Tuesday, April 13, 2010
Public Access


Category:
Category: All

13
April 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

Expositions de Sophie Chivet / Agence VU' et Philippe Andrieu
Location:
Hôtel Durey de Sauroy
58, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Temple, République
France
Description:
Espace photographique de l'Hôtel de Sauroy

du 26 mars au 17 avril 2010
de 14h30 à 19h du mardi au dimanche, nocturne le jeudi jusqu'à 21h

Expositions de photographies :
Philippe Andrieu "Au jardin de son rêve"
Sophie Chivet / Agence VU' "La lumière des Jours"

Par leurs photographies, Sophie Chivet (Agence VU') et Philippe Andrieu restituent la beauté des jardins et la lumière de Touraine, invitant ainsi à la promenade sur «la route des écrivains » inspirés en leur temps par cette même douceur.

Philippe Andrieu - Au jardin de son rêve
En passant par les jardins modestes ou poétiques de particuliers, en Loir-et-Cher ou ceux plus renommés de demeures aristocratiques, en Indre-et-Loire, Philippe Andrieu nous guide sur la Route des Ecrivains, à la rencontre des Jardiniers qui les ont façonnés…

Sophie Chivet / Agence VU' - La lumière des jours
Au fil des saisons Sophie Chivet a saisi les formes, la lumière, le vent qui fait doucement bouger les herbes. Elle s'est laissée porter par la douceur tourangelle.
En partage avec les poèmes puissants et délicats de Anna de Noailles, elle a cherché l'éblouissement, la fragilité, l'irrémédiable.
Chargées de nuances colorées, de nostalgie et de sensualité, ses photographies mènent à s'interroger sur notre rapport au temps et à la terre.

L'exposition est une production de l'association Promenades Photographiques.
La Mairie du 3e arrondissement de Paris est partenaire de l'Exposition.

A l'occasion de l'exposition, les Editions de Sauroy ont édité deux livrets tirés chacun à 650 exemplaires dont 200 avec tirage original.

Contacts :
Sophie Chivet
sophie.chivet@free.fr

Philippe Andrieu
andrieuphoto@yahoo.fr


© Sophie Chivet, La lumière des jours, 2008


© Philippe Andrieu, Au jardin de son rêve, 2008

Exposition Robert Doisneau "Palm Springs 1960"
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
1er avril - 1er juin 2010
Vernissage le 1er avril de 18h à 21h

À l'occasion de la parution du livre “Palm Springs 1960 ” aux Editions Flammarion, la Galerie Claude Bernard présentera du 1er avril au 1er juin 2010 un ensemble de tirages en couleur de Robert Doisneau choisis parmi les photographies reproduites dans le livre.

Depuis l'après guerre Robert Doisneau travaille régulièrement avec la presse américaine. C'est pour une commande de Life, en 1950, qu'il a réalisé celle qui deviendra sa photo la plus célèbre: « le baiser de l'hôtel de ville ». Rapho lui passe souvent des commandes pour le New York Times, Life ou Fortune.

Là bas, ses images sont également entrées au Musée.

En 1948 il a participé à une exposition sur la photographie française à New York avec Edouard Boubat, André Papillon, Willy Ronis.

En 1951 c'est au MoMA de New York qu'il est exposé en compagnie de Brassai, Willy Ronis, Henri Cartier Bresson et Izis.

Pourtant en 1960, il n'a jamais traversé l'Atlantique. Faute de moyens, il a laissé les photographies voyager à sa place.

C'est pour réaliser un reportage pour le magazine Fortune que Robert Doisneau prendra pour la première fois l'avion pour les Etats Unis le 19 novembre 1960. Thème du reportage : la construction de golfs à Palm Springs, refuge des riches retraités américains dans le désert du Colorado.

Après une journée passée à New York, il arrive à Palm Springs le 21 novembre.

Il y restera jusqu'au 1er décembre. Ce qu'il découvre là bas l'incite à dépasser largement le thème du reportage. Au delà de l'empiètement des greens sur un territoire aride, il dresse un portrait amusé d'une planète artificielle repeinte aux couleurs les plus suaves. Il utilise tout à tour un Rolleiflex, un Leica et un Hasselblad et, pour la première fois se sert de la pellicule couleurs à des fins résolument esthétiques.

Le 2 décembre il est à Hollywood dans les studios de la Paramount où Jerry Lewis tourne « le tombeur de ces dames ». Une semaine de prises de vues compliquées par les Syndicats américains qui délèguent à tout photographe étranger invité, un confrère américain qui le suit comme une ombre.

Robert Doisneau quitte Los Angeles le 9 décembre pour rejoindre Maurice Baquet à New York où ils réaliseront une série de prises de vues jusqu'au 17 décembre, date du retour vers Paris.

Le reportage réalisé à Palm Springs sera publié dans ne numéro de Février 1961 de Fortune sous le titre « Palm Springs : green and playful grows the desert ».

Les originaux ayant servi à la publication du reportage, oubliés dans les archives du journal, seront retrouvés en 2007 par Scott Thode alors Directeur de la photographie du journal, et rendus à l'Atelier Robert Doisneau.

C'est sa vigilance et sa courtoisie qui ont donc rendu possibles le montage du livre et la réalisation de cette exposition.

08:00 [08:00-17:00] 15 meilleurs fournisseurs de France mis à l'honneur au MARCHE D'ALAIN DUCASSE
Location:
Hôtel Plaza Athénée
25, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 66 65
Fax : +33 (0)1 53 67 66 66
Mail : miaconis@plaza-athenee-paris.com
Internet Site : www.plaza-athenee-paris.com
Description:
dans la Cour Jardin


[09:00] ouverture du 15ème Forum Européen de la propriété Intellectuelle
Location:
Jardin d'Acclimatation
6, avenue du Mahatma Gandhi
Carrefour des Sablons
Bois de Boulogne
75116 Paris
M° Sablons
France
Phone : +33 (0)1 40 67 91 55
Fax : +33 (0)1 45 02 86 82
Internet Site : www.jardindacclimatation.fr
Description:
Discours d'ouverture du 15ème Forum Européen de la propriété Intellectuelle organisé par l'Union des Fabricants (UNIFAB) sur le thème : « Loi, justice, charte Bruxelles, Madrid, Paris : face au faux, la puissance publique contre-attaque »




[11:45] Inauguration des Assises de l'Association des Maires d'Ile-de-France (AMIF)
Location:
Parc Floral de Paris
esplanade du château de Vincennes
route de la Pyramide
Bois de Vincennes
75012 Paris
M° Château de Vincennes, RER A Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 43 43 92 95
Mail : info@parcfloraldeparis.com
Internet Site : www.parcfloraldeparis.com
Description:
Inauguration des Assises de l'Association des Maires d'Ile-de-France (AMIF)





[12:00] Trophées RSSI
Location:
Maison des Arts et Métiers
Société des Ingénieurs Arts et Métiers
9 bis, avenue d'Iéna
Hôtel d'Iéna
75783 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 40 69 27 41
Fax : +33 (0)1 47 20 58 48
Mail : mondam@arts-et-metiers.asso.fr
Internet Site : www.arts-et-metiers.asso.fr
Description:
Trophées RSSI









[16:30-19:00] Exposition "Doubles lumières" d'Aiko Miyanaga & Naoko Sekine
Location:
Maison de la Culture du Japon à Paris
MCJP
101 bis, quai Branly
75015 Paris
M° Bir-Hakeim, RER C Champ de Mars - Tour Eiffel
France
Phone : +33 (0)1 44 37 95 00
Fax : +33 (0)1 44 37 95 15
Internet Site : www.mcjp.asso.fr
Description:
Du mercredi 14 avril au samedi 26 juin

L'une crée des ins­tal­la­tions sur le temps qui passe et la mémoire avec des matiè­res éphémères tel­les que la naph­ta­line. L'autre des­sine des « pay­sa­ges » mono­chro­mes aux sub­ti­les nuan­ces de tons. Aiko Miyanaga et Naoko Sekine sont invi­tées par la MCJP dans le cadre de son deuxième pro­gramme d'artis­tes en rési­dence.

Dialogue entre deux créa­tri­ces qui pro­po­sent, plus que de nou­vel­les for­mes, des objets de médi­ta­tion. Les sculp­tu­res imma­cu­lées sug­gè­rent l'imper­ma­nence des cho­ses, la lumière et l'espace nais­sent de l'accu­mu­la­tion de traits sur du papier... Loin du chaos du monde, une immer­sion dans la séré­nité.


Aiko Miyanaga

Les œuvres de Aiko Miyanaga com­men­cent leur lente trans­for­ma­tion dès le pre­mier jour d'expo­si­tion. Pourtant, expri­mer l'éphémère n'est pas la fina­lité du tra­vail de cette artiste. L'un de ses maté­riaux de pré­di­lec­tion est la naph­ta­line qui a pour par­ti­cu­la­rité de s'évaporer au contact de l'air. Elle l'uti­lise pour repro­duire par mou­lage des objets du quo­ti­dien chi­nés aux puces : vête­ments, chaus­su­res, clés… Ces répli­ques d'objets fami­liers, mar­qués par le temps, sont pla­cées dans des vitri­nes. Jour après jour, elles per­dent leur forme ini­tiale mais conti­nuent d'exis­ter sous une nou­velle appa­rence, celle de cris­taux. Cette trans­for­ma­tion pro­gres­sive nous per­met de visua­li­ser l'écoulement du temps. Elle nous incite à ima­gi­ner l'évolution de ces for­mes à la blan­cheur imma­cu­lée, à pren­dre cons­cience de la fuga­cité de l'ins­tant pré­sent et de la per­sis­tance de la mémoire. Aiko Miyanaga résume avec malice sa démar­che : « Je ne veux pas créer des chefs-d'œuvre éternels mais des œuvres inou­blia­bles. ».
La mémoire et sa trans­mis­sion seront au cœur de l'ins­tal­la­tion qu'elle créera à la MCJP. Cette nou­velle œuvre se com­po­sera de répli­ques en naph­ta­line de vieux objets qu'elle s'est pro­cu­rée dans un mar­ché aux puces pari­sien. Un voyage tem­po­rel tout en déli­ca­tesse.

Née à Kyôto en 1974 dans une famille de céra­mis­tes renom­més, Aiko Miyanaga a étudié la sculp­ture à la Kyoto University of Art and Design. C'est pour son pro­jet de fin d'étude, en 1999, qu'elle uti­lise pour la pre­mière fois la naph­ta­line. Depuis, elle a conçu avec ce maté­riau plu­sieurs œuvres éphémères, jusqu'à pré­sent jamais pré­sen­tées en France. Tout aussi inat­ten­due est sa série d'ins­tal­la­tions de céra­mi­ques : il faut ten­dre l'oreille pour per­ce­voir les cra­que­ments pro­duits de façon aléa­toire par la contrac­tion de la gla­çure des pote­ries expo­sées. Le sel est un autre de ces maté­riaux sur­pre­nants qu'elle affec­tionne. Plusieurs œuvres se com­po­sent de longs fils ou de filets de pêche recou­verts de scin­tillants cris­taux de sel qu'elle a elle-même extrait de la mer ou de riviè­res.


Naoko Sekine

Une feuille, un crayon, une gomme. Naoko Sekine n'a besoin de rien d'autre pour créer des « pay­sa­ges » dont l'extrême sim­pli­cité n'est qu'appa­rente. Ses des­sins sont abs­traits, mais ils ne sont pas pure abs­trac­tion. Minutieusement, tou­jours au même rythme, Sekine trace l'un après l'autre une mul­ti­tude de petits traits qui finis­sent par recou­vrir com­plè­te­ment la feuille. Elle uti­lise la gomme pour atté­nuer ici et là la den­sité des noirs. De cette accu­mu­la­tion de fins tra­cés sur­gis­sent peu à peu des ondu­la­tions, des flots tour­billon­nants. Grâce aux ombres et lumiè­res, ryth­mes et mou­ve­ments, ils nous évoquent une mon­ta­gne, la mer, le ciel, une pièce… Arrêtés juste avant qu'ils ne signi­fient quel­que chose, ces éléments à peine sug­gé­rés sem­blent repré­sen­ter quel­que chose en cours de créa­tion.

Au Japon, les tra­di­tion­nel­les pein­tu­res de para­vents et de parois cou­lis­san­tes for­ment une par­tie du mobi­lier ou de l'archi­tec­ture. De même, les des­sins de Sekine entre­tien­nent une rela­tion étroite avec l'espace où ils sont dis­po­sés. Ainsi, pour son ins­tal­la­tion à la MCJP, l'artiste déter­mi­nera le for­mat de ses œuvres en fonc­tion de la salle d'expo­si­tion. Le visi­teur sera ainsi amené à faire l'expé­rience de ces ima­ges, à les éprouver avec son corps.

Naoko Sekine est née à Tôkyô en 1977. A la Musashino Art University, dont elle sort diplô­mée en 1999, elle étudie d'abord la pein­ture. Insatisfaite par ce moyen d'expres­sion, elle s'essaie à la gra­vure sur cui­vre mais cette tech­ni­que com­plexe ne lui convient pas non plus. En 3e année, elle réa­lise ses pre­miers des­sins au crayon. « Depuis que j'ai com­mencé à des­si­ner au crayon, je n'ai jamais eu l'inten­tion de repré­sen­ter quel­que chose, j'ai tou­jours aimé tra­cer des traits. » Elle a pré­senté ses des­sins mono­chro­mes dans de nom­breu­ses expo­si­tions au Japon.










[17:00-21:00] Exposition de Michael von Graffenried "OUTING"
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
du 14 avril au 13 juin 2010
VERNISSAGE le 13 avril 17h – 21h

En France, Michael von Graffenried est connu pour ses images du conflit civil en Algérie, mais son travail n'est pas limité à un seul pays. Les différentes séries présentées dans l'exposition montrent qu'il suit une ligne directrice cohérente qui structure son travail.

L'idée de l' « outing » sous-tend l'ensemble de son œuvre: donner à voir ce que l'on ne voit pas.
Parce que la situation est difficile d'accès, que l'on oublie de la voir ou que, tout simplement, on refuse de la regarder. Michael von Graffenried ouvre des sociétés fermées et pose sur les gens et les lieux un regard à la fois brut et provocateur.

Il a ainsi suivi un couple de toxicomanes pendant deux ans et placardé ensuite ces photographies sur les panneaux publicitaires des grandes villes suisses. Ce geste été perçu comme un manifeste pour le renouvellement de la photographie de reportage. Son approche tient autant du cinéma que de l'ethnologie, il établit en effet avec ses sujets une relation de confiance propre au reportage classique.

Pendant presque dix ans, il s'est rendu dans un camp naturiste discret aux bords du lac de Neuchâtel.
En Caroline du Nord, il a dressé le portrait d'une ville de l'Amérique profonde qui a déclenché une polémique dans le journal local. Au Soudan, il a rencontré des secrétaires se transformant en guerrières armées une fois la journée de bureau terminée. Au Caire également, il a montré ses oeuvres censurées sur le toit d'immeubles où vivent les populations les plus pauvres.

Une grande partie de son travail se présente en format panoramique, méthode qu'il pratique depuis 1991 avec un vieil appareil japonais. Ces grands tirages, au format de presque 3 mètres de longueur, visent à objectiver le monde, sans aucune recherche de dramatisation. Ils plongent le spectateur, comme le disait le commissaire d'exposition Harald Szeemann, « au cœur de l'événement ».

Le catalogue de l'exposition va être publier début mai avec une interview de l'artiste par Hans Ulrich Obrist.


[17:00] Lancement des Journées territoriales de l'accessibilité
Location:
Bourse du Commerce
CCIP - Délégation de Paris
2, rue de Viarmes
75001 Paris
M° Les Halles, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 55 65 35 35
Internet Site : www.ccip.fr
Description:
à l'occasion du 2e Forum de l'accessibilité organisé par la Préfecture de police de Paris et la Chambre de Commerce et d'industrie de Paris

[17:00-21:00] Présentation de la Nouvelle Saison 2010-2011 du Théâtre des Champs-Elysées
Location:
Théâtre des Champs-Élysées
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 49 52 50 50
Fax : +33 (0)1 49 52 50 11
Mail : rp@theatrechampselysees.fr
Internet Site : www.theatrechampselysees.fr
Description:
Présentation de la Nouvelle Saison 2010-2011 du Théâtre des Champs-Elysées

[17:00-21:00] inauguration des expositions de la MEP
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
Du 14 avril au 13 juin 2010
Vernissage le mardi 13 avril 2010

- Mimmo Jodice “Rétrospective, 1960-2010”
- Philippe Perrin, “Haut et Court, Who has the fun? Is it always the guy with the gun? 1986-2010”
- Michael von Graffenried, “Outing”
- Antoine Poupel, “Zingaro”
- Sérvulo Esmeraldo, “Les Excitables”. Dans le cadre du Festival @rt Outsiders

[17:30-20:00] Exposition d'Hisako KOBAYASHI "Always Spring after Winter"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Peintures

Du 13 au 24 avril 2010
Vernissage : 13 Avril de 17h30 à 20h
Exposition : lundi de 12h à 20h, mardi au vendredi de 10h à 20h, samedi de 10h à 18h30


[17:30] Showcase de Nicolas Jules pour son nouvel album « Shaker »
Location:
Fnac Paris - Forum (Châtelet les Halles)
1-7, rue Pierre Lescot
Centre commercial Forum des Halles
Porte Lescot, niveau -1
75001 Paris
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 41 40 00
Fax : +33 (0)1 40 41 40 81
Mail : forum@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=17
Description:
Rayon Disque

Chanson française

Showcase de Nicolas Jules pour son nouvel album « Shaker » (Stand By Me).Baroudeur décalé de la scène actuelle, dandy et doux dingue, il vous mènera par le bout du cœur sur des sentiers improbables, univers sonore d'acier, de bois et lumière de brume…











[18:00] 5ème anniversaire de l'association « APTE-Autisme »
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
5ème anniversaire de l'association « APTE-Autisme » en présence d'Anne Hidalgo, première adjointe et Véronique Dubarry, adjointe chargée des personnes en situation de handicap

[18:00] Ceramics and Contemporary Art Collections
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrpublications.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Amazing art event with original artworks for sale from Mark Borthwick, Jack Pierson, Russ Meyer, Rita Akermann, Evelin, Ed``Big Daddy``Roth, Guido Crepax, Niagara, Destroy all monsters, Gerarg Malanga, Nobuyoshi Araki, Daido Moriyama, Ari Marcopoulos, Stefano Giovanni, Tadanori Yokoo, Betty Page & Paula Klaw (Š) curated by Makoto Orui

[18:00] Célébration des 10 ans du Pavillon des Sessions
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Chefs-d'œuvre du musée du quai Branly au Louvre

du 14 avril au 26 juillet 2010

Une rétrospective par Jean-Pierre Elkabbach, écrivain et journaliste

Inauguré le 13 avril 2000, le pavillon des Sessions, antenne du musée du quai Branly au Louvre, présente une sélection de 108 chefs-d'œuvre des arts d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques.

Dans l'espace de 1400 m2 aménagé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, ces pièces exceptionnelles, choisies par Jacques Kerchache pour leur force esthétique et leur pouvoir d'évocation, voisinent avec les plus grands chefs-d'œuvre de l'art occidental conservés au musée du Louvre.

Du 14 avril au 26 juillet 2010, le musée du quai Branly célèbre les 10 ans du pavillon des Sessions. A cette occasion, le journaliste et écrivain Jean-Pierre Elkabbach est invité à retracer l'histoire de l'entrée des arts premiers au Louvre. Cette rétrospective montre l'évolution du regard porté sur la sculpture mondiale, l'émergence de la reconnaissance des arts dits « premiers » dont l'ouverture du pavillon des Sessions est l'accomplissement.

[18:00] EXPOSITION PHOTO COLLECTIVE AUTOUR DU JAPON
Location:
Espace Japon
12, rue de Nancy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, Château d'Eau
France
Phone : +33 (0)1 47 00 77 47
Fax : +33 (0)1 47 00 44 28
Mail : infos@espacejapon.com
Internet Site : www.espacejapon.com
Description:
Quatre regards sur le Japon et les Japonais

Des points de vue artistiques très différents et magnifiques.

Chaque artiste a, avec son regard et sa sensibilité, gravé dans sa mémoire et sur photo des atmosphères singulières et si propres au Japon. Allant de l'univers urbain à son paroxisme, jusqu'au Brésil où se retrouve une communauté d'expatriés japonais, installés depuis plusieurs générations.

Elizabeth Leroy
Corinne Rozotte - scénographie, Max Darcis
Laurent Audinet
Maxime Devanlay

Du mardi 13 au vendredi 30 avril 2010
Vernissage mardi 13 avril à partir de 18h

http://www.espacejapon.com/expo/prochainement/406.html

[18:00-21:30] Exposition "Paul Klee 1879-1940"
Location:
Musée national de l'Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 77 80 07
Mail : information-orangerie@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-orangerie.fr
Description:
Exposition "Paul Klee, la collection d'Ernst Beyeler"

sur invitation

du 14 avril au 19 juillet

[18:00] Exposition d'Elisabeth Walstra-Hogeboom et Riky van Lint
Location:
La Capitale Galerie
18, rue du Roule
75001 Paris
M° Châtelet, Pont Neuf, Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 19 31
Fax : +33 (0)1 42 21 19 32
Mail : info@lacapitalegalerie.com
Internet Site : www.lacapitalegalerie.com
Description:
Peinture-Sculpture

du 12 au 30 avril 2010
Vernissage le mardi 13 avril à partir de 18h


[18:00-21:00] Exposition de Philippe Angot "Identifications"
Location:
Galerie Brun Léglise
51, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 53 59 94 00
Fax : +33 (0)1 53 59 94 00
Mail : contact@brunleglise.com
Internet Site : www.brunleglise.com
Description:
du 13 avril au 1er mai
Vernissage le mardi 13 avril de 18h à 21h

Né en 1961 Philippe Angot vit et travaille à Paris.

En 1986-87 Lauréat d'une bourse Fulbright il étudie au Pratt Institute de New York.

Il expose régulièrement en Europe et aux Etats-Unis.

Plusieurs commandes institutionnelles en France ponctuent son parcours de plasticien.

Dans l'œuvre de PHILIPPE ANGOT nous sommes en présence de sculptures dont l'élaboration ne procède pas, au sens formel, d'une préméditation.

L'artiste qualifie les formes qu'il nous donne à voir d'objets non identifiés.

Objets, parce qu'ils nous appartiennent, comme des objets, parce qu'ils sont la trace de ce que nous sommes, de ce que nous vivons.

(...)Non identifiés parce que, réfugiés dans notre inconscient, ils attendent que nous les reconnaissions.

Regarder, juste regarder. Ce n'est pas notre image que nous contemplons, c'est nous même, dans notre réalité, indivisible et intemporelle.

[18:00] Exposition de Renate Kasper et Joan Palà
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
du 13 au 17 avril
vernissage le mardi 13 avril à partir de 18h

[18:00-21:00] Inauguration de l'exposition "Les promesses du passé"
Location:
Centre national d'art et de culture Georges Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
sur invitation

14 avril - 19 juillet 2010
11h - 21h

Galerie sud
Espace 315

12€, tarif réduit 9€ / Forfait donnant accès à toutes les expositions temporaires et aux collections du musée

Autour des Promesses du passé :
Conférences, débats, rencontres.

Transnationale et transgénérationnelle, Les Promesses du passé présente les œuvres de cinquante artistes, issus pour beaucoup d'entre eux d'Europe centrale et orientale.

Vingt ans après la chute du Mur de Berlin, l'exposition interroge l'ancienne opposition européenne Est/Ouest, tout en remettant en cause la notion d'histoire de l'art entendue comme linéaire et continue.

Le Centre Pompidou souhaite ainsi révéler au public des artistes qui ont marqué, par leur travail artistique et leurs thématiques, leur pays d'origine, tout en expliquant l'influence notoire des figures tutélaires d'Europe centrale et orientale sur la jeune génération d'artistes internationaux.

L'exposition met en exergue le travail d'artistes parmi les plus emblématiques de l'ancienne Europe de l'Est en soulignant leur influence sur la scène artistique internationale. Y figurent, entre autres, des artistes déjà confirmés tels Sanja Iveković, Dimitrije Bašičević Mangelos, Július Koller, Alina Szapocznikow ou Edward Krasiński.

Ainsi, 160 oeuvres d'art, toutes disciplines confondues, sont exposées dans la Galerie Sud du Centre Pompidou dans une scénographie originale de Monika Sosnowska (Pologne). Dans l'Espace 315, une installation exceptionnelle de Tobias Putrih (Slovénie) permet de présenter des documents d'archives relatifs à l'ancienne Europe de l'Est. Y seront également exposées des archives retraçant les échanges artistiques entre Paris et l'Europe de l'Est ainsi que des films d'artistes et des documentaires sur leurs performances.

[18:00] Rencontre avec le célèbre auteur Max Gallo
Location:
Fnac Paris - Ternes
26-30, avenue des Ternes
75017 Paris
M° Ternes
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 44 09 18 01
Mail : etoile@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=42
Description:
au forum des rencontres

Littérature

Rencontre avec le célèbre auteur Max Gallo autour de son ouvrage "1940, de l'abîme à l'espérance".

Le destin de la France et de l'Europe s'est joué en 1940. Soixante-dix ans après, Max Gallo fait revivre ces douze mois terribles et finalement inconnus. Janvier 1940 : c'est la « drôle de guerre » entre la France et l'Allemagne, une attente interminable conçue par Hitler comme un piège dans lequel les armées alliées s'enlisent. En mai, c'est la « guerre éclair », l'assaut, et la France s'écroule comme un château de cartes.

[18:00-20:30] Soirée de clôture "Gainsbourg" par Tony Frank
Location:
Brasserie La Lorraine
2, place des Ternes
75008 Paris
M° Ternes
France
Phone : +33 (0)1 56 21 22 00
Mail : lorraine@blanc.net
Internet Site : www.brasserielalorraine.com
Description:

[18:00] Vernissage "Faux Contact" de Clémence Renaud
Location:
Mycroft
13, rue Ternaux
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier
France
Mail : contact@mycroft.com.fr
Internet Site : www.mycroft.com.fr
Description:
Exposition du 12 au 17 avril 2010 de 15h à 19h et sur rendez-vous
Vernissage le mardi 13 avril 2010 à partir de 18h

http://clemencerenaud.blogspot.com


[18:00-21:00] Vernissage du second volet de La Moitié des Choses
Location:
Bétonsalon
Centre d'art et de recherche
47, quai Panhard et Levassor
9, esplanade Pierre Vidal-Naquet
Esplanade des Grands Moulins - Rez-de-chaussée de la Halle aux Farines
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 84 17 56
Fax : +33 (0)1 45 84 17 56
Mail : info@betonsalon.net
Internet Site : www.betonsalon.net
Description:
Vernissage du second volet de La Moitié des Choses, avec Simon Fravega, Chloé Quenum, Jean-Charles de Quillacq, Clément Rodzielski, Benjamin Seror

Une proposition de Mélanie Bouteloup et Nicolas Fourgeaud

exposition jusqu'au 15 mai

Accompagné de la parution du journal de Bétonsalon n° 8 (contributeurs : Hélène Meisel, François Aubart, Dominique Gilliot, Lou Forster, Didier Valescure, Nicolas Fourgeaud)

Au programme :
18h En préambule de l'opéra 5 Weeks, Benjamin Seror proposera une discussion avec Nicolas Fourgeaud, où il sera question de drame puis de comédie.
20h Lovable Looser, performance beamonesque de Simon Fravega, avec Baptiste Chenin

:: Mercredi 14, jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 avril à 19h :
Lovable Looser, performance beamonesque de Simon Fravega, avec Baptiste Chenin

La Moitié des Choses est un projet regroupant cinq artistes dans trois expositions successives, accompagnées de deux publications. L'espace de Bétonsalon servira tout à la fois de lieu de production et d'exposition : les invités pourront s'y installer directement pour travailler, rester dans la distance et jouer des possibilités d'évolution d'un accrochage ou se manifester ponctuellement par des performances longuement réfléchies. Ce sera l'occasion pour chacun d'entre eux de tester, dans la durée, des aspects fragiles de leurs pratiques, ou de consolider leurs options. Les deux publications proposeront des entretiens, des écrits d'artistes, des textes critiques différemment orientés (littéraires, théoriques etc.), des scénarii… La Moitié des Choses offre la possibilité d'une rencontre approfondie et critique avec l'activité de quelques artistes d'une même génération.

Les artistes choisis pour ce projet ont pour point commun, bien qu'à des degrés différents, d'aborder l'exposition comme un lieu-charnière pour la réalisation de l'oeuvre. Il est possible de rendre accessible son processus ou de le dissimuler, de proposer des objets réifiés ou au contraire d'affirmer le caractère performatif de sa pratique… Chaque proposition pourra favoriser une option plutôt qu'une autre, selon les voies prises par le projet, ou réviser ses perspectives au cours de l'exposition. Face à de telles pratiques, il devient difficile de réduire l'oeuvre à un objet physique, ou de vouloir la cerner empiriquement. Son identification devient complexe puisqu'elle n'est pas réductible à une chose simplement présente ici et maintenant : les gestes et actions qui ont précédé la mise en exposition d'objets ou la réalisation d'une performance, ou l'annonce d'événements à venir, ou encore la production de documentation deviennent autant d'éléments décisifs dans l'articulation du propos de l'oeuvre. La Moitié des Choses met en avant des pratiques qui s'intéressent aux déterminations que la durée et le processus génératif font peser sur la définition d'une œuvre, que celle-ci soit objet ou performance. L'espace d'exposition, avec toutes ses limites, rendra plus ou moins compte de ces processus. Ou comment un objet peut glisser vers l'événement et vice-versa, sans que l'on s'en aperçoive.


Bob Beamon, Jeux olympiques d'été de 1968, Mexico

[18:00-21:00] cocktail inauguration boutique Ralph Lauren
Location:
Flagship Store Ralph Lauren
173, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.ralphlauren.fr
Description:
Le 15 avril prochain, Ralph Lauren ouvrira son plus grand flagship européen en plein cœur de Saint Germain des Prés, juste à côté de la célèbre boutique de Sonia Rykiel. 1200m2 consacrés aux lignes Black, Purple, Blue et Polo.

La marque Polo Ralph Lauren ouvrira en avril 2010 sa plus grande boutique d'Europe boulevard Saint-Germain à Paris. La boutique proposera sur 1 200 m² les lignes : Black Label ou encore Blue Label pour les femmes, les collections Purple Label, Black Label et Polo pour les hommes et des gammes d'accessoires et de bijoux vintage. Le magasin abritera aussi un salon horloger présentant les trois collections phares de montres Ralph Lauren.

De plus, sera inauguré à cette adresse le second restaurant Ralph Lauren au monde. Il misera sur la gastronomie américaine dont font partie les burgers, les steaks et la Cesar Salad. La décoration du restaurant misera sur un style « country », une terrasse intérieure proposera environ 80 couverts et 50 autres places seront à disposition dans la salle intérieure. Le seul autre restaurant de la marque a été ouvert en 1999 à Chicago, à côté de la plus grande boutique de la marque.

[18:15] Remise de la médaille de la Ville à Luz Casal, chanteuse espagnole
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Remise de la médaille de la Ville à Luz Casal, chanteuse espagnole

[18:30] Décrochage de l'exposition RAW WAR d'Asnaby
Location:
Nicy Gallery
40, rue de la Tour d'Auvergne
75009 Paris
M° Pigalle, Notre-Dame-de-Lorette, Le Peletier
France
Phone : +33 (0)1 77 32 13 40
Mail : henry.pesah@nicytown.com
Internet Site : www.nicytown.com
Description:

[18:30] Exposition "Dernières nouvelles de l'ours polaire"
Location:
Centre Culturel Canadien
5, rue de Constantine
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)1 44 43 21 90
Fax : +33 (0)1 44 43 21 99
Mail : info@canada-culture.org
Internet Site : www.canada-culture.org
Description:
du 14 avril au 10 septembre 2010
vernissage le 13 avril à 18h30


[18:30] Exposition "Gravure originale : 40 ans d'édition d'estampes"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Salon du Vieux-Colombier

Association fondée en 1971 par Alain Weil, éditant une fois par an une sélection de trois oeuvres gravées, créées en exclusivité.

En 40 ans, cette quête de la qualité a contribué à l'enrichissement de la prestigieuse « collection de l'amateur d'estampes », présentée ici.

Du lundi au vendredi de 11h30 à 17h,
jeudi jusqu'à 19h, samedi de 10h à 12h.

[18:30] Exposition "Influences" de Brigitte Sibille
Location:
Mairie du 16ème arrondissement
71, avenue Henri Martin
75775 Paris Cedex 16
M° Rue de la Pompe
France
Phone : +33 (0)1 40 72 16 16
Fax : +33 (0)1 40 72 16 53
Internet Site : www.mairie16.paris.fr
Description:
Salle de la rotonde, 2e étage de la mairie

Du mercredi 14 au samedi 17 avril 2010
VERNISSAGE LE MARDI 13 AVRIL A 18H30

Sources d'inspiration multiples autour des oeuvres que nous propose Brigitte Sibille dans cette exposition.
Influence d'abord de sa formation classique aux Beaux Arts de Paris (elle est architecte DPLG) puis de ses fréquents séjours à l'étranger où résident 3 de ses 5 enfants, enfin l'ouverture en 2006 de son atelier du 16e arrondissement à d'autres artistes, venant souvent d'autres quartiers, avec une influence dominante du monde de l'auto sous toutes ses formes, du jouet au démon de la ville.
L'artiste accepte cette perméabilité comme gage de créativité et de dynamisme.

[18:30] Exposition de Daniel Mordzinski "Les Trois Rives"
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
du 14 avril au 12 mai
Du lundi au vendredi de 11h à 20h, samedi de 14h à 18h

Les Trois rives / Las tres orillas
Portraits d'écrivains

Deux cent ans après son indépendance, l'Amérique latine entretient une relation particulière avec l'Espagne et la France. Alors que l´Espagne préside actuellement l´Union Européenne et au moment où s'organisent les célébrations du bicentenaire des indépendances des pays latino-américains, la Maison de l'Amérique latine accueille une exposition qui met en lumière le rôle que la littérature a pu jouer dans les rencontres entre les deux rives de l´Atlantique et la diffusion de la culture latino-américaine.

C'est en effet surtout par la littérature que les européens ont « redécouvert » le Nouveau Monde, notamment à travers le « boom latino-américain » des années 60. De nombreux écrivains latinoaméricains ont alors séjourné en Europe : Mario Vargas Llosa, Gabriel García Márquez, Alfredo Bryce Echenique, Julio Cortázar, Carlos Fuentes, Juan José Saer, Severo Sarduy, ou les poètes Neruda et Octavio Paz avant eux. Parallèlement, entre l´Espagne et la France, les allers et retours d´intellectuels n´ont jamais cessé : Goytisolo, Benet, Villa Matas, Muñoz Molina, Perez Reverte, Fajardo pour ne citer qu'eux, tout comme Mathias Enard ou Michel Houellebecq, côté français. Qant aux écrivains français qui ont eu ou ont une relation spécifique avec l´Amérique latine, ils sont également nombreux, comme Jules Supervielle, Antonin Arthaud, Georges Bernanos, Henri Michaux, ou aujourd'hui J.M.G. Le Clézio.

Le photographe argentin Daniel Mordzinski (Buenos Aires, l960) vit à Paris depuis trente ans. Il a tiré le portrait de presque tous les membres du grand atlas des lettres ibéro-américaines contemporaines. Pour la première fois, cent cinquante des principaux portraits d'écrivains qu'il a réalisés sont présentés.
C'est en 1978 que Daniel Mordzinski, alors étudiant en cinéma, photographie Jorge Luis Borges, son premier portrait d'écrivain. Fasciné par les liens entre parole et image, il n'a cessé depuis de les photographier. Nouant avec eux de véritables amitiés, il a notamment réalisé des projets communs mélant textes et photographies, autour du voyage: la Patagonie avec Luis Sepúlveda, le Pérou avec Fernando Carvallo, la Russie et le Maroc avec Juan José Fajardo, l'Argentine avec Mempo Giardinelli…Naviguer à travers la cartographie de Mordzinski signifie pénétrer dans le territoire du roman, de l'essai et de la poésie et explorer les relations complexes et multiples entre l'Europe et l'Amérique latine qui ont dessiné la silhouette de la littérature actuelle. Son approche hautement originale du portrait tend à modifier non seulement notre regard mais notre lecture des auteurs. Aujourd'hui, notre histoire et notre vie seraient incompréhensibles sans l'apport des grands écrivains du XXe et XXIe siècle.

Exposition labellisée «Projet officiel de la Présidence espagnole de l´Union Européenne», «bicentenaire des indépendances d'Amérique latine et des Caraibes».
Partenaires : Sociedad Estatal de Conmemoraciones Culturales (SECC) du Ministère espagnol de la Culture, Institut Français de Madrid, Instituto Cervantes de Paris.

[18:30] Exposition de JEAN FAUCHEUR, L'ATLAS, SUN7, TANC / TAG, ETC…
Location:
Maison des Arts et de la Culture de Créteil
Place Salvador Allende
94000 Créteil
M° Créteil - Prefecture
France
Phone : +33 (0)1 45 13 19 19
Internet Site : www.maccreteil.com
Description:
DU 13 AVRIL AU 29 MAI
Vernissage mardi 13 avril, 18h30

Solidement ancré dans le paysage culturel, le graffiti traverse aujourd'hui les domaines des arts plastiques, du design et de la publicité. Pourtant, en dépit de son omniprésence, cette forme d'expression essentiellement illégale continue d'évoluer en périphérie du monde artistique contemporain…

Artiste majeur et mentor pour toute une nouvelle génération de street art, FAUCHEUR, comme un passeur, provoque les interactions, les rencontres, les découvertes… A Créteil, il réunira trois artistes émergents de l'art urbain.

SUN7 dont les mailles entremêlées de ses oeuvres aux apparences abstraites, laissent subtilement décrypter des textes codés sous forme de dentelles calligraphiques.

TANC élabore un travail autour du trait dont l'isolement du geste calligraphique appliqué par répétition sur la toile fait naître une peinture abstraite multicolore entre action painting, graffiti et art optique.

L'ATLAS, à la fois invisible et partout dans la ville est un artiste qui prend le temps de redessiner l'espace urbain avec poésie et stratégie, avec rigueur géométrique aux frontières du langage, mélange de signes, de lignes et de typographies.

[18:30] Exposition de photographies sur la biodiversité dans le Bois de Vincennes
Location:
Mairie du 12ème arrondissement
130, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Dugommier, Daumesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Fax : +33 (0)1 44 68 12 09
Internet Site : mairie12.paris.fr
Description:
Exposition de photographies sur la biodiversité dans le Bois de Vincennes

Vernissage le mardi 13 avril à 18h30

Lumières de la Nature, Balades photographiques au Bois de Vincennes, du 12 au 23 avril
Habitant tous deux en face du bois de Vincennes, Pierre Ligou et Jean-François Valantin partagent la même passion pour la nature et la photographie.Tous deux ont fait du bois une source d'inspiration inépuisée, et nous invitent à un voyage. J.-F. Valantin nous emmène dans un "autre bois" enclave de nature préservée au milieu de la ville où l'on croise des hérons, des faucons crécerelles, des pics-verts, mais aussi des renards, des écureuils, des fouines. Une échappée champêtre et bucolique au cœur du 12e.

P. Ligou nous invite à faire du bois un support pour l'imaginaire. A l'automne, les eaux donnent à voir une multiplicité d'images. Les couleurs des feuillages et les souffles du vent s'unissent pour dessiner des figures étranges. Le poète T. Cazals proposera également de nombreux haïkus, ces petits poèmes issus de la culture japonaise qui ne comportent que quelques mots.

[18:30-22:00] Inauguration de l'exposition "Aragon et l'art moderne"
Location:
L'Adresse
Musée de la Poste
34, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 42 79 24 24
Fax : +33 (0)1 42 79 24 00
Mail : reservation.dnmp@laposte.fr
Internet Site : www.ladressemuseedelaposte.fr
Description:
sur invitation

Galerie du Messager

Durée et Horaires
du 14 avril au 19 septembre 2010
Du lundi au samedi de 10h à 18h. Fermé le dimanche et les jours fériés.

Tarifs
Plein tarif : 6,50 € (donne accès aux collections permanentes)
Tarif réduit : 5 €
Gratuité pour les moins de 13 ans et pour les postiers

L'Adresse Musée de La Poste crée l'événement à Paris avec l'exposition « Aragon et l'art moderne » du 14 avril au 19 septembre 2010.

Le dialogue fécond entre une grande figure du surréalisme et les artistes du XXe siècle

L'exposition présente les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de quarante artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : de Signac à Pirosmani, de Matisse à Picasso, en passant par Marquet, Chagall, Klee et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot, encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les œuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, c'est aujourd'hui l'heure du troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon.


Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. (La Joconde à moustache), Ready-made rectifié.
Crayon graphite sur héliogravure - 61,5 x 49,5 cm.
Coll. Parti communiste français en dépôt au Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne/ Centre de création industrielle
© Adagp, Paris 2010
© Photo RMN-Philippe Migeat

Une fusion art-littérature

Louis Aragon (1897-1982), fondateur du mouvement surréaliste avec André Breton et Philippe Soupault, est un des esprits les plus brillants et les plus complexes du XXe siècle. Les trois hommes ont très tôt entamé un dialogue avec la peinture. A tel point que leurs écrits sur l'art forment un véritable corpus dans leur oeuvre. La littérature et l'art sont, pour Aragon, imbriqués et portent en eux la même interrogation : la mise en question de l'homme et du monde et, par là même, des langages verbal et pictural. Pour Aragon, les objets sont des mots et les mots des matériaux de construction. La rencontre de l'auteur avec des peintres majeurs a été fondamentale. « Elle a toujours marqué une étape importante de ma propre vue des choses », écrira-t-il.

La révolution du collage

Ces peintres, dont il fait la connaissance grâce à Guillaume Apollinaire et à Pierre Reverdy, vont, pour certains, l'accompagner toute sa carrière. Aragon, en intimité avec ceux qu'il appelle « les aventuriers de la pierre et de la toile », sera mêlé de près aux événements capitaux de l'histoire de l'art du XXe siècle. Il publie dès 1923 un texte sur Max Ernst, puis en 1930, en guise de préface à une exposition, La Peinture au défi, qui se veut une réflexion sur les collages, suscitée par La Femme 100 tête de l'artiste et par ceux de bon nombre d'artistes dadaïstes et surréalistes auxquels il est encore lié : Duchamp, Picabia, Arp, Man Ray, Miró, Tanguy… Dans ce texte essentiel, qui préfigure ce que deviendra la création contemporaine, Aragon fait l'historique de cet art nouveau, tente d'expliquer « le défi que le collage lance à la peinture traditionnelle » et pose la question du réalisme, voire du réalisme socialiste.


Jules Lefranc, Le Pont Marie, 1940-1945, huile sur toile,55 x 33 cm
Collection particulière - © Photographie Michel Fischer

Du réalisme socialiste à Matisse

Il approfondira ces concepts en 1935 dans son ouvrage Pour un réalisme socialiste. Dès lors, il se fait le défenseur d'artistes comme Taslitzky, Fougeron (quand il ne lui reproche pas de faire fausse route), et d'artistes soviétiques. Ce qui ne l'empêche pas simultanément d'écrire des articles sur Pirosmani, Signac, Matisse, Picasso, Léger, Chagall, Miró, Ernst, Masson, Malkine, Hoffmeister, Giacometti, Grüber, Buffet, Kolar, Fassianos… pour des catalogues ou des journaux, principalement Les Lettres françaises, hebdomadaire littéraire dont il assure la direction de 1953 à 1972, épaulé par Pierre Daix, rédacteur en chef, et qui seront repris dans Aragon, Ecrits sur l'art moderne (1981). Enfin, en 1970, il consacre un essai remarqué à son ami Matisse, rencontré trente ans plus tôt. A côté de ses écrits, Aragon se montre aussi un fin collectionneur : il possède des Braque, Masson, Arp, Hoffmeister, jusqu'à la célèbre Joconde à moustache (L.H.O.O.Q.) de Marcel Duchamp, dont il fera don au PCF en 1979.

Seront présentés les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de 40 artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : Signac, Pirosmani, Matisse, Marquet, Picasso, Braque, Léger, Gris, Duchamp, Chagall, Klee, Arp, Man Ray, De Chirico, Ernst, Masson, Malkine… et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les oeuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, le troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon, l'est aujourd'hui par L'Adresse Musée de La Poste avec une exposition qui rend compte de ce dialogue entre l'écrivain et les artistes du XXe siècle.

[18:30-22:00] Inauguration du Musée des Lettres et Manuscrits
Location:
Musée des Lettres et Manuscrits
222, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 22 48 48
Fax : +33 (0)1 42 25 01 87
Mail : info@museedeslettres.fr
Internet Site : www.museedeslettres.fr
Description:
Exposition « Proust, du temps perdu au temps retrouvé »

Du 15 avril au 29 août 2010

Le Musée des Lettres et Manuscrits, fondé par Gérard Lhéritier, ouvrira ses portes le 15 avril 2010 au 222 du boulevard Saint-Germain, sur une exposition consacrée à une figure majeure de la littérature, un écrivain dont la vie tout entière fut placée sous le signe de l'oeuvre gigantesque qui le consuma, Marcel Proust (1871-1922).
Le 15 avril 2010, le Musée des lettres et manuscrits ouvre ses portes au 222 boulevard Saint-Germain à Paris. Cet immeuble haussmannien classé monument historique a été entièrement réaménagé afin d'offrir aux écrits manuscrits de Proust, Hugo, Napoléon, Eisenhower, Baudelaire, Einstein, Saint-Exupéry, Verlaine et des centaines d'autres grandes figures de notre histoire un écrin à leur mesure.

Sur une surface de 600 m2, ce sont ainsi quelque 1 000 lettres, manuscrits, autographes, dessins et éditions originales qui seront présentés en permanence au public, selon un accrochage régulièrement renouvelé et un programme d'expositions temporaires fourni. Le Musée des lettres et manuscrits est une structure associative dont il n'existe pas d'équivalent : entièrement consacré à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine écrit, il dispose d'environ 70 000 documents, dont nombre de trésors inestimables, qu'il expose dans ses salles mais met également à disposition des chercheurs, de musées de province et de l'étranger à travers de nombreux prêts et d'expositions clef en main. Ce lieu empreint d'émotion et d'histoire permet d'embrasser des siècles de création, d'échanges, de découvertes, de passions, et de plonger dans la grande et la petite histoire qui ont façonné cette époque dans laquelle nous vivons.

Parmi les nombreux trésors du musée, les visiteurs pourront découvrir les pièces suivantes :

En sciences, le manuscrit d'Einstein ayant servi de base à la théorie de la relativité,

En littérature, les manuscrits des deux Manifestes du surréalisme d'André Breton ou celui de Cellulairement de Paul Verlaine (Trésor national),

En histoire, le testament politique de Louis XVI, écrit juste avant la fuite à Varennes et la déclaration de cessez-le-feu d'Eisenhower,

En musique, de très nombreuses partitions notamment de Mozart, Chopin, Debussy ou Wagner,

En arts, des correspondances de Manet, Gauguin, Toulouse-Lautrec, Monet ou Ingres.

Un programme de visites et d'ateliers est également proposé aux scolaires, adultes, groupes ou visiteurs individuels (cf. détail en page 10).

Outre les deux niveaux du musée, le 222 est également le siège de la société Aristophil et du magazine Plume.

[18:30] Insignes à Laurent Dever
Location:
Ministère délégué à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche
1, rue Descartes
75231 Paris Cedex 05
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 55 55 90 90
Internet Site : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr
Description:
Remise des insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite à Laurent Dever, Recteur de l'Académie de la Guadeloupe

[18:30] Vernissage de l'expo "Paris / Ojibwa" de Robert Houle
Location:
Centre Culturel Canadien
5, rue de Constantine
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)1 44 43 21 90
Fax : +33 (0)1 44 43 21 99
Mail : info@canada-culture.org
Internet Site : www.canada-culture.org
Description:
Une installation de Robert Houle

du 14 avril au 10 septembre 2010

13 avril 2010
Conférence autour du projet de l'installation / 17h
Interventions, en anglais,
de Robert Houle,
Mick Gidley / University of Leeds et
Donald Smith / University of Calgary
Accès limité en fonction des places disponibles
RSVP 01 44 43 21 49

Vernissage / 18h30

Le Centre culturel canadien présente une installation de Robert Houle qui propose un voyage métaphorique dans le Paris de 1845. Rencontre de deux cultures, celles du Vieux Continent et du Nouveau Monde, Paris/Ojibwa évoque un événement exotique ayant frappé l'imaginaire des Parisiens au 19e siècle et inspiré peintres et poètes, parmi lesquels Delacroix et Baudelaire.
Conçue à l'occasion d'une résidence de production à la Cité des Arts de Paris en 2006, cette création est un hommage à la mémoire d'une troupe de danseurs indigènes autant qu'une réflexion sur le thème, crucial ici, de la disparition. Le titre de l'œuvre fait allusion au contact entre les Parisiens et un groupe d'Autochtones du Canada conduits par un homme remarquable, Maungwudaus (Grand Héros).
D'avril à décembre 1845, les Parisiens ont vu d'authentiques Ojibways déambuler dans leurs rues. Artistes ambulants perçus comme une curiosité, ceux-ci, aussi appelés Mississaugas ou Chippewas, venaient d'une région alors connue sous le nom de Canada-Ouest.
À l'invitation du peintre George Catlin, Maungwudaus, sa famille et ses compagnons avaient quitté Londres pour remplacer les Iowas qui formaient les tableaux vivants accompagnant une exposition de peintures conçue à Paris par Catlin. Frappés par une épidémie de variole, les Iowas, autre tribu autochtone, s'apprêtaient à rentrer au bercail. Voici un compte rendu de Catlin qui décrit l'arrivée des remplaçants à Paris :
« Aux prises avec une location déjà négociée pour la salle Valentino et une exposition toujours en cours, je cherchais un peu de réconfort auprès de ma famille lorsque j'ai eu vent de la venue d'un groupe de onze Autochtones ojibways provenant de la région du lac Huron, dans le Haut-Canada. Ils avaient été emmenés à Londres par un Canadien, mais se trouvaient depuis sous la gouverne d'un jeune Londonien. Après avoir entendu parler du grand succès des Iowas à Paris et de leur départ précipité, ils avaient facilement été convaincus d'y venir. À leur arrivée, j'ai conclu la même entente avec eux qu'avec le groupe précédent, convenant avec le jeune homme qui s'occupait d'eux de les intégrer à mon exposition et de partager les dépenses et les profits, comme je le faisais précédemment. »
À Saint-Cloud, le groupe de Maungwudaus (alias George Henry) a diverti Louis-Philippe, sa reine, Amélie, ainsi que le roi et la reine de Belgique. Le monarque français avait passé plus de trois ans de son exil pendant les guerres napoléoniennes dans la république récemment constituée des États-Unis d'Amérique (entre 1796 et 1800). En voyageant de la Louisiane au Maine, il est entré en contact avec des Anishnabes (Ojibways) et des Haudenosaunees (Iroquois) dans les États de la Nouvelle-Angleterre et dans les Appalaches.
Paris/Ojibwa est une salle vide conçue au moyen d'un processus de déconstruction, sans contraintes de tons apocalyptiques, un langage de manifeste qui respecte néanmoins les formes classiques, ou du moins tente de le faire. En ce qui a trait à l'apparence et à la signification de l'installation, c'est l'histoire du peuple anishnabe, qui parle de guérir du regard affamé de la disparition imminente. C'est la voix de la persévérance, qui revendique l'héritage sacré d'une étuve qui symbolise l'univers et permet aux participants de créer un lien avec le passé, la terre et le monde spirituel. Les personnages peints, soit un chaman, un guerrier, un danseur et un guérisseur, incarnent des icônes monochromes dont les racines autochtones s'intègrent au paysage de chaque tableau. Ensemble, les tableaux constituent un retour au bercail poétique, symbolique et transatlantique grâce à la magie de l'art, l'aspect spirituel de la mémoire.
Robert Houle, Toronto, mars 2010

Robert Houle
Né à Saint-Boniface, au Manitoba, Robert Houle vit et travaille actuellement à Toronto. C'est un artiste anishnabe contemporain qui a joué un rôle significatif dans le maintien et la définition de l'identité des Premières nations au Canada. Il s'inspire des conventions artistiques occidentales pour aborder les aspects toujours présents de la colonisation européenne et les séquelles postcoloniales. Misant sur l'objectivité du modernisme et la subjectivité du postmodernisme, il intègre l'histoire autochtone à son travail par la remise en question de documents textuels et photographiques provenant de la société dominante. Il a étudié l'histoire de l'art à l'Université du Manitoba, l'éducation artistique à l'Université McGill ainsi que la peinture et le dessin à la Salzburg International Summer Academy of Fine Arts.
Robert Houle expose ses œuvres depuis le début des années 1970. Sa plus récente exposition, Robert Houle : Troubling Abstractions, a été organisée conjointement par le McMaster Museum of Art et la Galerie Robert McLaughlin. Parmi ses nombreuses expositions solo, on compte Lost Tribes, au Hood College dans le Maryland, Sovereignty over Subjectivity, au Musée des beaux-arts de Winnipeg, Palisade, à la Galerie d'art de l'Université Carleton à Ottawa, et Anishnabe Walker Court, une intervention au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto. Il a également participé à plusieurs expositions collectives d'importance à l'échelle internationale, y compris Recent Generations : Native American Art from 1950 to 1987, au Heard Museum à Phoenix, Traveling Theory, au Musée national de Jordanie à Amman, Notions of Conflict, au Stedelijk Museum à Amsterdam, Real Fictions : Four Canadian Artists, au Museum of Contemporary Art à Sydney en Australie, Tout le temps/Every Time, à la Biennale de Montréal 2000 et Nous venons en paix… – Histoires des Amériques, au Musée d'art contemporain de Montréal.
De 1977 à 1981, il a été le conservateur de l'art autochtone contemporain au Musée canadien des civilisations, en plus d'avoir organisé, seul ou avec d'autres organismes un grand nombre d'expositions.
En tant qu'auteur, Robert Houle a écrit de nombreux essais et monographies sur l'art autochtone ainsi que sur des artistes contemporains autochtones ou amérindiens. Il a également enseigné les études autochtones à l'École d'art et de design de l'Ontario à Toronto. Le rôle déterminant qu'a joué Robert Houle comme artiste, conservateur, enseignant et théoricien de la culture lui a valu le prix Janet Braide Memorial, en 1993, en reconnaissance du travail remarquable qu'il a accompli en histoire de l'art canadien, le prix Toronto Arts pour sa contribution aux arts visuels en 2001 ainsi que la bourse de recherche Eiteljorg en 2003. De plus, il a été admis à l'Académie royale des arts du Canada et, tout récemment, au Programme de résidences internationales en arts visuels à Paris du Conseil des Arts du Canada.
Actuellement, il donne des conférences sur l'abstraction autochtone et travaille sur un ensemble de portraits inspirés de ses recherches en vue de monter l'exposition du Centre culturel canadien. Il poursuit aussi son travail sur des dessins inspirés de son séjour forcé au pensionnat de sa réserve, Sandy Bay, lorsqu'il était enfant.

[18:30] exposition "faubourg Saint-Antoine: un nouveau réseau d'entreprise"
Location:
Les Ateliers de Paris
Création - Innovation
30, rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 44 73 83 50
Fax : +33 (0)1 44 73 83 56
Mail : ateliersdeparisddee@paris.fr
Internet Site : www.ateliersdeparis.com
Description:
Du 13 avril au 29 mai 2010
du mardi au samedi, de 13 à 19h
Vernissage le mardi 13 avril à partir de 18h

Si les modifications urbaines et l'évolution du marché du meuble et de la décoration ont entraîné des changements, le Faubourg Saint-Antoine abrite toujours des entreprises dédiées à ce secteur. Avec des Hôtels artisanaux comme celui de la rue Bouvier ou Brûlon, la Ville de Paris favorise l'implantation des entreprises. Avec le 37bis rue de Montreuil, elle contribue au maintien de l'activité.
Le grand changement réside dans les façons de travailler. Co-production, prototypage pour designers, meuble de création, communication… L'activité économique est variée. Les Ateliers de Paris ont choisi l'Hôtel artisanal Brûlon-Cîteaux afin d'illustrer une dynamique d'entreprise innovante et propice au développement.


[18:30] visite de l'exposition Jeune Collection III "Encore, encore..."
Location:
Galerie 34
34, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Madeleine, Concorde
France
Description:
avec Anaïd Demir, Nicolas Laugero Lasserre et Drouot formation (Frédéric Elkaim)

Troisième édition de l'exposition "Jeune Collection"

50 oeuvres d'artistes contemporain de la collection de Nicolas Laugero Lasserre
Commissaire d'exposition : Anaïd Demir
Nicolas Laugero Lasserre, créateur d'Artistik Rezo, média culturel sur Internet, et actuel directeur de l'Espace Pierre Cardin à Paris, présente chaque année depuis 2008 une partie de sa collection d'art contemporain, une exposition intitulée "Jeune Collection".
"Jeune Collection III 2000 - 2010", troisième édition de l'événement, se déroulera du 8 au 29 avril à la Gallery 34 située au 34 rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris.
Nicolas Laugero Lasserre y présentera cinquante oeuvres de sa collection assemblée au cours des dix dernières années. Il a donné carte blanche à Anaïd Demir, journaliste au Journal des Arts, Nova magazine, Beaux-Arts magazine pour sélectionner et scénographier les oeuvres.
Cette rencontre inédite entre un collectionneur et une jeune commissaire d'exposition se fait autour d'oeuvres d'artistes émergents, renommés ou confirmés : Valério Adami, Daniel Adel, Igor Andreev, Ben, Fred Bred, Butz & Fouque, Julie Chovin, Vladimir Clavijo Telepnev, Robert Combas, Aurélie Damon, Alain Delorme, Dran, Fabesko, Shepard Fairey, Dominique Fury Wati, Laurent Godard, Honet, Ilkie, Bahman Jalali, Daniel Johnston, David Lachapelle, Nicolas Ledoux, Le Marfan, Sam Lévin, Pascal Lièvre, Guy Limone, Marcos Marin, Philippe Mayaux, Jérôme Mesnager, Miss Van, Miss Tic, Olivier Mosset, Takashi Murakami, Tom Naumann, Jean-Michel Othoniel, Laurina Paperina, Philippe Pasqua, Françoise Pétrovitch, Reiner Riedler, Olivier Saillard, Space Invaders, Philippe Starck, Mariano Vargas, Victor Vasarely et Ellen Von Unwerth. "Jeune Collection III 2000 - 2010" permet de suivre les étapes d'une collection privée, la difficulté du choix des oeuvres, l'échange avec les galeristes et les artistes, mais aussi de découvrir l'engagement au quotidien d'un collectionneur

Dates clés :
Mercredi 7 avril de 18h à 22h : vernissage
Mardi 13 avril à 18h30 : visite de l'exposition avec Anaïd Demir, Nicolas Laugero Lasserre et Drouot formation (Frédéric Elkaim)
Jeudi 15 avril de 18h à 22h : lancement du Club Artistik Rezo
Jeudi 29 avril à partir de 18h : finissage de l'exposition












[19:00] Exposition de Christine VILHELM et Emilio TABASCO
Location:
Galerie Everarts
8, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 54 88
Mail : galerie.everarts@wanadoo.fr
Internet Site : galerie.everarts.free.fr
Description:
du 12 au 24 avril

[19:00-21:00] Exposition de Jean-Claude Savi et Valérie Hideux
Location:
Communic'Art
Galerie Jardin
18, rue de Gergovie
75014 Paris
M° Pernety, Plaisance
France
Phone : +33 (0)1 45 40 72 56
Mail : communic.art@wanadoo.fr
Internet Site : www.communic-art.com
Description:
du 1er au 30 avril 2010
du mardi au samedi de 14h à 19h
Vernissage le mardi 13 Avril 2010 de 19h à 21h

[19:00] Exposition de Judith Wolfe "Jardins rêvés"
Location:
Mairie du 17ème arrondissement
16/20, rue des Batignolles
75840 Paris Cedex 17
M° Rome, Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 44 69 17 17
Internet Site : mairie17.paris.fr
Description:
du 7 avril au 7 mai 2010

L'art de Judith Wolfe, fait de clarté saisie sur le vif, de couleurs rétablies dans leur rayonnement originel, est un perpétuel éloge de la vitalité humaine, de la singulière résistance des âmes pétries de beauté. Tantôt impulsive et charnelle, tantôt recueillie et guidée par un songe intérieur, Judith Wolfe marche à grandes enjambées sur les hautes terres de l'humanisme. Son compas : l'éthique. « Nomade, mobile, libre et allergique aux conformismes, écrit-elle, j'ai forgé mon identité dans un déracinement que j'ai choisi. » Cette identité s'est déployée dans la quête de la couleur comme absolu : « La couleur est devenue une nécessité pour moi. C'est une façon de lutter contre mes inquiétudes, une manière de maintenir l'espoir ». Comme Henri Matisse métamorphosait une fenêtre d'hôtel à Tahiti en balcon sur le monde, Judith Wolfe dévoile des ouvertures enchantées sur un univers apaisé, sur ses jardins rêvés. Ses œuvres – où la couleur jaillit sur des papiers découpés, lacérés, déchirés et marouflés sur toile – ont l'intensité bienfaisante des rosaces gothiques, des vitraux de la haute époque. Ce miracle de la lumière nous met en garde contre « une possible éclipse des valeurs humaines ». « Pour moi, la peinture est une forme de communication, souligne Judith Wolfe. Elle fait passer un message : celui de l'énergie vitale qui donne de l'espoir. La culture est la clef de la civilisation, du lien social. »

http://judith.wolfe.free.fr

[19:00] Finissage de l'exposition collective "Gender blending"
Location:
Galerie Michel Journiac de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
UFR d'arts plastiques et sciences de l'art
47-53, rue des Bergers
75015 Paris
M° Lourmel, Charles-Michels
France
Mail : galeriejourniac@univ-paris1.fr
Internet Site : www.galeriemicheljourniac.net
Description:
exposition GENDER BLENDING, clairement articulée autour des problématiques du genre en jeu dans des démarches artistiques contemporaines.

Au programme 11 ARTISTES
2 PERFORMANCES
1 CONCERT
1 WORKSHOP
1 ATELIER DRAG KING
7 VIDEOS/FILMS

Performances/Workshops
CECILE PROUST: Workshop 29 Mars-1 Avril
LES VRAOUMS : Performance-Concert le 1 Avril à 19h
MURRAY BROSCH Productions : Performance le 6 Avril à 19h
DIANE TORR : Workshop DRAG KING 12-13 Avril

Videos/Films :
PAULINE BOUDRY & RENATE LORENZ /
LAURENCE NICOLA /
DAFNE BOGGERI /
CECILE PROUST & JACQUES HOEPFFNER /
ANA BORRALHO & JOAO GALANTE /

L'événement durera 3 semaines dans le Laboratoire d'exposition de l'Université d'Art de Paris 1/ Art et Sciences de l'art.

Cette “exposition”, s'espère non restreinte à une forme, permettant la circulation de paroles et un assemblage de temps différents (visibilité permanente, performance, workshop,..)
Les oeuvres et performances proposées s'articuleront autour de la réappropriation et du brouillage identitaire. Trouble dans le genre qui utilise alors le costume, les pratiques du travestissement, la création de personnage, l'utilisation d'attribut genré (Pauline Boudry&Renate Lorenz, Laurence Nicola,Cécile Proust, Les Vraoums, Murray Brosch productions) mais aussi voir ce que cette dissonance et ces réappropriations peuvent provoquer dans le corps ( Ana Borralho & Joao Galante, Dafne Boggeri, Diane Torr).
Comment les normes du genre se donnent et donnent à voir. Quels codes, imageries, icônes construisent elles ?

[19:00-21:00] Grand "BrainStorming Solidaire" pour fêter le 1er anniversaire des Alter Mardis
Location:
Le Comptoir Général
80, quai de Jemmapes
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt, Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 44 88 20 45
Mail : contact@lecomptoirgeneral.com
Internet Site : www.lecomptoirgeneral.com
Description:
Venez découvrir, encourager et aider "5 jeunes pousses" de l'entrepreneuriat social le 13 avril au Comptoir Général à Paris.

Ils ont tous un rêve, une idée, une envie… Au service du handicap, de l'environnement, de l'insertion professionnelle, de l'éducation, du développement durable, de la culture… Ils ont planté la graine d'une future entreprise sociale: ce sont les “jeunes pousses ”de l'ESS (Economie Sociale et Solidaire) !

Se lancer dans l'entrepreneuriat social, c'est se confronter à une myriade de questions. Avec qui ? Comment ? Pourquoi ? Comme-ci ou comme-ça? Et si 5 porteurs de projets de la communauté Dreamshake pouvaient avancer dans la réalisation de leurs rêves solidaires, en brainstormant avec des spécialistes en innovation et des experts qualifiés et sensibles à ces questions.

C'est l'idée qu'ont eue le Groupe SOS (acteur majeur de l'Economie Sociale et Solidaire), Ashoka (Organisation Internationale pour le développement de l'Entrepreunariat Social) et DreamShake (1er site communautaire pour partager et réaliser ses rêves) avec le soutien de Danone Communities et Babyloan (1er site français de micro-crédit solidaire).

5 jeunes pousses qui ne demandent qu'à grandir... Aurez vous la main verte ?

* Handibot : un robot peintre au service des personnes handicapées (Vincent Thiberville)
* Bio référencement : système de référencement pour développer le bio pour la restauration collective (Patrick Carrié)
* Wizine: site internet pour rendre la presse accessible aux non-voyants (Ophélie Rat)
* Coach sportif et citoyen : méthode innovante pour mettre le sport au service de l'insertion des jeunes (Effah Enoch)
* Montourneur.com : plateforme web pour assurer la promotion des artistes indépendants (Eddie Aubin et Pascal Geugue)

Vous souhaitez participer à cet évènement et rencontrer ces “jeunes pousses” de l'économie sociale et solidaire ?

Vous souhaitez challenger ces 5 projets, et apporter votre pierre à ces futurs édifices en brainstormant solidaire ?

Vous souhaitez échanger avec eux, les encourager, leur poser des questions et faire part de vos idées ?

Vous souhaitez networker avec des têtes de réseau du monde de l'entrepreneuriat et de l'Economie Sociale et Solidaire, et pourquoi pas enrichir votre propre projet ?

Cocktail et dégustation de produits issus du commerce équitable offerte par Ethiquable.

>> INSCRIPTION

[19:00] Inauguration du Musée du Jeu Vidéo
Location:
Grande Arche de La Défense
1, parvis de La Défense
92044 Paris la Défense
M° La Défense
France
Phone : +33 (0)1 49 07 27 27
Fax : +33 (0)1 49 07 27 50
Mail : tourisme@grandearche.com
Internet Site : www.grandearche.com
Description:
Inauguration du Musée du Jeu Vidéo

[19:00-22:00] LORD KOSSITY est heureux de vous convier à son showcase privé
Location:
L'appartement d'André et Lionel pour Vitaminwater
4, passage Landrieu
75007 Paris
M° Alma - Marceau
France
Internet Site : www.vitaminwater.fr
Description:
A l'occasion de la sortie de ses deux nouveaux albums FULLY LOADED & KOSS 02

[19:00-22:00] Soirée de lancement des Concentrés Visage de Gemology
Location:
Hôtel Saint-James & Albany
6, rue du 29 Juillet
211, rue Saint-Honoré
202, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 44 58 43 21
Fax : +33 (0)1 44 58 43 11
Mail : hotel@saintjamesalbany.com
Internet Site : www.saintjamesalbany.com
Description:
Et de la boutique en ligne, en présence de : Leïla Bekhti, Thomas Dutronc, Marie Fugain, Hafsia Herzi, Sandrine Quétier.

[19:00] Vernissage Serge Plagnol
Location:
La Réserve d'area
50, rue d’Hauteville
Fond de cour - 2ème étage
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Phone : +33 (0)1 45 23 31 52
Fax : +33 (0)1 45 23 37 80
Mail : area.paris@wanadoo.fr
Internet Site : www.lareserveparis.com
Description:
Du 8 avril au 29 mai 2010, Area expose une trentaine d'œuvres de Serge Plagnol qui dévoile sa dernière série de toile : Les Veilleurs de la nuit.
Installé en méditerranée, on trouve dans l'oeuvre de Serge Plagnol une grande sensualité des couleurs. Son travail fait corps avec une "nature pensée" du point de vue de tous ces éléments.
L'effet surprenant de fraîcheur, une vitalité première, toute artificielle mais aussi vivifiante, du fictif et pourtant l'être s'y prend, s'emporte et se croit dans un paysage que la peinture dominerait d'une supérieure idéalité.
Serge Plagnol présente également une rétrospective intitulé La Musique des Branches à la Villa Tamaris du 27 mars au 2 mai 2010.
A l'initiative d'Alin Avila, la galerie area est un vaste loft sous verrière, au cœur du 10e arrondissement, quartier en pleine mutation. Sur une superficie de 150 m2, avec 80 m de cimaises, y sont régulièrement présentées des expositions. Volontairement à l'écart des pôles de galeries parisiennes, la réserve d'area est un lieu de vie et d'échange qui incite à une démarche active des visiteurs et des amateurs d'art. Fidèle à son engagement envers la peinture, sans toutefois délaisser les autres formes d'expression artistique, Area présente régulièrement de jeunes artistes.


[19:00] présentation du projet de la Ville de Paris sur la biodiversité
Location:
Mairie du 12ème arrondissement
130, avenue Daumesnil
75012 Paris
M° Dugommier, Daumesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Fax : +33 (0)1 44 68 12 09
Internet Site : mairie12.paris.fr
Description:
soirée de présentation du projet de la Ville de Paris sur la biodiversité en présence de Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts et Michèle Blumenthal, maire du 12e

[19:30] Visite privée de l'exposition "Turner et ses peintres"
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
par Frédéric Mitterrand













[20:00-22:30] Avant-première de "Les 5 doigts de la main"
Location:
Cinéma Gaumont Champs-Elysées Marignan
27, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)8 92 69 66 96
Internet Site : www.cinemasgaumontpathe.com/cinemas/cinema-gaumont-champs-elysees-marignan
Description:

[20:00-23:00] Soirée PROJECT NATAL
Description:
Par Microsoft Maison de Kenzo















[22:00] Dîner de gala du Cercle Guimet France
Description:
Dîner de gala du Cercle Guimet France

[22:00] Soirée Camping 2
Location:
Le Barramundi
3, rue Taitbout
Chaussée d'Antin - Lafayette, Richelieu - Drouot, Quatre-Septembre, Opéra
75009 Paris
France
Phone : +33 (0)1 47 70 21 21
Mail : contact@barramundi.fr
Internet Site : www.barramundi.fr
Description:
avec Franck Dubosc, Mathilde Seigner, Richard Anconina, Claude Brasseur

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés