Thursday, November 12, 2009
Public Access


Category:
Category: All

12
November 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses, Château Rouge, Barbès - Rochechouart
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 - 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Jean Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Jean Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Salvador Dalí, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre




Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre-catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net

Exposition "Renoir au XXe siècle"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 23 septembre 2009 au 4 janvier 2010
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 22h. Fermeture le jeudi à 20h.

Organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et le Los Angeles County Museum of Art, en collaboration avec le Philadelphia Museum of Art, l'exposition Renoir au XXème siècle sera sûrement l'exposition la plus en vue pour le dernier trimestre 2009, avant de partir à Los Angeles et à Philadelphie.
L'exposition est construite selon une double perspective : faire redécouvrir une période et des aspects méconnus de l'œuvre de Renoir (les peintures décoratives, les dessins, la sculpture,...), tout en restituant le rayonnement de son art dans la première moitié du XXe siècle en France. Elle rassemble une centaine de tableaux, de dessins et de sculptures de Renoir. Répartis en une quinzaine de sections, ils seront ponctuellement confrontés à des œuvres de Picasso, Matisse, Maillol ou Bonnard, attestant la postérité de Renoir.

Exposition "L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).


Exposition "Astérix au musée de Cluny"
Location:
Musée de Cluny
Musée national du Moyen-Age - Thermes et hôtel de Cluny
6, place Paul Painlevé
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, RER B Saint-Michel - Notre-Dame
France
Phone : +33 (0)1 53 73 78 16
Mail : contact.musee-moyenage@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-moyenage.fr
Description:
Informations pratiques :
du 28 octobre 2009 au 3 janvier 2010
Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45
Fermeture de la caisse à 17h15
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs d'entrée :
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Moins de 26 ans : gratuit (pour les membres de la Communauté Européenne)
Gratuit pour tous le premier dimanche du mois

A l'occasion du cinquantième anniversaire de la naissance du célèbre personnage Astérix, créé par René Goscinny et Albert Uderzo, rendez-vous est pris au musée de Cluny pour un événement inédit, la rencontre de deux monuments nationaux.

Dans le frigidarium récemment restauré des thermes gallo-romains du musée de Cluny, pour la première fois en France, et en exclusivité, sont présentés une trentaine de planches originales, et quelques tapuscrits ayant servi à la conception des albums d'Astérix. Il s'agit principalement de dessins, anciens ou récents, où s'exprime le talent d'Uderzo, associé au génie de Goscinny. C'est l'occasion de découvrir le processus de création et la naissance de ces pages d'albums tels qu'on les connaît, alors que sort le 34e album aux éditions Albert René.

Un dialogue insolite se crée entre le bâtiment de la Lutèce antique, exceptionnellement préservé, et Astérix, témoin d'une antiquité imaginaire. D'autres objets, comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny, le premier numéro de Pilote (Editions Dargaud qui introduisent la bande-dessinée en France, et dans lequel est publiée la première série des aventures d'Astérix le Gaulois), etc… évoquent la complicité de ces deux créateurs de bandes dessinées qui, en se rencontrant en 1951 puis en imaginant un personnage de l'époque gallo-romaine, ont réussi à conquérir le monde entier (traduction en 107 langues et dialectes). Un écran de télévision permet de visualiser en 3D la réalisation des planches d'Astérix.

Enfin, à l'extérieur, à l'angle du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain, sur les grilles qui bordent le jardin du musée, sont accrochés des panneaux, qui mettent en parallèle des dessins d'Astérix et quelques-uns des plus célèbres chefs d'œuvre de l'art occidental… (cf. le Radeau de la Méduse de Géricault, qui fait dire à Astérix “Je suis médusé!”).
Parodie ou source d'inspiration ?
Les références historiques, voire anachroniques sont nombreuses dans les aventures du gaulois et Goscinny et Uderzo ont pris un plaisir à parodier de nombreuses scènes historiques (Vercingétorix jettant ses armes aux pieds de Jules César, ...).
Cette exposition est conçue et réalisée par la Réunion des musées nationaux, le musée de Cluny et les éditions Albert.



Critique :
L'exposition correspond parfaitement au lieu, vestige de la Lutèce gallo-romaine, et au frigidarium, qui offre de beaux volumes soigneusement éclairés parfaitement en adéquation avec la contemplation de l'exposition. Quelques curiosités comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny et le premier numéro de Pilote attestent des premières marches du personnage devenu aujourd'hui un emblème national.
Le moins : même s'il ne s'agit pas de faire un Parc Astérix bis, quelques animations à la destination d'un public enfantin auraient été les bienvenues : dégustation de potion magique, animations sonores ou visuelles...


08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-15:00] Bar à fromages suisses
Location:
L'Issue
[galerie, café, atelier, studio]
38, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 77 12 46
Mail : contact@lissue.com
Internet Site : www.lissue.com
Description:
http://www.barafromagesdesuisse.com

13:00
14:00
15:00 [15:00] Entrée à l'Académie française de Jean-Christophe Rufin
Location:
Institut de France
Académie des Beaux-Arts
27, quai de Conti
CS 90618
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 41 43 20
Internet Site : www.academie-des-beaux-arts.fr
Description:
Cérémonie officielle d'entrée à l'Académie française de Jean-Christophe Rufin

16:00  
17:00 [17:00] Salon d'Automne
Location:
Espace Champerret
2, avenue de la Porte de Champerret
Porte de Champerret
6, rue Jean Oestreicher
75017 Paris
M° Porte de Champerret, Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 72 72 37 00
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.paris-expo.fr/pexpo/do/Navigate?id=5
Description:
sur invitation

du 13 au 16 novembre 2009
Vernissage le jeudi 12 novembre 2009 à partir de 17h

18:00 [18:00] Exposition "DYSFUNCTIONAL MALE PARENT" de DAG ERIK ELGIN
Location:
Galerie Nivet-Carzon
2, rue Geoffroy l'Angevin
75004 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 54 29 30 10
Mobile : +33 (0)6 73 87 76 83
Mail : contact@nivet-carzon.com
Internet Site : www.nivet-carzon.com
Description:
Exposition "DYSFUNCTIONAL MALE PARENT" de DAG ERIK ELGIN

[18:00] Exposition d'Henri GIRAUD "Toits, émois..."
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : www.mairie07.paris.fr
Description:
Aquarelles

Du 12 au 18 novembre
Vernissage le jeudi 12 novembre à 18h

Depuis son adolescence Henri Giraud a toujours emporté avec lui ses couleurs et ses pinceaux. Il aime à profiter de chaque instant de liberté pour fixer sur le papier d'une touche légère, ferme et rapide les impressions ressenties au cours de très nombreux voyages.

Après trois expositions aux Etats-Unis, cinq à Paris et une à Luxembourg, il nous propose de découvrir ce qu'il a vu, ici, au gré de quelques escapades sur les toits du septième et promenades dans notre quartier et aussi de rêver devant d'autres paysages, ailleurs, en partageant les émois qu'il a ressentis.

Ces témoignages aquarellés donnent envie d'ouvrir les yeux et de prolonger, ici ou là, le souvenir de temps passés.

[18:00] Exposition d'Olivier Lile
Location:
Galerie Dima
22, rue des Rosiers
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 77 10 88
Fax : +33 (0)1 42 77 10 98
Mail : info@dimagallery.com
Internet Site : www.dimagallery.com
Description:

[18:00-21:00] Expositions "LIMIT - NO LIMIT" de Hicham Benohoud et "Djân"
Location:
Galerie VU'
58, rue Saint-Lazare
Hôtel Paul Delaroche
75009 Paris
M° Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 53 01 85 85
Fax : +33 (0)1 53 01 85 80
Mail : galerievu@abvent.fr
Internet Site : www.galerievu.com
Description:



[18:00-23:55] Inauguration des nouvelles expositions
Location:
Musée de l'Erotisme
72, boulevard de Clichy
75018 Paris
M° Blanche
France
Phone : +33 (0)1 42 58 28 73
Mail : info@musee-erotisme.com
Internet Site : www.musee-erotisme.com
Description:
Le Musée de l'Erotisme présente ses nouvelles expositions :

- Charlie Hebdo sexpose : Tarzan s'envoie en l'air / Le sexe en toutes langues / Les couv de Charlie Hebdo
- Antoine Bernhart : L'enfer des enfers
- Jean-Pierre Maury : Quelques objets de mauvais goût
- Sir L. : Hymne à Venus

A ces inaugurations s'ajoute la parution de deux ouvrages autour d'une signature/dédicace des auteurs :

- Véronique Willemin : La Mondaine, Histoire et archives de la Police des Moeurs
- Reinaldo : Prends ton pied ! Collages d'amour, de mort et d'autres banalités.

>> communiqué

[18:00] Signature de l'ouvrage "la cuisine libanaise du terroir"
Location:
Office du Tourisme du Liban
124, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 43 59 12 13
Fax : +33 (0)1 43 59 11 99
Mail : libanot@aol.com
Description:
Signature de l'ouvrage "la cuisine libanaise du terroir"

[18:00-21:00] Vernissage d'Alain Bellone
Location:
Le Méridien Montparnasse
Pullman Paris Montparnasse
19, rue du Commandant René Mouchotte
75014 Paris
M° Gaîté
France
Phone : +33 (0)1 44 36 44 36
Fax : +33 (0)1 44 36 47 00
Mail : h8189@accor.com
Internet Site : www.accorhotels.com/fr/hotel-8189-pullman-paris-montparnasse/index.shtml
Description:
Du 20 Octobre 2009 au 4 Janvier 2010
Vernissage le jeudi 12 Novembre 2009 de 18h à 21h

«PhotoGraphics - Photos avec une âme de peinture» :
Alain Bellone se sert de son appareil photo avec autant de liberté qu'un peintre et son pinceau. Il joue sur la mutation de la réalité pour inventer un nouveau langage photographique, une formulation sensorielle et picturale, métaphorique et onirique. Tout se joue à la prise de vue. Il ne s'agit pas d'infographie et la retouche est quasi exclue de son travail. S'il détourne les règles conventionnelles de la photographie, c'est pour rejoindre les art graphiques et plastiques. Il métamorphose la photo en peinture abstraite ou suggérant une nouvelle figuration. La PhotoGraphics est donc pour Alain Bellone avant tout une poésie de l'image qui veut donner à voir plus qu'a montrer, une invitation à laisser s'épanouir imaginaire au delà de toute conceptualisation artistique.

A l'hotel Méridien Montparnasse, il présentera des oeuvres issues de la série "Pure Light" et des premiers tirages d'un travail réalisé dans le métro Parisien "Human Urban Tracks".

[18:00-21:00] Vernissage d'Estelle Lagarde "Contes sauvages"
Location:
Galerie Lefor Openo
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 87 24
Fax : +33 (0)1 46 33 19 40
Mail : galerieleforopeno@gmail.com
Internet Site : www.leforopeno.com
Description:
Du 12 novembre 2009 au 9 janvier 2010
Vernissage le 12 novembre 2009 à partir de 18 heures

La galerie Lefor Openo est heureuse d'accueillir pour la première fois Estelle Lagarde avec la série Contes sauvages, ensemble de photographies tirées à trois ou cinq exemplaires et trois épreuves d'artistes. Les formats sont variables ainsi que les encadrements tous chinés par l'artiste.
Extrait choisi : Contes sauvages par Garance Cappatti « Les oeuvres d'Estelle Lagarde nous situent dans un espace intemporel, un point de fuite entre présent, passé, futur ; un temps aoriste au sens grec, indéterminé et indéfini. La photographie est par essence même liée au temps au « ça a été ». Photographier, c'est porter un témoignage à l'éternel et comme le dit Barthes : « une présence immédiate au monde ». Les photographies d'Estelle Lagarde renversent cette conception. Grâce au mouvement et à la captation des fluides, ce n'est plus la présence figée du temps qu'elle saisit mais le hors temps, l'indéterminé, c'est-à-dire la présence continuelle du mouvement et de l'incertitude des heures. Son univers photographique se caractérise par les non-lieux ou plutôt les lieux qui ont eu une vie et se sont transformés, décrépis, mais où la mémoire les transperce et les traverse encore, laissant une atmosphère, une empreinte fluidique indélébile que la photographe arrive à capter grâce à sa sensibilité des espaces, des architectures et à de longs temps de pose.

[...]Dans la série Contes sauvages, des visages masqués, emplumés, munis de longs becs phalliques d'oiseaux ou de masques à têtes d'animaux font apparaître les sujets photographiés comme dans une farce, une parodie de l'existence. Tels des fantômes, esprits déguisés, ils apparaissent dans les vastes salles d'un château dont les portes et les fenêtres ont été fermées, et où seuls les murs et les fragments d'une coupole, vestiges d'une décoration ancienne, restent le témoin d'un temps et d'une époque. [...] »

http://www.estellelagarde.fr


[18:00-21:00] Vernissage d'Yves Muller "sortir du bois"
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
VERNISSAGE JEUDI 12 NOVEMBRE A PARTIR DE 18H EN PRESENCE DE L'ARTISTE
EXPOSITION DU 12 NOVEMBRE AU 12 DECEMBRE 2009

L'oeuvre d'Yves Muller est traversée par les thématiques de la mémoire et de l'origine. Basé à Avignon depuis quelques années, il trouve sujet à son travail dans les archives et les livres comptables de l'ancien Mont de Piété, les meurtrières des remparts, ou les traces de son corps de dormeur abandonné à l'oubli.

Son oeuvre très conceptuelle relève d'une approche méthodique du sujet. Il en émerge un parallélisme des phénomènes de sédimentation, de stratification et d'érosion à l'oeuvre dans la Nature et dans la Culture. Le regard de l'artiste révèle l'écriture du temps et l'esprit des choses.

Vernissage d'Yves Muller "sortir du bois"

[18:00-20:30] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Mona Lisa
32, rue de Varenne
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 45 48 17 25
Mail : galerie-monalisa@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-monalisa.org
Description:
du 10 au 21 novembre 2009
vernissage le jeudi 12 novembre 2009 de 18h à 20h30

Frauke Barth
Béatrice Burel
Léonor Taborda
Michel Cselko

[18:00-21:00] Vernissage de Dominique Frély
Location:
Galerie Saint-Roch
10, rue Saint-Roch
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 40 20 01 52
Fax : +33 (0)1 42 27 02 88
Mail : galeriesaint.roch@9business.fr
Internet Site : www.galeriesaint-roch.fr
Description:
EXPOSITION EN avant-première LE MERCREDI 11 NOVEMBRE DE 15H A 18H30
DU 12 NOVEMBRE 2009 AU 9 JANVIER 2010
VERNISSAGE - COCKTAIL JEUDI 12 NOVEMBRE DE 18 H A 21 H
GALERIE OUVERTE DE 11 H A 13 H ET DE 14 H 30 A 19 H
(DU MARDI AU SAMEDI INCLUS)

D.Frély fait ses études aux Beaux Arts de Lyon avant de terminer à l'Ecole Supérieure d'Art Moderne de Paris.
Dans ses toiles, D.Frély raconte la Provence, la mer, la Savoie. Parfois quelques personnages très stylisés apparaissent, un clown, une jeune fille.
D.Frély aime le mouvement et la lumière, sa peinture riche et dense, est l'expression d'un rêve, une promenade, un poème.
Des images fortes d'évasion, de belles harmonies de couleurs, une vision des choses instinctuelle pour un peintre à la fois de tradition et de modernisme.

L'exposition D.Frély du 12 novembre 2009 au 9 janvier 2010 présente une trentaine de toiles variées : des paysages d'automne et d'hiver où le blanc domine, des marines dans des tonalités de bleu et jaune et des natures mortes.
Une aura douce baigne ses tableaux peints au couteau, avec délicatesse et souplesse; une oeuvre tout en finesse et en profondeur, comme les transparences des verres dans ses natures mortes, ou les ciels de ses paysages.

[18:00-21:00] Vernissage de Flor Garduño "Vestales"
Location:
Galerie Thessa Herold
7, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 78 78 68
Fax : +33 (0)1 42 78 78 69
Mail : galherold@free.fr
Internet Site : www.thessa-herold.com
Description:
Du 12 novembre au 30 décembre
Vernissage le 12 novembre de 18 à 21 h

Flor Garduño naît à Mexico en 1957. À l'Université Nationale de Mexico, elle apprend le dessin, la peinture, la littérature, la poésie... puis elle s'inscrit comme élève de la photographe hongroise Kati Horna. Voulant développer son style propre, elle voyage dans les villages indigènes les plus reculés de son pays pour photographier le mode de vie de leurs habitants.
Ses photographies sont exposées dans de nombreux musées du Mexique, des États-Unis et d'Europe et font partie des collections du Museo de Arte Moderno à Mexico, du MoMa à New York, de l'Art Institute of Chicago, du Musée de l'Élysée à Lausanne, du Ludwig Museum à Cologne...
L'exposition "Vestales" présente un ensemble de photographies de nus féminins associés au
thème de la nature afin de rendre hommage à leur beauté intemporelle.

[18:00-22:00] Vernissage de Francesca Piqueras "Paysages clairs pour des jours sombres"
Location:
Galerie de l'Europe
55, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 55 42 94 23
Fax : +33 (0)1 43 25 02 93
Mail : europe@noos.fr
Internet Site : www.galerie-europe.com
Description:
Vernissage de Francesca Piqueras "Paysages clairs pour des jours sombres"

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Pierre Attal "alvéoles vol.2"
Location:
Galerie Olivier Waltman
74, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 76 14
Mail : info@galeriewaltman.com
Internet Site : www.galeriewaltman.com
Description:
jusqu'au 12 décembre

Vernissage de Jean-Pierre Attal "alvéoles vol.2"

[18:00-21:00] Vernissage de Patrice Meriot "Welcome to the 30's"
Location:
Galerie Joseph Froissart
7, rue Froissart
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/espace-evenementiel-paris-froissart
Description:
L'oeuvre de Patrice Mériot, collages et ultrachromes, est exposée à la galerie Joseph jusqu'au 20 novembre. Une oeuvre au charme suranné mais si contemporaine, collages de gravures 19eme, iconographie de dictionnaires, journaux, almanachs illustrés, que seul l'oeil de l'artiste saura recréer, réintroduire dans une nouvelle réalité, une époque différente, lui imprimant tantôt douceur, poésie, mélancolie, tantôt violence, torsion, nécessité...

Nécessité encore pour cet artiste de créer, d'explorer les moyens de la peinture, du dessin, des collages, interprétation anachronique des codes romantiques, de références surréalistes, on ressent le mouvement, le besoin impérieux des personnages, figures allégoriques enchaînés a leur sort comme Oedipe a ses liens, de sortir de leur contexte, tant ils naviguent sur le fil de leur destin, en suspens...


Refonte des codes fondamentaux de la peinture, il coupe, découpe, peint, écrit, compte, utilise fils, dentelles, les vides, les pleins, installe ces personnages histrioniques dans une dimension plus grande, plus douloureuse, jubilatoire ou suicidaire, un nouveau décor, second voyage pour ces êtres qu'on imaginerait presque vivants, que l'on pensait croupir dans les annales de l'histoire, qui reprennent vie sous nos yeux, l'artiste tel Gepetto leur insufflant un léger souffle de vie pour aussitôt les condamner à une nouvelle errance.

Ici le sensationnalisme, les sirènes de l'art contemporain n'ont pas d'écho, on pousse la porte d'un autre temps qu'on se plaît à croire si proche, mélancolie d'une époque dans laquelle on se plairait a vivre, on se laisse porter, on écoute presque...

Cette exposition s'ouvre comme un livre, de ceux dont on souffle la poussière, avant de les descendre du grenier tant le temps les a si bizarrement épargnés,... Un havre de paix où même la violence paraît pardonnée, oubliée, romantique, les combats mus par une cause noble, l'amour véritable, l'urgence non feinte, la lutte nécessaire...A découvrir, explorer, l'oeuvre de patrice Mériot, se passerait presque d'explications, elle se sent, se ressent, se regarde...

Vernissage de Patrice Meriot "Welcome to the 30's"

[18:00] Vernissage de l'exposition "L'EMOI DE LA PHOTO - saison 2"
Location:
Espace d'art contemporain Eugène Beaudouin
Résidence Jean Zay. Bâtiment F
rue Lafontaine
92160 Antony
M° RER B Antony, RER B La Croix-de-Berny
France
Mobile : +33 (0)6 61 46 07 31
Mail : info@espacebeaudouin.com
Internet Site : www.espacebeaudouin.com
Description:
du 13 novembre au 13 décembre 2009
vernissage le jeudi 12 novembre 2009 à partir de 18h

Commissaire : Sophie Chivet

avec Nabil Boutros, Charles Delcourt, Isabelle Eshraghi, Sophie Chivet

filmé par Claude Yvans

[18:00-20:30] Vernissage de l'exposition "SKOG / FORET"
Location:
Institut Suédois
11, rue Payenne
Hôtel de Marle
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 78 80 20
Fax : +33 (0)1 44 78 80 27
Mail : info@ccs.si.se
Internet Site : www.ccs.si.se
Description:
FORÊT FORAINE
Le duo d'artistes franco-suédois Eric Brossier et Linda Hede présente une éclatante forêt réalisée avec la participation d'enfants. Tous les samedis et dimanches, petits et grands peuvent apporter leurs propres créations à cette exposition. Accueil des groupes scolaires et des centres de loisirs : maal@si.se

Ne manquez pas nos visites guidées (45 min., gratuites et sans inscription). Les dimanches 22 novembre, 6 décembre et 17 janvier à 16h et mardi 15 décembre à 18h30.
Pour les visites de groupes ou de scolaires : maal@si.se

Soyez les bienvenus au vernissage jeudi 12 novembre de 18h à 20h30 à l'Institut suédois !
A l'occasion du vernissage de SKOG / FORET, un débat-rencontre entre la critique d'art Saskia Ooms et les artistes Björn Larsson et Tora Windahl est organisé à 19h par la revue d'art contemporain en ligne EDIT qui, en même temps, lance son nouveau numéro spécialement consacré à la Suède.

oments heureux / Lyckliga stunder

LILIAN BÄCKMAN, graphiste et illustratrice, travaille depuis longtemps avec de nombreuses maisons d'édition en Suède. Les oeuvres exposées du 13 novembre au 24 janvier au Café suédois sont des assiettes vintage métamorphosées en horloges. Vernissage conjoint à celui de SKOG / FORET le jeudi 12 novembre de 18h à 20h30. Soyez à l'heure !

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Cultural Memories / Récits Parallèles"
Location:
In Situ Fabienne Leclerc
14, boulevard de la Chapelle
75018 Paris
M° Stalingrad, La Chapelle
France
Phone : +33 (0)1 53 79 06 12
Fax : +33 (0)1 53 79 06 19
Mail : galerie@insituparis.fr
Internet Site : www.insituparis.fr
Description:
12 novembre 2009 -> 19 décembre 2009

Réunissant six artistes ou duo d'artistes, venant d'ères et d'histoires géographiques, politiques et culturelles différentes, si ce n'est contradictoires, Cultural Memories/Récits parallèles propose un parcours visuel où mémoires personnelles et collectives s'échangent, se confondent et se confrontent.

Envisagées comme les traces de productions et de contextes précis, les œuvres de ces artistes - pour la plupart peu montrés en France - peuvent alors s'interpréter à l'aune des processus et des perspectives en usage dans le champ des « Cultural Studies ». Ce domaine de recherche, invitant à une lecture rétrospective des rapports de force et des phénomènes de diffusion, s'intéresse à la manière dont une
culture «typée» fonctionne comme contestation ou mode d'adhésion au(x) pouvoir(s).

Avec: Iñaki Bonillas, Jean-Baptiste Maître, David Maljkovic, Lisa Oppenheim, Hito Steyerl, Mona Vatamanu/Florin Tudor.


[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "MELTING SPORTS"
Location:
Helene Bailly Gallery
25, quai Voltaire
75007 Paris
M° Rue du Bac, Palais Royal - Musée du Louvre, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 36 47
Fax : +33 (0)1 42 60 54 92
Mail : gallery@helenebailly.com
Internet Site : www.helenebailly.com
Description:
Du 13 novembre au 23 décembre 2009
Vernissage le jeudi 12 novembre 2009 à partir de 18h
du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 19h

L'art photographique comme capteur de mouvement, de lumière ou d'expression a trouvé avec le sport un merveilleux terrain de jeu et de travail.

Edouard LAGABRIELLE, Catherine LOUIS, Thierry MALTY et Denis ROUVE, quatre artistes photographes saisissent des instants uniques du monde sportif. Les corps en action se courbent, se tordent, volants dans les airs, dans des espaces froids et graphiques. Les gymnastes nous rappellent la beauté du corps dont les muscles tendus sont à la fois sensuels et purs. Les corps vaporeux et ombres des danseurs occupent l'espace et rythment le temps. Les athlètes, à l'éclat digne et calme, sont prêts à tout pour le plus beau des combats.

Loin des reportages journalistiques, le sport propose une autre esthétique, il suffit de la considérer. Ce regard, c'est celui que la Galerie Bailly Contemporain souhaite inciter à porter sur ces disciplines, leurs héros, athlètes et artistes.

Edouard LAGABRIELLE présentera sa série URBAN MOVES lors de cette exposition.
"La ville, un nouveau terrain de jeux :
L'apparition des cultures urbaines est à l'origine d'un nouveau regard sur la ville.
Nouveau terrain de jeu des adeptes de cette culture, la rue est (re)devenue un lieu d'expression des multiples facettes des arts et sports.
L'identité des habitants, avec leurs différences, la spécificité de leurs cultures, leurs expériences, s'exprime dans cette façon de se réapproprier la ville, de se déplacer, de se looker, de se mettre en scène dans la rue.
Comment ne pas disparaître dans la mixité de la ville ? Comment utiliser cet urbanisme aux usages prédéfinis par d'autres ? Comment faire sa place, définir son territoire ? Comment se jouer de la ville et jouer avec elle ?
Autant de questions qui, sans se poser, trouvent des réponses dans la pratique de sports urbains et dans l'invention de nouveaux usages de la ville qu'ils engendrent."
www.lagabrielle.net

http://agenda.germainpire.info/img/2009/20091112_Melting_Sports.pdf

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition collective "Melancholia"
Location:
Galerie l'Art de Rien
48, rue d'Orsel
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 52 75 84
Mail : info@art-de-rien.com
Internet Site : www.art-de-rien.com
Description:
L'Art de Rien présente Une exposition des œuvres d'Agata Kawa, Benjamin, Lacombe, Christophe Goussault et Lili Doll.

Du 10 novembre au 6 décembre 2009
Vernissage le 12 novembre 2009 à partir de 18h

Melancholia. Mélancolie, mais quel triste mot à l'orée de l'hiver : « Que les fins de journées d'automne sont pénétrantes ! Ah pénétrantes jusqu'à la douleur ! » écrivait Beaudelaire dans Le Spleen de Paris, et pourtant, combien d'œuvres, combien de créations se sont faites en son nom ? Mélancolie, mot de sentiment, maux de psychiatrie. Un terme souvent associé en Art au XIXème siècle. C'est par cette référence à cette époque que le titre de cette exposition, Melancholia, rassemblant les œuvres d'Agata Kawa, Benjamin Lacombe, Christophe Goussault et Lili Doll, s'est imposé comme une évidence. Mélancolie des vieux albums d'images, des vieux albums de photos de famille. Mélancolie, nostalgie d'un monde moins aseptisé, où la beauté n'est pas synonyme de perfection, où les freaks qu'ils avaient le droit d'exister. Mélancolie d'un temps révolu, mélancolie de l'enfance perdue, mélancolie d'un univers merveilleux, de l'univers des contes qu'ils soient de Grimm ou de Perrault. Mais les contes ne sont pas toujours des contes pour enfants, Univers merveilleux et pourtant monstrueux que celui où les enfants sont dévorés par des ogres comme ils le furent et le sont encore à travers le monde par des machines. Melancholia, mélancolie comme le reflet dans les grands yeux graves d'un gamin dont on ne sait s'il va rire ou pleurer...

EVENEMENTS ASSOCIES :

Signature du livre La Mélancolie de Zoé Chantre (Edition Graine d'encre)
le samedi 21 novembre à partir de 16h.

Signature du livre Le Tigre Dévoué d'Agata Kawa
le mercredi 25 novembre à partir de 15h.

Signature des livres Généalogie d'une Sorcière (Edition du Seuil),
La Mélodie des Tuyaux (Edition du Seuil)
et Les Contes Macabres d'Edgar Allan Poe (Edition Soleil) de Benjamin Lacombe
le mercredi 2 décembre à partir de 15h


[18:00-21:00] Vernissage du Salon de la Gravure contemporaine
Location:
Mairie du 16ème arrondissement
71, avenue Henri Martin
75775 Paris Cedex 16
M° Rue de la Pompe
France
Phone : +33 (0)1 40 72 16 16
Fax : +33 (0)1 40 72 16 53
Internet Site : www.mairie16.paris.fr
Description:
SALLE DES FETES ET SALON FRANCOIS COLLET

DU JEUDI 12 AU SAMEDI 21 NOVEMBRE

Ce salon présente un ensemble de gravures réalisées par les membres titulaires de la JGC - Gravure contemporaine qui fête cette année ses 80 ans, ainsi que les œuvres de leurs invités.

Ce rendez-vous a pour vocation de présenter la tradition de la gravure autant que les différentes techniques modernes.

Une rétrospective des éditions de la Gravure contemporaine retracera son histoire au sein des arts plastiques.
Un hommage particulier sera rendu à deux grands graveurs : Jean-Marie Granier et Matrio Avati

[18:00] pot de rentrée des associations de la Maison des Initiatives Etudiantes
Location:
Maison des Initiatives Etudiantes
50, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 49 96 65 30
Mail : mie@paris.fr
Internet Site : www.mie.paris.fr
Description:
pot de rentrée des associations de la Maison des Initiatives Etudiantes en présence de Didier Guillot, adjoint chargé de la vie étudiante

[18:00] second volet de l'exposition "Liminaire" de Benoît Vollmer
Location:
Galerie Paul Frèches
12, rue André Barsacq
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Mobile : +33 (0)6 60 40 68 54
Mail : info@paulfreches.com
Internet Site : www.paulfreches.com
Description:
du 12 novembre au 30 janvier

Pour ceux qui n'auraient pas encore vu les photographies de la série "Liminaire" et tous ceux qui souhaiteraient découvrir le dernier film de Benoît Vollmer, le vernissage du second volet de l'exposition du même nom aura lieu le 12 novembre dès 18 h et sera suivi d'une rencontre avec deux autres photographes : Xavier Zimmermann et Regina Virserius.

[18:30] EXPO CONCERT de David Law
Location:
Salle de Jeu de Flateurville
Hangar de Marcel
24, Cour des Petites écuries
Accès par le 20, rue d'Enghien ou 63, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Mobile : +33 (0)6 63 42 90 60
Mail : kika@flateurville.com
Internet Site : www.flateurville.com
Description:
Ce trio Indépendant Rock Pop emmené par David Law, qui expose ses photos pour l'occasion (Mannequins de Vitrine), sévit dans le milieu Underground depuis 2003, sur les cendres des tristement célèbres FLYSHOES, qui hantaient nos salles dans les années 1990.

2 Albums plus tard le trio s'affuble d'un long couteau, un nouveau guitariste et livre à FLATEURVILLE (Paris) leur premier concert d'une longue série tout en présentant leur nouvel Opus "Coming In The Silence", réalisé en 2009.

Du rock progressif donc, sombre et lumineux, tour à tour planant, violent, mais surtout sans concession, pour deux soirées d'exception à FLATEURVILLE les 12 Novembre et 03 Décembre 2009.

Expo Concert - David Law & The Arkitekts
Exposition du 12/11/2009 au 03/12/2009
Concerts les 12/11 (vernissage) et 03/12/2009 (Décrochage)
Sets musicaux : de 20h00 à 21h00 et de 22h00 à 23h00

http://www.davidlaw.fr - Photos
http://myspace.com/davidlawspace - Rock en solo
http://myspace.com/davidlawnthearkitekts - Trio Rock Pop


[18:30-22:00] Exposition collective d'artistes
Location:
Espace Kaméléon
185, avenue du Maine
75014 Paris
M° Alésia, Mouton-Duvernet
France
Mobile : +33 (0)6 62 50 83 26
Mail : contact@espacekameleon.fr
Internet Site : www.espacekameleon.fr
Description:
du 09 au 15 novembre 2009
Ouvert tous les jours de 14h à 20h
Vernissage Jeudi 12 de 18h30 à 22h00

[18:30] Exposition « Hauts les murs »
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
Du 12 au 15 novembre 2009
Ouvert de 10h à 20h

Vernissage jeudi 12 novembre à partir de 18h30

A l'occasion de l'anniversaire de la chute du mur de Berlin, et pour fêter ses 20 ans, ARTISTES A LA BASTILLE propose une exposition - événement sur le thème du mur décliné sous toutes ses formes par 50 plasticiens, avec la création d'un mur témoin de 7 mètres X 3, des performances, des vidéos, et l'exposition de leurs oeuvres réalisées sur ce thème.

http://www.artistesalabastille.com

[18:30] L'historien d'art Itzhak Goldberg présente l'exposition d'Avi Trattner
Location:
Galerie Univer / Colette Colla
Espace Univer
6, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 00 67
Mail : uni-ver@orange.fr
Internet Site : www.uni-ver.com
Description:
A l'occasion de la venue de l'artiste israélien Avi Trattner

[18:30-21:00] Vernissage d'Alan Jofré "un silence insolite"
Location:
Librairie Le Merle Moqueur
51, rue de Bagnolet
75020 Paris
M° Alexandre Dumas
France
Phone : +33 (0)1 40 09 08 80
Internet Site : www.lemerlemoqueur.fr
Description:
Du Lundi 9 novembre 2009 au Dimanche 29 novembre 2009
Vernissage le jeudi 12 novembre à partir de 18h30

"Alan Jofré est né dans l'hémisphère sud, au Chili. Il vient d'en face, là où l'on se tient la tête en bas, comme sur le globe du Petit Prince, et l'été là-bas c'est l'hiver. Celui qui sourit et se tait regarde un sablier invisible, proposa Paul Valéry. Dans la peinture de Jofré, si l'on retrouve ces mêmes motifs du silence, du regard, de la durée et de la fuite, il ne s'agit pas exactement d'un sourire. Et pourtant il est question de ça quand même. D'un qui ne s'affiche pas à la façon de la célèbre sourieuse du Louvre, celle qui fait aujourd'hui des pubs à la télé. Pas de propagande de ce genre, ici. Non, plutôt, et la différence n'est pas mince, un appel à rendre possible le sourire. Comme on dit familièrement, "le manger". Ici, on peut apporter son sourire."

Texte de Claude Poizot

[18:30-21:00] Vernissage de Catherine Thurel
Location:
Loft Gallery
88, rue du Dessous des Berges
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Olympiades
France
Phone : +33 (0)1 40 44 83 34
Mobile : +33 (0)6 09 77 30 84
Mail : contact@loft-gallery.com
Internet Site : www.loft-gallery.com
Description:
Cocktail d'ouverture vendredi 6 novembre à partir de 18h30
Verre de l'amitié Jeudi 12 novembre à partir de 18h30
Ambiance d'un jour entre deux photographes lundi 16 novembre autour du sable de 12h à 19h
Contact: 06 66 06 85 79

[18:30-21:00] Vernissage de Patricia Baud "Hôtel des voyageurs - Gens d'ici et d'ailleurs"
Location:
Centre d'animation de la Grange-aux-Belles
55, rue de la Grange-aux-Belles
6, rue Boy Zelensky
75010 Paris
M° Colonel Fabien, Louis Blanc
France
Phone : +33 (0)1 42 03 40 78
Fax : +33 (0)1 42 03 47 67
Mail : information-gab@crl10.net
Internet Site : www.grange-aux-belles.com
Description:
exposition du 9 au 28 novembre 2009
lundi au vendredi 10h à 19h
samedi 14h30 à 17h
vernissage le jeudi 12 novembre à 18h30

Photographies de Patricia Baud, textes d'Alain Bellet- Un projet culturel des Centres d'Animations du X° arrondissement Depuis plus d'un siècle, le dixième arrondissement de Paris se veut mosaïque, d'origines, de couleurs, de cultures, des ouvriers Allemands du XIX° siècle aux Afghans d'aujourd'hui, en passant par les Juifs Polonais des années trente, les Chinois du Bas Belleville ou les Africains du Boulevard de Strasbourg. Terres d'accueil, les rives du canal Saint-Martin, la place de la République, les gares de l'Est et du Nord, le Faubourg Saint-Denis, sont autant de lieux où la planète se conjugue chaque jour à l'aune de l'autre, dans l'espoir d'un mieux vivre ensemble. Les images de la photographe Patricia Baud et les mots de l'écrivain Alain Bellet voyagent au cœur des quartiers parisiens, le plus près possible des réalités de toutes celles et de tous ceux pour qui la France et sa capitale signifiaient espérances et quête de tous les possibles.

[18:30-21:30] Vernissage de Sophie du Buisson et Marc Kapko
Location:
Galerie Geoffroy de La Taille - Art Emoi
64, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 78 56 57 54
Mobile : +33 (0)6 15 97 35 24
Mail : gdltt@art-emoi.fr
Internet Site : www.art-emoi.fr
Description:
12/11/2009 - 29/11/2009

A propos de Marc Kapko

« Qui sommes-nous ? » La question vaut d'être maintes fois remise sur le métier. Avec celle qui en est le pendant : « D'où venons-nous ? » Question de l'identité et question de l'origine. Entêtantes toujours. Et toujours collectives. Kapko a la décence - et probablement l'élégance d'esprit - de ne pas les poser à titre individuel. Et encore moins à titre personnel : « Qui suis-je ? D'où viens-je ? » Questions dont on entrevoit instantanément la vanité.

A l'heure où le bruissement de l'identité et des origines trouve de plus en plus souvent et de façon excessive des réponses dans l'exacerbation du sens communautaire, Kapko tient bon. Il affirme avec vigueur que maintenir la question posée vaut mieux que toutes les réponses malheureuses auxquelles d'autres se montrent si pressés de se rendre. Tendre la question, toujours. La tenir en alerte. Comme un sémaphore en suspens. Ne serait-ce d'ailleurs pas là le lot du peintre ? Mieux, la contrainte d'une faiblesse assumée ? C'est, à coup sûr, la garantie d'une innocence imméritée.

Le mutisme de la toile : à la fois source d'inquiétude et rédemption pudique...
Kapko livre des corps. A foison. Comme ceux de Lascaux livraient les représentations des animaux qu'ils vénéraient, sans doute. Depuis que les hommes produisent des images, ils disent leur perplexité et leur fascination. Chez Kapko, les corps sont nombreux. Des corps en pagaille d'êtres anonymes. A peine nés. Venus de je ne sais quelles entrailles. Des visages aussi. Une espèce d'engendrement incessant et forcené. Mais paisible. Inquiet pourtant, peut-être. Une multitude ouvrageuse et oisive qui dit l'ahurissant déferlement hominien depuis que le monde est monde. Un enchevêtrement saturé, généreux, prodigue, d'où naît, dans une sorte de bruissement sourd, une humanité valeureuse. Mais, curieusement, aucun dégoût. Aucune désolation. Seulement l'incessant mouvement d'êtres incertains.

Car, à peine nés, nous le disions, d'autres surgissent sous nos yeux. Tous aussi improbables. Et pourtant visibles. Le regard fait naître les motifs du dessin - ou de la peinture. Mais alors, le regard naît lui aussi ; on pourrait dire : « sous ses propres yeux ». Une sorte de jeu insolite s'engage qui ébahit le regardant et excite son désir de voir encore. Et encore. Et l'amène à quelque prudence. Tiens, d'autres figures apparaissent à nouveau. Puis d'autres, là, en creux... C'est cette lente déambulation qui, un temps, désoriente le regardant. L'œuvre semble jouer avec lui, s'ingénier à le prendre en défaut. Non sans malice. Sans doute pour mieux le retenir. Car, pour peu qu'il daigne s'arrêter quelques secondes devant elle, le regardant constate vite qu'il ne s'en départit pas si rapidement. Et sans doute pour lui infliger un délicieux tourment. La toile paraît vouloir garder la maîtrise de la relation. Il n'est pas question qu'elle accorde à celui ou celle qui se poste devant elle la fantaisie de décider de leur commerce. (S'il le fallait, serait-elle prête à s'en retourner ?). Le moins qu'on puisse dire, en tous cas, c'est que cette relation, elle tient à la prolonger. A l'inscrire dans le temps. Seule condition pour que l'espace de l'autre à l'autre, soit le processus de l'altérité, vive. Une peinture qui ouvre la temporalité, donc intensifie le vivant, ce n'est pas si fréquent.

Depuis que l'homme se regarde et se tend le miroir des œuvres picturales et, plus près de nous, depuis que l'homme est devenu objet de science pour lui-même, le mystère de l'humain ne s'est jamais autant épaissi. Kapko n'en révèle rien. Peut-être scrute-t-il les impondérables de l'espèce ? Mais peut-être n'en a t-il cure. Ses œuvres ont pourtant la gravité réjouissante de celles qui ne renoncent pas à affronter la figure humaine. De celles qui ne désertent pas devant la tâche - peut-être perdue d'avance ! - non de comprendre, mais assurément de piéger les innombrables avatars de "l'humanitude". On comprend que la lassitude l'envahisse parfois. La tâche, c'est sûr, est immense. Mais, par quelque bout qu'on le prenne, est-il d'autre moyen de retenir un tant soit peu l'imposant et débordant récit des générations ? Le trop-plein des fictions des pauvres vies ? L'excédent des histoires d'hommes mi-réussies mi-ratées.

Pour autant la peinture de Kapko n'est pas narrative. Plutôt, l'histoire qu'elle raconte est toujours la même, celle de l'apparition-disparition. Mais cette histoire-là ne renvoie à rien d'autre qu'à l'histoire de la peinture elle-même. La parousie toujours. C'est le propre des grands peintres de rejoindre, chacun à son époque, la question fondatrice de son art : qu'est-ce qui surgit lorsqu'apparaît la face de l'homme ? Citons Gréco, Vélasquez, Goya... De Kooning, Bacon... Kapko ne se dérobe pas. Et si la « face de l'homme », chez lui, ressemble à une cohorte d'êtres le plus souvent sans chemise, nus à l'excès, c'est que la multitude est autrement plus comptable de l'espèce que ne l'est l'unité. L'homme n'est pas seulement multiple, comme on le dit trop souvent, il est nombreux, il est légion. Il est considérable, c'est bien le mot. Dès lors, tendons la question une nouvelle fois qui ne sera pas la dernière : « Qui sommes-nous ? »

Etienne Marest
Août 2009


A propos de Sophie du Buisson, Femme Sculpteur.

Se fondre, épouser, faire corps avec. Dans la vie comme dans son métier d'artiste c'est le même geste qui anime Sophie. Ainsi, retrouver chaque jour les habitués du bar du coin et s'immerger dans le quartier c'est déjà "être au travail".

De la vie à la pierre, son activité traverse trois étapes.

Dans les musées ou les expositions, elle dessine d'après modèles. Son trait est plus figuratif qu'à l'ordinaire.

Elle aime à découvrir les œuvres nouvelles d'artistes d'aujourd'hui comme elle aime à accomplir d'inlassables retours en redécouvrant Rodin par exemple. Tenir d'une main le présent et, de l'autre, le passé. S'inscrire sur la chaîne du vivant.

Quand elle revient à elle, à sa pratique, c'est dans l'asymétrie qu'elle trouve de la beauté, qu'elle la cherche. Mais la matière ne se livre pas instantanément. Donner forme à la terre nécessite concentration, patience et endurance. La terre est fragile et la pierre demande de s'investir physiquement. Une dualité : force et douceur dans un même mouvement.

Les autres, oui, comme question et comme évidence, comme objectif et comme nourriture.

Sculpter c'est être seul au milieu de ses réalisations, c'est vivre pas tout à fait dans les normes, c'est s'investir profondément sans être toujours compris, c'est éprouver quotidiennement le face à face avec la matière et sa masse à laquelle il faut incontournablement donner forme : CRÉER.

Suzanne Joubert pour Edwige Lamy/Soleil Vert production


[19:00-22:00] Apéro / Vernissage Desperados by Spray
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Apéro / Vernissage Desperados by Spray

[19:00-23:00] Cérémonie de remise des prix du Festival Close Up
Location:
MK2 Bibliothèque
128-162, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-bibliotheque-0
Description:
Le Festival Close Up, qui récompense de jeunes talents du cinéma français, ouvre sa deuxième édition. Le jury sera composé cette année d' Elisabeth Quin, Virginie Ledoyen, Amira Casar et Xavier Giannoli. La cérémonie de remise des prix sera présentée par Karl Zero. Un total de six récompenses seront décernées dont le Grand Prix MK2, qui reviendra à l'un des cinq réalisateurs suivants : Hubert Gillet pour Dans tes bras, Agathe Teyssier pour La Femme invisible, Lucien Jean-Baptiste pour La Première Etoile (photo), Riad Sattouf pour Les Beaux Gosses ou à Nicolas Saada pour le film Espion(s). Les autres prix seront remis au meilleur jeune comédien, à la meilleure jeune comédienne, au meilleur premier film étranger (sont nominés entre autres le Québécois J'ai tué ma mère et l'Israélien Tu n'aimeras point) et au meilleur court-métrage. Un prix d'honneur ira également au meilleur film irlandais.

[19:00] EDIT: #10 Sweden/La Suède
Location:
Institut Suédois
11, rue Payenne
Hôtel de Marle
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 78 80 20
Fax : +33 (0)1 44 78 80 27
Mail : info@ccs.si.se
Internet Site : www.ccs.si.se
Description:
La revue EDIT: vous invite à découvrir le numéro 10 consacré à la Suède le jeudi 12 novembre, à l'Institut suédois à 19h. A l'occasion du vernissage de Skog/Forêt, un débat aura lieu avec les artistes Tora Windahl et Bjorn Larsson.

www.edit-revue.com

http://www.edit-revue.com/blog/2009/11/edit-10-swedenla-suede.html

[19:00] Lancement du livre "Bellaciao"
Location:
Artazart Design Bookstore
83, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 40 40 24 00
Mail : info@artazart.com
Internet Site : www.artazart.com
Description:

[19:00] Le site Yagg souffle sa première bougie
Location:
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Île-de-France
Centre LGBT Paris-ÎdF
63, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 57 21 47
Mail : contact@centrelgbtparis.org
Internet Site : www.centrelgbtparis.org
Description:
Le site Yagg souffle sa première bougie

[19:00] Rencontre-dédicace en présence de Jacques Lucan
Location:
Libraire du Moniteur Paris Odéon
7, place de l'Odéon
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 44 41 15 75
Fax : +33 (0)1 40 51 85 98
Internet Site : www.librairiedumoniteur.com
Description:
Rencontre-dédicace en présence de Jacques Lucan à l'occasion de la parution de son nouveau livre Composition, non-composition architecture et théories, XIXe-XXe siècle

[19:00] Soirée "Des caricatures au modèle"
Location:
Maison du Danemark
142, avenue des Champs-Elysées
2ème étage
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 56 59 17 40
Fax : +33 (0)1 56 59 17 41
Mail : mdd@maisondudanemark.dk
Internet Site : www.maisondudanemark.dk
Description:
vec Jens-Martin Eriksen, écrivain
Frederik Stjernfelt, professeur de sémiotique à l'Université d'Århus
Et Rune Lykkeberg, journaliste pour le quotidien Information

Modeste pays rural, le Danemark est devenu dans les décennies qui ont suivies la Seconde Guerre mondiale, un État prospère, politiquement, économiquement et socialement stable. La croissance et le plein emploi dont bénéficie le pays, ainsi que la fameuse "flexsécurité", sont devenus une référence obligée pour de nombreux hommes politiques européens, de droite comme de gauche. Pour parachever ce modèle idyllique, les Danois s'estiment, selon un récent sondage, heureux et comblés.
Même si ce sentiment de bien-être contraste avec la morosité qui s'est parallèlement installée dans le monde occidental, le Danemark offre néanmoins un reflet fidèle des préoccupations et des enjeux que suscitent la modernité et la globalisation, en témoigne l'affaire des caricatures, la question de l'identité nationale et la question des valeurs avec le Kulturkampen (conflit de culture) qui remet en cause une idéologie post-soixante-huitarde longtemps dominante et l'élite culturelle qui la porte.

Soirée organisée par le service culturel de l'Ambassade de Danemark en partenariat avec le Département d'études nordiques de l'Université de Caen-Basse-Normandie et en collaboration avec le Festival des Boréales de Normandie

[19:00] Vernissage d'Audry Liseron-Monfils "What's Night Up To"
Location:
Galerie Anton Weller - Isabelle Suret
9, rue Christine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 43 54 56 32
Mail : antonweller@noos.fr
Internet Site : www.antonweller.com
Description:
Vernissage le 12 Novembre 2009 à partir de 19h
Exposition du 13 Novembre au 24 Décembre 2009

[19:00-21:00] Vernissage de Benjamin Sabatier "Manifeste"
Location:
Point Ephémère
centre de dynamiques artistiques
200, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jaurès, Louis Blanc
France
Phone : +33 (0)1 40 34 02 48
Fax : +33 (0)1 40 34 02 58
Mail : info@pointephemere.org
Internet Site : www.pointephemere.org
Description:
du 13 novembre au 8 décembre
vernissage jeudi 12 novembre à partir de 19h
Tous les jours de 14h à 19h, entrée libre

Amas de pancartes blanches disposées dans l'espace, projection de messages récupérés dans diverses toilettes publiques de la ville, bande son de l'écoulement continu d'une chasse d'eau.
Aux slogans revendicatifs brandis lors des manifestations se substituent des messages anonymes, gribouillés dans l'intimité des toilettes publiques. Basculant le privé dans le public, les projections animent les pancartes pour rendre visibles les fantasmes et les désirs bruts des individus, exprimés par des messages à caractère pornographique, scatologique, parfois raciste, mais qui cachent souvent un discours politique, voire poétique. Comme support du graffiti de latrine, les pancartes vierges, « postrevendicatives », offrent un témoignage de l'inconscient collectif déchaîné et invitent le public à pénétrer dans un espace mental où il n'y a pas de tabou, où le langage n'a plus de retenue, un espace conçu, littéralement, pour se "vider".
Benjamin Sabatier poursuit ici sa réflexion sur l'inscription de l'oeuvre d'art dans la réalité sociale et économique, réflexion qu'il mène en se servant des différents moyens expressifs, telle la performance (35 heures de travail, Palais de Tokyo 2002), l'installation (Stand IBK, BHV Rivoli, Paris, 2006), ou le happening (SUPER PARTYCLES, MAK, Vienne, Autriche, 2008).
Benjamin Sabatier vit et travaille à Paris.
Site de l'artiste www.ibk.fr

Evénement à Point Ephémère : le samedi 5 et le dimanche 6 décembre, devenez propagandiste en participant au « stage agitprop ». Plongez dans la littérature de latrine et acquérez votre panneau Manifeste.

[19:00] Vernissage de Lucas Weinachter
Location:
Galerie Felli
127, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 81 27
Fax : +33 (0)1 42 78 82 27
Mail : contact@galeriefelli.com
Internet Site : www.galeriefelli.com
Description:
Vernissage de Lucas Weinachter

[19:00-23:00] Vernissage de Vincent Malléa
Location:
Espace Kiron
10, rue de la Vacquerie
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 44 64 11 50
Fax : +33 (0)1 43 73 55 10
Mail : galerie@kiron.fr
Internet Site : www.kiron-espace.com
Description:
AIDES A 25 ANS => 25 ans de lutte contre le sida

du jeudi 12 novembre au mercredi 2 décembre 2009
VERNISSAGE Jeudi 12 novembre 2009 - 19h-23h

À l'occasion des 25 ans de l'association l'artiste Vincent Malléa (artiste Bombes Production), a réalisé une fresque panoramique de 25 panneaux de 130cm de haut sur 81cm dont l'idée est de rassembler à la fois des supporters historiques de la cause, des personnages publics ou anonymes remarquables, et de créer des rencontres inattendues, jolies et drôles. Ainsi un ministre peut s'acoquiner avec un artiste transformiste, une vedette du Top 50 se mesurer à une jeune star du sport, ou encore une Altesse Sérénissime se faire flatter par un militant de la première heure... Les références et autres clins d'œil à l'année 1984 sont nombreuses allant jusqu'à l'apparition de modèles "lookalike", dont l'allure ou la silhouette rappellerai avec humour et élégance quelques inoubliables icônes de l'époque.

Les reproductions de ces 25 images sont déclinées sous plusieurs supports vendus au profit de l'association (coffrets-collectors en série limitée, almanachs 2010...).


[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ex nugis seria"
Location:
Maison d'Art Bernard Anthonioz
Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques
16, rue Charles VII
94130 Nogent-sur Marne
M° RER A Nogent-sur Marne
France
Phone : +33 (0)1 48 71 90 07
Fax : +33 (0)1 48 71 84 67
Mail : contact@maba.fnagp.fr
Internet Site : maba.fnagp.fr
Description:
Ex nugis seria - un choix de Régis Durand dans la collection de photographie de Freddy Denaes

Exposition du 13 novembre au 20 décembre 2009
Vernissage le 12 novembre à partir de 19h

Pour la quatrième année consécutive, la Maison d'art Bernard-Anthonioz consacre son exposition d'automne à une collection de photographies. Collection privée, « particulière », comme on dit parfois si bien, dans la mesure où nous privilégions celles qui ne prétendent pas rivaliser avec les institutions et leur quasi-obligation d'orthodoxie, mais plutôt celles qui portent la marque d'une approche et d'une passion bien particulières.
De sa collection, Freddy Denaës dit qu'elle est faite de « petits riens », ces petits riens qui mis ensemble font les grandes et belles choses. C'est le sens qu'il faut donner au titre qu'il a choisi, ex nugis seria. Derrière la modestie du propos se cache une vérité plus profonde, qui est celle de toute collection, et peut-être de toute vie-je veux parler du lent processus d'accrétion, au fil des rencontres et des voyages, qui fait l'histoire d'une vie et d'une œuvre.
Freddy Denaës est un grand voyageur, tout particulièrement en Afrique. Et sa collection est l'occasion de retrouver les grandes figures de la photographie africaine, et surtout d'en découvrir de nouvelles. C'est aussi l'occasion de nous faire partager des regards extérieurs sur ce continent, comme pour nous rappeler que les choses n'existent que dans le regard que l'on porte sur elles, et que ce regard est tributaire de l'histoire dans laquelle il s'inscrit.
Mais il est aussi homme de cinéma, et il n'est pas surprenant que le mouvement travaille au cœur de certaines images photographiques de sa collection. Enfin, il y a au cœur de cette collection un territoire plus intime, celui des « icônes » personnelles du collectionneur-ce petit nombre d'œuvres auxquelles tous, collectionneurs ou pas, nous sommes secrètement attachés, car elles nourrissent notre imaginaire, et donnent du sens au monde qui nous entoure.

Régis Durand
Commissaire de l'exposition

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Fascinations étranges"
Location:
Sèvres Espace Loisirs
SEL
47, grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres, Gare SNCF Sèvres - Rive Gauche
France
Phone : +33 (0)1 41 14 32 32
Fax : +33 (0)1 41 14 32 10
Mail : sel@sel-sevres.org
Internet Site : www.sel-sevres.org
Description:
avec Martine Fassier, Jean-Yves Kervévan et Jackie Paternoster

Du 13 novembre au 13 décembre 2009

Sculptures, illustrations

Exposition proposée par l'association L'oeil du sphinx dans le cadre des 6e Rencontres de l'imaginaire

Découvrez l'univers surprenant et hautement créatif de Martine Fassier, Jean-Yves Kervévan et Jackie Paternoster, trois artistes renommés du domaine du fantastique.
Le Sel vous donne rendez-vous samedi 12 décembre 2009 de 10h30 à 18h30 en présence de Gérard Klein, invité d'honneur de cette sixième édition des Rencontres de l'Imaginaire : une journée exceptionnelle où plus de cinquante auteurs et illustrateurs, une vingtaine d'associations de passionnés et des éditeurs seront présents pour des séances de dédicaces. Vous trouverez sur place une libraire spécialisée, "O'Merveilles", proposant les derniers titres des auteurs invités et des trésors oubliés ou recherchés en occasion.

[19:00] célébration de la rénovation de la façade du Printemps Haussmann
Location:
Grands Magasins Printemps Haussmann
56-64, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d’Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 50 00
Internet Site : www.printemps.com/paris-haussmann
Description:
célébration de la rénovation de la façade du Printemps Haussmann en présence de Lyne Cohen-Solal, adjointe chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art et de Paolo De Cesare, président directeur général du Printemps

[19:00] vernissage d'Alain Volut "Ombres"
Location:
Istituto Italiano di Cultura de Paris
Institut Culturel Italien de Paris - Hôtel de Galliffet
73, rue de Grenelle
50, rue de Varenne
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 44 39 49 39
Mail : pubblico.iic.parigi@esteri.it
Internet Site : www.iicparigi.esteri.it
Description:
dans le cadre du cycle d'expositions photographiques "Visages de Naples"

en présence d'Alain Volut et Gabriel Bauret, commissaire de l'exposition

[19:30-21:30] Vernissage de Brian Ravaux et Christophe Mendes
Location:
L'Antirouille Café
5, rue Moret
75011 Paris
M° Ménilmontant, Couronnes, Rue Saint-Maur, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 47 00 90 76
Mail : contact@antirouillecafe.com
Internet Site : www.antirouillecafe.com
Description:
sur le thème de paris et la musique
Principalement du noirs et blanc

http://www.christophemendes.fr
http://antirouille.christophemendes.fr



[20:00] Remise des prix du grand concours photo sur Paris
Location:
Office du Tourisme et des Congrès de Paris
25, rue des Pyramides
75001 Paris
France
Description:
Jean-Bernard Bros, adjoint chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux ouvrira la cérémonie de remise des prix du grand concours photo sur Paris organisé dans le cadre de l'opération « Paris vous sourit » et inaugurera l'exposition présentant les 20 photographies primées

[20:00] Vernissage de Xavier Giron et Francisco Verastegui
Location:
Maison du Mexique
9 C, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 18 00
Fax : +33 (0)1 45 89 78 57
Mail : cultura@casademexico.org
Internet Site : www.casademexico.org
Description:
Vernissage de l'exposition de Xavier GIRON, aquarelle et huile et Francisco VERASTEGUI, graphika entropoka et fil noir

jusqu'au 30 novembre

[20:15-23:00] Avant-première du film "Tetro"
Location:
Cinéma Max Linder Panorama
24, boulevard Poissonnière
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Phone : +33 (0)1 48 24 00 47
Mail : newsmaxlinder@free.fr
Internet Site : www.maxlinder.com
Description:
En présence de Francis Ford Coppola

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés