Thursday, January 31, 2008
Public Access


Category:
Category: All

31
January 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition rétrospective consacrée à Maurice Brianchon (1899 -1979)
Location:
Carré Rive Droite
Quartier de l'Elysée
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Mail : contact@francoisleage.com
Internet Site : www.art-rivedroite.com
Description:
Art France - 36, avenue Matignon - 75008 Paris - tél : 33.(0)1.4359.1789 - fax : 33.(0)1.4563.8483 - www.artfrance-paris.com

15 janvier - 16 février 2008
du lundi au samedi de 10h à 19h

Au cours du vernissage, le 15 janvier à partir de 18h, présentation du "Catalogue de l'Oeuvre Peint" par Olivier Daulte et Pierre-Antoine Brianchon.

Biographie

Brianchon est né à Fresnay sur Sarthe le 11 Janvier 1899, mort à Paris le 1er Mars 1979.
Toute sa vie a été entièrement consacrée à l'Art sous toutes ses formes.

En 1918 il entre à l'École Nationale des Arts Décoratifs de Paris et obtient le Prix Blumenthal qui lui permet de voyager en Espagne où il étudie les oeuvres de Velasquez et du Greco.

Nommé Professeur à l'École des Arts Décoratifs de Paris en 1936, puis en 1949 Professeur Maître d'Atelier à l'École des Beaux-Arts de Paris.

En 1953, à la demande du gouvernement britannique, il séjourne en Angleterre pour peindre les temps forts du couronnement de la Reine Elisabeth II.

Il est élevé au grade d'Officier de la Légion d'honneur par le Président de la République Française, Vincent Auriol.

Dès 1925 il est pressenti par l'Opéra de Paris pour créer des décors. Pendant de nombreuses années il signera décors, rideaux de scène et costumes pour l'Opéra de Paris, l'Opéra Comique, le théâtre de l'Oeuvre, le théâtre Marigny pour La Compagnie Madeleine Renaud-Jean Louis Barrault.

Ne se laissant pas enfermé dans quelques thèmes restreints, Brianchon peint des oeuvres très diversifiées.
Nombreuses toiles inspirées par ses passages dans les coulisses et sur les plateaux pour ses réalisations de décors (danseuses, Bals masqués, Arlequins etc ...)
Il peint des oeuvres intimistes de quartiers de Paris familiers, toujours animés de personnages, piétons dans les rues de Passy ou les Jardins de la ville .
Des natures-mortes, des nus, des fleurs. Tout ce qui, à ses yeux, se projette en peinture deviendra une toile.

En 1955 le thème du paysage entre en force dans son oeuvre.
Il vient d' acquérir une propriété en Périgord et la campagne environnante lui inspire de superbes peintures où le grand coloriste s'exprime avec subtilité dans des gammes étouffées ou vibrantes, des tons rares et complexes qui n'appartiennent qu'à lui. Dans son grand atelier de Truffière, il installe des natures-mortes qu'il peint auréolées de la belle lumière dorée s'infiltrant par les verrières.

Il a aussi été un talentueux illustrateur de grands textes de la littérature française, dont le Théâtre complet d'André Gide (8 volumes).

Les plus exigeants critiques et écrivains d'art lui ont consacré textes et livres, François Daulte, George Besson, Claude-Roger Marx, Marcel Zahar, Richard Heyd, Robert Rey.

D'importantes expositions et manifestations ont été présentées par des galeries et des musées: Biennale de Venise, Pavillon de la France (1934), Galerie Louis Carré (1942 et 1943), Musée des Arts Décoratifs, Palais du Louvre (1951), Galerie Wildenstein, Londres (1951, 1960) Galerie Alfred Daber (1954, 1956), David B.Findlay Gallery, New-York (1960, 64, 70, 75, 2004), Musée des Beaux-Arts de Neuchâtel (1962), Galerie des Beaux-Arts Wildenstein, Paris (1962), Galerie Arthur Tooth, Londres (1968), Galerie des Granges, Genève (1972-74-78), Musée d'art et d'histoire, Neuchâtel (1975), Daimaru Galleries, Tokyo (1977), Fondation de l'Hermitage Lausanne (1989/90), Musée de Tésé, Le Mans (1999).

Ses. oeuvres sont conservées dans de nombreux musées: Musée National d'Art Moderne de Paris, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, Musée Toulouse-Lautrec à Albi, Musée d'art et d'histoire à Belfort, Musée Boudin à Honfleur, Musée des Beaux-Arts à Nantes, Musée Calvet à Avignon, Musée du Mans, Musée du Petit Palais à Genève, Musée de Neuchâtel, Musée de Rotterdam, Fondation de l'Hermitage à Lausanne.

L'exposition actuelle est organisée à l'occasion de la parution du CATALOGUE DE L'OEUVRE PEINT, par Olivier Daulte et Pierre Antoine Brianchon, qui sera présenté au cours du vernissage.

Argumentaire par La Bibliothèque des Arts :
Argumentaire

Extraits du catalogue "Brianchon" copyright éditions ARTFRANCE :
Extraits

Exposition "Chaïm Soutine"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
du 10 octobre 2007 au 2 mars 2008

Figure centrale du monde de l'art, le moins connu et le plus mystérieux des artistes de sa génération, Chaïm Soutine fait l'objet d'une grande exposition à Paris pour la première fois depuis 34 ans, en 1973 à l'Orangerie.

Soutine arrive à Paris en Juillet 1913 et découvre alors un monde très différent de sa Russie natale. Il est rapidement assimilé au juif immigré, à l'artiste typique de l'Ecole de Paris, avec tous les préjugés qui s'y attachent. Souvent considéré comme simple suiveur, il est intégré à la légende de Montparnasse en raison de son amitié avec Amedeo Modigliani dont il fut l'un des plus proches amis.

C'est en étudiant le portrait que Amedeo Modigliani fit de Chaïm Soutine que Marc Restellini, a décidé de faire cette exposition. Dans ce sublime portrait, il a découvert que le bel Italien donnait à Soutine, le plus discrètement possible, une symbolique religieuse en le peignant avec la main gauche pratiquant la bénédiction des Cohen, cette famille des grands prêtres du Temple de Jérusalem. Ce détail volontairement secret révélait une personnalité hors du commun qui pouvait avoir échappé à tout le monde mais que Modigliani voulait pourtant immortaliser, comme pour donner à Soutine une dimension mystique.

Cette personnalité très particulière lui fait développer un art longtemps incompris, marginalisé, assimilé souvent à un artiste malsain, difficile, sur lequel tous les poncifs de l'antisémitisme ambiant viennent se greffer pour en faire un marginal dès son arrivée à Paris. Comme Modigliani, il a une carrière très singulière, entourée de légendes ; artiste maudit, il meurt sans être vraiment révélé sous son vrai jour. Encore aujourd'hui il ne reste de Soutine que l'image du juif émigré sur qui pèse tous les interdits d'une religion trop contraignante et dont le physique se prête à tous les clichés antisémites.

Exposition florale
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
du jeudi 31 janvier au samedi 2 février, de 11h à 17h

Comme l'an passé, la Mairie du 6e rend hommage aux virtuoses aux mains vertes lors de cette exposition florale exceptionnelle.
Vous pourrez découvrir les œuvres florales des élèves de l'École des fleuristes de Paris, des fleuristes du 6e ainsi que des jardiniers de la Ville de Paris et du Sénat.

Salon Naturally
Location:
Cité des Sciences et de l'Industrie
30, avenue Corentin Cariou
La Villette
75930 Paris Cedex 19
M° Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 05 70 00
Internet Site : www.cite-sciences.fr
Description:
Dates : du jeudi 31 janvier au lundi 4 février 2008
Horaires : de 11h à 19h
Nocturne : vendredi 1 février jusqu'a 22h

Tarifs : 3 euros. Enfants -12 ans : gratuit
Entrée à tarif réduit ou gratuite sur présentation d'une invitation spécifique

http://www.vivez-nature.com

NATURALLY, c'est des exposants (liste des exposants communiquée le 15 janvier) encore plus nombreux qui vous proposent tous les jours des produits issus de l'agriculture biologique : pains et pâtisseries, vins, fromages, charcuteries, épices, tisanes, confitures, produits au soja, fruits et légumes, épices, boissons, confitures, fruits secs, épicerie, céréales... mais aussi cosmétiques, santé au naturel, plantes médicinales, produits écologiques.

Vêtements pour hommes, femmes, enfants et bébés : soie, laine, tissages, coton, lin avec des créations originales d'artisans et des lignes de Vêtements bio, chaussures. Linge de maison, literie, couettes...

Presse, éditions, papeterie, jeux pour s'informer, apprendre...

Si vous voulez faire découvrir NATURALLY à votre entourage, nous pouvons vous adresser (gratuitement bien évidemment) un lot d'invitations, affiches pour distribuer autour de vous : amis, famille, voisins, collègues de travail, club de sport, commerce de quartier, association...

---------------------------------------------------------------

NATURALLY

c'est aussi des conférences et des ateliers, pour s'informer et comprendre (liste détaillée ci-dessous).

Jeudi 31 janvier 2008
11h30 Le foie, organe clé de la santé avec Nicole Latour, Nicole Latour de Fontanas
12h30 Huile sacrée de Madagascar et gananga au quotidien, avec Christian Boutavant, Huile sacrée de Madagascar
13h30 La cure de printemps avec Flore, Flore Alpes
14h30 Les carences responsable de dépressions, troubles mentaux et troubles obsessionnels avec Gilbert Crussol
15h30 Remise en forme naturelle, avec France Guillain
17h Les circuits de Psycho-Bio-Acupressure qui vont révolutionner votre vie : 5 points, un point c'est tout ! avec Pierre-Noël Delatte, qui a développé un concept d'acupressure à cinq points permettant de gérer soi-même instantanément toutes les émotions négatives telles que la dépression, l'obsession, le trac, l'angoisse, la colère, l'hyperémotivité, entre autres

Vendredi 1 février 2008
11h30 Les aimants au service de l'écologie et de l'économie, système simple et efficace. Anti- calcaire et économie de carburant, avec Viviane Martin, Bionat - Eco-Ball - Carstar
12h30 Graines germées et jeunes pousses, avec Joseph Meli, Meli Jo
13h30 Les nouveautés amazoniennes en compléments alimentaires et cosmétiques avec Béatrice Malor et Léna Martins, Guayapi Tropical
14h30 Aromathérapie : la trousse d'urgence de l'hiver avec Jean-Charles Sommerard, Sevessence
15h30 Analyse géobiologique et traitement bioénergétique des pollutions telluriques et électromagnétiques des lieux de vie, avec Jean-Jacques Bréluzeau, Institut Santé de l'Habitat - Terre Sens
16h30 La communication transformatrice avec Dominique André et Lionel Santucci, Arbre de Vie
17h30 Le silicium organique, avec Martial Gitenet, Jade Recherche
19hStress et immunité ! Avec Christian Brun, naturopathe, enseignant, auteur de plusieurs ouvrages (santé, alimentation...).

Samedi 2 février 2008
11h15 Cosmétiques naturels : guide d'achat et bonnes pratiques de fabrication avec Sylvie Hampikian, expert toxicologue, pharmacologue, auteure de «Créez vos cosmétiques bio»
13h15 Perfectionnez votre mémoire : de nombreuses pistes et exercices pratiques pour utiliser au mieux sa mémoire dans la vie de tous les jours avec Frédéric Huguenin, formateur, maître praticien en programmation neurolinguistique (PNL)
15h15 Ostéoporose, se soigner par l'alimentation avec Eric Ménat, médecin généralise, homéopathe, spécialise en nutrition
17h15 Autisme et vaccination, responsable mais non coupable ! avec Sylvie Simon, écrivain et journaliste, elle a publié plusieurs essais sur différents scandales (sang contaminé, vaches folles, amiante, hormones de croissance, vaccin...)

Dimanche 3 février 2008
11h15 Cerveau efficace, cœur en forme en pleine forme, quelle alimentation ? avec Franck Senninger, médecin diplômé en nutrition, spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire
13h15 Une vue parfaite, guérir les problèmes de vue par auto traitement éducatif, sans lunettes, d'après la méthode Bates avec Jean-Philippe Marie Dit Moisson, naturopathe en bio électronique, fondateur de l'Institut William Bates de France
15h15 Vinaigre et bicarbonate, venez découvrir saveurs et vertus de ces produits simples, naturels, économiques et 100% écologique. avec Martina Krcmar, écrivain, conférencière
17h15 Loïc Le Ribault, le scientifique qu'il fallait faire taire... La prodigieuse aventure médico-scientifique du silicium organique ou G5 avec Jean-Paul Leperlier, journaliste

lundi 4 février 2008
11h30 L'eau et des besoins, avec Véronique Devez, Vivre Eco Système
12h30 Magnétothérapie, le passeport santé avec Sylviane Thanin, Auris
13h30 Vivre centenaire en forme : graines germées, jus crus de légumes et d'herbe de blé, exercices quotidiens et pensées positives avec Kit Davidson, Davidson Distribution
14h30 La cuisson bonne ou mauvaise pour nos aliments ? avec William Della Rica, Del Beem
15h30 Méfaits des pollutions électromagnétiques et solutions avec Pierre Nicolas, Terre de Lys
16h30 Cuisiner sans lait ni soja avec l'amande, avec Arnaud Vanier et Patricia Collino, La mandorle
17h30 Danger des cosmétiques issus de la pétrochimie avec Jeannick Inthavong, Madame Bio

Les conférences et atelier sont enregistrées sur K7 et CD, à commander auprès de Ecoutez La France Production :
jacques.gillot@orange.fr

NATURALLY, les exposants :
liste détaillée des exposants et leurs produits - services ci-dessous.

ADN (Les) : Cosmétiques.
Age Vert : Chlorella, odontella, guarana... cosmétiques, biscuits, boissons et chocolats à base de chlorella.
Algo Systems : Compléments alimentaires à base d'algues.
Algue Service : Tartares d'algues, algues fraîches et sèches...
Alp'Papier - Papirralp: Papiers recyclés (articles de bureau, de correspondance, de dessin, papier cadeau, classeurs et rangements...), crayons gras, crayons de cire Stockmar, stylos et porte-mines en bois... Cartes Floris
Ami du Palais (L') : Tuiles artisanales au sésame, chocolat... tablettes de chocolats.
Aqua Techniques "Doulton" : Economiseurs d'eau, filtre à eau, anti-tartre, filtres douche...
Arbre de Vie (L') : Compléments alimentaires, cosmétiques.
Argousier Bouleau "Gayral" : Jus d'argousier, sève de bouleau, argofribre, lotion pour les cheveux à la sève de bouleau.
Art Atlas Natural Production : Vêtements homme, femme, enfants et bébés en coton et alpaga aux teintes naturelles.
Auris : Magnétothérapie.
Ayurveda - Terre d'Arômes : Tisanes et épices ayurvédiques, en vrac et sachets, préparations alimentaires....
Baramel Breizh - Le Pain d'Epice de Rennes : Biscuiterie artisanale (pains d'épices, spécialités bretonnes), miels de bretagne.
Bio de Savoie (Les) : Fromages de Savoie.
Bio Pastille - Bio Forez : Pastilles aux huiles essentielles, "tisanes à sucer".
Bio Sorélia : Produits d'entretien et de lavage écologiques (pierre d'argile, détachant).
Biocoop : Réseau coopératif de magasins de produits biologiques et écologiques
Biofloral Laboratoire : Elixirs (Dr Bach, des Quatre Saisons, du Suédois, Auvergne...)
Cantate du Chanvre (La) : Vêtements homme et femmes en chanvres (chemises, tee-shirt, vestes et blousons, pantalons...), tissus en chanvre (toile, jersey...).
Centifolia : Cosmétiqes, produits d'hygiène, objets et articles pour la salle de bain, beauté. Lessives
Chamboul'Tou : Biscuits et gourmandises aux plantes.
Château Cajus : Vins AOC Bordeaux rouge et blanc, Bordeaux Clairet, jus de raisins.
Château les Minauderies : Vins AOC Côtes de Blaye rouge, Bordeaux blanc et rosé, jus de raison.
Château Moulin de l'Abbaye :Vin AOC Côtes de Blaye en bouteille et fontaine à vins.
Chaussures Bionat : Chaussures fabriquées en France, tannage végétal, semelles hévéa.
Cigalaine : Capes, ponchos, manteaux... Tissages.
Côté Nature Bio : Vêtements (coton, chanvre...) hommes et femmes, fabriqués en France.
Couleur Coton : Lits, literies et futons (gamme Futaine, couettes, oreillers en latex 100% naturel, draps et housses, literie bébé). Linge de bain et peignoirs. Couches lavables.
Coussins Chauffants : Coussin cervical, compresses chauffantes...
Crêperie Bio : Restauration sur place et à emporter (galettes, crêpes, sandwichs, boissons, cousous).
Davidson Distribution :Extracteur de jus Le Champion, germoirs et graines à germer, moulins à céréales, déshydrateurs...
DEL Beem : Ensembles de cuisson en inox 18/10 avec bouton thermo-contrôle, machines à pains.
Domaine Le Chapelier : Vins des Côtes du Rhône, bouteille et fontaines à vin.
Ecoball : Balle de lavage.
Ecoutez la France Production : Services audiovisuels, enregistrement des conférences et ateliers sur CD et K7, CD, livres...
Editions Grancher : Editeur d'ouvrage sur le bien-être, les médecines douces, le développement personnel, gastronomie et nutrition...
Editions Guy Trédaniel : Editeurs d'ouvrages sur la santé, le spiritualisme, l'environnement.
Editions Jouvence : l'éditeur du bien-être (épanouissement personnel, psychologie, spiritualité, alimentation, écologie, couple, famille...)
Essenciagua "Producteur" : Huiles essentielles et hydrolats biologiques, gamme dérivée de produits de conforts
Etnia : Vêtements.
Ets Moulin - Moulin d'Amhara : Elaboration de pains, biscuits salés et sucrés, toasts, farine à base de teff (graine ancienne).
Eurocouettes : Couettes, oreillers et sur matelas en laine, protection literie en coton.
Ferme de la Nalière : Conserves (pâtés, rillettes, plats cuisinés...).
Ferme de St Roch : Spécialités à base de pommes et fruits du verger (compotes, fruits au sirop, jus de fruits, barres de fruits secs, purées, confitures...)
Ferme Sainte Marie : Conserves à base de poulets, pintades, canards... (terrines, plats cuisinés, pâtés, rillettes, confits...).
Flamant Vert : Spiruline.
Florame : Huiles essentielles, diffuseurs, parfums d'ambiance, cosmétiques hommes et femmes, produits d'hygiène, huiles de massage et de bien-être...
Flore Alpes : Gamme cosmétiques et alimentaire à l'argousier. Eau de bouleau.
Foody-Food (Sous Vide) : Contenant pour conserver sous-vide.
Forest People - Beauté Equitable :Gammes de cosmétiques bio-équitables.
Forêt du Puy (La) - Châtaignes : Gamme à base de châtaignes (terrines, châtaignes séchées au feu de bois, farine, crèmes, biscuits, gâteaux...).
Garrigue en essentielles (La) : Huiles essentielles, hydrolats, huiles de massage, gelées aux plantes...
Gen Aise : Créations originales de vêtements.
Guayapi Tropical : Plantes amazoniennes et sri lankaise, issues du commerce équitable, cosmétiques et compléments alimentaires.
Halte Nature : Restauration sur place et à emporter, produits de la mer (tartares d'algue Algue Service, tarama, blinis, poissons fumés...)
Herboristerie du Palais Royal : Plantes médicinales, tisanes...
Huile sacrée de Madagascar : Huile sacrée de Madagascar et de Gananga.
Huile et Baumes - Maximiliano Bustos : Spécialiste en huiles compléments alimentaires et cosmétiques.
Huiloreine : Huiles végétales, alimentaires ou pour massage.
Hydrolax : Système d'hydromassage.
Institut Santé de l'Habitat - Terres Sens : Géobiologie (conseils, formations, matériels, ouvrages...).
Jade Recherche : Gamme silicium organique, phycocianine (cosmétiques, compléments alimentaires).
Jardin Biologique : Produits alimentaires bio et équitables (confitures, céréales, galettes, infusions, biscuits et goûters, aides culinaires, plats préparés, produits petit-déjeuner...). Cosmétiques et produits d'hygiène pour bébés. Vêtements, serviette de toilette, chaussettes... en coton bio équitable.
Jardin des Plantes : Fruits et légumes frais bio.
Jenny B : Epilation douce. Manucure.
Jokat - Pandora : Jeux en bois, bols chantants, cloches, gongs...
Karawan Authentic - Savon d'Alep : Savons d'alep, pierre d'alun, noix (et lessive) de lavage, objet pour la salle de bain.
La Mandorle : Poudres instantanées (amandes, noisettes, châtaignes...) pour boissons, petits-déjeuners.
Lait de Jument Bio : Lait de jument Halfinger (surgelé, lyophilisé, gélules...) et cosmétique à base de lait de jument.
Lauralep : Savon d'Alep, cosmétiques.
LChanvre : Artisan "Chanvrier" (matériaux pour l'habitat, produits alimentaires, cosmétiques...).
Le Coussin qui fait du bien : Coussin à garniture végétale.
Logona - Syl Cosmétiques : Soins du visage, du corps, produits d'hygiène. Maquillage
Madame Bio-Sodep: Cosmétiques.
Maison Lemaire : Pains et farines Lemaire.
Meli Jo : Graines germées et à germer, germoir, préparations alimentaires. restauration sur place et à emporter.
Miel des Coteaux de Bourg : Produits de la ruche (miel, propolis, cire...).
Mondial David Vitalité : Four cuisson basse température.
Moulin des Moines : Gamme complète d'épicerie, céréales, biscuits... farines, graines, produits pour le petit-déjeuner...
Natural Mystick : Bières à base de chanvre.
Nature et Cacao : artisan chocolatier, spécialité : le Quinocrack' (quinoa - chocolat).
Nature et Créations : Bijoux en bois, petits objets de décoration.
Nature Plantes - J. - P. Fleutiaux : Plantes médicinales.
Nicole Latour de Fontanas : compléments alimentaires.
Noix de Périgord - Jean-Michel Tronche : producteur de noix (cerneaux, sèches, huile...).
Nymphéabeauté : Maquillage Couleur Caramel, cosmétiques Phyts (soins du visage, soins du corps, soins capillaires, soins solaires... Epilation Allo'Nature (cire orientale fluide, anti-repousse...).
Père Jean : Produits de bien-être.
Place aux Herbes (La) : Plantes médicinales et aromatiques.
Produits de la Vie (Les) : Pommes séchées, pains aux fruits secs, sauces végétales...
Pureté Karité 100% Sauvage : Cosmétiques à base de karité.
QuickEpil : Epilation à la cire.
Raiponce : Fruits secs, chocolats Rapunzel, pâtes à tartiner, jus de fruits et légumes Voelkel, purées de fruits Probios... Aides culinaires (bouillon, préparations végétales).
Rev'Mohair - La Ferme de Morbié : Lainages tricotés à la main et sur mesure (pulls, étoles, vestes, chaussettes). Laine.
Robin des Bois : Association de protection de l'homme et de son environnement. Information. Vente d'huile de jojoba.
Route des Comptoirs (La) : Thés et tisanes du monde.
Ruches d'Emilie : Produits de la ruche (miel, propolis). Pollen frais congelé.
S'Atra Sardigna : Coopérative de producteur Sarde (fromages, charcuteries, conserves à l'huile, pesto, sauces, nougats, pâtes, vins, riz...)
Saint Donat : Huiles, olives, tapenades, tomates sèches...
Saunamamm Santé : Sauna portatif pour la maison.
Sel Naturel de Guérande : Artisan paludier, producteur récoltant (gros sel, gros sel aux plantes aromatiques, fleur de sel, salicornes, moutarde de la mer, sel gris pour le bain, sel au fucus.
Semelle à eau : Semelles à eau.
Sevessence : Huiles essentielles, eaux florales.
Sietadou - L'artisan du bois : Siège ergonomique multipositions le Sietadou "un siège pour être bien dans son assiette". Objets (saladiers, couverts...) pour la table et la cuisine.
Symphonie : Gamme chaussettes pour toute la famille.
Terre de Chanvre : Ligne complète de bagage en chanvre.
Terre de Lys : Géobiologie, conseils, formations, produits.
Terre Vivante : Edition de livres pratiques pour plus d'écologie au quotidien (jardin, habitat-énergie, alimentation santé, écologie et société). Revue Les Quatre Saisons du jardinage. Centre d'écologie pratique (visites guidées, expositions...).
Thomas le Jardinier : Pâtés végétaux, confits d'oignons et chutney, régal végétal, tartares (orties, ail de ours, algues)
Totum : Plantes d'Amazonie.
Vergers de Diodé : Confitures, coulis, purées, pruneaux.
Vibrations : Encens indiens, japonais, tibétains et résines.
Vieux Four : Boulangerie, viennoiserie, pâtisserie, petite restauration à emporter (tartes, gâteaux, quiches...).
Vivre Eco Systèmes : Purificateurs d'eau, micro-fribre.
Voyage en saveurs : Chutneys, confits de fruits et légumes (classiques, épicés), gourmandises fruitées et condiments
Wholesale Nutrition Eu : Minéraux et vitamines.
Yohot -Yokool : Compresses à utiliser chaudes ou froides.
Xantis : Cures Xantis.
Yohot -Yokool : Compresses à utiliser chaudes ou froides.

Naturally
1 place Paul Verlaine
92100 Boulogne Billancourt

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner - plus ou moins longtemps - leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint-Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets...
Odile Faliu

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

Exposition "Jean-Michel Atlan, détrempes et peintures"
Location:
Galerie Jacques Elbaz
1, rue d'Alger
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 40 20 98 07
Mobile : +33 (0)6 49 01 66 35
Mail : contact@galeriejacqueselbaz.com
Internet Site : www.galeriejacqueselbaz.com
Description:
17 chefs-d'oeuvre retracent le parcours fulgurant de Jean-Michel Atlan, de son entrée en peinture à la veille de sa mort.

Exposition du 17 janvier au 22 mars 2008
Du mardi au samedi, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30

Aucune exposition n'avait présenté de façon si cohérente l'oeuvre peint de Jean-Michel Atlan depuis la grande rétrospective du Musée national d'Art moderne à Paris, en 1963. Pour la première fois depuis plus de quarante ans, la création d'Atlan se laisse appréhender de l'entrée en peinture de l'artiste à la veille de sa mort.

Après Atlan, Peintures, Grands formats, en 2002, la Galerie Jacques Elbaz propose une traversée exceptionnelle de l'oeuvre d'Atlan et livre une vision inédite du travail de l'artiste.

Cette exposition consacrée à Jean-Michel Atlan est très certainement la plus importante qu'une galerie puisse présenter avant longtemps. Engagé auprès de l'oeuvre d'Atlan depuis la fin des années 1960 comme collectionneur puis comme marchand, Jacques Elbaz sait qu'il ne pourra plus jamais réunir un tel ensemble.

Dix-sept tableaux, dix-sept chefs-d'oeuvre. Tous marquant une étape particulière dans l'oeuvre d'Atlan, tous définissant une recherche et une évolution permanentes. Un parcours fulgurant témoin d'une oeuvre livrée en quinze ans à peine...

1947-1959. Remarqué dès ses débuts par Gertrude Stein, Denise René ou Aimé Maeght, Atlan se place d'emblée au premier plan de la scène artistique et s'imposera parmi les figures majeures de son temps. Avec une liberté unique dans sa génération, il ne suivra jamais que sa voie propre, porté au-delà des modes par la seule nécessité de son oeuvre. OEuvre impossible à rattacher à aucun mouvement contemporain, oeuvre profondément originale...

"Aujourd'hui encore la peinture d'Atlan ne cesse de nous surprendre", souligne Jacques Elbaz.

Parmi les oeuvres présentées, certaines affichent de très beaux itinéraires muséaux. D'autres, acquises directement auprès de l'artiste, sortent pour la première fois de collections particulières et n'ont jamais été exposées.

Jalons d'une exposition conçue en véritable hommage à l'artiste, Le Kybalion, Portugal, Cléopâtre, Rhapsodie gitane, Zénith, Zarathoustra, Ishtar II, Opéra noir II, ou même Sans titre, chaque oeuvre impose l'arrêt tandis que toutes portent ensemble une lumière singulière sur l'oeuvre d'Atlan.

Pièce d'une grande rareté, Rhapsodie gitane, 1958, est l'une des trois seules toiles d'Atlan existant dans le format 97x162cm, la seule toile de ce format présentée sur le marché depuis quarante ans, la dernière accessible.

A l'occasion de cette exposition, la Galerie Jacques Elbaz éditera un catalogue reproduisant l'ensemble des tableaux présentés.


UN DESTIN SINGULIER

"C'est mon destin sans doute d'abandonner les routes trop publiques.
Comme le dit le proverbe berbère, quand les sauterelles arrivent,
il vaut mieux planter sa tente ailleurs. Et la mode, en peinture, fait
bien plus de ravages que les sauterelles"
Jean-Michel Atlan, Lettre aux amis japonais, 19591

1930. Jean-Michel Atlan a dix-sept ans ; l'attrait de l'inconnu oriente déjà son destin. Fils d'une famille de Constantine passionnée par l'étude de la Kabbale, il part pour Paris, s'inscrit en philosophie à la Sorbonne. Très vite, sa quête dépasse les murs de l'université. Il découvre la vie, rêve de changer le monde. Il se tourne vers la politique et milite contre le colonialisme et les fascismes montants.

1940-1941. Le destin le presse. Sa trajectoire d'artiste se précise. Professeur de philosophie, il est révoqué du fait des lois antisémites. Livré à lui-même, il découvre la poésie. Il écrit, dessine et peint. Paraissent les poèmes Initiation des mortes puis Autres soleils et autres signes dont Gaston Bachelard souligne la singulière "valeur germinative"2. "Fait capital"3 : il rencontre Denise et s'installe avec elle, par "hasard" dans un atelier d'artiste, rue de la Grande Chaumière, à Montparnasse.

1942. La vie du poète bascule dans les ténèbres. Résistant dès le début de l'Occupation, le couple Atlan est arrêté et incarcéré. Atlan feint la folie, prétend être Evêque de Constantine et communiquer par télépathie avec sa femme, et trouve asile à Sainte-Anne.

1944. Marche irréversible : le poète est devenu peintre. Dans sa tenue d'interné, il prend part à la Libération de Paris, habité par l'idée de se procurer couleurs, toiles et pinceaux. Révélation pour la critique, adieu à l'écriture pour l'auteur, paraît Le sang profond, réunissant ses poèmes. Pour la première fois, il expose ses peintures et ses dessins à la Galerie L'Arc-en-Ciel, à Paris. Précurseur, son art explore déjà les voies de l'informel.

1945. Débute un parcours fulgurant dans le monde artistique d'après-guerre. D'emblée les portes des salons et des galeries parisiennes s'ouvrent à lui. Jean Paulhan, Clara Malraux, Arthur Adamov, reconnaissent son talent, ainsi que Gertrude Stein qui fait l'acquisition de six toiles bientôt montrées à Londres et à New York et projette de lui consacrer un ouvrage. Ses oeuvres circulent au Japon. Il entreprend d'illustrer Description d'un combat de Kafka et s'initie à la lithographie.

1946-1947. La peinture d'Atlan se révèle pleinement. Le succès est immédiat. Il est l'un des premiers artistes présentés dans la toute nouvelle Galerie Denise René. Après Matisse, Braque, Picasso, Bonnard, Léger, il entre dans le temple d'Aimé Maeght et signe un contrat avec la prestigieuse galerie en 1947. Il participe ainsi aux expositions Le noir est une couleur puis Sur quatre murs, et fait l'objet de deux importantes expositions personnelles. Ses oeuvres figurent dans l'exposition L'imaginaire à la Galerie du Luxembourg. Etudes, articles et interviews se multiplient, marquant l'intérêt de la critique pour l'artiste.

1948. A trente-cinq ans, Atlan est reconnu comme un artiste majeur et commence à exposer à l'étranger4. La route ouverte est royale. Pourtant il bifurque pour suivre sa voie propre, en marge de la scène artistique parisienne et de ses modes. Il rompt son contrat avec la Galerie Maeght. Jusqu'en 1956, il ne présentera aucune exposition personnelle à Paris. A Aimé Patri, il déclare : "Nous sommes quelques-uns que l'on désigne comme peintres abstraits mais qui redoutons qu'on vienne, en faisant la théorie de cet art, nous prêcher un nouveau dogmatisme"5.

Atlan s'inscrit en marge. Ses contemporains viennent à lui. Son influence s'étend. Dans le Paris d'après-guerre, son "pouvoir de rayonnement" est alors "le seul comparable à celui de Picasso trente ans plus tôt"6 témoigne Michel Ragon.
"Les samedis d'Atlan" font parler d'eux dans les milieux artistiques du monde entier. Peintres, écrivains, ouvriers, intellectuels, voyageurs, modèles et visiteurs en tout genre convergent vers l'atelier de la Grande Chaumière. Ainsi Jackson Pollock, Asger Jorn, Hans Hartung, Serge Poliakoff, Pierre Soulages, Francis Picabia, Tarō Okamoto, Henri Michaux, Eugène Ionesco, Jean Paulhan, Arthur Adamov...

Résolument inclassable, la peinture d'Atlan aborde les années 1950 et le monde. Au-delà des idées d'abstraction et de figuration. Echappant à tous les mouvements qui émergent sur la scène d'après-guerre.

1949. Les expositions personnelles de l'artiste ont lieu à Venise, à la Galerie Sandri, et à Copenhague, au Salon Corner. Sollicité par la revue Cobra, il expose aux côtés de ses représentants sans jamais adhérer à leur groupe, marquant là encore sa singularité.

1953-1954. Il participe au Salon de mai à Paris, puis aux expositions organisées par Jean Cassou en Israël et en Yougoslavie. Au Japon, où ses oeuvres sont diffusées en cartes postales, il exerce une forte influence, suscite de nombreux articles et reçoit un accueil exceptionnel lors de l'exposition Art occidental à Tokyo.

1955. En une décennie, la peinture d'Atlan est arrivée à maturité. "Vivantes", les formes qu'elle engendre respirent et s'approfondissent de chef-d'oeuvre en chef-d'oeuvre. Il revient sur la scène parisienne, magistral. A la Galerie Charpentier7, il est l'artiste phare de l'exposition "Ecole de Paris 1955" dont il réalise l'affiche. Dans l'exposition Trente peintres de la nouvelle Ecole de Paris, à la Galerie Craven, il prend place aux côtés de Jean Dubuffet, Jean Fautrier, Hans Hartung, Serge Poliakoff, Pierre Soulages, Nicolas de Staël, Maria Helena Vieira da Silva.

1956-1957. Atlan a tenu tête. Paris s'incline. Et consacre son art. Sa première exposition personnelle à Paris depuis près de dix ans, à la Galerie Henry Bing, lui vaut un succès sans précédent. En 1957, les expositions consacrées à l'artiste au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, au Musée Picasso d'Antibes, donnent la mesure d'une oeuvre majeure. Ses toiles figurent dans les expositions Depuis Bonnard au Musée national d'Art moderne à Paris, et Nouvelle Ecole de Paris au Musée Bridgestone à Tokyo.

1958. Son succès est à son apogée, succès que peu d'artistes connaissent de leur vivant. Il décide de s'isoler et quitte Paris. Il acquiert une maison à Villiers-sur-Tholon dans l'Yonne, y installe son atelier, et entre dans sa période la plus productive. Les expositions se succèdent : expositions personnelles à la Galerie del Naviglio à Milan et à la Galerie Czwiklitzer à Cologne ; expositions collectives au Musée national d'Art moderne et à la Galerie Charpentier à Paris, à la Galerie Wildenstein à New York. En France et à l'étranger, plusieurs musées acquièrent des tableaux : La Kahena, 1958, rejoint le Musée national d'Art moderne à Paris et Baal Guerrier, 1953, la Tate Gallery de Londres.

1959. Londres. Premiers coups portés par la maladie. Atlan riposte. Hospitalisé lors de son importante exposition à la Kaplan Gallery, il regagne l'atelier de Villiers-sur-Tholon. Très affaibli, il déploie dans sa peinture une force surprenante. Ainsi le remarquable ensemble de détrempes, d'huiles et de pastels bientôt exposés à la Galerie Henry Bing. Et les chefs-d'oeuvre destinés aux expositions programmées à New York et Tokyo... "J'attache une très grande importance à cette manifestation à Tokyo et je vais réserver mes meilleures toiles"8 écrit-il. Mais il n'y assistera pas... son destin est scellé.

1960. Retour à l'atelier de la Grande Chaumière, et à Montparnasse. Atlan meurt quelques jours plus tard, à quarante-sept ans. La nouvelle est relayée à travers le monde. En France, la presse célèbre l'artiste de Cimaise à Paris-Match. A New York, toutes les toiles de l'exposition "Atlan, recent paintings and gouaches" organisée par Théodore Schempp à la Galerie The Contemporaries, sont vendues le soir même du vernissage. Les Hommages à Atlan se succèdent au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, à la Kunsthaus de Zurich, au Salon Corner de Copenhague. Suivront, la grande rétrospective Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris en 1963, et celle, du Tel Aviv Museum of Art en 1964. En 1980, le Musée national d'Art moderne, Centre Georges Pompidou, consacrera aussi une exposition à l'artiste.


"AUTRES SOLEILS ET AUTRES SIGNES"

"Je suis aorte et je suis temps
Et je cherche au profond de la torpeur Nature
D'autres soleils
Et d'autres signes"
Jean-Michel Atlan, "Autres soleils et autres signes", 1941

"Quand une forme est vivante elle n'est plus ni abstraite ni figurative"
Jean-Michel Atlan, Lettre aux amis japonais, 1959

"Une originalité frappante", soulignait Gertrude Stein dès sa première visite à l'atelier de l'artiste en 1945. Une originalité si radicale même qu'" intolérable"9 pour certains ; une originalité irrécusable, que l'on aime, ou non, cette peinture...

La peinture d'Atlan est la terre inconnue dont le jeune poète parti à la recherche "d'autres soleils et d'autres signes" annonçait l'abord. "Un univers de lignes et de couleurs qui n'emprunte pas à la littérature, qui ne ressemble pas à ce que l'on appelle la réalité, mais qui constitue par lui-même une réalité"10, commente l'artiste en 1945 lors d'une interview parue dans la revue Continuity...

Un univers engendrant ses propres formes, un univers que toute terminologie contemporaine devait échouer à décrire. Traité "comme une unité organique et biologique et non simplement comme une unité mécanique ou géométrique"11, l'espace pictural d'Atlan ne pouvait s'identifier à l'art abstrait - alors précisément lié à l'idée de géométrie et étranger à celle de nature - pas plus qu'à l'art figuratif. De même qu'à aucun mouvement d'après-guerre - de l'abstraction lyrique à l'art gestuel et à l'art autre, de l'art informel au tachisme - se situant, par essence, au-delà de tout académisme, de toute théorie.

"Je ne suis pas abstrait ni du point de vue du climat de mes oeuvres [...] ni du point de vue exécution. Une forme m'intéresse seulement quand elle vit (ou quand j'ai réussi à la faire vivre), et alors elle n'est plus "abstraite", elle est vivante", précise Atlan. Et d'ajouter : "je ne suis pas figuratif, du moins jusqu'à présent, parce que les formes qui m'ont pris aux entrailles (et hors de ça point de peinture) sont celles qui dépaysent le spectateur (l'homme, moi-même), qui lui font tout à coup percevoir qu'il est environné, "du dedans" et en dehors, de forces terribles (et parfois hostiles), mystérieuses et familières à la fois"12.

L'art d'Atlan plante ailleurs ses racines. Il est assurément bien plus proche de celui "des Noirs, des Assyriens, des Etrusques et des romans"13 que de celui d'une quelconque école occidentale, des renaissants italiens jusqu'aux mouvements contemporains. Mais cette proximité jamais ne bascule dans un exotisme facile. Cet "aspect barbare" qui caractérise la peinture d'Atlan tient à l'érotique et au magique, à sa "violence créatrice"14, à sa partie liée avec les danses sacrées...


ATLAN, DANSEUR "DES DANSES SACRÉES"

"Il faut porter encore en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde
une étoile dansante"
Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra 15

"Un orage menaçait dans le ciel, comme si la nature avait voulu par la foudre
détruire toutes les formes existantes pour en recréer de nouvelles"
Marquis de Sade, Juliette16

Des oeuvres "magnifiquement construites, sans concession, qui se dressent avec force" : Voilà ce qu'incarnent les primitifs au regard de l'artiste et qui évoque sa propre peinture ; voilà la "violence créatrice" qui "l'émeut". C'est du chaos qu'émerge l'oeuvre, luttant pour conquérir ses formes et sa matière, se confrontant à des "forces magiques infiniment redoutables"17 pour gagner son existence...

L'art d'Atlan est celui "d'appréhender les rythmes essentiels de la nature, de les capter"18, de "respirer avec eux", pour les restituer jugulés dans une peinture qui est geste : l'artiste "ne peint pas seulement avec ses yeux mais avec le mouvement de son corps et de ses muscles"19.

Son geste appartient au domaine du sacré : "mes lignes de forces m'auraient conduit, en un autre temps à être sorcier ou danseur. Danseur dans le sens des danses sacrées, mystiques, magiques. Je me sens proche des "hassidim", des derviches musulmans, des danseurs bouddhistes, des envoûtés nègres d'Afrique ou d'Amérique. [...] Ce ne sont pas les musées qui m'ont conduit à ma vocation de peintre, mais les chamans"20, souligne Atlan.

"Ce sont les rythmes qui engendrent les formes, qui partagent l'espace de la toile, qui créent une architecture vivante et qui donnent enfin la vie à des formes sur lesquelles on ne peut pas mettre un nom"21, et les rythmes "n'existent qu'en animant la matière"22, une matière capable de leur "résister". Tandis que "le rythme se brise, se complique", la peinture consiste en cette "lutte" qui lui "redonnera son unité et sa simplicité"23...

"Le peintre est avant tout un danseur, un danseur "abstrait" qui s'élance dans l'espace de la toile"24 : "j'ai l'impression que ma peinture est elle-même danse et aussi que la danse des vrais "danseur" se suffit à elle-même et pourrait tout aussi bien se passer des décors, que peut-être même de la musique. Si on ajoute paradoxalement que la vraie danse pourrait aussi se passer du danseur, alors on est déjà très prés de ma peinture"25, conclut Atlan.


1947-1959 : UNE TRAVERSÉE EXCEPTIONNELLE

"Ma peinture, en tout cas, est ouverte [...]
Chacune de mes toiles diffère de la précédente, marquant des incursions
inattendues dans des mondes à explorer.
Je m'efforce toujours de reculer mes limites et de ne jamais m'enfermer"
Jean-Michel Atlan, extrait de correspondances avec Michel Ragon26

Description d'un combat de Kafka illustré de trente-deux lithographies d'Atlan préludera à la traversée de l'oeuvre peint. Travaillant à même la pierre "au profit du seul noir et blanc, du dessin et de la lumière", le peintre "découvre la matière et apprend la couleur"27... Edité en 1946 par Maeght à trois cent cinquante exemplaires, ce très bel ouvrage dont les illustrations furent réalisées à partir de 1945 donna lieu à une exposition à l'Hôtel du Port Royal, à Paris, en 1947.

Le parcours débute avec Sans titre, 1949, huile sur toile (130x97cm) exécutée entre 1947 et 1949 au sortir de premières recherches et des "impasses"28 de l'informel.

Atlan entre véritablement en peinture avec des oeuvres d'une profonde originalité. Sur fond de nuit, des formes arrondies ou piquantes, parfois allusives, convulsent et viennent occuper l'espace entier de la toile tandis que la lumière perce par trouées.
Au regard des oeuvres d'Atlan répertoriées à ce jour, aucune toile avant celle-ci n'avait été réalisée dans ce format, le plus grand qu'il ait alors jamais utilisé29 depuis ses débuts. Bien qu'il soit certainement l'un des plus importants de cette période, ce tableau est exposé pour la première fois.

Suit Sans titre, 1953, pastel et fusain sur carton (100x65cm) emblématique de l'inspiration totémique alors très sensible dans l'oeuvre d'Atlan. Une oeuvre qui signe aussi la parfaite maîtrise de techniques employées tout au long de sa production. Provenant d'une collection particulière parisienne, cette pièce acquise directement de l'artiste n'a jamais été exposée.

En phase de transformations profondes, la peinture d'Atlan s'achemine très vite vers la maturité : Sans titre, 1954, huile sur toile (100x65 cm), marque un premier tournant dans les recherches de l'artiste. Un cerne noir vient désormais définir chaque forme et souligne les bords de la toile, organisant l'architecture du tableau, élaborant son rythme même. Spirales, hachures, dents de scie, les motifs antérieurs perdurent et évoluent comme autant de fils conducteurs dans l'oeuvre d'Atlan, de même qu'un certain caractère totémique.
Cette toile participa aux rétrospectives Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris en 1963 et du Museum of Art de Tel Aviv en 1964, ainsi qu'à l'exposition Dix ans d'art vivant 1945-1955, à la Fondation Maeght de Saint-Paul de Vence en 1966.

Une nouvelle étape du parcours s'engage avec trois tableaux datés de 1956, des oeuvres magistrales signant la maturité atteinte par l'artiste autour des années 1954-1955. Sensible mais appelé à disparaître toujours plus au profit de la recherche rythmique et de l'abstraction des formes, l'aspect totémique de la peinture d'Atlan devient éminemment personnel. Le cerne noir s'épaissit, tendant parfois à se faire lui-même forme, et souligne désormais chaque forme en présence, de sorte qu'il n'existe plus de fond. La matière picturale gagne en densité, se révélant au coeur de la recherche permanente de l'artiste.

Le Kybalion, 1956, huile sur toile (100x100 cm), compte sans doute parmi les oeuvres les plus connues de l'artiste, tant il fut exposé et reproduit. Montré pour la première fois au Musée Picasso d'Antibes lors de l'exposition Atlan, en 1957, il figurait notamment dans l'Hommage à Atlan au Salon de mai à Paris en 1960, puis dans les rétrospectives Atlan du Musée national d'Art moderne de Paris en 1963, et du Museum of Art de Tel Aviv en 1964...

Sans titre, 1956, huile sur toile (146x89cm), participa en 1956 à l'exposition Atlan à la Galerie Henry Bing à Paris dont le succès fut sans précédent. Cette toile provient d'ailleurs de l'ancienne Collection Henry Bing. Elle fut montrée pour la dernière fois lors de la rétrospective Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris en 1963.

Sans titre, 1956, huile sur toile (130x81cm) acquise directement de l'artiste par un collectionneur français, n'a quant à elle jamais été exposée.

En pleine possession de son art, Atlan n'a de cesse de poursuivre ses recherches. A la manière d'un organisme vivant, sa peinture continue de se développer. Et chacun de ses états paraît unique. Ainsi les quatre toiles majeures datées de 1957 qui composent la suite de l'exposition.

Parmi les chefs-d'oeuvre de l'artiste, Portugal, 1957, huile sur toile (146x89cm) d'autant plus importante qu'elle fut l'une des oeuvres les plus chères à Atlan. A preuve, les différentes photographies montrant l'artiste à ses côtés ou la mettant en évidence. Présentée au Salon de mai à Paris en 1958, Portugal participait aussi à l'Hommage à Atlan de la VIIe Biennale du Musée d'Art moderne de Sao Paulo en 1963, et aux rétrospectives Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris en 1963, et du Museum of Art de Tel Aviv en 1964.

En écho à Portugal, vient Cléopâtre, 1957, huile sur toile (130x81cm), imposant également l'arrêt. Découvert lors de l'exposition personnelle de l'artiste à la Galleria del Naviglio, à Milan, en 1958, ce tableau n'a pas été montré depuis la rétrospective Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris en 1963.

On remarquera aussi Sans titre, 1957, huile sur toile (146x89cm) présente dans les expositions consacrées à l'artiste à la Galerie Henry Bing, à Cannes, à la fin de l'année 1965, puis à la Galerie Saint-Léger, à Genève, en 1971.

Plus loin, Sans titre, 1957, huile sur toile (130x81cm), annonce une nouvelle évolution dans la peinture d'Atlan. Si chaque forme se trouvait auparavant cernée de noir et comme saisie dans sa mouvance, seules certaines d'entre elles le sont désormais, d'autres évoluant alors de façon distincte, comme en fond.

Dernières années de production d'Atlan, années les plus abondantes signant son grand oeuvre, 1958 et 1959 appellent à d'autres métamorphoses. L'artiste atteint à une maîtrise surprenante de la composition rythmique. Le cerne noir se fait écriture, calligraphie singulière, tandis que les formes s'organisent dans des jeux de contrastes et de miroirs...

Zénith, 1958, huile sur toile (116x73cm) exposée lors de la rétrospective Atlan au Musée national d'Art moderne à Paris en 1963, et Sans titre, 1958, huile sur toile (130x81cm) acquise directement de l'artiste par un collectionneur espagnol et exposée pour la première fois, ouvrent la voie à des mutations profondes et à Rhapsodie gitane, 1958, oeuvre musicale entre toutes, consacrant l'itinéraire entier du peintre...

Rhapsodie gitane est l'une des trois seules toiles d'Atlan existant dans le format 97x162cm, la seule toile de cette dimension présentée sur le marché depuis quarante ans, la dernière accessible. Les deux autres oeuvres de ce format se trouvent respectivement conservées à la Tate Gallery à Londres (Bâal Guerrier, 1953) et dans une importante collection américaine (Sans titre, 1956).

Cette oeuvre est d'autant plus rare que les très grands formats d'Atlan, onze toiles seulement, toutes des oeuvres majeures, ont déjà rejoint pour la plupart les plus prestigieuses collections muséales et particulières. Le dernier passage d'une de ces toiles sur le marché remonte à 1989 ; elle fut présentée en 2002 à la Galerie Jacques Elbaz lors de l'exposition Atlan, Peintures, Grands Formats.

Parcours exceptionnel pour une oeuvre exceptionnelle : Rhapsodie gitane, participait en 1963 à la rétrospective Atlan du Musée national d'Art moderne à Paris, et à l'Hommage à Atlan lors de la VIIe Biennale du Musée d'Art moderne de Sao Paulo, puis en 1964 à la rétrospective Atlan du Museum of Art de Tel Aviv. En 1966-1967, au départ du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, elle faisait l'objet d'une exposition itinérante en Belgique, Art français contemporain, vingt peintres français, et prenait également part à l'exposition 24 franske malere 1946-1966 au Kunstforemingen, à Copenhague. A Paris, on la vit pour la dernière fois il y a plus de vingt ans, au Grand Palais, en 1985, lors de l'exposition De la Bible à nos jours.

En regard de cette oeuvre magistrale, trois importantes détrempes témoignent de l'importance de ce procédé familier à l'artiste explorant sans cesse la matière picturale : "une matière qui peut [...] n'être qu'une poudre presque impalpable ; ou bien épaisse comme le ciment du maçon" ; une matière conçue comme "la chair du tableau"30.

Citons : Opéra noir II, 1958, détrempe, huile sur carton (120x80cm) montrée au Musée national d'Art moderne à Paris en 1958 lors de l'exposition De l'impressionnisme à nos jours, puis en 1963 lors de la rétrospective Atlan ; Zarathoustra, 1958, détrempe, huile sur carton (121x80cm), jamais vue depuis son exposition en 1958, à la Galerie Christoph Czwiklitzer à Cologne ; Ishtar II, 1958, détrempe, huile et pastel sur carton (120x81cm), montrée pour la dernière fois en 1959 dans l'exposition Six peintres de l'Ecole de Paris à la Galerie Kaare Berntsen à Oslo.
Des oeuvres qui toutes témoignent de l'enrichissement constant d'une technique et d'une matière picturales éminemment personnelles.

Comète traversant le ciel artistique d'après-guerre, l'oeuvre d'Atlan s'interrompt en pleine fulgurance. Atteignant très vite au sommet de son art, l'artiste aura conçu en quinze ans à peine l'une des oeuvres majeures du XXe siècle.

Disparu subitement, il laisse dans ses derniers chefs-d'oeuvre la promesse d'autres métamorphoses... Ainsi Sans titre, 1959, huile sur toile (130x81cm) acquise directement de l'artiste et pour la première fois exposée.

Après la dernière toile qu'il découvre, ce parcours unique ne prend pas fin. Sa plus belle découverte reste, en nous, l'univers d'Atlan retrouvé.

>> DP

Exposition "Mouvement MADI International, Buenos Aires 1946-Paris 2008"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
du 17 janvier au 2 avril 2008
du lundi au vendredi de 11h à 19h
vernissage le mercredi 16 janvier à 18h30 en présence des artistes

Commissaires Jean Branchet et Anne Husson
Exposition co-organisée avec Orion Centre d'Art Géométrique MADI
Catalogue : 15 euros

Dans l'effervescence de l'après-guerre, les mouvements artistiques étaient nombreux. Le Mouvement MADI, créé par Carmelo Arden-Quin en 1946 à Buenos Aires, se situait dans la sphère de l'art géométrique avec un apport primordial consistant dans la recherche de la polygonalité de l'oeuvre, le rejet de la forme traditionnelle qui enferme systématiquement le tableau dans le rectangle d'un « cadre ». A ce principe fondamental de polygonalité, il convient d'ajouter ceux de ludicité, d'inventivité, de liberté dans le choix des matériaux, des techniques, tout en restant dans le domaine de la géométrie et des aplats de couleurs.

Des artistes décrivent la poésie du monde, d'autres ses drames, certains peignent la réalité. Ils sont gestuels ou formalistes. Ils veulent apporter un message au monde, avoir une action dans le domaine social ou politique... Les artistes MADI veulent tout simplement créer une oeuvre pure, ne signifiant rien, n'ayant aucun message à délivrer, une oeuvre qui n'existe que par elle-même, qui soit le résultat du « Jeu majeur » de la créativité et de la sensibilité comme toute musique détachée d'une description.
Jean Branchet, co-commissaire de l'exposition
(extrait du catalogue, novembre 2007)

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-19:00] Présentation presse des nouveautés printemps-été 2008 Alessi
Location:
Alessi
31, rue Boissy d’Anglas
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 66 31 00
Fax : +33 (0)1 42 66 31 03
Mail : showroom.paris@alessi.com
Internet Site : www.alessi.com
Description:
Journée presse le 31 janvier de 10h à 19h






[15:00-16:00] Réception de Max GALLO à l'Académie française
Location:
Institut de France
Académie des Beaux-Arts
27, quai de Conti
CS 90618
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 41 43 20
Internet Site : www.academie-des-beaux-arts.fr
Description:
Réception de Max GALLO à l'Académie française








[17:00-21:00] Vernissage "Sculptures et tableaux africains des artistes voyageurs"
Location:
Village Suisse
78, avenue de Suffren
54, avenue de la Motte-Picquet
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Mail : info@levillagesuisseparis.com
Internet Site : www.villagesuisse.com
Description:
Paris Manaus - Le Village Suisse - 52, avenue de la Motte Picquet - 75015 Paris - Tél : 01 47 83 69 31 - Mob : 06 08 51 85 37 - paris.manaus@wanadoo.fr - www.antiquiteparismanaus.fr

jusqu'au 25 février

[17:00-21:00] Vernissage de Catherine Gaillard-Perez et Alain Broca
Location:
Fondation Taylor
1, rue La Bruyère
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 48 74 85 24
Fax : +33 (0)1 48 78 13 54
Mail : contact@fondationtaylor.com
Internet Site : www.fondationtaylor.com
Description:
Catherine Gaillard-Perez, peintre
Alain Broca, sculpteur

du 1er au 23 février
du mardi au samedi de 13h à 19h









[18:00-21:00] Exposition de Marcel Nakache "Rêves Indiens"
Location:
Galerie Dima
22, rue des Rosiers
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 77 10 88
Fax : +33 (0)1 42 77 10 98
Mail : info@dimagallery.com
Internet Site : www.dimagallery.com
Description:
Exposition du 31 janvier au 17 février 2008
Tous les jours de 11 à 19 heures sauf le samedi (vendredi jusqu'à 16h)
Vernissages le jeudi 31 janvier 2008 de 18h à 21h et le dimanche 3 février 2008 de 14h à 19h

Cocktail en présence de l'artiste


Regard du Temple (48x80cm)

[18:00] Exposition de Maya BOISGALLAYS et Bogdan KORCZOWSKI
Location:
Galerie Nicole Ferry
57, quai des Grands Augustins
75006 Paris
M° Pont Neuf, Odéon, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 52 45
Fax : +33 (0)1 40 46 81 77
Mail : galerienicoleferry@free.fr
Internet Site : www.galerienicoleferry.fr
Description:
Du 1er Février au 14 Mars 2008
mardi-samedi 14h30-18h30
Vernissage le jeudi 31 Janvier 2008 à 18h

[18:00-21:00] Signature du livre "20 ans d'une vie"
Location:
Galerie Marie Vitoux
Galerie Vitoux
3, rue d'Ormesson
Place Sainte-Catherine
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 81 00
Fax : +33 (0)1 48 04 56 99
Mail : contact@galeriemarievitoux.com
Internet Site : www.galeriemarievitoux.com
Description:
A l'occasion de 20 ans de la galerie, parution d'un livre :
"20 ans d'une vie"
Signature le 31 janvier à partir de 18h
et toute l'année une exposition et un évènement par mois

Signature du livre "20 ans d'une vie"

[18:00] Vernissage "MEMPHIS-MILAN-PARIS : NATHALIE DU PASQUIER"
Location:
Har Design
75, quai de la Gare
75013 Paris
M° Quai de la Gare
France
Phone : +33 (0)1 53 61 37 61
Mail : com@hardesign.fr
Internet Site : www.hardesign.fr
Description:
Vernissage "MEMPHIS-MILAN-PARIS : NATHALIE DU PASQUIER"

[18:00-21:00] Vernissage de Bruno Kladar et Michelangelo Penso "La matière-surface"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
Exposition du 31 janvier au 15 mars 2008
du lundi au vendredi, de 14h à 18h, le samedi de 15h à 19h et sur RDV

La galerie Kernot Art a le plaisir d'annoncer l'exposition La matière-surface qui présente les dernières créations de Bruno Kladar et de Michelangelo Penso.
Comme des démiurges qui vivifient la matière, les deux artistes réalisent leurs pièces en utilisant des matériaux bruts ou occasionnels pour l'un et des processus de transformation chimique pour l'autre ; elles se concrétisent dans une texture pure, primordiale, qui devient donc matière comme synonyme de surface. Une recherche vers l'essentiel suivant un processus qui vise à éliminer le superflu grâce à des formes intactes et primaires surgissant directement de la matière et aboutissant à des oeuvres libres et nécessaires.

>> communiqué




[18:00-21:00] Vernissage de Christine Laquet "soubresaut déplacé"
Location:
Sycomore Art
7, rue Geoffroy Marie
75009 Paris
M° Grands Boulevards, Le Peletier, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 47 70 25 12
Mobile : +33 (0)6 89 53 41 16
Mail : galerie@sycomoreart.com
Internet Site : www.sycomoreart.com
Description:
DU 31 JANVIER AU 10 MARS
VERNISSAGE LE JEUDI 31 JANVIER A PARTIR DE 18H


C.LAQUET 2007 mes petits anges déchus

Soubresaut déplacé est la suite de l'exposition inaugurée en Thaïlande en mai 2007, à la Bangkok University Gallery intitulée Qui veut faire l'ange, fait la bête.

Invitée par le commissaire d'exposition Ark Fongsmut, Christine Laquet s'est inspirée du contexte pour créer une exposition in-situ. Son point de départ était lié à la traduction littérale de Bangkok, qui signifie La cité des anges. La considération de l'ange diffère surtout en un point précis entre l'orient et l'occident, puisque l'ange déchu n'est notoirement pas présent en orient... La chute de l'ange renvoie à celle de l'homme.

Dans ce nouveau contexte parisien, l'installation "Mes petits anges déchus" tend à prendre un nouveau sens avec le titre de l'exposition Soubresaut déplacé. Car il y a un lien exiguë avec le « saut de l'ange », qui en danse s'appelle aussi le « soubresaut déplacé », c'est un saut brusque inopiné, la chute dans son simple mouvement.

"Ma pratique artistique investit avec le même intérêt les champs biographiques, documentaires et potentiellement narratifs.

Je procède au moyen d'une archive personnelle de situations dont je suis le témoin avec pour finalité une retranscription picturale. Les peintures ainsi produites résultentd'un tressage de médiums -cadrage et détails de la photographie, traitement numérique de l'image, texture de l'aquarelle, etc.- pour générer un effet déstabilisant, accru parfois par la présence d'une intrusion nouvelle dans l'image d'une phrase ou d'un détail ajouté à la scène originale produisant une
lecture multiple. Le passage d'un médium à un autre modifie le contenu de l'image, rendant visible ce que la photographie pour ainsi dire «aplatissait» dans son évidente banalité.

Si mon travail se construit aujourd'hui dans des pièces de très grands formats représentant la nature, les grandes étendues, les paysages de neige, de forêt, un habitat isolé, des arbres fantomatiques et une étrange lumière, ... Cela rejoint des scènes vécues qui me poursuivent depuis mon enfance: le rapport de la silhouette, du corps et de l'environnement, des ballades en forêt... Tout se joue en négatif et positif et se fond comme dans un rêve. Ici, les niveaux de lecture sont multiples et tentent de conduire le spectateur dans un certain état où -grâce à au traitement de l'image, l'ajout de détails par exemple- une scène à priori paisible cache en elle une dimension malicieuse, voire incisive.
Si la capture des moments intemporels, de tranquillité parfaite, tel un "réalisme magique" se superposent dans mon travail, il n'est autre qu'un décryptage du rapport à autrui qui souligne l'ambiguïté des rapports humains et l'incongruité de certaines situations. Il s'attache à décrire des moments de flottement, de rêverie ou d'hésitation. À mes yeux le concept de « réalité » n'a pas vraiment de signification. J'estime ici que le « réel » n'existe plus que comme une « apparition », telles les traces d'une réalité morcelée » Christine Laquet.

"Les images que Christine Laquet réalise en aquarelle grand format ont l'insistance des images mentales rémanentes qui résistent. Personnages pénétrant dans la forêt, animaux sylvestres auréolés d'une lueur féerique, dans un bruissement végétal irré, traces têtues et recomposées d'un réel qui apparaît morcelé, esquissant des narrations lacunaires, dont le sens, décidément, échappe. Notre compréhension butte sur un indocile inconnu qui pourtant s'offre à nous, renouvelant constamment ses efforts. (...)
À l'instar des bêtes sauvages, ces images ne se laissent pas apprivoiser d'emblée, mais exigent du temps, d'autant qu'elle déjouent d'emblée la fascination de notre œil pour l'image leurre, celle qui reproduit le réel mieux que le réel. (..)
Les apparences sont en effet trompeuses : un cheval qui vole, Pégase improbable ; un paresseux grimaçant qui nous accueille à l'orée de la salle d'expo de Recife, au fond moins sympathique qu'il n'y paraît. Tout Eden est dangereux, et la nature déceptive de l'image nous invite à déjouer les bonheurs trop surfaits. A Pontmain, où la Vierge serait apparue à un groupe d'enfants, Laquet propose un dispositif, J'ai failli te rater, où une épiphanie de pacotille se découvre en procession, en marche lente.
Il y a beaucoup de plaisir dans le travail de cette artiste, plaisir sensible et ludique, notamment chez ces petites bestioles plumées, à la fois grotesques et agaçantes, les Miquines (prononcer [mikuins]), gigotant inlassablement au sol. La magie de l'inattendu n'a pas déserté l'univers de Christine Laquet ; il y a encore de la place et une ferveur religieuse pour écouter le brame miraculeux du cerf."
Murielle Durand-G. Extrait de « Nous avançons face à la nuit, avec un astre sur l'épaule... », texte paru dans la Revue 303 - N° spécial « Né à Nantes comme tout le monde », juin 2007


Sans titre, 2006, aquarelle, encre de chine 190 x 150 cm


La Dame Blanche, 2006


C. LAQUET
née en 1975 à Nantes
Vit et travaille à Nantes

FORMATION
2000/ 2001 Formation curatoriale Ecole du Magasin Centre National d'Art Contemporain, Grenoble
1999/ 2000 D.N.S.E.P Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon
1998/ 1999 Diplôme Supérieur d'Arts Visuels, Ecole Cantonale d'Arts Visuels de Lausanne, Suisse

EXPOSITIONS PERSONNELLES
2007
Octobre « Nous sommes fortement influencés », Centre d'art LE LAIT, lycée Bellevue, Albi
Mai University Gallery Bangkok, Thailande
2006
Septembre Festival d'art visuel, invitation du MAMAM ( Musée d'art moderne Aloisio Magalhaes) Recife, Brésil
Mars « Parce qu'on apprend des choses que je ne sais pas » IUFM Nantes

EXPOSITIONS COLLECTIVES
2007
Juin « plus si affinité / trans-rituel » FIAC
2006
Juin Haiku Festival, projection de vidéos, Festival Scopitone, Nantes
Février « Les faux diamants nôtent rien à la valeur des diamants fins », Rézé
La Planck, Galerie Air de Paris
2005
Décembre Galerie Ipso Facto, Nantes
Octobre Le château d'Adhémar, Centre d'Art Contemporain, Montélimar
Septembre « Rendez-Vous » Galerie des Terreaux, Parcours Résonance
Biennale d'Art Contemporain de Lyon Expérience de la durée
Festival International Cinéma Nouvelle Génération, projection de vidéos, Les Subsistances, Lyon
juin - Marathon d'un film d'animation, IUFM, Nantes
Mai « Idéale Résidence Mobile », le lieu unique, Nantes
Avril « Draw ! », Galerie du Jour Agnès B., Paris
« Transgressing Systems », Innsbruck, Autriche
« Ecart II », Lyon

BOURSES / RESIDENCES / PROJETS
Résidence d'artiste internationale ART OMI, Ghent, New York, été 2007
Résidence d'artiste, Centre d'Art Cimaise et portique au lycée Bellevue, Albi 2007
Résidence d'artiste, MAMAM (Musée d'Art Moderne Aloisio Magalhaes) Recife, Brésil 2006
Résidence d'artiste de Moly-Sabata, Fondation Albert Gleizes, Sablons en partenariat avec le Musée d'Art Contemporain de Lyon été 2005
Résidence d'artiste, IUFM de Nantes 2004-2005
Bourse du Centre National de la Cinématographie, DICREAM - Aide à la maquette 2004
Groupe de Recherche Multipoint, membre fondateur, Nantes 2002-2003
Post-Diplôme, ERBAN Ecole Régionale des Beaux Arts de Nantes 2001-2002
Bourse de la Région Rhône-Alpes, ECAL Lausanne, Suisse 1998-1999

Membre actif et fondateur de Contrechamp, programmation de films issus des champs du cinéma et des arts-visuels, Le Cinématographe, Nantes
Assistante d'artiste Liam GILLICK Londres, Haim STEINBACH Lyon, John TREMBLAY New York

[18:00-22:00] Vernissage de InSook Hong "Traces : mémoires des lieux"
Location:
Galerie Alain Margaron
5, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 20 52
Fax : +33 (0)1 42 74 20 89
Mail : amargaron@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriealainmargaron.com
Description:
Hong Insook

jusqu'au 23 février

[18:00-21:00] Vernissage de Làszlo Fehér "The story of Judit"
Location:
Galerie Orel Art
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 47 20 22 54
Fax : +33 (0)1 47 20 22 73
Mail : orelart@hotmail.com
Internet Site : www.orelart.com
Description:
1er février - 22 mars 2008
Ouverture au public: Mar-Sam: 11h/13h-14h/19h
Bureaux: Lun-Sam: 11h/13h-14h/19h

Faisant partie de la génération d'artistes hongrois ayant inauguré la « New Sensibility », Laszlo Feher est aujourd'hui l'une des figures artistiques hongroises majeures de ces vingt-cinq dernières années.

Cela lui a valu d'être présenté au Musée Ludwig de Budapest en 2007 pour une rétrospective. Ses oeuvres se trouvent dans les collections du Musée National d'Art Contemporain d'Oslo, du Musée Bochum en Allemagne, ou encore de la Galerie Stuart Levy à New York, pour ne citer que cela.

Aujourd'hui, il nous présente un projet personnel touchant à la maladie psychologique de sa fille Judit. Il explore cette thématique à travers ses propres yeux de père et d'artiste, dépeignant la complexité de cette situation dans laquelle se mêlent solitude, douleur et incompréhension face au mal être de son enfant.

>> Dossier de presse
>> Biographie

Làszlo Fehér

Làszlo Fehér

Làszlo Fehér

Làszlo Fehér

Làszlo Fehér

[18:00-21:00] Vernissage de Mel Van Muyden "La ville comme un conte de fées"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
Hôtel de Villars
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : www.mairie07.paris.fr
Description:
Du 1er au 7 février, de 11 à 18 heures (sauf le dimanche)

Melania Erhardy, auteur illustratrice chartiste et artiste peintre, expose sous le nom de Mel Van Muyden et vous invite à son vernissage le jeudi 31 janvier 2008 à 18 heures.

[18:00-21:00] Vernissage de Renaud Auguste-Dormeuil
Location:
In Situ Fabienne Leclerc
43, rue de la Commune de Paris
Komunuma
93230 Romainville
M° Bobigny - Pantin - Raymond Queneau
France
Phone : +33 (0)1 53 79 06 12
Fax : +33 (0)1 53 79 06 19
Mail : galerie@insituparis.fr
Internet Site : www.insituparis.fr
Description:
du 31 janvier au 22 mars


[18:00-21:00] Vernissage de Serge Goulet "suite de noirs pour une dame en noir"
Location:
Galerie Noelle Aleyne
18, rue Charlot
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 89 49
Fax : +33 (0)1 48 81 72 31
Mail : galerie.noelle.aleyne@gmail.com
Internet Site : www.galerienoellealeyne.com
Description:
du 31 janvier au 16 février 2008
vernissage jeudi 31 janvier

Huile sur toiles et encres grasses
Sous un mélange raffiné d'onguents noirs, qu'il s'est délecté à modeler, à sculpter, Goulet a capté la lumière. Elle habite ses toiles en zébrures lumineuses qui sourdent sous les strates, pointe dans une aube incertaine aux rayons verts, se glisse dans des gorges sombres. Un faisceau aveuglant vient caresser un corps blanc, emblème de la pureté. Mais n'est-ce pas plutôt la clarté laiteuse de ce nu qui irradie ?
L'oeil, troublé par ces reliefs ombrés, se perd dans le dédale de ravinements que des brillances vernies achèvent d'égarer. La perception se trouble et ce jeu mental nous entraîne dans une autre dimension, l'interprétation prenant le relais de la vision. Alors s'ouvrent tous les champs du possible, nourris de mémoire et dédiés à l'imaginaire, que ce prodige enchante.

Vernissage de Serge Goulet "suite de noirs pour une dame en noir"

[18:00-22:00] Vernissage de Stanislas Salkowsky et Nour-Eddine Charkaoui "Il est interdit"
Location:
Galerie Nathalie Fiks
Galerie Horizons
21, rue Pierre Fontaine
75009 Paris
M° Blanche, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 82 97 20
Mobile : +33 (0)6 81 14 46 06
Mail : info@nathaliefiks.com
Internet Site : www.nathaliefiks.com
Description:
du 1er au 16 février
du mardi au samedi de 15h à 19h

Stanislas SALKOWSKY s'associe à Nour-Eddine CHARKAOUI pour repeindre les trains et les lieux publics... en photographie.

Rangé des voitures, cet "ex-graffeur" a déplacé son activité sur des photos et des toiles. Nour-Eddine prête ses superbes photographies de lieux publics pour que Stan les repeigne, en toute légalité. Il développe sur ces supports toutes les qualités qu'il donnait à ses graffiti éphémères, en se libérant des codes qui régissent cette expression.

Amoureux du graphisme et des logotypes, il flirte avec le détournement publicitaire en recouvrant des stickers de gommettes colorées pour modifier leur impact graphique.

Stanislas SALKOWSKY est né à Paris en 1978. Après des études de communication visuelle, il a fait ses premiers pas dans le tag en 1992. Son aventure a failli mal tourner en 2003 lorsqu'il a fait partie des cinquante personnes mises en examen pour dégradation de biens publics et dégradations en réunion. Aujourd'hui, Stan travaille toujours "avec le sérieux que mettent les enfants à leurs jeux", mais dans les cadres bien définis de la photographie et de la peinture.
Il a présenté deux expositions en 2006, à l'espace Beaurepaire et à la galerie Chappe.

Nour-Eddine CHARKAOUI est né à Marrakech en 1968, il vit à Paris depuis janvier 2000. Il est passionné par la photographie (paysage et portrait), et apprécie tout particulièrement le travail de Jacques Henri Lartigue et d'Henri Cartier-Bresson. Il est curieux de l'expression graphique et des tags.

"Regarde, ton train, il peut avoir d'autres couleurs." OSTA


[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Reliure contemporaine"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Salon du Vieux-Colombier

du Vendredi 1er février au mardi 4 mars
du lundi au vendredi de 11h30 à 17h, jeudi jusqu'à 19h, samedi de 10h à 12h

Cette exposition, organisée par l'association ARA France, Les Amis de la Reliure d'Art, est un hommage aux relieurs-créateurs qui, depuis vingt-cinq ans, ont influencé profondément l'art de la reliure en France. 125 relieurs créent l'événement : 46 personnalités marquantes de la reliure des années quatre-vingt à nos jours donnent la tonalité avec 92 reliures de création, très représentatives des mouvements artistiques de cet art à part entière. Ces œuvres accomplies, d'un haut niveau esthétique, sont exposées pour la première fois avec des œuvres récentes de relieurs professionnels ou amateurs avertis. 79 reliures originales, réalisées par les membres de l'association, ont été sélectionnées pour leur créativité et leurs réelles qualités artistiques. La confrontation des œuvres de 46 relieurs à l'avant-garde de la création met en lumière le dynamisme de la reliure artistique en France.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition florale
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Salon du Vieux-Colombier

du jeudi 31 janvier au samedi 2 février, de 11h à 17h

Comme l'an passé, la Mairie du 6e rend hommage aux virtuoses aux mains vertes lors de cette exposition florale exceptionnelle.
Vous pourrez découvrir les œuvres florales des élèves de l'École des fleuristes de Paris, des fleuristes du 6e ainsi que des jardiniers de la Ville de Paris et du Sénat.

[18:00-21:00] Vernissages : Françoise Pétrovitch / Exposition "ALLERETOUR"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Françoise Pétrovitch
"Ne bouge pas poupée..."
sculptures uniques et des lavis
Galerie RX et Musée d'Art Moderne de Saint Etienne
31 janvier - 15 mars 2008

ALLERETOUR
13 artistes
Un choix d'oeuvres transportées de Nice en bagages à main
par Catherine Macchi et Emmanuel Régent
31 janvier - 29 février 2008

[18:30] Exposition "Movie Theaters, les palais oubliés du cinéma"
Location:
Naço gallery
Galerie Cédille
38, rue de Cîteaux
75012 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 40 09 17 69
Fax : +33 (0)1 43 07 27 77
Mail : cellier@naco.net
Internet Site : www.naco.net
Description:
Photographies de Yves Marchand et Romain Meffre

Du 31 janvier au 12 mars 2008
Du jeudi au samedi de 14h à 18h, ou sur rendez-vous
Vernissage le jeudi 31 janvier à partir de 18h30

Yves Marchand et Romain Meffre travaillent autour de l'archéologie urbaine et des ruines contemporaines, des édifices en état de transition avant réhabilitation ou démolition. Cette série de photographies propose aux spectateurs une vision sublimée de ces constructions abandonnées et leur donnent un statut d'œuvre d'art mélancolique et profondément magique.

[18:30-21:00] Exposition de BENOIT-BASSET, Peintures "monde Profane"
Location:
Canal Pictures & Art
4, impasse Chausson
75010 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)9 75 56 74 46
Mobile : +33 (0)6 33 30 80 52
Fax : +33 (0)1 42 41 40 40
Mail : canalpicturesart@orange.fr
Internet Site : www.canalpicturesarts.com
Description:
du 29 janvier au 23 février 2008
Vernissage le 31 janvier 2008 en présence de l'Artiste de 18h30 à 21h


[18:30] Inauguration de l'exposition "Pierre Paulin, le design au pouvoir"
Location:
Galerie des Gobelins - Mobilier National
Manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
42, avenue des Gobelins
75013 Paris
M° Les Gobelins, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 53 49
Fax : +33 (0)1 40 13 46 74
Internet Site : www.mobiliernational.culture.gouv.fr
Description:
sur invitation

du 2 février au 27 juillet 2008

L'obsolescence sied bien au design et l'on devient vite un dinosaure : beaucoup de fanatiques de Starck et des frères Bouroullec ne doivent même plus réagir à la mention des noms de Paulin ou Tallon. Il s'agit pourtant de leurs alter ego des générations précédentes. Si Tallon est sauvé de l'oubli par son escalier en pales d'avion et par le TGV, qu'il a contribué à dessiner, la postérité est sans doute moins généreuse pour Pierre Paulin, aujourd'hui âgé de 80 ans. Ce dernier a pourtant aidé à définir le style des palais de la République, contribuant, par l'intermédiaire du Mobilier national, à l'équipement du Louvre et de l'Elysée en meubles colorés, aux formes souples. De la chaise Ribbon au bureau de François Mitterrand, du fauteuil Tulip aux tapisseries, c'est plus de 50 ans de carrière qui sont mis en scène par le designer lui-même, toujours actif : sa dernière création, qui est présentée dans l'exposition, date de 2007.

Près de 70 pieces sont proposées au public : 23 pièces réalisées par Pierre paulin pour le Mobilier national et 24 pièces réalisées par Pierre paulin pour l'édition, 12 pièces issues des collections du Mobilier national, 8 tapisseries réalisées par Pierre Paulin dans les collections du Mobilier national.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080201_Pierre_Paulin.pdf

[18:30] Remise des insignes d'Officier de la Légion d'honneur à Gérard MASSON
Location:
Fédération Française Handisport
42, rue Louis Lumière
75020 Paris
M° Porte de Bagnolet, Porte de Montreuil"
France
Phone : +33 (0)1 40 31 45 00
Fax : +33 (0)1 40 31 45 42
Mail : accueil@handisport.org
Internet Site : www.handisport.org
Description:
Remise des insignes d'Officier de la Légion d'honneur à Gérard MASSON, président de la Fédération Française Handisport (FFH)

[18:30-19:30] Remise des insignes de Commandeur des Palmes académiques à Pierre DUBOST
Location:
Ministère de l'Education Nationale
Hôtel de Rochechouart
110, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Solférino, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 55 55 10 10
Internet Site : education.gouv.fr
Description:
Remise des insignes de Commandeur des Palmes académiques à Pierre DUBOST

[18:30] Soirée de présentation du Festival "Le Fantastique Dévoilé" 2008
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.espacechristianepeugeot.org
Description:
du 31 janvier au 12 février 2008

Manou Chintesco vous convie à la soirée de présentation du "Fantastique dévoilé" édition 2008.

Au programme : rencontre avec les auteurs qui y dédicaceront leurs ouvrages et vernissage de l'exposition.

Artistes : Gem's (peintures), Maz (illustrations), Hugo Vermandel (design sonore), Jérôme Noirez (photo), Cyril Vachez (installation), Christiane Peugeot (collage), François Lefèvre (photo), Fablyrr (illustration, peinture), Djanette Ahmed-Malek (montage numérique).

Auteurs et intervenants : Lauric Guillaud, Jérôme Noirez, Manou Chintesco, Sire Cédric, Charlotte Bousquet, Céline Guillaume, Laure Eslère, Pen Of Chaos, Pamela Ellayah, Sébastien Socias, Jean Marigny, Enora Le Bleis, Christophe Thill.

Collation offerte par le Domaine des Grecaux (Terra Solis 2005) et le Domaine de Veilloux (Veilloux 2005).

Pour plus de renseignements :
http://www.le-fantastique-devoile.com

Programme des conférences :
http://www.le-fantastique-devoile.com/conferences2008.htm

Le Fantastique dévoilé ayant vu le jour en 2007 sous le signe du vampire, il a été décidé que LFD 2008 sera en grande partie consacré aux fantômes, spectres en tous genres, apparitions nébuleuses, esprits frappeurs (poltergeist) et autres sympathiques visiteurs de l'au-delà. Vaste thème que celui-là ! Car les revenants hantent les esprits (plus que les manoirs) depuis des siècles ! Il ne s'agira pas, rassurons-nous, de verser dans le spiritisme, ni de faire tourner des guéridons, mais de s'intéresser à ce que ce thème a pu faire naître dans l'imaginaire de nombreux auteurs et artistes fantastiques. Romantisme noir exacerbé ou épouvante suggestive, cela importe peu. Le fantôme est un concept fascinant qui a, osons le dire, encore de beaux jours devant lui...!

http://www.le-fantastique-devoile.com
Mlle djanette ahmed-malek, djanette@gmail.com, 06 64 62 81 14


[18:30-21:30] Vernissage d'Anne Guillotel
Location:
2.13 PM
2, allée des Robichons
78170 La Celle Saint-Cloud
M° Gare SNCF Bougival
France
Phone : +33 (0)1 30 82 48 67
Mobile : +33 (0)6 15 18 14 24
Mail : fpaumier-moch@213pm.com
Internet Site : www.213pm.com
Description:
Galerie 2.13 PM - site "EMLYON Business School" - 43, boulevard Malesherbes - 75008 Paris / 2ème étage - Métro St Augustin - www.213pm.com

du 27 janvier au 22 février

L'exposition ouvre la saison sur les 2 lieux : l'espace 2.13 PM et « hors les murs » à EMLYON Business School. Vernissages en présence de l'artiste :
- Espace 2.13 PM : Dimanche 27 Janvier de 15h30 à 18h
- EMLYON Business School à Paris : Jeudi 31 Janvier de 18h30 à 21h30

[18:30-21:00] Vernissage de Daniel Lebée "La Ruche et ses artistes"
Location:
Musée du Montparnasse
21, avenue du Maine
Chemin de Montparnasse
Villa Marie Vassilieff
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière
France
Phone : +33 (0)1 42 22 91 96
Fax : +33 (0)1 42 22 91 00
Internet Site : www.museedumontparnasse.net
Description:
"La Ruche et ses artistes"
Photographies de Daniel Lebée

Du 1er février au 9 mars 2008
Tarif : 5 €, réduit : 4 €
Vernissage le Jeudi 31 Janvier à 18h30

La Ruche et ses artistes se compose de photographies de Daniel Lebée en noir et blanc : une cinquantaine d'artistes d'aujourd'hui dans leur atelier, bâtiments et fêtes à la Ruche ; et quelques photographies historiques. Daniel Lebée vit à La Ruche et nous propose sa vision de la cité d'artistes d'aujourd'hui : les bâtiments divisés en ateliers se développent autour de la célèbre rotonde. Puis avec ses images, nous pénétrons dans les ateliers des peintres, sculpteurs, mosaïstes. Ces artistes, chacun à leur poste, dans leur univers, nous font découvrir le monde fantastique de la création.

Dès l'origine, les premiers occupants venus du bout du monde pour y vivre, pour y peindre, pour y sculpter ont interrogé ce caravansérail baroque. Ils avaient noms Krémègne, Kikoïne, Indenbaum, Chapiro, Yankel, Léger et ils nous ont laissé de nombreuses images de la Ruche au fil des années semblables et différentes, tant la vie et les regards ont changé : mais elles témoignent aussi et surtout de la diversité, des recherches plastiques auxquelles se sont confrontés, dans ces ateliers, tellement d'artistes célèbres ou anonymes au cours du XXème siècle.

Les photos de Daniel Lebée appartiennent très naturellement et très spontanément à cette saga. Gravées en quelques centièmes de seconde, elles ont pourtant qualité singulière, on pourrait même dire la grâce instantanée, de se charger d'un potentiel de réminiscences qui en font - en plus de leur évidente qualité plastique - la poésie et la beauté. Depuis plus de vingt ans, Daniel Lebée hante la Ruche avec, selon la formule de notre ami Willy Ronis "cette aptitude à la disponibilité, sa faculté à capter avec sympathie, discrétion, ironie et amour les traces laissées par nos semblables".

'Parce que ma pratique quotidienne est le dessin, je n'ai jamais oublié cette phrase de Goethe dans ses Cahiers d'Italie : "Ce que je n'ai pas dessiné, je ne l'ai pas vu".'
Daniel Lebée

Les photos de Daniel Lebée ont à voir avec le dessin, elles font voir, percevoir, ressentir : en ce qu' elles révèlent. Apparentées au dessin, elles recèlent une part d'intemporel, comme si ses noirs profonds donnaient de l'épaisseur à l'instant. De là, peut être, cette propension à proposer ces moments de neige où le blanc tient le rôle intense et radical de la page blanche quand la calligraphie brûle l'anecdote et ne révèle que l'essentiel. Toujours attentif, toujours aux aguets, le regard aigü et sensible, il appréhende et révèle la Ruche jusqu'à offrir à Léonard Léoni qui vit là depuis 70 ans, un lieu à découvrir encore, photo après photo. Restituer à notre espace quotidien son poids d'étrangeté et de mystère, y rendre le passé, l'histoire, la mémoire indissociables du rythme, du souffle, des sensations de la vie présente, n'est-ce pas l'un des pouvoirs premiers de la poésie.

[18:30-22:00] Vernissage de Guillaume Bardet "mobilier immobile, mobilier invisible"
Location:
Perimeter Editions
intérieur - art-design
47, rue Saint-André des Arts
Hôtel de la Vieuville
escalier A - 1er étage
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 55 42 01 22
Fax : +33 (0)1 55 42 05 27
Mail : contact@perimeter-editions.com
Internet Site : www.perimeter-editions.com
Description:
Exposition simutanée dans l'espace Perimeter et la galerie Yves Gastou (12, rue Bonaparte - 75006 Paris) du 1er février au 15 mars

[18:30-21:00] Vernissage de Peter Kacer
Location:
Atalante
5, rue du Sommerard
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 55 42 81 00
Fax : +33 (0)1 55 42 81 01
Mail : paris@atalante.fr
Internet Site : www.atalante.fr
Description:
Exposition photos sur la Slovaquie

Du 31 janvier au 30 avril 2008
Vernissage le jeudi 31 janvier à partir de 18H30
Intervention d'une heure suivie d'un cocktail
Réservation obligatoire (paris@atalante.fr ou 01 55 42 81 00)

Peter Kacer, guide slovaque partenaire d'ATALANTE, propose dans nos locaux à Paris un voyage en images à travers son pays. Porteur puis gardien de refuge, c'est son amour pour la montagne qu'il partage avec nos voyageurs, en sillonnant les Carpates, les faisant vivre à travers anecdotes, récits et informations le biotope... de Cracovie à Bratislava, son regard de photographe, sa passion pour l'architecture traditionnelle et ses réflexes naturels de bon vivant, rendent cette épopée particulièrement agréable.

[18:30-21:00] Vernissage de Tomasz Marczewski, peintures récentes
Location:
Galerie d'Est et d'Ouest
1, rue Francis de Pressensé
75014 Paris
M° Pernety
France
Phone : +33 (0)1 40 44 43 00
Fax : +33 (0)6 07 41 43 83
Mail : g.degaulle@estetouest.com
Internet Site : www.estetouest.com
Description:
du 1er au 22 février 2008
Exposition du mardi au samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous
Vernissage le jeudi 31 janvier 2008 à partir de 18h30


Sans titre - huile sur toile - 100 x 100 cm, 2007

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "sur les routes d'Arménie"
Location:
Centre d'animation de la Grange-aux-Belles
55, rue de la Grange-aux-Belles
6, rue Boy Zelensky
75010 Paris
M° Colonel Fabien, Louis Blanc
France
Phone : +33 (0)1 42 03 40 78
Fax : +33 (0)1 42 03 47 67
Mail : information-gab@crl10.net
Internet Site : www.grange-aux-belles.com
Description:
DU 28 JANVIER AU 9 FEVRIER 2008
VERNISSAGE LE JEUDI 31 JANVIER A 18H30

EN PRESENCE DU TRIO DILKASH
Pour un concert de musique arménienne

A l'origine de ces images, un festival de musique itinérant. Les groupes Bratch, Lavach', Papiers d'Arménie et le Duo Saz Peloul ont parcouru l'arménie de la capitale Yerevan jusqu'aux villages les plus reculés dans l'exploration nouvelle de la musique traditionnelle arménienne.










[19:00] Exposition "Photographies scientifiques, XIX, XX et XXIèmes siècles"
Location:
Galerie Françoise Paviot
57, rue Sainte-Anne
code 32A15
75002 Paris
M° Quatre-Septembre, Pyramides, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 42 60 10 01
Fax : +33 (0)1 42 60 44 77
Mail : info@paviotfoto.com
Internet Site : www.paviotfoto.com
Description:
"Photographies scientifiques, XIX, XX et XXIèmes siècles"
lune-mars_soleil et éclipses

« La photographie permet en effet dexplorer le temps ( photo ultra-rapide ), lespace (astrophotographie ) …la matière invisible ( micro et macro photographie ) : elle dévoile des formes inattendues par les rayons X, les rayons ultraviolets et infra rouge « une sorte de beauté souvent née du hasard » [ L Moholy-Nagy ] qui rejoint les préoccupations picturales du moment…Graphisme gigantesque des photographies aériennes, formes élémentaires des animaux cellulaires, fascinante beauté des structures moléculaires ou cristallisées, analyse photographique des ondes sonores, exaltantes images oniriques de lespace : autant de moyens dinvestigation scientifique qui ouvrent à limagination du photographe des répertoires picturaux insoupçonnés quil sefforce de retrouver hors de lappareillage du laboratoire. Des domaines où, comme la écrit Brassaï, « la photographie décompose le temps et lespace, fouille les structures physiques, chimiques, biologiques pour nous en rapporter dinsolites images. Etrange beauté dune réalité au-delà du visible où nous nous sentons totalement dépaysés, sans appuis, ni repères. Mais curieusement, ce sont ces photos-là, scientifiques pour la plupart, qui nous ramènent à lart….» M. Frizot – JC Gautrand

Du 31 janvier 2008 au 15 mars 2008
jeudi-samedi 14h30-19h et sur R.D.V.

[19:00] Exposition de photographies de Mila Iacobelli
Location:
Hôtel Novotel Paris Sud Porte de Charenton
Novotel Atria de Charenton Le Pont
3-5, place des Marseillais
94227 Charenton Le Pont
M° Liberté
France
Phone : +33 (0)1 46 76 60 60
Fax : +33 (0)1 49 77 68 00
Mail : H1549@accor.com
Internet Site : www.accorhotels.com/fr/hotel-1549-novotel-paris-sud-porte-de-charenton/index.shtml
Description:
Du 21 janvier au 3 février 2008
La photographe sera présente pour deux cocktails, les vendredi 25 Janvier et Jeudi 31 Janvier de 19h à 20h

Le hall du Novotel Atria de Charenton le Pont se pare des images de Mila Iacobelli, jeune photographe autodidacte. Ces deux semaines d'exposition vous permettront de découvrir des clichés pris aux quatre coins du globe, via différentes ambiances : photographie sociale, animalière ou sportive. Mila Iacobelli est à l'affût d'émotions, de performances, qu'elle retranscrit à travers son oeil…

[19:00] La Maison des Associations du 5ème arrondissement ouvre
Description:
7, square Adanson (5e)

Il s'agit de la 20ème et dernière Maison des Associations parisienne à ouvrir ses portes.
En présence de : Marie-Pierre de la Gontrie, adjointe chargée de la démocratie locale et des relations avec les associations.
Contact presse : Service de presse

[19:00-21:00] Lancement de la version française du magazine INTERSECTION
Location:
C42 - Espace Citroën
42, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : 0 810 42 42 00
Internet Site : www.c42.fr
Description:
http://www.intersectionmagazine.com

[19:00] Paco Sagasta expose à Atelier sur Cour
Location:
Galerie Atelier sur Cour
4, boulevard du Général de Gaulle
92500 Rueil-Malmaison
M° RER A Rueil-Malmaison
France
Phone : +33 (0)1 47 51 10 13
Mail : veronique.abensour@ateliersurcour.fr
Internet Site : www.ateliersurcour.fr
Description:
du 31 janvier au 8 avril 2008
Vernissage en présence de l'artiste jeudi 31 janvier à 19h

BRONZES, PEINTURES, RÉSINES

Sculpteur et coloriste, l'artiste travaille et réside à Tourrettes sur Loup, village médiéval des Alpes Maritime.
L'étendue de son art à multiples facettes, sa liberté d'autodidacte et son imagination fertile font de cet artiste iconoclaste et hétéroclite une figure connue et reconnue présente sur tous les continents.

Artiste multi-talents, connu et reconnu pour son “Univers Ludique”, Paco Sagasta pratique un art facétieux qu'il décline au rythme de son imagination de son humour et des techniques qu'il transgresse.
La rondeur et la sensualité des courbes de ses bronzes témoignent de la générosité de cet artiste à géométrie variable...

contact: ABENSOUR VÉRONIQUE
tél: 01 47 51 10 13

[19:00] Vernissage "panos pictures" chez Rea
Location:
Quartier du Faubourg Saint-Antoine
rue du Faubourg Saint-Antoine
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny
France
Description:
REA - 21, rue du Faubourg Saint-Antoine - 75011 Pars - www.reaphoto.com

du 1er février au 14 mars
du lundi au vendredi de 10h à 19h

>> invitation

[19:00-21:30] Vernissage de Claude Lévêque "Welcome to Suicide Park"
Location:
Galerie Kamel Mennour (rue Saint-André des Arts)
47, rue Saint-André des Arts
Hôtel de la Vieuville (fond de cour)
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Mabillon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 56 24 03 63
Fax : +33 (0)1 40 46 80 20
Mail : galerie@kamelmennour.fr
Internet Site : www.kamelmennour.fr
Description:
du 31 janvier au 15 mars 2008

+ Dans le Tube (espace expérimental) : exposition de Pierre La Police "Doudoune blanche contre Dounoune rouge"

[19:00-21:00] Vernissage de Nadine Rusé "Culture Sud"
Location:
MJC de Neuilly-sur-Seine
Maison des Jeunes et de la Culture de Neuilly-sur-Seine
Place Parmentier
92200 Neuilly-sur-Seine
M° Porte Maillot, Sablons
France
Phone : +33 (0)1 46 24 03 83
Fax : +33 (0)1 46 37 06 94
Mail : mjc.neuilly-sur-seine@wanadoo.fr
Internet Site : www.mjcneuilly92.com
Description:
Du lundi 28 janvier au samedi 23 février
Tlj sf dimanche de 10h à 22h
Vernissage le jeudi 31 janvier à 19h

Cette "Culture Sud", qui coule dans les veines de Nadine Rusé, se décline en une série de tableaux emblématiques, énergiques, physiques et atypiques.

http://www.nadineruse.com

Vernissage de Nadine Rusé "Culture Sud"

[19:00] Vernissage de Patrick Smith
Location:
Galerie Wanted Paris
galerie de photographie contemporaine
23, rue du Roi de Sicile
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 02 55
Fax : +33 (0)1 45 20 17 94
Mail : contact@wantedparis.com
Internet Site : www.wantedparis.com
Description:
du 1er au 22 février 2008
vernissage le jeudi 31 janvier à partir de 20h

http://www.patricksmith.fr


[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "DONUTS PARTY"
Location:
Artoyz shop+galerie
53, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 47 03 09 90
Mail : contact@artoyz.com
Internet Site : www.artoyz.com
Description:
Nouvelle année, nouvelle expo !

Concoctée par le studio DELKOGRAPHIK, cette expo sur le thème du DONUTS
arrive sur Paris avec une version surboostée, dynamisée par de nombreux nouveaux artworks.

Plus de 50 artistes de la scène graphique française et internationale se sont prêtés au jeu et vous découvrirez l'étendue de leur talent sur un sujet donné (et sucré) dès le Jeudi 31 Janvier à 19h.

Vous ravirez vos yeux et vos papilles et je sais que vous en salivez d'avance :
- Dégustation des délicieux Donuts de la maison COFFEE UNION, 13 parfums au total !
- Dégustation de la bière hollandaise GROLSCH, à consommer avec modération bien sûr.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition/vente de Régis Loisel "Peter Pan"
Location:
Galerie 9e ART
4, rue Crétet
75009 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 80 50 67
Fax : +33 (0)1 42 80 50 67
Mail : contact@galerie9art.com
Internet Site : www.galerie9art.com
Description:
du 31 janvier au 6 février 2008
du mardi au samedi, 15h-19h
vernissage le jeudi 31 janvier à partir de 19h

Vernissage de l'exposition/vente de Régis Loisel "Peter Pan"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Tokyo no shashin"
Location:
Galerie-Librairie Impressions
17, rue Meslay
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 26
Mail : impressions98@wanadoo.fr
Description:
Vernissage le jeudi 31 janvier 2008 à partir de 19h et second vernissage le dimanche 3 février 2008 à partir de 15h
Exposition du 31 janvier au 1er mars 2008
Ouvert mercredi de 18h à 21h et samedi de 14h à 20h

Ligne 5 : les guerriers de l'imaginaire et la Galerie Impressions présentent l'exposition de photographies "Tokyo no shashin".

Ligne 5 : Les guerriers de l'imaginaire est une association d'artistes destinées à promouvoir l'art sous toutes ses formes.
2008 célèbrera le 150ème anniversaire des relations d'amitiés franco-japonaise.
Les membres de Ligne 5 et leurs invités ont eu l'opportunité de travailler sur le Japon, avec pour thème central l'humain...
« TOKYO NO SHASHIN » montre différents regards, différentes approches d'artistes photographes sur Tokyo, ses habitants, Tsukiji...

Jean-Philippe PERNOT - Photographe documentaire Membre d'honneur de l'association. Jean-Philippe est un autodidacte. Il explore le monde, le parcourt inlassablement : New York, l'Argentine, Le Caire, Alger, Londres... sans jamais se séparer de son polaroid SX 70... véritable journal visuel... Il met le monde, ses impressions, ses rencontres en images... Aujourd'hui ses pas le mènent à Tokyo.Toujours dans sa recherche de l'autre... dans sa rencontre... Jean-Philippe a choisi Kabukicho... Shinjuku... Que ce soit avec son Hasselblad, à la chambre en polaroid, au sténopé... Il propose la rencontre... le don mutuel... Accepter l'étranger que l'on finit toujours par être pour l'autre...

Julien BOURGEOIS - Photographe portraitiste Secrétaire Général de l'association. Après des études aux Beaux-Arts, Julien décide de se consacrer à la photographie et poursuit son cursus artistique à l'ENSP (Arles).Julien s'intéresse et découvre l'art difficile du portrait... aller vers l'autre, le mettre en confiance... y mettre de soi... Le Japon premier grand voyage à l'étranger... La découverte d'un pays, d'une culture... Il découvre Tokyo... ses habitants. Il aborde aux hasards des rencontres, des personnes dans la rue... réaliser un portrait... quelques mots en japonais... au bord de Nogawa River comme dans le centre de Tokyo...

Valérie SHUM KING - Présidente de l'association. Valérie a commencé ses portraits autour de la notion de l'identité pendant ses études à l'ENSP (Arles), lors d'un voyage au Viêt Nam. A Tokyo, le jeu, l'échange reste le même, d'une certaine façon. Elle a choisi les habitants du quartier de Soshigaya-Okura... son point d'attache, son port dans Tokyo... Elle l'a exploré, fait sien... demandé à ses habitants de poser, une minute d'interrompre leur rythme... de donner une part d'eux-même... un échange... au-delà de la barrière de la langue...

Kasono TAKAMURA - Jeune artiste photographe japonaise vivant en France. Invitée de l'association. Kasono présente lors de cette exposition le bain public au Japon. Elle nous offre une part d'intime du Japon... son côté traditionnel... quelque chose qui tend à disparaître aujourd'hui, peu à peu... à l'instar de la vapeur du bain... l'impermanence des choses... Kasono travaillait comme assistante dans le centre de Tokyo. Elle ressentait beaucoup de stress dû à son statut lorsqu'elle sortait. Aussi a-t-elle voulu montrer que cette partie de la ville dans laquelle elle évoluait n'était pas que cela. Aller au bain public a une résonance toute particulière liée à l'enfance, aux souvenirs... Le ressenti est fort... Elle a choisi un petit établissement traditionnel... comme si le temps s'était arrêté... voilant à peine la peinture murale...

Kitchen Minoru - Jeune photographe Tokyoïde. Invité de l'association. Kitchen Minoru est un jeune artiste qui après avoir recherché différentes façons de s'exprimer a choisi la voie de l'image. Il dit toujours sa soif d'apprendre... l'envie du médium photographique... il interroge, il cherche... il est dans la photo...Au fil de nos rencontres, l'image de Kitchen Minoru se précise, s'affine...Il choisit le cadre... l'espace où évolue les rencontres : TAMA RIVERTAMA RIVER... On sait que ce lieu lui est familier, lorsqu'il était enfant... peut être que son imagination, sa sensibilité artistique se sont développées sur les bords de cette rivière Tama... peut être est-ce le point de départ de l'univers artistique de Minoru...Kitchen Minoru nous offre des portraits de tokyoïdes bien loin de notre inconscient collectif et des idées préconçues que nous avons sur le Japon...

[19:30-22:00] Expositions "OPTRONICA-HYBRIDATIONS SONORES ET VISUELLES" et "UTOPIES"
Location:
Le Cube - Centre de création numérique
Le Cube - ART3000
20, cours Saint Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Tramway T2
France
Phone : +33 (0)1 58 88 30 00
Fax : +33 (0)1 58 88 30 10
Mail : contact@art3000.com
Internet Site : www.lesiteducube.com
Description:
"OPTRONICA - HYBRIDATIONS SONORES ET VISUELLES"

Jusqu'au 26 juillet

Trois ans après l'exposition du Cube « New sounds, new visuals » consacrée aux relations entre l'image et le son, l'exposition « Optronica - Hybridations sonores et visuelles » met en avant une génération d'artistes novateurs qui explorent cette synergie image/son et développent de nouvelles techniques et de nouveaux outils. Du vidéo scratching au remix audiovisuel, de l'art génératif aux œuvres interactives, ce programme d'installations vidéo expose les différentes tendances artistiques de la scène audiovisuelle et des musiques visuelles contemporaines. Cette exposition est réalisée en co-commissariat avec Françoise Lamy (directrice artistique Cinefeel / Optronica) et en partenariat avec le festival Optronica et l'association Cinefeel.
Beaucoup d'artistes seront présents notamment Brian Kane (Etats-Unis), Addictive TV (Grande-Bretagne), VideoJack (Portugal), U-Sun (Grande-Bretagne) et Onionlab (Espagne) ainsi que Françoise Lamy et Carine Le Malet, commissaires de l'exposition.

>> CP
>> DP

"UTOPIES" - PHOTOGRAPHIES DE ROMAIN OSI
Jusqu'au 26 juillet 2008
Quels que soient le sujet et les lieux sélectionnés - déambulation nocturne sur l'autoroute, pièce confinée, "ville-cage" bétonnée ne laissant plus de place au ciel, ou à l'inverse, paysage désertique dans lequel la nature reprend ses droits - Romain Osi compose des images qu'il offre à voir comme des fragments de vie extraits du monde. Souvent qualifié de "photographe de l'errance", il ouvre une fenêtre à travers laquelle hallucinations fantastiques ou fantasmées et lieux énigmatiques sont le décor propice à sa recherche de vérité : vérité sur soi-même et sur nos environnements familiers ou singuliers. La quête de l'artiste devient celle du regardeur renvoyé à sa solitude, à ses questionnements, à ses aspirations vagabondes, à ses utopies. C'est un face à face avec soi-même que propose Romain Osi au spectateur qui choisit de traverser avec lui ce couloir, cette pièce, cette autoroute, cette plage, ce ciel.

CONCERT HYBRIDE de "B R OAD WAY"
Entrée libre dans le cadre de la soirée de vernissage
Le Cube vous propose de découvrir l'univers du groupe B R OAD WAY lors d'un concert autour de l'album « 06:06 am » (Facto records). « 06:06 am » est à la frontière des genres : une ambiance à la fois sensuelle et intrigante. L'image, omniprésente et partie intégrante du groupe, est basée sur un recyclage télévisuel nostalgique, qui plonge le public dans un univers complet, en son et en image. Pour sa venue au Cube, B R OAD WAY jouera en avant-première quelques titres de son nouvel album « Enter The Automaton » (sortie en avril 2008).

[19:30] Inauguration de la boutique Sonia Rykiel
Location:
Boutique Sonia Rykiel
175, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 49 54 60 60
Mail : info@soniarykiel.fr
Internet Site : www.soniarykiel.com
Description:
Inauguration de la boutique Sonia Rykiel











[20:00-22:00] Live de The Woodentops
Location:
Le Truskel
10-12, rue Feydeau
75002 Paris
M° Bourse, Grands Boulevards, Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 40 26 59 97
Fax : +33 (0)1 40 26 57 42
Mail : truskel@truskel.com
Internet Site : www.truskel.com
Description:
The Woodentops ont tenu le haut de l'affiche de la scène alternative en 1985-86. Leurs premiers singles ont tout de suite séduit la critique et le public UK. Leur premier album "Giant" (Rough Trade) fut unilatéralement acclamé. Un pop-rock énergique, inspiré aussi bien par Fela Kuti que Suicide et la new wave de l'époque. Passionné de musiques électroniques, le chanteur Rolo MacGinty est ensuite devenu producteur, DJ et directeur de label techno.

Live de The Woodentops













[22:00] Noiraude's Birthday
Location:
Les Taulières
10, rue de la Fontaine du But
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt
France
Phone : +33 (0)1 42 58 60 64
Internet Site : lestaulieres.free.fr
Description:
Noiraude's Birthday

[22:00] after de l'ouverture de la boutique Sonia Rykiel
Description:
CLUB 53 - 53 rue des Saints-Pères - 75006 Paris

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés