Friday, March 15, 2013
Public Access


Category:
Category: All

15
March 2013
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-13:00] Rencontre avec Pierre Arditi
Location:
Fnac Paris - Montparnasse
136, rue de Rennes
75006 Paris
M° Saint-Placide, Notre-Dame-des-Champs, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 49 54 30 00
Fax : +33 (0)1 49 54 30 03
Mail : montparnasse@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=4
Description:
A l'occasion de l'émission phare de RMC, "Les Grandes Gueules"

[10:00-19:00] XVe journée monde iranien
Location:
Institut National des Langues et Civilisations Orientales
Inalco
65, rue des Grands Moulins
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 81 70 10 00
Mail : communication@inalco.fr
Internet Site : www.inalco.fr
Description:
Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC)
Auditorium du Pôle Langues et Civilisations

Programme

10h00
Pollet Samvelian, Sorbonne Nouvelle – Directrice de l'équipe Mondes iranien et indien
Présentation des activités de recherche de l'équipe Mondes iranien et indien en 2012

10h30
Juan Cole, University of Michigan – Ann Arbor. Lauréat de la Bourse “Fellowship in Iranian Studies at the Sorbonne nouvelle” 2013
Le Rubaiyat de “Khayyam” comme littérature populaire : comment comprendre “l'Auteur” dans la Perse médiévale ?

pause café

11h30
Evelin Grassi, Sorbonne Nouvelle – Mondes iranien et indien
Tajik Literature and Modernity (late 19th-early 20th century)

12h00
Pollet Samvelian et Pegah Faghiri, Sorbonne Nouvelle – Mondes iranien et indien
PersPred : la première base de données en accès libre des “verbes composés” du persan

déjeuner libre

14h30
Wouter Henkelmann, École Pratique des Hautes Études – Mondes iranien et indien
Patischoriens en argile : tribus dans la bureaucratie persépolitaine

15h00
Rika Gyselen, CNRS – Mondes iranien et indien
Décryptage de monogrammes sassanides assisté par ordinateur

15h30
Yves Porter, Aix-Marseille Université – Laboratoire d'Archéologie Méditerranéenne Médiévale et Moderne (LA3M)
Kâshân : la ville des potiers

pause café

16h30
Florence Hellot-Bellier, Mondes iranien et indien
Luttes et dilemmes des habitants de la région d'Ourmia au début du XXe siècle

17h00
Clément Therme, EHESS – CNRS – Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS)
Téhéran face à Moscou depuis 1979. Entre contradictions révolutionnaires et survie du régime

17h30
Pierre Lecoq, École Pratique des Hautes Études
Les sources du Livre des Rois : Ferdowsi et l'Avesta

18h00
cocktail









[18:00-21:00] Exposition de Nicolas Momein "cul-de-sac"
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
Sur le parvis de La Galerie...

16 mars – 11 mai 2013

Un camion est stationné à côté de La Galerie. Vu de l'extérieur, il s'agit d'un camion quelconque. Mais « cul-de-sac » est une sculpture, un contenant de 8 mètres cube rempli de laine de roche. À l'intérieur, de la laine de roche a été projetée pour combler au maximum son volume. L'espace vide correspond à l'empreinte formée par le passage du corps de celui qui a projeté la laine de roche sur les parois de l'habitacle, tentant de le remplir au maximum de sa capacité. Isolant thermique et sonore efficace, ce matériau forme un espace immaculé, à la surface fragile et blanche. Son titre, « cul-de-sac », décrit une relation contrainte entre un corps, un matériau et un espace réduit dans lequel, une fois engagé, il n'y a d'autre option que de faire demi-tour pour en sortir. Cette sculpture mobile stationne à Noisy-le-Sec pour une longue période. Rien n'indique la possibilité d'y entrer. Si toutefois on s'y aventurait, cet espace permettrait de s'isoler du reste du monde, dans un espace vierge et clos - de quoi faire le silence autour de soi.


[18:00-22:00] Vernissage d'Axël Kriloff "Formes émergentes et trajectoires fantômes"
Location:
Plateforme
73, rue des Haies
75020 Paris
M° Avron, Maraîchers, Buzenval
France
Phone : +33 (0)9 54 92 23 35
Mail : info@plateforme.tk
Internet Site : www.plateforme.tk
Description:
du 16 au 31 mars 2013
Vernissage le vendredi 15 mars de 18h à 22h

Sensations persistantes mais fragiles.
Les formes émergent du plan ou disparaissent dedans.
Des traces dans le ciel.
Mouvements et déplacements statiques, invitation à un voyage rêvé.
Elles représentent le moment précis de l'apparition d'un souvenir, un moment réel ou imaginé, le plus souvent idéalisé et associé à un monde révolu dans le champ de la conscience.
Fantôme d'un supposé âge d'or n'ayant jamais véritablement existé ou d'un futur fantasmé, cette réminiscence est un vol immobile chargé de promesses.
Plus mélancolique que véritablement nostalgique car conscient de l'effet de la patine des ans, cette fantasmagorie mène à un temps qui se ralentit, s'allonge, s'étire, durant lequel l'évocation du passé ou la projection à venir s'illumine. Cette dernière prend la forme d'un vol où la destination n'a aucune importance pourvu qu'elle soit « en un lieu situé plus loin ».

Le choix de l'avion s'impose comme l'emblème du voyage et symbolise les évolutions techniques du XXe siècle. Plus particulièrement pour le Concorde, avion de tous les superlatifs, c'est le représentant des lendemains qui chantent, du progrès en marche, de l'espoir et d'une idée du bonheur dans la modernité.

L'objectif espéré est d'extraire le spectateur de son environnement présent, de le plonger dans le monde flottant du songe, hors du présent.
De manière implicite, c'est aussi une tentative de réflexion sur le côté illusoire mais essentiel des choses et du rêve comme réponse optimiste imposée aux défis du début du XXIe siècle.

Biographie :
Né à Paris en 1968, Axël Kriloff a une formation en sciences humaines, spécialisée en psychosociologie de l'environnement. Dans son parcours artistique autodidacte s'entrecroisent les univers du rock et des arts graphiques.
Il fonde en 1989 le groupe Proton Burst, dont l'intérêt pour l'œuvre de Philippe Druillet est à l'origine, en 1995, de l'adaptation de la bande dessinée « La Nuit », album réalisé en collaboration avec l'auteur. En 1998, Proton Burst sort son deuxième album : « Silence », et réalise en 2005 la bande son de la pièce de Federico Garcia Lorca « La casa de Bernarda Alba », mise en scène par la compagnie de théâtre et de danse contemporaine Thalia.
Parallèlement à ses activités musicales, Axël Kriloff esquisse sa propre recherche plastique autour de la problématique centrale du Temps, des espérances et angoisses qui lui sont liées, réalisant principalement des paysages abstraits. Il utilise pour cela la rouille comme langage, médium incarnant ce thème aussi bien d'un point de vue conceptuel que formel. L'artiste travaille ainsi à partir de récupération de plaques de métal qu'il recycle, réutilisant une matière qui meurt. Le cycle, les transformations, mort et renaissance, le caractère éphémère intrinsèque à la condition humaine et les tentatives d'échappatoire entreprises pour s'y soustraire hantent son travail.
Axël Kriloff vit et travaille à Arcueil. Membre de l'Entre Prise il collabore avec d'autres artistes tel que le groupe Dirge, la styliste Coppélia Pique ou le plasticien Paul Toupet. Il est lauréat du prix Enki Bilal « Enkibilalendeuxmilleun » en 2001. Il participe au salon de mai en 2006.

http://axel.kriloff.free.fr

[18:00-21:00] Vernissage de Haegue Yang "Ovals and Circles"
Location:
Galerie Chantal Crousel
10, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 87
Fax : +33 (0)1 42 77 59 00
Mail : galerie@crousel.com
Internet Site : www.crousel.com
Description:
March 15th - April 27th, 2013
Opening on Friday March 15, 2013, 6 p.m. - 9 p.m.

http://www.crousel.com/home/exhibition/352/


[18:00-22:00] Vernissage de Sébastien Camboulive "VISAGES"
Location:
Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 46 07 10 84
Fax : +33 (0)1 42 38 93 01
Mail : contact@lesdoucheslagalerie.com
Internet Site : www.lesdoucheslagalerie.com
Description:
VERNISSAGE vendredi 15 mars DE 18 A 22 HEURES

Exposition du samedi 16 mars au samedi 4 mai 2013
Du mercredi au samedi de 14h à 19h
Et sur rendez-vous

Sébastien Camboulive aime jouer avec les ambiguïtés. Rien n'est plus lassant pour lui qu'un travail photographique qui se donne immédiatement. Ses images produites nous donnent toujours un sentiment paradoxal que l'on soit face à ses anciens travaux comme Spirale ou La Limite Pluie Neige ou face à ces deux nouvelles séries, Ceux du Plateau ou La Ronde.

Il y poursuit toujours son exploration sur les territoires de la représentation. Mais c'est aujourd'hui autour du portrait qu'il concentre ses recherches. À travers une déconstruction des procédures photographiques, Sébastien Camboulive contraint le spectateur à s'interroger sur sa propre relation au réel.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Andrew ?"
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
Du 16 mars au 11 mai 2013
Vernissage vendredi 15 mars de 18h à 21h

Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize, artistes en résidence (juillet 2012-mars 2013) et leurs invités :
Pierre-Olivier Arnaud, Cédric Alby, Marie-Charlotte Chevalier et Benjamin Hochart, Guillaume Constantin, Aurélie Godard, Emmanuelle Lainé, Juliette Maï-Poirot, Nicolas Momein, Laëtitia Paviani, Bettina Samson, Maxime Thieffine, Julien Tibéri, Céline Vaché-Oliviéri, Marie Voignier et Vassilis Salpistis
Ainsi que Florence Marqueyrol (chargée des publics à La Galerie), Alexandra Allion, Claudia Amaral, Josselyne Darroux, Stéphane Dauchez, Jean-Philippe Dejussieu, Aurélie Ducoloner-Déduit, Élisabeth Dupont, Emmanuelle Fingonnet, Leïla Gaillard, Philippe Malthet, Marie‑Arlette Matisse, Mirna Martinez-Griffet, Christiane Matuszak, Marie-Anne Zinzindohoué (Conservatoire municipal agréé de musique et de danse de Noisy-le-Sec), Jean-Claude Thioux et Franck Ligier (Service des espaces verts de Noisy-le-Sec), Fatma, Aïcha, Fatma, Nacera, Niagne, Nouara, Nouara, Rebiha et Claude (ateliers socio-linguistiques du Centre social du Londeau de la ville de Noisy–le-Sec) et Erwan Bineau, Saadia Courtillat, Yves Houllier, Céline Laneres, Stéphanie Richard, Assia Saci, Jean-François Thiriot (association Fortuna, création de spectacles et évocations historiques de Noisy-le-Grand).

Le duo Lamarche-Ovize présente les œuvres réalisées pendant sa résidence de neuf mois à La Galerie, lors d'ateliers collectifs de céramique menés avec des artistes et des amateurs n'ayant que très peu ou même jamais utilisé cette technique. La terre devient alors un unique moyen d'expression, abolissant les frontières entre des pratiques dont Lamarche-Ovize se font les metteurs en scène.


[18:30] Vernissage Aurélie William Levaux & Moolinex "Johnnychrist"
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Aurélie William Levaux & Moolinex / Johnnychrist / Éditions Atrabile / Exposition

Vendredi 15 mars vernissage à partir de 18h30

Johnnychrist : derrière ce nom, plein de promesses, se cache le nouveau projet de Moolinex et Aurélie William Levaux, un livre réalisé à plusieurs mains, un travail singulier et sans réel équivalent. Car dans ce grand format tout en couleurs, Aurélie William Levaux et Moolinex se sont comme fondus en une troisième personne, le Johnnychrist du titre, artiste inclassable et personnalité borderline, et inventeur d'un mouvement (dont il semble être le seul membre), le PRISME. Ce personnage complexe, dans la peau duquel se sont glissés les deux auteurs (et dont le livre dresse un portrait en creux), produit alors une œuvre flirtant perpétuellement avec le ringard et le beau, le mauvais goût et la recherche. Perclues d'obsessions et de visions affolantes, les images offertes ici font parfois rire, mettent aussi mal à l'aise, et, par leur étrange radicalité, obligent toujours le lecteur à prendre position – car en allant loin, très loin, repoussant dans ses derniers retranchements des notions comme le goût, alors, comme par magie, Johnnychrist touche au beau. «L'art c'est beau disait Alphonse Daudet, Et il a pas tort, dit Johnnychrist par l'intermédiaire du PRISME.»


[18:30] Vernissage « La vie est un songe » de Clémence Seilles
Location:
Parc Saint-Léger
Centre d'art contemporain
Avenue Conti
58320 Pougues-les-Eaux
M° Gare SNCF Pougues-les-Eaux
France
Phone : +33 (0)3 86 90 96 60
Fax : +33 (0)3 86 90 96 61
Mail : contact@parcsaintleger.fr
Internet Site : www.parcsaintleger.fr
Description:
16 mars - 26 mai 2013
Vernissage vendredi 15 mars à 18h30

Bienvenue dans un monde où les objets débordent et prolifèrent, un monde où les marchandises, artificielles et synthétiques, parodient le réel ou du moins le lointain souvenir que nous en avons. Ce monde nous submerge, il est segmenté de toutes parts, sans horizon, sans ciel étoilé, sans massifs montagneux. Nous sommes happés par un processus où, à force de courir après le mouvement incessant d'une pseudo- nouveauté, l'épuisement nous gagne. Tapez une occurrence sur votre clavier et découvrez le spectacle infini de l'épidémie des choses. Alors de guerre lasse, on finit par abandonner le champ de la pensée aux experts ou par devenir l'un deux. Le règne de la marchandise est advenu, les objets sont les nouveaux veaux d'or, ils flottent dans un mond e reconverti en musée, dans lequel l'homme devenu touriste « voyage sans paix dans un monde dénaturé».

Bienvenue dans le monde de Clémence Seilles. Son exposition au Parc Saint Léger La vie est un songe est une fable, un espace de fiction où plusieurs temporalités et plusieurs histoires se chevauchent et s'entrechoquent. S'articulant autour d'un scénario de science-fiction mis à la disposition du visiteur par un audio-guide, La vie est un songe est une plongée dans un temps absurde et chaotique, entre présent, futur et post-futur. Le visiteur pénètre tout d'abord dans une exposition muséale d'instruments de musique, des vestiges d'un autre âge qui n'est autre que notre présent. Ces instruments sont pensés et construits par des a mateurs à partir de matériaux issus de notre ère post-industrielle mais leurs factures «fait-main» et leurs capacités techniques limitées (ces instruments ne produisent que des mono-sons) reproduisent plus ou moins consciemment les codes formels du primitivisme. Cette première partie propose une spéculation sur ce que le futur va reconnaître comme signifiant de notre présent mais aussi comme codes scénographiques opérants pour mettre en scène ce même présent. Les instruments sont comme éteints, hors d'usage, fétichisés, mais néanmoins réactivés à plusieurs moments de l'exposition, notamment au moment du vernissage où le compositeur Egon Elliut (chef d'orchestre synthétique d'une compagnie d'amateurs formée pour l'occasion) leur redonnera vie. Cette réactivat ion par le jeu offre la première ligne de fuite de l'exposition : le jeu détourne l'homme du sacré, il propose de nouveaux usages que la fétichisation rendait impossible. Le jeu, c'est l'endroit de prédilection de l'enfant qui réinvente sans cesse de nouveaux usages possibles à partir de l'existant.

Cette première partie muséale est mise en danger et en tension par l'irruption d'une météorite dans l'espace central de l'exposition. Cet envahisseur venant du post-futur introduit une dimension tout à la fois apocalyptique et comique au scénario. Apocalyptique car elle suggère l'imminence d'une catastrophe et comique car cette météorite ressemble plus à un décor de cinéma qu'à un quelconque &e acute;lément naturel. Si les terriens du futur vivent sur une planète où seule l'industrie est le garant du monde matériel, alors le post-futur, symbolisé ici par la météorite, est une parodie du futur, il est une copie de la copie, il annonce un monde devenu totalement amnésique dans son rapport à ses ressources naturelles. Sa présence ouvre le champ des spéculations : quelles mutations profondes et effrayantes la terre a-t-elle produites pour engendrer cet élément grotesque et menaçant ?

Tous ces questionnements ont conduit certains hommes du futur à se réfugier dans un espace neutre et intemporel, la tente des réfugiés temporels. Cette tente, qui renferme en son sein tous les outils et matériaux nécessaires à la construction de l'exposition, es t un refuge à l'abri des regards mais aussi des oreilles dans la mesure où le pouvoir totalisant de l'audio-guide ne parvient pas à l'atteindre. C'est un endroit où se reposer, se ressourcer mais c'est aussi le lieu d'une possible guérilla, un endroit bouillonnant et plein de rage, où les matériaux présents sont autant d'outils disponibles pour imaginer un autre monde. Le bureau de conception fictive fait face à la tente des réfugiés temporels et entre eux, l'affrontement gronde. Ce salon d'écriture est l'organe de contrôle, le lieu de la construction narrative de la fiction. Le narrateur y travaille aux archives historiques, le passé est manipulé pour être réinjecté dans le présent, à l'image de ce temps « visqueux » et non linéaire définit par le philosophe Elie During pour qui le futur n'est que le présent qui incorpore tous les passés et les conserve à titre actif. Les réfugiés parviendront-ils à prendre le contrôle du bureau de conception fictive ?

Bienvenue dans un monde en crise, où tout a déjà été fait, produit et consommé, un monde qui affirme néanmoins la puissance jubilatoire de l'amateur qui contrecarre le devenir-design de nos sociétés, un monde dans lequel la guérilla – urbaine, virale, artistique, se pose comme une alternative poétique et politique à la désillusion et au désenchantement. Un monde où il s'agirait de produire du possible à partir du réel.

Bienvenue dans notre monde.

Sandra Patron, directrice du Parc Saint Léger










[19:00] Commémoration de la révolution et de la guerre d'indépendance de 1848-1849
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
Son Excellence Monsieur László Trócsányi
Ambassadeur de Hongrie en France

et

Monsieur Balázs Ablonczy
Directeur de l'Institut hongrois, conseiller culturel de l'Ambassade de Hongrie

vous prient de leur faire l'honneur d'assister à
la commémoration de la révolution et de la guerre d'indépendance de 1848-1849

le 15 mars 2013 à 19h
à l'Institut hongrois – 92, rue Bonaparte, 75006 Paris

Ces événements historiques seront évoqués à travers la conférence de László Kósa,
historien, professeur d'université (ELTE), membre de l'Académie des Sciences de Hongrie,
et par une performance musicale de Tamás Kobzos Kiss,
musicien et chanteur, illustre interprète de musique folklorique et historique hongroises.

Spectacle en hongrois.
Le programme sera suivi d'un verre d'amitié.

Tenue vestimentaire convenable.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


[19:00] Dévernissage de l'installation "AND THE KONFETTI in BELLEVILLE"
Location:
Frichez nous la paix
22, rue Dénoyez
75020 Paris
M° Belleville
France
Mobile : +33 (0)6 19 66 49 18
Mail : 22denoyez@free.fr
Internet Site : www.fotolog.com/friche
Description:
AND THE KONFETTI in BELLEVILLE
Installation / transformation
Projet en mouvement

Installation - Exposition
Du Jeudi 07 mars au Vendredi 15 mars 2013

Lundi 4 au Jeudi 7 : installation / transformation
Jeudi 7 : début de l'expo
Samedi 9 : Vernissage festif
Vendredi 15 : Dévernissage festif

Au programme :

Art
- exposition photo par Ian Galawak et PanPan « Pile Poil)
- projections murales (sur le mur en face) avec Graff par Feek2
- vjing
Mode
- exposition de différents créateurs, via leurs accessoires (And the Konfetti, Sans culotte Sans papiers, Fosseth, Madame Melon, Teddybeurk, Camille Tambouille, Salon records)

Musique
- set vinylique & live de machines
- Dj set par Romain Play, 6Fran, dj Keat, Antoine Calvino, Mahf, Bat, Michel Spiel (etc)
- live act par Pit Spector
- une vente de disques sera tenue par Salon records

Bar argentin à Club Maté
Partenaires
Club Maté, Sept Cinq, Salon records, Zero Zero, Jekyll & Hyde, Pile Poil, Noton


11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00 [22:00] Soirée Prestige ESSEC 2013
Location:
Pavillon Dauphine
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 45 00 52 73
Fax : +33 (0)1 45 00 82 85
Mail : contact@pavillon-dauphine.com
Internet Site : www.pavillon-dauphine.com
Description:
http://www.buypacker.com/deal/4860-p-soiree-prestige-au-pavillon-dauphine

Votre Bde Essec Maori, et plus particulièrement Pascale, ont l'immense plaisir de vous convier à une soirée d'exception, la plus pétillante et la plus classe de l'année…

*** La Soirée Prestige 2013 ***

Vous êtes ainsi attendus dans une des plus belles salles de Paris, Le Pavillon Dauphine, vendredi 15 Mars 2013 dès 22h, en tenue de soirée !

Une fois n'est pas coutume, vous serez sur votre 31 le temps d'une soirée pleine de charme et de traditions ; ces messieurs en costume trois pièces et ces demoiselles en robe longue et escarpins.

Pour vous y aider, votre bde MAORI offre une cravate Jonas&Cie aux 150 messieurs qui achèteront leur place au stand. Pour ces demoiselles, des bijoux Skalli et des lots KENZO leur seront offerts à la soirée.

Et puisque "Le champagne est le seul vin qui laisse les femmes belles après boire », les bulles pétilleront toutes la soirée dans vos flutes (non, on ne boit pas au goulot enfin !).

Le champagne qui vous sera proposé par le personnel du Pavillon sera du Nicolas Feuillatte.

Découvrez les charmes du Pavillon Dauphine ici : http://www.pavillon-dauphine.fr/

23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés