Monday, November 14, 2011
Public Access


Category:
Category: All

14
November 2011
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:30] Remise du Prix Cazes
Location:
Brasserie Lipp
151, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 53 91
Internet Site : www.brasserie-lipp.fr
Description:
Remise du Prix Cazes

13:00  
14:00 [14:00-23:55] Fête de l'Entrepreneur
Location:
Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP)
Campus d'ESCP Europe
79, avenue de la République
75543 Paris Cedex 11
M° Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 49 23 20 00
Fax : +33 (0)1 43 55 99 63
Mail : info.fr@escpeurope.eu
Internet Site : www.escpeurope.eu/fr
Description:
L'entrepreneuriat en fête à ESCP Europe

Le 14 novembre 2011 à Paris, ESCP Europe transforme son campus en village de l'entreprise pour accueillir plus de 2000 personnes à l'occasion de la Fête de l'Entrepreneur et de l'ouverture officielle le même jour des Journées de l'Entrepreneur.

La Fête de l'Entrepreneur aura le privilège d'accueillir des personnalités de la scène entrepreneuriale et du paysage institutionnel : professionnels, journalistes, étudiants de tous horizons (management, ingénierie, art, design, architecture,…) et partenaires de l'école sont également attendus pour partager leurs expériences autour d'une série d'événements imaginés et mis en scène par les étudiants de ESCP Europe eux-mêmes.

Interviendront :

Oleg Tscheltzoff, CEO de Fotolia,
Mathias Monribot, Président du Petit Poucet,
Aude de Thuin, Fondatrice du Women's Forum,
Cyril Barthet, CEO de Vodkaster,
Nathan Cohen, CEO de Popmylook.com.
La Fête de l'Entrepreneur s'adresse non seulement aux passionnés mais également à tous ceux que tente l'aventure de la création d'entreprise. Relayées en France par différentes associations, entreprises ou organismes, les Journées de l'Entrepreneuriat feront vivre du 14 au 20 novembre 2011 de nombreuses villes du monde entier au rythme de conférences, débats et concours, et ce dans plus de 100 pays.

ESCP Europe, en association avec Ernst & Young, les Journées de l'Entrepreneur et leurs partenaires ont le plaisir de vous inviter à participer à La Fête de l'Entrepreneur le lundi 14 novembre 2011 dès 14h00 et jusqu'au bout de la nuit sur le Campus Paris.

Faites votre baptême d'entrepreneur avec ou sans idée de création.

Entre 18h et 21h30, en moins de 30 minutes, venez vivre l'aventure de votre création d'entreprise (réelle ou rêvée) et rencontrer ceux qui feront décoller vos capacités entrepreneuriales : coachs, investisseurs, jury d'entrepreneurs confirmés…

La Fête de l'Entrepreneur, ce sont 7 événements sur le Campus Paris de ESCP Europe qui vous donneront l'inspiration. Venez rencontrer celles et ceux qui ont réussi ou dont vous avez besoin pour réussir !

14h00-18h00 : venez assister à 40 pitchs d'entrepreneurs.
15h00 à 18h00 : profitez des regards croisés entre entrepreneurs français et mexicains, échanges animés par Florence Pinot, Professeur Associé, ou venez prendre part au "Food innovation awards", le concours de gastronomie entrepreneuriale.

18h00 à 19h00 : venez prendre part à la cérémonie du Prix de l'auto-entrepreneur de l'année ou participez au même moment à un dispositif de networking innovant, le White Elephant Gift.
19h00 à 20h30 : assistez à la conférence sur "l'insoumission conquérante" et découvrez en quoi elle est le principal moteur de réussite pour un créateur.
20h30 à 21h00 : venez lancer officiellement la cérémonie d'ouverture des Journées de l'Entrepreneur
Jusqu'à 2h00 : venez faire la fête !
L'Entrepreneuriat, la génération de demain

Chaque année, l'école met l'entrepreneuriat à l'honneur. Créée en 2007 et financée par Ernst & Young, la Chaire Entrepreneuriat de ESCP Europe accompagne les entrepreneurs de demain. L'Ecole a également lancé le premier observatoire de l'entrepreneuriat sur son campus de Turin.




[17:30] Vernissage de Guillaume Leblon, « Black Apple Falls »
Location:
Fondation d'entreprise Ricard
12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 30 88 00
Fax : +33 (0)1 40 06 90 78
Internet Site : www.fondation-entreprise-ricard.com
Description:
Exposition du 15 novembre au 23 décembre 2011
Vernissage lundi 14 novembre 2011 à partir de 17h30
Entrée libre du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées gratuites chaque mercredi à 12h30 et samedi à 12h30 et 16h00

Exposition personnelle de l'artiste

Curateur : Alessandro Rabottini

Guillaume Leblon (Lille, 1971), une des voix les plus singulières du panorama artistique international. Son exposition personnelle à la Fondation d'entreprise Ricard - la première dédiée par une institution parisienne au travail de l'artiste - coïncide avec sa nomination au Prix Marcel Duchamp 2011 et avec sa participation à la 11ème édition de la Biennale de Lyon.
Le travail de Guillaume Leblon prend ses racines dans une série d'expériences plus ou moins récentes de l'histoire de l'art d'avant-garde, du surréalisme jusqu'à l'arte processuale, de l'arte povera à l'Anti-Form jusqu'au champ plus général du post-minimalisme : de cette façon Leblon met à jour une ligne de l'art qui, en partant de fondements de nature analytique, offre au spectateur un champ d'expérience perceptif plutôt que de créer un dispositif iconographique ou narratif. Celui de Leblon est un univers poétique dans lequel formes, espaces et matériaux retiennent le cours du temps, matérialisant histoire et mémoire.
À travers la sculpture et l'installation, Leblon explore une sorte d'espace intermédiaire entre l'échelle de l'objet et celle de l'environnement, en mettant l'une en relation avec l'autre. D'une part, certaines sculptures semblent enregistrer des caractéristiques spécifiques de l'espace qui les entoure, comme si elles étaient des organismes sensibles ou des fossiles de l'environnement qui les abrite ; d'autre part, les installations environnementales apparaissent comme des prolongations de certaines propriétés inhérentes à chaque matériau. Leblon met en dialogue architecture et matériaux avec une extrême sensibilité formelle, où émergent de chacun de ces éléments des caractéristiques visuelles et tactiles qui, autrement, ne se révèlent pas de manière immédiate.
Qu'il s'agisse de sculptures ou d'interventions dans l'espace - il n'est parfois pas simple de distinguer la frontière entre l'objet et son environnement - le spectateur se trouve souvent devant quelque chose qui, bien qu'apparaissant familier, reste cependant étranger. Dans le travail de Leblon, on retrouve souvent des objets et des structures qui ont une certaine familiarité avec le milieu domestique et avec la dimension de l'habitat : cloisons, petites portions d'architecture, escaliers, plans de travail, étagères. Leur apparence quotidienne, néanmoins, est démentie presque immédiatement : les œuvres de Leblon finissent par ressembler à des mémoires lointaines de quelque chose qui, s'il fut un temps familier, risque maintenant de devenir totalement abstrait. Comme des détritus repoussés par la marée, les travaux de Leblon entretiennent avec le spectateur ce rapport ambivalent : ils s'approchent de leur propre expérience de la familiarité et de la banalité pour ensuite se soustraire de leur reconnaissance l'instant suivant.
En d'autres occasions, ce sont par contre les matériaux, plutôt que les formes, qui retiennent certaines dimensions de la mémoire, qui trahissent l'action du temps comme usure : des surfaces apparaissent érodées, beaucoup de volumes semblent sur le point de s'effondrer sur eux-mêmes, pendant que d'autres installations se basent sur la dissolution d'éléments comme la glace et sur l'infiltration de l'eau. Le travail de Leblon semble vouloir montrer les traces de ce qui a résisté au passage du temps et c'est peut-être pour cette raison que la plus grande partie de ses œuvres possède une certaine instabilité, comme si leur état actuel était l'enregistrement d'un moment de survivance qui, par nécessité, ne durera pas éternellement. Ce n'est pas un hasard non plus si nombre de ses travaux reprennent des gestes lointains issus de pratiques traditionnelles de la sculpture et de l'installation : plus que d'extraire, modeler, accumuler et composer, Leblon semble être engagé dans une action de manutention, de soin constant, comme si son intention était plus celle de préserver que d'ajouter.
Alessandro Rabottini, août 2011.





[18:00-21:00] Inauguration de l'exposition "Evliya Çelebi, un voyageur ottoman"
Location:
Institut du Monde Arabe
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed V
75236 Paris Cedex 05
M° Cardinal Lemoine, Jussieu, Maubert - Mutualité, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 40 51 38 38
Fax : +33 (0)1 43 54 76 45
Mail : rap@imarabe.org
Internet Site : www.imarabe.org
Description:
Exposition et colloque international

Du 15 novembre 2011 au 11 décembre 2011
Salle des expositions temporaires -1/-2 - De 10h à 18h

Evliya Çelebi, le célèbre voyageur ottoman du dix-septième siècle, parcourut durant quarante ans l'Asie, l'Afrique et l'Europe et consigna le récit de ses innombrables voyages dans un ouvrage en dix volumes de plus de dix mille pages.
Révélant dans un récit extraordinaire les événements auxquels il assista dans un grand nombre de contrées, Evliya Çelebi s'est fait le témoin de son époque au cours de laquelle il sillonna, d'Istanbul à l'Anatolie, du Caucase au bassin de la Mer Noire, de l'Iran à l'Irak, de la Syrie à la péninsule arabique, de l'Egypte à l'Éthiopie, des Balkans à Vienne, une vingtaine de pays et visita une centaine de villes.
C'est dans une langue fluide et un style remarquable qu'Evliya Çelebi nous offre ses anecdotes ironiques, qu'elles concernent les guerres ou les paix, les amitiés ou les haines, les pratiques coutumières et les traditions, les bâtiments religieux ou d'autres monuments historiques ; qu'elles s'attachent aux boissons et aux plats que l'on consomme, aux chansons entendues et aux langues parlées ou qu'elles se penchent sur la faune et la flore. Rien n'échappe à son regard vigilant.
Autant dire que cette œuvre remarquable est l'un des exemples les plus fascinants de la littérature de voyage et qu'elle est la mémoire du dix-septième siècle.
A l'occasion du quatre centième anniversaire de la naissance de ce personnage hors du commun, dans le cadre de sa 35e Conférence générale (octobre 2009), l'UNESCO a pris la décision de s'associer aux activités de commémoration d'Evliya Çelebi durant 2011 et c'est pourquoi sont organisés des expositions, des colloques et des forums de discussions dans tous les pays et villes qu'il avait visités et avant tout en Turquie.
Les 14 et 15 novembre, l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) organise dans ses nouveaux locaux (65, rue des Grands Moulins, 75013 Paris) un colloque international, « Evliya Çelebi, voyageur ottoman du XVIIe siècle et l'Europe de son temps ». La première journée du colloque (le 14 novembre) s'achèvera par l'inauguration de l'exposition « Evliya Çelebi, un voyageur ottoman », à 18 heures, à l'Institut du monde Arabe. Un concert de musique classique ottomane du dix-septième siècle aura également lieu à cette occasion (sur invitation uniquement).
Cette exposition durera jusqu'au 11 décembre 2011 et donnera lieu à toute une série de manifestations.

[18:00] soirée d'ouverture des Nuits Capitales
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
en présence Jean-Bernard Bros, adjoint chargé du tourisme et des nouveaux médias locaux

[18:30] 54ème Salon des Beaux-Arts de Garches
Location:
Hôtel de Ville de Garches
2, rue Claude Liard
92380 Garches
M° Gare SNCF de Garches - Marnes la Coquette
France
Phone : +33 (0)1 47 95 66 66
Internet Site : www.ville-garches.fr
Description:
du 12 au 27 Novembre 2011
du Lundi au Samedi de 9h à 18h et le Dimanche de 15h à 18h - Parking

Vernissage le Lundi 14 Novembre à 18h30

http://www.art-garches.com

[18:30-19:30] Exposition avec l'association Akhetamarna
Location:
Centre Culturel Egyptien
Centre Culturel d'Egypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 46 33 75 67
Fax : +33 (0)1 43 26 18 83
Mail : centre@culture-egypte.com
Internet Site : www.culture-egypte.com
Description:
Du lundi 14 au vendredi 25 novembre

À l'occasion de l'Aid El-Kebir
Exposition avec l'association Akhetamarna
Autour de la Circumambulation (El Tawaf)

Vernissage Lundi 14 novembre de 18h30 à 19h30
Suivie d'une conférence avec la participation de Dr. Kaouthar Mesaoudi
Directrice de l'association et auteur du livre portant le même titre
« La Circumambulation, un mouvement universel »
Œuvres de l'artiste peintre Emy Hassan

[18:30] Insignes à Marceline Loridan-Ivens
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Insignes à Marceline Loridan-Ivens






[19:00-22:00] Remise des Prix Fooding 2012
Location:
Les Voûtes
19, rue des Frigos
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Mail : lesvoutes@lesvoutes.org
Internet Site : www.lesvoutes.org
Description:
En présence de Solweig Rediger-Lizlow, Jamel Debbouze, Virginie Efira, Zinedine Soualem, Gaspard Proust, Melissa Theuriau, Philippe Dana, Francois Vincentelli, Basile de Koch, China Moses, Mélissa Theuriau, Gaspard Proust

[19:00-22:00] Remise des trophées du prix SFR Jeunes Talents Start-up 2012
Location:
Le Studio SFR
9, rue Tronchet
75008 Paris
M° Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 43 12 75 00
Internet Site : www.lestudiosfr.fr
Description:
Dix startup' ont été sélectionnées parmi plus de 120 dossiers et sont considérées comme les plus prometteuses.

Les critères de sélection se portaient sur le dossier, la maturité et l'aspect innovant du projet présenté.

Les bénéfices de ce concours :
- Accélérateur de Business.
- Moyens.
- Visibilité.
- Expérimentation.

[19:00-22:00] Remise du prix Wepler - Fondation La Poste
Location:
Brasserie Wepler
14, place de Clichy
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 45 22 53 24
Fax : +33 (0)1 44 70 07 50
Internet Site : www.wepler.com
Description:
2011 LES MURS RENVERSÉS
DEVIENNENT DES PONTS – Angela Davis
Pour cette 14e édition du Prix Wepler-Fondation La Poste, nous récidivons dans notre action en pérennisant ce qui nous a différencié de bien d'autres prix : le renouvellement intégral du jury, sa mixité de lecteurs et de professionnels, son indépendance, son engagement et son exigence visionnaire qui explore sans limite aucune les territoires de la création romanesque, en prenant – au prix parfois d'une certaine marginalisation – le risque d'une langue neuve.
Grâce à la Fondation La Poste, ce Prix est doté d'une somme de 10 000 euros ainsi que d'une somme de 3 000 euros pour la mention spéciale accordée à un livre se distinguant par son caractère inclassable.
D'ores et déjà vous pouvez noter la date de la remise du prix :
Le lundi 14 novembre à la brasserie Wepler
Et nous sommes fiers de vous présenter notre nouvelle sélection :
+ JEAN-CHRISTOPHE BAILLY, Le dépaysement : voyages en France, Seuil
+ LILYANE BEAUQUEL, Avant le silence des forêts, Gallimard
+ NICOLAS BOUYSSI, S'autodétruire et les enfants, P. O. L
+ SYLVAIN COHER, Carénage, Actes Sud
+ KAMEL DAOUD, Le Minotaure 504, Sabine Wespieser éditeur
+ PATRICK DEVILLE, Kampuchéa, Seuil
+ FRANÇOIS DOMINIQUE, Solène, Verdier
+ ALAIN JAUBERT, Tableaux noirs, Gallimard
+ PHILIPPE LANÇON, Les îles, Éditions Jean-Claude Lattès
+ ÉRIC LAURRENT, Les découvertes, Éditions de Minuit
+ LORETTE NOBÉCOURT, Grâce leur soit rendue, Grasset
+ SOPHIE SCHULZE, Allée 7, rangée 38, Éditions Léo Scheer


[19:00] Vernissage VIP "Casanova, la passion de la liberté"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Vernissage VIP "Casanova, la passion de la liberté"

[19:00] Vernissage d'Alexandre Panossian
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie8.paris.fr
Description:
Alexandre Panossian se passionne pour la peinture depuis plus de 20 ans. Il commence son travail par l'exploration des scènes de la vie quotidienne, avec un regard toujours curieux et interrogateur. Ses sujets de prédilection tournent toujours autour des émotions de la vie, du couple, de la famille, qu'il aime traiter sous différentes formes.
D'abord sous la forme de vignette DB à l'acrylique. La matière la plus à même de lui permettre d'étudier en profondeur l'hyper réalisme, avant qu'il ne découvre l'huile et ses immenses possibilités.
L'huile le portera vers le traitement de la lumière et de ses jeux, nouveau territoire d'exploration pour Alexandre qui s'y plongera avec une acuité rare.
Sa passion pour l'Asie et ses diverses cultures lui feront ensuite découvrir les encres, qu'il aime rehausser de couleurs, mêlant ainsi le travail appris sur les huiles et cette technique nouvelle pour lui.
L'utilisation de grands formats lui ouvre de nouvelles perspectives, de nouveaux angles d'attaque pour son travail, d'entrer encore un peu plus dans la vie de ses sujets, en exécutant ses vastes constellations familiales qu'il réalise depuis ses débuts. Inspiré par d'immenses artistes, tels que Klee, Kandinsky, ou encore Cy Twombly ou Zao Woo Ki, il choisit de mixer différents styles pour arriver au plus près de ce qui le guide : la peinture émotionnelle.

Du 14 au 25 novembre 2011

Salle des expositions

[19:00] vernissage de l'exposition « Go de nuit - Abidjan, les belles oubliées »
Location:
Maison des Métallos
établissement culturel de la Ville de Paris
94, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
M° Couronnes, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 48 05 88 27
Fax : +33 (0)1 48 05 88 21
Mail : info@maisondesmetallos.org
Internet Site : www.maisondesmetallos.paris
Description:
vernissage de l'exposition « Go de nuit - Abidjan, les belles oubliées », en présence de Christophe Girard, adjoint chargé de la culture

GO DE NUIT
ABIDJAN, LES BELLES OUBLIEES
EXPOSITION PHOTO

Eliane de Latour a saisi des portraits posés, le jour, la nuit, de jeunes femmes venues se vendre dans les lieux fracassés de la ville d'Abidjan. Dévoilant une jeunesse sans filet, massacrée, Eliane de Latour signe un fascinant geste d'anthropologie engagée.

15 novembre > 15 décembre
du mardi au samedi de 14h à 20h
le dimanche de 14h à 19h
fermée le lundi
entrée libre

[19:30] 7ème cérémonie des BFM Awards
Location:
Théâtre Marigny - Robert Hossein
Carré Marigny
avenue De Marigny
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 53 96 70 30
Fax : +33 (0)1 53 96 70 31
Mail : tmarigny@theatre-marigny.fr
Internet Site : www.theatremarigny.fr
Description:
Pour la septième année BFM Business a mis à l'honneur le monde de l'entreprise et a célèbré les managers et décideurs qui incarnent le meilleur de l'économie française. Découvrez les lauréats distingués lundi soir au théâtre Marigny à Paris.

Le Grand Prix Manager BFM est attribué cette année à Maurice Lévy, PDG de Publicis Groupe.

« Maurice Lévy n'est pas seulement un grand publicitaire, c'est aussi un manager qui a su prendre le virage du numérique avant tout le monde. Publicis Groupe fait mieux que résister à un contexte compliqué pour la publicité » commente Guillaume Dubois, vice-président de BFM BUSINESS.

REVELATION DE L'ANNEE : VIADEO représentée par son co-fondateur et directeur général Thierry Lunati

SAGA FAMILIALE : Bris Rocher, PDG du groupe Yves Rocher

ENTREPRENEUR DE L'ANNEE : Louis Le Duff, fondateur et président du Groupe Le Duff

PRIX DE L'ASSOCIATION RMC BFM : La FNAC représentée par son PDG Alexandre Bompard

PERFORMANCE BOURSIERE : Plastic Omnium représentée par son PDG Laurent Burelle

PRIX SPECIAL : Tony Parker, meneur de jeu des San Antonio Spurs et de l'équipe de France de basketball

[19:30-23:00] Avant-première des Adoptés
Location:
Cinéma Publicis
129, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : +33 (0)8 92 68 90 75
Description:
En présence de Mélanie Laurent, Laura Smet, Zoé Félix, Audrey Lamy, Marina Fois, Eric Lartigeau Audrey Lamy, Marie Denarnaud, Denis Ménochet, Elise Larnicol







[20:00-23:00] Avant-première "Vivement le cinéma"
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:

[20:30] Cérémonie de remise des Grands Prix Sacem 2011
Location:
Casino de Paris
16, rue de Clichy
75009 Paris
M° Liege, Place de Clichy, Trinité - d'Estienne d'Orves
France
Phone : +33 (0)1 49 95 22 22
Internet Site : www.casinodeparis.fr
Description:
La cérémonie des Grands Prix 2011 se déroulera le 14 novembre au Casino de Paris.
Elle sera retransmise en direct à partir de 20h30 sur sacem.fr

PALMARES 2011

Prix Spécial de la Sacem : Jean-Louis AUBERT
À la Sacem comme à Cannes, on a un Prix Spécial (en attendant un palmarès off ?), qu'on aurait tout aussi bien pu qualifier de "coup de cœur" ou de "préférence", et qui s'appelle cette année Jean-Louis Aubert, successeur dans cette catégorie de Gaëtan Roussel. Le principe de ce prix ? Célébrer "hors compétition" quelques électrons libres et humains, très humains de la profession, qui tracent avec succès leur route à la première personne, sans se soucier de leur place dans la play-list ni du nombre d'étoiles dans la presse spécialisée. Qui vivent pour écrire et n'écrivent pas pour vivre, et pour qui le médiator est un instrument de bonheur et pas un médicament. Des artisans qui nous réchauffent l'âme et nous réconcilient avec le métier et la société lorsqu'on pose sur nos platines "Roc' Eclair" (Aubert) ou "Ginger" (Roussel). Ceux que le parolier Jean-Roger Caussimon baptisait "Les cœurs purs", capables encore de nous faire croire par temps de crise que "Demain sera parfait", avec un sourire à "décroisser la lune" ("Amsterdam") et des accords aux airs d'éternité, beaux comme un premier arc-en-ciel.

www.jeanlouisaubert.com

Grand Prix de l'humour : Nicolas CANTELOUP
Lorsque Nicolas Canteloup montera sur scène le 14 novembre pour recevoir son prix Sacem de l'Humour, il marchera sur les traces d'une incroyable "dream team" du gag, à faire pâlir tous les Veber, Oury et Poiré de la terre. Ses prédécesseurs s'appellent en effet... Devos, Le Luron, Dabadie, Salvador, Perret, Bedos, Leeb, Gerra, Palmade, Timsit, Dubosc, Lemercier, Robin, Debouze, Romanoff, Foresti, Joly, Jolivet, Elmaleh, Palmade, Metayer, Gaccio, Smaïn, Palmade, Chevallier, Laspalès : autant dire le "best of" de nos samedis soirs. De quoi donner le frisson et une pointe de trac au comique le plus aguerri, faire rire ses pairs étant la vraie récompense la soirée. Un moment fort de la cérémonie, après lequel il est toujours dur d'enchaîner !

Grand Prix de la musique symphonique (carrière) : Guillaume CONNESSON
Un palmarès à toute épreuve, sans faille : Pierre Henry, Michel Decoust, Antoine Duhamel, Michaël Lévinasse, Pascal Dusapin, Michèle Reverdy, Graciane Finzi, Philippe Hersant, Thierry Escaïch, Nicolas Bacri, Bruno Mantovani, Philippe Fénelon, Marc-André Dalbavie, Edith Canat de Chizy et bien d'autres, rejoints cette année par Guillaume Connesson. Toujours à l'écoute de ses "symphonistes" et de cette musique classique d'aujourd'hui qu'est la musique contemporaine, la Sacem soutient, accompagne, valorise et couronne ces répertoires qu'on dit parfois difficiles, quand ils sont juste "différents", de leur temps.
www.guillaumeconnesson.com

Grand Prix de l'auteur-réalisateur de l'audiovisuel : Yvon GERAULT
Boutonnat, Pullicino, Spièro, Sangla, Boulain, Grumbach : leurs noms seuls allument dans nos yeux, dans nos têtes, un générique de souvenirs en 625 lignes qui ressemble à l'album vidéo de nos vies et nous éblouit lorsqu'on les croise backstage, entre deux directs et une dramatique, l'œil à l'affut et le cœur peuplé de souvenirs en or. Sur leur carte professionnelle, ils pourraient inscrire "faiseurs de rêves", "réalisateurs de fantasmes", "passeurs d'émotions". Yvon Gérault, aussi prolifique et inspiré que, parfois, méconnu du grand public, les rejoint en beauté cette année, sur le grand plateau Sacem du Casino de Paris. Un prix riche du patrimoine et en même temps tourné vers l'avenir du droit d'auteur, donc essentiel.

Prix Francis Lemarque : Alexis HK
Recevoir le prix Francis Lemarque à la Sacem, c'est peu comme recevoir le prix Jean Gabin pour un acteur (il composa d'ailleurs de nombreuses b.o. pour ce dernier), ou Louis Delluc pour un réalisateur. C'est bien. Car cet auteur-compositeur-interprète, populaire dans le meilleur sens du terme, éclectique, engagé, et d'abord humain, ami de Prévert et Kosma, fut très respectable et très respecté.
C'est comme créateur "pur" qu'il s'impose, avec des chansons pour Yves Montand : "A Paris", "Bal, petit bal", "Quand un soldat", "Toi tu n'ressembles à personne", "Mathilda" "Ma douce vallée"... Suivront "Marjolaine", "Rue de Lappe", "Le temps du muguet", "Le petit cordonnier", "Où vont les fleurs", "Mon copain d'Pékin", "Johnny, tu n'es pas un ange". Au cinéma, il compose la musique de "Playtime" (Jacques Tati), "Le gentleman d'Epsom", "Maigret voit rouge", "Le cave se rebiffe" (avec Gabin), et édite la B.O. des "Parapluies de Cherbourg" et des "Demoiselles de Rochefort". Il fut aussi l'heureux éditeur d'Alain Barrière, Serge Lama, Daniel Guichard, Félix Leclerc, écrivit le spectacle "Paris Populi" et reçut le prix de l'Académie Charles Cros.
Parmi les lauréats de ce prix, destiné à promouvoir un talent en "développement", ayant comme son illustre aîné, le souci des mots et des notes, citons : Damien Saez, Agnès Bihl, Grand Corps Malade, Emily Loizeau, Amélie-les-crayons, Benoît Dorémus...
www.alexishk.com

Grand Prix de l'édition musicale : EDITIONS LEVALLOIS (Paul & Julien BANES)
L'autre visage, fondamental, de la Sacem est ici couronné et mis en lumière : pas d'auteurs sans éditeurs, les deux se confondant parfois. Et pas de Sacem sans les éditions Salabert, Durand, Lemoine, Warner Chappell, Sony, Choudens, Jobert, Virgin, Meys, Breton, Dreyfus, BMG, Talar etc, riches de si prestigieux catalogues. L'occasion de découvrir ou redécouvrir cette année le catalogue des éditions Levallois, qui va de Murray Head à Matmatah, et verra monter sur scène un père et son fils (Paul et Julien Banes), presque une dynastie une première dans l'histoire de nos prix, prouvant par là que le talent d'éditer est parfois héréditaire, tout comme celui d'écrire ou de jouer.

Grand Prix des musiques du monde : Souad MASSI
C'est un peu le "Prix Constantin" de la Sacem, l'éditeur Philippe Constantin ayant longtemps milité pour faire reconnaître ces répertoires au sein de notre Commission des Variétés, et donc de notre société (Coup de chapeau à ce prince de l'édition, soit dit en passant !). On y croise des gens vrais, chaleureux, à la fois "enracinés" - "nés quelque part" - et universels : Alan Stivell, Manu Di Bango, Tri Yann, Kassav, Idir, I Muvrini, Dan Ar Braz, Angelique Kidjo, Salif Keita, I Muvrini, Malavoi... Et, cette année, la lumineuse Souad Massi, qui est à la fois notre Tracy Chapman et notre Oum Kalsoum, sous l'égide en 2010 du grand Francis Cabrel. Moment d'émotion "live" garanti, surtout si elle se produit en acoustique (cf. son album public de 2007) !
www.souadmassi.net

Grand Prix du répertoire Sacem à l'export : Yaël NAIM et David DONATIEN
Entre Air et Götan Project, David Guetta et... Nana Mouskouri, un point commun : la reconnaissance du public mondial, et donc ce Prix d'actualité et d'universalité, qui nous rappelle que la Sacem n'exporte pas seulement "My Way" ("Comme d'Habitude") et le "Boléro" de Ravel, n'est pas seulement connue "around the world" pour Piaf, Trenet, Aznavour et Chevalier, mais aussi pour nombre d'artistes contemporains qui n'ont rien à envier à leurs homologues anglo-saxons en matière de créativité et de modernité. Yael Naim et David Donation en sont la démonstration vivante avec "New soul", qui tient autant du tube que du conte de fée !
www.yaelweb.com

Grand Prix de la musique symphonique (jeune compositeur) : Yann ROBIN
Dans son souci de soutenir et promouvoir davantage ses répertoires contemporains, traditionnellement exposés à des difficultés de réalisation, d'exécution et de diffusion que la crise de l'industrie musicale n'a pas épargnés non plus, la Sacem, par delà ses fonds de valorisation et primes à la création, a créé l'an dernier ce prix, remis en 2010 à Oscar Strasnoy et cette année à Yann Robin. Aider un jeune talent est toujours en soi une bonne chose. S'il fait de la musique contemporaine, c'est souvent une obligation, à laquelle la Sacem est fière de ne jamais se soustraire.
www.yannrobin.com

Grand Prix de la musique pour l'image : Eric SERRA
Maurice Jarre, Francis Lai, Gabriel Yared, Jean-Claude Petit, Bruno Coulais, Alexandre Desplat, Vladimir Cosma, Claude Bolling : à travers ce prix, c'est la B.O. de nos vies qui défilera cette année sur la scène du Casino de Paris, en la personne du toujours jeune et vibrant Eric Serra, rocker dans l'âme et moitié professionnelle de Luc Besson, entre autres. Un prix que les Américains nous envient, puisqu'ils n'arrêtent pas de nous en ravir les lauréats, aussi à l'aise sous les soleils de Malibu que sous les sunlights d'Europacorp. Et l'occasion de voir jouer en pleine lumière ces musiciens de l'ombre, sortis de leur chambre noire ("camera", en italien).
www.ericserra.com

Grand Prix des musiques électroniques : Emilie SIMON
Créé en 2010 pour distinguer un répertoire essentiel, omniprésent, en perpétuel mouvement et expansion, il a récompensé d'accord un pionnier, qui aurait pu figurer aussi dans le prix "Export" : Jean-Michel Jarre. Et cette fois-ci une valeur montante et déjà confirmée, en France comme à l'étranger : Émilie Simon, le plus beau visage de l'électro française. Un regret partagé par tous; que le destin nous ait ravi cette année D.J. Medhi qui l'aurait probablement obtenu un jour, et auquel la Sacem adresse ici un dernier adieu, chapeau bas.
www.emiliesimonmusic.com

Grand Prix de la chanson française : Hubert-Félix THIEFAINE
L'un des prix les plus convoités des sociétaires, puisqu'il permet à l'heureux candidat - "impétrant", dirait-on aujourd'hui - de s'asseoir à l'Olympe, sur un petit nuage, auprès des Ferré, Ferrat, Nougaro, Bécaud, Souchon, Cabrel, Le Forestier, Lavilliers, Mitchell, Sheller, Sardou, Renaud, Moustaki, Hardy, Clerc, etc. Presque un passeport pour l'éternité Sacem ! Gageons que Thiéfaine ne se sentira pas dépaysé, à côté de Bashung, Christophe et Higelin (en attendant Daho ?), d'autant plus qu'il y entre avec Jean-Louis Aubert, autre prix Sacem : en force et en groupe. Des "Lacs du Connemara" à "La ruelle des morts", 30 ans de hits et de stars, d'histoire de France et de Sacem.
www.thiefaine.com

Grand Prix du jazz : Baptiste TROTIGNON
Solal, Bonal, Portal, Ponty, Petrucciani, Caratini, Ceccareli, Saury, Badini, Hodeir, Urtreger, Vander, Milteau, Jeannot, Romano, Michelot, Galliano : cela fait 30 ans que les prix Sacem "riment riche" au livre d'or du Jazz, swinguent d'un même feeling et d'un sacré tempo dans un orchestre imaginaire composé aussi de Didier Lockwood, Daniel Humair, Maurice Vander, Eddy Louis, Luis Sclavis, Bernard Lubat, Ivan Jullien, plus cet année un nouveau guest : Baptiste Trottignon aux claviers.
Condition d'accès au club des lauréats : mélanger 1/3 standards, 1/3 impros, 1/3 originaux autour de minuit, quand "Valentine" et "Laura" vous mettent le feu aux doigts, sous la lune bleue...
www.baptistetrotignon.com

Prix Rolf Marbot de la chanson de l'année : Je veux
auteur : Kerredine SOLTANI
compositeurs : Kerredine SOLTANI/TRYSS
interprète : ZAZ
Un prix jamais facile à décerner, vu le nombre de lauréats potentiels, et qui a pourtant fait cette année la quasi unanimité du conseil d'administration de la Sacem, avec "Je veux", interprété par ZAZ. Un point d'histoire : né en Allemagne, pianiste, docteur en droit, Rolf Marbot s'exile en France en 1933 et y rachète les éditions Meridian, tout en adhérant à la Sacem comme auteur et compositeur en 1939. Avec son assistante Fernande Fay, il s'associe après-guerre à Ralph Speer dans la société française SEMI, devenue ensuite SEMI MERIDIAN. À son catalogue d'éditeur, de nombreuses oeuvres de Léo Ferré, Maurice Thiriet, Roland Petit, Raymond Queneau, Francis Lopez (avec lequel il écrira), Michel Polnareff, qu'il lancera et accompagnera de 1965 à 1972... Il fut de 1956 à 1973 président de la Chambre Syndicale de l'Edition Musicale, administrateur de la SACEM et secrétaire général de la SDRM.
Parmi les nombreux lauréats précédents du prix, "Là ou je t'emmènerai", chanté par Florent Pagny, "Le baiser" (Alain Souchon), "Belle" (de "Notre Dame de Paris"), "Qui de nous deux ?" (M), "J'te mentirais" (Patrick Bruel), "J'aime un homme" (Véronique sanson), "Retomber amoureux" (Chimène Badi), "Le manège" (Stanislas), et l'an dernier, "La superbe", de Benjamin Biolay.
www.myspace.com/kerredine
www.zazofficial.com

En présence également de Alain Chamfort, Marcel Amont, Jeanette Bougrab, Ariel Wizman, Frédéric Mitterand, Laurent Petitgirard, Murray Head, Renan Luce, Karim Kacel









[22:00] Soirée du film Les Adoptés
Location:
L'ARC
12, rue de Presbourg
75016 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 45 00 78 70
Fax : +33 (0)1 45 00 78 71
Mail : contact@letoileparis.com
Internet Site : www.larc-paris.com
Description:
Soirée du film Les Adoptés

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés