Saturday, November 28, 2009
Public Access


Category:
Category: All

28
November 2009
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 – 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Dali, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre




Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre–catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net

Fête de l'indépendance de la Mauritanie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête de l'indépendance de la Mauritanie

Salon des Vignerons indépendants 2009
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
26-27-28-29 novembre: 10h-20h
30 novembre: 10h-18h

Prix d'entrée : 6 Euros

http://www.vigneron-independant.com/auxsalons/

"L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
sur invitation

Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

Exposition annuelle de l'association Florence sur le thème IMAGINAIRE
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
L'exposition annuelle de l'Association Florence se tiendra du 19 au 29 novembre 2009 sur les quelque 650 m2 de l'Espace Commines à Paris. La thématique retenue cette année est : « IMAGINAIRE ».

9 artistes plasticiens, photographes, vidéastes…, exploreront ce vaste territoire et ses champs multiples, mêlant fantasme pur et traces d'un monde passé, présent, ou peut-être futur...

LA THEMATIQUE 2009 : IMAGINAIRE

Toutes les créations artistiques, d'évidence, appellent par essence à cette faculté de déborder le réel, pour l'artiste comme pour le spectateur, qu'est l'imaginaire. L'imaginaire, ou plutôt les imaginaires recouvrent des champs multiples, des territoires divers, depuis la production d'images par l'esprit aux mondes les plus oniriques, des fantasmagories les plus poétiques aux projets les plus fantaisistes.

Mais dans le monde d'aujourd'hui, quel sens prend le recours à l'imaginaire pour les artistes ? Qu'expriment les artistes contemporains en convoquant cette « fonction de l'irréel » ? Quels sentiments peuvent susciter des oeuvres empruntes de l'imaginaire de leurs créateurs ? Car le réel pouvoir de l'imaginaire ne prend-il pas véritablement corps dans la rencontre de la vision de l'artiste et du regard du spectateur ? Autant de questions que pose, en autant de propositions plastiques et conceptuelles différentes, chacun des artistes choisis par l'Association Florence, et présentés ici.

LES 9 ARTISTES DE L'EXPOSITION

Les combinaisons de figures peintes et découpées de Dominique Gayman ouvrent à un univers baroque et insolite, entre forêt amazonienne et cabinet de curiosité. Réalisées à l'échelle 1, créant une sorte de frontalité, de proximité immédiate, ces scènes semblent évoquer tout à la fois des récits de voyage, d'expéditions lointaines, des rêves de territoires encore inexplorés et des fantasmes d'exotisme.

Chez la cosmopolite Katrin Bremermann, les univers et les moments de l'histoire de l'art s'entrelacent et se superposent. Les frontières entre l'abstraction et la figuration se dissolvent. Ainsi, bribes de réalisme parfois teintées de pop occultées par l'abstraction, aplats de couleurs primaires et lignes géométriques, les images, présentes et oblitérées à la fois, se devinent, images volées entre imaginaire et souvenirs d'un monde vécu, vu ou revu, dans des confrontations visuelles, des tensions entre illusion et réalité, transformant l'oeuvre en énigme et laissant le spectateur face à ses propres scénarios. Des formes, des gestes et des images proposent un autre langage.

Jeanne Clauteaux et Patricia de Gorostarzu, chacune à leur manière, explorent les territoires intimes et évanescents de la mémoire. Les gravures en noir et blanc, souvent à la pointe sèche, de Jeanne Clauteaux, offrent un réel potentiel émotionnel. Ses silhouettes denses et énigmatiques surgissent dans une ambiance presque cinématographique, étranges et inquiétantes, comme dans un film expressionniste, entre rêve et cauchemar, réalité et souvenir confus. Les photographies « à la chambre » de Patricia de Gorostarzu, dans leur dominante sépia, explorent des lieux de vie, chambres, salles de bains, couloirs, qui font écho en nous et invitent aux rêveries nostalgiques, imaginant avec émotion les trajectoires de ces existences singulières, au travers des traces qu'elles ont laissées.

Les peintures de Catherine Olivier, présentes et évanescentes à la fois, se jouent des ombres, de la lumière et de la couleur, pour évoquer, au travers de ces portraits en douces silhouettes, un « état d'âme », quelque chose de l'ordre de la nostalgie, un sentiment plus qu'un souvenir, une atmosphère davantage qu'une image : la sensation d'un après-midi au soleil.

Tiphanie Spencer dessine et peint comme s'exprime l'inconscient : non pas à la manière d'une bibliothèque, ordonnée et bien rangée, mais dans un apparent capharnaüm, bien que poursuivant une logique interne qui bien souvent nous échappe, à moins de s'attacher à en décrypter les symboles. Ainsi le travail de Tiphanie Spencer fonctionne-t-il par glissements : glissement sémantique, associations d'idées et d'images. Elle compose et décompose ses figures, nous fait rentrer dans son univers entre cubisme et surréalisme, dans un esprit proche du « cadavre exquis », ou se mélangent l'actuel et l'intemporel, le passé et le présent.

Les sculptures d'Alice Morlon associent un esprit parfois proche de l'Arte Povera et une certaine forme de primitivisme : cavaliers oniriques, éléments de la nature, bestiaire fantastique rappelant celui de César... Attentive à l'« énergie à l'oeuvre » dans ce qu'elle crée, ses figures totémiques semblent vouloir faire entrer en dialogue la nature et la culture, autour de formes vitales ou organiques, suggérant une relation empathique entre l'homme et la nature, une relation nouvelle et apaisée pour le monde de demain.

Légères, fragiles et insaisissables comme l'âme et les airs, les installations, comme les tableaux-reliefs, de Maryline Pomian expriment une infinie poésie au détour de laquelle se déploie délicatement l'imaginaire. Matériau comme un souffle, un « presque-rien », le papier à cigarette, plié, froissé, plissé, modelé, accumulé, empilé se réinvente en sculptures puissantes et délicates, et l'on rêve de rentrer dans le secret de leurs compositions minimalistes et pures.

Quant à Laurent Pernot, ses vidéos explorent des « espaces aux frontières du réel », des territoires d'un imaginaire silencieux, épuré, contemplatif. Ses images mystérieuses et poétiques surgissent de la nuit et s'évanouissent comme des songes, du visible vers l'invisible, abordant les continents du fantastique et du merveilleux.


Crédit Laurent Pernot


L'ASSOCIATION FLORENCE EN QUELQUES MOTS

L'association Florence est née de la volonté de collectionneurs et d'amateurs d'art de défendre et de promouvoir les talents émergents de l'art contemporain depuis plus de vingt ans. Créée en hommage à Florence, artiste et mécène disparue, elle met en avant chaque année une dizaine d'artistes et leur offre pendant dix jours l'occasion de montrer leurs créations au sein du prestigieux Espace Commines à Paris.

http://www.associationflorence.com

Bâtir Écologique
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
Espace Charles Parker

27/28/29 novembre

Salon National de la Construction Écologique et de l'Habitat Sain. Conférences et ateliers sur les trois jours. Démonstrations sur la construction bois, paille, la projection d'enduits terre, d'isolation extérieure, de caméra thermique, de toitures végétales, phyto-épuration…
programme complet sur www.batirecologique.com

Exposition "Astérix au musée de Cluny"
Location:
Musée de Cluny
Musée national du Moyen-Age - Thermes et hôtel de Cluny
6, place Paul Painlevé
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, RER B Saint-Michel - Notre-Dame
France
Phone : +33 (0)1 53 73 78 16
Mail : contact.musee-moyenage@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-moyenage.fr
Description:
Informations pratiques :
du 28 octobre 2009 au 3 janvier 2010
Tous les jours sauf le mardi, de 9h15 à 17h45
Fermeture de la caisse à 17h15
Fermé les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Tarifs d'entrée :
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit : 6 €
Moins de 26 ans : gratuit (pour les membres de la Communauté Européenne)
Gratuit pour tous le premier dimanche du mois

A l'occasion du cinquantième anniversaire de la naissance du célèbre personnage Astérix, créé par René Goscinny et Albert Uderzo, rendez-vous est pris au musée de Cluny pour un événement inédit, la rencontre de deux monuments nationaux.

Dans le frigidarium récemment restauré des thermes gallo-romains du musée de Cluny, pour la première fois en France, et en exclusivité, sont présentés une trentaine de planches originales, et quelques tapuscrits ayant servi à la conception des albums d'Astérix. Il s'agit principalement de dessins, anciens ou récents, où s'exprime le talent d'Uderzo, associé au génie de Goscinny. C'est l'occasion de découvrir le processus de création et la naissance de ces pages d'albums tels qu'on les connaît, alors que sort le 34e album aux éditions Albert René.

Un dialogue insolite se crée entre le bâtiment de la Lutèce antique, exceptionnellement préservé, et Astérix, témoin d'une antiquité imaginaire. D'autres objets, comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny, le premier numéro de Pilote (Editions Dargaud qui introduisent la bande-dessinée en France, et dans lequel est publiée la première série des aventures d'Astérix le Gaulois), etc… évoquent la complicité de ces deux créateurs de bandes dessinées qui, en se rencontrant en 1951 puis en imaginant un personnage de l'époque gallo-romaine, ont réussi à conquérir le monde entier (traduction en 107 langues et dialectes). Un écran de télévision permet de visualiser en 3D la réalisation des planches d'Astérix.

Enfin, à l'extérieur, à l'angle du boulevard Saint-Michel et du boulevard Saint-Germain, sur les grilles qui bordent le jardin du musée, sont accrochés des panneaux, qui mettent en parallèle des dessins d'Astérix et quelques-uns des plus célèbres chefs d'œuvre de l'art occidental… (cf. le Radeau de la Méduse de Géricault, qui fait dire à Astérix “Je suis médusé!”).
Parodie ou source d'inspiration ?
Les références historiques, voire anachroniques sont nombreuses dans les aventures du gaulois et Goscinny et Uderzo ont pris un plaisir à parodier de nombreuses scènes historiques (Vercingétorix jettant ses armes aux pieds de Jules César, ...).
Cette exposition est conçue et réalisée par la Réunion des musées nationaux, le musée de Cluny et les éditions Albert.



Critique :
L'exposition correspond parfaitement au lieu, vestige de la Lutèce gallo-romaine, et au frigidarium, qui offre de beaux volumes soigneusement éclairés parfaitement en adéquation avec la contemplation de l'exposition. Quelques curiosités comme la machine à écrire Keyston Royal de Goscinny et le premier numéro de Pilote attestent des premières marches du personnage devenu aujourd'hui un emblème national.
Le moins : même s'il ne s'agit pas de faire un Parc Astérix bis, quelques animations à la destination d'un public enfantin auraient été les bienvenues : dégustation de potion magique, animations sonores ou visuelles...


Exposition "Renoir au XXe siècle"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 23 septembre 2009 au 4 janvier 2010
Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 22h. Fermeture le jeudi à 20h.

Organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée d'Orsay et le Los Angeles County Museum of Art, en collaboration avec le Philadelphia Museum of Art, l'exposition Renoir au XXème siècle sera sûrement l'exposition la plus en vue pour le dernier trimestre 2009, avant de partir à Los Angeles et à Philadelphie.
L'exposition est construite selon une double perspective : faire redécouvrir une période et des aspects méconnus de l'œuvre de Renoir (les peintures décoratives, les dessins, la sculpture,…), tout en restituant le rayonnement de son art dans la première moitié du XXe siècle en France. Elle rassemble une centaine de tableaux, de dessins et de sculptures de Renoir. Répartis en une quinzaine de sections, ils seront ponctuellement confrontés à des œuvres de Picasso, Matisse, Maillol ou Bonnard, attestant la postérité de Renoir.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00] ART 2 JOURS - 4ème édition
Location:
Centre d'animation Maurice Ravel
La Ligue de l'Enseignement
6, avenue Maurice Ravel
75012 Paris
M° Porte de Vincennes, Bel-Air, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 44 75 60 14
Fax : +33 (0)1 43 44 45 30
Mail : gcapelle@laligue.org
Internet Site : www.animravel.fr
Description:
Les 28 et 29 novembre, un week-en pour découvrir les ARTS !!!

* Des expositions : 37 artistes et artisans exposent leurs œuvres (peinture, sculpture, photo, bijoux, accessoires, art de la table, mode,...)
* Des spectacles et animations gratuits pour tout public et en famille (danse, musique, fanfare, gospel, chorale, contes, mime, boum juniors, atelier manuel,...)

Samedi 28 novembre
10h-20h : 37 artistes / artisans exposent leurs œuvres
10h-12h : fanfare BALBAZAR
11h : vernissage
11h30 : Les Ateliers du centre d'animation se donnent en spectacle (capoeira, hip-hop)
14h-17h : atelier pour enfants "Peindre avec le sable"
14h30 : "SALANGAÏ" spectacle de danse indienne
16h30 : Chorales avec AMALGAM et Avant Que ça Commence
20h30 : "LE PLACARD *" comédie grinçante et sans parole

Dimanche 29 novembre
10h-19h : 37 artistes / artisans exposent leurs œuvres
11h: Gospel avec Eternity Gospel Choir
14h30 -17h30 : Boum Juniors *
15h : "Contes pour les petits" avec la Cie Sans Edulcorant
15h30 : "LE PLACARD *" comédie grinçante et sans parole
17h : Concert avec l'Orchestre d'Accordeons de Paris
18h : Tombola d'Art 2 Jours

Les spectacles, animations sont gratuites sauf ceux marqués d'un *
Programme complet téléchargeable sur www.animravel.fr

Renseignement et réservation 01.44.75.60.14 ou animravel@laligue.org

[11:00-18:00] Journée Portes Ouvertes Musée de Montmartre
Location:
Musée de Montmartre
12, rue Cortot
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Abbesses, Anvers, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 49 25 89 37
Fax : +33 (0)1 46 06 30 75
Mail : infos@museedemontmartre.fr
Internet Site : www.museedemontmartre.fr
Description:
Et si c'était la dernière occasion de visiter ce lieu d'art et d'histoire ?!

Devant la menace de fermeture du musée, une journée d'information et de soutien aura lieu le samedi 28 novembre 2009 de 11h à 18h.




[14:00-21:30] Exposition "Découvertes"
Location:
Galerie Trafic
13, Cité de l'Ameublement
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 40 09 81 15
Mobile : +33 (0)6 03 07 20 23
Mail : traficgalerie@gmail.com
Internet Site : galerietrafic.free.fr
Description:
Du samedi 28 novembre au samedi 26 Décembre 2009
Vernissage le samedi 28 Novembre de 14h à 21h30

Trois jeunes artistes découverts récemment:

Florent Belda avec ses chimères
Ses œuvres « ne manquent pas ni de références, ni de savoir faire, ni de dérision grinçante. S'il dit de lui qu'il est un « sculpteur animalier », il fait suivre aussitôt cette expression quelque peu surannée du qualificatif de « postmoderne » de sorte qu'il n'y ait aucune ambiguïté possible sur la façon dont il entend se présenter ». (P. Piguet)
Exposé à Selest'art 2009 sous le commissariat de Philippe Piguet.

Sérgio Fernandes
Dans ses tableaux, le risque n'est pas seulement l'invention d'une situation fictive et l'ambition d'apparaître, mais de créer une vraie relation entre la figure et le fond. Cette recherche est comme un défi, les figures en sont un témoin.

Nima Zaare-Nahandi
Lors de ma visite aux Beaux Arts de Paris, j'ai rencontré cet artiste dans son atelier, isolé dans son nid d'aigle. Sobrement accrochés, des dessins étranges, dont les figures se désagrègent pour laisser place à un néant de forme.

[14:00] Exposition "Treasures for Theatre"
Location:
La Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée
Allée de la Ferme
77186 Noisiel Cedex 2
M° RER A Noisiel
France
Phone : +33 (0)1 64 62 77 77
Fax : +33 (0)1 64 62 77 99
Mail : contact@lafermedubuisson.com
Internet Site : www.lafermedubuisson.com
Description:
Du samedi 28 novembre au dimanche 31 janvier

samedi 28 novembre de 15h à 20h : Performances inaugurales
Navette gratuite au départ de Paris-Bastille à 14h
Réservation indispensable au 01 64 62 77 77

Cinq personnalités, artistes et commissaires, sont invitées samedi 28 novembre à produire une exposition sous nos yeux à partir de contraintes communes. Admoniteurs, bonimenteurs ou simples démonstrateurs, ils se partagent les espaces du Centre d'art pour cinq propositions singulières.

Ils ont une journée pour donner naissance chacun à une exposition. Une journée pendant laquelle les choses se chercheront, trouveront peu à peu leur place en passant par les formes les plus diverses : un monologue solitaire, une pantomime, un cabinet d'hypnose, un accrochage de peintures, une chorégraphie invisible...

Avec Cécilia Becanovic, Julien Bismuth, Jean-Marc Chapoulie, Charlie Jeffery, Loreto Martínez-Troncoso

[14:00-18:00] Finissage de Stéphane Couturier
Location:
Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 46 07 10 84
Fax : +33 (0)1 42 38 93 01
Mail : contact@lesdoucheslagalerie.com
Internet Site : www.lesdoucheslagalerie.com
Description:
Finissage de l'exposition "PORTFOLIOS RENAULT-BILLANCOURT #2 ET VILLA NOAILLES" de Stéphane Couturier

Signature de "MELTING POWER", son dernier ouvrage paru aux Éditions Ville Ouverte

Réalisées sur le site de production d'Alstom à Belfort, entre octobre 2008 et avril 2009, les photographies qui composent cet album veulent traduire l'image de la complexité du processus industriel en gestation.





[15:00-18:00] Exposition "Dérives, de rives en rêves"
Location:
Galerie du Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 Paris
M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin
France
Phone : +33 (0)1 42 22 26 50
Mail : lucernaire.assist@wanadoo.fr
Internet Site : www.lucernaire.fr
Description:
Du 23 novembre au 20 décembre 2009
Vernissage le samedi 28 novembre de 15h à 18h

Photographies du collectif 8 Reg'ART

Comme si une porte s'entrouvrait un instant sur un univers sensible Fait d'ombres et de lumière... Le collectif 8reg'art nous invite a dériver a notre tour de rives en rêves, de poussières d'étoiles en éclats de lune...

7 photographes, Alain ETCHEPARE, Bruno MERCIER, Philippe MOUGIN, Michel RAJKOVIC, Julie REY, Xavier REY et Antoine SOUBIGOU s'associent pour créer le Collectif 8Reg'ART.

Autant de regards d'artistes qui, à travers leurs travaux, ne cherchent pas à apporter une reproduction fidèle du monde qui les entoure mais au contraire un regard personnel et créatif, un témoignage intime qui stimule l'imagination du spectateur. 7 visions émotionnelles et poétiques... 7 Visions Intemporelles.

http://vozimage.com/VOZREZO/VozInfo/EXPOSITIONMOUGIN/tabid/339/Default.aspx

[15:00-18:00] Exposition d'Axel Cassel "RIVE DROITE / RIVE GAUCHE"
Location:
Galerie Samantha Sellem
5, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 56 24 34 74
Mobile : +33 (0)6 12 46 07 77
Fax : +33 (0)1 56 24 34 74
Mail : galeriesellem@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriesellem.com
Description:
BRONZES / BOIS

RIVE GAUCHE
GALERIE SELLEM, 5 RUE JACQUES CALLOT, 75006 PARIS
VERNISSAGE LE 28 NOVEMBRE DE 15H A 18H
EXPOSITION JUSQU'AU 16 JANVIER

RIVE DROITE
GALERIE KORALEWSKI, 92 RUE QUINCAMPOIX, 75003 PARIS
VERNISSAGE LE 28 NOVEMBRE DE 18H A 21H
EXPOSITION JUSQU'AU 16 JANVIER

[15:00-20:00] Exposition de Michael DeLucia "Community"
Location:
Galerie Nathalie Obadia
3, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 74 67 68
Fax : +33 (0)1 42 74 68 66
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
Galerie II

28 novembre 2009 - 23 janvier 2010
Vernissage le 28 novembre de 15h à 20h

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse d'organiser à Paris la seconde exposition de Michael DeLucia après celle de Bruxelles, début 2009, qui a permis de découvrir ce jeune artiste américain né à Rochester, New York, en 1978.

Michael DeLucia utilise un corpus d'objets ordinaires et de consommation de masse qui servent de matière première à ses sculptures abstraites. Le polystyrène, les caddies de supermarché, les balais brosse, les poubelles en métal sont réactivés par l'artiste comme des matériaux déterminant la forme. Cette dernière est travaillée en premier lieu sur ordinateur via la modélisation informatique. Dans son travail, l'accent est mis sur une grande économie de moyens au travers des matériaux employés et au travers du médium informatique: les pièces sont assemblées ou coupées directement du fichier informatique avec une fraiseuse commandée par ordinateur.

L'intérêt réside dans ce qui est perdu et gagné au travers de cette transcription et ce passage du virtuel à la réalité.
« Michael DeLucia rend évident le rapport du virtuel et de l'hétérogène, comme « devenir autre ». Chacune de ses œuvres fait surgir une altérité, une métamorphose. Par exemple, un groupement de balais devient une fleur, une explosion, une méduse, une bataille. Cela diverge chaque fois avec soi-même comme virtualité d'être et sans doute la technique de l'ordinateur et ses programmes complexes aura-t-elle poussé DeLucia dans les circulations de telles images paradoxales.
Des images qui habitent le temps dans son entier : passé profond (mais pas originel) et futur expansif (mais pas utopique), le tout selon une intense actualisation (d'objets). »

Extrait du texte « Michael DeLucia : Virtualités de la sculpture » par Pierre Sterckx, 2009.


Community (red and blue awnings), 2009, Technique mixte
213,3 x 213,3 x 61 cm / 84 x 84 x 24 in

[15:00] Exposition de Robert Suermondt "Redistribution des pièces"
Location:
BRIOBOX Galerie
Françoise et Patrice Briolet
67, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 74 80 80
Mobile : +33 (0)6 64 00 64 64
Fax : +33 (0)1 42 74 80 80
Mail : francoisebriolet@brioboxgalerie.com
Internet Site : www.brioboxgalerie.com
Description:
Vernissage en présence de l'Artiste samedi 28 novembre 2009 de 16H à 20H
vernissage presse à partir de 15H

A l'occasion de cette exposition, présentation de la publication monographique "Redistribution des pièces" (Editions La Lettre Volée)

(…)Suermondt se machine (se fabrique) un montage, quelque chose de baroque, au sens où le Baroque est un art des télescopages et des débordements. Il en multiplie le staccato, agençant des syncopes à plusieurs niveaux : portraits décapités, plans colorés, espaces de dessin, blancs nuls, associations de matériaux hétérogènes sur les marges, etc. Le Baroque est une ligne folle qui ne s'arrête jamais ! Mettant à mal le percept, Robert Suermondt déclare : « J'aime à faire bifurquer le regard autant que retourner les images. […]J'ai peint, au temps où j'étais à la Rijksakademie d'Amsterdam, des paysages “réversibles”, qui pouvaient se lire comme on les voyait, accrochés au mur, mais aussi la tête en bas. Il y a une idée de renversement qui est aussi une proposition d'altérité. »(1) On ne peut s'empêcher de penser à Kandinsky, sa fameuse anecdote d'une reproduction des Meules de Monet tombée à l'envers dans son atelier et suscitant la toute première abstraction. Avec Robert Suermondt, cette turbulente machine d'abstraction est constamment à l'œuvre. Il sait que des formes géométriques hantent les images, qu'il y a, comme il le dit, des « échos géométriques dans les images ». Le travail de l'abstraction est donc engagé dans la chair de toute image. Il y a l'image, la forme et la pulsion. Ce sont trois degrés de la représentation (2). Le tout est de les mettre en phase de façon à ce qu'ils construisent un rythme, émettent une fréquence pour faire trembler les certitudes du réalisme.(…)
(1) Citation extraite d'une conversation entre Robert Suermondt et l'auteur.
(2) Jean-François Lyotard, Discours, Figure, Paris, Klincksleck, « esthétique », 1971.


« Robert Suermondt où la peinture cinéma »

[15:00-21:00] Exposition de Xavier Noiret-Thomé "La parade des cannibales"
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
Exposition du 28 novembre 2009 au 16 janvier 2010
la galerie sera fermée du 20 décembre 2009 au 4 janvier 2010
Vernissage le samedi 28 novembre de 15h à 21h

Il n'est pas aisé de dépeindre en quelques phrases le travail de Xavier Noiret-Thomé, tant celui-ci revêt des formes plurielles. Même si l'essentiel de la pratique de l'artiste s'exerce dans le domaine de la peinture et dans l'espace circonscrit du tableau, une exploration approfondie de son œuvre démontre une rare variété de typologies picturales. Depuis quinze ans, ce peintre français explore tous les “ismes” et les genres de ce médium, sans pour autant suivre une quelconque chronologie ou fil programmatique. La peinture, disséquée, absorbée et digérée, s'élabore dans une véritable entreprise de “cannibal-isme”. Point de séries à proprement parler, mais des familles qui se constituent en rhizome et s'alimentent mutuellement, empiriquement. Difficile donc pour le spectateur de suivre cette logique interne qui se joue des styles, des hiérarchies, de même que du continuum temporel et formel auquel il est le plus souvent habitué. D'aucun pourrait rattacher ce travail à un exercice postmoderne aux accents cyniques. Il n'en est rien. Xavier Noiret-Thomé semble plutôt vouloir s'approprier un large vocabulaire lui permettant d'évoluer en toute liberté et de bousculer cette “vieille dame respectable”, la peinture... Ces recherches à la fois iconoclastes et iconophiles opèrent des télescopages inédits. Se dégage alors de ses propositions une fraîcheur sombre dont l'humour n'est jamais très éloigné du drame, où les couleurs acides viennent côtoyer le chrome ; où le dessin à la bombe balaie la matière minérale. Le classique tutoyant le populaire dans une grande et truculente parade cannibale.

http://www.noiretthome.com


[15:00] Finissage de l'exposition collective "Bleu + blanc + rouge = rose ?"
Location:
Les églises
centre d'art contemporain de la ville de Chelles
rue Louis Eterlet
Parc du Souvenir Emile Fouchard
77505 Chelles Cedex
M° RER E Chelles - Gournay, Gare SNCF Chelles - Gournay
France
Phone : +33 (0)1 64 72 65 70
Mail : leseglises@chelles.fr
Internet Site : leseglises.chelles.fr
Description:
Bleu + blanc + rouge = rose ?
Bertille Bak
Katinka Bock
Perrine Lacroix
Perrine Lievens
Alexandra Sà
Alexia Turlin

Du 18 octobre au 29 novembre

Finissage en présence des artistes le 28 novembre à 15h
Pour clore l'exposition, le centre d'art propose une rencontre avec les artistes, un temps d'échange ouvert à tous.

Le centre d'art contemporain de la ville de Chelles, les églises, réunit Bertille Bak, Katinka Bock, Perrine Lievens, Perrine Lacroix, Alexia Turlin et Alexandra Sà, au sein de Bleu + blanc + rouge = rose ? du 18 octobre au 29 novembre 2009. Première exposition collective proposée par le centre d'art, ce projet fait preuve d'originalité à plusieurs titres.

L'exposition s'inscrit dans un contexte particulier questionnant le phénomène de la régénération urbaine et de ses effets. Elle se pose à la jonction, en continuité et en amorce, de résidences artistiques développées sur la ville de Chelles au cœur de quartiers en réaménagement. Les six artistes impliquées, déjà intervenues ou invitées à prolonger cette réflexion dans les mois à venir, ont pu s'imprégner de ces questionnements et y trouver des résonances dans leur travail. Ces interventions artistiques entrent en lien avec la notion de territoires qui constitue le fil rouge de la programmation du centre d'art.

L'exposition n'est pas fondée sur un propos curatorial préconçu que les œuvres viendraient seulement illustrer, mais sur un choix préalable qui privilégie une ouverture aux possibles, le pari d'une émergence. Par la réunion de ces six artistes, il favorise la rencontre entre des démarches présentant un potentiel d'affinités, d'accointances, de questionnements parallèles, qui se matérialisent dans les pièces exposées par des échos, des analogies de forme et de sens, des airs de famille.

Issues de la résidence artistique mise en place cet été (Perrine Lievens, Alexia Turlin, Alexandra Sà), créées spécifiquement pour le site des églises (Perrine Lacroix) ou produites antérieurement sur d'autres territoires (Bertille Bak, Katinka Bock), sculptures, installations et vidéos dialoguent, se répondent autour d'espaces urbains, de constructions, de logements en reconversion et de leurs habitants concernés.

Glissant entre le projet, la maquette, l'architecture ou le mobilier, les oeuvres évoquent un état transitoire. Des tables s'animent, de l'eau coule, des briques s'empilent, des étagères s'agitent, se rebellent. On déménage, on fantasme, on bricole, on partage, on reste en suspens, on continue... Face à ces situations de changement structurel induisant une certaine précarité, les pièces rassemblées opèrent un travail de mémoire, incitent à la révolte, ouvrent un terrain à la projection, à l'utopie individuelle et collective. Parfois encore, elles détournent des éléments quotidiens dans une posture absurde invitant au regard humoristique et distancié.

Ces œuvres, étroitement affiliées au contexte de production qui les a générées, conversent donc avec la posture curatoriale. Un jeu s'instaure. Ni bleu, ni blanc, ni rouge. Ni rose non plus. Les équations sont parfois plus complexes que l'on ne veut bien les penser, se plaire à l'imaginer. L'épreuve du laboratoire s'engage. Les logiques de cheminements, d'appropriations, de vies développées, l'approche critique du commissaire, constituent alors une autre forme de palette.


[15:00-19:00] Journée mondiale de lutte contre le sida
Location:
Centre Lesbien, Gai, Bi & Trans. de Paris et Île-de-France
Centre LGBT Paris-ÎdF
63, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 57 21 47
Mail : contact@centrelgbtparis.org
Internet Site : www.centrelgbtparis.org
Description:
Journée portes ouvertes Prévention

Présence du Chargé de prévention, de membres du pôle santé et des équipes du Centre : entretiens, conseils, projection de films, distribution de matériels de prévention ; animation sur le quartier Beaubourg avec les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence : distribution de préservatifs et de matériels de prévention.

A 18 h, un pot offert à toutes les personnes présentes

Entrée libre

[15:00-19:00] SIGNATURE DU LIVRE LES TIBÉTAINS DE MARC RIBOUD
Location:
Galerie Lipao-Huang‎
16, rue Dauphine
75006 Paris
M° Pont Neuf, Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 14 90
Mail : contact@galerie-lipao-huang.com
Internet Site : www.galerie-lipao-huang.com
Description:
SIGNATURE DU LIVRE LES TIBÉTAINS DE MARC RIBOUD

[15:00-20:00] Vernissage de Rosson Crow "Paris, Texas"
Location:
Galerie Nathalie Obadia
3, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 74 67 68
Fax : +33 (0)1 42 74 68 66
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
28 novembre - 9 janvier 2010
Vernissage le samedi 28 novembre de 15h à 20h

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse d'organiser la seconde exposition de Rosson Crow en France après celle de 2005, With Love, from Texas, qui a permis de découvrir cette très jeune artiste née à Dallas, Texas, en 1982.

Nathalie Obadia a découvert le travail de Rosson Crow à Yale où elle passait son diplôme à l'âge de 23 ans. Elle explique avoir ressenti le même choc devant les peintures de Rosson Crow que devant les premières oeuvres de Fiona Rae en 1990, l'artiste étant alors âgée de 27 ans et tout juste sortie du Goldsmiths College de Londres. On retrouve la même puissance formelle, le même talent à utiliser les couleurs. Les tableaux sont des feux d'artifice extrêmement sophistiqués d'où émane un souffle créatif unique.

Rosson Crow maîtrise parfaitement l'histoire de la peinture, elle a eu comme professeur Peter Halley et se passionne pour l'histoire européenne et surtout française du XVIIe et XVIIIe siècle. Lors de son séjour en France en 2006, elle a visité de nombreux lieux historiques comme Versailles, Fontainebleau, les châteaux de la Loire, mais elle s'est aussi imprégnée des ambiances de l'Hôtel Ritz, des salles du Louvre... Elle a emporté avec elle à Los Angeles, où elle s'est installée depuis 2007, des ouvrages sur le mobilier XVIIIe, les jardins de Le Nôtre, les intérieurs classiques...
Mais Rosson Crow s'affirme comme une jeune américaine, et plus particulièrement comme Texane, d'un état très fier de sa particularité historique au sein des USA. L'artiste explique qu'elle aime peindre de grands espaces opulents, des lieux de pouvoir, où la masculinité se déploie. Les derricks de pétrole, les armuriers, les rodéos, les bars-salloon, les intérieurs "nouveaux riches", les couleurs criardes des néons... sont autant de signes "affirmatifs" d'une culture revendiquée et traitée comme un grand peintre sait faire: transcender le sujet, le quotidien, la culture populaire issue d'Hollywood, de la musique pop et rock... pour donner place à des tableaux complexes où se mêlent le vieux et le nouveau monde. C'est avec un grand talent que Rosson Crow parle de mondialisation de la culture et des complexes de chacune d'entre elles. Versailles se contemporanéise avec Koons dans Jeff Koons at Versailles et le bar américain revendique un décor classique dans Haves and Have-nots (Ciccones). Dans Salon de Réception avec Bud Light, où les drapeaux américains se disputent la place avec Tom Wesselmann et un mobilier Empire, on comprend que les enjeux culturels et de mondialisation à travers la culture sont tout aussi dominants que les enjeux territoriaux.

Les couleurs vives, les coulures, les images floues montrent bien que l'on est loin d'une harmonie classique et d'une hégémonie de modèle. Les chocs culturels sont très présents et dissonants. Les artistes pop, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, comme Jeff Koons 20 ans plus tard, étaient plutôt dans une vision impérialiste de l'art américain. Rosson Crow entrée dans le 3e millénaire donne une image plus multiculturelle de l'Amérique et de l'Occident. En ce sens, sa peinture est très contemporaine au delà de la facture classique d'une grande artiste.

Vernissage de Rosson Crow "Paris, Texas"
Salon de Réception avec Bud Light, 2009, Huile, acrylique et émail sur toile, 213 x 300 cm / 84 x 118 in

[15:00-18:00] clôture de l'exposition d'Isabelle Di Gennaro
Location:
Galerie Médiart
L'Art du Vivant
109, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 78 44 93
Mobile : +33 (0)6 82 84 65 36
Fax : +33 (0)1 42 78 44 93
Mail : vanbay@free.fr
Internet Site : www.galerie-mediart.com
Description:
Exposition du 7 novembre au 28 novembre 2009
Clôture d'exposition samedi 28 novembre en présence de l'artiste de 15 h à 18 h

« Nature rêvée »

Isabelle Di Gennaro est née à Paris en 1965, dans une famille d'origine italienne.
Elle fût élève en Maîtrise d'Arts Plastiques auprès de Judith Wolfe et François Jeune.
Elle est co-fondatrice de l'association « Les passagers de l'Art ». Elle a été formée à l'art thérapie dans les ateliers de Michelle Belliard. Elle a travaillé 15 ans comme styliste et designer textile puis comme professeur d'Arts plastiques pour le rectorat.
Elle expose régulièrement en France et aux USA ( Los Angeles).

La peinture d'Isabelle Di Gennaro se rattache à la tradition de la peinture par l'excellence de la qualité du travail sans doute due à sa filiation avec l'Italie.
Après avoir enduit la toile, l'artiste la recouvre de couches multiples, en premier lieu l'acrylique puis l'huile. Ce travail de glacis permet d'obtenir profondeur et transparence. Son art tient essentiellement dans un jeu de lumière et d'ombre où apparaît un subtil dégradé de couleurs presque monochromes.
Elle suggère plus qu'elle ne décrit, nous transmettant son sentiment de la nature. Des formes mouvantes comme dans la peinture « Prima di notte » ou « A bord de l'Orient Express » deviennent arbre ou nuage.
Dans la plupart de ses peintures la présence d'une ligne d'horizon imaginaire partage le ciel, l'eau et la terre. Mais souvent ces trois éléments sont amalgamés et leurs contours imprécis, embués surgissent d'une lumière diffuse. Il se dégage de cette œuvre une atmosphère étrange presque irréelle.
« Je m'intéresse plus à ce qui n'est pas dit qu'à ce qui est dit » I. Di Gennaro
est très admirative des écrits de Marguerite Yourcenar dont elle dit que des passages entiers habitent son travail.






[16:00] GROUP SHOW #002
Location:
Galerie Kamchatka
23, rue Charles V
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 42 71 22 59
Mail : info@kamchatka.fr
Internet Site : www.kamchatka.fr
Description:
28.11.09 > 16.01.10









[17:00-20:00] C, une installation de l'artiste australienne Amarie Bergman
Location:
Espace Paris Concret
5, rue des Immeubles Industriels
75011 Paris
M° Nation
France
Mail : info@parisconcret.org
Internet Site : www.parisconcret.org
Description:
C, une installation de l'artiste australienne Amarie Bergman pour ParisCONCRET, vise, dans sa simplicité réductrice, à placer le spectateur « dans un espace indéterminé, lumineux, dans la contemplation attentive » en expérimentant la lumière et l'espace du carbone symbolique.

[17:00] Exposition de SYLVAIN BARRIER "PORTRAIT DE FEMMES"
Location:
La Boîte à Lettres
8, avenue d'Argenteuil
92600 Asnières-sur-Seine
M° Gare SNCF Asnières-sur-Seine, Gabriel Péri
France
Phone : +33 (0)1 47 93 19 40
Fax : +33 (0)1 47 93 19 40
Mail : la-boite-a-lettres@orange.fr
Internet Site : www.laboitealettres.fr
Description:
EXPOSITION DU 23/11/09 AU 13/12/09
VERNISSAGE LE SAMEDI 28 NOVEMBRE 2009 A PARTIR DE 17H

[17:00-21:00] Exposition zen et graphique de Marc Lafon
Location:
Hôtel Bel Ami
7-11, rue Saint-Benoît
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 42 61 53 53
Mail : resa@hotel-bel-ami.com
Internet Site : www.hotel-bel-ami.com
Description:
Issu de la culture rock (réalisation de pochettes de disques) et de la presse magazine (Première, Elle), Marc Lafon joue aujourd'hui le rôle de photographe à temps plein dans son atelier de l'Est parisien. Tour à tour photographe des stars, puis révélateur de la beauté féminine dans sa plus simple apparence, entièrement nue, il expose aujourd'hui une série végétale zen et graphique, du 28 novembre 2009 jusqu'au 3 janvier 2010 à l'Hôtel Bel Ami.

http://www.marclafon.fr

[17:00-20:00] Fête du décrochage Pascale Simonet
Location:
Le Méridien Montparnasse
Pullman Paris Montparnasse
19, rue du Commandant René Mouchotte
75014 Paris
M° Gaîté
France
Phone : +33 (0)1 44 36 44 36
Fax : +33 (0)1 44 36 47 00
Mail : h8189@accor.com
Internet Site : www.accorhotels.com/fr/hotel-8189-pullman-paris-montparnasse/index.shtml
Description:
19 octobre - 28 novembre 2009

[17:00] finissage d 'Irena Paskali
Location:
Lagalerie
Association Actuel Art
27, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 15 85
Mobile : +33 (0)6 09 84 35 82
Mail : actuelart@gmail.com
Internet Site : actuel.art.free.fr
Description:
finissage d 'Irena Paskali

[17:30] Exposition Hanul
Location:
Théâtre Gérard Philipe
Centre dramatique national de Saint-Denis
59, boulevard Jules Guesde
93207 Saint-Denis Cedex
M° Gare SNCF Saint-Denis, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 48 13 70 10
Fax : +33 (0)1 48 13 70 11
Mail : info@theatregerardphilipe.com
Internet Site : www.theatregerardphilipe.com
Description:
Le campement rom du Hanul à Saint-Denis

Exposition 28 novembre > 13 décembre

Etude de l'habitat du Hanul par des étudiants en architecture
Une étape du projet POINT D'EAU par No Mad's Land, AoA, l'Ecole Nationale d'architecture de Paris La Villette, Parada, Naturalo, Coup de Main, Directeur Général et la Fondation Abbé Pierre








[18:00] Exposition "Paroles de femmes"
Location:
Galerie Conviv'Art
Clos Pasteur
Pouilly-le-Fort
77240 Vert-Saint-Denis
M° RER D Cesson
France
Phone : +33 (0)1 64 09 68 71
Mail : annie.zitter@free.fr
Internet Site : galerieconvivart.canalblog.com
Description:

[18:00-21:00] Exposition de Claude Rutault
Location:
Galerie Marion Meyer (rue des Trois Portes)
3, rue des Trois Portes
75005
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 04 38
Fax : +33 (0)1 40 46 91 41
Mail : contact@marionmeyercontemporain.com
Internet Site : www.galeriemarionmeyer.com
Description:
28 novembre 2009 - 9 janvier 2010
Vernissage samedi 28 novembre de 18h à 21h

« à l'occasion de cette exposition, poursuivant la démarche de marion meyer qui entend confronter plusieurs générations, celle de duchamp, man ray... et celle de l'art d'aujourd'hui, j'ai décidé de mettre face à face un exemplaire de la boite en valise et la définition/méthode 114 pile ou face 2 de 1980, c'est-à-dire deux œuvres qui ont chacune leur histoire, qui présentent des analogies, mais je le crois, sont en réalité à l'opposé l'une de l'autre. l'une joue du passé, la boite en valise de duchamp est une rétrospective, pile ou face 2 est une somme de matériaux picturaux destinée à des œuvres futures. le temps éloigne les deux œuvres l'une de l'autre ».
claude rutault

[18:00] Exposition de Juliette Clovis "Love vision"
Location:
Galerie AMTARES
29, rue Lamarck
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Jules Joffrin, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 44 92 47 07
Mobile : +33 (0)6 09 66 37 15
Fax : +33 (0)1 44 92 47 07
Mail : amtares@wanadoo.fr
Internet Site : www.amtares.com
Description:
2 novembre > 12 décembre
Vernissage vendredi 6 novembre
Nocturne samedi 28 novembre

[18:00] Exposition de Vuk Vidor
Location:
Galerie Magda Danysz
78, rue Amelot
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 45 83 38 51
Fax : +33 (0)1 45 83 38 51
Mail : magda@magda-gallery.com
Internet Site : www.magda-gallery.com
Description:
du 28 novembre au 24 décembre 2009
Vernissage le samedi 28 novembre 2009 de 18h a 21h

La galerie Magda Danysz présente pour la première fois les œuvres récentes de Vuk Vidor, la deuxième étape de son Quartet Américain. Un travail ancré sur le monde moderne, l'actualité et précisément l'ultra puissance américaine. Dans ses œuvres le graphisme des comics américains intègre des super-héros qui sont le plus souvent piteux ou désespérés. Peintures, sculptures et installations détaillent cet univers à la fois léger et puissant par la critique qu'il porte...

http://www.magda-gallery.com/vukvidor.html

Dans le travail de cet artiste franco-serbe, on retrouve le graphisme des comics américains. Un langage pop et coloré qui contraste avec des super héros souvent piteux ou désespérés.
Il nous présente ici le deuxième volet de son Quartet Américain. Un travail ancré sur le monde moderne, l'actualité et précisément l'ultra puissance américaine.

Vuk Vidor mêle la profondeur spirituelle et les symboles des comics pour nous démontrer qu'aujourd'hui "même les super-héros ne peuvent plus nous sauver".




[18:00] vernissage de Moise Mandoli "HELP THE GROWN FOLKS"
Location:
Galerie J&T Montes
36, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 78 95 69 19
Mail : contact@galerie-jtm.com
Internet Site : www.galerie-jtm.com
Description:



AFTER SHOW à partir de 23 h au Sunset Club 60, rue des Lombards Paris 1










[19:00-21:00] Expo "Céramique en Révolution, rêves de Sèvres" de Eamon Andrews
Location:
Galerie Robinson
10, rue de Picardie
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 00 21
Mobile : +33 (0)6 72 61 62 47
Mail : galerierobinson@btinternet.com
Description:
dernières créations de Eamon Andrews

27 novembre - 20 décembre 2009
du jeudi au dimanche, de 14h À 19h et sur rendez-vous

[19:00-22:00] Expo / Performance de Melle Chat-Chat et Veuch "UNUSEWALL"
Location:
Dune Café
18, avenue Claude Vellefaux
75010 Paris
M° Goncourt, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 42 06 22 14
Mail : infodune@free.fr
Internet Site : www.e-dune.fr
Description:
du 28 novembre au 16 décembre 2009
Pour le vernissage de cette exposition, rdv de 19h à 22h :
Melle Chat Chat, illustratrice, qui a participé à Rue Stick 3, placera 2 collages de ses illustrations, de plus d'1.20m sur 0.90m

L'artiste belge Veuch créera une "illustration transversale" à la bombe.

[19:00] Exposition "Carnets de voyage"
Location:
La Suite (squat)
Le Syndicat des Grooms
27, rue de la Glacière
75013 Paris
M° Glacière, Les Gobelins, RER B Port-Royal
France
Mail : contact@lesgrooms.org
Internet Site : www.lesgrooms.org
Description:
http://www.lesgrooms.org/agenda/carnets-de-voyage/

[19:00] Vernissage d'Eléonore Josso "Au-delà de l'objet"
Location:
Espace UNIVER
Galerie UNIVER / Colette Colla
6, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 00 67
Mail : uni-ver@orange.fr
Internet Site : www.uni-ver.com
Description:
du 26 novembre au 9 janvier
du mercredi au samedi de 12h à 19h

[19:00] cérémonie de clôture du festival PROTOCLIP
Location:
Centre musical Fleury Goutte d'Or - Barbara
1, rue Fleury
75018 Paris
M° Barbès - Rochechouart, La Chapelle
France
Phone : +33 (0)1 53 09 30 70
Internet Site : www.fgo-barbara.fr
Description:
Soirée de remise des Prix

RSVP invitation@protoclip.com

Lors de cette soirée, le jury présidé par Arthur H remettra :
Le Grand Prix
Le Prix de la Qualité Technique
Le Prix de l'Animation
Le Coup de cœur du Jury

A cette occasion seront également remis 3 prix du public.

http://www.dailymotion.com/protoclip


[19:30-23:50] Le Bal des Débutantes
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
Le Bal des Débutantes










[20:00] Dîner organisé par l'Association "AIDES"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
Dîner organisé par l'Association "AIDES"











[21:00] The Black & Diamonds birthday party
Location:
Club 79
22, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 47 23 69 17
Mail : contact@leclub79paris.fr
Internet Site : www.79paris.com
Description:
Venez vous joindre à nous pour fêter les 2 ans de "Blake" le samedi 28 Novembre 2009 à partir de 21h au Club 79 sur les Champs-Elysées.

Open bar par Ketel One.

Tous les jours de nouvelles infos sur la soirée, les invités, les cadeaux...

BLAKE WANTS YOU!

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés