Thursday, September 10, 2009
Public Access


Category:
Category: All

10
September 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

  35ème Festival du Cinéma Américain de Deauville
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
du 4 au 13 septembre

invité d'honneur Harisson Ford

www.festival-deauville.com


Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 – 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Dali, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre






Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre–catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net


08:00 [08:30-18:30] 4ème Salon Privé
Location:
Maison des Arts et Métiers
Société des Ingénieurs Arts et Métiers
9 bis, avenue d'Iéna
Hôtel d'Iéna
75783 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 40 69 27 41
Fax : +33 (0)1 47 20 58 48
Mail : mondam@arts-et-metiers.asso.fr
Internet Site : www.arts-et-metiers.asso.fr
Description:
==> Inscription

==> Invitation à imprimer


[08:40-11:00] Conférence de rentrée Gulli / TiJi / Canal J
Description:
Conférence de rentrée Gulli / TiJi / Canal J


[09:00-11:00] Conférence de presse de rentrée des chaînes de télévision de Lagardère Act
Description:

[09:30-19:00] "Oscar Niemeyer" : un livre par Matthieu Salvaing, un objet par Rinck
Location:
Librairie Assouline
35, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 23 20
Internet Site : www.assouline.com
Description:
Le livre sera présenté sur un lutrin réalisé par Rinck en palissandre dessiné spécialement par Oscar Niemeyer et édité à 100 exemplaires numérotés et signés. Ce lutrin est d'autant plus exceptionnel que Niemeyer n'a conçu que très peu d'objets au cours de sa longue carrière. Il est édité par Rinck, la plus prestigieuse société d'ébénisterie française, perpétrant tous les savoir-faire dédiés à la décoration de haute facture depuis 170 ans dont les dernières réalisations vont de la conception d'hôtels et restaurants (Grand Hyatt à Tokyo, Le Buddakan à New York, Pic à Valence), de boutiques (Baccarat à Moscou) aux yachts (Wedge II yacht pour Philippe Starck, Al Mirquab pour Andrew Winch, récompensé aux Superyachts Award 2009) et autres résidences privées. Il s'adjoint, à ces occasions, les services de grands noms du design international tels que : Philippe Starck, Gilles & Boissier, Patrick Jouin, ou encore Alberto Pinto, David Collins Studio et Andrew Winch, pour ne citer qu'eux.

"Oscar Niemeyer" : un livre et un objet
Sortie française le 11 septembre 2009
aux Editions Assouline

Événement le 10 septembre 2009
Petit déjeuner, déjeuner et cocktail de 09H30 à 19H

RSVP : Elsa Sarfati 06 10 84 27 48
press@duendestudio.fr
8 cité Véron
75018 Paris



[10:40-13:00] Conférence de rentrée Mezzo / June / MCM / Virgin 17
Description:
Conférence de rentrée Mezzo / June / MCM / Virgin 17





[12:00-17:00] Bruegel, Memling, Van Eyck... La Collection Brukenthal
Location:
Musée Jacquemart-André
158, boulevard Haussmann
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 45 62 11 59
Fax : +33 (0)1 45 62 16 36
Mail : message@musee-jacquemart-andre.com
Internet Site : www.musee-jacquemart-andre.com
Description:
du Vendredi 11 septembre 2009 au 11 janvier 2010

Le Musée Jacquemart-André, c'est en quelques mots, de grands chefs d'oeuvre dans un splendide hôtel particulier: des oeuvres de la Renaissance italienne (Botticelli, Carpaccio...), des oeuvres françaises du XVIIIè siècle (Chardin, Boucher...). Le Musée Jacquemart-André accueille, du 11 septembre 2009 au 11 janvier 2010, les chefs-d'oeuvre de la collection Brukenthal, l'une des plus prestigieuses d'Europe centrale, réunie au XVIIIème siècle par le baron Samuel von Brukenthal.

Cette exposition événement rassemble un choix exceptionnel d'une cinquantaine d'oeuvres flamandes, italiennes, hollandaises et allemandes des plus grands maîtres du XVème siècle au XVIIème siècle : de Jan Van Eyck à Jacob Jordaens, en passant par Pieter Bruegel, Hans Memling ou David Teniers. Une exposition événement Sous le commissariat conjoint de Jan de Maere, spécialiste de la peinture flamande des XVIème et XVIIème siècles et de Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du Musée Jacquemart-André, la première partie de l'exposition est consacrée aux maîtres de l'école flamande dont les oeuvres constituent la part la plus riche et la plus prestigieuse de la collection Brukenthal. L'art flamand était très recherché en Europe, et tout particulièrement à Vienne, par les collectionneurs d'art au milieu du XVIIIème siècle.

Samuel von Brukenthal a ainsi pu réunir un éventail remarquable de la peinture flamande du XVème au XVIIème siècle. L'exposition associera également à cette collection flamande les principaux chefs-d'oeuvre appartenant aux autres écoles représentées dans la collection. On y remarquera en particulier des oeuvres du Titien, de Lorenzo Lotto ou de Johann Georg Hinz. Parmi ces ensembles prestigieux, le visiteur est invité à suivre un parcours à la fois chronologique et thématique. Chaque salle est consacrée à un genre pictural spécifique : les portraits fascinants des primitifs flamands Hans Memling et Jan Van Eyck, les paysages saisissants de Pieter Bruegel L'Ancien et Pieter Bruegel Le Jeune, le raffinement et la richesse symbolique des natures mortes de Jan Davidsz de Heem, le puissant réalisme des scènes de genre de David Teniers, l'élégance des scènes mythologiques et la poésie mystérieuse des clairs-obscurs dans la peinture religieuse de Jacob Jordaens. Pour la première fois de son histoire, le Muzeul National Brukenthal prête ses cinquante plus belles oeuvres. Cette exposition constitue une véritable découverte et une occasion unique de découvrir, au Musée Jacquemart-André, les chefs-d'oeuvre de cette collection.

[12:40-12:50] [Deauville] Photo Call et Conférence de presse Bob Goldthwait pour WORLD'S GREA
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
[Deauville] Photo Call et Conférence de presse Bob Goldthwait pour WORLD'S GREATEST DAD







[14:00-19:00] Conférence Solidarité Numérique
Location:
Assemblée Nationale
Palais Bourbon, Hôtel de Lassay
126, rue de l'Université
33, quai d'Orsay
75355 Paris 07 SP
M° Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 40 63 60 00
Fax : +33 (0)1 45 55 75 23
Mail : infos@assemblee-nationale.fr
Internet Site : www.assemblee-nationale.fr
Description:
Accès : 101, rue de l'Université - Immeuble Chaban-Delmas - salle Victor Hugo

Inscription en cliquant sur l'image :


[14:00-14:40] [Deauville] Photo Call - Conférence de presse Rebecca Miller et Robin Wright Pe
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
pour THE PRIVATE LIVES OF PIPPA LEE








[15:30-15:50] [Deauville] Photo Call Colum McCann
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
Lauréat Prix Littéraire 2009









[16:00-16:10] [Deauville] Photo Call Josh Goldin, Matthew Broderick et Glenn Williamson
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
Pour WONDERFUL WORLD

[16:30-16:50] [Deauville] Photo Call et Conférence de presse Cary Joji Fukunaga
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, avenue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
Pour SIN NOMBRE










[17:00-22:00] Inauguration de la quatrième édition des VEILLÉES DU RAMADAN
Location:
Institut des Cultures d'Islam
19-23, rue Léon
75018 Paris
M° Château Rouge, Barbès - Rochechouart, Marcadet - Poissoniers
France
Phone : +33 (0)1 53 09 99 80
Internet Site : www.institut-cultures-islam.org
Description:
Du 10 au 19 septembre 2009, retrouvez la quatrième édition des VEILLÉES DU RAMADAN à l'INSTITUT DES CULTURES D'ISLAM et au THÉÂTRE DU CHÂTELET à Paris. Ouvert sur la modernité et la pluralité des expressions artistiques, l'Institut des Cultures d'Islam, situé au coeur du 18e arrondissement, propose cette année dix nuits d'une programmation dense, pour partager et découvrir les arts et traditions du monde musulman et plus particulièrement turcophones, à l'occasion de la Saison de la Turquie en France. Faites un bain de culture turque avec le dub rock oriental du groupe Baba Zula, les lectures du poète mystique Rumi, un spectacle de Jean-Claude Carrière et la danse des derviches tourneurs revisitée par Ziya Azazi, les saynètes de la compagnie stanbouliote Semaver et la grande exposition « Ces peuples qui parlent turc » du photographe Ergun Cagatay. Les Veillées du Ramadan c'est aussi : des rencontres interreligieuses autour du jeûne, des lectures du Coran par des personnalités inattendues, une conférence projection « le ciel étoilé vu par les astronomes musulmans », une soirée « Humour et religion », une nuit de chants soufis, la nouvelle génération de cinéastes palestiniens... Tous les soirs, partagez les repas de ramadan, profitez des projections et des spectacles en plein air qui viendront prolonger l'été et accompagner une rentrée culturelle placée sous le signe de la diversité, de la curiosité et de la tolérance. Le salon de thé est quant à lui ouvert dès 15h tous les jours. - 17h : inauguration réservée à la presse - 19h : inauguration publique, avec notamment un concert du groupe turc de dub oriental "Baba Zula" et iftar (repas de rupture du jeûne). PROGRAMME COMPLET ET RESSOURCES PRESSE www.agencepop.com/ici www.ici.paris.fr/presse Pour toute demande presse (invitation presse inauguration, dossier de presse, visuels, interviews) : CONTACT PRESSE Isabelle Lebaupain agence pop ! Tél. 01 42 93 44 56 - 06 61 32 27 08 isabelle@agencepop.com L'Institut des Cultures d'Islam en quelques mots : Etablissement culturel de la Ville de Paris inauguré en octobre 2006, l'Institut des Cultures d'Islam s'est installé 19-23 rue Léon, dans le quartier de la Goutte d'Or (Paris 18e) sous la forme d'un centre de préfiguration. Ce lieu est dédié à la découverte de la diversité des cultures musulmanes, à la réflexion et à l'échange, dans un esprit de modernité, d'ouverture et de partage. Il héberge des associations locales, participe aux fêtes du quartier, à des événements culturels parisiens (Festival Paris en toutes lettres, Nuit Blanche), nationaux (fête de la musique, printemps des poètes, Lire en fête…) et musulmans (Veillées du Ramadan, Nuit du destin, Mouled…). Le centre propose par ailleurs tout au long de l'année sa programmation (expositions d'art contemporain, projections de films, rencontres avec des auteurs, après-midi jeune public, concerts, etc.) ainsi que des formations, des ateliers de pratiques artistiques et des cours de langues. Il met également à disposition ses locaux pour des projets citoyens. Les Veillées du Ramadan sont partenaires de la Saison de la Turquie en France. Du 1er juillet 2009 au 31 mars 2010, la Turquie sera l'invitée de la France avec la Saison de la Turquie en France. Plus de 400 événements culturels, économiques et intellectuels permettront de découvrir l'effervescence, la jeunesse et la modernité de ce pays. www.saisondelaturquie.fr











[18:00] "Bricolage(s) une exposition collective"
Location:
Immanence
21, avenue du Maine
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière
France
Phone : +33 (0)1 42 22 05 68
Fax : +33 (0)1 42 22 05 68
Mail : immanence.art@club-internet.fr
Internet Site : www.art-immanence.org
Description:
jusqu'au 3 octobre
Vernissage le jeudi 10 septembre à partir de 18h

Avec Stéphane Bérard, Jean Dupuy, Stéphane Lecomte, Patrick Van Caeckenbergh, Frédéric Vincent, Bady Zeaiter

Commissaires : François Coadou et Stéphane Lecomte

Il s'agit à travers cette exposition collective de donner à voir et à penser quelques aspects, rhizomatiques, de ce que l'on peut appeler aujourd'hui le bricolage en art. Loin de chercher à former une école ou académie, dans tout ce que cela aurait de normatif et d'exclusif, il s'agit de créer des rapprochements, bien plutôt, en même temps que de montrer aussi des éloignements. Dessiner en d'autres termes, l'existence d'un champ, et en souligner dans le même moment toute l'étendue.


écriture sur papier, dimensions variables, © Stéphane Lecomte

[18:00] Exposition "Daughters" de Margaret de Lange
Location:
Galerie Philippe Chaume
9, rue de Marseille
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 39 12 60
Mobile : +33 (0)6 15 21 23 26
Mail : info@galeriephilippechaume.com
Internet Site : www.galeriephilippechaume.com
Description:
Vernissage le jeudi 10 septembre
Exposition du 11 septembre au 24 octobre 2009


Margaret de Lange "Daughters" 1994 - 2006, photographie argentique. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris

Margaret M. de Lange - Daughters, 1994-2006

« Promenons-nous dans le bois, pendant que le loup n'y est pas... » Pour sa première exposition à la galerie Philippe Chaume, Margaret M. de Lange présente sa série « Daughters ». De 1994 à 2006, elle a photographié ses deux filles, Jannicke et Catherine, de manière à couvrir la période charnière de leur enfance et de leur adolescence. Leur entrée dans l'âge adulte clôtura ce travail. Les images de Margaret M. de Lange documentent avec sincérité cette riche phase de leur évolution, bercée de découvertes et d'initiations.

En témoin privilégié, Margaret M. de Lange a consigné leurs moments de calme, de jeux et de peine. Si Jannicke et Catherine dorlotent leurs animaux, hamster ou chien, elles jouent aussi à Robinson au bord de l'eau, à cache-cache derrière un bouquet de fleurs ou à la balançoire. Et lorsque l'une lit, l'autre dort ou est assise, les pieds dans le vide et parfois écorchés. Chaque situation est vécue pleinement avec l'authenticité propre aux enfants. C'est pourquoi, leurs jeux, de l'extérieur, peuvent ne pas en avoir l'air tellement le sérieux et parfois la gravité peuvent affleurer. Les images de Margaret M. de Lange nous plongent dans les histoires que ses filles se racontent, sans faux-semblants.

Ses photographies, en noir et blanc, sont très contrastées : elles sont à l'image de cette période d'apprentissage. Et le jeu est un moyen efficace pour s'approprier des concepts abstraits comme la mort. Il a une fonction symbolique et explique ici la présence incongrue, au bout d'une ficelle, d'un oiseau ou d'un rongeur inanimés. De même, la faible profondeur de champ de ses photographies détache ses portraits de leur environnement, très peu particularisé. Elle permet de se focaliser sur l'action photographiée. L'esthétique photographique de Margaret M. de Lange est au service des émotions et des attitudes sans réserve de ses filles.

Margaret M. de Lange a fait oublier à ses filles la présence de l'appareil photographique à tel point que le regardeur entre de plein pied dans l'univers de ses enfants. De plus, le regard bienveillant de cette mère élimine d'emblée toute gêne face à la nudité infantile. L'intimité à laquelle on a accès à travers les images de Margaret M. de Lange sonne avec justesse et naturel.


Margaret de Lange "Daughters" 1994 - 2006, photographie argentique. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris


Margaret de Lange "Daughters" 1994 - 2006, photographie argentique. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris


Margaret M. de Lange
Née en 1963, vit et travaille à Oslo, Norvège

Expositions personnelles

2009 Galerie Philippe Chaume, France
2008 Fundació Forum, Tarragona, Espagne
2007 Box Galerie, Brussels, Belgique
2006 Nordic Light Festival, Kristiansund, Norvège

Expositions collectives

2008 b>gallery, Rome, Italie
2007 Leica exhibition Istanbul, Turkie
2006 3 Photographers Galleri Albin Upp, Oslo, Norvège
2000 Photography 2000 Oslo Spektrum, invited to the exhibition "Women sees Women" by the Norwegian Photographic Council, Norvège
Gallery Ramfjord, Oslo, Norvège

Prix

2007 Best portefolio at the Photo Festival in Arles, France
Leica Oskar Barnac Award

EDiTION

2009 "Daughters" Editions Trolley, Londres

Publications

2003 118 Moments, (Norwegian reportage photographers)
2002 103 Moments, (Norwegian portrait photographers)

Formation

1991-93 School of Photography, Oslo
1983-84 Drawing and Graphic design at Strommen, School of Practical Education


Margaret de Lange "Daughters" 1994 - 2006, photographie argentique. Courtesy Galerie Philippe Chaume, Paris

[18:00-20:30] Exposition "Emménagement"
Location:
Galerie Jean Fournier
22, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 97 44 00
Fax : +33 (0)1 42 97 46 00
Mail : info@galerie-jeanfournier.com
Internet Site : www.galerie-jeanfournier.com
Description:
du 10 septembre au 10 octobre
vernissage le jeudi 10 septembre de 18h à 20h30

[18:00] Exposition "Serge Gainsbourg"
Description:
Renoma Project Design Boutique 129 bis, rue de la Pompe 75116 Paris

à 18h : cocktail, signature et vente de tirages originaux

A l'occasion de la parution du livre de photographies de Tony Frank "Serge Gainsbourg" aux éditions du Seuil, la boutique Renoma devient, du 10 septembre au 15 octobre 2009, le lieu d'exposition de ces tirages exceptionnels, pour rendre hommage au chanteur légendaire qui fut l'ami et l'égérie de Renoma.


[18:00] Exposition "Une rentrée hors les normes 2009"
Location:
Galerie Christian Berst
3-5, passage des gravilliers
(accès par le 10, rue chapon)
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 53 33 01 70
Fax : +33 (0)1 53 33 01 70
Mail : contact@christianberst.com
Internet Site : www.christianberst.com
Description:
découvertes & nouvelles acquisitions

11 septembre au 17 octobre 2009
vernissage le jeudi 10 septembre de 18h à 21h


[18:00-22:00] Exposition Louis FAURER
Location:
Track Artwork Factory
Galerie T.A.F
12, rue Beautreillis
75004 Paris
M° Sully - Morland, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 76 96 79
Mail : info@trackartworkfactory.com
Internet Site : www.trackartworkfactory.com
Description:
Du 11 Septembre au 24 Octobre 2009

Né en 1916 à Philadelphie, Louis FAURER fait figure de « discret » dans le microcosme de la photographie américaine.

Reconnu pour ses images à la fois crues et empreintes de mélancolie, psychologiquement chargées de la vie urbaine, et en particulier pour son évocation du quartier de Times Square à New York dans les années 40 et 50, Faurer a fréquemment puisé dans l'intarissable veine du film noir. Visages face au grand écran, files d'attente devant les guichets, ouvreuses en activité et façades couvertes d'affiches de film de série B tels “Force of Evil”, “ Edge of Doom”, ou “Ace in the hole” sont des thèmes récurrents dans l'ensemble de son œuvre.


[18:00] Exposition collective "Holy Destruction"
Location:
Galerie Polad-Hardouin
86, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 05 29
Mail : contact@polad-hardouin.com
Internet Site : www.polad-hardouin.com
Description:
du 12 septembre au 31 octobre

La galerie consacre du 12 septembre au 31 octobre une exposition à André Butzer, Kim Dorland,
Armen Eloyan, Stefanie Gutheil, Nicolaï Huch,
Marcel Hüppauff, Fred Kleinberg, Cristina Lama, Jonathan Meese, Bjarne Melgaard, Dawn Mellor, Orlando Mostyn-Owen, Humberto Poblete-Bustamante, Eva Räder, Emmanuelle Renard, Raphaëlle Ricol, Jo Robertson, Allison Schulnik, Lucy Stein, Wu Xiaohai, jeunes artistes de nationalités diverses, représentatifs d'une nouvelle génération de peintres.

Présentées pour la première fois en France, les œuvres frappent par une grande liberté d'invention, laquelle traduit la volonté de ces artistes de donner une nouvelle impulsion à la peinture. Dans les toiles d'une grande expressivité qui intriguent et emportent tout à la fois le regard, cette jeune génération démontre la capacité de son médium à transcrire la réalité la plus complexe. Philippe Dagen y voit leur réactivité au monde actuel qui engendre des œuvres "stridentes, acerbes, railleuses, brutales, provocatrices".

"Holy destruction" se veut une exposition manifeste qui réaffirme que la peinture constitue un moyen d'expression pertinent pour l'époque actuelle. Ce qui n'a pas toujours été considéré comme tel, notamment en France, ainsi que le rappelle Philippe Dagen dans le catalogue de l'exposition: "Alors que dans plusieurs des grands pays- aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grande-Bretagne la question ne se posait pas, une conviction s'est établie en France, celle de l'obsolescence de la peinture, considérée comme un mode d'expression définitivement dépassé, relégué par l'institution ou la vidéo au rang de vieillerie juste bonne pour les nostalgiques".

En référence à ce contexte, l'objectif de l'exposition est de mettre en lumière l'énergie et la vitalité qui se dégagent des œuvres de ces jeunes artistes, une preuve, s'il en fallait, que de Berlin à Paris, de Londres à Madrid, de Shanghai à Los Angeles la peinture n'est pas morte.

[18:00-21:00] Exposition d'ELLE-MIE EJDRUP HANSEN "être - being"
Location:
Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Description:
peinture et dessin

10.09 - 17.10.2009
Vernissage : le jeudi 10 septembre 18h-21h

[18:00] Exposition d'Eduardo ZAMORA "Chroniques"
Location:
Galerie Lefor Openo
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 87 24
Fax : +33 (0)1 46 33 19 40
Mail : leforopeno@aol.com
Internet Site : www.leforopeno.com
Description:
Du 10 septembre au 7 novembre 2009
Vernissage le 10 septembre 2009 à partir de 18 heures

Chroniques : « Recueil de faits historiques regroupés par époques et présentés selon leur déroulement chronologique ;
au sens large, récit mettant en scène des personnages réels ou fictifs, tout en évoquant des faits sociaux et historiques
authentiques, et en respectant l'ordre de leur déroulement. (Selon le CNRTL, 2008) »

Pour inaugurer la saison 2009/2010, la galerie Lefor Openo est heureuse de présenter les oeuvres récentes d'Eduardo Zamora réunies sous le titre Chroniques.
Et vrai : Zamora peint des chroniques –comme il respire : sérieusement avec humour– si on n'omet pas de dire que les temps et les lieux qu'il traverse ne sont pas de l'ordre, ni du sens commun ! Dans des formats plutôt carrés, petits ou grands, il donne l'impression de toréer du pinceau en travaillant du chapeau, non pas que sa peinture soit héroïque ou expressionniste, mais par son enjeu : braver les inconnues, jouer à la roulette russe en sachant que l'arme est grippé ou encore ne pas cesser de bluffer alors que la dernière carte a été posée. Dans des pays dévastés par la peste porcine, par l'échappée sanglante d'un Christ las d'être tant de fois crucifié,…semble-t-il, des hommes n'ont pas renoncé à habiter là : même, ils continuent d'aimer, de rire, de croire, de vivre sous l'oeil de créatures animales et célestes. Ici, pas de place pour le pathos, uniquement quelques remèdes possibles à nos doutes.

[18:00-20:00] Exposition de 5 artistes numériques "quelles réalités?"
Location:
Fnac Paris - Digitale
77-81, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 53 10 44 44
Fax : +33 (0)1 53 10 44 99
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=215
Description:
Du 5 août au 30 septembre

La Fnac Digitale Odéon et 1POINT61 source d'Art contemporain, vous proposent de découvrir les dernières créations liées aux technologies numériques à travers les œuvres de 5 artistes.

Le jeudi 10 septembre de 18h à 20h, rencontre avec 1POINT61 et les artistes de l'expo "quelles réalités?" afin d'échanger autour de ces créations contemporaines.

Les œuvres de l'exposition sont en vente sur le site www.1point61.com

[18:00-21:00] Exposition de Anders Petersen et de JH Engström "From Back Home"
Location:
Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
Hôtel Paul Delaroche
75009 Paris
M° Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 53 01 85 85
Fax : +33 (0)1 53 01 85 80
Mail : galerievu@abvent.fr
Internet Site : www.galerievu.com
Description:
Du 11 Septembre au 31 Octobre 2009, vous pourrez visiter l'exposition photographique de deux artistes suédois: Anders Petersen et JH Engström, intitulée “From Back Home”, à la Galerie VU (Paris).

Les plus de 200 oeuvres exposées (dont quelques unes inédites) présentent la région natale des deux artistes: le Värmland.

[18:00] Exposition de Godwin Hoffmann
Location:
Galerie Linz
art contemporain
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 93 74
Mobile : +33 (0)6 07 36 29 44
Mail : galerie.linz@orange.fr
Internet Site : www.galerie-linz.com
Description:
du 10 septembre au 10 octobre
du mardi au samedi de 13h à 19h

[18:00-21:00] Exposition de Malgorzata Paszko
Location:
Galerie Koralewski
92, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 77 48 93
Mobile : +33 (0)6 63 78 89 44
Mail : galerie.koralewski@orange.fr
Internet Site : www.galeriekoralewski.com
Description:
du 11 septembre au 31 octobre 2009

D'origine polonaise, née à Varsovie, Malgorzata Paszko expose son travail régulièrement en France, en Belgique, en Allemagne, au Liban et en Pologne (on l'a vu régulièrement à la FIAC dès 1979). En 1987, elle a été pensionnaire à la Villa Médicis, à Rome.

Son travail reste secret...

Les sujets sont simples et disent la proximité de Paszko avec la nature: un chemin, un arbre, une clairière, un étang... tout cela réveillé par les scintillements du soleil...

Grande sérénité !

Une nature à la dimension humaine...

[18:00-21:00] Exposition de Marie-Claude Bugeaud
Location:
Galerie Vieille du Temple
Marie-Hélène de La Forest Divonne
23, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galerievieilledutemple.com
Internet Site : www.galerievieilledutemple.com
Description:
10/09/2009 - 17/09/2009

"L'abstraction n'est pas la perte de sens mais l'expression d'un sens universel. Les signes qui sont en jeu dans la peinture, signes abstraits ou pas sont l'expression de l'imaginaire, du symbolique et du réel chez le peintre. Après, tout le travail reste à faire pour arracher la peinture à l'anecdote, à la mode, aux matières du temps. Le sens et la force du tableau sont liés inextricablement. Pierre Wat extrait de "sur le vif ", Marie-Claude Bugeaud, Hôtel des Arts, Toulon , 2009.

Marie-Claude Bugeaud trace, colle, coupe. Son art est celui du dessinateur : art du dessinateur : art du trait qui incise et sépare, qui délimite et fend, art dont la la justesse ne se mesure qu'à l'aune de ce que chacun de ses traits détruit, qu'à l'aune de cette blessure que chaque trace inflige au monochrome premier.

[18:00] Exposition de Max Boufathal "The Furious Snakes"
Location:
Galerie Anton Weller - Isabelle Suret
9, rue Christine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 43 54 56 32
Mail : antonweller@noos.fr
Internet Site : www.antonweller.com
Description:
Vernissage le 10 Septembre 2009 à partir de 18h
Exposition du 11 Septembre au 24 Octobre 2009

L'établissement d'une nouvelle culture devient primordiale dans un monde où tout se sclérose par faute d'être déjà normé (...)
L'archétype du héros est constamment présent dans mon travail et le concept du surhomme de Nietzsche dans "Ainsi parlait Zarathoustra" ou dans "le loup des steppes" de Hermann Hesse n'ont fait que renforcé en moi l'idée que l'homme normal ne se suffit que de lui même, sans jamais vouloir construire son esprit et son corps par ignorance (...) Les afro-américains ne sont plus noirs, ils sont métisses, mais pour garder le pouvoir de cette exotisme, ils sont prêt à nier ce métissage. Il suffit de voir la réaction de Quincy Jones lorsqu'il lit le décodage génétique de son ADN et qu'il apprend qu'il est à 30% blanc (...) La construction d'une culture métisse m'oblige à survoler les cultures classiques et traditionnelles pour raconter de nouvelles histoires, réaliser des sculptures de divinités, de monstres, d'objets d'histoire naturelle (...)
Max Boufathal


Malcolm X, Martin Luther King Junior, Marcus Mosiah Garvey,
Sculptures, 2. 35 x 85 cm, sacs poubelle noirs, verts fluos et transparents, tête en plâtre cirée noir, structure en métal, 2009

[18:00] Exposition de Michel Comte
Location:
Acte 2 galerie
41, rue d'Artois
75008 Paris
M° George V, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 42 89 50 05
Fax : +33 (0)1 42 89 33 03
Mail : acte2galerie@orange.fr
Internet Site : www.acte2photo.com
Description:
L'artiste Michel Comte, est né à Zurich en Suisse.
C'est d'une manière autodidacte que ce professionnel apprend la photographie.

Restaurateur de tableau, ses références sont d'abord celles de la peinture. Le nu est un sujet qui le touche particulièrement et ce sont des photographes comme Paul Outerbridge ou Man Ray qu'il admire jeune

Il opère un travail sur la couleur et la lumière faisant écho à une peinture classique tout en nuance et en douceur.
Il reçoit sa première commande publicitaire en 1979 de Karl Lagerfeld pour la maison Chloé et vient vivre à Paris. Puis il collabore avec les plus grands magazines de mode et quitte la France pour New-York puis Los Angeles. Il devient l'un des plus importants photographes de mode au monde. Pour Vanity Fair et Vogue, il fait des portraits de personnalités du monde de l'art, du cinéma et de la publicité. Ses clichés vont de Julien Shnabel , Jeremy Irons et Demi Moore à Mike Tyson.

Malgré son succès dans l'univers de la mode et de la publicité, Michel Comte n'a jamais cessé de manifester son intérêt pour les gens . Une curiosité guidant son travail au-delà du simple comportement humain. Une quête qui transparaît clairement dans l'énergie toute particulière de ses images.

C'est avec un immense plaisir que Acte2galerie présente quelques images culte de ce grand photographe. Les portraits ainsi proposés sont plus qu'un simple reflet d'icônes. Ils mettent surtout en lumière des personnalités, des moments d'émotion inattendus plaçant le sujet dans une forme de grâce toute particulière.




[18:00] Exposition de PATRICK VAN CAECKENBERGH "Le Brouhaha (1999-2009)"
Location:
In Situ Fabienne Leclerc
19, rue Michel le Comte
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 79 06 12
Fax : +33 (0)1 53 79 06 19
Mail : galerie@insituparis.fr
Internet Site : www.insituparis.fr
Description:
du 10 septembre au 24 octobre


[18:00] Exposition de Patrick Bernatchez "Chrysalides"
Location:
Galerie Bertrand Grimont
203 bis, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)1 42 71 30 87
Mobile : +33 (0)6 85 45 01 30
Mail : info@bertrandgrimont.com
Internet Site : www.bertrandgrimont.com
Description:
du 10 septembre au 31 octobre
Vernissage le jeudi 10 septembre 2009 à partir de 18h


Patrick Bernatchez puise son inspiration dans différentes sources - le cinéma, l'imagerie populaire, la musique - et nous livre une sorte d'opéra post-moderne à la fois merveilleux, exubérant et angoissant.

La galerie Bertrand Grimont présente l'ensemble filmique du projet Chrysalides entrepris par l'artiste depuis 2006. Les vidéos de la trilogie, Chrysalide, I feel cold today et 13, se situent « dans la chronique d'une mort annoncée » : celle des êtres vivants, des individus et des sociétés.

L'atmosphère glaciale et oppressante caractéristique des films est accentuée par leur forme minimaliste et par une musique composite élaborée par l'artiste. La qualité du traitement de la lumière nous plonge dans une pénombre envoutante et repoussante à la fois. D'une grande beauté et travaillés avec minutie, les plans constitués de longs travellings hypnotiseront le regard du spectateur; dans Chrysalide, la caméra tourne de manière obsessionnelle autour d'un même objet, une voiture, et nous attire de manière irrépressible dans un monde aliénant et cauchemardesque. La distorsion du temps et de l'espace propres au travail de l'artiste exposent une vision post-apocalyptique agissant directement sur l'imaginaire du spectateur.

L'univers de l'artiste arrive à nous séduire et simultanément nous inquiéter.

Conçu comme un cycle, le projet Chrysalides dévoile encore des dessins explorant les thèmes de la dévoration, de la sexualité, de la régénération, de la mort et de la métamorphose.

Discours sur l'angoisse existentielle mais aussi « allégorie d'une apocalypse causée par un changement climatique... commentaire sur l'obsolescence de l'ère post-industrielle ou noyade volontaire dans la consommation à outrance... Quel que soit l'angle sous lequel on l'aborde, cette vision fascinante et puissante interpelle directement notre situation fâcheuse tout en suscitant une multitude de questions. »*

*Selon Bernard Schütze

[18:00] Exposition de Peter Vogel "Son, lumière et mouvement"
Location:
Galerie Lara Vincy
47, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 72 51
Fax : +33 (0)1 40 51 78 88
Mail : contact@lara-vincy.com
Internet Site : www.lara-vincy.com
Description:
Vernissage jeudi 10 septembre à partir de 18h
11 septembre - 10 octobre 2010

Pour sa troisième exposition personnelle à la galerie Lara Vincy, Peter Vogel présente une nouvelle série d'objets cybernétiques, qui communiquent avec le spectateur en réagissant aux mouvements et aux sons.
Influencé par Grey Walter –neurophysiologiste et concepteur de structures électroniques à partir de schémas comportementaux-, Vogel envisage le spectateur comme performeur et non comme simple observateur. Physicien de formation, ses recherches réifient la pensée Constructiviste selon laquelle : “nous n'avons pas besoin d'un mausolée de l'art où adorer des œuvres mortes, mais d'usines vivantes de l'esprit” . S'appropriant la phrase de Friedrich von Schiller “l'homme ne joue que là où, dans la pleine acceptation du mot, il est homme, et il n'est tout à fait homme que là où il joue” , l'artiste conçoit d'insolites sculptures et environnements sonores, mobiles et lumineux qui interagissent aux stimuli extérieurs -ombres, déplacements, bruits- et déclare trempé de neuroscience : “je n'ai pas pensé à la forme lors de la construction de ces objets, mais bien à leur comportement. On pourrait leur appliquer l'ancien credo du Bauhaus, form follows function” puisque à son sens, ces ensembles composés de systèmes unicellulaires ne deviennent art que, lorsqu'ils sont expérimentés.
C'est ainsi qu'aimanté par l'attraction de ces intrigants modules filaires aux diodes clignotantes et aux hélices tournoyantes, le visiteur se transforme en performeur, et expérimente à grands renforts de moulinets et vocalises les réactions de ces systèmes autonomes, tout en guettant les conséquences de ses actes, ou en essayant de reproduire certains sons -ce qui soit dit en passant est inutile, puisque l'action d'un observateur/performeur n'induit pas toujours la même réponse de l'objet sonore-. Pourquoi ? Parce que la performance s'appuie sur l'immédiateté, contrairement à l'interprétation qui s'appuie sur la répétition.
Soumis à leur environnement, ces circuits réagissent à partir de la logique aristotélicienne : conjonction, disjonction, négation, auxquels Peter Vogel ajoute intégration et pré intégration. Imaginons une sculpture équipée de capteurs sonores ; programmée pour devenir lumineuse sous l'effet du son, elle illustrera la logique de la conjonction, une autre équipée de capteurs photoélectriques restera silencieuse si elle est privée d'ombre, ce sera la logique de la négation, bref pour Vogel comme pour Cage, ce n'est pas le compositeur, mais l'auditeur qui fait la musique. Partageant avec La Monte Young, une fascination pour l'indétermination dans la composition et l'interprétation, Peter Vogel livre l'action à l'autre afin qu'il enrichisse sa perception sensible, mais par le jeu, surtout par le jeu ! Indexant aux principes d'échanges son travail, il propose une pensée politique, qui proche de Cornelius Cardew soustrait la musique aux systèmes de notation préétablis, afin de nous permettre d'élargir le champ de nos experiences.

Francine Flandrin, juillet 2009



PETER VOGEL

repères biographiques

Né en 1937 à Freibourg, Allemagne.
Vit et travaille à Freibourg, Allemagne.

Peint depuis 1955. A fait des études de physique de 1957 à 1964.
A fait un travail de recherche dans l'industrie de 1965 à 1975.
A travaillé avec la danse et la chorégraphie de 1965 à 1967 et a composé de la musique électronique de 1966 à 70. Ses premiers objets cybernétiques datent de 1969.

Artiste et physicien, Peter Vogel crée depuis 1969 des installations et des objets qui réagissent à leur environnement. Il a ainsi réalisé une œuvre esthétique en liaison avec ses connaissances scientifiques et sa maîtrise des circuits tran-sistorisés, des objets interactifs qui, contrôlés par une logique interne, répondent par un jeu de micros et de cellules photo-électriques à la lumière et à l'ombre, ou au son produit par le spectateur.
Si l'on pense que la cybernétique est la science des systèmes réflexes, on comprend l'échange qui s'établit entre le relief programmé et le spectateur. La structure spatiale des objets ne peut être saisie qu'avec la participation active du spectateur partenaire. Cette structure, qui est à la fois apparente et ludique, nous sensibilise au mécanisme lui même et nous entraîne dans un processus créatif aléatoire.

Depuis 1971, nombreuses expositions personnelles et collectives dans des musées, galeries et foires d'art contemporain en Europe, Amérique du Nord, Australie et Japon.


© Peter Vogel - "Blue Spiral" - 2006 - Métal soudé, 1 microphone, diodes electroluminescentes, électronique - Hauteur : 61 cm

[18:00] Exposition de Pierre GUERCHET-JEANNIN "CYCLE D'ÎLES"
Location:
Galerie AMTARES
29, rue Lamarck
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Jules Joffrin, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 44 92 47 07
Mobile : +33 (0)6 09 66 37 15
Fax : +33 (0)1 44 92 47 07
Mail : amtares@wanadoo.fr
Internet Site : www.amtares.com
Description:
du 8 septembre au 3 octobre

[18:00] Exposition de Virginie Barré "Simone"
Location:
Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Description:
Du 11 septembre au 11 octobre
Vernissage le jeudi 10 septembre, à partir de 18h

Depuis plus d'une dizaine d'années, Virginie Barré escalade les genres et les époques et se livre à des emprunts tous azimuts dans les coffres des histoires de l'art et les malles de la culture populaire. Les indiens Hopi chevauchent des fauteuils de Mies van der Rohe, les suffragettes côtoient les blondes platines d'Hitchcock dans des mises en scène arrêtées, des instantanés de récits non élucidés.
Ses dessins, collages et mannequins, présentent des jeux d'échelles tronquées et des alliances d'éléments hétérogènes qui donnent au travail une dimension onirique, oscillant entre veine burlesque et dramaturgie macabre.
Après l'exposition Simple Dames dans laquelle elle proposait une galerie de portraits exclusivement féminins, elle propose Simone, une exposition qui met la figure de l'enfant au centre d'un dispositif constitué de sculptures, de dessins et de collages.
Il s'agit, avec malice, d'aborder, en l'amplifiant, la question de la maternité, sujet désormais laissé dans la clandestinité, pour le faire glisser dans le champ de l'art.
La figure de l'enfance – récurrente dans ses œuvres depuis la fin des années 90 - y apparaît également non comme sujet d'émerveillement, mais comme expérience fondamentale, état en devenir, proche en cela du processus de création artistique. En interrogeant la figure de l'enfant, l'artiste pose la question des origines et souligne les « filiations » entre l'art et l'enfance, rapprochement dont les artistes de l'art conceptuel et minimaliste se sont fait l'écho à travers l'utilisation de procédures ludiques (jeux de langage, inversions, répétitions, rébus …).
Au centre de l'exposition, un mannequin surdimensionné représentant un bébé endormi place le spectateur devant une image à la fois douce et dérangeante.
Les « charades », colifichets étranges, sont constituées d'éléments abstraits et figuratifs qui se présentent comme des indices à décrypter, des énigmes à déchiffrer.
Les dessins réalisés dans des adhésifs découpés, les murs colorés font référence à l'œuvre graphique de Saul Bass, le génial collaborateur de Hitchcock et Preminger.
Claire Guézengar


[18:00] Exposition de Winshluss "Amour"
Location:
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois
36, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 34 61 07
Fax : +33 (0)1 43 25 18 80
Mail : ggpnv@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-vallois.com
Description:
du 11 septembre au 10 octobre

+ Project Room : Martin Kersels "Fat Iggy: Discography"

[18:00] Exposition de Yoko
Location:
Galerie Médiart
l'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Description:
du 8 septembre au 3 octobre 2009
Vernissage jeudi 10 septembre de 18h à 21h30

Dans le cadre de l'événement « Féminin pluriel »

YOKO
« Troisième mouvement » Peintures

Yoko est née à Tokyo. Elle partage sa vie entre Londres et Paris. Elle est membre de la Royal Society of Arts de Londres.
Après avoir obtenu une licence de lettres au Japon, elle s'inscrit à la Chelsea School of Art de Londres, dans le département Textile Design, puis à Paris au Studio Berçot de Marie Rucki. C'est en tant que styliste spécialisée dans la maille (tricot) qu'elle démarre sa carrière. Elle y connaîtra le succès créant des motifs et des effets très originaux pour de célèbres maisons comme Dior, Dorothée bis, Georges Rech…
Ses créations seront photographiées par les plus grands de Patrick Demarchelier à Steve Hiett, et feront le tour du monde des magazines de mode (Vogue Knitting, Marie Claire, Cosmopolitan, Elle )

Elle décide d'abandonner ce milieu pour se consacrer pleinement à la peinture, art pour lequel elle invente un alphabet plastique : une même gamme de couleurs qu'elle reproduit en la déclinant dans chacune de ses peintures. La juxtaposition linéaire de motifs semblables où chacun ne varie que par la couleur nous rappelle un rang de mailles de tricot qui se répète à l'identique ou les variations sur un même thème d'une partition de piano, art que pratique également Yoko.

Pour sa troisième exposition personnelle à la galerie Mediart, Yoko nous montrera qu'au-delà du rythme engendré par ce kaléidoscope de formes et de couleurs, les titres de ses tableaux : fugue, andante, adagio font que peinture et musique sont étroitement liées dans son univers artistique.

Cette œuvre est le fruit d'un travail lent, construit avec patience dans l'exigence. Il exige une grande concentration proche de la méditation ainsi Yoko renoue ainsi avec ses racines asiatiques.

[18:00-21:00] Exposition de Zoulikha Bouabdellah «Hobb»
Location:
La B.A.N.K
42, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 72 06 90
Fax : +33 (0)1 42 72 07 80
Mail : celine@bankgalerie.com
Internet Site : www.bankgalerie.com
Description:
Vernissage jeudi 10 septembre de 18h à 21h
Exposition jusqu'au 31 octobre 2009

Pour sa seconde exposition personnelle à La B.A.N.K, Zoulikha Bouabdellah propose une variation sur le thème de l'amour (hobb en arabe). L'exposition monographique présente ses dernières installations où le rouge et le noir dominent.
Le rouge est celui de la passion évidemment. Celle qui s'effile en tortillons pollockiens sur les plaques qu'on croirait faites de lave durcie. Réalisées lors de sa résidence à Amherst, invitée par Carol Solomon avec qui elle gagnera le prix Abraaj Capital par la suite (1), ces pièces sont autant de dalles en fusion qui semblent se fissurer sous la pression du bouillonnement terrestre.
Le noir est celui du néant, du désespoir et d'une réalité sociale (à peine) entrevue pendant le journal télé : sur une plage, une touriste blanche en maillot de bain est accroupie à côté d'un homme noir. Elle lui fait boire du thé, il vient de traverser la mer sur une embarcation de fortune et il est à bout de force. L'artiste a utilisé ces images singulières qu'elle a transformées en plaques de plexiglas découpé, aux grands aplats de couleur, sans relief et sans trait distinctif. Au final, seul reste le rapprochement de deux êtres incolores (2).
À la suite des mots d'amour développés depuis 2007, en dessin puis en installation murale, Zoulikha revisite les positions du Kama-Sutra. Le même mot, Hobb, est déformé jusqu'à l'aberration. En couple, un rouge et un noir, les mots longilignes prennent les postures qui évoquent l'acte sexuel, dans sa recherche de perfection.
Tels des serpents, ils s'entremêlent, se répondent et se confondent.

[18:00-20:00] Soirée Avant-première Foires aux vins Monoprix
Description:
Monoprix - ST ANTOINE 99 fbg Saint Antoine 75011 Paris Monoprix - UNIPOTEAU 32 rue du Poteau 75018 Paris

[18:00-21:00] Vernissage Exposition Marc Lahore - KAMI
Location:
Galerie Pascal Vanhoecke
21, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 27
Fax : +33 (0)1 40 27 09 84
Mail : contact@galeriepascalvanhoecke.com
Internet Site : www.galeriepascalvanhoecke.com
Description:
La Galerie Pascal Vanhoecke accueille le court-métrage de Marc Lahore : KAMI du 10 Septembre au 03 Octobre 2009.

Projection toutes les 20min :
jeudi 16h-20h, vendredi 15h-19h20 et samedi 13h-18h

VERNISSAGE LE 10 SEPTEMBRE DE 18H à 21H

[18:00-23:00] Vogue Fashion Celebration Night
Location:
Avenue Montaigne
Avenue Montaigne
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Description:
Avenue Montaigne, rue François 1er, Avenue George V 75008 Paris

Vogue Fashion Celebration Night : Soirée shopping à grand spectacle orchestrée par Vogue

Il y aura notamment un cocktail chez Chanel, chez Giorgio Armani, chez Gucci, chez Ralph Lauren ou chez Valentino, chez Zilli et chez Kenzo (”à la russe”) et un fashion show chez Vuitton.

http://www.vogue.fr/video/freepages/publicite/fashion/invitation.pdf

[18:00] Vœux à la communauté juive de Paris à l'occasion de Roch Hachana
Location:
Centre Communautaire Juif de Paris
119, rue La Fayette
75010 Paris
M° Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 53 20 52 52
Fax : +33 (0)1 53 20 52 50
Mail : infos@centrecomparis.com
Internet Site : www.centrecomparis.com
Description:
Vœux à la communauté juive de Paris à l'occasion de Roch Hachana

[18:30] Exposition "How to disappear completely and never be found"
Location:
Galerie van der Stegen
1, passage Gustave Goublier
75010 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 42 59 41 81
Mobile : +33 (0)6 75 21 84 70
Mail : contact@vdstegen.com
Internet Site : www.vanderstegen.com
Description:
Dorothée Smith + Lucie Pastureau
une proposition d'Abel Llavall-Ubach

Vernissage jeudi 10 septembre à 2009 à 18:30
exposition du 11 au 25 septembre 2009

En référence au titre du guide écrit par l'américain Doug Richmond (1985) expliquant pas à pas comment réussir un changement d'identité et à celui du morceau aérien du groupe anglais Radiohead (2000), cette exposition rassemble le travail de deux jeunes photographes - Dorothée Smith et Lucie Pastureau - sur le thème de la jeunesse et de la construction identitaire.

Le travail de Dorothée Smith a été présenté au Mudam (Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean, Luxembourg) ; il est aussi exposé en galerie dans plusieurs pays (France, Norvège et Israël) / Lucie Pastureau est lauréate du prix de lecture de portfolio Mois de la Photo-OFF et a reçu le prix « Coup de cœur Bourse du talent portrait », 2008.

[18:30] Exposition "Initinéraires de l'excellence en Limousin"
Location:
Ateliers d'Art de France
55, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Mail : viaduc@ateliersdart.com
Internet Site : www.latelier-viaducdesarts.com
Description:
Du jeudi 10 septembre au dimanche 20 septembre 2009

Itinéraires de l'excellence en Limousin : Exposition Innovation et savoir-faire
Une cinquantaine d'artisans et d'entreprises d'exception du Limousin sont accueillis par les Ateliers d'Art de France et présentent leurs créations dans deux voûtes du Viaduc des Arts, écrin des professions d'excellence et des métiers d'Art - Organisation : Des métiers en Mouvement en partenariat avec la Maison du Limousin.

[18:30-21:30] Exposition d'Alexandra Catière
Location:
Galerie Lacen
20, rue de Picardie
75003 Paris
M° Temple, République, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 34 44
Fax : +33 (0)1 42 77 34 39
Mail : info@lacengalerie.com
Internet Site : www.lacengalerie.com
Description:
"I cannot give you anything but Love"

Vernissage Jeudi 10 septembre 2009 de 18h30 à 21h30
Exposition du 10 septembre au 31 Octobre 2009

Alexandra Catière est née à Minsk, ( Biélorussie ) en 1978. Après des études linguistiques, elle découvre la photographie en 2001. En 2002, elle s'installe à New York où elle travaille dans le studio de l'artiste d'origine russe Yuri Kuper. Elle suit des cours à ICP ( Centre International de la Photographie ) et devient assistante dans le studio d'Irving Penn. Aujourd'hui elle habite et travaille comme photographe freelance entre New York et Paris. Ses photos ont été publiées dans le New Yorker, Le Monde, Dazed & Confused, Crash.


"I cannot give you anything but love."

Devinettes:
«C'est quoi le moment le plus important? Maintenant.»
«C'est qui la personne la plus importante? Celle qui est en face de toi.»


«Je l'ai rencontrée au marché. Elle était assise sur le marchepied de la camionnette où elle stockait ses marchandises. Elle regardait ses mains, sales, couvertes de bleus. C'était un matin du mois d'août, vers 10 heures.
Elle m'interpella: «Qu'est-ce que tu fais là avec ton appareil photo?» Je me suis approchée. C'est comme ça que nous nous sommes rencontrées. Elle s'appelait Tanya.
Lorsque quelqu'un a tout perdu, il se retrouve face à lui-même. Ses vices, comme ses vertus, sont désormais visibles de tous. Me voilà, telle que je suis. Je suis faible, idiote. J'ai besoin d'amour et d'attention. Je suis cupide, paresseuse, orgueilleuse. Mais je suis bonne, je suis belle. Je suis fragile aussi. Je ne sais pas comment les autres font; ils ont l'air d'avoir plus de chance que moi. Mais j'ai survécu. Je suis en vie. J'aime et c'est ça qui est important.»
Alexandra Catière


Cette scène, c'était à Minsk en août 2006. Tanya a accepté de poser pour Alexandra. Par la suite, elles se sont revues. Tanya lui a présenté ses amis. Alexandra a fait d'autres photos. Puis Tanya a disparu. Impossible de savoir où. Probablement dans un camp de redressement pour alcooliques comme presque tous les sans-abri en Biélorussie.

A Moscou, il y a eu d'autres rencontres. Des hommes et des femmes qui vivaient dans la rue et qui voulaient parler de leur vie, de leurs amis, de leurs amours.
Gala, Jack, Nicole. Alexandra Catiere ne les a pas cherchés. Ils étaient là, ils avaient le temps, Alexandra aussi. A Rome, dans le parc derrière le forum de Trajan, elle a rencontré Faro, un Egyptien; ils se sont assis sur un banc; ils ont parlé de tout et de rien. Faro lui a demandé des nouvelles de sa famille. Et la permission de poser la main sur son genou.

A Paris, c'était Sarah. Elle avait quitté son appartement pour suivre le nouvel homme de sa vie. Ils vivaient sur le trottoir devant chez Picard. Ils s'aimaient comme des fous et faisaient l'amour sous les couvertures. Sarah est tombée enceinte. Et elle a disparu.

Frédérique Deschamps

[18:30] Exposition et signature de Matt Mullican "Notating the Cosmology 1973-2008"
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florencelowey.com
Description:
signature du livre et présentation d'une sélection de ses œuvres

en collaboration avec la Galerie Nelson-Freeman.

Exposition du 5 au 12 septembre
du mardi au samedi de 14h à 19h


Format : 16,5 x 24,5 cm, cahiers cousus, dos carré, reliure cartonnée toilée rouge, 258 pages
Impression offset en quadrichromie
Tiré à 1000 exemplaires dont 50 numérotés et signés comportant chacun un dessin original
ISBN : 978-2-9533912-0-6, 38 euros

Notating the Cosmology, 1973-2008 reproduit et ordonnance des pages arrachées aux propres carnets de travail de Matt Mullican, accumulés sur plus de trois décennies. Mimant le mode de la rétrospective comme celui de la biographie, Matt Mullican intègre aussi des notes de travail liées à ses performances sous hypnose, évoque son studio imaginaire. Dans ces carnets, nourris de notations, d'observations, de croquis et de réflexions sur la cosmologie, se déploient les modes de perception et de formalisation caractéristiques de son œuvre : accumuler, collectionner, s'approprier des formes et des schémas de pensée “déjà là”. Ainsi pictogrammes, concepts..., sont retravaillés, classés, agencés selon d'autres modalités.

Empruntant à de multiples instances de discours et à différents modes de langage (mathématique, visuel, littéraire..), Matt Mullican élabore ainsi une cosmologie singulière qui invite à reconsidérer nos façons de construire le monde. Articulée autour d'un Moi mi-fictif, mi-réel, produisant une sorte de monde parallèle au nôtre, il en organise les disciplines, suivant son propre découpage : la nature et son évolution, le monde des objets, les valeurs symboliques, les signes et les concepts.

Par la concision du trait, la clarté apparente du schéma, la (fausse) évidence démonstrative du diagramme ou par des considérations philosophiques, Mullican nous fait plonger dans une cartographie, certes lacunaire, mais dont on sent bien l'esprit encyclopédique et la visée métaphysique, touchant aux événements essentiels, où la Mort côtoie le Destin de ce Moi de fiction, où le temps et la logique sont retournés sur eux-mêmes. Nicolas Feodoroff

Une première présentation du livre a eu lieu à la galerie ProjecteSD/ Barcelone le 13 mai, elle fut l'occasion d'une conférence de Friedrich Meschede en dialogue avec Matt Mullican.

Créées en 2008 par Valérie Cudel, les éditions Captures développent une politique éditoriale centrée sur le livre d'artiste ou d'auteur.
Premier ouvrage, Everyone their own projector de l'artiste William kentridge. Projets en cours avec Jessica Stockholder, Francesc Ruiz, Alejandra Riera, Franziska et Lois Weinberger.

[18:30] Salon d'Automne de la Peinture Contemporaine
Location:
Salle Olympe de Gouges
15, rue Merlin
75011 Paris
M° Père Lachaise, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 53 27 11 11
Internet Site : mairie11.paris.fr
Description:
Vernissage le jeudi 10 septembre 2009 à 18h30
Exposition du 11 au 20 septembre, ouverte de 12h à 19h

[18:30] concours des décorations florales estivales de la Ville de Paris
Location:
Chai de Bercy
41, rue Paul Belmondo
Parc de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Cour Saint-Emilion
France
Description:
concours des décorations florales estivales de la Ville de Paris en présence de Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts – Jeudi 10 septembre à partir de 8h30, proclamation du palmarès à 18h30

[18:30] vernissage de Xavier Lucchesi et Bertrand Pigeon
Location:
LM galerie
13, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 50 54 98 94
Mobile : +33 (0)6 13 42 53 08
Mail : isabelle.labrousse@gmail.com
Internet Site : www.lm-galerie.com
Description:













[19:00] Exposition collective « São Paulo, Mon Amour »
Location:
Maison des Métallos
établissement culturel de la Ville de Paris
94, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 48 05 88 27
Fax : +33 (0)1 48 05 88 21
Mail : info@maisondesmetallos.org
Internet Site : www.maisondesmetallos.org
Description:
du 11 au 26 septembre
vernissage le jeudi 10 septembre à 19h

Loin de l'univers de la basket, cette exposition culturelle réunit 9 artistes Paulistes. Chacun, à sa manière (photographes, vidéastes, …), offre une vision de cette mégalopole au gigantisme parfois effrayant.

Un fil rouge : overground/underground, jour/nuit, vie publique/vie privée…la ville est schizophrène…

Cette nouvelle génération d'artistes qui réinvente et ré-enchante São Paulo propose un autre rapport à l'urbanité.

Au-delà de la frénésie, la poésie

Vivre São Paulo à travers le regard de neuf artistes. Révéler la force de São Paulo, mégapole brésilienne aussi vibrante que méconnue, sans aucun doute une ville clé du monde post-crise.
Extraire du désordre des détails oubliés et insoupçonnables, engloutis dans la frénésie du quotidien. Faire surgir une esthétique du chaos.
«São Paulo, Mon Amour», exposition organisée du 11 au 27 septembre à la Maison des métallos à Paris, réunit des artistes qui, au-delà du circuit de l'art contemporain, ont construit leurs propres histoires dans l'espace urbain.
A partir de leurs expériences dans la mégapole brésilienne, ces artistes questionnent la ville comme lieu de confrontation entre l'espace public et l'espace privé.


[19:00] Exposition d'Anabelle Soriano "Polarités"
Location:
Espace K
6, rue de la Grange-aux-Belles
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, Gare de l'Est, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)9 51 39 01 99
Mail : sedjalms@yahoo.fr
Internet Site : www.espacek.com
Description:
Polarités est composée de divers média (photographie, sculpture, dessin, vidéo, performance...) réunis autour d'une même préoccupation, l'espace et de la perception de celui-ci. Les sensations de vertige, de perte de repères et d'orientation, de pesanteur et d'équilibre sont à l'origine de ce travail.
L'exposition invite à faire l'expérience de ces différents pôles de sensation.
Tâtonner, repérer. Se perdre.
S'ancrer, s'accrocher. Lâcher prise, tomber.
Dés-orientation. Dé-mesures corporelles.
Vertigineuse attraction verticale.
A-pesanteur.

La création des oeuvres présentées est régie par la manipulation des repères spatiaux tels que l'échelle, la gravité, le contexte, la place du corps. Quant à l'univers formel de ce travail, il emprunte au domaine du construit, de l'élément architectural à la ville, et au monde minéral, de la cristallisation à l'érosion.

Anabelle Soriano est actuellement étudiante en 5ème et dernière année des Beaux-Arts de Paris après 3 ans d'études en Architecture puis 3 à l'Ecole Supérieure de l'Image d'Angoulême. Parallèlement elle arrive au terme de la formation du BEES (Brevet d'Etat d'Educateur Sportif) en escalade après plus de 10 ans de pratique. Loin de constituer un antagonisme cette situation forme au contraire un ensemble cohérent et nécessaire dont les éléments interagissent en permanence.

[19:00] Exposition de Béatrice Navajas
Location:
La Coopérative
café culturel équitable - société coopérative ouvrière de production
7, rue Lagille
75018 Paris
M° Guy Moquet, Porte de Saint-Ouen
France
Phone : +33 (0)1 42 29 26 65
Mail : lacooperative@laposte.net
Internet Site : www.myspace.com/la_cooperative
Description:
Une invitation au voyage

"Plantes, animaux, paysages urbains : je cadre au plus près de mes sujets pour atteindre au plus intime, effacer la distance ... leur vérité à cet instant donné. CARPE DIEM"

vernissage le jeudi 10 septembre à partir de 19h

http://lesfeesduhasard.canalblog.com




[19:00] Exposition de Michaël KITAIEVITCH "URBANIA"
Location:
Carpe Diem Café
21, rue des Halles
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 02 01
Mail : contact@carpediemcafe.fr
Internet Site : www.carpediemcafe.fr
Description:
Vernissage le jeudi 10 septembre 2009 à partir de 19h

Michaël KITAIEVITCH
06-59-89-6000 - michael.kitaievitch2@free.fr

http://www.urbansysteme.com

"...son travail sur le paysage urbain, à la croisée de la photo et de la peinture numérique, intrigue : rencontre avec un révélateur de couleurs qui métamorphose le quotidien..."
"...Proche du travail de Warhol pour ce qui a trait aux couleurs, ce passionné d'architecture colorise les gris, accentue le caractère futuriste, jongle avec les codes du fantastique..."
(Nathalie Degardin - Declicphoto)


[19:00] Exposition de Remko Scheepens "Qui veut vivre dans le Nord ?"
Location:
Espace Canopy
19, rue Pajol
75018 Paris
M° La Chapelle
France
Mobile : +33 (0)6 06 72 26 67
Fax : +33 (0)1 55 79 70 74
Mail : canopy@labelette.info
Internet Site : www.labelette.info
Description:
Du 10 septembre au 4 octobre
Vernissage le jeudi 10 septembre

Exposition du photographe hollandais Remko Scheepens à l'Espace Canopy.

Remko Scheepens, artiste néerlandais vit et travaille à Amsterdam. Au travers de la mutation du quartier nord d'Amsterdam (Overhoeks), le photographe témoigne de la diversité de la population de ce quartier ; et tente de mettre en évidence le rapport entre la personnalité et le lieu de vie, la fragilité de « l'existant » en prise avec le mouvement urbain inexorable qui l' entoure. Il saisit un instant de la vie de gens ordinaires et ses clichés sont nets, francs et précis, Remko nous offre une part de vérité, si parfois les personnages se mettent en scène, ils soulignent d'autant plus la réalité de leur environnement, la dimension sensible de leurs lieux de vie.

[19:00] Itinéraires 2009
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie9.paris.fr
Description:
Du 08/09/2009 au 26/09/2009

L'association d'artistes Itinéraires-art contemporain présente dix artistes-invités vietnamiens, entourés des trente "artistes 2009". Quarante sensibilités et expressions multiples, toutes disciplines confondues.
A chacune des extrémités du continent euro-asiatique, Vietnam et France se fascinent réciproquement depuis quelques siècles.
Mais que connaissons-nous ici de cette mystérieuse culture du raffinement et de la ténacité ? Même l'immense écrivain Nguyen Du, dont les phrases sont devenues dictons, nous est inconnu.
Voici une rencontre, comme d'inventifs coudoiements, comme de joyeux rebondissements, comme d'étonnants dialogues.
Des âmes éprises de liberté qui dévoilent leurs richesses intérieures.
Michel Cand

[19:00-23:00] Lancement de la nouvelle formule de Libération
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Lancement de la nouvelle formule de Libération

[19:00] Lessivage de Fredox VS D-Grrr "Que Du Bonheur !!"
Location:
La Cantada II
13, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 48 05 96 89
Internet Site : www.cantada.net
Description:
Carnevil & la Cantada présentent: "Que du Bonheur", Expo spéciale interdite aux Gosses!
Baaah, encore une expo dégueulasse, avec des trucs qui collent, qui puent, qui dérangent et qu'embêtent le bien pensant qui n'a rien d'autre à faire qu'à bien penser. Encore un truc sur le monsieur humain qui chie de la guerre avec le sexe, des cochoncetés, la maladie, la méchanceté comme un pitbull édenté par sa piètre existence. Là ou le pus magnifié, la peau saccagée, les trognes ravagée et le sourire alcoolique, les images de Fredox et Denis GRRR évoquent la miserabilité de l'espèce, vous l'aurez bien compris. Un mixe d'images grouillantes d'assemblages numérique, de collages et stigmatisé ici comme un tatouage bleui par la gerbe. Une belle tache sur ta fesse.

Epandage le 27 Juin et lessivage le 10 Septembre.
Le site de Denis GRRR: d-grrr.com

[19:00] Mur de Sun7
Location:
Le M.U.R.
Modulable, Urbain et Réactif
109, rue Oberkampf
croisement des rues Saint-Maur et Oberkampf
75011 Paris
M° Parmentier, rue Saint-Maur, Ménilmontant
France
Mobile : +33 (0)6 17 76 28 36
Mail : associationlemur@gmail.com
Internet Site : lemur.asso.fr
Description:
Mur de Sun7

[19:00] Salon du Collectionneur "Antiquaires & Galeries d'Art"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Salon du Collectionneur "Antiquaires & Galeries d'Art"

[19:00] Vernissage Flèchemuller "The Martini girls"
Location:
Galerie Keller
13, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 57 72 49
Fax : +33 (0)1 43 57 72 49
Mail : galeriekeller@free.fr
Internet Site : www.galerie-keller.com
Description:
Exposition du 10 septembre au 10 octobre 2009
Vernissage le 10 septembre de 18h à 21h
du jeudi au samedi de 14h30 à 19h et tous les jours sur rendez-vous

[19:00] vernissage de l'exposition "Bouts de choux"
Location:
Mairie du 12ème arrondissement
130, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Dugommier, Daumesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Fax : +33 (0)1 44 68 12 09
Internet Site : mairie12.paris.fr
Description:
vernissage de l'exposition "Bouts de choux"

[19:30] ETIK-PRESSE avec François Camé et Philippe Abellard
Location:
Restaurant Aux Cercles Bleus
56, rue de la Sablière
Place Flora Tristan
75014 Paris
M° Pernety, Mouton-Duvernet
France
Phone : +33 (0)1 45 43 95 36
Internet Site : www.auxcerclesbleus.com
Description:
L'équipe d'ETIK-PRESSE avec François Camé et Philippe Abellard propose une exposition éphémère d'affiches de leur cru et un débat: quelle différence entre un habitant et un citoyen ? Un habitant habite, un citoyen participe
ou Peut on faire de la démocratie participative si l'on prends les citoyens pour des cons ? Ça promet !













[20:00] Dîner annuel organisé par le journal l'Humanité
Description:
Saint-Denis















[22:00] VERNISSAGE "FASHION IN FABULA"
Location:
Mécène café
9, rue Greneta
75003 Paris
M° Réaumur - Sebastopol, Étienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 72 40 13
Mail : mecenecafe@hotmail.fr
Internet Site : www.myspace.com/mecenecafe
Description:
Jeudi, le Mécène accueille VALENTINA FRUGIULE, photographe de mode, qui nous présente, en exclusivité, son exposition "FASHION IN FABULA"... Cette artiste revisite les célèbres contes qui ont bercé notre jeunesse, avec des mannequins magnifiées... (le petit chaperon rouge, la belle au bois dormant, Barbe Bleue etc...).
















[23:00] Soiree Vogue très privée
Location:
Hôtel Plaza Athénée
25, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 66 65
Fax : +33 (0)1 53 67 66 66
Mail : miaconis@plaza-athenee-paris.com
Internet Site : www.plaza-athenee-paris.com
Description:
Soiree Vogue très privée

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés