Friday, June 17, 2011
Public Access


Category:
Category: All

17
June 2011
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

  25ème Festival du Film de Cabourg 2011
Location:
Cabourg
Cabourg
14390 Cabourg
M° Gare SNCF de Dives - Cabourg
France
Internet Site : www.cabourg.net
Description:
Du mercredi 15 au dimanche 19 juin 2011

Tarif : 25 euros pour 5 séances

Le Festival du Film de Cabourg est un festival dédié aux films romantiques.

Durant cinq jours, Cabourg la ville si chère à Marcel Proust nous propose un festival de qualité, avec des films en avant-première.

Un premier rendez-vous entre le public et des films venus de tous horizons.

Pour sa 25e édition, le festival décernant les Swann d'Or nous propose un programme bien alléchant. Avec cette année une coprésidente de charme : Sylvie Vartan, et de nombreux événement hors les salles de cinéma.

Enfin, la ville de Cabourg offre des projections gratuites en plein air. Le vendredi et le samedi soir, l'opération Ciné-Swann, vous propose de (re) voir sur le plage Les émotifs anonymes, Les yeux de sa mère, Un balcon sur la mer ou encore Si tu meurs, je te tue ... (Et si vous préférez être au chaud, il vous reste le film de Patrice Leconte (voir mon article), Voir la mer ...)

Les longs métrages en compétition

Brighton Rock de Rowan Joffe. Angleterre / 2010 / 1h51 / Couleur / VOSTF
La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli. France / 2010 / 1h40 / Couleur Gros coup de coeur de cinéphile - à voir
The Future de Miranda July. Allemagne États-Unis / 2011 / 1h31 / Couleur / VOSTF Gros coup de coeur de cinéphile - à voir
Happy Happy de Anne Sewitsky. Norvège / 2010 / 1h28 / Couleur / VOSTF
Bonsaï de Cristián Jiménez. Chili, France / 2011 / 1h35 / Couleur / VOSTF
Amador de Fernando León de Aranoa. Espagne / 2010 / 1h52 / Couleur / VOSTF
Le Monde de Barney de Richard J. Lewis. Canada, Italie / 2010 / 2h14 / Couleur / VOSTF
En ville de Valérie Mréjen, Bertrand Schefer. France / 2011 / 1h15 / Couleur

Les courts métrages en compétition

Le Rodba de Hafsia Herzi. France / 2011 /15' / Couleur
Prochainement sur vos écrans de Fabrice Maruca. France / 2011 /10'47 / Couleur
Haram de Benoît Martin. France / 2011 /11' / Couleur
Cheveu de Julien Hallard. France / 2010 / 17' / Couleur
J'aurais pu être une pute de Baya Kasmi. France / 2010 /24' / Couleur
Alexis Ivanovitch vous êtes mon héros de Guillaume Gouix. France / 2011 / 20' / Couleur
Aglaée de Rudi Rosenberg. France / 2010 /19'43 / Couleur
Douce de Sébastien Bailly. France / 2011 /30' / Couleur
Hymen de Cédric Prévost. France / 2010 /25'20/ Couleur
Cinderela de Magali Magistry. France, Brésil / 2011 /11'22/ Couleur
Les Cybernautes rêvent-ils d'amours digitales de Gilles Bindi. France / 2010 / 28' / Couleur
Leave not a cloud behind de Pablo Gonzales. France / 2010 /7'15/ Couleur

Panorama

La Fée de Dominique Abel, Bruno Romy, Fiona Gordon. Belgique, France / 2011 / 1h34 / Couleur
Chico et Rita de Fernando Trueba et Javier Mariscal. Espagne, Grande-Bretagne / 2010 / 1h33 / Couleur / Animation / VOSTF
3 fois 20 ans de Julie Gavras. France / 2011 / 1h28 / Couleur / VO anglais STF
La Prima Cosa Bella de Paolo Virzi. Italien / 2009 / 1h51 / Couleur / VOSTF
Ni à vendre, Ni à louer de Pascal Rabaté. France / 2010 / 1h20 / Couleur
Et Maintenant on va où ? de Nadine Labaki. Liban, France / 2011 / 1h41 / Couleur
Mes Meilleures amies de Paul Feig. États-Unis / 2011 / 2h05 / Couleur / VOSTF
L'Art de séduire de Guy Mazarguil. France / 2010 / 1h30 / Couleur
Pourquoi tu pleures ? de Katia Lewkowicz. France / 2011 / 1h39 / Couleur
Noces éphèméres de Reza Serkanian. Iran, France / 2011 / 1h23 / Couleur / VOSTF
Au Cul du loup de Pierre Duculot. Belgique, France / 2011 / 1h22 / Couleur
J'aime regarder les filles de Frédéric Louf. France / 2011 / 1h32 / Couleur
L'Elève Ducobu de Philippe de Chauveron. France / 2010 / 1h36 / Couleur

A l'occasion du 25e anniversaire du Festival, un livre anniversaire paraît, relatant des moments forts de l'évènement depuis sa création, en images.

Exposition : Que s'est-il passé à Marienbad ?

Inscrite à la programmation off, l'exposition célèbre les 50 ans du long-métrage d'Alain Resnais et propose de relire l'intrigue à la lumière d'œuvres contemporaines directement inspirées du film.

Du 16 juin au 19 juin - de 12h à 19h - Espace culturel Bruno Coquatrix. (Vernissage le mercredi 15 juin à 19h.)

LE JURY

Voici les co-présidents du jury qui décernera le Grand Prix du Festival du Film de Cabourg lors de la Cérémonie des Swann d'Or.
Co-Présidents : Radu Mihaileanu (réalisateur), Sylvie Vartan (chanteuse, comédienne)

Les autres membres du Jury sont : Astrid Bergès-Frisbey (comédienne), Audrey Dana (comédienne, réalisatrice), Virginie Despentes (écrivain, réalisatrice), Emmanuel Mouret (réalisateur), Frédéric Niedermayer (producteur), Tomer Sisley (comédien), Saïd Taghmaoui (comédien)

http://www.festival-cabourg.com

Fête nationale de l'Islande
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Proclamation d'Indépendance du Danemark en 1944

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-14:00] 71ème anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Commémoration de l'Appel du 18 juin

[12:30-14:30] Séance de dédicaces de Cabu, Loustal, et Goetzinger
Location:
Galeries Lafayette Haussmann
40-48, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d'Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 34 56
Fax : +33 (0)1 42 82 30 51
Mail : galeriedesgaleries@galerieslafayette.com
Internet Site : www.galerieslafayette.com
Description:
A la librairie (6ème étage)

13:00
14:00
15:00  
16:00 [16:00-20:00] 3e Diesel Only the Brave Block Party
Location:
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
Parc de la Villette
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Internet Site : www.villette.com
Description:
Pour accompagner cette scène musicale, China Moses, chanteuse soul/jazz de renom et animatrice TV charismatique sur la chaîne MTV, et Marco Prince, auteur-compositeur reconnu, ancien leader de FFF et talent sollicité pour de nombreux projets dont l'émission "Nouvelle Star", présenteront l'événement :

DE LA SOUL, LE TRIO MYTHIQUE DU HIP HOP AMÉRICAIN
THÉOPHILUS LONDON, LE PRODIGE DE BROOKLYN
ELECTRIC WIRE HUSTLE, LA NOUVELLE SENSATION VENUE DE NVELLE-ZÉLANDE
JAMIE WOON, LE NOUVEAU SURDOUÉ DE LA SCÈNE SOUL-DUBSTEP
CASSIUS, SPECIAL BLOCK PARTY DJ SET
IMANY, LA REVELATION SOUL/FOLK

L'événement se prolongera avec Cassius en seconde partie de soirée. Un after show exclusif accessible uniquement sur invitations. Pour assister à cet aftershow privé, le public aura la possibilité de gagner des invitations via des jeux concours organisés par les médias partenaires.

[16:00-19:00] Vernissage des fresques murales "Êtres aimés"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Vos élus du coeur sont...

En présence de Jean-Pierre Lecoq, Maire du 6e arrondissement, et d'Olivier Passelecq, adjoint au maire chargé de la Culture, Emmanuel de Brantes, organisateur de la campagne "Êtres Aimés, Paris 2011" et Anna Dimitrova, fondatrice du projet "Seres Queridos" ont rendu publique la liste des Êtres aimés de l'arrondissement.

Dans la catégorie "célébrité", Frédéric Beigbeder a été élu, devançant de peu Vincent Lindon et Chiara Mastroianni.

Dans la catégorie "anonymes", Ali Akbar, vendeur de journaux à la criée est arrivé en tête, suivi de Catherine Vérot, charcutière rue Notre-Dame-des-Champs, et Serge Caillaud, boucher du Marché Saint-Germain.

Ces quatre personnes aimées de la population du 6e arrondissement vont voir leur portrait peint en grand format sur des murs de leur quartier par des artistes de niveau international: C215, Atma, Rene Almanza et Saner. Ce projet est fondé sur la participation active des habitants qui choisissent et désignent des Êtres Aimés de leur propre communauté: des inconnus, des anonymes aimés de tous et une célébrité ayant oeuvré pour le rayonnement de l'arrondissement dans lequel elle réside. Avec près de 900 participants, ce premier vote affectif dans la capitale est un franc succès.

La combinaison gagnante élue par les 4 artistes après avoir vu les photos et lu les histoires de chacune de ces personnes:
Frédéric Beigbeder par C215, 48 rue Saint-André des Arts.
Catherine Verot par Saner, 96 bis boulevard Raspail.
Serge Caillaud par Rene Almanza, 96 bis boulevard Raspail.
Ali Akbar par Atma, angle rue du Four & rue des Canettes.

Le vernissage des fresques murales aura lieu le vendredi 17 juin, rendez-vous à la Mairie du 6e à 16h.

élus du coeur

Olivier Passelecq, adjoint au Maire du 6e en charge de la culture, au côté de Catherine Vérot et des organisateurs de l'opération, Emmanuel de Brantes et Anna Dimitrova.
Catherine Verot

Née le 27 mai 1967 dans la banlieue parisienne, Catherine Verot, charcutière, est mère de deux enfants, Nicolas et Thomas. Elle a reçu la médaille de la ville de Paris. Son mari, Gilles, est son associé et principal collaborateur. "Nous sommes arrivés dans le 6ème en 1997. Nous cherchions une adresse commerciale et avons eu le coup de foudre pour cette charcuterie. Depuis cette date, nous habitons et travaillons ici, nos enfants sont scolarisés dans le 6e, et franchement, je ne me vois pas autre part. J'aime particulièrement les habitants de cet arrondissement parce qu'ils sont très respectueux et ont pour la plupart reçu une très belle éducation. Nous n'avons pas une relation de commerçant à client avec eux, c'est beaucoup plus fort que ça, presque du ressort de l'amitié. Je suis quelqu'un de très spontané, très naturel, et peut-être que cela plait. Je suis avec ma clientèle comme je suis avec ma famille. J'ai un caractère optimiste. Quand les gens ne vont pas bien, j'essaye de leur montrer le côté positif qu'il y a chez eux, j'essaye de leur insuffler un peu de mon énergie. Je n'y avais jamais pensé auparavant, je n'attends rien parce que j'aime donner, mais cela me touche terriblement d'être élue "Être aimé" de l'arrondissement."

Serge Caillaud
Né le 23 novembre 1945 à Lavoux (Vienne), Serge Caillaud a tout donné à sa profession de boucher qu'il exerce depuis près de quarante ans. Il est Commandeur dans l'ordre du Mérite agricole. "Quand j'ai terminé mon service militaire, j'ai travaillé comme chef dans le 15ème arrondissement, du côté de Necker. Je passais la majorité de mon temps libre dans le 6ème à fréquenter les boites de jazz que j'adorais. Le quartier m'a presque envoûté. J'ai ouvert en 1972 une boutique qui s'appelait "Mère grand", rue du Cherche-Midi, en face de Poilane. J'en étais le responsable. Deux ans plus tard, je me suis installé rue du Vieux-Colombier. Ma boucherie était très réputée, mais le quartier s'est transformé, avec de plus en plus de marchands de fringues. En 1993, je me suis installé au nouveau Marché Saint-Germain. Je donne des conseils de cuisine très pratiques et rapides à ma clientèle. J'ai même réussi à faire manger de la viande blanche à certaines végétariennes. J'ai été l'un des premiers à parler de la maturation de la viande il y a 35 ans quand les services sanitaires n'appréciaient pas cela. Recevoir le titre d' "Être aimé" me fait très plaisir. Je saurais redoubler d'efforts vis-à-vis de mes fidèles clients pour être à la hauteur de l'honneur qu'ils me font."

Ali Akbar
Né au Pakistan en avril 1953, Ali Akbar a quitté son pays à la fin des années 70. Il vit en France depuis quarante ans. Père de cinq enfants, auteur d'une autobiographie intitulée "Je fais rire le monde, mais le monde me fait pleurer", il vit à Anthony et travaille dans le quartier latin comme vendeur de journaux à la criée. Il est la personnification du dicton populaire: l'humour est la politesse du désespoir. "J'ai une clientèle qui est sympathique, qui m'aime. C'est grâce à elle si je suis encore là. Je ne gagne pas grand chose en vendant Le Monde. Vingt-cinq euros pour quatre heures de travail! J'écris des blagues, j'essaie de caricaturer les titres de la Une. L'autre jour, je criais: "Ça y est, Dominique Strauss Kahn a été violé par Christine Lagarde!" parce que Le Monde titrait sur sa candidature à la succession de DSK. J'ai reçu la médaille de la ville de Paris des mains de Monsieur Lecoq, le maire du 6e arrondissement, des ministres m'offrent un verre à boire, tout cela me touche, parce que dans mon pays, un vendeur de journaux est méprisé, n'existe pas."

Frédéric Beigbeder
Né à Neuilly-sur-Seine le 21 septembre 1965, Frédéric Beigbeder habite le 6ème arrondissement. Il y est fidèle depuis longtemps, trainant sa silhouette longiligne dans les clubs du quartier latin, notamment Castel, dont le fondateur le fait membre du Cercle Saint Germain des Près. En 1994, il crée le Prix de Flore qui porte le nom du célèbre café du boulevard Saint-Germain.

Plus d'informations sur :
http://paris.seresqueridos.org

[16:30-17:00] Inauguration du jardin idéal par Emmanuelle Béart
Location:
Cabourg
Cabourg
14390 Cabourg
M° Gare SNCF de Dives - Cabourg
France
Internet Site : www.cabourg.net
Description:
Dans les jardins de l'office de tourisme de Cabourg


[17:00-22:00] Soirée de lancement : les humeurs de Weiss
Location:
Embarcadère des Vedettes du Pont Neuf
Square du Vert Galant
Île de la Cité
75001 Paris
M° Pont Neuf
France
Description:
A chaque humeur, sa lingerie !

Weiss organise une soirée pour l'ouverture de son nouveau magasin.

Cette évènement propose plusieurs temps forts :
Une croisière sur la Seine, le temps d'un shooting.
Une cocktail sur le thème des sept péchés capitaux car chaque femme à son humeur.
Un défilé des nouveaux modèles proposé par Weiss.
Un show de new-burlesque avec Dita Von Tale.
Un instant de détente avec la musique d'Antoine Clamaran.

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition FIONA TAN
Location:
Centre Culturel Suisse de Paris
32 & 38, rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 44 50
Fax : +33 (0)1 42 71 51 24
Mail : ccs@ccsparis.com
Internet Site : www.ccsparis.com
Description:
EXPOSITION
FIONA TAN Vox Populi Switzerland / dans la pièce sur cour
17.06 - 17.07

Vernissage le vendredi 17 juin / de 17h à 21h
Lors du vernissage, projection de son film Kingdom of Shadows
(50', 2000) / 20h / entrée libre

Les films, installations vidéo ou photographies de Fiona Tan, explorent les notions d'identité personnelle ou collective, d'histoire des gens et des lieux, en incluant régulièrement des images d'archives. Après la Norvège, Sydney, Tokyo et avant Londres, elle a consacré un des volets de son projet Vox Populi à la Suisse.

http://www.ccsparis.com/fr/events/detail/243



[18:00] Soirée d'Inauguration de Futur en Seine
Location:
Le Lieu du Design
11, rue de Cambrai
75019 Paris
M° Corentin Cariou, RER E Rosa Parks
France
Phone : +33 (0)1 40 41 51 02
Fax : +33 (0)1 40 41 51 01
Mail : contact@lelieududesign.com
Internet Site : www.lelieududesign.com
Description:
Rendez-vous le 17 juin à partir de 18h au Passage de l'Innovation, 74 rue du Faubourg Saint-Antoine 75012, Paris.

http://www.futur-en-seine.fr/inauguration/

[18:00-20:30] Séance de dédicace de Dounia Coësens
Location:
Office de Tourisme - Destination Montreuil
1, rue Kléber
93100 Montreuil
M° Croix de Chavaux
France
Phone : +33 (0)1 41 58 14 09
Fax : +33 (0)1 41 58 14 13
Mail : accueil@destinationmontreuil.fr
Internet Site : www.destinationmontreuil.fr
Description:
Exposition photo jusqu'au 2 juillet 2011

Pedro Lombardi
« Poses à Montreuil»

A l'occasion de l'exposition «Poses à Montreuil », l'office de tourisme de Montreuil vous invite à une séance dédicace de l'actrice Dounia Coësens, (Johanna dans la série « Plus belle la vie »).

Elle sera accompagnée du photographe Pedro Lombardi qui vous présentera son travail et les photos de l'actrice faites à Montreuil.

Ce sera également l'occasion de rencontrer et d'échanger avec l'actrice et le photographe.

Les visiteurs pourront admirer des extraits d'un grand nombre d'images d'actrices et artistes produites à Montreuil, et dont certaines sont inédites, très simples et sensuelles.

« Quand je me suis installé dans mon studio de prises de vues dans le haut Montreuil en 1999, celui-ci est devenu mon lieu de vie mais aussi le théâtre de rencontres. Comédiens, danseurs, musiciens et autres artistes, ont fini par habituer certains producteurs et décideurs à faire un déplacement qui n'était pas si évident dans les années 90. » Texte de Pedro Lombardi publié à l'occasion de l'exposition

Cette rencontre aura lieu à l'accueil de l'office de tourisme, l'entrée est libre.

[18:00-21:00] Vernissage de Sophie Bramly "1981 & +"
Location:
12 MAIL
Red Bull Space
12, rue du Mail
75002 Paris
M° Sentier, Bourse
France
Mail : infos@12mail.fr
Internet Site : www.12mail.fr
Description:
Du 17 juin au 2 septembre 2011

Sophie Bramly fut un témoin privilégié de l'émergence de la culture hip hop dans le Bronx au début des années 80. Ses amis de l'époque se nommaient Afrika Bambaataa, Futura, Kurtis Blow ou Crazy Legs. Elle les a photographié alors qu'ils étaient des légendes en devenir, sublimant un quotidien difficile par un talent débordant et une énergie sans limite. Pour vous présenter cette exposition un peu spéciale qui nous donnera l'occasion de produire notre première publication, laissons la parole à Sophie : « Il faut d'abord se souvenir du contexte de l'époque. Au début des années 80, même en plein centre de New-York, un chauffeur de taxi, fut-il noir, ne s'arrêtait pas pour un autre noir s'il était habillé en jogging et baskets, alors signes distinctifs de ceux qu'on appelle en français et avec beaucoup d'affection des cailleras. Si la ségrégation était abolie depuis longtemps, elle avait laissé un peu partout des empreintes : peu de blancs dépassaient la 125ème rue et pour aller dans le Bronx, il fallait soit s'armer de patience et d'organisation et suivre un parcours complexe dans le métro, soit faire venir une voiture du Bronx, appelée très audacieusement « limo ». Voilà les premiers stigmates distinctifs du mode de survie local : tout miser sur les apparences.
Downtown, il y avait la faune des branchés qui savait accueillir les « homies », qui venaient montrer prouesses et inventions dans des clubs branchés comme le Pyramid ou le Roxy. Ils rappaient, mais depuis le succès du Sugarhill Gang en 79, une certaine familiarité avec le genre commençait à s'installer. Ils dansaient aussi, mais plutôt sur la tête, le coude, ou d'autres parties saugrenues du corps et là le
spectacle de ces bandes habillées à l'identique, se lançant des défis sur le sol des boîtes de nuits (recouverts de cartons pour l'occasion) en laissaient plus d'un ébahi.
Il y avait des filles aussi, qui sautaient à la corde comme on ne l'enseignera jamais à l'école. Enfin, des graffitis artists, dont le talent au départ consistait à écrire leur nom partout, des noms féeriques, colorés, puissants, dans tous les endroits les plus ternes, laids et hostiles possibles. Il fallait savoir mettre un peu d'élégance là où on ne trouve que de l'hostilité.
Je ne me suis pas posé la question à l'époque de ce que je pensais du mouvement, j'ai suivi, c'est tout. A peine me suis-je laissée attendrir par les idées à priori simplistes de Afrika Bambaataa, leader d'une partie de la jeunesse du Bronx. Son principe était le suivant : tout le monde avait au moins un talent, il fallait l'exploiter au mieux, se surpasser tout le temps, se lancer des défis aussi. L'esprit de compétition améliore, oblige à aller plus loin.
Tout miser sur les apparences ?Pour exploiter au mieux son talent, il fallait d'abord avoir belle allure. Quelques codes de l'époque étaient à peu près faciles à tenir : lacets de baskets démesurément larges, des lunettes de la marque allemande Cazals avec des verres neutres et donc ne servant strictement à rien d'autre qu'à afficher bonne figure, des Adidas et un Kangol sur la tête. C'était presque simple, d'autant que ces marques à l'époque (à l'exception peut-être d'Adidas) n'étaient pas particulièrement en vogue. Je ne saurais pas dire si, plus cette communauté est sortie du Bronx et de Harlem, plus elle a cherché à s'identifier aux blancs fortunés; mais je me souviens que l'accessoire de marque est vite devenu indispensable, et plus tard il a fallu une garde-robe complète. Si les marques de luxe, Gucci et Vuitton en particulier, sont devenus indispensables pour faire état d'un statut social appétissant, les produits de ces marques étaient inabordables et surtout les accessoires nécessaires n'existaient pas. Le royaume de la contrefaçon a rempli le vide existant et l'extraordinaire Dapper Dan a ouvert une boutique dont le concept était unique : les clients (des rappeurs, mais aussi Mike Tyson, qui était un fidèle) s'asseyaient pour discuter de longues heures. Pendant ce temps-là, dans l'arrière-boutique, des dizaines d'asiatiques fabriquaient d'une part des tissus monogrammés Vuitton, Gucci et autres marques indispensables au statut social, et d'autre part des vêtements que les marques de luxe n'auraient jamais imaginé commercialiser un jour : des joggings, des casquettes, des blousons, des baskets, … Après avoir lutté farouchement contre ces contrefaçons, l'industrie du luxe a finalement profité de l'engouement de plus en plus populaire de ces produits, et l'imagination des uns à fait la richesse des autres. Je n'ai pas d'intérêt particulier pour ce développement industriel phénoménal, mais une vraie fascination pour cette invention du luxe démocratique par une poignée d'ados, initialement rejetée de tous (ou presque). Et au-delà, la manière dont leur mal-être et ses palliatifs sont devenus un style de vie pour une bonne partie de la planète.
C'est leurs obsessions pour leur goût de paraître que j'ai photographié pendant les quelques années où je ne les ai pas lâchés d'un mètre. J'ai étudié leur mise en scène et l'extrême attention qu'ils portaient à la représentation de soi, avec un goût pour l'envers du décor, pour les moments de « nudité » où je les trouvais aussi attendrissants que tout à fait magnifiques et éblouissants.
Ils étaient sur scène dans des habits de lumière, adulés par la foule, mais pour la plupart ils habitaient chez leur mère, étaient déjà pères par ailleurs et savaient rire à gorge déployée du saugrenu de la situation. C'est le chemin qui les menait de chez eux à la scène que l'on retrouve ici. »
Sophie Bramly a commencé sa carrière comme photographe et s'est rapidement spécialisée dans le rap new-yorkais. Lorsque le mouvement a émergé, elle s'est naturellement tournée vers la production télé, en 1987 elle crée notamment pour MTV Europe l'émission culte « Yo ! » qui sera ensuite reprise par MTV U.S. Elle a délaissé l'univers de la musique en 2007 pour se tourner vers la sexualité féminine en créant le site Internet « secondsexe.com » et en produisant pour Canal + la série de films adultes « X Femmes ».
À l'occasion de L'exposition 1981 et plus, un livre édité à 500 exemplaires numérotés sera édité par 12Mail et Red Bull France. 12mail est un espace d'exposition et de rencontre où vous pourrez découvrir des artistes et collectifs de talent, dans des domaines tels que l'illustration, le graphisme, la photo ou la mode.
Numérisation et tirages : Fotodart, atelier d'impression Fine Art (www.fotodart.com)




[19:00-21:00] Vernissage Danielle Rannou et Nicole Le Paire
Location:
Carré des Coignard
150, grande rue Charles de Gaulle
94130 Nogent-sur-Marne
M° RER E Nogent - Le Perreux
France
Phone : +33 (0)1 43 24 63 70
Mail : com.culture@ville-nogentsurmarne.fr
Internet Site : www.ville-nogentsurmarne.fr/index.php?id=244
Description:
Du 17 juin au 3 juillet
Du mardi au vendredi de 15h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 12h et de 15h à 19h30

Danielle Rannou, peintures

« Pour elle, seul compte le ressenti, le vécu face à une impression. Ainsi qu'il s'agisse d'une nature morte ou d'un paysage, sa préoccupation première est de nous montrer sa perception sensible. Dans certains tableaux, tout en étant résolument figurative, elle s'amuse à flirter avec l'abstraction donnant ainsi au sujet traité une dynamique visuelle, un mouvement qui anime l'ensemble. Peintures et dessins ont en commun d'être rythmés et structurés par un peu de lignes et de couleurs. Il n'y a qu'à voir certains tableaux pour se convaincre de l'habileté avec laquelle elle parvient avec talent à exprimer sa vision de la nature et de la vie en général. » (Patrice de la Perrière).


Nicole Le Paire, sculptures

Dans la démarche artistique de Nicole Le Paire, se déploient une tendance expressionniste des formes et des volumes, un espace contemporain à la fois puissant et énergique mais aussi empreint de poésie, de tendresse parfois même d'humour. Sa sensibilité exacerbée la conduit à recréer le monde selon sa subjectivité et lui redonne un aspect magique ou idéalisé. Elle travaille à l'instinct. Œuvres simples, naturelles, spontanées. Rien de torturé mais un message de paix et de sérénité. En témoigne l'oiseau, pour elle, symbole de fragilité et de spiritualité, qui appelle au dialogue.

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Bestiaire"
Location:
Galerie Iconoclastes
20, rue Danielle Casanova
75002 Paris
M° Opéra, Pyramides, Tuileries
France
Mobile : +33 (0)6 60 15 10 33
Mail : iconoclastesgalerie@gmail.com
Internet Site : www.galerieiconoclastes.com
Description:
La Galerie d'art en ligne Belartvita (www.belartvita.com) vous invite à venir découvrir l'exposition : "Bestiaire" en présence des artistes.

A cette occasion, vous découvrirez les dernières oeuvres de Nina Dias, Anne Joudiou, Clothilde Lasserre, Patrice Roger, Rachid Ben Ouaghrem, Gregory Wait, Sophie Martin et Karine Loisy.

[19:30] Veillée d'adoration des Semeurs d'Espérance avec Frigide Barjot
Description:
Eglise St Gervais (13, rue des Barres - Paris 4ème / M° Hôtel de Ville)

"Pour une Pentecôte médiatique des cathos !"

Au programme : conférence, messe animée, adoration guidée.
Renseignements : www.semeurs.org ou au 06 13 16 29 08.

A première vue, Frigide Barjot, c'est plutôt : fêtes, pipoles et rock n'roll. Doublée d'une catho d'origine light avant de se convertir et de faire son coming-out catho (C.O.C) en hommage à son mari Basile, sans renoncer à l'aberrante Barjot, vive, drôle et incisive. Habituée des plateaux TV (Delarue, Ruquier, et depuis Taddeï) où elle exerce ses talents de parodiste et de chroniqueuse, autrice de plusieurs ouvrages, maintenant tout entière au service de Dieu et de son Eglise, Frigide Barjot viendra réveiller notre responsabilité de catholique face au monde et dans sa vitrine des medias !

La conférence sera précédée d'une séance de dédicaces gratuites du livre retraçant le parcours de vie de Frigide Barjot : "Confessions d'une ctaho branchée" (Plon)

L'intervenant que nous invitons est là pour introduire l'adoration qui constitue le cœur de nos rassemblements.





[20:30-22:30] Avant-première Yagg du film "Too Much Pussy !"
Location:
Cinéma Gaumont Opéra
Gaumont Capucines - ex Paramount Opéra
2, boulevard des Capucines
75009 Paris
M° Opéra, Chaussée d'Antin - La Fayette
France
Internet Site : www.paramount.fr
Description:
En présence d'Emilie Jouvet dans le cadre de La Gay Pride Fait Son Cinéma

Avant-première Yagg du film "Too Much Pussy !"






[21:00-23:50] Soirée des Roses
Location:
Le Grand Hôtel Cabourg
Les Jardins du Casino
14390 Cabourg
M° Gare SNCF de Cabourg
France
Phone : +33 (0)2 31 91 01 79
Fax : +33 (0)2 31 24 03 20
Mail : H1282@accor.com
Description:
Cette année, une soirée de gala, la Soirée des Roses, vous permettra de prendre part aux festivités, et de vous offrir un moment privilégié au coeur de l'évènement. L'actrice et chanteuse Arielle Dombasle sera l'invitée d'honneur de la soirée, pour un mini-récital amical et caritatif au profit de L'Enfant Bien Entendu - Enfance Maltraitée Normandie.

La Soirée des Roses, c'est...

....Un dîner servi dans la salle Marcel Proust du Grand Hôtel de Cabourg en présence d'acteurs, de réalisateurs, d'officiels et des représentants de l'Association du Festival du Film de Cabourg.

....Un mini-récital de Mademoiselle Arielle Dombasle.

....La désormais mythique Tombola des roses, dont les bénéfices seront reversés à l'Association L'Enfant Bien Entendu - Enfance Maltraitée Normandie (10 euros la rose vendue sur place). Des lots prestigieux seront mis en jeu, grâce aux partenaires du Festival: Elie Saab, Christian Dior, Franck Provost, Swarovski, Studio Ciné Live, Ciné+...

21h - Salle de réception du Grand Hôtel de Cabourg

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés