Sunday, May 17, 2009
Public Access


Category:
Category: All

17
May 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Portes Ouvertes des Ateliers d'artistes de Belleville, 20e édition, "Peau"
Description:
Belleville

les 15, 16, 17 et 18 mai de 14 à 21h.

250 artistes et leurs invités ouvrent exceptionnellement leurs ateliers, plus de 130 lieux de création situés au carrefour des 20e, 19e, 10e et 11e arrondissements.
De nombreuses manifestations artistiques sont proposées; un programme "peau" inclut notamment expositions, projections, installations d'artistes, jeu de piste, performances...

Pendant la manifestation, vous trouverez informations, documentation et plans dans les deux points d'accueil :
Galerie des AAB : 32 rue de la Mare, 75020 Paris (M° Couronnes ou Pyrénées)
CFDT : 2 Bd de la Villette 75019 (M° Belleville)


[Cannes] 62ème Festival International du Film de Cannes 2009
Description:
Festival International du Film de Cannes 2009

Le Festival de Cannes, autrefois appelé Festival international du film, a été créé en 1946. C'est le Festival du cinéma le plus attendu et le plus médiatisé dans le monde. Pour cette 62ème édition, l'événement aura lieu du 13 au 24 mai.

Cette année, c'est l'actrice française Isabelle Huppert qui présidera le jury de ce 62e Festival de Cannes.

Pour cette nouvelle édition, parmi les 4272 films reçus, ont été retenu 56 longs métrages représentant 32 pays de productions différents (20 films en Compétition, 19 films à Un Certain Regard), 49 premières mondiales et 6 premiers films.
La présélection a également permis de proposer 26 courts métrages (9 en Compétition, 17 à la Cinéfondation), représentants 19 pays.

>> Private parties, soirées, events and photos at the 2009 FIF Cannes

Film d'ouverture
Là-haut de Pete Docter et Bob Peterson

Films en compétition du Festival
A l'origine de Xavier Giannoli
Anti-Christ de Lars von Trier
Bright Star de Jane Campion
Etreintes brisées de Pedro Almodovar
Fish Tank d'Andrea Arnold
Inglourious Basterds de Quentin Tarantino
Looking for Eric de Ken Loach
Le ruban blanc de Michael Haneke
Les herbes folles d'Alain Resnais
Kinatay de Brillante Mendoza
Map of the Sound of Tokyo d'Isabel Coixet
Nuit d'ivresse printanière de Lou Ye
Soudain le vide de Gaspar Noé
Taking Woodstock d'Ang Lee
The Times That Remains d'Elia Suleiman
Thirst, ceci est mon sang… de Park Chan Wook
Un prophète de Jacques Audiard
Vengeances de Johnnie To
Vincere de Marco Bellochio
Visages de Tsai Ming-Liang

Films hors compétition
Agora d'Alejandro Amenabar
The Imaginarium of Doctor Parnassus de Terry Gilliam
Jusqu'en enfer de Sam Raimi
Panique au village de Vincent Patar et Stéphane Aubier

Film de clôture
Coco Chanel et Igor Stravinsky de Jan Kounen


du 13 au 24 mai 2009

http://www.festival-cannes.fr


11ème édition - Art Saint-Germain-des-Prés
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Durant quatre jours les galeries du quartier de Saint-Germain-des-Près sont en fête. C'est le moment de prendre le temps de flâner dans les galeries. Jusqu'au 17 mai : Art contemporain, photographies, art premier, art décoratifs, grands créateurs de meubles du XXe siècle… sont au rendez-vous.

Voici la liste des galeries partenaires sur les site Art Saint Germain-des-Prés :
http://www.artsaintgermaindespres.com/galeries.php


Fête nationale de Norvège
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'indépendance et victoire du constitutionnalisme

Syttende mai ou Grunnlovsdagen : Déclaration d'indépendance de la Norvège et victoire du constitutionnalisme.

En raison de l'alliance contractée par le royaume dano-norvégien avec Napoléon, les puissances coalisées victorieuses cèdent la Norvège à la Suède en 1814. En réaction, une Convention nationale se réunit à Eidsvoll dans l'Akershus : elle déclare l'indépendance du royaume de Norvège et adopte une constitution (c'est la constitution écrite la plus ancienne encore en vigueur en Europe), avant de désigner comme roi le prince danois Christian-Frédéric, le 17 mai 1814. Un compromis est finalement trouvé, et fait de la Norvège un royaume distinct, mais en union personnelle avec celui de Suède.

Fête du Pain
Location:
Parvis de Notre-Dame de Paris
Paris Notre-Dame - Place Jean-Paul II
75004 Paris
M° Cité, Saint-Michel, Hôtel de Ville, Châtelet, Maubert - Mutualité
France
Description:
du 11 au 17 mai

http://www.fetedupain.com

à Paris :
http://www.fetedupain.com/formulaires/affichage.php?dep=75


Exposition "Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage"
Location:
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 Giverny
M° Gare SNCF Vernon
France
Phone : +33 (0)2 32 51 94 65
Fax : +33 (0)2 32 51 94 67
Internet Site : www.mdig.fr
Description:
1er mai – 15 août 2009

Commissariat : Marina Ferretti Bocquillon

Le groupe impressionniste se disloque progressivement au cours des années 1880 et ses membres travaillent désormais isolés les uns des autres. L'apparente spontanéité qui avait caractérisé leurs travaux laisse place à un travail beaucoup plus médité et complexe. Après des années difficiles, la carrière de Claude Monet prend un cours favorable quand il s'installe en 1883 à Giverny. C'est alors qu'il commence à connaître un succès réel, et qu'il est reconnu comme un des peintres majeurs de son époque. Pour lui, une nouvelle vie commence et elle s'accompagne d'un renouvellement profond de son travail. Après avoir été l'initiateur de l'impressionnisme, la révolution picturale la plus significative du XIXe, Monet devient un des plus grands peintres français du XXe siècle et le jardin de Giverny est au coeur de cette évolution. En inventant un motif qu'il peindra par la suite, l'artiste inverse en effet la démarche traditionnelle du peintre paysagiste.
L'exposition s'organisera en trois sections, elle comportera une trentaine d'oeuvres peintes, des photographies et documents d'archives. Entièrement consacrée au jardin de Giverny, elle mettra en évidence cette phase essentielle du parcours artistique de Claude Monet. Des oeuvres remarquables seront présentées, dont certaines jamais exposées.
Cette exposition bénéficie de prêts exceptionnels du musée d'Orsay et du musée Marmottan Monet.

1. L'invention d'un paysage (1883‐1904)
À Giverny pour la première fois, Claude Monet, qui a toujours aimé et peint la nature et les jardins, a l'occasion d'en dessiner lui‐même les contours. Dans le Clos normand original, il organise des parterres d'une profusion florale inouïe. Il crée ensuite de toutes pièces un fascinant jardin d'eau où la nature et son reflet se mêlent inextricablement. L'élaboration en est lente et laborieuse : elle nécessite des acquisitions de terrains et des démarches administratives contraignantes.
Ces transformations durent près de vingt ans ‐ de 1883 à 1904 ‐ et l'artiste modifiera encore les contours de l'étang en 1910.
Au cours de cette période, Monet peint ses premières séries, les Peupliers, les Meules, les Cathédrales, les Matinées sur la Seine, aux environs de sa maison. Il voyage aussi pour trouver de nouveaux motifs : notamment à Bordighera, en Norvège, en Hollande ou à Londres. Mais, à l'exception d'un petit nombre d'oeuvres peintes entre 1887 et 1897, il n'explore pas encore les possibilités picturales du jardin. Son élaboration sera donc évoquée, étape par étape, par des photographies, des lettres et des documents d'archives mis en scène.

2. Monet peintre du XXe siècle (1899‐1926)
Tout change au tournant du siècle. En 1899, Monet commence à peindre le jardin de Giverny qui devient rapidement son motif de prédilection. Les formats, ronds, carrés, allongés, sont de plus en plus variés et de plus en plus grands. Les compositions, souvent défocalisées, sont moins lisibles. Progressivement, Monet invente un nouveau langage pictural ; il travaille désormais avec lenteur et difficulté comme en témoigne sa correspondance. De moins en moins objectives, ces toiles sont achevées ou entièrement réalisées à l'atelier. Au début des années 1910, l'artiste se consacre aux Grandes Décorations peintes dont l'aboutissement sera l'ensemble de l'Orangerie.
Les peintres de l'abstraction américaine des années 1950 se sont justement proclamés ses héritiers, mais Monet n'a jamais rompu avec le sujet. L'immersion dans la nature, la proximité du jardin lui sont nécessaires et lui inspirent un lyrisme puissant, absent de ses premières oeuvres impressionnistes. À Giverny, Monet cesse d'être le peintre de la vie moderne et devient le chantre d'une nature foisonnante.

3. L'élaboration d'une image (1905‐1926)
Monet, qui avait inventé l'impressionnisme en peignant la Grenouillère côte à côte avec Renoir, a rarement permis aux autres peintres de représenter le jardin de Giverny qui est resté quasi exclusivement « son » motif. Les photographies de Monet dans son jardin sont en outre très nombreuses et furent largement diffusées.
C'est en 1905 que Louis Vauxcelles publie les premières photographies du jardin où l'artiste pose en gentleman‐farmer, une figure qui s'efface rapidement au profit de celle du patriarche de Giverny qui s'imposera à la postérité. Les dernières photographies de Monet dans son jardin sont prises par Nickolas Muray vers 1926. Le regard de l'artiste y est caché par des lunettes et elles évoquent irrésistiblement la figure d'Homère, le poète aveugle.
Une trentaine de photographies témoigneront de la mise en place de la nouvelle image de l'artiste.

Biographie
Claude MONET
(Paris, 1840 – Giverny, 1926)
Né à Paris en 1840, Claude Monet passe son adolescence au Havre où il fait la connaissance d'Eugène Boudin et de Johan Barthold Jongkind qui lui enseignent la peinture de plein air. En 1859, il s'inscrit à l'Académie Suisse à Paris où il rencontre Camille Pissarro, puis de 1862 à 1864, poursuit sa formation dans l'atelier de Charles Gleyre et se lie avec Auguste Renoir, Alfred Sisley, Frédéric Bazille.
De 1872 à 1878, il s'établit à Argenteuil. En 1874, Monet, Paul Cézanne, Armand Guillaumin, Berthe Morisot, Renoir, Pissarro, Sisley et Edgar Degas organisent l'exposition inaugurale du mouvement impressionniste dans l'ancien studio du
photographe Felix Nadar. Monet expose Impression, soleil levant (Paris, musée Marmottan Monet) et suscite l'ironie du critique Louis Leroy qui intitule son article « L'Exposition des impressionnistes ». En 1877, il commence la série de la Gare Saint‐Lazare. L'été 1878, il loue une maison à Vétheuil avec son épouse Camille, ses deux fils, Jean et Michel, et la famille Hoschedé. En 1881, après la mort de son épouse, Monet s'installe à Poissy avec Alice Hoschedé. Il explore sans relâche les différentes lumières du jour sur ce petit bras de la Seine.
En avril 1883 Claude Monet s'installe avec Alice Hoschedé dans le village de Giverny et y réside jusqu'à sa mort en 1926. Monet loue, puis achète en 1890 la maison du Pressoir entourée d'un parc de plus d'un hectare. Pendant les premières années, il continue de voyager en Normandie, en Bretagne, sur la Côte d'Azur ou dans la Creuse. Il reçoit fréquemment la visite de ses amis tels Renoir, Pissarro, Cézanne, Georges Clemenceau, Octave Mirbeau….

Le rôle de Monet dans l'instauration de Giverny comme village d'artistes est fondamental même si la colonie s'est constituée indépendamment de lui. Sa fameuse série de Meules de 1891 attire immédiatement l'attention de la communauté des artistes, et de nombreux visiteurs choisissent le même sujet, en hommage au maître français. À Argenteuil et à Vétheuil, Monet avait réalisé des vues de jardins cultivés par ses soins, mais à Giverny, cette entreprise prend une toute autre dimension. Il transforme le verger, appelé Clos normand, en jardin enclos de fleurs, puis en 1893, il achète une parcelle située de l'autre côté de la voie ferrée pour créer un jardin d'eau auquel il adjoint un pont japonais en 1895. En 1901, il fait l'acquisition d'un nouveau terrain pour élargir son bassin. De 1916 à 1926, Monet se consacre aux Grandes Décorations des Nymphéas pour l'Orangerie des Tuileries à Paris.
Monet s'éteint le 5 décembre 1926 à Giverny. Le 17 mai 1927, les Grandes Décorations sont inaugurées à l'Orangerie.

Catalogue
Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage
Ouvrage sous la direction de Marina Ferretti Bocquillon
Contributions de Françoise Heilbrun et Gabrielle van Zuylen
24 x 29 cm
144 pages
100 illustrations couleur
édition française et anglaise coéditée avec 5 Continents
parution : avril 2009
Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage
Cet ouvrage raconte l'élaboration d'un jardin unique au monde et témoigne de son rôle essentiel dans l'évolution de l'art de Monet. Il est publié à l'occasion de l'exposition « Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage » qui sera présentée au musée des impressionnismes, Giverny du 1er mai au 15 août 2009.
Il rassemble trois textes d'éminents spécialistes, Marina Ferretti Bocquillon, Françoise Heilbrun et Gabrielle van Zuylen, ainsi qu'une chronologie détaillée établie par Vanessa
Lecomte. Toutes les oeuvres présentées sont reproduites en pleine page couleur et sont complétées par une large sélection de documents et d'archives. http://agenda.germainpire.info/img/2009/20090501_Le_Jardin_de_Monet.pdf

Exposition "Les trésors des icônes bulgares"
Location:
Château de Vincennes
Avenue de Paris
94300 Vincennes
M° Château de Vincennes, RER A Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 48 08 31 20
Fax : +33 (0)1 48 08 31 20
Internet Site : www.chateau-vincennes.fr
Description:
Sainte-Chapelle du château de Vincennes

Du 13 mai au 30 août 2009 : de 10 h à 18 h
Ouvert tous les jours, sauf le 21 juin 2009 (Fête de la musique)

Droits d'entrée durant la période de l'exposition
Gratuit pour les moins de 18 ans

Billet exposition à la Sainte-Chapelle
Plein tarif : 8 €
Pas de tarif groupe et professionnel
Tarif réduit : 5 €

Billet jumelé exposition à la Sainte-Chapelle et donjon
Plein tarif : 12 €
Tarif groupes et professionnels adultes (à partir de 20 personnes) : 9 € par personne
Tarif réduit : 7 €

Billet donjon
Plein tarif : 8 €
Tarif groupes et professionnels adultes (à partir de 20 personnes) : 6 € par personne
Tarif groupe scolaires (entre 20 et 35 personnes) : 30 € par groupe
Tarif réduit : 5 €

Visite-ateliers tout public
Proposées les jeudis 14, 21 et 28 mai ; 4, 18 et 25 juin ; 2 et 9 juillet 2009.
Visite de l'exposition de 13 h 30 à 14 h 15 puis atelier de 14 h 15 à 16 h 15.
L'atelier, assuré par une personne spécialiste de la peinture d'icônes, portera sur une initiation à cette technique sur feuille ou carton avec des pigments naturels.
Tarif adultes : 11,50 €
Tarif moins de 18 ans : 7,50 €

A l'occasion de la réouverture de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes, après deux années de restauration, le Centre des monuments nationaux présente en coproduction avec la Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie une exposition exceptionnelle consacrée aux icônes bulgares.

Celle-ci rassemble des chefs-d'œuvre de l'art orthodoxe balkanique du IVe au XIXe siècles, dont 80 icônes issues des musées nationaux bulgares et principalement du département d'art médiéval de la Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie. Son directeur, Boris Danaïlov assure le commissariat de l'exposition.

Des musées bulgares prêtent pour la première fois à une institution étrangère, qui plus est un joyau de l'Occident catholique, 80 chefs d'œuvre de l'art orthodoxe! Les icônes sont accueillies dans le somptueux écrin de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes, restaurée pendant trois ans après les dégâts de la tempête de 1999. Le château lui-même, dernier témoignage en France de la monarchie médiévale, doté du plus haut donjon d'Europe, a subi une cure de jouvence pendant dix ans et a rouvert ses portes en 2007.

La Sainte-Chapelle du château de Vincennes est fondée en 1379 sous Charles V et inaugurée en 1552 par Henri II. Son style unifié, simple et élancé, reproduit à l'identique, mais dans de moindres dimensions, la Sainte-Chapelle de Paris. Elle est construite selon le plan traditionnel des chapelles castrales [relatif à un château]: vaisseau unique, chœur formé d'une travée droite et d'une abside à cinq pans, deux oratoires (l'un pour le roi, l'autre pour la reine).

Sainte-Chapelle du château de Vincennes (c) Patrick Cadet / Centre des monuments nationaux, Paris
Sainte-Chapelle du château de Vincennes (c) Patrick Cadet / Centre des monuments nationaux, Paris

Dès le porche franchit, le visiteur se glisse dans un cabanon boisé, qui accueille comme dans une galerie les icônes, ainsi protégées de la lumière. Si certaines pièces ont souffert, l'ensemble est relativement bien conservé, compte tenu de leur ancienneté.

L'exposition, chronologique, permet au visiteur d'observer l'évolution de l'art des icônes. Elles apparaissent au VIIe siècle dans le premier royaume bulgare (XIIe-XIIe siècle). L'image emblématique de cette période est celle de Saint Théodore, réalisée en céramique.

Saint Théodore. Xe siècle. Céramique. Provenance: monastère de Patleyna, Preslav (c) B. Tchernev / Musée Historique, Preslav
Saint Théodore. Xe siècle. Céramique. Provenance: monastère de Patleyna, Preslav (c) B. Tchernev / Musée Historique, Preslav

En 1018, l'Empire romain d'Orient envahit le royaume bulgare qui subit alors l'influence de l'art byzantin. Telle l'importation du cercle orthodoxe qui correspond au grand schisme d'Orient (1054).

Le Conseil des Archanges. Vers 1430. Détrempe sur bois. Provenance: église des Saints-Archanges du monastère de Batchkovo. Collection du monastère de Batchkovo (c) Lulin Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Le Conseil des Archanges. Vers 1430. Détrempe sur bois. Provenance: église des Saints-Archanges du monastère de Batchkovo. Collection du monastère de Batchkovo (c) Lulin Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

La fin de l'occupation byzantine se traduit par une production d'icônes variées et l'apparition de grands formats. Les proportions des corps s'allongent, les couleurs sont chaudes, les dessins sont précis (cf. icônes du Conseil des Archanges et de Saint Dimitrios).

Saint Démétrios à cheval. 1617? Détrempe sur bois. Provenance: Véliko Tarnovo (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Démétrios à cheval. 1617? Détrempe sur bois. Provenance: Véliko Tarnovo (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

La production artistique diminue un temps avec l'occupation ottomane de la fin du XIVe - début du XVe siècle. Si les centres d'art byzantin (Constantinople, Tessaloniky, Mistra) s'éteignent, des écoles artistiques régionales (Kostur, Ohrid) et des scriptoria de monastères (Rila, Batchkovo, Patleyna), se développent. En atteste la production des icônes de Saint Georges à cheval de Boyana (périphérie de Sofia) et l'évangile de Kremikovo.

Saint Georges à cheval. Fin du XVe siècle. Détrempe sur bois. Provenance: Boyana (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Georges à cheval. Fin du XVe siècle. Détrempe sur bois. Provenance: Boyana (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

Au sortir de ce premier cabanon en bois, le visiteur est guidé vers la lumière du fond de la chapelle. Forte symbolique mystique qui sert de transition historique.

A partir du XVIIIe siècle, l'icône joue un rôle fondamental dans la reconquête de l'identité nationale. Objet devenu politique, elle représente des personnalités patriotiques comme les saints frères Cyrille et Méthode. L'icône bulgare était jusque-là sacrée. Elle n'utilisait pas la perspective et ne tentait pas de reproduire la réalité.

Saint Stéphane. 1790. Détrempe sur bois (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Stéphane. 1790. Détrempe sur bois (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

Son art évolue de manière radicale au XVIIIe siècle - et ce pour la dernière fois avant son extinction. L'icône devient plus figurative - au point de donner l'impression que les visages des saints aient été photographiés tant leur teint paraît réel -, les artistes recourent à la perspective, aux effets de profondeur et s'entichent d'ornements baroques pittoresques. Apparaissent également des sujets profanes, des éléments urbains, des paysages et des portraits personnels.

Evangéliaire liturgique. 1552, reliure: seconde moitié du XVIIe siècle. Papier, bronze, émaux, pierre (ou verre coloré). Provenance: monastère de Batchkovo. Collection muséale du monastère de Batchkovo (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulagarie, Sofia
Evangéliaire liturgique. 1552, reliure: seconde moitié du XVIIe siècle. Papier, bronze, émaux, pierre (ou verre coloré). Provenance: monastère de Batchkovo. Collection muséale du monastère de Batchkovo (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulagarie, Sofia

Outre les icônes sont exposés de précieux manuscrits et quelques statues et reliquaires pour témoigner de l'influence du christianisme en Bulgarie dès le IIIe siècle.
Une musique monastique douce, solennelle mais délicatement enjouée, accompagne à merveille cette somptueuse exposition.

Le catalogue de l'exposition « Les Trésors des icônes bulgares » est publié aux Editions du patrimoine.

Communiqué de presse :
http://agenda.germainpire.info/img/2009/20090512_Icones_bulgares.pdf






08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00] Exposition Pierre Tal Coat
Location:
Galerie Berthet-Aittouarès
29, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 53 09
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : contact@galerie-ba.com
Internet Site : www.galerie-ba.com
Description:

[14:00-20:00] Inauguration de l'exposition de Samon Takahashi "Suite N."
Location:
Centre National Edition Art Image
Cneai
Île des Impressionnistes
Hameau Fournaise
78400 Chatou
M° RER A Rueil-Malmaison, Chatou - Croissy
France
Phone : +33 (0)1 39 52 45 35
Fax : +33 (0)1 39 52 43 78
Mail : cneai@cneai.com
Internet Site : www.cneai.com
Description:
jusqu'au 30 août
Vernissage le dimanche 17 mai de 14h à 20h

Le CNEAI, Centre National de l'Edition et de l'Art Imprimé, vous invite, le dimanche 17 mai de 14h à 20h, pour l'inauguration de l'exposition de Samon Takahashi intitulée Suite N, à assister à une série d'interventions et performances en relation avec le travail de l'artiste : une conférence sur l'orchestration du silence dans certaines oeuvres sonores (Emanuele Carcano, 16h30), une lecture performative mise en son (Thomas Barbey, 17h15), une chorégraphie avec portiques d'aéroport (Matthieu Doze, 18h), enfin deux concerts « duels » sur les terrasses de la Maison Flottante (Georges Edmond, 19h, et Les Soulillous Brothers, 19h45) ; au départ de la
place du Châtelet, en face du café Zimmer, à 15h30, une navette gratuite affrétée pour l'occasion pourra vous conduire jusqu'à l'île des Impressionnistes.

16H30 Emanuele Carcano : "Leçon des silences"
Audio-conférence ayant pour thème les oeuvres « sonores » silencieuses.
Il dévoilera à cette occasion quelques enregistrements de sa collection. Emanuele Carcano est éditeur de musique se consacrant
aux avant-gardes, de la poésie sonore à la musique électronique. Fondateur des éditions Alga Marghen, Milan.

17H15 Thomas Barbey : "À crédit et en stéréo" et "Une des couleurs"
Performance - Poésies sonores de cet artiste plasticien et paysagiste.

18H00 Matthieu Doze active "Music for Airport"
Performance - Variations pour quatre danseurs, quatre portiques de détection de métaux, et quelques objets métalliques... autour
de l'installation sonore Music for Airport de Samon Takahashi.

19H00 Georges Edmond : split/barge
Concert - duel à l'aveugle avec feedbox et générateurs sur les terrasses de la Maison Flottante.

19H45 Les Soulillous brothers
Concert - duel à l'aveugle avec instruments et électronique sur les terrasses de la Maison Flottante.

Suite N n'est pas une exposition d'œuvres sonores; plutôt des œuvres sonnantes, des situations musicales. Des dispositifs, des bordures mythologiques, où les propositions se cachent derrière la poésie, voire l'humour et ses aigreurs.


© Samon Takahashi 2009

[14:30-18:30] Exposition "Avant-gardes abstraites des années 50"
Location:
Galerie Arnoux
27, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 04 66
Fax : +33 (0)1 46 33 25 40
Mail : galeriearnoux@noos.fr
Internet Site : www.galeriearnoux.fr
Description:
dans le cadre d'Art Saint-Germain-des-Prés

jusqu'au 30 juillet




[15:00] Exposition de Damien Daufreisne
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
Exposition de Damien Daufreisne



[16:00-20:00] Exposition "MIAMI" de Samuel MARTIAL
Location:
Bar Le Coeur Fou
55, rue Montmartre
75002 Paris
M° Sentier, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 33 91 33
Internet Site : www.myspace.com/lecoeurfou
Description:
du Dimanche 17 au 31 mai 2009
Vernissage le dimanche 17 Mai 2009 à partir de 16h jusqu'à 20h

Samuel MARTIAL a l'habitude de peindre sur tous types de surface, il utilise la toile mais aussi des supports en bois, en fer, verre...ou même textile. Chaque matériau, de par sa texture, influant une énergie et une forme différente à sa peinture.
Utilisant toutes sortes de techniques (bombe, acrylique, huile, collage ...) il garde, malgré une expression de forme trés différente, un même style: agressif, vif, et transgressif; mais aussi délicat, doux, et poétique.
Associée aux mots posés en filigrammme, cette mixture est un labyrinthe où le subconscient, frappé, interprètera un sens caché à ces oeuvres à trois dimensions.
Voilà la 3eme exposition de Samuel MARTIAL au Coeur Fou. La première était orientée sur un travail de collage, et la seconde, plus classique, jouait sur des effets de matières et couleurs avec l'utilisation de l'acrylique sur toile.
Cette prochaine exposition intitulée "MIAMI" vous proposera une nouvelle approche de sa démarche: la peinture "réversible". Une technique d'acrylique sur plexiglass, permettant un style plus lisse, des formes plus définies, et des couleurs éclatantes.
Samuel étant peut-être inspiré par la naissance de sa fille Mia-Marie, l'expo "MIAMI", vous offrira une version fraîche, pure et directe de son univers.

black.sam@hotmail.fr
http://www.myspace.com/blacksamlive

[16:00] Exposition collective "Au pied de la lettre"
Location:
Domaine départemental de Chamarande
38, rue du Commandant Arnoux
91730 Chamarande
M° RER C Chamarande
France
Phone : +33 (0)1 60 82 52 01
Fax : +33 (0)1 60 82 57 79
Mail : chamarande@essonne.fr
Internet Site : www.chamarande.essonne.fr
Description:
jusqu'au 20 septembre
Vernissage le dimanche 17 mai à 16h

Avec Pierre Ardouvin, Art Keller, Julien Audebert, Gérard Collin-Thiébaut, Dora Garcia, Eric Duyckaerts, Mark Geffriaud, Martin Le Chevallier, Claude Lévêque, François Morellet, Christian Robert-Tissot, Charles Sandison, Yann Serandour, Lawrence Weiner…

Commissaire : Judith Quentel

Au pied de la lettre explore les relations qu'entretient le langage - les mots - avec les arts visuels aujourd'hui. Fondée essentiellement sur des propositions verbales, l'exposition a pour ambition de "montrer" ce que les artistes "racontent" ou "disent" et ce, au sens propre comme au sens figuré, à travers une quarantaine d'oeuvres nouvelles ou empruntées à des collections privées et publiques.
Au pied de la lettre est placé sous le signe de Lawrence Weiner, Juste au milieu de…(1973), qui, dans ce contexte, est emblématique des frontières parfois ténues que dessine l'art avec les notions de métaphore et de littéralité.


Help. Christian Robert-Tissot, Sans titre, 2007. Polystyrène, moteurs, cables. 100 x 540 cm. Collection privée. © Serge Fruehauf

[16:30-18:30] Inauguration de la manifestation litteraire "Un livre, un café"
Description:
devant le Square Taras Chevtchenko, au niveau du 184 bd Saint-Germain

Vous êtes cordialement invités à l'évènement "Un livre, un café 2009" qui se déroulera le dimanche 17 mai 2009 à Paris (Quartier Saint-Germain des Prés/ Quartier Latin).

Le Café des Artistes est un des principaux partenaires (lire pièce-jointe) depuis 2006, année de création de "Un livre, un café".
Cet évènement sera inauguré par Rachida Dati, Garde des Sceaux et Ministre de la justice, Maire du 7ème arrdt et Jean-Pierre Lecoq, Maire du 6ème arrdt.

http://agenda.germainpire.info/img/2009/20090517_unlivre_uncafe.pdf





[18:00-20:00] [Cannes] BFI Reception
Location:
Hôtel JW Marriott
ex Noga Hilton, ex Palais Stephanie
50, Boulevard de la Croisette
BP 224
06414 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 92 99 70 00
Fax : +33 4 92 99 70 11
Mail : H6841@accor.com
Internet Site : http://www.marriott.fr/hotels/travel/ncejw-jw-marriott-cannes/
Description:
[Cannes] BFI Reception

[18:00-20:00] [Cannes] The Weinstein Co. party
Location:
Hôtel Gray d'Albion
38, rue des Serbes
BP 295
06408 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 (0)4 92 99 79 79
Fax : +33 (0)4 93 99 26 10
Mail : graydalbion@lucienbarriere.com
Internet Site : www.accorhotels.com/accorhotels/fichehotel/fr/hlb/6029/fiche_hotel.shtml
Description:
Gray Residence Penthouse Terrasse






[19:30-23:50] [Cannes] Fashion Night Cannes
Location:
Villa Oxygene
137, avenue des Cactus
06220 Vallauris
France
Internet Site : www.richard-nilsson.com/villa-oxygene.html
Description:
The event will take you to the world of fashion with two exclusive catwalk shows, top entertainment and stylish surprises. Experience the VIP fashion lifestyle and meet the top models and designers during the Cannes Film Festival such as the label EDUN of Ali Hewson and Bono (U2), and stunning lingerie by Nichole De Carle. In collaboration with Dieter Communication the Fashion Night will showcase some glorious brands such as Irish based label EDUN by Ali Hewson and Bono (U2) with their new collection. At midnight we spice it up with a stunning lingerie show by Nichole de Carle and top models.

[19:30-23:50] [Cannes] Rossy de Palma reçoit au 1835 White Palm Hotel
Location:
Sofitel Cannes Le Méditerranée
Hôtel 1835 White Palm
1, Boulevard Jean Hibert
BP 162
06407 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 (0)4 92 99 73 00
Fax : +33 (0)4 92 99 73 29
Mail : H0591@accor.com
Internet Site : www.1835-hotel.com/
Description:
Le 1835 White Palm Hotel, distillera sur Cannes un parfum de liberté et d'anticonformisme pendant le Festival du Film
Du 13 au 24 mai prochains, la nouveauté cannoise sera le lieu de toutes les convoitises pour son premier festival. Ce joyau caché abritera les excentricités de Rossy de Palma lors d'une soirée décalée et les showrooms de Didier Ludot, Bruno Frisoni, Alexandre de Paris et La Maison Dr Hauschka.

L'élégance décalée de Rossy de Palma renouvelle l'énergie des nuits cannoises !

Dimanche 17 mai, Rossy de Palma recevra sa famille de cœur du cinéma, ses amis acteurs, artistes et personnalités insolites pour un événement qui sort des codes et de la « loi » imposée par le Festival de Cannes.
80 « happy few » seront reçus dans un univers inattendu pour un dîner ponctué d'animations burlesques inspirées des années 1830. S'en suivra une soirée à la programmation pointue.
Une nuit exceptionnelle dans le registre du merveilleux, de la fantasmagorie et du grand luxe. De vraies valeurs en toile de fond, incarnées par une muse dont l'élégance est par nature décalée.

Le 1835 White Palm, repère des stars les mieux habillées, coiffées et maquillées de Cannes!

Pendant toute la durée du Festival du Film, le 1835 White Palm Hotel proposera aux étoiles du 7ème art :

Des soins esthétiques prodigués par la Maison Dr Hauschka dans une suite dédiée pour une plage de ressourcement et de quiétude : soins du visage, du corps, maquillage, beauté des mains et des pieds.

Et recevra dans sa Sky Suite de 100m2 avec vue panoramique sur le vieux port de Cannes, l'Esterel, les îles de Lérins et la mer Méditerranée avec :
- le dressing vintage haute couture de Didier Ludot comprenant sa propre collection de Petites Robes Noires pour permettre aux actrices de gravir les marches de Palais en ambassadrices de la Couture Française ;
- une collection de souliers de la maison Bruno Frisoni, grand chausseur romantique au goût prononcé pour la fantaisie ;
- les doigts de fées des équipes d'Alexandre de Paris, coiffeurs des têtes couronnées, des politiciens et des stars de ce monde …

Les stars seront reçues en toute discrétion à seulement quelques pas de l'effervescence de la Croisette qu'elles pourront rejoindre dans la Rolls Royce Silver Cloud ou le Riva 1835 White Palm Hotel.

Contacts Presse 1835 White Palm Hotel :

Anne Chauvin
achauvin@le-public-systeme.fr
01 41 34 23 10 – 06 22 33 14 42
Nadège Poutrel
npoutrel@le-public-systeme.fr
01 41 34 22 34 - 06 15 30 30 41

A propos de Didier Ludot :
Ce connaisseur éclairé s'est donné pour mission de protéger le patrimoine du Savoir-Faire français dans le domaine du luxe, couture et accessoires de mode, en permettant à des amateurs et des collectionneurs internationaux ou des musées, d'acquérir des pièces uniques des couturiers français les plus prestigieux.
Il organise aussi ponctuellement des expositions de son impressionnantes et très complète collection personnelle qui recouvre la Haute-Couture du XXème siècle.
Contact Presse :
Tina Lignell – tina.lignell@wanadoo.fr

A propos de Bruno Frisoni :
Le talent de Bruno Frisoni est d'être toujours dans la justesse car chaque modèle est rêvé et réalisé dans le respect et l'amour du corps de la femme. Ces souliers aux lignes si pures, à l'allure folle et à la cambrure insolente vous entraînent dans un vertige dont le maître mot est séduction. Créateur pour sa marque homonyme et directeur artistique de Roger Vivier, Bruno Frisoni nous emporte chaque saison dans ses extravagances de nœuds et de rubans!
Contact presse : Reina Takiguchi - paris@bpcm.com

A propos de Dr Hauschka :
Les Cosmétiques Dr.Hauschka sont élaborés à partir de plantes médicinales, issues de culture biodynamique, biologique contrôlée ou de cueillette sauvage sur des sites protégés. Avec une idée centrale et un concept de soin exclusif: l'autocorrection de la peau.
La peau est un organe à part entière qui possède ses propres rythmes et processus de régénération. Entourée par les Cosmétiques Dr.Hauschka, elle est renforcée dans sa capacité d'autonomie et se sent protégée contre les infl uences extérieures.
Labéllisés BDIH, les Cosmétiques Dr.Hauschka sont exempts de colorants, de parfums et de conservateurs chimiques de synthèse.
Contact Presse : Fleur Leynaud / Chloé Dinadian - Agence ViaNova - Tel. 01 53 32 28 80/42 leynaud@groupe-vianova.com - dinanian@groupe-vianova.com

A propos d'Alexandre de Paris :
Alexandre de Paris, ardent défenseur du bon goût français et de l'élégance, a élevé la coiffure aux nobles rangs des Arts et du Luxe. Michel Dervyn, président et propriétaire de la marque Alexandre de Paris, gère aujourd'hui l'héritage du maître en étant le gardien de toutes les valeurs morales, artistiques, créatives, culturelles, qui lui sont universellement reconnues. Romy Schneider, Catherine Deneuve, Anne Parillaud, Sofia Loren, Elizabeth Taylor, Sophie Marceau, Grace Kelly, Tippi Hedren, Faye Dunaway, Claudia Cardinal, Clotilde Courau … Pendant toute la période du festival, Alexandre de Paris utilisera les produits Kérastase. www.alexandredeparis.fr
Contact presse : sophie.theuriau@alexandredeparis.fr








[21:00-23:50] [Cannes] Harvey Weinstein Party for his film “Nowhere Boy”
Description:
[Cannes] Harvey Weinstein Party for his film









[22:30-23:50] [Cannes] Maybach Poker Tournament
Location:
Hôtel du Cap - Eden Roc
Boulevard JF Kennedy
06601 Antibes
M° Gare SNCF Antibes
France
Phone : +33 (0)4 93 61 39 01
Mail : reservation@hdcer.com
Internet Site : www.edenroc-hotel.fr
Description:
http://CharityCannesEvents.eventbrite.com


15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés