Friday, October 24, 2008
Public Access


Category:
Category: All

24
October 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  SLICK 2008
Location:
Le CENT QUATRE
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
du 24 au 27 octobre 2008

Horaires
Jeudi 23 de 14h à 23h (sur invitation) – service voiturier
Vendredi 24 & Dimanche 26 de 11h à 20h
Samedi 25 de 11h à 22h
Lundi 27 de 11h à 17h


Tarifs
7 / 5 euros (étudiants, artistes, seniors, handicapés, amis des musées, professeurs)
Gratuité (chômeurs, étudiants en art, journalistes, moins de 18 ans)


Une foire de galeries émergentes

Pour cette nouvelle édition, la foire accueille 58 galeries :
55 % sont parisiennes, 25% internationales (Belgique, Chine, Croatie, Espagne, Italie, UK, USA) et 20 % françaises hors Paris. Depuis sa création, Slick s'affirme comme un lieu de découverte de galeries et d'artistes. Seules 22 galeries de Slick 08 ont déjà été présentées lors des éditions précédentes.

Slick est un lieu de défrichage dans lequel les galeries jouant le jeu de la scène émergente en incitant leurs artistes à créer de nouvelles pièces ou en privilégiant l'accrochage d'oeuvres récentes.

Galeries parisiennes :
Addict
Art Jingle Contemporary
Bannwarth
Blue Square
Defrost
Dix9
Patricia Dorfmann
Estace
Bertrand Grimont
Kernot Art
Lacen
LHK
Miss China Beauty
Motte & Rouart
Charlotte Norberg
Numeriscausa
Claudine Papillon
Schirman & de Beaucé
Semiose galerie – éditions
Vanessa Suchar
Sycomore Art
Tamer-Morael & Griesmar
Trafic
UNA
Pascal Vanhoecke
W
Anton Weller
Deborah Zafman

Galeries de province :
ACDC (Brest)
Bonneau-Samames (Marseille)
Barnoud (Dijon)
Dukan et Hourdequin (Marseille)
Galerie Duplex (Toulouse)
Eponyme galerie (Bordeaux)
Espace A VENDRE (Nice)
Granville Gallery (Granville)
Jérôme Ladiray (Rouen)
Norbert Pastor (Nice)
Porte Avion (Marseille)

Galeries internationales :
ADN Galeria (Barcelone, Espagne)
C.A. GALERIJA (Zagreb, Croatie)
CTS Creative Thriftshop (Brooklyn, NY, USA)
Cynthia Corbett Gallery/corbettPROJECTS (Londres, UK)
Frédéric Desimples (Bruxelles, Belgique)
Feizi gallery (Shanghai, Chine)
First Gallery (Rome, Italie)
Furini Arte Contemporanea (Arezzo, Italie)
Galerie Annette de Keyser (Anvers, Belgique)
nt art gallery (Bologne, Italie)
Red Truck Gallery (New Orleans, LA, USA)
Th!nkART (Chicago, IL, USA)
The French art studio (Londres, UK)
Virgil de Voldere Gallery (New York, NY-USA)


Un nouvel espace

Cette année, Slick s'installe au CENTQUATRE. Ce vaste bâtiment de plus de 39 000 m2 à l'architecture industrielle typique du XIXème siècle va devenir le plus grand espace parisien de production et de création artistique, abritant des résidences d'artistes, des salles de diffusion (200 et 400 places), des salles de spectacles et des espaces de convivialités. Son mode de fonctionnement en réseau avec des lieux d'art du monde entier l'inscrit dans une dynamique unique en France.

Slick se déploiera sur 2500 m2 en rez-de-jardin et s'organisera autour de trois espaces principaux accueillant les galeries, deux cours anglaises, l'une dédié à l'espace vip, l'autre conçu comme le coeur et poumon vert de la foire. Un espace multimédia prendra place au rez-de-chaussée ainsi qu'un restaurant éphémère dans la nef du CENTQUATRE, à l'entrée de la foire.


Tendances

Slick 08 attire les galeries naissantes mais également les galeries établies.
Trois galeries déjà établies sur le marché : Patricia Dorfmann, Claudine Papillon et Anton Weller ont décidé pour cette nouvelle édition d'utiliser Slick comme une plateforme pour leurs jeunes artistes.

L'Art, le politique et le social
Au regard des dossiers de participation, plusieurs galeries mettent en avant les relations entre l'art, le politique et le social. Le directeur de la ADN Galeria semble par exemple apprécier tout particulièrement les installations humoristiques et politiques. A travers son projet «When The Future Was Not Going To Happen, Art Took Care Of Itself », Creative Thriftshop questionne le rôle de l'artiste dans la société.

L'Art Urbain
Le mouvement de l'art urbain sera présent à travers trois galeries parisiennes : la Galerie Patricia Dorfmann, la Galerie W et estace. La Galerie Barnoud expose elle aussi un représentant de ce mouvement : Bp.

Spécialisation autour d'un médium
Certaines galeries se spécialisent autour d'un medium ou d'une technique. Trois d'entre elles exposent uniquement les arts de l'image en mouvement et du numérique (Galerie numeriscausa, Galerie Duplex et C.A. Galerija) et une la photographie (Galerie dix9).
D'autres révèlent à travers leur programmation un intérêt marqué pour le dessin et la vidéo (Galerie Pascal Vanhoecke) ou la peinture (Galerie Charlotte Norberg, Galerie Trafic et Galerie Deborah Zafman).

Solo Show
Deux galeries ont choisi de mettre en avant un artiste : la Galerie Deborah Zafman expose Michel Gouéry, la Galerie blue square présente l'artiste russe Gluklya.

Une question de nationalité
Certaines galeries choisissent de soutenir la création d'un pays en particulier.
Installée en France, la Hagelleria représente des artistes israéliens. The French Art Studio de Londres promeut les artistes français. La galerie espagnole UNA installée à Paris représente la scène ibérique. La Galerie blue square représente la scène artistique russe contemporaine, Feizi Gallery uniquement des artistes chinois. La first gallery présentera à Slick 08 une majorité d'artistes italiens. Enfin, la Galerie Sycomore Art travaille entre la France et le Brésil et expose uniquement des artistes de ces deux pays.

Projets spéciaux ou expositions thématiques
Miss China présente « Face To Face, Cheek To Cheek ». La galerie invite des artistes femmes et des artistes hommes à se répondre dans un face à face.
Semiose galerie – éditions : l'éditeur devenu galerie à l'occasion de Slick 07, subdivise son stand en deux espaces. Côté édition, il fête les dix ans de sa maison d'édition en produisant en collaboration avec 20 artistes, 20 sérigraphies vendues 100 euros l'unité. Présentées dans un supermarché éphémère, elles contrastent avec la sélection de pièces importantes et représentatives du travail de six artistes de la galerie.
La Red Truck Gallery de Nouvelle Orléans s'atèle à ne représenter que sept artistes dont les travaux jouent sur l'idée d'art populaire du sud des Etats-Unis.
La Galerie Bannwarth décide de changer quotidiennement une partie de l'accrochage de son stand. La jeune galeriste Emilie présente ainsi ses coups de coeurs en peinture, photo, sculpture et vidéo.
La Galerie Defrost présente «Trouble in mind», un accrochage autour de l'idée d'altération possible de notre perception du réel. La perte des repères, par la sensation ou la perception de figures et d'espaces dénaturés.
La Galerie Norbert Pastor présente des oeuvres rassemblées autour des notions de spatialité et de transversalité.

Des galeries françaises déjà présentes...
Il sera possible de revoir les galeries françaises suivantes qui se sont fait connaître à Slick et qui confirment tout au long de l'année, à travers leur programmation annuelle, la pertinence de leurs choix et de leur démarche : la Galerie Schirman & de Beaucé, nouvellement installée dans le Marais à Paris, Lacen Galerie, la Galerie Bonneau-Samames, la Galerie Dukan et Hourdequin, ACDC et la Galerie Griesmar & Tamer.

...et des nouvelles
SLICK 2008 fera découvrir ou re-découvrir les artistes de la Galerie LHK qui exposera deux artistes français, de la Marseillaise Porte Avion, de la Niçoise Espace A VENDRE bientôt installée à paris, de la Galerie Motte & Rouart, d'Eponyme Galerie de la Galerie Jérôme Ladiray, d'ADDICT Galerie, d'Art Jingle Contemporary, de Kernot ART et de la Granville Gallery, particulièrement attirée par l'Art Conceptuel, et la toute jeune galerie Betrand Grimont.

…et les galeries internationales
Les Belges Annette de Keyser et la Galerie Frédéric Desimpel, les Italiennes nt art gallery et Furini Arte Contemporanea et les Américaines th!nkART et Virgil de Voldere Gallery et les Britanniques Cynthia Corbett gallery et Vanessa Suchar de retour en France.

Slick s'inscrit définitivement comme le lieu où l'on découvre les galeries et leurs artistes et où celles-ci prennent leur envol. A titre d'exemple, depuis sa création, 40 % des galeries ayant exposé à Slick ont déménagé pour des espaces plus vastes dans l'année qui suit, voire ont ouvert un nouvel espace.


Documents

http://www.slick-paris.com/download08/slick08/slick08-visuelspresse.pdf

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20080924_Slick08_cp250708.pdf


Contacts

Slick08
Office
40, rue de Richelieu
75001 Paris
www.slick-paris.com
contact@slick-paris.com
+33 (0)1 47 03 09 60

Presse :
Aude de Bourbon Parme
communication@slick-paris.com
+33 (0)6 14 62 14 48

Art Élysées
Description:
sur les Champs-Elysées - entre le Petit Palais et la Place de la Concorde

La seconde édition d'ART ELYSEES se tiendra du 23 au 26 Octobre 2008 avenue des Champs-Elysées entre la place Clémenceau et la place de la Concorde.

Cette foire d'art contemporain et moderne réunira une soixantaine de galeries françaises et étrangères qui présenteront des oeuvres d'art contemporain et moderne allant de la peinture à la sculpture en passant par la photographie.

EXPOSITION ANDY WARHOL
Du 23 au 26 Octobre sur les Champs-Elysées, des pochettes de disques crées par Andy WARHOL seront présentées.
Une occasion de découvrir une autre facette du pape du Pop Art !

www.artelysees.fr
Renseignements : 01 49 28 51 30

Le comité de sélection, présidé par Baudouin Lebon, directeur artistique d'Art Elysées et acteur de premier plan au sein de la communauté artistique, veille à garantir qualité, intérêt et rareté des œuvres exposées.

Liste provisoire des galeries participantes: Aittouares, Baudoin Lebon, Béatrice Soulié, Bernard Ceysson, Berthet Aittouares, Brimaud, Catherine et André Hug, Christophe Gaillard, Dominique Bert, Fred Lanzenberg, Guislain Etats d'art, Hélène Trintignan, Kandler, LC, Lefor Openo, Lelia Mordoch, Les Yeux fertiles, gallery Luc Pieters, Michele Broutta, Obsis, Oniris, Palmyre, Philippe Samuel, Stéphane Jacob - Arts d'Australie, Thessa Herold, Paris Globe, Véronique Smagghe, Vieille du Temple, Weill et Seligmann.

Enfin, si Art Elysées a pour vocation première d'être une plate-forme d'exposition et de vente dédiées aux galeries, la foire n'en sera pas moins un espace d'échanges culturels où la pédagogie sera mise en avant à travers des cours d'histoire de l'art et des visites organisées à l'attention des groupes scolaires.

FIAC 2008
Description:
Du 23 au 26 Octobre 2008

– Avant première Cour Carrée : 21 octobre de 16h à 22h
– Après-midi professionel : 22 octobre de 15h à 17h
– Vernissage : 22 octobre de 17h à 22h

– Du jeudi 23 au dimanche 26 octobre 2008
>> Cour Carrée du Louvre, de 13h à 21h
>> Grand Palais, de midi à 20h
>> Jardin des Tuileries, de 7h30 à 19h30

http://www.fiac.com

Du 23 au 26 Octobre 2008 aura lieu à Paris la 35ème édition de la FIAC, le rendez-vous des acteurs internationaux du monde de l'art : collectionneurs, artistes, marchands, conservateurs et directeurs de grands musées.

Pendant 4 jours, au Grand Palais et dans la Cour Carrée du Louvre, elle rassemble près de 200 galeries internationales d'art moderne, d'art contemporain, et de design.

La FIAC est aussi présente dans les jardins des Tuileries, à travers un programme d'installations et sculptures, organisé en partenariat avec le Musée du Louvre.

Organisée du 23 au 26 octobre, la Foire internationale d'art contemporain poursuit son internationalisation. Après le bond qualitatif de l'an dernier, la Foire internationale d'art contemporain (FIAC) poursuit sa lancée en renouvelant à 25 % son cheptel d'exposants.

Cette édition se caractérise par un renforcement de la présence londonienne avec l'arrivée simultanée de White Cube, Timothy Taylor et Sadie Coles ; un focus américain marqué par l'entrée en lice des Californiens Patrick Painter et Peres Projects et de la New-Yorkaise Tracy Williams ; et enfin une fenêtre berlinoise avec l'intronisation de Guido W. Baudach ainsi que de toutes jeunes galeries comme Sommer & Kohl et Sassa Trülzsch. Les bouleversements concernent en priorité le secteur de la Cour carrée, dont le niveau fut très inégal en 2007. « Nous avons constaté qu'il fallait travailler sur la qualité de la Cour carrée davantage que sur celle du Grand Palais, d'où le renouvellement d'un tiers des exposants », explique Jennifer Flay, directrice artistique de la foire.
La cuvée 2008 connaît quelques retours en grâce ainsi celui d'Éric Dupont (Paris), refusé il y a deux ans et accepté cette fois avec un dialogue entre Yazid Oulab et Regina Virserius. Exposant l'an dernier sur « Show off », Hervé Bize (Nancy) fait son entrée avec un solo show d'Emmanuel Saulnier. Les one-man shows sont au menu de plusieurs impétrants, à l'instar de Donald Young (Chicago) avec les pièces récentes de Rodney Graham ou 303 Gallery (New York) et son accrochage d'œuvres de Karen Kilimnik. Faisant faux bond à la Biennale des antiquaires, Hopkins-Custot (Paris) arrive avec un projet conçu par l'artiste Marc Quinn, présentant des créations de l'artiste britannique en vis-à-vis d'œuvres plus classiques. La galerie Luhring Augustine (New York) prévoit quant à elle Christopher Wool, Arndt & Partner (Berlin) Anton Henning, et Jeanne-Bucher (Paris) Vieira da Silva.

Exposants
http://www.fiac.com/files/pdf_file_8.pdf

Accès :
http://www.fiac.com/plan-acces.html?lg=fr

Show Off 2008
Location:
Espace Pierre Cardin
1, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 56 02 02
Mail : gdesabran@pierrecardin.fr
Internet Site : www.pierrecardin.com/Dculture/espace_cardin_gb.html
Description:
du 22 au 26 octobre 2008

Créée en 2006 à l'initiative de collectionneurs et de galeristes (Bernard Chenebault, Magda Danysz, Olivier et Patricia Houg, Stéphane Magnan, Olivier Mousson, Christine Ollier et Vanessa Quang), Show Off, revient en 2008, toujours aussi conviviale, dynamique et singulière.
Forte de la qualité de son organisation, la première foire exclusivement consacrée à l'art contemporain, en « off » de la FIAC, poursuit son engagement auprès de la scène artistique et des collectionneurs. Sa troisième édition aura lieu à l'espace Pierre Cardin du 22 au 26 octobre 2008. Rendez-vous pour découvrir cette année encore une quarantaine de galeries françaises et étrangères qui vous ont préparé des projets spéciaux et des découvertes...

Show Off, revient en 2008, toujours aussi conviviale, dynamique et singulière. Forte de la qualité de son organisation, la première foire exclusivement consacrée à l'art contemporain1 , en « off » de la FIAC, poursuit son engagement auprès de la scène artistique et des collectionneurs. Sa troisième édition aura lieu à l'espace Pierre Cardin du 22 au 26 octobre 2008.
Une quarantaine de galeries françaises et étrangères, projets spéciaux et découvertes
Pour sa troisième édition, Show Off conserve la juste dimension, humaine, qui fait son succès. Près de quarante galeries, venues de France, Italie, Suisse, Pays-Bas, Allemagne, États-Unis, Belgique et Israël présenteront 200 artistes. Plusieurs galeries de Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux rejoindront leurs confrères parisiens pour affirmer la vitalité de la scène artistique française.
En avant première de la FIAC, Show Off rassemble au coeur de Paris un échantillon extrêmement diversifié de la création contemporaine (Peinture, sculpture, installation, photographie, vidéo, performance). L'occasion pour le public de découvrir des travaux novateurs, poétiques et inattendus, et de venir soutenir le travail de jeunes artistes encore peu connus du marché comme celui d'artistes confirmés.
Fonctionnant sur invitation, l'équipe est sensible au travail de fond mené par les galeries ainsi qu'à leur investissement auprès des artistes. A la fois pointue et ouverte aux néophytes, la programmation de Show Off privilégie l'ouverture, avec cette année, la volonté de défendre de nouveaux domaines comme la vidéo et la performance.

Des surprises sont également au programme, ainsi l'heureuse initiative de la galerie Sollertis qui invite l'architecte Ruddy Ricciotti. Autour de son travail les oeuvres de Roland Fischer, Yvan Salomone et Xing Danwen viennent questionner l'urbanisme et ses marges.
Des nouveaux venus, comme les jeunes galeries Sarah Guedj, Isabelle Gounod ou encore Stanislas Bourgain qui présentera des artistes émergents ou en milieu de carrière en provenance des pays d'ex-URSS. Et des moments exclusifs : vidéos, performances d'artistes sur la scène du grand théâtre de l'espace Pierre Cardin.


La « Show Off Family » : prospective, généreuse et passionnée

Show Off s'impose après trois ans comme une alternative conviviale et dynamique aux modèles des grands salons internationaux. Dans une semaine riche d'événements, l'équipe fondatrice a su créer un climat de confiance pour son public, une ambiance décontractée et chaleureuse ainsi qu'un accompagnement spécifique qui contribue à faire de Paris un centre attractif de la création contemporaine. Près de 16 000 visiteurs ont contribué au succès de l'édition 2007 dont l'ambiance a été unanimement saluée.
Toujours à la recherche de nouvelles découvertes, la « Show Off Family » mène un travail de prospection constant, sensible aux tendances et attentive à ce qui existe à l'écart de celles-ci.
Son objectif demeure aujourd'hui le même : rendre l'art contemporain plus accessible au public, favoriser les rencontres entre artistes, collectionneurs, critiques et commissaires en élargissant intelligemment le choix des propositions artistiques qui leur sont faites en cette période.


L'accompagnement et l'organisation Show Off

L'équipe a encore amélioré cette année l'accueil fait aux jeunes collectionneurs et au public. Conseillers à disposition, possibilité d'un
accueil personnalisé et visites privées complètent un programme de conférences portant sur les mécanismes du marché et son actualité (salles des ventes, fonctionnement des Frac, collections privées et publiques, etc.)

Et toujours :
- Un site internet interactif (visuels en avant-première, informations pratiques, plan téléchargeable, programme des conférences et interventions)
- Un espace réservé aux enfants : Show Off Kids – ateliers et visites
- Un village presse (nouvellement conçu)

Les organisateurs de Show Off et les galeries participantes auront le plaisir de vous accueillir sur les stands de cette nouvelle édition 2008 dès le mardi 21 octobre pour le vernissage de cette troisième édition chaleureuse.


PARTICIPANTS

Art Dandy Paris
Analix forever Suisse
Braverman gallery Israël
Galerie Baer Allemagne
Galerie Bailly Contemporain France
Galerie Ilka Bree France
Galerie Stanislas Bourgain France
Galerie Philippe Chaume France
Martine et Thibault de la Châtre France
Galerie Magda Danysz France
Flatland Gallery Hollande
Foley gallery Etats-Unis
Galerie Paul Frèches France
The Flat Massimo Carasi Italie
Les Filles du calvaire France - Belgique
Galerie Isabelle Gounod France
Galerie Sara Guedj France
Grusenmeyer Art Gallery Belgique
olivier houg galerie France
Ivan Gallery Roumanie
Daneyal Mahmood Gallery Etats-Unis
Galerie Metropolis France
Galerie Odile Ouizeman France
Galerie Orel Art France
Priska C. Juschka Fine Art Etats-Unis
Galerie Vanessa Quang France
Galerie Olivier Robert France
Galerie RX France
School Gallery Paris France
Sollertis France
Synopsism Suisse
Transit Galerie Belgique


Nouveautés

CREATION DE LA BOURSE DE COMPETENCES PERIPHERIQUES
A l'occasion de l'édition 2008 de Show Off a lieu la mise en place de la Bourse de Compétences pour la Nouvelle Création. Cette bourse a la vocation de promouvoir la jeune scène parisienne actuelle durant leur première année d'activité notamment en offrant aux artistes le soutien d'un réseau sérieux constitué des meilleurs professionnels.

LE NOUVEAU PROGRAMME DE CONFERENCES
Cette année le programme des conférences de Show Off est étoffé. Plateforme d'échange à part entière le salon est aussi l'occasion de débattre des thèmes importants de l'art contemporain comme « Mécénat et Fondation : les nouveaux outils pour constituer une collection d'art contemporain » ou encore par exemple « La place de l'art vidéo et des nouvelles technologies dans une foire d'art contemporain »

DES AVANTS PREMIERES POUR LE PROGRAMME VIDEO
Engagé à défendre les formes de création les plus pointues comme la vidéo avec un programme étonnant proposé par le Fresnoy. Show Off propose aussi son programme Video Best Venues (les 10 meilleures vidéos de ShowOff 2008), en avant première de ses étapes de projection à travers le monde tout au long de l'année comme l'année dernière à Chicago.

DE NOUVELLES GALERIES DYNAMIQUES
Cher au organisateurs de Show Off, l'accueil de nouvelles galeries pour leur premier salon est une garantie de découvertes intarissables. Ainsi, Show Off est fier d'accueillir pour la première fois des galeries venant d'Israël (Braverman gallery), de Roumanie (Ivan Gallery), mais aussi plus prêts de nous les jeunes galeries Bailly Contemporain, Paul Frèches, Sara Guedj à Paris.

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081022_SHOWOFF.pdf

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081011_Showoff_opening.pdf
http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081011_showoff_preview.pdf

Exposition "Jeff Koons Versailles"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 10 septembre au 14 décembre 2008

Horaires: Jusqu'au 31 octobre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 18h30(dernière entrée à 18h00. A partir du 1er novembre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h30(dernière entrée à 17h). Nocturnes le samedi (sauf le 13 septembre) de 18h30 à 22h00.

Prix du billet: adultes 13.5 euros, tarifs réduits 11 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans et pour tout le monde le 4 octobre pour Versailles Off.

Le site officiel Jeff Koons Versailles :
http://www.jeffkoonsversailles.com


"C'est un honneur de présenter des oeuvres contemporaines au sein du Château de Versailles. Versailles a toujours su ouvrir ses portes au public afin d'établir un dialogue avec la culture contemporaine. J'espère que la juxtaposition entre les créations actuelles - dont mon travail est emblématique - et l'architecture et les objets d'art de Versailles créera un échange stimulant pour le visiteur. En tous les cas, c'est un immense honneur pour moi." Jeff Koons

Né en 1955 à York en Pennsylvanie, Jeff Koons est sans conteste l'un des plus importants artistes vivants. Il est l'un des rares à avoir su dégager l'essentiel des courants avant-gardistes du siècle, notamment le Pop Art.

Jeff Koons, est un artiste complet dont la création englobe toutes les techniques artistiques : l'installation, la photographie, la peinture, la sculpture sur tous matériaux (bois, marbre, verre, inox), jusqu'à la création assistée par ordinateur. Loin d'être élitiste, Jeff Koons essaie de faire de l'art pour le plus grand nombre.

Koons travaille toujours avec le souci de "traiter de choses avec lesquelles tout le monde peut créer un lien".

Il s'approprie des objets et essaie de "comprendre pourquoi et comment des produits de consommation peuvent être glorifiés". Tout au long de sa carrière, il a utilisé toutes sortes d'articles populaires, d'abord des aspirateurs et des ustensiles électroménagers enfermés dans des caisses de plexiglas et éclairés très cliniquement de néons, puis des ballons de basket en suspension dans des aquariums (grâce à l'aide du Dr. Richard Feynman, Prix Nobel de Physique), puis des bibelots rococo, des souvenirs de bazar (lapins gonflables, bergères ou petits cochons en sucre, Michael Jackson en porcelaine...), enfin et surtout des jouets et des objets intimement liés à l'enfance.

Entre ses mains, les objets les plus courants dépassent le stade de la sérialité et du commun pour devenir de véritables icônes. Son "Inflatable Rabbit", ce lapin gonflable réalisé en inox en 1986, est aujourd'hui reconnu comme une oeuvre emblématique de la fin du XXe siècle. Jeff Koons symbolise une spectaculaire rencontre entre les concepts de Marcel Duchamp, l'aura médiatique de Andy Warhol, l'artisanat d'art et l'imagerie populaire.

L'iconographie qu'il utilise est un véritable catalogue de la culture populaire, non seulement américaine mais aussi mondiale. En modélisant des archétypes de cette culture, il nous confronte avec ce flux d'images dans lequel nous avons baigné depuis l'enfance.

Il cherche ainsi à provoquer chez le spectateur un sentiment d'unité et de synthèse et il y parvient formidablement bien. Son "Split-Rocker" en est à ce titre l'exacte illustration - une moitié Dino, une moitié Pony, tous deux issus de l'imagerie de l'enfance - et parle ainsi au subconscient de chacun.

"Jeff Koons Versailles" est un moment exceptionnel qui voit le château de Versailles renouer avec les artistes de son temps au cours d'une promenade qui fait (re)découvrir des lieux connus et méconnus du domaine.

S'il existe un lieu où il faut se risquer à créer une manifestation de notre époque et non un pastiche facile, tentation souvent préférée, c'est Versailles.

La création artistique contemporaine permet une autre perception de ce monument vivant, réalité toujours changeante, qui n'est pas un modèle figé d'une époque unique, d'ailleurs bien difficile à définir, mais, comme tout élément de notre patrimoine, le fruit d'une stratification complexe de regards et d'interventions, y compris contemporaines.

Elle contribue à briser un peu les clichés afférents à cet endroit qui se matérialisent par une pratique du lieu, parfois convenue et très concentrée.

Il s'agit d'offrir des points de vue nouveaux sur un site que tout le monde pense connaître en révélant ainsi sa complexité contemporaine, sa substance, son épaisseur enfouie sous l'habitude.

"Jeff Koons Versailles" est une promenade, un itinéraire, un parcours dans le "paysage-territoire" de Versailles.

Ce n'est pas une rétrospective exhaustive de l'oeuvre de l'artiste qui n'a étrangement jamais fait l'objet d'une exposition monographique dans un musée français.

Ses oeuvres partout reproduites vont enfin pouvoir être vues et appréciées comme oeuvres d'art qui sont d'ailleurs souvent des tours de force techniques, des chefs-d'oeuvre au sens propre du temps de la monarchie.

La manifestation présente quinze oeuvres majeures de l'artiste dans autant de pièces des Grands appartements selon le principe d'une seule oeuvre par salle et "Split Rocker" sur le Parterre de l'Orangerie.

Les pièces choisies témoignent de l'ensemble de la carrière de l'artiste des années 80 à aujourd'hui. Chaque sculpture, le medium de cette exposition, a été choisie avec l'artiste en rapport avec le décor, l'architecture et la fonction de cette enfilade la plus prestigieuse du patrimoine national, chef-d'oeuvre de l'art français.

Les allégories et autres mythes dialoguent avec les recherches pop de Jeff Koons dont les rapports avec le monde baroque ont été maintes fois soulignés.

Belle mise en abîme que l'installation temporaire des oeuvres d'un des artistes les plus populaires dans un des monuments les plus fréquentés du monde. C'est la question de l'in situ qui est sous-jacente à cette proposition. De nombreuses institutions culturelles ont tenté ces dernières années des confrontations entre le patrimoine historique et l'oeuvre contemporaine. La radicalité de cette exposition nous semble différente tant par le lieu choisi que par la systématisation du parcours. Echo, dialectique, opposition, contrepoint… Il ne nous appartient pas de trancher. Ce moment unique veut avant tout susciter la réflexion sur la contemporanéité de nos monuments et l'indispensable nécessité de la création de notre temps.

Notre-Dame de Paris, les Invalides, le Panthéon, le Louvre, Versailles, pour ne citer que quelques-uns des plus connus, sont de véritables mille-feuilles d'interventions, en leur temps contemporaines, à côté desquelles "Jeff Koons Versailles" est d'une échelle plus modeste. Pourtant à chaque fois les mêmes objectifs : ne jamais réduire à néant le caractère singulier de tout geste artistique et ne jamais patrimonialiser l'irréductible imaginaire du créateur.

Quelques principes qui nous ont guidé pour cette expérience unique qui ne dure que trois mois : éviter le piège de l'art contemporain "intégré" au monument historique ; (re)découvrir un lieu ; faire appel au savoir-faire des acteurs du domaine, notamment les jardiniers ; se réjouir de travailler avec un artiste vivant et des émotions, des échecs et des surprises qui en résultent ; donner du plaisir.

Faire confiance à l'un des meilleurs artistes de notre temps pour révéler un autre Versailles, un Versailles d'aujourd'hui, monument vivant sous l'angle de sa valeur d'usage, tel est le propos de cet événement.

Plaisirs des sens, au cours d'une marche, nouveau labyrinthe versaillais dont la seule finalité est de divertir, aux deux sens du terme, le promeneur, au delà des clichés. Une folie éphémère, un risque à prendre, car Versailles, autrefois "terrain d'expériences et laboratoire" multidisciplinaire des créations les plus audacieuses, notamment lors des fêtes, mérite ce regard artistique contemporain.
Elena Geuna et Laurent Le Bon, commissaires de l'exposition

Le Château de Versailles accueillera l'exposition "Jeff Koons Versailles" dans les appartements royaux et les jardins du château du 10 septembre 2008 au 14 décembre 2008.

Cette manifestation exceptionnelle présentera dix-sept oeuvres de Jeff Koons, dont celles qu'il a réalisées des années 1980 à nos jours, et qui l'ont rendu célèbre.

L'exposition s'intéresse particulièrement aux rapports intimes entre l'oeuvre et le cadre dans lequel elle s'inscrit. Les oeuvres ont été spécialement choisies pour s'harmoniser avec le cadre dans lequel elles vont être présentées, en l'occurrence les Grands appartements de "l'étage noble", composés des appartements du Roi et des appartements de la Reine.

Ceux-ci forment une suite de plusieurs pièces "en enfilade." Ces Grands appartements figurent parmi les plus prestigieux et les plus importants du Château puisqu'ils constituaient les appartements officiels du Roi Soleil, véritables chefs d'oeuvre de l'art et de l'architecture.

Les oeuvres présentées dans cette exposition ont été sélectionnées in situ par Jeff Koons, afin de mettre en valeur une relation entre chaque oeuvre et le thème de la pièce, ou encore entre les caractéristiques de l'oeuvre et le décor intérieur et l'ameublement, comme le mobilier d'époque, les scultures ou les peintures qui ornent les murs et les plafonds. Le travail de Koons crée une mise en abîme avec ces somptueux appartements royaux, témoignages extraordinaires de l'époque baroque. Ces oeuvres sont symptomatiques du dialogue entre les recherches esthétiques de Jeff Koons et l'école baroque que l'artiste admire tout particulièrement.

"Rabbit", l'un des chefs d'oeuvre de Koons, sera exposé dans le Salon de l'Abondance : il s'agit de l'antichambre de l'ancien cabinet des curiosités.

Cette oeuvre est l'une des plus célèbres et des plus emblématiques créations de l'artiste. Elle témoigne d'une sensualité et d'une lucidité glaciale, à laquelle se mêlent désinvolture et abstraction symboliques. Dans les appartements de la Reine, "Large Vase of Flowers" (Grand vase de fleurs) est un hommage chatoyant à la Reine de France et au thème de la maternité car l'oeuvre sera présentée dans la pièce où les dauphins - princes héritiers de la couronne - sont nés.

L'oeuvre s'inspire également du Rococo, et tout particulièrement de Fragonard et de Boucher. "Lobster" (le Homard) trouvera sa place dans le Salon de Mars, dédié à la fois au dieu grec et à la planète. La forme colorée et le style de l'oeuvre sont inspirées des jouets gonflables pour piscine, mais le matériau utilisé par l'artiste - de l'aluminium polychrome - fait de cet objets du quotidien une oeuvre d'art inattendue. L'exposition se déroulera également dans les jardins du Château où une création majeure de l'artiste, "Split Rocker", sculpture réalisée avec plus de 100 000 fleurs, sera installée dans le Parterre de l'Orangerie.

Les fleurs sont un motif récurrent de l'oeuvre de Koons car elles symbolisent la vie et la grâce. L'oeuvre associe deux profils différents de jouet d'enfant - un cheval à bascule bleu et un dinosaure animé - et ces deux moitiés d'animaux sont articulées par une structure architecturale intérieure. A l'occasion de l'exposition, un catalogue illustré sera publié dans lequel les oeuvres seront reproduites in situ dans le cadre d'une installation exceptionnelle. Cette publication ouvrira plusieurs pistes de recherche et comprendra des essais critiques.

Les salles de l'exposition

Le Grand Appartement du Roi
Le Grand Appartement du Roi, plusieurs fois transformé, trouva son décor définitif entre 1671 et 1681 grâce aux travaux dirigés par Charles le Brun qui conçut une suite de salles dédiées aux planètes, gravitant autour d'Apollon, le dieu symbolisant le soleil (emblème de Louis XIV) dans la mythologie gréco-romaine. Il est composé de sept salons en enfilade qui s'ouvrent sur le Parterre du Nord, chaque salon ayant un usage particulier : buffets, jeux, danse, billard, à l'occasion des réceptions données par le Roi à la Cour. A partir de 1684, le Grand Appartement servit uniquement aux audiences et aux divertissements de la Cour, le Roi habitant les pièces qui donnent sur la Cour de Marbre.

La Galerie des Glaces
Le Salon de la Guerre forme avec la Galerie des Glaces (longueur : 73 m ; largeur : 10,50 m ; hauteur : 12,30 m) et avec le salon de la Paix un remarquable ensemble qui occupe toute la façade occidentale du Château. Face à la Grande Perspective des jardins. Sa réalisation (1678-1686) est due à l'architecte Jules Hardouin-Mansart et au peintre Charles le Brun. Les peintures de la voûte illustrent l'histoire de Louis XIV, depuis sa prise de pouvoir en 1661 jusqu'à la paix de Nimègue en 1678. La Galerie servait quotidiennement au passage du souverain vers la Chapelle ; c'était aussi un passage entre l'appartement du Roi et celui de la Reine. Enfin, la Galerie était utilisée pour les grandes réceptions, les mariages de la famille royale et les réceptions d'ambassade (le trône y était alors dressé).

L'Appartement de la Reine
L'Appartement de la Reine, aménagé en même temps que celui du Roi se compose de quatre pièces. Occupé successivement par chaque souverain (en dernier lieu par la Reine Marie-Antoinette) et par plusieurs dauphines, il a subi de nombreuses modifications, ce qui explique la variété des styles décoratifs que l'on peut opposer à l'unité du Grand Appartement du Roi.

DiVA Paris 2008
Location:
Hôtel Kube
1-5, passage Ruelle
au niveau du 29, rue Marx Dormoy
75018 Paris
M° La Chapelle, Marx Dormoy
France
Phone : +33 (0)1 42 05 20 00
Fax : +33 (0)1 42 05 21 01
Mail : paris@kubehotel.com
Internet Site : www.kubehotel.com
Description:
24, 25, 26 & 27 October

Frere Independent is now in its final stage of selecting outstanding galleries and their artists for the 4th edition of DiVA Paris. With newly appointed curator Macu Moran, Thierry Alet and the DiVA team intend to produce an exceptional edition of DiVA Paris.The exhibition will take place under a large tent mounted in the middle of Paris with black carpet and black walls. The program includes a tribute to Wolf Vostell, world leader video curator Berta Sichel as a special guest. Also, Pierre Cornette de Saint Cyr will lead the world first auction sale for video art. The show will be located in close proximity to other leading exhibitions that will take place in Paris that week, including Fiac, Fiac2, Show Off and Les Elysee de l' Art

We invite galleries with a strong program in video art, new media and digital photography to contact curator Macu Moran or Director Thierry Alet for more information on DiVA Paris. Macu@divafair.com - Thierry@divafair.com. Deadline September 10 2008.

DiVA will be co-produced by VideoArtWorld. Exhibitors will receive complimentary listing and premium placement during the show one the website.

LIST OF EXHIBITORS
202 - Heart Gallerie
203 - Project Space
204 - Habana
205 - WIDMER + THEODORIDIS Contemporary
206 - Mirta Demare
207 - Isabel Hurley Gallery
208 - Souvenirs From the Earth
209 - ARKA Gallery
211 - Nohra Haime Gallery


DiVA PROGRAM
Friday 24
5 :00 PM Exhibition opening *VIP Access
6 :00 PM Vernissage - video art by Clement Young presented by Souvenirs From The Earth
10 :00 PM Exhibition closes
Party continues in the lounge by invitation of SouvenirsFromTheEarth.com
DJ Dan Adrien, Guitarist MR.K
Lounge/Restaurant open until 2 :00 AM

Saturday 25
2 :00 PM Exhibition opens
2 :30 PM Lecture on Wolf Vostell
Panalists: Alanna Lockward, Rafael Vostell & moderated by Macu Moran
*We regret that Ms. Berta Sichel will not be able to participate in the lecture due to personal reasons.
10 :00 PM Exhibition closes
Party continues in the lounge with dj Benua - jazz, world, black, new wave and electro...
Lounge/Restaurant open until 2 :00 AM

Sunday 26
12 :00 noon to 5 :00 PM Kube Art Brunch hosted by Technikart
featuring Stereotype - new design for a digital age
12 :00 noon Exhibition opens
8 :00 PM Exhibition closes

Monday 27
2 :00 PM Exhibition opens
2 :30 PM Video art auction hosted by Pierre Cornette de Saint Cyr
10 :00 PM Exhibition closes

Exposition « Images et Mode » de Patrick Demarchelier
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Horaires :
Du 27 septembre 2008 au 4 janvier 2009
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et jours fériés

Tarifs :
Entrée libre

Le Petit Palais donne carte blanche à Patrick Demarchelier, célèbre photographe de mode et de beauté, auteur de livres renommés de photos artistiques de personnalités et de mannequins, pour investir les salles des collections permanentes. Chaque automne, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille une exposition d'art contemporain. Cette année, la scénographie mêle les photographies de P. Demarchelier avec les collections permanentes, conférant aux unes et aux autres une résonnance pleine de contrastes. Retrouvez ses fameuses photos aux côtés des stars du Petit Palais !

LA « DEMARCHELIER TOUCH »

Patrick Demarchelier a, par son style et son talent, inscrit son nom au Panthéon des photographes. Autodidacte, il est devenu l'un des plus grands photographes au monde de la mode et de la beauté.
La "Demarchelier touch" est une référence incontournable parmi les grands noms de la mode. Le 4 juin 2007 à New York, le prestigieux Council of Fashion Designers of America (CFDA), lui a décerné le "Eleanor Lambert Award", pour l'ensemble de sa prestigieuse carrière et «sa contribution unique au monde de la mode».

UN OEIL QUI SUBLIME LE NATUREL ET LA DIVERSITE

Patrick Demarchelier aime la spontanéité.
C'est au début d'une séance photo ou à sa fin que se déclenche le naturel du sujet.
Etat qu'aime tout particulièrement capter le photographe.
La « Demarchelier touch », c'est précisément cette spontanéité et la mise en lumière du côté optimiste de la personne qu'il photographie.
Sous le signe de la diversité et des contrastes, cette exposition traverse plusieurs décennies d'inspiration. Des photos de stars côtoient des photos d'anonymes…


Elephant. New York 1991

DES STARS DEVANT L'OBJECTIF

L'approche de Patrick Demarchelier pour réaliser des portraits de stars est identique à celle d'une « série mode » avec des mannequins.
La démarche du photographe est la même. “Sublimer le naturel, la spontanéité du sujet - qui intervient plutôt en début ou en fin de séance - et mettre en lumière le côté optimiste de la personne”, confie-t-il d'une voix frêle.

L'autre caractéristique de sa démarche photographique est de ne jamais regarder en arrière. “Un photographe, c'est quelqu'un de fragile. On doit se renouveler tout le temps. Pour moi chaque travail est un nouveau challenge. Ce qui a été fait avant est oublié”.

Robert de Niro, Tom Cruise, Paul Newman, Nicole Kidman, Julia Roberts, Elton John, Lenny Kravitz, Gianni Versace, Warren Beatty, Madonna, Quincy Jones, Oprah Winfrey, John Galliano, Jean Paul Gaultier, Marc Jacobs, Karl Lagerfeld, Ralph Lauren, Laura Bush, le Président Bill Clinton et son épouse, Ronald Reagan, etc..

Tous sont passés devant l'objectif de Patrick Demarchelier.


Keith Richards 2001


Tom Cruise 1999


Laetitia. New York 1997

Sollicité par la Princesse Diana en 1989, il accepte de venir la photographier avec un coiffeur et un maquilleur. A l'issue de cette rencontre, elle demande à Patrick Demarchelier de devenir son photographe personnel attitré.
Il devient ainsi le premier photographe officiel non britannique de la famille royale d'Angleterre.
Au-delà de ce statut privilégié, il restera surtout un ami très proche de Lady Diana jusqu'à sa disparition tragique.


Princess Diana. London 1990

PATRICK DEMARCHELIER
ITINÉRAIRE D'UN PASSIONNÉ

Issu d'un milieu modeste, Patrick Demarchelier nait en 1943 près de Paris.
Il passe son enfance au Havre auprès de sa mère et de ses quatre frères. Pour ses dix-sept ans, son beau-père lui offre un appareil « Kodak ».
Très vite à l'aise derrière l'objectif, il apprend à développer et retoucher les négatifs, commence par photographier des amis, puis des mariages…

LA MODE DE PARIS À NEW-YORK

Il travaille d'abord comme laborantin, pour une école de maintien où il réalise des books pour les jeunes femmes. Il perfectionne sa technique, forme son regard, et commence à trouver son « style ».
Il aborde la photographie de mode en étant assistant free-lance, photographe indépendant.
Son travail séduit Elle, Marie-Claire, 20 ans magazine, en France, en Italie et en Allemagne.
En 1975, il part pour New-York sans connaître un mot d'anglais. Initialement prévu pour rejoindre une petite amie - qui le quitte avant qu'il n'arrive - ce voyage fait redémarrer Patrick Demarchelier à zéro avant de le propulser dans la sphère des plus grands photographes.
Il apprend l'anglais dans la rue, à la télévision et démarre sa carrière internationale chez Glamour, chez Mademoiselle.
Ensuite, il enchaîne les séries de photos pour Vogue, son travail éditorial avec Harper's Baazar (Hearst Publications) en septembre 1992.
Une collaboration qui va durer 12 ans.
Son travail est vite reconnu et il ne tarde pas à réaliser les campagnes publicitaires internationales de clients prestigieux.


Nude. St. Barthelemy 1994

Dior, Louis Vuitton, Céline, Tag Heuer, Chanel, Yves Saint Laurent, Lacoste, Lancôme, Guerlain, Calvin Klein, Ralph Lauren, Versace, Giorgio Armani, Gianfranco Ferre, Anne Klein, Valentino, Prada, Gucci, Dolce & Gabbana, Salvatore Ferragamo, Donna Karan, Michael Kors, et bien d'autres...

Depuis 2004, il poursuit sur une nouvelle relation exclusive avec les éditions Condé Nast (Vogue, Glamour, Mademoiselle, etc).
Il compte des centaines de couvertures à son actif.



Le 23 novembre 2007, Patrick Demarchelier a été nommé au grade d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres par Madame Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, dans le cadre de la promotion exceptionnelle du cinquantenaire de cette prestigieuse décoration distinguant les plus grands artistes.

Qu'elles soient en couleur ou en noir et blanc, les photographies de P. Demarchelier savent capturer l'oeil. Il ne s'agit pas de ces photos de mode trop limpides que l'on feuillette sans jeter un regard. Ici, un simple geste, une attitude, un regard transperçant parviennent à établir un lien entre le sujet photographié et l'observateur.

Dans l'exposition, les “nuages “d'images” dialoguent par leur forme et leur style avec les peintures patrimoniales. Contraste entre la jeunesse et la beauté “photogénique” des sujets photographiés et celle des sujets peints. Pourant, ici ou là, les oeuvres reflètent un même humanisme.


Expositions :
1995 : Tony Shafrazi Gallery - New York (USA)
1996 : Festival de la photo de mode de Biarritz (France)
1997 : Exposing Elegance, Musée d'Art Contemporain de Monterrey (Mexique)
2000 : Forms, Pavillon d'Art Contemporain – Milan (Italie)

Bibliographie :
1996 : Patrick Demarchelier : Photographs – ed. Rizzoli
1997 : Exposing Elegance
2000 : Forms - ed. Rizzoli

Contributions diverses :
Des affiches de films : “James Bond : Die another day, Sex and the City, Bugsy,
Dick tracy, Mystic Pizza, etc…
Des couvertures de disques pour Britney Spears, Elton John, Janet Jackson, Quincy Jones, etc..

www.demarchelier.net

En 2004, ses photos glamour et sensuelles s'affichent pour le célèbre et très convoité calendrier Pirelli… qui le plébiscitera de nouveau pour l'édition 2008


Pirelli 2005

LA MISE EN SCENE AU PETIT PALAIS

« Lors de l'élaboration de cette exposition, notre intention principale a été de réussir à mélanger l'univers visuel de Patrick Demarchelier aux oeuvres permanentes de la collection du Petit Palais. La première étape fut de rassembler les tirages du photographe et de déterminer un moyen de les exposer au côté des oeuvres, en créant une logique de forme et de style.
Ce procédé est devenu peu à peu intuitif, par le biais des mélanges d'images s'est découvert un dialogue entre chaque tirage mais aussi entre les "nuages d'images" et les oeuvres.
Dans cet environnement visuel, notre désir est de célébrer les oppositions et contradictions qui apparaissent. Cette scénographie ne définit pas un ensemble narratif, mais plutôt harmonise un certain chaos et contraste évident. Ce mariage fait de multiples contrastes, unit le public dans une osmose visuelle contemporaine. »

Pascal Dangin
Creative Director

AUTOUR DE L'EXPOSITION

« Patrick Demarchelier, Images et Modes au Petit Palais» aux Editions Steidl
- Edition LUXE limitée - 150 exemplaires
- Edition Classique – 400 images
En vente au Petit Palais et en librairie

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=59021

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-20:00] PlayStation Days by Loft'in Game
Description:
2 avenue Georges Mandel - 75116 Paris

Le Loft'in Game est un espace unique conçu pour présenter vos nouveautés et avant-premières en matière de jeux vidéo à un cercle de prescripteurs : les membres de la communauté Loft'in Game. Le Loft'in Game est organisé une fois par mois, dans un endroit à chaque fois différent afin de donner une expérience nouvelle aux participants et d'être plus attractif vis-à-vis de la presse, des blogueurs et autres…

Chaque événement du Loft'in Game est privé et réservé uniquement aux personnes inscrites en ligne sur le site www.loftingame. com.

Les espaces de jeu* sont répartis sur le loft, mélangeant des bornes TV (écrans plasmas 94cm Full HD), des bornes mobiles (Nintendo DS, Sony PSP, Mobiles) et des bornes PC/MAC.

Afin de permettre à un maximum de joueurs de participer à l'événement, chaque Loft'in Game est divisé en 5 sessions de 2 heures chacune : 10h, 12h, 14h, 16h, 18h.

Chaque joueur doit s'inscrire à une session et est autorisé à rester au Loft'in Game au maximum 2 heures. Ceci permet à nos animateurs de présenter aux joueurs tranquillement et en détail les différents produits.

Au total, 750 joueurs seront invités par événement.

En plus de la possibilité de découvrir les jeux, les participants auront accès à un buffet ainsi qu'à d'autres activités complémentaires pour les divertir hors de leur temps de jeu. Ces activités seront orientées vers les nouvelles technologies pour rester en adéquation avec la cible.





[14:00-16:00] Inauguration du salon Artistbook international
Location:
Centre national d'art et de culture Georges Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
FORUM -1

les 24, 25 et 26 octobre
vernissage sur invitation vendredi 24 octobre de 14h à 16h
ouverture au public vendredi 24 octobre de 16h à 21h les 25 & 26 octobre de 11h à 21h

www.artistbookinternational.com








[17:00-22:00] DiVA - Digital & Video Art Fair
Location:
Hôtel Kube
1-5, passage Ruelle
au niveau du 29, rue Marx Dormoy
75018 Paris
M° La Chapelle, Marx Dormoy
France
Phone : +33 (0)1 42 05 20 00
Fax : +33 (0)1 42 05 21 01
Mail : paris@kubehotel.com
Internet Site : www.kubehotel.com
Description:
24, 25, 26 & 27 October

Saturday October 25 2008 : 2 PM tp 10 PM
Sunday October 26 2008 : 12 noon to 8 PM
Monday October 27 2008 : 2 PM to 10 PM

www.divafair.com









[18:00] 17ème édition du Concours National d'Informatique
Location:
NUMA, par Silicon Sentier
Quartier Numérique / Silicon Sentier
39, rue du Caire
75002 Paris
M° Sentier, Réaumur - Sébastopol, Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 40 13 64 40
Mail : tiffany@numaparis.com
Internet Site : www.numaparis.com
Description:
À l'occasion du lancement de la 17ème édition du Concours National d'Informatique, nous vous invitons à un apéritif dînatoire le vendredi 24 octobre 2008 à partir de 18h à la Cantine Numérique.Lors de cette soirée vous pourrez découvrir l'association Prologin dans une ambiance conviviale.

[18:00] Dégustation sur le marché des Enfants Rouges
Description:
39 rue de Bretagne, au coin de la rue Charlot Paris 3e

La Ferme de Mésenguy et Christine vous invitent pour une dégustation sur le Marché des Enfants Rouges : vendredi 24 octobre et samedi 25 octobre à partir de 18h, dimanche 26 octobre 2008 à partir de 12h

[18:00] Exposition "Réalités et Imaginaires" par Franck Olivas
Location:
La Galerie Parisienne
46, rue Godefroy Cavaignac
75011 Paris
M° Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 49 45 02 41
Mobile : +33 (0)6 18 78 19 79
Mail : lagalerieparisienne@yahoo.fr
Description:
Du 23 octobre au 6 novembre 2008

Le photographe Franck Olivas, présente ses travaux sur le nu. Dans ces réalisations, Franck Olivas a confié au temps un corps, dans sa représentation la plus simple, en considérant cette nudité comme une preuve de sincérité et de vérité. Cette collection est une déclaration d'admiration pour la nature, modèle du temps. Il révèle ici sa vision de l'humanité dans son rapport avec la nature, en opposition avec son existence sociale et culturelle. En composant ces corps à la beauté animale, avec les territoires façonnés par le temps, comme des inclusions organiques, l'auteur vise un équilibre esthétique, provoque des rapports entre matières et espaces, recherche une harmonie dans les rapports entre le vide et la plénitude. Son but n'est pas de montrer, mais plutôt de faire découvrir le sujet révélé par l'environnement dans lequel il évolue.

[18:00] Exposition de Ludovic Thiriez
Location:
JTM gallery
40, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 47 03 09 60
Fax : +33 (0)1 47 03 09 60
Mail : contact@jtmgallery.com
Internet Site : www.jtmgallery.com
Description:
Samedi de 12h à 14h et de 17 à 21h. Dimanche de 14h à 20h30.

http://ludovicthiriez.unblog.fr

[18:00] Finissage "¿ Outsiders ?"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Chaïbia, Corneille, Jean-Marc Gauthier, Michel Macréau, Michel Rabanelly, Mickaël Bethe-Sélassié

Finissage vendredi 24 octobre à partir de 18 heures
Rencontre avec Jean-Marc Gauthier, Michel Rabanelly et Mickaël Bethe-Sélassié

Exposition du 14 au 25 octobre 2008
http://www.lecabinetdamateur.com/outsiders

[18:00] JEAN COUY - Peintures et Dessins - RETROSPECTIVE
Location:
Espace Saint-Jean
26, Place Saint-Jean
77000 Melun
M° RER D Melun
France
Phone : +33 (0)1 64 52 10 95
Fax : +33 (0)1 64 09 11 46
Mail : espacesaintjean@ville-melun.fr
Internet Site : www.ville-melun.fr
Description:
Du 24/10/2008 au 04/01/2009

Voici pour la première fois une rétrospective de l'oeuvre peinte de Jean Couy (1910-1983), artiste indépendant de la seconde moitié du XXè siècle. Difficile de classer ce peintre, qui choisit un parcours personnel loin des écoles, courants et modes. Ayant choisi une formation de graveur aux Beaux-Arts, il ne cesse de peindre durant toute sa vie, son activité de professeur de dessin lui offrant une entière liberté de création. Sa grande maîtrise technique, ses recherches en matière de structure ou de couleur n'éclipsent jamais la sensibilité et l'émotion qui sont à la source de sa représentation picturale. Au fil de ces " échappées insolites ", on pourra retrouver ou découvrir l'univers poétique, parfois qualifié de lyrique, de ce peintre de Montparnasse, qui explora l'abstraction comme le figuratif tout en tissant des thématiques constantes comme le paysage, le rêve ou les souvenirs des objets de l'enfance.

INAUGURATION : VENDREDI 24 OCTOBRE 2008 à 18 HEURES
Exposition ouverte au public en ENTREE LIBRE
du mardi au samedi de 13 à 18 heures - le dimanche de 14 à 18 heures - Fermée le lundi et les jours fériés

[18:00] L'Institut Gregory Bateson ouvre ses portes à Paris
Description:
132 rue La Fayette - 75010 Paris

http://www.igb-mri.com/html/pages/presentation.shtml

[18:30-19:15] Avant-première du short film de Florent SCHMIDT "REDRUM"
Location:
Le Cinéma des Cinéastes
7, avenue de Clichy
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 53 42 40 20
Internet Site : www.cinema-des-cineastes.fr
Description:
en présence des acteurs : Audrey MARNAY, Sara FORESTIER et Olivier LOUSTAU....

Le film sera précédé de "ANGIE", du short film d'Olivier MEGATON.

RSVP home@lamaisonmere.com


[18:30] Expo Nuria-Esther Gonzalez
Location:
La Tribu
30, avenue Louis Bordes
93240 Stains
M° RER D Pierrefltte - Stains, Saint-Denis - Université
France
Mail : tribarts@free.fr
Internet Site : www.myspace.com/latribustains
Description:
Expo Nuria-Esther Gonzalez

[18:30] Soirée en l'honneur de Georgette Elgey
Location:
Musée de l'Histoire de France - Centre Historique des Archives Nationales
Hôtel de Soubise
60, rue des Francs Bourgeois
87, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 27 60 96
Internet Site : www.archivesnationales.culture.gouv.fr
Description:
à l'occasion de la parution du 5ème tome de l'Histoire de la IVè République aux Editions Fayard










[19:00] Expo-vente du collectif Hauts les Arts
Description:
Espace Jean-Pierre Timbaud - 70 rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris

"Expo-vente du collectif Hauts les Arts !"

Avec de l'imagination, de la volonté et un brin de folie, voici donc la première exposition du collectif Hauts les Arts, regroupant artistes, artisans et créateurs. De la variété, des styles différents mais résolument novateurs, et une envie commune qui nous fait dire l'union fait la force!!!

Au programme, de la mode avec la styliste Marilyn Houel, des sacs et accessoires avec Les fées du hasard qui apportent couleur et gaieté, les sacs appliques de Marie la Puce et les chapeaux avec KiLiN' qui nous transportent entre Montmartre et les années garçonnes, sans oublier le côté accessoires avec les bijoux d'Eliz'art qui nous invitent dans un monde végétal et naturel atypique....

Du street art également avec Pixal Parazit et ses toiles pochoir, ses sacs vinyl et ses performances sur place, les scultures de Pierre-Yves, les peintures et accessoires de mode d'Anaïs Liberté, les mosaïques d'Elise Mosaïque, et les photos peintes de Djinn Dilo.

L'exposition se déroulera du vendredi 24 au dimanche 26 octobre selon les horaires suivants :
- vendredi 24, de 16h à 22h30 avec un petit pot d'inauguration à partir de 19h
- samedi 25, de 10h à 22h30
- dimanche 26, de 10h à 20h

Entrée libre

[19:00] Exposition "REFLEJOS" du collectif El Colectivo
Location:
Fondation Argentine
Maison de l'Argentine
27 A, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 29 00
Internet Site : www.casaargentinaenparis.org
Description:
http://www.ciup.fr/programmation_1720.htm

http://agenda.germainpire.info/img/2008/20081024_Colectivo.rtf

El Colectivo fête le 80e anniversaire de la Maison d'Argentine, à la cité U. Ce groupe rassemble des artistes de diverses nationalités, liés à l'univers argentin par la création et l'amitié. "Nos expositions sont une excuse pour se voir et boire un coup entre artistes avec nos proches et de nouvelles connaissances. Ce qui n'empêche pas la qualité des oeuvres."


[19:00-23:00] Exposition "fin de série"* de Sébastien LECCA
Description:
166 rue du faubourg Saint Honoré - Code 853B - Porte au fond de la cour, puis 3e étage - M° Saint-Philippe du Roule, Franklin-Roosevelt, Miromesnil

Les 22, 23, et 24 octobre de 19h à 23h

Exposition de peintures modulaires
* "Fin de série" marque une étape autour de l'idée de modularité, et ouvre une parenthèse pour la décantation

A cette occasion, le portrait modulaire de la chanteuse DANI, réalisé dans le cadre de l'émission Star Portraits diffusée sur France 5, sera exposé.

Sébastien Lecca
Mob : 06 62 80 39 97
Web : www.lecca.net
Mail : sebastien@lecca.net

[19:00-23:00] Inauguration du salon Art Shopping
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
sur invitation

25 & 26 octobre 2008 - 11h00 à 20h00

Prix d'entrée unique de 5€

http://www.salon-artshopping.com

Après le succès de la 2ème édition du salon Art Shopping en juin dernier qui a rassemblé 150 artistes et galeries, avec des œuvres très diverses, et attiré plus de 7 500 visiteurs (soit une augmentation de 15% par rapport à octobre dernier), amateurs d'art, voici une troisième édition « Automne » les 25 et 26 octobre prochains au Carrousel du Louvre (200 exposants - 10 000 visiteurs attendus)

L'art accessible, un secteur en pleine croissance qui s'apparente au marché de la décoration.

Le grand public aujourd'hui a de réelles envies d'acheter des œuvres d'art.

Cependant ces nouveaux acheteurs veulent trouver des œuvres uniques, à des conditions de prix et de services appropriés. Leurs achats sont des achats « coup de cœur », pour se faire plaisir avant tout. L'achat d'oeuvre d'art dans ces conditions s'apparente à un achat de décoration intérieure, avec une notion de valeur affective. La limite de 5 000 euros correspond au plafond acceptable pour le grand public amateur tout en conservant un catalogue conséquent d'œuvres possibles.

[19:00] Inauguration du salon Cuisinez!
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
http://www.salon-cuisinez.com/php/p.php

[19:00] À la découverte du gamelan et de la musique balinaise
Location:
Maison populaire - Centre d'art
9 bis, rue Dombasle
93100 Montreuil
M° Mairie de Montreuil
France
Phone : +33 (0)1 42 87 08 68
Fax : +33 (0)1 42 87 64 66
Mail : centredart@maisonpop.fr
Internet Site : www.maisonpop.fr
Description:
du 24 octobre au 31 octobre 2008

Découvrir le gamelan, cet ensemble instrumental traditionnel indonésien composé principalement de percussions : gongs, métallophones, xylophones, tambours, cymbales, flûtes.

vernissage le vendredi 24 octobre à 19 h
Le théâtre et la transe à Bali
Exposition ethnologique - Documents ethnographiques et photographiques de Catherine Basset.
Photos et textes exposés dans le salon de la Maison populaire.

Détails des événements/ateliers/concerts :
www.maisonpop.net/spip.php?article985

[19:30] Exposition de Y-Lan "City Lights, City Nights"
Description:
Ritual café - 15 rue Godot de mauroy - 75009 Paris - M° Opéra ou Havre Caumartin

Du 24 octobre au 14 novembre
Vernissage le vendredi 24 octobre à partir de 19h30

http://y-lan.deviantart.com/art/City-Lights-City-Nights-100839087











[20:00] Bal Jaune
Location:
Casino de Paris
16, rue de Clichy
75009 Paris
M° Liege, Place de Clichy, Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 49 95 22 22
Internet Site : www.casinodeparis.fr
Description:
Musique : Joackim, Minitel Rose, Les Vedettes, Benjamin Diamond, Superpitcher, DatA, Nelson, Sety, I Was There

- Contact Ricard : marie.debat@fondation- entreprise-ricard.com
- Contact Beaux-Arts Mag : catherine.joyeux@beauxartsmagazine.com - Tél : 01 41 41 55 63

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés