Monday, June 29, 2009
Public Access


Category:
Category: All

29
June 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5
  mode masculine collections printemps été 2010
Description:
du jeudi 25 au lundi 29 juin 2009

5ème Festival des Cultures Juives
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Du 12 au 30 juin 2009

Le Festival des Cultures Juives est désormais inscrit au calendrier officiel des rendez-vous culturels de la Ville de Paris . Il propose 15 jours de concerts, expositions, films, conférences, théâtre, destinés à faire découvrir la diversité de la culture juive.

Initié par le Fonds Social Juif Unifié, avec les mairies des 3e et 4e arrondissements, les Ambassades de Pologne et d'Israël, ainsi que de nombreuses associations juives, le Festival s'intitule cette année « l'Amérique au cœur de Paris » et accueille à cette occasion un nouveau partenaire : l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique.

Une programmation riche et éclectique pour cette édition 2009 qui s'intéressera à la culture juive américaine dans toute sa vivacité. Inspirée, comme les années précédentes, du même souci d'ouverture et de dialogue entre les cultures, elle promet des rendez-vous forts et inattendus !

En ouverture le 12 juin : un hommage à Anne Frank à l'occasion du 80e anniversaire de sa naissance avec extrait du spectacle Anne le Musical au sein même du Jardin Anne Frank, dans le 3e arrondissement.

A ne pas manquer : le 16 juin un colloque en Sorbonne consacré à l'écrivain subversif et provocateur Philip Roth. Le 24 juin, la mairie du 3e fera honneur à la dérision du génial Woody Allen avec un spectacle d'humour le Woody's Comedy. Le 22 juin à la mairie du 4e un café-concert plongera le public dans l'univers de Broadway tandis que l'Hôtel de Sauroy présentera le concert de jazz Let Us Break Bread Together ou la rencontre entre le Jazz et la Synagogue !

A noter également le 23 juin à la Maison de la Poésie, l'adaptation théâtrale en avant-première du livre d'Isaac Metzker Estimable rédacteur en chef qui évoque la vie des immigrés juifs aux Etats-Unis. Invitée du 5e Festival, la Mairie du 11e proposera quant à elle le 24 juin un spectacle musical inédit Amalia Kuntz, ou l'itinéraire de la star du yiddish swing à Broadway.

Création spéciale pour le Festival le 29 juin au théâtre Déjazet : projection du film muet de Charlie Chaplin L'Emigrant sur une musique live composée pour le film.

La Fête de la Musique vibrera aux rythmes du rock psychédélique du groupe Izabo. Et la traditionnelle « Fête des associations » accueillera Yom, virtuose de la clarinette pour un hommage à Naftule Brandwein, pionnier mégalomaniaque du klezmer new-yorkais !

http://culture.fsju.org/festivalculturesjuives/

Exposition "Les trésors des icônes bulgares"
Location:
Château de Vincennes
Avenue de Paris
94300 Vincennes
M° Château de Vincennes, RER A Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 48 08 31 20
Fax : +33 (0)1 48 08 31 20
Internet Site : www.chateau-vincennes.fr
Description:
Sainte-Chapelle du château de Vincennes

Du 13 mai au 30 août 2009 : de 10 h à 18 h
Ouvert tous les jours, sauf le 21 juin 2009 (Fête de la musique)

Droits d'entrée durant la période de l'exposition
Gratuit pour les moins de 18 ans

Billet exposition à la Sainte-Chapelle
Plein tarif : 8 €
Pas de tarif groupe et professionnel
Tarif réduit : 5 €

Billet jumelé exposition à la Sainte-Chapelle et donjon
Plein tarif : 12 €
Tarif groupes et professionnels adultes (à partir de 20 personnes) : 9 € par personne
Tarif réduit : 7 €

Billet donjon
Plein tarif : 8 €
Tarif groupes et professionnels adultes (à partir de 20 personnes) : 6 € par personne
Tarif groupe scolaires (entre 20 et 35 personnes) : 30 € par groupe
Tarif réduit : 5 €

Visite-ateliers tout public
Proposées les jeudis 14, 21 et 28 mai ; 4, 18 et 25 juin ; 2 et 9 juillet 2009.
Visite de l'exposition de 13 h 30 à 14 h 15 puis atelier de 14 h 15 à 16 h 15.
L'atelier, assuré par une personne spécialiste de la peinture d'icônes, portera sur une initiation à cette technique sur feuille ou carton avec des pigments naturels.
Tarif adultes : 11,50 €
Tarif moins de 18 ans : 7,50 €

A l'occasion de la réouverture de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes, après deux années de restauration, le Centre des monuments nationaux présente en coproduction avec la Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie une exposition exceptionnelle consacrée aux icônes bulgares.

Celle-ci rassemble des chefs-d'œuvre de l'art orthodoxe balkanique du IVe au XIXe siècles, dont 80 icônes issues des musées nationaux bulgares et principalement du département d'art médiéval de la Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie. Son directeur, Boris Danaïlov assure le commissariat de l'exposition.

Des musées bulgares prêtent pour la première fois à une institution étrangère, qui plus est un joyau de l'Occident catholique, 80 chefs d'œuvre de l'art orthodoxe! Les icônes sont accueillies dans le somptueux écrin de la Sainte-Chapelle du château de Vincennes, restaurée pendant trois ans après les dégâts de la tempête de 1999. Le château lui-même, dernier témoignage en France de la monarchie médiévale, doté du plus haut donjon d'Europe, a subi une cure de jouvence pendant dix ans et a rouvert ses portes en 2007.

La Sainte-Chapelle du château de Vincennes est fondée en 1379 sous Charles V et inaugurée en 1552 par Henri II. Son style unifié, simple et élancé, reproduit à l'identique, mais dans de moindres dimensions, la Sainte-Chapelle de Paris. Elle est construite selon le plan traditionnel des chapelles castrales [relatif à un château]: vaisseau unique, chœur formé d'une travée droite et d'une abside à cinq pans, deux oratoires (l'un pour le roi, l'autre pour la reine).

Sainte-Chapelle du château de Vincennes (c) Patrick Cadet / Centre des monuments nationaux, Paris
Sainte-Chapelle du château de Vincennes (c) Patrick Cadet / Centre des monuments nationaux, Paris

Dès le porche franchit, le visiteur se glisse dans un cabanon boisé, qui accueille comme dans une galerie les icônes, ainsi protégées de la lumière. Si certaines pièces ont souffert, l'ensemble est relativement bien conservé, compte tenu de leur ancienneté.

L'exposition, chronologique, permet au visiteur d'observer l'évolution de l'art des icônes. Elles apparaissent au VIIe siècle dans le premier royaume bulgare (XIIe-XIIe siècle). L'image emblématique de cette période est celle de Saint Théodore, réalisée en céramique.

Saint Théodore. Xe siècle. Céramique. Provenance: monastère de Patleyna, Preslav (c) B. Tchernev / Musée Historique, Preslav
Saint Théodore. Xe siècle. Céramique. Provenance: monastère de Patleyna, Preslav (c) B. Tchernev / Musée Historique, Preslav

En 1018, l'Empire romain d'Orient envahit le royaume bulgare qui subit alors l'influence de l'art byzantin. Telle l'importation du cercle orthodoxe qui correspond au grand schisme d'Orient (1054).

Le Conseil des Archanges. Vers 1430. Détrempe sur bois. Provenance: église des Saints-Archanges du monastère de Batchkovo. Collection du monastère de Batchkovo (c) Lulin Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Le Conseil des Archanges. Vers 1430. Détrempe sur bois. Provenance: église des Saints-Archanges du monastère de Batchkovo. Collection du monastère de Batchkovo (c) Lulin Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

La fin de l'occupation byzantine se traduit par une production d'icônes variées et l'apparition de grands formats. Les proportions des corps s'allongent, les couleurs sont chaudes, les dessins sont précis (cf. icônes du Conseil des Archanges et de Saint Dimitrios).

Saint Démétrios à cheval. 1617? Détrempe sur bois. Provenance: Véliko Tarnovo (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Démétrios à cheval. 1617? Détrempe sur bois. Provenance: Véliko Tarnovo (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

La production artistique diminue un temps avec l'occupation ottomane de la fin du XIVe - début du XVe siècle. Si les centres d'art byzantin (Constantinople, Tessaloniky, Mistra) s'éteignent, des écoles artistiques régionales (Kostur, Ohrid) et des scriptoria de monastères (Rila, Batchkovo, Patleyna), se développent. En atteste la production des icônes de Saint Georges à cheval de Boyana (périphérie de Sofia) et l'évangile de Kremikovo.

Saint Georges à cheval. Fin du XVe siècle. Détrempe sur bois. Provenance: Boyana (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Georges à cheval. Fin du XVe siècle. Détrempe sur bois. Provenance: Boyana (c) L. Ognianov / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

Au sortir de ce premier cabanon en bois, le visiteur est guidé vers la lumière du fond de la chapelle. Forte symbolique mystique qui sert de transition historique.

A partir du XVIIIe siècle, l'icône joue un rôle fondamental dans la reconquête de l'identité nationale. Objet devenu politique, elle représente des personnalités patriotiques comme les saints frères Cyrille et Méthode. L'icône bulgare était jusque-là sacrée. Elle n'utilisait pas la perspective et ne tentait pas de reproduire la réalité.

Saint Stéphane. 1790. Détrempe sur bois (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia
Saint Stéphane. 1790. Détrempe sur bois (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulgarie, Sofia

Son art évolue de manière radicale au XVIIIe siècle - et ce pour la dernière fois avant son extinction. L'icône devient plus figurative - au point de donner l'impression que les visages des saints aient été photographiés tant leur teint paraît réel -, les artistes recourent à la perspective, aux effets de profondeur et s'entichent d'ornements baroques pittoresques. Apparaissent également des sujets profanes, des éléments urbains, des paysages et des portraits personnels.

Evangéliaire liturgique. 1552, reliure: seconde moitié du XVIIe siècle. Papier, bronze, émaux, pierre (ou verre coloré). Provenance: monastère de Batchkovo. Collection muséale du monastère de Batchkovo (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulagarie, Sofia
Evangéliaire liturgique. 1552, reliure: seconde moitié du XVIIe siècle. Papier, bronze, émaux, pierre (ou verre coloré). Provenance: monastère de Batchkovo. Collection muséale du monastère de Batchkovo (c) B. Tchernev / Galerie Nationale des Beaux-Arts de Bulagarie, Sofia

Outre les icônes sont exposés de précieux manuscrits et quelques statues et reliquaires pour témoigner de l'influence du christianisme en Bulgarie dès le IIIe siècle.
Une musique monastique douce, solennelle mais délicatement enjouée, accompagne à merveille cette somptueuse exposition.

Le catalogue de l'exposition « Les Trésors des icônes bulgares » est publié aux Editions du patrimoine.

Communiqué de presse :
http://agenda.germainpire.info/img/2009/20090512_Icones_bulgares.pdf






Exposition "Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage"
Location:
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 Giverny
M° Gare SNCF Vernon
France
Phone : +33 (0)2 32 51 94 65
Fax : +33 (0)2 32 51 94 67
Internet Site : www.mdig.fr
Description:
1er mai – 15 août 2009

Commissariat : Marina Ferretti Bocquillon

Le groupe impressionniste se disloque progressivement au cours des années 1880 et ses membres travaillent désormais isolés les uns des autres. L'apparente spontanéité qui avait caractérisé leurs travaux laisse place à un travail beaucoup plus médité et complexe. Après des années difficiles, la carrière de Claude Monet prend un cours favorable quand il s'installe en 1883 à Giverny. C'est alors qu'il commence à connaître un succès réel, et qu'il est reconnu comme un des peintres majeurs de son époque. Pour lui, une nouvelle vie commence et elle s'accompagne d'un renouvellement profond de son travail. Après avoir été l'initiateur de l'impressionnisme, la révolution picturale la plus significative du XIXe, Monet devient un des plus grands peintres français du XXe siècle et le jardin de Giverny est au coeur de cette évolution. En inventant un motif qu'il peindra par la suite, l'artiste inverse en effet la démarche traditionnelle du peintre paysagiste.
L'exposition s'organisera en trois sections, elle comportera une trentaine d'oeuvres peintes, des photographies et documents d'archives. Entièrement consacrée au jardin de Giverny, elle mettra en évidence cette phase essentielle du parcours artistique de Claude Monet. Des oeuvres remarquables seront présentées, dont certaines jamais exposées.
Cette exposition bénéficie de prêts exceptionnels du musée d'Orsay et du musée Marmottan Monet.

1. L'invention d'un paysage (1883‐1904)
À Giverny pour la première fois, Claude Monet, qui a toujours aimé et peint la nature et les jardins, a l'occasion d'en dessiner lui‐même les contours. Dans le Clos normand original, il organise des parterres d'une profusion florale inouïe. Il crée ensuite de toutes pièces un fascinant jardin d'eau où la nature et son reflet se mêlent inextricablement. L'élaboration en est lente et laborieuse : elle nécessite des acquisitions de terrains et des démarches administratives contraignantes.
Ces transformations durent près de vingt ans ‐ de 1883 à 1904 ‐ et l'artiste modifiera encore les contours de l'étang en 1910.
Au cours de cette période, Monet peint ses premières séries, les Peupliers, les Meules, les Cathédrales, les Matinées sur la Seine, aux environs de sa maison. Il voyage aussi pour trouver de nouveaux motifs : notamment à Bordighera, en Norvège, en Hollande ou à Londres. Mais, à l'exception d'un petit nombre d'oeuvres peintes entre 1887 et 1897, il n'explore pas encore les possibilités picturales du jardin. Son élaboration sera donc évoquée, étape par étape, par des photographies, des lettres et des documents d'archives mis en scène.

2. Monet peintre du XXe siècle (1899‐1926)
Tout change au tournant du siècle. En 1899, Monet commence à peindre le jardin de Giverny qui devient rapidement son motif de prédilection. Les formats, ronds, carrés, allongés, sont de plus en plus variés et de plus en plus grands. Les compositions, souvent défocalisées, sont moins lisibles. Progressivement, Monet invente un nouveau langage pictural ; il travaille désormais avec lenteur et difficulté comme en témoigne sa correspondance. De moins en moins objectives, ces toiles sont achevées ou entièrement réalisées à l'atelier. Au début des années 1910, l'artiste se consacre aux Grandes Décorations peintes dont l'aboutissement sera l'ensemble de l'Orangerie.
Les peintres de l'abstraction américaine des années 1950 se sont justement proclamés ses héritiers, mais Monet n'a jamais rompu avec le sujet. L'immersion dans la nature, la proximité du jardin lui sont nécessaires et lui inspirent un lyrisme puissant, absent de ses premières oeuvres impressionnistes. À Giverny, Monet cesse d'être le peintre de la vie moderne et devient le chantre d'une nature foisonnante.

3. L'élaboration d'une image (1905‐1926)
Monet, qui avait inventé l'impressionnisme en peignant la Grenouillère côte à côte avec Renoir, a rarement permis aux autres peintres de représenter le jardin de Giverny qui est resté quasi exclusivement « son » motif. Les photographies de Monet dans son jardin sont en outre très nombreuses et furent largement diffusées.
C'est en 1905 que Louis Vauxcelles publie les premières photographies du jardin où l'artiste pose en gentleman‐farmer, une figure qui s'efface rapidement au profit de celle du patriarche de Giverny qui s'imposera à la postérité. Les dernières photographies de Monet dans son jardin sont prises par Nickolas Muray vers 1926. Le regard de l'artiste y est caché par des lunettes et elles évoquent irrésistiblement la figure d'Homère, le poète aveugle.
Une trentaine de photographies témoigneront de la mise en place de la nouvelle image de l'artiste.

Biographie
Claude MONET
(Paris, 1840 – Giverny, 1926)
Né à Paris en 1840, Claude Monet passe son adolescence au Havre où il fait la connaissance d'Eugène Boudin et de Johan Barthold Jongkind qui lui enseignent la peinture de plein air. En 1859, il s'inscrit à l'Académie Suisse à Paris où il rencontre Camille Pissarro, puis de 1862 à 1864, poursuit sa formation dans l'atelier de Charles Gleyre et se lie avec Auguste Renoir, Alfred Sisley, Frédéric Bazille.
De 1872 à 1878, il s'établit à Argenteuil. En 1874, Monet, Paul Cézanne, Armand Guillaumin, Berthe Morisot, Renoir, Pissarro, Sisley et Edgar Degas organisent l'exposition inaugurale du mouvement impressionniste dans l'ancien studio du
photographe Felix Nadar. Monet expose Impression, soleil levant (Paris, musée Marmottan Monet) et suscite l'ironie du critique Louis Leroy qui intitule son article « L'Exposition des impressionnistes ». En 1877, il commence la série de la Gare Saint‐Lazare. L'été 1878, il loue une maison à Vétheuil avec son épouse Camille, ses deux fils, Jean et Michel, et la famille Hoschedé. En 1881, après la mort de son épouse, Monet s'installe à Poissy avec Alice Hoschedé. Il explore sans relâche les différentes lumières du jour sur ce petit bras de la Seine.
En avril 1883 Claude Monet s'installe avec Alice Hoschedé dans le village de Giverny et y réside jusqu'à sa mort en 1926. Monet loue, puis achète en 1890 la maison du Pressoir entourée d'un parc de plus d'un hectare. Pendant les premières années, il continue de voyager en Normandie, en Bretagne, sur la Côte d'Azur ou dans la Creuse. Il reçoit fréquemment la visite de ses amis tels Renoir, Pissarro, Cézanne, Georges Clemenceau, Octave Mirbeau….

Le rôle de Monet dans l'instauration de Giverny comme village d'artistes est fondamental même si la colonie s'est constituée indépendamment de lui. Sa fameuse série de Meules de 1891 attire immédiatement l'attention de la communauté des artistes, et de nombreux visiteurs choisissent le même sujet, en hommage au maître français. À Argenteuil et à Vétheuil, Monet avait réalisé des vues de jardins cultivés par ses soins, mais à Giverny, cette entreprise prend une toute autre dimension. Il transforme le verger, appelé Clos normand, en jardin enclos de fleurs, puis en 1893, il achète une parcelle située de l'autre côté de la voie ferrée pour créer un jardin d'eau auquel il adjoint un pont japonais en 1895. En 1901, il fait l'acquisition d'un nouveau terrain pour élargir son bassin. De 1916 à 1926, Monet se consacre aux Grandes Décorations des Nymphéas pour l'Orangerie des Tuileries à Paris.
Monet s'éteint le 5 décembre 1926 à Giverny. Le 17 mai 1927, les Grandes Décorations sont inaugurées à l'Orangerie.

Catalogue
Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage
Ouvrage sous la direction de Marina Ferretti Bocquillon
Contributions de Françoise Heilbrun et Gabrielle van Zuylen
24 x 29 cm
144 pages
100 illustrations couleur
édition française et anglaise coéditée avec 5 Continents
parution : avril 2009
Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage
Cet ouvrage raconte l'élaboration d'un jardin unique au monde et témoigne de son rôle essentiel dans l'évolution de l'art de Monet. Il est publié à l'occasion de l'exposition « Le Jardin de Monet à Giverny : l'invention d'un paysage » qui sera présentée au musée des impressionnismes, Giverny du 1er mai au 15 août 2009.
Il rassemble trois textes d'éminents spécialistes, Marina Ferretti Bocquillon, Françoise Heilbrun et Gabrielle van Zuylen, ainsi qu'une chronologie détaillée établie par Vanessa
Lecomte. Toutes les oeuvres présentées sont reproduites en pleine page couleur et sont complétées par une large sélection de documents et d'archives. http://agenda.germainpire.info/img/2009/20090501_Le_Jardin_de_Monet.pdf

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-12:00] Défilé MARCHAND DRAPIER
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Défilé MARCHAND DRAPIER

12:00 [12:00-13:00] Défilé HOUSE OF THE VERY ISLAND
Location:
Tank - Nextmoov
Espace évementiel
20, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 80 11 44
Fax : +33 (0)1 42 96 0 37
Mail : info@thinkingmachine.ca
Internet Site : www.thinkingmachine.ca
Description:
Défilé HOUSE OF THE VERY ISLAND

13:00 [13:00] Inauguration de l'exposition Planète Parr, la collection de Martin Parr
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
Inauguration de l'exposition Planète Parr, la collection de Martin Parr

14:00 [14:00-23:55] 1ère Nuit de l'Estampe Contemporaine
Location:
Place Saint-Sulpice
Place Saint-Sulpice
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Mabillon
France
Description:
http://www.foiresaintgermain.org/1ere-Nuit-de-l-Estampe

La première nuit de l'estampe contemporaine aura lieu le lundi 29 juin 2009, de 14h à minuit sur la Place Saint-Sulpice (M° Saint-Sulpice, Odéon, Mabillon), dans le cadre de la foire Saint-Germain.

C'est l'occasion de faire connaissance avec ces artistes graveurs qui partageront avec vous l'immense variété de leurs techniques (dont certaines sont plusieurs fois centenaires) : gravure sur bois, sérigraphie, pointe sèche, aquatinte, gravure en creux, gravure en plein, eau-forte… Une belle balade en vue !

Les exposants à la 1ère Nuit de l'Estampe contemporaine :
Sayaka Abe - L'Amateur d'Estampes contemporaines - Renaud Allirand - Association des Amis d'Alfred-Georges Regner - Association Estampe de Chaville et André Bongibault - Atelier Fleur de pierre - Atelier Velasco & Meller -Claire Auszenkier- Jeanne Baudrand - Bert & L'Atelier de sérigraphie - Olivier Besson - Pascale Boillot - Le Bois Gravé - Médéric Bottin - Jérôme Bouchard - Thérèse Boucraut - Marie-Christine Bourven - Caroline Bouyer - Devorah Boxer - Rosa Burdeos - Vincent Busson - Rémi Champseit - Bernard Coulomb - Blandine Courcoux - Sabine Delahaut - Pascale Desmazières -Sophie Domont - Donatella T. - Edith Dufaux - Albert DuPont - Editions Tanguy Garric - Julien Fischel - Marie-Laure Genelot - Laurence Geoffroy - Françoise Gérardin - Jean-Marie Girard - Alexis Gorodine - Christine Goutet - La Gravure Originale - Marielle Guégan - Maximilien Guiol éditeur - Valentina La Rocca - Fabrice Harlé - Didier Hamey - Pascale Hémery - Louise Heugel - Magali Hvass - Jean-Noël Imar - JGC-Gravure contemporaine - Christophe Lassalle - Pierre-Olivier Leclerc - Catherine Lévénez-Labaille - Jean Lodge - Eve Luquet - David Maes - Bernard Mallet -Anne Mandorla - Christian Massonnet - Les Ateliers Moret - Marlene Moris - Véronique Murail - Muzo - Kausar Nigita - Patricia Noblet - Nouvelles de l'Estampe - Brigitte Pazot - Juliette Planque - Galerie Prodromus - Michel Queroz - Joël Roche, atelier Parenthèse - Philippe Roux - Sylvain Salomovitz - Shirley Sharoff - Jean-Baptiste Sécheret - Olivier Sibertin-Blanc - Pierre Sujol - Dalibor Tanko - Véronique Tatu - Anne-Christine Tcheuffa-Marcou - Prune Thuillez - Agnès Tourrenc - Naoko Tsurudome - Olga Verme-Mignot - Thierry Vivien - Weissmüller - Sophie Wilbert


[14:15] Inauguration du pan de mur offert par la ville de Berlin
Description:
Esplanade du 9 novembre 1989 – Place de la Porte de Versailles (15e)




[17:30-21:30] Exposition : Max Ernst "Une semaine de bonté" - les collages originaux
Location:
Musée d'Orsay
62, rue de Lille
1, rue de la Légion d'Honneur
75343 Paris Cedex 07
M° Musée d'Orsay, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 40 49 48 14
Internet Site : www.musee-orsay.fr
Description:
sur invitation

du 30 juin au 13 septembre 2009
Ouvert de 9h30 à 18h tous les jours (et jusqu'à 21h45 le jeudi) sauf le lundi

Entrée 8€/5,50€
Gratuit pour les moins de 26 ans

Après 1850, l'image à sensation est partout, livres et revues, presse et annonces prolifèrent.
Né en 1891, Max Ernst est l'enfant de cette révolution-là. Sa culture et sa mémoire visuelles vont être mises à profit en 1933 lorsqu'il décide, en plein surréalisme, de détourner un certain nombre d'illustrations anciennes.

Il puise à Sade comme à Fantômas, à Doré et Grandville autant qu'aux couvertures de romans policiers. Le livre qui résulte de ces rapines géniales en 1936 - sans texte et se déclinant selon les jours de la semaine - permet de comprendre comment le XXe siècle s'est nourri de son prédécesseur.

[17:30] Remise du Prix Claude Lévi-Strauss
Location:
Institut de France
Académie des Beaux-Arts
27, quai de Conti
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 41 43 20
Internet Site : www.academie-des-beaux-arts.fr
Description:
Académie des Sciences morales et politiques, 23 Quai Conti à Paris





[18:00] Exposition "Planète Parr", la collection de Martin Parr
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
sur invitation

du 30 juin au 27 septembre 2009
Mardi de 12h à 21h
Du mercredi au vendredi de 12h à 19h
Samedi et Dimanche de 10h à 19h

Couleurs voyantes, motifs bizarres et narrations concises sont les caractéristiques de la photographie de Martin Parr (né à Bristol en 1952). Si plusieurs de ses images peuvent paraître excessives dans leur propos, elles sont toujours étonnamment inventives et pleines d'humour. Pendant plus de trente années, Martin Parr a réalisé un vaste travail documentaire sur la société occidentale, principalement en Grande-Bretagne, son pays d'origine. Mais il s'est aussi intéressé aux phénomènes de la mondialisation tels que le tourisme de masse, les comportements consuméristes ou le soi-disant temps libre. Son travail est aujourd'hui considéré comme une satire de la vie contemporaine démasquant le grotesque dans le banal.

Membre de la légendaire agence Magnum, Martin Parr est l'un des photographes actuels les plus actifs et dynamiques. Depuis les années 1980, il a publié plus d'une trentaine de livres et exposé dans d'innombrables expositions individuelles ou collectives.

L'exposition "Planète Parr", produite en collaboration avec la Haus der Kunst de Munich, propose un dialogue entre les photographies de l'artiste (séries "Luxury", "Small World", et projet "The Guardian Cities Project") et sa vaste collection d'objets hétéroclites. Elle dévoile l'acuité du regard de Martin Parr et sa fascination pour le merveilleux du quotidien où se mêlent l'intime et le collectif, œuvres d'artistes reconnus et art populaire. Pour la première fois sont exposés non seulement son extraordinaire collection de livres de photographies et d'épreuves d'auteurs britanniques ou internationaux, mais aussi un grand nombre d'objets ou de curiosités collant au plus près de l'actualité politique ou sociale (les montres Saddam Hussein, le papier toilette Oussama Ben Laden ou les théières Margaret Thatcher…), ou reflétant l'absurdité et la vacuité de notre société de consommation (trône en tête des objets recherchés et amassés par Martin Parr le plus gros paquet de chips jamais commercialisé !).

[18:00] Exposition Photographique du MJM Graphic Design
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Lundi 29 et mercredi 30 juin - de 10h à 22h
Vernissage le lundi 29 juin à partir de 18h

La photographie contemporaine s'expose.

C'est à travers des regards différents que neuf jeunes photographes nous proposent leur manière d'appréhender le monde qui nous entoure. D'univers variés, ils sont liés par leur façon très intime d'aborder le quotidien et nous font ainsi une place dans le leur.

[18:00] Exposition d'Irina Botea "Un instant de citoyenneté"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
sur invitation

Programmation Satellite
seconde édition proposée par María Inés Rodríguez

du 30 juin au 27 septembre 2009

Irina Botea, née en 1970, vit et travaille à Bucarest et Chicago où elle enseigne. Son travail, qui se nourrit de l'esthétique documentaire et théâtrale, tente de ré-interpréter les images des médias qui font "l'Histoire", et de développer une empathie pour les protagonistes, plus ou moins actifs, d'une situation historique qui ne nous est maintenant connue que sous une forme médiatique.

Cette exposition présente deux vidéos : Auditions for a Revolution, réalisée en 2006 et qui met en scène les événements de la révolution roumaine de 1989, et une nouvelle œuvre produite par le Jeu de Paume, Before a National Anthem, consacrée à la création d'un nouvel hymne national roumain.

[18:00-22:00] Exposition de VIC DEMAYO
Location:
Galerie Pascal Vanhoecke
21, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 27
Fax : +33 (0)1 40 27 09 84
Mail : contact@galeriepascalvanhoecke.com
Internet Site : www.galeriepascalvanhoecke.com
Description:
Exposition de VIC DEMAYO

[18:30-20:30] Exposition de l'artiste égyptien Sadim Mansour "Vision étrangère"
Location:
Centre Culturel d'Egypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 46 33 75 67
Fax : +33 (0)1 43 26 18 83
Mail : centre@culture-egypte.com
Internet Site : www.culture-egypte.com
Description:
Du 29 juin au 10 juillet
Lundi à jeudi de 13h à 19h et vendredi de 15h à 19h
L'artiste sera présente sur le lieu de l'exposition de 15h à 19h

Vernissage: le lundi 29 juin de 18h30 à 20h30

http://www.etapes.com/agenda/expositions/agenda-visions-etrangeres

“Originaire d'égypte installé en France, Sadim Mansour est une jeune artiste qui développe ses talents dans le domaine du photomontage et du photographisme.
Intéressée par la manipulation de l'image numérique, son pouvoir expressif et ses effets sur le spectateur, elle décompose et restructure des photos en y ajoutant, de la couleur,des formes, de la lumière, et crée ainsi des nouvelles images (photomantage et photographismes) invitant les spectateurs est à découvrir avec un autre regard des moments vécus, des personnages et des lieux.
Ses études au Caire (Institut Supérieur du Cinéma et Faculté des Beaux-Arts), son travail de scénographie, d'infographiste lui ont donnés le goût des horizons multiples pour passer du réel vers l'imaginaire.
Découvrez son travail de transformation des images en venant à sa toute première exposition parisienne”.
agent artistique : Eric De Rethil

Idées des oeuvres : Le voyageur, Etranger, Zat, Elle, Visage humain, Rue à travers le temps, Nostalgie du Caire, Forêt de palmiers, Transformation dans la mémoire, Rêve.
Site : www.sadimmansour.com

[18:30] Grands Prix Agefi Actifs du Patrimoine Jeunes 2009
Description:
siège de BNP Paribas - 16 boulevard des Italiens - 75009 Paris

http://www.bnpparibas.com/fr/actualites/evenements.asp?Code=LPOI-7T9JA3

[18:30] Marrakech night fever
Description:
Riad Nejma - 141, rue Saint-Martin - 75004 Paris

Vous êtes cordialement invité(e) à la "Marrakech night fever" le lundi 29 juin 2009 à partir de 18h30 au Riad Nejma.

Ne ratez pas cette soirée exceptionnelle ! Venez découvrir cet établissement fascinant, joyau de la gastronomie et de la culture marocaines, au coeur du Paris historique.
Plus qu'un restaurant, le Riad Nejma est un espace de convivialité unique en son genre. Un décor somptueux et authentique qui s'étend sur 1000 m2 entièrement dédiés au plaisir et au bien être...

Confirmez vite votre présence en répondant en contactant Khoudia au 01 42 78 35 00.

Attention : nombre de places limité ! Réponse souhaitée avant le mercredi 24 juin.

Contact journalistes : Nasser NEGROUCHE au 06 08 43 00 98






[19:00] Prix Press-Club, Humour et Politique 2009
Location:
Maison Champs Elysées
Ex Press Club de France
8, rue Jean Goujon
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 40 74 79 79
Description:
Le Press Club de France a récompensé les hommes politiques pour les phrases les plus drôles de l'année.

Le prix de l'humour est revenu à Bertrand Delanoë pour sa phrase " Le vrai changement du PS, ce serait de gagner".

Le ministre de l'éducation, Luc Chatel a obtenu le prix spécial du jury pour cette citation : " Le chef de l'Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire, c'est la preuve de la qualité de leurs relations".

Ce Prix récompense l'auteur de la phrase la plus hilarante de l'année, qu'il s'agisse indistinctement d'humour volontaire ou involontaire.

Les 15 nominés étaient :

Christine ALBANEL, Ministre de la Culture et de la Communication : « Mes cheveux raccourcissent au fur et à mesure que mon expérience croît ».

Martine AUBRY, 1ère Secrétaire du PS : « Ségolène Royal aura la place qu'elle souhaite dans le PS, même si la plupart sont déjà occupées ».

Roselyne BACHELOT, après la victoire des handballeurs Français aux Championnats du Monde : « Dans les vestiaires, nous n'avions qu'un mot : énorme ! »

Najat BELKACEM, conseillère régionale PS et adjointe au Maire de Lyon : « Il ne faut pas que le PS se laisse électrocuter par ses courants ».

Jean-Christophe CAMBADELIS, Député PS de Paris : « Si Ségolène Royal s'excuse chaque fois que Sarkozy fait une boulette, elle va passer sa vie à genoux ».

Luc CHATEL, porte-parole du Gouvernement : « Le Chef de l'Etat appelle parfois Brice Hortefeux pour ne rien lui dire. C'est la preuve de la qualité de leurs relations ».

Jean-François COPE, Président du Groupe UMP à l'Assemblée Nationale, s'adressant au Président Nicolas Sarkozy : « Tu as prévu de filer les clés de l'UMP à Xavier Bertrand ; tu devrais en garder un double ».
Et pour : « Moi vivant, il n'y aura pas d'augmentation de la redevance ».

Bertrand DELANOE, Maire de Paris : « Le vrai changement au PS, ce serait de gagner ».

Valery Giscard-d'Estaing, à propos d'un éventuel rattachement de sa région Auvergne : « Je doute que le comité Balladur réussisse là où Jules César a échoué ».

Christine LAGARDE, Ministre de l'Economie, à qui l'on suggère de devenir Commissaire Européen : « Pourquoi pas entraîneur du PSG ? ».

Nadine MORANO, Secrétaire d'Etat chargée de la famille : « Je suis Sarkozyste jusqu'au bout des globules ».

Jean-Pierre RAFFARIN, Ancien Premier Ministre : « Le tour de taille n'est pas un handicap au Sénat ».

Michel ROCARD, Ancien Premier Ministre : « Le PS est mal portant ; et comme je respecte les hôpitaux, je baisse la voix comme on doit le faire quand il y a un malade dans la place ».

Ségolène ROYAL, de retour des Etats-Unis : « J'ai inspiré Obama et ses équipes m'ont copiée ».

Une mention spéciale a été attribuée au Sénateur sortant François GERBAULT : « Le système des quotas a été inventé par un Sénateur romain : Numerus Clausus », et une autre à Guillaume BACHELET, Secrétaire National à l'industrie du PS : « La présidentielle, Hollande y pense en nous rasant ».

[19:00-22:00] Soirée de lancement de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse
Location:
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 53 10 74 40
Mail : communication@collegedesbernardins.fr
Internet Site : www.collegedesbernardins.fr
Description:
Jour anniversaire de la naissance d'Antoine de Saint-Exupéry… Ecrivain, aviateur, aventurier, dessinateur, penseur, Antoine de Saint-Exupéry nous a légué un héritage littéraire et culturel unique, salué à travers le monde. Son humanisme trouve aujourd'hui un prolongement dans les actions d'intérêt général orchestrées par la Succession Antoine de Saint-Exupéry-d'Agay. La modernité de sa vie et de son œuvre sera au cœur des premières Rencontres internationales Antoine de Saint-Exupéry organisées à Paris les 27, 28 et 29 juin et animées par la Succession Antoine de Saint-Exupéry-d'Agay. L'occasion est donnée d'échanger et de débattre autour d'une œuvre universelle et atemporelle avec les spécialistes et les acteurs de la communauté exupérienne à travers le monde : des personnalités venues du Japon et du Brésil et de plus de vingt pays différents dont Erik Orsenna, Patrick Poivre d'Arvor, Umberto Eco, Claudie Haigneré, Antoine Gallimard, Xavier Emmanuelli. Dans ce cadre, la Succession Antoine de Saint-Exupéry-d'Agay annoncera officiellement le lancement de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse, sous l'égide de la Fondation de France, dans la nef des Bernardins.

[19:00] Soirée de lancement du bureau social libre Open Humanity
Location:
Dune Café
18, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
M° Goncourt, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 42 06 22 14
Mail : infodune@free.fr
Internet Site : www.e-dune.fr
Description:
Nous lançons le projet libre Open Humanity ce lundi prochain ! Ce projet est en fait un Bureau Social Libre.

*Bureau* parce qu'il est ton espace personnel, tu peux y faire ce que tu veux. Changer de thème, installer des applications, ajouter des icônes.

*Social* parce que tu peux interagir avec tes amis et ta communauté. Échanger, travailler en collaboration, rechercher de nouveaux amis par affinité et pourquoi pas les rencontrer dans la vraie vie.

*Libre* parce que c'est un logiciel généreux, ouvert et que c'est un bon moyen pour le faire évoluer tous ensemble !

-- Au programme --

Présentation du logiciel libre Open Humanity
Lancement de la communauté www.open-humanity.org
Puis discussion conviviale autour d'un punch.

[19:30-20:30] Prix Anges et démons
Location:
Fouquet's
99, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 40 69 60 50
Fax : +33 (0)1 40 69 60 55
Mail : fouquets@lucienbarriere.com
Internet Site : www.lucienbarriere.com/localized/fr/restaurants/nos_restaurants/fouquets.htm
Description:
Prix Anges et démons








[21:00-22:00] Défilé Smalto
Description:
Défilé Smalto

[21:00-23:50] Lancement de l'album de Jean-Roch
Location:
VIP Room Theater
188 bis, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 58 36 46 00
Fax : +33 (0)1 45 62 26 85
Mail : viproom@viproom.fr
Internet Site : www.viproom.fr
Description:
Lancement de l'album de Jean-Roch

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés