Friday, October 10, 2008
Public Access


Category:
Category: All

10
October 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Mondial de l'Automobile 2008
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
du 4 au 19 octobre 2008
du mardi au vendredi de 10h à 22h, le samedi, dimanche et lundi de 10h à 20h

Prix d'entrée : adultes 12 €, tarif réduit 6 €, les enfant de moins de 10 and ne payent pas

http://www.mondial-automobile.com

Fête des Vendanges de Montmartre 2008 : Le cinéma à l'honneur
Location:
Montmartre
Montmartre
75018 Paris
M° Abbesses, Lamarck - Caulaincourt, Pigalle, Anvers, Château Rouge
France
Description:
Pour sa 75e édition, la Fête des Vendanges de Montmartre se consacre au 7e Art. Baptisée "Montmartre fête son cinéma", elle se déroulera du 6 au 12 octobre 2008 et rendra hommage à deux monstres sacrés du cinéma français, Jean Marais et Jean Gabin, en donnant leur nom à deux places du 18e arrondissement.

"J'ai souhaité que vous tous, gastronomes, cinéphiles, habitants et visiteurs de passage, vous puissiez vous improviser acteur à part entière de ces journées d'exception, déclare Daniel Vaillant, maire du 18e. En ce sens, et pour la première année, il m'a semblé important que le célèbre vignoble du Clos Montmartre, cœur des festivités, vous ouvre ses portes. Chacun trouvera donc de quoi satisfaire ses attentes au gré de ses envies épicuriennes et de ses flâneries culturelles dans tous les quartiers de notre arrondissement".

Parrainée par Victoria Abril et Claude Lelouch, la Fête des Vendanges 2008 se veut plus solidaire que jamais. Ainsi, le bénéfice de la vente des bouteilles des vignes de Montmartre, sera intégralement redistribué aux œuvres sociales de l'arrondissement.

http://www.fetedesvendangesdemontmartre.com

Exposition de Patrick Demarchelier "Images et Mode"
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Horaires :
Du 27 septembre 2008 au 4 janvier 2009
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et jours fériés

Tarifs :
Entrée libre

Le Petit Palais donne carte blanche à Patrick Demarchelier, célèbre photographe de mode et de beauté, auteur de livres renommés de photos artistiques de personnalités et de mannequins, pour investir les salles des collections permanentes. Chaque automne, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille une exposition d'art contemporain. Cette année, la scénographie mêle les photographies de P. Demarchelier avec les collections permanentes, conférant aux unes et aux autres une résonance pleine de contrastes. Retrouvez ses fameuses photos aux côtés des stars du Petit Palais !

LA « DEMARCHELIER TOUCH »

Patrick Demarchelier a, par son style et son talent, inscrit son nom au Panthéon des photographes. Autodidacte, il est devenu l'un des plus grands photographes au monde de la mode et de la beauté.
La "Demarchelier touch" est une référence incontournable parmi les grands noms de la mode. Le 4 juin 2007 à New York, le prestigieux Council of Fashion Designers of America (CFDA), lui a décerné le "Eleanor Lambert Award", pour l'ensemble de sa prestigieuse carrière et «sa contribution unique au monde de la mode».

UN OEIL QUI SUBLIME LE NATUREL ET LA DIVERSITE

Patrick Demarchelier aime la spontanéité.
C'est au début d'une séance photo ou à sa fin que se déclenche le naturel du sujet.
Etat qu'aime tout particulièrement capter le photographe.
La « Demarchelier touch », c'est précisément cette spontanéité et la mise en lumière du côté optimiste de la personne qu'il photographie.
Sous le signe de la diversité et des contrastes, cette exposition traverse plusieurs décennies d'inspiration. Des photos de stars côtoient des photos d'anonymes...

 
Elephant. New York 1991

DES STARS DEVANT L'OBJECTIF

L'approche de Patrick Demarchelier pour réaliser des portraits de stars est identique à celle d'une « série mode » avec des mannequins.
La démarche du photographe est la même. "Sublimer le naturel, la spontanéité du sujet - qui intervient plutôt en début ou en fin de séance - et mettre en lumière le côté optimiste de la personne", confie-t-il d'une voix frêle.

L'autre caractéristique de sa démarche photographique est de ne jamais regarder en arrière. "Un photographe, c'est quelqu'un de fragile. On doit se renouveler tout le temps. Pour moi chaque travail est un nouveau challenge. Ce qui a été fait avant est oublié".

Robert de Niro, Tom Cruise, Paul Newman, Nicole Kidman, Julia Roberts, Elton John, Lenny Kravitz, Gianni Versace, Warren Beatty, Madonna, Quincy Jones, Oprah Winfrey, John Galliano, Jean Paul Gaultier, Marc Jacobs, Karl Lagerfeld, Ralph Lauren, Laura Bush, le Président Bill Clinton et son épouse, Ronald Reagan, etc..

Tous sont passés devant l'objectif de Patrick Demarchelier.

 
Keith Richards 2001

 
Tom Cruise 1999

 
Laetitia. New York 1997

Sollicité par la Princesse Diana en 1989, il accepte de venir la photographier avec un coiffeur et un maquilleur. A l'issue de cette rencontre, elle demande à Patrick Demarchelier de devenir son photographe personnel attitré.
Il devient ainsi le premier photographe officiel non britannique de la famille royale d'Angleterre.
Au-delà de ce statut privilégié, il restera surtout un ami très proche de Lady Diana jusqu'à sa disparition tragique.

 
Princess Diana. London 1990

PATRICK DEMARCHELIER
ITINÉRAIRE D'UN PASSIONNÉ

Issu d'un milieu modeste, Patrick Demarchelier naît en 1943 près de Paris.
Il passe son enfance au Havre auprès de sa mère et de ses quatre frères. Pour ses dix-sept ans, son beau-père lui offre un appareil « Kodak ».
Très vite à l'aise derrière l'objectif, il apprend à développer et retoucher les négatifs, commence par photographier des amis, puis des mariages...

LA MODE DE PARIS À NEW-YORK

Il travaille d'abord comme laborantin, pour une école de maintien où il réalise des books pour les jeunes femmes. Il perfectionne sa technique, forme son regard, et commence à trouver son « style ».
Il aborde la photographie de mode en étant assistant free-lance, photographe indépendant.
Son travail séduit Elle, Marie-Claire, 20 ans magazine, en France, en Italie et en Allemagne.
En 1975, il part pour New-York sans connaître un mot d'anglais. Initialement prévu pour rejoindre une petite amie - qui le quitte avant qu'il n'arrive - ce voyage fait redémarrer Patrick Demarchelier à zéro avant de le propulser dans la sphère des plus grands photographes.
Il apprend l'anglais dans la rue, à la télévision et démarre sa carrière internationale chez Glamour, chez Mademoiselle.
Ensuite, il enchaîne les séries de photos pour Vogue, son travail éditorial avec Harper's Baazar (Hearst Publications) en septembre 1992.
Une collaboration qui va durer 12 ans.
Son travail est vite reconnu et il ne tarde pas à réaliser les campagnes publicitaires internationales de clients prestigieux.

 
Nude. St. Barthelemy 1994

Dior, Louis Vuitton, Céline, Tag Heuer, Chanel, Yves Saint Laurent, Lacoste, Lancôme, Guerlain, Calvin Klein, Ralph Lauren, Versace, Giorgio Armani, Gianfranco Ferre, Anne Klein, Valentino, Prada, Gucci, Dolce & Gabbana, Salvatore Ferragamo, Donna Karan, Michael Kors, et bien d'autres...

Depuis 2004, il poursuit sur une nouvelle relation exclusive avec les éditions Condé Nast (Vogue, Glamour, Mademoiselle, etc).
Il compte des centaines de couvertures à son actif.

 

Le 23 novembre 2007, Patrick Demarchelier a été nommé au grade d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres par Madame Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, dans le cadre de la promotion exceptionnelle du cinquantenaire de cette prestigieuse décoration distinguant les plus grands artistes.

Qu'elles soient en couleur ou en noir et blanc, les photographies de P. Demarchelier savent capturer l'oeil. Il ne s'agit pas de ces photos de mode trop limpides que l'on feuillette sans jeter un regard. Ici, un simple geste, une attitude, un regard transperçant parviennent à établir un lien entre le sujet photographié et l'observateur.

Dans l'exposition, les "nuages "d'images" dialoguent par leur forme et leur style avec les peintures patrimoniales. Contraste entre la jeunesse et la beauté "photogénique" des sujets photographiés et celle des sujets peints. Pourant, ici ou là, les oeuvres reflètent un même humanisme.


Expositions :
1995 : Tony Shafrazi Gallery - New York (USA)
1996 : Festival de la photo de mode de Biarritz (France)
1997 : Exposing Elegance, Musée d'Art Contemporain de Monterrey (Mexique)
2000 : Forms, Pavillon d'Art Contemporain - Milan (Italie)

Bibliographie :
1996 : Patrick Demarchelier : Photographs - ed. Rizzoli
1997 : Exposing Elegance
2000 : Forms - ed. Rizzoli

Contributions diverses :
Des affiches de films : "James Bond : Die another day, Sex and the City, Bugsy,
Dick tracy, Mystic Pizza, etc...
Des couvertures de disques pour Britney Spears, Elton John, Janet Jackson, Quincy Jones, etc..

www.demarchelier.net

En 2004, ses photos glamour et sensuelles s'affichent pour le célèbre et très convoité calendrier Pirelli... qui le plébiscitera de nouveau pour l'édition 2008

 
Pirelli 2005

LA MISE EN SCENE AU PETIT PALAIS

« Lors de l'élaboration de cette exposition, notre intention principale a été de réussir à mélanger l'univers visuel de Patrick Demarchelier aux oeuvres permanentes de la collection du Petit Palais. La première étape fut de rassembler les tirages du photographe et de déterminer un moyen de les exposer au côté des oeuvres, en créant une logique de forme et de style.
Ce procédé est devenu peu à peu intuitif, par le biais des mélanges d'images s'est découvert un dialogue entre chaque tirage mais aussi entre les "nuages d'images" et les oeuvres.
Dans cet environnement visuel, notre désir est de célébrer les oppositions et contradictions qui apparaissent. Cette scénographie ne définit pas un ensemble narratif, mais plutôt harmonise un certain chaos et contraste évident. Ce mariage fait de multiples contrastes, unit le public dans une osmose visuelle contemporaine. »

Pascal Dangin
Creative Director

AUTOUR DE L'EXPOSITION

« Patrick Demarchelier, Images et Modes au Petit Palais» aux Editions Steidl
- Edition LUXE limitée - 150 exemplaires
- Edition Classique - 400 images
En vente au Petit Palais et en librairie

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=59021

Exposition "Jeff Koons Versailles"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 10 septembre au 14 décembre 2008

Horaires: Jusqu'au 31 octobre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 18h30(dernière entrée à 18h00. A partir du 1er novembre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h30(dernière entrée à 17h). Nocturnes le samedi (sauf le 13 septembre) de 18h30 à 22h00.

Prix du billet: adultes 13.5 euros, tarifs réduits 11 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans et pour tout le monde le 4 octobre pour Versailles Off.

Le site officiel Jeff Koons Versailles :
http://www.jeffkoonsversailles.com


"C'est un honneur de présenter des oeuvres contemporaines au sein du Château de Versailles. Versailles a toujours su ouvrir ses portes au public afin d'établir un dialogue avec la culture contemporaine. J'espère que la juxtaposition entre les créations actuelles - dont mon travail est emblématique - et l'architecture et les objets d'art de Versailles créera un échange stimulant pour le visiteur. En tous les cas, c'est un immense honneur pour moi." Jeff Koons

Né en 1955 à York en Pennsylvanie, Jeff Koons est sans conteste l'un des plus importants artistes vivants. Il est l'un des rares à avoir su dégager l'essentiel des courants avant-gardistes du siècle, notamment le Pop Art.

Jeff Koons, est un artiste complet dont la création englobe toutes les techniques artistiques : l'installation, la photographie, la peinture, la sculpture sur tous matériaux (bois, marbre, verre, inox), jusqu'à la création assistée par ordinateur. Loin d'être élitiste, Jeff Koons essaie de faire de l'art pour le plus grand nombre.

Koons travaille toujours avec le souci de "traiter de choses avec lesquelles tout le monde peut créer un lien".

Il s'approprie des objets et essaie de "comprendre pourquoi et comment des produits de consommation peuvent être glorifiés". Tout au long de sa carrière, il a utilisé toutes sortes d'articles populaires, d'abord des aspirateurs et des ustensiles électroménagers enfermés dans des caisses de plexiglas et éclairés très cliniquement de néons, puis des ballons de basket en suspension dans des aquariums (grâce à l'aide du Dr. Richard Feynman, Prix Nobel de Physique), puis des bibelots rococo, des souvenirs de bazar (lapins gonflables, bergères ou petits cochons en sucre, Michael Jackson en porcelaine...), enfin et surtout des jouets et des objets intimement liés à l'enfance.

Entre ses mains, les objets les plus courants dépassent le stade de la sérialité et du commun pour devenir de véritables icônes. Son "Inflatable Rabbit", ce lapin gonflable réalisé en inox en 1986, est aujourd'hui reconnu comme une oeuvre emblématique de la fin du XXe siècle. Jeff Koons symbolise une spectaculaire rencontre entre les concepts de Marcel Duchamp, l'aura médiatique de Andy Warhol, l'artisanat d'art et l'imagerie populaire.

L'iconographie qu'il utilise est un véritable catalogue de la culture populaire, non seulement américaine mais aussi mondiale. En modélisant des archétypes de cette culture, il nous confronte avec ce flux d'images dans lequel nous avons baigné depuis l'enfance.

Il cherche ainsi à provoquer chez le spectateur un sentiment d'unité et de synthèse et il y parvient formidablement bien. Son "Split-Rocker" en est à ce titre l'exacte illustration - une moitié Dino, une moitié Pony, tous deux issus de l'imagerie de l'enfance - et parle ainsi au subconscient de chacun.

"Jeff Koons Versailles" est un moment exceptionnel qui voit le château de Versailles renouer avec les artistes de son temps au cours d'une promenade qui fait (re)découvrir des lieux connus et méconnus du domaine.

S'il existe un lieu où il faut se risquer à créer une manifestation de notre époque et non un pastiche facile, tentation souvent préférée, c'est Versailles.

La création artistique contemporaine permet une autre perception de ce monument vivant, réalité toujours changeante, qui n'est pas un modèle figé d'une époque unique, d'ailleurs bien difficile à définir, mais, comme tout élément de notre patrimoine, le fruit d'une stratification complexe de regards et d'interventions, y compris contemporaines.

Elle contribue à briser un peu les clichés afférents à cet endroit qui se matérialisent par une pratique du lieu, parfois convenue et très concentrée.

Il s'agit d'offrir des points de vue nouveaux sur un site que tout le monde pense connaître en révélant ainsi sa complexité contemporaine, sa substance, son épaisseur enfouie sous l'habitude.

"Jeff Koons Versailles" est une promenade, un itinéraire, un parcours dans le "paysage-territoire" de Versailles.

Ce n'est pas une rétrospective exhaustive de l'oeuvre de l'artiste qui n'a étrangement jamais fait l'objet d'une exposition monographique dans un musée français.

Ses oeuvres partout reproduites vont enfin pouvoir être vues et appréciées comme oeuvres d'art qui sont d'ailleurs souvent des tours de force techniques, des chefs-d'oeuvre au sens propre du temps de la monarchie.

La manifestation présente quinze oeuvres majeures de l'artiste dans autant de pièces des Grands appartements selon le principe d'une seule oeuvre par salle et "Split Rocker" sur le Parterre de l'Orangerie.

Les pièces choisies témoignent de l'ensemble de la carrière de l'artiste des années 80 à aujourd'hui. Chaque sculpture, le medium de cette exposition, a été choisie avec l'artiste en rapport avec le décor, l'architecture et la fonction de cette enfilade la plus prestigieuse du patrimoine national, chef-d'oeuvre de l'art français.

Les allégories et autres mythes dialoguent avec les recherches pop de Jeff Koons dont les rapports avec le monde baroque ont été maintes fois soulignés.

Belle mise en abîme que l'installation temporaire des oeuvres d'un des artistes les plus populaires dans un des monuments les plus fréquentés du monde. C'est la question de l'in situ qui est sous-jacente à cette proposition. De nombreuses institutions culturelles ont tenté ces dernières années des confrontations entre le patrimoine historique et l'oeuvre contemporaine. La radicalité de cette exposition nous semble différente tant par le lieu choisi que par la systématisation du parcours. Echo, dialectique, opposition, contrepoint... Il ne nous appartient pas de trancher. Ce moment unique veut avant tout susciter la réflexion sur la contemporanéité de nos monuments et l'indispensable nécessité de la création de notre temps.

Notre-Dame de Paris, les Invalides, le Panthéon, le Louvre, Versailles, pour ne citer que quelques-uns des plus connus, sont de véritables mille-feuilles d'interventions, en leur temps contemporaines, à côté desquelles "Jeff Koons Versailles" est d'une échelle plus modeste. Pourtant à chaque fois les mêmes objectifs : ne jamais réduire à néant le caractère singulier de tout geste artistique et ne jamais patrimonialiser l'irréductible imaginaire du créateur.

Quelques principes qui nous ont guidé pour cette expérience unique qui ne dure que trois mois : éviter le piège de l'art contemporain "intégré" au monument historique ; (re)découvrir un lieu ; faire appel au savoir-faire des acteurs du domaine, notamment les jardiniers ; se réjouir de travailler avec un artiste vivant et des émotions, des échecs et des surprises qui en résultent ; donner du plaisir.

Faire confiance à l'un des meilleurs artistes de notre temps pour révéler un autre Versailles, un Versailles d'aujourd'hui, monument vivant sous l'angle de sa valeur d'usage, tel est le propos de cet événement.

Plaisirs des sens, au cours d'une marche, nouveau labyrinthe versaillais dont la seule finalité est de divertir, aux deux sens du terme, le promeneur, au delà des clichés. Une folie éphémère, un risque à prendre, car Versailles, autrefois "terrain d'expériences et laboratoire" multidisciplinaire des créations les plus audacieuses, notamment lors des fêtes, mérite ce regard artistique contemporain.
Elena Geuna et Laurent Le Bon, commissaires de l'exposition

Le Château de Versailles accueillera l'exposition "Jeff Koons Versailles" dans les appartements royaux et les jardins du château du 10 septembre 2008 au 14 décembre 2008.

Cette manifestation exceptionnelle présentera dix-sept oeuvres de Jeff Koons, dont celles qu'il a réalisées des années 1980 à nos jours, et qui l'ont rendu célèbre.

L'exposition s'intéresse particulièrement aux rapports intimes entre l'oeuvre et le cadre dans lequel elle s'inscrit. Les oeuvres ont été spécialement choisies pour s'harmoniser avec le cadre dans lequel elles vont être présentées, en l'occurrence les Grands appartements de "l'étage noble", composés des appartements du Roi et des appartements de la Reine.

Ceux-ci forment une suite de plusieurs pièces "en enfilade". Ces Grands appartements figurent parmi les plus prestigieux et les plus importants du Château puisqu'ils constituaient les appartements officiels du Roi Soleil, véritables chefs d'oeuvre de l'art et de l'architecture.

Les œuvres présentées dans cette exposition ont été sélectionnées in situ par Jeff Koons, afin de mettre en valeur une relation entre chaque oeuvre et le thème de la pièce, ou encore entre les caractéristiques de l'oeuvre et le décor intérieur et l'ameublement, comme le mobilier d'époque, les sculptures ou les peintures qui ornent les murs et les plafonds. Le travail de Koons crée une mise en abîme avec ces somptueux appartements royaux, témoignages extraordinaires de l'époque baroque. Ces œuvres sont symptomatiques du dialogue entre les recherches esthétiques de Jeff Koons et l'école baroque que l'artiste admire tout particulièrement.

"Rabbit", l'un des chefs d'oeuvre de Koons, sera exposé dans le Salon de l'Abondance : il s'agit de l'antichambre de l'ancien cabinet des curiosités.

Cette oeuvre est l'une des plus célèbres et des plus emblématiques créations de l'artiste. Elle témoigne d'une sensualité et d'une lucidité glaciale, à laquelle se mêlent désinvolture et abstraction symboliques. Dans les appartements de la Reine, "Large Vase of Flowers" (Grand vase de fleurs) est un hommage chatoyant à la Reine de France et au thème de la maternité car l'oeuvre sera présentée dans la pièce où les dauphins - princes héritiers de la couronne - sont nés.

L'oeuvre s'inspire également du Rococo, et tout particulièrement de Fragonard et de Boucher. "Lobster" (le Homard) trouvera sa place dans le Salon de Mars, dédié à la fois au dieu grec et à la planète. La forme colorée et le style de l'oeuvre sont inspirées des jouets gonflables pour piscine, mais le matériau utilisé par l'artiste - de l'aluminium polychrome - fait de cet objets du quotidien une oeuvre d'art inattendue. L'exposition se déroulera également dans les jardins du Château où une création majeure de l'artiste, "Split Rocker", sculpture réalisée avec plus de 100 000 fleurs, sera installée dans le Parterre de l'Orangerie.

Les fleurs sont un motif récurrent de l'oeuvre de Koons car elles symbolisent la vie et la grâce. L'oeuvre associe deux profils différents de jouet d'enfant - un cheval à bascule bleu et un dinosaure animé - et ces deux moitiés d'animaux sont articulées par une structure architecturale intérieure. A l'occasion de l'exposition, un catalogue illustré sera publié dans lequel les oeuvres seront reproduites in situ dans le cadre d'une installation exceptionnelle. Cette publication ouvrira plusieurs pistes de recherche et comprendra des essais critiques.

Les salles de l'exposition

Le Grand Appartement du Roi
Le Grand Appartement du Roi, plusieurs fois transformé, trouva son décor définitif entre 1671 et 1681 grâce aux travaux dirigés par Charles le Brun qui conçut une suite de salles dédiées aux planètes, gravitant autour d'Apollon, le dieu symbolisant le soleil (emblème de Louis XIV) dans la mythologie gréco-romaine. Il est composé de sept salons en enfilade qui s'ouvrent sur le Parterre du Nord, chaque salon ayant un usage particulier : buffets, jeux, danse, billard, à l'occasion des réceptions données par le Roi à la Cour. A partir de 1684, le Grand Appartement servit uniquement aux audiences et aux divertissements de la Cour, le Roi habitant les pièces qui donnent sur la Cour de Marbre.

La Galerie des Glaces
Le Salon de la Guerre forme avec la Galerie des Glaces (longueur : 73 m ; largeur : 10.50 m ; hauteur : 12.30 m) et avec le salon de la Paix un remarquable ensemble qui occupe toute la façade occidentale du Château. Face à la Grande Perspective des jardins. Sa réalisation (1678-1686) est due à l'architecte Jules Hardouin-Mansart et au peintre Charles le Brun. Les peintures de la voûte illustrent l'histoire de Louis XIV, depuis sa prise de pouvoir en 1661 jusqu'à la paix de Nimègue en 1678. La Galerie servait quotidiennement au passage du souverain vers la Chapelle ; c'était aussi un passage entre l'appartement du Roi et celui de la Reine. Enfin, la Galerie était utilisée pour les grandes réceptions, les mariages de la famille royale et les réceptions d'ambassade (le trône y était alors dressé).

L'Appartement de la Reine
L'Appartement de la Reine, aménagé en même temps que celui du Roi se compose de quatre pièces. Occupé successivement par chaque souverain (en dernier lieu par la Reine Marie-Antoinette) et par plusieurs dauphines, il a subi de nombreuses modifications, ce qui explique la variété des styles décoratifs que l'on peut opposer à l'unité du Grand Appartement du Roi.

Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition collective "China Gold"
Location:
Musée Maillol
Fondation Dina Vierny
61, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 59 58
Fax : +33 (0)1 42 84 14 44
Mail : contact@museemaillol.com
Internet Site : www.museemaillol.com
Description:
Musée Maillol

Du mercredi 18 juin au lundi 13 octobre 2008
Horaires : tous les jours sauf mardi de 11:00 à 18:00
Fermé : Fête nationale : 14 juillet et Assomption : 15 août

Tarification :
Entrée gratuite pour les - de 16 ans
Plein tarif : 8.00 €
Tarif réduit : 6.00 €
>> achat en ligne

Cette exposition se veut un voyage à l'intérieur de la Chine contemporaine en pleine mutation économique. Cette révolution économique, liée à la libéralisation de vastes secteurs de la société chinoise, implique des comportements nouveaux dont les oeuvres des artistes contemporains sont le reflet. Cette génération d'artistes représente une nouvelle richesse, un nouvel eldorado vers lequel se tourne le monde entier. La Chine nous offre l'image d'un pays qui vient de passer d'une complète pauvreté à un succès économique sans précédent. C'est aussi la manifestation d'une liberté nouvelle et les artistes d'art contemporain sont les emblèmes de cette liberté.

China Gold présente 35 d'artistes, peintres, sculpteurs, vidéastes avec une extraordinaire variété stylistique. Ils expriment dans leurs créations le consumérisme qui s'est emparé de tout le pays mais aussi des liens qu'ils entretiennent avec l'immense tradition artistique du patrimoine culturel chinois. Tous les artistes exposés créent et vivent en Chine à l'exception de Wang Keping qui vit en France.

Longtemps soumis au réalisme socialiste, l'art chinois contemporain connait depuis les années 1980, réformes et ouvertures, vecteurs d'une véritable effevescence artistique.

Suite aux événements de Tian'anmen, de nombreux artistes abandonnent les thèmes politiques et contestataires.

Alors exposé en Europe, l'art chinois contemporain ne connait d'abord que peu d'engouement. Mais dès 1999 et la Biennale de Venise, qui expose une cinquantaine d'artistes chinois, la scène artistique explose. En 2004, l'exposition "Alors, la Chine ?" à Pompidou à Paris sera très critiquée.

Aujourd'hui très prisé en Chine et par la diaspora, mais également dans le monde entier, il est difficile de faire la part des choses. Nous n'avons pas encore assez de recul sans doute. Toujours est-il que l'art contemporain chinois représente des investissements non négligeables dans le monde de l'art.

On observe parfois un retour à la tradition, notamment à travers la symbolique de la couleur jaune, autrefois réservée à l'empereur seul. Les artistes d'aujourd'hui s'engagent dans un renouveau, réinterprétant toutes les formes d'expression artistiques notamment avec la couleur impériale. Vidéos, photographies, happenings filmés et installations, mais aussi peintures et sculptures.

Jaune, comme le soleil, mais aussi jaune comme l'or... China Gold exprime aussi une riche promesse pour l'avenir chinois, à l'image des politiques économiques du pays. L'art, de cette manière, offre la vision d'un pays tourné vers sa croissance économique.

Étonnant parallèle : l'art chinois contemporain est en passe de devenir un des pôles majeurs sur la scène artistique internationale, tout comme l'économie du pays prend place sur la scène économique internationale.

Une révolution culturelle...

Artistes exposés :
Ai Wei Wei
Cang Xin
Cui Xiuwen
Feng Zhengjie
Hong Hao
Ji Dachun
Jiao Xingtao
Li Qing
Li Songsong
Lin Tianmiao
Ling Jian
Ma Liuming
Miao Xiaochun
Sheng Qi
Shi Guorui
Tang Zhigang
Wang Gongxin
Wang Keping
Wang Qingsong
Xu Zhongmin
Yan Lei
Yang Shaobin
Yin Zhaoyang
Zeng Fanzhi
Zhang Dali
Zheng Guogu
Zhou Xiaohu


Feng Zhengjie
Portrait chinois, série L 2007, n° 10, 2007
Huile sur toile - 210 x 300 cm
Collection de l'artiste


Zhang Huan
Pâturage, 2008
Cendre sur toile de lin - 250 x 160 cm
Collection de l'artiste


Wang Qingsong
Lueur d'espérance, 2007
Tirage couleur argentique
240 x 180 cm (10 exemplaires)
Collection de l'artiste

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:00-20:30] Exposition d'art contemporain balte : Estonie, Lettonie, Lituanie
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
du 11 au 26 octobre 2008

Le talent d'artistes confirmés et de jeunes plasticiens émergents. Une exposition réalisée par les Ambassades d'Estonie, de Lettonie et de Lituanie en partenariat avec les centres d'art baltes, dans le cadre de la Saison culturelle européenne.

Commissaires de l'exposition :
Liena Bondare (Lettonie), Aili Vahtrapuu (Estonie), Birute Pankunaite (Lituanie).

Artistes présentés :
Estonie : Ene-Liis Semper, Urmas Viik, Angelika Schneider, Jaanus Samma, Anu Põder, Mari-Liis Tammi, Jüri Ojaver, Anu Kalm, Peeter Allik, Virge Jõekalda, Reiu Tüür.
Lettonie : Miks Mitrevics, Kristine Kursisa, Katrina Sauskina, Ilmars Blumbergs, Inta Brunina, Voldemars Juhansons.
Lituanie : Gintaras Makarevicius, Arunas Gudaitis, Laura Garbstiene, Robertas Narkus, Liudvikas Buklys.
Vernissage le 10 octobre de 18h00 à 20h30.
Performance d'Hervé Péchoux, plasticien encyclopédiste.

Il y a quelque chose qui est de l'ordre du masque, de l'incantation, du totem ou de l'ornement, dans les arts des pays baltes. Venus du fond des âges, ils ont attendu le vingtième siècle pour se livrer aux regards extérieurs, tel un ambre arrivé à maturité. La polarité de cet art est double : une tendance à la méditation, qui souvent se résume à un songe douloureux sur le passé et l'histoire, dont le rapt soviétique, et un goût prononcé pour les éléments ; la terre, et l'enracinement. Dans ces régions où l'esprit s'est cristallisé en nature et où l'histoire est parfois vécue comme une donnée extérieure, l'artiste, fort de sa sagesse autochtone continue à regarder le monde contemporain, qui s'est pleinement révélé à lui depuis une vingtaine d'années, avec un brin d'ironie et un intérêt poli. Son art introspectif donne à voir une personnalité qui tout en étant redevable d'une culture, s'est construite lentement comme une île immergée des eaux froides de l'histoire.

[18:00] Exposition de Bruno Tyszler "Exercices d'attention"
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Du 10 au 18 octorbre 2008

[18:00] Exposition internationale d'art contemporain - Jeune Création 2008
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
Espace Charlie Parker

Du 10 au 15 octobre 2008
Vernissage le vendredi 10 octobre à partir de 18h

Ouverture:
samedi-dimanche 11h-23h
lundi-mardi-mercredi 11h-22h
Entrée 5 euros

L'exposition Jeune Création investit l'Espace Charlie Parker de La Grande Halle de La Villette et réunit une centaine de jeunes plasticiens français et étrangers. Ces artistes présenteront leurs œuvres, reflet de la création la plus actuelle, sur un parcours scénographique inédit.

[18:00-21:00] Vernissage : Jonas Delaborde, Andres Ramirez, Kerozen
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
JUSQU'AU AU DIMANCHE 26 OCTOBRE



Le Monte en l'air présente les deux nouvelles parutions des Editions Kaugummi :
Condor Dust (Jonas Delaborde / Andres Ramirez) et Geometric Pollution (Kerozen).



Plusieurs séries de dessins de Jonas Delaborde (Nazi Knife, Zodiac Grind, à paraître chez Nieves en septembre...) et d'Andres Ramirez (un numéro de Bazar à paraître chez FLTMSTPC, des images parues dans Nazi Knife...) se superposent et s'adjoignent à quelques photographies en noir et blanc découpées dans Archeologia. Les symboles magiques, les paysages de déserts nocturnes, les structures symétriques et plusieurs dizaines d'objets circulaires et pointus s'accumulent jusqu'à composer un étrange catalogue sous hypnose de lampadaires pour cimetières en ruines. Condor Dust fonctionne comme un guide, qui permet de circuler parmi ces vestiges d'une civilisation totalitaire ensevelie sous la poussière en 2666.



Dans Geometric Pollution, Kerozen (aka Stéphane Prigent, membre dur du collectif Frederic Magazine, fondateur des Editions FLTMSTPC...) trace des lignes à la règle, fait apparaître des demi-monstres (ou des doubles monstres), moitié japonais et moitié corses, provoque des explosions et détourne des trains, concasse des cristaux et sacrifie des indiens dans des stations services.



http://editionskaugummi.free.fr
http://www.myspace.com/faisletoimeme
http://www.myspace.com/jonas_france


[18:00-21:00] Vernissage de Julien Jassaud
Location:
SUPER
49, rue de Maubeuge
75009 Paris
M° Poissonnière, Cadet, Gare du Nord, Anvers
France
Mail : contact@post-super.fr
Internet Site : www.post-super.fr
Description:
EXPOSITION DU SAMEDI 11 OCTOBRE
AU SAMEDI 25 OCTOBRE 2008.
VERNISSAGE LE VENDREDI 10 OCTOBRE, DE 18H À 21H.

Pour cette seconde partie, c'est au tour de Julien Jassaud de présenter une série de travaux à mi-chemin entre la littérature et les jeux de plateau/construction/électronique.
Les objets et les dessins réalisés par Julien Jassaud sont une constante tentative de fabriquer des univers miniatures à parcourir selon des règles du jeu établies par l'artiste.

[18:00-21:00] Vernissage de Keith Sonnier
Location:
Galerie Mitterrand
79, rue du Temple
Hôtel de Montmort
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 26 12 05
Fax : +33 (0)1 46 33 44 83
Mail : info@galeriemitterrand.com
Internet Site : www.galeriemitterrand.com
Description:
du 11 octobre au 8 novembre
du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 11h à 19h

[18:30] Exposition de marqueterie
Location:
Salle Olympe de Gouges
15, rue Merlin
75011 Paris
M° Père Lachaise, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 53 27 11 11
Internet Site : mairie11.paris.fr
Description:
Du 11 au 19 octobre, dans le cadre des Journées Internationales de la Marqueterie, près de 70 exposants venus du monde entier et six écoles professionnelles sont représenté à la Salle Olympe de Gouges.

Vernissage de l'exposition le vendredi 10 octobre à 18h30
Renseignements au 01 53 27 11 11

[18:30-21:30] Vernissage de Didier Goudot
Location:
Hôtel Beaumarchais
3, rue Oberkampf
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 53 36 86 86
Internet Site : www.hotelbeaumarchais.com
Description:
Didier Goudot vit et travaille à Dijon.

Une longue carrière d'organisateur de salons et d'expositions d'art a conduit Didier Goudot à nous livrer aujourd'hui à son tour et sans détour son regard intime sur les paysages naturels qu'il affectionne particulièrement.

Goudot se définit comme un capteur d'images, un observateur de la vie.

Ses clichés, à l'instar de l'Homme, entier et généreux, sont vierges de toute retouche.

Goudot croise la photographie avec ses autres passions pour traiter de sujets tels que la nature, l'architecture et l'aéronautique.


[19:00-22:00] BINGO BRAIN III
Location:
Culée Rive Gauche du Pont Alexandre III
sous le pont Alexandre III
Côté Esplanade des Invalides
rive gauche
75007 Paris
M° Invalides, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Description:
Party like Wow!

Qui?
WOW! est de retour! Insolent, innovent, pertinent.

Marre d'une nuit parisienne souvent trop formaté et conformiste. Marre de ces lieux tous aseptisés qu'on fréquente trop souvent. Les filles sont inhibés, les mecs boudent la nuit. Fini la nuit sans concept, sans innovation, sans rupture.

L'inatendu. Un lieu éphémère, un sas dark aux films érotiques, un dancefloor multicolore, une exposition « on the couch with Bukowski », un backstage malsain, des barbecues, des jelly shot et pour couronner le tout le Bingo Brain en before.

Où?
On s'emmerde au Showcase. Alors traverse le pont, pointe toi rive gauche et descend les escaliers. Sous le Pont Alexandre III, rive gauche.

Quoi?
A [19h] Wow! invite Brain Magazinepour son Bingo Brain, animé par Marco Dos Santos et Charley. Des jeux, des lots à gagner et un petit tour dans l'expo destructrice "On the couch with Bukowski" by Yoann, Romain (l'aperolog) et DRO. On ne vous en dit pas plus.

A [23h], place à la fête, avec un lineup pointu et éclectique. Des live de [T]ékël et ARK des Sets de Princess Léa, Marco Dos Santos et le duo berlinois Teilzeitegoist & Jim Tonic. Et à 5h du matin, pour commencer la journée avec un Wow!, vous aurez tous droit à vos croissants

Get ready. There's no party like Wow!

Guestlist only. Pour plus d'info, bisous@partylikewow.com

Une personne tirée au sort, parmi celles qui vont nous écrire, remportera un vol Paris-Berlin A/R pour deux personnes.

Merci à nos partenaires AirBerlin et la ville de Berlin!

[19h - 23h] Free entrance / Bingo Brain
[19h - 20:30h] Open Bar
[23h - 05:59h] Entrée 15€

www.partylikewow.com

BINGO BRAIN III

[19:00-21:00] Défilé de Melle Fred pour l'exposition collective "Intimités"
Location:
Atelier Gustave
36, rue Boissonade
75014 Paris
M° Raspail, Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 45 38 94 11
Mail : info@ateliergustave.org
Internet Site : www.ateliergustave.org
Description:
Du 30 septembre au 15 octobre

"Intimités" ouvrira le bal et transformera l'Atelier Gustave en boudoir, regroupant les artistes Jean-Pierre Ceytaire, Andy Julia et Akiza.

"Intimités" nous emmènera dans un monde où les femmes sont voluptueuses et libertines, d'adorables maîtresses et d'inaccessibles vamps. L'exposition sera l'occasion de présenter les dernières créations de Melle Fred, une talentueuse styliste spécialisée dans la lingerie rétro, mais aussi de découvrir "Libertines" d'Andy Julia mais aussi en avant première "Analogies" un recueil coquin par Akiza.

Le vernissage aura lieu le 30 septembre à partir de 18h
Le défilé se tiendra le vendredi 10 octobre à partir de 18h
et sera suivi d'une séance de dédicace d'Andy Julia et d'Akiza.

Le frôlement du frou-frou contre la peau, le corps dans un écrin d'étoffe, un fard qui métamorphose une indolente pose en la promesse d'une sensuelle caresse prélude à l'érotique étreinte. Invitation au jeu, invitation à la contemplation, à la création d'un univers fantasmatique et fantaisiste, la lingerie joue le metteur en scène du corps dans l'espace érotique. Voilant et dévoilant les parties charnelles et charnues, opérant sur le désir une mécanique de sublimation faisant du corps vêtu un objet bien plus désirable encore que la nudité offerte.

C'est cette mécanique, cheminement vers l'acte sensuel et sexuel, qu'explore l'exposition « Intimités » à travers l'œuvre de Jean-Pierre Ceytaire, Andy Julia, Akiza et les dessous chic de Melle Fred. Sensuellement pudique ou explicitement sensuel, fétichisant la parure ou l'intégrant dans les jeux des corps amoureux, chaque vision propose une écriture personnel, un rapport intime particulier permettant de découvrir et redécouvrir la prose d'un objet si particulièrement féminin.

Akiza présentera en avant-première le recueil « Analogies », en tirage limité et numérote, regroupant les œuvres spécialement crées pour l'exposition.

CLOUDY SLY DOLL (nouvelle collection sur www.akizashop.net)

http://www.myspace.com/ceytaire
http://www.myspace.com/akizadoll
http://www.myspace.com/andyjulia12

>> communiqué

[19:00] EXPOSITION MOSAÏQUE CONTEMPORAINE
Location:
Le Carré des Créateurs
square Denis Papin
52, rue Denis Papin
92700 Colombes
M° Gare SNCF Les Vallées
France
Mail : lecarredescreateurs@hotmail.fr
Internet Site : carredescreateur.canalblog.com
Description:
DU 10 AU 12 OCTOBRE 2008
Vernissage, vendredi 10 octobre à partir de 19h
Samedi 11 de 11h à 19h et dimanche 12 de 11h à 18h

[19:00-22:00] Exposition de Guillaume Abdi "SPIRIT OF EXTASY"
Location:
La Générale en Manufacture
6, Grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres
France
Mail : info@la-g.org
Internet Site : www.la-g.org
Description:
Du 10 au 12 octobre 2008
Vernissage le 10 octobre 2008 à partir de 19H

www.guillaumeabdi.com

Nous tournons en rond dans la nuit
+ nous sommes dévorés par le feu
Performance de Anthony Jaco-Boeykens et Samuel Moncharmont, le 10 octobre 2008 à 20H

Exposition de Guillaume Abdi "SPIRIT OF EXTASY"

[19:00-21:00] Remise du du Prix Senghor 2008
Location:
L'Adresse
Musée de la Poste
34, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 42 79 24 24
Fax : +33 (0)1 42 79 24 00
Mail : reservation.dnmp@laposte.fr
Internet Site : www.ladressemuseedelaposte.fr
Description:
Remise du du Prix Senghor 2008

[19:00] Soirée «Objets d'exception» - Nuit des Puces
Location:
Marché aux Puces de Paris - Saint-Ouen
Puces de Saint-Ouen
Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Phone : +33 (0)1 40 12 32 58
Fax : +33 (0)1 40 12 32 58
Internet Site : www.parispuces.com
Description:
soirée inaugurale du Week-End «Objets d'exception»

sur invitation pour 2 personnes

http://www.parispuces.com/FR/images/Actus/save_2008.pdf

[19:00] Vernissage d'Anaïs Liberté
Location:
Montmartre
Montmartre
75018 Paris
M° Abbesses, Lamarck - Caulaincourt, Pigalle, Anvers, Château Rouge
France
Description:
café associatif "mon p'tit doigt m'a dit"
121 rue Caulaincourt
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt

du 02 au 31 Octobre
vernissage le 10 Octobre à partir de 19h

[19:00-21:00] Vernissage de Naïel
Location:
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Île-de-France
Centre LGBT Paris-ÎdF
63, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 57 21 47
Mail : contact@centrelgbtparis.org
Internet Site : www.centrelgbtparis.org
Description:
du 10 au 12 octobre 2008

Destroy Genders or Fucking Genders: Pour une société non binaire

Vernissage le 10 octobre - veille de l'Existrans - à 19h

Suivi d'une projection de la vidéo et de "discussions" à 20H30

en présence des nombreusES participantEs au projet

http://lemoine.natacha.neuf.fr/accueil.htm
http://www.myspace.com/fuckinggenders


[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Antidote 2008"
Location:
Galerie des Galeries
29 bis, rue de la Chaussée d'Antin
40, boulevard Haussmann
premier étage
75009 Paris
M° Chaussée d'Antin - La Fayette, Trinité - d'Estienne d'Orves, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 81 98
Mail : galeriedesgaleries@galerieslafayette.com
Internet Site : www.galeriedesgaleries.com
Description:
du 9 octobre au 6 décembre 2008

Prochaine exposition détonante de la Galerie des galeries, Antidote rassemble les noms de la scène artistique contemporaine qui font mouche, tels que Michel Blazy ou Cyprien Gaillard. Impossible donc de passer à côté d'une présentation de l'exposition digne de ces noms. Membre du label musical Rolax et créatif polymorphe, Mathias Schweizer, auteur du Chaucomont du Festival de l'affiche de 2007, s'est chargé de la plaquette de l'événement entre trame gribouillée et typographie grattée. Etapes: vous en a gardé un morceau.

[19:30] Exposition de Jean Pierre TORLOIS, pastels
Location:
Restaurant Aux Cercles Bleus
56, rue de la Sablière
Place Flora Tristan
75014 Paris
M° Pernety, Mouton-Duvernet
France
Phone : +33 (0)1 45 43 95 36
Internet Site : www.auxcerclesbleus.com
Description:
Exposition de Jean Pierre TORLOIS, pastels

[19:30] l'emi-cfd fête ses 25 ans
Location:
Maison des Métallos
établissement culturel de la Ville de Paris
94, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 48 05 88 27
Fax : +33 (0)1 48 05 88 21
Mail : info@maisondesmetallos.org
Internet Site : www.maisondesmetallos.paris
Description:
http://emi-cfd.com/25ans.htm



[20:00] Amours Gainsbourg - EXPOSITION
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Café Forum

Jean Paul Wabotaï en résidence à La Bellevilloise

Parallèlement à ses 4 sessions acoustiques en hommage à Serge Gainsbourg, le multi-artiste, Jean-Paul Wabotaï a peint pour chacun de ces textes inédits un tableau qui fera non seulement d'« AmourS Gainsbourg » un album exceptionnel mais surtout un objet de collection.

La Bellevilloise deviendra, le temps de quelques semaines du 10 octobre au 13 novembre, le Temple de Gainsbourg.

Jean-Paul Wabotaï en résidence expo et concert
Expo du 10 octobre au 13 novembre

Vernissage le 10 octobre. 20h00

Concerts les vendredis 10, 17, 24 et 31 octobre

[20:30] Représentation de Blanche-Neige, chorégraphie d'Angelin Preljocaj
Location:
Théâtre National de Chaillot
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 53 65 30 00
Internet Site : www.theatre-chaillot.fr
Description:
Représentation de Blanche-Neige, chorégraphie d'Angelin Preljocaj




[21:00] Soirée roulette russe au 18ème Salon de la Revue 2008
Location:
Espace d'Animation des Blancs-Manteaux - Pierre-Charles Krieg
48, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 79
Description:
Soirée roulette russe au 18ème Salon de la Revue 2008

19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés