Monday, April 5, 2010
Public Access


Category:
Category: All

05
April 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00  
18:00 [18:30-22:00] Vernissage de Laure-Esther Amanou "Rêverie ... à fleur de peau"
Location:
Galerie du Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 Paris
M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin
France
Phone : +33 (0)1 42 22 26 50
Mail : lucernaire.assist@wanadoo.fr
Internet Site : www.lucernaire.fr
Description:
Du lundi 05 avril au dimanche 25 avril 2010
Vernissage le lundi 05 avril de 18h30 à 22h

Chacune des trois séries de photos exposée au Lucernaire représente une histoire que Laure-Esther Amanou a voulu nous raconter. La photographie lui sert de thérapie et de moyen d'exploration de ses fantasmes. La femme est l'élément principal de cette exposition "Rêverie... à fleur de peau". Elle nous dévoile ici ce qu'elle a de plus intime, de plus secret et profond.
L'imaginaire y est partout présent et nous transporte dans un univers de rêves entre force et fragilité, entre fantasme et réalité. La gamme des émotions est large. Nous sommes tour à tour projetés vers le désir, la solitude, la peur de grandir. On contemple une innocence perdue, comme un vieux rêve nostalgique qui s'évanouit. Comme la réalité est souvent moins belle que dans les contes de fées, la photographe aime aussi fantasmer et récréer des univers comme elle les imagine. Par le billet de mises en scène, elle photographie des «micro films» où fantasme rime avec fragilité et sensualité...
Un monde imaginaire où règne toujours une certaine tension sexuelle. Un thème abordé dans sa toute première exposition au Lucernaire à Paris.

Laure-Esther Amanou est née le 6 mars 1985, à Paris. Sa mère, peintre, lui transmet rapidement l'amour de la photographie et de l'art en général. Elle suit des études d'Art à « Parsons School of Design » à New York dont elle sort diplômée en 2009.
Elle présente une première exposition SEE THROUGH ME à la galerie Callumet, à Manhattan. Cette série se veut un voyage introspectif au coeur de sa personnalité. «J'ai puisé dans mon passé et dans mes racines pour me confronter à moi-même. J'aime me mettre en difficulté pour faire ressortir ce qu'il y a de plus profond en moi, ou chez les autres», explique-t-elle.
À New York, elle participe aussi au NYC photo festival (2009) où elle est nominée dans la catégorie Fine Art. Un mois plus tard, en juin 2009, la jeune femme s'envole jusqu'en Russie, pour exposer sa série MEET THE PEOPLE OF THE MET au Musée Hermitage, à Saint-Pétersbourg. «L'idée était d'analyser le comportement des gens qui se trouvaient dans le Metropolitan Museum, à New York. Je me suis mise en retrait et j'ai observé... Les couples qui ne portent pas attentions aux oeuvres d'art, les jeunes qui sont là par obligation, les personnes plus âgées qui viennent pour réfléchir...»
Hypersensible et passionnée de psychologie, Laure fait ce qu'elle appelle joliment, de la «poésie d'un instant». «Pour moi, chaque série de photos est une analyse, une recherche, une profonde réflexion sur la vie. Et les petits détails sont souvent les choses qui me touchent le plus», confie-t-elle.

http://leblogdesther.unblog.fr

Vernissage de Laure-Esther Amanou "Rêverie ... à fleur de peau"

19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés