Tuesday, December 9, 2008
Public Access


Category:
Category: All

09
December 2008
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

  LeWeb'08
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
(ex WEB 3.0)

9 et 10 décembre

http://www.lewebparis.com

Nautic - Le Salon Nautique de Paris 2008
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
du 6 au 14 décembre 2008
de 10h à 19h
nocturne le vendredi 12 décembre jusqu'à 22h

Prix d'entrée : adultes 13 €, gratuit pour les enfants de moins de 16 ans et pour les étudiants de moins de 26 ans sous réserve de pré-enregistrement avant salon et présentation de la carte d'étudiant à l'entrée

www.salonnautiqueparis.com

Plan interactif

Cette année le salon fait peau neuve et cherche un nouveau vent, si on ose dire. L'événement est exceptionnel ; ce n'est pas tous les jours que l'on voit 1.400 bateaux exposés à Paris (600 bateaux à moteur, 500 bateaux à voile) avec 300 nouveautés !

Les 150 000 m² d'exposition sont divisées en 3 pôles : Voile et tourisme (Hall 1), Motonautisme (Halls 2.2, 3, 5 et 6) et Équipements (Hall 2.1). C'est-à-dire que le salon occupe tout le site de la Porte de Versailles, à part une halle.

Dans le salon vous verrez :

- Canal Nautic, une chaîne de télé spécifique sur 40 écrans et quatre écrans géants. Vous verrez des programmes quotidiens de l'événement, des émissions produites sur places et les sujets toujours spectaculaires du monde de la Mer.
- Bienvenue à bord, un nouvel espace d'information animé par de véritables "Nautic coaches". Ces conseillers experts pourront renseigner et orienter le visiteur en fonction de ses attentes : comment s'inscrire à une école de voile, comment financer une nouvelle acquisition ou partir naviguer cet hiver.
- Nautic Scène, un espace qui permettra de se tenir au courant de l'actualité maritime, de rencontrer des skippers et des personnalités de la mer, avec des défilés, débats, conférences de presse, projections...

Et aussi Le village des courses (toute l'actualité sportive), La Brasserie de la Mer (un "haut lieu de la dégustation"), Le Spot (bassin d'initiation et essais de la Wake Box, City Wave et Indoor Kite. Pour les 'djeuns'), La Passerelle Renan avec une exposition de photographie, Le Nautic Concept Boat présentant les embarcations les plus innovantes, Le Village Tradition (artisans et tradition), Les Moussaillons (espace ludique qui accueille les plus jeunes autour d'activités liées à la mer), Le Business Center, Le Livre du Nautic qui récompense le plus beau livre maritime de l'année, Le Show Room Equipements avec toutes les nouveautés de l'année... Beaucoup de choses à faire et à voir !

Il y a aussi des initiatives intéressantes autour du salon, comme nauticOFILM, un concours de films numériques avec 20 films numériques dans 4 catégories. En votant vous pouvez gagner un séjour pour deux au Brésil, un stage sur un prestigieux voilier ou... votre poids en huîtres !

Nautic - Le Salon Nautique de Paris 2008

Exposition "Jean Marais, l'éternel retour"
Location:
Musée de Montmartre
12, rue Cortot
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Abbesses, Anvers, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 49 25 89 37
Fax : +33 (0)1 46 06 30 75
Mail : infos@museedemontmartre.fr
Internet Site : www.museedemontmartre.fr
Description:
Dates :
Du 4 novembre 2008 au 3 mai 2009
Du mardi au dimanche de 11h à 18h

Tarif : 7 euros, tarif réduit 5,50 euros

A l'occasion des dix ans de la disparition du comédien, l'agence Arts' Talents et le Musée de Montmartre s'associent pour révéler les facettes méconnues d'un artiste aux talents multiples dans le cadre d'une exposition exceptionnelle. Parrainée par Francis Huster, cette rétrospective unique présentera à Paris plus de 1200 pièces pour la plupart inédites touchant au cinéma, à la littérature, au théâtre et aux arts plastiques. L'occasion de découvrir pour le grand public des œuvres exposées pour la toute première fois, regroupées par thèmes et mises en scène pour un véritable parcours initiatique parmi l'ensemble des salles du musée : costumes, dessins, correspondances, peintures, sculptures, terres cuites et souvenirs personnels de Jean Marais.

Le comédien, peintre, metteur en scène, créateur de costumes, décorateur et écrivain, fascinait pour ses talents et sa beauté sculpturale digne d'un marbre antique. Jean Marais habitait Montmartre et son appartement de la rue Norvins fut le rendez-vous de tous les artistes de la Butte. C'est donc tout naturellement le Musée de Montmartre qui lui rend hommage pour célébrer les dix ans de sa disparition avec une exposition dont le titre évoque l'un des films les plus célèbres de Jean Marais, L'Eternel retour de Jean Delanoy, version moderne de la légende de Tristan et Iseult. Francis Huster est le parrain de l'événement qui propose un parcours thématique dans la vie et l'œuvre de Jean Marais, présentant notamment et pour la première fois le costume brodé du roi de Peau d'âne, le masque de La Belle et la bête reconstitué sur les indications de Jean Marais, les premiers croquis d'adolescent du comédien, les esquisses de sa ligne de prêt à porter Jean Mara, le César d'Honneur reçu en 1980 ou sa correspondance avec Jean Cocteau.

Le musée dévoilera des pièces entrées dans l'histoire du 7ème Art français telles que le costume brodé porté par Jean Marais dans Peau d'Âne ou encore la reconstitution du masque de La Belle et la Bête. Les débuts du comédien seront aussi au programme à travers les clichés de ses premières séances d'essai tandis que la confirmation de son statut de star sera symbolisée par l'exposition de son César d'honneur reçu en 1980.

Au-delà du Jean Marais acteur, cette rétrospective lèvera un coin de voile sur le Jean Marais artiste avec notamment ses différentes sculptures, ses illustrations de contes pour enfants ainsi que ses différentes toiles. Dans le domaine de la vie privée, les visiteurs pourront découvrir la correspondance qu'il entretenait avec Jean Cocteau.

Voici quelques-uns des nombreux « trésors » que le grand public pourra découvrir dès le 4 novembre au Musée de Montmartre à Paris dans le cadre de l'exposition que l'agence Arts'Talents (fondée par Romain Leray et Didier Jovenet détenteurs de l'un des plus grands fonds européens de costumes et d'accessoires de cinéma) et le musée ont conjointement organisée à l'occasion des dix ans de la disparition de Jean Marais :
Le costume brodé du roi de PEAU D'ANE
Le masque de LA BELLE ET LA BETE reconstitué sur les indications de Jean Marais après le tournage
Les premiers croquis d'adolescent au trait incroyablement proche de celui de Jean Cocteau
Les clichés des premières séances d'essais professionnels
Les bronzes, toiles et aquarelles
Les esquisses de sa ligne de prêt à porter, baptisée «Jean Mora», lancée dans les années 70 et à la modernité étonnante
Les récompenses dont le César d'Honneur reçu en 1980
Les costumes, photographies et affiches de films et de théâtre
Les terres cuites et sculptures
Les illustrations de contes pour enfants
Les maquettes de décors
La correspondance avec Jean Cocteau...


Jean Marais, l'artiste

Acteur, il fut le plus ardent des caméléons. Artiste, il fut aussi le plus doué des touche-à-tout. «L'art m'attire, me fascine, j'aime m'en approcher. Je respecte l'artiste, j'aimerais lui ressembler, mais place trop haut l'art pour me croire artiste»1, s'empressait-il pourtant d'ajouter. Peinture, sculpture, dessin, et même stylisme, Jean Marais voguera toute sa vie au gré de ses envies et de ses passions.

Rattrapé par le cinéma alors qu'il se prédestinait à une carrière de peintre, Jean Marais n'abandonnera jamais pour autant ses crayons et ses pinceaux. Entre deux tournages, pendant ses loisirs, il se mettra devant son chevalet... Sa technique est digne des miniaturistes du Moyen Âge. Avec une habileté exceptionnelle et l'obsession de la belle ouvrage, il passera des heures, des jours, des semaines, parfois plusieurs mois pour réaliser une oeuvre. Picasso, qui souhaita acquérir ses créations, l'encouragea à consacrer plus de temps à cet art. Son réalisme pictural donnera naissance à un monde poétique, d'une grande sensibilité, s'inspirant de son quotidien, de sa vie et de l'environnement où la nature et les animaux occupent une place particulière.


Autoportrait peint en 1935. Jean Marais a 22 ans.
Huile sur bois.
© DR - Collection particulière - ARTS' TALENTS EDITIONS
(extrait de l'ouvrage qui sort le 4 novembre en librairie)

Le peintre complètera toujours le comédien. Mais pas seulement. En 1941, par goût esthétique prononcé, mais aussi par souci d'économie, il se mettra à dessiner des costumes et des décors. Il réalisera cette année-là ceux de Valse 1900 pour Jeannine Charrat et Roland Petit. Dix ans plus tard, Britannicus, à la Comédie-Française, sera une de ses plus belles créations. Il travaillera alors avec les ateliers de Robert Piguet, un des grands couturiers de l'époque. Pour la première fois dans la maison de Molière, un acteur assumera le jeu d'acteur, la mise en scène mais également la création des décors et des costumes. Il poursuivra avec La Machine infernale de Jean Cocteau en 1953, Pygmalion de George Bernard Shaw en 1955, L'Apprenti fakir avec George Reich en 1957, Le Disciple du diable adapté par Jean Cocteau, OEdipe-roi de Jean Cocteau en 1958, Cocteau-Marais en 1983 et Bacchus de Jean Cocteau en 1988.
Du costume de scène, il passera presque naturellement au costume de ville. Son élégance, que l'on résume trop facilement à du dandysme, lui donnera un jour l'envie de créer sa propre ligne de prêt-à-porter.
Il se lancera en 1970 sous le pseudonyme de Jean Mora. Un désir créatif influencé par trois personnalités d'exception: Coco Chanel, amie de Jean Cocteau; Christian Bérard, créateur de costumes, décorateur, magicien dans l'art du drapé, conseiller artistique qui habillera Jean Marais à de multiples occasions, comme Les Montres
sacrés, L'Aigle à deux têtes, La Belle et la Bête ou Orphée; enfin, son grand ami André Bardot, maître tailleur de l'après-guerre dont l'atelier de la rue La Boétie était couru du Tout-Paris. Il habillera Jean Marais à la ville comme à la scène notamment lors des différents galas de l'Union des Artistes où ses costumes d'une coupe parfaite feront sensation. L'homme vu par Jean Marais ? Ce sera une collection complète, comprenant plus de 50 pièces ainsi que des accessoires et des foulards.




Ces dessins, d'une extrême précision, sont aujourd'hui d'une modernité déconcertante: casquette à bout carré, sac-serviette, trench-coat croisé, pull daim et laine, blouson cintré, polo laine tricoté très fin, smoking blanc, costume de plage bouffant à l'orientale, gilet du soir en cuir...
Pour réaliser sa collection d'accessoires et en particulier ses foulards, il peindra des gouaches sur toile d'esprit arts primitifs, mêlant des couleurs très vives, chatoyantes à des motifs géométriques. Pour les ceintures et les boutons de manchettes, il jouera sur les anagrammes où l'on retrouve toujours le JM. Pourtant, malgré un grand lancement médiatique avec un défilé à l'hôtel Bristol, ces collections ne rencontreront pas le succès escompté.
Qu'importe, il va bientôt s'intéresser à un autre univers artistique.

A la fin des années 70, Jean Marais s'initie à la se lance dans ce qui sera la dernière passion créatrice de sa vie, la sculpture en terre cuite, qui sera aussi une histoire d'amitié. Grâce à un marchand de terre, il rencontre Jo Pasquali, potier, qui lui apprendra les rudiments du tournage. Et il se liera aussi à son épouse Nini Pasquali qui lui proposera d'ouvrir une galerie. C'est ainsi qu'il se mettra à tourner et à sculpter des oeuvres de toute nature, parmi lesquelles des pièces monumentales comme Le Passe-muraille dont la sculpture en bronze se trouve place Marcel-Aymé à Paris. Tignasse blanche, barbe chenue, yeux bleus délavés, il aurait dû interpréter sur scène, à la fin de sa vie, Rodin, avant que Bruno Nuytten ne s'empare du projet pour le cinéma. Drôle de clin d'oeil du destin!
«J'ai découvert la peinture à 10 ans, le stylisme à 50, la poterie à 60 et la sculpture à 73ans. On croirait à une blague», confiait-il dans un éclat de rire en 1992. Aujourd'hui, on se dispute ses oeuvres et on reconnaît l'incroyable palette de son talent. Un pied de nez du destin qui l'aurait beaucoup amusé...


Communiqué :
http://www.museedemontmartre.fr/images/marais_dp.pdf


Catalogue :
Edité par ARTS' TALENTS EDITIONS, un catalogue/livre d'art reprenant les oeuvres les plus rares et les pièces les plus marquantes de l'exposition JEAN MARAIS, L'ETERNEL RETOUR
accompagne l'événement.
Retraçant l'ensemble et la diversité de la carrière de Jean Marais, richement illustré de centaines de photographies et documents inédits, cet ouvrage est disponible en librairie à partir du 4 novembre 2008.
224 pages, 49 €
ISBN : 978-2-9532901-0-39782953290103


Exposition de Patrick Demarchelier "Images et Mode"
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
Horaires :
Du 27 septembre 2008 au 4 janvier 2009
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Fermé le lundi et jours fériés

Tarifs :
Entrée libre

Le Petit Palais donne carte blanche à Patrick Demarchelier, célèbre photographe de mode et de beauté, auteur de livres renommés de photos artistiques de personnalités et de mannequins, pour investir les salles des collections permanentes. Chaque automne, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille une exposition d'art contemporain. Cette année, la scénographie mêle les photographies de P. Demarchelier avec les collections permanentes, conférant aux unes et aux autres une résonance pleine de contrastes. Retrouvez ses fameuses photos aux côtés des stars du Petit Palais !

LA « DEMARCHELIER TOUCH »

Patrick Demarchelier a, par son style et son talent, inscrit son nom au Panthéon des photographes. Autodidacte, il est devenu l'un des plus grands photographes au monde de la mode et de la beauté.
La "Demarchelier touch" est une référence incontournable parmi les grands noms de la mode. Le 4 juin 2007 à New York, le prestigieux Council of Fashion Designers of America (CFDA), lui a décerné le "Eleanor Lambert Award", pour l'ensemble de sa prestigieuse carrière et «sa contribution unique au monde de la mode».

UN OEIL QUI SUBLIME LE NATUREL ET LA DIVERSITE

Patrick Demarchelier aime la spontanéité.
C'est au début d'une séance photo ou à sa fin que se déclenche le naturel du sujet.
Etat qu'aime tout particulièrement capter le photographe.
La « Demarchelier touch », c'est précisément cette spontanéité et la mise en lumière du côté optimiste de la personne qu'il photographie.
Sous le signe de la diversité et des contrastes, cette exposition traverse plusieurs décennies d'inspiration. Des photos de stars côtoient des photos d'anonymes...

 
Elephant. New York 1991

DES STARS DEVANT L'OBJECTIF

L'approche de Patrick Demarchelier pour réaliser des portraits de stars est identique à celle d'une « série mode » avec des mannequins.
La démarche du photographe est la même. "Sublimer le naturel, la spontanéité du sujet - qui intervient plutôt en début ou en fin de séance - et mettre en lumière le côté optimiste de la personne", confie-t-il d'une voix frêle.

L'autre caractéristique de sa démarche photographique est de ne jamais regarder en arrière. "Un photographe, c'est quelqu'un de fragile. On doit se renouveler tout le temps. Pour moi chaque travail est un nouveau challenge. Ce qui a été fait avant est oublié".

Robert de Niro, Tom Cruise, Paul Newman, Nicole Kidman, Julia Roberts, Elton John, Lenny Kravitz, Gianni Versace, Warren Beatty, Madonna, Quincy Jones, Oprah Winfrey, John Galliano, Jean Paul Gaultier, Marc Jacobs, Karl Lagerfeld, Ralph Lauren, Laura Bush, le Président Bill Clinton et son épouse, Ronald Reagan, etc..

Tous sont passés devant l'objectif de Patrick Demarchelier.

 
Keith Richards 2001

 
Tom Cruise 1999

 
Laetitia. New York 1997

Sollicité par la Princesse Diana en 1989, il accepte de venir la photographier avec un coiffeur et un maquilleur. A l'issue de cette rencontre, elle demande à Patrick Demarchelier de devenir son photographe personnel attitré.
Il devient ainsi le premier photographe officiel non britannique de la famille royale d'Angleterre.
Au-delà de ce statut privilégié, il restera surtout un ami très proche de Lady Diana jusqu'à sa disparition tragique.

 
Princess Diana. London 1990

PATRICK DEMARCHELIER
ITINÉRAIRE D'UN PASSIONNÉ

Issu d'un milieu modeste, Patrick Demarchelier naît en 1943 près de Paris.
Il passe son enfance au Havre auprès de sa mère et de ses quatre frères. Pour ses dix-sept ans, son beau-père lui offre un appareil « Kodak ».
Très vite à l'aise derrière l'objectif, il apprend à développer et retoucher les négatifs, commence par photographier des amis, puis des mariages...

LA MODE DE PARIS À NEW-YORK

Il travaille d'abord comme laborantin, pour une école de maintien où il réalise des books pour les jeunes femmes. Il perfectionne sa technique, forme son regard, et commence à trouver son « style ».
Il aborde la photographie de mode en étant assistant free-lance, photographe indépendant.
Son travail séduit Elle, Marie-Claire, 20 ans magazine, en France, en Italie et en Allemagne.
En 1975, il part pour New-York sans connaître un mot d'anglais. Initialement prévu pour rejoindre une petite amie - qui le quitte avant qu'il n'arrive - ce voyage fait redémarrer Patrick Demarchelier à zéro avant de le propulser dans la sphère des plus grands photographes.
Il apprend l'anglais dans la rue, à la télévision et démarre sa carrière internationale chez Glamour, chez Mademoiselle.
Ensuite, il enchaîne les séries de photos pour Vogue, son travail éditorial avec Harper's Baazar (Hearst Publications) en septembre 1992.
Une collaboration qui va durer 12 ans.
Son travail est vite reconnu et il ne tarde pas à réaliser les campagnes publicitaires internationales de clients prestigieux.

 
Nude. St. Barthelemy 1994

Dior, Louis Vuitton, Céline, Tag Heuer, Chanel, Yves Saint Laurent, Lacoste, Lancôme, Guerlain, Calvin Klein, Ralph Lauren, Versace, Giorgio Armani, Gianfranco Ferre, Anne Klein, Valentino, Prada, Gucci, Dolce & Gabbana, Salvatore Ferragamo, Donna Karan, Michael Kors, et bien d'autres...

Depuis 2004, il poursuit sur une nouvelle relation exclusive avec les éditions Condé Nast (Vogue, Glamour, Mademoiselle, etc).
Il compte des centaines de couvertures à son actif.

 

Le 23 novembre 2007, Patrick Demarchelier a été nommé au grade d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres par Madame Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, dans le cadre de la promotion exceptionnelle du cinquantenaire de cette prestigieuse décoration distinguant les plus grands artistes.

Qu'elles soient en couleur ou en noir et blanc, les photographies de P. Demarchelier savent capturer l'oeil. Il ne s'agit pas de ces photos de mode trop limpides que l'on feuillette sans jeter un regard. Ici, un simple geste, une attitude, un regard transperçant parviennent à établir un lien entre le sujet photographié et l'observateur.

Dans l'exposition, les "nuages "d'images" dialoguent par leur forme et leur style avec les peintures patrimoniales. Contraste entre la jeunesse et la beauté "photogénique" des sujets photographiés et celle des sujets peints. Pourant, ici ou là, les oeuvres reflètent un même humanisme.


Expositions :
1995 : Tony Shafrazi Gallery - New York (USA)
1996 : Festival de la photo de mode de Biarritz (France)
1997 : Exposing Elegance, Musée d'Art Contemporain de Monterrey (Mexique)
2000 : Forms, Pavillon d'Art Contemporain - Milan (Italie)

Bibliographie :
1996 : Patrick Demarchelier : Photographs - ed. Rizzoli
1997 : Exposing Elegance
2000 : Forms - ed. Rizzoli

Contributions diverses :
Des affiches de films : "James Bond : Die another day, Sex and the City, Bugsy,
Dick tracy, Mystic Pizza, etc...
Des couvertures de disques pour Britney Spears, Elton John, Janet Jackson, Quincy Jones, etc..

www.demarchelier.net

En 2004, ses photos glamour et sensuelles s'affichent pour le célèbre et très convoité calendrier Pirelli... qui le plébiscitera de nouveau pour l'édition 2008

 
Pirelli 2005

LA MISE EN SCENE AU PETIT PALAIS

« Lors de l'élaboration de cette exposition, notre intention principale a été de réussir à mélanger l'univers visuel de Patrick Demarchelier aux oeuvres permanentes de la collection du Petit Palais. La première étape fut de rassembler les tirages du photographe et de déterminer un moyen de les exposer au côté des oeuvres, en créant une logique de forme et de style.
Ce procédé est devenu peu à peu intuitif, par le biais des mélanges d'images s'est découvert un dialogue entre chaque tirage mais aussi entre les "nuages d'images" et les oeuvres.
Dans cet environnement visuel, notre désir est de célébrer les oppositions et contradictions qui apparaissent. Cette scénographie ne définit pas un ensemble narratif, mais plutôt harmonise un certain chaos et contraste évident. Ce mariage fait de multiples contrastes, unit le public dans une osmose visuelle contemporaine. »

Pascal Dangin
Creative Director

AUTOUR DE L'EXPOSITION

« Patrick Demarchelier, Images et Modes au Petit Palais» aux Editions Steidl
- Edition LUXE limitée - 150 exemplaires
- Edition Classique - 400 images
En vente au Petit Palais et en librairie

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=59021

Exposition d'Axël Kriloff "Rouilles - #3"
Location:
Galerie Kennory Kim
22, rue des Vertus
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 77 90 88
Mail : info@kennory-kim.com
Internet Site : www.kennory-kim.com
Description:
Exposition du 21 novembre au 27 décembre 2008
Vernissage vendredi 21 novembre à partir de 18h

Pour sa troisième exposition Axël Kriloff habite la galerie de nouvelles dimensions :

Fortement impressionné un jour, par l'observation des vestiges de plaques d'acier sur les murs d'une fonderie envahie par la végétation, il fut dès lors fasciné par la corrosion des matériaux contemporains. En gestation tout d'abord dans son imaginaire, puis à travers différentes expérimentations, avec le béton notamment, il mit finalement au point une technique utilisant la rouille.

Axël Kriloff guide l'œil du spectateur dans ses contrées oniriques, morceaux détachés d'univers flottants, lieux désaffectés où la présence humaine demeure lointaine, inexistante, étrangère. Le tableau constitue un voyage qui se prolonge au delà de ses limites physiques. La représentation interpénètre le monde extérieur dans un mouvement vibratoire, en pulsation, toujours lent, en absence de gravitation.

Dans ces propositions iconographiques, la ville règne, soumise elle aussi au mouvement continuel du temps, apparaît parfois dans des visions prophétiques sous la forme de ruines futuristes. Sur le seuil des possibles, la cité où le cœur bat, se corrode, oscille entre destruction et renaissance. L'urbanité fait face aux déserts, la masse à la poussière, dans un va et vient perpétuel du macroscopique au microscopique.

Exposition d'Axël Kriloff "Rouilles - #3"

Exposition "Jeff Koons Versailles"
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
du 10 septembre au 14 décembre 2008

Horaires: Jusqu'au 31 octobre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 18h30(dernière entrée à 18h00. A partir du 1er novembre, tous les jours sauf le lundi de 9h à 17h30(dernière entrée à 17h). Nocturnes le samedi (sauf le 13 septembre) de 18h30 à 22h00.

Prix du billet: adultes 13.5 euros, tarifs réduits 11 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans et pour tout le monde le 4 octobre pour Versailles Off.

Le site officiel Jeff Koons Versailles :
http://www.jeffkoonsversailles.com


"C'est un honneur de présenter des oeuvres contemporaines au sein du Château de Versailles. Versailles a toujours su ouvrir ses portes au public afin d'établir un dialogue avec la culture contemporaine. J'espère que la juxtaposition entre les créations actuelles - dont mon travail est emblématique - et l'architecture et les objets d'art de Versailles créera un échange stimulant pour le visiteur. En tous les cas, c'est un immense honneur pour moi." Jeff Koons

Né en 1955 à York en Pennsylvanie, Jeff Koons est sans conteste l'un des plus importants artistes vivants. Il est l'un des rares à avoir su dégager l'essentiel des courants avant-gardistes du siècle, notamment le Pop Art.

Jeff Koons, est un artiste complet dont la création englobe toutes les techniques artistiques : l'installation, la photographie, la peinture, la sculpture sur tous matériaux (bois, marbre, verre, inox), jusqu'à la création assistée par ordinateur. Loin d'être élitiste, Jeff Koons essaie de faire de l'art pour le plus grand nombre.

Koons travaille toujours avec le souci de "traiter de choses avec lesquelles tout le monde peut créer un lien".

Il s'approprie des objets et essaie de "comprendre pourquoi et comment des produits de consommation peuvent être glorifiés". Tout au long de sa carrière, il a utilisé toutes sortes d'articles populaires, d'abord des aspirateurs et des ustensiles électroménagers enfermés dans des caisses de plexiglas et éclairés très cliniquement de néons, puis des ballons de basket en suspension dans des aquariums (grâce à l'aide du Dr. Richard Feynman, Prix Nobel de Physique), puis des bibelots rococo, des souvenirs de bazar (lapins gonflables, bergères ou petits cochons en sucre, Michael Jackson en porcelaine...), enfin et surtout des jouets et des objets intimement liés à l'enfance.

Entre ses mains, les objets les plus courants dépassent le stade de la sérialité et du commun pour devenir de véritables icônes. Son "Inflatable Rabbit", ce lapin gonflable réalisé en inox en 1986, est aujourd'hui reconnu comme une oeuvre emblématique de la fin du XXe siècle. Jeff Koons symbolise une spectaculaire rencontre entre les concepts de Marcel Duchamp, l'aura médiatique de Andy Warhol, l'artisanat d'art et l'imagerie populaire.

L'iconographie qu'il utilise est un véritable catalogue de la culture populaire, non seulement américaine mais aussi mondiale. En modélisant des archétypes de cette culture, il nous confronte avec ce flux d'images dans lequel nous avons baigné depuis l'enfance.

Il cherche ainsi à provoquer chez le spectateur un sentiment d'unité et de synthèse et il y parvient formidablement bien. Son "Split-Rocker" en est à ce titre l'exacte illustration - une moitié Dino, une moitié Pony, tous deux issus de l'imagerie de l'enfance - et parle ainsi au subconscient de chacun.

"Jeff Koons Versailles" est un moment exceptionnel qui voit le château de Versailles renouer avec les artistes de son temps au cours d'une promenade qui fait (re)découvrir des lieux connus et méconnus du domaine.

S'il existe un lieu où il faut se risquer à créer une manifestation de notre époque et non un pastiche facile, tentation souvent préférée, c'est Versailles.

La création artistique contemporaine permet une autre perception de ce monument vivant, réalité toujours changeante, qui n'est pas un modèle figé d'une époque unique, d'ailleurs bien difficile à définir, mais, comme tout élément de notre patrimoine, le fruit d'une stratification complexe de regards et d'interventions, y compris contemporaines.

Elle contribue à briser un peu les clichés afférents à cet endroit qui se matérialisent par une pratique du lieu, parfois convenue et très concentrée.

Il s'agit d'offrir des points de vue nouveaux sur un site que tout le monde pense connaître en révélant ainsi sa complexité contemporaine, sa substance, son épaisseur enfouie sous l'habitude.

"Jeff Koons Versailles" est une promenade, un itinéraire, un parcours dans le "paysage-territoire" de Versailles.

Ce n'est pas une rétrospective exhaustive de l'oeuvre de l'artiste qui n'a étrangement jamais fait l'objet d'une exposition monographique dans un musée français.

Ses oeuvres partout reproduites vont enfin pouvoir être vues et appréciées comme oeuvres d'art qui sont d'ailleurs souvent des tours de force techniques, des chefs-d'oeuvre au sens propre du temps de la monarchie.

La manifestation présente quinze oeuvres majeures de l'artiste dans autant de pièces des Grands appartements selon le principe d'une seule oeuvre par salle et "Split Rocker" sur le Parterre de l'Orangerie.

Les pièces choisies témoignent de l'ensemble de la carrière de l'artiste des années 80 à aujourd'hui. Chaque sculpture, le medium de cette exposition, a été choisie avec l'artiste en rapport avec le décor, l'architecture et la fonction de cette enfilade la plus prestigieuse du patrimoine national, chef-d'oeuvre de l'art français.

Les allégories et autres mythes dialoguent avec les recherches pop de Jeff Koons dont les rapports avec le monde baroque ont été maintes fois soulignés.

Belle mise en abîme que l'installation temporaire des oeuvres d'un des artistes les plus populaires dans un des monuments les plus fréquentés du monde. C'est la question de l'in situ qui est sous-jacente à cette proposition. De nombreuses institutions culturelles ont tenté ces dernières années des confrontations entre le patrimoine historique et l'oeuvre contemporaine. La radicalité de cette exposition nous semble différente tant par le lieu choisi que par la systématisation du parcours. Echo, dialectique, opposition, contrepoint... Il ne nous appartient pas de trancher. Ce moment unique veut avant tout susciter la réflexion sur la contemporanéité de nos monuments et l'indispensable nécessité de la création de notre temps.

Notre-Dame de Paris, les Invalides, le Panthéon, le Louvre, Versailles, pour ne citer que quelques-uns des plus connus, sont de véritables mille-feuilles d'interventions, en leur temps contemporaines, à côté desquelles "Jeff Koons Versailles" est d'une échelle plus modeste. Pourtant à chaque fois les mêmes objectifs : ne jamais réduire à néant le caractère singulier de tout geste artistique et ne jamais patrimonialiser l'irréductible imaginaire du créateur.

Quelques principes qui nous ont guidé pour cette expérience unique qui ne dure que trois mois : éviter le piège de l'art contemporain "intégré" au monument historique ; (re)découvrir un lieu ; faire appel au savoir-faire des acteurs du domaine, notamment les jardiniers ; se réjouir de travailler avec un artiste vivant et des émotions, des échecs et des surprises qui en résultent ; donner du plaisir.

Faire confiance à l'un des meilleurs artistes de notre temps pour révéler un autre Versailles, un Versailles d'aujourd'hui, monument vivant sous l'angle de sa valeur d'usage, tel est le propos de cet événement.

Plaisirs des sens, au cours d'une marche, nouveau labyrinthe versaillais dont la seule finalité est de divertir, aux deux sens du terme, le promeneur, au delà des clichés. Une folie éphémère, un risque à prendre, car Versailles, autrefois "terrain d'expériences et laboratoire" multidisciplinaire des créations les plus audacieuses, notamment lors des fêtes, mérite ce regard artistique contemporain.
Elena Geuna et Laurent Le Bon, commissaires de l'exposition

Le Château de Versailles accueillera l'exposition "Jeff Koons Versailles" dans les appartements royaux et les jardins du château du 10 septembre 2008 au 14 décembre 2008.

Cette manifestation exceptionnelle présentera dix-sept oeuvres de Jeff Koons, dont celles qu'il a réalisées des années 1980 à nos jours, et qui l'ont rendu célèbre.

L'exposition s'intéresse particulièrement aux rapports intimes entre l'oeuvre et le cadre dans lequel elle s'inscrit. Les oeuvres ont été spécialement choisies pour s'harmoniser avec le cadre dans lequel elles vont être présentées, en l'occurrence les Grands appartements de "l'étage noble", composés des appartements du Roi et des appartements de la Reine.

Ceux-ci forment une suite de plusieurs pièces "en enfilade". Ces Grands appartements figurent parmi les plus prestigieux et les plus importants du Château puisqu'ils constituaient les appartements officiels du Roi Soleil, véritables chefs d'oeuvre de l'art et de l'architecture.

Les œuvres présentées dans cette exposition ont été sélectionnées in situ par Jeff Koons, afin de mettre en valeur une relation entre chaque oeuvre et le thème de la pièce, ou encore entre les caractéristiques de l'oeuvre et le décor intérieur et l'ameublement, comme le mobilier d'époque, les sculptures ou les peintures qui ornent les murs et les plafonds. Le travail de Koons crée une mise en abîme avec ces somptueux appartements royaux, témoignages extraordinaires de l'époque baroque. Ces œuvres sont symptomatiques du dialogue entre les recherches esthétiques de Jeff Koons et l'école baroque que l'artiste admire tout particulièrement.

"Rabbit", l'un des chefs d'oeuvre de Koons, sera exposé dans le Salon de l'Abondance : il s'agit de l'antichambre de l'ancien cabinet des curiosités.

Cette oeuvre est l'une des plus célèbres et des plus emblématiques créations de l'artiste. Elle témoigne d'une sensualité et d'une lucidité glaciale, à laquelle se mêlent désinvolture et abstraction symboliques. Dans les appartements de la Reine, "Large Vase of Flowers" (Grand vase de fleurs) est un hommage chatoyant à la Reine de France et au thème de la maternité car l'oeuvre sera présentée dans la pièce où les dauphins - princes héritiers de la couronne - sont nés.

L'oeuvre s'inspire également du Rococo, et tout particulièrement de Fragonard et de Boucher. "Lobster" (le Homard) trouvera sa place dans le Salon de Mars, dédié à la fois au dieu grec et à la planète. La forme colorée et le style de l'oeuvre sont inspirées des jouets gonflables pour piscine, mais le matériau utilisé par l'artiste - de l'aluminium polychrome - fait de cet objets du quotidien une oeuvre d'art inattendue. L'exposition se déroulera également dans les jardins du Château où une création majeure de l'artiste, "Split Rocker", sculpture réalisée avec plus de 100 000 fleurs, sera installée dans le Parterre de l'Orangerie.

Les fleurs sont un motif récurrent de l'oeuvre de Koons car elles symbolisent la vie et la grâce. L'oeuvre associe deux profils différents de jouet d'enfant - un cheval à bascule bleu et un dinosaure animé - et ces deux moitiés d'animaux sont articulées par une structure architecturale intérieure. A l'occasion de l'exposition, un catalogue illustré sera publié dans lequel les oeuvres seront reproduites in situ dans le cadre d'une installation exceptionnelle. Cette publication ouvrira plusieurs pistes de recherche et comprendra des essais critiques.

Les salles de l'exposition

Le Grand Appartement du Roi
Le Grand Appartement du Roi, plusieurs fois transformé, trouva son décor définitif entre 1671 et 1681 grâce aux travaux dirigés par Charles le Brun qui conçut une suite de salles dédiées aux planètes, gravitant autour d'Apollon, le dieu symbolisant le soleil (emblème de Louis XIV) dans la mythologie gréco-romaine. Il est composé de sept salons en enfilade qui s'ouvrent sur le Parterre du Nord, chaque salon ayant un usage particulier : buffets, jeux, danse, billard, à l'occasion des réceptions données par le Roi à la Cour. A partir de 1684, le Grand Appartement servit uniquement aux audiences et aux divertissements de la Cour, le Roi habitant les pièces qui donnent sur la Cour de Marbre.

La Galerie des Glaces
Le Salon de la Guerre forme avec la Galerie des Glaces (longueur : 73 m ; largeur : 10.50 m ; hauteur : 12.30 m) et avec le salon de la Paix un remarquable ensemble qui occupe toute la façade occidentale du Château. Face à la Grande Perspective des jardins. Sa réalisation (1678-1686) est due à l'architecte Jules Hardouin-Mansart et au peintre Charles le Brun. Les peintures de la voûte illustrent l'histoire de Louis XIV, depuis sa prise de pouvoir en 1661 jusqu'à la paix de Nimègue en 1678. La Galerie servait quotidiennement au passage du souverain vers la Chapelle ; c'était aussi un passage entre l'appartement du Roi et celui de la Reine. Enfin, la Galerie était utilisée pour les grandes réceptions, les mariages de la famille royale et les réceptions d'ambassade (le trône y était alors dressé).

L'Appartement de la Reine
L'Appartement de la Reine, aménagé en même temps que celui du Roi se compose de quatre pièces. Occupé successivement par chaque souverain (en dernier lieu par la Reine Marie-Antoinette) et par plusieurs dauphines, il a subi de nombreuses modifications, ce qui explique la variété des styles décoratifs que l'on peut opposer à l'unité du Grand Appartement du Roi.

Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"
Exposition "Jeff Koons Versailles"Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

Exposition "Jeff Koons Versailles"

08:00  
09:00  
10:00 [10:00] Inauguration de l'exposition "Le talent ne fait pas de différence"
Description:
Centre Ressources Théâtre Handicap - MDPH de Paris - 69, rue de la Victoire (9e)

Inauguration de l'exposition « Le talent ne fait pas de différence » organisée par Regard'en France Cie, en présence de Véronique Dubarry, adjointe chargée des personnes en situation de handicap

11:00 [11:45] Remise de la Légion d'honneur à Dominique Alba
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Salon Jean-Paul Laurens

12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:30] Remise des « Prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation
Location:
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75700 Paris 07 SP
M° La Tour-Maubourg, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 42 38 77
Mail : accueil-ma@invalides.org
Internet Site : www.invalides.org
Description:
Remise des « Prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation »

[17:30] Trophées des Victoires du Paysage
Location:
Muséum National d'Histoire Naturelle
36, rue Geoffroy Saint-Hilaire
57, rue Cuvier
2 rue Buffon
75005 Paris
M° Censier - Daubenton, Jussieu, Gare d'Austerlitz
France
Phone : +33 (0)1 40 79 56 01
Fax : +33 (0)1 40 79 54 48
Internet Site : www.mnhn.fr
Description:
Les trophées des Victoires du Paysage seront remis le 9 décembre 2008 au Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, sous la présidence et en la présence de Michel Barnier, Ministre de l'Agriculture et de la Pêche, et sous le parrainage de François de Mazières, Président de la Cité de l'architecture et du patrimoine.

Les Victoires du Paysage récompensent les maîtres d'ouvrage (entreprises, les particuliers et les collectivités publiques) qui ont fait appel aux professionnels du paysage : architectes paysagistes pour la conception, entreprises du paysage pour la mise en œuvre, et pépiniéristes pour la fourniture des végétaux.

En juillet dernier, le jury a présélectionné les espaces paysagers qui ont fait l'objet d'une visite durant l'été. Le 1er octobre, les jurés se sont réunis à Paris afin d'établir le palmarès dans chaque catégorie. Au final, 18 maîtres d'ouvrage se verront remettre un trophée d'or, d'argent ou de bronze lors de la soirée de remise des prix.

La soirée exceptionnelle de remise des trophées des Victoires du Paysage se déroulera le mardi 9 décembre a partir de 17h30 au grand amphithéâtre du jardin des plantes du muséum national d'histoire naturelle à Paris 5eme. La cérémonie sera suivie d'un cocktail dînatoire, dans la Grande Galerie de l'Evolution du Muséum national d'Histoire naturelle. Cet événement réunira près de 300 personnes, professionnels, élus, journalistes.

M. François de Mazières, parrain des Victoires du Paysage 2008

Président de la Cité de l'architecture et du patrimoine, et Maire de Versailles, François de Mazières a accepté d'être le parrain de ces premières Victoires du Paysage.

[17:30-20:00] Vernissage de Shuin NAITO : peinture
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Du 9 au 20 décembre 2008
Vernissage : le mardi 9 décembre 17h30 à 20h

Organisée par le CLAIR Paris

[17:45] Réception du Consistoire
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Réception du Consistoire


[18:00-21:00] 13ème édition des Sapins de Noël des Créateurs
Location:
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
7-11, avenue Albert de Mun
45, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 58 51 52 00
Fax : +33 (0)1 58 51 59 39
Mail : com@citechaillot.fr
Internet Site : www.citedelarchitecture.fr
Description:
L'association « Les Sapins de Noël des Créateurs », créée à l'initiative de Marie-Christiane Marek, fait appel chaque année aux plus grands noms de la mode, du design et de l'architecture, afin qu'ils créent des sapins uniques, vendus lors d'une vente aux enchères, sous la direction de Maître Pierre Blanchet.

L'argent recueilli est versé à une association travaillant dans le domaine de l'enfance et permet de financer une action précise et concrète.

Comme chaque année, l'association « Les Sapins de Noël des Créateurs » fera appel au talent et à la générosité des artistes.

Pour l'édition 2008, nous pouvons déjà compter à ce jour sur la présence de : Cacharel, Chantelle, Christian Ghion, Elie Saab, Francis Kurkdjian, Gucci, Hermès, India Mahdavi, Jean Paul Gaultier,
Kenzo, Louis Vuitton, Marithé et François Girbaud, Norman Foster, Paul Smith, Rena Dumas, Sonia Rykiel, Trussardi, Versace, Zaha Hadid...

Les dons recueillis lors de la vente aux enchères des sapins, qui aura lieu lors de la soirée inaugurale, seront reversés à l'association « Sol En Si ».
Association reconnue d'utilité publique, « Sol En Si » soutient et accompagne les enfants et leurs familles concernés par le VIH/SIDA en prenant en compte l'intégralité de la cellule familiale.

L'exposition « Les Sapins de Noël des Créateurs » fera l'objet d'une émission spéciale de 52 minutes co-présentée par Marie Christiane
Marek et Jean Paul Gaultier, produite par Paris Modes Productions et diffusée sur TV5Monde pendant les fêtes de fin d'année.

L'exposition « Les Sapins de Noël des Créateurs » sera présentée, sous forme de reportages, sur www.parismodes.tv et relayée par l'AFP TV au mois de décembre.

Luxurylimitededition.com

- communication & cie
19, rue le peletier
75009 Paris Fr
telephone + 33 1 44 83 97 38
fax + 33 1 53 34 06 38
mobile + 33 6 60 42 69 84
presse@comcie.com

beatrice manson
+ 33 6 62 70 18 88
beatrice@beatricemanson.com

christina mavridis
+ 33 6 03 85 04 31
christinamavridis@free.fr

christian lemoine de la salle
+ 33 6 08 56 23 91
christian.lemoine@hotmail.fr

Sol En Si
Corinne Licoppe
01 44 52 78 73
communication@solensi.org

Association Les sapins de Noël
des Créateurs
Laurent Chupin
Directeur de projet
06 13 79 46 13
l.chup@wanadoo.fr

>> communiqué

[18:00-21:00] Colloque: L'art contemporain, un phénomène de collection
Location:
Fondation d'entreprise Ricard
12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 30 88 00
Fax : +33 (0)1 40 06 90 78
Internet Site : www.fondation-entreprise-ricard.com
Description:
Différents acteurs du marché de l'art et du monde institutionnel de la Culture interviendront lors de cette rencontre organisée par les élèves de l'EAC et articulée autour de deux tables rondes : les tendances du marché français de l'art contemporain, et l'institutionnalisation des collections privées.

[18:00] Exposition de Jacques Pourcher
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
du 9 au 20 décembre

[18:00-20:30] Exposition de Melle LIN Hsin-I (Taiwan), photographie
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Espace Musique

du 10 au 14 décembre de 14h00 à 19h00
Vernissage le mardi 9 décembre de 18h00 à 20h30

[18:00-21:00] Les Pépins... présentent leurs petites manufactures...
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Exposition du 9 au 14 décembre 2008
mardi à jeudi 11h-19h30 vendredi et samedi 11h-21h dimanche 11h-18h
Vernissage mardi 9 Décembre à 18h

Des Créateurs solidaires dans leur démarche, des univers singuliers, des objets uniques fantaisistes et rigoureux, des prix d'atelier, le rendez-vous annuel des Pépins est une bouffée d'oxygène artistique et professionnelle.

Unis par un désir toujours grandissant de se confronter les uns aux autres, les Pépins décident cette année d'une scénographie novatrice, qui renforcera les juxtapositions d'oeuvres. Autour de la contrainte économique autant qu'esthétique d'utiliser le carton d'emballage et le bois, les designers de l'équipe mêleront les objets et les idées de chacun dans ce magasin provisoire idéal qui fait la force du collectif.

Les Pépins, ce sont des artisans et des designers, des stylistes et des graphistes, des free-lance et des intermittents, ce sont aussi des amis, réunis en association. Certains travaillent au sein d'ateliers communs, et tous se sont rencontrés à la sortie de leurs études en écoles d'art parisiennes (Arts Décoratifs, Arts Appliqués, ENSAAM, Ecole d'architecture Paris-Villette, Ecole de design textile F.Conte...).
Leur principe est d'investir un lieu d'exposition pendant une semaine une à deux fois par an afin de montrer leur travail au public et de proposer à la vente des pièces uniques et des petites séries à des prix très abordables. L'aventure a commencé en 2004 et ils ont appelé ça leurs Petites Manufactures.Des créateurs solidaires dans leur démarche, des univers singuliers, des objets uniques fantaisistes et rigoureux, des prix d'atelier, le rendez-vous annuel des Pépins est une bouffée d'oxygène artistique et professionnelle à ne pas manquer !

Jusqu'au dimanche 15 décembre 2008, les Pépins présentent la nouvelle édition de leurs Petites Manufactures à l'Espace Beaurepaire. Unis par un désir toujours grandissant de se confronter les uns aux autres, les Pépins décident cette année d'une scénographie novatrice, qui renforcera les juxtapositions d'œuvres. Autour de la contrainte économique autant qu'esthétique d'utiliser le carton d'emballage et le bois, les designers de l'équipe mêleront les objets et les idées de chacun dans ce magasin provisoire idéal qui fait la force du collectif. Les Pépins, ce sont des artisans et des designers, des stylistes et des graphistes, des free-lance et des intermittents, ce sont aussi des amis, réunis en association. Certains travaillent au sein d'ateliers communs, et tous se sont rencontrés à la sortie de leurs études en écoles d'art parisiennes. Leur principe est d'investir un lieu d'exposition pendant une semaine une à deux fois par an afin de montrer leur travail au public et de proposer à la vente des pièces uniques et des petites séries à des prix très abordables. L'aventure a commencé en 2004 et ils ont appelé ça leurs Petites Manufactures. Des créateurs solidaires dans leur démarche, des univers singuliers, des objets uniques fantaisistes et rigoureux, des prix d'atelier, le rendez-vous annuel des Pépins est une bouffée d'oxygène artistique et professionnelle à ne pas manquer ! Avec Lyndie Dourthe [ http://lyndiedourthe.monsite.wanadoo.fr] pour des bijoux de textile et papier, Francine Triboulet [www.lecarredatelier.fr] pour de la céramique, Mélodie Baschet & Celine Devisme [http://melobaschet.blogspot.com] pour des dessins & accessoires, La Reine Dagobert [www.lareinedagobert.com] pour des fétiches textiles, udiolo [http://studio.lo.neuf.fr] pour du design d'objets, Liouba [www.lamaisondeliouba.com] pour du textile baby, Amélie Gagnot [http://levetementpoeme.canalblog.com] pour des habits précieux, Aurore Thibout [www.aurorethibout.com] pour des vêtements mémoire, Titiche Sainte S [www.titichesaintes.com] pour des parures de tête, ainsi que Paillette (accessoires et luminaires), BuroZero (lampes & meubles mutants), Alice Laroche & Caroline De Tugny (objets & motifs), Magalie Grondin (accessoires caoutchoutés) et Julie Archer (accessoires de laine bouillie).

>> communiqué

[18:00-21:00] Vernissage d'Anne Van der Linden
Location:
Publico
Librairie du Monde libertaire
145, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles-du-Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 48 05 34 08
Internet Site : www.librairie-publico.com
Description:
Peintures & Dessins

à partir du Mercredi 10 décembre 2008
Vernissage le mardi 9 décembre 2008 à partir de 18h

[18:00-21:00] Vernissage de Frédéric Barrau "Aquanautes et Métalliques"
Location:
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Espace Reverdy
200, avenue de la République
8, rue Anatole France
Université Paris X, bâtiment L, rez-de-chaussée
92001 Nanterre
M° RER A Nanterre - Université
France
Phone : +33 (0)1 40 97 56 56
Fax : +33 (0)1 40 97 47 20
Mail : affaires.culturelles@u-paris10.fr
Internet Site : www.u-paris10.fr
Description:
du 9 au 19 décembre 2008 de 10 à 18h
Vernissage le mardi 9 décembre 18h

Cette exposition présente des peintures qui se veulent un point de départ au vagabondage de l'imaginaire du spectateur en tant que "recréateur" et interpréte des pièces présentées.

http://fredericbarrau.free.fr

[18:00-20:30] Vernissage de Hiroshi Harada, Takahisa Kamiya, Prasanta Kalita
Location:
Galerie Akié Arichi
26, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)9 51 46 51 14
Fax : +33 (0)1 40 27 94 88
Mail : galeriearichi@hotmail.com
Internet Site : www.galeriearichi.com
Description:
du 10 décembre au 24 janvier
du mardi au samedi de 14h30 à 19h

Hiroshi Harada
Takahisa Kamiya
Prasanta Kalita

[18:00-21:00] Vernissage de Régina Gimenez
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
SIGNATURE DE SA PREMIERE MONOGRAPHIE

Du 9 décembre au 20 décembre 2008

Régina Gimenez est une des artistes les plus réputées de la scène catalane et espagnole, et bénéficie d'une représentation régulière en Europe, et bientôt aux Etats-Unis.

Depuis plus de 15 ans, elle construit une œuvre cohérente et forte, tant au travers de ses thèmes que de sa matière.

Il était temps de faire un bilan de ces importantes années de création par une monographie, comprenant 100 illustrations et 3 nouveaux textes écrits par des critiques Espagnols. L'exposition présentera des oeuvres récentes de Régina Gimenez.

[18:00-21:00] vernissage collectif à la galerie Thuillier "Salon de décembre"
Location:
Galerie Thuillier
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 33 24
Mobile : +33 (0)6 12 80 88 36
Fax : +33 (0)1 42 77 33 24
Mail : galeriethuillier@wanadoo.fr
Internet Site : galeriethuillier.free.fr
Description:
Du 05 AU 18 DECEMBRE 2008
Vernissage mardi 09 DECEMBRE 18h à 21h

avec :
DEGROISELLE
MARION
Guylaine Déry
Vally Saunier
Samantha Schmitt

[18:30-20:00] Allan Vermeer vous présente son premier roman
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Restaurant "Le Sévigné"
15, rue du Parc Royal
15 rue Payenne
Paris 3e
métro Saint-Paul

Histoire de cœur, "La chair et les pépins" est une quête de l'Amour avec un grand A, avec son lot d'embuches et de remises en question...Roman croustillant et frais, il se lit comme on écoute un air de Paris.

Séances rencontres et dédicaces à l'occasion de la sortie du premier roman d'Allan Vermeer

Téléphone : 0145284525
Mail : contact@palmares-prod.com
Site : http://www.lachairetlespepins.com

[18:30] Conférence sur le thème "Protéger votre épargne face à la crise"
Description:
Immeuble BNP Paribas - 5 avenue Kléber - 75016 Paris

par Cortal Consors SELECT

toutes les opportunités de la gestion privée pour prendre les bonnes décisions

Contact : Véronique Toxé au 01 44 21 72 24 ou veronique.toxe@cortalconsors.fr

Programme :
18h30 Accueil
19h00 Conférence
20h00 Cocktail


[18:30-21:00] Netvibes Cocktail Party
Description:
Le 25 Est - 10, Place de la Bataille de Stalingrad - 75010 Paris - M° Stalingrad

Netvibes sera présent au salon LeWeb'08 se tenant la semaine prochaine à Paris. En marge de cet événement, nous sommes heureux d'organiser un apéro/cocktail le 9 Décembre en début de soirée.

Pour assister à la réception, vous avez juste besoin de votre accréditation LeWeb'08 ou d'une invitation. Nous pourrons accueillir jusqu'à 300 invités.

L'événement aura lieu au bar Le 25° Est, de 18h30 à 21h00. L'endroit est situé à seulement 10 minutes de marche du "104", et a proximité du métro ligne 2 (station Jaurès) qui vous permettra de vous rendre facilement à la soirée LeWeb'08 après notre réception.

[18:30-21:00] Vernissage de Cengiz Capanoglu et Nicole Charton
Location:
Centre d'animation Maurice Ravel
La Ligue de l'Enseignement
6, avenue Maurice Ravel
75012 Paris
M° T3a Montempoivre, Porte de Vincennes, Bel-Air, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 44 75 60 14
Fax : +33 (0)1 43 44 45 30
Mail : gcapelle@laligue.org
Internet Site : www.animravel.fr
Description:
Cengiz CAPANOGLU (peinture)
Du 9 au 20 décembre 2008
Vernissage Mardi 9 Décembre à partir de 18h30
"La palette errante"
Cengiz APANOGLU fait passer sa sensibilité et ses émotions par l'aquarelle, en parcourant son pays natal et la France. Il nous fait partager sa passion pour la lumière, le mouvement et la nature à travers ses paysages colorés et lumineux.

Nicole CHARTON (peinture, dessin)
Du 9 au 20 décembre 2008
Vernissage Mardi 9 Décembre à partir de 18h30
"INSTANTS"
Nicole CHARTON, qui a longtemps exercé et enseigné l'expression corporelle et les activités associées au corps est, par essence, attentive aux mouvements des humains autant que des choses qui nous entourent, à ce qu'ils révèlent et projettent dans notre regard.Après avoir pratiqué la poterie, la céramique, le modelage, la peinture à l'huile et le modèle vivant auprès des peintres Claude LEBOUL et Gérard DARAN, c'est avec l'aquarelle que Nicole CHARTON préfère s'exprimer aujourd'hui. Elle s'est formée à cette technique auprès de spécialistes tels que Jean-Louis MORELLE ou Ewa KARPNSKA dont les œuvres, qu'elle admire, sont particulièrement en phase avec sa sensibilité.

[18:30-22:30] Vernissage de l'exposition "Hospitalités 2008"
Location:
Espace Synesthésie
15, rue Denfert-Rochereau
93200 Saint-Denis
M° Saint-Denis - Porte de Paris
France
Phone : +33 (0)1 42 71 95 67
Fax : +33 (0)1 42 71 95 67
Internet Site : www.synesthesie.com
Description:
Vernissage le mardi 9 décembre à 18h30
jusqu'au 20 décembre

Synesthésie a le plaisir de vous inviter à vous joindre autour d'un juleglogg pour découvrir l'exposition Hospitalités 2008 (28 vidéos brèves) + 1 trailer + sa vitrine de noel

Quand BUP nous offre de participer à son univers de consommation, la vie devient comme un grand jeu vidéo. Nicolas Boone et Johann Van Aerden invitent plusieurs avatars à se rencontrer dans un espace de Second Life et à interagir ensemble selon un synopsis qu'ils ont écrit ensemble. Cette œuvre acide amplifie jusqu'à l'absurde les clichés de la convivialité festive et les stéréotypes de l'univers multimédia. Cette fête inquiétante de personnages dociles et parfaitement coordonnées nous incite à ne pas mollir sur ce qui fonde les vraies valeurs de l'hospitalité.

Hospitalités 2008
Un programme composé de 28 vidéos brèves qui forment, ainsi réunies, une image de ce que le mot « hospitalité » représente pour les 28 lieux d'art contemporain qui composent le réseau tram art contemporain Paris/Ile-de-France. Certaines de ces œuvres ont été produites spécifiquement tel le titre Meta Bup your world your imagination de Nicolas Boone et Johann Van Aerden qui est proposé par Synesthésie.

Avec des œuvres de :
Grace Ndiritu, Marion Bocquet-Appel, Giasco Bertoli, Ilanit Illouz, Marie Preston, Seulgi Lee, A Constructed World, Jan Kopp, Régis Perray, Lydie Jean-Dit-Pannel, Dominique Petitgand, Stéphane Pichard, Marie-Jeanne Hoffner, Lionel Monier, Eva Keil, Denis Savary, Katinka Bock, Daniela Franco, Diego Sarramon, Edouard Sautai, Bertille Bak, Vincent Meessen & Adam Leech, Kimsooja, Kolkoz, Delphine Kreuter, Anne Deguelle, Charlotte Moth, Nicolas Boone & Johann Van Aerden

Elaboré à partir des propositions des 28 lieux d'art contemporain qui composent le réseau tram, ce programme vidéo renouvelle l'événement Hospitalités inauguré en 2007 et qui s'était déployé sous la forme d'expositions, de performances et de rencontres indépendantes.

« Il vient ainsi prolonger cette expérience fédératrice et les réflexions qu'elle a initiées à travers la présentation au public cette année d'un objet commun. Le titre de l'événement correspond en premier lieu aux principes d'accueil des artistes et du public que partage l'ensemble des membres du réseau. Il énonce aussi une notion - l'hospitalité - qu'il paraissait particulièrement opportun de considérer à nouveau.
Parfois désuète aux yeux de l'Occident parce qu'elle était hier devoir sacré puis obligation religieuse, l'hospitalité n'en demeure pas moins en prise aujourd'hui avec les règles, les rites et les lois qui organisent notre rapport à l'autre, autrement dit au monde, que ce soit au sein de la sphère privée ou à l'échelle d'une société, et que l'art interroge à travers chacune de ses représentations.
C'est précisément par le prisme d'un ensemble d'oeuvres -des films courts de moins de huit minutes parce que mis bout à bout ils devaient constituer une durée acceptable pour le regardeur - qu'Hospitalités 2008 propose d'observer cette relation, à la fois source de conflits mais aussi de richesses, d'ouverture sur le monde. Certaines de ces oeuvres ont été réalisées et produites spécifiquement, d'autres, déjà existantes, ont été repérées ou choisies pour l'occasion. Réunies ici, elles font également apparaître une image de tram et de la diversité des choix artistiques du réseau. »Yvane Chapuis et Caroline Coll-Seror, coprésidentes

Commissaire : Anne-Marie Morice

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Mutations"
Location:
Les Ateliers de Paris
Création - Innovation
30, rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 44 73 83 50
Fax : +33 (0)1 44 73 83 56
Mail : ateliersdeparisddee@paris.fr
Internet Site : www.ateliersdeparis.com
Description:
Exposition présentée du 9 décembre au 31 janvier 2009

On dit que l'histoire est un perpétuel recommencement. La création est, elle, toujours en mouvement, curieuse d'avancées, de surprises qui s'imposent comme des évidences. Le propos de « Mutations » est d'offrir au visiteur des objets et des matières en transformation. La céramique se fait minérale ou organique avec les créations de Béatrice Bruneteau et Claire Lindner. Le mobilier est revisité par Sam Baron qui fait de nouvelles propositions à partir du mobilier de style. La broderie et les bijoux imitent la nature à l'aide du silicone sous les doigts de Tzuri Gueta et Victoria Darolti. Le vêtement devient sculpture et les bijoux passent facilement du papier à l'argent.
Pièces uniques, éditions insolites, ces objets surprennent et séduisent en mêlant poésie et innovation.

Les créateurs :
Sam Baron, designer, Clara Breen, créatrice de bijoux, Béatrice Bruneteau, céramiste, Victoria Darolit, brodeuse, Domi, designers (Grégory Marion et Laurianne Lopez), Milène Guermont, designer, Tzuri Gueta, créateur d'accessoires de mode, Constance Guisset, designer, Marie Labarelle, créatrice de vêtements, Claire Lindner, céramiste, Nelly Saunier, plumassière.

Exposition ouverte du mardi au samedi de 13h à 19h. Entrée libre
Fermeture exceptionnelle les 26 et 27 décembre et les 2 et 3 janvier.



[19:00-22:00] Cérémonie de remise des Grands Prix Sacem 2008
Location:
Sacem
Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique
225, avenue Charles de Gaulle
2, rue du Général Lanrezac
92528 Neuilly-sur-Seine Cedex
M° Pont de Neuilly
France
Phone : +33 (0)1 47 15 47 15
Internet Site : www.sacem.fr
Description:
Muriel Robin et Alain Bashung, grands prix de la Sacem

L'humoriste Muriel Robin et le chanteur-compositeur Alain Bashung sont les lauréats de deux des grands prix 2008 de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Muriel Robin remporte le grand prix de l'humour, Alain Bashung celui de la chanson française comme créateur et interprète.
Parmi les autres lauréats, on relève la présence du compositeur Alexandre Desplat (Grand prix de la musique pour l'audiovisuel), Jean-Pierre Spièro (Grand prix de l'auteur-réalisateur de l'audiovisuel), Ludovic Janvier (Grand prix des poètes), Salif Keita (Grand prix des musiques du monde et traditionnelles), Jean-Claude Vannier (Grand prix de la chanson française comme créateur-compositeur), Patrick Burgan (Grand prix de la musique symphonique), Louis Sclavis (Grand prix du jazz)...
Les grands prix seront remis aux lauréats le 9 décembre.

[19:00] Vernissage VIP de Lorieux "Isabelle Adjani"
Location:
Carré Rive Droite
Quartier de l'Elysée
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Mail : contact@francoisleage.com
Internet Site : www.art-rivedroite.com
Description:
galerie Ariane Dandois - 92, rue du faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris

Du 10 au 25 décembre

http://isabelleadjani.blogspot.com

[19:00-21:00] Vernissage de Philippe Garel "Mieux vaut en rire"
Location:
La Réserve d'area
50, rue d'Hauteville
Fond de cour - 2ème étage
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Phone : +33 (0)1 45 23 31 52
Fax : +33 (0)1 45 23 37 80
Mail : area.paris@wanadoo.fr, areavolta@gmail.com
Internet Site : www.lareserveparis.com
Description:
du 10 décembre au 31 janvier
Vernissage le mardi 9 décembre

Présentation de sa monographie "Un luxe de pénurie" aux éditions area

L'exposition de Philippe Garel, Mieux vaut en rire, présente trois ensembles majeurs de son travail : les Rires, les Emblèmes et les Panoramatomiques. Ces oeuvres sont exposées pour la première fois : sculptures, pastels, dessins et peintures.
Philippe Garel joue avec les reflets, les proportions, les aperçus et les angles de vue ce qui provoque l'étonnement et exerce une attraction magnétique.
L'artiste a une démarche singulière et pour autant que son travail semble "réaliste", il procède d'une démarche où l'invention est maîtresse : il crée ses oeuvres suivant des étapes précises : façonnage de modèles, construction d'un scénario, fabrication de ses outils, mises en scènes, jeux d'ombres et de lumières colorées, défiant ainsi les contraintes techniques.
Pour autant que ses oeuvres apparaissent comme observées, elles sont toutes le produit de son imagination.
Philippe Garel entretient un rapport singulier avec ses objets, dessins et sculptures qu'il garde dans l'ombre de son atelier. Il ne les offre au regard que lorsqu'il juge le moment opportun.
Il est sensible à l'ombre et au secret qui lui permettent de développer à tout moment le travail entrepris. Son oeuvre est sans cesse en transformation. Il se dégage de son parcours l'impression d'une totale indépendance, il est toujours le maître de son oeuvre.

[19:30-21:30] Vernissage d'Anne Chedeau, Dominique Forest et Amylee
Location:
Galerie 3F
58, rue des Trois Frères
75018 Paris
M° Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 43 20 32 26
Mobile : +33 (0)6 63 22 48 68
Mail : jmf@galerie3f.fr
Internet Site : www.galerie3f.fr
Description:
Anne CHEDEAU, Dominique FOREST et Amylee, 3 filles, 3 créatrices, 3 univers

Du 8 au 14 décembre
tous les jours (dimanche inclus) de 10h à 20h

A découvrir sur place : des bijoux contemporains en argent, des créations fun en céramique et des tableaux Pop'Glam.

Des créations qui vous donneront des idées plein la tête pour les Fêtes !!

Anne CHEDEAU
http://www.annechedeau.com

Amylee
http://www.amyleeartdesign.com

Dominique FOREST
http://www.dominique-forest.odexpo.com




[20:00-23:00] Avant-première du film "Largo Winch"
Location:
Cinéma Gaumont Opéra
Gaumont Capucines - ex Paramount Opéra
2, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra, Chaussée d'Antin - La Fayette
France
Internet Site : www.paramount.fr
Description:
After au InterContinental Le Grand Hôtel de Paris

[20:00] FÊTE DE LA SAINTE LUCIE
Location:
Maison Internationale de la Cité Universitaire
17, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 43 13 66 80
Fax : +33 (0)1 43 13 66 70
Mail : maisoninternationale@ciup.fr
Internet Site : www.ciup.fr
Description:
Cortège de chants et de lumière à la Maison Internationale

Cortège de chants et de lumière présenté par la chorale de l'Eglise Suédoise sous la direction de Agneta SÖDERSTEN. Glögg et biscuits traditionnels. Collaboration entre la Maison des Etudiants Suédois, l'Eglise Suédoise, le Restaurant et la Maison Internationale.

Cortège à 20h00 et dégustation de glögg et biscuits après les chants.

[20:00] Remise des Bourses de talent 2008 de la Fondation Jean-Luc Lagardère
Location:
Théâtre du Châtelet
1, place du Châtelet
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 28 28 00
Fax : +33 (0)1 40 28 29 01
Mail : relations-publiques@chatelet-theatre.com
Internet Site : www.chatelet-theatre.com
Description:
Remise des Bourses de talent 2008 de la Fondation Jean-Luc Lagardère






[22:00-23:55] LeWeb'08 Party with MySpace.com
Location:
Palais Maillot
anciennement Palais M
2, place de la Porte Maillot
Palais des Congrès de Paris
75017 Paris
M° Porte Maillot
France
Phone : +33 (0)1 58 56 20 55
Internet Site : www.palaismaillot.fr
Description:
LeWeb'08 Party with MySpace.com

[22:30-23:55] MIXTE MAGAZINE PARTY
Location:
Chacha Club
Mona Lisa
47, rue Berger
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 40 13 12 12
Mail : chacha@chachaclub.fr
Internet Site : www.chachaclub.fr
Description:
Warm up de Benjamin Diamond + Surprises pour la suite aux platines...

Open bar champagne de 22h30 a Minuit !

http://agenda.germainpire.info/redirect.php?link_id=7

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés