Wednesday, March 26, 2008
Public Access


Category:
Category: All

26
March 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner - plus ou moins longtemps - leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint-Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets...
Odile Faliu

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

Exposition de Michel Haillard
Location:
Galerie Omagh
21, rue de Miromesnil
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 02 88
Fax : +33 (0)1 42 66 34 50
Mail : contact@galerieomagh.com
Internet Site : www.galerieomagh.com
Description:
14 mars - 18 avril 2008
Du lundi au samedi 11h-13h et 14h-19h
Vernissage en présence de l'artiste Jeudi 13 mars de 18h à 22h

Peaux d'autruche ou d'alligator, cornes de zébu, dents de phacochère ! Bienvenue dans l'univers décalé et hors normes de Michel HAILLARD.
Ce créateur de mobilier, à l'originalité débridée, vous propulse dans un monde fantastique, baroque et tribal, bravant les tabous et les effets de mode.

Dans sa prochaine exposition, Michel HAILLARD nous présente ses nouvelles oeuvres. Toutes uniques, fruit d'un savant mélange des matières les plus nobles et les plus précieuses, elles révèlent une puissance créative sans aucun précédent.

Admirées, parfois détestées, ses œuvres ne peuvent laisser indifférent. Vecteurs de sensation, d'émotion et de rêve, elles bousculent notre imaginaire.

Les meubles de Michel HAILLARD sont des créations d'un design baroque, exotique et paradoxal.
Véritables sculptures, les fauteuils, commodes et autres méridiennes de
Michel HAILLARD associent parfaitement esthétique et fonctionnel. Les fauteuils sont des trônes de chefs de tribu, les commodes sont des écrins pour des documents ou objets précieux et secrets…
Ses matières, Michel HAILLARD les collectionne depuis des années, au hasard de ses explorations et de ses recherches. Il combine le naturel incontestable de ses matériaux
– cornes ou os d'origines diverses, peaux d'antilope, de crocodile, de zèbre etc. –
au raffinement du bronze, ambre ou cristal.

Pour partir à la rencontre de ses créations inclassables, un ouvrage vient de lui être consacré, introduit par Philippe STARCK.

"Se battre, toujours se battre.
La vie de l'animal sauvage est terrible.
Non pas se battre pour survivre
au contraire, se battre,
se battre pour se faire attraper,
trucider, tanner, écailler,
empailler, pour finir en les plus beaux canapés du monde.
Les canapés et fauteuils de Michel Haillard
Moi-même, j'hésite…"
PHILIPPE STARCK

Michel Haillard Sofa BADMAN
Sofa BADMAN

Michel Haillard Lampadaire_OMON
Lampadaire ÔMÔN

Exposition de Sylvester Engbrox
Location:
Galerie VivoEquidem
113, rue du Cherche-Midi
75006 Paris
M° Duroc, Falguière, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)9 61 26 92 13
Mail : galerie@vivoequidem.net
Internet Site : www.vivoequidem.net
Description:
Du 13 février au 29 mars
prolongation jusqu'au samedi 3 mai inclus

D'origine allemande, Sylvester Engbrox est un artiste aux talents multiples. D'abord photographe (il fut l'assistant de Larry Fink), il dirigea un temps un label indépendant de musique avant de revenir complètement à la peinture il y a deux ans. Son oeuvre révèle sa vision singulière du monde qui l'entoure. Sylvester Engbrox peint des toiles mettant en scène des personnages dans des décors élaborés et improbables. Les sujets sont des femmes vues au travers de leur nudité, parfois mélancoliques, souvent solitaires et observées par d'autres personnages. L'exposition-vente rassemble une dizaine de ses œuvres.

Artiste inclassable, Sylvester Engbrox peint des toiles révélant sa vision fantasmatique du monde qui l'entoure. Du 13 février au 29 mars, la galerie VivoEquidem nous permet de découvrir l'univers à part de ce peintre, au travers d'une exposition rassemblant plusieurs de ses toiles.

Les oeuvres de Sylvester Engbrox mettent en scène des personnages dans des décors élaborés et improbables. Les sujets sont des femmes vues au travers de leur nudité, parfois mélancoliques, souvent solitaires et observées par d'autres personnages. L'artiste puise son inspiration dans les images publiées dans la presse grand public ou sur Internet, images qu'il n'a de cesse de classer selon une typologie qui lui est propre. C'est de la confrontation entre ces images que naissent ses peintures.

D'origine allemande, Sylvester Engbrox est un artiste aux talents multiples. D'abord photographe (il fut l'assistant de Larry Fink), il dirigea un temps un label indépendant de musique avant de revenir complètement à la peinture il y a deux ans.

Présentées pour la première fois, ces oeuvres dont certaines suscitent sentiment d'étrangeté et impression de «voyeurisme», ont un sens que l'artiste laisse à chacun le soin d'imaginer. Résolument moderne, la peinture de Sylvester Engbrox est une des grandes découvertes de l'art actuel.

Jean-Luc Chalumeau, critique d'art, a présenté l'exposition le 12 février (vernissage) en présence de l'artiste et a préfacé un catalogue grand format, en version billingue (anglais et français). Il sera disponible à la galerie au prix de 16 euros. 50 exemplaires signés par l'artiste seront également mis en vente au profit de l'association au prix de 50 euros. Vous pouvez le réserver dès maintenant.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080212_Sylvester_Engbrox.pdf

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
Musée d'Orsay
Galerie de photographie

12 février - 27 avril 2008
Horaires : Tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi de 9h30 à 21h45

Tarification : Droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit et dimanche : 5,5 €

Bénéficiaires du tarif réduit : les visiteurs âgés de 18 à 30 ans et les familles nombreuses. Le jeudi soir, tarif réduit pour tous et gratuité pendant six mois pour les 18-25 ans.

Conférences : Vérités et mensonges : naissance du photo-reportage, en partenariat avec l'Agence Magnum, 13, 20 mars et 3 avril 2008 à 18h30 (entrée libre).

Visites avec conférencier : les jeudis à 19h30, du 21 février au 17 avril 2008.

Aujourd'hui méconnu, Léon Gimpel fut pourtant un célèbre photographe amateur de la Belle Epoque, grâce notamment à son travail pour le journal L'Illustration. Il laisse libre cours à sa curiosité en réalisant des reportages pour la presse et en concevant des séries destinées à la vulgarisation scientifique. Animé d'une insatiable curiosité technique, il essaye de pousser au plus loin les possibilités du médium. Sa pratique amateur devient alors virtuose : il enregistre en noir et blanc la foudre qui s'abat sur la tour Eiffel, l'évolution d'un Paris nocturne qui s'éclaire désormais à l'électricité ou encore la vision en plongée que les premiers aviateurs perçoivent de leurs nouveaux engins.

En 1907, Gimpel est associé à la présentation de l'autochrome, premier procédé commercialisé de photographie en couleurs, dans les locaux de L'Illustration. Il en exploite de façon magistrale les possibilités, réalise des reproductions en couleurs de paysages de montagne, d'éclairages de façades ou de scènes de la vie parisienne, magnifie en somme l'univers chatoyant de la Belle Epoque.

L'exposition rassemble autochromes et tirages sur papier, mais également des plaques de projection utilisées pour des séances alors aussi populaires que celles des premiers films du cinématographe.

En 1907, il organise la présentation de l'autochrome dans les locaux de L'Illustration. Mis au point par les frères Lumières, l'autochrome est le premier procédé industrialisé et commercialisé de photographie en couleurs. Non seulement Gimpel exploite l'autochrome, mais il en accélère la sensibilité pour enregistrer en couleurs des moments fugaces ou des sujets peu lumineux : des scènes de la vie parisienne, des éclairages de façades et des paysages de montagne deviennent autant de possibilités iconographiques pour le photographe qui rend grâce à l'univers coloré et chatoyant de la Belle Époque.

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
La Foule s'écoulant sur le parvis Notre-Dame après le passage du cortège de la mi-carême (vue prise de Notre-Dame), 3 mars 1910
© Léon Gimpel / Photo Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay

Gimpel travaille pour le journal L'Illustration à partir de 1904 ; l'association entre le photographe et l'hebdomadaire dure trente ans. L'essentiel de ses images publiées représente une actualité de proximité, mais il joue également les « envoyés spéciaux » et couvre notamment la venue des souverains russes à Cherbourg ou le célèbre meeting aérien de Bétheny. À cette occasion, Gimpel s'embarque à bord d'un dirigeable et photographie l'évolution des pionniers de l'aviation de haut en bas. À partir de cette date, le photographe adopte régulièrement le mode de la vision en plongée qui devient un véritable style dans son traitement de l'actualité pour la presse illustrée.

Grâce au don de sa femme, les photographies de Léon Gimpel sont conservées par la Société française de photographie. Elles ont été récemment inventoriées, classées et reconditionnées. L'étude du Journal de Gimpel a permis d'enrichir leur connaissance et l'analyse des archives du journal L'Illustration a offert la possibilité d'étudier pour la première fois les liens entre la photographie originale et sa publication dans la presse.

L'exposition présente environ 180 photographies – autochromes et plaques de projection, ses images seront mises en rapport avec les extraits de L'Illustration.

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Enseigne lumineuse. Photo Muget, 28 novembre 1925
© Léon Gimpel / Photo Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay

Cette présentation permet de rendre hommage au travail de Léon Gimpel mais aussi de valoriser, de façon exceptionnelle, une pratique de la photographie très populaire en son temps mais aujourd'hui oubliée ; les séances de projection de plaques lumineuses étaient, au début du XXe siècle, aussi courues que celles des premiers films du cinématographe. À côté de la présentation des plaques de projection et des autochromes, environ 150 images sont projetées, en boucle.

Commissaires
Thierry Gervais, éditeur de la revue Etudes photographiques et membre de la SFP, Dominique de Font-Réaulx, conservateur au musée d'Orsay

En collaboration avec la Société française de Photographie
Avec le soutien de Neuflize Vie

Publication
Léon Gimpel (1873-1948). Les audaces d'un photographe
Collectif, sous la direction de Thierry Gervais et Dominique de Font-Réaulx
Musée d'Orsay / 5 Continents Editions
40 €

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Léon Gimpel Autoportrait au Palais de Glaces de l'Exposition universelle© DR - SFP

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Léon Gimpel Place de la Madeleine un dimanche matin© DR - SFP

Exposition "Mouvement MADI International, Buenos Aires 1946-Paris 2008"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
du 17 janvier au 2 avril 2008
du lundi au vendredi de 11h à 19h
vernissage le mercredi 16 janvier à 18h30 en présence des artistes

Commissaires Jean Branchet et Anne Husson
Exposition co-organisée avec Orion Centre d'Art Géométrique MADI
Catalogue : 15 euros

Dans l'effervescence de l'après-guerre, les mouvements artistiques étaient nombreux. Le Mouvement MADI, créé par Carmelo Arden Quin en 1946 à Buenos Aires, se situait dans la sphère de l'art géométrique avec un apport primordial consistant dans la recherche de la polygonalité de l'oeuvre, le rejet de la forme traditionnelle qui enferme systématiquement le tableau dans le rectangle d'un « cadre ». A ce principe fondamental de polygonalité, il convient d'ajouter ceux de ludicité, d'inventivité, de liberté dans le choix des matériaux, des techniques, tout en restant dans le domaine de la géométrie et des aplats de couleurs.

Des artistes décrivent la poésie du monde, d'autres ses drames, certains peignent la réalité. Ils sont gestuels ou formalistes. Ils veulent apporter un message au monde, avoir une action dans le domaine social ou politique... Les artistes MADI veulent tout simplement créer une oeuvre pure, ne signifiant rien, n'ayant aucun message à délivrer, une oeuvre qui n'existe que par elle-même, qui soit le résultat du « Jeu majeur » de la créativité et de la sensibilité comme toute musique détachée d'une description.
Jean Branchet, co-commissaire de l'exposition
(extrait du catalogue, novembre 2007)

artistes sur :
http://www.mal217.org/agenda/newsletter/01-07.pdf

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-22:00] Exposition "Ou les étranges affinités électives" de RAÂK et GERARD SENDREY
Location:
Espace Lucrèce d'Art Contemporain
16, rue Salneuve
75017 Paris
M° M° Gare SNCF Pont Cardinet, Malesherbes, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 43 80 21 67
Mobile : +33 (0)6 86 10 36 70
Fax : +33 (0)1 43 80 21 67
Mail : esp.lucrece@wanadoo.fr
Internet Site : espace.lucrece.online.fr
Description:
Vernissage le 26 mars de 17h à 22h
Brunch le 29 mars de 10h30 à 18h
Exposition du 24 mars au 19 avril 2008

Exposition "Ou les étranges affinités électives" de RAÂK et GERARD SENDREY
Exposition "Ou les étranges affinités électives" de RAÂK et GERARD SENDREY


[18:00] Clôture de l'Expo "TOXIC- Zone T Secteur 183"
Location:
Galerie De Bejarry
22, rue Milton
75009 Paris
M° Saint-Georges, Pigalle, Anvers, Notre-Dame-de-Lorette, Cadet
France
Mobile : +33 (0)6 77 00 20 36
Internet Site : www.debejarry.fr
Description:
Les galeries parisiennes ARTCOUR et DE BéJARRY exposeront simultanément l'oeuvre de TOXIC sous le titre de «TOXIC : ZONE T SECTEUR 138 ».

L'artiste

New-yorkais, TOXIC est né en 1965 dans le Bronx. C'est un artiste au style très identifiable, caractérisé par des oeuvres très colorées dans lesquelles les lettres se perdent. Proche de BASQUIAT & RAMMELZEE avec lesquels ils constituent les « Hollywood Africans » qui deviendra d'ailleurs le titre d'un célèbre tableau de BASQUIAT de 1983 conservé au Whitney Museum. Il a travaillé de longues années aux côtés de A ONE et il a passé plus de dix ans à Paris où il a notamment peint un mur pour le décor du film « TAXI ». De nombreuses expositions en galerie à New York puis en Europe où il vit encore (entre la France et l'Italie) lui ont été consacrées. Il faisait évidemment partie le 18 février dernier, de la vente inédite d'ARTCURIAL entièrement dédiée à l'art graffiti.

Judith HALFON
82 rue d'Amsterdam, 75009 Paris
(+33) 6 11 03 16 84 / (+33) 9 71 76 24 19
www.urbandreamers.fr

[18:00] Expo autour du cochon à Paris
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie9.paris.fr
Description:
27 mars - 3 avril
Vernissage 26 mars

En avant première du Festival "Paris fait sa comédie"
Les cochons de Jean-Claude Dreyfus
Parmi plus de 5000 pièces, l'acteur a sélectionné celles qui présentent un caractère rare ou unique.
Quelques prêts d'oeuvres demandés par Jean-Claude Dreyfus complètent cet ensemble.
les cochons de Tiphaine participeront aussi à cette manifestation

[18:00-20:30] Exposition collective "Nature encadrée"
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Salles E.M. Sandoz et M. David-Weill

Exposition du 27 Mars au 5 Avril 2008 de 14h à 19h
Vernissage le mercredi 26 Mars 2008 de 18h à 20h30

Calina PANDELE YTTREDAL (Norvège) peinture, installation
Gosia BOJKOWSKA (Suède) sculpture
BERRY-MAUDUIT (France) monographie et oeuvres récentes
Brigitte HEMPEL (Allemagne) photographie
Anne DE GEER (Suède) graphisme et Ann SCHAUMBURGER (Etats-Unis) peinture
KAM Sungwon (Corée) peinture, installation
Nicolas ALQUIN, Florence VASSEUR, Lee Jin WOO :
Fondation Charles Oulmont : peinture, sculpture

Nature encadrée
http://www.goethe.de/ins/fr/par/kue/bku/fr3052557.htm

Calina Pandele Yttredal "Flotter dans l'espace"
Calina Pandele Yttredal a enseigné, entre autres, à l'Institut d'études supérieures artistiques d'Oslo. Elle est l'auteur de livres de spécialité, concernant la couleur, la lumière et le design, publiés aux éditions Gyldendal à Oslo.
pandele@online.noWeb:
www.calinayttredal.com

Brigitte HEMPEL
=>
http://www.goethe.de/ins/fr/par/kue/bku/fr3052557.htm

[18:00] Exposition de Philippe Lemeur
Location:
L'Oeil du Huit
8, rue Milton
75009 Paris
M° Pigalle, Saint-Georges, Notre-Dame-de-Lorette, Cadet
France
Phone : +33 (0)1 40 23 02 92
Fax : +33 (0)1 40 23 02 92
Mail : oeilduhuit@wanadoo.fr
Internet Site : www.oeilduhuit.com
Description:
du 25 mars au 13 avril 2008
VERNISSAGE LE MERCREDI 26 MARS À PARTIR DE 18H
DÉCROCHAGE EN MUSIQUE LE 13 AVRIL À 17H

[18:00-21:00] Exposition de Terike Haapoja et Anu Pennanen
Location:
Institut finlandais
Centre culturel de la Finlande à Paris
60, rue des Ecoles
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Saint-Michel, Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 51 89 09
Fax : +33 (0)1 40 46 09 33
Mail : info@institut-finlandais.asso.fr
Internet Site : www.institut-finlandais.fr
Description:
Terike Haapoja : Communauté
Anu Pennanen : Territoires humains

Vernissage en présence des artistes mercredi 26 mars 2008 de 18h à 21h
Expositions du 27 mars au 18 avril 2008

Dans le cadre du programme Printemps (im)médiat ! de l'Institut finlandais, consacré aux nouveaux médias, et de 100% Finlande en France, Printemps 2008.

http://institut-finlandais.asso.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=376&Itemid=

http://institut-finlandais.asso.fr/images/stories/tapahtumakuvat/printemps2008/invites.pdf

[18:00-21:00] Exposition du collectif "Work on Stage" mené par Claire Dehove et Cleo Laigret
Location:
Espace Synesthésie
15, rue Denfert-Rochereau
93200 Saint-Denis
M° Saint-Denis - Porte de Paris
France
Phone : +33 (0)1 42 71 95 67
Fax : +33 (0)1 42 71 95 67
Internet Site : www.synesthesie.com
Description:
"Work on stage" : collectif mené par Claire Dehove et Cléo Laigret

Du mercredi 26 mars au samedi 17 mai 2008
du mardi au samedi / 14h-18h et sur rendez-vous
La soirée de vernissage, le mercredi 26 mars 2008, sera rythmée par deux performances multimédia à 19h30 et 20h15, avec Frédéric Maragnani et Crystal Shepperd-Cross.

http://wos.synesthesie.com

Work on Stage/WOS est un projet et un collectif initiés par Claire Dehove en 2002, en lien avec des entreprises.

A l'issue de sa résidence sur les plateaux d'écoute du Service des Relations Clients de Canal+ situés à Saint-Denis, WOS investit l'espace d'exposition Synesthésie du 26 mars 2008 au 18 mai 2008.

Le collectif propose une mise en espace fondée sur des analogies avec l'univers de l'entreprise, un espace de documentation (comprenant la Table Sandwich conçue par les Dig Designers) ainsi que des projections à partir du site Internet élaboré par WOS en lien avec ses interventions en entreprises : le Bureau Virtuel WOS
(http://wos.synesthesie.com). Cet outil interactif développé par Synesthésie est également mis en ligne dans son Centre d'Art Virtuel (http://cav.synesthesie.com).

La principale activité de WOS consiste à produire des Hypothèses qui interrogent les processus de construction et de transformation des espaces, leurs fonctions et leurs fictions. WOS s'insère notamment dans les entreprises en questionnant les dispositifs de travail, conçus ou non par le collectif. Il privilégie le repérage des moments suspendus et improductifs de la vie professionnelle. Il formule ses Hypothèses à partir des usages et du quotidien dans l'entreprise dont il extrait mouvements, sons, paroles et situations générés par les employés. Les Hypothèses donnent lieu à de courtes Séquences audio-visuelles dans lesquelles ces événements se transforment dans des agencements graphiques et textuels. Unités minimales autonomes, ces Séquences se multiplient et constituent différents possibles d'échappée du réel. Elles font échec aux “stories“ du “Nouvel Ordre Narratif“ qui caractérise les stratégies les plus sophistiquées du neo-management. Elles sont activées dans le Bureau Virtuel WOS qui servira également aux performances qui auront lieu à Synesthésie et à la Biennale d'Art Contemporain de Rennes.

Le soir du vernissage à Synesthésie, Frédéric Maragnani, metteur en scène et Crystal Shepperd-Cross, actrice, proposeront en effet deux performances multimedia prenant appui sur le Bureau Virtuel WOS et constituant un aboutissement du processus artistique de WOS en lien avec les espaces de travail.

WOS sera également présenté, du 15 mai au 20 juillet 2008, à la Biennale d'Art Contemporain Valeurs Croisées de Rennes. L'historique de la résidence à Saint-Denis ainsi que le premier numéro de la revue Théoriques de Synesthésie (portant sur « Les contradictions du travail à l'ère du global ») figureront dans le dispositif présenté par WOS pendant la Biennale.

Membres de Work on Stage : Claire Dehove, Cleo Laigret, Sarah Dehove, DIG/Olivier Bouton, Sylvia Fredriksson, David Geffard, Pascal Loddo, Frédéric Maragnani, Crystal Shepperd-Cross, Jean-Baptiste Verguin.

Production: Synesthésie, Centre National des Arts Plastiques (Ministère de la Culture), Dicream (Centre National de la Cinématographie), Cie Travaux Publics, Canal+.

[18:30] Exposition de "Zeliox et Redskaw" et Constance Bernard
Location:
Maison du Citoyen et De la Vie Associative
16, rue du Révérend Père Lucien Aubry
94120 Fontenay-sous-Bois
M° RER A Fontenay-sous-Bois
France
Phone : +33 (0)1 49 74 76 90
Fax : +33 (0)1 49 74 76 92
Mail : mdcva@fontenay-sous-bois.fr
Internet Site : www.mdcva.fontenay-sous-bois.fr
Description:
Zeliox et Redskaw
Du 26 mars au 5 avril - Vernissage le 26 mars à partir de 18h30

Constance Bernard
Du 26 mars au 5 avril - Vernissage le 26 mars à partir de 18h30



[19:00] Exposition "Vidéo'appart"
Location:
Galerie Itinerrance
24 bis, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 16 62
Mail : contact@itinerrance.fr
Internet Site : www.itinerrance.fr
Description:
EXPOSITION D'ART VIDEO DANS DES APPARTEMENTS PRIVES

du 26 mars au 13 avril 2008
Ouvert à tous sur inscription sur le site
http://www.video-appart.fr

14 appartements, 52 artistes, 16 nationalités et Paris comme parcours

Avec les vidéos de :
Billeneeve, “Silencia”
3 rue Turbigo 75001 Paris Circuit Centre : du 3 au 6 avril

Daisuke Nagaoka, “Dreaming” “Road to the other”
85 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris Circuit Centre : du 3 au 6 avril

Implanté au coeur de Paris du 26 mars au 13 avril 2008, Vidéo'appart est un événement itinérant insolite reliant des artistes vidéastes internationaux à des lieux alternatifs d'exposition : des appartements privés parisiens. Pour sa seconde année d'existence.

Video'appart a gardé sa vocation originale, montrer l'art vidéo au grand public, créant une proximité entre l'art, le public, le lieu et les artistes. Vidéo'appart est composé de 3 circuits d'expositions. Chaque semaine un circuit d'adresses de 5 appartements est indiqué au public. Dans chaque appartement une ou plusieurs installations vidéo sont présentées par un guide et/ou l'artiste. La visite de l'exposition Vidéo'appart tient ainsi de la promenade urbaine. Vidéo'appart Commissaire: Indira Tatiana Cruz

VIDEO'APPART : ouverture des portes de 15h à 20h + une nocturne

Les artistes et un(e) médiateur vous attendront dans chacun des appartements

Voir les détails dans le déplient (programme PDF) attaché.

Circuit Sud : du 27 au 30 mars

Circuit Centre : du 3 au 6 avril

Circuit Ouest : du 10 au 13 avril

VERNISSAGE : 26 mars à 19h

http://yukikokawase.free.fr/VideoAppart-logo.gif

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080326_videoappart.pdf

[19:00] Exposition de Fred Stein
Location:
Aquarium de Paris - Cinéaqua
Aquarium du Trocadéro - Restaurant Ozu
5, avenue Albert De Mun
Jardins du Trocadéro
75016 Paris
M° Iéna, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 40 69 23 23
Fax : +33 (0)1 40 69 23 01
Mail : info@cineaqua.fr
Internet Site : www.cineaqua.com
Description:
http://www.fredstein.com

[19:00] Exposition de ZHANG YUXIN, peintures récentes
Location:
Galerie Akié Arichi
26, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)9 51 46 51 14
Fax : +33 (0)1 40 27 94 88
Mail : galeriearichi@hotmail.com
Internet Site : www.galeriearichi.com
Description:
Vernissage le 26 Mars 2008
Du 27 Mars 2008 au 26 Avril 2008
mardi-vendredi 14h30-19h, samedi 14h30-18h

[19:00-22:00] Vernissage de MICHEL FRAILE
Location:
Restaurant Le Nomad's
12/14, rue du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Opéra, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 60 47 21
Fax : +33 (0)1 42 60 13 31
Mail : contact@nomadsparis.com
Internet Site : www.nomadsparis.com
Description:
du 10 mars au 4 avril

Michel Fraile est un passionné. Son éclectique parcours d'enseignant, d'auteur, de “chineur” professionnel et de photographe fait de lui un personnage aux multiples facettes: adaptable, curieux, insatiable.
Son regard partout se pose, parfois avec humour, toujurs avec tendresse. Dans son univers, la photographie demeure une trame continue, dans son propre parcours comme dans l'intérêt qu'il porte aux êtres qui croisent son chemin.
Au fil de ses voyages, il construit sa vision du territoire humain et élabore ainsi l'image d'une nature humaine sensible et fragile, qui parfois bouscule nos schémas…





[20:00-23:30] Election de Miss Pole Dance France 2008 et Miss Princess Pink 2008
Location:
New Pink Paradise
36, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 58 36 19 20
Mobile : +33 (0)6 34 57 40 19
Fax : +33 (0)1 58 36 19 21
Mail : events@pinkparadise.fr
Internet Site : www.pinkparadise.fr
Description:
Election de Miss Pole Dance France 2008 et Miss Princess Pink 2008

[20:00] Soirée de remise du Prix de la Closerie des Lilas 2008
Location:
Closerie des Lilas
171, boulevard du Montparnasse
75006 Paris
M° Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 40 51 34 50
Mail : closeriedeslilas@orange.fr
Internet Site : www.closeriedeslilas.fr
Description:
Soirée de remise du Prix de la Closerie des Lilas 2008






[22:00-23:30] Soirée officielle de lancement "only for DJ's volume 4"
Location:
Les Bains Paris
Les Bains Douches
7, rue du Bourg l'Abbé
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 07 07
Mail : contact@lesbains-paris.com
Internet Site : www.lesbains-paris.com
Description:
Sur invitation uniquement - dès 22h - Open bar 22h/23h30

POPOF (SKRYPTOM/AFU LTD – PARIS)
JULIAN JEWEIL (SKRYPTOM – MARSEILLE)
ALEX GOPHER (GO 4 MUSIC – PARIS)
LLORCA (FCOM, BRIQUE ROUGE – PARIS)

Invitation à imprimer :




18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés