POUR UN REGARD D'ENFANT VERS UN SOURIRE … ENFANCE DE CHINE"

Croisement émouvant de deux univers, humanitaire et artistique…

Ce projet d'exposition photo est né de la rencontre de Frédéric Leroy, le fondateur de la CITRR coalition internationale qui milite à travers le monde pour le respect des droits des enfants, et de l'artiste Melissa Mars.
Touchée par cette cause, Melissa Mars, passionnée par l'image et la photo, a eu l'idée d'offrir une exposition de portraits d'enfance…

« Il était une fois l'enfance. L'enfance innocente, candide, joyeuse. Un regard étonné et naïf qui s'ouvre sur le monde… L'insouciance… L'enchantement…
À travers l'œil de mon appareil photo, j'ai capté des regards bridés, des enfants en Noir et blanc et en couleur, des instantanés… des poussières d'enfance capturées durant mon périple en Chine, cet été 2007. J'en ai tiré une vingtaine de portraits autour du thème « Pour un regard d'enfant vers un sourire… Enfance de Chine »… Pour une enfance respectée… » Melissa Mars

Cette exposition se déroulera au Bound* durant la semaine de la Solidarité Internationale avec comme point d'orgue le 19 Novembre : "Journée Mondiale pour la prévention des abus envers les Enfants" et le 20 Novembre : "Journée mondiale de l'enfance".

- BIO EXPRESS -

« Mon nom est Melissa Mars, Mars comme la planète d'où je viens… peut-être... »

Melissa Mars grandit avec un pansement sur le cœur « mais plutôt que d'enfer une maladie… j'en fée des mélodies… » Elle fait ses premiers ‘pas dans la chanson avec Papa m'aime pas, et un premier album Et Alors ! sorti en 2003, puis un deuxième, La Reine des Abeilles en 2005. 1980, son duo avec Pascal Obispo, gros succès au Hit-Parade, la fait connaître à un plus large public. Le 17 septembre 2007, elle sort son troisième album A la Recherche de l'Amour Perdu, qui clôture la trilogie de la quête initiatique d'une jeune fille en mal d'aimer.
C'est l'histoire d'une fille… qui se rêve personnage d'un conte de fée qu'elle mettra en scène lors de sa prochaine tournée de concerts en France, Belgique & Luxembourg, le 10 décembre à la Cigale de Paris. (Toutes les infos sur www.melissamars.com)


CONTACT PRESSE MELISSA MARS

Lilas KLIF
Tel : 06 63 80 88 13
management@melissamars.com


CONTACT PRESSE CITRR

Frédéric LEROY
Tel : 00 33 (0)6-19-01-16-94
frederic.citrr@gmail.com

Exposition dédiée à Chaïm Soutine
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets – la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Plus d'informations sur l'exposition :
http://www.jeudepaume.org/?page=document&idArt=259&lieu=1&idDoc=436

Exposition "rétrospective à Jean Dubuffet"
Location:
Galerie Fabien Boulakia
10, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 56 59 66 55
Fax : +33 (0)1 42 25 49 13
Mail : boulakia@boulakia.net
Internet Site : www.boulakia.net
Description:
Du 10/10/2007 au 10/12/2007

« Je crois que l'œuvre d'art est à la fois beaucoup plus et beaucoup moins que ce qu'on croit communément. Elle est beaucoup plus en ce sens que beaucoup de personnes n'en attendent pas grand-chose de plus que d'être un additif ornemental, d'apporter plaisir aux yeux, au lieu que j'en attends bien plus que cela puisque j'entends qu'elle me procure une véritable illumination de mon esprit, qu'elle modifie profondément mon regard sur toutes choses. »
Jean Dubuffet, 19 avril 1985

A partir du 10 octobre, la galerie Boulakia présente les œuvres d'un artiste qui a profondément marqué le XXème siècle : Jean Dubuffet, à qui elle consacre une magistrale rétrospective pendant deux mois. Une quarantaine d'œuvres des années 1940 aux années 1980 permet de retracer l'itinéraire de ce théoricien de l'Art Brut qui s'intéressait par-dessus tout à l'art « qui se sauve aussitôt qu'on prononce son nom ».

Comme elle l'a fait pour Chagall, Dufy, Lam, Basquiat et Rauschenberg, la galerie Boulakia prépare une exposition majeure autour d'un grand artiste. Il s'agit cette fois de Jean Dubuffet, dont les toiles vont parer les cimaises du n°10 de l'avenue Matignon, le temps d'un automne. Une quarantaine d'œuvres ont ainsi été réunies pour revenir chronologiquement sur l'essentiel de sa carrière. Avec Chevaux à la lune, Paysan sautant sur son petit arpent ou encore Trois personnages, la galerie Boulakia illustre notamment la recherche de l'artiste sur la matière.

« Le rejet de toute norme, le refus des conventions – fussent-elles en peinture, celles de la plus extrême avant-garde – qui marquent toute l'œuvre de Jean Dubuffet ont, dès l'origine, donné à ses tableaux leur ton particulier. » Ainsi débute le catalogue préfacé par Daniel Abadie, qui explore toutes les facettes de l'œuvre de Dubuffet depuis de nombreuses années. Daniel Abadie qui fut le commissaire de l'exposition organisée en 2001 au Centre Pompidou lors du 100ème anniversaire de la naissance de l'artiste a écrit et réalisé le catalogue d'exposition pour la galerie Boulakia. Edité en français et en anglais, cet ouvrage riche de 120 pages et 43 reprographies donne des grilles de lecture pour embrasser l'œuvre de Dubuffet, pour qui « la peinture, plus que jamais, va devenir jeu mental, le plus grand jeu de l'esprit », explique encore Daniel Abadie.

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand - Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner – plus ou moins longtemps – leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets…
Odile Faliu


Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00] Exposition "AFTER WORDS" de Gaia FUGAZZA
Location:
La Générale en Manufacture
6, Grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres
France
Mail : info@la-g.org
Internet Site : www.la-g.org
Description:
Du 6 au 9 décembre 2007
Horaires : de 16H à 20H
Vernissage le 5 décembre à 18H

Project supported by Gai- Association for the Young Artists Circuit/Moving'up Programm

Contacts, rendez-vous et info
Tél. : 06 20 96 13 15
Mail : fugaia@yahoo.com


[18:00] Exposition collective « Petits formats »
Location:
Galerie Médiart
l'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Description:
Vernissage mercredi 5 décembre 18h-21h30
Du 5 au 29 décembre 2007
Du mercredi au vendredi 12h-19h30-Samedi 12h-19h
Ouverture exceptionnelle les dimanches 9 et 16 décembre de 15h à 19h

Caroline GALLOIS
Est née à Saïgon, elle a vécu à new York, au Mexique et vit actuellement à Florence.
Elle a toujours travaillé sur le thème de l'opposition nature/culture. Elle réalise des mises en scène de dessins presque académiques sur papier orientaux : fleurs, fragments de corps en mouvement, qu'elle travaille à l'huile et que l'on devine à travers le voilage de la cire. Des textures, et empreintes participent à cette imaginaire poétique, la transformant en une œuvre emplie de fantaisie



Isabelle Di Gennaro
Est née à Paris en 1965, dans une famille d'origine italienne.
La peinture d'Isabelle Di Gennaro se rattache à la tradition de la peinture, par l'excellence de la qualité du travail, sans doute, due à sa filiation avec l'Italie.
Après avoir enduit la toile, l'artiste la recouvre de couches multiples : en premier lieu, l'acrylique puis l'huile. Son art tient essentiellement dans un jeu de lumière et d'ombre, où apparaît un subtil dégradé de couleurs presque monochromes.
« Je m'intéresse plus à ce qui n'est pas dit qu'à ce qui est dit »
Elle suggère plus qu'elle ne décrit.



Dominique Moreau
- traces – transmission -
Un article parlait de la mémoire des forêts, mémoire de la terre…
Il expliquait que des terres cultivées il y a fort longtemps puis laissées à l'abandon, gardent en leur sein des « ferments » qui permettent à des arbres, des plantes de pousser là où ils n'auraient jamais pu se développer normalement.
L'agriculture à une époque donnée a donc changé le cours des choses…
- légumes-fossiles -
Je fus très émue en découvrant cela et cette idée commença à me hanter.
Des formes symboles commencèrent à s'imposer à moi
Légumes-racines, rhizomes, tubéreuses, tubercules….
Ce que je nomme mes légumes-fantômes.
Cette histoire soutient mon travail de création, tant en peinture qu'en sculpture et installation.
Texte de Dominique Moreau



Joseph-Antoine d'Ornano
Né à Nice en 1949, Joseph-Antoine d'Ornano, après des études de Droit, Lettres et Sciences Politiques est entré dans l'Administration où « il travaille et vit » comme on dit aujourd'hui.
Sa première passion, l'écriture d'abord poétique puis romanesque "Le visage flou de Steiner"(Michel de Maule) l'a conduit à aborder par la suite une réflexion sur les problèmes de société à travers un"essai sur l'origine de la violence contemporaine" publié chez François-Xavier de Guibert.
C'est donc par pure effraction que la peinture est entrée dans sa vie.
Privilégiant le petit format, il aime par-dessus tout l'encre et l'aquarelle qui lui assurent cette part d'inattendu qui lui convient. Ne sachant répondre à aucune question sur l'art, il se contente de dire son plaisir de tourner les pages d'un livre et de conserver dans sa chambre d'été un tableau dans lequel si possible se lit une émotion.



http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071205_petits_formats_CI.pdf

[18:00] Exposition de Julien Prévieux "Management Cockpit"
Location:
La Vitrine de l'École Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy
24, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 43 38 49 65
Fax : +33 (0)1 43 38 49 65
Mail : lavitrine@ensapc.fr
Internet Site : www.ensapc.fr/lavitrine
Description:
vernissage le 5 décembre à partir de 18h
exposition le 6 décembre 2007 au 6 janvier 2008

Entre une cartographie pseudo didactique et des mini ovnis pseudo scientifiques, l'exposition affiche de faux airs de science fiction. Sur le mur, un graphe retrace l'histoire contemporaine des stratégies militaires via son interprétation cinématographique, tandis qu'en face, des mains s'animent et qu'au fond de la galerie, des drôles de petits engins tourbillonnent - des hélices d'érable distribuées en pure perte dans l'espace.


"Carton d'invitation de l'exposition"

[18:00] Présentation du film "Gradiva à Marienbad" de Dominique Morlotti
Location:
Galerie Popy Arvani
7, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Oberkampf, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 47 00 87 51
Mobile : +33 (0)6 82 58 52 54
Mail : galerie@galeriepopyarvani.com
Internet Site : www.galeriepopyarvani.com
Description:



[18:00] première présentation de l'édition originale "Chants du jardin interdit"
Location:
Galerie Michele Broutta
31, rue des Bergers
75015 Paris
M° Javel - André Citroën, Boucicaut, Charles Michel
France
Phone : +33 (0)1 45 77 93 71
Fax : +33 (0)1 40 59 04 32
Mail : m.broutta@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebroutta.com
Description:
Poèmes de Parviz KHAZRAI - illustrés par Nathalie GRALL
gouaches - gravures - livres

Exposition du 6 décembre 2007 au 26 janvier 2008
vernissage mercredi 5 décembre à partir de 18h
à 20 heures, lecture et musique savante persane par Kiaray ZARRINE

[18:00-21:00] vernissage collectif à la galerie Art Présent
Location:
Galerie Art Présent
79, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 40 27 80 25
Fax : +33 (0)1 42 78 03 07
Mail : info@galerieartpresent.com
Internet Site : www.galerieartpresent.com
Description:
DU 01 AU 21 DECEMBRE 2007

Peintures
- Bahram Alivandi
- Isabelle Bulczynski
- Benett
- Kostas Charalabilis
- Ducardonnet
- Giel
- Margie Maren
- Monty
- Petri
- S. Nadal

Sculptures
- Pierre Brun
- Jean Audebourg

Exposition Isabelle Bulczynski

Exposition du 1er au 21 décembre, de 13 h à 19 h, tous les jours sauf le dimanche vernissage le mercredi de 18h à 21h

> Contact : Isabelle Bulczynski
- courriel: bulczynski@free.fr
- Auberge-Atelier de Manson,13 Rue de La Rodade,63122 Manson
- Tél : 0473359999
> http://www.bulczynski.com

[18:00] vernissage de Christine Sefalosha "Les Yeux Ouverts"
Location:
Galerie Polad-Hardouin
86, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 05 29
Mail : contact@polad-hardouin.com
Internet Site : www.polad-hardouin.com
Description:
http://www.idartists.com/htm/expo.asp?nExposition=45

du 6 décembre au 19 janvier
(galerie fermée du 26 décembre au 3 janvier)

Née en 1955 à Montreux (Suisse), Christine Sefolosha pratique le dessin depuis l'enfance. À l'âge de vingt ans, elle s'installe pendant huit années en Afrique du Sud. Depuis 1988, elle expose régulièrement en Suisse. Ses œuvres sont montrées en Europe et aux Etats-Unis. À Paris, la Halle Saint-Pierre vient de lui consacrer une grande exposition.

La galerie Polad-Hardouin propose, du 5 décembre au 19 janvier,un nouvel éclairage sur le travail de l'artiste par une mise en regard de ses œuvres avec des pièces d'arts premiers. En Afrique du Sud, Christine Sefolosha s'est nourrie des cultures traditionnelles de cette région du monde. En Suisse, parcourant les campagnes, elle a aussi découvert des terroirs primitifs, qui lui ont permis de renouveler son inspiration actuelle par une étrange fusion entre Afrique et Europe. Elle l'exprime dans une étonnante matière où se mêlent des épaisseurs d'acrylique rehaussées de pastels, suggérant une croûte, voire une écorce. Elle joue aussi des subtilités de l'encre et de l'onctuosité des pigments ou des goudrons.
Elle crée une Vaudoise au regard habité, des bateaux peuplés de fantômes ou des arbres de vie… et sa pratique artistique n'est pas si éloignée de celle des chamanes composant un objet rituel, comme ceux réunis spécialement pour l'exposition de Christine Sefolosha.


Masque-singe des ethnies Dan/Kran, Côte d'Ivoire

La soirée du vernissage, le 5 décembre, à partir de 18h, sera animée par le compositeur sud-africain Sam Tshabalala et son trio.

Une monographie de 80 pages est consacrée à Christine Sefolosha (Ed. Fragments international). Préface de Martine Lusardy. Texte d'Annie Carlano. 60 illustrations couleurs.


La Vaudoise, 2007 Monotype à l'huile, 200 x 140 cm

[18:30] Exposition de Fabrice Harlé, « En hommage à Johnny Ferraz »
Location:
Galerie des Ateliers d'Artistes de Belleville
Le DADA de Belleville
1, rue Francis Picabia
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 77 12 63 13
Fax : +33 (0)1 46 36 44 09
Mail : contact@ateliers-artistes-belleville.org
Internet Site : www.ateliers-artistes-belleville.org
Description:
du 4 au 11 décembre 2007
Tlj de 14 à 20h
Vernissage : mercredi 5 décembre à partir de 18h30

« En hommage à Johnny Ferraz »
Peintures

C'est là — Pantagruel nous convie à sa table ou bien un musicien qui serait un instrument et donc la musique attrape soudain nos oreilles à travers nos yeux. C'est là et ça s'échappe ; mais pas vraiment. C'est bien là ; dans un tremblement, une lutte pour l'existence. Lutte ou plutôt traque.
Fabrice Harlé mène une traque.
Explorant à grand geste la géographie de la toile, recensant ses failles et ses plaines, il débusque quantité de sauvagine — les trouvailles, les menus cadeaux de la peinture. La décision se joue ici : rendre grâce à la peinture généreuse et ramasser ces petits bonheurs du bout du pinceau, non ; forcer la grâce plutôt, forcer la peinture, oui… Parce que c'est risqué, que le risque ça tord les boyaux et que ça enivre aussi. Parce que ça ne se discute pas, que peindre, là, c'est l'œuvre du peintre contre celle de la peinture. Dire non avec peine et joyeusement biffer ces proies faciles, les masquer. Attiser sa faim d'un autre gibier, d'une ombre, la possibilité d'un être de peinture vraie, en couleur et en mouvement, tapi quelque part dans la toile. Puis les instants décisifs s'enchaînent, de pistes encore tièdes en dérobades, le territoire se précise et se compliquant se renforce : comme la faim, faim effrayante du personnage qui se refuse à venir dans la peinture et pourrait n'être qu'un mirage.
Foutaises ! bien sûr que c'est un mirage et rien à bouffer là-dedans.
C'est peut-être bien alors qu'apparaît, s'extirpant d'une brume opaque, toute cernée de peinture fraîche et bientôt apprivoisée par quelques traits, l'incantation vibrante d'un sorcier-matador — l'enfance béate qui est aussi un chat de cauchemar — l'appétit jovial du bon géant — dont la vie retenue dans un filet de peinture effacera l'effroi de la traque pour n'en garder que le décor foisonnant, souvenir à réactiver plus tard, à raconter à ses petits-enfants ou, par la couleur et le tracé, au spectateur.

http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071205_Fabrice_Harle_CP.doc



[19:00] EXPOSITION OEUVRES ORIGINALES de mlle LOULE
Description:
association Les DémonsAnonymes - 63 rue Piat - 75020 Paris - 0143588162

Du 4 au 9 décembre
vernissage mercredi 5 décembre 19h+DJ Mysta Ben

venez découvrir son univers Burtonien entre autres

[19:00] EXPOSITION PHOTOS FETISH DE ROBERT CHOURAQUI
Location:
Les Furieux
74, rue de la Roquette
75011 Paris
M° Voltaire, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 47 00 78 44
Fax : +33 (0)1 47 00 03 57
Mail : lesfurieux@noos.fr
Internet Site : www.lesfurieux.com
Description:
EXPOSITION PHOTOS FETISH DE ROBERT CHOURAQUI

[19:00] Exposition "CRIS SILENCIEUX", PHOTOGRAPHIES DE PHILIPPE GABEL
Location:
Mairie du 2ème arrondissement
8, rue de la Banque
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 53 29 75 02
Fax : +33 (0)1 53 29 75 01
Mail : maire02@paris.fr
Internet Site : mairie2.paris.fr
Description:
du 4 au au 22 décembre 2007

Le Maire du 2ème arrondissement, Jacques Boutault, Laurent Bureau, adjoint au maire chargé de la culture et Zérane Confluence Artistique vous invitent à l'exposition "CRIS SILENCIEUX", PHOTOGRAPHIES DE PHILIPPE GABEL.

44 photographies datées de 1977 à 2007 de personnes sans toit ou en grande précarité.

Toutes portées par un témoignage de sociologues, d'artistes, de témoins, qui "ouvrent" ces images silencieuses...

[19:00] Exposition d'Hugo Bonamin "portraits de guerre"
Location:
Eglise Saint-Merry
76, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 71 93 93
Mail : cphb@saintmerri.org
Internet Site : www.saintmerri.org
Description:
Hugo Bonamin a le plaisir de vous inviter à l'inauguration de son exposition de peinture à l'église Saint Merry le mercredi 5 décembre 2007 à 19h

L'exposition est ouverte tous les jours de 12h à 19h, du 24 novembre 2007 au 5 janvier 2008

Ce sera l'occasion de découvrir ses dernières toiles en grands formats, crées in situ et installées dans les chapelles de l'église.

bonhugo@yahoo.com
www.bonamin.com

[19:00] Exposition de Ludovic Goubet
Location:
Black Lotus
Vêtements fetish cyber goth kawaii à forte personnalité
93, rue des Couronnes
75020 Paris
M° Pyrénées, Couronnes
France
Mobile : +33 (0)6 28 35 32 32
Internet Site : www.blacklotus.fr
Description:
du 5 au 29 décembre


[19:00] Exposition « Expression de femmes des deux rives »
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
Exposition présentée du 5 au 21 décembre 2007
Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h, le jeudi jusqu'à 19h30, le samedi de 9h à 12h30
Entrée libre

Cette exposition est présentée par l'Association des Tunisiens en France (ATF).

7 artistes femmes, originaires des 2 rives de la Méditerranée ou d'ailleurs, exposent leurs peintures, sculptures et vidéos :
Catherine Rauscher, Claire Archenault, Dalal Akl, Faiza Maghni, Fériel Bouabida, Khadija Seddiki et Nikoletta Kerinska

"L'art ne se prouve pas, il s'éprouve.
Avant d'être une expression artistique c'est un acte de Transgression.
Depuis quelques années, nous avons, à l'ATF, fait le choix de mettre les artistes femmes à l'honneur et c'est dans des univers multiples et tous marqués par le sceaux de la mixité que nous vous proposons d'entrer.
Qu'elles soient d'ici ou d'ailleurs, les artistes s'inscrivent dans un acte de transgression et de rébellion. Il ressurgit là où on l'attend le moins, dans les couleurs, dans les formes, dans les mouvements impulsés par le pinceau de l'artiste mais surtout dans ce qui est tu."
Nadia Chaabanne




[19:00] Inauguration de l'installation lumière Densité de Nathalie Junod Ponsard
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
Nathalie Junod Ponsard transforme la façade de la mairie du 4ème arrondissement à l'occasion des fêtes de fin d'année, avec l'installation lumière Densité, un projet qui mêle création artistique, innovation technologique, et sobriété énergétique, créant chez le spectateur un sentiment de vertige troublant.
A découvrir à partir du samedi 1er décembre, inauguration le 5 décembre en présence de l'artiste.

http://agenda.germainpire.info/img/2007/20071205_Nathalie_Junod_Ponsard_Densite.pdf

[19:00-19:30] Vernissage
Location:
Restaurant Le Nomad's
12/14, rue du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Opéra, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 60 47 21
Fax : +33 (0)1 42 60 13 31
Mail : contact@nomadsparis.com
Internet Site : www.nomadsparis.com
Description:
Vernissage



[20:00-23:55] Soirée Wild Bunch
Location:
Salons du Louvre
66, rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Sentier, Châtelet - Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 49 29 50 52
Fax : +33 (0)1 49 29 50 59
Mail : info@salonsdulouvre.com
Internet Site : www.salonsdulouvre.com
Description:
Wild Bunch, boîte de production et distribution de cinéma

[20:00] vernissage de Lorenzo
Location:
Glaz'art
7-15, avenue de la Porte de la Villette
75019 Paris
M° Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 36 55 65
Mail : assistcom@glazart.com
Internet Site : www.glazart.com
Description:
20h/22h :
vernissage/vente deluXeposter + cheapPoster
projection des Bang+bang® movies
+ BANG+BANGoriginalsoundrack by CATLEYA
bang+bang show de Juliette Dragon et LES FILLES DE JOIES
and CHAMPAGNE...mmmmm

22h/23 h
BANG+BANG LIVE by CATLEYA

23h/...
BANG+BANGparty, un djset by JULIETTE DRAGON





19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés