Thursday, February 14, 2013
Public Access


Category:
Category: All

14
February 2013
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

  Valentine's Day - Saint Valentin
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d'amour ainsi que des roses rouges qui sont l'emblème de la passion.

À l'origine fête de l'Église catholique, le jour de la Saint-Valentin n'aurait pas été associé avec l'amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l'échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu'un cœur ou un Cupidon ailé.

À l'envoi de billets au XIXe siècle a succédé l'échange de cartes de vœux. On estime qu'environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l'occasion de la Saint Valentin, chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël. On estime aussi que 85 % de ces cartes sont achetées par des femmes.

L'association du milieu du mois de février avec l'amour et la fertilité date de l'antiquité. Dans le calendrier de l'Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.

Dans la Rome antique, le jour du 15 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l'on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes s'approchaient volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l'accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que Pan, le dieu de la nature.

Au moins trois saints différents sont nommés Valentin, tous trois martyrs. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape Gelase Ier, aux alentours de 498. C'est à cette date qu'ils sont mentionnés dans les premiers martyrologes :
- Valentin de Rome, un prêtre qui a souffert le martyre à Rome dans la seconde moitié du IIIe siècle et qui a été enterré sur la Via Flaminia.
- Valentin de Terni, un évêque d'Interamma (le Terni moderne), qui a également souffert le martyre dans la deuxième moitié du IIIe siècle et qui a également été enterré sur la Via Flaminia.
- Un martyr en Afrique du Nord dont on ne sait presque rien.

Le rapprochement entre la Saint-Valentin et l'amour courtois n'est mentionné dans aucune histoire ancienne et est considéré par des historiens comme une légende. Il existe une légende selon laquelle la fête de la Saint-Valentin a été créée pour contrecarrer la pratique des lupercales par les jeunes amoureux qui dessinaient leurs noms sur une urne. Mais cette pratique n'est citée dans aucune source écrite de l'époque.

Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des lupercales). À l'issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l'année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l'expansion des villages.
Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.

08:00  
09:00 [09:15-11:00] Conférence de presse de présentation du salon MDD expo 2013
Location:
Hôtel Saint-James & Albany
6, rue du 29 Juillet
211, rue Saint-Honoré
202, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 44 58 43 21
Fax : +33 (0)1 44 58 43 11
Mail : hotel@saintjamesalbany.com
Internet Site : www.saintjamesalbany.com
Description:
(Marques Des Distributeurs ; les 9 et 10 avril, à Paris) ; présentation des premiers résultats de l'observatoire MDD

[09:30-11:30] Vernissage presse de l'exposition "L'Arbre de vie"
Location:
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 53 10 74 40
Mail : communication@collegedesbernardins.fr
Internet Site : www.collegedesbernardins.fr
Description:
18 février - 28 juillet 2013

Vernissage presse de l'exposition le jeudi 14 février à 9h30

Dans toutes les cultures, l'arbre symbolise la vie, sa force, sa longévité, sa beauté, sa fécondité. Il accompagne l'imaginaire. Il symbolise l'homme lui-même.

L'Arbre de vie, exposition collective et pluridisciplinaire, favorise les rencontres entre arts plastiques, arts vivants, musique et cinéma.

Elle réunit dans les différents espaces du Collège des Bernardins des artistes de renommée internationale ou émergents et le Commissariat pour un arbre de Mathieu Mercier, qui rassemble les œuvres de 45 artistes.

Dès 9h30 et jusqu'à 11H30 : accueil, café et collations

Visites en présence des commissaires d'exposition Alain Berland et Gaël Charbau et de certains artistes.

Vernissage le jeudi 14 février 2013 à 17h


[10:00-14:00] Preview presse de l'exposition "Mannequin - le corps de la mode"
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
L'exposition, conçue par le Musée Galliera et produite à Paris par Les Docks, retrace l'évolution de la figure du mannequin du XIX siècle jusqu'à aujourd'hui.

>> invitation




[12:00-16:00] Déjeuner-cocktail pour découvrir la diversité de la gamme Marie
Description:
Marie, depuis 30 ans aux côtés des femmes !

Cette marque emblématique a choisi de célébrer son anniversaire en présence de 3 de ses amies :

Marion Carrette
Yolaine de la Bigne
Leslie Sawika

Marie vous donne la possibilité d'échanger avec ces 3 femmes d'exception qui représentent les valeurs
et engagements de la marque préférée des français pour les plats préparés.

Venez découvrir également la diversité de la gamme Marie lors d'un déjeuner-cocktail


A partir de 12h00
Démonstration produits et conseils des Chefs Marie
Déjeuner dégustation et échange avec les amies de Marie.

Marion Carrette
Diplômée de l'ESSEC, Marion fonde en 2007 Zilok.com, 1er site de location d'objets entre particuliers et l'un des pionniers de la consommation collaborative en France.

Yolaine de la Bigne
Journaliste de presse écrite, de télé et de radio depuis plus de 20 ans, Yolaine a notamment créé le premier moteur de recherche féminin en Europe teva.fr et fondé le magazine gratuit NEOPLANETE.

Leslie Sawicka 
Leslie, qui vient de lancer le « Salon des e-fluent mums », est depuis 2005 à la tête de « Parole de Mamans » magazine et site internet participatif.

A l' Atelier « Cuisine Attitude »
10 cité Dupetit Thouars
75003 Paris
M Métro Temple ou République









[16:00-21:00] « Atout coeur ! » avec Fahima Boubia
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Faidherbe - Chaligny, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Fahima Boubia vous présente ses dernières créations réalisées au pochoir, pour la Saint-Valentin !

Fahima Boubia a grandi au Maroc. Cette benjamine d'une famille nombreuse a toujours eu un crayon entre les mains. Une passion pour le dessin qui la poursuit lors de ses études. Elle part alors en France pour réaliser les voeux de son père : faire des études et vivre de son art. Après un passage à Roubaix, à Paris pour y faire ses études à l'école Duperré, puis à Arles, la voici de nouveau installée dans la capitale.
Elle vit et travaille dans son atelier en plein coeur de Belleville.

« Love etc. [ titre provisoire ] »
Une histoire de l'amour de la préhistoire à nos jours...
à partir du 14 février 2013
Nouvel accrochage avec plus de Love !
Madame, Tristan des Limbes, Erolf Totort, Dominique Larrivaz...
et aussi Arnaud Boisramé, Joanna Flatau, Patrick Jannin, Pole Ka, Fred Le Chevalier...
Exposition jusqu'au 24 février 2013










[17:00-22:00] Exposition « NIQUE LA CRISE »
Location:
Galerie 3F
58, rue des Trois Frères
75018 Paris
M° Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 43 20 32 26
Mobile : +33 (0)6 63 22 48 68
Mail : jmf@galerie3f.fr
Internet Site : www.galerie3f.fr
Description:
du 7 au 17 février 2013
Ouverture du jeudi au dimanche de 14 h à 19h
Vernissages le 7 et le 14 à compter de 17 h à 22h

Titre surprenant, voire provocateur, pour une exposition. Mais titre qui résume l'état d'esprit des artistes qui osent chanter une ode à la joie de vivre , nous sortir d'une solitude qui peut être monstrueuse dans laquelle les politiques de droite ou de gauche n'ont pu nous extraire.

Ce n'est pas un délire de potache. Nous restons impuissants face à la nébuleuse financière et rien ne change sur le fond . Le pouvoir de l'argent continue à rythmer notre vie de fantômes. Quand on ne sait plus où donner de la tête, l'Art peut recadrer, l'Art est capable de créer un moment effervescent qui nous extrait de la sinistrose ambiante. Cet Art doit savoir , quand il le faut , s'affranchir de « l'establishment » du monde artistique auto proclamé . Un art qui doit tenter , en ce moment , l'optimisme et sabrer ces projections pessimistes qui nous conditionnent et nous enferment . Un Art qui peut redonner l'espoir .

Voilà livré les réflexions de certains des artistes qui exposent à la Galerie 3F, des œuvres drôles, pleines de « pep's » qui nous font sourire et positiver .Ils tournent en dérision ce présent formaté et dénoncent cet idéal de vie qui ne devrait passer que par le caddy ou la garde robe !!!!!!!!

Christian Clouet, Patboun, Jean Michel Faudemer, Marie Goldstein, Karine Lerondeau, Raymond Meunier, Princess H, Simon Rousselle, José Cunéo , Christophe Poulet Gilles Meignan et Wabé nous montrent une joie de vivre autrement. Leur créativité brise cette « crisistrose », elle nous aide à résister à l'enlisement, l'indifférence et nous montre que même avec moins , peu ou pas assez , nous pouvons aller de l'avant pour amener un peu plus de Lumière dans nos vies .Parce que c'est bien de cela dont nous avons besoin et nous vous invitons à crier avec eux :


1) JEAN RAYMOND MEUNIER
Sculpteur et céramiste :
http://www.jeanraymondmeunier.fr/

2) PATBOUN
« vanitassemblages »
Patboun se plait à dénoncer avec humour les travers de ses congénères comme les 7 péchés capitaux . Il traite aussi d'autres sujets de société tels la surconsommation, le luxe, la mode ……toujours dans un souci esthétique et d'originalité
www.patboun.odexpo.com

3) SIMON ROUSSELLE DIT L'ARTYCULTEUR
Mélange de sculpteur et de mécanicien , des saynètes de personnages urbains tels que l'on peut les voir accoudés aux zincs des bars . Créations en pâte à modeler gouachées de couleurs vives ; saynètes intitulées « dompteuse de fer à repasser » ou « radio pingouins » ou « médiavalises » car l'Artyculteur (il aime qu'on le nomme ainsi) est aussi un magicien des mots.

4) CHRISTIAN CLOUET
Un artiste qui fait des sculptures avec des queues de homards , des pinces de crabe et coquillages …..ou l'art de faire du très drôle avec des objets auxquels on ne penserait vraiment pas .
Pas de site web cet artiste travaille dans son coin loin du monde médiatisé . Une vraie trouvaille.

5) JOSE CUNEO
Les boites lumineuses de Cunéo sont des sortes de scènes peintes en 3 dimensions à double et triple fonds illuminées de l'intérieur par un circuit de leds électroniques. Des œuvres tout en relief qui mettent souvent en scène la vie des quartiers à Paris ,Buenos Aires ,Rome ou Amsterdam….mais ça peut être une maison de campagne française ou un tableau panoramique de la Pampa argentine.
http://www.josecuneo.com

6) WABE (Wabé)
L'univers de Wabé est fait de papier mâché, bijoux et sculptures.
Wabé, nom de rêve et contrastes, mêlant la langueur scandinave et les rythmes africains . Un regard original et fort haut en couleurs.
http://www.wabe-sculpture.net

7) KARINE LERONDEAU
Des phrases pétillantes et tendres à deviner sous formes de rébus au fil de fer plaquée sur les murs :
Les 3 premières photos sur le site suivant :
http://www.google.fr/search?q=karine+lerondeau&hl=fr&tbo=u&tbm=isch&source=univ&sa=X&ei=1-_nUKDcK-LG0QWIoIDwAg&ved=0CDAQsAQ&biw=1400&bih=850

8) CHRISTOPHE POULET ET SON PATATRUCS
Christophe fabrique des personnages burlesques avec de la pâte à modeler qui ont parfois un côté « patate » c'est vrai :
www.patatrucs.com

9) MARIE GOLDSTEIN
Créations à partir de pâte fimo peinte ; art iconoclaste, récupération de vierges , d'ustensiles de cuisine, de baby foot qui deviennent des sculptures foisonnantes , des personnages , des fleurs , des anges ou des démons, des sirènes dans des boites de sardines….tout cela est bourré d'humour entre le kitsch et l'art brut , entre Niki de Saint Phalle et l'art populaire . Marie rend le monde plus gai et souhaite que nous le devenions aussi.
http://www.obiwi.fr/mode/accessoires/80404-des-bijoux-qui-se-remarquent

10) PRINCESS H
C'est une illustratrice de dessins fins et amusants
Voir rubrique portraits sur site web ci-dessous , plusieurs exemplaires de la rubrique « portraits » seront exposés .
http://www.princessh.com

11) JEAN-MICHEL FAUDEMER
Petits portraits humoristiques de sa série « clic » à partir de plastiques de récupération : « Mamie Nova et son serpent », « les touines », « Miss pigalle et son Papy » ……. Tout cela dans l'esprit des « Bling bling »

12) GILLES MEIGNAN
Sculptures lumineuses d'une grande délicatesse

[17:00] Vernissage "L'Arbre de vie"
Location:
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 53 10 74 40
Mail : communication@collegedesbernardins.fr
Internet Site : www.collegedesbernardins.fr
Description:
18 février - 28 juillet 2013

Dans toutes les cultures, l'arbre symbolise la vie, sa force, sa longévité, sa beauté, sa fécondité. Il accompagne l'imaginaire. Il symbolise l'homme lui-même.

L'Arbre de vie, exposition collective et pluridisciplinaire, favorise les rencontres entre arts plastiques, arts vivants, musique et cinéma.

Elle réunit dans les différents espaces du Collège des Bernardins des artistes de renommée internationale ou émergents et le Commissariat pour un arbre de Mathieu Mercier, qui rassemble les œuvres de 45 artistes.

Vernissage le jeudi 14 février 2013 à 17h

[17:30-20:30] Vernissage de Mårten Medbo "Homo Capax"
Location:
Galerie Nec - Nilsson et Chiglien
20, rue des Coutures Saint-Gervais
117, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 54 74 78 51
Fax : +33 (0)1 42 77 88 83
Mail : galerienec@gmail.com, necdesignparis@gmail.com
Internet Site : www.necdesign.fr
Description:
Vernissage
14.02.2013 / 17:30 - 20:30

A LA GALERIE NEC NILSSON ET CHIGLIEN
A L'INSTITUT SUEDOIS

Rétrospective (1999 - 2012) à l'Institut suédois
Performance de l'artiste de 17h30 à 19h30

Œuvres récentes (2012 - 2013) à la Galerie NeC
En présence de l'artiste de 19h30 à 20h30

Vernissage de Mårten Medbo "Homo Capax"










[18:00-21:00] Exposition "L'ART D'AIMER"
Location:
Galerie 208 Chicheportiche
208, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 50 30 24
Fax : +33 (0)1 42 50 30 24
Mail : contact208@free.fr
Internet Site : www.galerie208.com
Description:

[18:00-21:00] Exposition "sous influences"
Location:
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
M° Quai de la Rapée, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 08 81
Fax : +33 (0)1 40 01 08 83
Mail : info@lamaisonrouge.org
Internet Site : www.lamaisonrouge.org
Description:
sous influences
arts plastiques et produits psychotropes

du 15 février au 19 mai 2013

La maison rouge présente Sous Influences une exposition sur les rapports entretenus par les artistes avec les psychotropes. Toujours à la recherche de nouveaux accès à la création, les artistes ne pouvaient qu'être attirés par les effets des plantes, champignons et autres produits psychoactifs. Hors de tout jugement moral, l'exposition propose plus de 250 oeuvres de 91 artistes, exemples de rapprochements entre processus créatifs et substances psychodynamiques, avec des oeuvres d'Henri Michaux, Jean-Michel Basquiat, Carsten Höller...

commissaire de l'exposition: Antoine Perpère

catalogue de l'exposition:
216 pages, Fage éditions
38 euros en vente à la librairie Bookstorming

http://www.lamaisonrouge.org/spip.php?article910&date=venir

[18:00-22:00] Inauguration de l'exposition "Mannequin - le corps de la mode"
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
L'exposition, conçue par le Musée Galliera et produite à Paris par Les Docks, retrace l'évolution de la figure du mannequin du XIX siècle jusqu'à aujourd'hui.

>> invitation

[18:00-23:50] Trophée Paris Awards
Location:
Espace Pierre Cardin
1, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 44 56 02 02
Mail : gdesabran@pierrecardin.fr
Internet Site : www.pierrecardin.com/Dculture/espace_cardin_gb.html
Description:
Cérémonie de remise à 20h présentée par PPDA.
En présence de Ursula Andress, Enrico Macias, Ornella Muti, Valérie Mairesse, Hermine de Clermont-tonerre, Massimo Gargia, Nicoletta, Hélène de Yougoslavie, Armande Altaï, Faustine Léotard, Marion Dumas, Laurent Artufel, Evelyne Leclercq, Nathalie Cardone, Valeria Marini, Sophie Agacinski, Henri Guybet, Christian Rauth, Sorel, Jean-Daniel Lorieux

After chez Maxim's

[18:00] Vernissage "PETITS BONHEURS D'HIVER, GRANDES SURPRISES"
Location:
Galerie Brissot Art Contemporain
48, rue de Verneuil
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 96 08 92
Mobile : +33 (0)6 07 36 29 44
Fax : +33 (0)1 42 96 08 64
Mail : galeriebrissot@orange.fr
Internet Site : www.contemporaryart-gallery.com
Description:
Exposition du 5 février au 14 mars 2014

Avec la participation de :
René Damême
Marc-Antoine Goulard
Anne Jones
Charlotte de Maupeou
Sophie Rocco


[18:00-21:00] Vernissage d'Antoine Correia
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
vernissage jeudi 14 février à partir de 18 heures
Exposition du 12 février au 16 mars 2013

Et en permanence les œuvres des peintres expressionnistes Serge Labégorre, John Christoforou, Nicolas Canu, Juan Porrero, Daoud, Efrath Bouana, Radha Ramyar et des peintres abstraits Dimitri Kosiré, Moris Gontard, Gérard Stricher, Savann Thav

[18:00-21:00] Vernissage de Dominique Kaeppelin
Location:
Galerie Théo de Seine
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 77 18 32 82
Mail : contact@galerietheodeseine.com
Internet Site : www.galerietheodeseine.com
Description:
« Lorsqu'on rentre dans l'atelier, les sculptures nous accueillent dans le silence. Et puis, doucement, c'est un bruissement qui se fait entendre, un feu qui s'anime. La vie et le sacré parlent à travers la terre, le bois, le bronze. Quelque chose parle des temps immémoriaux de l'esprit, et aussi d'une vie dont la trace se dessine sur la trame d'un chant sacré.
(...) Les petites barques de bronze glissent sur d'invisibles flots, barques du temps ou pêcheuses d'âmes ? Le mystère demeure caché. Découpée en notes légères dans l'espace, la recherche poétique de leurs volumes nous emporte dans un voyage à la destination inconnue ». BK

>> oeuvres


[18:00-21:00] Vernissage de Franck Charlet "Intempestif"
Location:
Point Rouge Gallery
4, rue du Dahomey
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 62 81
Mail : contact@pointrouge-gallery.com
Internet Site : www.pointrouge-gallery.com
Description:
Peinture

Exposition du 14 février au 09 mars 2013
Vernissage le jeudi 14 février 2013 à 18h

Franck Charlet.
Né le 17 février 1965 en région parisienne
- Études à Paris entre autres aux Beaux Arts.
- Installation en 1993 dans La Vallée de La Loire.
- Depuis quelques présentations à Paris (galerie Claude Lemand, Remix 1 au Bastille Center), Béthunes, Alençon, Bourges (galerie Pictura, Biennale) et, à Blois (Galerie Carla Millivinti, Liber'thés, Château de Saumery ) et sa région ( Tours (galerie Acéphale), Orléans (Le Colombier) et Meung sur Loire (galerie L'oeil Vagabond)).
Ce qui m'intéresse, c'est la présence, cette densité de l'être parvenant là, assise en face de moi, vision assignée à ce que l'on ne trouve pas autrement, immergé d'un iceberg, celui du réel aux dimensions et aux plans polymorphes. Ce qui me mène se définit par l'étrangeté de ce goût tangible d'une Chose qui n'existe pas.
Je me sens joint autant par le balbutiement tissé d'une Araignée que par J. Bosch, El Gréco, F. Goya ou J. Ensor, par une Vénus Magdalénienne que par Achille Zavatta ou J. Meese, par la Trogne de Mon Voisin que par H. Michaux ou B. van Velde.
Mais je déteste tout autant la nostalgie passéiste (pour preuve mon utilisation d'images de presse, d'images Google, mes préoccupations d'enjeux sociaux et d'actualité) et l'esprit d'époque (pour preuve mon attachement à des techniques rompues à la tradition et, à l'art et ses valeurs passées); émerge plutôt l'envie et la nécessité d'en finir avec le temps des ruptures et de s'avancer vers celui d'une synthèse, vers la liberté des voyages parmi l'ici et maintenant, l'ailleurs et le temps sans barrière.
Quand je dessine, je vais au plus simple, je prends de la pacotille (le plus souvent du bic, c'est-à-dire une chose prosaïquement chose, le truc qui traîne partout) pour incarner ce que je porte de plus immatériel, ce que je voudrais être un espace sensible de pensée.
En ce qui concerne la gravure, elle fut autrefois le médium privilégié de la démocratie de l'art (riches ou pauvres en possédaient) ; faire de la gravure aujourd'hui renoue avec les origines, pouvant, dans un contexte de banalisation et de pollution visuelle, réinjecter un flux digne, adulte et à dimension humaine. Le temps différé de la gravure, ses hasards, sa confrontation avec le matériau, entre dans le processus d'une écologie contre une polution de l'image et l'affirmation d'un temps moins instantané, peut-être celui du regard et de l'introspection.
Actuellement, par mes recherches en xylographies déclinées sur des papiers préparés, j'aborde les voisinages de A. Warhol, nonobstant que je nie son devenir machine de l'homme, affirmant la taille directe, donc le corps, le physique, l'organe, retrouvant ainsi visage humain et une chair à ras bord.
Ma langue, mon territoire premier s'origine dans la peinture. Elle fut ma formation et mon domaine d'expérience.
Je considère la peinture comme une ascèse, car pour moi elle est une chose grave qui compromet, n'ayant rien à voir avec un pur décoratif, mais un objet, un outil de réflexion adulte, propre à l'intellect et au sensible.
Le plus souvent je ne démarre pas avec une idée précise : peut-être un motif, un thème, une anecdote, une actualité. Des préoccupations cependant sont récurrentes. L'Afrique des affres, des guerres, des transhumances et des effrois, les sacralités pénitentes et cagoulées, les labours, les mouvements des météores, les arrières pays aux percées de ciels d'orage, le visage, les corps arrimés à leur jouissance de carne, la chair dans ce qu'elle a de meurtrissure et de désir, une sexualité solaire et transgressive, la vieillesse, « les orgueilleux et les mendiants » : une humanité prise à la gorge par les états de fait.
Ce que je représente tend à témoigner d'une réalité, une sorte d'accès à « une beauté convulsive » qui cherche à rétablir une totalité perdue joignant le beau et le souffrant, l'idéal et le prosaïque, l'humour et le drame, la douleur et la joie.
Au début : choc, bing bang se résolvant en salvateurs jets chromatiques et grumeleux. Il y a capture, captation à double sens ; car si la peinture prend, exige, elle enseigne et fait don. En premier j'entame le miroir, je plonge, je me romps, je me baigne, j'essaie de rejoindre ce que je décelais imparfaitement. Je me guide à ce qui veut me guider s'accordant à une vision flottante ; car quand j'entre dans l'atelier, je fracture « une forêt de symboles » , je dépose mes frusques m'habillant de dénuement sachant que toute toile est une initiation, un rite de passage, d'exorcisme et de désenvoûtement, un danger à prendre.
Je me frotte au devenir fèces de la peinture, au don natif pour la marâtre passion de la maternelle, du jouissif pétrissage excrémentiel, de l'innocence qui investit « les verts paradis de l'enfance », plus simplement je cuisine, je malaxe, je saupoudre, je fais monter les sauces, j'épice, je gratine les croûtes ; délice du palais.
Devant ce qui se fait rien n'existe qu'une tension, un âpre ensorcellement où s'ouvre un temps sans bord. Je dialogue à tâtons, et par colères et engueulades, caresses et griffures, empathie et chieries, je détruis, construis et structure. Je suis à l'écoute d'un imaginaire, d'abord de moi à moi et espérant la venue des facettes de celle de l'Autre à qui cela s'adressera.
En fait j'essaie d'accéder à un lieu où rien n'est sûr, sauf ce qui advient Là, englobant une histoire commencée bien avant l'univers, car depuis toujours cela attendait, cette petite bassesse de chose, de produits, de papier, de toile ; pourquoi s'y attacher ? Par amour, par jouir… Que diable raisonner !
Je ne sais parvenir à la toile qu'en niant ma volonté, ou plutôt, par ce vide possible que je fais en moi et accueillant la toile en train de se faire. Car toute toile est un être voulant s'en sortir, de sorte que je l'accouche, je l'instruis et en retour il m'instruit d'une leçon emportée par le large.
S'affirme au final une extrême fragilité de l'image, allant et venant, reculant de telle sorte qu'à tout moment je peux la refluer au néant.
Ce jeu de matador, tantôt brusque, provoquant, cruel, s'évanouit par le coma d'un réel reconnu.
Blois, juillet 2012


[18:00-22:00] Vernissage de Jean-Pierre Schneider "de terre et d'eau"
Location:
Galerie Berthet-Aittouarès
14&29, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 53 09
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : contact@galerie-ba.com
Internet Site : www.galerie-ba.com
Description:
Vernissage jeudi 14 février de 18h à 22h
14 février - 20 mars

Exposition au musée de Vendôme du 9 mars au 3 juin

Vernissage de Jean-Pierre Schneider "de terre et d'eau"

[18:00-21:00] Vernissage de Julian Germain "classroom portraits"
Location:
In Camera galerie
21, rue Las Cases
75007 Paris
M° Solférino
France
Phone : +33 (0)1 47 05 51 77
Mail : contact@incamera.fr
Internet Site : www.incamera.fr
Description:
Julian Germain signera son livre "classroom portraits" paru aux Editions Prestel.
14 février - 23 mars 2013

in camera présente " classroom portraits ", une série de photographies couleur, prises par Julian Germain, l'un des plus brillants photographes de la scène documentaire anglaise.

Julian Germain a commencé cette série en 2004 dans le Nord-Est de l'Angleterre, où il vit, puis il s'est rendu entre 2004 et 2012 dans une vingtaine de pays (Pays Bas, Espagne, Allemagne, Hongrie, Russie, Etats Unis, Brésil, Argentine, Pérou, Nigeria, Ethiopie, Arabie saoudite, Bahrein, Qatar, Yemen, Japon, Taiwan...), où il a réalisé plus de 400 portraits de classes de primaire, collège et lycée.

« Le jour où j'ai accompagné ma fille, en 2004, pour sa première rentrée scolaire, j'ai réalisé que je ne n'étais pas revenu dans une salle de classe depuis plus de vingt ans. J'ai commencé alors à réfléchir à cette période de la vie, qui va de l'enfance à l'âge adulte, où l'école occupe une grande partie de notre quotidien. Rassemblant quelques idées qui couraient dans ma tête depuis un moment concernant l'éducation comme thème de travail photographique, j'ai constaté que cet univers de l'enseignement n'était étrangement pas très bien représenté dans le monde de l'art, alors que nous passons tellement de temps dans cet environnement. En effet, lorsque vous regardez dans les galeries d'art ou les musées, vous ne trouvez pas, ou peu, de représentation de l'école ».

Dans cette série, Julian Germain re-interprète à sa manière la photo de classe traditionnelle. Il entre dans la salle de classe au début du cours, installe ses éclairages, puis 15 minutes avant la fin du cours, il met en place son appareil de grand format à l'endroit où l'enseignant se tient habituellement. Les élèves sont ainsi assis à leur place habituelle, et il n'en déplace certains que si ils sont cachés par d'autres. « Pour avoir une grande profondeur de champ, le temps de pose est long, 1/4 ou 1/2 seconde. Les élèves sont conscients de ma présence et regardent directement vers l'objectif avec une forte attention. J'attends qu'ils soient prêts et eux attendent que je déclenche. Ce processus génère une atmosphère particulière qui transparait dans l'image révélée. En tant que spectateur, lorsque vous regardez la photographie, des dizaines de jeunes yeux vous observent ». En photographiant en couleur avec un appareil grand format, Julian Germain capte les moindres détails. Les expressions des visages, l'habillement, les objets dans les salles de classe, racontent l'histoire des élèves et celle de leur environnement.

Julian Germain a également demandé aux enfants de répondre à des questions graves ou ludiques, sur leurs goûts, leurs préférences musicales, leurs aspirations. Il a converti les résultats en infographie que l'on retrouve dans le livre Classroom Portraits publié chez Prestel en 2012.
Classroom Portraits a été exposé en 2012 au Nederlands Fotomuseum à Rotterdam.

Julian Germain est né à Londres en 1962. Il s'intéresse à la photographie depuis l'adolescence. Il l'étudia à l'université polytechnique du Trent à Nottingham puis à Londres au Royal College of Art. Il est l'auteur de plusieurs livres, parmi lesquels In Soccer Wonderland (1994) et The Face of Century (1999). Dans son premier livre, Steel Works (1990), il associait ses propres photographies à des documents historiques ou à des images extraites d'albums de famille afin d'étudier les effets de la fermeture des aciéries de Consett, entre autres exemples de la désindustrialisation. La foi constante de Julian Germain en la valeur des images « fonctionnelles » ou prises par des amateurs est également sensible dans son livre « For every minute you are angry you lose sixty seconds of happiness », publié par Steidl MACK en 2005, ainsi que dans son projet The Running line, installé en 2007 au parc Saltwell de Gateshead, ensemble de plus de 139 000 images prises par des photographes amateurs et professionnels au cours du « Great North Run » de l'année précédente. Depuis 1995, Julian Germain travaille avec les artistes brésiliens Patricia Azevedo et Murilo Godoy à plusieurs projets photographiques conçus et exécutés collectivement avec des habitants de favelas ou des enfants des rues, qui produisent eux-mêmes leurs images. En 1998, le livre No Mundo Maravilhoso do Futebol est publié par Basalt au profit de la construction d'une bibliothèque et d'un centre communautaire. La même année, le projet No Olho da Rua est spécialement conçu pour diffuser auprès du grand public les images de ces populations marginalisées, sous la forme de posters collés sur les murs de la ville et, plus récemment (juillet 2007), d'un journal distribué gratuitement dans les rues de Belo Horizonte. Julian Germain appartient au comité éditorial du magazine Useful Photography aux côtés d'Erik Kessels, Hans van der Meer, Hans Aarsman and Claudi de Cleen. Son travail a été exposé dans le monde entier, notamment à la Photographer's Gallery (Londres), à la Parco Gallery (Tokyo), au Musée d'Art de São Paulo, au Baltic Centre for Contemporary Art (Gateshead) au Netherlands Fotomuseum (Rotterdam), et à Photo Espana (Cuenca). En 2005, l'exposition Lifetimes : Portrait Projects by Julian Germain, au National Media Museum de Bradford, présente un choix de travaux représentatif de l'ensemble de son oeuvre, témoignant de ses réflexions sur la complexité de l'existence, ainsi que les deux séries en cours Classroom Portraits et Generations. Classroom Portraits a été exposé en 2012 au Nederlands Fotomuseum à Rotterdam. Julian Germain travaille actuellement, en collaboration avec le British Council et diverses autres institutions, à un vaste projet sur l'éducation. Il vit dans le Northumberland, en Grande-Bretagne.


[18:00-21:00] Vernissage de Nicole Claveloux "CHIMERES"
Location:
Galerie Huberty & Breyne
91, rue Saint-Honoré
Village Saint-Honoré
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 40 28 04 71
Mail : contact@petitspapiers.be
Internet Site : www.hubertybreyne.com
Description:
Vernissage le 14 février 2013 à 18h30
Exposition du 15 février au 16 mars 2013


[18:00-21:00] Vernissage de Vincent Mauger "système adéquat"
Location:
Maison Rouge
Fondation Antoine de Galbert
10, boulevard de la Bastille
75012 Paris
M° Quai de la Rapée, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 08 81
Fax : +33 (0)1 40 01 08 83
Mail : info@lamaisonrouge.org
Internet Site : www.lamaisonrouge.org
Description:
du 15 février au 19 mai 2013

Chaque hiver, l'association des amis de la maison rouge produit une œuvre spécifique pour le patio de la fondation. Cette année, les membres de l'association des amis ont choisi Vincent Mauger, pour répondre au thème de l'exposition Sous influences.

Vincent Mauger, Système adéquat

Les sculptures de Vincent Mauger ne se contentent pas de prendre place dans un site, elles le mettent sous tension. Le rapport au lieu est une composante intrinsèque du travail de l'artiste, qui prend le parti de questionner l'espace afin d'en révéler les points de rupture ou d'équilibre. De l'adéquation entre l'espace occupé et le volume proposé naissent des résonances qui sollicitent la sensibilité du spectateur. Celui-ci, happé par le jeu des surfaces, des vides et des pleins, fait l'expérience d'un paysage simulé dont l'échelle oscillerait entre l'infiniment petit et le gigantisme assumé.

Reprenant à son compte les modélisations 3D, Vincent Mauger crée un monde parfaitement ancré dans la matière tangible. Qu'il s'agisse de bois, de parpaings, de métal, de brique ou de polystyrène, les matériaux sont travaillés au-delà ce que leur matérialité pourrait laisser présager. Avec une certaine économie de moyens et de procédés, la perception des caractéristiques de masse et de solidité se trouve souvent modifiée, dans tous les cas questionnée.

Dans un monde aux distances abolies par la vitesse des déplacements (réels ou virtuels), Vincent Mauger propose un espace à la topographie extraordinaire où il fait bon se perdre.

Claire Taillandier

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "ROSE ME TENDER"
Location:
Galerie Géraldine Banier
54, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 96 36 04
Fax : +33 (0)1 42 96 36 61
Mail : galeriegeraldinebanier@gmail.com
Internet Site : www.geraldinebanier.com
Description:
Vernissage de l'exposition "ROSE ME TENDER"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition Mannequin - le corps de la mode
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
Galliera hors-les-murs aux Docks

Fermé pour travaux, le musée Galliera poursuit - en 2013 - son programme de manifestations hors-les-murs. En attendant sa réouverture en septembre prochain, il présente une exposition de photographies retracant l'histoire du mannequin de mode.

Le mannequin est un acteur essentiel de la diffusion de la mode. Créé par et pour elle, il incarne les contradictions d'une industrie tiraillée entre création et commerce, dont l'une des principales activités est de produire des images. Des premières photographies du XIXe siècle aux pages de magazines, des publicités aux vidéos, le mannequin est reproduit à l'infini.

Produite par les Rencontres d'Arles - édition 2012, l'exposition Mannequin - le corps de la mode a remporté un vif succès que Galliera prolonge à Paris.

Près de 120 tirages – dont la plupart font partie des collections du musée Galliera – des vidéos, des magazines de mode et autres ouvrages sont ainsi réunis. Les photographies de grandes signatures comme Horst P. Horst, Erwin Blumenfeld, Henry Clarke, Helmut Newton, Guy Bourdin, Nick Knight, Corinne Day, ou encore Juergen Teller côtoient des objets en volume : mannequins de vitrine, mannequins couturière, marottes...

[18:30] Cérémonie des voeux à la communauté chinoise
Location:
Mairie du 3ème arrondissement
2, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 53 01 75 03
Internet Site : mairie3.paris.fr
Description:
cour d'Honneur et salle des fêtes

Danse du Lion suivie de la cérémonie des voeux à la communauté chinoise











[19:00-22:00] Lancement Standard 38
Location:
La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol
France
Mail : presse@gaite-lyrique.net
Internet Site : www.gaite-lyrique.net
Description:
Lancement Standard 38

[19:00-22:00] Soirée Gant Loves You!
Location:
Très Honoré
ex Barlotti
35, place du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 86 97 97
Internet Site : www.treshonore.com
Description:
En présence de Virginie Coupérie-Eiffel, Vanille Clerc, Christian Vadim, Julia Livage

Très Honoré Bar,
Paris

[19:30] Exposition de RUBEN ALTERIO
Location:
Neuilly-sur-Seine
Neuilly-sur-Seine
92200 Neuilly-sur-Seine
M° Porte Maillot, Les Sablons, Pont de Neuilly
France
Internet Site : www.neuillysurseine.fr
Description:

[19:30-22:30] Parcours Paris je t'aime #3
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Du 14 février au 2 mars 2013
Vernissage le jeudi 14 février de 19h30 à 22h30

Passage des Gravilliers-Paris 3ème

L'équipe :
Victoire Terrasse, Sabrina Bakis, Bianca Cerrina Feroni et Alexandra Decraene.

>> communiqué

PARTENAIRES:
38 saint Louis, Kenzo parfums, Magenta Flyer, Aèsop, John Paul, Grolsch, Archibald&Abraham, Le Bonbon, IKBA Fleurs, Do it in Paris, Advertigo Design, un amour d'épicerie, Expert Innovation, mesbonnescopines, Speak Focus, académie Sophie Touitou et le Centre LGBT Paris-IDF














[20:00-23:00] Salon de Paris 8e - Antiquaires et Art Contemporain
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
du 15 au 24 février


10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés