Tuesday, November 24, 2009
Public Access


Category:
Category: All

24
November 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 – 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Dali, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre






Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre–catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net


Exposition annuelle de l'association Florence sur le thème IMAGINAIRE
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
L'exposition annuelle de l'Association Florence se tiendra du 19 au 29 novembre 2009 sur les quelque 650 m2 de l'Espace Commines à Paris. La thématique retenue cette année est : « IMAGINAIRE ».

9 artistes plasticiens, photographes, vidéastes…, exploreront ce vaste territoire et ses champs multiples, mêlant fantasme pur et traces d'un monde passé, présent, ou peut-être futur...

LA THEMATIQUE 2009 : IMAGINAIRE

Toutes les créations artistiques, d'évidence, appellent par essence à cette faculté de déborder le réel, pour l'artiste comme pour le spectateur, qu'est l'imaginaire. L'imaginaire, ou plutôt les imaginaires recouvrent des champs multiples, des territoires divers, depuis la production d'images par l'esprit aux mondes les plus oniriques, des fantasmagories les plus poétiques aux projets les plus fantaisistes.

Mais dans le monde d'aujourd'hui, quel sens prend le recours à l'imaginaire pour les artistes ? Qu'expriment les artistes contemporains en convoquant cette « fonction de l'irréel » ? Quels sentiments peuvent susciter des oeuvres empruntes de l'imaginaire de leurs créateurs ? Car le réel pouvoir de l'imaginaire ne prend-il pas véritablement corps dans la rencontre de la vision de l'artiste et du regard du spectateur ? Autant de questions que pose, en autant de propositions plastiques et conceptuelles différentes, chacun des artistes choisis par l'Association Florence, et présentés ici.

LES 9 ARTISTES DE L'EXPOSITION

Les combinaisons de figures peintes et découpées de Dominique Gayman ouvrent à un univers baroque et insolite, entre forêt amazonienne et cabinet de curiosité. Réalisées à l'échelle 1, créant une sorte de frontalité, de proximité immédiate, ces scènes semblent évoquer tout à la fois des récits de voyage, d'expéditions lointaines, des rêves de territoires encore inexplorés et des fantasmes d'exotisme.

Chez la cosmopolite Katrin Bremermann, les univers et les moments de l'histoire de l'art s'entrelacent et se superposent. Les frontières entre l'abstraction et la figuration se dissolvent. Ainsi, bribes de réalisme parfois teintées de pop occultées par l'abstraction, aplats de couleurs primaires et lignes géométriques, les images, présentes et oblitérées à la fois, se devinent, images volées entre imaginaire et souvenirs d'un monde vécu, vu ou revu, dans des confrontations visuelles, des tensions entre illusion et réalité, transformant l'oeuvre en énigme et laissant le spectateur face à ses propres scénarios. Des formes, des gestes et des images proposent un autre langage.

Jeanne Clauteaux et Patricia de Gorostarzu, chacune à leur manière, explorent les territoires intimes et évanescents de la mémoire. Les gravures en noir et blanc, souvent à la pointe sèche, de Jeanne Clauteaux, offrent un réel potentiel émotionnel. Ses silhouettes denses et énigmatiques surgissent dans une ambiance presque cinématographique, étranges et inquiétantes, comme dans un film expressionniste, entre rêve et cauchemar, réalité et souvenir confus. Les photographies « à la chambre » de Patricia de Gorostarzu, dans leur dominante sépia, explorent des lieux de vie, chambres, salles de bains, couloirs, qui font écho en nous et invitent aux rêveries nostalgiques, imaginant avec émotion les trajectoires de ces existences singulières, au travers des traces qu'elles ont laissées.

Les peintures de Catherine Olivier, présentes et évanescentes à la fois, se jouent des ombres, de la lumière et de la couleur, pour évoquer, au travers de ces portraits en douces silhouettes, un « état d'âme », quelque chose de l'ordre de la nostalgie, un sentiment plus qu'un souvenir, une atmosphère davantage qu'une image : la sensation d'un après-midi au soleil.

Tiphanie Spencer dessine et peint comme s'exprime l'inconscient : non pas à la manière d'une bibliothèque, ordonnée et bien rangée, mais dans un apparent capharnaüm, bien que poursuivant une logique interne qui bien souvent nous échappe, à moins de s'attacher à en décrypter les symboles. Ainsi le travail de Tiphanie Spencer fonctionne-t-il par glissements : glissement sémantique, associations d'idées et d'images. Elle compose et décompose ses figures, nous fait rentrer dans son univers entre cubisme et surréalisme, dans un esprit proche du « cadavre exquis », ou se mélangent l'actuel et l'intemporel, le passé et le présent.

Les sculptures d'Alice Morlon associent un esprit parfois proche de l'Arte Povera et une certaine forme de primitivisme : cavaliers oniriques, éléments de la nature, bestiaire fantastique rappelant celui de César... Attentive à l'« énergie à l'oeuvre » dans ce qu'elle crée, ses figures totémiques semblent vouloir faire entrer en dialogue la nature et la culture, autour de formes vitales ou organiques, suggérant une relation empathique entre l'homme et la nature, une relation nouvelle et apaisée pour le monde de demain.

Légères, fragiles et insaisissables comme l'âme et les airs, les installations, comme les tableaux-reliefs, de Maryline Pomian expriment une infinie poésie au détour de laquelle se déploie délicatement l'imaginaire. Matériau comme un souffle, un « presque-rien », le papier à cigarette, plié, froissé, plissé, modelé, accumulé, empilé se réinvente en sculptures puissantes et délicates, et l'on rêve de rentrer dans le secret de leurs compositions minimalistes et pures.

Quant à Laurent Pernot, ses vidéos explorent des « espaces aux frontières du réel », des territoires d'un imaginaire silencieux, épuré, contemplatif. Ses images mystérieuses et poétiques surgissent de la nuit et s'évanouissent comme des songes, du visible vers l'invisible, abordant les continents du fantastique et du merveilleux.


Crédit Laurent Pernot


L'ASSOCIATION FLORENCE EN QUELQUES MOTS

L'association Florence est née de la volonté de collectionneurs et d'amateurs d'art de défendre et de promouvoir les talents émergents de l'art contemporain depuis plus de vingt ans. Créée en hommage à Florence, artiste et mécène disparue, elle met en avant chaque année une dizaine d'artistes et leur offre pendant dix jours l'occasion de montrer leurs créations au sein du prestigieux Espace Commines à Paris.

http://www.associationflorence.com

"L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
sur invitation

Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-14:00] Exposition "Les enfants modèles, de Claude Renoir à Pierre Arditi"
Location:
Musée national de l'Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 77 80 07
Mail : information-orangerie@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-orangerie.fr
Description:
en présence de Frédéric Mittérand, Manuel Valls, Pierre Arditi

25 novembre 2009 - 8 mars 2010

Nombreux sont les enfants qui ont posé pour leurs parents artistes, père ou mère, que ces derniers soient sculpteurs (Renoir, Belmondo, Chaput) ou peintres (Cézanne, Picasso, Renoir, Arditi...).

Cette exposition et son catalogue se proposent de partir à la découverte de leurs expériences de "jeu de modèle", de ces séances de pose qui furent de bons ou de moins bons souvenirs.

Une centaine de tableaux et jouets ou costumes -parfois reliques véritables- animent le parcours de l'exposition.

http://agenda.germainpire.info/img/2009/20091124_Les_enfants_modeles.pdf

13:00
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-22:00] Arts Factory Winter Show
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Exposition du 25 novembre au 12 décembre
Tous les jours de 12h30 à 19h30 - sauf dimanche de 11h à 17h
Vernissage le mardi 24 novembre de 16h à 21h

Plaisir d'offrir, joie de recevoir … le Winter Show de la galerie nomade Arts Factory est de retour ! Fidèles à une tradition inaugurée en 1996 dans leur première adresse du quartier des Abbesses, Effi et Laurent vous invitent cette fois ci dans les locaux de l'Espace Beaurepaire pour leur exposition de fin de saison ; une véritable playlist graphique mixant joyeusement artistes confirmés et émergents, dessin, image numérique, peinture ou encore animation lo-fi.






[16:30] Inauguration du cyclotron de l'hôpital Saint-Louis
Location:
Hôpital Saint-Louis
1, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
M° Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 49 49 49
Internet Site : www.chu-stlouis.fr
Description:
Jean-Marie Le Guen, adjoint au maire de Paris chargé de la santé publique et des relations avec l'AP/HP, inaugurera le cyclotron de l'hôpital Saint-Louis


[17:00] Exposition de Jefferson Hayman "Still life, people and cityscapes"
Location:
Galerie David Guiraud
5, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 78 62
Mail : dgphotographies@orange.fr
Description:
Du 24 novembre 2009 au 16 janvier 2010
Vernissage mardi 24 novembre à partir de 18h
Du mardi au samedi, de 14h à 19h

Les photographies de Jefferson Hayman traitent des thèmes de la nostalgie et de la mémoire, des symboles et valeurs communes à une société. Grâce à ses expériences et son environnement, Jefferson Hayman s'éloigne d'une sensibilité visuelle trop personnelle pour proposer des images qui semblent hors du temps et de l'histoire.

Jefferson Hayman vient d'entrer dans les collections permanentes du MOMA (Museum of Modern Art, NYC) qui a acquis un portfolio de son travail. Ce jeune artiste, né en 1969 aux Etats-Unis, vit et travaille à Tappan, dans l'état de New York. Une petite ville située à quelques minutes de Manhattan et connue pour son rôle dans l'histoire américaine au moment de la guerre d'indépendance.

Après des études de dessin, il commence à prendre des photographies dans New York afin de s'en servir comme modèles préparatoires. Très vite il réalise que ce qui devait servir de modèle devient finalement l'aboutissement de son travail.
Dans sa jeunesse, pour financer ses études, Jefferson Hayman est employé comme assistant chez un encadreur. C'est là qu'il découvre une multitude de bois, de formes et de cadres. C'est là surtout qu'il se rend compte de l‘impact d'un cadre sur l'œuvre qu'il doit mettre en valeur.

Une œuvre unique
Le format des tirages photos de Jefferson Hayman est toujours intime et confidentiel, loin des phénomènes de mode actuels qui favorisent la photographie couleur de la taille d'un mur. Les tirages sont limités à 25 exemplaires ; chaque exemplaire est encadré avec un cadre différent que Jefferson lui-même a déniché ou bien fait faire. La photographie et son cadre ne forment plus qu'une seule œuvre unique à chaque fois, puisque le cadre n'est pas le même à chaque étape de la numérotation. Les photographies de Jefferson Hayman sont des tirages argentiques et quelquefois des tirages au platine. Le sujet, le format, le cadre et la technique renvoient aux plus anciennes traditions du medium photographique.

[17:00] Vernissage de l'exposition FRAGMENTS
Location:
Maison du Geste et de l'Image
42, rue Saint-Denis
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 36 33 52
Mail : info@mgi-paris.org
Internet Site : www.mgi-paris.org
Description:
Avec : Mac Adams, Arnaud Class, Etienne Chambaud, Serge Comte, Angela Detanico et Rafaël Lain, Gary Hill, Nissim Merkado et Aurélie Salavert

du 24 novembre 2009 au 20 février 2010

Dans le cadre de la 4ème édition de Territoire en direct, mené en lien avec plusieurs établissements scolaires parisiens, nous proposons une nouvelle exposition à la MGI.

Détails lapidaires et fragmentaires, les oeuvres choisies font voler en éclat les motifs représentés ou constituent au contraire des tentatives d'organisation, d'agencement et de composition.



[18:00] Association Amicale France Japon
Location:
Galerie Everarts
8, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 54 88
Mail : galerie.everarts@wanadoo.fr
Internet Site : galerie.everarts.free.fr
Description:
23/11/2009 - 28/11/2009

[18:00] Exposition "LA RAGE DE VIVRE"
Location:
Espace 7 Parnassiens
Art Gallery
16, rue Delambre
98, boulevard Montparnasse
75014 Paris
M° Vavin, Edgar Quinet
France
Phone : +33 (0)8 36 68 81 07
Mail : postmaster@parnassiens.com
Internet Site : www.parnassiens.com
Description:
Photographies


[18:00] Exposition de Françoise VERHILLE "gravure"
Location:
La Capitale Galerie
18, rue du Roule
75001 Paris
M° Châtelet, Pont Neuf, Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 19 31
Fax : +33 (0)1 42 21 19 32
Mail : info@lacapitalegalerie.com
Internet Site : www.lacapitalegalerie.com
Description:
du 23 novembre au 12 décembre 2009
Vernissage le mardi 24 novembre à partir de 18h


[18:00-20:00] Exposition de Jean-Luc Vilmouth "Jungle Science"
Location:
Galerie Aline Vidal
70, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 43 26 08 68
Fax : +33 (0)1 43 29 62 10
Mail : galerie@alinevidal.com
Internet Site : www.alinevidal.com
Description:
24 novembre - 23 janvier
vernissage le mardi 24 novembre de 18h à 20h

+ au 2ème étage :
"pour Noël"

[18:00] Exposition de Kaia KIIK « Strata »
Location:
Espace Saint-Germain
Galerie d'Art Contemporain, Meuble et Décoration Design
7, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 53 10 81 12
Mobile : +33 (0)6 11 61 03 63
Mail : espacesaintgermain@gmail.com
Description:
du 25 Novembre 2009 au 9 Janvier 2010

"Strate": mot d'origine et de terminologie géologique, signifie des couches tant géologiques qu'archéologiques, comparables à celles de la conscience. Ce sont ces strates cachées, et/ou témoignées, qui donnent un sens et une profondeur aux surfaces paraissant si naturelles, comme si le temps et l'espace eux-mêmes les avaient formées.

Après avoir rencontré un vif succès en Estonie, l'exposition sera présentée avec une série de nouvelles œuvres. A l'automne 2010 le « Strata » traverse l'Atlantique.


[18:00-19:30] Grand Prix de l'Urbanisme
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Grand Prix de l'Urbanisme

[18:00] Inauguration du restaurant Subway
Location:
Gare de Lyon
Place Louis Armand
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Description:
La chaîne américaine de sandwicherie Subway vient d'inaugurer un nouveau restaurant dans Paris intra-muros, à la Gare de Lyon. L'inauguration officielle se déroulera le mardi 24 novembre 2009.

[18:00-22:00] Remise des Prix des Femmes Formidables 2009
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Pour la 4ème année consécutive, Femme Actuelle organise le prix des Femmes Formidables. Ce prix récompense (60 000 euros de dotations en tout) des femmes à la tête d'associations innovantes qui touchent au domaine de l'enfance, de la solidarité, de l'environnement ou de la famille.

En présence de la marraine, Laeticia Hallyday.

[18:00] Vernissage de l'exposition « Blessures de femmes » de Catherine Cabrol
Location:
Mairie du 20ème arrondissement
6, place Gambetta
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 43 15 20 20
Internet Site : mairie20.paris.fr
Description:
jusqu'au 4 décembre 2009

Jusqu'au 4 décembre, la mairie du 20e accueille une exposition des photographies de Catherine Cabrol afin de sensibiliser les habitants aux violences faites aux femmes.

A l'occasion de l'édition 2009 de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la mairie du 20e a souhaité sensibiliser les habitants aux violences faites aux femmes. Du 23 novembre au 4 décembre, vous pourrez ainsi découvrir au salon d'honneuir de la mairie les portraits et témoignages de femmes victimes de maltraitances qui ont accepté de poser devant l'objectif de Catherine Cabrol.

"Ce n'est pas seulement la colère qui motive mon acte photographique, j'agis pour apporter du soutien et du respect à toutes les femmes blessées, pour leur rendre leur dignité, pour prouver que la honte et la peur ne les empêchent plus de se montrer et quand elles osent témoigner, on peut les prendre au sérieux. Il y a des moments où prendre en photo, c'est prendre dans les bras", explique l'artiste en introduction de cette exposition.

Le vernissage de cette exposition, présentée par la mairie du 20e et l'association Halte aide aux femmes battues (HAFB) s'est déroulé mardi 24 novembre en présence de l'artiste, d'élue-s du 20e tels que Ariane Calvo, Nathalie Maquoi et Florence de Massol, ainsi que de nombreux habitants et acteurs du 20e qui se mobilisent au quotidien sur le terrain contre les violences faites aux femmes.

A cette occasion, Frédérique Calandra, Maire du 20e, a souhaité rappeler l'importance des actions de sensibilisation et du travail en réseau afin d'aider les victimes de ces violences. "Ces visages ordinaires sont là pour nous rappeler que la violence contre les femmes n'a malheureusement rien d'exceptionnel. Elle touche tous les âges, toutes les conditions sociales. La femme, qu'elle soit épouse, mère, sœur ou fille, peut être touchée par la violence. [...] Accepter de se reconnaître victime et par là même faire le premier pas vers la liberté, tel est le point commun des femmes photographiées par Catherine Cabrol. C'est vers ces femmes que va notre solidarité, vers elles et vers toutes celles qui n'ont pas encore trouvé en elles le courage de dire "assez !"", a-t-elle déclaré.

Le livre de Catherine Cabrol "Blessures de femmes" sort ce mois-ci aux éditions Atlantica.

[18:00] remise des insignes à Didier Pillet, Bernard Gick et Laurence Benaïm
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur à Didier Pillet, de Chevalier dans l'ordre du Mérite à Bernard Gick, et d'Officier dans l'ordre des Arts et des Lettres à Laurence Benaïm

[18:00-21:00] vernissage collectif à la galerie Thuillier
Location:
Galerie Thuillier
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 33 24
Mobile : +33 (0)6 12 80 88 36
Fax : +33 (0)1 42 77 33 24
Mail : galeriethuillier@wanadoo.fr
Internet Site : galeriethuillier.free.fr
Description:
Du 20 NOVEMBRE AU 03 DECEMBRE 2009
Vernissage mardi 24 novembre de 18h à 21h

ANNICK ET MICHEL WYN
BALZAN
LE VAILLANT
MERCKY
VILLAROS
FRANCOISE DAVID
BROUSSOUS
HERVIEUX
SORNAS

[18:30] Exposition "L'envers des cieux" d'Ezra Nahmad et Jérôme Mathiens
Location:
Centre Iris pour la Photographie
la galerie, l'école
238, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 06 09
Fax : +33 (0)1 48 87 06 51
Mail : galerie@centre-iris.fr
Internet Site : www.centre-iris.fr
Description:
25. 04. 09 > 10. 01. 10
Du mardi au samedi, de 14h à 19h
Vernissage le 24. 11. 09 de 18h30 à 21h

Un voyage de ciel et d'eau avec en son centre, l'homme. Cette invitation à la flânerie permet de s'émerveiller en s'immergeant dans les deux éléments essentiels à la vie. Sans doute une façon de se retrouver...

Jérôme Mathien -série "Smoke Trail"
Durant l'été aride de 1976, Jérôme Mathien a cinq ans. Depuis le jardin du pavillon familial, il contemple avec fascination le spectacle des cumulus immaculés, crevés par les stries des Jets qui se posent à Orly. Adulte, devenu pilote de ligne, il scrute les ciels du monde entier à travers le cockpit et nous en rapporte quelques traces.

Ezra Nahmad - série "Distant Voices"
Le fond de l'eau, il faut le tapisser de câbles et de fibres optiques. L'atmosphère, on la verra charriant des masses gigantesques de poussières africaines, déplacées par l'air chaud du désert et photographiées par des satellites équipés de systèmes embarqués. Au delà de l'horizon, on repèrera sans aucun doute des bateaux de fortune avec des migrants, des vedettes et des hélicoptères de la Frontex. Et tout disparaîtra, brusquement. Subsisteront seuls des éclats de voix, magnétiques, optiques. Et les lueurs de la nuit disperseront, comme des flashs, des éclats d'histoire. Humains et inhumains.


[18:30] Exposition "Microscosme Galápagos" de Elena Ciccozzi
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Du mercredi 25 novembre 2009 au vendredi 22 janvier 2010
de 11h00 à 19h00

Reportage photographique de Elena Ciccozzi

La photographe italienne Elena Ciccozzi a réalisé une série de photos dans le célèbre archipel des Galapagos où elle vécut pendant un peu plus de trois ans (2005-2008) alors qu'elle dirigeait un projet de coopération internationale pour les Nations Unies, financé par le gouvernement italien. Les Iles Galapagos, inscrites en 1978 au “Patrimoine naturel de l'humanité” sont, depuis 2007, classées sur la liste du “Patrimoine mondial en péril” par l'UNESCO.

Rencontre avec Elena Ciccozzi le mardi 24 novembre à 17h, autour de son reportage photographique. Avec la participation de Michele Canonica, Président de la Società Dante Alighieri-Comité de Paris, Claude Lara, Ambassade de l'Equateur en France et Laura Serani, commissaire de projets photographiques.
Entrée libre dans la limite des places disponibles

http://culturel.mal217.org/fr/Agenda/Expositions/Microcosme-Galapagos-3257.htm

[18:30-21:00] Exposition "SI PROCHE CE LOINTAIN" de Liliane Camier et Olivier Marty
Location:
Service Culturel municipal de Gentilly
58/60, avenue Raspail
94250 Gentilly
M° RER B Gentilly
France
Phone : +33 (0)1 41 24 27 10
Fax : +33 (0)1 41 24 27 19
Mail : culture.communication@ville-gentilly.fr
Internet Site : www.ville-gentilly.fr/sport-culture/culture/votre-service-culturel
Description:
DU MARDI 24 NOVEMBRE AU SAMEDI 16 JANVIER 2010
Vernissage mardi 24 novembre de 18h30 à 21h

Cette exposition réunit Liliane Camier et Olivier Marty, tous les deux peintres dans leur désir commun de « rendre compte » du paysage.


[18:30-20:30] Exposition d'HUBERT SCHEIBL "COMMITTED TO MEMORY"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Description:
24 NOVEMBRE 2009 – 2 JANVIER 2010
Vernissage en présence de l'artiste, mardi 24 novembre de 18h30 à 20h30

Hubert Scheibl est parmi les artistes autrichiens de sa génération, l'un des représentants les plus significatifs de la peinture sensible et abstraite, intensément gestuelle, tout en étant un dessinateur et un photographe assidu.

C'est la première fois que Scheibl expose ses d'œuvres sur papier, de grand format à Paris après de nombreuses expositions de musées et de galeries ces deux dernières décennies en Autriche, en Italie et aux Etats-Unis.

Ses oeuvres sur papier ainsi que ses peintures sont devenues de plus en plus difficiles à classer. Sublime, impénétrable, bouleversant et sensuel, sont quelques-uns des adjectifs qui décriraient au mieux son travail. Dans les dessins de grand format qui seront exposés, l'on y découvre un tissu de lignes noires, des inscriptions spontanées de symboles, signes et touches de couleur au travers de l'espace. Ces éléments sensuels et nerveux révèlent la rapidité et l'immédiateté de son geste graphique.

À cette occasion, nous exposerons également deux peintures de grand format. On y retrouvera ces éléments gestuels des couleurs superposées et les traces visibles des éraflures laissées par la spatule.

L'aspect intemporel des peintures d'Hubert Scheibl provient de sa capacité remarquable à capturer une lumière interne comme si elle se trouvait derrière la surface, créant une sensation d'espace profond ; le spectateur est alors entraîné involontairement dans une matrice de gestes et de couleurs. Sa peinture offre cette puissante sensation d'un jaillissement d'émotions alors que la peinture se forme d'elle-même dans son propre espace-temps. Ses oeuvres sur papier en font de même, avec des marques fines et transparentes.

Hubert Scheibl est né en 1952 à Gmunden (Autriche). De 1976 à 1981 il est l'étudiant de Max Weiler et d'Arnulf Rainer à l'Akademie der Bildenden Künste à Vienne. Il commence à exposer à l'échelle mondiale à partir du milieu des années 80 alors que son œuvre est reconnue comme une réaction significative au néo-expressionnisme en vogue. Il a de nombreuses expositions personnelles et a participé à des expositions collectives importantes en Europe et aux Etats-Unis telles que Vice, Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Vienne (1999); Un-tiefen, Museum der Moderne, Salzburg (2006); From Monday to Monday, Rocca Sforzesca di Dozza, Bologne (2008).

[18:30] Exposition de Bernard Dreyfus, Œuvres récentes
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Du mercredi 25 novembre 2009 au vendredi 22 janvier 2010
de 11h00 à 19h00

Œuvres récentes

La Maison de l'Amérique latine présente un ensemble d'environ cinquante œuvres - huiles et acryliques sur toile, dessins sur papier - réalisées par l'artiste nicaraguayen Bernard Dreyfus depuis le milieu des années 1980 jusqu'à aujourd'hui. Cette présentation à la Maison de l'Amérique latine est sa première grande exposition personnelle en France.

Catalogue publié par la Maison de l'Amérique latine, textes d'Eugène Ionesco et Dominique Stella, 64 pp., 20€

http://culturel.mal217.org/fr/Agenda/Expositions/Bernard-Dreyfus-3255.htm

[18:30-20:30] Exposition de Stephan Balkenhol
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Description:
24 NOVEMBRE 2009 – 2 JANVIER 2010

Vernissage en présence de l'artiste le mardi 24 novembre 2009, de 18h30 à 20h30

La galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir d'annoncer une exposition de sculptures récentes de Stephan Balkenhol.

Balkenhol est un artiste allemand de renommée mondiale qui poursuit un travail sur la figure humaine depuis plus de vingt ans. Il commence à sculpter des personnages en bois en 1983, en réaction contre l'enseignement minimaliste-conceptuel dispensé à l'École des beaux-arts de Hambourg, où il fut l'élève d'Ulrich Rückriem de 1976 à 1982. Ses premières statues en bois représentent un homme et une femme nus plus grands que nature. D'emblée, elles placent l'image du corps humain au centre de son art et réintroduisent la figuration dans la sculpture contemporaine. Dans les années 1990, son répertoire s'élargit aux animaux et créatures hybrides, puis il y ajoute aussi les motifs d'architecture. À côté de ses sculptures, Balkenhol réalise également des dessins et des photographies.

Il taille ses personnages au maillet et au ciseau directement dans des troncs d'arbres, sans chercher à gommer les traces d'outil, ni l'aspect brut du bois, laissant à nu les nœuds, aspérités et fissures. Les couleurs appliquées ensuite pour structurer les silhouettes sont totalement dénuées de valeur expressive. Les hommes, les femmes et les animaux de Balkenhol semblent à la fois distants et à l'écoute du spectateur. « J'essaie de leur donner une expression ouverte aux autres, explique l'artiste. À partir de là, toutes les situations sont possibles. »

Ces hommes et ces femmes d'aujourd'hui, sculptés en ronde bosse ou en bas-relief sur bois, sont des anonymes, des êtres énigmatiques mais non dénués d'humour. Ils portent des vêtements passe-partout : chemises blanches, pantalons banals, robes sans chichis. L'anecdote est éliminée, laissant le champ libre aux projections du spectateur. « Mes sculptures ne racontent pas d'histoire, souligne Balkenhol. Elles ont leur secret. Ce n'est pas à moi de le dévoiler, je laisse au spectateur le soin de le découvrir. »

Stephan Balkenhol, né en 1957 à Fritzlar, vit et travaille de part et d'autre du Rhin, à Karlsruhe et à Meisenthal. C'est l'un des sculpteurs contemporains les plus connus actuellement, tant en Europe qu'aux États-Unis, et de grandes institutions internationales lui ont consacré des expositions personnelles, notamment le Centro Galego de Arte Contemporánea à Saint-Jacques de Compostelle (2001), le Sprengel Museum de Hanovre (2003), le National Museum of Art d'Osaka (2005), la Staatliche Kunsthalle de Baden-Baden, le Museum Küppersmühle für Moderne Kunst de Duisbourg et le Museum der Moderne de Salzbourg (rétrospective itinérante, 2006-2007) et les Deichtorhallen de Hambourg (2008-2009). Un buste monumental sculpté dans le bois par Stephan Balkenhol dresse sa présence humaine parmi les ruines du Forum de César, à Rome, jusqu'au 15 janvier 2010.




[19:00] 90 ans de Citroën
Location:
C42 - Espace Citroën
42, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : 0 810 42 42 00
Internet Site : www.c42.fr
Description:
90 ans de Citroën

[19:00-23:50] COURCHEVEL TOURISME fête la saison en Avant-première
Description:
à L'Aventure - 4 avenue Victor Hugo, Paris 16è

Aperçu de l'invitation en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.courchevel.com/soirees/presse/

[19:00] Exposition "Les enfants modèles, de Claude Renoir à Pierre Arditi"
Location:
Musée national de l'Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 77 80 07
Mail : information-orangerie@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-orangerie.fr
Description:
en présence de Frédéric Mittérand, Manuel Valls, Pierre Arditi

25 novembre 2009 - 8 mars 2010

Nombreux sont les enfants qui ont posé pour leurs parents artistes, père ou mère, que ces derniers soient sculpteurs (Renoir, Belmondo, Chaput) ou peintres (Cézanne, Picasso, Renoir, Arditi...).

Cette exposition et son catalogue se proposent de partir à la découverte de leurs expériences de "jeu de modèle", de ces séances de pose qui furent de bons ou de moins bons souvenirs.

Une centaine de tableaux et jouets ou costumes -parfois reliques véritables- animent le parcours de l'exposition.

http://agenda.germainpire.info/img/2009/20091124_Les_enfants_modeles.pdf

[19:00-21:00] Exposition de Danton Eeprom "The skype is the limit"
Location:
Boutiques Agnès B. Homme & Femme
3 & 6, rue du Jour
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 45 08 56 56
Fax : +33 (0)1 40 39 03 87
Internet Site : europe.agnesb.com/fr/boutiques/boutique/34
Description:
Vernissage le mardi 24 novembre de 19h à 21h

[19:00] Exposition de David Schneueur
Location:
Musée du Montparnasse
21, avenue du Maine
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière
France
Phone : +33 (0)1 42 22 91 96
Fax : +33 (0)1 42 22 91 00
Internet Site : www.museedumontparnasse.net
Description:
du 25 novembre au 23 janvier 2010

Inauguration du nouvel espace dédié à la mémoire de Montparnasse

[19:00-23:00] Lancement de Tilde Sports
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
JEAN-MARC BENAILY,
PRÉSIDENT DE TILDE SPORTS,
MIREILLE DARC ET HAROLD PARISOT
ONT LE PLAISIR DE VOUS CONVIER
AU CONCERT DE BERANGER
AU TOKYO ART CLUB
À L'OCCASION DU LANCEMENT
DE TILDE SPORTS

Tilde Sports,
agence de Marketing Sportif,
vous présentera Mathilde Johansson,
classée parmi les meilleures joueuses françaises de Tennis à la WTA, et l'équipe de Basket du Paris Levallois évoluant en Pro A.

Invitation strictement personnelle

Contact presse :
PRESS & PLAY
Marc Ostermann
Tél : 01 42 63 49 67 - 06 74 51 76 61
marc.ostermann@pressandplay.fr

[19:00-23:00] Soirée privée "Christmas Shopping"
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
sur invitation valable pour 2 personnes

réductions jusqu'à -50%
tirage au sort, 1er prix : croisière
cocktail d'accueil
concert de Guillaume Cantillon
bar à eau et jus de fruits

>> Invitation

[19:00] TRENTY'S présente QUENTIN CAFFIER et sa CACOPHONIE
Location:
Salon des Miroirs
13, passage Jouffroy
12, boulevard Montmartre
75009 Paris
M° Grands Boulevards, Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 47 70 15 21
Fax : +33 (0)1 47 70 15 21
Mail : infos@salon-miroirs.com
Internet Site : www.salon-miroirs.com
Description:
Dès 2005, Quentin commence ses travaux sur la douleur et le rapport du spectateur à l'image photographique.
Parallèlement à une activité de photographe de mode, il réalise des séries plasticiennes sur les thèmes de l'incommunicabilité, la manipulation et du conditionnement.
Sélectionné dans le off de Paris Photo 2007, et après la rédaction d'un mémoire sur la représentation de la souffrance en photographie en Juin 2008, il se consacre désormais à l'entrelacement des problématiques Plasticiennes et Publicitaires.
C'est vraiment surprenant ! Venez découvrir sa vision du “monde” en exclusivité lors du vernissage du 24 novembre.
A chacun sa forme, vous serez tantôt carré, tantôt rond, tantôt triangle … !
http://www.quentincaffier.com/

ENTREE LIBRE / ATELIER COCKTAILS A 6€ / OPEN BUFFET

[19:30-22:30] Inauguration de l'exposition Sapins de Noël Fashion
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
du 25 novembre au 4 janvier

Renseignements au 01 40 07 32 32 - legrand@ihg.com

Pour la troisième année consécutive, les sapins de Noël s'habillent mode.

Venez admirer les créations des élèves de troisième année de l'Ecole supérieure des arts appliqués Duperré. Des œuvres originales à travers lesquelles les étudiants transmettent leur vision du sapin de Noël 2009 sur le thème "Light Christmas".

Un jury d'une quinzaine de créateurs de mode et couturiers de toutes les générations, dont François Lesage, Raymond Massaro, Jean-Claude Jitrois, Stella Cadente, Christophe Josse, Olivier Lapidus, Gaspard Yurkievich, Eymeric François, Christophe Guillarmé, les Lefranc-Ferrand, Franck Sorbier, Eric Tibusch, Pascal Millet et Marc-Antoine Barrois, élira son sapin favori lors du cocktail d'inauguration, le 24 novembre au soir. Les gagnants du Premier prix gagneront un weekend à Londres, avec voyage aller / retour en Eurostar en première classe « Loisir Select » et séjour à l'InterContinental London Park Lane.


Mon « bio » sapin…

Une exposition idéale en cette période de fête, à visiter aussi pour son cadre : La Verrière, grandiose jardin d'hiver Second Empire du Grand Hôtel. Un lumineux havre de paix à l'abri du tumulte de la place de l'Opéra et des Grands boulevards, halte rêvée au milieu du shopping de Noël dans les grands magasins tout proches ! Sur ses confortables fauteuils et canapés Napoléon III, La Verrière proposera des boissons tout aussi audacieuses que les œuvres exposées : des milk-shakes certifiés « bio » et aux saveurs insolites de foie gras, truffe, cannelle, fruits de Noël, vin chaud ou pain d'épices ! Un parfum différent chaque jour ! Le soir tombé, dans l'ambiance feutrée qui gagne doucement les lieux, une carte de champagnes exceptionnelle permettra de terminer agréablement la journée, au milieu de cette élégante forêt éphémère.

Une occasion unique de découvrir des sapins d'un nouveau genre avec un style bien à eux, plus ou moins loin du traditionnel sapin de notre enfance.

Les sapins de Noël s'habillent mode à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand ! Délaissant le traditionnel manteau blanc, ils adoptent les formes les plus créatives à la faveur de l'édition 2009 de l'exposition Sapins de Noël Fashion, présentée à partir du 25 novembre prochain dans l'établissement de luxe parisien.

Les deux premières éditions de l'exposition Sapins de Noël Fashion avaient suscité une vive attention de la part des médias et du public, autour d'œuvres avant-gardistes respectivement réalisées par les étudiants des écoles ESMOD International et Duperré.





[20:00-22:00] Avant-première "The Limits of Control"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/complex.do?comeFrom=allMoviesLink&complexId=HORIZ
Description:
de Jim Jarmush

[20:00] Exposition des croquis de Jazz
Location:
Art Café
37, rue de Lappe
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 47 63 84 84
Internet Site : www.myspace.com/artcafebastille
Description:
http://jazzdrawings.blogspot.com

[20:00-23:50] Lancement de la Renault Gordini N°5
Location:
Atelier Renault
53, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : 08 11 88 28 11
Mail : info.atelier-renault@renault.com
Internet Site : www.atelier.renault.com
Description:
Open Bar de 20h à minuit

Dj Set : Marco 2 Santos

[20:00-23:00] Soirée de Gala - Mise aux enchères exclusive de teddy bears
Location:
Hôtel Le Bristol
112, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 43 00
Fax : +33 (0)1 53 43 43 01
Mail : communication@lebristolparis.com
Internet Site : www.hotel-bristol.com
Description:
Soirée de Gala - Mise aux enchères exclusive de teddy bears

[20:30-22:30] Avant-première cinéma : Hadewijch de Bruno Dumont
Location:
Cinéma du Panthéon
13, rue Victor Cousin
75005 Paris
M° Luxembourg
France
Phone : +33 1 40 46 01 21
Mail : cinemadupantheon@yahoo.fr
Internet Site : www.whynotproductions.fr/pantheon/
Description:
Le réalisateur de “Flandres” sera présent pour présenter son nouveau film en avant-première : Hadewijch.

Cette rencontre a lieu dans le cadre du ciné-club des Cahiers du cinéma et en présence de Stéphane Delorme








[23:30] AUP Night
Location:
Le Six Seven
65-67, rue Pierre Charron
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : +33 (0)1 58 56 20 51
Internet Site : www.sixsevenclub.com
Description:
AUP Night

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés