Monday, November 21, 2011
Public Access


Category:
Category: All

21
November 2011
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

08:00  
09:00 [09:30-11:00] Conférence de presse "Ô Pure Spa"
Description:
Espace Payot
Salle de gym à Paris, France
62 Rue Pierre Charron
75008 Paris

Conférence de presse "Ô Pure Spa"


[10:00-18:00] Dégustation G Vin
Location:
La Maison de l'Aubrac
37, rue Marbeuf
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 43 59 05 14
Fax : +33 (0)1 42 25 29 87
Internet Site : www.maison-aubrac.com
Description:
La Maison de l'Aubrac réunit le GVin. Vingt vignerons réunissant vingt appellations du Rhône et du Languedoc-Roussillon viennent faire goûter leur production gratuitement.



[11:30] Remise du Prix du Conseil Européen Femmes Entreprises et Commerce
Location:
Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris
CCIP - Hôtel Potocki
27, avenue de Friedland
Hôtel Potocki
75382 Paris Cedex 08
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : 0 820 012 112
Internet Site : www.ccip.fr
Description:
Remise du prix du « Conseil Européen Femmes Entreprises et Commerce »
CEFEC




[12:00] Insignes à Louise Cox, Brendan MacFarlane, Frédéric Borel
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres à Louise Cox, d'Officier de l'ordre des Arts et des Lettres à Brendan MacFarlane et de Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres à Frédéric Borel







[15:00-16:00] Conference de presse de Puss In Boots
Location:
Four Seasons Hôtel George V
31, avenue George V
75008 Paris
M° George V, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 49 52 70 00
Fax : +33 (0)1 49 52 70 10
Internet Site : www.fourseasons.com/paris
Description:
En présence de Salma Hayek, Antonio Banderas, Chris Miller, Virginie Efira, Boris Rehlinger









[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Salon Idées Japon"
Location:
Espace Cinko
12-18, passage Choiseul
40, rue des Petits-Champs
75002 Paris
M° Pyramides, Quatre-Septembre
France
Phone : +33 (0)1 42 96 05 63
Mobile : +33 (0)6 08 07 77 11
Fax : +33 (0)1 42 96 86 29
Mail : contact@espacecinko.com
Internet Site : www.espacecinko.com
Description:
lundi 21 - samedi 26 novembre

A l'approche des fêtes de Noël, le Salon "Idées Japon" revient pour une nouvelle édition la semaine du 21 au 26 Novembre 2011.

Vous pourrez y trouver une Exposition-Vente "Idées Cadeaux de style Noël japonais", une exposition d'artisanat d'Osaka et une exposition "Voyage au Japon".

Les amateurs de saké japonais n'ont pas été oubliés puisqu'il y aura une dégustation de saké lors du vernissage lundi 21 Novembre 2011 de 17h à 20h.

A cette occasion, Naoko-san (de l'Association JIPANGO qui organise ce salon) m'a très gentiment invité à venir parler du Saké Japonais.










[18:00-21:00] Présentation du livre "Métiers d'Art, l'Excellence Française"
Location:
Viaduc des Arts 57
Galerie des expositions temporaires SEMAEST
57, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 45 04 74
Mail : contact@semaest.fr
Internet Site : www.semaest.fr
Description:
présentation du livre « Métiers d'Art l'Excellence Française » d'Hélène Farnault, en présence de Lyne Cohen-Solal, adjointe chargée du commerce, de l'artisanat, des professions indépendantes et des métiers d'art

[18:30] 146ème Salon de la Société Versaillaise des Artistes d'Ile de France
Location:
Carré à la Farine
70 bis, rue de la Paroisse
Place du marché Notre-Dame
78000 Versailles
M° Gare SNCF Versailles - Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 30 97 81 17
Description:
du 22 novembre 2011 au 11 décembre
vernissage le lundi 21 novembre à 18H30

[18:30-21:00] Exposition "David d'Angers - les visages du romantisme"
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site Richelieu
58, rue de Richelieu
75084 Paris Cedex 02
M° Bourse, Quatre-Septembre, Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
du 22 novembre 2011 au 25 mars 2012 Vernissage le lundi 21 novembre 2011 de 18h30 à 21h











[19:00] 12ème édition des Worldwide Hospitality Awards
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
12ème édition des Worldwide Hospitality Awards

[19:00-23:00] 58ème édition de la cérémonie des Oscars du Rugby Midi Olympique
Location:
Pavillon Gabriel - Potel et Chabot
5, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 68 18 18
Fax : +33 (0)1 42 68 04 96
Mail : gabriel@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com/lieux-reception/pavillon-gabriel.htm
Description:
En présence de Julie Raynaud, Jean Abeilhou, Teddy Riner, Javier Pastore, Claude Makélélé, Tony Parker, Vincent Moscato, Olivier Brouzet, Raphaël Ibanez, Romain Magellan, Rémy Pfimlin, Daniel Bilalian, Alain Weill, Nonce Paolini

[19:00] 68ème anniversaire de l'indépendance du Liban
Location:
Pavillon Dauphine
Pavillon Dauphine Saint Clair
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 45 00 52 73
Fax : +33 (0)1 45 00 82 85
Mail : contact@pavillon-dauphine.com
Internet Site : www.pavillon-dauphine.com
Description:
réception de l'Ambassadeur du LIBAN en France Boutros ASSAKER, en présence de Pierre Schapira, adjoint chargé des relations internationales des affaires européennes et de la francophonie

[19:00-21:00] Inauguration de l'exposition "Sex in the City"
Location:
Place de la Bastille
Place de la Bastille
75004 Paris
M° Bastille
France
Description:
inauguration de l'exposition éphémère dédiée à la sexualité des jeunes « Sex in the city » (Solidarité Sida), par Jean-Marie Le Guen, adjoint chargé de la santé publique et des relations avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris

[19:00-22:00] Lancement du livre des 20 ans de Christian Louboutin
Location:
Galerie du Passage
Pierre Passebon
20/26, galerie Véro-Dodat
entrée du passage au 10, rue Croix des Petits Champs
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 36 01 13
Fax : +33 (0)1 40 41 98 86
Mail : mail@galeriedupassage.com
Internet Site : www.galeriedupassage.com
Description:
En présence de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday, Zahia Dehar, Inès de La Fressange, Pierre Passebon, Farida Khelfa, Harumi Klossowska, Alber Elbaz, Stéphane Bern, Doris Brynner, Coco Brandolini, Ginevra Elkann, Blanca Li, Rossy De Palma, Suzanne von Aichinger, Thierry Ardisson, Antoine Arnault, Wim Wenders, Natalia Vodianova, Bruno Frisoni, Valérie Lemercier, Philippe Starck, Kristin Scott Thomas, Marie-Chantal de Grèce, Mélita Toscan du Plantier, Fanny Ardant, Arielle Dombasle, Pierre et Gilles, Isabelle Huppert, Pascal Greggory, Vincent Darré

[19:00] Prix Intranet 2011
Location:
Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot
46, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 47 20 04 05
Fax : +33 (0)1 47 20 10 60
Mail : cambon@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com
Description:
http://www.cegos.fr/actualites/prix-intranet/Pages/accueil.aspx

[19:00-21:00] Soirée d'ouverture des manifestations en hommage à Laurent Terzieff
Location:
Galerie du Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs
75006 Paris
M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin
France
Phone : +33 (0)1 42 22 26 50
Mail : lucernaire.assist@wanadoo.fr
Internet Site : www.lucernaire.fr
Description:
Soirée d'ouverture des manifestations en hommage à Laurent Terzieff

[19:00-21:00] Vernissage "Travail-Handicap : regards, images et témoignages dans le 3ème"
Location:
Mairie du 3ème arrondissement
2, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 53 01 75 03
Internet Site : mairie3.paris.fr
Description:
Véronique Dubarry, adjointe chargée des personnes en situation de handicap, assistera au lancement de la 4ème Semaine Locale du Handicap 2011 organisée par la Mairie du 3ème « (Handi) Capable, les personnes en situation de handicap et le travail » lors du vernissage de l'exposition « Travail-Handicap : regards, images et témoignages dans le 3ème »

Vernissage de l'exposition « Travail - Handicap : regards, images et témoignages dans le 3e », photographe : Philippe Fabian
Photos d'habitants en situation de handicap qui racontent leur parcours professionnel

[19:00] Vernissage Exposition Florilèges de Vincent Giot
Location:
Hôtel Lutetia
45, boulevard Raspail
75006 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 49 54 46 00
Fax : +33 (0)1 49 54 46 00
Internet Site : www.hotellutetia.com
Description:
Vernissage Exposition Florilèges de Vincent Giot

[19:00-21:00] Vernissage privé de l'exposition "DANSER SA VIE"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
23 novembre 2011 - 2 avril 2012

par Christine Macel et Emma Lavigne, conservatrices au musée national d'art moderne

UNE EXPOSITION SANS PRÉCÉDENT CONSACRÉE AUX LIENS DES ARTS VISUELS ET DE LA DANSE DES ANNÉES 1900 JUSQU'À AUJOURD'HUI.

Le Centre Pompidou consacre, à partir du mois de novembre, une exposition sans précédent aux liens des arts visuels et de la danse, depuis les années 1900 jusqu'à aujourd'hui. « Danser sa vie montre comment ils ont allumé l'étincelle de la modernité pour nourrir les courants majeurs et les figures qui ont écrit l'histoire de l'art moderne et contemporain. Sur plus de deux mille mètres carrés, l'exposition illustre son propos par les œuvres des figures artistiques du 20e siècle, des mouvements fondateurs de la modernité, ainsi que par les recherches des artistes et danseurs contemporains. À travers un parcours en trois actes, elle montre l'intérêt commun de l'art et de la danse pour le corps en mouvement. Révélant cette face cachée des avant-gardes et cette source vive pour l'art contemporain, « Danser sa vie » fait dialoguer toutes les disciplines, des arts plastiques - jusqu'à la vidéo contemporaine - et de l'art chorégraphique. Un vaste choix de peintures, de sculptures, d'installations, d'œuvres audiovisuelles et de pièces chorégraphiques, témoigne de leurs échanges incessants, d'un dialogue parfois fusionnel.

« MON ART EST PRÉCISÉMENT UN EFFORT POUR EXPRIMER EN GESTES ET EN MOUVEMENTS LA VÉRITÉ DE MON ÊTRE. [...] DEVANT LE PUBLIC QUI VENAIT EN FOULE À MES REPRÉSENTATIONS, JE N'AI JAMAIS HÉSITÉ. JE LUI AI DONNÉ LES IMPULSIONS LES PLUS SECRÈTES DE MON ÂME. DÈS LE DÉBUT, JE N'AI FAIT QUE DANSER MA VIE. » ISADORA DUNCAN, MA VIE, 1928.

La danse, entre explosion de vie dionysiaque et art apollinien de la forme, a été au centre de la révolution moderne. Avec ses pionnières, Loïe Fuller et Isadora Duncan, avec le génie d'un Nijinsky, une rupture radicale a eu lieu dans l'art du corps en mouvement, art de l'espace et du temps. Ce tournant a eu une influence décisive dans l'évolution des arts visuels. « Danser sa vie » trace une histoire discontinue, avec de constants dialogues entre l'art moderne et l'art contemporain, afin de remonter à cette source de la danse, aujourd'hui revivifiée par les artistes contemporains. Mettre en lumière la danse comme « une face cachée des avant-gardes » et tisser des arabesques dans le dessin historique qui relie le passé au présent : ce désir n'a fait que se renforcer, alors que le monde de la danse vient de perdre des figures aussi essentielles que Pina Bausch, Merce Cunningham ou encore Kazuo Ono.
L'exposition s'organise en trois axes avec de constants va-et-vient entre l'histoire et l'actuel, avec des rencontres inédites. Un des enjeux consiste à « exposer la danse ». Les médiums sont mêlés pour privilégier l'immersion du spectateur, le plongeant, grâce au film, au plus près des corps en mouvement. La première salle introduit le propos : le chef-d'œuvre de l'art moderne, La Danse d'Henri Matisse, prêt exceptionnel du Musée d'art moderne de la Ville de Paris, fait face à une œuvre de Tino Sehgal, tandis que le film de l'artiste Daria Martin, avec ses tableaux vivants où la caméra bouge à la place des corps, représente les grandes figures de la danse moderne, de Joséphine Baker à Oskar Schlemmer, en passant par Martha Graham. Ces histoires entremêlées se retrouvent dans un parcours relié par un postulat qui ouvre le 20e siècle, celui d'Isadora Duncan. « Mon art est précisément un effort pour exprimer en gestes et en mouvements la vérité de mon être. Dès le début, je n'ai fait que danser ma vie », écrivait-elle dans Ma Vie. Duncan annonçait l'une des constantes de l'art du 20e siècle, tentant de relier l'art à la vie, des dadaïstes jusqu'aux œuvres participatives de l'art actuel. Comme le dit aussi Merce Cunningham, la danse, « manifestation visible de la vie » est « cet instant fugitif où l'on se sent vivant » ; elle place la vie au cœur de son projet. Trois axes articulent l'histoire de la danse moderne et postmoderne avec celle des arts visuels. Celui de la subjectivité qui s'incarne dans l'œuvre jusqu'à devenir expression, celui d'une histoire de l'abstraction du corps et de sa mécanisation, et enfin celui de la performance, née avec les avant-gardes dada, qui s'est définie avec la danse au point de se confondre avec elle à partir des années 1960.
« Le geste est l'agent direct du cœur », disait François Delsarte, penseur du 19e siècle qui influence la naissance de la danse moderne avec son art de l'expression. C'est en effet l'invention d'une nouvelle subjectivité et expressivité qui est explorée à travers la naissance de la danse libre dégagée du ballet classique, à travers la figure d'Isadora Duncan. Les danseurs expriment alors une ferveur sensuelle qui fait parfois scandale, comme celle de Nijinsky dans L'Après-midi d'un faune, qui constitue une source d'inspiration dionysiaque pour les artistes. En Allemagne, le courant expressionniste produit des échanges inédits entre peintres et danseurs. Si Rudolf Laban incarne la nouvelle figure du danseur à la fois pédagogue et théoricien, c'est Mary Wigman, son élève dans la communauté libre de Monte Verita, qui incarne le mieux la femme traversée de pulsions de vie et de mort, illustrées dans sa fameuse danse de la Sorcière. Celle qui se considère comme une « danseuse de l'humanité » fascine à la fois les peintres Emil Nolde et Ernst Ludwig Kirchner, tout comme son élève Gret Palucca. C'est dans la lignée de cette Ausdrucktanz, en dialogue avec l'expressionnisme allemand que s'inscrit l'invention du Theatertanz de Pina Bausch, elle-même héritière de Kurt Jooss.

DANSEURS ET ARTISTES INVENTENT UN RÉPERTOIRE DE GESTES ET DE FORMES PLASTIQUES, QUI FONT ENTRER LE CORPS DANS LA MODERNITÉ.

L'histoire de l'abstraction ne serait pas ce qu'elle est sans la danse. En résonance avec les évolutions techniques d'un 20e siècle en pleine industrialisation, danseurs et artistes inventent un répertoire de gestes et de formes plastiques qui font entrer le corps dans la modernité. Au tournant du siècle, l'avènement de l'éclairage électrique et l'imagination créatrice de Loïe Fuller avec ses ballets cinétiques suscitent une révolution. Fuller métamorphosée par la couleur emplit l'espace scénique de ses formes colorées. L'impact des danses serpentines sur les artistes, des symphonies chromatiques et rythmiques de Sonia Delaunay au dynamisme des œuvres futuristes de Gino Severini ou Fortunato Depero, est considérable. « La danse a toujours extrait de la vie ses rythmes et ses formes... Il faut imiter par les gestes les mouvements des machines ; faire une cour assidue aux volants, aux roues, aux pistons ; préparer ainsi la fusion de l'homme et de la machine, parvenir au métallisme de la danse futuriste » écrit Marinetti dans Manifeste de la danse futuriste en 1917.
Toutes les avant-gardes, cubisme, futurisme, orphisme, De Stijl, Dada, Bauhaus ou constructivisme russe, se sont emparées de la danse, toutes fascinées par le corps en mouvement, par ses couleurs, ses lignes, son dynamisme et ses rythmes. De Francis Picabia à Fernand Léger, de Theo Van Doesburg à Varvara Stepanova, la danse génère de nouveaux rythmes abstraits et des ballets mécaniques. Ce corps géométrisé, mécanisé et stylisé, a été au cœur des recherches de Laban, danseur et fondateur de la choreutique et également dessinateur. Sa figure de l'icosaedron, volume à facettes enserrant toutes les possibilités de mouvement du danseur, a été une influence majeure pour William Forsythe, de même qu'elle trouve des échos dans les recherches les plus contemporaines d'Olafur Eliasson, qui réalise une oeuvre inscrite dans cet héritage, spécialement pour « Danser sa vie ».
La pensée humaniste d'Oskar Schlemmer, résolument tournée vers le devenir de l'homme face à la technologie, résonne chez certains créateurs contemporains : le chorégraphe Alwin Nikolais qui propose une intégration esthétique du monde de la technologie à la scène en métamorphosant les corps géométrisés des danseurs, grâce à l'action de la lumière, en éléments fantasmagoriques ; le sculpteur Nicolas Schoeffer qui, dans le spectacle multimédia Kyldex, fait fusionner les danseurs avec les sculptures cybernétiques en un organisme unique incarnant la circulation continue de l'énergie.

« REGARDE LA PEINTURE DE JASPER JOHNS ET ROBERT RAUSCHENBERG. ILS UTILISENT LA TOILE COMME MOI J'UTILISE LA SCÈNE. » MERCE CUNNINGHAM

Le dernier volet de l'exposition explore les liens de la danse à l'art de la performance. Depuis les premières actions dadaïstes du Cabaret Voltaire à Zürich pendant la Première Guerre mondiale, danse et performance se sont trouvées intimement liées. Les danseuses Mary Wigman, Emmy Hennings, Suzanne Perrotet ou Sophie Taueber-Arp participent à l'aventure dada, tandis que les années 1920 voient apparaître des figures aussi essentielles que Valeska Gert, ou Niddy Impekoven. L'art de la performance n'aurait pas été le même sans la danse. Le Black Mountain College a été le berceau d'une intense activité où danse et performance se sont intimement rapprochées, notamment avec la complicité de John Cage et Merce Cunningham à la fin des années 1940. La danseuse Anna Halprin, en inventant les tasks sur la côte ouest des États-Unis dans les années 1950, ouvre une brèche dans le dialogue de l'art et la vie, de la danse à la performance, en renouant avec les actes du quotidien, avec la nature et avec l'espace socio-politique. Les innovations du Judson Dance Theater à New York dans les années 1960, les happenings d'Allan Kaprow et de Fluxus dans les années 1950 et 1960, font du corps en mouvement le sismographe des états d'âme de la société contemporaine. Les allers et retours esthétiques, formels et conceptuels entre chorégraphes et artistes sont incessants et étroits. Certains comme Robert Rauschenberg, Yvonne Rainer, Robert Morris ou Trisha Brown se définissent alors à la fois comme plasticiens et chorégraphes. La fréquentation des peintres de l'expressionnisme abstrait amène ainsi Merce Cunningham à concevoir l'espace scénique comme un tableau non figuratif, c'est-à-dire comme un espace non hiérarchisé. Il s'entoure d'une constellation d'artistes, tels Nam June Paik, Warhol ou Rauschenberg, qui renouvelle à ses côtés la notion d'œuvre d'art total héritée du théâtre wagnérien.
Le courant expérimental de la danse postmoderne, faisant fusionner art et danse, rejette les conventions scéniques et l'enjeu de la représentation artistique. Trisha Brown, à la fois danseuse et plasticienne, investit le musée comme les toits ou la rue. La danse est partout, tout le monde peut être danseur, selon les chorégraphes Deborah Hay, Steve Paxton ou Anna Halprin. Comme le rappelle le philosophe Georges Didi-Huberman, « on danse le plus souvent pour être ensemble ». Cette invitation à danser sa vie résonne particulièrement dans l'art et la danse contemporains, notamment à travers un attrait renouvelé pour la danse populaire, une source constante d'inspiration pour les artistes depuis le bal Bullier pour Sonia Delaunay ou les danses endiablées de Joséphine Baker pour Alexander Calder.

LES GRANDES HEURES DU DISCO AVEC L'INOUBLIABLE PRESTATION DE JOHN TRAVOLTA DANS LE FILM « SATURDAY NIGHT FEVER », DE LA FIN DES ANNÉES 1970, SUSCITENT ENCORE AUJOURD'HUI UNE NOUVELLE LECTURE.

Ce sont les pas de tango qui s'impriment sur le Dance Diagram de Warhol à la fin des années 1960 alors qu'il rêvait lui-même d'être un danseur. La culture du clubbing qu'il contribue à forger inspire nombre d'artistes après lui. Les grandes heures du disco avec l'inoubliable prestation de John Travolta dans le film Saturday Night Fever, de la fin des années 1970, suscitent encore aujourd'hui une nouvelle lecture d'Ange Leccia, qui a également travaillé pour un spectacle de Merce Cunnigham. C'est la musique funk d'un Bootsie qui constitue le socle des Funk Lessons d'Adrian Piper poursuivies dans le film Shiva Lessons, tandis que le bal populaire et la danse du gogo-dancer inspirent à Félix González-Torres, artiste majeur des années 1990, deux de ses uniques œuvres liées à la performance. Jérôme Bel puise également aux grands hits de la musique populaire pour son spectacle The Show must go on qui fait date... Les années récentes ont vu resurgir la danse de manière intense dans l'art contemporain. Au fil de l'exposition, diverses œuvres de Matthew Barney, Simon Dybbroe Møller, Olafur Eliasson, Daria Martin, Jeff Mills, Kelly Nipper, Mai-Thu Perret ou encore Tino Sehgal dialoguent avec les chefs-d'œuvre de la modernité.

[19:30-22:00] Avant-première de "Page One: A Year Inside New York Times"
Location:
MK2 Beaubourg
50, rue Rambuteau
75003 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Hôtel de Ville
France
Phone : 0 892 69 84 84
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-beaubourg
Description:
En présence de David Carr et Andrew Rossi

[19:30-22:00] Avant-première de L'art d'aimer
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
Niveau -3
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=10
Description:
En présence de Frédérique Bel, Julie Depardieu, Emmanuel Mouret, Judith Godrèche, Elodie Navarre, Ariane Ascaride, Laurent Stocker et Stanilas Merhar

[19:30-23:00] Avant-première du film "Hollywoo"
Location:
Cinéma Gaumont Champs-Elysées Marignan
27, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)8 92 69 66 96
Internet Site : www.cinemasgaumontpathe.com/cinemas/cinema-gaumont-champs-elysees-marignan
Description:
En présence de Florence Foresti, Jamel Debbouze, Ophélie Winter, Nikki Deloach, Frederic Berthe, Amelle Chahbi, Fred Cavayé, Shirley Bousquet, Muriel Robin, Alex Lutz, Sophie Mounicot, Bruno Salomone, Christophe Willem, Denis Maréchal, Bruno Salomone, Fabrice Eboué, Pascal Obispo, Pierre Palmade, Thomas Ngijol, Valérie Damidot, Chloe Lambert, Laurent Baffie, Tony Gomez, Kad Merad, Arianne Massenet

[19:30-22:00] Avant-première du film "Je M'appelle Bernadette"
Location:
Cinéma Publicis
129, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V
France
Phone : +33 (0)8 92 68 90 75
Description:
En présence de Actress Lisa Masker, Katia Miran, Alessandra Martines, Cyril Descours, Elisa Servier, Jean-Michel Bardet, Charles Troesch, Joseph Dinh Nguyen Nguyen, Monseigneur Jean-Michel di Falco, Elisa Servier, Philippe Lucas, Marcel Aumont, Alain Doutey, Francis Huster, Viviane Prejean, Patrick Prejean












[20:00-23:00] 18ème édition du Prix Effie France 2011
Location:
Théâtre Marigny - Robert Hossein
Carré Marigny
avenue De Marigny
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 53 96 70 30
Fax : +33 (0)1 53 96 70 31
Mail : tmarigny@theatre-marigny.fr
Internet Site : www.theatremarigny.fr
Description:
18ème Prix Effie France

[20:00-22:00] Cérémonie de remise des 1ers Trophées signatures santé
Location:
Hôtel Pullman Paris Rive Gauche
8-12, rue Louis Armand
75015 Paris
M° Balard
France
Description:
Cérémonie de remise des 1ers Trophées signatures santé

[20:30] 25ème cérémonie du prix du Scénario SOPADIN
Location:
Cinéma l'Arlequin
76, rue de Rennes
75006 Paris
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 45 44 28 80
Mail : arlequin@lesecransdeparis.fr
Internet Site : www.lesecransdeparis.fr/nos-salles~arlequin
Description:
Le Grand Prix du Meilleur Scénariste, 25ème Edition.
Le Grand Prix du Meilleur Scénariste, qui met en compétition des scénarios de long-métrage pour le cinéma au stade de l'écriture, est ouvert aux auteurs n'ayant pas eu plus de trois scénarios portés à l'écran.
En 20 ans près de 80 films ont été réalisés à partir des scénarios sélectionnés, dont 60 pour les10 dernières années.

Le Prix Junior du Meilleur Scénario, 14ème Edition.
Le Prix Junior du Meilleur Scénario, qui met en compétition des scénarios de long-métrage pour le cinéma au stade de l'écriture, est ouvert aux auteurs de moins de 28 ans à la date d'inscription.
En 10 ans, 15 films ont été réalisés à partir de scénarios écrits par des auteurs de 19 à 27 ans.

Toutes les informations sur le site du Prix SOPADIN :
http://www.prix-scenariste.org

[20:30-23:00] 50ème Gala de l'Union des Artistes
Location:
Cirque National Alexis Gruss
Carrefour des Cascades
Chemin de ceinture du lac supérieur
Porte de Passy
75016 Paris
M° Ranelagh
France
Phone : +33 (0)1 45 01 71 26
Mail : info@alexis-gruss.com
Internet Site : www.alexis-gruss.com
Description:
Cirque Alexis Gruss

au profit de l'association l'Union Sociale du Spectacle

POUR CETTE 50ÈME ÉDITION PRÉSIDÉE PAR CLAUDIA CARDINALE ET ANNA MOUGLALIS
DÉCOUVREZ UN SPECTACLE PRESTIGIEUX OÙ PLUS DE 30 PERSONNALITÉS, CHANTEURS, ACTEURS RÉALISERONT
DES NUMÉROS ÉBLOUISSANTS ET RICHES EN ÉMOTION POUR VENIR EN AIDE AUX ARTISTES EN DIFFICULTÉ.

Mise en scène par Stéphane Ricordel
« Au nom de la solidarité entre les générations d'artistes, l'Adami, Audiens, et l'Union des Artistes s'associent pour présenter le 50ème Gala de l'Union »
Claudia Cardinale, Anna Mouglalis, Catherine Jacob, Fred Tousch, Bruno Solo, Mathilda May, Marianne Denicourt, Estelle Lefébure, Héléna Noguerra, IIona Smet, Zabou Breitman, Shirley et Dino, Julien Cottereau, Claudia Tagbo, Natalie Dessay, Florence Thomassin, Irène Jacob, Dominique Pinon, Mélanie Bernier, Natasha St Pier, PEF, Jeanne Cherhal, Emma de Caunes, Nolwenn Leroy, Alexie Ribes, Chloé Renaud... donnent rendez-vous à tous les artistes pour fêter ce formidable élan de solidarité des artistes envers les artistes.
Produit par ANGORA et MORGANE PRODUCTION
en coproduction avec l'association artistique de l'Adami et en partenariat avec vente-privée.com
le 50ème Gala de l'Union des Artistes sera diffusé sur France 2, en prime time, en décembre prochain pour les fêtes de fin d'année.
Stéphane Ricordel assurera la mise en scène du 50ème Gala de l'Union des artistes, cet homme de cirque et de théâtre offrira au public et aux artistes un spectacle surprenant et généreux, basé sur des numéros forts de la jeune création circassienne.
« Pour la 50ème édition du Gala de l'Union des Artistes, j'ai imaginé un spectacle qui rendra hommage au 7ème art avec une série de coups de chapeaux à Fellini, Jacques Tati, Charlie Chaplin...Sous le grand chapiteau d'Alexis Gruss, chanteurs, danseurs, musiciens et comédiens de toutes générations, offriront une soirée tour à tour drôle, poétique, impressionnante et pleine d'émotions. Ils oublieront leurs peurs, leurs égos et leurs timidités pour servir les valeurs de solidarité et de confiance défendues par le Gala de l'Union des Artistes. »

50ème Gala de l'Union des Artistes

La 50e édition de ce gala a eu lieu le 21 novembre 2011, sous le chapiteau du cirque d'Alexis Gruss, sur la pelouse de Saint-Cloud. Elle a été diffusée le jeudi 22 décembre 2011 sur France 2.

Avec :
Nubia Esteban
Bernard Lavilliers
Estelle Lefebure
Hélena Noguera
Ilona Smet

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés