Saturday, June 9, 2012
Public Access


Category:
Category: All

09
June 2012
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1
  TIM BURTON, L'EXPOSITION
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:
Prenant son inspiration dans la culture populaire américaine, Tim Burton, a bousculé les genres hollywoodiens (comédie musicale, animation, science-fiction) et donné un nouveau souffle au cinéma contemporain. Il a créé une œuvre où prime une vision personnelle et souvent ludique, au sein d'une forme plastique extrêmement innovante, ce qui lui fit remporter un immense succès critique et public dès son premier long métrage en 1985 (Pee Wee's Big Adventure). Aujourd‘hui Burton est un des rares cinéastes dont le travail a largement influencé, non seulement une génération de jeunes cinéastes, mais aussi de jeunes artistes et graphistes.

Cette exposition explore toute l'étendue de son œuvre. Elle permet de découvrir l‘originalité de ses premiers travaux artistiques, réalisés à l'époque où il est adolescent dans la banlieue de Los Angeles, puis étudiant dans la prestigieuse école de CalArts, créée par Walt Disney. L'exposition révèle également l'envers du décor de ses derniers films, jusqu'aux plus récents. Elle rassemble ainsi dessins, peintures, photographies, story-boards, maquettes, figurines et costumes originaux.

Cette exposition a été conçue, produite et présentée en 2010 par le MoMA (Museum of Modern Art, New York). Elle a ensuite été présentée à l'ACMI (Melbourne, 24 juin - 10 oct. 2010), au Bell Light Box (Toronto, 26 nov. 2010 - 17 avril 2011) et au LACMA (Los Angeles, 29 mai - 31 octobre 2011).

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-21:00] Vernissage de Vik Muniz "Pictures of Magazine 2"
Location:
Galerie Xippas
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 40 27 05 55
Fax : +33 (0)1 40 27 07 16
Mail : paris@xippas.com
Internet Site : www.xippas.com
Description:
09/06/2012 - 28/07/2012
Vernissage le 09/06/2012, 15-21hrs


[16:00-20:00] Vernissage de Donald Judd "Donald Judd in Color"
Location:
JGM Galerie
79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 26 12 05
Fax : +33 (0)1 46 33 44 83
Mail : info@jgmgalerie.com
Internet Site : www.jgmgalerie.com
Description:
09/06/2012 - 04/08/2012
La JGM. Galerie a le plaisir d'annoncer une deuxième exposition personnelle de l'artiste américain Donald Judd.

Pour Donald Judd (1928-1994) les œuvres d'art devaient provoquer des sensations visuelles immédiatement identifiables et compréhensibles. Elles ne doivent faire référence à rien d'autre qu'à elle-même, leur forme, leur matériau, leur couleur, leur espace, leur ordre. Connu pour ses sculptures en forme de boîtes géométriques colorées, faites de matériaux industriels et installées de façon répétitives sur les murs ou au sol, mais aussi pour ses pièces de mobilier, Judd est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes majeurs de la deuxième moitié du XXème siècle.

D'abord peintre influencé par l'Expressionnisme abstrait new yorkais, Judd s'oriente dés 1961 vers des constructions où la matérialité prend une place prépondérante dans l'œuvre elle-même. Il utilise des matériaux modestes comme le métal, le contreplaqué, le ciment et le plexiglas, et des formes simples, souvent répétées, pour explorer l'espace et l'utilisation qu'il peut en faire. Ses œuvres radicales semblent s'opposer aux idéaux de la sculpture occidentale classique, tant elles sont dénuées de toute dimension représentative ou illusionniste, de tout effet de composition ou de hiérarchie entre les éléments qui la composent. Cette démarche sans concession, débarrassée de tout affect, est typique de l'art Minimal et restera sa marque de fabrique tout au long de sa carrière.

On retrouve également cette démarche dans ses créations de mobilier. Donald Judd produit en 1977 ses premiers meubles destinés à lui-même et à ses enfants, avant de commencer en 1984 à dessiner des meubles voués à être produits en série. Conçus d'abord avec quelques planches de pin rugueuses, puis avec des plaques de bois plus fin, de contreplaqué peint, d'aluminium et de cuivre, ce mobilier est, aujourd'hui encore, édité par la Judd Fondation et synonyme de design intemporel et durable, de matériaux sobres mais robustes, et de grande précision technique.

Pour cette exposition, la JGM. Galerie présente des pièces de mobilier produites spécialement par la Judd Foundation, et des dessins préparatoires au mobilier. La galerie a en particulier sélectionné et fait produire un ensemble de meubles en bois et en métal coloré qui, malgré leur facture industrielle, sont non seulement travaillés et finis à la main de façon extrêmement minutieuse, selon les standards édictés par Donald Judd, mais illustrent également la rigueur et la précision du travail de l'artiste. Deux sculptures, notamment une pièce murale exceptionnelle en cuivre et plexiglas, et des dessins originaux seront également exposés.

Donald Judd a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles dans les institutions les plus prestigieuses au monde, notamment le MoMA ou le Metropolitan Museum de New York et la Tate Modern de Londres. On retrouve également son travail dans la désormais célèbre ville de Marfa, au Texas, où il vécut les vingt dernières années de sa vie et où se trouvent de nombreuses installations permanentes, aux seins des Fondations Judd et Chinati.

Vernissage le 09/06/2012, 16h-20h

[16:00-21:00] Vernissage de Michel Alexis "Léda et le Signe"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
09/06/2012 - 21/07/2012
Vernissage le 09/06/2012, 16h - 21h

Michel Alexis, Léda et le Signe
La galerie Isabelle Gounod a le plaisir de présenter pour la première fois à Paris une exposition consacrée à l'artiste Michel ALEXIS qui vit et travaille à New-York depuis 1985.

Alexis vacille entre le signe reconnaissable et le signe qui se joue à nous faire reconnaître, entre le dessin comme calligraphie et comme forme suggestive d'une figuration. Il peint dans un registre de l'absence qui s'insinue au travers des sens comme un moyen de conduire au désir ; du désir et de l'absence inextricablement liés surgit la forme érotique. Cela suggère que les associations involontaires de formes, couleurs, lignes, tracées sur les fragiles feuilles de papier de riz qui recouvrent la toile deviennent la base de son expression.

C'est en comprenant ce qui existe en dehors du construit que l'on approche du mystère, et plus précisément dans l'œuvre d'Alexis, de l'absence et du vide qui conduisent à la sensation érotique. Alexis ne confine pas son modèle de peinture – à l'inverse de la « peinture comme modèle » – à des stratégies précognitives, et ne s'engage pas non plus de manière construite dans le discours sémiotique. Son travail ne relève pas d'une démarche automatiste, ses peintures sont à propos des mots l'équivalent de ce que les mots sont à propos de la peinture.

La poésie de Mallarmé a été citée en relation avec la peinture d'Alexis, ainsi que les compositions d'Erik Satie ou les épitres de Debussy. On ne peut non plus négliger l'énorme influence de Gertrude Stein sur son travail, et tout particulièrement son Birthday Book de 1924 publié à titre posthume, qui était le thème central d'une exposition d'Alexis en 1995 ; et dans laquelle il faisait surgir un lien entre la prose de celle-ci et sa propre approche des mots comme objet de la peinture : ici la syncope des phrases de Stein en cadences rythmiques rejoint la synesthésie partielle d'Alexis, où la transcription des mots se mêle instinctivement au dessin et à la couleur.
Le résultat devient une sorte de peinture en suspension, sans référence historique, sans passé, présent ou avenir, et pourtant qui existe dans le temps, ou bien à l'intérieur du temps, comme une forme de méditation. Ce sont des peintures qui cherchent un sursis dans l'espace, une authenticité synoptique, une fusion esthétique, où l'expérience est moins contingente du sens que de la profonde absence de sens.

Ce que l'on perçoit de ces peintures est un sens de l'espace où les éléments linéaires n'imposent pas graphiquement un sens érotique au corps de la peinture, mais fonctionnent plutôt comme un sous-vêtement ; ils donnent à la surface délicatement et subtilement une tonalité érotique singulière, exacerbant le désir de la parcourir visuellement, d'y pénétrer, de s'y perdre.
Alexis est passé par le portail de l'art conceptuel, qu'il prend en compte, et s'est retrouvé du côté de la peinture. Il a retrouvé la dimension obsessionnelle, l'aura de la peinture, en explorant les racines du langage à travers un vide, une absence donnée à Éros.

Extraits texte de Robert C. Morgan « Michel Alexis - Absence et Eros », 2012

Robert C. Morgan est historien d'art américain, critique, peintre abstrait, et commissaire d'expositions. Il est titulaire d' un Masters of Fine Arts en sculpture et un Ph.D en Histoire de l'Art et Esthétique. Il est correspondant de Art Press depuis 1992 et également Consulting Editor au Brooklyn Rail à New York. En 1999, il a été lauréat du Premiere Arcale Award à Salamanca pour la critique d'art internationale, et en 2011 il a été reçu au sein de la European Academy of Science and Art à Salzbourg.

[16:00-19:00] vernissage d'ART REZ
Location:
Galerie Artitude
4, avenue Paul Dérouléde
Village Suisse
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 45 66 66 33
Fax : +33 (0)1 45 66 66 33
Mail : lorriaux@artitudeparis.com
Internet Site : www.artitudeparis.com
Description:
vernissage d'ART REZ




[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "BRAINBOW II"
Location:
Galerie Bertrand Grimont
203 bis, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)1 42 71 30 87
Mobile : +33 (0)6 85 45 01 30
Mail : info@bertrandgrimont.com
Internet Site : www.bertrandgrimont.com
Description:
vernissage le samedi 9 juin, 18h/21h
Exposition du 9 juin au 14 juillet 2012

Avec Patrick Bernatchez, Rada Boukova, Guillaume Constantin, Thomas Fontaine, Gabriel Jones, Shanta Rao et Maxime Thieffine


[18:00] inauguration du festival Parizone@dream
Location:
La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol
France
Mail : presse@gaite-lyrique.net
Internet Site : www.gaite-lyrique.net
Description:
inauguration du festival Parizone@dream





[19:00-23:50] Avant-première du film Blanche-Neige et le Chasseur
Location:
Le Grand Rex
1, boulevard Poissonnière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)8 92 68 05 96
Internet Site : www.legrandrex.com
Description:
avant-première du film Blanche-Neige et le Chasseur

[19:00] Vernissage "Voyage en corps, sculptures et dessins" de Yamada
Location:
Galerie Claude Samuel
69, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 53 17 01 11
Fax : +33 (0)1 53 17 07 08
Mail : contact@claude-samuel.com
Internet Site : www.claude-samuel.com
Description:
09/06/2012 - 07/07/2012
Vernissage le 09/06/2012, A partir de 19h00

Voyage en corps, sculptures et dessins
«Parfois, les choses abandonnées me parlent. Ces choses deviennent matériaux de ma sculpture et rencontrent les personnes qui demeurent dans mon corps. Quelque fois au contraire, ces êtres provoquent les choses abandonnées. C'est comme cela que mes oeuvres naissent. Suis-je guide entre les choses et les personnes? Maintenant la trotteuse de ma montre glisse légèrement et sûrement sur le cadran comme si elle avait oublié de s'arrêter. «Tic-tac,tic-tac,tic-tac». il me semble alors entendre mon sang circuler».
Masayoshi Yamada

En 1973, Yamada quitte le Japon pour venir étudier aux Beaux Arts de Paris, dans l'atelier de César. Bien plus qu'une simple formation, il y entreprend un voyage initiatique grâce auquel il découvre et s'imprègne de la culture occidentale. Plus tard, il s'empare de ces nouvelles images, ces formes et ces concepts pour «ré-interpréter le monde plastiquement», sans néanmoins abandonner la culture de son pays natal.

Depuis 1986 Yamada expose à la Galerie Claude Samuel. Du 9 juin au 7 juillet 2012, il présentera une nouvelle série d'œuvres composée de sculptures et de dessins.

Ces œuvres surprennent par leur mouvement, leurs couleurs et les messages qu'elles évoquent. Les personnages ici déclinés sont nés d'une rencontre entre des matériaux (le bois, l'écorce, le verre, les météorites …) et les «esprits» de Yamada, comme il l'explique. En effet l'artiste donne vie à ces êtres par la récupération de matériaux délaissés, inutilisés, auxquels ils donnent un nouveau sens.

Le tronc d'un olivier mort devient le corps d'un être, les fissures de l'écorce figurent les veines ("Météore", 2012). Et même si la sève ne circule plus dans cet organisme, les brèches sont encore ouvertes. Par sa relation étroite à la nature, le corps représente l'incomplétude humaine dans cet organisme à la fois vivant et mort, visible et invisible.

Le bois est à la fois support et médium de ses sculptures et de ses dessins. Corps sans tête ou tête sans corps, les sculptures de Yamada semblent se mouvoir sous nos yeux et jouent avec l'espace. Dans ces dessins, l'écorce d'arbre se substitue au crayon pour tracer le corps de ces sirènes et de ces êtres flottant dans des paysages énigmatiques.
Grâce à la précision du trait et du geste, le visiteur pénètre en profondeur le corps de ces personnages à la fois fantomatiques et bien réels. On devine les veines, les fissures du temps, passé, présent ou futur proche, les fêlures d'une vie passée ou bien annoncée. Car Yamada semble vouloir se poser en prédicateur de l'avenir sous l'angle d'un discours spirituel esthétique. L'acte de créer « provoque la vie de l'avenir de l'homme » et donne sens aussi sans doute à l'homme lui-même. La création prend le sens ici de poïesis et de presque divin.

Yamada déconstruit et recompose le réel pour renouveler l'image et sa perception. Il produit une œuvre symbolique située entre la physique et la métaphysique, il développe un regard unique sur la nature, et met en scène un univers à part entière, inséparable d'une mythologie personnelle qui touche à l'universel.

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2014 - Tous droits réservés