Thursday, December 20, 2007
Public Access


Category:
Category: All

20
December 2007
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Exposition "Chaïm Soutine"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Amedeo Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Amedeo Modigliani fit de Chaïm Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Exposition "Steichen, une épopée photographique"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 09 octobre au 30 décembre 2007

Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

Entrée : 6 €
Tarif réduit : 3 €
La vente des billets se termine une demi-heure
avant la fermeture des espaces d'expositions.




Le Jeu de Paume à Paris inaugure à l'automne prochain la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen (1879-1973), l'un des photographes-phares de l'histoire de la photographie du 20ème siècle. Présentée de façon chronologique, l'exposition « Steichen, une épopée photographique » couvrira toutes les dimensions d'une œuvre extrêmement prolifique et polyvalente.

Construite en deux volets - la rétrospective proprement dite, et la collaboration de l'artiste avec Condé Nast : Edward Steichen, in high fashion (1923-1938) -, elle regroupera quelques 500 tirages, dans l'ensemble des espaces du bâtiment de la place de la Concorde, qui mettront en lumière l'esprit curieux et inventif de ce « monument » de la photographie.

Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde en effet avec Alfred Stieglitz dès 1902 le groupe Photo-Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son oeil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité. Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, le nomme photographe en chef des publications de Vogue et de Vanity Fair en 1923. Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche plus de neuf millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est la première rétrospective en Europe de l'œuvre d'Edward Steichen, organisée à partir de 450 photographies d'époque (vintages) et divers documents.

Esprit curieux et inventif, Edward Steichen (1879-1973) est l'un des photographes les plus prolifiques et influents de l'histoire de la photographie au XXe siècle. Cet américain d'origine luxembourgeoise co-fonde avec Alfred Stieglitz en 1902 le groupe Photo Secession, et participe activement à la revue Camera Work. Il est à la fois peintre et photographe. Comme photographe, il réalise des portraits, des paysages, des natures mortes, des nus ; il exerce ses talents dans la photographie de mode, de danse, de théâtre, de fleurs, dans la publicité, ainsi que dans la photographie de guerre et la photographie aérienne. Aucun genre, semble-t-il, n'échappe à son œil novateur. Graphisme, typographie, direction artistique offrent aussi un terrain fertile à sa créativité.
Condé Nast, séduit par ses photographies pictorialistes, lui confie en 1923 la direction artistique de Vogue et de Vanity Fair.
Il sera aussi conservateur de la photographie au MoMA. La célèbre exposition qu'il y organise, The Family of Man, circule à partir de 1955, et touche environ dix millions de visiteurs à travers le monde. Ce sera le couronnement de sa carrière.

Cette exposition est organisée par la Foundation for the Exhibition of Photography (Minneapolis) et le Musée de l'Elysée (Lausanne), en collaboration avec le Jeu de Paume.

Elle est présentée avec le soutien de Neuflize Vie et de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, et en partenariat avec Le Figaroscope, Vogue, Arte et FIP.

Avis : le parcours de Steichen n'est pas original et manque de clarté. Parti d'une vision artistique de la photographie, Steichen, après la première guerre mondiale, se range à l'avis que la photographie peut servir à documenter et représenter la réalité. Il aboutit finalement à l'utilisation de l'art photigraphique à des fins mercantiles dans le domaine publicitaire.
La seule période intéressante du parcours du photographe reste la période où, travaillant pour Vogue et Vantity Fair, il aura pris en photo les plus grandes célébrités Hollywoodiennes et politiques (Greta Garbo, le président Franklin Delano Roosevelt, ...).

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3.5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total, une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner - plus ou moins longtemps - leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac, Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault, des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint-Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets...
Odile Faliu

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00] Inauguration de la résidence Beccaria pour étudiants et jeunes travailleurs
Description:
22, rue Beccaria (12e)

Inauguration de la résidence Beccaria pour étudiants et jeunes travailleurs par Sandrine Mazetier, adjointe chargée de la vie étudiante

[18:00] Noël au Kamchatka
Location:
Galerie Kamchatka
23, rue Charles V
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 42 71 22 59
Mail : info@kamchatka.fr
Internet Site : www.kamchatka.fr
Description:
Durant trois jours, la galerie Kamchatka présente une exposition collective de 20 artistes.

La galerie présente avant Noël une exposition collective de 20 artistes. Durant les trois jours de cette exposition éphémère, la galerie restera ouverte jusqu'à 21h30.

Performance musicale de Dominique Baillot le jeudi 20 décembre vers 20h30.

Artistes
David Andrade, Joan Ayrton, Dominique Baillot, Raphaël Denis, Alain Frentzel, Martin Gautron, Les Graphiquants, Aurélia Jaubert, Evangelia Kranioti, Carl Krull, Adrien Lécuru, Gabriel Léger, Martin Mc Nulty, Edgardo Montes de Oca, Liza Nguyen, Renata Rizck, Alexandra Roussopoulos, Régis Sénèque, Benjamin Swaim, Romain Taïeb, Léonie Young.

L'exposition est présentée jusqu'au Samedi 22 décembre.

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition sur le courant MADI
Location:
Mairie du 20ème arrondissement
6, place Gambetta
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 43 15 20 20
Internet Site : mairie20.paris.fr
Description:
Exposition des sculpteurs Robert Saint-Cricq, Jean-François Coadou, et Thierry Thomen, de leurs créations représentatives du courant qu'ils ont rejoint : le mouvement Madi.

Entourés de leurs amis peintres, les sculpteurs Robert Saint-Cricq, Jean-François Coadou, et Thierry Thomen, exposent leurs créations représentatives du courant qu'ils ont rejoint : le mouvement Madi, fondé en Amérique latine par Carmelo Arden-Quin, figure emblématique de l'abstraction géométrique. Plus de 60 ans après sa création, ce mouvement est aujourd'hui encore, riche et dynamique, avec de nombreuses ramifications en Europe, en Amérique du Nord et du Sud.

Exposition du 18 décembre 2007 au 5 janvier 2008

[18:00-21:00] Vernissage de Juliette Clovis "Boudoir"
Location:
Restaurant Starcooker²
32, rue des Archives
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 12 17
Mail : marais@starcooker.net
Internet Site : www.starcooker.net
Description:
L'artiste Juliette Clovis a concocté pour les fêtes de fin d'année et la Saint Valentin un filtre d'amour arty, chic et érotique.

Pour élaborer ce filtre : Attisez le désir de votre partenaire en l'invitant à dîner ou à prendre un verre dans le « Boudoir » de Juliette au Starcooker2. Ajoutez y un cadeau « so romantic » et follement glamour, comme son portrait sur-mesure en dentelle de vinyle sur fond plexiglas, édité en pièce unique. Agitez et patientez quelques instants. L'effet se fait aussitôt ressentir : votre quotient séduction vient de remonter à son niveau le plus haut pour le reste de l'année.

Le « Boudoir » de Juliette Clovis au Starcooker2
Exposition du 15 décembre 2007 au 15 février 2008
Cocktail vernissage le jeudi 20 décembre de 18h à 21h
Entrée libre : du lundi au vendredi de 11h à 17h et de 19h à 23h, le samedi de 11h à 17h et de 19h à minuit, et le dimanche de 12h à 17h et de 19h à 23h.

Juliette Clovis investit à partir du 15 décembre 2007 le quartier du Marais à Paris, dans un lieu cosy et chaleureux où le rose est de mise !

Avec ses mannequins vêtus de sensuels bas résilles et autres jarretelles en dentelles de vinyle sur plexiglas, Juliette Clovis nous invite à une pin-up parade aux accents glamour, chics et décalés.

L'artiste poursuit dans cette exposition sa recherche de la perfection des formes et de l'érotisme de la matière, dans un esprit "design flashy" très actuel. A découvrir dans le secret des alcôves du Starcooker.


IDEE CADEAU SPECIALE SAINT VALENTIN :

Offrez à votre amoureux/se un rêve hollywoodien.

Juliette Clovis vous propose pour la Saint Valentin de réaliser un portrait unique de votre amoureux/se en vinyle sur plexiglas, version American Retro.

Une rencontre avec l'artiste vous permettra de découvrir son univers et d'imaginer avec elle un tableau en fonction de vos goûts et de votre personnalité. Quelques coups de baguettes magiques plus tard et un minutieux travail de collage de vinyle sur plexiglas, vous découvrirez votre oeuvre sur-mesure et entièrement réalisée à la main. Pour ceux qui habitent loin de Paris, l'artiste travaille également sur photo, il suffit donc de lui envoyer un ou plusieurs visuels de votre choix. Et pour célébrer dignement la fête des amoureux, Juliette vous propose de rejoindre au firmament votre bien-aimé(e), en réalisant également votre portrait à moitié prix !

Prix pour 1 portrait (ou un couple) de 50 x 50 cm : 400 euros
Prix pour le duo de portraits de 50 x 50 cm : 600 euros*
*Offre valable pour toute commande passée avant le 15 février 2008.

Contact presse Juliette Clovis : Isabelle Lebaupain - agence pop !
E-mail : isabelle@agencepop.com / Tél. 06 61 32 27 08 - 01 42 55 06 01

Juliette CLOVIS
06 61 84 28 50
http://www.julietteclovis.com
http://www.myspace.com/julietteclovis


[18:00-21:00] Vernissage de Mathieu Briand "UBÏQ : A Mental Odyssey, Chapter XII"
Location:
Galerie Maisonneuve
22, rue de Poitou
1er étage
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 43 66 23 99
Fax : +33 (0)1 43 66 23 99
Mail : contact@galerie-maisonneuve.com
Internet Site : www.galerie-maisonneuve.com
Description:
Vernissage de Mathieu Briand "UBÏQ : A Mental Odyssey, Chapter XII"

[18:00-21:00] Vernissage de Nicolas Buffe "Studiolo"
Location:
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
M° Quai de la Rapée, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 08 81
Fax : +33 (0)1 40 01 08 83
Mail : info@lamaisonrouge.org
Internet Site : www.lamaisonrouge.org
Description:
Empruntant aux grotesques, Nicolas Buffe réalise pour le vestibule de la Maison Rouge un dessin mural à l'encre noire.

Le travail de Nicolas Buffe (né à Paris en 1978) fait directement référence aux grotesques, ces peintures murales du XVIe siècle, ainsi qu'à une imagerie personnelle, souvent liée à la culture populaire et à son enfance.

Pour cette exposition à la maison rouge, Nicolas Buffe réalisera un dessin mural à l'encre noire pensé spécialement pour le vestibule. Studiolo fait référence aux pièces du même nom, qui à la Renaissance étaient des espaces savamment ornementés afin de stimuler la réflexion de celui qui y travaillait. Tels le studiolo du Duc Federico da Montefeltro où figurent des personnages profanes et chrétiens selon le goût humaniste, Nicolas Buffe dessine un studiolo où références classiques et populaires se mixent avec élégance et ironie.

Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

[18:00] vernissage de Michel Levy
Location:
Galerie Terre des Arts
34, rue Pérignon
75015 Paris
M° Ségur, Cambronne, Sèvres - Lecourbe
France
Phone : +33 (0)1 44 38 11 22
Internet Site : www.terredesarts.com
Description:
du 20 décembre 2007 au 31 janvier 2008


[18:30-21:30] Exposition "Femme(s) au bord de la piscine"
Location:
La Cantine du Faubourg
105, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 56 22 22
Mail : resa@lacantine.com
Internet Site : www.lacantine.com
Description:
photographies et installation video



[19:00] Cocktail de l'agence KOBALTT
Location:
Boulogne-Billancourt
Boulogne-Billancourt
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès, Marcel Sembat, Billancourt
France
Internet Site : www.boulognebillancourt.com
Description:
Restaurant Les Portes - 253 Bd Jaurès

L'agence KOBALTT (sté d'intérim spécialisée en ingénierie) vous invite à partir de 19H30 à un cocktail dînatoire.

S'inscrire auprès de gwenola Roger avant le 12 décembre à g.roger@kobaltt.com ou téléphoner au 01 40 13 60 00

[19:00] EXPOSITION PEINTURE "LES GÉOGRAPHIES IMAGINAIRES" de Dalila Belkacemi
Location:
Carpe Diem Café
21, rue des Halles
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 02 01
Mail : contact@carpediemcafe.fr
Internet Site : www.carpediemcafe.fr
Description:
http://www.myspace.com/lilakacemi

[19:00] Exposition d'Alexandra Lisbonne "Mon sens au réel"
Location:
Ma pomme en colimaçon
107, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 10 40
Mail : mapommeencolimacon@gmx.fr
Description:
café restaurant "En colimaçon, ma pomme" - 107 rue de ménilmontant - 75020 Paris - Tel: 01.40.33.10.40

Du mardi 18 décembre 2007 au lundi 4 février 2008

http://www.alexandralisbonne.com

[19:00-23:00] LESAPEROSDUJEUDI - PAC MAN
Description:
Pépinière des Contenus Numériques - 80 Rue des Haies - 75020 Paris - Métro : Maraichers

http://lesaperosdujeudi.pourquoitucours.fr/?num=158

Reply Lors de la soirée PAC MAN...on joue a PAC MAN (voir plan de l'endroit).
Les créatifs de l'ére 3D "ici, maintenant, ensemble" montrent leur book dans les 4 salles : www.lesaperosdujeudi.com

[19:00] Soirée annuelle de fin d'année de la Conférence des Présidents d'Univers
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
en présence de Danièle Pourtaud, adjointe chargée des universités

[19:00-21:00] Vernissage "L'art entre en gare, quand les trains et les gares inspirent l'art"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "L'art entre en gare, quand les trains et les gares inspirent l'art"

À l'occasion de son 70ème anniversaire, la SNCF présente l'exposition événement de cette fin d'année et invite tous les publics à se plonger dans 70 ans de création artistique au rythme des trains et des gares. Ce parcours émotionnel emprunte des chemins d'expressions artistiques multiples, mis en scène au fil de 9 pavillons : le cinéma, la photographie, les affiches, la mode, les écrits, l'architecture, l'art contemporain, le design et même une projection dans l'avenir du train, au cœur d'un pavillon « visions ». Quatre trains emblématiques de l'histoire de la SNCF sont également exposés et ouverts aux visiteurs.

Ouvert du 21/12/07 au 06/01/2008 de 11h à 23h tous les jours (18h les 24 & 31 /12).


L'EXPOSITION ET LA TOURNEE

Du 21 décembre 2007 au 6 janvier 2008, la SNCF invite le public à se plonger dans 70 ans de création artistique au rythme des trains et des gares. Cette exposition est un voyage mythique et visionnaire qui met en lumière l'attraction réciproque de la SNCF et du monde des arts. Ce parcours émotionnel emprunte des chemins d'expressions artistiques multiples, mis en scène au fil de 9 pavillons : le cinéma, la photographie, les affiches, la mode, les écrits, l'architecture, l'art contemporain, le design et même une projection dans l'avenir du train, au coeur d'un pavillon visions .

Le visiteur sera tour à tour spectateur, lecteur, auditeur, designer ou encore architecte. Il sera plongé aux sources de la magie du rail, passant des uniformes de cheminot au foisonnement d'un atelier d'architecture, de la cabine de la locomotive à vapeur 150 P13 fabriquée en 1942, au micro d'un karaoké pour reprendre des airs populaires que chacun a chantonné un jour, sur un quai ou dans un train...

Au coeur du Grand Palais, sous la plus haute partie de la verrière, un « geste monumental » achèvera de composer ce panorama inédit d'expressions artistiques de l'univers des trains et des gares. L'artiste-lumière Odile Soudant a imaginé une installation scintillante éphémère, dans le prolongement de l'architecture lumineuse de la nef centrale, composée de miroirs reflétant et multipliant les éléments scénographiques. Une source et un support de projections de lumière...

À partir du 8 janvier 2008, L'ART ENTRE EN GARE prendra place dans un train expo pour faire étape dans les plus importantes gares de France... Une tournée véritable « best of » de cet événement.

Enfin, le coffret L'ART DES TRAINS ET DES GARES, édité à cette occasion en collaboration avec les Editions Textuel est disponible, celui ci regroupe : 7 cahiers réunis dans un étui qui présentent la SNCF sous un jour nouveau, celui de la création artistique et un DVD de 65 mn d'images.

Au travers de cette exposition, la SNCF a souhaité célébrer 70 ans de partage d'émotions traduits par les artistes mais aussi 70 ans d'innovations portées par la SNCF.
Des premières casquettes des cheminots aux tenues griffées Christian Lacroix en 2006, d'affiches incroyables signées Salvador Dalí à une production originale d'un artiste prometteur de la scène graphique européenne, de la gare Saint-Lazare sous l'objectif de Marc Riboud ou la gare Montparnasse devant la caméra de Claude Lelouch... Comment les trains, les gares et la SNCF ont pu inspirer autant d'artistes de disciplines si différentes ?

Il fallait bien une exposition pour mesurer à quel point la production d'inspiration « ferroviaire » fut féconde en 70 ans !

Cet anniversaire est aussi l'occasion d'un hommage au grand support de communication que fut l'affiche, au temps - pas si lointain - où la SNCF « passait commande » à un affichiste ou à un artiste.

À l'initiative de la SNCF, un projet a été lancé auprès de la Galerie Anatome & les Editions Textuel pour passer une commande à 8 affichistes européens contemporains.

Enfin, quelques prouesses techniques sont également au programme. Parmi elles, et non des moindres, la mise en place de 4 motrices à l'intérieur du Grand Palais.

Les choix Stratégiques retenus à l'époque par la SNCF et la mise en service du TGV en 1981 marque le début d'une nouvelle ère ferroviaire, du design et de la technologie à l'échelle française et européenne.

Le visiteur aura la possibilité de visiter l'intérieur des 4 motrices. Il pourra se rendre compte de l'évolution des technologies ferroviaires tout en replongeant dans ses rêves d'enfants : devenir conducteur de train.


L'ART ENTRE EN GARE... Pour les enfants...

Au coeur de l'exposition, SNCF met en place un espace « Animations enfants » en accès libre.
Il sera composé d'ateliers de loisirs créatifs et d'animations ludiques inspirés des thématiques de l'exposition, de la magie du train et des gares.
Cet espace, encadré par des animateurs professionnels accueillera le jeune public dès 6 ans. Chaque enfant pourra repartir avec sa création.

Au programme :
- Deviens artiste parmi les artistes et réalise un collage géant à partir de l'iconographie de l'exposition
- Deviens créateur de mode et imagine les prochains uniformes de la SNCF
- Deviens ingénieur des chemins de fer et dessine ta gare et ton train du futur
- Deviens écrivain et imagine le premier chapitre d'une histoire, trouve un titre et créé la couverture de ton livre

L'espace « Animations enfants » sera ouvert tous les jours de 11h30 à 18h30 (Fermeture à 18h les 24 et 31 décembre).

Ateliers de 45 minutes, à partir de 6 ans par groupe de 8 à 10 enfants (inscription sur place).

- www.travaux-manuels.fr : vente en ligne de matériel de loisirs créatifs pour petits et grands.


LA TOURNEE

Après l'exposition au Grand Palais, L'ART ENTRE EN GARE prendra le train pour sillonner l'hexagone pendant près d'un mois et faire étape dans 18 villes. Une tournée véritable « best of » de cet événement.

Tout au long de sa tournée, le train expo proposera au public un voyage historique et sensoriel. Un parcours de 1938 à 2008 revisitant les époques sous différentes approches artistiques : mode, photographie, affiche, cinéma, architecture, design...
Les visiteurs seront tantôt transportés dans l'univers des cheminots des années 40, tantôt dans un monde du design et des nouvelles technologies.

Des jingles SNCF aux plus anciens tickets, des costumes de contrôleurs, aux photos de stars, en passant par les plus belles chansons sur le train, la relation entre l'Art et la SNCF sera exposée sous ses plus beaux jours.

Le couloir du temps, fil rouge de l'exposition, permettra au public de voyager entre 1938 et 2008 en ayant pour repère les grands faits et chiffres de la SNCF.

Le train-expo sera rythmé par des espaces d'expériences, mettant en éveil chaque sens du visiteur.

Cinq sas, faisant appel à des concepts artistiques, feront vivre au public une expérience SNCF inoubliable. Des paysages sonores seront également répartis tout au long des compartiments et des espaces. Une véritable immersion dans l'ambiance d'une époque, recréée à partir d'annonces sonores, de bruits de gare et de chansons.

Chaque visiteur du train expo pourra jouer librement au jeu-concours « L'ART ENTRE EN GARE» et remporter de superbes cadeaux.

Le train-expo sera ouvert au public de 12h00 à 19h00 (et de 9h30 à 19h00 le dimanche). Entrée gratuite.


INFORMATIONS PRATIQUES

Du 21 décembre 2007 au 6 janvier 2008 - Nef du Grand Palais

Horaires : Ouvert de 11h à 23h - Tous les jours de la semaine
(Sauf les 24 et 31 décembre : fermeture à 18 heures)

Tarifs : Entrée : 3 euros

Tarif réduit : 1.5 euro / Etudiants - Titulaires de la carte Imagine R - Famille nombreuse - Senior (+ 60ans).

Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans, les personnes handicapées et leur accompagnant, les demandeurs d'emplois et bénéficiaires des minima sociaux.

Offre spéciale Train + Exposition 25 % de réduction sur le billet SNCF aller/retour à destination de Paris sur le réseau national Grandes Lignes hors Ile-de-France.

Offre proposée du 1er décembre 2007 au 6 janvier 2008 inclus, pour des voyages compris entre le 19 décembre 2007 et le 8 janvier 2008, Numéro d'agrément : EV21.

Tarifs soumis à conditions. Renseignements et réservations dans les gares, boutiques SNCF, agences de voyages agréées SNCF, et par téléphone au 36 35 (0.34 !/min) depuis la France et au 33 (0) 892 35 35 35 depuis l'International.

[19:00-22:00] Vernissage de l'association Peeping Tom
Location:
Galerie Gana Beaubourg
3, rue Pierre au Lard
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 00 45
Fax : +33 (0)1 42 71 02 23
Mail : ganafran@gmail.com
Internet Site : www.ganaart.com
Description:
Photographie Contemporaine de l'association Peeping Tom
Photographies de Melanie Bonajo, Jaap Scheeren et Lukas Wassmann
Du 21 décembre 2007 au 12 janvier 2008

Cette exposition collective est le deuxième événement organisé par l'Association peeping tom à la Galerie Gana-Beaubourg, Paris. Après une vente aux enchères remarquée en Novembre 2007, Caroline Niémant est aujourd'hui commissaire d'une exposition regroupant les photographes Melanie Bonajo (Pays-Bas), Jaap Scheeren (Pays-Bas) et Lukas Wassmann (Suisse). Ces trois photographes sont représentatifs d'une nouvelle photographie, largement exposée et reconnue à l'étranger, mais malheureusement encore trop peu visible en France. Il semblait important d'offrir à ces trois artistes une exposition d'envergure à Paris, afin de sensibiliser le public français à cette approche très contemporaine de la photographie.

L'exposition « Joie de construction »
Ces trois photographes ont en commun une approche de la photographie fortement associée à d'autres pratiques dont la sculpture, l'installation ou encore la performance. A travers ces différentes formes d'expression, ils poussent les limites du médium photographique, non seulement dans leurs mises-en-scène mais aussi à travers la présentation de leur images. Cette exposition élaborée comme un jeu de construction laisse une part importante à la scénographie, à l'installation même de leurs oeuvres.

Au delà de leurs similitudes formelles, ces trois photographes se retrouvent également autour de plusieurs thématiques comme la recherche d'une identité, la quête de liberté ainsi que les limitations de l'être humain, ses frustrations, désirs et questionnements. Dans cette exposition, chacun des artistes construit sa propre aire de jeux et de pensée, introspections personnelles mais aussi critiques acerbes de la société contemporaine. Des mondes parallèles qui s'entrecroisent, se mêlent et parfois s'entrechoquent.

Melanie Bonajo

Melanie Bonajo, à travers sa série Are all clichés true ?, attache à ses modèles des chaises, appareils ménagers, vélos ou autre objet du quotidien. Faisant référence au bondage (pratique érotique consistant à contraindre son partenaire), elle éveille les consciences sur la condition féminine et sa représentation. Ramené à ses propres fantasmes et/ou tabous, le spectateur oscille entre le rire et la gêne, le désir et la répulsion.


Jaap Scheeren

Le paradoxe est aussi présent dans le projet Why flies don't fly de Jaap Scheeren. A partir de phrases extraites d'articles de presse, Il crée un monde en alerte, menacé par des dangers non identifiés. Le spectateur qui essaye d'interpréter cette installation, voit chacune de ses pistes contrariée par une nouvelle information ou encore une pirouette humoristique. Cette déroute symbolise la confusion et la panique générale créées par la terreur médiatique. Parfois irrévérencieux, Jaap Scheeren dénonce le chaos des informations et sa manipulation à travers son humour dévastateur.


Lukas Wassmann

Lukas Wassmann nous embarque également dans un univers insaisissable, cette fois-ci paysage imaginaire, où l'équilibre entre l'évasion et le réel semble vain. Il joue avec les notions de présence/absence en manipulant des objets du quotidien à travers des situations inattendues, plongeant encore une fois le spectateur dans une rationalisation impossible ou une contemplation salvatrice. Dans cette exposition, Lukas Wassmann revendique pleinement son passé de charpentier à travers des sculptures photographiques et une scénographie ambitieuse. Un paysage entièrement construit en bois, nous guide à travers un parcours photographique édifiant.

L'humour et la dérision occupent une place majeure dans les travaux de ses trois artistes, parfois comme seule remède/échappatoire à leurs propres questionnements mais surtout afin de nous rappeler encore une fois, que l' Art est avant tout un jeu.

[19:30] Hommage À Édouard levÉ
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Entrée libre sur présentation d'un carton d'invitation disponible à la galerie Loevenbruck.

[19:30] Inauguration de la librairie Buridan
Description:
12, rue Saint Julien Le Pauvre (5e)

par Lyne Cohen-Solal, adjointe chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art

[19:30] Les Assiettes contre la faim - 4ème édition
Location:
Artcurial
Hôtel Marcel Dassault
7, Rond-Point des Champs Elysées-Marcel Dassault
61, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 99 20 20
Mail : contact@artcurial.com
Internet Site : www.artcurial.com
Description:
Les assiettes seront exposées du 14 au 17 décembre chez Artcurial.

RSVP avant le 13 décembre
Tél : 01 43 35 82 36
Fax : 01 43 35 82 40
mail : servicepartenariat@actioncontrelafaim.com

Mélanie TURCOTTE
Chargée de communication externe
tel. 01 43 35 82 21
fax. 01 43 35 82 40

Action contre la Faim
4, rue Niépce
75662 PARIS cedex 14
www.actioncontrelafaim.org

>> communiqué



[20:00] 40e anniversaire de l'Orchestre de Paris
Location:
Salle Pleyel
252, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 42 56 13 13
Mail : rp@sallepleyel.fr
Internet Site : www.sallepleyel.fr
Description:
sous la direction de Christoph Eschenbach




[21:00-23:55] Vernissage de Yann Le Crouhennec "2007 A.D."
Location:
Eglise Saint-Merry
76, rue de la Verrerie
78, rue Saint-Martin
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 71 93 93
Fax : +33 (0)1 42 71 53 33
Mail : saint-merry@orange.fr
Internet Site : www.saintmerry.org
Description:
évènement improvisé au cours duquel le chant, le violon, la danse, les images et installations entrent en résonance, s'inspirant en écoute visuelle et sonore.

Amelle Wick : chant
Jeremy Dirat : violon
Agnes Buttay : danse
Yann Le Crouhennec: Installation, photographie et projections

Yann Le Crouhennec
06 85 38 27 64
http://www.ylc-ylc.com


19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés