Wednesday, May 12, 2010
Public Access


Category:
Category: All

12
May 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6
  [Cannes] Festival de Cannes
Description:
Festival de Cannes

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Location:
L'Adresse
Musée de la Poste
34, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 42 79 24 24
Fax : +33 (0)1 42 79 24 00
Mail : reservation.dnmp@laposte.fr
Internet Site : www.ladressemuseedelaposte.fr
Description:
Galerie du Messager

Durée et Horaires
du 14 avril au 19 septembre 2010
Du lundi au samedi de 10h à 18h. Fermé le dimanche et les jours fériés.

Tarifs
Plein tarif : 6,50 € (donne accès aux collections permanentes)
Tarif réduit : 5 €
Gratuité pour les moins de 13 ans et pour les postiers

L'Adresse Musée de La Poste crée l'événement à Paris avec l'exposition « Aragon et l'art moderne » du 14 avril au 19 septembre 2010.

Le dialogue fécond entre une grande figure du surréalisme et les artistes du XXe siècle

L'exposition présente les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de quarante artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : de Signac à Pirosmani, de Matisse à Picasso, en passant par Marquet, Chagall, Klee et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot, encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les œuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, c'est aujourd'hui l'heure du troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon.


Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. (La Joconde à moustache), Ready-made rectifié.
Crayon graphite sur héliogravure - 61,5 x 49,5 cm.
Coll. Parti communiste français en dépôt au Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne/ Centre de création industrielle
© Adagp, Paris 2010
© Photo RMN-Philippe Migeat

Une fusion art-littérature

Louis Aragon (1897-1982), fondateur du mouvement surréaliste avec André Breton et Philippe Soupault, est un des esprits les plus brillants et les plus complexes du XXe siècle. Les trois hommes ont très tôt entamé un dialogue avec la peinture. A tel point que leurs écrits sur l'art forment un véritable corpus dans leur oeuvre. La littérature et l'art sont, pour Aragon, imbriqués et portent en eux la même interrogation : la mise en question de l'homme et du monde et, par là même, des langages verbal et pictural. Pour Aragon, les objets sont des mots et les mots des matériaux de construction. La rencontre de l'auteur avec des peintres majeurs a été fondamentale. « Elle a toujours marqué une étape importante de ma propre vue des choses », écrira-t-il.

La révolution du collage

Ces peintres, dont il fait la connaissance grâce à Guillaume Apollinaire et à Pierre Reverdy, vont, pour certains, l'accompagner toute sa carrière. Aragon, en intimité avec ceux qu'il appelle « les aventuriers de la pierre et de la toile », sera mêlé de près aux événements capitaux de l'histoire de l'art du XXe siècle. Il publie dès 1923 un texte sur Max Ernst, puis en 1930, en guise de préface à une exposition, La Peinture au défi, qui se veut une réflexion sur les collages, suscitée par La Femme 100 tête de l'artiste et par ceux de bon nombre d'artistes dadaïstes et surréalistes auxquels il est encore lié : Duchamp, Picabia, Arp, Man Ray, Miró, Tanguy… Dans ce texte essentiel, qui préfigure ce que deviendra la création contemporaine, Aragon fait l'historique de cet art nouveau, tente d'expliquer « le défi que le collage lance à la peinture traditionnelle » et pose la question du réalisme, voire du réalisme socialiste.


Jules Lefranc, Le Pont Marie, 1940-1945, huile sur toile,55 x 33 cm
Collection particulière - © Photographie Michel Fischer

Du réalisme socialiste à Matisse

Il approfondira ces concepts en 1935 dans son ouvrage Pour un réalisme socialiste. Dès lors, il se fait le défenseur d'artistes comme Taslitzky, Fougeron (quand il ne lui reproche pas de faire fausse route), et d'artistes soviétiques. Ce qui ne l'empêche pas simultanément d'écrire des articles sur Pirosmani, Signac, Matisse, Picasso, Léger, Chagall, Miró, Ernst, Masson, Malkine, Hoffmeister, Giacometti, Grüber, Buffet, Kolar, Fassianos… pour des catalogues ou des journaux, principalement Les Lettres françaises, hebdomadaire littéraire dont il assure la direction de 1953 à 1972, épaulé par Pierre Daix, rédacteur en chef, et qui seront repris dans Aragon, Ecrits sur l'art moderne (1981). Enfin, en 1970, il consacre un essai remarqué à son ami Matisse, rencontré trente ans plus tôt. A côté de ses écrits, Aragon se montre aussi un fin collectionneur : il possède des Braque, Masson, Arp, Hoffmeister, jusqu'à la célèbre Joconde à moustache (L.H.O.O.Q.) de Marcel Duchamp, dont il fera don au PCF en 1979.

Quinzaine du Commerce Equitable 2010
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
du 8 au 23 mai 2010

Journée d'ouverture

http://www.quinzaine-commerce-equitable.fr

Exposition Robert Doisneau "Palm Springs 1960"
Location:
Galerie Claude Bernard
7/9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 97 07
Fax : +33 (0)1 46 33 04 25
Mail : galerie@claude-bernard.com
Internet Site : www.claude-bernard.com
Description:
1er avril - 1er juin 2010
Vernissage le 1er avril de 18h à 21h

À l'occasion de la parution du livre “Palm Springs 1960 ” aux Editions Flammarion, la Galerie Claude Bernard présentera du 1er avril au 1er juin 2010 un ensemble de tirages en couleur de Robert Doisneau choisis parmi les photographies reproduites dans le livre.

Depuis l'après guerre Robert Doisneau travaille régulièrement avec la presse américaine. C'est pour une commande de Life, en 1950, qu'il a réalisé celle qui deviendra sa photo la plus célèbre: « le baiser de l'hôtel de ville ». Rapho lui passe souvent des commandes pour le New York Times, Life ou Fortune.

Là bas, ses images sont également entrées au Musée.

En 1948 il a participé à une exposition sur la photographie française à New York avec Edouard Boubat, André Papillon, Willy Ronis.

En 1951 c'est au MoMA de New York qu'il est exposé en compagnie de Brassai, Willy Ronis, Henri Cartier Bresson et Izis.

Pourtant en 1960, il n'a jamais traversé l'Atlantique. Faute de moyens, il a laissé les photographies voyager à sa place.

C'est pour réaliser un reportage pour le magazine Fortune que Robert Doisneau prendra pour la première fois l'avion pour les Etats Unis le 19 novembre 1960. Thème du reportage : la construction de golfs à Palm Springs, refuge des riches retraités américains dans le désert du Colorado.

Après une journée passée à New York, il arrive à Palm Springs le 21 novembre.

Il y restera jusqu'au 1er décembre. Ce qu'il découvre là bas l'incite à dépasser largement le thème du reportage. Au delà de l'empiètement des greens sur un territoire aride, il dresse un portrait amusé d'une planète artificielle repeinte aux couleurs les plus suaves. Il utilise tout à tour un Rolleiflex, un Leica et un Hasselblad et, pour la première fois se sert de la pellicule couleurs à des fins résolument esthétiques.

Le 2 décembre il est à Hollywood dans les studios de la Paramount où Jerry Lewis tourne « le tombeur de ces dames ». Une semaine de prises de vues compliquées par les Syndicats américains qui délèguent à tout photographe étranger invité, un confrère américain qui le suit comme une ombre.

Robert Doisneau quitte Los Angeles le 9 décembre pour rejoindre Maurice Baquet à New York où ils réaliseront une série de prises de vues jusqu'au 17 décembre, date du retour vers Paris.

Le reportage réalisé à Palm Springs sera publié dans ne numéro de Février 1961 de Fortune sous le titre « Palm Springs : green and playful grows the desert ».

Les originaux ayant servi à la publication du reportage, oubliés dans les archives du journal, seront retrouvés en 2007 par Scott Thode alors Directeur de la photographie du journal, et rendus à l'Atelier Robert Doisneau.

C'est sa vigilance et sa courtoisie qui ont donc rendu possibles le montage du livre et la réalisation de cette exposition.

Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

Exposition de Duane Hanson "Le Rêve américain"
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Pavillon Paul Delouvrier

Horaires
du 21 avril au 15 août 2010
Mercredi, jeudi, vendredi, dimanche de 14h à 19h / samedi de 14h à 21h

Tarifs
Entrée libre

Informations
01 40 03 75 75 / www.villette.com

Les quinze sculptures de Duane Hanson (1925-1996) réunies ici montrent combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois de notre société actuelle.

«Duane Hanson, Le Rêve américain…» présente quinze des dernières œuvres du sculpteur, considéré de nos jours comme une figure majeure de l'hyperréalisme américain. Elles ont été réunies par l'Institut für Kulturaustausch de Tübingen et sont, pour la plupart, la propriété de la veuve du sculpteur, Wesla Hanson.

Le propos est de donner à voir combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois que beaucoup connaissent aujourd'hui dans notre propre société.

Ces personnages «grandeur nature», à la mise ordinaire, assis ou debout, jeunes ou vieux, donnent l'illusion entière de présences humaines, à la fois attirantes et inquiétantes.


Duane Hanson, Old Couple on a Bench, 1994 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Roy G. Crogan © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

Fraîcheur de corps d'enfants, ou visages ridés, bleu des veines sous la peau, pilosités, souci du détail vestimentaire révèlent la maîtrise technique de Duane Hanson pour réaliser ces moulages à partir de modèles vivants.

Une virtuosité qui sert l'intérêt du sculpteur pour les plus modestes de ses contemporains — femme de ménage, étudiant, sportifs, ouvriers ou petits retraités… — dont il souhaitait rendre perceptible la morosité de la vie quotidienne.

Investi contre la politique de Ronald Reagan, la guerre du Vietnam, les agressions racistes et urbaines, Duane Hanson considéra aussi la société de consommation américaine comme une violence sociale: créant des attentes inassouvies chez les plus humbles, le «rêve américain» ne généra, pour la plupart, que déception.

Ainsi, ces héros du quotidien, ces «stars de quartier» figés dans leurs pensées, le regard absent, paraissent-ils résignés dans le vide de leur existence et leur solitude.

Avec «Duane Hanson, Le Rêve américain…» la Villette souhaite rendre hommage à un artiste qui, témoin sans concession de son monde, nous donne à penser les vulnérabilités du nôtre.


Duane Hanson, Man with Walkman, 1989 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Alan Ginsburg © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

08:00  
09:00 [09:30-11:00] Conférence pour découvrir le palmarès des Big Brother Award
Location:
NUMA, par Silicon Sentier
Quartier Numérique / Silicon Sentier
39, rue du Caire
75002 Paris
M° Sentier, Réaumur - Sébastopol, Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 40 13 64 40
Mail : tiffany@numaparis.com
Internet Site : www.numaparis.com
Description:


Paris, le 6 mai 2010 — Michèle Alliot-Marie, Eric Besson, Jean-François Copé, Christian Estrosi, Brice Hortefeux, Frédéric Mitterrand, Nadine Morano ou même Alex Türk... Le fichier H1N1 de Roselyne Bachelot, les fichiers sociaux d'Eric Woerth et Martin Hirsch, ceux de l'Education nationale, et puis Alcatel, les Caisses d'Epargne, Facebook, Google, les Pages Jaunes, la RATP... les Big Brother Awards France, qui fêtent cette année leurs 10 ans, ont croulé sous les propositions de candidatures. C'est pourquoi une nouvelle catégorie fait son apparition pour départager ministres et « exécuteurs », et plusieurs mentions spéciales viendront enrichir le palmarès.

En présence des organisateurs et de membres du jury.

Plus d'infos : bigbrotherawards.eu.org

10:00
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-17:30] Prix Edouard Glissant
Location:
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Rue du Bac, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 49 54 75 00
Fax : +33 (0)1 45 49 06 33
Mail : culturel@mal217.org
Internet Site : www.mal217.org
Description:
Lauréat du Prix 2010 : Patrick Vilaire.
En présence d'Edouard Glissant

Créé en 2002 à l'Université Paris 8, grâce au concours de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et de RFO, le Prix Edouard Glissant tient à honorer une œuvre littéraire marquante de notre temps. Animé par les valeurs poétiques et politiques de la personnalité qui le parraine - la pensée du Divers, le métissage et toutes les formes d'émancipation -le Prix Edouard Glissant est aussi l'occasion de réfléchir aux interactions linguistiques et culturelles dans une université accueillant des étudiants du monde entier et profitant de ce partage des identités et des savoirs.
Le Prix est attribué chaque année par un comité scientifique. Il est remis officiellement au lauréat lors d'une journée organisée autour de son œuvre. Le même comité attribue à un(e) étudiant(e) en doctorat à l'Université Paris 8 une bourse de 5 000 euros pour soutenir une recherche dans n'importe un domaine qui corresponde à l'esprit du Prix (relations Nord-Sud, raison post-coloniale, diversité culturelle, pluralité des expériences de pensées…).
Composé de membres de la communauté universitaire, du président de l'Université, du recteur de l'Agence Universitaire de la Francophonie, du président de RFO, du directeur de la Maison de l'Amérique latine, du
président de l'Institut du Tout-Monde et de personnalités du monde littéraire, le comité scientifique est régulièrement renouvelé.

Patrick Vilaire est né à Port-au-Prince en 1941. Sculpteur de renommée internationale, exposé à Washington, New York, Dakar, Genève, Paris, Berlin… son oeuvre semble indissociable de l'histoire et du réel haïtiens. Elle accompagne une réflexion et un questionnement philosophiques portant, entre autres, sur la mort, la mémoire, le pouvoir, l'oppression et le passé de l'esclavage. Ingénieur de formation, Patrick Vilaire a étudié le dessin à la galerie Ramponeau (1955-1958), la céramique au Centre de céramique d'Haiti (1956-1959), la céramologie historique à l'Institut National de la culture, centre sub-régional de Panama (1976), ainsi que les énergies nouvelles à l'Agence Française de Maîtrise des Energies (AFME) de Nice (1986). Professeur d'art (céramique, dessin) à l'école Sainte-Trinité de Port-au-Prince (1965-1975), il a été membre fondateur, animateur et enseignant au Centre artistique et culturel Poto Mitan, assistant à la Section Précolombienne du Bureau d'Ethnologie d'Haïti de 1976 à 1980. En 1988, il a créé à Port-au-Prince la Fondation pour la
Recherche Iconographique et Documentaire, en collaboration avec Michel Oriol et Réginald Cohen. Après le tremblement de terre du 12 janvier 2010, cette institution a apporté son appui à plusieurs collections et fonds documentaires d'Haïti, sauvant certaines d'entre elles de sous les décombres. Depuis 1994, il est responsable technique du GRET-Haïti (Groupe de Recherche et d'Echanges Technologiques-Haïti) avec lequel il travaille, entre autres projets de développement, à la création de structures d'approvisionnement en eau potable dans les quartiers défavorisés d'Haïti.

* 15h00 Allocutions de Pascal Binczak, président de l'Université Paris 8, Bernard Cerquiglini, recteur de l'Agence Universitaire de la Francophonie, François Vitrani, directeur de la Maison de l'Amérique latine.
* 15h30 Conférence deJoanna Malina, lauréate de la bourse Edouard Glissant : Langue, culture, littérature : un imaginaire du français en Europe centrale et orientale.
* 16h00 Projection d'un film sur l'œuvre de Patrick Vilaire: Un sculpteur à Jalousie, de Christelle de Castellane (Cinémathèque Afrique, Cultures France, 2002).
* 17h15 Discussion autour de Patrick Vilaire, en présence de l'artiste, avec Jean Métellus, poète et romancier (sous réserve), et François SOULAGES, professeur d'arts plastiques à l'Université Paris 8.


[16:00-18:00] 5ème édition du Colette Amusement Club
Location:
Colette
213, rue Saint-Honoré
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 55 35 33 90
Fax : +33 (0)1 55 35 33 99
Mail : contact@colette.fr
Internet Site : www.colette.fr
Description:

[16:30-18:00] SIGNATURE D'UN ACCORD VENTE DIRECTE
Description:
SIGNATURE D'UN ACCORD VENTE DIRECTE « Dynamiser les ressources humaines du secteur et créer 100 000 emplois »

Laurent WAUQUIEZ,
Secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi
auprès de la Ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi

se rendra à la société « Stanhome World France », en présence de François FAILLIOT, Directeur Général et Président de la Fédération de la Vente Directe, de Jacques COSNEFROY, Délégué Général de la FVD et de Bris ROCHER, Président Directeur Général d'Yves Rocher.

A l'occasion de ce déplacement, Laurent WAUQUIEZ rencontrera des Responsables de Départements de « Stanhome World France ». Il poursuivra sa visite auprès de jeunes en formation par alternance pour préparer un BTS NRC au CFA Stephenson dans deux classes dédiées à la Vente Directe.

Une présentation du programme de Formation Ouverte et à Distance (FOAD), mis en place par la Fédération de la Vente Directe pour la formation des vendeurs débutants, vendeurs confirmés, responsables d'équipe, et responsables force de vente et échanges avec les chefs d'entreprise, sera proposée.

A l'issue de cette visite, Laurent WAUQUIEZ, en présence des différentes parties, signera l'Accord « la Vente Directe : dynamiser les ressources humaines du secteur et créer 100 000 emplois ».

Cette signature sera suivie d'un point presse où seront présentés en exclusivité les chiffres en matière d'emploi aux résultats 2009 du secteur de la Vente Directe.

Stanhome World France
62, avenue d'Iéna
75016 Paris



[17:30] Journée de la langue portugaise (Dia da Língua Portuguesa)
Location:
Maison de l'Unesco
125, avenue de Suffren
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
M° Ségur
France
Phone : +33 (0)1 45 68 05 16
Internet Site : www.unesco.org/fr
Description:
Salle I, 17 h 30 (sur invitation, dans la limite des places disponibles)

Après l'ouverture officielle de la journée, les interprétations musicales et poétiques de plusieurs artistes inviteront à retrouver la diversité des pays lusophones : l'Angola avec le chanteur Lulendo et la lecture de poèmes d'Agostinho Neto ; le Cap Vert avec la chanteuse Celina Pereira ; le Mozambique avec le poète Malangatana et le Portugal avec Maria de Medeiros, Artiste de l'UNESCO pour la Paix.

Responsables : Délégation permanente du Portugal auprès de l'UNESCO en collaboration avec la Communauté des pays de langue portugaise

Invitations : 01 45 68 30 46, p.sousa-abreu.pt@unesco-delegations.org

[17:30] Showcase de Milkymee
Location:
Fnac Paris - Forum (Châtelet les Halles)
1-7, rue Pierre Lescot
Centre commercial Forum des Halles
Porte Lescot, niveau -1
75001 Paris
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 41 40 00
Fax : +33 (0)1 40 41 40 81
Mail : forum@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=17
Description:
Rayon Disques

Pop- Rock - Electro

Showcase pour « to all the ladies in the place with style and grace” (Discograph). La baroudeuse trimballe sa belle voix suave entre Suède, France et Japon et vogue, sur ce deuxième album, de pop en rock, voltigeant de berceuses en quadrilles, yodelant à l'occasion pour mieux envoûter avec un regard de feu l'instant d'après. Ce disque, entièrement dédié aux femmes, de son entourage ou du monde, fait preuve d'une poigne rare et précieuse.




[18:00] Exposition "Les Couturiers de la nature"
Location:
Galerie Couteron
16, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 62 49
Mobile : +33 (0)6 61 86 61 14
Mail : galerie.couteron@orange.fr
Internet Site : www.galerie-couteron.fr
Description:
Exposition du 5 mai au 5 juin 2010
tous les jours de 10 heures à 20 heures

Vernissages à partir de 18 heures, le mercredi 12 et le jeudi 13 mai 2010

http://www.lescouturiersdelanature.fr

[18:00] Exposition d'Alex Cecchetti
Location:
La Vitrine de l'École Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy
24, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 43 38 49 65
Fax : +33 (0)1 43 38 49 65
Mail : lavitrine@ensapc.fr
Internet Site : www.ensapc.fr/lavitrine
Description:
Exposition du 13 mai au 12 juin 2010
Ouverte du mercredi au samedi de 14h à 18h
Vernissage le mercredi 12 mai 2010 à 18h

Présentée en devenir, l'exposition d'Alex Cecchetti n'emprunte pas pour autant l'esthétique du chantier. Elle est un temps, où les oeuvres — sculptures, vidéo et collages — sont ce qu'elles sont, là, maintenant. Et changeront encore après.

L'exposition d'Alex Cecchetti ne signe pas l'arrêt des oeuvres. Elle n'est pas le résultat final de recherches en atelier, ni une rétrospective offrant un panorama diversifié du travail de l'artiste. Elle est un temps, où les oeuvres sont ce qu'elles sont, là, maintenant. Et changeront encore après.

Toutes sont dans un état temporaire et engagent la transformation à venir. L'exposition se pense en atelier, où le travail se construit sur la table, au sol, à la lumière du jour, dans l'obscurité. Travail de la matière et de ses transformations comme dans la série de sculptures «Flaques», terre fraîche froissée au papier. En séchant au fur et à mesure de l'exposition, le papier se décollera lentement de la terre dévoilant la sculpture sous un nouvel angle. Certaines, déjà sèches, rangées sur étagère, constituent l'archivage anticipé de ce procédé. Les sculptures évoluent et se préparent à un nouvel usage, celui de vases ou de flaques remplis d'eau, qui seront exposés prochainement au Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart («Sensorialités excentriques», exposition collective, 3 juillet-18 octobre 2010).

Présentée en devenir, l'exposition n'emprunte pas pour autant l'esthétique du chantier. La disposition des oeuvres a été pensée, mise en scène, rappelant la pratique photographique de Brancusi qui représentait ses sculptures dans son atelier selon une construction spatiale précise. Si l'exposition, comme l'atelier, est le lieu qui engage l'oeuvre dans sa construction et sa transformation, alors l'espace fait en soi totalement parti du processus.

Alex Cecchetti a conçu la disposition de ses sculptures selon l'espace qui les contient, et qui, durant toute la durée de l'accrochage, fut traversé par quatre danseurs. Ces groupes mobiles (terme inventé par Brancusi pour désigner ses sculptures disposées et reliées par l'espace de l'atelier), vivants, ont permis de relier les sculptures, de les redessiner par le vide, appréhendé comme unité d'espace.

Ce projet intitulé It speaks here and now because it has been there and then a permis de déployer le dispositif et de définir le nombre de sculptures à installer. Accrochée au mur, une série de Polaroïds grand format pris sur le vif, gardent en mémoire les mouvements et trajectoires de cette chorégraphie sur mesure.

Il est aussi question de trajectoire, mais cette fois-ci du soleil, dans la vidéo Waltzer, où les rayons viennent heurter la surface de l'eau. Le reflet, filmé par deux personnes selon leur localisation (Alex Cecchetti et l'artiste Benoit Maire), semble être destiné à chaque regard. Chacun cherche son soleil, le trouve dans la marche, côte à côte, se l'approprie en rapport à l'autre. Les marcheurs se mesurent au soleil qu'ils tentent de récolter au sol, comme s'il était un indicateur naturel de leurs visions subjectives.

L'existence de l'homme dans son espace physique ou historique est une notion récurrente dans l'oeuvre d'Alex Cecchetti. Dans la performance Chevaucher, chevaucher, chevaucher, rejouée dernièrement à Paris, l'artiste construit un récit par le trajet d'une lecture fragmentée de livre en livre. Les passages choisis expriment d'ailleurs souvent une situation, celle de l'homme qui fait front à un objet, un problème, peut-être à sa destinée.

Deux collages sur papier calque, Big mouth (sphinx) et One eye (sphinx), tenus au mur par de fines tiges métalliques, sont des figures constituées de fragments provenant de la statuaire gréco-romaine et moderniste. Pour Alex Cecchetti, l'amputation est un moyen de retravailler le mythe et d'inventer de nouvelles icônes (on se souvient de sa performance au Musée du Louvre qui consistait à raconter l'histoire des sculptures classiques qui, restaurées à la va-vite, sont constituées de morceaux anachroniques et disproportionnées).

Au-delà de la citation d'une oeuvre existante, il s'agit d'incruster la chose même, le morceau, déjà chargé de sens, pour pouvoir en créer un autre, un peu comme les monstruosités architecturales qui prennent forment par la compilation de styles et de strates temporelles. En défigurant la sculpture des ancêtres, Alex Cecchetti ne signe pas l'arrêt des oeuvres; mais les place devant nous: «ressusciter les cadavres, c'est comme regarder le futur, percevoir que quelque chose persiste indépendamment de l'époque, de l'histoire.»

Sur une invitation de Géraldine Longueville, contact : geraldine.longueville@ensapc.fr


Alex Cecchetti, Big Mouth (Sphinx), 2010. Collage sur papier calque

[18:00-20:00] Exposition de Bernard Russo
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Halle aux Oliviers

Du 12 au 30 mai
Vernissage le 12 mai I 18h

Du 12 au 30 mai, Bernard Russo va exposer les photos de ses multiples pérégrinations autour du globe.

Depuis des années, ce photographe parcourt inlassablement le monde à la rencontre de ses semblables.
Au delà des couleurs, des religions ou des langues, en Afrique ou en Asie, en Amérique du sud ou au Moyen Orient, débarrassé du joug pesant d'une Europe nombriliste, le photographe observe ces hommes et ces femmes qui s'obstinent à vivre dans les rizières ou dans la brousse, dans le désert ou les mégapoles polluées, engluées dans un quotidien que son appareil photo s'attache à sublimer.
Bernard Russo partage sa vision du monde au travers de compositions rigoureuses où graphisme et couleur se combinent harmonieusement pour souligner la parfaite adéquation entre l'être humain et son milieu.
Laos, Vietnam, Iran, Egypte, Equateur figurent au programme de cette exposition.
Débordant de projets, Bernard Russo rentre de Syrie, "Techniquement et artistiquement" a-t-il confié "j'ai pour objectif de poursuivre une oeuvre, de creuser ma vision personnelle du monde et ambitionne de sortir un livre, provisoirement intitulé Femmes, je vous aime".

[18:00] Exposition de Yash Godebski
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Exposition du 11 au 30 mai
Ouvert tous les jours de 12h à 20h, dimanche 14h à 20h
Vernissages Mercredi 12 & jeudi 13 mai à partir de 18h

www.yashgodebski.com


[18:00] Showcase de Lokua Kanza
Location:
Fnac Paris - Saint-Lazare
Passage du Havre
109, rue Saint-Lazare
75009 Paris
M° RER E Hausmann - Saint-Lazare, Saint-Lazare, RER A Havre - Caumartin
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 55 31 21 00
Mail : saint-lazare@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=21
Description:
Forum de rencontres

Musique du monde

Showcase de l'artiste à l'occasion de la sortie de son album "Nkolo" (Harmonia Mundi). Un univers subtile, serein, voire de méditation pour un album qui pourrait bien être l'un des chefs d'oeuvre de Lokua Kanza.

[18:00-21:00] VERNISSAGE MODULES
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
MODULE 1 & 2 / COLLECTIF KIT

KIT propose de réunir des artistes et des oeuvres autour d'un événement qui s'infiltre dans l'espace-temps de la programmation du Palais de Tokyo.

http://www.palaisdetokyo.com/fo3/low/programme/index.php?page=nav.inc.php&id_eve=2994&session=41

[18:00-21:00] Vernissage de Jon NAAR "Legend"
Location:
Galerie Olivier Robert
5, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 25 31 87
Mail : info@galerieolivierrobert.com
Internet Site : www.galerieolivierrobert.com
Description:
12 mai – 5 juin 2010
Vernissage et signature du livre "the faith of graffiti" le mercredi 12 mai, de 18h à 21h

La galerie est heureuse de présenter une exposition personnelle du photographe américain Jon Naar, d'autant qu'il fêtera à cette occasion ses 90 ans.

Jon Naar est un photographe internationalement reconnu dont le travail a été exposé au Metropolitan Museum, au Museum of Modern Art, à l' International Center of Photography de New York, au Museum of Fine Arts de Houston, au Centre Pompidou à Paris et plus récemment encore à la Fondation Cartier.

Jon Naar devient photographe professionnel en 1964. La même année, il commence une série de portraits d'artistes, d'architectes et de designers pour le magazine italien de design Domus, entre autres Joseph Beuys, Andy Warhol, Joseph Albers et Luis Barragán , dont une sélection sera présentée à la galerie. Au cours de sa carrière de nombreuses publications font appel à son talent : le New York Times Magazine, Interiors, Elle, Vogue, Progressive Architecture…

En janvier 1973, Jon Naar se met à photographier les graffitis qui envahissent alors l'espace public à New York. Un an plus tard, il publie ‘The faith of graffiti', le premier livre qui documente le phénomène graffiti à son apogée. L'écrivain et lauréat du Prix Pullitzer Norman Mailer rédige la préface du livre et interview des graffers au même titre qu'il l'avait fait pour des artistes établis.
Le mouvement du graffiti fut le plus spectaculaire dans le métro de New York dont les rames se sont subitement couvertes de noms : Taki 183, Tracy 168, Stay High 149, Star III etc. En quelques années, ces « tags » se sont sophistiqués et sont devenus de véritables typographies. Pour Richard Goldstein du New York Magazine, le graffiti était « l'annonce de la première véritable culture des rues adolescentes depuis les années 50 »1. Pour John Lindsay, alors Maire de New York, l'irruption du graffiti était « liée à des problèmes de santé mentale » 2. Alors qu'au départ, le but du Graffiti était d'obtenir « the Fame », c'est-à-dire la célébrité, la reconnaissance des autres taggers ou graffers, une façon d'entrer dans la légende urbaine. Le maire de New York livra une guerre sans merci contre le graffiti pendant une dizaine d'années jusqu'à ce que la dernière rame de métro taguée disparaisse vers 1989.

Le graffiti est à l'origine de nombreux développements culturels aujourd'hui totalement assimilés et acceptés : le hip-hop, le rap, ou le break-dance. Cependant, Jon Naar a capturé l'essence du graffiti et New York tels qu'on ne les connaîtra jamais plus.

1. New York Magazine, 26 mars 1973, The faith of graffiti, (1974/2009), ed. Wasted Talent et galerie du jour Agnès B., essai de Norman Mailer, p. 22
2. New York Times, 29 Août 1972, idem


[18:00] inauguration de la Fête du Pain
Location:
Parvis de Notre-Dame de Paris
Paris Notre-Dame - Place Jean-Paul II
75004 Paris
M° Cité, Saint-Michel, Hôtel de Ville, Châtelet, Maubert - Mutualité
France
Description:
inauguration de la Fête du Pain et remise du Grand Prix de la Baguette de Pain de la Ville de Paris en présence de Lyne Cohen-Solal, adjointe chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art

[18:00] remise du prix littéraire « Nouvelles numériques »
Location:
Bibliothèque Marguerite Audoux
10, rue Portefoin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 78 55 20
Mail : bibliotheque.marguerite-audoux@paris.fr
Description:
organisé par la Mairie du 3ème

[18:00-21:00] vernissage collectif à la galerie Art Présent
Location:
Galerie Art Présent
79, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 40 27 80 25
Fax : +33 (0)1 42 78 03 07
Mail : info@galerieartpresent.com
Internet Site : www.galerieartpresent.com
Description:
DU SAMEDI 8 AU VENDREDI 21 MAI 2010
VERNISSAGE LE MERCREDI 12 MAI DE 18H À 21H

SALLE GARANCE
-ALYZARINE
-Filiberto MONTESINOS
-Christine DRUMMOND
Sculpture: Jacqueline ROLLIN

SALLE BAPTISTE:
-Jackie AUBARD
-Raphael RADOGNA
-José Luis DANÉO
Sculpture: Eddy PÉNIN, Brigitte LOMBARD

[18:00-21:00] vernissage de l'exposition "Jade d'eau" de LI Fanfan
Location:
Galerie Sinitude
25, rue de Poitou
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 52 30 53 90
Mail : contactparis@sinitude.com
Internet Site : www.sinitude.com
Description:
du 12 mai au 12 juin 2010
vernissage le mercredi 12 mai de 18h à 21h

“Li Fanfan est une artiste formée dans l'une des traditions les plus exigeantes de la peinture méticuleuse chinoise. Elle est parmi les représentants si peu nombreux de cette grande tradition, qui ont entrepris de donner une portée universelle à la force symbolique de la peinture chinoise, et lui ouvrir le champ de la transformation et de la modernité.
Par ses œuvres, Li Fanfan nous fait pénétrer dans un monde où nous commençons à percevoir par delà ce que nous voyons; peintre d'une nature idéalisée mais toujours animée d'une énergie vitale, elle est le "passeur" qui nous dévoile l'essence de la Création et nous donne à réfléchir sur le sens de nos propres destinées.”


[18:30-20:00] Dédicace de Shigeru Ban "Shigeru Ban, Complete Works 1985-2010"
Location:
TASCHEN Store
2, rue de Buci
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 40 51 79 22
Mail : store-paris@taschen.com
Internet Site : www.taschen.com/pages/en/stores/73.store_paris.htm
Description:
TASCHEN vous invite à une rencontre exceptionnelle avec l'architecte du nouveau Centre Pompidou-Metz

Shigeru Ban

qui dédicacera la monographie

"Shigeru Ban, Complete Works 1985-2010"

en présence également de l'auteur Philip Jodidio

au TASCHEN Store Paris

le mercredi 12 mai de 18h30 à 20h

[18:30-19:30] Exposition "Letter Lounges"
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
Du vendredi 14 mai au dimanche 23 mai 2010
Du mardi au samedi: 14h-18h (nocturne le mercredi jusqu'à 20h)
Dimanche: 12h30-14h30
Fermé jeudi 13 et lundi 17 mai 2010

Vernissage : mercredi 12 mai 2010, de 18h30 à 19h30


A l'occasion du congrès annuel de l'Association Typographique Internationale à Dublin, les élèves de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (Paris 5e) et du Dublin Institute of Technology travailleront ensemble à la réalisation de deux espaces : un « Letter Lounge » à Dublin Castle et un autre au Centre Culturel Irlandais. Le « Letter Lounge » parisien exposera des installations et œuvres graphiques qui permettront au visiteur d'explorer l'histoire, les formes et la signification des alphabets irlandais (ogham, runes, gaélique).

Pour la première fois, le CCI s'associe à la Nuit européenne des musées. L'exposition ouvrira donc exceptionnellement ses portes samedi 15 mai, de 20h à minuit.
Programmation détaillée : www.nuitdesmusees.culture.fr

[18:30] Exposition d'Hamsi Boubeker "la terre est mon village"
Location:
Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix Nivert
75015 Paris
M° Boucicault
France
Phone : +33 (0)1 45 54 95 31
Fax : +33 (0)1 44 26 30 90
Mail : contact@cca-paris.com
Internet Site : www.cca-paris.com
Description:
du 13 au 28 mai

Messieurs Yasmina Khadra, le Directeur du Centre culture algérien à Paris
et Jean-Pol Baras, le Délégué des Gouvernements de la
Communauté française de Belgique et de la Région wallonne

ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition

LA TERRE EST MON VILLAGE
Images peintes d'HAMSI Boubeker

le mercredi 12 mai après 18h30

A cette occasion le film « Une empreinte de la vie », consacré à l'artiste sera projeté dans la salle de cinéma à 18h30 suivi du débat puis du vernissage en présence du réalisateur Yves Gervais.

Après une longue période consacrée par l'artiste à la décoration de la station de métro bruxellois Lemonnier en 2008-2009 et au tournage d'un documentaire sur ce chantier, l'exposition présentée aujourd'hui offre au public parisien l'occasion de (re)découvrir dans tout son éclat et toute sa diversité le travail pictural et graphique d'HAMSI. Les œuvres présentées sont de création récente, une quinzaine d'entre elles n'ayant jamais été exposées auparavant. Il s'agit d'acryliques sur toile relevées à l'encre de Chine, qui représentent pour l'essentiel des scènes villageoises et des travaux quotidiens, et dont les titres sont éloquents : Le grand souk, Une journée dans le village (triptyque), En pleine cueillette, La cuisine du jour (tableau quadripartite), Le grand repas (inspiré de Breughel), Les femmes au jardin, Jour de fête (triptyque)… On y retrouve l'amour de l'artiste pour la lumière et les couleurs vives, pour le spectacle des femmes parées de bijoux, pour les images de foule, pour l'alternance constante entre le quotidien et le festif.

Figurent également dans l'exposition quelques images représentant des silhouettes de main ornementées, réalisées à la gouache et à l'encre de Chine sur papier. Ces images ont fait l'objet de l'opération internationale « Les Mains de l'Espoir », menée par HAMSI il y a quelques années en faveur de la paix et du rapprochement des cultures. Leur relation avec les tableaux récents est étroite. Dans tous les cas, il s'agit de mettre en évidence ce qui unit les êtres humains, ce qui les rassemble et forme le socle de leur destinée commune. Ce n'est donc pas un hasard si l'artiste ne représente pas la lutte ou la guerre : le seul temps, pour lui, est le temps de paix. Certaines fausses naïvetés sont décidément bien utiles pour nous rappeler à l'essentiel…


[18:30-23:55] Vernissage de Chayan Khoï
Location:
33, rue Jean Goujon
33, rue Jean Goujon
75008 Paris
M° Alma - Marceau, RER C Pont de l'Alma, Franklin D. Roosevelt
France
Description:
Vernissage de Chayan Khoï





[19:00] Exposition de Gilles Boulay "dis-moi ce qui te fait rêver"
Location:
Théâtre du Lierre
22, rue du Chevaleret
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterand
France
Phone : +33 (0)1 45 86 55 83
Fax : +33 (0)1 45 86 82 89
Mail : info@compagniedulierre.com
Internet Site : www.letheatredulierre.com
Description:
du 5 mai au 6 juin 2010
vernissage mercredi 12 mai à partir de 19h

“Après une interruption de 6 années, ma reprise de la peinture, depuis environ 3 ans, s'est orientée plus vers l'abstraction… Explorant plus consciencieusement les techniques de la peinture à l'huile, je reste un autodidacte qui puise à la fois chez les maîtres, tel que, Turner, Monet, Bonnard, ainsi que chez des peintres plus contemporains comme Rothko, Joan Mitchell, Alechenski, Zao Wou-KI, ou plus récemment, Truphémus et Dalloul, pour n'en citer que les essentiels à mes yeux.
Partant des photos réalisées au grés de mes ballades, et que je retravaille, je m'en inspire pour retraduire ma quête faite de couleur, de lumière et d'espace. Ces inspirations me permettent de trouver un “dialogue” entre mon intention de départ et ce qui jaillit au fur et à mesure de mon travail sur la toile. Me laisser aller à ce qui me traverse et utiliser les accidents qui surviennent. Au résultat, je cherche plus à donner à voir, qu'à figer la réalité que je perçois."
Gilles Boulay

[19:00] Exposition de Samy BRISS
Location:
Galerie Dima
22, rue des Rosiers
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 77 10 88
Fax : +33 (0)1 42 77 10 98
Mail : info@dimagallery.com
Internet Site : www.dimagallery.com
Description:
exposition autour du livre illustré par Samy Briss
"si je t'oublie Jérusalem…"
texte Frédéric J. Temple
éditions EDITART - Genève

vernissage-cocktail le jeudi 6 mai 2010 à 19 heures en présence de l'artiste
et le mercredi 12 mai à l'occasion de Yom Yerushalaïm (Jour de Jérusalem)






[20:00-23:50] [Cannes] Ouverture de l'extension du Majestic Barrière
Location:
Hotel Majestic Cannes Barrière
10, Boulevard de la Croisette
BP 295
06408 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 (0)4 92 98 77 00
Fax : +33 (0)4 93 98 97 90
Mail : majestic@lucienbarriere.com
Internet Site : www.accorhotels.com/accorhotels/fichehotel/fr/hlb/6028/fiche_hotel.shtml
Description:
Le Majestic Barrière aura l'honneur d'accueillir la soirée officielle d'ouverture du 63è Festival International du Film de Cannes. Un événement d'autant plus exceptionnel que ce soir-là, l'hôtel dévoilera sa nouvelle dimension exprimée dans un spectacle évidemment à la hauteur de la magie du Majestic Barrière : glamour, chargé d'émotions et… Inoubliable !

Pour ce rendez-vous inédit, nous avons choisi de nous lancer un défi exceptionnel : partager avec le monde cet événement historique et suivre ce spectacle en live : lemotionmajestic.com

Ce sera l'un des grands évènements festifs du prochain Festival du Film de Cannes que l'on pourra vivre en direct sur Internet. Après appel d'offres, le groupe Lucien Barrière a choisi l'agence cannoise évènementielle et corporate, Creative Spirit pour monter le programme d'inauguration le 12 mai prochain de la nouvelle aile du Majestic Barrière tout juste après le film d'ouverture (Robin des Bois) du 63 e Festival de Cannes.

Le prestigieux 5 étoiles accueillera la soirée officielle d'ouverture du 63e Festival de Cannes et profitera de cet évènement international pour inaugurer sa nouvelle aile.

Cette dernière sur 10 000 m2 et un investissement de 72 M€ dévoilera ses 44 nouvelles suites (dont 2 suites duplex de 450 m2 qui peuvent être regroupées avec piscine privée), un spa de 450 m2 auxquels s'ajoutent 1500 m2 de luxueuses boutiques.

L'agence cannoise Creative Spirit s'est vue confier l'organisation du spectacle d'inauguration qui sera retransmis en direct sur Internet via Facebook et la Fan Page de l'événement : « Avant-Première Cannes Film Festival by Le Majestic Barrière » (www.facebook.com/pages/Avant-Premiere-Cannes-Film-Festival-by-Le-Majestic-Barriere ).

Un blog : www.lemotionmajestic.com diffusera également de nombreux articles sur Lucien Barrière Hôtels et Casinos, son histoire, ses valeurs, et évidemment l'événement du 12 mai 2010 qui sera en ligne le lendemain…

Dès la sortie de la projection du Film d'ouverture, la soirée débutera avec un show spectaculaire avec artistes et aussi une projection en 3D sur la façade de la nouvelle aile entièrement recouverte d'un voile de soie. Ce sera une grande première mondiale…







[21:00-23:50] [Cannes] Live de FORTUNE
Location:
Villa La Divine Comédie®
13, Avenue de Bénéfiat
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 93 39 93 99
Mail : contact@villakelly.fr
Internet Site : www.villakelly.fr
Description:
[Cannes] Live de FORTUNE








[22:00-23:50] [Cannes] Soirée d'ouverture et du film Robin des Bois
Location:
Hotel Majestic Cannes Barrière
10, Boulevard de la Croisette
BP 295
06408 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 (0)4 92 98 77 00
Fax : +33 (0)4 93 98 97 90
Mail : majestic@lucienbarriere.com
Internet Site : www.accorhotels.com/accorhotels/fichehotel/fr/hlb/6028/fiche_hotel.shtml
Description:
Plage du majestic









[23:30] SOIREE D'ART PEOPLE
Location:
Le Sens
23, rue de Ponthieu
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 42 25 95 00
Fax : +33 (0)1 42 25 95 02
Mail : eventcdcparis@wanadoo.fr
Internet Site : www.sens-paris.com
Description:
★ LAISSEZ LIBRE COURS A VOS 5 SENS ★


MERCREDI 12 MAI..OUVERTURE EXECPTIONNEL DU SENS POUR LA PREMIERE GRANDE SOIREE D'ART PEOPLE..UN PLATEAU MAGIQUE ET SENSUEL POUR LA SOIREE SATISFACTION....OU LES 5 SENS SERONT PRESENTS POUR VOUS ETOURDIR LE TEMPS D UNE NUIT....SPECIAL FRENCH SEXY TOUCH....... le toucher..le gout...l'odorat...l'ouie et la vue pour une nuit exceptionnelle.....SATISFACTION LE 12 MAI...DATE UNIQUE ET CONFIDENTIELLE....

____________________________________


★ L'OUIE
Les meilleurs dj's parisiens vous en mettront plein les oreilles


★ LA VUE
Show exclusif de SOTHY HIKO ( Dorcel Girl's )
Défilé Mannequins Lingerie & Maillot de Bain by SOLEIL SUCRE


★ L'ODORAT
Open échantillons de parfums


★ LE TOUCHER
Stand Massage by Arthur Malbec


★ LE GOUT
Bar degustation coktails avec hotesses.
OPEN SUSHI by Fami Lee

____________________________________

Spécial DJ GUEST :

♫ OPHELIE MERCURY
http://www.opheliemercury.com/

23 ans la dj française à déjà mixé dans les clubs les plus prestigieux de Paris tel que le Queen, le Cab, le Madam, Le Palais Maillot, ...

Elle est également l'égérie du magazine "Only For Dj's", et fait partie de la tournée nationale de celui-ci aux côtés de Greg Cerrone et Martin Eyerer. Ophélie Mercury se produit aussi à l'international notamment en Suisse où elle fut résidente, en Algérie, au Luxembourg, en Tunisie, au Maroc, ... Actuellement elle prépare la sortie de ses tracks prévus pour la fin de l'année.

DJ SET :

♫ ALEKS CAMERON

♫ YOUNG LIO ( Trap House Music)

♫ MTB

♫ KEVIN BRILLOUET AND NELSON ELBAZ (SENS,NEO,BC,CAB,PALAIS MAILLOT)

♫ DJ MATT'M

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés