Saturday, May 1, 2010
Public Access


Category:
Category: All

01
May 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  Foire de Paris 2010
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
du 29 Avril au 9 Mai 2010

http://www.foiredeparis.fr

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Location:
L'Adresse
Musée de la Poste
34, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 42 79 24 24
Fax : +33 (0)1 42 79 24 00
Mail : reservation.dnmp@laposte.fr
Internet Site : www.ladressemuseedelaposte.fr
Description:
Galerie du Messager

Durée et Horaires
du 14 avril au 19 septembre 2010
Du lundi au samedi de 10h à 18h. Fermé le dimanche et les jours fériés.

Tarifs
Plein tarif : 6,50 € (donne accès aux collections permanentes)
Tarif réduit : 5 €
Gratuité pour les moins de 13 ans et pour les postiers

L'Adresse Musée de La Poste crée l'événement à Paris avec l'exposition « Aragon et l'art moderne » du 14 avril au 19 septembre 2010.

Le dialogue fécond entre une grande figure du surréalisme et les artistes du XXe siècle

L'exposition présente les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de quarante artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : de Paul Signac à Pirosmani, de Henri Matisse à Pablo Picasso, en passant par Albert Marquet, Marc Chagall, Paul Klee et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot, encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les œuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, c'est aujourd'hui l'heure du troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon.

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. (La Joconde à moustache), Ready-made rectifié.
Crayon graphite sur héliogravure - 61,5 x 49,5 cm.
Coll. Parti communiste français en dépôt au Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne/ Centre de création industrielle
© Adagp, Paris 2010
© Photo RMN-Philippe Migeat

Une fusion art-littérature

Louis Aragon (1897-1982), fondateur du mouvement surréaliste avec André Breton et Philippe Soupault, est un des esprits les plus brillants et les plus complexes du XXe siècle. Les trois hommes ont très tôt entamé un dialogue avec la peinture. A tel point que leurs écrits sur l'art forment un véritable corpus dans leur oeuvre. La littérature et l'art sont, pour Aragon, imbriqués et portent en eux la même interrogation : la mise en question de l'homme et du monde et, par là même, des langages verbal et pictural. Pour Aragon, les objets sont des mots et les mots des matériaux de construction. La rencontre de l'auteur avec des peintres majeurs a été fondamentale. « Elle a toujours marqué une étape importante de ma propre vue des choses », écrira-t-il.

La révolution du collage

Ces peintres, dont il fait la connaissance grâce à Guillaume Apollinaire et à Pierre Reverdy, vont, pour certains, l'accompagner toute sa carrière. Aragon, en intimité avec ceux qu'il appelle « les aventuriers de la pierre et de la toile », sera mêlé de près aux événements capitaux de l'histoire de l'art du XXe siècle. Il publie dès 1923 un texte sur Max Ernst, puis en 1930, en guise de préface à une exposition, La Peinture au défi, qui se veut une réflexion sur les collages, suscitée par La Femme 100 tête de l'artiste et par ceux de bon nombre d'artistes dadaïstes et surréalistes auxquels il est encore lié : Marcel Duchamp, Francis Picabia, Jean Arp, Man Ray, Joan Miró, Yves Tanguy... Dans ce texte essentiel, qui préfigure ce que deviendra la création contemporaine, Aragon fait l'historique de cet art nouveau, tente d'expliquer « le défi que le collage lance à la peinture traditionnelle » et pose la question du réalisme, voire du réalisme socialiste.

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Jules Lefranc, Le Pont Marie, 1940-1945, huile sur toile,55 x 33 cm
Collection particulière - © Photographie Michel Fischer

Du réalisme socialiste à Matisse

Il approfondira ces concepts en 1935 dans son ouvrage Pour un réalisme socialiste. Dès lors, il se fait le défenseur d'artistes comme Taslitzky, Fougeron (quand il ne lui reproche pas de faire fausse route), et d'artistes soviétiques. Ce qui ne l'empêche pas simultanément d'écrire des articles sur Pirosmani, Paul Signac, Henri Matisse, Pablo Picasso, Fernand Léger, Marc Chagall, Joan Miró, Max Ernst, André Masson, Georges Malkine, Hoffmeister, Alberto Giacometti, Grüber, Bernard Buffet, Jiří Kolář, Alekos Fassianos... pour des catalogues ou des journaux, principalement Les Lettres françaises, hebdomadaire littéraire dont il assure la direction de 1953 à 1972, épaulé par Pierre Daix, rédacteur en chef, et qui seront repris dans Aragon, Ecrits sur l'art moderne (1981). Enfin, en 1970, il consacre un essai remarqué à son ami Henri Matisse, rencontré trente ans plus tôt. A côté de ses écrits, Aragon se montre aussi un fin collectionneur : il possède des Georges Braque, André Masson, Jean Arp, Hoffmeister, jusqu'à la célèbre Joconde à moustache (L.H.O.O.Q.) de Marcel Duchamp, dont il fera don au PCF en 1979. Seront présentés les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de 40 artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : Paul Signac, Pirosmani, Henri Matisse, Albert Marquet, Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Gris, Marcel Duchamp, Marc Chagall, Paul Klee, Jean Arp, Man Ray, De Chirico, Max Ernst, André Masson, Georges Malkine... et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les oeuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, le troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon, l'est aujourd'hui par L'Adresse Musée de La Poste avec une exposition qui rend compte de ce dialogue entre l'écrivain et les artistes du XXe siècle.

Fête nationale des îles Marshall
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête de la Constitution de 1979

Exposition de Duane Hanson "Le Rêve américain"
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Pavillon Paul Delouvrier

Horaires
du 21 avril au 15 août 2010
Mercredi, jeudi, vendredi, dimanche de 14h à 19h / samedi de 14h à 21h

Tarifs
Entrée libre

Informations
01 40 03 75 75 / www.villette.com

Les quinze sculptures de Duane Hanson (1925-1996) réunies ici montrent combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois de notre société actuelle.

«Duane Hanson, Le Rêve américain...» présente quinze des dernières œuvres du sculpteur, considéré de nos jours comme une figure majeure de l'hyperréalisme américain. Elles ont été réunies par l'Institut für Kulturaustausch de Tübingen et sont, pour la plupart, la propriété de la veuve du sculpteur, Wesla Hanson.

Le propos est de donner à voir combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois que beaucoup connaissent aujourd'hui dans notre propre société.

Ces personnages «grandeur nature», à la mise ordinaire, assis ou debout, jeunes ou vieux, donnent l'illusion entière de présences humaines, à la fois attirantes et inquiétantes.


Duane Hanson, Old Couple on a Bench, 1994 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Roy G. Crogan © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

Fraîcheur de corps d'enfants, ou visages ridés, bleu des veines sous la peau, pilosités, souci du détail vestimentaire révèlent la maîtrise technique de Duane Hanson pour réaliser ces moulages à partir de modèles vivants.

Une virtuosité qui sert l'intérêt du sculpteur pour les plus modestes de ses contemporains - femme de ménage, étudiant, sportifs, ouvriers ou petits retraités... - dont il souhaitait rendre perceptible la morosité de la vie quotidienne.

Investi contre la politique de Ronald Reagan, la guerre du Vietnam, les agressions racistes et urbaines, Duane Hanson considéra aussi la société de consommation américaine comme une violence sociale: créant des attentes inassouvies chez les plus humbles, le «rêve américain» ne généra, pour la plupart, que déception.

Ainsi, ces héros du quotidien, ces «stars de quartier» figés dans leurs pensées, le regard absent, paraissent-ils résignés dans le vide de leur existence et leur solitude.

Avec «Duane Hanson, Le Rêve américain...» la Villette souhaite rendre hommage à un artiste qui, témoin sans concession de son monde, nous donne à penser les vulnérabilités du nôtre.


Duane Hanson, Man with Walkman, 1989 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Alan Ginsburg © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

Exposition "Robert Doisneau - Palm Springs 1960"
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
1er avril - 1er juin 2010
Vernissage le 1er avril de 18h à 21h

À l'occasion de la parution du livre "Palm Springs 1960" aux Editions Flammarion, la Galerie Claude Bernard présentera du 1er avril au 1er juin 2010 un ensemble de tirages en couleur de Robert Doisneau choisis parmi les photographies reproduites dans le livre.

Depuis l'après guerre Robert Doisneau travaille régulièrement avec la presse américaine. C'est pour une commande de Life, en 1950, qu'il a réalisé celle qui deviendra sa photo la plus célèbre: « le baiser de l'hôtel de ville ». Rapho lui passe souvent des commandes pour le New York Times, Life ou Fortune.

Là bas, ses images sont également entrées au Musée.

En 1948 il a participé à une exposition sur la photographie française à New York avec Edouard Boubat, André Papillon, Willy Ronis.

En 1951 c'est au MoMA de New York qu'il est exposé en compagnie de Brassaï, Willy Ronis, Henri Cartier-Bresson et Izis.

Pourtant en 1960, il n'a jamais traversé l'Atlantique. Faute de moyens, il a laissé les photographies voyager à sa place.

C'est pour réaliser un reportage pour le magazine Fortune que Robert Doisneau prendra pour la première fois l'avion pour les Etats Unis le 19 novembre 1960. Thème du reportage : la construction de golfs à Palm Springs, refuge des riches retraités américains dans le désert du Colorado.

Après une journée passée à New York, il arrive à Palm Springs le 21 novembre.

Il y restera jusqu'au 1er décembre. Ce qu'il découvre là bas l'incite à dépasser largement le thème du reportage. Au delà de l'empiètement des greens sur un territoire aride, il dresse un portrait amusé d'une planète artificielle repeinte aux couleurs les plus suaves. Il utilise tout à tour un Rolleiflex, un Leica et un Hasselblad et, pour la première fois se sert de la pellicule couleurs à des fins résolument esthétiques.

Le 2 décembre il est à Hollywood dans les studios de la Paramount où Jerry Lewis tourne « le tombeur de ces dames ». Une semaine de prises de vues compliquées par les Syndicats américains qui délèguent à tout photographe étranger invité, un confrère américain qui le suit comme une ombre.

Robert Doisneau quitte Los Angeles le 9 décembre pour rejoindre Maurice Baquet à New York où ils réaliseront une série de prises de vues jusqu'au 17 décembre, date du retour vers Paris.

Le reportage réalisé à Palm Springs sera publié dans ne numéro de Février 1961 de Fortune sous le titre « Palm Springs : green and playful grows the desert ».

Les originaux ayant servi à la publication du reportage, oubliés dans les archives du journal, seront retrouvés en 2007 par Scott Thode alors Directeur de la photographie du journal, et rendus à l'Atelier Robert Doisneau.

C'est sa vigilance et sa courtoisie qui ont donc rendu possibles le montage du livre et la réalisation de cette exposition.

08:00  
09:00 [09:30] Présentation du muguet par le Marché d'Intérêt National de Rungis
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Salon Bertrand

Présentation du muguet par le Marché d'Intérêt National de Rungis et la Semmaris

10:00 [10:15] Présentation du muguet par la République de Montmartre « Poulbots »
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Salon des Arcades

11:00 [11:30] remise des Trophées de la Fondation du Football
Location:
Station F
Halle Freyssinet
55, boulevard Vincent Auriol
5, Parvis Alan Turing
75013 Paris
M° Chevaleret
France
Phone : 08 11 11 55 55
Internet Site : www.stationf.co
Description:
remise des Trophées de la Fondation du Football en présence de Jean Vuillermoz, adjoint chargé du sport

12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00] exposition « Mise en scène » de Françoise Pernet
Location:
Galerie 3F
58, rue des Trois Frères
75018 Paris
M° Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 43 20 32 26
Mobile : +33 (0)6 63 22 48 68
Mail : jmf@galerie3f.fr
Internet Site : www.galerie3f.fr
Description:
exposition « Mise en scène » de Françoise Pernet

[16:00] rencontre avec Guillaume Hebert
Location:
Galerie-Librairie Impressions
17, rue Meslay
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 26
Mail : impressions98@wanadoo.fr
Description:
rencontre avec Guillaume Hebert qui présentera le travail du peintre Janam Lama

Le Dolma Thangka Art Centre fut fondé en 2001 par Janam Lama dans un quartier vétuste de Swayambhu, à l'ouest de Kathmandou, au Népal. Depuis septembre 2009, avec l'aide de l'Alliance de Protection du Patrimoine Culturel Asiatique, il est désormais situé à Jorpati près de Boddhanath. Guillaume Hebert présentera cette mise en place, réalisée en septembre 2009, dans un immeuble neuf, alimenté en eau courante et en électricité, permettant d'accueillir davantage d'élèves.

17:00 [17:00] Exposition "Naked mind" d'Emanuela Markova
Location:
Espace 117
117, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° RER C Pont de l’Alma, Ecole Militaire, La Tour-Maubourg, Alma - Marceau
France
Internet Site : www.espace117.com
Description:
Exposition "Naked mind" d'Emanuela Markova

18:00 [18:00] Finissage de Yuri Okamoto
Location:
Lagalerie
Association Actuel Art
27, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 15 85
Mobile : +33 (0)6 09 84 35 82
Mail : actuelart@gmail.com
Internet Site : actuel.art.free.fr
Description:

[18:00] vernissage "De l'ombre à la lumière" by Chris Tal et Lysturiale
Location:
Hôtel Beaumarchais
3, rue Oberkampf
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 53 36 86 86
Internet Site : www.hotelbeaumarchais.com
Description:
"DE L'OMBRE A LA LUMIERE"
by Chris Tal et Lysturiale

EXPO DU 1ER MAI AU 31 MAI 2010
VERNISSAGE LE SAMEDI 1ER MAI DE 18H à 21H
PERFORMANCE "BODY PAINTING" BY LYSTURIALE LE VENDREDI 7 MAI DE 18H à 20H

"Sarasvati Events" et "Abstraction des Arts" réunissent deux artistes sur le thème mystique de l'ombre et de la lumière.

CHRIS TAL pratique les arts plastiques et plus particulièrement la peinture depuis une dizaine d'années.
Autodidacte, il s'inspire d'une thématique: «La Lumière Divine». Ses peintures présentent un thème récurrent: la luminosité. Élément qui évoque la plénitude et la sérénité.
Chris Tal propose de faire découvrir à son public un univers chatoyant où couleurs saturées et jeux de lumière se marient en parfaite harmonie.

De son côté, LYSTURIALE est une artiste peintre qui lie l'art plastique à l'art numérique. En effet, sa thématique liée à «L'Ombre» et au film TWILIGHT, est une création de 21 compositions abstraites qui dépeignent les 21 compositions musicales de Carter Burwell. Chaque tableau correspond à l'ambiance émotionnelle de la symphonie des notes de chaque composition. Une peinture aux reflets mystiques et poétiques, empreinte de la douceur des pastels, mélangée à l'art numérique, racontant en images à travers la musique l'univers fascinant de la saga Twilight.

19:00 [19:00-20:00] Evening happening / performance de Paul Santoleri
Location:
Galerie Ligne 13
13, rue La Condamine
75017 Paris
M° La Fourche
France
Phone : +33 (0)1 42 93 13 37
Internet Site : www.galerieligne13.com
Description:
dans le cadre de son exposition « WALL TATTOOS »

du 6 au 30 mai 2010
Performance de l'artiste ouverte au public du 1er au 5 mai 2010, de 19h à 20h
Vernissage le jeudi 6 mai de 18h à 22h

première exposition solo en France de l'artiste Paul SANTOLERI

Esprit du mur, es-tu là... ?

Un mur comprend deux parois : la partie visible et celle qui reste invisible. Tel un passe-muraille, Paul SANTOLERI, possède le don singulier de nous entraîner dans la quatrième dimension, de l'autre côté de ses murs mirifiques. En éternel poète, un brin mystique, il nous ouvre un passage entre le monde physique et le monde sensible des choses...

Ses installations juxtaposent peintures murales, graffs, collages, incrustations, céramiques et jeux de lumières et donnent ainsi une nouvelle âme au lieu. Du sol au plafond, l'artiste improvise une histoire, dans laquelle les obstacles et les particularités de l'espace deviennent un prétexte à enrichir son récit. Ses créations aux formes douces et généreuses, entre paysages aquatiques et visions urbaines, envahissent l'espace tridimensionnel de la galerie. Ses tracés malicieux faits de courbes bienveillantes nous aspirent et nous guident dans des tourbillons de luxuriants dessins aux accents surréalistes. Les détails sont foisonnants et vivaces. De l'infiniment grand, nous voyageons vers l'infiniment petit, en essayant de pénétrer son oeuvre par le dernier point de fuite sans jamais l'atteindre... Ruse de l'artiste pour nous faire pénétrer dans son univers, ou illusion d'optique ?

Et voilà que nous nous retrouvons soudainement collés au plafond, nous sommes aspirés de l'autre côté des murs, nous quittons le plancher pour laisser notre imaginaire vagabonder entre les parois, à la rencontre des réalités et des chimères de notre siècle. Nous glissons peu à peu dans un rêve éveillé et nous traversons le mur de notre inconscient, pour entrevoir de l'autre côté un monde réellement merveilleux...

Wall Tattoos, une exposition-performance inédite ouverte au public

La Galerie Ligne 13, laisse carte blanche à Paul Santoleri pour créer librement et en public une oeuvre-puzzle qui sera révélée dans son intégralité le soir du vernissage, jeudi 6 mai 2010. L'artiste va peindre, taguer, dessiner, sculpter en s'inspirant des particularités du lieu, de son relief, de ses vibrations ! Des dessins Noir et Blanc complèteront cette scénographie inédite, invitant le spectateur à flâner dans l'univers de l'artiste.

Pendant les 4 jours précédant l'exposition Wall Tattoos
du 1er au 5 mai de 19h à 20h
Paul Santoleri vous invite à ses « evening happenings » !

Paul Santoleri en quelques mots...

La majesté et la technicité du travail de Paul Santoleri ont aujourd'hui acquis une véritable reconnaissance sur la scène internationale du Street Art. Basé à Philadelphie, il parcourt la planète pour l'embellir de ses couleurs... Dans la rue, où il collabore notamment au projet « Mural Arts Program » (MAP) de Philadelphie, qui a pour objectif de redonner des couleurs aux différents quartiers et banlieues, mais aussi dans des musées et dans de nombreuses collections du monde entier. En 2009, il a obtenu le soutien financier de la Fondation Pollock-Krasner via l'Ambassade américaine à Paris et le Conseil des Arts de Pennsylvanie. Après deux mois passés en résidence à l'Usine Kohler de Sheboygan dans l'Etat du Wisconsin, il a élu domicile en fin d'année à Copenhague au Danemark, pour réaliser une fresque monumentale dans le quartier de Christiania, à l'occasion du Sommet des Nations Unies sur le Climat qui s'est tenu en décembre.



SORTIE EN AVANT-PREMIERE DU LIVRE DE SANTOLERI "MURS ET DEMESURES" à l'occasion de « Wall Tattoos », la première exposition solo en France de Paul Santoleri
Textes : Catherine Botton, avec le soutien de Marie Guglielmetti
signature du livre lors du vernissage le 6 mai de 18h à 22h

SANTOLERI, Murs et démesures
En librairies le 24 sept 2010
Prix public : 9,90 euros
60 pages quadri - Format : 15 x 15 cm
Couverture souple avec rabats
ISBN : 978-2-917829-30-1
Diffusion-Distribution :
Le Comptoir des indépendants / BLDD


20:00 [20:00-23:50] Garden Party de l'Hippodrome de Longchamp
Location:
Hippodrome de Longchamp
Avenue des Tribunes
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Tram T2 Suresnes - Longchamp
France
Phone : +33 (0)1 44 30 75 00
Internet Site : www.nouveaulongchamp.com
Description:
L'hippodrome de Longchamp fait figure de leader parmi les champs de courses et la renommée de son programme est internationale. Le profil de la piste, sa célèbre montée, la variété des parcours permettent de sélectionner les meilleurs pur-sang du monde. En attendant le prix de l'Arc de Triomphe venez vous prendre pour un jockey ou un bookmaker le temps d'un soir.... 20h : apéro - cocktail Notre plus belle djette s'exécutera pour votre bon plaisir... 23h : on swingue, on rigole, on flirt Aux tournes disques vos DJ préférés Bar à Champagne Bar à cocktails Bar à shot Pandor Service voiturier




[23:00] Soirée pour la victoire du Paris-Saint-Germain en Coupe de France
Location:
Parc des Princes
24, rue du Commandant Guilbaud
24, rue Claude Farrère
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Porte de Saint-Cloud
France
Phone : 3275
Mail : fkallouche@psg.tm.fr
Internet Site : www.leparcdesprinces.fr
Description:
Soirée pour la victoire du Paris-Saint-Germain en Coupe de France

21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés