Saturday, November 17, 2012
Public Access


Category:
Category: All

17
November 2012
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  XXXVIIIe Carrefour du Club des Vignerons Lauréats
Location:
Port de Javel
Port de Javel
75015 Paris
M° Javel
France
Description:
Bateau Le Paquebot

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-18:00] 45 ans de Mr Propre
Location:
Loft Montorgueil
34, rue Greneta
75002 Paris
M° Etienne Marcel, Réaumur - Sébastopol
France
Description:
A l'occasion de ses 45 ans Mr Propre vous ouvre son loft.

L'occasion de fêter 45 ans de présences dans nos maisons, nous avons tous grandi avec Mr Propre, partenaire ménage de nos mamans qui par le suite est devenu le notre et aussi de monsieur (oui ils font aussi le ménage)
Mr Propre célèbre également les 100 000 fans de sa page Facebook ou vous pourrez suivre son quotidien et échanger des astuces entretien, forme avec humour.
Différents ateliers sont mis à votre disposition pour passer un agréable moment et essayer de remporter le tee shirt collector Kulte édité spécialement pour l'occasion :
- un atelier de air guitare ou l on pourra immortaliser vos performances
- une compétition de curling ou chacun pourra mesurer son adresse
- un challenge de nettoyage une minute pour nettoyer un espace en compétition avec un ami


[11:00] Inauguration de la ligne du tramway T1
Location:
Asnières-sur-Seine
Asnières-sur-Seine
92600 Asnières-sur-Seine
M° Gare SNCF Asnières-sur-Seine, Gabriel Péri
France
Internet Site : www.asnieres-sur-seine.fr
Description:
http://www.asnieres-sur-seine.fr/content/download/28624/255116/file/Programme%20inauguration%20T1.pdf



[12:30] inauguration de l'Espace Public Numérique Helen Keller
Description:
dans le cadre de la semaine locale du Handicap du 3e, en présence de Véronique Dubarry, adjointe chargée des personnes en situation de handicap et Pierre Aidenbaum, maire du 3e

62, rue de Bretagne (3e)






[15:00-17:00] Rencontre avec Françoise Hardy
Location:
Fnac Paris - Ternes
26-30, avenue des Ternes
75017 Paris
M° Ternes
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 44 09 18 01
Mail : etoile@fnac.com
Internet Site : www.fnac.com/Paris-Ternes/Fnac-Ternes/cl71/w-4
Description:
A l'occasion de la sortie de son album "L'amour fou".

Forum de rencontres, niveau 4

[15:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Révélations" : Sanna Kannisto - Laurence Aegerter
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr
Description:
Laurence Aëgerter / Sanna Kannisto
"Révélations"
photographies

vernissage le 17 novembre 2012 de 15h à 20h
exposition du 14 novembre au 11 décembre 2012

L'exposition mettra en évidence des travaux photographiques -ou à base de photographies - où les deux artistes explorent les moyens de révéler des éléments occultés par l'obscurité.

Laurence Aëgerter, à propos de la série "The somnambulic archive" :
« "The somnambulic archive" se réfère aux entités révélées à l'occasion de circonstances spécifiques.
J'ai commencé à explorer dans la série "Seek & Hide" les penchants humains pour l'irrationnel, à partir du sujet d'étude Antoinette de Bach-van Loon (Museum van Loon, Amsterdam, 2010). Avec 'The somnabulic archive', j'ai poursuivi le développement de mes recherches sur l'interprétation de documents d'archives, en utilisant comme source des photographies provenant des archives de la famille Van Loon.
Dans "The Horse's guide I et II", j'ai accentué les retouches des photographies d'origine. On observe que dans chacun des deux portraits de chevaux, la figure du valet -dont la présence était nécessaire pour que les chevaux restent calmes- a été complètement occultée au profit du seul portrait du cheval, sa représentation n'étant ainsi pas brouillée par des éléments mineurs.

J'ai inversé la photographie en négatif et injecté dans chaque retouche un produit fluorescent dans les fils sombres, afin que seuls les valets soient phosphorescents dans l'obscurité.

Un textile tissé est à mon sens le médium le plus adapté à mon objectif, car les qualités de certains fils (fibre réfléchissante et phosphorescente) me permettent de révéler les entités spécifiques d'une archive photographiée, de jour comme de nuit, d'où le titre : "The Somnambulic Archive". »


Laurence Aëgerter, The Horse's guide I, 2012
Tapisserie d'après photo, fils phosphorescents
163 x 211 cm

Pour Sanna Kannisto, la galerie présentera de nouvelles photos continuant sa série initiée depuis 2008 autour des chauves-souris, avec notamment la photo "Considerable darkness" qui dévoile le processus mis en place pour capter l'image de ces animaux.

« J'adopte diverses approches, perspectives et attitudes dans mon travail, déclare-t-elle. J'emprunte des procédés de représentation et des méthodes de travail propres aux sciences naturelles, à l'anthropologie ou à l'archéologie, et je les applique à mon travail photographique.
Ma démarche a été marquée par l'art conceptuel, où des méthodes quasi-scientifiques ont été utilisées.
Il y a aussi des liens avec la tradition de la nature morte dans la peinture des XVI et XVIIe s, un rapport également avec le Romantisme et ses clichés. Le champ de mon travail évolue entre réalité et fiction. »

Sanna Kannisto expérimente la photographie d'animaux en vol. Capter les mouvements des oiseaux révèle des détails que l'œil humain ne peut percevoir. Les études de déplacement qu'elle a réalisées avec des oiseaux et des chauves-souris renvoient à l'histoire de la photographie (notamment les études de mouvement d'Etienne-Jules Marey et Edward Muybridge).


Sanna Kannisto, Flower arrangement, 2010
c-print montée diasec, 70 x 58 cm







[16:00-20:30] Exposition : Reisewitz "Tudo perto nesse mundo longe"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
Exposition du 17 novembre au 22 décembre 2012
VERNISSAGE SAMEDI 17 NOVEMBRE 2012 16H > 20H30


[16:00-18:00] Rencontre avec Yves Sente et André Juillard pour Blake et Mortimer
Location:
Fnac Paris - Montparnasse
136, rue de Rennes
75006 Paris
M° Saint-Placide, Notre-Dame-des-Champs, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 49 54 30 00
Fax : +33 (0)1 49 54 30 03
Mail : montparnasse@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=4
Description:
Pour la sortie du tome 21 de Blake et Mortimer "Le Serment des cinq Lords"

[16:00-17:00] Signature de Karl Lagerfeld
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Signatures Paris Photo 2012
Steidl, D28

[16:00-21:00] Signature de Niels Shoe Meulman
Location:
BlackRainbow Paris
68, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Metiers, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 63 21 63 94
Mail : Contact@Blackrainbowparis.com
Internet Site : www.blackrainbowparis.com
Description:
Nous sommes heureux de recevoir l'artiste NIELS SHOE MEULMAN chez BLACKRAINBOW PARIS pour une séance de signature à l'occasion de la sortie de son livre PAINTER rendant hommage à son style et son art : CALLIGRAFFITI.

Ne manquez pas un live painting exceptionnel dans la lignée de ses dernières vidéos pour LOUIS VUITTON feat. MOS DEF.

L'expo se tiendra ensuite jusqu'à la fin de l'année.

Signature de NIELS SHOE MEULMAN

[16:00-19:00] Vernissage de Brigitte Fournier Valette
Location:
Galerie Artitude
4, avenue Paul Dérouléde
Village Suisse
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 45 66 66 33
Fax : +33 (0)1 45 66 66 33
Mail : lorriaux@artitudeparis.com
Internet Site : www.artitudeparis.com
Description:
Vernissage de Brigitte Fournier Valette

[16:00-19:00] Vernissage de l'exposition collective "SCULPTURES"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
17 novembre 2012 - 12 janvier 2013
Vernissage le samedi 17 novembre 2012 de 16h à 19h

avec des oeuvres de : Siegfried Anzinger, Pierrette Bloch, Louise Bourgeois, John Chamberlain, Leiko Ikemura, Anish Kapoor, Catherine Lee, Ma Jun, Maria Nepomuceno, Ernesto Neto, Norbert Prangenberg, Karl Prantl, Georgia Russell, Joel Shapiro, Yutaka Sone, Luise Unger

La Galerie Karsten Greve a le plaisir d'annoncer l'exposition Sculptures, sélection d'œuvres spatiales qui met en lumière la façon dont des artistes contemporains d'horizons différents abordent cet art. Les œuvres présentées vont au-delà des attentes de la sculpture : on tricote avec de l'acier, on découpe du livre ancien, on noue du crin de cheval, on assemble des tissus avec des cordes, mais on réinterprète également des matériaux plus traditionnels tels que la terre cuite, le bronze ou la pierre. La forme fait apparaître des décors, des sujets religieux ou mythologiques, en grand comme en petit format, qui peuplent et parfois envahissent l'espace en le transformant en jungle ou en collage sculptural. Le calme et la contemplation dévoilent une sculpture abstraite qui propose des formes réduites et une esthétique centrée sur la propre matérialité, remettant en question son rapport avec le contexte spatial et le spectateur. Elle surprend d'un côté par le dépassement des lois de la physique et de l'autre par la transparence et la fragilité quasi organique de l'objet, qui se fait presque ombre. La sculpture n'a enfin plus besoin de socle : elle se déroule sur le sol, marche sur les murs, s'accroche au plafond ou flotte librement dans l'espace. Cette exposition rassemble à la fois les œuvres d'artistes déjà affirmés tels que John Chamberlain ou Louise Bourgeois et les travaux de talents prometteurs, qui exposent en partie pour la première fois à la galerie.

Les sculptures de l'artiste Siegfried Anzinger (1953) évoquent une impression de spontanéité et d'immédiateté. Réalisées avec la technique du non finito, ses œuvres en céramique aux traits insaisissables favorisent une perception immédiate du sujet représenté, souvent de nature religieuse.

Pierrette Bloch (1928) se consacre à la sculpture de crin dès 1984. Son travail minutieux et obstiné reproduit des motifs épurés réalisés avec des matériaux simples tels que l'encre de chine ou la corde. Le fil de crin, qu'elle tresse, horizontalement, en lignes serrées, lâches ou accidentées, devient l'alphabet d'une écriture retranscrite dans l'espace.

Louise Bourgeois (1911-2010) donne forme à des sujets à la limite du représentable et invite le monde extérieur à partager son intimité. Son travail se consacre à des sujets autant complexes qu'universels tels que la naissance et la mort, la peur et l'amour, le corps et la sexualité, qu'elle explore jusqu'au bout. La puissance de ses œuvres dérive de la portée énigmatique de son travail, qui dévoile en suggérant plus qu'en avouant.

John Chamberlain (1927-2011) expérimente dans son travail sculptural l'emploi de matériaux issus du quotidien. Dès 1957, après avoir reconnu dans une vieille Ford "un matériau disponible, déjà peint....", Chamberlain commence à découper et transformer des carcasses de voitures qu'il compresse et « modèle ». Le résultat de ce procédé ce sont des corps complexes, à la fois souples et figés dans leurs configurations.
Les sculptures de Leiko Ikemura (1951) représentent des figures fascinantes dans leur ambiguïté, comme saisies dans le processus d'une métamorphose. Quoique bien enracinées, elles semblent être constamment en danger de perdre l'équilibre : elles forment ainsi une unité évanescente et invitent à une réflexion sur le rôle de la figure et du socle.

Toujours séduit par la puissance des formes, douces ou bien pointues, Anish Kapoor (1954) suscite chez le spectateur l'intérêt pour le volume de l'objet. Etonnantes par leur beauté épurée et, parfois, par leur taille, ses œuvres fascinent en raison de la réflexion suscitée par leurs surfaces.

Catherine Lee (1950) travaille le métal, le bronze, la céramique ou le verre, qu'elle traite de manière bien spécifique. L'importance accordée à la matière et la création artisanale des œuvres éloignent l'artiste d'une démarche minimaliste au privilège d'une subjectivité qui s'affirme dans des formes en harmonie avec l'espace.

La tradition artistique chinoise recouvre un rôle essentiel dans les créations de Ma Jun (1974). En appliquant la technique millénaire de Jindezhen, il réalise des symboles du monde occidental moderne tels que des téléviseurs, des voitures ou des bouteilles de Coca-Cola. Ce sont ces produits quelconques qu'il choisit comme représentants de la production de masse.

Maria Nepomuceno (1976) réutilise des éléments de notre vie de tous les jours. Il s'agit surtout des cordes de sisal, nylon ou ficelle et des perles de différentes couleurs qu'elle récupère d'anciens rideaux. Ces objets de notre quotidien s'insèrent, malgré leur valeur symbolique et au-delà de celle-ci, dans ses œuvres pour finalement en devenir le corps même.

Le travail de Ernesto Neto (1964) trouve sa place au-delà du minimalisme abstrait. Ses sculptures biomorphes sont à la portée du public qui peut les toucher, les attraper ou encore y marcher dessus. Formes amorphes successivement remplies de polythène ou d'épices aromatiques, ces œuvres entourent et émerveillent le spectateur.

La céramique fait désormais pleinement partie du vocabulaire des artistes contemporains. Chez Norbert Prangenberg (1949-2012), cette pratique qu'il expérimente depuis les années 1980 coexiste avec une production de dessins et de tableaux. Son travail se présente ainsi comme un corpus dont les différentes parties demeurent autonomes.

Par la singularité de sa structure et des couleurs, la pierre est placée au cœur du travail de Karl Prantl (1923-2010). En soulignant le caractère noble et ancien de ce matériel, cet artiste autrichien rappelait souvent la prééminence de la pierre sur l'arbre, l'animal et l'homme, qui firent leur apparition sur la planète bien plus tard.

Georgia Russell (1974) offre une nouvelle vie aux objets qu'elle sélectionne : il s'agit le plus souvent de livres, de photographies ou bien encore de cartes de géographie qu'elle choisit pour le pouvoir évocateur qu'ils recèlent et qu'elle transforme ensuite en les lacérant au scalpel.

Créées à partir de bloques rectangulaires en bois ou en bronze, les œuvres de Joel Shapiro (1941) oscillent entre l'abstraction et la figuration. La plupart de ses sculptures, tenant parfois sur une jambe, d'autres sur deux, ou encore allongées sur le sol ou escaladant les murs nous amènent en effet à les associer à la figure humaine.

Yutaka Sone (1965) travaille surtout le marbre et le cristal. Son œuvre n'exploite pas l'héritage d'une culture particulière, mais elle s'appuie sur les nombreux voyages de l'artiste qu'elle réunit enfin dans un vocabulaire poétique réalisé à partir de toutes les parcelles d'expérience, tels des flocons de neige.

Luise Unger (1956) mentionne souvent une citation d'Oscar Wilde : « le vrai mystère du monde est le visible, pas l'invisible ». Cette phrase s'accorde parfaitement avec ses objets métalliques à moitié transparents. Presque sans corps, les surfaces sombres de ses sculptures se délimitent par opposition avec leur environnement direct : elles ont l'air d'être nues, géométriques et sobres, mais elles cachent en réalité quelque chose de plus profond tout en produisant une incertitude.

Vernissage de l'exposition collective "SCULPTURES" - Siegfried Anzinger, Pierrette Bloch, Louise Bourgeois, John Chamberlain, Leiko Ikemura, Anish Kapoor, Catherine Lee, Ma Jun, Maria Nepomuceno, Ernesto Neto, Norbert Prangenberg, Karl Prantl, Georgia Russell, Joel Shapiro, Yutaka Sone, Luise Unger








[17:00-21:00] Finissage de Martin Reyna "A l'horizon de la couleur"
Location:
Galerie MGE
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : catherine.mairet@galeriemge.com
Internet Site : www.galeriemge.com
Description:
du 13 octobre au 17 novembre

Finissage de Martin Reyna "A l'horizon de la couleur"

[17:00] Vernissage "Carambolages"
Location:
Galerie Quai Est
79-81, rue Victor Hugo
angle 1, rue Paul Mazy
Loft A9 - Code 915A
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre Curie
France
Mobile : +33 (0)6 89 99 17 44
Mail : altopad@altopad.com
Internet Site : www.galeriequaiest.com
Description:

[17:00-21:00] Vernissage de Martine Damas
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie@bernard-jordan.com
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
PEINTURES

Vernissage samedi 17 novembre à partir de 17h
Exposition du 17 novembre au 22 décembre 2012

Considérer la possibilité que la peinture ne serait pas, par essence ou par principe, assujettie à l'idée du plan, du tableau ou de la paroi, a conduit Martine Damas à imaginer qu'il était possible de peindre en trois dimensions: la patiente accumulation de couches successives de couleur, diluées par un liant susceptible de durcir en séchant (de la terre ensuite fixée par la chaleur) permettent d'obtenir un objet, véritable morceau de peinture détaché du support qui a accueilli les premiers gestes du pinceau.
En déplaçant la question de la peinture vers la troisième dimension, l'objet ainsi produit génère aussitôt des perspectives inattendues: le rapport de l'avant et de l'arrière, du devant et du derrière, du haut et du bas, de l'intérieur et de l'extérieur, de l'ombre et de la lumière, s'organisent selon des contingences inopinées. Les couleurs se développent en trois dimensions. Le volume se creuse depuis le fond, ici réellement profond, jusqu'à la tranche qui sépare, et à la fois réunit les couleurs. Les aplats se tordent en s'enroulant. L'instabilité suggérée par un apparent déséquilibre de l'assiette propose l'image d'un mouvement interrompu, tandis que les systèmes de référence s'emboîtent en désordre: la tradition abstraite, la géométrie dans l'espace, le modèle de la vaisselle, de la nature décorative de toute forme, les conventions de la fonction et de l'usage. La question du geste et de la façon. Du support et de la surface. De l'ironie et du sérieux. Du contenant et du contenu, comme sujet de la peinture.
La possibilité de l'illusion ensuite, dans une continuité impossible de part et d'autre du même bord, ou dans le sentiment de pouvoir voir à travers l'épaisseur de la matière. Et encore la sensation de percevoir la troisième couleur comme un bandeau extérieur au volume apparent de l'objet défini par les deux premiers anneaux. La générosité de la couleur surtout, susceptible de se déployer sans contrainte, de devenir volume, sinon de paraître s'affranchir de la matière qui la porte.
De la même manière, quand elle se proposa de réaliser des œuvres sur papier, Martine Damas a aussitôt considéré la feuille de papier comme un objet, deux surfaces séparées par une infime épaisseur, plutôt que comme un espace où inscrire quelque dessin.
Dans la série des «sur papier plats», où le recto et le verso d'une même feuille de papier sont recouverts de peinture, Martine Damas entend réunir ces deux aplats de couleur, disjoints, étrangers l'un à l'autre, seulement séparés par l'épaisseur de la feuille. Le geste le plus simple, le plus immédiat, est alors de froisser la feuille, de la plier, de la rabattre ou de la tordre pour que les deux couleurs se rejoignent, subitement rassemblées dans le même plan. La papier est devenu un matériau, susceptible de donner une substance à la couleur, une matière dont la manipulation conduit à oblitérer sa qualité initiale: l'espace immatériel, et vide, de sa blancheur. Le papier n'est plus le support d'une image, il est devenu le corps de la couleur, la condition de sa présence. La circonstance de son expérience. Des formes y apparaissent, des tracés, le plaisir de contours, de lignes ou de rondeurs, sans raison. Des figures, sans fonction de représentation ou d'expressivité, détachées. Des couleurs surtout, affranchies de toute autre contingence que leur simultanéité.
La Piscine à Roubaix consacre une exposition à Martine Damas "Le volume en couleur" jusqu'au 13 janvier 2013. A cette occasion a été publié un catalogue aux éditions Invenit.

Vernissage de Martine Damas

[17:30-20:30] Finissage d'Emmanuelle Castellan
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
Finissage : visite à deux voix de l'exposition avec Emmanuelle Castellan et J. Emil Sennewald, critique d'art

[17:30-20:30] Vernissage de Matthieu Ronsse "Cheap Imitations"
Location:
Galerie Almine Rech
64, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 45 83 71 90
Fax : +33 (0)1 45 70 91 30
Mail : contact.paris@alminerech.com
Internet Site : www.alminerech.com
Description:
17.11.12 - 22.12.12
Opening: 17 November (5:30-8:30 pm)

La galerie Almine Rech est ravie de présenter la deuxième exposition personnelle de l'artiste belge Matthieu Ronsse à Paris.

Ce qui frappe en premier dans le travail de Matthieu Ronsse, c'est la maîtrise remarquable de son pinceau et la façon presque désinvolte avec laquelle il sélectionne ses matériaux et dispose de ses oeuvres. En effet, la technique de Ronsse rappelle le talent des maîtres de la peinture classique : Van Eyck, Rembrandt, Gréco, Cranach, Velázquez, Renoir, etc. Mais, il ne se cantonne pas aux matériaux classiques et ne veut rencontrer aucune limite matérielle ou encore temporelle.

Il s'agit d'un travail intuitif, spontané. Les sujets initiaux sont rarement ceux qui finiront exposé au mur ou sur le sol d'une des expositions de l'artiste. Ces couches reprennent donc différents états de l'artiste ainsi que des lieux : son atelier, son jardin, les murs d'une maison d'amis, etc. Chaque oeuvre peut témoigner du temps et de la minutie que l'artiste a pu lui consacrer tout comme des atteintes qu'il lui a fait subir : réviser, découper, retravailler, mélanger, assembler, voire même déchirer sont pratiques courantes dans son oeuvre. Toutes les pièces de Matthieu Ronsse sont amenées à êtres changées, transformées, obscurcies et ce jusqu'au dernier moment, tendant vers l'iconoclasme, voire le refus de la perfection.

Matthieu RONSSE est né en 1981 à Courtai (Belgique). Il vit et travaille à Mullem. Son travail a fait l'objet de plusieurs expositions en Belgique et à l'étranger, notamment au SMAK (2003) ; Museum Dhondt-Dhaenens (2006) ; Marta Herford Museum (2006) Cultuurcentrum Mechelen (2007) ; MKM Museum Kuppersmühle (2008) ; Bonner Kunstverein (2010); MuZee (2010) ; Sint-Baafskathedraal Ghent (2012).

Vernissage de Matthieu Ronsse "Cheap Imitations"

[17:30-20:30] Vernissage de Ziad Antar "EXPIRED"
Location:
Galerie Almine Rech
64, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 45 83 71 90
Fax : +33 (0)1 45 70 91 30
Mail : contact.paris@alminerech.com
Internet Site : www.alminerech.com
Description:
17.11.12 - 22.12.12
Opening: 17 November (5:30-8:30 pm)

La galerie Almine Rech est heureuse de présenter Expired la deuxième exposition personnelle de Ziad Antar.

Ziad Antar est né en 1978 à Saida au Liban. Il vit désormais entre Saida et Paris. Il a fait l'objet en 2012 d'une exposition personnelle Coastline à la Sharjah Art Foundation dont le commissariat fut confié à Christine Macel, et a participé la même année à la Triennale du Palais de Tokyo. En 2010, il a exposé au Witte de With à Rotterdam, au Seoul Museum of Art et au Centre Photographique d'Ile-de-France.

En 2000, Ziad Antar a commencé à utiliser des pellicules en noir et blanc, périmées depuis 1976, qu'il a dénichées dans le mythique studio Scheherazade du photographe Hashem El Madani originaire de sa ville natale au Liban. L'appareil qu'il utilise pour cette série intitulée Expired est lui- même ancien, un Kodak Reflex datant de 1948. Le sujet est pourtant des plus contemporains, des bâtiments sensés évoquer la modernité, des gestes architecturaux grandioses, tels le Queensboro Bridge à New York ou la tour la plus haute du monde, Burj Khalifa I à Dubai. L'artiste travaille rapidement, il capture ces clichés au rythme de son pas, puis procède à un tirage argentique. L'image qui en sort est souvent floue, passée, le film est recouvert de tâches qui créent des motifs à chaque fois différents. Ce processus écarte davantage Ziad Antar d'une démarche documentaire classique. Et par le biais de ce matériel d'un autre temps, qui peut mener très sûrement à l'idée que l'on se fait de l'échec photographique, Ziad Antar s'interroge sur la genèse d'une image, ses qualités propres, impropres, et ce qui rend cette image digne de valeur. Comme pour ses travaux antérieurs, la notion de série ici prédomine, chaque image fait partie d'un corpus d'oeuvre. Citons par exemple Portrait of a Territory, le dernier projet en date de Ziad Antar, exposé à Sharjah et réalisé entre 2004 et 2011, à l'issue de nombreux road trips le long de la côte qui longe ces émirats. Encore une fois, il utilise des appareils photographiques désuets, un Rollefleix et un Holga, et prend ces photos d'apparence banale, des palmiers, un parc d'attraction, un bord de mer, au milieu de la journée, se défiant de la lumière et de ses conventions. Lors de l'exposition The Mediterranean Approach à la dernière Biennale de Venise, Antar présenta Beirout Bereift, un ensemble photogr aphique comprenant des images d'immeubles abandonnés à Beyrouth, construits entre les années 60 et 90, vestiges d'un contexte politique et économique des plus chaotiques. À force de répéter les mêmes gestes, de manipuler son matériel afin d'expérimenter plus librement, Ziad Antar constitue les archives caduques et singulières d'une région et d'un médium artistique en pleine mutation.

Texte de Julie Boukobza

Vernissage de Ziad Antar "EXPIRED"









[18:00-21:00] 43ème édition du prix international de peinture "Novembre à Vitry 2012"
Location:
Galerie Municipale de Vitry
Galerie Municipale Jean-Collet
59, avenue Guy-Môquet
94400 Vitry-sur-Seine
M° RER C Vitry-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 43 91 15 33
Mail : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr
Internet Site : galerie.mairie-vitry94.fr
Description:
Du Samedi 17 Novembre 2012 au Dimanche 16 Décembre 2012

43° édition de "Novembre à Vitry" - Prix de peinture de la ville

La 43° édition de "Novembre à Vitry" réunit une cinquantaine de plasticiens de moins de 40 ans sélectionné par un jury composé d'artistes à l'audience nationale. Ils proposent tous une œuvre dont la problématique s'attache à la peinture. L'occasion d'aborder tous les "possibles" du médium, notamment lorsque celui-ci courtise la sculpture ou l'œuvre graphique. L'exposition se fait l'écho de l'extraordinaire vitalité et diversité de ces jeunes artistes, renouvelant sans cesse le champ pictural. De la figuration libre à l'abstraction, de l'hyperréalisme aux nouveaux fauves, de l'art contextuel à l'art urbain, chacune des œuvres exposées est un témoignage de ces différents courants artistiques et reflète les enjeux de cette jeune génération de peintres. Chaque édition révèle de nouveaux points de vues sur les œuvres des artistes connus, reconnus ou encore inconnus ici exposés. Un panorama de la jeune création est révélé par le jury, le regard des aînés ainsi porté sur la nouvelle garde. Cette initiative comprend la remise d'un prix à deux lauréats ainsi qu'une exposition personnelle à la galerie au mois de mai. Au-delà du concours réunissant plus de 300 candidats, "Novembre à Vitry" est une belle manière de garder un œil sur les talents de demain.

Les artistes sélectionnés sont :
Aranthell / Thomas Agrinier / Marion Auburtin / Yannick Bernede / Aurélie Brame / Leïla Brett / Béatrice Boutignon / Elodie Boutry / Cyril Burget / Baptiste Caccia / Antoine Carbonne / Rémy Chabreyrou / Marion Charlet / Claire Chesnier / Claire Colin-Collin / Adrien Couvrat / Benjamin Défossez / Marine Douet / Caroline Duclos / Anthony Duranthon / Céline Faure / Pierre Galopin / Benoît Géhanne / Marion Harduin / Juan Carlos Herrera Ugarte / Jessy Honrado / Cédric Landivaux / Marie Lanquette / Louisa Marajo / Elissa Marchal / Maude Maris / Julien Pelloux / Mario Picardo / Laurent Rabier / Tristan Rain / Melody Raulin / Clément Reinaud / Nicolas Rouah / Hassina Taalbi / Maxime Viville

Jury "Novembre à Vitry" 2012 :
Chistophe Cuzin, Gilgian Gelzer, Michel Gouéry, Frédérique Lucien, Carole Manaranche (lauréate 2011), Olivier Masmonteil, François Mendras, Bernard Moninot, Laurence Papouin (lauréate 2011), Philippe Richard, Heidi Wood.

Vernissage et annonce des lauréats samedi 17 novembre à 18h.

Dimanche 25 novembre à 16h : rencontre avec les artistes sélectionnés de "Novembre à Vitry" 2012

Jeudi 29 novembre - Déjeuner sur l'art

[18:00-23:00] A NIGHT SCREEN
Location:
Le 6b
6-10, quai de Seine
93200 Saint-Denis
M° RER D Saint-Denis, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 43 23 34
Mail : contact@le6b.fr
Internet Site : www.le6b.fr
Description:
A NIGHT SCREEN est une exposition vidéo qui durera uniquement le temps d'une soirée. Les oeuvres de THOMAS BERTAY ET Pacôme THIELLEMENT / FLORENCE GIRARDEAU / ROMAIN KRONENBERG / Estefanía Peñafiel Loaiza / JACQUES PERCONTE / EMILIE SCHALCK et MAXIME THIEFFINE seront présentées, et le collectif BICEPS invite Julie FRUCHON pour une action culinaire.

A NIGHT SCREEN

[18:00-21:00] Finissage de Clyde Knowland "NEW TRIP"
Location:
Galerie Atelier du Génie
28, passage du Génie
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Nation
France
Mobile : +33 (0)6 62 73 73 41
Mail : contact@galerie-atelierdugenie.com
Internet Site : www.galerie-atelierdugenie.com
Description:
signature du livre de Gilles Sengès
Xavier Niel L'homme Free
(Ed Michel de Maule)

C'est le grand retour de Clyde Knowland à la galerie Atelier du Génie !!!!
la peinture est encore fraîche car toutes ses toiles, montrées pour la première fois, sortent de l'atelier
nouvelles oeuvres, nouveau style....ne manquez pas cet évènement......

vernissage de l'exposition NEW TRIP
le jeudi 18 octobre à partir de 18h

exposition du 18 octobre au 17 novembre 2012

Finissage de Clyde Knowland "NEW TRIP"

[18:00-21:00] Vernissage d'Anne Rochette "Ecarts"
Location:
Espace d'art Contemporain Camille Lambert
35, avenue de la Terrasse
91260 Juvisy-sur-Orge
M° RER C et D Juvisy-sur-Orge
France
Phone : +33 (0)1 69 57 82 50
Fax : +33 (0)1 69 57 80 01
Mail : eart.lambert@portesessonne.fr
Internet Site : www.portesessonne.fr
Description:
Anne Rochette expose à L'espace d'art contemporain Camille Lambert, dont le vernissage aura lieu le samedi 17 novembre, à partir de 18 h...

Elle présente un ensemble de productions récentes, sculptures et aquarelles, ainsi que quelques pièces choisies parmi les vingt dernières années de son travail, dans un parcours qui met les œuvres en jeu dans leurs relations les unes avec les autres, dans l'écart entre figure et forme.

« Anne Rochette entretient avec la matière une relation qui relève d'une attention particulière au polymorphisme de la forme. Les sculptures qu'elle crée sont « incarnées », comme si elles étaient innervées par une énergie organique. Mais elles campent sur une indétermination de leur identité [...]. La forme chez elle, qu'elle soit abstraite ou figurative, a une qualité organique et sensuelle qui l'infléchît vers le corps. Elle est même ourlée par une érotique qui déjoue les fantasmes entre le masculin et le féminin. Ainsi un paysage, une forme abstraite, peuvent-ils devenir potentiellement un corps, cerveau, sexe, tête, et inversement. On pense à cette aptitude que l'on retrouve dans certaines cultures indiennes à donner du corps aux choses, à les faire exister, à inscrire du vivant dans l'inerte.» Philippe Cyroulnik (extrait du cat. Points de vue/ Saint-Benoît-du-Sault, juillet 2011.)

Une brève biographie
Anne Rochette vit et travaille aujourd'hui à Paris. Elle a étudié et travaillé à New York de 1982 à 1990. Elle enseigne à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris depuis 1993. Sa première exposition personnelle a eu lieu à New York en 1990, les plus récentes au Centre Culturel Français à Belgrade (2008), et à l'Atelier Blanc, Villeneuve de Rouergue (2006). Son travail a été montré récemment au Musée des Arts Décoratifs à Paris (2010), au Prieuré de Saint-Benoît-du-Sault (2011, 2012), à la galerie Agart, Amilly (2011), et au 19, Centre d'art contemporain de Montbéliard (2011).Elle a réalisé, depuis 2000, plusieurs commandes dans l'espace public en France et à l'étranger.

Vernissage : samedi 17 novembre à partir de 18h
Rencontre avec l'artiste: mardi 20 novembre à 19h
Taxi Tram : samedi 24 novembre / inscription www.tarm-idf.fr
Exposition du 17 novembre au 22 décembre 2012

Du mardi au samedi de 14h à 18h et sur rendez-vous - entrée libre

Vernissage d'Anne Rochette "Ecarts"

[18:00-21:00] Vernissage de Josephine Halvorson "Side By Side"
Location:
Galerie Nelson-Freeman
59, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 74 56
Fax : +33 (0)1 42 71 74 58
Mail : info@galerienelsonfreeman.com
Internet Site : www.galerienelsonfreeman.com
Description:

[18:00-21:00] Vernissage de Marion Tampon-Lajarriette "L'heure mystérieuse"
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
15.11 - 22.12.2012
Vernissage samedi 17 novembre, 18h-21h, en présence de l'artiste
Ouvert dimanche 18 novembre, 13h-19h

Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris

Une mystérieuse communauté arpente de grandes salles obscures aux aguets, à tâtons, à la recherche d'une vision à l'aide de quelques lampes de poches. Le lieu, qui n'est autre qu'un musée, est redécouvert dans sa face cachée, comme lieu de hantise, d'invisible et d'inconnu

Pour sa deuxième exposition personnelle à la Galerie Dix9, Marion Tampon-Lajarriette présente ses dernières créations vidéo et photographiques sur des problématiques qui lui sont chères ; l'image et les relations qu'entretiennent avec elle la mémoire et le rêve.

Les photographies de la série MoCLT sont des images étranges, captées dans le flux de caméras infra-rouge qui enregistraient une visite performative, la nuit, au Mamco à Genève : traces ambigües d'un moment lié à l'obscurité, à la défaillance du visible et à la prégnance des fantômes de l'imaginaire collectif.

Deux nouvelles séries vidéo entrent dans ce registre où l'étrangeté se glisse au cœur du réel quotidien. Jeu d'incrustation et de travellings avant infinis dans la série Erehwon, trucage du cinéma des années 1930 / 60 dans Antichthones, autant d'oeuvres qui explorent l'image et son pouvoir de hantise sur le réel.

Vernissage de Marion Tampon-Lajarriette "L'heure mystérieuse"

[18:00-21:00] Vernissage de Xavier Antin "Learning with errors"
Location:
Galerie Crèvecoeur
9, rue des Cascades
75020 Paris
M° Ménilmontant, Pyrénées, Gambetta
France
Phone : +33 (0)9 54 57 31 26
Mail : info@galeriecrevecoeur.com
Internet Site : www.galeriecrevecoeur.com
Description:


[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Magic China"
Location:
Galerie Magda Danysz
78, rue Amelot
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 45 83 38 51
Fax : +33 (0)1 45 83 38 51
Mail : magda@magda-gallery.com
Internet Site : www.magda-gallery.com
Description:
Du 17 Novembre, 2012 au 22 Décembre, 2012
Vernissage 17 Novembre, 2012

Artistes:
Qiu Minye, Wang Tong, Chen Xiaowei, Xu Zhe, Feng Fangyu

Qiu Minye, Wang Tong, Chen Xiaowei, Xu Zhe et Feng Fangyu forment la jeune génération émergente de la photographie chinoise. Témoins de la Chine actuelle, moderne et dynamique, ils prouvent à travers leurs clichés la capacité des artistes à regarder aujourd'hui la Chine en face. La volonté de poser un regard sur la société contemporaine autant que sur l'histoire de la Chine et ses traditions se découvrent dans le travail de chacun tout en étant guidés chaque fois par des points de vue différents. Ils questionnent la société contemporaine autant que l'histoire de leur pays.
La mémoire, le patriotisme, l'influence de la mondialisation et l'exploration de la marginalité sont les nouvelles problématiques qui se font jour dans leurs œuvres. Entre rêve brisé et rêve réalisé, ces photographes mêlent le merveilleux au réel avec un goût prononcé pour les mises en scène décalées et un humour certain.
Wang Tong s'ancre dans une réalité toute contemporaine en reprenant les photos officielles de Mao qu'il revisite. Dans ces photographies, il révèle l'influence de la mondialisation et l'incroyable développement urbain. On découvre Pudong en arrière-plan d'une vue de Shanghai ou des constructions nombreuses et modernes en fond de décors qui sont devenus par la force de l'Histoire et de la photographie des images clés, ici rejouées. D'autres, comme Xu Zhe et Qiu Minye, choisissent la voie de l'onirisme et du merveilleux. Xu Zhe crée des images étonnantes et fantastiques dans lesquelles un cochon ou un âne semblent prendre la place de l'homme et tenir son rôle. Quant à Qiu Minye, dans la série Who is who, il représente homme et animal côte à côte dans des branches de pêchers ; une façon selon lui d'exprimer « la vérité intérieure tout en étant aussi des œuvres réalistes (The truth inside us, yet are also works of realism) ».
Magic China invite à découvrir la richesse de cette nouvelle génération. Pour la première fois en France, la capacité de ces photographes à réinventer la Chine à travers la photographie nous donne à voir le sel de la Chine d'aujourd'hui.

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition de Sol Lewitt "Pyramides"
Location:
Galerie Marian Goodman
66&79, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 04 70 52
Fax : +33 (0)1 40 27 81 37
Mail : parisgallery@mariangoodman.com
Internet Site : www.mariangoodman.com
Description:
Du 17 novembre 2012 au 23 janvier 2013

La Galerie Marian Goodman a le plaisir de présenter la première exposition personnelle de Sol LeWitt à Paris depuis dix ans, organisée en collaboration avec l'atelier et fonds de succession de l'artiste.

L'exposition comprend quatre dessins muraux représentant de monumentales pyramides multi-facettes et colorées conçues entre 1985 et 1994. Peint au lavis d'encre, par couches successives, dans les tons jaune, rouge, bleu et gris, le motif des pyramides sur fond de couleur recouvre entièrement la surface des murs de l'espace.

Ce n'est pas un hasard si les œuvres évoquent les fresques de la Renaissance italienne puisque Sol LeWitt a développé cette technique spécifique du lavis d'encre après avoir quitté New York en 1980 pour vivre à Spoleto en Italie. Fasciné par les œuvres des peintres du Trecento et Quattrocento, LeWitt a écrit à l'époque où il habitait en Italie qu'il voulait « produire quelque chose qu'[il] n'aurait pas honte de montrer à Giotto ».[1]

Sol LeWitt, né aux Etats-Unis en 1928, est souvent considéré comme le père de l'art conceptuel et minimal. Après avoir réalisé son premier dessin mural en 1968, il en a ensuite créé plus de mille deux cents jusqu'à sa mort, en 2007. Si Sol LeWitt est célèbre pour ses wall drawings, son œuvre comprend également un grand nombre de sculptures, dessins, imprimés, photographies et livres.

Une des plus grandes réussites de Sol LeWitt est probablement celle d'avoir su libérer l'œuvre d'art du geste de l'artiste. Persuadé que le concept primait sur la réalisation, il a développé une vraie grammaire personnelle de lignes, couleurs et formes. Dans le cas des dessins muraux, il laissait à d'autres artistes le soin de les réaliser grâce à des instructions précises tout en leur donnant une certaine liberté d'interprétation.

LeWitt a ainsi ouvert sa pratique à un nombre incalculable de « collaborateurs » - comme il aimait à nommer les artistes et dessinateurs qui participaient et exécutaient ses œuvres à travers le monde.

Dans cet esprit, notre exposition a été rendue possible grâce à la participation de huit jeunes artistes, pour la plupart étudiants à l'Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris. Ils se sont succédé pendant presque quatre semaines pour travailler aux côtés des deux artistes professionnels habilités par l'atelier de Sol LeWitt pour réaliser ces œuvres murales.

Aux côtés des dessins muraux, nous présentons également pour la première fois une large sélection d'œuvres imprimées de Sol LeWitt, toutes publiées par Multiples, la maison d'édition fondée en 1965 par Marian Goodman. Marian Goodman Multiples a fait paraître un nombre extraordinaire d'eaux-fortes, sérigraphies, gravures sur bois, aquatintes de l'artiste, pour la première fois réunies. Cet ensemble d'œuvres imprimées constitue un corpus représentatif de l'évolution de son style sur une période d'une trentaine d'années (de 1973 à 1991).

En 2012, les wall drawings de Sol LeWitt ont fait l'objet de deux expositions au Centre Pompidou-Metz (œuvres en noir et blanc, visibles jusqu'en juillet 2013) et au M-Museum à Louvain en Belgique (œuvres en couleurs). Actuellement au musée Mass MOCA à North Adams (Massachusetts, Etats-Unis) se tient également une exposition exceptionnelle comprenant plus de cent cinq dessins muraux. Pour accomplir ce travail colossal, soixante-cinq artistes ont travaillé sans relâche pendant six mois (l'exposition a débuté en 2008 et se termine en 2033).

A l'occasion de cette exposition, et aussi en écho aux deux rétrospectives récentes de dessins muraux, Béatrice Gross (commissaire des expositions de Metz et Louvain) donnera une conférence sur l'œuvre de Sol LeWitt mercredi 21 novembre à 19h à la galerie.

[1] “Sol LeWitt and Andrea Miller-Keller. 1981-1983” in Sol LeWitt Critical Texts, AEIUO, Incontri Internazionali D'Arte, Rome, Italy, editing by Adachiara Zevi, 1995

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition de photos d'Arman Stepanian
Location:
Galerie Nicolas Flamel
216, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Etienne Marcel, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 83
Mobile : +33 (0)6 15 72 33 16
Mail : contact@galerienicolasflamel.fr
Internet Site : www.galerienicolasflamel.fr
Description:
vernissage Samedi 17 Novembre 2012 de 18h à 22h
du 19 au 30 Novembre 2012
du lundi au samedi de 10h à 20h

Vernissage de l'exposition de photos d'Arman Stepanian










[19:00-21:00] Exposition d'ARNIE "BEAT ME"
Location:
Lebenson gallery
56, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 81 88 75 61
Mobile : +33 (0)6 13 54 37 22
Mail : director@lebensongallery.com
Internet Site : www.lebensongallery.com
Description:











[20:00-23:00] Showcase privé de Rihanna
Location:
Le Trianon
80, boulevard Rochechouart
75018 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 44 92 78 03
Internet Site : www.theatreletrianon.com
Description:
A l'occasion de son 777 Tour.

Plusieurs VIP assisteront à ce show très privé.
Showcase privé de Rihanna

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés