Saturday, February 6, 2010
Public Access


Category:
Category: All

06
February 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28

  Open de tennis GDF Suez
Location:
Stade Pierre de Coubertin
82, avenue Georges-Lafont
75016 Paris
M° Porte de Saint-Cloud
France
Internet Site : agenda.germainpire.info/redirect.php?link_id=27
Description:
du 6 au 14 février

http://www.tennis.gdfsuez.com

"L'âge d'or Hollandais - De Rembrandt à Vermeer"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
sur invitation

Du 7 octobre 2009 au 7 février 2010
Tous les jours de 10h30 à 18h. Nocturne tous les premiers mercredis du mois jusqu'à 21h.

La Pinacothèque de Paris s'associe avec le Rijksmuseum d'Amsterdam pour présenter l'une des périodes les plus intéressantes de l'histoire de l'art : le XVIIe siècle hollandais.
L'exposition présentera un ensemble exceptionnel de plus de cent trente pièces dont une soixantaine de tableaux, une trentaine d'œuvres graphiques (dessins et aquarelles), une dizaine de gravures ainsi qu'une dizaine d'objets pour illustrer de manière très représentative la période (tapisseries, faïences, miniatures en bois, argenterie et verrerie).

Vivez Nature
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
du 5 au 8 février 2010

>> Invitation

Le salon du bien-être
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.parisexpo.fr/pexpo/do/Navigate?id=8
Description:
du 4 au 8 février de 10h30 à 19h

http://www.salon-medecinedouce.com


Paris sur glace 2009-2010
Description:
du 18 décembre 2009 au 6 mars 2010

La Mairie de Paris reconduit l'opération Paris sur glace en installant deux patinoires de plein air à destination des Parisiens du vendredi 18 décembre 2009 au samedi 6 mars 2010. L'Hôtel de Ville accueille sur une superficie totale de 1365 m², une grande patinoire et une petite patinoire de 208 m² à destination des jeunes enfants et débutants. Le site de Montparnasse accueille une patinoire de 770 m² (22x35).

A Montparnasse, la patinoire sera équipée d'un tapis synthétique de nouvelle génération permettant une meilleure appréhension des risques de chute et un apprentissage facilité pour le plaisir d'un public novice et familial.

La patinoire en glace de l'Hôtel de Ville fera le bonheur des amateurs de vitesse et d'une pratique sportive.

L'accès des patinoires est gratuit et la location de patins est de 5€.

Des moniteurs diplômés s'adaptent aux différentes attentes (initiation, démonstration, hockey sur glace…) et aux différents publics (grand public débutant ou habitué, groupes scolaires, centres de loisirs, centres d'initiation sportive, école municipale des sports…). Ils assurent ainsi une mission de conseiller technique et de médiateur pour sécuriser l'espace de glisse.

Exposition de Claire Morgan "LIFE, BLOOD"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
sculpture, installation

Vernissage le samedi 16 janvier de 18h à 21h, en présence de l'artiste
Exposition du 16 janvier au 25 février 2010
Mardi-Samedi 11h-19h

Après avoir présenté le travail de Claire Morgan dans le cadre d'expositions collectives, la galerie Karsten Greve est heureuse d'annoncer la première exposition personnelle de cette jeune artiste Irlandaise née en 1980 qui comprendra un ensemble de sculptures-installations spécialement conçues pour cette occasion.

L'œuvre de Claire Morgan est enracinée dans le désir futile que nous avons de vouloir qualifier la vie et la mort. Les êtres humains, comme tout élément du monde naturel sont fragiles : entités individuelles de quelque chose beaucoup plus vaste. Elle explore la condition humaine et interroge la valeur réelle ou l'impact que l'individu pourrait avoir. Luttant avec ces questions, le travail de Claire Morgan est une tentative personnelle cherchant à évaluer la complexité, la beauté, l'horreur et la vanité d'être humain et animal.

Ces nouvelles œuvres explorent les petites découvertes silencieuses qui se produisent entre les deux extrêmes que sont la naissance et la mort, rencontres accidentelles ou hasardeuses entre animaux et plantes, entre nous êtres humains et nos déchets. Elles examinent les situations où la nature interagit avec ce qui la défie : nous et nos dérivés. Dans l'exposition, une chouette effraie et des milliers de graines en suspension dans l'air sont suspendues avec des fragments de déchets plastiques et des cafards. « Pour moi cela illustre un moment où il se peut que la perfection et le désastre fusionnent. J'essaie d'exprimer que nous sommes des animaux même si nous faisons semblant de ne pas en être. Les animaux dans mon travail font référence à notre manière de fonctionner, de vivre et de souffrir dans les environnements que nous avons créés pour nous-mêmes. »

Toutes les œuvres intègrent une ambivalence, la beauté plastique et la gracilité s'opposent à l'horreur de la chute et de la mort, les installations en suspension révèlent un état entre mouvement et immobilité. La différence entre le bon et le mauvais reste vague, les animaux sont petits, relativement insignifiants mais beaux. En revanche les formes géométriques qui les entourent sont de taille imposante et demandent une certaine attention. En les examinant de plus près, on s'aperçoit qu'elles comportent des erreurs humaines, un manque de solidité dans la structure composée de milliers de fragments négligeables sans valeur individuelle et sans lien entre eux. Claire Morgan cherche à atteindre une forme d'émotion ou de beauté à partir de matériaux et d'objets ordinaires. Dans ses compositions la combinaison des couleurs, l'échelle, la géométrie, l'organique et l'inorganique ont tous leur importance.

Œuvres à part entière et indépendantes des installations, un ensemble d'œuvres sur papier sera également montré dans l'exposition. A chaque nouvelle sculpture, Claire Morgan, réalise la taxidermie sur une feuille de papier qui sert ensuite de support au dessin. Le papier garde la trace des résidus de la taxidermie, des fluides corporels de l'animal, des traces de scalpel et des produits chimiques utilisés, ainsi que des notes de l'artiste concernant la taille du spécimen. Claire Morgan dessine ensuite l'animal en question dans le scénario sculptural qu'elle a imaginé pour lui. Dans cette pratique Claire Morgan aime que la précision anatomique côtoie le désordre de la véritable mort de l'animal. La futilité d'essayer d'atteindre un degré de perfection sur une page déjà souillée est une expérience à laquelle elle aime se livrer.


Claire Morgan, Fantastic Mr Fox, 2008. Exposition à la James Hockey Gallery, UCA, Farnham, UK. Photo © Claire Morgan

Depuis 2003 Claire Morgan poursuit une carrière en tant qu'artiste visuelle. Elle a exposé à plusieurs reprises notamment à Belfast et Londres ainsi qu'en Europe, elle a également bénéficié de résidences et de commissions en Grande Bretagne et a participé à plusieurs expositions collectives internationales.




Claire Morgan, Fluid, 2009. Présenté à l'exposition Building With Colour de la Gallery North, Newcastle, UK, et à Consumer au Palais de Tokyo, Paris. Crédit photo : Kris Heath

Expositions Chomo + Marie MOREL
Location:
Halle Saint-Pierre
2, rue Ronsard
75018 Paris
M° Anvers, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 58 72 89
Fax : +33 (0)1 42 64 39 78
Mail : info@hallesaintpierre.org
Internet Site : www.hallesaintpierre.org
Description:
10 septembre 2009 – 7 mars 2010

Horaires
Ouvert tous les jours de 10h à 18h
Fermeture billetterie à 17h30

Tarifs
Expositions temporaires : 7,50€, tarif réduit 6€


CHOMO
"Le Débarquement Spirituel"

Il y a dix ans mourait Chomo, l'ermite de la forêt de Fontainebleau, artiste total à la fois poète, musicien, peintre, sculpteur, architecte, et auteur d'un film récapitulatif de toute son œuvre, plus long que le Mahâbhârata : Le Débarquement Spirituel. Une véritable légende vivante, dont l'empreinte est profonde sur tous ceux qui l'ont rencontrée.

Des milliers de visiteurs, de toutes conditions, ont été admis, au fil des ans, dans le territoire mythique de son Village d'Art Préludien, sur la commune d'Achères-la-Forêt, non loin du Cyclope de Tinguely et de la chapelle Saint-Blaise-des-Simples, où est enterré Cocteau, à Milly-la-Forêt. D'Angleterre, des Etats-Unis, d'Allemagne, du Japon, la télévision est venue filmer l'Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés ou le Refuge, trois chefs d'œuvre de l'architecture spontanée de Chomo, réalisés, comme toute son œuvre, en matériaux de récupération : bois morts de la forêt, grillage, plâtre, bouteilles, tôles de voitures, glanés dans les sous-bois, les décharges publiques et les casses automobiles des environs.

Déjà, en 1960, les derniers surréalistes, André Breton, Dali, Joyce Mansour, Henri Michaux, mais aussi Cocteau, Anaïs Nin, le peintre Atlan, les galeristes Claude Bernard et Iris Clert ou même Picasso, avaient admiré, à Paris, les Bois Brûlés de Chomo, ses assemblages de verre et ses toiles lacérées, dans l'unique exposition qu'il devait consentir avant de se retirer du monde. Par la suite, sur les traces de Clara Malraux, mandatée en son temps par le Ministère des Affaires Culturelles pour faire protéger le site à ses débuts, des personnalités aussi différentes que Bernard Anthonioz, Jacques Attali, Henri-Claude Cousseau, Jean-Hubert Martin, se sont rendues dans le « Royaume » de Chomo, pour voir de plus près celui qui se disait aussi médium et guérisseur et vivait dans une telle symbiose avec ses abeilles qu'une séquence « choc » lui a été consacrée, en 1965, dans un film d'Edouard Logereau, Paris-Secret.

Bernard Lassus, Michel Ragon, les peintres Jean Revol, Lisette Combe et Jean de Maximy, le sculpteur Josette Rispal, les photographes Jean-Paul Vidal, Marcus Schubert, Jean-Claude David, Pascal Brousse, Minot-Gormezano, le psychiatre Gaston Ferdière, Michel Thévoz, de la Collection de l'Art Brut de Lausanne, Jean-Paul Favand du Musée des Arts Forains, John Maizels, de la revue internationale Raw Vision, et beaucoup d'autres ont été parmi les admirateurs et défenseurs de l'univers de Chomo. Clovis Prévost et Antoine de Maximy lui ont consacré un film. J'ai moi-même recueilli les souvenirs et les pensées de Chomo, dans un livre iconoclaste publié en 1978. France Inter, France Culture, Radio Libertaire sont venus enregistrer la poésie sonore, les musiques expérimentales et les propos détonants de cet écologiste avant l'heure, grand pourfendeur de la société de consommation, auquel une Fondation a même été un temps dédiée, destinée à protéger le lieu et l'œuvre de Chomo.

Mais Chomo était un irréductible, et s'il avait décidé de poursuivre son œuvre en-dehors du circuit des galeries et du marché, payant sa rébellion au prix fort de l'inconfort et de la solitude, c'était pour préserver sa liberté totale d'esprit et de création, pour pouvoir sans entraves enseigner sa voie à tous ceux qu'il prenait au piège de son rêve, et pour rester jusqu'au bout fidèle à sa révolte contre une société qu'il estimait gravement dévoyée, sur une planète elle-même en grand danger.

Depuis dix ans, l'univers de Chomo n'est plus accessible au public, et ce créateur inoubliable, ce visionnaire tourmenté par tous les excès de l'inspiration, auteur de centaines d'expériences de tous genres en sculpture, peinture, poésie, musique, cinéma, est en passe de disparaître de l'écran de nos mémoires. Il était temps que la France reconnaisse cet artiste extraordinaire, trop longtemps cantonné dans les curiosités du bord des routes, et rende hommage à celui que le chanteur britannique Jarvis Cocker, dans son road movie Journeys into the Outside (Voyages dans l'ailleurs), tourné l'année même du décès de Chomo, considérait déjà comme un monument du XXème siècle. Ce sera l'honneur et la fierté de la Halle Saint Pierre d'avoir eu, la première, ce souci et ce privilège. Puissent, dans cette lancée, les pouvoirs publics prendre les décisions qui s'imposent afin de consacrer à Chomo, sur le lieu où il a vécu, le musée qu'il mérite.

Laurent Danchin

Commissaires de l'exposition :
Laurent Danchin, Critique d'Art et Écrivain

Martine Lusardy, Directrice de la Halle Saint Pierre






Marie MOREL
"Les trois personnes de l'espace"

Marie Morel est un des plus grands peintres vivants. J'ai beaucoup appris d'elle. J'ai travaillé avec elle sur un grand tableau de six mètres qui fut intitulé « Louise Michel ». Matisse se posait la question : Comment faire pour qu'il n'y ait pas un déséquilibre entre les points faibles de la toile et les points forts, entre des régions puissantes et des fonds vides, entre ce qui s'élève et ce qui s'efface, soudain rejeté dans l'ombre de ce qui s'élève ? Pour que quelque chose surgisse avec densité, ne faut-il pas que quelque chose, à côté, nécessairement s'affaiblisse ? La réponse de Marie Morel est la saturation de tous les points sur la surface dans une marqueterie de scènes intenses. La scène sexuelle représentée en 6.20 est aussi puissamment peinte et aussi bouleversante que celle située en 27.8. Or ni l'une ni l'autre ne sont connaissables panoramiquement. Mais Marie Morel a poussé le problème que se posait Matisse plus loin encore : elle a ajouté au problème du déséquilibre des points faibles et des points forts sur la surface de la peinture le problème du déséquilibre des trois points de vue dans l'espace que la vision de la peinture requiert. Freud disait : il y a deux positions, fort et da. Ailleurs ou là. Absent ou présent. Mort ou vivant. L'art es tout entier dans ce jeu terrible qui joue entre le perdu et l'apparaissant. Mais Humboldt disait : il y a trois positions dans l'espace : hier, da, dort. Ici, là, loin. De ces trois positions dans l'espace dérivent les trois personnes dans la langue : je, tu, il. Par exemple en peinture Je, c'est le nez sur la toile lorsqu'on peint. Tu, le visage ou le buste à mi distance quand on regarde. Il, le corps inconnu qui pousse la porte et aperçoit de très loin la toile.

J'évoque le mouvement incessant du peintre dans l'atelier cherchant l'impossible encablure, l'introuvable vol d'oiseau, l'inexistante « bonne distance » vis-à-vis du chevalet qui supporte la peinture.

Marie Morel associe les trois personnes aux trois positions.

De tout près c'est je, c'est hier, c'est ici. C'est pour ainsi dire le monde interne. C'est le labyrinthe où la mosaïque incruste ses scènes et inscrit se noms. C'est le livre ; Ici, on peut lire les phrases écrites. Ici, on peut entrer à l'intérieur du cadre de chaque saynète.

A mi distance c'est tu, c'est da, c'est là, en face. C'est l'ensemble des couleurs, l'équilibre des formes. C'est le tout se donnant d'assez près pour saisir l'ensemble et percevoir la nature de son contenu (mais plus assez près pour subir l'ascendant de chaque scène sexuelle, plus assez près pour pouvoir lire les mots qui entourent les figures qu'immobilise le désir au sein de chaque petit encadrement de branches mortes).

De loin, c'est il, c'est dort, c'est là-bas, surgissant dans le loin, à partir du loin. Ce sont les grands monochromes abstraits que j'admire tant, c'est la futaie, architecture où l'image se cache, prédateur à l'aguet, autre inconnaissable sur le point de bondir.

Voilà la triple avancée qui me subjugue à chaque fois dans les peintures de Marie Morel.

J'appelle « peintures de Marie Morel » tous les grands formats dès l'instant où ils sont exposés dans l'espace qui est nécessaire aux trois visions. (...)

Pascal QUIGNARD, 2009
Extrait du texte, livre–catalogue Marie Morel

http://www.mariemorel.net


Fête nationale de Nouvelle-Zélande
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Nouvelle-Zélande

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Trunk Show Jenny Packham
Location:
Metal Flaque
9, rue de l'Echelle
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 40 15 60 84
Fax : +33 (0)1 40 15 60 84
Internet Site : www.metalflaque.fr
Description:
>> Inscriptions

13:00  
14:00 [14:00] Exposition de Julien Pelloux "MÖMOKUNOAI"
Location:
La Générale en Manufacture
6, Grande Rue
92310 Sèvres
M° Pont de Sèvres
France
Mail : info@la-g.org
Internet Site : www.la-g.org
Description:
Du 4 au 14 février 2010
> Vernissage le 6 février 2010 à 14H
> Finissage le 14 février 2010 à 14H


[14:00-18:00] Exposition de RONG HU "BABY"
Location:
Centre culturel Ti Art
41, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 11 16
Mail : contact@ecoletiart.com
Internet Site : www.ecoletiart.com
Description:
du 6 au 20 Février 2010
du lundi au vendredi de 11h à 19h, samedi de 14h à 17h
VERNISSAGE Samedi 6 Février 2010 de 14h à 18h



[15:00-20:00] Exposition d'Arthur Aillaud
Location:
Galerie Vieille du Temple
Marie-Hélène de La Forest Divonne
23, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galerievieilledutemple.com
Internet Site : www.galerievieilledutemple.com
Description:
du 6 février au 3 avril

[15:00-18:00] Exposition de Youval Micenmacher "JAMAIS VU"
Location:
Galerie du Lucernaire
53, rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris
M° Notre-Dame des Champs, Vavin
France
Phone : +33 (0)1 42 22 26 50
Mail : lucernaire.assist@wanadoo.fr
Internet Site : www.lucernaire.fr
Description:
Du 1er au 22 février 2010
Vernissage le samedi 6 février de 15h à 18h

Photographies de Youval Micenmacher

« Une trentaine d'années a frapper sur des instruments « rudimentaires » pour qu'il en sorte quelques chose, nom de … !

Quelques années a photographier le monde qui m'entoure, avec un téléphone équipe d'un appareil photo. Voyez-vous un lien entre les deux ? »

www.youvalmicenmacher.com



[16:00] Exposition "Libelle"
Location:
Galerie de Multiples
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : galeriedemultiples@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
Du 6 février au 17 mars
Vernissage le samedi 6 février à partir de 16h

gdm... sur cour invite Alexandra Baudelot et Rosascape à présenter Libelle, une série d'éditions réalisées avec : Renaud Auguste-Dormeuil, Berger & Berger, Yona Friedman, Rodney Graham, Fabien Giraud & Raphaël Siboni et Tatiana Trouvé

[16:00-21:00] Exposition de Salvatore Puglia "Identifications"
Location:
SIT DOWN
4, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 08 07
Mobile : +33 (0)6 64 12 06 96
Fax : +33 (0)1 42 77 06 96
Mail : info@sitdown.fr
Internet Site : www.sitdown.fr
Description:
Les œuvres de Salvatore Puglia se déploient à partir du vaste domaine de la mémoire. Les photographies qu'il prend et les œuvres qu'il présente à partir d'images d'archives ayant servi à identifier des individus, ne ressemblent en rien aux photographies que l'on s'attendrait à trouver chez un photographe enregistrant le passé. Car son véritable sujet ce n'est pas le souvenir, mais la mémoire en tant que faculté et que mécanisme psychique nous permettant de nous orienter dans notre relation au présent.
Ses œuvres fouillent dans les marges de l'histoire, dans ces zones où précisément c'est l'oubli qui est au travail. Des traces apparemment anodines sont associées à d'autres éléments récents ou plus anciens encore, picturaux, textuels ou plastiques. Ainsi, au lieu de projeter en pleine lumière un aspect oublié du passé, il l'utilise pour le révéler en montrant métaphoriquement comment cette occultation a pu se produire.
À partir d'image provenant des archives de la police des mœurs du Gard, de Rome ou de Calabre, (*) Salvatore Puglia articule trois plans qui ne cessent de se croiser dans l'œuvre. L'image originelle peut être posée sur un fond ou recouverte par une coulée rouge tandis que des mots gravés attirent notre attention sur ce qu'aucune image ne peut dire et qui pourrait être le récit de la vie de la personne représentée.
En mettant en scène dans chacune de ses œuvres ces niveaux d'identification différents, Salvatore Puglia nous plonge au cœur d'un des mystère de notre psychisme, celui qui nous permet d'identifier une personne lors même que nous pouvons finalement ignorer tout d'elle. Il y a dans ce double aspect de la mémoire une violence à laquelle nous ne pensons guère et que ces images nous font vivre « en direct » faisant passer l'identification du jeu formel de la reconnaissance au jeu profond de l'appréhension de ce qui nous relie à l'autre.

Jean Louis Poitevin

(*) La série d'images provenant du Gard est basée sur des carnets d'anthropométrie.
La série d'images provenant de de Rome, années 60 est issue d'archives de la Police des moeurs (La Buoncostume / wallflowers)
La série d'images provenant de Calabre est due à un photographe de village des années 30, Saverio Marra. (Time-drip Suite).
Les autres photographies "ethnologiques" ont été prises dans les colonies italiennes des années 30. (L'Illustrazione Italiana.)


[16:00-19:00] Finissage de Vincent Corpet "Work in progress"
Location:
Galerie Municipale Julio Gonzalez
21, avenue Paul Doumer
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 46 15 09 75
Fax : +33 (0)1 46 15 09 72
Mail : galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr
Internet Site : www.arcueil.fr/rubrique.php3?id_rubrique=46
Description:
Du 6 novembre au 19 décembre 2009 et du 6 janvier au 6 février 2010
Vernissage vendredi 6 novembre à 18h30
Rencontre et dialogue avec l'artiste samedi 21 novembre de 16h à 19h
Finissage samedi 6 février de 16h à 19h

"Réinterprétation corpetienne autour des oeuvres de Pat Andréa, François Arnal, Herman Braun-Vega, Gabriela Morawetz, Pancho Quilici, Antonio Segui, Vladimir Velickovic, Jan Voss... et des oeuvres des enfants arcueillais."
Vincent Corpet travaille actuellement sur la destructuration des oeuvres des grands maîtres de la peinture. Dans la continuité de cette démarche, il a sollicité des artistes référents sur Arcueil pour nous livrer un regard analogique sur leurs oeuvres.
L'exposition "Work in Progress..." se déroule en deux temps. L'une des toiles de chaque artiste est répliquée en noir et blanc par Vincent Corpet avant d'être "détournée" ensuite par l'artiste. Une touche de pinceau personnelle qui donne à voir le processus pictural de Vincent Corpet : analogies peintes, inspirations détournées, "faux-semblables"...
Work in Progress..., c'est aussi un vaste projet pédagogique. Lors du "finissage", les analogies des œuvres des artistes arcueillais ainsi que certaines œuvres des enfants des écoles d'Arcueil réinterprétées par Vincent Corpet seront exposées dans la galerie. Un documentaire retracera l'évènement dans toute sa totalité. Pendant l'exposition, la galerie municipale Julio Gonzalez se transformera en atelier. Vincent Corpet viendra peindre dans la galerie, face au public, deux fois par semaine.




[17:00] ALESSANDRO TOTA & MANUELE FIOR
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
À L'OCCASION DE LA PARUTION DE
TERRE D'ACCUEIL
AUX ÉDITIONS SARBACANE
ET DE
CINQ MILLE KILOMÈTRES PAR SECONDE
AUX ÉDITIONS ATRABILE

VINO ROSSO & BIANCO

Terre d'accueil

Yéti, être candide, s'ennuie dans son paradis et part tenter sa chance
à la grande ville, Paris. Il y fait la connaissance de Caterina, Volker et Alessandro, immigrés eux aussi. Physiquement très « différent » et parlant une langue incompréhensible, il rencontre d'énormes difficultés pour s'intégrer dans la société et le monde du travail. Caterina est la seule à le comprendre, il en tombe immédiatement amoureux...
Ce livre commence comme un conte de fées, un récit fantastique insolite, puis bascule vers une fable politique décapante sur la condition extrême des étrangers.

Cinq mille kilomètres par seconde

L'histoire d'amour entre Piero et Lucia, que l'on retrouve à différents moments de leur vie dans Cinq mille kilomètres par seconde, se présente comme étant le portrait d'une certaine génération, celle qui, instable et sans repère, se trouve aujourd'hui dans la trentaine. Séduite par des milliers de modèles de vie possibles, elle ne sait en trouver un qui lui convienne. En le cherchant, elle s'aventure dans le monde, emprunte de nouveaux chemins, et s'égare. L'amour, idéalisé par l'éloignement, trompé par l'illusion de moyens de communication de plus en plus rapides, se transforme, s'épuise, et révèle alors la cruauté de son visage. Sous des auspices intimistes, Cinq mille kilomètres par seconde est un ouvrage ambitieux qui nous promène dans le monde et dans le temps. Cette fresque introspective est illuminée par les aquarelles à couper le souffle d'un Manuele Fior qui atteint ici une maturité graphique impressionnante.


[17:00] Exposition de MONIQUE PAVLIN et GÉRARD REDOULÈS
Location:
Espace Culturel Mompezat
Société des Poètes Français
16, rue Monsieur le Prince
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 46 99 82
Fax : +33 (0)1 40 46 99 11
Mail : stepoetesfrancais@orange.fr
Internet Site : espace.spf.over-blog.com
Description:
du 6 au 20 février 2010

MONIQUE PAVLIN, peintre
GÉRARD REDOULÈS, peintre

[17:30-21:00] Exposition de Didier Delamonica
Location:
Artclub
172, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 47 03 42 20
Mail : contact@artclub.fr
Internet Site : www.artclub.fr
Description:
du 6 au 27 février





[18:00-20:00] EXPO-VENTE AFRICA UNITED PAR MIND SPIRIT
Location:
June Shop
13, Villa Saint-Michel
75018 Paris
M° Guy Môquet, La Fourche
France
Mobile : +33 (0)6 61 10 78 21
Mail : contact@juneshop.net
Internet Site : www.myspace.com/juneshop
Description:
EXPO-VENTE AFRICA UNITED PAR MIND SPIRIT

Union, Solidarité, Partage, tels sont les mots d'ordre de AFRICA UNITED, une gamme de street wear colorée made in La Goutte d'Or, pour les hommes, les femmes, les enfants.

Venez décrouvrir cette ligne de T-shirts, Sweat-shirts, débardeurs, bustiers, à tout petits prix -de 10€ à 30€- .

Et parce qu'AFRICA UNITED ce n'est pas que des mots, MIND SPIRIT reversera une partie de bénéfices des ventes de la semaine à l'aide à Haïti via la Fondation de France, alors alliez l'utile et l'agréable!!!

RDV samedi 06 février de 18h00 à 20h00 pour un vernissage saveurTieboudiene:-)))

[18:00-23:00] Expo / Vente / Apero De Saint-Valentin
Location:
Carpe Diem Café
21, rue des Halles
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 02 01
Mail : contact@carpediemcafe.fr
Internet Site : www.carpediemcafe.fr
Description:

[18:00] Exposition d'Haby Bonomo
Location:
Espace Saint-Jean
26, Place Saint-Jean
77000 Melun
M° RER D Melun
France
Phone : +33 (0)1 64 52 10 95
Fax : +33 (0)1 64 09 11 46
Mail : espacesaintjean@ville-melun.fr
Internet Site : www.ville-melun.fr
Description:
Peintures

Du samedi 6 février au dimanche 28 mars 2010
Vernissage le samedi 6 février à 18 heures

“Né un soir de printemps de 1942, au bord du Rio de la Plata, sous l'énorme ciel de Buenos Aires. Deux vies parallèles : D'une part, les études d'architecture avec la jeunesse dorée de Buenos Aires, surinformée, les yeux posés sur les grandes capitales européennes, de l'autre, la nuit, la vie d'artiste, dans une ville bouillonnante de créateurs, de vrais poètes, de délires et de frustrations. Mon travail actuel en cours, toujours dans la continuité de mes voyages est axé sur deux thèmes :
« l'eau dans tous ses états », qui met en valeur l'eau comme grand enjeu des années à venir, La « dévotion », un travail sur le syncrétisme religieux, comme créateur des mythes, rites, et légendes, particulièrement en Amérique du sud, dans des régions justement très convoitées pour leurs réserves d'eau”.
L'exposition d'Haby Bonomo, largement centrée, comme on a pu le lire, sur une thématique fortement “aqueuse” s'inscrit comme en prélude aux expositions de printemps, “l'Eau de là”, dédiées à ce thème, à partir du 27 mars.

Site : http://www.habybonomo.com

[18:00-21:00] Exposition de mary lum "edge effects"
Location:
Galerie Susan Nielsen
14, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 07
Mail : info@susannielsen.fr
Internet Site : www.susannielsen.fr
Description:
6 février - 3 avril 2010
vernissage samedi 6 février 18h-21h

L'interdisciplinarité qui caractérise l'oeuvre de Mary Lum regroupe peinture, collage, photographie, dessin mural, installation. Pour Edge Effects, sa première exposition personnelle à Paris, l'artiste présente de nouvelles séries de photos et collages, de grand panneaux ainsi que des dessins et peintures murales, qui prolongent ses recherches incessantes au cœur de la ville.

L'oeuvre de Mary Lum distille la perception de l'espace urbain dans l'étendue fragmentée de ses multiples facettes. Dans ses collages, les lignes découpées propulsent le spectateur dans une course de montagnes russes à travers des boucles et des espaces, des angles et des rebords, et produit un véritable vertige urbain. Juxtaposé à ses photographies, l'assemblage reflète l'expérience fragmentaire du spectateur errant à travers la ville : un flux de conscience architecturale ponctué par des instantanés d'objets capturés par la mémoire visuelle.

Mary Lum créée des espaces architecturaux à partir de bandes finement découpées de vieux comics et de fragments photographiques avec lesquelles elle marque un espace provisoire. Les bandes transposées à une échelle inhabituelle s'emparent d'angles ou de recoins des lieux d'exposition dans lequel elles créent un espace équivoque et trouble. Utilisant un matériau instinctivement reconnaissable mais extrêmement fragmenté, elle créée une sensation de déjà-vu, ou la réminiscence de quelque chose qui pourtant nous échappe.

Mary Lum souligne la périphérie, soit la partie de l'image la moins remarquée, et la transforme en signifiant. Ainsi, il n'est plus question d'images ni de bâtiments; ce sont plutôt les espaces entre eux, l'immatériel, et les zones frontalières, qui encerclent la perception du spectateur.


[18:00-21:00] Inauguration de la Galerie Franck Picon / expo de Josef Marek
Location:
Galerie Frank Picon
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 85 75 96
Fax : +33 (0)1 42 85 74 52
Mail : kimweb@free.fr
Internet Site : www.galeriefrankpicon.fr
Description:
Inauguration de la Galerie Franck Picon avec l'artiste Tchèque glass-designer, Josef Marek.

Pour l'ouverture et l'inauguration de sa première galerie sur Paris, le 6 février 2010, Franck Picon nous invite à y découvrir une nouvelle substance et matière quasi méconnue de l'art contemporain, le Verre.

Parce qu'il estime que le verre, matériau de la transparence et de l'opacité, d'ombre et de lumière, n'est pas assez mis en valeur sur le devant de la scène artistique contemporaine, Franck Picon nous invite avec élégance à découvrir un choix d'artistes ( venus pour la plupart de l'Est ) et d'œuvres hors du commun dans une programmation étonnante.

Premier artiste à se dévoiler en toute transparence est le Tchèque Josef Marek.

Josef Marek nous confie « j'utilise le verre pour laver mon regard. En créant un espace en quatre dimensions il me permet d'être sincère, en toute transparence ».

[18:30] Exposition de DAN FLAVIN & SCOTT LYALL
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
Exposition du jeudi 11 au samedi 26 février 2010, du mercredi au samedi de 15h00 à 20h00 et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 6 février 2010 à 18h30

Comme au jour du repos…
Comme au jour du repos un paysan s'en va
Voir ses champs au matin, quand de la haute nuit brûlante
Sans relâche ont jailli les éclairs glacés, et sourdement
L'orage à l'horizon s'apaise et gronde encore,
Le fleuve redescend à ses rives, une fraîcheur
D'herbe verdit au sol, et la pluie du ciel, porteuse
De joie, goutte à chaque cep, et les arbres du bosquet luisent
Debout dans la paix du soleil :
Tels vous voici, debout sous les cieux favorables,
Vous non formés par un seul maître, ô vous qu'élève
Aux lacs légers de sa magique omniprésence,
Belle divinement, puissante, la Nature !
(…)

Comme au jour du repos…, Friedrich Hölderlin, 1799-1800, extrait traduit par Gustave Roud.

avec le soutien de la DRAC Ile-de-France et de la Ville de Paris


[18:30] réception à l'occasion du nouvel an vietnamien
Location:
Maison de l'Unesco
125, avenue de Suffren
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
M° Ségur
France
Phone : +33 (0)1 45 68 05 16
Internet Site : www.unesco.org/fr
Description:
en présence d'Anne Hidalgo, première adjointe






[19:00] Exposition de Gregory TRAN "Live Photography"
Location:
Kata Bar
37, rue Fontaine
75009 Paris
M° Blanche
France
Phone : +33 (0)1 40 16 12 13
Internet Site : www.myspace.com/katabarofficial
Description:
Vernissage le samedi 06 février 2010 à 19h
du 01 février 2010 au 28 février 2010


[19:00] Exposition de KLR "Michael Jackson"
Location:
Léopard Café
149, boulevard Voltaire
75011 Paris
M° Charonne
France
Phone : +33 (0)1 40 09 95 99
Mail : tan@leopardcafe.com
Internet Site : www.myspace.com/cafeleopard
Description:
Exposition de KLR "Michael Jackson"







[20:00] finissage de l'exposition de Patrick Bernatchez: "Chrysalides"
Location:
galerie e.space generic
15, rue Victor Drouet
77410 Claye-Souilly
M° RER B Mitry - Claye
France
Mobile : +33 (0)6 35 42 49 99
Mail : e.spacegeneric@gmail.com
Internet Site : espacegeneric.blogspot.com
Description:
finissage de l'exposition de Patrick Bernatchez: "Chrysalides"

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés