Saturday, March 29, 2008
Public Access


Category:
Category: All

29
March 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 29 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  15ème Festival Exit 2008
Location:
Maison des Arts et de la Culture de Créteil
Place Salvador Allende
94000 Créteil
M° Créteil - Prefecture
France
Phone : +33 (0)1 45 13 19 19
Mail : mac@maccreteil.com
Internet Site : www.maccreteil.com
Description:
du 28 mars au 6 avril

Du 28 mars au 6 avril, à la faveur du 15e festival Exit, la Maison des Arts de Créteil accueille un riche ensemble de propositions artistiques ultra-contemporaines.

Exposition de Sylvester Engbrox
Location:
Galerie VivoEquidem
113, rue du Cherche-Midi
75006 Paris
M° Duroc, Falguière, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)9 61 26 92 13
Mail : galerie@vivoequidem.net
Internet Site : www.vivoequidem.net
Description:
Du 13 février au 29 mars
prolongation jusqu'au samedi 3 mai inclus

D'origine allemande, Sylvester Engbrox est un artiste aux talents multiples. D'abord photographe (il fut l'assistant de Larry Fink), il dirigea un temps un label indépendant de musique avant de revenir complètement à la peinture il y a deux ans. Son oeuvre révèle sa vision singulière du monde qui l'entoure. Sylvester Engbrox peint des toiles mettant en scène des personnages dans des décors élaborés et improbables. Les sujets sont des femmes vues au travers de leur nudité, parfois mélancoliques, souvent solitaires et observées par d'autres personnages. L'exposition-vente rassemble une dizaine de ses œuvres.

Artiste inclassable, Sylvester Engbrox peint des toiles révélant sa vision fantasmatique du monde qui l'entoure. Du 13 février au 29 mars, la galerie VivoEquidem nous permet de découvrir l'univers à part de ce peintre, au travers d'une exposition rassemblant plusieurs de ses toiles.

Les oeuvres de Sylvester Engbrox mettent en scène des personnages dans des décors élaborés et improbables. Les sujets sont des femmes vues au travers de leur nudité, parfois mélancoliques, souvent solitaires et observées par d'autres personnages. L'artiste puise son inspiration dans les images publiées dans la presse grand public ou sur Internet, images qu'il n'a de cesse de classer selon une typologie qui lui est propre. C'est de la confrontation entre ces images que naissent ses peintures.

D'origine allemande, Sylvester Engbrox est un artiste aux talents multiples. D'abord photographe (il fut l'assistant de Larry Fink), il dirigea un temps un label indépendant de musique avant de revenir complètement à la peinture il y a deux ans.

Présentées pour la première fois, ces oeuvres dont certaines suscitent sentiment d'étrangeté et impression de «voyeurisme», ont un sens que l'artiste laisse à chacun le soin d'imaginer. Résolument moderne, la peinture de Sylvester Engbrox est une des grandes découvertes de l'art actuel.

Jean-Luc Chalumeau, critique d'art, a présenté l'exposition le 12 février (vernissage) en présence de l'artiste et a préfacé un catalogue grand format, en version billingue (anglais et français). Il sera disponible à la galerie au prix de 16 euros. 50 exemplaires signés par l'artiste seront également mis en vente au profit de l'association au prix de 50 euros. Vous pouvez le réserver dès maintenant.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080212_Sylvester_Engbrox.pdf

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
Musée d'Orsay
Galerie de photographie

12 février - 27 avril 2008
Horaires : Tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi de 9h30 à 21h45

Tarification : Droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit et dimanche : 5,5 €

Bénéficiaires du tarif réduit : les visiteurs âgés de 18 à 30 ans et les familles nombreuses. Le jeudi soir, tarif réduit pour tous et gratuité pendant six mois pour les 18-25 ans.

Conférences : Vérités et mensonges : naissance du photo-reportage, en partenariat avec l'Agence Magnum, 13, 20 mars et 3 avril 2008 à 18h30 (entrée libre).

Visites avec conférencier : les jeudis à 19h30, du 21 février au 17 avril 2008.

Aujourd'hui méconnu, Léon Gimpel fut pourtant un célèbre photographe amateur de la Belle Epoque, grâce notamment à son travail pour le journal L'Illustration. Il laisse libre cours à sa curiosité en réalisant des reportages pour la presse et en concevant des séries destinées à la vulgarisation scientifique. Animé d'une insatiable curiosité technique, il essaye de pousser au plus loin les possibilités du médium. Sa pratique amateur devient alors virtuose : il enregistre en noir et blanc la foudre qui s'abat sur la tour Eiffel, l'évolution d'un Paris nocturne qui s'éclaire désormais à l'électricité ou encore la vision en plongée que les premiers aviateurs perçoivent de leurs nouveaux engins.

En 1907, Gimpel est associé à la présentation de l'autochrome, premier procédé commercialisé de photographie en couleurs, dans les locaux de L'Illustration. Il en exploite de façon magistrale les possibilités, réalise des reproductions en couleurs de paysages de montagne, d'éclairages de façades ou de scènes de la vie parisienne, magnifie en somme l'univers chatoyant de la Belle Epoque.

L'exposition rassemble autochromes et tirages sur papier, mais également des plaques de projection utilisées pour des séances alors aussi populaires que celles des premiers films du cinématographe.

En 1907, il organise la présentation de l'autochrome dans les locaux de L'Illustration. Mis au point par les frères Lumières, l'autochrome est le premier procédé industrialisé et commercialisé de photographie en couleurs. Non seulement Gimpel exploite l'autochrome, mais il en accélère la sensibilité pour enregistrer en couleurs des moments fugaces ou des sujets peu lumineux : des scènes de la vie parisienne, des éclairages de façades et des paysages de montagne deviennent autant de possibilités iconographiques pour le photographe qui rend grâce à l'univers coloré et chatoyant de la Belle Époque.

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
La Foule s'écoulant sur le parvis Notre-Dame après le passage du cortège de la mi-carême (vue prise de Notre-Dame), 3 mars 1910
© Léon Gimpel / Photo Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay

Gimpel travaille pour le journal L'Illustration à partir de 1904 ; l'association entre le photographe et l'hebdomadaire dure trente ans. L'essentiel de ses images publiées représente une actualité de proximité, mais il joue également les « envoyés spéciaux » et couvre notamment la venue des souverains russes à Cherbourg ou le célèbre meeting aérien de Bétheny. À cette occasion, Gimpel s'embarque à bord d'un dirigeable et photographie l'évolution des pionniers de l'aviation de haut en bas. À partir de cette date, le photographe adopte régulièrement le mode de la vision en plongée qui devient un véritable style dans son traitement de l'actualité pour la presse illustrée.

Grâce au don de sa femme, les photographies de Léon Gimpel sont conservées par la Société française de photographie. Elles ont été récemment inventoriées, classées et reconditionnées. L'étude du Journal de Gimpel a permis d'enrichir leur connaissance et l'analyse des archives du journal L'Illustration a offert la possibilité d'étudier pour la première fois les liens entre la photographie originale et sa publication dans la presse.

L'exposition présente environ 180 photographies – autochromes et plaques de projection, ses images seront mises en rapport avec les extraits de L'Illustration.

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Enseigne lumineuse. Photo Muget, 28 novembre 1925
© Léon Gimpel / Photo Patrice Schmidt, Paris, musée d'Orsay

Cette présentation permet de rendre hommage au travail de Léon Gimpel mais aussi de valoriser, de façon exceptionnelle, une pratique de la photographie très populaire en son temps mais aujourd'hui oubliée ; les séances de projection de plaques lumineuses étaient, au début du XXe siècle, aussi courues que celles des premiers films du cinématographe. À côté de la présentation des plaques de projection et des autochromes, environ 150 images sont projetées, en boucle.

Commissaires
Thierry Gervais, éditeur de la revue Etudes photographiques et membre de la SFP, Dominique de Font-Réaulx, conservateur au musée d'Orsay

En collaboration avec la Société française de Photographie
Avec le soutien de Neuflize Vie

Publication
Léon Gimpel (1873-1948). Les audaces d'un photographe
Collectif, sous la direction de Thierry Gervais et Dominique de Font-Réaulx
Musée d'Orsay / 5 Continents Editions
40 €

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Léon Gimpel Autoportrait au Palais de Glaces de l'Exposition universelle© DR - SFP

Exposition "Léon Gimpel (1873-1948) : Les audaces d'un photographe"
Léon Gimpel Place de la Madeleine un dimanche matin© DR - SFP

Exposition de Michel Haillard
Location:
Galerie Omagh
21, rue de Miromesnil
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 02 88
Fax : +33 (0)1 42 66 34 50
Mail : contact@galerieomagh.com
Internet Site : www.galerieomagh.com
Description:
14 mars - 18 avril 2008
Du lundi au samedi 11h-13h et 14h-19h
Vernissage en présence de l'artiste Jeudi 13 mars de 18h à 22h

Peaux d'autruche ou d'alligator, cornes de zébu, dents de phacochère ! Bienvenue dans l'univers décalé et hors normes de Michel HAILLARD.
Ce créateur de mobilier, à l'originalité débridée, vous propulse dans un monde fantastique, baroque et tribal, bravant les tabous et les effets de mode.

Dans sa prochaine exposition, Michel HAILLARD nous présente ses nouvelles oeuvres. Toutes uniques, fruit d'un savant mélange des matières les plus nobles et les plus précieuses, elles révèlent une puissance créative sans aucun précédent.

Admirées, parfois détestées, ses œuvres ne peuvent laisser indifférent. Vecteurs de sensation, d'émotion et de rêve, elles bousculent notre imaginaire.

Les meubles de Michel HAILLARD sont des créations d'un design baroque, exotique et paradoxal.
Véritables sculptures, les fauteuils, commodes et autres méridiennes de
Michel HAILLARD associent parfaitement esthétique et fonctionnel. Les fauteuils sont des trônes de chefs de tribu, les commodes sont des écrins pour des documents ou objets précieux et secrets...
Ses matières, Michel HAILLARD les collectionne depuis des années, au hasard de ses explorations et de ses recherches. Il combine le naturel incontestable de ses matériaux
- cornes ou os d'origines diverses, peaux d'antilope, de crocodile, de zèbre etc. -
au raffinement du bronze, ambre ou cristal.

Pour partir à la rencontre de ses créations inclassables, un ouvrage vient de lui être consacré, introduit par Philippe STARCK.

"Se battre, toujours se battre.
La vie de l'animal sauvage est terrible.
Non pas se battre pour survivre
au contraire, se battre,
se battre pour se faire attraper,
trucider, tanner, écailler,
empailler, pour finir en les plus beaux canapés du monde.
Les canapés et fauteuils de Michel Haillard
Moi-même, j'hésite..."
PHILIPPE STARCK

Michel Haillard Sofa BADMAN
Sofa BADMAN

Michel Haillard Lampadaire_OMON
Lampadaire ÔMÔN

Expo vente de Printemps BOUCHE A OREILLE
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
BOUCHE A OREILLE a le plaisir de vous retrouver pour la session de printemps

Vendredi 28 mars de 17h à 22h (nocturne)
Samedi 29 mars de 11h à 20h
Dimanche 30 mars de 11h à 19h

40 créateurs: mode, accessoires, déco, bijoux...

ENTRÉE LIBRE / Bar Resto éphémère
Samedi 29 mars 14h00 : DEFILE DE MODE
avec Egérie Accessoires

Jessica Elan
BOUCHE A OREILLE
expo-ventes de Créateurs
06 17 68 00 60
www.bouchaoreille.com


Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Galerie François 1er

9 octobre 2007 > 13 avril 2008
mardi-samedi de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, fermé lundi et jours fériés

entrée 5€ / tarif réduit 3,5€

Un personnage, un acte, une mémoire. Immenses, ardents, combatifs, les héros, depuis l'Antiquité et jusqu'à aujourd'hui, vivent essentiellement dans l'imaginaire des peuples. Modèles pour l'avenir mais aussi miroirs de notre passé, ils ont, au cours des siècles, changé d'étoffe et de valeurs, tout en subissant la concurrence du sage, du saint, du grand homme ou de la star.
L'exposition Héros, d'Achille à Zidane propose un parcours dans l'imaginaire occidental.

Qu'y a-t-il de commun entre Superman, l'homme d'acier et Roland, le preux médiéval ? Entre le résistant Jean Moulin et Achille, légendaire combattant de la guerre de Troie ? Rien, sinon une volonté, un engagement physique total,
une action à la fois violente et miraculeuse, destinée à sauver une communauté en péril. L'héroïsation, par la publicité d'exploits réels ou fictifs, est néanmoins nécessaire. Elle isole les héros, les grandit, puis nourrit le culte dont ils sont l'objet, et fait résonner - plus ou moins longtemps - leurs noms dans les mémoires.

Comme le rappelle André Malraux :« Il n'y a pas de héros sans auditoire » (L'Espoir, 1937). Ainsi tout héros est-il le produit d'un discours : c'est en suivant ce fil rouge que l'exposition explore l'imaginaire occidental. Le terme de héros est aujourd'hui galvaudé et polysémique et les héros sont multiples : certains sont uniques et vénérés secrètement, d'autres sont célèbres et connus de tous, et leurs noms s'inscrivent dans des panthéons parfois fugaces. Si le poète construisait les héros anciens, l'historien les démocratise afin qu'ils incarnent toute la nation, avant que les professionnels des médias (journalistes, cinéastes, publicistes, créateurs de jeux) ne mondialisent aujourd'hui des personnages devenus composites.
Les figures choisies illustrent la fabrique héroïque, son cheminement, ses vecteurs, ses éclipses et ses invariants. Achille, Héraclès, Thésée, saint Martin, Roland, Lancelot, Condé, Napoléon, Vercingétorix, Jeanne d'Arc, Jean Moulin, De Gaulle, Lucie Aubrac,
Che Guevara, Jimi Hendrix, James Bond, Superman, Zidane, voici quelques êtres exceptionnels magnifiés par la parole, le texte et l'image.
Les collections de la BnF permettent d'illustrer les différents vecteurs d'héroïsation et la variété de leurs supports : vases antiques, sculptures, monnaies, manuscrits, incunables, livres, estampes, jeux de cartes, imagerie populaire, photographies, affiches, presse, musique, films, objets dérivés, jeux vidéo, etc. Ouverte avec la figure de Gilgamesh, roi-héros de la première épopée connue, l'exposition comprend trois parties : la première consacrée au héros aristocratique, produit de la culture occidentale des élites, de l'Antiquité au siècle des Lumières ; la seconde au héros national et à sa construction en France à partir de la Révolution et jusqu'à la Libération ; la dernière à l'éclatement, depuis 1945, du modèle en neuf familles héroïques dans un univers mondialisé.

Des pièces prestigieuses ou étonnantes
Parmi les pièces les plus prestigieuses ou étonnantes, le visiteur pourra admirer, au sein du parcours : deux amphores en céramique attique à figures noires montrant, l'une le combat d'Héraclès contre Géryon, la seconde celui de Thésée terrassant le Minotaure, un médaillon d'or (nikètèrion) du Trésor de Tarse, frappé de la tête d'Héraclès coiffée de la léonté, avec les traits d'Alexandre le Grand, un lécythe avec Achille traînant le corps d'Hector (musée du Louvre), des manuscrits médiévaux enluminés (Chroniques françaises, Renaut de Montauban, Lancelot du Lac), dont un manuscrit persan sur la vie légendaire d'Eskandar (Alexandre).
Un incunable sur vélin de 1496 est consacré à La Vie et Miracles de Mgr sainct Martin.
Deux monumentales gravures des Batailles d'Alexandre d'après les tableaux de Charles Le Brun célèbrent la gloire de Louis XIV, la pompe funèbre du Grand Condé.
Parmi les pièces remarquables de l'exposition figurent aussi des dessins de Jacques-Louis David, des estampes et gazettes révolutionnaires (Serment du Jeu de Paume, Mort de Bara, Passage du pont d'Arcole), un manuscrit autographe du texte de l'Hymne des Marseillois par Rouget de Lisle, une scène légendaire de Napoléon saluant un grognard reproduite en papier peint, des caricatures, le Retour de Russie de Géricault,
des planches des Désastres de la guerre de Goya, les Notes prises sur place par Victor Hugo lors des funérailles de l'empereur en 1840, des ouvrages de Michelet, Lavisse, des manuels scolaires, des bons points, des objets du culte johannique, une affiche de Grasset pour Sarah Bernhardt dans le rôle de Jeanne d'Arc. Un tableau allégorique de Meissonier sur le Siège de Paris (1870- 1871) est prêté par le musée d'Orsay.
Pour les périodes plus récentes, un éclairage particulier s'attache à la mutation de la posture du soldat, du héros partant à l'assaut, au poilu dans la boue des tranchées, ainsi qu'à la concurrence des héros dans l'entre-deux-guerres.
Les manuscrits de Vol de nuit de Saint-Exupéry et de Premier Combat de Jean Moulin, ainsi que le discours de Malraux pour le transfert des cendres de Moulin au Panthéon, les dernières lettres de Joseph Epstein (colonel Gilles) à sa femme et son fils (collection Georges Duffau) sont des illustrations emblématiques du héros combattant et du résistant. Les héros multiples d'aujourd'hui sont appréhendés à travers des médias divers : affiches, photographies, journaux, BD, albums d'images à coller, jeux vidéo, tableaux, livres, disques, jouets...
Odile Faliu

Exposition "Héros, d'Achille à Zidane"
Le tournoi de Sorelois. Lancelot du Lac. France, XVe siècle © BnF/Dép. Manuscrits

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-17:00] 10 artistes / 10 chambres d'hôtel
Description:
Formule 1 Marne-La-Vallée Collégien - Les Portes de la forêt - 77090 Collégien - à 30 min. à l'est de Paris

Vernissage : vendredi 28 mars 2008 de 18h à 22h (sur invitation uniquement)
Samedi 29 mars 2008 de 10h à 17h : entrée libre

10 artistes invités à transformer en œuvres d'art 10 chambres d'hôtel : Benedetto Bufalino, Nelli David, Vincent Delmas, Camille Goujon, Sliman Ismaili, Pierre Labat, Stéphane de Medeiros, Simon Ripoll-Hurier, Lei Saito, Rengaw

Sélectionnés par un jury de professionnels du monde de l'art (Keren Detton, Sandrine Freeman, Céline Gaille, Lauranne Germond, Fanny Gonella, Matthieu Laurette, Emilie Renard), les artistes ont eu carte blanche pour s'approprier l'espace et le modifier.

Comment s'y rendre:
Par A4 de Paris: sortie Gretz-Tournan, direction Gretz-Tournan au 1er rond-point à gauche.
Par A10, A6 du Sud: prendre la Francilienne (A104), puis A4 direction Metz, sortie Gretz-Tournan
Par A1 du Nord: prendre la Francilienne (A104), direction Marne La Vallée, sortie Gretz-Tournan
En transports en commun: RER A jusque Torcy, Bus n°13 descendre à l'arrêt “les portes de la forêt”

Contact : stephane.goude@yahoo.fr



[11:45] Fête de l'arbre
Location:
Parc de Bercy
128, quai de Bercy
Rue Joseph Kessel
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion, Bercy
France
Internet Site : agenda.germainpire.info/redirect.php?link_id=23
Description:
Fête de l'arbre







[16:00-20:00] Dernière exposition: 186 000 fins par seconde
Location:
220 jours
11, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : 220days@gmail.com
Internet Site : 220jours.blogspot.com
Description:
Contacts: Elodie Royer & Yoann Gourmel
gb agency
20 rue Louise Weiss / 75013 Paris
T. 00 33 (0)1 5379 0713
www.gbagency.fr

[16:00-21:00] Vernissage de Boris Achour "IIIIIIIIIIII n°3"
Location:
Gilles Drouault galerie/multiples
Galerie de Multiples, GDM
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : contact@galeriedemultiples.com
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
Une photographie de Jiří Kovanda se remémorant sa plus ancienne joie.

Boris Achour a conçu pour la Galerie de Multiples : IIIIIIIIIIII, un projet spécifique se déployant tout au long de l'année 2008 et qui proposera chaque mois une œuvre nouvelle (éditée à 12 exemplaires + huit E.A.).
À l'image du travail de Boris Achour, les douze multiples formeront un ensemble formellement hétérogène mais recélant une cohérence souterraine, basée ici de manière plus ou moins évidente sur la notion se temporalité.

du mardi au vendredi : de 11h à 19h, samedi : de 14h à 19h et sur rendez-vous








[17:00-21:00] Vernissage de Claude Lévêque et Fayçal Baghriche
Location:
blank prospective art space
15, passage Sainte-Anne Popincourt
2, rue Nicolas Appert
75011 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart
France
Mail : contact@espaceblank.org
Internet Site : www.espaceblank.org
Description:
du 29 mars au 29 mai
sur rendez vous du mardi au vendredi de 14h à 19h

WHITE SPACE : Claude Lévêque
blank est heureux de présenter un diptyque inédit de Claude Lévêque, Impasse Charles Perrault (soutien galerie Kamel Mennour, Paris)

« Deux images issues de mes observations sont perçues comme deux peintures hyperréalistes en vis-à-vis. L'aspect peinture sur toile tendue sur châssis accentue l'objectivité contradictoire des situations. Une des images présente une impasse du Havre au trottoir encombré de déchets domestiques, avec un graffiti accentuant la réalité des lieux où se distingue une plaque de rue rendant hommage à Charles Perrault, l'auteur des célèbres contes. L'autre image présente un cimetière de camions de la région de Nevers, au milieu duquel un autocar de transport scolaire est venu s'échouer, autre vision antinomique entre l'âge tendre en mouvement et l'anéantissement. » C.L.

BLACK SPACE : Fayçal Baghriche
Fayçal Baghriche est né en 1972, il vit et travaille à Paris. Diplômé de la Villa Arson, Nice, Il a participé à la création du collectif Le Commissariat. Il est aujourd'hui directeur de la galerie Léo Scheer, Paris. Il présente sa vidéo Point ligne et particules ainsi qu'une nouvelle pièce réalisée à partir d'une réglette de néon.

« Les deux pièces sont le résultat d'une action simple et minime, un geste nonchalant appliqué sur des tracés déjà établis : La ligne de chemin de fer et les réglettes de néon standardisées. Dans Point, ligne et particules, je bombe un train à l'arrêt, lorsque celui-ci démarre, se dessine une ligne; dès qu'il prend de la vitesse, la peinture n'adhère plus à la surface, et un nuage de particules se diffuse dans l'air. Le film prend à contre pied la théorie des figures géométriques élémentaires selon laquelle une ligne droite est le produit d'une force appliquée dans une seule direction. Ici, la force unique qui crée le trait est exercée par le support lui-même et non par l'artiste. Mon action se limite à pointer un repère sur le train, lequel dessine sa propre forme, sa propre vitesse. » F.B.

[17:00-21:00] Vernissage de Patrick Cornillet "ANTRES"
Location:
Galerie Susan Nielsen
14, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 07
Mail : info@susannielsen.fr
Internet Site : www.susannielsen.fr
Description:
du 29 mars au 10 mai 2008
mar-sam 14h-19h

La galerie susan nielsen présente du 29 mars au 10 mai 2008 "ANTRES", une exposition personnelle de PATRICK CORNILLET. Le vernissage a lieu le samedi 29 mars de 17h à 21h en présence de l'artiste.









[18:00-21:00] Salon de Printemps de Dourdan
Location:
Dourdan
Dourdan
91410 Dourdan
M° RER C Dourdan, Dourdan - La Forêt
France
Internet Site : www.mairie-dourdan.fr
Description:
Centre culturel René Cassin
Rue des Vergers Saint Jacques

29 mars 2008 - 6 avril 2008
vernissage le Samedi 29 Mars à partir de 18h

[18:00] Soirée "Et Hop"
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
À l'occasion du lancement de la collection Et Hop aux éditions IMHO pour les parutions de Métrologie de Michel Fieux et de Désobéissance, bienvenue à la réunion 359 d'Éric Arlix retrouvez-nous :

à 18h
aux différentes sorties de la station de métro République pour des distributions de mouchoirs (« Aux larmes citoyens ») et de marque-pages.

à 19h
à la galerie Mycroft pour fêter le lancement de la collection Et Hop

[18:00-21:00] Vernissage d'Amy Granat, Mandla Reuter et Claudia Wieser
Location:
Galerie Carlos Cardenas
43, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Etienne-Marcel
France
Phone : +33 (0)1 48 87 47 65
Fax : +33 (0)1 48 87 47 65
Mail : info@galeriecarloscardenas.com
Internet Site : www.galeriecarloscardenas.com
Description:
"I/you grit my/your teeth"
Amy Granat
Mandla Reuter
Claudia Wieser

March 29 - April 30, 2008
Opening reception March 29 from 6 - 9 pm

Vernissage d'Amy Granat, Mandla Reuter et Claudia Wieser
Claudia Wieser
"Winternacht an der Partnach" (detail), 2008
Silver on photoprint, 14 x 20 cm

Cardenas Bellanger is pleased to present "I/you grit my/your teeth", an exhibition of three artists whose work flirts with a faint sense of anxiety brought about by structural instability (of materials, support, and processes) and a certain aesthetic austerity. All of the pieces in the exhibition, when material, are in tones of a reductive gray-scale, mimicking the binary nature of the physical and the psychological. As the title makes reference, there is a certain psychosomatic manifestation (gritting one's teeth) that can take place at the threshold of cognition; and the works in this exhibition collectively aim to attain a certain high-pitched frequency brought about by the quasi-reductive and recessive nature of these abstract representations of a pre-conscious state: white noise pregnant with the weight of its meaning, despite its non-objective nature.

The films, photograms and sound works of Amy Granat are ultimately about the existential nature of seeing (or hearing) and being; and reduce visual representation to its black & white brass tacks. By breaking down the different media of photography and the moving image via formal, and in some cases, chemical techniques, her work may be considered to be representations of the media themselves: photographs and films of how these analogue technologies function (and in many ways how our own perception acts as another layer of media). Primarily known for her installations of altered 16 mm films with sound (the artist has stated "whatever kind of assault you can make on film material, I've done"), for this exhibition she will be exhibiting 2 large-scale pieces from her "Wonderwheats" series: photograms which use her altered films as source material, and are once again layered with dark-room and formal processes similar to the way in which she alters her original films.

Mandla Reuter's installations and architectural interventions usually take the form of ephemeral modifications of institutional structures: gallery walls, lights, and doors can be altered, moved, or blocked to modify their function or access. His work examines the parameters that define the space of cultural production and their perception by the viewer, and acts as an agent subverting these power structures that underline and determine accepted behavior in these spaces, as well as what kind of experience we expect from these spaces. For this exhibition Reuter will cover a gallery wall with monochrome posters made from the 4-color offset printing process representing absolute black (100% of each of the cyan, magenta, yellow, and black colors in the process); and the diffusion from the gallery basement of a soundtrack of a popular film currently seen in nearby theatres.

Claudia Wieser's drawings, installations, and relief sculptures use abstract geometrical tropes and reflective materials to transcend a context of the purely rational or the simply representational. The resulting sensations can often have a dizzying Alice-in-Wonderland effect, where the viewer seems to confront decompositions of architectural space and varying representations of scale: from molecular-like symmetry and abstraction, to a classical modernist vocabulary of the flat picture plane, to representations of larger than life landscapes. For this exhibition Wieser will be installing a site-specific wallpaper abstraction, and will present a series of her silver-leaf abstractions on early 20th century landscape photographs.

Amy Granat (b. 1976) lives and works in New York. She is a co-founder of the "Cinema Zero" film and performance series, and has been included in numerous group and solo exhibitions including: le Confort Moderne in Poitiers, Mitterand + Sanz in Zurich, PS1 and the Sculpture Center in Long Island City, the Swiss Institute in New York, the CAPC in Bordeaux, the Palais de Tokyo and the Kadist Foundation in Paris. She has a solo exhibition at Basis in Frankfurt opening on March 28th, and is included in the 2008 edition of the Whitney Biennial.

Mandla Reuter (b. 1975) lives and works in Berlin, and has been included in numerous group and solo exhibitions including the Frankfurter Kunstverein, the Approach in London, Johan König and Jan Wentrup in Berlin, Neue Alte Brücke in Frankfurt, and will be included in the upcoming edition of the Site Santa Fe Biennial. He was awarded the Gasag Art Award in 2007.

Claudia Wieser (b. 1973) lives and works in Berlin, and has exhibited at Ben Kaufmann, Arndt + Partner and Carlier-Gerbauer in Berlin, Elisabeth Kaufmann in Munich, Eva Winkler in Frankfurt, Sikkema + Jenkins in NY, Patricia Low in Gstaad, Sies + Hoke in Dusseldorf, and has upcoming exhibitions at the Renwick Gallery in New York, Galerie Mezzanin in Austria, and at Zabludowicz Art Projects in London.

Special thanks to the Confort Moderne in Poitiers.

[18:00-21:00] Vernissage de Fadia Haddad et Daphné Bitchatch
Location:
Centre d'Art Contemporain Chanot
Centre d'Arts Plastiques Albert Chanot
33, rue Brissard
92140 Clamart
M° Gare SNCF de Clamart
France
Phone : +33 (0)1 47 36 05 89
Fax : +33 (0)1 47 36 05 89
Mail : cacc@clamart.fr
Internet Site : www.cacc.clamart.fr
Description:
Vernissage le 29 Mars 2008
Du 29 Mars 2008 au 27 Avril 2008
Mardi-Dimanche 14h-18h

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre Leguillon "FF-45 E-COMMERCE" (3)
Location:
France Fiction
6 bis, rue du Forez
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple
France
Phone : +33 (0)1 77 17 26 00
Mail : france.fiction@gmail.com
Internet Site : www.france-fiction.com
Description:
15 mars - 7 avril 2008

semaine 1 : Jean Prouvé
semaine 2 : Jacques Prévert, Pablo Picasso et/ou Germaine Duhamel
semaine 3 : Diane Arbus

Vernissage de Pierre Leguillon "FF-45 E-COMMERCE"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "WATER WORLD TOUR"
Location:
School Gallery
322, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 78 20
Mobile : +33 (0)6 13 50 78 87
Mail : olivier.schoolgallery@gmail.com
Internet Site : www.schoolgallery.fr
Description:
L'instrumentalisation de l'eau dans le monde vue par 8 artistes

« Il faut 9 litres d'eau potable pour faire 1 litre de Coca… le pompage des nappes pratiqué par leurs usines dépouille les pauvres du droit à se fournir en eau potable » Mars 2005 Le Monde Diplomatique

avec Arnaud Cohen
www.arnaudcohen.com

[18:00-21:00] Vernissages de Franck Scurti et Christoph Draeger
Location:
Galerie Anne de Villepoix
18, rue du Moulin Joly
75011 Paris
M° Couronnes, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 42 78 32 24
Mobile : +33 (0)6 15 12 19 35
Fax : +33 (0)1 42 78 32 16
Mail : info@annedevillepoix.com
Internet Site : www.annedevillepoix.com
Description:
+ Project room : Christoph Draeger

29 mars - 10 mai
mardi-samedi 10h-19h











[20:30] Finale de la coupe de la ligue : Lens / PSG
Location:
Stade de France
rue Jules Rimet
93216 Saint-Denis La Plaine Cedex
M° Saint-Denis - Porte de Paris, RER B La Plaine, RER D Stade de France
France
Phone : +33 (0)1 55 93 00 00
Fax : +33 (0)1 55 93 00 05
Internet Site : www.stadefrance.com
Description:
Finale de la coupe de la ligue : Lens / PSG

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés