Friday, October 30, 2009
Public Access


Category:
Category: All

30
October 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
  Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 – 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Dali, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre






Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre–catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net


Exposition "Renoir au XXe siècle"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 23 septembre 2009 au 4 janvier 2010
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 22h. Fermeture le jeudi à 20h.

Organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et le Los Angeles County Museum of Art, en collaboration avec le Philadelphia Museum of Art, l'exposition Renoir au XXème siècle sera sûrement l'exposition la plus en vue pour le dernier trimestre 2009, avant de partir à Los Angeles et à Philadelphie.
L'exposition est construite selon une double perspective : faire redécouvrir une période et des aspects méconnus de l'œuvre de Renoir (les peintures décoratives, les dessins, la sculpture,…), tout en restituant le rayonnement de son art dans la première moitié du XXe siècle en France. Elle rassemble une centaine de tableaux, de dessins et de sculptures de Renoir. Répartis en une quinzaine de sections, ils seront ponctuellement confrontés à des œuvres de Picasso, Matisse, Maillol ou Bonnard, attestant la postérité de Renoir.

Exposition "Astérix au musée de Cluny"
Location:
Musée national du Moyen Âge
Thermes et hôtel de Cluny
6, place Paul Painlevé
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, RER B Saint-Michel - Notre-Dame
France
Phone : +33 (0)1 53 73 78 16
Mail : contact.musee-moyenage@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-moyenage.fr
Description:
Informations pratiques :
du 28 octobre 2009 au 3 janvier 2010
Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45
Fermeture de la caisse à 17h15
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs d'entrée :
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Moins de 26 ans : gratuit (pour les membres de la Communauté Européenne)
Gratuit pour tous le premier dimanche du mois

A l'occasion du cinquantième anniversaire de la naissance du célèbre personnage Astérix, créé par René Goscinny et Albert Uderzo, rendez-vous est pris au musée de Cluny pour un événement inédit, la rencontre de deux monuments nationaux.

Dans le frigidarium récemment restauré des thermes gallo-romains du musée de Cluny, pour la première fois en France, et en exclusivité, sont présentés une trentaine de planches originales, et quelques tapuscrits ayant servi à la conception des albums d'Astérix. Il s'agit principalement de dessins, anciens ou récents, où s'exprime le talent d'Uderzo, associé au génie de Goscinny. C'est l'occasion de découvrir le processus de création et la naissance de ces pages d'albums tels qu'on les connaît, alors que sort le 34e album aux éditions Albert René.

Un dialogue insolite se crée entre le bâtiment de la Lutèce antique, exceptionnellement préservé, et Astérix, témoin d'une antiquité imaginaire. D'autres objets, comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny, le premier numéro de Pilote (Editions Dargaud qui introduisent la bande-dessinée en France, et dans lequel est publiée la première série des aventures d'Astérix le Gaulois), etc… évoquent la complicité de ces deux créateurs de bandes dessinées qui, en se rencontrant en 1951 puis en imaginant un personnage de l'époque gallo-romaine, ont réussi à conquérir le monde entier (traduction en 107 langues et dialectes). Un écran de télévision permet de visualiser en 3D la réalisation des planches d'Astérix.

Enfin, à l'extérieur, à l'angle du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain, sur les grilles qui bordent le jardin du musée, sont accrochés des panneaux, qui mettent en parallèle des dessins d'Astérix et quelques-uns des plus célèbres chefs d'œuvre de l'art occidental… (cf. le Radeau de la Méduse de Géricault, qui fait dire à Astérix “Je suis médusé!”).
Parodie ou source d'inspiration ?
Les références historiques, voire anachroniques sont nombreuses dans les aventures du gaulois et Goscinny et Uderzo ont pris un plaisir à parodier de nombreuses scènes historiques (Vercingétorix jettant ses armes aux pieds de Jules César, ...).
Cette exposition est conçue et réalisée par la Réunion des musées nationaux, le musée de Cluny et les éditions Albert.



Critique :
L'exposition correspond parfaitement au lieu, vestige de la Lutèce gallo-romaine, et au frigidarium, qui offre de beaux volumes soigneusement éclairés parfaitement en adéquation avec la contemplation de l'exposition. Quelques curiosités comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny et le premier numéro de Pilote attestent des premières marches du personnage devenu aujourd'hui un emblème national.
Le moins : même s'il ne s'agit pas de faire un Parc Astérix bis, quelques animations à la destination d'un public enfantin auraient été les bienvenues : dégustation de potion magique, animations sonores ou visuelles...


"L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
sur invitation

Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

08:00  
09:00 [09:00-22:00] Convention Ultim Twilight
Description:
- VENDREDI : 9h : entrée 10h30 : ouverture 10h45-11h15 : Séance de questions/ réponses avec les invités 11h30-13h : session de photoshoot / Dans le hall : animations (lectures, jeux...) 13h-14h : repas 14h-14h30 : conférence « les vampires dans la littérature » 14h30-15h15 : jeu/ quizz sur la saga de Stephenie Meyer - concours de Cosplay 15h15-16h15 : conférence sur les livres de Stephenie Meyer (conférence et débat) 16h30-17h30 : Séance de questions/ réponses avec les invités 17h45-19h15 : Séance de dédicaces des invités 19h30 : clôture 22h : soirée (à confirmer) - SAMEDI : 9h : entrée 10h30 : ouverture 10h45-11h15 : Séance de questions/ réponses avec les invités 11h30-13h : session de photoshoot / Dans le hall : animations 13h-14h : repas 14h-14h30 : conférence « les vampires au cinéma » 14h30-15h15 : jeu/ quizz sur la saga de Stephenie Meyer - concours graphique 15h15-16h15 : conférence sur le premier film adapté de la saga de Stephenie Meyer 16h30-17h30 : Séance de questions/ réponses avec les invités 17h45-19h15 : Séance de dédicaces des invités 19h30 : clôture 21h : diner VIP - DIMANCHE : 9h : entrée 10h30 : ouverture 10h45-11h15 : Séance de questions/ réponses avec les invités 11h30-13h : session de photoshoot / Dans le hall : animations 13h-14h : repas 14h-15h : conférence « les vampires dans les séries » 15-16h : jeu/ quizz sur la saga de Stephenie Meyer - concours de piano 16h-17h : Séance de questions/ réponses de l'urne avec les invités 17h15-19h15 : Séance de dédicaces des invités 19h30 : clôture Au Carré Belle-Feuille 60, rue de la Belle-Feuille 92100 Boulogne Billancourt

[09:30-17:30] Colloque ICOSI « Construire des villes européennes durables »
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
Habitat, énergie et transport : Trois enjeux de la politique de développement urbain durable

http://www.conseil-economique-et-social.fr/presidence/manifestation/20091030_icosi.pdf


[10:00-22:00] Fête et rassemblement pour les 60 ans d'Emmaüs
Location:
Le Zénith de Paris
181, boulevard Sérurier
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin
France
Phone : +33 (0)1 44 52 54 60
Fax : +33 (0)1 42 49 84 77
Internet Site : www.zenith-paris.com
Description:
Un rassemblement est prévu pour les 4 000 membres (compagnons, bénévoles et salariés) du mouvement Emmaüs. Après une matinée rythmée par des débats, les compagnons d'Emmaüs assisteront l'après-midi à un concert gratuit. Au programme de ce concert, des stars de la chanson française dont Cali et les Hyènes, Olivia Ruiz et Diam's qui ont accepté de participer à la fête de l'association à titre gracieux. Cette fête clôturera les festivités du 60ème anniversaire de mouvement Emmaüs. www.emmaus60ans.org



[11:00] Conférence de presse ACER
Location:
Elysées Biarritz
22-24, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 53 57 40 82
Fax : +33 (0)1 53 57 40 81
Mail : contact@elyseesbiarritz.com
Internet Site : www.elyseesbiarritz.com
Description:
Conférence de presse ACER




[12:30-14:30] dédicace de Philippe Manœuvre et Marie Meier pour "Les enfers du rock"
Description:
Virgin Megastore Quatre temps (La Défense)

séance de dédicace de 12h30 à 14h30

Après le succès de Garageland et d'Etre rock, voici Philippe Manoeuvre de retour aux commandes pour une nouvelle compilation de petites phrases et aphorismes des grandes stars de la musique gothique tels que Robert Smith du groupe Cure, Marylin Manson ou encore les membres de Joy Division. L'ensemble est magnifiquement illustré par Marie Meier.

Philippe Manœuvre collabore au magazine Rock&Folk depuis 1973, dont il en est devenu le rédacteur en chef en 1993. Il a été également directeur de Métal Hurlant, éditeur aux Humanoïdes Associés, responsable de la prestigieuse collection Speed 17… Il a animé sur France Inter Intersidéral et les Grandes Manoeuvres. A la télévision, c'est les Enfants du Rock, l'Impeccable, Sex Machine, puis Top Bab, et enfin le Rock Press Club et la Nouvelle Star.

Les enfers du rock (Tana)

Au Virgin Megastore Quatre temps (La Défense) : séance de dédicaces de 12h30 à 14h30

Au Virgin Megastore Champs-Elysées (Virgin café) : rencontre-dédicace et mini-concert des Prostitutes à partir de 21h





[13:00-19:00] Workshop artisanat du Brésil
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
Workshop artisanat du Brésil








[16:30-18:00] Arrivée du 1er airbus A380 dans la flotte d'Air France
Location:
Aéroport de Paris - Charles de Gaulle
Roissy - Charles de Gaulle
B.P. 20101
95711 Roissy Charles de Gaulle Cedex
M° RER B Aéroport Charles de Gaulle
France
Internet Site : www.aeroportsdeparis.fr
Description:
http://corporate.airfrance.com

• un tres gros porteur de 538 places
• plus de confort, de calme et d'espace
• un des avions les plus respectueux de l'environnement

Aujourd'hui, Air France accueille son premier Airbus A380, le plus grand avion civil du monde, pouvant transporter 538 passagers sur 13 000 km. Trois des douze exemplaires commandés lui seront livrés d'ici le printemps 2010, suivi de près par un quatrième. A partir du 23 novembre 2009, l'A380 d'Air France reliera quotidien­nement Paris - Charles de Gaulle et New York - JFK, puis Johannesburg au cours de l'hiver 2009-2010.

Air France est ainsi le premier transporteur européen à proposer des vols à bord de ce très gros porteur, et la première compagnie au monde à offrir des voyages transatlantiques en A380 entre l'Europe et les Etats-Unis.

L'A380 est particulièrement bien adapté à la stratégie d'Air France. Sa taille est par­faitement appropriée à la puissance du hub de Paris - Charles de Gaulle. Ses quatre moteurs Engine Alliance GP 7200 de dernière génération, son aérodynamisme et son fuselage intégrant les technologies les plus modernes lui permettent également d'être, dans sa catégorie, l'avion le plus respectueux de l'environnement.

«En 1996, Air France a fondé sa décision d'acquérir l'A380 sur des critères ob­jectifs qui ont permis de mettre en évidence l'excellente adéquation entre les per­formances de cet appareil et les besoins de la compagnie», a déclaré Jean-Cyril Spinetta, Président du Conseil d'administration d'Air France-KLM.

L'A380 dispose d'une capacité équivalente à celles cumulées d'un Boeing 777-200 et d'un Airbus A340-300, mais avec des coûts d'exploitation inférieurs de 20 %.

«Chaque A380 va permettre à la compagnie d'économiser annuellement de 12 à 15 millions d'euros, ce qui offre à Air France, dans le contexte économique dégradé actuel, un nouveau levier pour amortir la crise. La compagnie sera ainsi en mesure d'offrir à ses clients toujours plus de confort, tout en maîtrisant ses coûts. De plus, les performances de l'A380 sont en ligne avec les engagements environnementaux de la compagnie», a ajouté Pierre-Henri Gourgeon, Directeur général d'Air France.

L'A380 d'Air France propose trois classes : La Première – 9 sièges au pont prin­cipal -, Affaires – 80 sièges au pont supérieur - et Voyageur – 449 sièges répar­tis entre les deux ponts. Dans chaque cabine, particulièrement silencieuse, Air France propose des espaces intimes et apaisants, des ambiances lumineuses changeantes adaptées aux différentes étapes du voyage, des lieux de convivialité, de détente et de découverte, afin que chaque passager puisse vivre le plaisir du voyage. 22 hôtesses et stewards sont au service des 538 clients.

Dès 1996, Air France participait aux groupes de travail entre Airbus et les princi­pales compagnies de lancement de l'A380, pour concevoir un avion qui puisse satisfaire les attentes des clients, et préparait, depuis 2003, son arrivée. Ainsi, la compagnie a travaillé avec les autorités aéroportuaires pour adapter les infrastruc­tures au sol, a formé les équipages et le personnel au sol, et a investi dans des équipements de piste adaptés aux dimensions de l'A380.









[17:00-19:00] Exposition « Etre un lieu de lumière »
Location:
Institut finlandais
Centre culturel de la Finlande à Paris
60, rue des Ecoles
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Saint-Michel, Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 51 89 09
Fax : +33 (0)1 40 46 09 33
Mail : info@institut-finlandais.asso.fr
Internet Site : institut-finlandais.asso.fr
Description:
« Etre un lieu de lumière »
vendredi 30 octobre - 17h/22h

Vernissage de l'exposition « Etre un lieu de lumière »,œuvres réalisées dans le cadre du workshop « Light and Space » ayant réuni des étudiants finlandais et français

Dans 3 lieux d'exposition :
De 17h à 19h / Institut Finlandais
De 18h à 22h / ENSAD
De 19h à 22h / Mairie du Ve Arrdt

[17:00-21:00] Traviol'expo
Location:
Galerie Vieille du Temple
Marie-Hélène de La Forest Divonne
23, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galerievieilledutemple.com
Internet Site : www.galerievieilledutemple.com
Description:
29, 30 et 31 octobre de 17h à 21h

[17:30-21:00] Expo photo « L'Afghanistan et nous »
Location:
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75700 Paris 07 SP
M° La Tour-Maubourg, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 42 38 77
Mail : accueil-ma@invalides.org
Internet Site : www.invalides.org
Description:
Du 31 octobre 2009 au 26 février 2010

En collaboration avec l'agence VII (Seven) et en partenariat avec l'Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), le musée de l'Armée propose une exposition photographique sur l'Afghanistan, un pays, une culture, une société, pris dans un conflit majeur de ce début du XXIe siècle.

Le musée de l'Armée a souhaité éclairer le public sur cette guerre, déclarée en 2001 et qui suscite de nombreuses polémiques, grâce à 155 photographies témoignant des multiples visages de l'Afghanistan.
170 clichés, pour certains inédits, pris par plusieurs photo-reporters français et étrangers entre 2001 et 2009. 170 photographies, pertinentes, captivantes, bouleversantes, et pour certaines d'une beauté rare et inédite, seront réparties en plusieurs séquences thématiques, alternant ou rapprochant les aspects civils et militaires.

En programmant l'exposition "L'Afghanistan et nous 2001-2009", le musée de l'Armée marque une nouvelle étape dans l'évolution de sa politique culturelle : celle de se confronter pour la première fois à l'actualité, en proposant au grand public un sujet qui concerne directement les armées françaises d'aujourd'hui.










[18:00] Exposition de Wolfgang Krause
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@wanadoo.fr
Internet Site : www.artmajeur.com/gavart
Description:
du 26 octobre au 8 novembre

[18:00-22:00] Exposition « Etre un lieu de lumière »
Location:
Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs
ENSAD
31, rue d'Ulm
75240 Paris Cedex 05
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 97 00
Fax : +33 (0)1 42 34 97 85
Internet Site : www.ensad.fr
Description:
« Etre un lieu de lumière »
vendredi 30 octobre - 17h/22h

Vernissage de l'exposition « Etre un lieu de lumière »,œuvres réalisées dans le cadre du workshop « Light and Space » ayant réuni des étudiants finlandais et français

Dans 3 lieux d'exposition :
De 17h à 19h / Institut Finlandais
De 18h à 22h / ENSAD
De 19h à 22h / Mairie du Ve Arrdt

[18:30] Exposition de Yoshie Araki "les poissons du ciel"
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Dessins & peintures

Du vendredi 30 octobre au mercredi 2 décembre 2009
Vernissage le vendredi 30 octobre 2009 à partir de 18h30











[19:00] Exposition collective "Rues..."
Location:
Galerie Claire de Villaret
9, rue Blainville
75005 Paris
M° Place Monge, Cardinal Lemoine, RER B Luxembourg
France
Mobile : +33 (0)6 83 09 78 34
Mail : lemarquisa@aol.com
Internet Site : www.clairedevillaret.com
Description:
du Vendredi 30 octobre au 12 novembre 2009

C'est dans l'environnement urbain que Dominique Piveteaud prélève les fers piqués par la rouille, les plaques de zinc usagées, les fils de fer tordus et autres matériaux qu'il assemble par ajustements successifs et qui sont imprégnés de temps et d'histoire. La considération de l'artiste pour cette mémoire l'amène à revisiter ces fragments voués au rebut afin de leur redonner vie dans son travail.
Les matériaux usagés prédominent par la chaleur et la profondeur des couleurs, la luminosité, le relief des strates, renfoncements et imperfections, le rythme de l'asymétrie et même par la différence de plans. Le travail des noirs à la peinture vient parfaire ses compositions. Ainsi l'uniforme encadre les empreintes, le neuf valorise l'ancien et l'industriel révèle l'humain dans une oeuvre forte qui l'espace d'un temps s'offre au questionnement.

Jean Le Rohellec, en recherche sur l'acte de Voir, caresse les sensibles des surfaces anodines de la capitale depuis plus de 20 ans. Le regard vers le sol, il lie conversation avec les lumières éphémères des altitudes opportunes.
L'ensemble de ces images a été réalisé dans Paris, sur Paris, au ras de Paris. Sans artifice, elles représentent le sol de la capitale, sa voirie, les traces de ses temps, ses ruisseaux, échantillons des océans d'aspirations, au prétexte d'inviter le regard à lire l'objet au-delà de son absence, à reconstruire un réel - ou à en prendre le chemin - où l'évidence, un temps, s'échappe.

Rues…. vous invite à une promenade inédite à la rencontre de ces regards croisés.

[19:00] Exposition de Yann Poncelet
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
Exposition du 27 au 31 octobre, de 15h à 19h
Vernissage le vendredi 30 octobre à partir de 19h

18 mois, 25 pays, 26000 kms,
0 crevaison
« La route est large, en excellent état, mais la pente s'accroît soudain…petit à petit la vallée se forme, les collines grandissent, le paysage devient minéral, El Ocros (5122 m) se profile à l'horizon ».


[19:00-22:00] Exposition « Etre un lieu de lumière »
Location:
Mairie du 5ème arrondissement
21, place du Panthéon
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 56 81 75 05
Internet Site : www.mairie5.paris.fr
Description:
« Etre un lieu de lumière »
vendredi 30 octobre - 17h/22h

Vernissage de l'exposition « Etre un lieu de lumière »,œuvres réalisées dans le cadre du workshop « Light and Space » ayant réuni des étudiants finlandais et français

Dans 3 lieux d'exposition :
De 17h à 19h / Institut Finlandais
De 18h à 22h / ENSAD
De 19h à 22h / Mairie du Ve Arrdt

[19:00] dévernissage de l'installation CORRESPONDANCES
Location:
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:

[19:30] expo photo de Raphael GERBEAUX
Location:
Restaurant Aux Cercles Bleus
56, rue de la Sablière
Place Flora Tristan
75014 Paris
M° Pernety, Mouton-Duvernet
France
Phone : +33 (0)1 45 43 95 36
Internet Site : www.auxcerclesbleus.com
Description:
"Paysages mélancoliques de sologne & Couleurs cachées parisiennes"












[20:00] 60 ans de l'association Emmaüs
Location:
Le Zénith de Paris
181, boulevard Sérurier
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin
France
Phone : +33 (0)1 44 52 54 60
Fax : +33 (0)1 42 49 84 77
Internet Site : www.zenith-paris.com
Description:
4000 repas sélectionnés par Jean-Pierre Coffe pour entre dans la préparation d'un menu concocté par le chef parisien Mathieu Pacaud

[20:00] Expo "ROUGE SANG" du collectif shaker360.net
Location:
Dune Café
18, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
M° Goncourt, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 42 06 22 14
Mail : infodune@free.fr
Internet Site : www.e-dune.fr
Description:
expo "ROUGE SANG" du collectif shaker360.net w/ baltaz-art, seax, fishbrain, zzzav


[20:00] Exposition "Peaux d'Âmes"
Location:
La Cantada II
13, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 48 05 96 89
Internet Site : www.cantada.net
Description:
La Cantada présente “Peaux d'Âmes“ une expo de Rico Tattoo'n'Peaux, du 30 Octobre au 15 Novembre 09.

"Tatoueur, h, pro, propose expo. peaux tatouées pour fan body art et + si affinités" - Situé en plein cœur du 5ème arrondissement de Paris, le quatrième shop de Rico Tattoo abrite son inspiration et sa réflexion artistique. Tatoueur depuis 1992, son expérience n'a d'égal que sa passion pour (le tatouage et) le body art, sa créativité et son ouverture d'esprit. Egalement, artistes plasticien, il joue de toutes les surfaces et de tous les modèles. Son art est en relation directe avec son métier et sa passion: le tatouage. Directement inspiré de son milieu de travail, son exposition regroupe une partie de sa collection de peaux tatouées, représentant près de 2 ans de création inspirée et intemporelle, nous laissant entrevoir une infime partie de son univers rockabilly et déjanté. Véritable cabinet de curiosité, venez découvrir une exposition décalée et surprenante d'un art permanent sur un support temporaire.

Vernissage à partir de 20h

[20:00] Vernissage Artus à la Boite de Jour
Location:
Citadium Havre Caumartin
50-56, rue Caumartin
75009 Paris
M° Havre - Caumertin, RER A Auber, RER E Haussmann - Saint-Lazare, Saint-Lazare
France
Phone : +33 (0)1 55 31 74 00
Internet Site : www.citadium.com
Description:
"Consumerisme" Un homme vit et dort caché dans un stand quelque part dans le magasin, pendant 15 jour. 90x90x200cm installation du 15 au 30 Octobre 2009

« Il y a un moment ou les idées cessent d'être bonnes pour être juste nécessaires. C'est le moment ou la perte de sens devient la plus évidente, et parfois aussi la plus intéressante, socialement, artistiquement, et humainement ». Artus.

Parallèlement à ses expositions en galerie, l'artiste Artus de Lavilléon – connu pour ses dessins en noir et blanc et ses collaborations avec des marques (Levi's, Yves Saint Laurent, Sony, Jean Charles de Castelbajac, Lazy Dog, Corinne Cobson, …) – a au cours des années passées, réalisé un certain nombre de performances et d'installations dans des boutiques ou des lieux dont l'activité n'était pas dédiée à l'art.

Sa performance la plus remarquée s'est déroulée dans les vitrines du Printemps à la rentrée 2000, dans le cadre de l'exposition « Excentriques », où Artus vécut durant une quinzaine de jours devant une foule curieuse, un peu avant que le phénomène de télé-réalité n'envahisse nos petits écrans.

Pour l'Espace de Sabrina Rasoloniaina (sur une invitation de Manuel Angot) à Citadium, il propose de vivre caché pendant les heures d'ouverture, dans une boite fermée de dimension humaine (0,90 x 0,90 x 2m), entièrement habillé de blanc, non loin d'un tableau où l'on peut lire le mot « Consumérisme ».

Bien que la mention « Un homme vit et dort caché dans un stand quelque part dans le magasin, pendant 15 jours » soit écrite sur la vitrine, rien n'indique dans le magasin de quel stand il s'agit.

Son idée: vivre de rien et sans rien pendant la durée de l'exposition, et se couper du monde sans qu'aucun stimuli extérieur (téléphone portable, livres, films…) ne vienne troubler sa méditation à l'exception de la presse écrite du jour.

De façon à ne pas interrompre sa performance, une boite du même type sera installée à son domicile, équipée uniquement d'une table, d'une chaise, et d'une machine à écrire sur laquelle chaque soir Artus consignera ses impressions et ses souvenirs.

Comme Artus a coutume de le faire dans son travail, dont l'un des principes consiste à archiver le quotidien et à créer les situations qui le subliment, cette performance montre comment l'artiste s'inscrit aujourd'hui dans le monde pour en être le témoin privilégié.

Ainsi, pour lui, l'artiste n'est plus celui qui crée mais celui qui s'approprie des évidences, et sa soumission face à un monde de plus en plus régit par le consumérisme, se verra dépassée par sa capacité à le réinventer.

« Quand il y a presque dix ans, je me suis installé dans les vitrines du Printemps pour parler du phénomène de télé-réalité qui s'apprêtait à envahir le petit écran, et nos vies, j'ai choisi de le faire devant la peinture « pornographie », et ai écrit : « la pornographie, c'est ce qu'on fait des choses ». Aujourd'hui, cette pornographie est devenue notre quotidien, et la quête de reconnaissance n'a jamais été aussi grande. Lorsque Manuel Angot m'a proposé d'exposer des œuvres chez Citadium, j'ai choisi de montrer le décalage qu'il existe entre l'artiste qui a besoin de vivre de son travail, et la force de récupération de la société qui fait que « plus rien n'a de sens puisque tout est un produit », contre culture comprise. Mon projet était d'installer une cabane de clochard ou sein du stand de mon ami et d'y vivre, mais je suis vite revenu sur cette première idée, trop visible, trop évidente, difficilement vendable, pour décider de dormir dans un présentoir, à tee-shirt, bijoux, sacs…, pendant la quinzaine de jours que durerait ma performance. De me rendre invisible, non loin d'une peinture où il serait écrit « consumérisme » en larges lettres blanches sur fond rouge. Puis, le soir, de rentrer chez moi, où une cabane du même genre aura été installé, et d'y travailler, coupé du monde extérieur, sans accès à aucune technologie, sauf une machine à écrire et du papier. Ni téléphone portable, ni livres, ni films, ne venant me perturber, juste le journal acheté en costume blanc sur le chemin de ma boite.

Il y a quelques temps ma mère est morte chez elle après avoir écrit sur sa porte « bienvenue à l'impasse de la lucidité ». À la fin d'une vie bien remplie, et déçue par le monde, Maryse Lucas s'était clochardisée chez elle, et a fini ses jours, sans sortir, entourée de marginaux qui, comme elle, étaient rongés par leur incapacité à changer les choses. Je crois que l'on peut changer les choses. A l'instar de l'art conceptuel des années 70 (Chris Burden, Adrian Piper), je pense que nos actions créent un référent qui n'est pas dénué de poids politique. Pourquoi montrer de nouvelles œuvres quand notre vie et notre art ne font qu'un. Si le spectacle est la dernière aventure contemporaine, cela veut-il pour autant dire que l'on ne puisse le dénoncer ? »

Artus de Lavilléon
















[21:00] dédicace de Philippe Manœuvre et Marie Meier pour "Les enfers du rock"
Location:
Virgin Megastore Champs-Élysées
52/60, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : +33 (0)1 49 53 50 00
Fax : +33 (0)1 49 53 50 41
Internet Site : www.virginmegastore.fr/mon_virgin_megastore_1000.html?magasin=18
Description:
Virgin café

rencontre-dédicace et mini-concert des Prostitutes à partir de 21h

Après le succès de Garageland et d'Etre rock, voici Philippe Manoeuvre de retour aux commandes pour une nouvelle compilation de petites phrases et aphorismes des grandes stars de la musique gothique tels que Robert Smith du groupe Cure, Marylin Manson ou encore les membres de Joy Division. L'ensemble est magnifiquement illustré par Marie Meier.

Philippe Manœuvre collabore au magazine Rock&Folk depuis 1973, dont il en est devenu le rédacteur en chef en 1993. Il a été également directeur de Métal Hurlant, éditeur aux Humanoïdes Associés, responsable de la prestigieuse collection Speed 17… Il a animé sur France Inter Intersidéral et les Grandes Manoeuvres. A la télévision, c'est les Enfants du Rock, l'Impeccable, Sex Machine, puis Top Bab, et enfin le Rock Press Club et la Nouvelle Star.

Les enfers du rock (Tana)

Au Virgin Megastore Quatre temps (La Défense) : séance de dédicaces de 12h30 à 14h30

Au Virgin Megastore Champs-Elysées (Virgin café) : rencontre-dédicace et mini-concert des Prostitutes à partir de 21h

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés