Sunday, January 13, 2008
Public Access


Category:
Category: All

13
January 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand - Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner – plus ou moins longtemps – leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets…
Odile Faliu


Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

GRAND MARCHE D'ART CONTEMPORAIN
Location:
Bercy Village
28, rue François Truffaut
Cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : +33 (0)1 40 02 91 99
Fax : +33 (0)1 40 02 90 83
Internet Site : www.bercyvillage.com
Description:
PARIS 12 - BERCY VILLAGE

9 AU 13 JANVIER 2008

DESCRIPTIF
150 artistes : peintres, sculpteurs, céramistes...

THEME SUGGERE AUX ARTISTES
Fils et Lumières

Premier Grand Marché d'art contemporain de l'année, le chapiteau chauffé accueille cent cinquante artistes.
Le thème "Fils et Lumières" met en exergue les oeuvres textiles.
Parmi les peintres, les sculpteurs, les graveurs et les photographes, TAPIS ET TAPISSERIES D'ARTISTES seront à ce rendez-vous. INCONTOURNABLE...

LIEU
Bercy Village - Place des Vins de France - Paris 12ème

ACCES
Métro : lignes 14 : Cour St Emilion

PARKING
2 parkings payants sont à votre disposition

TARIF ENTREE
6 EUROS

HORAIRES
Vernissage : mercredi 9 janvier de 17 h à 22 h
Tous les jours de 11 h à 21h

INFORMATIONS
Tél : 01 56 53 93 93

Si vous souhaitez recevoir une invitation pour ce salon vous pouvez désormais l'imprimer directement en vous rendant sur le nouveau site internet :
http://www.joel-garcia-organisation.fr


Exposition dédiée à Chaïm Soutine
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Modigliani fit de Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Voeux du maire de Vincennes
Location:
Hôtel de Ville de Vincennes
53 bis, rue de Fontenay
94300 Vincennes
M° Mairie de Vincennes, RER A Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 43 98 65 00
Internet Site : www.mairie-vincennes.fr
Description:
Voeux du maire de Vincennes

13:00  
14:00 [14:00-19:00] pot de déstockage
Description:
Galerie OrientExpress (La Kaza) - 20 Passage Molière - 75003 Paris - M° Rambuteau - Info: 06 16 30 36 73 - lakaza02@yahoo.com - www.lakaza.com

Phi-Cuong (La Kaza Sarl, Galerie OrientExpress) vous souhaite une délicieuse année du Rat et vous invite à un pot convivial à l'occasion de ses Ventes Spéciales les 11, 12 et 13 janvier pour cause de Changement d'activités.

Déstockage jusqu'à -70% sur objets de déco, coffrets, MEUBLES, consoles, étagères, luminaires… et tableaux d'art


[15:00] Exposition "Black out" de Stéphanie Lefebvre
Location:
La Générale en Manufacture
6, Grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres
France
Mail : info@la-g.org
Internet Site : www.la-g.org
Description:
http://www.la-g.org/index.php?option=com_content&task=view&id=55&Itemid=2

Du 14 au 19 janvier 2008
Vernissage le dimanche 13 janvier à partir de 15H
Finissage le samedi 19 janvier à partir de 19H


[15:00] Exposition « 13 janvier 1908 : exploit dans le ciel d'Issy »
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.issy.com/musee
Description:
Exposition « 13 janvier 1908 : exploit dans le ciel d'Issy. Aux origines de la navigation aérienne »

Vernissage dimanche 13 janvier à 15h
Exposition jusqu'au dimanche 25 mai

Les débuts de l'aviation ont permis à Issy d'écrire une des pages les plus glorieuses de son histoire : le 13 janvier 1908, Henry Farman, sur un biplan construit par les frères Gabriel et Charles Voisin, boucle le 1er kilomètre en circuit fermé. La prouesse, dûment contrôlée par une commission de l'AéroClub de France, vaut à la Ville d'Issy son titre de « Berceau de l'aviation ».

L'exposition du Musée rappelle notamment quels ont été les principaux « acteurs » et le cadre de ce Grand Prix : Henry Farman, Charles et Gabriel Voisin, mais aussi leur biplan à moteur Antoinette 50 CV, les membres de la commission de l'Aéroclub de France, les mécènes Henry Deutsch de la Meurthe et Ernest Archdeacon et le terrain où fut réalisé l'exploit.

Ces débuts prometteurs ont à l'époque fait l'objet d'une couverture médiatique dont l'importance et le ton retiennent encore notre attention aujourd'hui. Plus tard, la presse - notamment filmée - s'est faite aussi l'écho des commémorations régulièrement organisées par Issy-les-Moulineaux.

Cet événement est aussi replacé dans un contexte plus vaste, technique et sportif, où seront notamment évoquées les performances des autres aviateurs qui s'affrontent en ces temps précurseurs (Louis Blériot, Léon Delagrange, Trajan Vuia, etc.) et dont les noms restent depuis lors attachés à la Ville.

La présentation ludique et pédagogique inclut - outre la valorisation d'objets symboliques forts - des bornes interactives et un simulateur de vol qui vous permettra de revivre l'aventure extraordinaire du pilote Henry Farman aux commandes de l'aéroplane!

À noter : samedi 2 février à 10h30, une visite guidée sera organisée.
Rendez-vous à l'Office de Tourisme !
Inscription préalable obligatoire au 014 123 8700

Communiqué (format PDF) :
http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080109_Centenaire_Farman.pdf

http://www.issy.com/UserFiles/071220POAP410_Dossier.pdf




[17:00] 1908 : EXPLOIT MONDIAL DANS LE CIEL D'ISSY-LES-MOULINEAUX...
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.issy.com/musee
Description:
Du 19 décembre 2007 au dimanche 25 mai 2008

13 janvier 1908 : un exploit dans le ciel d'Issy

Les débuts de l'aviation ont permis à Issy-les-Moulineaux d'écrire une des pages les plus glorieuses de son histoire : le premier kilomètre en circuit fermé, réalisé le 13 janvier 1908 par Henry Farman, pilote et aventurier, sur le terrain dont l'héliport de Paris - Issy est l'actuel vestige. Pour célébrer ce centenaire et rendre hommage aux pionniers de l'aviation, la Ville d'Issy organise de nombreuses festivités jusqu'à l'été dont le coup d'envoi sera donné le dimanche 13 janvier 2008 à l'occasion d'une parade inaugurale sur le thème de l'aviation.

L'exposition rappelle quels ont été les principaux acteurs du Grand Prix d'Aviation Deutsch Archdeacon en replaçant l'événement dans un contexte plus vaste, médiatique, technique et sportif, permettant au visiteur de mesurer l'ampleur qu'a eu un tel exploit au début du siècle. Elle évoque également les performances des autres aviateurs dont le nom resta attaché à Issy-les-Moulineaux (Louis Blériot, Léon Delagrange, Trajan Vuia, etc.). Une scénographie inventive permet une présentation à la fois pédagogique et ludique des origines de la navigation aérienne, incluant bornes interactives, projection de documents d'époque, films commémoratifs... Enfin, un simulateur de vol, réalisé en partenariat avec Microsoft, offrira à petits et grands la possibilité de revivre l'aventure extraordinaire d'Henry Farman aux commandes de l'aéroplane Farman-Voisin.


Issy-les-Moulineaux – 13 janvier 1908 - Arrivée du premier kilomètre en circuit fermé
Carte postale, 1958, éd. P.I. Éditée spécialement à l'occasion du cinquantième anniversaire, avec signatures de Henry Farman et Gabriel Voisin. © Coll. Musée Français de la Carte à Jouer - Ville d'Issy-les-Moulineaux

Le dimanche 13 janvier 2008, un rendez-vous exceptionnel donnera le coup d'envoi des festivités organisées jusqu'à l'été 2008 dans la Ville d'Issy-les-Moulineaux pour commémorer les débuts de l'aviation : une parade inaugurale donnée par la compagnie Theater Titanick qui produira une explosion de couleurs dans les rues de la Ville.

Firebirds, un spectacle onirique dans les rues d'Issy
Personnages fantasques, machines volantes sorties de notre imagination, effets très spéciaux, scènes poétiques, voici ce que nous propose de découvrir la compagnie de théâtre de rue allemande Theater Titanick avec son spectacle « Firebirds ». C'est la première fois que cette troupe, qui a déjà illuminé bon nombre de grandes villes européennes, se produit en Ile-de- France. La parade débutera son parcours au Musée de la Carte à Jouer puis investira le centre ville d'Issy pour s'achever place Corentin Celton.

Cinq pilotes plein d'audace juchés sur leur engin volant se disputent les faveurs du public : qui aura la première place sur la piste de décollage, place Corentin Celton, pour s'élever dans les airs à partir de la rampe de lancement. Accompagnés d'une joyeuse fanfare et de nombreux comédiens amateurs - des bénévoles de la Ville - nos cinq pilotes excentriques se provoquent et se lancent des défis. Flammes et explosions propulsent leur machine lors de leurs tentatives d'envol grotesques. Mais la jalousie des participants n'est pas la seule à semer la zizanie : un ange noir joue également un drôle de jeu avec les pilotes...

Scènes sauvages ou poétiques, personnages fantaisistes, humour grinçant, le travail de Theater Titanick s'inscrit dans des siècles de tradition de théâtre populaire et fait surgir, avec des moyens d'expression modernes, des mondes imaginaires qui partout captivent et fascinent.

Exposition : Saint-Exupéry, un aviateur passionné
L'exposition aborde la vie d'Antoine de Saint-Exupéry au travers de son oeuvre, de sa correspondance et des témoignages de ses bibliographies. Ce parcours reflète un mode de pensée et un mode de vie basés sur l'engagement total, le respect de valeurs humanistes et la notion du devoir.

Exposition : Air France : L'envol des images
L'exposition présente toute l'histoire de l'aviation et des voyages à travers les documents publicitaires d'Air France. Créée en 1933 à partir de l'Aéropostale, des lignes Farman et d'Air Union, Air France a toujours utilisé la création artistique pour mettre en valeur son image de transporteur aérien. Des artistes de renom, tels Lucien Boucher, Georges Mathieu, Roger Bezombes, Guy Georget ou encore Savignac, ont collaboré avec la compagnie nationale pour produire des affiches, des planisphères, des cartes postales, des calendriers et de nombreux objets publicitaires.


Henry Farman et Gabriel Voisin sur le terrain d'Issy
Tirage photographique, 13 janvier 1908 © Coll. Michel Farman ; cl. MFCJ - Issy-les-Moulineaux/ F Doury

Communiqué (format PDF) :
http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080109_Centenaire_Farman.pdf

http://www.issy.com/UserFiles/071220POAP410_Dossier.pdf





[18:00] Exposition d'Evfrosina Lavrukhina "Epos Eros Fros"
Location:
Galerie Adler
75, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 06 03 82
Fax : +33 (0)1 42 66 56 02
Mail : contact@galerieadler.fr
Internet Site : www.galerieadler.fr
Description:
Du 14 Janvier 2008 au 2 Février 2008
Du lundi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30
Vernissage le 13 janvier 2008 à 18h avec la présence des danseurs du Bolchoï

Première exposition en France
C'est dans la capitale, le 13 janvier 2008 - Jour du nouvel an Russe - que seront dévoilées pour la première fois en France les oeuvres d'Evfrosina Lavrukhina. L'exposition de la photographe coïncide avec les 100 ans de la création des ballets de Sergeï Dyaghilev, qui sera fêté par les étoiles du Bolchoï à l'Opéra Garnier du 5 au 22 janvier 2008.

Née à Moscou en 1974, cette jeune artiste russe a découvert la photographie en 1999, après avoir étudié la peinture en Italie durant 5 ans. Émerveillée par les mouvements des danseurs, Evfrosina commence à photographier les étoiles du ballet du Bolchoï en 2003, avec pour toile de fond l'Opéra. Son but ? Révéler les mouvements grâce à la technique du noir et blanc ou des couleurs contrastées et montrer les danseurs sous un angle différent.

Après avoir été exposé à plusieurs biennales de photographies à Moscou, les clichés d'Evfrosina commencent à voyager en Europe et à travers le monde. Au fur et à mesure, l'artiste russe travaille son rendu technique et fait évoluer son oeuvre : la peinture à l'huile vient rehausser le rendu des photos, les mises en scènes deviennent plus dramatiques et les mouvements des personnages plus poussés.

"Capriccios est une composition libre basée sur le rêve, comparable à l'ambiance d'un cirque. Chaque oeuvre est métaphorique. L'image d'un homme avec sa propre tête dans sa main revient dans plusieurs de mes oeuvres. L'idée que j'ai voulu exprimer est simple : il s'agit de se perdre pour se trouver de nouveau. Il est évident que la tête n'est pas définitivement perdue. Il y a toujours un peu d'espoir… Mon objectif n'est pas de produire l'horreur mais de susciter le rêve."
Evfrosina Lavrukhina



Grande admiratrice de Dyaghilev, Evfrosina Lavrukhina rend hommage à sa créativité et son avantgardisme à travers son exposition. Dessins, photographies rehaussées de peinture à l'huile, triptyques, petits formats, toiles immenses… Evfrosina Lavrukhina s'est exprimé sur des supports et avec des matériaux très différents, tout en gardant le fil conducteur du ballet. Elle renoue en effet avec son thème de prédilection, la danse, en proposant sa nouvelle vision du monde tout en conservant les traditions du monde culturel russe.

Avec la série Capriccios, la photographe russe dévoile au spectateur une représentation plus personnelle et quasi biblique du ballet du Bolchoï.


[18:00] remise des Prix Lumières
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Les Prix Lumières se tiendront dimanche 13 janvier prochain à Paris. Avec quatre nominations chacun, La Môme et Le Scaphandre et le papillon font figure de favoris.

La 13e cérémonie des Prix Lumières se tiendra dimanche 13 janvier prochain à l'Hôtel de Ville de Paris. Elle sera présidée par le cinéaste français Claude Lelouch. Les Prix Lumières, décernés par les journalistes étrangers travaillant à Paris et qui exceptionnellement cette année accueilleront des journalistes d'Europe et d'Amérique, récompenseront les films français marquants de 2007.

Cette cérémonie clôturera à cette occasion la 10e édition du "Rendez-vous avec le cinéma français" orgénisée par Unifrance.

Les films en lice cette année :

Meilleur film :
Le Scaphandre et le papillon de Julian Schnabel
Persépolis de Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud
La Môme d'Olivier Dahan
La Graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche
La Chambre des morts d'Alfred Lot

Meilleur réalisateur :
Julian Schnabel, Le Scaphandre et le papillon
Olivier Dahan, La Môme
André Téchiné, Les Témoins
Alfred Lot, La Chambre des morts
Abdellatif Kechiche, La Graine et le mulet

Meilleur scénario :
André Téchiné, Viviane Zingg, Laurent Guyot pour Les Témoins d'André Téchiné
Alfred Lot d'après l'oeuvre de Franck Thilliez pour La Chambre des morts d'Alfred Lot
Christine Carrière d'après l'oeuvre de Jean Teulé pour Darling de Christine Carrière
Laurent de Bertillat, Alain Ross pour Ce que mes yeux ont vu de Laurent de Bertillat
Noémie Lvovsky, Agnès de Sacy, Valeria Bruni-Tedeschi, pour Actrices de Valeria Bruni-Tedeschi

Meilleure actrice :
Marion Cotillard pour La Môme d'Olivier Dahan
Mélanie Laurent pour La Chambre des morts d'Alfred Lot
Marina Foïs pour Darling de Christine Carrière
Sylvie Testud pour Ce que mes yeux ont vu de Laurent de Bertillat
Ludivine Sagnier pour La fille coupée en deux de Claude Chabrol

Meilleur acteur :
Mathieu Amalric pour Le Scaphandre et le papillon de Julian Schnabel
Benoît Magimel pour La fille coupée en deux de Claude Chabrol
Guillaume Depardieu pour Ne touchez pas la hache de Jacques Rivette
Jean-Pierre Marielle pour Il faut que ça danse de Noémie Lvovsky
Bernard Campan, Gérard Darmon, Jean-Pierre Darroussin, Marc Lavoine pour Le Coeur des hommes 2 de Marc Esposito

Meilleur espoir féminin :
Hafsia Herzi pour La Graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche
Christa Theret, Lucie Desclozeaux pour Et toi tu es sur qui ? de Lola Doillon
Audrey Dana pour Roman de gare de Claude Lelouch
Clotilde Hesme pour Les chansons d'amour de Christophe Honoré
Romola Garaï pour Angle de François Ozon

Meilleur espoir masculin :
Fu'ad Ait Aattou pour Une Vieille Maîtresse de Catherine Breillat
Laurent Stocker pour Ensemble c'est tout de Claude Berri
Jocelyn Quivrin pour 99 Francs de Jan Kounen
Kolia Litscher pour Charly d'Isild Le Besco
Yannick Renier pour Nue Propriété de Joachim Lafosse

Meilleur film francophone (hors de France)
Cowboy de Benoît Mariage (Belgique, France)
L'Age des ténèbres de Denys Arcand
Délice Paloma de Nadir Mokneche (France, Algérie)
J'aurais voulu être un danseur d'Alain Berliner (Belgique, France, Luxembourg, Grande-Bretagne)
Africa Paradis de Sylvestre Amoussou (France, Benin)
Voleurs de chevaux de Micha Wald (Belgique, Canada, France)

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00 [19:00] Avant-première "Astérix aux Jeux Olympiques"
Location:
Cinéma Gaumont Champs-Elysées Marignan
27, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)8 92 69 66 96
Internet Site : www.cinemasgaumontpathe.com/cinemas/cinema-gaumont-champs-elysees-marignan
Description:
Avant-première "Astérix aux Jeux Olympiques"

20:00 [20:00] soirée Unifrance
Description:
péniche en face de l'Hôtel de Ville

21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés