Friday, April 2, 2010
Public Access


Category:
Category: All

02
April 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

Expositions de Sophie Chivet / Agence VU' et Philippe Andrieu
Location:
Hôtel Durey de Sauroy
Espace photographique de Sauroy
58, rue Charlot
dans la cour, à gauche
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 72 16 76
Mail : espacesauroy@orange.fr
Description:
Espace photographique de l'Hôtel de Sauroy

du 26 mars au 17 avril 2010
de 14h30 à 19h du mardi au dimanche, nocturne le jeudi jusqu'à 21h

Expositions de photographies :
Philippe Andrieu "Au jardin de son rêve"
Sophie Chivet / Agence VU' "La lumière des Jours"

Par leurs photographies, Sophie Chivet (Agence VU') et Philippe Andrieu restituent la beauté des jardins et la lumière de Touraine, invitant ainsi à la promenade sur «la route des écrivains » inspirés en leur temps par cette même douceur.

Philippe Andrieu - Au jardin de son rêve
En passant par les jardins modestes ou poétiques de particuliers, en Loir-et-Cher ou ceux plus renommés de demeures aristocratiques, en Indre-et-Loire, Philippe Andrieu nous guide sur la Route des Ecrivains, à la rencontre des Jardiniers qui les ont façonnés...

Sophie Chivet / Agence VU' - La lumière des jours
Au fil des saisons Sophie Chivet a saisi les formes, la lumière, le vent qui fait doucement bouger les herbes. Elle s'est laissée porter par la douceur tourangelle.
En partage avec les poèmes puissants et délicats de Anna de Noailles, elle a cherché l'éblouissement, la fragilité, l'irrémédiable.
Chargées de nuances colorées, de nostalgie et de sensualité, ses photographies mènent à s'interroger sur notre rapport au temps et à la terre.

L'exposition est une production de l'association Promenades Photographiques.
La Mairie du 3e arrondissement de Paris est partenaire de l'Exposition.

A l'occasion de l'exposition, les Editions de Sauroy ont édité deux livrets tirés chacun à 650 exemplaires dont 200 avec tirage original.

Contacts :
Sophie Chivet
sophie.chivet@free.fr

Philippe Andrieu
andrieuphoto@yahoo.fr


© Sophie Chivet, La lumière des jours, 2008


© Philippe Andrieu, Au jardin de son rêve, 2008

Exposition "Robert Doisneau - Palm Springs 1960"
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
1er avril - 1er juin 2010
Vernissage le 1er avril de 18h à 21h

À l'occasion de la parution du livre "Palm Springs 1960" aux Editions Flammarion, la Galerie Claude Bernard présentera du 1er avril au 1er juin 2010 un ensemble de tirages en couleur de Robert Doisneau choisis parmi les photographies reproduites dans le livre.

Depuis l'après guerre Robert Doisneau travaille régulièrement avec la presse américaine. C'est pour une commande de Life, en 1950, qu'il a réalisé celle qui deviendra sa photo la plus célèbre: « le baiser de l'hôtel de ville ». Rapho lui passe souvent des commandes pour le New York Times, Life ou Fortune.

Là bas, ses images sont également entrées au Musée.

En 1948 il a participé à une exposition sur la photographie française à New York avec Edouard Boubat, André Papillon, Willy Ronis.

En 1951 c'est au MoMA de New York qu'il est exposé en compagnie de Brassaï, Willy Ronis, Henri Cartier-Bresson et Izis.

Pourtant en 1960, il n'a jamais traversé l'Atlantique. Faute de moyens, il a laissé les photographies voyager à sa place.

C'est pour réaliser un reportage pour le magazine Fortune que Robert Doisneau prendra pour la première fois l'avion pour les Etats Unis le 19 novembre 1960. Thème du reportage : la construction de golfs à Palm Springs, refuge des riches retraités américains dans le désert du Colorado.

Après une journée passée à New York, il arrive à Palm Springs le 21 novembre.

Il y restera jusqu'au 1er décembre. Ce qu'il découvre là bas l'incite à dépasser largement le thème du reportage. Au delà de l'empiètement des greens sur un territoire aride, il dresse un portrait amusé d'une planète artificielle repeinte aux couleurs les plus suaves. Il utilise tout à tour un Rolleiflex, un Leica et un Hasselblad et, pour la première fois se sert de la pellicule couleurs à des fins résolument esthétiques.

Le 2 décembre il est à Hollywood dans les studios de la Paramount où Jerry Lewis tourne « le tombeur de ces dames ». Une semaine de prises de vues compliquées par les Syndicats américains qui délèguent à tout photographe étranger invité, un confrère américain qui le suit comme une ombre.

Robert Doisneau quitte Los Angeles le 9 décembre pour rejoindre Maurice Baquet à New York où ils réaliseront une série de prises de vues jusqu'au 17 décembre, date du retour vers Paris.

Le reportage réalisé à Palm Springs sera publié dans ne numéro de Février 1961 de Fortune sous le titre « Palm Springs : green and playful grows the desert ».

Les originaux ayant servi à la publication du reportage, oubliés dans les archives du journal, seront retrouvés en 2007 par Scott Thode alors Directeur de la photographie du journal, et rendus à l'Atelier Robert Doisneau.

C'est sa vigilance et sa courtoisie qui ont donc rendu possibles le montage du livre et la réalisation de cette exposition.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:30] Exposition du 60ème anniversaire du SNSP
Location:
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Richard Lenoir, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 99
Mobile : +33 (0)6 09 66 33 87
Fax : +33 (0)1 48 06 58 16
Mail : info@bastille-design-center.com
Internet Site : www.bastille-design-center.com
Description:
2 et 3 avril 2010

http://www.sculpteurs-plasticiens.org

15:00  
16:00  
17:00 [17:00-20:00] Avant-première du film "Solutions locales pour un désordre global"
Location:
Sciences Po
27, rue Saint-Guillaume
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 49 50 50
Fax : +33 (0)1 42 22 31 26
Internet Site : www.sciences-po.fr
Description:
de Coline Serreau, amphi Emile Boutmy


[18:00-21:00] Exposition "Le Stade des Sirènes"
Location:
Kadist Art Foundation
19 bis, rue des Trois Frères
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Phone : +33 (0)1 42 51 83 49
Fax : +33 (0)1 42 51 83 49
Mail : contact@kadist.org
Internet Site : www.kadist.org
Description:
Le Stade des sirenes
une exposition d'Etienne Chambaud en collaboration avec Vincent Normand

Exposition du 3 avril au 2 mai 2010

La Fondation Kadist a le plaisir de présenter "Le Stade des Sirènes", une exposition d'Etienne Chambaud dans le cadre du projet Exposition Permanente, Collections Temporaires de Vincent Normand. L'exposition est co-produite par la Fondation Kadist, David Roberts Art Foundation à Londres, et Nomas Foundation à Rome. Interprétée dans une langue différente quasi-simultanément dans chaque fondation, elle est basée sur un mécanisme d'écriture et de retranscription, faisant de la traduction à la fois le médium et la langue commune de l'ensemble du projet. Le titre du projet fait référence au mythe du chant des sirènes qui s'invente de manière subjective dans l'oreille de celui à qui il est destiné. Ici, "Le Stade des Sirènes" est pensé comme un ensemble d' « objets écrits » : absents mais décrits, immobiles mais interprétés, uniques mais répétés, silencieux
mais retranscrits.

"Le Stade des Sirènes" s'articule autour d'une installation, Le Récif. Composé de socles vides et nommés, (Les Figures), il est le lieu depuis lequel s'émettent et s'accumulent des strates de discours écrits et parlés. Des acteurs viennent, ponctuellement et sans programme établi, y lire, mémoriser et répéter des fragments de textes et de dialogues. Parfois, Le Récif reste silencieux. Au mur, les Instructions Pieces, une série d'annonces de gestes et d'actions, sont accrochées et décrochées au cours de l'exposition. Un écrivain (Le Copiste), présent en permanence dans l'exposition, est chargé de retranscrire son évolution au jour le jour.
Dans une série de photographie du lieu de stockage de la collection de la Fondation Kadist (Les Figures de réserve), les caisses ont été renommées.
Un contrat rédigé par l'avocat Daniel McClean stipule les conditions d'exposition et de conservation de copies de sculptures échangées entre les trois fondations, The Exchange (The Horse, the Cobblestone, Above the Weather).

L'exposition est une collection de récits fragmentaires, jouant d'accumulations et de disparitions, de survivances et de hantise. Entre transcription et tradition orale, polyphonie et cacophonie, "Le Stade des Sirènes" explore ses propres restes et se construit sur ses propres échos, malentendus, interprétations partielles et souvenirs lacunaires. L'exposition est pensée comme une série de fossiles organisant leur propre archéologie.

[18:00] Exposition de Gladys Tardi
Location:
FGO-Barbara
Centre musical Fleury Goutte d'Or - Barbara
1, rue Fleury
75018 Paris
M° Barbès - Rochechouart, La Chapelle
France
Phone : +33 (0)1 53 09 30 70
Mail : contact@fgo-barbara.fr
Internet Site : www.fgo-barbara.fr
Description:
du 30 mars au 25 avril

[18:00-21:00] Randy dims expose avec ses bulles
Location:
Maison des Initiatives Etudiantes
50, rue des Tournelles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 49 96 65 30
Mail : mie@paris.fr
Internet Site : www.mie.paris.fr
Description:
http://randydims.free.fr

[18:00-23:30] Soirée d'inauguration de la Foire du Trône 2010
Location:
Pelouse de Reuilly
Pelouse de Reuilly
75012 Paris
M° Porte de Charenton, Porte Dorée, T3a
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Description:
Soirée d'ouverture de la Foire du Trône aura lieu au profit de l'Association Petits Princes

Les stars vont vous faire tourner la tête à la foire du trône vendredi 2 Avril 2010 de 18h à 23h30. La soirée d'ouverture de la Foire du Trône rassemblera de nombreuses personnalités du monde du spectacle comme Cauet, Chantal Lauby, Jérôme Commandeur, François Berléand très proche de l'association.

Cet événement médiatique se déroulera sur la Pelouse de Reuilly (Paris 12ème) et rassemblera de nombreuses personnalités du monde du spectacle. L'intégralité des entrées sera reversée à l'Association Petits Princes.

Les stars seront aux commandes des manèges à la Foire du Trône pour une soirée exceptionnelle au profit de l'Association Petits Princes.

Pour seulement 15€ par adulte et 10€ par enfant, accès illimité aux 300 attractions. Frissons, sensations, émotions, et rires vous attendent !

Billets en vente sur PriceMinister.com, dans les FNAC et points de vente habituels.

Depuis 1987, l'Association Petits Princes réalise les rêves des enfants gravement malades atteints de cancers, leucémies et maladies génétiques. En vivant sa passion et en réalisant ses rêves, l'enfant trouve une énergie supplémentaire pour se battre contre la maladie.

Les bénévoles de l'Association Petits Princes organisent plusieurs rêves pour un même enfant autour de ses passions, au rythme de ses traitements et hospitalisations.

Parce que la maladie bouleverse tout l'univers familial, les parents et les proches participent également à la réalisation des rêves.
L'Association a réalisé plus de 3500 rêves depuis 1987. Tous les 2 jours, un rêve se réalise...

http://www.petitsprinces.com


[18:00-21:00] Vernissage d'Olivier Passieux "Héliotropisme"
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
du 2 avril au 8 mai 2010
vernissage le vendredi 2 avril de 18h à 21h

Vernissage d'Olivier Passieux "Héliotropisme"

[18:00-20:00] Vernissage de Jason Dodge
Location:
Galerie Yvon Lambert
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 09 33
Fax : +33 (0)1 42 71 87 47
Mail : paris@yvon-lambert.com
Internet Site : www.yvon-lambert.com
Description:
April 2 - May 12, 2010
Opening Friday, April 2 from 6-8 pm

Yvon Lambert Paris is pleased to announce its second exhibition of the American artist Jason Dodge. This show will run concurrently with an exhibition by Shinique Smith. Both exhibitions open with a reception for the artists on Friday, April 2, 2010 from 6-9pm and will be on view until May 12, 2010.

« There is a special kind of quiet between the presence of using something, and the same things left. What is the beginning of the history of a thing, in its raw material, or in its use ».

While Jason Dodge's work is minimal, it speaks to the larger spectrum of what is always around, what exists anyway, but infuses this "ordinary" with the desire to be connected to people and places and materials that make up what is around us all the time. The artist is not interested in changing things, but re-orienting them in attempt to reveal a force that lies in the unseen history things have.

New works in the exhibition include :

The doctors are sleeping
Dr. med. Jürgen W. Bauer
Dr. med. Axel Jung and Dr. med. Annette Jung are sleeping
Dr. med. Friederich Schmidt-Bleek is sleeping
Pillows that have only been slept on by doctors
Pillows that have only been slept on by doctors lay in the position in which they were slept on. The pillows were made by a seamstress to know exactly the moment, feathers and fabric became pillows.

…the flutes are filled with poison…
The chamber in a flute where air passes through to make a sound is instead, filled with poison - if the flutes identity is the sound it can make when played, when air blown by a person passes through it, then the poison potentially reverses the scenario, removing breath, removing life.

Parts are movable Or un mov(ed)able
A heater and aquariums are things defined by water the aquarium water is evaporating, while the heater simply lays idle, having never been connected to water manes that run through the street, or to sub-stations that outlay the city distributing power. The heater has no knowledge of the reservoir and aquifers, filters and rainwater, lakes and rivers that flow inland from oceans or the politics that can power lights fro the energy produced by nuclear power plant in Russia, or waterfalls in Holland.

the light carrier
A light illuminates another light, simply by being close to it.

Be the moss-dim yellow light
if only by electric
The room is surrounded by electricity. Separate positive and negative cables have been attached to the wall of the gallery, encircling it, a continuous current, alternating, forward and back. At the end of the line is a note attached. "Be the moss-dim yellow light"

Ernst Hopf
Consists of two baskets made by Ernst Hopf. These mysterious objects sit mute connected by name to their maker, a blind man whose knowledge of them is only from touching them, and while we can see these containers, we are left to only imagine the man who made them whose name, like a point on a map, exists somewhere else, unseen.

Jason Dodge (b. 1969, Newtown, Pennsylvanie) currently lives and works in Berlin. His recent solo exhibitions include: Kunstverein Hannover, Germany, The David Roberts Foundation, London, Berlin, Orange County Museum of Art, Newport Beach and Villa Arson, Nice France.

Jason Dodge will have a solo exhibition at La Galerie, Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec from May 29 to July 24, 2010.

A new book designed by Jason Dodge has been published by Hatje Cantz : Jason Dodge - I Woke Up. There Was A Note In My Pocket Explaining What Had Happened. Eds. Friederike Schönhuth, Kunstverein Hannover and La Galerie, Centre d'art contemporain, Noisy-le-Sec. Preface by Marianne Lanavère and René Zechlin. Introduction by Friederike Schönhuth Texts by Peter Eleey and Catrin Lorch. Poems by Matthew and Michael Dickman and H. L. Hix

Jason Dodge and Yvon Lambert are currently preparing a book for the Collection of artist books edited by Yvon Lambert 'Une rêverie émanée de mes loisirs'.

Vernissage de Jason Dodge

[18:00-21:00] Vernissage de Mode 2 "In a Superlative Conspiracy"
Location:
L'Issue
[galerie, café, atelier, studio]
38, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 77 12 46
Mail : contact@lissue.com
Internet Site : www.lissue.com
Description:
Du 03 au 18 avril
Vernissage le 2 avril à 18h

L'artiste présentera : dessins originaux, photos, fringues réalisées pour Wesc, et en exclusivité pour la galerie Issue, 7 nouvelles sérigraphies.

Né à l'Île Maurice en 1967, Mode 2 a passé son enfance sous les tropiques, avant de déménager à Londres en 1976. Tandis que le punk était à ses débuts, le reggae et le dub formaient la bande sonore de son quartier du Sud-Est de Londres.

C'est là où il a passé ses années scolaires, dessinant déjà depuis le plus jeune âge, et s'immergeant dans les bandes dessinées, la science-fiction et l'héroïque-fantaisie, en plus des jeux de rôles comme Dungeons & Dragons. Toutes ces influences, ainsi que la télé, la rue et la musique qui venait de la radio, se reflétaient dans ce qu'il peignait; des figurines en plomb jusqu'aux rares tableaux à l'huile ou ses paysages.
À la fin de ses examens scolaires en été '84, il commença à traîner à Covent Garden, l'épicentre de la scène Hip Hop Londonienne. Son talent en dessin lui mènera à adopter le marqueur et la bombe de peinture, et il se fera rapidement un nom, au sein du crew The Chrome Angelz.

À partir de cet été-là, tout passait au second plan, par rapport au Hip Hop, et à cette course frénétique de vider le maximum de bombes possible de la manière la plus belle qu'il pouvait, tout en remplissant des "black-books" de lettrages et de personnages...

Séchant ainsi les cours pour faire des sauts à Paris, avec l'argent gagné sur ses premiers plans payés (Lenny Henry Show ou Swatch), il peigna avec le légendaire Bando, devenant par la suite partie de cette première génération de peintres de rue qui ont pose les fondements pour ceux qui allaient suivre. La couverture de "Spraycan Art", sorti chez Thames & Hudson à l'automne de '87, exportera son nom et ses personnages surtout jusqu'aux quatre coins de la planète.

Passionné de culture en général, il commença à prendre des photos en '85 déjà, saisissant la fraîcheur, la vibe et l'énergie de la scène qui évoluait autour de lui, pris par la singularité de ce phénomène s'appelant Hip Hop, où musique, art visuel, tradition orale, percussion à travers les platines, ou expression corporelle à travers la danse.

C'est pour cette dernière que nous le retrouvons chaque année à produire les affiches de Battle Of The Year, concours international de B-Boying incontournable, tout en faisant partie de cette organisation qui défend une évolution de ces formes de danse comme art à part entière, indépendamment des maisons de disques et des médias du divertissement.

Même si il n'est plus sur l'avant de la scène comme auparavant, ayant à gagner sa vie par différents moyens, il revient de temps en temps au premier plan avec une exposition en groupe ou en solo, ou sinon à faire des performances live sur les festivals.

Obsédé par les rondeurs, les courbes, les volumes et la texture du corps féminin, depuis toujours ou presque, il dessine premièrement d'après sa propre imagination, tout en faisant de temps en temps des séances en directe, comme avec son travail caché chez Coco de Mer à Londres, ou en partant de ses propres photos, voire, plus rare encore, d'un petit sample ici et là sur le net.

[18:00-20:00] Vernissage de Shinique Smith "No Words"
Location:
Galerie Yvon Lambert
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 09 33
Fax : +33 (0)1 42 71 87 47
Mail : paris@yvon-lambert.com
Internet Site : www.yvon-lambert.com
Description:
April 2 - May 12, 2010
Opening Friday, April 2 from 6-8 pm

Yvon Lambert is pleased to announce Shinique Smith's No Words, the artist's first solo exhibition in France. No Words will feature new works by the American artist including several paintings and a sculptural installation. The exhibition will run concurrently with a show by Jason Dodge at the gallery, and both exhibitions will be on view from April 2 until May 12, 2010.

Shinique Smith explores tacit concepts and memories that many of us ponder, from which the show's title No Words is drawn. The artist examines personal memories as well as collective ones, contemplating her own role within an increasingly multifarious society. Smith repeats bulbous, often spherical elements throughout her work, layering brushstrokes and collage elements with bold colors and fluid lines. Infusing an ardent style owing to Abstract Expressionism and Japanese Calligraphy, the continuity of Smith's paintings and sculptures combine a graceful spontaneity and an explosive, yet controlled, movement. In each medium the artist utilizes discarded objects, many of which alone lack significance, but collectively possess greater meaning. Integrating intense and vibrantly hued textiles that weave in and out of each work, Smith creates her own form of calligraphic gesture that transgresses the written language.

Mythology, lore, and spiritual imagery inspire the works of No Words. The artist reflects upon myriad physical, psychological, and transcendental theological states including: rapture, which is the mystical experience of transportation to a divine realm, as well as the mystery of consciousness. Smith uses abstraction, color, and material as vehicles to meditate on these ideas; for the artist, the making of these works was partly ritualistic. Her use of the mandala-a pattern ripe with organic, spiritual, and cosmic symbolism-is poignant given the artist's concerns. The juxtaposition of the natural, including feathers, stones and fresh flowers, with the manufactured, such as beer cans, bricks, and plastic toys, signifies the relationships not only between substances, but also between man and material.

Smith's work has been exhibited in solo and group exhibitions internationally at venues including The National Portrait Gallery, Washington, D.C.; The New Museum, New York; Deutsche Guggenheim, Berlin; PS 1 Contemporary Arts Center, New York; Denver Art Museum, Colorado; Contemporary Arts Center, New Orleans, Louisiana; Brooklyn Academy of Music, New York; and The Boulder Museum of Contemporary Art, Colorado. She is included in public collections such as The Denver Art Museum, Colorado; The Studio Museum, New York; The Margulies Collection, Miami; The Rubell Family Collection, Miami; and the Maryland Institute College of Art, Baltimore.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le droit du plus fort"
Location:
Les salaisons
25, avenue du Président Wilson
93230 Romainville
M° Mairie des Lilas
France
Mobile : +33 (0)6 65 06 88 87
Mail : laurentquenehen@yahoo.fr
Internet Site : www.salaisons.org
Description:
VERNISSAGE LE VENDREDI 2 AVRIL A PARTIR DE 18H00
CHANSON D'AMOUR PAR ALBERTO SORBELLI LE 24 AVRIL (6 & 9 € SUR RESERVATION)
OUVERTURE DES SALAISONS SAMEDI DE 16H00 A 19H00, DIMANCHE DE 15H00 A 19H00 & SUR RV
EXPOSITION DU 3 AU 25 AVRIL 2010

avec :
MAIKE FREESS, Y LIVER, RACHEL LABASTIE, ALBERTO SORBELLI

Le droit du plus fort est une exposition qui questionne les images et l'argent, les modèles et les icônes.
Le titre de l'exposition reprend le titre d'un film de Rainer Werner Fassbinder dans lequel le réalisateur joue le personnage principal, celui d'un jeune homosexuel prolétaire qui gagne au loto et se fait manipuler par des bourgeois en faillite. Rainer Werner Fassbinder évoque l'exploitation par la classe dominante où aucun mélange n'est possible.
De l'Allemagne des années 70 à la France de 2010, peu de choses ont évolué, si ce n'est les apparences.
Là où l'opposition se faisait frontalement, elle est maintenant digérée, assimilée. La déviance est absorbée par la culture, utilisée comme un produit de luxe.
La bourgeoisie des années 70 se parfumait au patchouli, les bobos d'aujourd'hui se parfument en banlieue.
Les journaux télévisés imaginent des caricatures et créent la violence ou l'inculture pour occuper l'opinion et divertir dans les foyers.
La lutte des classes a disparu, mais les pauvres n'ont pas disparu, ils sont devenus l'exotisme des nantis.

Les quatre artistes qui participent à cette exposition ont en commun une rébellion face à la pensée collective, de celle qui rend pathologique tout ce qui ne lui est pas totalement soumis.
Ce sont des résistances intimes qui sont affirmées dans cette exposition. Une forme de dandysme où la provocation, la confrontation et l'ironie sont des appâts qui révèlent celui qui les regarde.

Maike Freess travaille différents médiums dans un système multiple. Ses dessins, ses sculptures, ses films sont toujours réversibles et démultipliés, ce sont des loups aux yeux d'anges. L'érotisme est violent et d'une grande douceur, les monstres sont des sages et les honnêtes gens des personnes peu fréquentables. Les pulsions de l'être humain, ses désirs les plus profonds, les plus inavouables sont là, avec tendresse. Elle trace l'impudeur de la conscience.

Y Liver provoque la confrontation avec le visiteur. La notion de judaïcité est parfois présente dans ce travail, mais elle pourrait tout à fait ne pas l'être. Le propos n'est pas là. Ce qui est argumenté, c'est le positionnement individuel à contre-courant d'une pensée prête à l'emploi ; c'est une assertion critique contre la pensée facile, pré-pensée par la communauté. Y Liver offre en pâture une matière à provocation et révèle ceux qui sont provoqués.
Y Liver travaille une ironie subtile, un leurre qui piège celui qu'elle choque.

Rachel Labastie passe également derrière les apparences et montre le décor fragile qui soutient les icônes spirituelles et formelles, les logos en tout genre. Ses œuvres ont une configuration magique, elles sont physiquement très présentes et presque en apesanteur.
C'est une douce violence, une adéquation qui révèle l'art et la manière de faire avaler les couleuvres à l'homme de la rue. Une forme de beauté monstrueuse où derrière l'aspect séducteur peut se cacher la domination la plus totale.

Alberto Sorbelli s'est fait connaître en se promenant en prostituée dans les vernissages et les musées et s'est fait agresser à Paris, New York, Venise. Il provoque des réactions de violence ou d'enthousiasme, défie l'ambiguïté derrière les politesses et pointe la faiblesse du goût. Alberto Sorbelli dérange car il est l'anti-thèse d'une culture au service du pouvoir toujours en quête de médiations et d'un consensus populaire. À l'instar d'Antonin Artaud qui s'était vu refuser l'entrée d'une soirée donnée en son honneur, il est référencé dans les ouvrages d'art contemporain, mais reste privé d'accès sur la scène artistique. Il demeure dans les pensées de ceux qui ont encore des traces d'idéaux.

[18:30-21:00] Exposition de Monique Vivian
Location:
Galerie Arteconte
15, rue de Savoie
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 46 34 84 65
Fax : +33 (0)1 46 34 84 66
Mail : info@arteconte.com
Internet Site : www.arteconte.com
Description:
2 > 9 avril




[19:00-23:55] Exposition "Littlemiss dans tous ses états"
Location:
La Maroquinerie
23, rue Boyer
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 35 05
Fax : +33 (0)1 40 33 35 06
Mail : infos@lamaroquinerie.fr
Internet Site : www.lamaroquinerie.fr
Description:
DU 2 AVRIL AU 30 AVRIL

http://leslittlemiss.blogspot.com


[19:00] Exposition "Une goutte de terre pour une goutte d'eau"
Location:
Goutte de Terre
4, rue Basfroi
75011 Paris
M° Voltaire, Charonne
France
Mobile : +33 (0)6 98 63 77 32
Mail : galeriegouttedeterre@gmail.com
Internet Site : www.gouttedeterre.blogspot.com
Description:
1er > 14 avril

[19:00] Homeless Bastards Exhibition
Location:
Born Bad
17, rue Keller
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 38 41 78
Internet Site : www.bornbad.fr
Description:
http://homelessbastards.blogspot.com

[19:00-23:00] Remise des Qwartz 2009, prix des musiques nouvelles, édition 6
Location:
Palais Brongniart
Palais de la Bourse des Valeurs de Paris
28, Place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 83 92 30 20
Fax : +33 (0)1 49 27 55 20
Mail : palais.brongniart@gl-events.com
Internet Site : www.palaisbrongniart.com
Description:
Pour sa sixième édition, Qwartz investit le Palais Brongniart, l'ancienne Bourse de Paris, et dévoile la composition du Jury et la Présidence d'Honneur.

La Présidence d'Honneur de cette sixième édition revient à Gudrun Gut. Les Jurys, composés de professionnels des musiques nouvelles et des arts néomédiatiques et de personnalités artistiques, sont présidés par Alejandro Jodorowsky.

Qwartz, programme dédié à la promotion et au soutien de la création musicale indépendante, annonce aujourd'hui la composition des jurys de la sixième édition. Trois jurys participent à la nomination des œuvres et des artistes : le jury professionnel, le jury officiel et le jury des arts néomédiatiques. Gudrun Gut sera quant à elle la Présidente d'Honneur. Tous présents à la Cérémonie de Remise de Prix le vendredi 2 avril 2010 au Palais Brongniart, l'ancienne Bourse de Paris.

Gudrun Gut : Présidence d'Honneur des Qwartz 6

Chaque année Qwartz confie sa présidence à un artiste contemporain musicien ou compositeur emblématique. Outre l'hommage qui lui est rendu, le Président ou la Présidente d'Honneur offre une légitimité artistique à l'événement et aux prix décernés. Il assume un rôle d'ambassadeur des Qwartz tout au long de l'édition. Scanner présidait la quatrième édition, Taylor Deupree les Qwartz 5. Le rôle est cette année confié à Gudrun Gut.
Gudrun Gut est une figure incontournable de la scène musicale berlinoise. Issue du mouvement punk, membre de la première formation des Einstürzende Neubauten, cofondatrice du groupe féminin Malaria!, elle se tourne peu à peu vers l'electronica et la musique électronique. Elle fonde alors l'Ocean Club, un projet de diffusion et programmation artistique, dont est issue l'émission culte et toujours en activité, qu'elle anime aux côtés de Thomas Feldmann : Ocean Club Radio. Outre sa carrière artistique, elle s'occupe du label monika enterprise qu'elle a fondé en 1997.
C'est la première fois que la Présidence des Qwartz est confiée à une femme.

Les jurys de la sixième édition

Pas moins de 1089 artistes participent aux Qwartz 6, dont les œuvres sont écoutées à l'aveugle par le jury professionnel et le jury officiel. Et ce sont plus d'une cinquantaine de professionnels qui ont offert leur expertise depuis les débuts des Qwartz, tous jurys confondus.


Le jury professionnel

Il est composé de 7 à 10 experts du secteur musical. Ils écoutent les 4 077 œuvres (441 supports physiques) participant aux Qwartz 6 durant deux mois. Le jury est, pour la première fois cette année, international.
Jocelyne Auzende - Commissaire pour In Famous (France)
Alain Brohard – Chargé de l'action culturelle et de l'accompagnement à la Cave aux Poètes (France)
Marek Choloniewski - Compositeur, Directeur du Festival Audio Art et du Studio de l'Académie de Musique de Cracovie (Pologne)
Jean-Marc Clogenson - Journaliste (Octopus) (France)
Hubert Michel - Compositeur, Animateur de l'émission Radio Phonogène (France)
Damien Moreno – Journaliste à Trax Magazine (France)
Kevin Ringeval – Directeur du Festival Patchwork et Conseiller artistique du Réseau Printemps (France)
Remco Schuurbiers – Codirecteur du Festival Club Transmediale, commissaire, photographe et vidéaste (Allemagne)

Le Jury Officiel

Il est composé de quatre personnalités artistiques qui écoutent les pré-nominations du jury professionnel, soit un dixième des œuvres.
Alejandro Jodorowsky, Président du Jury – Réalisateur - La Montagne Sacrée, El Topo -, Scénariste de bande-dessinée avec Moebius, Cofondateur du groupe de performance Panique
Christophe – Compositeur, Interprète
Bernard Parmegiani – Compositeur d'électroacoustique et membre du GRM [Groupe de Recherches Musicales]
Patrice Renson - Poly-instrumentiste, arrangeur et compositeur

Le Jury des Arts Néomédiatiques

Un jury est spécialement composé pour le Qwartz Arts Néomédiatiques, initié lors de la cinquième édition. La sélection se fait sur double nomination de chaque membre du jury.
Gilles Alvarez – Directeur du pôle Arts de l'Image de l'ARCADI [Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France]
Jean-Jacques Birgé – Compositeur, Designer Sonore, Réalisateur de films.
Anne Roquigny – Curatrice nouveaux médias et créatrice du projet Webjying
Alain Thibaut - Directeur et Fondateur du festival Elektra (Montréal)
Patrick Tréguer - Responsable de l'Espace Culture Multimédia / Lieu Multiple (Poitiers)


Les Qwartz 6 investissent le Palais Brongniart à Paris

Pour sa sixième édition, Qwartz change de lieu : après le Cirque d'Hiver Bouglione, l'événement se déroulera au Palais Brongniart, l'ancienne Bourse de Paris, un lieu prestigieux chargé d'histoire. L'édifice, immense, permet de centraliser tous les événements des Qwartz.
La Bourse, symbole du capitalisme et de la finance, accueillera en son sein le Marché International des Musiques Nouvelles, dédié aux labels indépendants du réseau Qwartz. Le Marché est l'occasion de rencontres professionnelles et d'ouverture au public, durant deux jours, les 2 et 3 avril 2010. La Cérémonie de Remise des Prix aura lieu le vendredi 2 avril 2010, au soir, dans le Grand Auditorium.


« En ouvrant le Palais Brongniart à la 6e cérémonie des Qwartz Prix Internationaux des Musiques Nouvelles, je souhaite contribuer à favoriser la créativité artistique et mettre à disposition d'un public large des oeuvres résolument novatrices et trop peu connues. Les œuvres musicales qui nous sont proposées émanent essentiellement de machines hautement sophistiquées pour nous livrer des sons subjuguants et enivrants. Au cœur de Paris, dans un lieu qui n'a pas toujours accueilli que des poètes, les Qwartz occupent donc une place paradoxale qui est la leur. Le travail des artistes s'y trouve placé dans une perspective nouvelle, bousculant les idées reçues. Leur créativité y devient subversive. N'est-ce pas là la fonction de l'art ? »
Jacques BOUTAULT, Maire du 2e arrondissement de Paris


Le visuel des Qwartz 6

L'affiche de la sixième édition des Qwartz est dessinée et offerte par Enki Bilal.
Elle sera publiée avec les nominations fin novembre.

[19:00-22:00] Soirée de lancement de "Malfoutu"
Description:


La "revue parisianocentrée" du Projet Apache !
http://www.projet-apache.com

[19:00-21:00] Vernissage de Raphaël Plaisance
Location:
Communauté de Communes du Pays de Limours
615, rue Fontaine de Ville
91640 Briis-sous-Forges
France
Phone : +33 (0)1 64 90 73 57
Mail : service.culturel@cc-paysdelimours.fr
Internet Site : www.cc-paysdelimours.fr
Description:
Le service culturel de la Communauté de Communes du Pays de Limours organise dans le cadre de sa saison culturelle, une exposition des peintures et sculptures de Raphaël Plaisance.

Vernissage musical le vendredi 2 avril à 19h en présence de l'artiste.

[19:30-21:30] Exposition photos "LADAKH" de VéronikB
Location:
Espace culturel de l'Acerma
Quai des Lunes
22, quai de la Loire
75019 Paris
M° Jaurès
France
Phone : +33 (0)1 48 24 98 16
Fax : +33 (0)1 48 24 98 16
Mail : acermalin@gmail.com
Internet Site : www.acerma.org
Description:
Du Vendredi 26 Mars au Mardi 6 Avril 2010
Vernissage le Vendredi 2 Avril 2010 de 19H30 à 21H30

Exposition photos "LADAKH" (Himalaya) de VéronikB

[19:30-23:30] Vernissage de l'exposition "Les Dessous de Plat de votre voisin"
Location:
Anis Gras
le lieu de l'autre
55, avenue Laplace
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 49 12 03 29
Mail : reservation@lelieudelautre.fr
Internet Site : www.lelieudelautre.fr
Description:
PLATE-FORME DOCUMENTAIRE vous invite au vernissage de l'exposition "Cabinet d'Esthétique Locale - Les Dessous de Plat de votre voisin"

du 2 au 24 avril
les jeudi, vendredi et samedi de 12h à 18h

Dans le cadre du
LABORATOIRE 01 : ARTISTES-COMMISSAIRES

exposition-relais "MEMORY"
De Mireille Blanc, Marine Wallon et Magali Marchand
Événement soirée : performance d'Adrian Schindler et Romain Trinquand « CORN-FLAKES CHAMAN »
L'exposition est ouverte jeudi 1er avril, vendredi 2 et samedi 3 avril de 12h à 18h30.




[20:00-22:00] Concert privé BB BRUNES
Location:
Le Studio SFR
9, rue Tronchet
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 43 12 75 00
Internet Site : www.lestudiosfr.fr
Description:
Concert privé BB BRUNES







[23:55] VickyVibes & Tom Flipo
Location:
Neo Club
23, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 42 25 57 14
Fax : +33 (0)1 42 25 57 14
Mail : kontakt@neoclub.com
Internet Site : www.neoclub.com
Description:
Friday April 2th @ Neo Club

VickyVibes & Tom Flipo

Present APRIL SHOTS !!

"Open Bar shots from 00hr- 2hr"

DJ's LES JUMEAUX

TOM FLIPO 0625802665
VICKYVIBES 0618976592

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés