Thursday, August 5, 2010
Public Access


Category:
Category: All

05
August 2010
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Exposition de Duane Hanson "Le Rêve américain"
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Pavillon Paul Delouvrier

Horaires
du 21 avril au 15 août 2010
Mercredi, jeudi, vendredi, dimanche de 14h à 19h / samedi de 14h à 21h

Tarifs
Entrée libre

Informations
01 40 03 75 75 / www.villette.com

Les quinze sculptures de Duane Hanson (1925-1996) réunies ici montrent combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois de notre société actuelle.

«Duane Hanson, Le Rêve américain...» présente quinze des dernières œuvres du sculpteur, considéré de nos jours comme une figure majeure de l'hyperréalisme américain. Elles ont été réunies par l'Institut für Kulturaustausch de Tübingen et sont, pour la plupart, la propriété de la veuve du sculpteur, Wesla Hanson.

Le propos est de donner à voir combien la création de cet artiste, décédé en 1996 et peu exposé en France, s'avère encore d'une grande actualité, tant son regard critique sur la société américaine des années 70-90 peut faire écho aux désarrois que beaucoup connaissent aujourd'hui dans notre propre société.

Ces personnages «grandeur nature», à la mise ordinaire, assis ou debout, jeunes ou vieux, donnent l'illusion entière de présences humaines, à la fois attirantes et inquiétantes.


Duane Hanson, Old Couple on a Bench, 1994 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Roy G. Crogan © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

Fraîcheur de corps d'enfants, ou visages ridés, bleu des veines sous la peau, pilosités, souci du détail vestimentaire révèlent la maîtrise technique de Duane Hanson pour réaliser ces moulages à partir de modèles vivants.

Une virtuosité qui sert l'intérêt du sculpteur pour les plus modestes de ses contemporains - femme de ménage, étudiant, sportifs, ouvriers ou petits retraités... - dont il souhaitait rendre perceptible la morosité de la vie quotidienne.

Investi contre la politique de Ronald Reagan, la guerre du Vietnam, les agressions racistes et urbaines, Duane Hanson considéra aussi la société de consommation américaine comme une violence sociale: créant des attentes inassouvies chez les plus humbles, le «rêve américain» ne généra, pour la plupart, que déception.

Ainsi, ces héros du quotidien, ces «stars de quartier» figés dans leurs pensées, le regard absent, paraissent-ils résignés dans le vide de leur existence et leur solitude.

Avec «Duane Hanson, Le Rêve américain...» la Villette souhaite rendre hommage à un artiste qui, témoin sans concession de son monde, nous donne à penser les vulnérabilités du nôtre.


Duane Hanson, Man with Walkman, 1989 - Collection Hanson, Davie, Floride - photo : Alan Ginsburg © ADAGP, Paris 2010 - Courtesy of the Institut für Kulturaustausch, Tübingen

Porte Dorée Sport: Paris Slide s'invite à la plage
Location:
Pelouse de Reuilly
Pelouse de Reuilly
75012 Paris
M° Porte de Charenton, Porte Dorée, T3a
France
Phone : +33 (0)1 44 68 12 12
Description:
Du 17 juillet au 22 août, la Mairie de Paris et la Mairie du 12e vous proposent gratuitement différents espaces de glisse et de sports de plage sur la pelouse de Reuilly.

Cette année les nouveautés sont nombreuses, les sportifs seront notamment comblés par l'installation d'une plage sur la pelouse de Reuilly. Les activités de glisse de Paris slide prendront en effet les couleurs de Paris Plages avec sable, cabines et parasols, Beach volley, Beachsoccer et Sandball. Enfants et néophytes pourront s'initier au Roller et au Skate sur des modules urbains et une aire street avec découverte du vélo (vélo classique, vélo-randonnée dans le bois de Vincennes, BMX ...)

Sport de glisse
De l'initiation ( à partir de 3-4 ans) au perfectionnement, Street ou rampe, petits et grands de tous niveaux pourront goûter gratuitement aux joies de la glisse urbaine.

Roller, skate, BMX, vélo
- Aire d'initiation débutants et confirmés
- Modules urbain, bowl
- Mini et big ramps, aire de street

Les activités proposées sont gratuites pour tous, ainsi que le prêt des rollers et protections pour les jeunes de moins de 16 ans.

Sports de plage
- Terrain de beach volley
- Sandball et Beachsoccer

Pédalos enfant
Dix pédalos permettent aux enfants de 3 à 7 ans de "naviguer" en toute sécurité dans un bassin de 100m2.

S'initier au golf et au base-ball
Ce sont deux sports peu communs à Paris. Vous pourrez vous initier au golf (du 17 au 24 juillet) et au base-ball (du 26 juillet au 22 août). Et c'est gratuit, comme l'ensemble des activités !

"Porte Dorée sport" en pratique
Toutes les activités sont gratuites. Prêt de matériel pour tous. Pour les mineurs, une autorisation parentale sera demandée.

Les inscriptions pour les initiations (skate, golf, flat-bike...) sont faites directement sur place.
Tous les ateliers sont animés par des professionnels.

Pour les centres de loisirs de la Ville de Paris : de 9h à 12h du lundi au vendredi.

Ouverture à tous les publics, de 13h30 à 19h du lundi au vendredi, et de 13h à 19h les samedis et dimanches.

Exposition "William Kentridge, cinq thèmes"
Location:
Jeu de Paume - Site Concorde
Musée de la Galerie Nationale du Jeu de Paume
1, Place de la Concorde
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 47 03 12 50
Fax : +33 (0)1 47 03 12 51
Mail : accueil@jeudepaume.org
Internet Site : www.jeudepaume.org
Description:
du 29 juin au 5 septembre
vernissage le lundi 28 juin à partir de 18h sur invitation

Le Jeu de Paume présente, pour la première fois en France, une rétrospective de l'artiste sud africain William Kentridge, organisée par le San Francisco Museum of Modern Art et le Norton Museum of Art.

Né à Johannesburgh en 1955, William Kentridge a d'abord suivi des études de sciences politiques avant de se tourner vers l'art.

Connu essentiellement pour ses films d'animation composés de dessins au fusain, cet artiste travaille aussi la gravure, le collage, la sculpture, la performance et l'opéra. Associant le politique et le poétique, William Kentridge entreprend dans son œuvre graphique, comme dans ses installations et ses films, de dénoncer l'apartheid et le colonialisme : "Je pratique un art politique, c'est-à-dire ambigu, contradictoire, inachevé, orienté vers des fins précises : un art d'un optimisme mesuré, qui refuse le nihilisme."

"William Kentridge, cinq thèmes" s'articule autour des grands thèmes qui ont mobilisé Kentridge depuis les trente dernières années, au travers d'une importante sélection de ses œuvres de la fin des années 1980 jusqu'à nos jours. Mettant l'accent sur ses productions les plus récentes comme Learning from the Absurd : The Nose (2008), l'exposition révèle, pour la première fois en France, le très large éventail de son œuvre.

Cette exposition, organisée par le San Francisco Museum of Modern Art et le Norton Museum of Art, a bénéficié du soutien de la Koret Foundation et du National Endowment for the Arts.

Commissaire : Mark Rosenthal,
conservateur adjoint au Norton Museum of Art.

"William Kentridge, cinq thèmes" est présentée au Jeu de Paume, du 29 juin au 05 septembre.

Exposition "Edvard Munch ou l'anti-Cri"
Location:
Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 42 68 02 01
Internet Site : www.pinacotheque.com
Description:
19 février au 18 juillet 2010, prolongée jusqu'au 8 août 2010
Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h. Fermeture de la billetterie à 17h15. Le samedi 1er mai et le mercredi 14 juillet 2010, ouverture de 14h à 18h.
Nocturne tous les mercredis jusqu'à 21h (fermeture de la billetterie à 20h15)

Tarif : réduit : 8€ pour les 12-25 ans, étudiants, chômeurs. Groupes pour les - de 12 ans. normal : 10€

L'exposition propose une lecture nouvelle de l'œuvre du peintre norvégien Edvard Munch, pas exposé en France et à Paris depuis vingt ans. En une une centaine d'œuvres (environ soixante toiles et quarante oeuvres graphiques) issues principalement de collections privées, elle montre le travail de Munch d'après le début du XXe siècle, lorsqu'il a développé un style expressif et s'est mis à intégrer des photos et des films muets dans son œuvre.

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Location:
L'Adresse
Musée de la Poste
34, boulevard de Vaugirard
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Pasteur
France
Phone : +33 (0)1 42 79 24 24
Fax : +33 (0)1 42 79 24 00
Mail : reservation.dnmp@laposte.fr
Internet Site : www.ladressemuseedelaposte.fr
Description:
Galerie du Messager

Durée et Horaires
du 14 avril au 19 septembre 2010
Du lundi au samedi de 10h à 18h. Fermé le dimanche et les jours fériés.

Tarifs
Plein tarif : 6,50 € (donne accès aux collections permanentes)
Tarif réduit : 5 €
Gratuité pour les moins de 13 ans et pour les postiers

L'Adresse Musée de La Poste crée l'événement à Paris avec l'exposition « Aragon et l'art moderne » du 14 avril au 19 septembre 2010.

Le dialogue fécond entre une grande figure du surréalisme et les artistes du XXe siècle

L'exposition présente les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de quarante artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : de Paul Signac à Pirosmani, de Henri Matisse à Pablo Picasso, en passant par Albert Marquet, Marc Chagall, Paul Klee et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot, encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les œuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, c'est aujourd'hui l'heure du troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon.

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. (La Joconde à moustache), Ready-made rectifié.
Crayon graphite sur héliogravure - 61,5 x 49,5 cm.
Coll. Parti communiste français en dépôt au Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne/ Centre de création industrielle
© Adagp, Paris 2010
© Photo RMN-Philippe Migeat

Une fusion art-littérature

Louis Aragon (1897-1982), fondateur du mouvement surréaliste avec André Breton et Philippe Soupault, est un des esprits les plus brillants et les plus complexes du XXe siècle. Les trois hommes ont très tôt entamé un dialogue avec la peinture. A tel point que leurs écrits sur l'art forment un véritable corpus dans leur oeuvre. La littérature et l'art sont, pour Aragon, imbriqués et portent en eux la même interrogation : la mise en question de l'homme et du monde et, par là même, des langages verbal et pictural. Pour Aragon, les objets sont des mots et les mots des matériaux de construction. La rencontre de l'auteur avec des peintres majeurs a été fondamentale. « Elle a toujours marqué une étape importante de ma propre vue des choses », écrira-t-il.

La révolution du collage

Ces peintres, dont il fait la connaissance grâce à Guillaume Apollinaire et à Pierre Reverdy, vont, pour certains, l'accompagner toute sa carrière. Aragon, en intimité avec ceux qu'il appelle « les aventuriers de la pierre et de la toile », sera mêlé de près aux événements capitaux de l'histoire de l'art du XXe siècle. Il publie dès 1923 un texte sur Max Ernst, puis en 1930, en guise de préface à une exposition, La Peinture au défi, qui se veut une réflexion sur les collages, suscitée par La Femme 100 tête de l'artiste et par ceux de bon nombre d'artistes dadaïstes et surréalistes auxquels il est encore lié : Marcel Duchamp, Francis Picabia, Jean Arp, Man Ray, Joan Miró, Yves Tanguy... Dans ce texte essentiel, qui préfigure ce que deviendra la création contemporaine, Aragon fait l'historique de cet art nouveau, tente d'expliquer « le défi que le collage lance à la peinture traditionnelle » et pose la question du réalisme, voire du réalisme socialiste.

Exposition "Aragon et l'art moderne"
Jules Lefranc, Le Pont Marie, 1940-1945, huile sur toile,55 x 33 cm
Collection particulière - © Photographie Michel Fischer

Du réalisme socialiste à Matisse

Il approfondira ces concepts en 1935 dans son ouvrage Pour un réalisme socialiste. Dès lors, il se fait le défenseur d'artistes comme Taslitzky, Fougeron (quand il ne lui reproche pas de faire fausse route), et d'artistes soviétiques. Ce qui ne l'empêche pas simultanément d'écrire des articles sur Pirosmani, Paul Signac, Henri Matisse, Pablo Picasso, Fernand Léger, Marc Chagall, Joan Miró, Max Ernst, André Masson, Georges Malkine, Hoffmeister, Alberto Giacometti, Grüber, Bernard Buffet, Jiří Kolář, Alekos Fassianos... pour des catalogues ou des journaux, principalement Les Lettres françaises, hebdomadaire littéraire dont il assure la direction de 1953 à 1972, épaulé par Pierre Daix, rédacteur en chef, et qui seront repris dans Aragon, Ecrits sur l'art moderne (1981). Enfin, en 1970, il consacre un essai remarqué à son ami Henri Matisse, rencontré trente ans plus tôt. A côté de ses écrits, Aragon se montre aussi un fin collectionneur : il possède des Georges Braque, André Masson, Jean Arp, Hoffmeister, jusqu'à la célèbre Joconde à moustache (L.H.O.O.Q.) de Marcel Duchamp, dont il fera don au PCF en 1979. Seront présentés les peintures, dessins, collages et sculptures de plus de 40 artistes sur lesquels Aragon a expressément écrit : Paul Signac, Pirosmani, Henri Matisse, Albert Marquet, Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Gris, Marcel Duchamp, Marc Chagall, Paul Klee, Jean Arp, Man Ray, De Chirico, Max Ernst, André Masson, Georges Malkine... et de plus jeunes artistes tels Titus-Carmel, Le Yaouanc, et Moninot encouragés par Aragon dès leur première exposition. Les oeuvres sont illustrées par les réflexions les plus percutantes de l'écrivain, et accompagnées de livres et de documents de l'époque. Après Philippe Soupault consacré en 1989 par la ville de Montreuil, André Breton en 1991 par le Centre Georges Pompidou, le troisième mousquetaire du surréalisme, Louis Aragon, l'est aujourd'hui par L'Adresse Musée de La Poste avec une exposition qui rend compte de ce dialogue entre l'écrivain et les artistes du XXe siècle.

20ème édition du Cinéma en plein air de La Villette 2010
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Pour sa 20e édition le festival du Cinéma en plein air de La Villette propose une programmation sur le thème « Avoir 20 ans ». Classiques, incontournables, les films sélectionnés racontent la jeunesse et ses espoirs, et ses désillusions aussi. Profitez du 7e art sous les étoiles, du 17 juillet au 22 août.

Sandrine Bonnaire, actrice principale du film d'Agnès Varda, pour lequel elle a reçu le César de la Meilleure actrice, Sans toit ni loi, projeté le dimanche 18 juillet, est la marraine de cette édition 2010.

A voir pendant le festival, une sélection de films qui ont marqué le cinéma et le public :
Palme d'or au Festival de Cannes en 2007, 4 mois, trois semaines, deux jours du réalisateur roumain Cristian Mungiu, réservé à un public averti, est projeté dans la soirée du 21 juillet.
Le 25 juillet, projection du film de Mike Nichols, Oscar du Meilleur réalisateur en 1968 pour Le Lauréat.

En août, entre autres, projection le 3 de La Cité de Dieu de Fernando Meirelles et Katia Lund, film choc sur la jeunesse des favelas de Rio de Janeiro. Projections de Juno de Jason Reitman le 5, de Virgin Suicides de Sofia Coppola le 6 et de Persépolis de Marjane Satrapi le 7.

Côté « musicals », à ne pas manquer, les projections de Cry Baby, à l'humour décalé du réalisateur John Waters le 29 juillet, et de Grease de Randal Kleiser le 21 août projeté en clôture du festival et précédé de l'installation de Schoko, « Plicnic Entre chien et loup ».

Toutes les projections sont en accès libre, location de transat à 7€.

Programme complet et informations sur villette.com

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-19:00] Instants sirop à Paris Plages
Location:
Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris
Place de l'Hôtel de Ville
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Description:
Le Syndicat des Sirops et Eau de Paris s'associent dans le cadre d'une communication collective autour de la boisson « eau + sirop ».

Ce partenariat se concrétisera par des actions communes et notamment une vaste opération de dégustation pendant Paris Plages, avec animations de Bar à Eau, du 20 juillet au 20 août. Par ailleurs, les Sirops seront présents tout au long de l'année lors d'événements et expositions organisés au Pavillon de l'eau.

En plus des huit fontaines installées sur les deux sites, Eau de Paris propose un bar à eau sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville avec dégustation de sirops tous les après-midi (15h à 19h). Un modèle de carafe, spécial Paris Plages, et une gourde créée par Philippe Starck sont vendus sur place (10 et 3 euros).




[18:00] Exposition des Sardines
Location:
Orangerie du Sénat
Orangerie du Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou
75006 Paris
M° RER B Luxembourg, Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
LES SARDINES
L'atelier

du 4 au 15 août 2010
tous les jours de 11h à 19h30
Vernissage le jeudi 5 août à 18 heures

« Si vous les rencontrez, elles ne vous donneront que leur prénom, parce que entr'elles, elles perdent leur nom comme une cédille mal accrochée qui ne passerait pas la porte, la porte de l'atelier qui est le leur.
Si vous cherchez leur atelier, vous aurez du mal à le trouver, au fond d'un passage vert et caché, dans une ancienne miroiterie où, autrefois, on fabriquait des reflets.
Si vous leur demandez pourquoi, on les appelle « les sardines », elles ne mordront pas à l'hameçon ; elles-mêmes ne le savent plus, si tant est qu'elles l'ont su. Elles se souviennent juste d'avoir beaucoup ri le jour où ce petit nom s'est attaché à elles sans crier gare et ne les a plus lâchées.
Si vous y croisez un dénommé Georges, qui se présente comme un ange gardien, essayez de le faire parler, il a des choses à raconter sur l'embarcation des sardines, leur petit bout d'atelier qui s'est échoué là et que, depuis, il veille.
Si vous y découvrez une femme en flaque, des oiseaux débordant de leur cage, une paire d'ailes pour deux anges, des ruines se redressant, un sarcophage pour arbre, un lapin en peignoir, une sphère mi-œuf mi-nid, une mouche géante, un cavalier qui chute, un lambeau de visage, deux autruches en goguette, une tête de bois flottant, des canetons sur lit de cordages bleus, un couple décharné flirtant, un mouflon très mutin, une barque utérine, posez-vous des questions...
Et si vous restez sans mot et sans réponse devant l'incongru de cette civilisation passée, présente ou à venir dont les traces sculptées ont été embarquées pour arriver jusqu'à vous, sachez que votre rêve, les nuits suivantes, vous répondra en silence. » Hélène Jousse.

Les sardines vous embarquent dans leur atelier échoué le 4 août à l'Orangerie du Sénat et qui larguera à nouveau les amarres le 15 de ce même mois.

CONTACT PRESSE :
Caroline DULAC & Déborah TAIEB
Info.sardines@gmail.com
06 98 32 54 65

Site collectif :
http://15sardines.free.fr

[18:00-22:00] Vernissage d'Edson Castro
Location:
Goutte de Terre
4, rue Basfroi
75011 Paris
M° Voltaire, Charonne
France
Mobile : +33 (0)6 98 63 77 32
Mail : galeriegouttedeterre@gmail.com
Internet Site : www.gouttedeterre.blogspot.com
Description:
du 5 au 15 août
vernissage le jeudi 5 août

http://edsoncaztro.blogspot.com

[18:00-21:00] Vernissage de H. Craig Hanna
Location:
Orangerie du Sénat
Orangerie du Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou
75006 Paris
M° RER B Luxembourg, Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Peintures

Du 4 au 15 août 2010
tous les jours de 11h à 19h30

Né en 1967 à Cleveland aux USA, H. Craig Hanna est un peintre New-Yorkais de formation - Fine Arts Syracuse University, Fine Arts School of Visual Arts, New-York Academy of Figurative Art. Il expose son travail dès l'âge de 29 ans et très rapidement, ses oeuvres rencontrent un vif succès.

En 1998, un étage entier lui est réservé chez Bergdorf Goodman, puis il expose à Londres, à Hong-Kong, à Malte où il vécut une période de sa vie. Il s'installe ensuite à Londres et expose actuellement à Paris où Laurence Esnol Gallery présente ses oeuvres en permanence et en exclusivité mondiale.

Déjà primé à deux reprises par la National Portrait Gallery à Londres et plébiscité par de nombreux conservateurs, ses oeuvres sont entrées dans d'importantes collections privées et publiques. Qualifié de « jeune Maître » par d'éminentes instances représentatives de l'Art dans le monde, il est avant tout un très grand dessinateur.

H. Craig Hanna ne triche pas, il met dans ses oeuvres ce qu'il est dans la vie. Force, sensibilité et violence des sentiments, douce mélancolie et interrogation. Les personnages posent et s'imposent à nous avec force et détermination.

L'artiste ne nous interpelle pas seulement sur le registre émotionnel mais également sur celui de la technique qu'il maîtrise avec génie. Il a su prendre les enseignements des Maîtres anciens et modernes (Rembrandt, Rubens, Vélasquez, Schiele, Freud...), les absorber, les digérer, les respecter et nous les offrir transformés, actualisés et finalement différents.

Les couleurs utilisées à la perfection et les compositions graphiques très identifiables transforment les paysages ruraux ou urbains en oeuvres harmonieuses où se glisse quelquefois un incident graphique qui transcende l'oeuvre. Les oeuvres présentées au Sénat sont peintes à l'huile sur bois.

[18:30-21:00] Avant-première européenne en présence de l'équipe du film "The Expendables"
Location:
UGC Ciné Cité Rosny
16, rue Conrad Adenauer
Centre Commercial Rosny 2
93110 Rosny-sous-Bois
M° RER E Rosny - Bois-Perrier
France
Phone : 08 92 70 00 00
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=18
Description:
Atterrissage en Hélicoptère sur le parking supérieur du centre commercial, puis tapis rouge de 100 mètres pour une rencontre avec les fans et la presse présente pour l'évènement : Sylvester Stallone, Jason Statham, Dolph Lundgren et sous réserve Mickey Rourke

Espace V.I.P. pour les invités privilégiés

[18:30] Exposition "Rémi MAILLARD - L'art du Laque"
Location:
Orangerie du Sénat
Orangerie du Jardin du Luxembourg
19 bis, rue de Vaugirard
Jardin du Luxembourg
Accès porte Férou
75006 Paris
M° RER B Luxembourg, Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 64 33 99
Internet Site : www.senat.fr
Description:
Du 5 août au 15 août 2010
tous les jours de 11h à 19h30
Vernissage le jeudi 5 août à 18h30

Ancien styliste de mode de la haute couture, Rémi Maillard découvre l'art de la Laque en 1982. Curieux de connaître les procédés, il voyage en Asie puis parfait son apprentissage dans les ateliers chinois en France. Sa rencontre avec Bernard Dunand, fils du plus célèbre laqueur de l'époque art déco, est déterminante.

C'est en 1991, lors d'une exposition à l'UNESCO, que l'artiste s'affirme en tant que Laqueur, spécialiste de la Laque de Chine. Il est depuis présent dans les grands salons nationaux, et à ce jour, certaines de ses oeuvres, par les dimensions et les techniques utilisées, constituent de véritables références dans le domaine de la Laque.

Dans le silence de l'atelier, ses oeuvres naissent dans la souffrance d'une éternelle insatisfaction. Ses créations sont contemporaines, uniques, souvent non figuratives, gestuelles, calligraphiques, sensuelles, voire métaphysiques. Ses réalisations uniquement faites à la main, sur supports bois, qu'il découpe, façonne, sculpte. Il reste attaché aux apprêts traditionnels : colle de peau de lapin et blanc de Meudon, entoilage en tarlatane. Ses couleurs : pigments minéraux en poudre et vernis flatting passés à la brosse de soie. Il enduit, ponce, décore ses oeuvres à la feuille d'or, d'argent, de cuivre ou de palladium, de poudre métallique (aventurine), d'or ou cuivre teinté, qui, couche après couche, sont poncées, polies, gravées, ciselées, mises en relief. Après un long travail de ponçage, l'oeuvre est enfin lustrée afin de lui donner toute sa profondeur et sa brillance.

« La Laque est une école d'humilité, de patience, d'équilibre ; l'amour du travail bien fait, de l'exception et de l'unique. »






[20:30-23:30] 20ème Nuit des Etoiles
Location:
La Tour Montparnasse
33, avenue du Maine
75755 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 45 38 52 56
Description:







[21:30-23:30] 10ème édition du Festival Cinéma au Clair de Lune
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Cet été, venez vous faire une toile sous les étoiles ! Du jeudi au dimanche à 21h30, 13 films seront programmés dans 13 lieux différents.
L'occasion de redécouvrir Paris, le temps d'une soirée ... Seul, à deux, ou entre copains, rendez-vous sous le ciel de la Ville Lumière.

ENTREE LIBRE

Programme complet : http://www.forumdesimages.fr/fdi/Festivals-Evenements/Cinema-au-clair-de-lune

Quelques recommandations...
- En cas de pluie, les projections peuvent être annulées.
- N'oubliez pas une petite laine contre la fraîcheur des nuits d'été.
- Merci de respecter le règlement des Parcs et Jardins de Paris.

04/08 : Les Nuits de la pleine lune d'Eric Rohmer > Butte Montmartre

05/08 : À bout de souffle de Jean-Luc Godard > Jardin des Champs-Elysées

06/08 : Le Péril jeune de Cédric Klapisch > Parc Montsouris

07/08 : La Bête humaine de Jean Renoir > Parc André Citroën

08/08 : Diva de Jean-Jacques Beineix > Jardins du Trocadéro

12/08 : Quasimodo de William Dieterle > Place des Vosges

13/08 : Lily aime-moi de Maurice Dugowson > Terrain de Sport Ménilmontant

14/08 : 2 Days in Paris de Julie Delpy > Parc de Choisy

15/08 : Le Couturier de ces dames de Jean Boyer > Place de la Bourse

19/08 : Les Chansons d'amour de Christophe Honoré > Esplanade des Invalides

20/08 : Tombés du ciel de Philippe Lioret > Place des Fêtes

21/08 : La Vie de château de Jean-Paul Rappeneau > Pelouse de Reuilly

22/08 : La Science des rêves de Michel Gondry > Place René Cassin

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés