Saturday, October 4, 2008
Public Access


Category:
Category: All

04
October 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  URBAN FASHION WEEK II présente FINAL HOME
Location:
Galerie Michel Rein
42, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 72 68 13
Fax : +33 (0)1 42 72 81 94
Mail : galerie@michelrein.com
Internet Site : www.michelrein.com
Description:
Du 1er au 5 octobre
De 11h à 19h

Avec le soutien de SAMSUNG, DIVA et ASAHI

CONTACT :
URBAN FASHION WEEK
contact@soulduction.com
www.soulduction.com

FINAL HOME
press@anet-europe.com
www.finalhome.com

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081001_URBAN_FASHION_WEEK.pdf

Nuit Blanche 2008 - 7ème édition
Description:
"Nuit blanche" investit les gares et illumine la tour Montparnasse

Manifestation emblématique de la première mandature Delanoë à Paris, "Nuit blanche" (du 4 au 5 octobre) innove pour sa 7e édition, ouvrant pour la première fois les gares à l'art contemporain et illuminant la tour Saint Jacques restaurée ainsi que la tour Montparnasse.

Le maire PS Bertrand Delanoë s'est félicité mardi devant la presse de "l'audace" de l'édition 2008, la première de sa second mandature. "J'ai l'impression que nous réinventons Nuit blanche chaque année", a-t-il dit.

Le millésime 2008, sur un périmètre resserré, est confié aux directeurs artistiques Hervé Chandès, directeur général de la fondation Cartier pour l'art contemporain, et Ronald Chammah, distributeur et restaurateur de films.

Dans la nuit du 4 au 5 octobre, l'invitation au voyage de l'art contemporain se fera dans les gares parisiennes. Gare de Lyon (XIIème), les voyageurs se déplaceront comme d'habitude mais découvriront l'univers Bollywood grâce au réalisateur indien Shaad Ali qui tournera un film au coeur même de la gare. La gare du Nord sera livrée au plasticien américain Tony Oursler et celle de l'Est au Français Pierrick Sorin

Les agents de la SNCF se mobiliseront aussi à Saint-Lazare, gares du Nord et de l'Est et des tricycles à assistance électrique permettront de circuler entre elles.

Alors que les "tours" sont un objet de polémique à Paris, "Nuit blanche" investira à la fois la Tour Saint Jacques (Ier), chef d'oeuvre du gothique flamboyant restauré après sept ans de travaux et, pour la première fois, la tour Montparnasse (XIVe). L'ancienne culmine à 62 mètres et sera illuminée par le Chinois Gu Dexin. La moderne atteint 210 mètres, et sera mise en lumière et en musique par le Japonais Ryoji Ikeda.

Christophe Girard, adjoint à la culture et "père" du concept "Nuit blanche", a souligné que cette manifestation était "le contraire du conservatisme et du succès assuré".

Le parcours s'articulera aussi autour des églises. Le maire de Paris a dit attendre avec "impatience" la performance musicale de la rockeuse Patti Smith à l'église Saint-Germain-des Prés (VIe). Accompagnée de ses enfants Jesse et Jackson, l'artiste américaine sera présente de 19H00 à 7H00 du matin.

Devant la façade de la Comédie française (Ier), une scène de théâtre en bambou accueillera une troupe d'opéra de Canton et un montage du cinéaste de Hong Kong Johnnie To sera projeté.

Depuis sa création en 2002, "Nuit blanche" a fait des émules partout dans le monde (de Riga à Madrid, en passant par Bucarest, Toronto, Santa Monica, Chicago ou Gaza) et l'an prochain Tokyo. Cette année, Metz rejoint le club et, à Versailles, Jeff Koons présente une quinzaine de ses oeuvres "pop" à l'intérieur même du château.

Pour cette 7ème édition, dont le coût est équivalent à celui de l'an dernier (1,15 M EUR), le métro sera ouvert jusqu'à 2H00 du matin et la ligne 14 toute la nuit

Mondial de l'Automobile 2008
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.parisexpo.fr/pexpo/do/Navigate?id=8
Description:
du 4 au 19 octobre 2008
du mardi au vendredi de 10h à 22h, le samedi, dimanche et lundi de 10h à 20h

Prix d'entrée : adultes 12 €, tarif réduit 6 €, les enfant de moins de 10 and ne payent pas

http://www.mondial-automobile.com

Exposition "Jeff Koons Versailles"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 10 septembre au 14 décembre 2008

Horaires: Jusqu'au 31 octobre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 18h30(dernière entrée à 18h00. A partir du 1er novembre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h30(dernière entrée à 17h). Nocturnes le samedi (sauf le 13 septembre) de 18h30 à 22h00.

Prix du billet: adultes 13.5 euros, tarifs réduits 11 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans et pour tout le monde le 4 octobre pour Versailles Off.

Le site officiel Jeff Koons Versailles :
http://www.jeffkoonsversailles.com


"C'est un honneur de présenter des oeuvres contemporaines au sein du Château de Versailles. Versailles a toujours su ouvrir ses portes au public afin d'établir un dialogue avec la culture contemporaine. J'espère que la juxtaposition entre les créations actuelles - dont mon travail est emblématique - et l'architecture et les objets d'art de Versailles créera un échange stimulant pour le visiteur. En tous les cas, c'est un immense honneur pour moi." Jeff Koons

Né en 1955 à York en Pennsylvanie, Jeff Koons est sans conteste l'un des plus importants artistes vivants. Il est l'un des rares à avoir su dégager l'essentiel des courants avant-gardistes du siècle, notamment le Pop Art.

Jeff Koons, est un artiste complet dont la création englobe toutes les techniques artistiques : l'installation, la photographie, la peinture, la sculpture sur tous matériaux (bois, marbre, verre, inox), jusqu'à la création assistée par ordinateur. Loin d'être élitiste, Jeff Koons essaie de faire de l'art pour le plus grand nombre.

Koons travaille toujours avec le souci de "traiter de choses avec lesquelles tout le monde peut créer un lien".

Il s'approprie des objets et essaie de "comprendre pourquoi et comment des produits de consommation peuvent être glorifiés". Tout au long de sa carrière, il a utilisé toutes sortes d'articles populaires, d'abord des aspirateurs et des ustensiles électroménagers enfermés dans des caisses de plexiglas et éclairés très cliniquement de néons, puis des ballons de basket en suspension dans des aquariums (grâce à l'aide du Dr. Richard Feynman, Prix Nobel de Physique), puis des bibelots rococo, des souvenirs de bazar (lapins gonflables, bergères ou petits cochons en sucre, Michael Jackson en porcelaine...), enfin et surtout des jouets et des objets intimement liés à l'enfance.

Entre ses mains, les objets les plus courants dépassent le stade de la sérialité et du commun pour devenir de véritables icônes. Son "Inflatable Rabbit", ce lapin gonflable réalisé en inox en 1986, est aujourd'hui reconnu comme une oeuvre emblématique de la fin du XXe siècle. Jeff Koons symbolise une spectaculaire rencontre entre les concepts de Marcel Duchamp, l'aura médiatique de Andy Warhol, l'artisanat d'art et l'imagerie populaire.

L'iconographie qu'il utilise est un véritable catalogue de la culture populaire, non seulement américaine mais aussi mondiale. En modélisant des archétypes de cette culture, il nous confronte avec ce flux d'images dans lequel nous avons baigné depuis l'enfance.

Il cherche ainsi à provoquer chez le spectateur un sentiment d'unité et de synthèse et il y parvient formidablement bien. Son "Split-Rocker" en est à ce titre l'exacte illustration - une moitié Dino, une moitié Pony, tous deux issus de l'imagerie de l'enfance - et parle ainsi au subconscient de chacun.

"Jeff Koons Versailles" est un moment exceptionnel qui voit le château de Versailles renouer avec les artistes de son temps au cours d'une promenade qui fait (re)découvrir des lieux connus et méconnus du domaine.

S'il existe un lieu où il faut se risquer à créer une manifestation de notre époque et non un pastiche facile, tentation souvent préférée, c'est Versailles.

La création artistique contemporaine permet une autre perception de ce monument vivant, réalité toujours changeante, qui n'est pas un modèle figé d'une époque unique, d'ailleurs bien difficile à définir, mais, comme tout élément de notre patrimoine, le fruit d'une stratification complexe de regards et d'interventions, y compris contemporaines.

Elle contribue à briser un peu les clichés afférents à cet endroit qui se matérialisent par une pratique du lieu, parfois convenue et très concentrée.

Il s'agit d'offrir des points de vue nouveaux sur un site que tout le monde pense connaître en révélant ainsi sa complexité contemporaine, sa substance, son épaisseur enfouie sous l'habitude.

"Jeff Koons Versailles" est une promenade, un itinéraire, un parcours dans le "paysage-territoire" de Versailles.

Ce n'est pas une rétrospective exhaustive de l'oeuvre de l'artiste qui n'a étrangement jamais fait l'objet d'une exposition monographique dans un musée français.

Ses oeuvres partout reproduites vont enfin pouvoir être vues et appréciées comme oeuvres d'art qui sont d'ailleurs souvent des tours de force techniques, des chefs-d'oeuvre au sens propre du temps de la monarchie.

La manifestation présente quinze oeuvres majeures de l'artiste dans autant de pièces des Grands appartements selon le principe d'une seule oeuvre par salle et "Split Rocker" sur le Parterre de l'Orangerie.

Les pièces choisies témoignent de l'ensemble de la carrière de l'artiste des années 80 à aujourd'hui. Chaque sculpture, le medium de cette exposition, a été choisie avec l'artiste en rapport avec le décor, l'architecture et la fonction de cette enfilade la plus prestigieuse du patrimoine national, chef-d'oeuvre de l'art français.

Les allégories et autres mythes dialoguent avec les recherches pop de Jeff Koons dont les rapports avec le monde baroque ont été maintes fois soulignés.

Belle mise en abîme que l'installation temporaire des oeuvres d'un des artistes les plus populaires dans un des monuments les plus fréquentés du monde. C'est la question de l'in situ qui est sous-jacente à cette proposition. De nombreuses institutions culturelles ont tenté ces dernières années des confrontations entre le patrimoine historique et l'oeuvre contemporaine. La radicalité de cette exposition nous semble différente tant par le lieu choisi que par la systématisation du parcours. Echo, dialectique, opposition, contrepoint… Il ne nous appartient pas de trancher. Ce moment unique veut avant tout susciter la réflexion sur la contemporanéité de nos monuments et l'indispensable nécessité de la création de notre temps.

Notre-Dame de Paris, les Invalides, le Panthéon, le Louvre, Versailles, pour ne citer que quelques-uns des plus connus, sont de véritables mille-feuilles d'interventions, en leur temps contemporaines, à côté desquelles "Jeff Koons Versailles" est d'une échelle plus modeste. Pourtant à chaque fois les mêmes objectifs : ne jamais réduire à néant le caractère singulier de tout geste artistique et ne jamais patrimonialiser l'irréductible imaginaire du créateur.

Quelques principes qui nous ont guidé pour cette expérience unique qui ne dure que trois mois : éviter le piège de l'art contemporain "intégré" au monument historique ; (re)découvrir un lieu ; faire appel au savoir-faire des acteurs du domaine, notamment les jardiniers ; se réjouir de travailler avec un artiste vivant et des émotions, des échecs et des surprises qui en résultent ; donner du plaisir.

Faire confiance à l'un des meilleurs artistes de notre temps pour révéler un autre Versailles, un Versailles d'aujourd'hui, monument vivant sous l'angle de sa valeur d'usage, tel est le propos de cet événement.

Plaisirs des sens, au cours d'une marche, nouveau labyrinthe versaillais dont la seule finalité est de divertir, aux deux sens du terme, le promeneur, au delà des clichés. Une folie éphémère, un risque à prendre, car Versailles, autrefois "terrain d'expériences et laboratoire" multidisciplinaire des créations les plus audacieuses, notamment lors des fêtes, mérite ce regard artistique contemporain.
Elena Geuna et Laurent Le Bon, commissaires de l'exposition

Le Château de Versailles accueillera l'exposition "Jeff Koons Versailles" dans les appartements royaux et les jardins du château du 10 septembre 2008 au 14 décembre 2008.

Cette manifestation exceptionnelle présentera dix-sept oeuvres de Jeff Koons, dont celles qu'il a réalisées des années 1980 à nos jours, et qui l'ont rendu célèbre.

L'exposition s'intéresse particulièrement aux rapports intimes entre l'oeuvre et le cadre dans lequel elle s'inscrit. Les oeuvres ont été spécialement choisies pour s'harmoniser avec le cadre dans lequel elles vont être présentées, en l'occurrence les Grands appartements de "l'étage noble", composés des appartements du Roi et des appartements de la Reine.

Ceux-ci forment une suite de plusieurs pièces "en enfilade." Ces Grands appartements figurent parmi les plus prestigieux et les plus importants du Château puisqu'ils constituaient les appartements officiels du Roi Soleil, véritables chefs d'oeuvre de l'art et de l'architecture.

Les oeuvres présentées dans cette exposition ont été sélectionnées in situ par Jeff Koons, afin de mettre en valeur une relation entre chaque oeuvre et le thème de la pièce, ou encore entre les caractéristiques de l'oeuvre et le décor intérieur et l'ameublement, comme le mobilier d'époque, les scultures ou les peintures qui ornent les murs et les plafonds. Le travail de Koons crée une mise en abîme avec ces somptueux appartements royaux, témoignages extraordinaires de l'époque baroque. Ces oeuvres sont symptomatiques du dialogue entre les recherches esthétiques de Jeff Koons et l'école baroque que l'artiste admire tout particulièrement.

"Rabbit", l'un des chefs d'oeuvre de Koons, sera exposé dans le Salon de l'Abondance : il s'agit de l'antichambre de l'ancien cabinet des curiosités.

Cette oeuvre est l'une des plus célèbres et des plus emblématiques créations de l'artiste. Elle témoigne d'une sensualité et d'une lucidité glaciale, à laquelle se mêlent désinvolture et abstraction symboliques. Dans les appartements de la Reine, "Large Vase of Flowers" (Grand vase de fleurs) est un hommage chatoyant à la Reine de France et au thème de la maternité car l'oeuvre sera présentée dans la pièce où les dauphins - princes héritiers de la couronne - sont nés.

L'oeuvre s'inspire également du Rococo, et tout particulièrement de Fragonard et de Boucher. "Lobster" (le Homard) trouvera sa place dans le Salon de Mars, dédié à la fois au dieu grec et à la planète. La forme colorée et le style de l'oeuvre sont inspirées des jouets gonflables pour piscine, mais le matériau utilisé par l'artiste - de l'aluminium polychrome - fait de cet objets du quotidien une oeuvre d'art inattendue. L'exposition se déroulera également dans les jardins du Château où une création majeure de l'artiste, "Split Rocker", sculpture réalisée avec plus de 100 000 fleurs, sera installée dans le Parterre de l'Orangerie.

Les fleurs sont un motif récurrent de l'oeuvre de Koons car elles symbolisent la vie et la grâce. L'oeuvre associe deux profils différents de jouet d'enfant - un cheval à bascule bleu et un dinosaure animé - et ces deux moitiés d'animaux sont articulées par une structure architecturale intérieure. A l'occasion de l'exposition, un catalogue illustré sera publié dans lequel les oeuvres seront reproduites in situ dans le cadre d'une installation exceptionnelle. Cette publication ouvrira plusieurs pistes de recherche et comprendra des essais critiques.

Les salles de l'exposition

Le Grand Appartement du Roi
Le Grand Appartement du Roi, plusieurs fois transformé, trouva son décor définitif entre 1671 et 1681 grâce aux travaux dirigés par Charles le Brun qui conçut une suite de salles dédiées aux planètes, gravitant autour d'Apollon, le dieu symbolisant le soleil (emblème de Louis XIV) dans la mythologie gréco-romaine. Il est composé de sept salons en enfilade qui s'ouvrent sur le Parterre du Nord, chaque salon ayant un usage particulier : buffets, jeux, danse, billard, à l'occasion des réceptions données par le Roi à la Cour. A partir de 1684, le Grand Appartement servit uniquement aux audiences et aux divertissements de la Cour, le Roi habitant les pièces qui donnent sur la Cour de Marbre.

La Galerie des Glaces
Le Salon de la Guerre forme avec la Galerie des Glaces (longueur : 73 m ; largeur : 10,50 m ; hauteur : 12,30 m) et avec le salon de la Paix un remarquable ensemble qui occupe toute la façade occidentale du Château. Face à la Grande Perspective des jardins. Sa réalisation (1678-1686) est due à l'architecte Jules Hardouin-Mansart et au peintre Charles le Brun. Les peintures de la voûte illustrent l'histoire de Louis XIV, depuis sa prise de pouvoir en 1661 jusqu'à la paix de Nimègue en 1678. La Galerie servait quotidiennement au passage du souverain vers la Chapelle ; c'était aussi un passage entre l'appartement du Roi et celui de la Reine. Enfin, la Galerie était utilisée pour les grandes réceptions, les mariages de la famille royale et les réceptions d'ambassade (le trône y était alors dressé).

L'Appartement de la Reine
L'Appartement de la Reine, aménagé en même temps que celui du Roi se compose de quatre pièces. Occupé successivement par chaque souverain (en dernier lieu par la Reine Marie-Antoinette) et par plusieurs dauphines, il a subi de nombreuses modifications, ce qui explique la variété des styles décoratifs que l'on peut opposer à l'unité du Grand Appartement du Roi.

Fashion Week Prêt à Porter Printemps-Été 2009
Description:
du samedi 27 septembre au dimanche 5 octobre 2008

Exposition collective "China Gold"
Location:
Musée Maillol
Fondation Dina Verny
61, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 59 58
Fax : +33 (0)1 42 84 14 44
Mail : contact@museemaillol.com
Internet Site : www.museemaillol.com
Description:
Musée Maillol

Du mercredi 18 juin au lundi 13 octobre 2008
Horaires : tous les jours sauf mardi de 11:00 à 18:00
Fermé : Fête nationale : 14 juillet et Assomption : 15 août

Tarification :
Entrée gratuite pour les – de 16 ans
Plein tarif : 8.00 €
Tarif réduit : 6.00 €
>> achat en ligne

Cette exposition se veut un voyage à l'intérieur de la Chine contemporaine en pleine mutation économique. Cette révolution économique, liée à la libéralisation de vastes secteurs de la société chinoise, implique des comportements nouveaux dont les oeuvres des artistes contemporains sont le reflet. Cette génération d'artistes représente une nouvelle richesse, un nouvel eldorado vers lequel se tourne le monde entier. La Chine nous offre l'image d'un pays qui vient de passer d'une complète pauvreté à un succès économique sans précédent. C'est aussi la manifestation d'une liberté nouvelle et les artistes d'art contemporain sont les emblèmes de cette liberté.

China Gold présente 35 d'artistes, peintres, sculpteurs, vidéastes avec une extraordinaire variété stylistique. Ils expriment dans leurs créations le consumérisme qui s'est emparé de tout le pays mais aussi des liens qu'ils entretiennent avec l'immense tradition artistique du patrimoine culturel chinois. Tous les artistes exposés créent et vivent en Chine à l'exception de Wang Keping qui vit en France.

Longtemps soumis au réalisme socialiste, l'art chinois contemporain connait depuis les années 1980, réformes et ouvertures, vecteurs d'une véritable effevescence artistique.

Suite aux événements de Tian'anmen, de nombreux artistes abandonnent les thèmes politiques et contestataires.

Alors exposé en Europe, l'art chinois contemporain ne connait d'abord que peu d'engouement. Mais dès 1999 et la Biennale de Venise, qui expose une cinquantaine d'artistes chinois, la scène artistique explose. En 2004, l'exposition "Alors, la Chine ?" à Pompidou à Paris sera très critiquée.

Aujourd'hui très prisé en Chine et par la diaspora, mais également dans le monde entier, il est difficile de faire la part des choses. Nous n'avons pas encore assez de recul sans doute. Toujours est-il que l'art contemporain chinois représente des investissements non négligeables dans le monde de l'art.

On observe parfois un retour à la tradition, notamment à travers la symbolique de la couleur jaune, autrefois réservée à l'empereur seul. Les artistes d'aujourd'hui s'engagent dans un renouveau, réinterprétant toutes les formes d'expression artistiques notamment avec la couleur impériale. Vidéos, photographies, happenings filmés et installations, mais aussi peintures et sculptures.

Jaune, comme le soleil, mais aussi jaune comme l'or... China Gold exprime aussi une riche promesse pour l'avenir chinois, à l'image des politiques économiques du pays. L'art, de cette manière, offre la vision d'un pays tourné vers sa croissance économique.

Étonnant parallèle : l'art chinois contemporain est en passe de devenir un des pôles majeurs sur la scène artistique internationale, tout comme l'économie du pays prend place sur la scène économique internationale.

Une révolution culturelle...

Artistes exposés :
Ai Wei Wei
Cang Xin
Cui Xiuwen
Feng Zhengjie
Hong Hao
Ji Dachun
Jiao Xingtao
Li Qing
Li Songsong
Lin Tianmiao
Ling Jian
Ma Liuming
Miao Xiaochun
Sheng Qi
Shi Guorui
Tang Zhigang
Wang Gongxin
Wang Keping
Wang Qingsong
Xu Zhongmin
Yan Lei
Yang Shaobin
Yin Zhaoyang
Zeng Fanzhi
Zhang Dali
Zheng Guogu
Zhou Xiaohu


Feng Zhengjie
Portrait chinois, série L 2007, n° 10, 2007
Huile sur toile - 210 x 300 cm
Collection de l'artiste


Zhang Huan
Pâturage, 2008
Cendre sur toile de lin - 250 x 160 cm
Collection de l'artiste


Wang Qingsong
Lueur d'espérance, 2007
Tirage couleur argentique
240 x 180 cm (10 exemplaires)
Collection de l'artiste

Exposition « Images et Mode » de Patrick Demarchelier
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Horaires :
Du 27 septembre 2008 au 4 janvier 2009
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et jours fériés

Tarifs :
Entrée libre

Le Petit Palais donne carte blanche à Patrick Demarchelier, célèbre photographe de mode et de beauté, auteur de livres renommés de photos artistiques de personnalités et de mannequins, pour investir les salles des collections permanentes. Chaque automne, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille une exposition d'art contemporain. Cette année, la scénographie mêle les photographies de P. Demarchelier avec les collections permanentes, conférant aux unes et aux autres une résonnance pleine de contrastes. Retrouvez ses fameuses photos aux côtés des stars du Petit Palais !

LA « DEMARCHELIER TOUCH »

Patrick Demarchelier a, par son style et son talent, inscrit son nom au Panthéon des photographes. Autodidacte, il est devenu l'un des plus grands photographes au monde de la mode et de la beauté.
La "Demarchelier touch" est une référence incontournable parmi les grands noms de la mode. Le 4 juin 2007 à New York, le prestigieux Council of Fashion Designers of America (CFDA), lui a décerné le "Eleanor Lambert Award", pour l'ensemble de sa prestigieuse carrière et «sa contribution unique au monde de la mode».

UN OEIL QUI SUBLIME LE NATUREL ET LA DIVERSITE

Patrick Demarchelier aime la spontanéité.
C'est au début d'une séance photo ou à sa fin que se déclenche le naturel du sujet.
Etat qu'aime tout particulièrement capter le photographe.
La « Demarchelier touch », c'est précisément cette spontanéité et la mise en lumière du côté optimiste de la personne qu'il photographie.
Sous le signe de la diversité et des contrastes, cette exposition traverse plusieurs décennies d'inspiration. Des photos de stars côtoient des photos d'anonymes…


Elephant. New York 1991

DES STARS DEVANT L'OBJECTIF

L'approche de Patrick Demarchelier pour réaliser des portraits de stars est identique à celle d'une « série mode » avec des mannequins.
La démarche du photographe est la même. “Sublimer le naturel, la spontanéité du sujet - qui intervient plutôt en début ou en fin de séance - et mettre en lumière le côté optimiste de la personne”, confie-t-il d'une voix frêle.

L'autre caractéristique de sa démarche photographique est de ne jamais regarder en arrière. “Un photographe, c'est quelqu'un de fragile. On doit se renouveler tout le temps. Pour moi chaque travail est un nouveau challenge. Ce qui a été fait avant est oublié”.

Robert de Niro, Tom Cruise, Paul Newman, Nicole Kidman, Julia Roberts, Elton John, Lenny Kravitz, Gianni Versace, Warren Beatty, Madonna, Quincy Jones, Oprah Winfrey, John Galliano, Jean Paul Gaultier, Marc Jacobs, Karl Lagerfeld, Ralph Lauren, Laura Bush, le Président Bill Clinton et son épouse, Ronald Reagan, etc..

Tous sont passés devant l'objectif de Patrick Demarchelier.


Keith Richards 2001


Tom Cruise 1999


Laetitia. New York 1997

Sollicité par la Princesse Diana en 1989, il accepte de venir la photographier avec un coiffeur et un maquilleur. A l'issue de cette rencontre, elle demande à Patrick Demarchelier de devenir son photographe personnel attitré.
Il devient ainsi le premier photographe officiel non britannique de la famille royale d'Angleterre.
Au-delà de ce statut privilégié, il restera surtout un ami très proche de Lady Diana jusqu'à sa disparition tragique.


Princess Diana. London 1990

PATRICK DEMARCHELIER
ITINÉRAIRE D'UN PASSIONNÉ

Issu d'un milieu modeste, Patrick Demarchelier nait en 1943 près de Paris.
Il passe son enfance au Havre auprès de sa mère et de ses quatre frères. Pour ses dix-sept ans, son beau-père lui offre un appareil « Kodak ».
Très vite à l'aise derrière l'objectif, il apprend à développer et retoucher les négatifs, commence par photographier des amis, puis des mariages…

LA MODE DE PARIS À NEW-YORK

Il travaille d'abord comme laborantin, pour une école de maintien où il réalise des books pour les jeunes femmes. Il perfectionne sa technique, forme son regard, et commence à trouver son « style ».
Il aborde la photographie de mode en étant assistant free-lance, photographe indépendant.
Son travail séduit Elle, Marie-Claire, 20 ans magazine, en France, en Italie et en Allemagne.
En 1975, il part pour New-York sans connaître un mot d'anglais. Initialement prévu pour rejoindre une petite amie - qui le quitte avant qu'il n'arrive - ce voyage fait redémarrer Patrick Demarchelier à zéro avant de le propulser dans la sphère des plus grands photographes.
Il apprend l'anglais dans la rue, à la télévision et démarre sa carrière internationale chez Glamour, chez Mademoiselle.
Ensuite, il enchaîne les séries de photos pour Vogue, son travail éditorial avec Harper's Baazar (Hearst Publications) en septembre 1992.
Une collaboration qui va durer 12 ans.
Son travail est vite reconnu et il ne tarde pas à réaliser les campagnes publicitaires internationales de clients prestigieux.


Nude. St. Barthelemy 1994

Dior, Louis Vuitton, Céline, Tag Heuer, Chanel, Yves Saint Laurent, Lacoste, Lancôme, Guerlain, Calvin Klein, Ralph Lauren, Versace, Giorgio Armani, Gianfranco Ferre, Anne Klein, Valentino, Prada, Gucci, Dolce & Gabbana, Salvatore Ferragamo, Donna Karan, Michael Kors, et bien d'autres...

Depuis 2004, il poursuit sur une nouvelle relation exclusive avec les éditions Condé Nast (Vogue, Glamour, Mademoiselle, etc).
Il compte des centaines de couvertures à son actif.



Le 23 novembre 2007, Patrick Demarchelier a été nommé au grade d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres par Madame Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, dans le cadre de la promotion exceptionnelle du cinquantenaire de cette prestigieuse décoration distinguant les plus grands artistes.

Qu'elles soient en couleur ou en noir et blanc, les photographies de P. Demarchelier savent capturer l'oeil. Il ne s'agit pas de ces photos de mode trop limpides que l'on feuillette sans jeter un regard. Ici, un simple geste, une attitude, un regard transperçant parviennent à établir un lien entre le sujet photographié et l'observateur.

Dans l'exposition, les “nuages “d'images” dialoguent par leur forme et leur style avec les peintures patrimoniales. Contraste entre la jeunesse et la beauté “photogénique” des sujets photographiés et celle des sujets peints. Pourant, ici ou là, les oeuvres reflètent un même humanisme.


Expositions :
1995 : Tony Shafrazi Gallery - New York (USA)
1996 : Festival de la photo de mode de Biarritz (France)
1997 : Exposing Elegance, Musée d'Art Contemporain de Monterrey (Mexique)
2000 : Forms, Pavillon d'Art Contemporain – Milan (Italie)

Bibliographie :
1996 : Patrick Demarchelier : Photographs – ed. Rizzoli
1997 : Exposing Elegance
2000 : Forms - ed. Rizzoli

Contributions diverses :
Des affiches de films : “James Bond : Die another day, Sex and the City, Bugsy,
Dick tracy, Mystic Pizza, etc…
Des couvertures de disques pour Britney Spears, Elton John, Janet Jackson, Quincy Jones, etc..

www.demarchelier.net

En 2004, ses photos glamour et sensuelles s'affichent pour le célèbre et très convoité calendrier Pirelli… qui le plébiscitera de nouveau pour l'édition 2008


Pirelli 2005

LA MISE EN SCENE AU PETIT PALAIS

« Lors de l'élaboration de cette exposition, notre intention principale a été de réussir à mélanger l'univers visuel de Patrick Demarchelier aux oeuvres permanentes de la collection du Petit Palais. La première étape fut de rassembler les tirages du photographe et de déterminer un moyen de les exposer au côté des oeuvres, en créant une logique de forme et de style.
Ce procédé est devenu peu à peu intuitif, par le biais des mélanges d'images s'est découvert un dialogue entre chaque tirage mais aussi entre les "nuages d'images" et les oeuvres.
Dans cet environnement visuel, notre désir est de célébrer les oppositions et contradictions qui apparaissent. Cette scénographie ne définit pas un ensemble narratif, mais plutôt harmonise un certain chaos et contraste évident. Ce mariage fait de multiples contrastes, unit le public dans une osmose visuelle contemporaine. »

Pascal Dangin
Creative Director

AUTOUR DE L'EXPOSITION

« Patrick Demarchelier, Images et Modes au Petit Palais» aux Editions Steidl
- Edition LUXE limitée - 150 exemplaires
- Edition Classique – 400 images
En vente au Petit Palais et en librairie

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=59021

08:00  
09:00 [09:30] Défilé TALBOT RUNHOF
Location:
Weber Métaux
Garage Turenne
66, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 46 72 34 00
Fax : +33 (0)1 45 15 23 76
Mail : info@weber-metaux.com
Internet Site : www.weber-france.com
Description:
Défilé TALBOT RUNHOF

10:00 [10:30] Défilé KENZO
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : info@lecarreaudutemple.eu
Description:
Défilé KENZO

11:00 [11:30] Défilé ELIE SAAB
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Salle Delorme

12:00 [12:00-15:00] Maria Luisa & Farfetch.com brunch
Description:
Maria Luisa - 7, rue Rouget de L'Isle - 75001 Paris

john.f@totemfashion.com
justine@relativepr.com

[12:30] Défilé WUNDERKIND
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Salle Soufflot


[13:00-19:00] Exposition “Barack Obama”
Location:
dorothy's gallery
American Center for the Arts
27, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 57 08 51
Mail : dp@dorothysgallery.com
Internet Site : www.dorothysgallery.com
Description:
http://dorothysgallery.com/2008/09/19/exposition-barack-obama/

dorothy's gallery avec le soutien des démocrates en France et aux USA, organise une exposition / événement en faveur de Barack Obama, du 3 octobre au 17 novembre 2008.

Le Comité Français de Soutien à Barack Obama, qui comporte 5000 membres, (tels que Bernard Henry Levy, Duhamel, Frédéric Mitterrand, Jack Lang, Richard Serra,…. ) est également partenaire de cette exposition.

Plusieurs illustrateurs, du "Canard Enchainé" et de "Charlie Hebdo" , participeront et préparent d'ores et déjà des dessins inédits pour l'exposition, parmi eux : Cabu, Honoré, Tinious, Wolinski, Charb, Wozniak, Riss, Jul, Honoré … Et des illustrateurs américains.

L'exposition présentera également peinture, photographie, sculpture, installation, vidéo réalisés par les artistes de notre galerie, et une sélection détonante d'artistes américains et français.

30 artistes
inspirés par Barack Obama
peinture, dessin, photographie, sculpture, projection vidéo

Les artistes de dorothy's gallery : Cyril Anguelidis, Catherine Ursin, Kazuyo Yamamoto, Aliska Lahusen, Valentine Fournier, Raymond Quai, Emmanuelle Fèvre, Kaetsche, Katrin Vierkant…

Les illustrateurs du Canard Enchainé & de Charlie Hebdo : Cabu, Wolinski, Kiro, Wozniak, Kerleroux, Honoré, Tignious, Charb, Luz, Riss…

Les artistes américains : Edward Koren (New Yorker Magazine), Marilyn Chapin Massey, Kathleen Farris, Michèle Salaun, et bien d'autres…

L'exposition sera rythmée par des soirées évènementielles.
Programmation détaillée: www.dorothysgallery.com

De 16h à 19h : vernissage VIP réservé uniquement à la presse, aux artistes et collectionneurs.
De 19h à 21h : vernissage privé sur invitation.
RSVP dp@dorothysgallery.com

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081003_Obama.pdf


[13:30] Défilé PAUL & JOE
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Salle Le Nôtre



[14:30] Défilé COLLETTE DINNIGAN
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Salle Gabriel




[15:30] Défilé CHLOÉ
Location:
Espace Ephémère Tuileries
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Tuileries
France
Description:
Défilé CHLOÉ





[16:30] Défilé MARTIN GRANT
Location:
Palais des Beaux-Arts de Paris
Salle Melpomène
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 1 47 03 50 83
Internet Site : palaisdesbeauxarts.tumblr.com/
Description:
Défilé MARTIN GRANT






[17:00-23:50] Cent personnages isolés à l'intérieur de "Microfictions" (Nuit Blanche)
Location:
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 95 98 00
Fax : +33 (0)1 40 75 04 48
Internet Site : www.theatredurondpoint.fr
Description:
Cent personnages isolés à l'intérieur de "Microfictions" de Régis Jauffret (prix Télérama-France Culture 2007, Grand prix de l'Humour Noir), cent fragments de vie lus par cent comédiens : Pierre Arditi, Ariane Ascaride, Josiane Balasko, Frédéric Beigbeder, Charles Berling, Eric Caravaca, Claire Chazal, Philippe Djian, Sophie Duez, Sara Forestier, Judith Magre, Tonie Marshall, François Morel, Helena Noguerra, Micheline Presle, Jean-Michel Ribes...

[17:00] Inauguration du théâtre du temps
Location:
Théâtre du Temps
9, rue Morvan
75011 Paris
M° Voltaire, Père Lachaise, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 43 55 10 88
Internet Site : www.theatredutemps.fr
Description:
Inauguration du théâtre du temps

[17:30] Défilé HERMÈS
Location:
Espace Eiffel
29, quai Branly
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 44 18 98 98
Fax : +33 (0)1 44 18 06 81
Description:
Défilé HERMÈS

[17:30-20:00] vernissage "Between us..." 10 avec Ju Ran
Location:
RUE FRANÇAISE by MISS CHINA
3, rue Française
75001 Paris
M° Les Halles, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 40 28 05 49
Mail : misschina@ruefrancaise.fr
Internet Site : www.ruefrancaise.fr
Description:
du 04/10/2008 au 31/10/2008

ACTION MECANIQUE

JU RAN
présenté par
An Xiaotong

vernissage samedi 4 octobre de 17h à 20h30

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081004_Ju_Ran.pdf







[18:30] Défilé LIMI FEU
Location:
Musée de l'Homme
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 44 05 72 72
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
Défilé LIMI FEU

[18:30-21:00] METAL Magazine & DIK Magazine
Location:
Espace Pierre Cardin
1, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 56 02 02
Mail : gdesabran@pierrecardin.fr
Internet Site : www.pierrecardin.com/Dculture/espace_cardin_gb.html
Description:
METAL Magazine: "Two years, one magazine. A little sample of METAL"
DIK Magazine: Installation by Karol Radziszewski & MARIOS.
& film projection: "In the Flesh" by Nakkna in collaboration with SHOW studio

+33147034506
info@rendez-vous-paris.com
b.michel@2e-bureau.com
info@colenimo.com








[19:00] Exposition collective "Cover record"
Location:
Immanence
21, avenue du Maine
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière
France
Phone : +33 (0)1 42 22 05 68
Fax : +33 (0)1 42 22 05 68
Mail : immanence.art@club-internet.fr
Internet Site : www.art-immanence.org
Description:
http://www.art-immanence.org/immanence%3A%3A%3Aparis%3A%3A%3Aagenda.html

du 4 au 26 octobre 2008

Cette exposition présente des œuvres d'artistes ayant un rapport personnel et sensible à l'univers sonore. En parallèle un ensemble de disques vinyles et Cd dont les pochettes ont été réalisées soit par des artistes soit par des graphistes sera exposé. L'exposition se voudra comme représentante d'une grande diversité mélant Sound art et Culture populaire.

Avec notamment, Christian Marclay, Mike Kelley, Wolf Vostell, Dieter Roth, Matthew Barney, Raymond Pettibon, Rodney Graham, David Shrigley, Lawrence Weiner, Jonathan Messe, Laurie Anderson, Carstein Nicolaï, Serge Comte, Davide Balula, Man Ray, Dominique Petitgand, Charlemagne Palestine, Rainier Lericolais, Andy Warhol, Hipgnosis, Candida Breitz, Crumb, Robert Frank, Robert Mapplethorpe, Art & Language, Richard Hamilton, Peter Blake, David Bailey, Annie Liebowitz, Francesco Clemente…

Pour Nuit Blanche 2008, Immanence propose une prolongation de l'exposition sous forme de concerts.

Alejandra and Aeron, Eric Andersen, Laurie Anderson, Christophe Auger, Sten Backman, David Bailey, Davide Balula, Bansky, Matthew Barney, Pierre Belouin, Stéphane Bérard & Nathalie Quintane, Pierre Bismuth, Julien Blaine, Peter Blake, Louise Bourgeois, George Brecht, Candida Breitz, Williams S. Burroughs, David Byrne, Cabu, John Cage, Bob Camp, Henri Cartier-Bresson, Luigi Castiglioni, Janet Cardiff, Michel Chion, Henri Chopin, Francesco Clemente, Joe Colley, Serge Comte, Lee Conklin, Philip Corner, Pierre Cornuel, Robert Crumb, Chris Cunningham, Salvador Dali, Hanne Darboven, Dj Spooky, Helen Douglas, Jean Dubuffet, Marcel Duchamp, Jean Dupuy, Brian Eno, Laurent Fétis, Robert Filliou, Günter Förg, Henry Flynt, Sam Francis, Robert Frank, Robert Freeman, Dan Fröberg, Kendell Geers, Paul-Armand Gette, Allen Ginsberg, John Giorno, Jean-Paul Goude, Rodney Graham, Brion Gysin, Raymond Hains, Richard Hamilton, Al Hansen, Bernard Heidsieck, Dick Higgins, Hipgnosis, Ake Hodell, Joël Hubaut, Dorothy Iannone, Tsuguya Inoue, Louis Jammes, Françoise Janicot, Derek Jarman, Ray Johnson, Mauricio Kagel, Jason Kahn, Allan Kaprow, Jeff Katz, Mike Kelley, Martin Kippenberger, Nick Knight, Lionel Koechlin, William Klein, Alison Knowles, Takehito Koganezawa, Arthur Köpcke, John Kosh, Richard Kostelanetz, Joseph Kosuth, Brandon LaBelle, Malaval, Annie Liebowitz, Maurice Lemaïtre, John Lennon, Rainier Lericolais, Les Levine, Tanino Liberatore, M/M, George Maciunas, Fred Lombardi, Jackon Mac Low, Jonas Mattsson, Walter Marchetti, Ramuntcho Matta, Jonathan Messe, Jean-Claude Moineau, Nam June Paik & Charlotte Moorman, Robert Mapplethorpe, Christian Marclay, Mazzeo, Malcolm Mc Laren, Elli Medeiros, Duane Michals, Joni Mitchell, Murakami, Carstein Nicolaï, Albert Oehlen, Charlemagne Palestine, Irvin Penn, Raymond Pettibon, Dominique Petitgand, Richard Phillips, Richard Prince, Manuel Ocampo, Yoko Ono, Julian Opie, Mel Ramos, Man Ray, Gerhard Richter, Willem de Ridder, Dieter Roth, Luigi Russolo, Sarkis, Janek Schaefer, Pierre Schaeffer, Andres Serrano, David Shrigley, Silex, Carlo A.Sitta, Julian Schnabel, Kurt Schwitters, Konrad Sprenger, Nathalie Talec, Jean Tinguely, to rococo rot, Ed Thrasher, Ben Vautier, Xavier Veilhan, Goran Vejvoda, Jean-Luc Verna, Don van Vliet, Wolf Vostell, Klaus Voormann, Jeff Wall, Andy Warhol, Lawrence Weiner, Paul Whitehead, Emmet Williams, la Monte Young & Marian Zazeela, Frank Zappa

Cette exposition présente un ensemble de disques vinyles et Cd dont les pochettes ont été réalisées par des artistes et graphistes. Il s'agit de mettre en relation et de présenter des œuvres diverses et variés mais qui ont pour point commun la musique, le son, l'art sonore.De nombreux artistes ont présenté un intérêt pour la musique, certain pour le son comme objet sonore, d'autres comme moyen de diffusion.Le son est pour des artistes, des musiciens, l'équivalent de la peinture ou de la vidéo, un medium à part entière à utiliser pleinement.Cette exposition présentera les textes originaux des futuristes (l'art des bruits et le manifeste des musiciens futuristes) pour aller jusqu'à nos jours, en passant par Dada, Fluxus, le Pop Art, la poésie sonore, le Spatialisme, l'Art conceptuel, le Happening, la musique concrète, la musique répétitive, la musique contemporaine, la musique expérimentale, la musique Pop, le Rock, le Punk. Il ne s'agit pas seulement d'une exposition de pochettes de disques mais plutôt de considérer cette exposition comme un prétexte à la découverte et au partage de ce qui passionne certains : L'art Sonore.Avec la présentation de flyers, manifestes, affiches, disques, photographies, livres. Nous tenons à remercier Marc Behrens, Pierre Belouin. (Optical Sound ), Serge Comte, Christof Kurzmann (charhizma), Alejandra and Aeron (Luckykitchen), Joachim Montessuis (Erratum), Jérôme Poret (Labelle69), Bernhard Schreiner and Heike Schleper (feld-records), Daniel Rozenhall (Fylkingen Records), Jason Kahn (Cut), Valérie Vivancos & Rodolphe Alexis (Vibrofiles) qui ont apporté une généreuse contribution à l'exposition. Cette exposition est dédiée à la mémoire de Mauricio Kagel.


[19:00-23:00] Exposition de Paola Hivelin "La Voix des Mantes"
Location:
Culée Rive Gauche du Pont Alexandre III
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Description:
Du vendredi 3 au dimanche 5 octobre 2008

"Insaisissable et omniprésente, féminine, effrayante, envoûtante et incontrôlable, c'est la Voix des Mantes que j'ai entendue lors de la réalisation de ces tableaux. Telle une clef invisible vers un espace où la seule alternative est d'accepter de s'abandonner au vertige." Une trentaine des oeuvres sur papiers, toiles et cartons de Paola Hivelin sera présentée dans la culée secrète du Pont Alexandre III.

Planning de l'exposition :

3 Vernissages-Evénements les jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 octobre 2008 de 19h00 à 23h00

Une pièce secrète ouverte le soir de la nuit blanche du 4 octobre mettra en scène l'oeuvre "La Mante"

1 journée Porte-Ouverte au public le dimanche 5 octobre de 10h00 à 19h00 en plus de l'accueil privé assuré les journées de vendredi et samedi.

http://www.paola-hivelin.com/Dossier-de-presse_Paola-Hivelin.pdf

[19:00-22:00] Expositions de MAZE et ELZO
Location:
L'Issue
[galerie, café, atelier, studio]
38, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 77 12 46
Mail : contact@lissue.com
Internet Site : www.lissue.com
Description:
VERNISSAGE EXPOSITION LABYRINTHES PAR MAZE
VERNISSAGE EXPOSITION D'ELZO (sérigraphies)
CONCERT "THE RODEO" | 19h30 - 20h15

Pour sa troisième collaboration avec la galerie ISSUE, Maze nous happe dans ses labyrinthes, symboles de l'imbrication et de la compléxité des choses, de la construction d'un raisonnement ou des chemins que sont l'art et la vie...

Les toiles sont principalement réalisées à la peinture acrylique mais on y reconnaîtra d'autres techniques : encre de chine, marqueurs, couteau, collages, aérosols, Posca, feutres, etc. La culture graffiti, dont Maze s'est longuement inspiré, subsiste derrière un premier plan philosophique et un retour à une peinture plus libre.

ELZO c'est l'une des figures emblématiques de la scène artistique "underground" de Bruxelles.
Il a créé dans la capitale belge sa propre galerie (Plin tub') pour y présenter de l'art déviant ( posters, sérigraphies, illustrations, comix ...), mettre en avant des artistes débutants ou plus reconnu dans le milieu de l'art alternatif (www.plintub.be).

Son plus grand bonheur est de parcourir le monde pour présenter ses mythiques posters imprimés en sérigraphie et nous sommes heureux d'y participer.

Concert de The Rodeo, le 04 oct à partir de 19h30.
The Rodeo est une habituée de la galerie, elle a longtemps répété dans le studio avec d'autres formations.

Aujourd'hui elle présente son projet solo et vient féter la sortie de "My first E.p By The Rodeo" (Emergence Recordings)

[19:00] NUIT BLANCHE "CYCLE ET RECYCLAGE"
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : mairie4.paris.fr
Description:
Le collectif Métazone présente un parcours envisageant le recyclage comme processus créatif.
L'ensemble des oeuvres interroge le rapport aux objets usés, perdus, brisés, obsolètes ou déjà consommés et aborde la question du recyclage des énergies humaines. Sculptures, photographies, installations audio vidéo stéréoscopiques et grand écran de projection sont au coeur d'un dispositif incluant un hommage à Robert Filliou et la participation du photographe Josef Koudelka côté rue de Rivoli.

Les membres du collectif : Nicola Avanzinelli, Marco Baldini, Collectif Fossile (P. Colet, L. Mamath, S. Racine), Fabrice Croizé, Dom Garcia, Alain Nahum, Macha Mieg, Sabrina Montiel-Soto, Bertrand Planes, Michel Tabanou.
Œuvres originales de Robert Filliou et de Josef Koudelka.

www.metazonetv.org










[20:00] Défilé JOHN GALLIANO
Description:
Atelier de la Villette - 6/8 Sente à Bigot - Paris 19e











[22:30-23:50] Tranoï Party
Location:
Le Showcase
sous le pont Alexandre III
Port des Champs-Élysées
rive droite
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 45 61 25 43
Mail : privatisation@showcase.fr
Internet Site : www.showcase.fr
Description:
Contact: karim@totemfashion.com












[23:00-23:50] Colette Party for Masamichi Katayama
Location:
Régine's Club
49/51, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 43 59 21 60
Mobile : +33 (0)6 21 70 52 56
Mail : asbaillet@regine-paris.com
Internet Site : www.regine-paris.com
Description:
press@colette.fr

Wonderwall, le studio d'architectes de Masamichi Katayama, présente le deuxième volet de son travail publié par Frame : Wonderwall Masamichi Katayama Projects N°2. Au fil des 256 pages, retrouvez ses chantiers les plus récents (mais colette sera dans le prochain volume!).
Pour celebrer cette publication, 3 partenaires proches de Wonderwall proposent un tshirt en édition limitée en exclusivité pour colette : OriginalFake, Bathing Ape® et Loopwheeler by Groovisions.

[23:00-23:50] Maria Luisa & Farfetch.com
Location:
Chacha Club
47, rue Berger
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 40 13 12 12
Mail : chacha@chachaclub.fr
Internet Site : www.chachaclub.fr
Description:
john.f@totemfashion.com
justine@relativepr.com

13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés