Thursday, May 29, 2008
Public Access


Category:
Category: All

29
May 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
  Exposition "Lovis Corinth : entre impressionnisme et expressionnisme"
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
Musée d'Orsay
grand espace d'exposition (niveau 0, côté Seine)

1er avril - 22 juin 2008
Horaires : Tous les jours, sauf le lundi, de 9h30 à 18h, le jeudi de 9h30 à 21h45

Tarification : Droit d'entrée au musée : plein tarif : 8 € ; tarif réduit et dimanche : 5,5 €

Bénéficiaires du tarif réduit : les visiteurs âgés de 18 à 30 ans et les familles nombreuses. Le jeudi soir, tarif réduit pour tous et gratuité pendant six mois pour les 18-25 ans.

Serge Lemoine, qui a cédé sa place de président du musée d'Orsay à Guy Cogeval, signe son départ à la retraite par le commissariat de cette rétrospective consacrée à l'un des grands peintres allemands de la première moitié du XXe siècle. Bien qu'il ait été formé à Paris chez Bouguereau et Robert-Fleury, Lovis Corinth (1858-1925) n'a jamais fait l'objet d'une exposition significative en France. Celle-ci, avec 80 tableaux et une trentaine d'œuvres sur papier, aborde ses différents thèmes de prédilection : mythologie, paysages de la vieillesse ou portraits, qui constituèrent une part importante de sa production autour de 1900, au moment de la Sécession. Installé à Berlin, Corinth devient l'interprète de la vie trépidante et libérée de la capitale allemande, trouvant dans le nu – traité de manière très charnelle - son motif le plus personnel. Lovis Corinth, entre impressionnisme et expressionnisme au musée d'Orsay, du 1er avril au 22 juin 2008

Après la re-découverte de l'artiste majeur suisse Ferdinand Hodler, le musée d'Orsay consacre une première rétrospective à son contemporain allemand, Lovis Corinth (1858-1925). Elève à l'Académie Julian à Paris, Corinth s'affirme comme un peintre subversif, à la croisée de l'impressionnisme français et de l'expressionnisme allemand.

L'exposition présente près de 80 tableaux et une trentaine d'oeuvre sur papier (encore moins connus du public) couvrant les différents thèmes abordés par Lovis Corinth. Des autoportraits surtout - il se représente dans 42 peintures et plus de 140 oeuvres sur papier entre 1887 et 1925 -, beaucoup de nus - genre qu'il considère comme le “latin de la peinture”-, des paysages aux couleurs expressionnistes vibrantes, des sujets bibliques et mythologiques traités de manière burlesque (cf. Retour de bacchanale, 1898) et à la fin de sa vie des scènes de genre de la vie quotidienne (cf. Distribution des cadeaux de Noël, 1913).

Lovis Corinth naît en Prusse-Orientale (1858) et suit de longues études artistiques aux beaux-arts de Königsberg, de Munich et à l'Académie Julian à Paris. Au Salon de 1890, il obtient la mention honorable pour Pieta (1889, détruit en 1945). L'année suivante, Corinth s'installe à Munich, où il devient membre fondateur de la Sécession munichoise (1900). Mais le jury de cette dernière refuse son oeuvre Salomé II (1900), qui mêle érotisme et mort et illustre plus une scène de la vie qu'une page de l'histoire. L'artiste emménage alors à Berlin (1901) où il connaît un grand succès. Il y fonde une école de peintures pour femmes.

La Sécession

La Sécession berlinoise est fondée en 1898. Max Liebermann en est le premier président et Walter Leistikow l'acteur principal. C'est ce dernier qui convainc Max Slevogt et Lovis Corinth de rallier le groupe. De 1899 à 1911 cette association devient vite un pôle majeur de la vie artistique allemande. En 1904, Paul Cassirer invente l'expression "triumvirat de l'impressionnisme allemand" pour Liebermann, Slevogt et Corinth : il souligne ainsi en quoi ces trois peintres se rapprochent de l'impressionnisme français.
La Sécession berlinoise permet dès lors à Corinth d'exposer ses oeuvres à intervalles réguliers auprès d'un public averti. L'artiste vit en effet sur les revenus de portraits [cf. Portrait de Madame Douglas (Irma Hübner), 1909, ou Portrait de Julius Meier-Graefe, 1917] que l'élite lui commande.

Images classiques détournées et scènes de vie

A partir de motifs classiques empruntés à la mythologie grecque, à la religion chrétienne et au monde littéraire, Corinth s'affirme dans le genre biblique et mythologique en détournant des sujets religieux. Il traite de façon obsessionnelle les thèmes de l'amour, du sexe ou de la mort. Sa peinture, dans son approche et sa facture, s'inspire d'abord de Frans Hals et de Rembrandt.

Au lieu de sublimer la souffrance du Christ sur la croix, il dépeint l'horreur de sa peine. Avec Salomé II, l'artiste s'affiche comme un “peintre de la chair”, exhibant le corps, le sang et la chair. D'où le rapprochement - à l'instar de son maître Rembrandt - entre une scène de boucherie (Le boeuf abattu à l'abattoir, 1905) et ses représentations de nu avec la chair débordande des femmes. Loin d'avoir un teint uniforme porcelaine, ses muses ont le corps marqué par le temps. De fait, Corinth choisit par principe - dans sa tentative de rapprocher l'art de la vie - des modèles parmi ses proches (sa famille et ses amis) et non parmi des mannequins professionnels à la beauté plastique.

Corinth a toujours peint d'après le modèle, généralement choisi dans son entourage direct. Ses personnages, aux gestes et aux expressions souvent outrés, célèbrent la nudité sans rien de la grâce présumée des figures bibliques ou mythologiques. Cette parodie de la tradition témoigne d'une veine satirique qui doit beaucoup à Arnold Böcklin et dont les échos se feront sentir chez Ludwig Meidner ou chez George Grosz et Otto Dix.

Plus tard, l'abandon de la hiérarchie des genres incite Corinth à s'intéresser aux scènes de la vie contemporaine, en particulier dans Jeu de quilles, Distribution des cadeaux de Noël (1913) ou dans Sur la plage de Forte dei Marmi (1914).


Lovis Corinth (1858-1925)
Sur la plage de Forte dei Marmi
1914
Huile sur toile
H. 76 ; L. 119 cm


Portraits et autoportraits

Les portraits de Corinth reflètent son évolution artistique, d'un académisme naturaliste à l'expressionnisme, en passant par une phase impressionniste. Il exécute une centaine de portraits d'hommes et de femmes du monde artistique et politique, devenant le portraitiste le plus en vogue de Berlin. Sa famille lui sert également de modèle.

Avec l'autoportrait, Corinth poursuit la quête de soi à travers la peinture. A partir de 1900, à l'approche de son anniversaire, il entame chaque année un autoportrait. La mise en scène exagérée de soi par le jeu, le recours au travestissement et à l'allégorie, ainsi que le travail en série, sont sans équivalent à l'époque.

Le peintre a sans conteste élaboré à travers cet exercice la partie la plus forte de son oeuvre. Dans son Dernier autoportrait de 1925, il se représente en buste devant un miroir qui renvoie l'image de son profil déformé et marqué par l'âge. Qu'il se montre en pleine activité ou désespéré, Corinth se révèle dans ce genre.

La passion du peintre

Corinth prête une attention particulière à la passion et à la mort de Jésus-Christ. Or le Grand martyre (1907), plutôt que célébrer la rédemption par le sacrifice de la croix, décrit crûment les tourments endurés par le Christ. Le thème récurrent de la crucifixion montre comment un même sujet a pu être prétexte à des solutions picturales différentes tout au long de son oeuvre.

Dans Salomé II (1900), où Corinth fait cohabiter les thèmes de la séduction et de la mort, les modèles restent identifiables. L'artiste y combine morbidité et virtuosité picturale. Plutôt qu'une page d'histoire, le tableau se présente comme une parodie de la vie. Sa manière provocante et non conventionnelle d'aborder le sujet fait de Corinth un peintre subversif.

Victime d'une attaque d'apoplexie dont il sort très affaibli en décembre 1911, Corinth se représente quelques mois plus tard en Samson aveuglé. Dans ce tableau, thème biblique et autobiographie se croisent. Le cadrage inattendu préfigure la dramaturgie cinématographique.


Lovis Corinth (1858-1925)
Samson aveuglé
1912
Huile sur toile
H. 130 ; L. 105 cm


Fidèle à une tradition de l'histoire de l'art, Corinth s'est avec obstination représenté en Christ, une pratique qui trouve son apogée dans l'Ecce homo de 1925. On y retrouve la facture distinctive des oeuvres tardives : la touche violente, qui devient un élément de style et le rapproche de l'expressionnisme. Dans cet épisode biblique qui relate la comparution de Jésus devant Ponce Pilate, l'artiste se représente en Christ dont la tête est couronnée d'épines. Il entend montrer par là l'intensité avec laquelle il vit la Semaine Sainte: “[…] Je suis devant un grand tableau. Ce sera ‘Ecce homo'. Je veux le terminer, Pâques m'a donné de l'énergie. Mon activité artistique est liée aux épisodes de la Bible et à ses fêtes”, écrit l'artiste le 13 avril 1925. L'oeuvre transcrit l'aptitude du Christ - du peintre - à surmonter les souffrances, ce pourquoi Corinth conçoit “le legs de ce tableau comme un appel à l'hummanité”, précise l'un des commissaires de l'exposition Dietulf Sander (conservateur au Museum der bildenden Künste, Leipzig). L'attachement au sujet sert souvent de prétexte à une peinture qui a déjà conquis son autonomie. La façon dont il aborde les thèmes de ses représentations illustre la liberté qu'il exprime à l'égard de l'iconographie traditionnelle, tout en témoignant de son attachement à la peinture et à la présence sensuelle de la couleur.


Lovis Corinth (1858-1925)
Couple de Bacchants (autoportrait)
1908
Huile sur toile


Le corps et la chair

Corinth étudie le nu à l'Académie Julian de Paris, dans les années 1880. Il considère ce genre comme le "latin de la peinture". Sa production de nus s'accroît sensiblement après 1904. Fidèle à l'idée expressionniste de fusionner l'art et la vie, l'artiste choisit rarement ses modèles parmi les professionnels. Il s'agit le plus souvent de proches.

Alors que nombre de ses allégories célèbrent la nudité, Corinth finit par débarrasser ses représentations de toute allusion mythologique ou religieuse. Certains tableaux sont nés d'observations spontanées de la vie quotidienne, tels que Matinée (1905) et Après le bain (1906), qui montrent son épouse, son modèle de prédilection, dans une occupation intime.

La volonté de Corinth de saisir le corps, la chair comme le sang, lui permet d'aborder des sujets dont se détournent d'autres peintres. A l'instar de Rembrandt, il s'intéresse aux scènes de boucherie, sans qu'elles relèvent du tableau de genre classique. Corinth associe en effet souvent les carcasses d'animaux aux nus, en raison de la sensualité des couleurs et de l'aspect lascif qu'ils dégagent. La viande et le sang sont mêlés aux cris qui résonnent, la touche picturale exaltée renvoyant à l'atmosphère de l'abattoir.

Paysages

Les paysages de Corinth répondent rarement à une commande. Ils obéissent le plus souvent à son désir créateur. Affranchis de tout contenu susceptible de distraire le regard, ce genre, qui relève des codifications traditionnelles de la peinture, met en évidence les qualités picturales de l'oeuvre : la composition, le traitement de la surface, la touche apparente, l'intensité des couleurs.

Les paysages tardifs, et plus précisément les vues du lac de Walchen, confirment l'amour profond de Corinth pour la nature et témoignent de sa lassitude à l'égard de la vie urbaine. Ces oeuvres reflètent le caractère changeant des paysages. Ainsi, à l'instar des impressionnistes français, il peint un même site à divers moments de la journée, voire de l'année. Cette série de tableaux réalisée entre 1918 et 1925 célèbre l'autonomie de la couleur.

La production de paysages, comme celle de natures mortes, s'intensifie vers la fin de sa vie. Corinth y fait évoluer ses motifs. Bon nombre de ces tableaux aux couleurs floues et entremêlées se caractérisent par la dissolution des formes, leur point de vue rapproché et une touche rageuse. L'expressivité de la peinture même l'emporte sur le rendu précis du sujet.

Oeuvres sur papier

"Très rares étaient ceux qui savaient que Corinth, peintre génial, fut tout aussi génial en noir et blanc." (Karl Schwarz). Les oeuvres sur papier dépassent de loin l'oeuvre peint en nombre. Dessin et aquarelle, eau-forte, pointe sèche et vernis mou, lithographie en noir et en couleurs jalonnent le parcours de l'artiste.

A part l'esquisse préparatoire, qui sert à étudier la pose du personnage et la composition du tableau, la majeure partie des feuilles dessinées par Corinth, ainsi que ses aquarelles, se présentent comme des oeuvres à part entière. Ses illustrations de livres, celles pour la Bible, par exemple, vont contribuer, de même que ses gravures, à sa célébrité.

Anselm Kiefer : un hommage à Corinth

Né en 1945 à Donaueschingen (Allemagne), Kiefer est un des plus importants artistes contemporains. A l'invitation du musée d'Orsay, il rend hommage à Corinth avec une oeuvre spécialement créée pour la circonstance.

Pour Lovis Corinth. Autoportrait au squelette (2007) est un triptyque (pour la Trinité et la Passion) dans lequel le tournesol fané - plante fétiche de A. Kiefer - , symbole de la vanité, structure l'arrière-fond de l'image. On le retrouve avec des épines, un squelette que l'artiste a lui-même fabriqué, et des indications alphanumériques sur feuilles blanches qui rappellent la nomenclature des étoiles établie par la NASA, Anselm Kiefer voulant de la sorte lier les éléments qu'il représente avec le cosmos. Tout évoque la thématique du changement, de la transformation, récurrente dans l'oeuvre des deux Allemands.
Les vitrines sont truffées d'épines, qui font allusion à la passion du Christ. Dans le panneau central, une colonne vertébrale rappelle l'Autoportrait au squelette de Corinth (1896) du musée Lenbachhaus de Munich.

Avec cette oeuvre, Anselm Kiefer témoigne de l'importance de la postérité de Corinth dans l'art contemporain.


Anselm Kiefer
Pour Lovis Corinth. Autoportrait au squelette 2007
Triptyque
H. 282 ; L. 576 cm


Critiques

http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2008/04/05/lovis-corinth//

Rétrospective "Camille Claudel, une femme, une artiste"
Location:
Musée Rodin
Hôtel Biron
79, rue de Varenne
75007 Paris
M° Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 18 61 10
Fax : +33 (0)1 44 18 61 30
Internet Site : www.musee-rodin.fr
Description:
Musée Rodin

du 15 avril au 20 juillet 2008
Horaires : Tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 17h45 (21h le mercredi)

Tarification :
Entrée de l'exposition 7 €, tarifs Jeunes et Pro 5 €, tarif Famille 10 €
Billet jumelé exposition + collections permanentes + parc 10 €, tarif Jeunes et Pro 7 €, tarif Famille 10 €

Commissaire général de l'exposition : Dominique Viéville
Commissaires de l'exposition : Aline Magnien, Véronique Mattiussi



Certains estiment que son talent dépassait celui de son maître...

« Je lui ai montré où elle trouverait de l'or mais l'or qu'elle trouve est bien à elle »
Auguste Rodin

Une rétrospective exceptionnelle : Camille Claudel une artiste, une destinée

Le musée Rodin ouvre de nouveau ses portes à Camille Claudel en lui consacrant une importante rétrospective, du 15 avril au 20 juillet 2008. Cette exposition rassemble l'essentiel de l'oeuvre de l'artiste avec plus de 80 sculptures en marbre, terre cuite, plâtre, onyx et bronze ainsi qu'une dizaine de gravures et dessins provenant de collections publiques et privées. Certains documents comme la correspondance de Rodin et Camille Claudel et des photographies d'époque accompagnent cet ensemble.

Une oeuvre animée « par un souffle épique, enivrant voire tragique »
(B. Gaudichon).

L'oeuvre de Camille Claudel est connue pour être marquée par l'influence de Rodin. Le maître a largement inspiré l'élève. L'inverse est également vrai, à tel point qu'il est parfois difficile de déterminer le travail de chacun d'eux. Mais, l'oeuvre de Camille Claudel témoigne également d'une incroyable puissance créatrice.

L'exposition permet de découvrir ou redécouvir les oeuvres qui ont fait la renommée du sculpteur : La Valse où un couple de danseurs gracieusement enlacés semble emporté dans un tourbillon ; L'Âge mur, oeuvre autobiographique symbole de sa rupture avec Rodin ; La Vague ou Les Causeuses, exemples représentatifs de sculptures où Camille Claudel s'affranchit du maître pour réaliser des oeuvres plus personnelles, fortement influencées par les arts décoratifs et le japonisme.

Certaines oeuvres sont quant à elles présentées pour la première fois au public comme le plâtre de La Niobide Blessée, déposé par l'Etat français au musée de Bejaia, en Algérie, en 1935, ou encore des petites études en terre cuite provenant des collections du musée et récemment réattribuées à Camille Claudel.

Une rétrospective pour enfin voir les sculptures sous un jour nouveau

Cette rétrospective éclaire d'un jour nouveau le parcours artistique ponctué de chefs d'oeuvres d'une artiste aujourd'hui plus connue pour sa vie privée que pour ses propres créations. Après avoir longtemps été jugé par référence à Rodin, l'art de Camille Claudel apparaît profondément original, intense et rayonnant. Cette exposition a pour ambition d'appréhender l'oeuvre de cette insoumise en dehors de la passion qui l'unit à Rodin.

L'exposition présente plus de 80 sculptures en marbre, terre cuite, plâtre, onyx et bronze, ainsi qu'une dizaine de gravures et dessins provenant de collections publiques et privées. Certains documents, comme la correspondance de Rodin et Camille Claudel et des photographies d'époque, complètent cet ensemble. Certaines oeuvres sont présentées pour la première fois au public comme le plâtre de La Niobide Blessée, déposé par l'Etat français au musée de Bejaia, en Algérie, en 1935, ou encore des petites études en terre cuite provenant des collections du musée et récemment réattribuées à Camille Claudel.

Il est ainsi temps d'interroger l'oeuvre de Camille Claudel et sa place dans le courant artistique de la fin du XIXème siècle : Camille Claudel a-t-elle réussi à créer une sculpture résolument moderne en marge de l'oeuvre de Rodin ? Comment a-t-elle évolué en tant que femme élève-sculpteur dans un atelier ? Quelle stratégie pouvait développer une femme sculpteur à la fin du XIXème siècle ? Telles sont les questions auxquelles cette exposition s'efforcera de répondre.

Camille Claudel, artiste, très aimée du grand public

Avant d'être présentée au musée Rodin à Paris, l'exposition est à Madrid de novembre 2007 à février 2008, grâce au soutien de la fondation Mapfre. Un catalogue richement illustré, composé d'une série d'articles de spécialistes de l'artiste- Bruno Gaudichon, Anne Rivière, Claudine Mitchell-, sera édité en espagnol et en français.



Camille Claudel
La Vague
1897, onyx et bronze sur socle de marbre, 62 x 56 x 50 cm, S. 6659
© musée Rodin (Photo : Ch. Baraja), © ADAGP, Paris, 2008



REPERES BIOGRAPHIQUES

12 novembre 1840
Naissance d'Auguste Rodin à Paris.

1864
8 décembre. Naissance de Camille Claudel à Fère-en-Tardenois.
Née d'une famille modeste, Camille Claudel, soeur de l'écrivain, Paul Claudel, décide très tôt de devenir sculpteur.

1876
Automne. Louis-Prosper Claudel s'installe à Nogent-sur-Seine avec sa famille.
Camille y rencontre le sculpteur Alfred Boucher qui devient son premier maître.

1881
Madame Claudel et ses enfants, Camille, Louise et Paul, s'installent à Paris.
Camille suit des cours de sculpture à l'Académie Colarossi. Alfred Boucher continue à suivre ses travaux.

1882
Alfred Boucher nommé à Rome confie ses élèves à Rodin.

Camille entre comme assistante dans l'atelier de Rodin. Elle devient élève et modèle du sculpteur. Camille restera dans l'atelier jusqu'en 1892.


César
Portrait de Camille Claudel à 18 ans
1881, papier albuminé, 15,5 x 10,3 cm, Ph. 527
© musée Rodin, Paris, 2008


1885
Rodin et Camille travaillent en harmonie partageant atelier et modèles. Camille participe à la réalisation des Bourgeois de Calais. Très vite l'élève douée devient la maîtresse de Rodin. Une passion fulgurante unit les deux artistes qui s'influencent mutuellement : La Jeune Fille à la gerbe annonce Galatée de Rodin.

1886
12 octobre. Signature du « contrat ». Rodin s'engage à n'accepter aucune autre élève que Camille, à la protéger dans les cercles artistiques et à l'épouser lors d'un voyage en Italie ou au Chili.

Novembre. Camille travaille à Sakountala.

1888
Au Salon des Artistes Français, Camille reçoit une mention honorable pour le plâtre de Sakountala.
Elle commence le buste d'Auguste Rodin et La Valse.

1890-1891
Camille Claudel et Rodin effectuent plusieurs voyages ensemble en Touraine, notamment au château de l'Islette.

1892
Les liens professionnels et amoureux entre Camille et Rodin se distendent. Camille s'aperçoit qu'elle ne sera jamais Madame Rodin et qu'elle n'arrivera pas à évincer Rose Beuret, compagne de Rodin depuis 1864.

Camille commence La Petite Châtelaine.

1893
Camille expose Clotho et La Vasle au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts.
Elle travaille à la première version de L'Âge mûr.

Cherchant à reconquérir son indépendance, Camille s'engage dans de nouvelles directions. Elle commence les « croquis d'après nature », des sculptures de petites dimensions inspirées du quotidien.

1895
Juillet. Première commande de l'Etat : L'Age mûr.

1896
Camille fait la connaissance de la comtesse Arthur de Maigret, qui sera son principal mécène jusqu'en 1905.

Achèvement de la première version de L'Age mûr.

1897
Camille expose, au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, La Vague. Avec cette oeuvre, Camille aborde un style nouveau issu du japonisme.

1898
Les deux amants rompent définitivement.

1899
Camille s'installe au 19 quai Bourbon qui sera son dernier atelier-logement. Elle y vit recluse.

La commande pour la fonte en bronze de L'Age mûr est annulée par le directeur des Beaux-Arts, Henry Roujon.

1900
Camille rencontre de graves difficultés financières.

1904
Exposition de onze bronzes et deux marbres à la Galerie Eugène Blot, marchand d'art qui éditera en bronze une quinzaine d'oeuvres de Camille.

1905
Camille expose le marbre de Vertumne et Pomone au Salon des Artistes français.

1906
Camille obtient de la direction des Beaux-Arts la commande de La Niobide blessée.

Sa santé est très altérée. La correspondance de Camille témoigne d'une paranoïa grandissante envers Rodin.

1908
Dernière exposition à la Galerie Eugène Blot.

1913
3 mars. Décès de son père.

10 mars. Camille est internée jusqu'à sa mort en 1943 à la demande de sa mère et de son frère Paul Claudel.

17 novembre 1917
Rodin meurt à l'âge de 77 ans.


William Elborne
Camille Claudel travaillant à Sakountala dans son atelier
1887, papier albuminé, 15,1 x 8,3 cm, Ph. 1773
© musée Rodin, Paris, 2008



Camille Claudel
Clotho
1893, plâtre, 89,9 x 49,3 x 43 cm, S. 1379
© musée Rodin (Photo : Ch. Baraja), © ADAGP, Paris, 2008



Documentation :

Communiqué de presse

Autres visuels


Critiques :

http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/2008/04/14/clotho-la-parque/

10ème édition - Art Saint-Germain-des-Prés
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Vernissage le jeudi 29 mai de 18h à 22h. Dimanche 1er juin, ouverture des galeries membres de 14h30 à 18h.

Exposition "Les Parisiennes de Kiraz"
Location:
Musée Carnavalet
Musée de l'Histoire de Paris
23, rue de Sévigné
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 59 58 58
Fax : +33 (0)1 44 59 58 11
Internet Site : www.carnavalet.paris.fr
Description:
Musée Carnavalet

Exposition du 14 mai au 21 septembre 2008
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h,
sauf les lundis et jours fériés

Tarifs d'entrée dans l'exposition (l'entrée dans les collections permanentes du musée est gratuite)
Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 3,50 €
Tarif jeune : 2,50 €
Gratuit jusqu'à 13 ans inclus et pour les Amis du musée Carnavalet
Evitez les files d'attente : achetez vos achat billets coupe-file en ligne

Evénements autour de l'exposition :

- Parcours-jeu dans l'exposition

- Séance dédicace du catalogue de l'exposition par Kiraz : jeudi 19 juin 2008
Salle de conférences du musée Carnavalet, 15h Entrée libre sans réservation

- Visites-conférences
Durée 1h30 sans réservation
Tarif : 4,50 € par personne + droit d'entrée dans l'exposition
Jeudis 5, 12, 19 et 26 juin à 14h
Samedis 7, 14, 21 et 28 juin à 15h30
Samedi 5 et 12 juillet à 15h30

Catalogue d'exposition
Les Parisiennes de Kiraz
Ouvrage broché, 22 x 27 cm, 128 pages, 111 illustrations couleur
Éditions Paris-Musées, 22 €

Piquantes, délurées et sensuelles, elles ont fait la réputation du dessinateur Kiraz et reviennent sur le devant de la scène ; cette fois-ci, les célèbres Parisiennes se sont donné rendez-vous au musée Carnavalet pour la toute première rétrospective de cet artiste.

Nées dans les années 1950, d'un trait de crayon et d'éclats de couleurs, les créatures de Kiraz entrent dans la légende à l'aube des années 1960 dans les pages du magazine Jours de France (1959 – 1987). Les Parisiennes font aussi les beaux jours de Marie-Claire, Gala, Paris-Match, Elle et illustrent encore maintenant une page coquine du Playboy américain. Dans les années 1990, elles tiennent le haut de l'affiche en jouant les stars de la publicité : Canderel, Clio Chipie, Nivéa…


"Quand je pense qu'il y a deux heures je n'étais qu'un faux numéro..."

Fidèles à l'esprit de Paris qui les caractérise, les filles « prodigues » de Kiraz s'invitent dans le plus parisien des musées de la capitale et inscrivent ainsi leurs fameuses aventures dans l'histoire de la ville. Cette exposition est l'occasion unique de découvrir les Parisiennes dans leur ensemble et sous toutes les coutures : intemporelles dans leur féminité, indémodables dans leurs styles et déconcertantes d'actualité dans leur propos.

Gouaches originales, peintures inédites, dessins, reportages, croquis, photographies, coupures de presse, affiches publicitaires… : près de 230 oeuvres présentent toute une vie de travail passionné de l'artiste d'origine égyptienne Kiraz, dont l'amour de Paris et de sa gent féminine éclairent cette première rétrospective.



Comment des héroïnes d'illustration de presse ont-elles façonné l'esprit féminin de la capitale? Edmon Kiraz ne vous livrera pas son puissant secret. Mais cette première rétrospective présentée dans le plus parisien des musées offre un aperçu du processus créatif d'un artiste, au trait de crayon et à l'éclat des couleurs légendaires.

Deux cent-trente oeuvres, dont une centaine de gouaches, 9 peintures, 25 dessins et une trentaine de documents d'archives, présentent en image l'évolution des “filles prodigues” de E. Kiraz.

Sa première figure féminine, prénommée Line, voit le jour dans le numéro 290 de Samedi Soir (20 janvier 1951). Rapidement la concurrence s'intensifie et Line est affublée de “copines”, qui évoluent gracieusement, vêtues de noir et blanc, dans Carnet de Belles (1953-1955). Ensuite, elles filent le parfait amour avec Ici Paris (jusqu'en 1964).

Marcel Dassault, fondateur du magazine Jours de France remarque Carnet de Belles. Il propose à E. Kiraz de dessiner des femmes pour une double page dans son journal, à l'origine politique (il devient par la suite un magazine féminin). C'est Marcel Dassault qui propose d'appeler les personnages “les Parisiennes” (1959) - une idée à laquelle l'artiste n'adhère pas vraiment, la trouvant trop banale! Et, pourtant, quel succès! Chaque semaine, les Parisiennes illustrent une scène de la vie quotidienne: un jour au bureau, un week-end à la montagne, une semaine à la plage… Mais la capitale française reste la source d'inspiration primordiale de l'artiste.

Né au Caire de parents arméniens, Kiraz découvre Paris lors d'un voyage en 1946. Il tombe amoureux de la ville et s'y installe définitivement deux ans plus tard. D'abord dessinateur politique, il capte l'atmosphère parisienne qu'il rend dans son Carnet de Belles. Du haut de son atelier, boulevard Raspail, ou aux terrasses des cafés, l'artiste s'inpire de l'air du temps: mode, luxe, libertinage, mais aussi tracasseries avec les agents de la voie publique, pression médiatique pour rester mince, etc...

“Ma source d'inspiration c'est la rue et c'est inépuisable. Deux filles qui bavardent à la terrasse d'un café, c'est magnifique!” s'exclame Kiraz.

“Il [Kiraz] a inventé ce métissage explosif, corps d'Afrique, buste d'Italie, regard de l'Est, cheveux du Nord, esprit de Paris. […] Puis on a assisté à un phénomène saisissant: les Parisiennes ont commencé à ressembler aux dessins de Kiraz”, observe Dominique Issermann, photographe.


Il y a en moi plusieurs femmes. Comment voulez-vous que je puisse me contenter d'un seul homme?
Gouache originale parue dans Jours de France, novembre 1982.
37 x 28 cm
Collection de l'artiste


Christian Lacroix, quant à lui, loue les dessins de Kiraz pour sa “manière de dessiner les décors […et de capter], semaine après semaine, l'essence de la mode d'une manière qui [est] celle d'un couturier”.

En 1964, la page “Kiraz-Color” apparaît dans Jours de France. Les gouaches en couleur composent la deuxième section de l'exposition. Décrites par Vogue comme “frivoles et sublimes” (avril 1995), les Parisiennes de Kiraz deviennent des icônes de la féminité. Dans Glamour, elles donnent des leçons de mode dans la rubrique “Mod'emploi” (septembre-décembre 1991). Gala les emprunte dans sa rubrique “Le clin d'oeil de Kiraz”. Aujourd'hui, elles paraissent toujours dans les pages coquines du Playboy américain.

Au-delà de l'illustration de presse, les Parisiennes ont révolutionné les campagnes publicitaires. De la bouteille de Perrier (1962) - “Perrier, l'eau qui fait twist, pschitt, chic…”-, au panty Scandale (1968-69) - “J'ai eu un succès fou au bal, grâce à mon panty Scandale” -, sans oublier les sucrettes Canderel (1995-2003). L'agence Young & Rubicam a imaginé une saga publicitaire sous la houlette de Frédéric Beigbeder.
“Canderel, c'était magnifique”, se rappelle Edmond Kiraz, “j'ai travaillé 8 ans et je n'ai jamais fait un seul dessin pour eux! Ils venaient chez moi, fouillaient dans mes dessins, choisissaient dans mes archives, coupaient, détouraient les gouaches, ajoutaient des légendes…”

Progressivement, les gouaches deviennent des peintures à l'huile. Les Parisiennes sont statufiées en oeuvre d'art: danseuses cambrées; cycliste encombrée d'une cage à oiseau et de shopping bags mais néanmoins gracile sur sa monture; des jambes longilignes plongent dans une piscine réduite à une éclaboussure d'eau… Le trait de Kiraz est énergétique, fluide; la composition est rythmée, harmonieuse; les couleurs sont douces et chaudes.


Baignade
Huile sur toile
92 x 73 cm
Collection de l'artiste


Par un effet d'abîme, l'exposition se termine sur un film qui relate le revers du décor - les différentes étapes de l'aménagement de l'exposition.

>> Dossier de presse sur le site de la ville de Paris



Festival "Celebrating 20 Years of Electronic Music"
Location:
Rex Club
5, boulevard Poissonière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 42 36 10 96
Mobile : +33 (0)6 87 42 85 73
Fax : +33 (0)1 42 36 55 72
Mail : infos@rexclub.com
Internet Site : www.rexclub.com
Description:
du 14 au 31 mai 2008

L'air de rien, cela fait 20 ans tout juste que le Rex Club organise les soirées parmi les meilleures de l'electro parisienne. A l'origine, c'est Christian Paulet qui initie les premières soirées électro, mettant au platine un jeune DJ résident de Manchester, Laurent Garnier. Souvenez-vous, dans les années 90, des soirées "Wake Up", toujours animées par le même Laurent Garnier. Depuis, le Rex Club s'est hissé au sommet des meilleures soirées electro et peu de clubs, mêmes londoniens ou allemands, peuvent rivaliser avec une telle longévité (même si la taille du Rex, 850 places, n'est pas immense comparée à d'autres grands clubs).

Outre la programmation internationale pointue et une qualité de son incomparable, le secret du Rex Club réside peut-être dans le véritable esprit clubbing qui irrigue le lieu : hétéros, gays, jeunes, vieux, friqués, fauchés, il émane des soirées une ambiance de fête et de communion avec la musique et avec ses voisins, comme on en trouve rarement dans le Paris by night, toujours hyper codé et compartimenté. Alors, profitons-en jusqu'à épuisement des forces !

mercredi 14 mai : Opeinng avec Daniel Bell - Magda and Troy Pierce - John Thomas - Cabanne.

jeudi 15 mai : Birdy Nam Nam SoundSystem - Manu le Malin

vendredi 16 mai : Agoria - Modeselektor - Noize

samedi 17 mai : Mlle caro - Anja Schneider - Martin Buttrich - Damien Lazarus

dimanche 18 mai : Radiomentale - Pigon aka Efdelin and RNDM - Personal Computer

mercredi 21 mai : Miss Kittin - The Hacker - Alexander Robotnick

jeudi 22 mai : DJ Deep - Larry Heard - Robert Owens

vendredi 23 mai : Jack de Marseille - Green Velvet - Dave Clarke

samedi 24 mai : DJ Chloe - Jennifer Cardini - Ellen Allien - Dapayk and Padberg Live

dimanche 25 mai : Moritz von Oswald and Mark Ernestus - Tikiman - peter Kuschnereit aka Substance and rene Loewe aka Vainqueur

mercredi 28 mai : Elisa do Brasil and MC Youthstar - DJ Marky and MC Stamina - Roni Size

jeudi 29 mai : D'Julz - Luciano - Dubfire

vendredi 30 mai : Jeff Mills All Night Long

samedi 31 mai : Laurent Garnier All Night Long

. Billets en vente sur www.rexclub.com

78ème édition des Internationaux de France de Roland-Garros
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
http://www.rolandgarros.com


6ème éditon du parcours Saint-Germain-des-Près
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
dans les boutiques de Saint-Germain-des-Près - 75006 Paris

Du 29 mai au 19 juin 2008

Cette année, pour sa 6e édition, le parcours Saint-Germain aura comme fil rouge le thème "Il était une fois...". Le thème propose d'explorer les contes et légendes populaires, véritable fond culturel universel. Ce voyage réinterprètera des histoires d'autrefois, de la Belle au Bois dormant à Cendrillon, mais en inventera aussi de nouvelles... Quelle influence ont ces contes sur notre imaginaire, surtout nos valeurs esthétiques et culturelles ?

30 artistes sont invités parmi lesquels Claude Levêque, Charles Freger, Ctaherine Ba&, Anna Gaskell, Fabrice Langlade, Gérard Fromanger, Gaspard Yurkievich, Nicolas Buffe, Olivier Babin, Vincent Beaurin, Laure Tixier, Lila Jang, Fabrice Langlade, etc.

Les lieux d'exposition sont les boutiques de luxe du quartier (Christian Lacroix, Sonia Rykiel, Paule Ka, Agnès b, Zadig & Voltaire, etc) ou des symboles du quartier (les Deux Magots, le Café de Flore, la place Furstenberg, l'école des Beaux-Arts). Une fois n'est pas coûtume, l'Art contemporain et la Mode ont rendez-vous pendant 3 semaines...

Entrée gratuite partout où les oeuvres sont exposées.

"Into the Deep", Mijn Schatje pour le Parcours Saint Germain des Près
Du 29/05/2008 au 19/06/2008
Dans le cadre du Parcours Saint Germain des Près édition 2008, l'artiste Mijn Schatje exposera une série d'images inédites dans le magasin Swarovski.
Ces images, interprétations libres sur le thème des sirènes, seront accompagnées d'un design sonore exclusif de l'artiste suédois Set Hallström. Plongez dans un univers féerique et laissez vous envouter par le chant des sirènes le temps d'une promenade à Saint Germain des Près...
Cocktail le 29 mai, de 18 à 22h, invitations à retirer à la boutique Swarovski de Saint Germain.

mail : mariebhendrickx@gmail.com
http://www.parcoursaintgermain.com

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080529_Parcours_Saint-Germain.pdf

Affordable Art Fair Paris
Location:
Espace Champerret
2, avenue de la Porte de Champerret
Porte de Champerret
6, rue Jean Oestreicher
75017 Paris
M° Porte de Champerret, Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 72 72 37 00
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.paris-expo.fr/pexpo/do/Navigate?id=5
Description:
du 28 mai au 1er juin

http://www.affordableartfair.fr

Cet événement déjà couronné de succès à Londres, Bristol, New York, Sydney, Melbourne et Amsterdam, se déroulera à l'Espace Champerret, du jeudi 29 mai au dimanche 1er juin 2008.

Pendant 4 jours, une sélection de 70 galeries d'art françaises et étrangères présenteront et vendront près de 300 artistes contemporains à des prix accessibles, variant entre 100 et 5000 €. Dans une ambiance à la fois haut de gamme et conviviale, Affordable Art Fair sera l'occasion unique pour les collectionneurs, amateurs d'art et nouveaux acheteurs d'acquérir des oeuvres originales d'artistes reconnus ou émergents.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080528_AAF_invitation_2_pour_1.pdf

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:15] l'UPJ et la Clinique des Plantes invitent la presse à se « mettre au vert »
Location:
Châlet de la Porte Jaune
Avenue de Nogent
Île de la Porte Jaune, Lac des Minimes
Bois de Vincennes
75012 Paris
M° RER A Fontenay-sous-Bois, Château de Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 43 28 80 11
Fax : +33 (0)1 43 74 41 60
Mail : contact.portejaune@ssp.fr
Internet Site : www.chaletportejaune.com
Description:
Le temps d'un déjeuner – Conférence de Presse, l'UPJ et la Clinique des Plantes invitent la presse à se « mettre au vert » au Bois de Vincennes, au Chalet de la Porte Jaune.
• Les résultats d'une enquête exclusive UPJ/CSA sur le thème : « Raconte moi ton jardin je te dirai qui tu es ! »,
• L'analyse de nos comportements au jardin par Daniel BOY, Sociologue et Directeur de recherche au CEVIPOF, Centre de recherches politiques de Sciences Po.
• Ainsi que toutes les dernières informations sur le secteur des produits destinés aux jardiniers amateurs et professionnels des espaces verts.

Contact
Adocom
adocom@adocom.fr
01 48 05 19 00

13:00  
14:00 [14:00-23:55] Evénement de lancement de la nouvelle gamme de montage Avid
Description:
Opus Café, Paris Xème

http://avid.awakit-hosting.com/nouvelle_gamme/PresNvelleGamme.htm

Avid défie les lois de la HD, avec une nouvelle architecture logicielle et matérielle entièrement repensée.

De 14h à 20h :
Rencontrez nos spécialistes autour de nos dernières nouveautés
• Media Composer 3.0 et Symphony 3.0
• Mojo DX et Nitris DX
• Avid Unity MediaNetwork 5.1
• Workflow audio Digidesign Pro Tools
• Intégration JVC, Panasonic et Sony

A partir de 20h :
Soirée exceptionnelle de lancement !
• Cocktail
• Présentation de la nouvelle gamme
• Concert surprise...

Inscriptions :
http://avid.awakit-hosting.com/nouvelle_gamme/NvelleGamme_inscriptions.htm




[17:00] Ouverture des Etats généraux des Chambres de Commerce et d'Industrie
Description:
Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Essonne - Evry

Ouverture des Etats généraux des Chambres de Commerce et d'Industrie sur le thème « Innovation, Recherche : Horizon 2020 »

[17:00] Prix Littéraire de la Gendarmerie Nationale
Location:
Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
Hôtel de l'Industrie
4, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.industrienationale.fr
Description:
Prix Littéraire de la Gendarmerie Nationale





[18:00-22:00] 6ème éditon du parcours Saint-Germain-des-Près
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
dans les boutiques de Saint-Germain-des-Près - 75006 Paris

Du 29 mai au 19 juin 2008

Cette année, pour sa 6e édition, le parcours Saint-Germain aura comme fil rouge le thème "Il était une fois...". Le thème propose d'explorer les contes et légendes populaires, véritable fond culturel universel. Ce voyage réinterprètera des histoires d'autrefois, de la Belle au Bois dormant à Cendrillon, mais en inventera aussi de nouvelles... Quelle influence ont ces contes sur notre imaginaire, surtout nos valeurs esthétiques et culturelles ?

30 artistes sont invités parmi lesquels Claude Levêque, Charles Freger, Ctaherine Ba&, Anna Gaskell, Fabrice Langlade, Gérard Fromanger, Gaspard Yurkievich, Nicolas Buffe, Olivier Babin, Vincent Beaurin, Laure Tixier, Lila Jang, Fabrice Langlade, etc.

Les lieux d'exposition sont les boutiques de luxe du quartier (Christian Lacroix, Sonia Rykiel, Paule Ka, Agnès b, Zadig & Voltaire, etc) ou des symboles du quartier (les Deux Magots, le Café de Flore, la place Furstenberg, l'école des Beaux-Arts). Une fois n'est pas coûtume, l'Art contemporain et la Mode ont rendez-vous pendant 3 semaines...

Entrée gratuite partout où les oeuvres sont exposées.

"Into the Deep", Mijn Schatje pour le Parcours Saint Germain des Près
Du 29/05/2008 au 19/06/2008
Dans le cadre du Parcours Saint Germain des Près édition 2008, l'artiste Mijn Schatje exposera une série d'images inédites dans le magasin Swarovski.
Ces images, interprétations libres sur le thème des sirènes, seront accompagnées d'un design sonore exclusif de l'artiste suédois Set Hallström. Plongez dans un univers féerique et laissez vous envouter par le chant des sirènes le temps d'une promenade à Saint Germain des Près...
Cocktail le 29 mai, de 18 à 22h, invitations à retirer à la boutique Swarovski de Saint Germain.

mail : mariebhendrickx@gmail.com
http://www.parcoursaintgermain.com

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080529_Parcours_Saint-Germain.pdf

[18:00-22:00] 10ème édition - Art Saint-Germain-des-Prés
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Vernissage le jeudi 29 mai de 18h à 22h. Dimanche 1er juin, ouverture des galeries membres de 14h30 à 18h.

[18:00-23:00] Carré Rive Gauche - le meilleur de l'art
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:


[18:00] Ciro RIZZO, Peintures et RUTA, Sculptures
Location:
Galerie Pierre Marie Vitoux
3, rue d'Ormesson
Place Sainte-Catherine
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 81 00
Fax : +33 (0)1 48 04 56 99
Mail : info@galeriemarievitoux.com
Internet Site : www.galeriemarievitoux.com
Description:
du 29 mai au 21 juin 2008
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous
Vernissage le jeudi 29 mai à partir de 18 heures

Explosion colorée, Tension grise : peintures de Ciro Rizzo et sculptures de terre de Ruta.
Ciro Rizzo nous avait habitué à des grandes giclées de matières colorées sur des fonds très travaillés. L'energie reste la même mais plus maîtrisée et nous pensons avec émerveillement à Soutine en regardant les portraits et les oiseaux...
Peut-être que les personnages de Ruta en restent tout étonnés.
Eux aussi ont trouvé des mouvements justes, groupés, plein de force.
Ils parlent avec leurs yeux, leurs attitudes. Immobiles, mémoire collective, l'éternité commence.
Un art, chez ces deux artistes, qui semble défier le temps!

A l'occasion de 20 ans de la galerie
parution d'un livre :
"20 ans d'une vie"
et toute l'année une exposition
et un évènement par mois


[18:00-20:00] Cocktail et dégustation Mochi Glacé
Location:
L'Eclaireur - Restaurant
10, rue Boissy d'Anglas
Galerie Royale
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 43 09 99
Mail : marie@leclaireur.com
Internet Site : www.leclaireur.com
Description:
Les beaux jours arrivent ...

L'ECLAIREUR Restaurant vous donne rendez vous sur sa terreaase pour vous faire découvrir en avant première le Mochi Glacé

RSVP avant mardi 27 mai
contact@leclaireur.com
www.leclaireur.com


[18:00] Exposition collective "à n dimensions"
Location:
Galerie Christine Phal
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 85 35
Fax : +33 (0)1 43 29 85 37
Mail : christine.phal@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriephal.com
Description:
dans le cadre de Art Saint-Germain-des-Prés

du 29 mai au 12 juillet
mardi-vendredi 14h-19h, samedi 11h-19h

sur une proposition de Anne Deguelle

avec : E. CARAMELLE, C. CUZIN, A. DEGUELLE, DETANICO-LAIN, F. GOMES, R. MARLOT, G. MILLET, J. NICOLAS, EUNG-BEOM SIM

http://www.annedeguelle.com/pdf/Andimensions.pdf


EUNG-BEOM SIM

[18:00] Exposition de DAVID CHAMBARD "Eaux et forêts"
Location:
Galerie Guigon
39, rue de Charenton
75012 Paris
M° Bastille
France
Phone : +33 (0)1 53 17 69 53
Mobile : +33 (0)6 07 04 84 86
Mail : info@galerie-guigon.com
Internet Site : www.galerie-guigon.com
Description:
Vernissage le 29 Mai 2008
Du 29 Mai 2008 au 28 Juin 2008
Mercredi-Samedi 14h-19h


Cascade

[18:00] Exposition de James CHEDBURN
Location:
Galerie Lélia Mordoch
50, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 88 52
Fax : +33 (0)1 53 10 88 49
Mail : lelia.mordoch.galerie@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieleliamordoch.com
Description:




[18:00] Exposition de Jonathan Bermudes
Location:
Galerie Adler
75, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 06 03 82
Fax : +33 (0)1 42 66 56 02
Mail : contact@galerieadler.fr
Internet Site : www.galerieadler.fr
Description:
Du lundi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30

[18:00-21:00] Exposition de LEE BAE, Oeuvres récentes
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
6, avenue Delcassé
(prolongement avenue Matignon)
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 63 18 78
Fax : +33 (0)1 45 63 16 88
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
jusqu'au 18 juillet
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv

La galerie RX présente les œuvres de Lee Bae. Cet artiste coréen travaille principalement avec le charbon de bois. Œuvres binaires, ses peintures jouent avec les correspondances entre le blanc de la toile et les taches de fusain. Elles sont proches de l'écriture, au sens où le fusain, déposé plutôt figé, laisse une trace, une inscription, un témoignage du geste de l'artiste.

[18:00] Exposition de Maïka
Location:
Galerie Princesse Yennega
Artisanat d'Art, Objets d'Artistes, Création Contemporaine
5, rue de Reuilly
75012 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Reuilly - Diderot
France
Phone : +33 (0)1 44 64 74 12
Mail : contact@princesse-yennega.fr
Internet Site : www.galerie-yennega.com
Description:
Exposition de Maïka

[18:00] Exposition de Miguel MACAYA, oeuvres récentes
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
Du 29/05/2008 au 28/06/2008

Peintre catalan de 41 ans, dont la notoriété se fait de plus en plus grandissante dans son pays et à l'étranger, Miguel MACAYA renoue à la fois avec la tradition picturale classique espagnole qui lui est chère mais s'impose à la fois comme figure novatrice dans le paysage artistique de par son traitement du clair-obscur. Les sujets qu'il met en scène, pour la plupart des animaux, se détachent souvent, en effet, d'un fond sombre et mystérieux pour apparaître sur la toile dans une clarté parfois diffuse ou bien fulgurante.

La Galerie Arcturus, qui défend l'œuvre de Miguel Macaya depuis plus de 8 ans, présentera une sélection d'une vingtaine d'œuvres récentes, mettant en valeur la superbe qualité de sa peinture. Les thèmes les plus récurrents de l'œuvre de Macaya seront présentés : portraits d'animaux - zèbres, chien -, ou encore sa galerie de personnages imaginaires et étranges, ou ses natures mortes qui permettent d'apprécier la lumière particulière et l'emploi de clair obscur qui est une constante dans sa peinture. Cette exposition qui aura lieu dans le cadre de la fête d'Art Saint Germain des Prés, sera le point d'orgue d'une année particulièrement riche en événement pour cet artiste, après une exposition à la Casa de Vacas à Madrid, et une dans le Carmel de Tarbes.

http://arcturus.art11.com/0208/dpmac.pdf

[18:00] Exposition de Miquel Barcelo "rares estampes"
Location:
Galerie Lucie Weill & Seligmann
6, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 54 71 95
Fax : +33 (0)1 40 51 82 88
Mail : contact@galerie-lws.com
Internet Site : www.galerie-lws.com
Description:
du 30 mai au 21 juin 2008
vernissage le jeudi 29 mai dès 18h

http://www.galerie-lws.com/DP/DP_BARCELO_LWS.pdf

C'est assurément l'un des artistes les plus en vogue aujourd'hui et ses huiles sur toile sont inaccessibles. Mais Miquel Barceló (né en 1957) étant un artiste polymorphe, on peut jouir de sa créativité de bien d'autres manières, par exemple en visitant la cathédrale de Majorque où il a créé un grand mur de céramique sur la multiplication des pains et des poissons, ou encore en assistant (en 2006 au festival d'Avignon), à son mano a mano avec Josef Nadj sur une scène pleine de glaise. Barceló a aussi produit de nombreux dessins (qui peuvent facilement atteindre 50 000 €) ainsi que des estampes. Ces dernières, évidemment plus abordables, sont généralement des tirages de 16, 26 ou 34 exemplaires, aux thématiques inspirées par la nature. A part quelques humains, on y trouve un bestiaire composé d'animaux d'Afrique, d'anguilles ou de chiens ainsi que des fruits et des plantes banals de nos jardins, comme la cerise ou la pomme de terre en fleur.



[18:00] Exposition de Peter DOIG
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Internet Site : www.mam.paris.fr
Description:
Composée d'une centaine d'oeuvres -peintures et dessins- regroupées par thèmes, l'exposition retrace le parcours de l'artiste depuis le début des années quatre-vingt dix à aujourd'hui. Les peintures envoûtantes de Peter Doig présentent des paysages qui semblent issus de souvenirs ou de rêves.

[18:00-21:00] Exposition de Sabine Delcour « Cheminements »
Location:
Galerie Philippe Chaume
9, rue de Marseille
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 39 12 60
Mobile : +33 (0)6 15 21 23 26
Mail : info@galeriephilippechaume.com
Internet Site : www.galeriephilippechaume.com
Description:
Vernissage le jeudi 29 mai 2008 de 18h à 21h
Exposition du 30 mai au 12 juillet 2008

Du 30 mai au 12 juillet, la galerie présente les photographies de Sabine Delcour « Cheminements »

Et si on partait en voyage vers de nouveaux horizons ? C'est ce que Sabine Delcour nous propose. Depuis une quinzaine d'années, elle développe un travail sur le territoire. Chaque espace investi est l'occasion d'une rencontre : le visage géographique et topographique d'un lieu se confronte aux projections qu'il génère. Aujourd'hui, elle a quitté la ville et la banlieue pour emprunter des chemins de traverse. Elle photographie des sentiers et des laies avec lesquels s'engage un corps à corps.

Chaque photographie est un rendez-vous avec la nature. Quelle que soit la saison, Sabine Delcour s'accommode des conditions météorologiques. Qu'il pleuve ou qu'il vente, elle part vers l'endroit de sa prise de vue. Et de ce qui a souvent l'air d'une expédition ressort une image en phase avec les éléments. Comme une ritournelle, ils l'entraînent sur ces voies à l'écart, de la même manière que notre oeil est happé dans l'image, propulsé à l'extrémité nette du chemin.

Sabine Delcour est une photographe paysagiste dont le style est profondément anti-documentaire. Son usage de la chambre photographique et son choix de la frontalité ne font pas d'elle une photographe réaliste. Au contraire, signifie-t-elle par le bord noir du négatif le passage vers un ailleurs. Il est le seuil qui fait transiter l'image d'un paysage manifeste et visible à un paysage intérieur et fantasmé. Les photographies de Sabine Delcour sont des cheminements : sur un territoire et dans un imaginaire.

Le paysage vous semble familier ? Vous avez la curieuse sensation de vous être déjà promené sur ce chemin ? Ce n'est pas étonnant. Aujourd'hui Sabine Delcour ne photographie plus des territoires habités, circonscrits et donc clairement localisables, comme dans ses précédentes séries en banlieue parisienne ou à Tokyo, dorénavant elle s'achemine vers des paysages dont l'ancrage géographique est flou. L'appropriation de l'image se voit facilitée par ce lieu banal qui a l'air d'appartenir à notre inconscient collectif. Sabine Delcour travaille le « topos », ce lieu commun, à partir duquel se construisent les histoires.

Elise Legris-Heinrich


Sabine Delcour est une artiste française née en 1968. Son travail explore la notion de territoire, spatial, temporel et imaginaire. En 1992, elle est lauréate du Prix de la Fondation Angénieux et en 1994 du Prix Moins trente du Centre National de la Photographie. Ses photographies sont entrées dans les collections du Centre d'Art Contemporain de Basse-Normandie, de la Bibliothèque Nationale de France, du Fond Départemental d'Art Contemporain de Seine Saint-Denis et des Artothèques de Pessac, de Grenoble, de Caen, de Hennebont, d'Angers et de Vitré. Elle expose en France, au Japon, en Chine et en Grande-Bretagne. Parallèlement à son exposition personnelle à la galerie Philippe Chaume, elle participera à l'exposition collective « Avec vue sur la mer » qui aura lieu à la Bibliothèque Nationale de France du 20 mai au 29 juin 2008.

Sabine Delcour
Née en 1968, elle vit et travaille en France.

Expositions

2008 « Cheminements », Galerie Philippe Chaume, Paris
« Avec vue sur la mer. La collection photographique du Conservatoire du littoral », Bibliothèque Nationale de France, Paris
« Cheminements », Artothèque, Vitré
2007 « Delta de la Leyre », Galerie Arrêt sur l'Image, Bordeaux
« Figures du littoral », Conservatoire du Littoral, Espace Commines, Paris
« Langues de terre, les bâtisseurs, cheminements », Galerie des Urbanistes, Fougères
2006 « Cheminements », Lianzhou International Photo Festival, Chine
« Autour de nous », Galerie des multiples, Paris
« Port Royal des Champs », Musée de Port Royal des Champs, Magny-Les-Hameaux
« Transport, Les Bâtisseurs, Autour de nous », Galerie Le Lieu, Lorient
« L'Amour, comment ça va ? », Maison de la Villette, Paris
« Les Bâtisseurs, Autour de nous », Artothèque de Vitré, Vitré
« Vivre les villes », Musée des beaux-arts, Caen
« En ville comme à la maison », Biennale d'architecture, d'urbanisme et de design, Bordeaux
2005 « Autour de nous », Artothèque de Pessac, Pessac
Exposition aux Anciens Abattoirs de Billère, programmation Image/Image, Pau
Exposition du Parcours d'Art Contemporain en Vallée du Lot, Maisons Daura, St-Cyr, Lapopie
« Transport, Les Bâtisseurs, Autour de nous », Art Gallery, Yokohama Museum of Art, Japon
Exposition du Cheminement, Château d'Avezan, Centre Photographique de Lectoure
Exposition dans le cadre du Festival Musiques et quotidien Sonore, Scène nationale d'Albi, Albi
« Vis à vis : Sabine Delcour / Catherine Harang », Artothèque, Nouveau Théâtre, Angers
2004 « Bordeaux 1995-2005-2015 », Arc en Rêve Centre d'Architecture, Bordeaux
« 10 ans de Missions Photographiques en Seine Saint-Denis », Forum Culturel, Blanc-Mesnil
2003 « Autour de nous », Mois de la photographie, Cherbourg
« Vertigo », Tremblay-en-France
2002 « Autour de nous », Contemporary Art Factory, Tôkyô, Japon
Rencontres photographiques d'Imagiques, Château de Cadillac
2001 « Paysages, précis de décomposition Cosa Mentale », Chapelle du Rham, Luxembourg
« Nature dominante, d'autres paysages Cosa Mentale », Galerie ArtProcess, Paris
« Architectures », 23e Estivales Photographiques du Trégor, L'Imagerie, Lannion
2000 « Usine », Friche industrielle, Paris
« Langues de terre », Photographie en Val de Dronne, Abbaye de Brantôme
« Détour », Galerie de l'ARDI, Hérouville Saint-Clair
« Les Bâtisseurs », Imaginons un lieu, Centre d'Art Contemporain de Basse-Normandie
1998 « N14 », Rencontres photographiques d'été, Le moulin du Roc, Niort
Exposition du Festival du Chaumont, Forum Culturel du Blanc-Mesnil
« Territoires de la photographie », Festival Image/Imatge, Orthez
1997 Carte blanche au bar Floréal, Galerie du théâtre de l'Agora, Evry
« Nation en suspens », Galerie du bar Floréal, Paris
1996 « Détour », Galerie du bar Floréal, Paris
1995 « Transport », Institut Français d'Ecosse, Edinburgh, Grande-Bretagne
Aubenades de la photographie, Aubenas
1994 « Moins Trente », Centre National de la photographie, Paris
1993 « Traverses », Centre International de l'automobile, Pantin
Exposition dans le cadre de « Mai de la photo », Reims
1991 « Résonances », Centre Photographique d'Ile-de-France

Résidences de création

2005 Maisons Daura, résidences internationales d'artistes, Région Midi-Pyrénées
2003 Maison de la Villette avec la Compagnie HT les Witotos
Vertigo, résidence photographique, Tremblay-en-France
2002 Arcus Program, programme AFAA-préfecture d'Ibaraki, Japon
2000 Centre Culturel de Ribérac
Centre d'art Contemporain de Basse-Normandie, Hérouville-Saint-Clair
1998 Le moulin du Roc, Niort

Collection

Artothèque de Pessac, Artothèque de Grenoble, Artothèque de Caen, Artothèque d'Hennebont, Artothèque d'Angers, Artothèque de Vitré, Centre d'Art Contemporain de Basse-Normandie, BNF- Département des Estampes, Fond Départemental d'Art Contemporain de Seine Saint-Denis

Prix

1994 Prix Moins trente, Centre National de la Photographie
1992 Prix de la Fondation Angénieux

Formation

1993 Maîtrise de Sciences et Techniques en Image Photographique, Paris VIII
1990 DEUG Arts Plastiques, Paris VIII (Saint-Denis)


Sabine Delcour "Cheminements" 2005-2007, Photographie argentique, 90 x 110 cm. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris


Sabine Delcour "Cheminements" 2005-2007, Photographie argentique, 90 x 110 cm. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris

[18:00-21:00] Exposition de T'ANG HAYWEN
Location:
Espace Kiron
10, rue de la Vacquerie
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 44 64 11 50
Fax : +33 (0)1 43 73 55 10
Mail : galerie@kiron.fr
Internet Site : www.kiron-espace.com
Description:
Vernissage le 29 Mai 2008
Du 30 Mai 2008 au 11 Juillet 2008
Mardi-Samedi 14h-19h

http://www.kiron-espace.com/galerie/expos.php?ref=65


[18:00-22:00] Exposition de Ziad Dalloul
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
du 29 mai au 12 juillet 2008
Du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30
Le lundi sur rendez-vous

La galerie Claude Bernard expose les œuvres de Ziad Dalloul. Les huiles sur toile et sur papier japon nacré de cet artiste oscillent entre figuration et abstraction : ses paysages et ses natures mortes, très matiéristes, ouvrent le champ de l'imaginaire et invoquent des images auxquelles ces sujets classiques ne prédisposent pas.


ZIAD DALLOUL, D4 Horizon suspendu 2007, huile sur toile, 130x97cm

[18:00-20:00] Finissage d'exposition collective "L'art abstrait"
Location:
Galerie Art' et Miss
14, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 57 37 42
Fax : +33 (0)8 21 90 17 48
Mail : artetmiss@free.fr
Internet Site : www.artetmiss.fr
Description:
Invité d'honneur : LOUIS DELMAS

Exposition du 2 mai au 30 mai 2008
Le vernissage aura lieu Samedi 10 mai de 18h à 20h

Cette exposition regroupera une dizaine d'artistes dont PYA pour la sculpture et Russel BONCEY, Veronique LATIL, Sylvie GESBERT De LINEA, Ariane MARUANI... pour la peinture

[18:00-23:00] Lancement compilation "FOLK & PROUD" chez Naïve + vernissage FABRICE VELLEZ
Location:
No Good Store
52, rue des Martyrs
75009 Paris
M° Pigalle, Notre-Dame-de-Lorette, Le Peletier
France
Phone : +33 (0)1 45 96 00 87
Mail : nogoodstore75@gmail.com
Internet Site : www.nogoodstore.com
Description:
NOGOODSTORE A LE PLAISIR DE VOUS CONVIER AU VERNISSAGE "TRACES" PEINTURES DE FABRICE VELLEZ, "FACES" PHOTOS DE JULIA KREMER ET AU LANCEMENT DE LA COMPILATION "FOLK & PROUD" ILLUSTRÉ PAR DEUX PERFORMANCES MUSICALES DE CALC ET LILLY WOOD & THE PRICK

OPEN BAR JUSQU'À 23H

Le No Good Store et Naïve vous invitent le jeudi 29 Mai à Fêter la sortie de FOLK & PROUD
CALC + VANDAVEER + LILLY WOOD & THE PRICK
en showcase exceptionnel + open bar
pour la soirée de lancement de la compilation FOLK & PROUD (sortie le 17 juin chez naïve).


[18:00-22:00] Maîtres de la Peinture Aborigène
Location:
Galerie Marie-Claude Goinard
11, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 34 13 75
Mobile : +33 (0)6 07 85 56 01
Fax : +33 (0)1 46 34 13 75
Mail : contact@galerie-mc-goinard.com
Internet Site : www.galerie-mc-goinard.com
Description:
du 15 mai au 14 juin
du mardi au samedi : 14h - 19h et sur rendez-vous

[18:00] Pierre Riba, dessins, reliefs et sculptures
Location:
Galerie Gilles Naudin
GNG
3, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 64 71
Mail : infos@galeriegng.com
Internet Site : www.galeriegng.com
Description:
27 mai – 28 juin 2008

à l'occasion de Art Saint Germain des Prés
vernissage jeudi 29 nocturne
vendredi 30, samedi 31 10h30-20h et dimanche 1er juin 14h-18h


“Black historique” bois, carton, résine 94x48x15cm

[18:00] Preview VIP "SUPERDOME"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
FABIEN GIRAUD & RAPHAËL SIBONI, LAST MANOEUVRES IN THE DARK
JONATHAN MONK, TIME BETWEEN SPACES
ARCANGELO SASSOLINO, AFASIA 1
DANIEL FIRMAN, WÜRSA (A 18 000 KM DE LA TERRE)
CHRISTOPH BÜCHEL, DUMP

DJ SET DE 20H A MINUIT
GYPSY SOUND SYSTEM

jusqu'au 24 août

Le Superdome est un stade mythique : construit en 1975 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), il a accueilli de nombreux Super Bowls (la finale du championnat de football américain), un concert des Rolling Stones, le pape Jean-Paul II, la Convention Républicaine et les réfugiés de l'ouragan Katrina. Paradoxal, le Superdome jette un pont entre le divertissement le plus grand, avec le Super Bowl, et la détresse absolue, avec Katrina. S'inspirant de cette logique additionnelle et schizophrénique d'un I Can get no satisfaction ET d'un Notre Père qui êtes aux cieux, Marc-Olivier Wahler propose SUPERDOME, une nouvelle session réunissant cinq expositions personnelles oscillant entre spectacle et vanités, décibels et prières, high-tech et chaos, dans la continuité du programme d'expo! sitions testant la notion d'élasticité de l'œuvre d'art entamé au Palais de Tokyo depuis Cinq Milliards d'Années.

GYPSY SOUND SYSTEM
SUPERDOME after-party avec / with Dj Olga et Dr Schnaps
http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=evecourt.php&id_eve=2105&session=&agenda=yes

PALAIS # 6
Nouveau numéro autour de SUPERDOME : des interviews (Jonathan Monk par Marc-Olivier Wahler, François Girbaud avec Giraud & Siboni), des portfolios (Superdome, Arcangelo Sassolino).
http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=../editions/magpalais.php


Photo : Last Manœuvres in the Dark, simulation, copyright F. Giraud et R. Siboni

[18:00-21:00] Soirée de clôture "Regard sur Mai 68"
Location:
dorothy's gallery
27, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 57 08 51
Mail : dp@dorothysgallery.com
Internet Site : www.dorothysgallery.com
Description:
Soirée de clôture en présence de l'artiste

110 photographies inédites d'Alain Quemper
Reportages et musiques France / USA

JUSQU'AU 2 JUIN 2008
Mercredi au samedi: 13h à 20h - Dimanche et mardi: de 16h à 20h

Pour le 40ème anniversaire de Mai 68, Alain Quemper vous invite à un voyage intemporel.
A l'âge de 20 ans, il a su capturer l'esprit révolutionnaire et poétique de Mai 68, mais également l'âme et la sensualité qui émane des personnalités composant sa galerie de portraits.

Découvrez Mai 68 en images et en son.
Un véritable parcours audio-visuel nostalgique, revivifiant et envoutant.

Trois heures de reportages et chansons qui vous immergent dans l'année 1968 en France et aux USA.

La Première exposition en France utilisant le nouveau papier d'art Baryté Epson en Digigraphie.

- Photographie en édition limitée à 7 exemplaires, délivrée avec un certificat d'authenticité.
La Digigraphie garantit une pérennité sur près d'un siècle.
- Œuvres proposées dans le format de votre choix

Présentée dans de nombreuses villes en France, ne manquez pas cette exposition insolite et émouvante.

[18:00] Urban Art All Stars Show
Location:
NUKOD
Subculture Pop Shop, Art Gallery & Music Label
11, rue de l'Aqueduc
75010 Paris
M° Gare du Nord, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 43 40 77 70
Mail : nukodparis@gmail.com
Internet Site : www.nukod.com
Description:
du 22 Mai 2008 au 26 Juin 2008

Pez, Fafi, Mist, Seen, André, Copé 2, Shadow, L'Atlas, Chanoir, Miss.Tic, Miss Van, Tracy 168


[18:30] Exposition "A Venir Le Monde Sage"
Location:
Espace d'art contemporain Eugène Beaudouin
Résidence Jean Zay. Bâtiment F
rue Lafontaine
92160 Antony
M° RER B Antony, RER B La Croix-de-Berny
France
Mobile : +33 (0)6 61 46 07 31
Mail : info@espacebeaudouin.com
Internet Site : www.espacebeaudouin.com
Description:
du 29 mai au 22 juin
Ouverture du mercredi au dimanche de 14h30 a 18h

Expo-Parcours-Spectacle « Futur à créer »

36 artistes auteurs d'une provocation utopique

commisariat : Claude Yvans

avec :
Gérard Fromanger, Peter Stampfli, Pierre Cornette de St Cyr, *LLND, Daphné Le Sergent & Aurélien Bidaud, Jacques Bosser, Augusto Foldi, Wall°ich, Piel, Hans Bouman, L'atelier Holographique de Paris, Daniele Gibrat, Herman Steins, Esther Ségal, Benoit Pingeot, Sophie Sainrapt, Bernard Sabot, Jean Louis Guitard, Nadia Spahis, Orcalyde, Didier Genty, Emmanuel Luc, Thierry Vendé, Carole Lauzain, Sebastien Kito, Sylvana Gabriela Béju, Jean Michel Hequet Vudici, Solange Galazzo, Xavier Boggio, Jean Marc Sicard, Virginie Cincet, Bruno Garrigues, Véronique Sphahis

LLND présente pour l'Expo-Parcours-Spectacle A venir Le Monde Sage la vidéo "Sirius LMSAV"

[18:30-20:30] Exposition d'Hughie O'Donoghue « Parables (Paraboles) »
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
du 30 mai au 13 juillet 2008
Vernissage le 29 mai 08, de 18h30 à 20h30

S'il est d'abord peintre, Hughie O'Donoghue est également un excellent dessinateur et graveur. Internationalement reconnu, il est actuellement l'un des artistes irlandais les plus ambitieux. Ses thèmes de prédilection sont la mémoire, le mythe, l'identité et l'histoire.

[18:30] Exposition de LÉONORA CARRINGTON ”La Mariée du Vent“
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Vernissage le 29 Mai 2008
Du 30 Mai 2008 au 18 Juillet 2008
Lundi-vendredi 11h-19h, samedi 14h-18h


LÉONORA CARRINGTON, Bird bath, 1978, acrylique sur carton, coll. Galeria el estudio, Mexico, Courtesy Frey Norris Gallery

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080529_Hommage_Octavio_Paz.pdf

[18:30] Inauguration du nouvel espace Sabz
Location:
Sabz
22, rue de Rottembourg
75012 Paris
M° Michel Bizot, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 40 21 30 05
Mail : info@sabz.fr
Internet Site : www.sabz.fr
Description:
Denis Castaing, Emmanuel Chevrel et l'équipe de Sabz vous invitent à fêter l'ouverture de leur nouvel espace aménagé par les 5.5 designers.

Entre Bois de Vincennes et Coulée verte, Sabz ouvre un lieu dédié au design extérieur-intérieur. Denis Castaing et Emmanuel Chevrel vous invitent à fêter l'ouverture de leur nouvel espace aménagé par les 5.5 designers.

Le jeudi 29 mai 2008 - cocktail à partir de 18h30

[18:30] conférence "L'effet de levier, les clefs de la réussite"
Location:
Maison de la Chimie
28, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° Invalides, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 40 62 27 00
Fax : +33 (0)1 45 55 98 62
Internet Site : www.maisondelachimie.com
Description:
Les termes abordés seront:
- Quelles sont les techniques les plus efficaces pour réussir en Bourse ?
- Comment atteindre vos objectifs ?
- Quels sont les pièges à éviter ?
- Comment anticiper les mouvements de marché avec l'analyse technique ?
- Comment réussir ses investissements en warrants ou turbos ?

Un cocktail sera organisé à la suite de la conférence, réservé exclusivement aux membres du Club WIP color

Pour participer et vous inscrire à cette conférence envoyez un email à clubwip@boursorama.fr afin de réserver votre place en spécifiant vos nom, prénom et email.

http://img.boursorama.com/pub/bourso/clubwip/invit/190508/invitation-paris-mai-2008.pdf

[18:45] Inauguration de l'exposition « Germaine Tillion, Ethnologue et résistante »
Location:
Musée de l'Homme
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 44 05 72 72
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
Inauguration de l'exposition « Germaine Tillion, Ethnologue et résistante »






[19:00-21:00] Affordable Art Fair Paris - Vernissage spécial Artistik Rezo
Location:
Espace Champerret
2, avenue de la Porte de Champerret
Porte de Champerret
6, rue Jean Oestreicher
75017 Paris
M° Porte de Champerret, Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 72 72 37 00
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.paris-expo.fr/pexpo/do/Navigate?id=5
Description:
du 28 mai au 1er juin

Ce mail est une invitation Artistik Rezo pour deux personnes valable uniquement le Jeudi 29 Mai 2008 de 19h à 21h. Merci d'imprimer impérativement ce mail et de le présenter à l'entrée ainsi qu'au "Wine Bar" afin d'y obtenir un verre.

http://www.affordableartfair.fr

Cet événement déjà couronné de succès à Londres, Bristol, New York, Sydney, Melbourne et Amsterdam, se déroulera à l'Espace Champerret, du jeudi 29 mai au dimanche 1er juin 2008.

Pendant 4 jours, une sélection de 70 galeries d'art françaises et étrangères présenteront et vendront près de 300 artistes contemporains à des prix accessibles, variant entre 100 et 5000 €. Dans une ambiance à la fois haut de gamme et conviviale, Affordable Art Fair sera l'occasion unique pour les collectionneurs, amateurs d'art et nouveaux acheteurs d'acquérir des oeuvres originales d'artistes reconnus ou émergents.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080528_AAF_invitation_2_pour_1.pdf

[19:00] Cinquième édition de "Jardins, jardin"
Location:
Jardin des Tuileries
234, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Description:
Soirée d'inauguration à partir de 19h, sur invitation

Contact
Fabienne Melchior
fmelchior@jardinsjardin.com
06 10 72 70 95

[19:00-21:00] EXPOSITION "ARCHITECTURE CUBISTE TCHEQUE"
Location:
Centre Culturel Tchèque
18, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 53 73 00 22
Fax : +33 (0)1 53 73 00 27
Mail : ccparis@czech.cz
Internet Site : www.czechcentres.cz/paris
Description:
Exposition de Zdenek Lukes, architecte, et Dan Merta, directeur de la Galerie Jaroslav Fragner de Prague

Le cubisme est l‘un des mouvements artistiques les plus intéressants du 20ème siècle. Grâce à la renommée de Picasso, il se répandit rapidement, y compris en Bohême. Outre les domaines picturaux traditionnels, le cubisme s'imposa également dans l'architecture et le design. Critiqué autant par les partisans de l'architecture moderne traditionnelle que par les conservateurs, ce courant n'eut finalement qu'une courte existence (par commodité, les intérieurs, notamment, continuaient d'être aménagés de façon conventionnelle). Remis en valeur à partir des années 60, il constitue aujourd'hui une des grandes richesses de la culture tchèque.

Vernissage le jeudi 29 mai 2008 de 19h à 21h en présence des artistes.

L'exposition sera ouverte au public du 30 mai au 13 septembre 2008, du mardi au vendredi de 13h à 18h, jeudi jusqu'à 20h, samedi de 14h à 19h. Fermeture annuelle du 13 juillet au 19 août. Entrée libre.

[19:00] Exposition « Hero or Nothing »
Location:
Studio Art and You
14, rue Richer
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 42 46 53 35
Mail : contact@artandyou.com
Internet Site : www.artandyou.com
Description:
Le Studio Art and You présente, du 30 mai au 21 juin, Hero or Nothing, proposée par Laurie De Vlieger et Exposed.

Alëxone, Hero, Rod, Veenom et XXX PROD.© sont les cinq jeunes artistes contemporains de « Hero or Nothing », exposition qui réunit une nouvelle génération d'artistes, celle nourrie aux mangas et aux comics, et qui renouvelle le genre du héros. Superman a quitté le Metropolis* des années 40 pour rejoindre le monde du 21ème siècle. Il y trouve violence, sexe et religion.

À travers la peinture, l'illustration, le dessin, ces cinq artistes expriment chacun leur vision d'une réalité dans laquelle se sont perdues nos illusions d'enfants. Dans une société au détour de laquelle se créent des héros dont on exploite les multiples facettes, les personnages qui nous servent de référents, parfois, s'égarent. Il faut recréer ses propres icônes. Les antihéros deviennent alors, tout logiquement, des héros.

C'est la première exposition de l'association Exposed, un collectif de jeunes amateurs d'art, venus d'horizons divers et réunis pour mettre leurs différentes compétences au service d'artistes contemporains émergents. Autour du noyau fondateur (Aude Castelas, Laurie De Vlieger et Jérémy Scialom), une dizaine de membres travaillant dans l'art, l'audiovisuel ou le graphisme, se sont associés à leur envie de voir aboutir des projets artistiques ludiques, mis en scène et accompagnés de documentaires sur les artistes. Au final, l'ambition de ce collectif est de proposer des expositions qui s'avèrent bien plus que cela.

Exposed

*Metropolis est la ville imaginaire où vivait Clark Kent et son double Superman.

Du 30 mai au 21 juin 2008
Vernissage le 29 mai 2008 à partir de 19h


[19:30] Altaide Dev' Drink 5
Description:
5 rue Daunou - 75002 Paris

Il reste encore quelques places pour les Altaïde Dev' Drink consacrés à l'évolution du modèle de développement sur le Web.

Plus d'informations, ici : http://altaide.typepad.com/jacques_froissant_altade/2008/05/altade-dev-drin.html

Jeudi 29 Mai à 19h30 dans nos locaux à Opéra, au 5 rue Daunou, 75002 Paris, Romain Marmot, co-fondateur et directeur de la R&D de Voluntis, viendra nous parler de l'évolution du modèle de développement, du "Software as a Service" au "Cloud Computing" en passant par les API web.

SaaS, PaaS, DaaS, HaaS : mais qu'est-ce que ça veut dire ?
Qui va gagner la guerre du Platform-as-a-Service ?
Ne développerons-nous bientôt plus que sur les serveurs de Google, Amazon ou SalesForce ? Comment monter sa propre architecture PaaS ?...
Voici quelques un des thèmes qui seront abordés.

Cette présentation sera suivie d'un cocktail « sans sucre » en clin d'œil au cœur de métier de Voluntis : la santé.

Si vous souhaitez participer à cet événement, vous pouvez encore vous inscrire sur l'événement Facebook dédié aux Altaïde Dev' Drink (http://www.facebook.com/event.php?eid=14189393886&ref=mf) ou contacter Anne Lapie, anne.lapie@altaide.com pour réserver votre place.

[19:30] Biennale de Cachan « développement durable »
Description:
Hotel de Ville - square de la Libération - 94230 Cachan - RER B station Arcueil-Cachan

vernissage Jeudi 29 mai 2008 à 19h30
Exposition du 29 mai au 30 juin 2008

à l'Hotel de Ville, à l'Orangeraie et au Château Raspail

LLND expose une image digitale "20 000T de fioul"
contact@llnd.fr
www.llnd.fr

[19:30] soirée d'inauguration du New Look
Location:
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
Place Carrée

Vous avez reçu un badge-invitation pour participer à LA soirée événement mode que Paris attend depuis de longues semaines : la fête d'ouverture du premier magasin parisien de la marque New Look !

Comme les centaines de journalistes et de VIPs invités ce soir là, vous pourrez faire votre shopping au son electro-pop des One-Two, puis de Nadège Winter aux platines, et croiser les people les plus en vue du moment.

En caisse, une réduction exceptionnelle de 30% sur tous vos achats.

A jeudi !

Attention : l'impression de ce mail ne vous permettra en aucun cas de participer à la soirée. A l'entrée, vous devrez impérativement présenter le badge New Look reçu par courrier.

http://www.newlook.co.uk/europe/







[20:00] Exposition "SUPERDOME"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
FABIEN GIRAUD & RAPHAËL SIBONI, LAST MANOEUVRES IN THE DARK
JONATHAN MONK, TIME BETWEEN SPACES
ARCANGELO SASSOLINO, AFASIA 1
DANIEL FIRMAN, WÜRSA (A 18 000 KM DE LA TERRE)
CHRISTOPH BÜCHEL, DUMP

DJ SET DE 20H A MINUIT
GYPSY SOUND SYSTEM

jusqu'au 24 août

Le Superdome est un stade mythique : construit en 1975 à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), il a accueilli de nombreux Super Bowls (la finale du championnat de football américain), un concert des Rolling Stones, le pape Jean-Paul II, la Convention Républicaine et les réfugiés de l'ouragan Katrina. Paradoxal, le Superdome jette un pont entre le divertissement le plus grand, avec le Super Bowl, et la détresse absolue, avec Katrina. S'inspirant de cette logique additionnelle et schizophrénique d'un I Can get no satisfaction ET d'un Notre Père qui êtes aux cieux, Marc-Olivier Wahler propose SUPERDOME, une nouvelle session réunissant cinq expositions personnelles oscillant entre spectacle et vanités, décibels et prières, high-tech et chaos, dans la continuité du programme d'expo! sitions testant la notion d'élasticité de l'œuvre d'art entamé au Palais de Tokyo depuis Cinq Milliards d'Années.

GYPSY SOUND SYSTEM
SUPERDOME after-party avec / with Dj Olga et Dr Schnaps
http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=evecourt.php&id_eve=2105&session=&agenda=yes

PALAIS # 6
Nouveau numéro autour de SUPERDOME : des interviews (Jonathan Monk par Marc-Olivier Wahler, François Girbaud avec Giraud & Siboni), des portfolios (Superdome, Arcangelo Sassolino).
http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=../editions/magpalais.php


Photo : Last Manœuvres in the Dark, simulation, copyright F. Giraud et R. Siboni

[20:00-23:00] Rencontre d'auteurs « Rendez-vous aux Jardins 2008 »
Location:
Jardin des Tuileries
234, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Description:
La Librairie des Jardins et Françoise Simon, responsable de la Librairie, ont le plaisir de vous inviter à la Rencontre d'auteurs dans le cadre de l'opération nationale « Rendez-vous aux Jardins 2008 »,
le jeudi 29 mai, de 20 h à 23 h
le vendredi 30 mai, de 17 h à 19 h
le samedi 31 mai, de 15 h à 18 h
le dimanche 1er juin, de 15 h à 18 h.

La séance de dédicaces du jeudi 29 mai sera suivie d'un cocktail entre 22h et 23h.
Entrée par la grille d'honneur du jardin des Tuileries, place de la Concorde

Contact
Françoise Simon
francoise.simon@louvre.fr
01 42 60 61 61

[20:00-23:00] STARLAB, la nouvelle installation lumino-cinétique de Laurent Bolognini
Location:
Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault
64, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 72 40 95
Mobile : +33 (0)6 60 62 40 95
Fax : +33 (0)1 42 72 39 56
Mail : contact@myfavoriteartgalleryinparis.com
Internet Site : www.myfavoriteartgalleryinparis.com
Description:
Exposition du 7 Février au 29 Mai 2008
ouverture uniquement le jeudi soir de 19h à 22h et sur rendez-vous

Vernissage / Cocktail Party le jeudi 7 Février 2008 à partir de 19h

Du 7 Février au 29 Mai 2008 la galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault accueille STARLAB, la nouvelle installation lumino-cinétique créée par Laurent Bolognini.

Dans la mouvance de grands artistes tels que Jean Tinguely, Dan Flavin, François Morellet ou encore James Turrell, Laurent Bolognini nous invite à partager une expérience artistique unique alliant innovation technologique et recherche plastique sur la lumière et le mouvement.

Voyage initiatique, invitation au rêve et à la contemplation, STARLAB propose tous les jeudis soirs une aventure hors du commun à la fois ludique et hypnotique.

Ne manquez pas cet étonnant rendez-vous hebdomadaire avec la création contemporaine telle que vous l'avez toujours rêvée...


Avec le soutien de la Villa Médicis et de la fondation EDF, Laurent Bolognini et Françoise Henry, réunis sous le nom des Alternateurs Volants, exposent en 1999 à la Fondation Electra leurs premiers appareils à tracés lumineux baptisés galiléographes. Jouant sur le phénomène de la persistance rétinienne, ces machines hypnotiques permettent la création d'œuvres virtuelles dans l'espace réel. La lumière mise en mouvement imprime sur l'œil du spectateur des figures géométriques qui changent de couleur en s'effaçant tandis qu'un nouveau dessin se superpose déjà aux premiers.

Après la création éphémère du 6 Octobre dernier, présentée dans le cadre de "Nuit Blanche" organisée par la Mairie de Paris, qui hypnotisa littéralement plusieurs milliers de visiteurs, et en attendant l'installation prochaine d'une œuvre monumentale au MAC VAL, Laurent Bolognini transforme la galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault en un étonnant laboratoire de recherche sur la lumière et le mouvement.
L'installation évoluera au cours des 4 mois que durera l'exposition et sera ouverte au public uniquement les jeudis soirs de 19h à 22h.
Différents musiciens seront également invités à rejoindre Laurent Bolognini pour des performances mixant en direct lumière, mouvement et son. Les dates de ces événements vous seront prochainement communiquées sur le site de la galerie.

> Télécharger l'invitation STARLAB :
http://www.myfavoriteartgalleryinparis.com/image/agenda/STARLAB.pdf

> Visionner le clip de l'installation "Abracadabra!" réalisée à la galerie en Janvier 2007 :
http://www.dailymotion.com/my-favorite-art-gallery/video/x3800r_abracadabra

> Visionner le clip de l'installation "Nuit Blanche" réalisée à la galerie le 6 Octobre 2007 :
http://www.dailymotion.com/related/5412123/video/x36ebp_nuit-blanche-2007-abracadabra

STARLAB / Laurent Bolognini / Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault

STARLAB / Laurent Bolognini / Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault

STARLAB / Laurent Bolognini / Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault

STARLAB / Laurent Bolognini / Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault

STARLAB / Laurent Bolognini / Galerie Paule Friedland & Alexandre Rivault










[23:00-23:50] Soirée des Joueurs - TimeBreak
Location:
L'ARC
12, rue de Presbourg
75016 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 45 00 78 70
Fax : +33 (0)1 45 00 78 71
Mail : contact@letoileparis.com
Internet Site : www.larc-paris.com
Description:
Soirée des Joueurs - TimeBreak

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés