Friday, September 5, 2008
Public Access


Category:
Category: All

05
September 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  [Deauville] 34ème Festival du Cinéma Américain de Deauville
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, rue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
du 5 au 14 septembre

www.festival-deauville.com

34ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

Prêt à Porter Paris
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Paris Expo, Pavillon 7

du 5 au 8 septembre

Exposition collective "China Gold"
Location:
Musée Maillol
Fondation Dina Vierny
61, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 59 58
Fax : +33 (0)1 42 84 14 44
Mail : contact@museemaillol.com
Internet Site : www.museemaillol.com
Description:
Musée Maillol

Du mercredi 18 juin au lundi 13 octobre 2008
Horaires : tous les jours sauf mardi de 11:00 à 18:00
Fermé : Fête nationale : 14 juillet et Assomption : 15 août

Tarification :
Entrée gratuite pour les - de 16 ans
Plein tarif : 8.00 €
Tarif réduit : 6.00 €
>> achat en ligne

Cette exposition se veut un voyage à l'intérieur de la Chine contemporaine en pleine mutation économique. Cette révolution économique, liée à la libéralisation de vastes secteurs de la société chinoise, implique des comportements nouveaux dont les oeuvres des artistes contemporains sont le reflet. Cette génération d'artistes représente une nouvelle richesse, un nouvel eldorado vers lequel se tourne le monde entier. La Chine nous offre l'image d'un pays qui vient de passer d'une complète pauvreté à un succès économique sans précédent. C'est aussi la manifestation d'une liberté nouvelle et les artistes d'art contemporain sont les emblèmes de cette liberté.

China Gold présente 35 d'artistes, peintres, sculpteurs, vidéastes avec une extraordinaire variété stylistique. Ils expriment dans leurs créations le consumérisme qui s'est emparé de tout le pays mais aussi des liens qu'ils entretiennent avec l'immense tradition artistique du patrimoine culturel chinois. Tous les artistes exposés créent et vivent en Chine à l'exception de Wang Keping qui vit en France.

Longtemps soumis au réalisme socialiste, l'art chinois contemporain connait depuis les années 1980, réformes et ouvertures, vecteurs d'une véritable effevescence artistique.

Suite aux événements de Tian'anmen, de nombreux artistes abandonnent les thèmes politiques et contestataires.

Alors exposé en Europe, l'art chinois contemporain ne connait d'abord que peu d'engouement. Mais dès 1999 et la Biennale de Venise, qui expose une cinquantaine d'artistes chinois, la scène artistique explose. En 2004, l'exposition "Alors, la Chine ?" à Pompidou à Paris sera très critiquée.

Aujourd'hui très prisé en Chine et par la diaspora, mais également dans le monde entier, il est difficile de faire la part des choses. Nous n'avons pas encore assez de recul sans doute. Toujours est-il que l'art contemporain chinois représente des investissements non négligeables dans le monde de l'art.

On observe parfois un retour à la tradition, notamment à travers la symbolique de la couleur jaune, autrefois réservée à l'empereur seul. Les artistes d'aujourd'hui s'engagent dans un renouveau, réinterprétant toutes les formes d'expression artistiques notamment avec la couleur impériale. Vidéos, photographies, happenings filmés et installations, mais aussi peintures et sculptures.

Jaune, comme le soleil, mais aussi jaune comme l'or... China Gold exprime aussi une riche promesse pour l'avenir chinois, à l'image des politiques économiques du pays. L'art, de cette manière, offre la vision d'un pays tourné vers sa croissance économique.

Étonnant parallèle : l'art chinois contemporain est en passe de devenir un des pôles majeurs sur la scène artistique internationale, tout comme l'économie du pays prend place sur la scène économique internationale.

Une révolution culturelle...

Artistes exposés :
Ai Wei Wei
Cang Xin
Cui Xiuwen
Feng Zhengjie
Hong Hao
Ji Dachun
Jiao Xingtao
Li Qing
Li Songsong
Lin Tianmiao
Ling Jian
Ma Liuming
Miao Xiaochun
Sheng Qi
Shi Guorui
Tang Zhigang
Wang Gongxin
Wang Keping
Wang Qingsong
Xu Zhongmin
Yan Lei
Yang Shaobin
Yin Zhaoyang
Zeng Fanzhi
Zhang Dali
Zheng Guogu
Zhou Xiaohu


Feng Zhengjie
Portrait chinois, série L 2007, n° 10, 2007
Huile sur toile - 210 x 300 cm
Collection de l'artiste


Zhang Huan
Pâturage, 2008
Cendre sur toile de lin - 250 x 160 cm
Collection de l'artiste


Wang Qingsong
Lueur d'espérance, 2007
Tirage couleur argentique
240 x 180 cm (10 exemplaires)
Collection de l'artiste

Exposition "Les Parisiennes de Kiraz"
Location:
Musée Carnavalet
Musée de l'Histoire de Paris
23, rue de Sévigné
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 59 58 58
Fax : +33 (0)1 44 59 58 11
Internet Site : www.carnavalet.paris.fr
Description:
Musée Carnavalet

Exposition du 14 mai au 21 septembre 2008
Ouvert tous les jours, de 10 h à 18 h,
sauf les lundis et jours fériés

Tarifs d'entrée dans l'exposition (l'entrée dans les collections permanentes du musée est gratuite)
Plein tarif : 5 €
Tarif réduit : 3,50 €
Tarif jeune : 2,50 €
Gratuit jusqu'à 13 ans inclus et pour les Amis du musée Carnavalet
Evitez les files d'attente : achetez vos achat billets coupe-file en ligne

Evénements autour de l'exposition :

- Parcours-jeu dans l'exposition

- Séance dédicace du catalogue de l'exposition par Kiraz : jeudi 19 juin 2008
Salle de conférences du musée Carnavalet, 15h
Entrée libre sans réservation

- Visites-conférences
Durée 1h30 sans réservation
Tarif : 4,50 € par personne + droit d'entrée dans l'exposition
Jeudis 5, 12, 19 et 26 juin à 14h
Samedis 7, 14, 21 et 28 juin à 15h30
Samedi 5 et 12 juillet à 15h30

Catalogue d'exposition
Les Parisiennes de Kiraz
Ouvrage broché, 22 x 27 cm, 128 pages, 111 illustrations couleur
Éditions Paris-Musées, 22 €

Piquantes, délurées et sensuelles, elles ont fait la réputation du dessinateur Kiraz et reviennent sur le devant de la scène ; cette fois-ci, les célèbres Parisiennes se sont donné rendez-vous au musée Carnavalet pour la toute première rétrospective de cet artiste.

Nées dans les années 1950, d'un trait de crayon et d'éclats de couleurs, les créatures de Kiraz entrent dans la légende à l'aube des années 1960 dans les pages du magazine Jours de France (1959 - 1987). Les Parisiennes font aussi les beaux jours de Marie-Claire, Gala, Paris-Match, Elle et illustrent encore maintenant une page coquine du Playboy américain. Dans les années 1990, elles tiennent le haut de l'affiche en jouant les stars de la publicité : Canderel, Clio Chipie, Nivéa...


"Quand je pense qu'il y a deux heures je n'étais qu'un faux numéro..."

Fidèles à l'esprit de Paris qui les caractérise, les filles « prodigues » de Kiraz s'invitent dans le plus parisien des musées de la capitale et inscrivent ainsi leurs fameuses aventures dans l'histoire de la ville. Cette exposition est l'occasion unique de découvrir les Parisiennes dans leur ensemble et sous toutes les coutures : intemporelles dans leur féminité, indémodables dans leurs styles et déconcertantes d'actualité dans leur propos.

Gouaches originales, peintures inédites, dessins, reportages, croquis, photographies, coupures de presse, affiches publicitaires... : près de 230 oeuvres présentent toute une vie de travail passionné de l'artiste d'origine égyptienne Kiraz, dont l'amour de Paris et de sa gent féminine éclairent cette première rétrospective.



Comment des héroïnes d'illustration de presse ont-elles façonné l'esprit féminin de la capitale? Edmon Kiraz ne vous livrera pas son puissant secret. Mais cette première rétrospective présentée dans le plus parisien des musées offre un aperçu du processus créatif d'un artiste, au trait de crayon et à l'éclat des couleurs légendaires.

Deux cent-trente oeuvres, dont une centaine de gouaches, 9 peintures, 25 dessins et une trentaine de documents d'archives, présentent en image l'évolution des "filles prodigues" de E. Kiraz.

Sa première figure féminine, prénommée Line, voit le jour dans le numéro 290 de Samedi Soir (20 janvier 1951). Rapidement la concurrence s'intensifie et Line est affublée de "copines", qui évoluent gracieusement, vêtues de noir et blanc, dans Carnet de Belles (1953-1955).
Ensuite, elles filent le parfait amour avec Ici Paris (jusqu'en 1964).

Marcel Dassault, fondateur du magazine Jours de France remarque Carnet de Belles. Il propose à E. Kiraz de dessiner des femmes pour une double page dans son journal, à l'origine politique (il devient par la suite un magazine féminin).
C'est Marcel Dassault qui propose d'appeler les personnages "les Parisiennes" (1959) - une idée à laquelle l'artiste n'adhère pas vraiment, la trouvant trop banale! Et, pourtant, quel succès!
Chaque semaine, les Parisiennes illustrent une scène de la vie quotidienne: un jour au bureau, un week-end à la montagne, une semaine à la plage... Mais la capitale française reste la source d'inspiration primordiale de l'artiste.

Né au Caire de parents arméniens, Kiraz découvre Paris lors d'un voyage en 1946. Il tombe amoureux de la ville et s'y installe définitivement deux ans plus tard. D'abord dessinateur politique, il capte l'atmosphère parisienne qu'il rend dans son Carnet de Belles. Du haut de son atelier, boulevard Raspail, ou aux terrasses des cafés, l'artiste s'inpire de l'air du temps: mode, luxe, libertinage, mais aussi tracasseries avec les agents de la voie publique, pression médiatique pour rester mince, etc...

"Ma source d'inspiration c'est la rue et c'est inépuisable. Deux filles qui bavardent à la terrasse d'un café, c'est magnifique!" s'exclame Kiraz.

"Il [Kiraz] a inventé ce métissage explosif, corps d'Afrique, buste d'Italie, regard de l'Est, cheveux du Nord, esprit de Paris. [...] Puis on a assisté à un phénomène saisissant: les Parisiennes ont commencé à ressembler aux dessins de Kiraz", observe Dominique Issermann, photographe.


Il y a en moi plusieurs femmes. Comment voulez-vous que je puisse me contenter d'un seul homme?
Gouache originale parue dans Jours de France, novembre 1982.
37 x 28 cm
Collection de l'artiste


Christian Lacroix, quant à lui, loue les dessins de Kiraz pour sa "manière de dessiner les décors [...et de capter], semaine après semaine, l'essence de la mode d'une manière qui [est] celle d'un couturier".

En 1964, la page "Kiraz-Color" apparaît dans Jours de France. Les gouaches en couleur composent la deuxième section de l'exposition. Décrites par Vogue comme "frivoles et sublimes" (avril 1995), les Parisiennes de Kiraz deviennent des icônes de la féminité. Dans Glamour, elles donnent des leçons de mode dans la rubrique "Mod'emploi" (septembre-décembre 1991). Gala les emprunte dans sa rubrique "Le clin d'oeil de Kiraz". Aujourd'hui, elles paraissent toujours dans les pages coquines du Playboy américain.

Au-delà de l'illustration de presse, les Parisiennes ont révolutionné les campagnes publicitaires. De la bouteille de Perrier (1962) - "Perrier, l'eau qui fait twist, pschitt, chic..."-, au panty Scandale (1968-69) - "J'ai eu un succès fou au bal, grâce à mon panty Scandale" -, sans oublier les sucrettes Canderel (1995-2003). L'agence Young & Rubicam a imaginé une saga publicitaire sous la houlette de Frédéric Beigbeder.
"Canderel, c'était magnifique", se rappelle Edmond Kiraz, "j'ai travaillé 8 ans et je n'ai jamais fait un seul dessin pour eux! Ils venaient chez moi, fouillaient dans mes dessins, choisissaient dans mes archives, coupaient, détouraient les gouaches, ajoutaient des légendes..."

Progressivement, les gouaches deviennent des peintures à l'huile. Les Parisiennes sont statufiées en oeuvre d'art: danseuses cambrées; cycliste encombrée d'une cage à oiseau et de shopping bags mais néanmoins gracile sur sa monture; des jambes longilignes plongent dans une piscine réduite à une éclaboussure d'eau... Le trait de Kiraz est énergétique, fluide; la composition est rythmée, harmonieuse; les couleurs sont douces et chaudes.


Baignade
Huile sur toile
92 x 73 cm
Collection de l'artiste


Par un effet d'abîme, l'exposition se termine sur un film qui relate le revers du décor - les différentes étapes de l'aménagement de l'exposition.

Exposition "Richard Avedon. Photographies 1946 - 2004"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
HORAIRES

du 1er juillet au 28 septembre
Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h
Fermeture le lundi

ATTENTION, MODIFICATION DES HORAIRES D'OUVERTURE,
LA SEMAINE DU 22 AU 28 SEPTEMBRE
Les expositions "Richard Avedon. Photographies 1946 - 2004" et "Virginie Yassef. La seconde est partie la première", initialement prévues jusqu'au dimanche 28 septembre, fermeront le samedi 27 septembre.
Le Jeu de Paume, habituellement fermé le lundi, sera exceptionnellement ouvert le lundi 22 septembre de 12 heures à 21 heures.
Les autres jours de la semaine, du mardi 23 au samedi 27 septembre inclus, vous pourrez également visiter les expositions jusqu'à 21 heures.


TARIFS

Entrée : 7 €
Tarif réduit : 4 €
Les "mardis jeunes" : entrée gratuite pour les étudiants et les moins de 26 ans le dernier mardi de chaque mois, de 17h à 21h


PRESENTATION

"Un portrait n'est pas une ressemblance. Dès lors qu'une émotion ou qu'un fait est traduit en photo, il cesse d'être un fait pour devenir une opinion. L'inexactitude n'existe pas en photographie. Toutes les photos sont exactes. Aucune d'elles n'est la vérité".
(Richard Avedon)

L'exposition "Richard Avedon. Photographies 1946 - 2004" est la première grande rétrospective qui lui soit dédiée en France.
Après le Louisiana Museum, du 24 août 2007 au 13 janvier 2008, et Forma, à Milan, du 14 février au 8 juin 2008, cette rétrospective, complétée, occupera, durant tout l'été, l'ensemble des espaces du Jeu de Paume - Concorde.

Cinquante ans durant, Avedon fut l'un des plus grands noms de la photographie de mode. L'exposition regroupe 270 œuvres retraçant l'ensemble de sa carrière de 1946 à 2004 : des photographies de mode bien sûr, mais surtout des portraits de nombreuses célébrités du monde de la politique, de la littérature, de l'art et du spectacle.

À Paris, à l'initiative de Marta Gili, directrice du Jeu de Paume, cette sélection est enrichie d'une quarantaine de tirages grand format de la série In the American West, réalisée par Avedon de 1979 à 1984.


BIOGRAPHIE

Richard Avedon
Photographe américain
Né à New York City, New York le 15 mai 1923
Décédé à San Antonio, Texas le 01 octobre 2004

Avedon est né à New York dans une famille juive d'origine russe. Son père est un commerçant dans l'habillement. Il lui offre son premier appareil photographique à l'âge de 10 ans avec qui il réalise le portrait de Sergueï Rachmaninov, le voisin de ses grands-parents. Sa mère assure son éveil artistique.

Après avoir brièvement fréquenté l'université de Columbia, il commence sa carrière de photographe dans la marine américaine (corps de la Merchant Marine) en 1942, en prenant des photographies d'identité des équipages avec le Roleiflex que son père lui avait offert.

En 1944, il commence à travailler comme photographe publicitaire pour un grand magasin mais est rapidement découvert par Alexey Brodovitch, directeur artistique du magazine de mode Harper's Bazaar et directeur d'une école de design. En 1946, Avedon créé son propre studio et fournit des photographies pour des magazines comme Vogue et Life. Il devient rapidement le directeur de la photographie de Harper's Bazaar. Avedon s'éloigne des techniques de prise de vue de la photographie de mode, où les modèles semblent ne rien ressentir : il montre, au contraire, des modèles emplis d'émotions, en train de rire ou de sourire, et souvent, en action.

En 1966, Avedon quitte son travail chez Harper's Bazaar et rejoint Vogue. Avedon, continue son travail de photographe de mode, mais se lance dans des travaux plus personnels: il photographie des malades internés dans des hôpitaux psychiatriques, la lutte pour les droits civiques aux États-Unis ou encore des manifestants contre la guerre du Vietnam.

A ce moment également, Avedon réalise deux célèbres séries de portraits des Beatles. La première, réalisée à la fin de l'année 1966 ou au début de 1967, est devenue un des premiers posters majeurs du groupe et est composée de cinq portraits psychédéliques : quatre portraits individuels en couleurs fortement solarisés (solarisation des tirage par son assistant, Gideon Lewin, retouche par Bob Bishop) et un portrait de groupe en noir et blanc pris avec un rolleiflex et un objectif Planar. L'année suivante il réalise des portraits plus retenus, inclus dans le White Album en 1968.

Avedon s'est toujours intéressé à la manière dont le portrait photographique traduit la personnalité et l'âme de son sujet. Tandis que sa réputation comme photographe allait grandissante, il amena dans un studio de nombreux visages célèbres et les photographia avec un grand format 8x10. Ses portraits se distinguent facilement par leur style minimaliste où la personne regarde directement l'objectif, en posant bien de face, sur un fond totalement blanc.

En 1974, il expose au musée d'Art Moderne de New York (MoMA) des portraits de son père rongé par un cancer.

Avedon s'est également fait remarquer par ses grand formats, parfois d'un mètre de haut ou plus. Ses portraits grand format de pêcheurs, mineurs et cow-boys du grand ouest américain sont devenus des livres à succès et font l'objet d'une exposition itinérante intitulée In the American West. Ces travaux sont considérés aujourd'hui comme caractéristique de la photographie du XXe siècle et comme faisant partie des œuvres majeures de Avedon. Avedon, à la demande du Amon Carter Museum à Fort Worth (Texas) s'est lancé en 1979 dans un projet de six ans qui lui a permis de réaliser 125 portraits de gens de l'ouest américains. Avedon a dépeint les travailleurs comme les mineurs et les ouvriers des champs pétroliers dans leurs vêtements sales, des pêcheurs au chômage et des adolescents dans l'Ouest vers 1979-1984. Quand il a, pour la première fois, publié et exposé ces œuvres, « In the American West », a été critiqué pour avoir montré ce que d'aucuns considèrent comme une face peu flatteuse des États-Unis. Toutefois, Avedon a toujours été objet de louanges pour avoir traité ses sujets avec la même attention et la même dignité que celle habituellement accordée au pouvoir politique et aux célébrités.

Avedon devient le premier et unique photographe du The New Yorker en 1992 brisant ainsi un long tabou, à la demande de Tina Brown. Il remporte de nombreux prix pour ses travaux dont celui de l'International Center of Photography en 1993, le Prix Nadar en 1994 pour son livre Evidence, et la médaille du 150e anniversaire de la Royal Photographic Society en 2003.

Parmi ses photos les plus célèbres en France, figurent celles de Yannick Noah et Isabelle Adjani en 1988 pour la revue française L'Égoïste. Il avait réalisé l'édition 1997 du prestigieux calendrier Pirelli.

Le 25 septembre 2004, Avedon fut frappé d'une hémorragie cérébrale à San Antonio au Texas alors qu'il travaillait sur une commande du New Yorker. Il est décédé le 1er octobre à San Antonio. Au moment de son décès, Avedon travaillait sur un projet intitulé On Democracy qui portait sur les préparatifs de l'élection présidentielle américaine de 2004.

Aux États-Unis, un musée est totalement consacré à son œuvre.

Richard Avedon, photographe de mode
La carrière de photographe de mode de Richard Avedon débute dès les années 1950, période pendant laquelle il travaille pour Harper's Bazaar avant de rejoindre Vogue, puis, plus tard, au début des années 1990 le New Yorker's dont il est le premier photographe attitré. Jusqu'en 1984, il photographie les créations des grandes maisons de couture parisiennes. Grâce à son génie et à son inventivité, il métamorphose la photographie de mode, trop statique et compassée à ses yeux, en privilégiant le mouvement et la mise en scène des mannequins dans des lieux publics.


Richard Avedon, Twiggy, coiffure de Ara Gallant, Studio de Paris, janvier 1968. 2008 The Richard Avedon Fondation
© Richard Avedon


Dovima et les éléphants
Robe du soir de Dior, Cirque d'Hiver, Paris, 1955
Photographie Richard Avedon
© 2008 the Richard Avedon Foundation

Richard Avedon, portraitiste
Parallèlement à ses photographies de mode, Richard Avedon réalise de très nombreux portraits, genre dont il va révolutionner les codes, à l'instar d'un autre grand photographe américain, Irving Penn. Plus radical que Penn, il fait voler en éclat le statut d'icône de ses modèles - célébrités de la littérature, de l'art et du spectacle, mais aussi élites politiques des États-Unis - dont il traque l'identité derrière les apparences.


Alberto Giacometti, sculpteur, 6 mars 1958
© Richard Avedon


John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr, musiciens, 11 août 1967
© Richard Avedon

In the American West
Atypique et en décalage par rapport à ses autres portraits, cette série, réalisée par Avedon entre 1979 et 1984, témoigne de l'univers des travailleurs du monde industriel ou agricole, des mines, des champs pétrolifères, des bureaux... À l'opposé du mythe de l'Ouest américain, ces portraits, tous réalisés en extérieur et sur fond blanc, montrent des visages hermétiques, tendus, introvertis, mais dont la charge émotionnelle intense reste sous-jacente.

Richard Avedon, photoreporter
Richard Avedon couvre, dans les années 1960, plusieurs reportages d'actualité sur des militants pour les droits civiques dans le Sud (1963), des membres du Khu Klux Klan, des malades en hôpital psychiatrique... Pacifiste, il photographie les hippies qui manifestent contre la guerre du Viêt-Nam, où il se rend pour réaliser des portraits de responsables militaires et de victimes du napalm. Moins de deux mois après la chute du mur de Berlin, le magazine français Égoïste, lui commande un reportage, présenté dans l'exposition, sur les célébrations du Nouvel An des deux Allemagnes réunies à la Porte de Brandebourg.


Times Square, New York, 22 novembre 1963
© Richard Avedon


PUBLICATIONS

Un livre accompagne l'exposition. Édition française : Louisiana Museum of Modern Art, Humlebæk, Danemark / éditions du Jeu de Paume, Paris.
Prix : 49,80 €


PARTENARIATS

Exposition organisée par le Louisiana Museum of Modern Art (Danemark) et le Jeu de Paume, en collaboration avec la Richard Avedon Foundation (États-Unis).

Cette exposition reçoit le soutien de la Manufacture Jaeger-LeCoultre.

Remerciements à l'Hôtel Renaissance Paris Vendôme.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00] Inauguration de l'exposition "Château de Tokyo - Palais de Fontainebleau"
Location:
Château de Fontainebleau
Place du Général de Gaulle
77300 Fontainebleau
M° Gare SNCF Fontainebleau-Avon
France
Phone : +33 (0)1 60 71 50 70
Fax : +33 (0)1 60 71 50 71
Mail : contact.chateau-de-fontainebleau@culture.fr
Internet Site : www.musee-chateau-fontainebleau.fr
Description:
Inauguration de l'exposition "Château de Tokyo - Palais de Fontainebleau"

[11:15] Inauguration du Salon du Prêt-à-porter
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Hall 7 - Entrée principale

12:00  
13:00 [13:00-14:45] Projection presse du film "Dernier Maquis"
Location:
Cinéma Publicis
129, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : +33 (0)8 92 68 90 75
Description:
Sohpie Dulac Distribution et Sarrazink Productions présentent

Un film de Rabah Ameur-Zaimeche


RSVP au 01 49 53 04 20

Sélection festival de cannes 15aine des réalisateurs

Au cinéma le 22 octobre 2008-09-05

France/Algerie - 2008 - 1h33 - 1.85 - couleurs - Dolby SR

Dossier de presse et photos téléchargeables sur www.sddistribution.fr

Presse
André-Paul Ricci, Tony Arnoux et Rachel Bouillon
5, place de la Madeleine,
75008 PARIS
Tél. : 01 49 53 04 20
Tony.arnoux@wanadoo.fr
apricci@wanadoo.fr

14:00
15:00 [15:00-20:30] Conférence de presse Lee Cooper + Inauguration de l'expo UNTITLED
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
au salon Prêt à Porter

http://www.pretparis.com
pour les 100ans

18h30-20h30
Inauguration de l'expo UNTITLED
Cocktail au bar de nuit Shibuya

Prog détaillé:
http://www.pretparis.com/fr/newslet/papp_sept08_agenda.htm




[18:00-20:00] Exposition "Skin"
Location:
Galerie du Buisson
4, rue du Buisson Saint-Louis
75010 Paris
M° Goncourt, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 40 38 40 01
Mobile : +33 (0)6 19 57 20 19
Mail : galeriedubuisson@orange.fr
Internet Site : www.galeriedubuisson.com
Description:
du 5 septembre au 30 novembre 2008


[18:00-21:00] Exposition "the best of dorothy's"
Location:
dorothy's gallery
American Center for the Arts
27, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 57 08 51
Mail : dp@dorothysgallery.com
Internet Site : www.dorothysgallery.com
Description:

[18:00] Ouverture de l'International
Location:
L'International
5-7, rue Moret
75011 Paris
M° Ménilmontant, Couronnes, Rue Saint-Maur, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 49 29 76 45
Mail : contact@linternational.fr
Internet Site : www.linternational.fr
Description:
Ouverture de l'International

[18:00-21:00] Vernissage d'Hermine Bourgadier
Location:
Galerie Schirman & De Beaucé
7 bis/9, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 47 67 29
Mail : contact@schirman-debeauce.com
Internet Site : www.schirman-debeauce.com
Description:
Nouvelles photographies 2006-2008

09.09 - 31.10.2008
Vernissage le samedi 6 septembre de 16 à 21 heures

STREETMOSPHERE, HAPPY VALLEY, GREY HOUND RACES, CATCHEURS [1, 2, 3, 4, 5, 6] et MONDIAL Des JEUX VIDEO sont les nouveaux travaux photographiques d'Hermine Bourgadier, réalisés entre 2006 et 2008 en France et en Chine (Hong-Kong et Macao).

Agencés en série, ces nouvelles photographies ont pour mitoyenneté un contexte singulier qui révèle l'étrangeté du monde qu'elle choisie de nous montrer. Méthodiquement chacun de ses clichés démonte l'univers ambiant. Les thèmes généraux de ces travaux sont relatifs au combat, la compétition, l'appât du gain, la consommation. Tout autant d'image d'Epinal, où l'activité humaine est désincarnée et où plane le spectre du vide existentiel.

Vernissage d'Hermine Bourgadier

[18:00-21:00] Vernissage d'Oksana Mas
Location:
Galerie Stanislas Bourgain
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Mobile : +33 (0)6 61 46 79 53
Mail : info@galeriesb.com
Internet Site : www.galeriesb.com
Description:
Vernissage le vendredi 5 septembre 2008 en présence de l'artiste

La galerie Stanislas Bourgain est heureuse d'annoncer l'exposition de peintures inédites de l'artiste Oksana Mas, une des meilleures représentantes du renouveau de la peinture ukrainienne.

Vous êtes cordialement invité à vous joindre au vernissage le vendredi 5 septembre 2008 de 18h à 21h en présence de l'artiste.

Exposition du 5 septembre au 12 octobre
Du jeudi au dimanche 13h - 19h ou sur rendez-vous

>> DP




[18:00-21:00] Vernissage de Didier Boussarie "du ciel à tes cheveux"
Location:
Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Description:
peintures et dessins

05.09- 18.10.2008
vernissage le vendredi 5 septembre de 18h à 21h en présence de l'artiste
nocturne le samedi 6 septembre jusqu'à 21h

Cet ensemble s'inscrit dans la suite des dessins présentés ce printemps dans le cadre du Salon du Dessin Contemporain 2008, Paris.
La matière prend forme : les ouvres récentes de Didier Boussarie rendent compte de la transformation subtile de la matière, à la fois dense et évanescente, en formes renouvelées ; corps, plantes, paysages se fondent et se répondent.


le sujet

Il se présente presque toujours par hasard.

Ainsi depuis quinze ans le même pied d'artichaut se déploie dans le jardin.
Quinze ans que j'admire sa floraison.

C'est seulement à l'automne 2007 qu'il a pris à mes yeux une présence singulière.
Ne restait que l'aspect sec et fané.
Il semblait une dépouille ; soumis aux éléments, abandonné, séparé du reste du jardin.
Sorte de requiem parmi les roses.
Un requiem rudimentaire, sans tradition ni dieu.

Je m'organise pour ne pas perdre l'aveu qu'il va me faire (dessins, photos, fabrication d'un socle afin de, le moment venu, pouvoir le faire entrer dans l'atelier, tel quel sur sa tige).

Il ouvre un nouvel espace dans mon travail.

Bien sur l'aveu reste en suspens.
Mais j'y crois jusqu'à ce que je le voie me dire :
« c'est bien d'essayer mais tu ne sauras rien ».

Didier Boussarie
le 8 mars 2008


EDITION : A l'occasion de l'exposition un catalogue rétrospectif sur Didier Boussarie avec des textes de Belinda Cannone et de l'artiste a été édité.

[18:00-21:00] Vernissage de Yoshie Araki, œuvres récentes
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Exposition du 5 septembre au 4 octobre 2008
Vernissage le 5 septembre à partir de 18h

[18:30] Expo Mike Rouault - Peinture & Illustration
Location:
Café Culturel
Lieu pluridisciplinaire
11, allée des 6 Chapelles
Jardin Pierre de Montreuil
93200 Saint-Denis
M° Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 43 96 11
Mail : cafe.culturel2@orange.fr
Internet Site : www.cafeculturel.org
Description:
Du Lundi 1 au Samedi 27 Septembre
Vernissage Vendredi 5 Septembre à 18h30

« Dans les œuvres de Mike Rouault l'Homme est toujours au premier plan. La mort, la peur, la tristesse, la mélancolie

et l'espoir sont mis en évidence à travers la diversité des matériaux ; les émotions sont exprimées la plupart du temps à travers des formes surréalistes (…)

Il est l'un des rares artistes à nous confronter à nos peurs sans vouloir nous choquer. Il reste vrai.»

www.mike.rouault.free.fr

[18:30-23:30] Rencontre des utilisateurs de l'Openmoko
Location:
NUMA, par Silicon Sentier
Quartier Numérique / Silicon Sentier
39, rue du Caire
75002 Paris
M° Sentier, Réaumur - Sébastopol, Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 40 13 64 40
Mail : tiffany@numaparis.com
Internet Site : www.numaparis.com
Description:
L'informatique embarquée a réalisé des progrès phénoménaux au cours de ces 5 dernières années, au point de rejoindre les capacités de certains équipements de bureau. Le marché est inondé d'appareils portables et pratiques, dont l'ouverture aux logiciels libres rentre dans les cultures.

Aujourd'hui, un objet aussi anodin qu'un téléphone portable dispose d'une panoplie de fonctionnalités à faire rougir un ordinateur classique. Il était naturel, voire urgent, que la communauté du libre prenne ses responsabilités et crée un téléphone ouvert. Ce téléphone s'appelle Openmoko, pour Open Mobile Communications.

Disponible au grand public depuis Juillet dernier, l'Openmoko ne peut exister que si une communauté se soude, et que des projets naissent.

Cette réunion est une occasion pour les curieux et les enthousiastes de partager le projet, un premier pas vers une meilleure coopération de ses utilisateurs et développeurs.

Bearstech, revendeur officiel de l'Openmoko en France, vous invite donc à découvrir le téléphone, ses utilisateurs et ses projets, à la Cantine vendredi 5 Septembre à partir de 18h30.

Pour les inscriptions c'est ici: http://openmoko-fr.org/wiki/index.php/2008-09-05_:_La_Cantine

Le programme :
Présentations individuelles dans l'esprit d'un Barcamp
Présentation de l'Openmoko l'invité de marque





[19:00-21:30] Cocktail de rentrée de Paris Capitale de la Création
Location:
Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris
CCIP - Hôtel Potocki
27, avenue de Friedland
Hôtel Potocki
75382 Paris Cedex 08
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : 0 820 012 112
Internet Site : www.ccip.fr
Description:
Cocktail de rentrée de Paris Capitale de la Création

[19:00] Exposition "L'univers Brésilien" - Divine Production
Location:
Galerie Everarts
8, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 54 88
Mail : galerie.everarts@wanadoo.fr
Internet Site : galerie.everarts.free.fr
Description:
du 1er au 15 septembre

[19:00-21:00] Vernissage de Marcus McAllister "Chemin faisant"
Location:
La Ferté-sous-Jouarre
La Ferté-sous-Jouarre
77260 La Ferté-sous-Jouarre
M° Gare SNCF de La Ferté-sous-Jouarre
France
Internet Site : www.la-ferte-sous-jouarre.fr
Description:
Centre d'art de l'Ancienne Synagogue
28, boulevard de Turenne
77260 La Ferté-sous-Jouarre

du 5 septembre au 16 novembre 2008
Vernissage vendredi 5 septembre 2008 à 19h
Sam de 15h à 18h / Dim et jours fériés de 10h à 13h et de 15h à 18h




[19:30] 225ème anniversaire de la naissance des Etats-Unis d'Amérique
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Dîner à l'occasion du 225ème anniversaire de la naissance des Etats-Unis d'Amérique en présence de Catherine Vieu-Charier, adjointe chargée de la mémoire et du monde combattant

[19:30-21:00] Expo photos "un an d'évènements Aux Cercles Bleus" de Pauline
Location:
Restaurant Aux Cercles Bleus
56, rue de la Sablière
Place Flora Tristan
75014 Paris
M° Pernety, Mouton-Duvernet
France
Phone : +33 (0)1 45 43 95 36
Internet Site : www.auxcerclesbleus.com
Description:
Du 5 au 12 septembre
Apèronissage de 19h30 à 21h






[20:00] Pot de l'amitié
Location:
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Île-de-France
Centre LGBT Paris-ÎdF
63, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 57 21 47
Mail : contact@centrelgbtparis.org
Internet Site : www.centrelgbtparis.org
Description:
Le VDF, c'est reparti !

Spécial rentrée. Pot de l'amitié : à boire et à manger pour souhaiter la bienvenue aux nouvelles venues !

Voir tout le programme dans la rubrique Permanences du Centre - VDF
http://www.centrelgbtparis.org/index.php?page=vendredidesfemmes

[20:30-22:30] Concept-music-lingerie-photoshoot-cocktail
Location:
Dollhouse
Jeux de Filles
24, rue du Roi de Sicile
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 21
Mail : dollhouse@free.fr
Internet Site : www.jeuxdefilles.fr
Description:







[21:00] Vernissage de François Berthier
Location:
Mécène café
9, rue Greneta
75003 Paris
M° Réaumur - Sebastopol, Étienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 72 40 13
Mail : mecenecafe@hotmail.fr
Internet Site : www.myspace.com/mecenecafe
Description:
Le Mécène accueuille François Berthier, redacteur en chef de Magazine de rock et sa magnifique expo Photo!

Pendant 2 ans, Ce passionné a dressé des portraits tres personnels d'artistes musiciens et du cinéma.

Ainsi Aure Atika, Sara Forestier, Jared Leto, Justice, Helena Noguera, Romain Duris ou encore Julien Doré ont posé pour lui.

Julien Doré dédicassera son portrait, mis en vente au profit de SOLIDARITE SIDA.








[22:00-23:00] WADKLUB
Location:
Jangal
5, avenue de l'Opéra
75001 Paris
M° Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 56 02 66 40
Mail : contact@jangalparis.com
Internet Site : www.jangalparis.com
Description:
WADKLUB is back in town after an amazing Summer Tour around France and Europe. For the first party of the season in Paris WadKlub is hosting the Danish brand Panuu @ ParisParis the 5th of September for a crazy party time...

LINE UP:

KAVINSKY

Parisian Kavinsky appeared on the musical scene early 2006 with his now mythical 12" 'The Teddy Boy EP', which gained him a worldwide renomee. His unique blending of vintage gore-movies score and up-to-date electronics, mixed together with intense comics aesthetics was an instant success. He now plays all around Europe, Australia and the USA; the video for his hit 'Testarossa' was seen on all MTVs worldwide. 2007 will see Kavinskys' next two 12" releases, before the full album which will be accompanied by the most accurate visuals and will reveal the keys of the intriguing history of his car crash, back in 1986.

ARTHUR KING

We don't quite know if Arthur «King» Estienne is a graphic designer, a DJ, a music video director or all of the above. The good news is, neither does he.
As a DJ, Arthur King is known for crafting ingenuous mix-tapes blending everything from Classic Funk & Soul, Rock, Reggae, 80s classics and cheesy pop tracks in a Hip-Hop format. His much sought-after releases include «Gangsta Boogie», a smooth & sultry mix of original grooves sampled by gangsta rap's best and «Pop Shit», a sugar-coated mix of 80s pop songs and Hip-Hop tracks, that both have enjoyed rave press reviews and heavy rotation at international hotspots ranging from NYC's Turntable Lab to Colette in Paris.

+ DEE NICE (our loving resident)

OPEN BAR ABSOLUT VODKA FROM 22:00 TO 23:00

info:
wadklub@wadmag.com
http://www.myspace.com/wadklub
http://www.myspace.com/wadmag
http://www.wadmag.com

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés