Monday, May 5, 2008
Public Access


Category:
Category: All

05
May 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  Exposition "Blow-up. Images du nanomonde"
Location:
Réfectoire du Couvent des Cordeliers
Université Pierre et Marie Curie
15, rue de l'Ecole de Médecine
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 44 27 81 60
Internet Site : www.refectoire-cordeliers.fr
Description:
du 10 avril au 10 mai
Entrée libre, tous les jours, de 10h à 19h. (sauf vendredi 11 avril : fermeture exceptionnelle à 17h)

Programmée au Réfectoire des Cordeliers, du 10 avril au 10 mai 2008, l'exposition Blow-up. Images du nanomonde invite les visiteurs à découvrir un monde qu'on ne peut prendre en photo, ni même voir au microscope optique. Le Centre S3, centre de recherche de Modène (Italie) spécialisé dans les nanosciences et les nanotechnologies, a produit des instantanées de ce monde. La photographe Lucia Covi, passionnée par les détails de la matière, a travaillé avec les scientifiques pour saisir la beauté de ces images et les a fait briller sous une nouvelle lumière.
Blow up. Images du nanomonde a été imaginée et conçue par le Centre S3 de Modène (Italie) de l'Institut National de la Physique de la Matière (INFM-CNR). L'exposition est présentée à Paris par l'UPMC (Université Pierre et Marie Curie) avec le soutien de Magmanet, réseau d'excellence européen, et en partenariat avec le Collège des Universités de Paris et la mairie de Paris.
En parallèle à l'exposition, l'UPMC proposera une série de conférences qui permettra de mieux comprendre le nanomonde et de découvrir les nouvelles perspectives qu'il offre.

Conférences :
mercredi 16 avril : des nanoparticules pour fabriquer des liquides "magiques"
mardi 22 avril : nanomonde, les vertus cachées de l'or
mardi 29 avril : nanomagnétisme : l'approche moléculaire. Vers le stockage d'une information sur une molécule ?
mardi 6 mai : argiles, nanomatériaux de tous les temps

Foire de Paris 2008
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
du 30 avril au 12 mai

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00] Vernissage d'Hervé Perdriel "NATURES URBAINES"
Location:
Art Jingle Contemporary
31 ter, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 29 40 03
Mobile : +33 (0)6 18 09 66 95
Fax : +33 (0)1 40 29 90 51
Mail : stephane@artjingle.com
Internet Site : www.artjingle.com
Description:
Photographies contemporaines d'Hervé Perdriel

Exposition du 5 mai au 7 juin 2008
du lundi au vendredi de 11h à 19h30
le samedi et dimanche de 14h à 19h30

Hervé Perdriel nous invite dans cette exposition à un nouveau voyage à travers la ville et la mémoire individuelle et collective. Pour la première fois sera présentée au public sa série de portraits Pièces d'identité, mise en confrontation avec ses travaux photographiques sur l'architecture parisienne.

« Pièces d'identité fonctionne comme une mise en abîme, un jeu de piste, un puzzle : des visages, des portraits, se détachent, lumineux, sur un fond noir, appelant un regard à double distance. De loin, ce sont des portraits colorés, de près, se manifeste la « matière » dont ils sont faits : une sorte de patchwork de photos, de dimensions variables, dans un travail de composition subtil entre répétitions de motif, couleurs et formats. Pour chacun, Hervé Perdriel dresse le portrait intime, l'invisible « pièce d'identité » d'un personnage, fictif ou réel, dont nous découvrons ici quelque chose comme des visions intimes.

Que signifient ces images, ces paysages, ces objets, ces silhouettes, pour le sujet ainsi portraituré ? Pris au jeu, on imagine et recompose à l'envi ce que peut bien être la vie intime de ces personnages, sans jamais, bien sûr, en percer le mystère, conscient que toutes ces images ne sont jamais que les pièces d'une histoire que nous finissons nous-mêmes. Hervé Perdriel imagine des vies, et nous laisse libre d'en écrire le scénario »*.

Parce que l'artiste n'est pas un technicien de la photographie, le premier cliché, celui qu'il prend dans la rue, dans un parc, lui apparaît d'abord comme un matériau. De même que la pierre pour le sculpteur, les couleurs chez le peintre, cette photographie est pour lui le moyen d'un travail pictural, le motif d'une composition. En décadrant, recadrant, découpant et recomposant, en modifiant les échelles et les tons, en juxtaposant les images, en les « symétrisant », il impose un autre langage photographique, devenu possible à la perfection grâce à l'outil numérique.

Loin de rendre la réalité le plus fidèlement possible, ce qui fut l'une des raisons d'être majeures de la photographie, touchant parfois à une sorte d' « hyperréalisme » vaguement inquiétant, les collages photographiques d'Hervé Perdriel samplent et remixent la réalité, la répètent à l'envi. Ce faisant, ils la projettent dans un ailleurs qui se construit, se cristallise et se disperse sous nos yeux, aussi complexe et insaisissable qu'une construction intellectuelle, aussi simple et réelle pourtant que la matière première qui le génère : un visage, une rue, un bâtiment...

*Marie Deparis.

Récentes expositions d'Hervé Perdriel
§ Eté photographique (Cahors) 2008
§ Centre culturel Aghios Ioannis Renti (Athènes, Grèce) 2008
§ Basilique Saint Marc (Heraklion,Crète) 2008
§ Salon Europart (Genève) 2008
§ Aéroport de Koltsovo (Ekaterimbourg, Russie) 2008
§ Espace Dialogos (Cachan) 2008
§ L'Avant-Rue (Paris, avec le collectif SOS-Art) 2007
§ Urbietorbi (Paris) 2007
§ Galerie MMB (Avignon) 2007
§ L'Avant-Rue (Paris, avec le collectif SOS-Art) 2007
§ Centre Culturel Chinois (Paris) 2007
§ Galerie La Rotonde (Paris) 2007
§ Festival Nicéphore (Clermont-Ferrand) 2006
§ Galerie Gani (Saint-Ouen) 2006

Contact Art Jingle Contemporary :
Benjamin Sznaper
Tél. : 01 42 78 59 43
E-mail : benjamin@artjingle.com
www.artjingle.com

Contact agent/relations presse Hervé Perdriel :
agence pop !
Isabelle Lebaupain
E-mail : isabelle@agencepop.com
Tél. : 06 61 32 27 08 / 01 42 55 06 01
www.agencepop.com

Vernissage d'Hervé Perdriel "NATURES URBAINES"

12:00 [12:00] Cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l'OAL à Kylie Minogue
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres à Kylie Minogue

13:00  
14:00  
15:00 [15:00] Exposition "Azbuka"
Location:
Université Paris 8
2, rue de la Liberté
93526 Saint-Denis Cedex 02
M° Saint-Denis - Université
France
Phone : +33 (0)1 49 40 67 89
Fax : +33 (0) 1 48 21 04 4
Internet Site : www.univ-paris8.fr
Description:
Du 5 au 9 mai 2008

L'université se trouve en face de la sortie du métro.
La galerie P8 se trouve dans le bâtiment A, suivre les indications sur place.

Lors de l'exposition seront présentées peintures, photographies ainsi qu'une vidéo-projection, offrant son titre à l'exposition : Azbuka.

Vernissage le lundi 5 mai à 15h, en présence de l'artiste.

Lors de l'exposition seront présentées peintures, photographies ainsi qu'une vidéo-projection, offrant son titre à l'exposition : Azbuka.

Les thématiques abordées dans l'exposition s'orientent autour du cycle, de la boucle, la répétition de génération en génération, de la petite fille à la grand-mère...

La transmission de femme en femme, ainsi qu'autour des douleurs et de la pérennité de l'état Humain. "Azbuka" titre donné à l'exposition est le terme désignant l'alphabet serbe, l'alphabet cyrillique plus exactement, qui apparait comme une chanson une comptine, un sortilège.

L'autofiction y est très présente. La pratique artistique apparait comme un jeu, un rituel de vie, et une réflexion plus profonde sur sa propre histoire.

La chair...

Ceci est la première exposition personnelle de Melle Urosevic.

Petit résumé du parcours :

* Baccalauréat général (arts-lettres) mention assez bien : 2004/2005

* 2005- 2006 : Classe préparatoire en arts plastiques à Fontenay-sous-Bois au lycée Pablo Picasso. Arrêt pour raisons de santé et familiales, un mois avant la fin du parcours. Préparation des concours aux entrées des écoles d'arts, admission en année propédeutique à l'ENSAPC.

* 2006-2007 : Année propédeutique à l'Ecole Nationale Supérieure d'art(s) de Paris-Cergy.

* Renvoi de l'ENSAPC à la fin de l'année pour raisons obscures, par décision de la « commission pédagogique », raisons énoncées : artiste rebelle. Incompréhension.

* Actuellement :
==> En L1 à l'université Paris X à Nanterre en Histoire de l'art et archéologie
==> Employée à temps partiel au musée du Louvre

Durant ces années Melle Urosevic a développé une pratique picturale à travers divers médiums, utilisant :
la peinture
la photographie / le photomontage
la vidéo
la pratique de la performance ainsi que de la vidéo performance !

16:00 [16:00-21:30] Inauguration de l'exposition "Traces du Sacré"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Du 7 mai au 11 août 2008

Commissaires / organisateurs:
Mnam/Cci - A. Pacquement, J.de Loisy, A. Lampe

Au terme de ce qu'on a coutume d'appeler le « désenchantement du monde », une partie de l'art moderne s'est inventée dans un paysage de croyances bouleversées qui continue de participer à l'invention des formes contemporaines. Dans un parcours qui embrasse toute l'histoire de l'art du 20e siècle, de C.D. Friedrich à Kandinsky, de Malevitch à Picasso et de Barnett Newman à Bill Viola, l'exposition veut donc interroger la manière dont l'art continue de témoigner, dans des formes souvent inattendues, d'un au-delà de l'ordinaire des choses et demeure, dans un monde tout à fait sécularisé, la voie profane d'une nécessité irrépressible d'élévation.

A travers une large sélection de peintures, de sculptures, d'installations et de vidéos, Traces du Sacré rassemble quelque 350 oeuvres majeures dont de nombreuses pièces inédites en France, de près de 200 artistes de renommée internationale. Le jeu affirmé de la pluridisciplinarité, autour de Traces du Sacré, met en oeuvre toutes les composantes du Centre Pompidou - Vidéodanse, les Cinémas, les Revues parlées, les Forums de société, les Spectacles vivants, l'Ircam et la Bibliothèque publique d'information - pour offrir en regard de l'exposition des films, des vidéos, un spectacle, des concerts, un cycle de conférences et un colloque littéraire.

Caractéristique de l'Homo sapiens, l'apparition de l'art s'est faite, dès la préhistoire, en conjonction étroite avec nos interrogations fondamentales sur les questions de l'être, du provenir et du devenir. Ce lien entre l'inquiétude spirituelle et la création a été approfondi par toutes les grandes religions. Or, dès le 18e siècle, en Occident, la relation entre l'art et le religieux s'est profondément modifiée. La Réforme, l'essor du capitalisme, les idéaux des Lumières, le culte de la raison, le développement des villes débouchent sur ce que Max Weber a appelé «le désenchantement du monde». Parallèlement, le sentiment du retrait du divin exprimé par les artistes romantiques, puis l'annonce de la mort de Dieu par Nietzsche à la fin du 19e siècle ainsi que le début de la psychanalyse, les avancées de la physique et le marxisme, conduisirent à reconsidérer la place de l'Homme dans la création et par conséquent sa relation au religieux.

C'est dans ce paysage de croyances bouleversées que naît l'art moderne. Si, au cours de ce long processus, la sécularisation de la société délivra les artistes de leur sujétion aux églises, cette crise religieuse ne signifia pas la disparition du questionnement métaphysique. La thèse de cette exposition est qu'une partie de l'art moderne et contemporain s'est inventée à partir de ces préoccupations.

L'objectif de cette exposition est donc d'explorer les significations de la rémanence de ce questionnement pendant tout le XXe siècle et de montrer que - clef indispensable pour la compréhension de l'histoire de l'art moderne - il continue de participer à la création des formes contemporaines.

Les artistes présentés dans l'exposition:
La présentation chronologique de l'exposition propose des thèmes dont la succession décrit les principales préoccupations esthétiques et spirituelles du 20e siècle. Chacun des thèmes choisis est l'occasion d'exposer en regard une oeuvre contemporaine destinée à mettre en évidence la rémanence de ces sujets.
Introduction
Francisco Goya, Bruce Nauman, Christian Boltanski, Mounir Fatmi
Trace des dieux enfuis
Caspar David Friedrich, Carl Gustav Carus, August Strindberg, Henry De Groux, Edvard Munch, Lucio Fontana, Gino De Dominicis, Damien Hirst
Nostalgie de l'infini
Ferdinand Hodler, Odilon Redon, Giorgio De Chirico, Kasimir Malevitch, Constantin Brancusi, Gina Pane, Pierre Huyghe
Les grands initiés
Akseli Gallen Kallela, Jean Delville, Charles Sellier, Paul Elie Ranson, Rudolf Steiner, Piet Mondrian, Marcel Duchamp, Hugo Ball, Aleister Crowley, Hilma af Klint, Usco, Gino De Dominicis
Au-delà du visible
Louis Darget, František Kupka, Marcel Duchamp, Theo Van Doesbourg, Vassily Kandinsky, Alberto Giacometti, Rudolf Steiner, Paul Sérusier, Yvan Kliun, Jean Crotti, Anish Kapoor, Frank Scurti
Révélations cosmiques
Hilma af Klint, Augustin Lesage, André Bély, Johannes Itten, Gulya Pap, Sigmar Polke, Matt Mullican
Élévations
Wenzel Hablik, Bruno Taut, Hans Scharoun, Kurt Schwitters, Constantin Brancusi, Lyonel Feininger, Robert Delaunay, Hermann Finsterlin, Wassili Luckhardt, Pablo Picasso, Pierre Huyghe, Corey McCorkle, Vyacheslav Akunov
Homo novus
Jean Delville, André Bély, František Kupka, Paul Klee, Marc Chagall, Umberto Boccioni, Otto Dix, Alexej von Jawlensky, Adel Abdessemed
L'Absolu
Piet Mondrian, Kasimir Malevitch, Niele Toroni, Constantin Brancusi
Éden
Franz Marc, Vladimir Baranov-Rossiné, Erich Heckel, Jean Arp, Paul Klee
Danses sacrées
Auguste Rodin, Antoine Bourdelle, Léon Bakst, Adolphe de Meyer, Vaslav Nijinski, André Derain, Emil Nolde, Ernst Kirchner, Mary Wigman, Rudolf von Laban
Spiritualités païennes
Pablo Picasso, Emil Nolde, Marcel Janco, Victor Brauner, Aby Warburg et André Breton, Jan Matulka, Cameron Jamie
Éros et Thanatos
André Masson, Pablo Picasso, Eli Lotar, Salvador Dalì, Man Ray, Pierre Molinier, Svai et Paul Stanikas
Offense
George Grosz, Max Ernst, Francis Picabia, Salvador Dalì, Man Ray, Antonin Artaud, Thierry De Cordier, Andrès Serrano, Gérard Garouste, Mounir Fatmi
Apocalypses
Wilhelm Lehmbruck, Vassily Kandinsky, Max Beckmann, Otto Dix, Friedrich Wilhelm Murnau, Maurizio Cattelan, Bruno Perramant
Homo homini lupus
Georges Rouault, Christer Strömholm, Francis Bacon, Robert Smithson, Jerzy Grotowsky, Bruce Nauman, Thierry De Cordier
L'art sacré
Maurice Denis, Georges Rouault, Fernand Léger, Henri Matisse, Le Corbusier, Germaine Richier, Jean Lurçat, Jacques Lipchitz, Joseph Beuys
Malgré la nuit
Alfred Manessier, Mark Rothko, Barnett Newman, Arnulf Rainer, Bill Viola, Emmanuel Saulnier, Pierre Buraglio, Jannis Kounellis, Jean-Michel Alberola, Yazid Oulab, Kris Martin, Eli Petel
Résonances de l'archaïque
Roberto Matta, André Masson, Wifredo Lam, Lee Mullican, Wolfgang Paalen, Jackson Pollock, Mark Rothko, Barnett Newman, Robert Smithson, Étienne-Martin, Joseph Beuys, Tobias Collier
Doors of perception
Henri Michaux, Allen Ginsberg, Brion Gysin, Wallace Berman, Bruce Conner, Jay DeFeo, John Giorno, William Burroughs, Jean-Jacques Lebel, Aldous Huxley, Robert Whitaker, Rick Griffin/Kenneth Anger, Cameron, Aleister Crowley, Harry Smith et Frieda Harris, Isaac Abrams, Jud Yalkut et Nam June Paik, Frederick Pardo, Peter Segdley, Paul Thek, Patrick O'Neill, Usco, Harry Smith, Joshua White
Sacrifice
Hermann Nitsch, Marina Abramović, Michel Journiac, Rebecca Horn, Yazid Oulab, Christoph Schlingensief
Sagesses Orientales
Jean Degottex, Yves Klein, Ad Reinhardt, Nam June Paik, Robert Filliou, John Cage, On Kawara, James Lee Byars, Marc Couturier, Charwei Tsai
L'ombre de Dieu
Andy Warhol, Moshe Ninio, Paul Chan
Clôture
Jonathan Monk, Jean-Michel Alberola
Hors parcours de l'exposition :
Forum, niveau -1 : Huang Yong Ping
Niveau 6 : Valère Novarina et Jacques Lizène



[18:00] Vernissage d'Eric Elms et Zoe Cassavetes
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:
du 5 au 31 mai
du lundi au samedi de 11h à 19h

Eric Elms
A la fin des années 90, Eric Elms déménage de sa Californie natale pour s'installer à New York et étudier le design. Il travaille rapidement pour Supreme mais aussi pour d'autres entreprises cultissimes telles que Nike, Panasonic, aNYthing, Wieden+Kennedy, Undefeated, Silly Thing, Huge Magazine parmi tant d'autres. Il dirige maintenant son propre studio de design, WeAreAdorn à Brooklyn. Ses peintures sont une réflexion véritable des influences glanées dans son enfance et des esthétiques acquises lors de son parcours professionnel. Il a déjà exposé en solo ou en groupe à Tokyo, en Australie, à New York et en Europe. Eric Elms arrive en mai chez colette avec de nouvelles oeuvres originales.

Zoe Cassavetes
Pour Next, le magazine de Libération, l'idée de départ avec la réalisatrice et photographe Zoe Cassavetes était la suivante : réunir à l'occasion du Festival de Cannes une galaxie de gens qui font profession de cinéma (acteur, réalisateur, producteur, ou musicien). L'ambition n'était pas de fabriquer le énième sujet sur une hypothétique « nouvelle génération du cinéma » mais il se trouve qu'au final toutes ces personnalités sont reliées par un fil invisible. Celui du cinéma indépendant évidemment, dont Zoé Cassavetes est la descendante biologique et la représentante artistique.

[18:00-23:00] Vernissage de Tagame "Fantasmes Hardcore 2"
Location:
Galerie ArtMenParis
64, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol, Temple, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 68 20 19 69
Mail : cerri@artmenparis.com
Internet Site : www.artmenparis.com
Description:
Exposition de 20 nouveaux dessins de Maître Tagame
+ la série des 7 Samourais

jusqu'au 26 juin
la galerie est ouverte sur rdv

Gengoroh Tagame (田亀源五郎, Tagame Gengorō) est un artiste et mangaka japonais né le 3 février 1964.

[18:30-21:00] Exposition "Emotions voyageuses"
Location:
Centre d'animation Daviel
24, rue Daviel
75013 Paris
M° Glacière, Corvisart
France
Phone : +33 (0)1 45 89 05 99
Internet Site : www.ligueparis.org/centre-animation/13eme-arrondissement/daviel
Description:
Du lundi 05 mai au vendredi 30 mai 2008
Vernissage le 5 mai de 18h à 21h

Après le THEATRE DU LUCERNAIRE du 28 janvier au 9 mars 2008, l'exposition "Emotions Voyageuses" poursuit sa tournée au Centre DAVIEL, dans le 13ème arrondissement de Paris...

Photographies de Catherine GAUDIN et Seydou TOURE
Commissaire d'exposition : Anaïs BOURQUIN

Une exposition à deux voix.
Laissez vous charmer par les « émotions voyageuses » de deux photographes, qui à travers leur exposition nous font partager leur vision du monde en sépia.

Photographies de voyage réalisées en Asie, Amérique Latine et Afrique à ne pas manquer...

Vernissage le 5 mai prochain de 18H30 à 21H en présence des deux photographes
Ouverture de l'exposition du lundi au vendredi de 9H à 21H30 et le samedi de 10H à 18H

voyageurscreateurs@gmail.com
www.voyageurs-createurs.com




[18:30] Remise des diplômes aux élèves de la 56ème promotion de l'EDCE
Location:
Théâtre Marigny - Robert Hossein
Carré Marigny
avenue De Marigny
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 53 96 70 30
Fax : +33 (0)1 53 96 70 31
Mail : tmarigny@theatre-marigny.fr
Internet Site : www.theatremarigny.fr
Description:
Remise des diplômes aux élèves de la 56ème promotion (« Christophe Ryckewaert») de l'Ecole des dirigeants et créateurs d'entreprise

[18:30] Vernissage d'Olivier Tourlet "Totems", eaugraphies
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
salle des Fêtes

du 6 au 24 mai




[19:00] Inauguration exposition "4 concours privés 2008"
Location:
Pavillon de l'Arsenal
21, boulevard Morland
75004 Paris
M° Sully - Morland, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 42 76 33 97
Fax : +33 (0)1 42 76 26 32
Mail : infopa@pavillon-arsenal.com
Internet Site : www.pavillon-arsenal.com
Description:
4 CONCOURS PRIVÉS 2008
4 concours d'architecture lancés par
APSYS Groupe et AOS Studley, COGEDIM ENTREPRISE, SODEARIF et VINCI IMMOBILIER

Exposition créée par le Pavillon de l'Arsenal
Mezzanine Nord - 2e étage

Scénographie : Pavillon de l'Arsenal

Bertrand DELANOË
Maire de Paris

Anne HIDALGO
Première Adjointe au Maire de Paris
chargée de l'Urbanisme et de l'Architecture

Dominique ALBA
Directrice Générale du Pavillon Pavillon de l'Arsenal

vous prient de bien vouloir assister à l'inauguration de cette exposition en présence des équipes d'architectes appelées à concourir sur ces quatre opérations : Agence Nicolas MICHELIN & associés, BOSKOP, CHAMBRE & VIBERT architectes, Dominique PERRAULT architecture, Elizabeth NAUD & Luc POUX, HARDEL et LE BIHAN architectes, LIN Finn GEIPEL Giulia ANDI, Manuelle GAUTRAND architecte, PERIPHERIQUES MARIN+TROTTIN+JUMEAU, Jean-Christophe QUINTON architecte, SCAU, TANK architectes

http://www.pavillon-arsenal.com/expositions/thema_modele.php?id_exposition=197

[19:00] Vernissage de l'exposition "Saul Steinberg - Illuminations"
Location:
Fondation Henri Cartier-Bresson
2, impasse Lebouis
75014 Paris
M° Gaîté, Edgard Quinet
France
Phone : +33 (0)1 56 80 27 00
Fax : +33 (0)1 56 80 27 01
Mail : contact@henricartierbresson.org
Internet Site : www.henricartierbresson.org
Description:
Du 6 mai au 27 juillet 2008, la Fondation HCB sera la première étape européenne de la rétrospective du grand artiste américain Saul Steinberg : "Illuminations".

Les éditions Delpire présenteront à cette occasion le Poche Illustrateur "Saul Steinberg" qui vient de paraître.

Henri Cartier-Bresson et Saul Steinberg s'étaient rencontrés aux Etats-Unis en 1947. Cartier-Bresson se réjouissait du projet de montrer à la Fondation HCB le travail de Steinberg - qu'il tenait pour l'un des grands créateurs du siècle. Cette exposition rend hommage, l'année du centenaire d'Henri Cartier-Bresson, à leur amitié, à leur estime mutuelle et à une œuvre hors-du-commun.

>> Communiqué de presse de l'exposition "Saul Steinberg - Illuminations"

Vernissage de l'exposition "Saul Steinberg - Illuminations"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition « La bande son de mai 68 »
Location:
Mairie du 18ème arrondissement
1, place Jules Joffrin
75877 Paris Cedex 18
M° Jules Joffrin
France
Phone : +33 (0)1 53 41 18 18
Mail : mairie18@paris.fr
Internet Site : mairie18.paris.fr
Description:
Le 40ème anniversaire du mois qui a bouleversé la France et d'autres pays du monde est l'occasion de faire un voyage dans le passé, à travers près de 100 chansons, pour découvrir ou retrouver la musique qui servait de toile de fond aux manifestations, barricades, grèves, occupations d'usine, mais aussi à l'intimité et à la vie privée.

La jeunesse était belle en 68, fière, utopiste et avait aussi un goût très sûr en musique !

L'année 1968 a vu une véritable explosion musicale dans le monde. Beaucoup de chansons d'alors sont devenues des classiques, et leurs interprètes, souvent, ont non seulement marqué leur temps, mais sont toujours aujourd'hui sur le devant de la scène.

Les chansons sont légères, émouvantes, politiques, graves. Certains mots claquent comme s'ils avaient été écrits aujourd'hui. D'autres nous emplissent d'une douce nostalgie. Vous pourrez découvrir des raretés, comme « Chère petite chose » de Baschung, qu'il écrivait encore avec un c en 68, ou encore une chanson complètement inédite de Renaud, « Crève salope », sa toute première chanson, écrite et chantée en mai 68 à La Sorbonne !

LE DECOR

Un appartement type de mai 68
Un « panier à salade »
Des panneaux, des vitrines
Un coin archives télé : images d'actualité et aussi les Shadoks !

Un parcours ludique, LA BANDE SON DE MAI 68, a été imaginé avec la reconstitution de l'appartement d'une famille du 18e arrondissement, pour redécouvrir, à travers leurs chansons préférées, une époque, au moyen d'un des arts les plus vivants et les plus représentatifs de ce qu'elle est : ses chansons.

LES PERSONNAGES

LE PERE est ouvrier dans une petite usine en banlieue, il fait grève pour la première fois.

LA MERE est femme au foyer, est solidaire de son mari mais a peur pour lui. Dans leur cuisine en formica ils aiment écouter les tubes de 68, depuis Sheila « Petite fille de français moyens » jusqu'à Charles Aznavour « Emmenez-moi », en passant par « Riquita » de Georgette Plana.

Dans la salle de séjour, trône la télévision qui diffuse « Dim Dam Dom », la grande émission de variétés de l'époque. Le 14 avril, dernière émission avant mai 68, avec entre autres, Joe Dassin « La bande à Bonnot », et aussi France Gall, ou Mireille Darc.

LEUR FILS a 26 ans, il est ouvrier chez Renault, militant communiste depuis 4 ans. Il est bien sûr en grève. Dans sa chambre il écoute aussi bien Jacques Dutronc « Il est 5 heures Paris s'éveille » que Steppenwolf « Born to be wild ».

SA SOEUR a 20 ans, elle est étudiante à la Sorbonne, fait partie du comité de grève. Elle écoute le premier 45t de Gérard Manset « Animal on est mal », ainsi que Françoise Hardy, ou « Dream a little dream of me » chanté par Mama Cass.

EXTERIEUR RUE
A l'extérieur de l'appartement, des affiches, un fil historique retraçant les événements de mai, et un point écoute avec toutes les chansons inspirées par mai 68, depuis Evariste jusqu'à « Street Fighting man » des Rolling Stones.

En prélude à la visite de l'appartement, passage par le « panier à salade » pour écouter des témoins connus ou anonymes, parler de leur chanson préférée en 68.

On s'arrête ensuite devant un panneau de photos de bébés nés en 68 avec «What a wonderful world » de Louis Armstrong.

Un autre panneau propose des photos de mariages célébrés en 68 avec en fond sonore des bruits de rue, de manifestations.

La ballade continue avec des journaux, des tracts, des objets emblématiques, comme une grenade lacrymogène en face d'un cocktail molotov, associés à l'écoute de chants révolutionnaires, « L'internationale » évidemment, mais aussi « Bella Ciao » ou « Le temps des cerises ».

On arrive ensuite aux guitares, les mythiques Gibson et Fender avec écoute du « Voodoo chile » de Jimi Hendrix, qui montre encore aujourd'hui à tous les guitaristes ce qu'on peut faire avec une Stratocaster et une pédale wah wah !

LE COIN TELE
La visite de l'exposition se termine avec le coin archives télé issues du fonds INA :
- des images des Actualités Françaises et du journal télévisé, en particulier le 20h du 13 mai 68, avec un présentateur à ne pas rater, le nez dans ses notes, listant les grèves qui paralysent le pays.
- les Shadoks, qui, par l'intrusion de l'absurde dans le petit écran représentent parfaitement ce nouveau monde qui naît en France en 68. Nous proposons les 5 premiers épisodes, qui ont été diffusés du 29 avril jusqu'au 7 mai 68, les Shadoks, les Gibis, leurs « planètes qui ne marchent pas »…





[20:00] soirée privée David Lynch
Location:
Le Divan du Monde
75, rue des Martyrs
75018 Paris
M° Pigalle, Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 52 02 46
Mail : info@divandumonde.com
Internet Site : www.divandumonde.com
Description:
en présence de David Lynch
pour la promotion de son autobiographie "Mon histoire vraie"







[22:00-23:55] COLETTE DANCE CLASS #25
Location:
Jangal
5, avenue de l'Opéra
75001 Paris
M° Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 56 02 66 40
Mail : contact@jangalparis.com
Internet Site : www.jangalparis.com
Description:
BLOOD ON THE DANCE FLOOR

22H - 23H
COURS DE DANSE AVEC ZAK

23H-3H
CLUBBING AVEC GIRLS WANNA HAVE FIGHT
LEAH(THE MOB/NYC)
UFFIE(ED BANGER/FR)
FAFI(PARIS)
HEADBANGIRL(PARIS)

OPEN BAR ABSOLUT 100 DE 22H A MINUIT

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés