Wednesday, November 25, 2009
Public Access


Category:
Category: All

25
November 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses, Château Rouge, Barbès - Rochechouart
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 - 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Jean Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Jean Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Salvador Dalí, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre




Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre-catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net

Exposition "Astérix au musée de Cluny"
Location:
Musée de Cluny
Musée national du Moyen-Age - Thermes et hôtel de Cluny
6, place Paul Painlevé
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, RER B Saint-Michel - Notre-Dame
France
Phone : +33 (0)1 53 73 78 16
Mail : contact.musee-moyenage@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-moyenage.fr
Description:
Informations pratiques :
du 28 octobre 2009 au 3 janvier 2010
Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45
Fermeture de la caisse à 17h15
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs d'entrée :
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Moins de 26 ans : gratuit (pour les membres de la Communauté Européenne)
Gratuit pour tous le premier dimanche du mois

A l'occasion du cinquantième anniversaire de la naissance du célèbre personnage Astérix, créé par René Goscinny et Albert Uderzo, rendez-vous est pris au musée de Cluny pour un événement inédit, la rencontre de deux monuments nationaux.

Dans le frigidarium récemment restauré des thermes gallo-romains du musée de Cluny, pour la première fois en France, et en exclusivité, sont présentés une trentaine de planches originales, et quelques tapuscrits ayant servi à la conception des albums d'Astérix. Il s'agit principalement de dessins, anciens ou récents, où s'exprime le talent d'Uderzo, associé au génie de Goscinny. C'est l'occasion de découvrir le processus de création et la naissance de ces pages d'albums tels qu'on les connaît, alors que sort le 34e album aux éditions Albert René.

Un dialogue insolite se crée entre le bâtiment de la Lutèce antique, exceptionnellement préservé, et Astérix, témoin d'une antiquité imaginaire. D'autres objets, comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny, le premier numéro de Pilote (Editions Dargaud qui introduisent la bande-dessinée en France, et dans lequel est publiée la première série des aventures d'Astérix le Gaulois), etc… évoquent la complicité de ces deux créateurs de bandes dessinées qui, en se rencontrant en 1951 puis en imaginant un personnage de l'époque gallo-romaine, ont réussi à conquérir le monde entier (traduction en 107 langues et dialectes). Un écran de télévision permet de visualiser en 3D la réalisation des planches d'Astérix.

Enfin, à l'extérieur, à l'angle du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain, sur les grilles qui bordent le jardin du musée, sont accrochés des panneaux, qui mettent en parallèle des dessins d'Astérix et quelques-uns des plus célèbres chefs d'œuvre de l'art occidental… (cf. le Radeau de la Méduse de Géricault, qui fait dire à Astérix “Je suis médusé!”).
Parodie ou source d'inspiration ?
Les références historiques, voire anachroniques sont nombreuses dans les aventures du gaulois et Goscinny et Uderzo ont pris un plaisir à parodier de nombreuses scènes historiques (Vercingétorix jettant ses armes aux pieds de Jules César, ...).
Cette exposition est conçue et réalisée par la Réunion des musées nationaux, le musée de Cluny et les éditions Albert.



Critique :
L'exposition correspond parfaitement au lieu, vestige de la Lutèce gallo-romaine, et au frigidarium, qui offre de beaux volumes soigneusement éclairés parfaitement en adéquation avec la contemplation de l'exposition. Quelques curiosités comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny et le premier numéro de Pilote attestent des premières marches du personnage devenu aujourd'hui un emblème national.
Le moins : même s'il ne s'agit pas de faire un Parc Astérix bis, quelques animations à la destination d'un public enfantin auraient été les bienvenues : dégustation de potion magique, animations sonores ou visuelles...


Exposition de l'Association Florence "IMAGINAIRE"
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
L'exposition annuelle de l'Association Florence se tiendra du 19 au 29 novembre 2009 sur les quelque 650 m2 de l'Espace Commines à Paris. La thématique retenue cette année est : « IMAGINAIRE ».

9 artistes plasticiens, photographes, vidéastes..., exploreront ce vaste territoire et ses champs multiples, mêlant fantasme pur et traces d'un monde passé, présent, ou peut-être futur...

LA THEMATIQUE 2009 : IMAGINAIRE

Toutes les créations artistiques, d'évidence, appellent par essence à cette faculté de déborder le réel, pour l'artiste comme pour le spectateur, qu'est l'imaginaire. L'imaginaire, ou plutôt les imaginaires recouvrent des champs multiples, des territoires divers, depuis la production d'images par l'esprit aux mondes les plus oniriques, des fantasmagories les plus poétiques aux projets les plus fantaisistes.

Mais dans le monde d'aujourd'hui, quel sens prend le recours à l'imaginaire pour les artistes ? Qu'expriment les artistes contemporains en convoquant cette « fonction de l'irréel » ? Quels sentiments peuvent susciter des oeuvres empruntes de l'imaginaire de leurs créateurs ? Car le réel pouvoir de l'imaginaire ne prend-il pas véritablement corps dans la rencontre de la vision de l'artiste et du regard du spectateur ? Autant de questions que pose, en autant de propositions plastiques et conceptuelles différentes, chacun des artistes choisis par l'Association Florence, et présentés ici.

LES 9 ARTISTES DE L'EXPOSITION

Les combinaisons de figures peintes et découpées de Dominique Gayman ouvrent à un univers baroque et insolite, entre forêt amazonienne et cabinet de curiosité. Réalisées à l'échelle 1, créant une sorte de frontalité, de proximité immédiate, ces scènes semblent évoquer tout à la fois des récits de voyage, d'expéditions lointaines, des rêves de territoires encore inexplorés et des fantasmes d'exotisme.

Chez la cosmopolite Katrin Bremermann, les univers et les moments de l'histoire de l'art s'entrelacent et se superposent. Les frontières entre l'abstraction et la figuration se dissolvent. Ainsi, bribes de réalisme parfois teintées de pop occultées par l'abstraction, aplats de couleurs primaires et lignes géométriques, les images, présentes et oblitérées à la fois, se devinent, images volées entre imaginaire et souvenirs d'un monde vécu, vu ou revu, dans des confrontations visuelles, des tensions entre illusion et réalité, transformant l'oeuvre en énigme et laissant le spectateur face à ses propres scénarios. Des formes, des gestes et des images proposent un autre langage.

Jeanne Clauteaux et Patricia de Gorostarzu, chacune à leur manière, explorent les territoires intimes et évanescents de la mémoire. Les gravures en noir et blanc, souvent à la pointe sèche, de Jeanne Clauteaux, offrent un réel potentiel émotionnel. Ses silhouettes denses et énigmatiques surgissent dans une ambiance presque cinématographique, étranges et inquiétantes, comme dans un film expressionniste, entre rêve et cauchemar, réalité et souvenir confus. Les photographies « à la chambre » de Patricia de Gorostarzu, dans leur dominante sépia, explorent des lieux de vie, chambres, salles de bains, couloirs, qui font écho en nous et invitent aux rêveries nostalgiques, imaginant avec émotion les trajectoires de ces existences singulières, au travers des traces qu'elles ont laissées.

Les peintures de Catherine Olivier, présentes et évanescentes à la fois, se jouent des ombres, de la lumière et de la couleur, pour évoquer, au travers de ces portraits en douces silhouettes, un « état d'âme », quelque chose de l'ordre de la nostalgie, un sentiment plus qu'un souvenir, une atmosphère davantage qu'une image : la sensation d'un après-midi au soleil.

Tiphanie Spencer dessine et peint comme s'exprime l'inconscient : non pas à la manière d'une bibliothèque, ordonnée et bien rangée, mais dans un apparent capharnaüm, bien que poursuivant une logique interne qui bien souvent nous échappe, à moins de s'attacher à en décrypter les symboles. Ainsi le travail de Tiphanie Spencer fonctionne-t-il par glissements : glissement sémantique, associations d'idées et d'images. Elle compose et décompose ses figures, nous fait rentrer dans son univers entre cubisme et surréalisme, dans un esprit proche du « cadavre exquis », ou se mélangent l'actuel et l'intemporel, le passé et le présent.

Les sculptures d'Alice Morlon associent un esprit parfois proche de l'Arte Povera et une certaine forme de primitivisme : cavaliers oniriques, éléments de la nature, bestiaire fantastique rappelant celui de César... Attentive à l'« énergie à l'oeuvre » dans ce qu'elle crée, ses figures totémiques semblent vouloir faire entrer en dialogue la nature et la culture, autour de formes vitales ou organiques, suggérant une relation empathique entre l'homme et la nature, une relation nouvelle et apaisée pour le monde de demain.

Légères, fragiles et insaisissables comme l'âme et les airs, les installations, comme les tableaux-reliefs, de Maryline Pomian expriment une infinie poésie au détour de laquelle se déploie délicatement l'imaginaire. Matériau comme un souffle, un « presque-rien », le papier à cigarette, plié, froissé, plissé, modelé, accumulé, empilé se réinvente en sculptures puissantes et délicates, et l'on rêve de rentrer dans le secret de leurs compositions minimalistes et pures.

Quant à Laurent Pernot, ses vidéos explorent des « espaces aux frontières du réel », des territoires d'un imaginaire silencieux, épuré, contemplatif. Ses images mystérieuses et poétiques surgissent de la nuit et s'évanouissent comme des songes, du visible vers l'invisible, abordant les continents du fantastique et du merveilleux.


Crédit Laurent Pernot


L'ASSOCIATION FLORENCE EN QUELQUES MOTS

L'association Florence est née de la volonté de collectionneurs et d'amateurs d'art de défendre et de promouvoir les talents émergents de l'art contemporain depuis plus de vingt ans. Créée en hommage à Florence, artiste et mécène disparue, elle met en avant chaque année une dizaine d'artistes et leur offre pendant dix jours l'occasion de montrer leurs créations au sein du prestigieux Espace Commines à Paris.

http://www.associationflorence.com

Exposition "Renoir au XXe siècle"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 23 septembre 2009 au 4 janvier 2010
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 22h. Fermeture le jeudi à 20h.

Organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et le Los Angeles County Museum of Art, en collaboration avec le Philadelphia Museum of Art, l'exposition Renoir au XXème siècle sera sûrement l'exposition la plus en vue pour le dernier trimestre 2009, avant de partir à Los Angeles et à Philadelphie.
L'exposition est construite selon une double perspective : faire redécouvrir une période et des aspects méconnus de l'œuvre de Renoir (les peintures décoratives, les dessins, la sculpture,...), tout en restituant le rayonnement de son art dans la première moitié du XXe siècle en France. Elle rassemble une centaine de tableaux, de dessins et de sculptures de Renoir. Répartis en une quinzaine de sections, ils seront ponctuellement confrontés à des œuvres de Picasso, Matisse, Maillol ou Bonnard, attestant la postérité de Renoir.

Exposition "L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).


08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00] inauguration de l'exposition « Moins de déchets, c'est possible »
Location:
Chai de Bercy
41, rue Paul Belmondo
Parc de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Cour Saint-Emilion
France
Description:
Semaine de la prévention des déchets : inauguration de l'exposition « Moins de déchets, c'est possible »
Seront présentés, entre autres, les techniques de compostage des déchets alimentaires pour nos balcons, la deuxième vie artistique des objets usagés, des jeux pour une consommation responsable, la collecte des piles, lampes et déchets dangereux, le recyclage des instruments électroniques, le plaisir de l'eau du robinet… et de nombreuses animations et spectacles.

Personnalités présentes : François Dagnaud, adjoint chargé de la propreté et du traitement des déchets et Michèle Blumenthal, maire du 12e

[11:30] réception des maisons de couture parisiennes pour la Sainte-Catherine
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
réception des maisons de couture parisiennes à l'occasion de la Sainte-Catherine, en présence de Lyne Cohen-Solal, adjointe chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art

12:00 [12:30-14:30] Réception des nominés du Prix du Producteur français de Télévision 2009
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
16ème édition du Prix du Producteur français de Télévision 2009
16ème édition du Prix Procirep du Producteur français de Télévision de l'année 2009

La 16ème édition du Prix du producteur français de télévision se déroulera le 7 décembre 2009 dans la prestigieuse et mythique Salle Wagram, sous le patronage et en présence du Ministre de la Culture et de la Communication, Monsieur Frédéric Mitterrand.

Pour la première fois cette année, trois prix seront remis et récompenseront le professionnalisme de trois sociétés de production, dans chacune des catégories Animation, Documentaire et Fiction.

Lors de cette même soirée seront également remis les Prix Export de TV France International.

13:00
14:00
15:00  
16:00  
17:00 [17:30-19:30] Cérémonie de remise des Prix Territoria 2009
Location:
Le Sénat
Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
Palais du Luxembourg
75291 Paris Cedex 06
M° Odéon, Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 20 00
Fax : +33 (0)1 42 34 26 77
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Remise du prix Territoria d'Or 2009

Gisèle Stievenard, adjointe chargée de la politique de la ville et de l'engagement solidaire représentera la Ville de Paris à la remise du prix «Territoria d'Or 2009 » dans la catégorie « Utilisation des Technologies de l'Information et de la Communication ». La Ville de Paris a été primée pour « La concertation en ligne sur maquette 3D » qui permet une visite virtuelle du futur quartier St Blaise (20e), une fois que les aménagements prévus dans le cadre du GPRU auront été réalisés. Cette promenade virtuelle mise en place par l'Equipe de Développement Local du quartier St Blaise est accessible sur le site de la Ville (www.saint-blaise.paris.fr)

Gisèle Stievenard, adjointe en charge de la politique de la ville et de l'engagement solidaire, recevra au Sénat mercredi 25 novembre, au nom de la Ville de Paris, le prix Territoria d'Or « utilisation des TIC » pour sa plateforme de concertation en ligne, sous forme de maquette 3D, portant sur l'aménagement du quartier Saint-Blaise dans le 20ème arrondissement.

En effet, le réaménagement urbain de ce quartier étant particulièrement complexe, la Ville de Paris a décidé de créer fin 2008 une maquette 3D en forme de jeu vidéo pour permettre aux habitants, lors d'une promenade virtuelle :
- de voir de façon réaliste les transformations envisagées pour leur quartier ;
- de découvrir le visage du quartier une fois les aménagements réalisés ;
- de consulter des fiches didactiques qui expliquent les aspects particuliers du projet ;
- de réagir sur des points clés du projet : création de rue, réaménagement de place, rénovation d'habitation, etc.
Ainsi, au-delà des réunions publiques de concertation ou des ateliers urbains menés, les habitants peuvent « imaginer » leur quartier, se l'approprier et contribuer à sa transformation.

Accessible sur le site paris.fr, cette maquette a été réalisée en collaboration avec l'Arène (Agence Régionale de l'Environnement et des Nouvelles Energies) et l'agence de l'architecte Antoine Grumbach.

Depuis 2001, c'est la 6ème fois que la Ville de Paris remporte un des prix décernés par l'Observatoire Territoria, présidé par Gérard Larcher, président du Sénat et composé de collectivités locales, d'associations, d'entreprises et de médias, notamment pour :
- la plate-forme juridique pour sourds et mal entendants (2002) ;
- l'espace logistique urbain (2005) ;
- le parrainage européen (2006) ;
- le dispositif « louez solidaire » (2008) ;
- le service civique volontaire (2008).

Ces prix récompensent tous les ans les réalisations les plus innovantes des collectivités territoriales dans leurs domaines d'intervention (civisme, communication, urbanisme, management, culture...).

[17:30] Inauguration de la Grande Roue de Paris
Location:
Place de la Concorde
Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Description:
inauguration de la Grande Roue de Paris

De 10h30 à minuit tous les jours
Tarif 10 euros pour les adultes
5 euros pour les enfants
gratuit pour les moins de 3 ans

[17:30-20:00] Vernissage d'Andoche Praudel "trophées pour rien"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Céramiques

du 24 novembre au 5 décembre 2009
Vernissage : 25 novembre de 17h30 à 20h
exposition : lundi de 12h à 20h, mardi au vendredi de 10h à 20h, samedi de 10h à 18h30


[18:00] 10ème édition des Worldwide Hospitality Awards
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
Jean-Bernard Bros, adjoint chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux remettra les Worldwide Hospitality Awards

[18:00] Inauguration de la future Maison des Sciences de la Communication du CNRS
Description:
20, rue Berbier-du-Mets - 75013 Paris – M° Gobelins

Catherine Bréchignac, Présidente du CNRS,
Arnold Migus, Directeur général du CNRS,
et Dominique Wolton, Directeur de l'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC)
ont le plaisir de vous convier à l'Inauguration de la
Maison des sciences de la communication du CNRS
par Madame Valérie Pécresse
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

le mercredi 25 novembre 2009 à 18 heures

Cette inauguration sera suivie d'un point presse.

L'Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), créé en juin 2007, est une structure originale, interdisciplinaire, transverse aux dix Instituts du CNRS. Il est consacré aux recherches menées dans le domaine de l'information, de la communication et des relations entre
science et société.

L'ISCC crée en novembre 2009 la Maison des sciences de la communication du CNRS qui accueillera, pour commencer, six structures de recherche, un incubateur, un hôtel à projets, ainsi qu'un espace dédié aux pôles régionaux, internationaux et aux partenaires publics et privés labellisés par l'ISCC.

Le laboratoire « communication et politique » (LCP), dirigé par Isabelle Veyrat-Masson, et Inist Diffusion, dirigé par Raymond Duval, sont déjà parties prenantes dans la Maison des sciences de la communication du CNRS.

Contacts :
Presse CNRS :

Jonathan Rangapanaiken l T. 01 44 96 51 37 l jonathan.rangapanaiken@cnrs-dir.fr

Elsa Champion l T. 01 44 96 43 09 l
elsa.champion@cnrs-dir.fr

[18:00-21:00] Vernissage "Dolorès : Lumière sur les violences faites aux femmes"
Location:
Mairie du 18ème arrondissement
1, place Jules Joffrin
75877 Paris Cedex 18
M° Jules Joffrin
France
Phone : +33 (0)1 53 41 18 18
Mail : mairie18@paris.fr
Internet Site : mairie18.paris.fr
Description:
Du 25 novembre au 5 décembre, à la mairie du 18e, l'exposition Dolorès présente 192 poupées en hommages aux 192 victimes décédées en 2008 suite à des violences conjugales.

A l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, le 25 novembre, l'artiste plasticienne Séverine Bourguignon expose ses poupées, nommées « Dolorès », en référence à ce prénom hispanique signifiant « douleurs ».

Chaque poupée laisse apparaître des blessures sur leur corps de tissu.

L'atelier couture de l'association Daika
Cette installation est le fruit du travail mené par l'atelier de création de la styliste Sakina M'Sa, organisé par l'association Daika, un atelier hebdomadaire de couture au cours duquel des personnes se trouvant dans une démarche de réinsertion professionnelle ou motivées par le projet ont confectionné les poupées composant l'installation Dolorès.

Une exposition à dimension internationale
Pour illustrer le fait que phénomène des violences conjugales est mondial, une vingtaine d'artistes-plasticiens internationaux participeront également à l'installation en créant chacun une Dolorès qui viendra d'Espagne, de Serbie, d'Israël, de Chypre...

[18:00-22:00] Vernissage de Jeanne Scotte, Cecile Bloch, Juliette Crépet & Etelle Higonnet
Location:
59Rivoli
L'Aftersquat - Collectif d'artistes « Chez Robert, électrons libres »
59, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Châtelet
France
Mail : rivoli59@gmail.com
Internet Site : www.59rivoli.org
Description:
Exposition du mardi 24 novembre au dimanche 6 décembre 2009
Vernissage le mercredi 25 novembre de 18h à 22h

La peintre Jeanne Scotte nous transporte au cœur des forêts avec sa série Still alive, et laisse la nature nous surprendre par sa puissance et la curiosité de ses formes.

L'artiste numérique Juliette Crépet nous promène de capitale en capitale dans un monde poétique et surnaturel avec ses impressions Girafes dans la ville.

La photographe Cécile Bloch s'amuse de notre époque avec son installation Film noir nuit blanche et ses portraits.

Ces trois artistes, sensibles à la cause des femmes dans le monde, partagent cet espace avec Ételle Higonnet. Anciennement chercheuse pour Human Rights Watch, elle présente son documentaire : Les dents sourient mais le cœur se souvient. Un flm coup de poing qui dénonce le viol des femmes utilisé comme arme de guerre en Côte d'Ivoire.

[18:00-21:00] Vernissage de Michel Paysant "OnLAB"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
dans les fossés du Louvre médiéval, Aile Sully (remparts, du donjon et de la salle Saint-Louis)

26 novembre 2009 au 1er mars 2010
Tous les jours de 9h à 18h, sauf le mardi
Nocturnes, mercredi et vendredi jusqu'à 22h

Accès avec le billet d'entrée au musée : 9 euros ; 6 euros après 18h les mercredi et vendredi.
Gratuit pour les moins de 26 ans ressortissants de l'union européenne et le premier dimanche de chaque mois pour tous.
Accès libre pour les moins de 18 ans, les chômeurs, les adhérents des cartes Louvre jeunes, Louvre professionnels, Louvre enseignants, Louvre étudiants partenaires et Amis du Louvre.

Inspirée de l'architecture, de l'histoire de l'art, et plus particulièrement de l'archéologie, l'exposition que Michel Paysant nous propose est une réflexion sur l'original et la copie, l'objet et son image virtuelle. Mêlant l'art et la science, OnLAB symbolise la redécouverte d'oeuvres anciennes et leur diffusion à l'époque contemporaine.

Michel Paysant interroge les limites de notre connaissance d'une oeuvre à l'échelle de notre perception rétinienne. L'artiste a notamment travaillé en collaboration avec des chercheurs du Centre de recherche et de restauration des musée de France et du CNRS et présente l'étude d'un sceau cylindre du département des Antiquités orientales, une des plus petites et plus étonnantes sculptures que compte le Louvre. Michel Paysant expose sur un mobilier dessiné par ses soins, un modello du sceau cylindre mesurant près de 4 mètres de long ainsi que des micro- et nano-sculptures, parfois invisibles à l'oeil humain. Au mur, des cartes, des photographies de ces nano objets et des images de scans prolongent cette étude au confluent de l'art et de la science. Micro-et nanosculptures sont des copies de chefs d'oeuvres du département des Antiquités orientales et de plans de palais. Pour l'artiste, l'existence de ce musée de l'an 3000, repose en partie sur la croyance des visiteurs.

Cette exposition relie le travail des conservateurs du musée, des chercheurs des laboratoires du C2RMF, du LPN et du LSP aux préoccupations d'un artiste contemporain sur les pratiques collaboratives, l'archivage, la muséologie, le statut de l'oeuvre d'art et l'apport des nouvelles technologies. Michel Paysant met en lumière des aspects inédits du sceau cylindre, notamment en dégageant une trame historique de l'objet. L'exposition, outre le fait de réfléchir sur l'apport des nouvelles technologies, examine le thème de la copie, en tant qu'interprétation de l'original. L'artiste visite les thèmes du copier-coller ou de l'oeuvre hybride, et propose de recréer des oeuvres ou plutôt de créer des « oeuvres nouvelles ».

[18:00-21:00] Vernissage de Ryan Mendoza "Chocolate Crocodile"
Location:
Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
25 novembre 2009 - 30 janvier 2010
La galerie est fermée du 24 décembre au 4 janvier inclus.
Vernissage le mercredi 25 novembre à partir de 18h

La première exposition de Ryan Mendoza à la Galerie Lelong en 2007 avait été très remarquée. L'artiste revient, deux ans plus tard, avec un nouvel ensemble de tableaux qui confirme l'originalité de son travail. Une peinture à la touche ample et généreuse ; une peinture figurative ouvertement narrative, mais - et c'est tout l'intérêt - qui déstabilise : on ne sait jamais très exactement ce qu'elle raconte, on a toujours l'impression d'arriver brusquement au milieu d'un film dont on a perdu la dernière bobine, ou de se réveiller au milieu d'un rêve qui vous laisse interdit. Maisons qui brûlent, chambres à papiers peints fleuris, jeunes filles qui vous dévisagent, s'évanouissent ou se sont endormies, animaux inattendus, couples désaccordés posant pour le photographe, autant de scènes qui intriguent, captivent et s'impriment dans la mémoire.
Ryan Mendoza est né à New York en 1971. Installé en Europe depuis plusieurs années, il a vécu et travaillé alternativement à Berlin et à Naples (où il séjourne actuellement). Le château Lynch-Bages, dans le Bordelais, a présenté un ensemble de peintures et papiers pendant l'été 2009. Le musée d'art contemporain de Naples (MADRE) lui consacrera une exposition en février 2010.




Förg - Kounellis - Nash - Plensa - Rainer
Nouvelles estampes - New editions
à la librairie

La Galerie Lelong poursuit son activité d'éditeur d'art. Cette année ont été présentées successivement de nouvelles éditions de Nalini Malani, Ernest Pignon-Ernest et Pierre ALECHINSKY. Cette exposition de groupe propose les dernières productions de cinq autres artistes.
Le peintre allemand Günther Förg s'exprime en lithographie avec la même liberté et la même spontanéité contrôlée que sur ses toiles. Interrogeant toujours la notion d'espace et de frontières à travers différentes formes d'abstraction, il a réalisé une suite de lithographies sur les presses de Michael Woolworth à Paris.
Jannis Kounellis, lui, a réalisé à Rome deux nouvelles « boîtes », combinant estampes et objets avec la féroce énergie qui le caractérise : journaux, verre, fer à repasser...
L'artiste anglais David Nash, connu pour souvent brûler tout ou partie de la surface de ses sculptures de bois afin de provoquer contrastes de couleurs et effets de matière, a exécuté des pochoirs aux tons très vifs, mêlant pastel et fusain, dont l'exécution très artisanale rend chaque épreuve singulière.
Le sculpteur catalan Jaume Plensa joue avec la figure humaine, en silhouettes noires découpées comme des ombres chinoises qu'il associe à des textes.
Arnulf Rainer, a repris un de ses thèmes de prédilection : la croix. Il lacère sa plaque de traits puissants, donnant force et mystère à un sujet que l'on pourrait croire rebattu.

[18:00-21:00] Vernissage de Stanley Greene "la route de l'enfer"
Location:
Galerie Fait & Cause
58, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 74 26 36
Mail : contact@sophot.com
Internet Site : www.sophot.com
Description:
Photographies

Sous le patronage d'Agnès de Gouvion Saint-Cyr
En présence de l'auteur qui signera son Photo Poche ainsi que l'ouvrage Road to Ruin

du jeudi 26 novembre 2009 au samedi 30 janvier 2010
du mardi au samedi de 13h30 à 18h30

[18:00-21:00] Vernissage de Tacita Dean "Merce Cunningham"
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
Atelier 4

> MERCE CUNNINGHAM PERFORMS STILLNESS (IN THREE MOVEMENTS) TO JOHN CAGE'S COMPOSITION 4'33"
Coproduction Le Festival d'Automne à Paris et Le CENTQUATRE

Du mercredi 25 novembre au vendredi 4 décembre
Vernissage mercredi 25 novembre à 18h

Le travail de la plasticienne britannique Tacita Dean questionne les mécanismes de production qui sont pour elle révélateurs des artifices du cinéma. Elle a réalisé jusqu'à présent plus de quarante films 16mm, et une cinquantaine d'expositions individuelles lui ont été consacrées à travers le monde entre 1994 et 2009.

Cette installation est composée de six films différents réalisés autour de Merce Cunningham interprétant "STILLNESS", chorégraphie réalisée à partir de la composition 4'33" de John Cage. Cette collaboration, aujourd'hui historique, de Cage et Cunningham, fait partie du long dialogue qu'ils ont construit au cours du temps dans une exploration de la danse, de la musique, du temps et de l'espace.

Tacita Dean rend compte de la libération du temps et du mouvement d'un rythme donné de l'extérieur pour s'inscrire dans la composition formée par les images des six écrans.

Remerciements à la Galerie Marian Goodman

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Battista Franco"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Aile Denon, salles Mollien

du 26 novembre 2009 au 22 février 2010

Le musée du Louvre continue son voyage à la découverte des trésors de la "Serenissima". A partir du 26 novembre, le musée parisien ouvrira ses salles à l'œuvre graphique de Battista Franco. De tous les Vénitiens, il fut sans doute le plus romain, le plus florentin, le plus urbinate et surtout, le plus admiratif de Michel-Ange et de Raphaël.

Il naquit à Venise vers 1510. On ignore si Franco reçut une formation artistique classique à Venise mais son père, Jacopo Franco, qui était peintre, lui enseigna vraisemblablement les rudiments du dessin et peut-être de la peinture. Arrivé à Rome à l'âge de vingt ans, il consacra alors son temps principalement au dessin et aux études d'ensemble. Le 5 avril 1536 Franco reçut sa première commande de peinture, pour les décorations célébrant l'entrée triomphale à Rome de l'empereur Charles Quint. Dans les années 1950 et 1960, Battista Franco travaille beaucoup à Venise et réalise notamment des œuvres pour le palais de Doges. Pendant toute sa carrière, Franco consacre beaucoup de temps à des décors éphémères destinés aux entrées triomphales de souverains et de leurs futures épouses ou aux décors pour des représentations théâtrales.

Bien qu'il soit connu avant tout comme dessinateur, graveur et peintre, Battista Franco a également apporté une contribution substantielle aux arts décoratifs grâce à ses dessins de pièces de majolique, illustrant notamment les épisodes de l'histoire romaine.Battista Franco se situe aux antipodes des grands artistes vénitiens tels que Titien et Tintoret dans la mesure où, contrairement à beaucoup d'artistes italiens qui réalisèrent des esquisses à des fins pratiques - en général pour préparer des peintures - Franco considérait le dessin comme une fin en soi.

En 1536, Franco se trouve à Florence où il rejoint les sculpteurs Raffaello da Montelupo et Bartolomeo Ammanati et d'autres artistes pour étudier les sculptures de Michel-Ange à la Sagrestia Nuova de San Lorenzo. Franco n'a pas été directement l'élève ou le protégé du maître, peut être même ne se sont-ils jamais rencontrés, mais Michel-Ange a excité son imagination, suscité sa passion pour le dessin et exercé sur lui une influence formatrice pendant toute sa carrière. À partir du début des années 1540, Franco se libère de l'emprise de Michel-Ange. C'est à cette même époque qu'il commence à s'intéresser à la gravure, procédé auquel son style calligraphique fluide se prête à merveille.

La description des décors pour le mariage du duc d'Urbino avec Vittoria Farnese, faite par Vasari est enthousiaste, ainsi que son examen de fresque dans la chapelle de Santa Maria sopra Minerva à Rome, autour de 1550. Il en va de même pour pratiquement toutes les œuvres de la période vénitienne tardive de Franco, vers 1552-1561. Vasari le loue pour ses talents non seulement de dessinateur mais aussi de peintre et de graveur. Il conclut sa Vie de Franco en se répandant en éloges et en soulignant ce qu'il admire le plus chez l'artiste : sa virtuosité graphique.

[18:00-20:00] Vernissage de l'oeuvre d'Isabelle Cornaro "Paysage"
Location:
Galerie Saint-Séverin
le plus petit centre d'art de Paris
4, rue des Prêtres Saint-Séverin
75005 Paris
M° Saint-Michel, Cluny - La Sorbonne
France
Phone : +33 (0)1 46 37 44 53
Mail : galeriesaintseverin@diocese-paris.net
Internet Site : www.artculturefoi-paris.fr
Description:
visible de jour et de nuit jusqu'au 8 décembre

[18:00-20:30] Vernissage de la 14ème édition de la Biennale 109
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
du 26 novembre au 13 décembre
ouvert tous les jours de 14 h à 19 h

Vernissage le mercredi 25 novembre de 18h à 20h30
Nocturne mardi 1er décembre jusqu'à 21h
Concert par des musiciens résidents de la Cité internationale des Arts le samedi 5 décembre à 17h

Peintres et sculpteurs

La 14ème édition de la Biennale 109, présente les oeuvres de 45 peintres et 28 sculpteurs dans les galeries de la Cité internationale des Arts. Une preuve évidente, s'il en faut encore une, que peinture et sculpture ont une large part dans la création actuelle.

La vocation de la Biennale 109 est, depuis sa création en 1983, la défense d'un art figuratif. La variété des techniques sert ici l'originalité des propositions personnelles et imaginatives des artistes sélectionnés. L'amateur appréciera le nombre important de tableaux de grand format, le large panorama en sculpture, le rapprochement ou la confrontation, c'est selon, d'œuvres dues à des artistes confirmés et à de jeunes plasticiens. Une édition de la Biennale 109 à ne pas manquer. Elle s'adresse à tout public, la Cité des arts est ouverte tous les jours et l'entrée est gratuite.

Peintres
AMBLARD Frédéric - BARBEDETTE Michel - BARYGA Marie-Esther - BERTERO Françoise - BESSY Adèle - BONIFACE Odile - BOURDIN Hervé - Nathalie Bourdreux - CANU Nicolas - COURCELLE Etienne - CRESPIN Joël - DESSONS Pierre - DI SCIULLO Bernard - DURANEL Jean - ENGLERT Béatrice - GRAFF Michel - GUINEBAULT J.Michel - HAJIZADEH Ghasem - HERMLÉ - HIRSCH Christiane - JOUSSEAUME Roselyne - LE GLATIN André - LE MORE Arlette - LEIJS Bernard - LEVY Esti - LIVARTOWSKI Daniel - MOUREY Christian - OUVRARD Bernard - PERRIER Noël - PICARD Marcel - PICCIOTTO Simone - POTIER Michel - ROCHE Hervé - ROUGÉ Jean - SANTUSPatrick - SCHNEE - SIEGEL Joliane - TERTRAIS Philippe - UTSUMIYA Isao - VEILLARD Jean-François - VERNIER Laurent - VERVAËT Sylvie - WALCKER Elisabeth - YVETOT Claude

Sculpteurs
ABEILLE Claude - ADLER Ruth - BADORD Jacqueline - BONNETERRE Claude - BOTEZ Alvaro - BOUROCHE Catherine - CAMPA Jean - DALL'ANESE Jean-Pierre - DELISLE Lisbeth - DELUEN Marie - Pascale - DEMAL Martine - GIANNESINI Françoise - HARADA Tetsuo - HOUARI Medjid - INOUÉ Yukichi - LACROIX Gisèle - MANCHEVELLE Gilles - MARCOVILLE - MARTINON Pierre - MOSCOVINO Jean Paul - NOBLET William - POIX Michel - PRIALNIC Marc - PROFFIT Pascale - RADOVIC-DOUILLARD - SIGNORI Ilio - THOMAS-ROUDEIX Bernard - ZABUKOVEC Jean

biennale109@gmail.com
http://www.biennale109.com

[18:00-21:00] vernissage collectif à la galerie Art Présent
Location:
Galerie Art Présent
79, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 40 27 80 25
Fax : +33 (0)1 42 78 03 07
Mail : info@galerieartpresent.com
Internet Site : www.galerieartpresent.com
Description:
DU SAMEDI 21 NOVEMBRE AU VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009
du lundi au samedi de 13h à 19h
VERNISSAGE LE MERCREDI 25 NOVEMBRE DE 18H À 21H

SALLE GARANCE :

- D.BERTRAND
- A.BERNARD
- S.SHAMBILL

Sculptures : SIMON SOLA ET NATHALIE DUC

SALLE BAPTISTE :

- E.CHANTE
- A.GAYAT
- J.NOVOROZKHIN
- A.PARIS
- B.SHAPIRO

Sculptures : MARTINE BUTON

[18:30] Exposition de Marc Lasserre
Location:
Galerie Arteconte
15, rue de Savoie
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 46 34 84 65
Fax : +33 (0)1 46 34 84 66
Mail : info@arteconte.com
Internet Site : www.arteconte.com
Description:
23 > 30 novembre


[18:30] Exposition de Raffy Sarkissian et Sosi Vartanesyan
Location:
Yan's Club
5, avenue Reille
75014 Paris
M° Glacière, Alésia
France
Phone : +33 (0)1 45 89 20 48
Mail : yansclub@free.fr
Description:
Exposition des œuvres de Raffy Sarkissian, sculpteur et Sosi Vartanesyan, photographies

DU MERCREDI 25 AU LUNDI 21 DÉCEMBRE
lundi de 10h à 22h, mardi au samedi de 10h à 16h
Vernissage le mercredi 25 novembre à partir de 18h30

[18:30] Inauguration du 25ème Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil
Location:
Espace Paris-Est Montreuil
128, rue de Paris
93100 Montreuil
M° Robespierre
France
Phone : +33 (0)1 49 20 69 00
Fax : +33 (0)1 49 20 69 20
Mail : paris-est-montreuil@wanadoo.fr
Internet Site : www.paris-est-montreuil.com
Description:
inauguration du Salon du livre et de la jeunesse de Seine Saint-Denis en présence de Pierre Mansat, adjoint chargé de Paris Métropole et des relations avec les collectivités d'Ile-de-France



[19:00-22:00] 1ère Cérémonie de l'Excellence Française
Location:
Hôtel Le Bristol
112, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 43 00
Fax : +33 (0)1 53 43 43 01
Mail : communication@lebristolparis.com
Internet Site : www.hotel-bristol.com
Description:
C'est dans les Salons de l'Hôtel Le Bristol, partenaire de l'Excellence Française, que tous les lauréats entourés de leurs invités étaient présents au cocktail confectionné par Eric Frechon, trois étoiles au Michelin et lauréat 2009.
Les Champagnes Gosset avaient généreusement apporté leur con- tribution avec leur cuvée Célibris.
Le Professeur David Khayat, grand connaisseur devant l'éternel a su apprécier à sa juste valeur la qualité du cocktail.
Alain Delon, très en forme, a eu un mot pour chacun. Pierre Cornette de Saint Cyr a participé comme à son habitude à rendre l'atmosphère très chaleureuse. Alain-Dominique Perrin, François Lesage, Sophie Le Tanneur, Jean Nouvel, Georges Duboeuf, Alain Jacquier, le Colonel William Kurtz et Aude de Thuin avaient égale- ment répondu présent.
Etaient absents Michel Desjoyeaux pour cause de compétition mais qui nous a envoyé un message en direct depuis son bateau au large de l'Atlantique et le Professeur Bernard Devauchelle pour cause ce jour-là de la première transplantation totale du visage. On pouvait également remarquer la présence de Bernard Pivot, Alain Destrem, Anouchka Delon, Eric Duluc, Carole Bellemare, Roland Escaig, Maurice Beaudouin et Nicolas de Rabaudy.

[19:00] 41ème Salon de la Marine
Location:
Musée National de la Marine
Palais de Chaillot
17, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 53 65 69 69
Fax : +33 (0)1 53 65 69 65
Mail : infos.publics@musee-marine.fr
Internet Site : www.musee-marine.fr
Description:
du 25 Novembre au 4 Janvier

44 Peintre officiels de la marine, 105 exposants sélectionnées par le Jury, exposent au palais de Chaillot. A l'occasion de cette 41e édition, une exposition est consacrée aux « arsenaux vus par les peintres » : mêlant l'ancien et le moderne, on y verra des œuvres des collections du musée et d'autres de peintres officiels de la Marine contemporains. Ne manquez pas la visite par un peintre officiel de la Marine, 4 dates : 28 novembre et 5, 12, 19 décembre.

[19:00] Chloé Delaume fait c'qu'elle veut chez Mycroft (5)
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
Dans la série Chloé Delaume fait c'qu'elle veut chez Mycroft, Tombola pour cinq cent mille soldats, épisode 2. Mercredi 25 novembre :
Chez Mycroft, 19-21h : Le principe est le même que l'an dernier : chaque participant vient avec un livre, me le confie, reçoit un ticket numéroté en échange, et repart avec un autre ouvrage. Cette fois-ci, il faut apporter le livre qui vous a le plus ému, si possible aux larmes. Vous pourrez lire si vous le souhaitez l'extrait qui vous a remué à l'époque, ou qui vous remue encore. Il y aura aussi lectures de quelques pages issues de la littérature classique, moderne et contemporaine, effectuée par Grance Clavel et Chloé Delaume.
Chez Udo, 21h-00h : Mix de musique cold wave assuré par Niko (Mascara Disorder).

[19:00] Exposition de Xavier Zimmermann et Anne-Laure Maison
Location:
Hôtel de Ville de Levallois-Perret
Place de la République
92300 Levallois-Perret
M° Anatole France
France
Phone : +33 (0)1 49 68 30 00
Fax : +33 (0)1 47 31 26 73
Internet Site : www.ville-levallois.fr
Description:
- Xavier Zimmermann (exposition "L'envers du décor")
- Anne-Laure Maison (exposition en plein air des "Tableaux d'intimités")

Expositions du 20 novembre au 24 décembre
Vernissage le mercredi 25 novembre - 19h

Photo Levallois 2009 - 2ème édition

Consacré à la photographie contemporaine depuis sa rénovation en 2007, le Festival Photo Levallois est l'occasion pour tous les Franciliens, amateurs et professionnels, de découvrir des talents prometteurs pratiquant le médium. L'objet principal du festival consiste à en montrer ses possibles renouvellements, alors même que la production photographique tend vers une inquiétante uniformisation à l'ère du tout numérique, quand le « trop d'images » achève l'image… Ouvert à toutes les tendances de la photographie, l'événement propose chaque année un dialogue entre un photographe reconnu et les jeunes générations, émergentes voire à peine sorties de l'école, dans des expositions, ateliers et rencontres, lesquels sollicitent pleinement le visiteur dans un esprit de convivialité. Initiatrice du projet, la Ville de Levallois a souhaité que Photo Levallois soit accessible au plus grand nombre. Dans ce festival de taille humaine, toutes les expositions et activités connexes sont gratuites. Photo Levallois confirme la politique de soutien de Levallois en faveur de la jeune création.

Tableaux d'intimités : les reconstructions d'Anne-Laure Maison Le festival investit chaque année la Place de la République avec une proposition en plein air axée sur une approche transversale du médium. Cette année, la plasticienne Anne-Laure Maison (1979) nous introduit discrètement au seuil de ces foyers citadins qui illuminent la ville de leurs couleurs chaudes à la tombée de la nuit, quand volets et rideaux n'obstruent pas encore le regard du promeneur… Et encore moins celui du photographe.

En regard d'une programmation prospective, le festival donne chaque année carte blanche à un artiste reconnu.

L'envers du décor : une nouvelle exposition de Xavier Zimmermann Les « mises en scènes photographiques » de Xavier Zimmermann (1966), ancien pensionnaire de la Villa Médicis, ont marqué le champ de la photographie dite « plasticienne » en France ces dix dernières années. Ses oeuvres interrogent notre perception de l'espace dans sa dimension physique mais aussi dans sa dimension sociale.

Dans les Salons d'Honneur de l'Hôtel de Ville, L'envers du décor opère une perturbation de notre perception du monde, le temps est suspendu à une réalité fictive, ou, déformée. Mêlant son, vidéo et différentes séries photographiques, l'exposition propose des oeuvres inédites qui ont été produites dans le cadre du festival Photo Levallois ainsi qu'une mini rétrospective de la série des Paysages ordinaires (2006).

[19:00-22:00] Grand Prix Stratégies du Luxe 2009
Location:
Salons Hoche
9, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles
France
Phone : +33 (0)1 53 53 93 93
Fax : +33 (0)1 49 53 04 82
Mail : contact@salons-hoche.fr
Internet Site : www.salons-hoche.fr
Description:
Grand Prix Stratégies / Firstluxe.com du Luxe 2009

Créé en 2005, le Grand Prix du Luxe a distingué depuis 4 ans les campagnes des plus grandes marques françaises et internationales telles que Hermès, LVMH et Fendi.

En 2009, Stratégies s'est associé à Firstluxe.com, premier fédérateur des marques de luxe sur internet en tant que e-media shopper, pour continuer à valoriser le savoir-faire, la créativité, la spécificité, l'originalité des marques de luxe dans leur communication avec le Grand Prix Stratégies / Firstluxe.com du Luxe.

Cet événement unique en France fera l'objet d'une couverture médiatique particulière à travers les sites www.strategies.fr et www.firstluxe.com mais aussi dans le cadre du partenariat exclusif avec Luxe.TV, la première chaîne mondiale et en haute définition dédiée exclusivement au monde du luxe.

Toutes les actions de communication utilisées par les marques de luxe seront récompensées en fonction de leur pertinence, de leur inventivité, de leur intégration à la stratégie de l'entreprise : marketing digital, publicité, design, édition, relations presse, événementiel, marketing opérationnel.

Un jury composé de professionnels et d'experts emblématiques de l'univers du luxe en entreprise et en agence se réunira en octobre pour attribuer les mentions, les prix et le Grand Prix.

Le palmarès du Grand Prix du Luxe sera dévoilé le 25 novembre prochain, en présence de personnalités de l'univers du luxe.

Pour tout complément d'information, n'hésitez pas à contacter :
Cécile Rubben - 01 46 29 46 60 - crubben@reedbusiness.fr

[19:00-22:00] Remise du 9ème Prix Littéraire de la Gastronomie Antonin Carême 2009
Location:
Hôtel Lutetia
45, boulevard Raspail
75006 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 49 54 46 00
Fax : +33 (0)1 49 54 46 00
Internet Site : www.hotellutetia.com
Description:
Le prix Antonin Carême 2009 de livres de gastronomie, a été décerné a Brigitte Bulard-Cordeau pour son ouvrage "Mes secrets de sorcière", aux éditions du Chêne. Michel Souvais, fidèle client du Palace de la Rive-Gauche, arrière-petit-fils et biographe de La Goulue de Henri de Toulouse-Lautrec (editions Publibook) était présent.

[19:00] Remise du Prix du Style 2009
Location:
Le Sénat
Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
Palais du Luxembourg
75291 Paris Cedex 06
M° Odéon, Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 20 00
Fax : +33 (0)1 42 34 26 77
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Salon Pourpre du Palais du Luxembourg

Le Prix du Style a été créé par le label littéraire Plume et plomb en 2005. Il a vocation à récompenser pour sa qualité stylistique un livre écrit par un auteur vivant d'expression francophone paru dans l'année écoulée.

Le Prix du Style sera remis par un jury prestigieux dont la composition obéit à une volonté de mettre en relation des personnalités reconnues pour leurs compétences en matière littéraire et issues, le plus possible, d'univers d'écriture différents.

Voici la première sélection :

Aurore Guitry
Les âmes fardées
Calmann-Lévy

Stéphane Velut
Cadence
Christian Bourgois

Stéphane Dovert *
Le cannibale et les termites
Métailié

Catherine Mavrikakis
Le ciel de Bay City
Sabine Wespieser

Jean-Michel Guenassia *
Le club des incorrigibles optimistes
Albin Michel

Patrick Poivre d'Arvor
Fragments d'une femme perdue
Grasset

Julien Capron *
Match aller
Flammarion

Marie de Prémonville
Les matins courts
Anne Carrière

Guillaume de Sardes
Les Nil est froid
Hermann

Estelle Nollet *
On ne boit pas les rats-kangourous
Albin Michel

Marc-Henri Picard
Où traîne encore le cri des loups
Ed. de l'Oeuvre

Aurélie Condou *
La Perrita
Plon

Sébastien Amiel
Presque rouge
Ed. de l'Olivier

Daniel de Roulet
Le silence des abeilles
Buchet-Chastel

Liliana Lazar *
Terre des affranchis
Gaïa

Brice Matthieussent
Vengeance du traducteur
POL

Le Prix du Style est désormais remis en partenariat avec les magasins Cultura. Les « jeunes talents » Cultura sélectionnés par les libraires de la chaîne entrent ipso facto dans la première sélection du Prix du Style (6 auteurs marqués d'une étoile dans la sélection ci dessus). Le lauréat du Prix du Style sera spécialement soutenu par les magasins Cultura.

Le jury du Prix du Style 2009 est composé des personnalités suivantes :
* David Abiker (Ecrivain, Journaliste)
* Olivier Delcroix (Journaliste)
* Philippe Delerm (Ecrivain)
* Guillaume Durand (Journaliste)
* Frédéric Ferney (Ecrivain, Journaliste)
* Irène Frain (Ecrivain, Journaliste)
* Eric Lafraise (Chef de marché livres chez Cultura)
* Alain Mabanckou (Ecrivain)
* Macha Méril (Ecrivain, Comédienne)
* Dominique Noguez (Ecrivain)
* Jean-Luc Treitenaere (Directeur produits éditoriaux chez Cultura)
* Ariel Wizman (Journaliste, Acteur)
* Antoine Buéno (Ecrivain, Journaliste, Fondateur du label Plume et plomb)

http://www.prixdustyle.com

[19:00] Vernissage du 32ème Salon des Amis des Arts de Chaville
Location:
Atrium de Chaville
3, parvis Robert Schuman
92370 Chaville
M° Gare SNCF Chaville Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 47 09 70 70
Fax : +33 (0)1 47 09 70 73
Internet Site : www.ville-chaville.fr/120/171/atrium.html
Description:
Espace Louvois de l'ATRIUM

du 25 novembre au 6 décembre 2009
vernissage: mercredi 25 novembre à 19h




[20:00-22:00] Finale du trophée "Ici Paris ?"
Location:
Le Divan du Monde
75, rue des Martyrs
75018 Paris
M° Pigalle, Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 52 02 46
Mail : info@divandumonde.com
Internet Site : www.divandumonde.com
Description:
Tatiana-laurens chante en Live pour l' ouverture de la cérémonie.

[20:00-23:00] Générale du spectacle de Dany Boon
Location:
L'Olympia
Bruno Coquatrix
28, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra
France
Phone : +33 (0)1 44 94 04 76
Internet Site : www.olympiahall.com
Description:
Générale du spectacle de Dany Boon

[20:00] Vente aux enchères
Location:
Forum Diffusion
55, rue Pierre Demours
75017 Paris
M° Pereire
France
Phone : +33 (0)1 43 80 62 00
Fax : +33 (0)1 43 80 76 90
Mail : forum@forumdiffusion.fr
Internet Site : www.forumdiffusion.fr
Description:
Artcurial Briest Poulain F.Tajan organise chez Forum Diffusion une vente aux enchères au profit de l'association V-Day et de la FIDH. Le V-Day est un mouvement international créé pour mettre fin à la violence contre les femmes, il encourage des manifestations originales afin de sensibiliser le public, collecter des fonds et revitaliser l'énergie des organisations existantes.
Défricheur dans le domaine du mobilier contemporain depuis plus de 30 ans, Forum Diffusion a donc souhaité, en ce 25 novembre “Journée contre toutes violences faites aux femmes”de soutenir cette cause.
Maître Stéphane Aubert, commissaire priseur, chez Artcurial Briest Poulain F.Tajan, assurera la vente : une sélection par François Basilien de prototypes, pièces rares, uniques ou en série ultra limitée dont le catalogue est disponible en ligne dès maintenant sur le site d'Artcurial. Invitée d'honneur, Eve Ensler

http://www.artcurial.com/fr/asp/searchresults.asp?t=1335092&shopper=

[20:30-22:30] Inauguration d'un concept store WeSC
Location:
Citadium Havre Caumartin
50-56, rue de Caumartin
75009 Paris
M° Havre - Caumertin, RER A Auber, RER E Haussmann - Saint-Lazare, Saint-Lazare
France
Phone : +33 (0)1 55 31 74 00
Internet Site : www.citadium.com
Description:
Inauguration en deux temps :
- apéritif en compagnie de LazyFlow (YounGunZ).
- La soirée se poursuivra Chez Moune de 23h à l'aube et Lazy Flow sera rejoint de DJ Need et DJ Pone (Birdy Nam Nam).








[23:00] After de l'inauguration d'un concept store WeSC
Location:
Chez Moune
54, rue Jean-Baptiste Pigalle
75009 Paris
M° Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 45 26 64 64
Mail : chezmoune@hotmail.fr
Internet Site : www.myspace.com/johannemoune
Description:
Inauguration en deux temps :
- apéritif en compagnie de LazyFlow (YounGunZ).
- La soirée se poursuivra Chez Moune de 23h à l'aube et Lazy Flow sera rejoint de DJ Need et DJ Pone (Birdy Nam Nam).


18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés