Thursday, April 18, 2013
Public Access


Category:
Category: All

18
April 2013
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  Fête nationale du Zimbabwe
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Anniversaire de l'Indépendance

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-17:00] Nouvelle collection "Copenhague" d'Erwan et Ronan Bouroullec pour Hay
Location:
Grands Magasins Printemps Haussmann
56-64, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d’Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 50 00
Description:
Jeudi 18 avril 2013
Stand Silvera
Printemps Maison, 5ème étage

RSVP
14 septembre : serenanisti@14septembre.fr
Silvera : t.soulie@silvera.fr

Serena Nisti
Agence 14 septembre
T. 01 55 28 38 28

>> invitation

[10:00-13:00] Vernissage presse - KEITH HARING "The Political Line"
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
KEITH HARING
The Political Line *

19 avril - 18 août 2013
vernissage presse jeudi 18 avril 10h-13h

10h : Visite guidée de l'exposition par Fabrice Hergott, directeur du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, José-Manuel Gonçalvès, directeur du CENTQUATRE, Dieter Bucchart, et Odile Burluraux, commissaires de l'exposition.

Merci de confirmer votre présence : maud.ohana@paris.fr

Jeudi 18 avril > vernissage presse 13h30-15h30
au CENTQUATRE

Le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, avec le CENTQUATRE, consacre une rétrospective de grande envergure à l'artiste américain Keith Haring (1958 – 1990). Cette exposition permettra d'appréhender l'importance de son œuvre et plus particulièrement la nature profondément « politique » de sa démarche, tout au long de sa carrière.
Avec près de 250 œuvres réalisées sur toile, sur bâche ou dans le métro, - dont une vingtaine de grands formats seront exposés au CENTQUATRE, cette exposition est l'une des plus importantes jamais réalisées sur cet artiste.
Keith Haring fut l'un des artistes les plus célébrés de son époque, et aujourd'hui encore tout le monde connaît son style incomparable et son répertoire de signes emblématiques. Il a été exposé avec Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Jenny Holzer et Daniel Buren, dès la Documenta 7 en 1982 et dans des musées et biennales du monde entier.
Virtuose du dessin - qu'il pratiquait depuis l'enfance à haute dose - Keith Haring a étudié à la School of Visual Arts à New York. Génie de la ligne, travailleur incessant et rapide, il a énormément produit, réalisant ses œuvres en écoutant de la musique. Il a utilisé de multiples supports et eu recours aux medias de son époque allant jusqu'à commercialiser des produits dérivés dans son célèbre Pop Shop à partir de 1985.
Les messages et les idées politiques qu'il a véhiculés ne constituent pas seulement une part de son héritage, mais ont considérablement influencé les artistes et la société. Ses « subway drawings » réalisés dans le métro, ses peintures, ses dessins et sculptures, étaient porteurs de messages de justice sociale, de liberté individuelle et de changement. Icône du Pop art, artiste subversif et militant, Keith Haring a multiplié les engagements tout au long de sa vie : très jeune, il était animé par une envie de transformer le monde.
En utilisant délibérément la rue et les espaces publics pour s'adresser au plus grand nombre, il n'a cessé de lutter contre le racisme, le capitalisme et toutes sortes d'injustice et de violence, notamment l'Apartheid en Afrique du sud, la menace de guerre atomique, la destruction de l'environnement, l'homophobie et l'épidémie du sida (dont il est mort non sans avoir créé une fondation caritative au profit de la lutte contre la maladie). Le parcours de l'exposition rend compte de ses prises de position critiques.
Cette exposition majeure se devait d'être organisée à Paris. En effet, présenté dès 1984 par l'Arc, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris dans l'exposition Figuration Libre France/USA, aux côtés de Robert Combas, Hervé Di Rosa, Jean-Michel Basquiat… Keith Haring a séjourné, travaillé et exposé à de nombreuses reprises à Paris, ville qu'il affectionnait particulièrement.

Keith Haring / The Political Line*
Grands formats
Le CENTQUATRE prolonge la rétrospective en présentant les œuvres grand format de l'artiste, notamment l'une de ses plus importantes, Les Dix Commandements, créée en 1985. Cette pièce monumentale composée de dix panneaux de sept mètres de haut, inspirée de la Bible et réinterprétée par le créateur : dix commandements revisités à coup d'aplats rouges, de signes du diable et de l'enfer, de dollars et de têtes de serpent… http://www.104.fr/

Directeur du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris Fabrice Hergott
Directeur du CENTQUATRE José-Manuel Gonçalvès

Commissaires de l'exposition Dieter Buchhart et Odile Burluraux

* La Ligne Politique



[11:00-14:00] Conférence de presse du 66e Festival de Cannes
Location:
Cinéma Gaumont Champs-Elysées Marignan
27, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)8 92 69 66 96
Internet Site : www.cinemasgaumontpathe.com/cinemas/cinema-gaumont-champs-elysees-marignan
Description:
Sélection officielle annoncée.

[11:00-16:00] Première partie du Trophée Maroc Gourmand MarrakChef
Description:
En présence de Gilles Choukroun, Serge Gouloumès, Christophe Leroy, Laurent Trochain et Fabrice Vulin seront ainsi notées par un jury composé de personnalités issues du monde de la gastronomie et de la société marocaine.

A l'Office National du Tourisme Marocain
Paris



[12:00-14:00] Conférence de Presse sur l'Œuf - CNPO
Location:
Ecole Grégoire Ferrandi
28, rue de l'Abbé Grégoire
75006 Paris
M° Saint-Placide
France
Internet Site : www.ferrandi-paris.fr
Description:
Philippe Juven, Président du CNPO
(Interprofession de l'œuf),

a le plaisir de vous inviter à la Conférence de Presse sur l'Œuf,


Conférence suivie d'un déjeuner autour de l'œuf


L'occasion de découvrir les toutes dernières actualités de l'œuf :
o en chiffres,
o sur la mise aux normes des élevages,
o les logos « Pondus en France » et « Œufs pondus en France »,
o les qualités nutritionnelles de l'œuf, par le Dr Plumey, médecin-nutritionniste,

et

o la finale du Trophée des jeunes cuisiniers, sur le thème « L'œuf cocotte »







[16:00-20:30] Vernissage KEITH HARING "The Political Line"
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Internet Site : www.mam.paris.fr
Description:
KEITH HARING
The Political Line *

19 avril - 18 août 2013

Le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, avec le CENTQUATRE, consacre une rétrospective de grande envergure à l'artiste américain Keith Haring (1958 – 1990). Cette exposition permettra d'appréhender l'importance de son œuvre et plus particulièrement la nature profondément « politique » de sa démarche, tout au long de sa carrière.
Avec près de 250 œuvres réalisées sur toile, sur bâche ou dans le métro, - dont une vingtaine de grands formats seront exposés au CENTQUATRE, cette exposition est l'une des plus importantes jamais réalisées sur cet artiste.
Keith Haring fut l'un des artistes les plus célébrés de son époque, et aujourd'hui encore tout le monde connaît son style incomparable et son répertoire de signes emblématiques. Il a été exposé avec Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Jenny Holzer et Daniel Buren, dès la Documenta 7 en 1982 et dans des musées et biennales du monde entier.
Virtuose du dessin - qu'il pratiquait depuis l'enfance à haute dose - Keith Haring a étudié à la School of Visual Arts à New York. Génie de la ligne, travailleur incessant et rapide, il a énormément produit, réalisant ses œuvres en écoutant de la musique. Il a utilisé de multiples supports et eu recours aux medias de son époque allant jusqu'à commercialiser des produits dérivés dans son célèbre Pop Shop à partir de 1985.
Les messages et les idées politiques qu'il a véhiculés ne constituent pas seulement une part de son héritage, mais ont considérablement influencé les artistes et la société. Ses « subway drawings » réalisés dans le métro, ses peintures, ses dessins et sculptures, étaient porteurs de messages de justice sociale, de liberté individuelle et de changement. Icône du Pop art, artiste subversif et militant, Keith Haring a multiplié les engagements tout au long de sa vie : très jeune, il était animé par une envie de transformer le monde.
En utilisant délibérément la rue et les espaces publics pour s'adresser au plus grand nombre, il n'a cessé de lutter contre le racisme, le capitalisme et toutes sortes d'injustice et de violence, notamment l'Apartheid en Afrique du sud, la menace de guerre atomique, la destruction de l'environnement, l'homophobie et l'épidémie du sida (dont il est mort non sans avoir créé une fondation caritative au profit de la lutte contre la maladie). Le parcours de l'exposition rend compte de ses prises de position critiques.
Cette exposition majeure se devait d'être organisée à Paris. En effet, présenté dès 1984 par l'Arc, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris dans l'exposition Figuration Libre France/USA, aux côtés de Robert Combas, Hervé Di Rosa, Jean-Michel Basquiat… Keith Haring a séjourné, travaillé et exposé à de nombreuses reprises à Paris, ville qu'il affectionnait particulièrement.

Keith Haring / The Political Line*
Grands formats
Le CENTQUATRE prolonge la rétrospective en présentant les œuvres grand format de l'artiste, notamment l'une de ses plus importantes, Les Dix Commandements, créée en 1985. Cette pièce monumentale composée de dix panneaux de sept mètres de haut, inspirée de la Bible et réinterprétée par le créateur : dix commandements revisités à coup d'aplats rouges, de signes du diable et de l'enfer, de dollars et de têtes de serpent… http://www.104.fr/

Directeur du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris Fabrice Hergott
Directeur du CENTQUATRE José-Manuel Gonçalvès

Commissaires de l'exposition Dieter Buchhart et Odile Burluraux

* La Ligne Politique









[17:00] 2nd vernissage presse de "l'Arbre de Vie"
Location:
Collège des Bernardins
20, rue de Poissy
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine, Maubert - Mutualité
France
Phone : +33 (0)1 53 10 74 40
Mail : communication@collegedesbernardins.fr
Internet Site : www.collegedesbernardins.fr
Description:
Vernissage presse le 18 avril à partir de 17h
Exposition jusqu'au 28 juillet

Exposition événement du Collège des Bernardins, L'Arbre de vie renouvelle une partie des œuvres exposées et accueille de nouveaux artistes émergents.

Le collège des Bernardins est heureux de vous convier à ce second vernissage presse, le 18 avril à partir de 17h.

Dans le cadre du vernissage public de l'exposition, Eric Cordier, Denis Tricot et Gill Viandier proposent un concert avec leur installation musicale exceptionnelle, Grandeur Nature (16-21 avril 2013, Grande Nef), à 20h.

Dans toutes les cultures l'arbre symbolise la vie, la force, la longévité, la beauté, la fécondité. Il accompagne l'imaginaire. Il symbolise l'homme lui-même.

Depuis le 15 février, 30 artistes contemporains emmenés par les commissaires d'exposition Alain Berland et Gaël Charbau, ouvrent avec l'Arbre un questionnement de l'homme sur son corps, sur le sens de sa vie, sur son rapport au monde.

Autour du corpus d'œuvres qui constitue le "tronc commun" de l'événement, ce deuxième accrochage intervient afin de multiplier les lectures de l'exposition et de permettre à des artistes émergents de montrer leur travail.

Parmi les nouveaux artistes, Berdaguer & Péjus, Jean-Luc Blanc, Jochen Gerner, Miron Schmuckle rejoignent l'exposition, tandis que Ismaïl Bahri, Emilie Benoist, Michel Blazy, Jenny Bourrassin, Peter Buggenhout, Anthony Duchêne, Roland Flexner, Didier Mencoboni, Anita Molinero, Henrique Oliveira, Jean-Claude Ruggirello et Clémence Seillès renouvellent en partie leurs œuvres.

Installés pour la première fois dans tous les espaces publics du Collège des Bernardins (nef, ancienne sacristie, jardin) ces artistes renommés ou émergents montrent des œuvres qui manifestent la richesse et la complexité de ce sujet au fort pouvoir symbolique.

La sacristie, plongée dans la pénombre est le lieu de réception des champs de force primitives et telluriques : pluie, feu, roche, racine et souffle y sont représentés de manière directe ou symbolique.

Dans la clarté de la nef sont exposées des représentations de l'arbre lui-même et de formes de vie auxquelles sont adjointes des œuvres davantage liées à l'humain : généalogie, abris précaires, collections d'objets de connaissance, machine à tester le goût, dessins qui portent la trace de voyage, etc.

Quant au jardin, il accueille l'installation enrichie Commissariat pour un arbre #3 de Matthieu Mercier, qui a fait appel à 50 personnalités du monde de l'art pour célébrer l'arrivée du printemps.

[17:00] Finissage : Go SEGAWA , Michel DE ALVIS et de KittY HOLLEY
Location:
Galerie espace marie-robin
18, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Mobile : +33 (0)6 80 26 74 04
Mail : espace.marie-robin@wanadoo.fr
Description:
jusqu'au samedi 20 avril
Du mercredi au samedi de 14h à 19h ou sur rendez-vous : 06 80 26 74 04


[17:00-22:00] Inauguration du Ballon de Paris - Observatoire Atmosphérique Generali
Location:
Parc André Citroën
2, rue Cauchy
2, rue de la Montagne de la Fage
Quai André Citroën
75015 Paris
M° Javel - André Citroën, Lourmel, Balard, RER C Boulevard Victor, RER C Javel
France
Internet Site : agenda.germainpire.info/redirect.php?link_id=38
Description:
Plus haut, plus beau, plus écolo
Le nouveau ballon de Paris va prendre son envol


Anne Hidalgo,
Première adjointe au Maire de Paris

Jérôme Giacomoni et Mathieu Gobbi
Co-Fondateurs d'Aérophile

Claude Tendil
Président-Directeur Général de Generali France

Jean-Félix Bernard
Président d'AirParif

Sont heureux de vous convier à l'inauguration de
l'Observatoire Atmosphérique Generali,
outil unique de recherche et d'information sur la qualité de l'air à Paris

- 17h00 : vols réservés à la presse
- 18h00 : Inauguration officielle en présence de Jean Louis Etienne
- 18h30 à 21h 00 : Cocktail et premiers vols de nuit

Annoncé cet hiver par Generali, la Mairie de Paris, Airparif et le CNRS, le dernier né d'Aérophile ouvre ses portes ce week-end au grand public. Plus beau, plus écolo, plus haut, le nouveau ballon de Paris, est désormais baptisé Observatoire Atmosphérique Generali.

Visibles de jour comme de nuit, véhicules et monuments sont éclairés par 6400 ampoules LED et indiquent, grâce à leur couleur, le niveau de pollution, respectivement à hauteur du trafic et dans l'air ambiant selon l'indice européen CITEAIR fourni en temps réel par AIRPARIF. Ainsi, lorsque la silhouette de la Tour Eiffel, passera du vert au jaune, cela indiquera que la qualité de l'air ambiant est passée de bonne à médiocre.
Grâce à son intensité lumineuse, alimentée en énergie « propre » grâce à un textile photovoltaïque fixé sur l'enveloppe du ballon, le ballon est visible par 400 000 Parisiens chaque jour.

[17:00-21:00] Vernissage de Lara Almarcegui "Ivry Souterrain"
Location:
Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac
La Manufacture des Œillets
25-29, rue Raspail
1, place Pierre Gosnat
94200 Ivry-sur-Seine
M° Mairie d'Ivry
France
Phone : +33 (0)1 49 60 25 06
Fax : +33 (0)1 49 60 25 07
Mail : contact@credac.fr
Internet Site : www.credac.fr
Description:
du 19 avril au 23 juin 2013
vernissage jeudi 18 avril de 17h à 21h

Depuis le milieu des années 1990, Lara Almarcegui s'intéresse aux interstices urbains et suburbains : terrains vagues, souterrains, ruines et chantiers, autant d'espaces habituellement ignorés qu'elle étudie avec rigueur pour en transmettre l'expérience. Invitée dès 2010 à mener une recherche sur le territoire d'Ivry-sur-Seine, Lara Almarcegui s'est orientée sur la réalité souterraine de la ville. L'exposition rassemble ainsi une sélection de projets de l'artiste autour d'une nouvelle publication intitulée Ivry souterrain.

Ivry-sur-Seine est une ville en pleine mutation et redéfinition de ses territoires, aujourd'hui à l'aube de grands chantiers de développement qui en redessinent les contours et les usages.(…) Le livre Ivry souterrain, basé sur une synthèse des données existantes aujourd'hui sur l'état des sous-sols de la ville, relate les différentes périodes et strates d'occupation, réseaux et infrastructures : anciennes carrières et caves labyrinthiques, sources thermales sacrées, tunnels du métropolitain, lacs enfouis, réseaux d'eau, d'énergie et de télécommunications... dressent un véritable portrait « en creux » de la ville.(…)

Chaque œuvre ou exposition de Lara Almarcegui est une restitution objective de l'expérience à long terme d'un territoire, qui peut prendre un aspect monumental (les tas de gravats ou Rubble Mountains présentés actuellement au MUSAC à León) ou bien ténu et minimal : diaporamas, guides, listes des poids des matériaux, etc., autant de typologies permettant de la même façon une représentation mentale de ces espaces.(…)

Si ses projets sont intrinsèques à leur contexte, ils permettent aussi de fixer une situation éphémère et par un travail de mémoire, de la prolonger dans une temporalité plus longue. L'intégrité et le systématisme de sa démarche face à un territoire en révèlent simultanément la singularité, tout en permettant d'en dégager les problématiques à l'échelle globale.(…)

En pointant l'asservissement des sols au profit du bâti, elle fait œuvre d'une démarche politique et écologique, au sens premier du terme, à savoir l'intelligence de ce qui nous entoure. Parce qu'elles interpellent aux endroits des marges territoriales et sociales, ses œuvres sont des invitations à sortir de l'espace d'exposition pour se réapproprier notre environnement.

Extraits du communiqué de presse

Save the date >->> Rencontre Lara Almarcegui / Eva González-Sancho
Samedi 15 juin 2013 à 16h - Gratuit, sur réservation

Lara Almarcegui est née à Saragosse, Espagne, en 1972, et vit et travaille à Rotterdam. Elle est représentée par les galeries Ellen de Bruijne Projects (Amsterdam) et Parra & Romero (Madrid).
Parallèlement à son exposition au Crédac, Lara Almarcegui représentera l'Espagne à la 55ème Biennale de Venise (du 1er juin au 24 novembre 2013).


Lara Almarcegui, Going Down Into a recently Excavated Tunnel, Madrid, 2010
Photo : Alfonso Herranz, courtesy de l'artiste et Ellen De Bruijne, Amsterdam

[17:00] Vernissage de l'exposition de Bernard Saby "Cotoyeur d'abîmes"
Location:
Galerie Les Yeux Fertiles
27, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 27 91
Fax : +33 (0)1 46 34 19 27
Mail : contact@galerie-lesyeuxfertiles.com
Internet Site : www.galerie-lesyeuxfertiles.com
Description:
miniatures
peintures
dessins

du 19 avril au 18 mai
vernissage le jeudi 18 avril à partir de 17h

A cette occasion est édité un catalogue.

[17:30] Visite de presse Barceló/Butor
Location:
Bibliothèque Nationale de France - site François-Mitterrand
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13
M° Bibliothèque François-Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 59 59
Internet Site : www.bnf.fr
Description:
Les Éditions de la Différence font don à la BnF d'Une nuit sur le mont Chauve, livre-objet exceptionnel dans lequel des poèmes de Michel Butor répondent aux peintures originales à l'eau de Javel et au gesso de Miquel Barceló.

Visite de presse en présence de l'artiste et de l'auteur jeudi 18 avril 2013 à 17h30

>> communiqué

>> invitation









[18:00] Défilé de mode
Location:
Mairie du 3ème arrondissement
2, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 53 01 75 03
Internet Site : mairie3.paris.fr
Description:
Depuis 12 ans, les associations M'Panam et Casa Palabre réalisent des chantiers de solidarité au Sénégal. Chaque année, grâce à la générosité des maisons de couture et des créateurs du 3e, un défilé de mode est organisé en partenariat avec la Mairie. Le temps d'une soirée, les jeunes béné-voles assurent le show sur le podium, en musique et avec bonne humeur. Les vêtements sont ensuite vendus à des prix imbattables, jusqu'à -50% et -70% sur des grandes marques comme Agnès B, Yves Saint Laurent, APC, Xuly Bet, Jean Paul Gauthier, Les Petits Hauts, Monsieur Poulet, Stella Forest...

Les profits récoltés serviront à financer la rénovation d'un centre de santé à Dakar, en décembre 2013.

Que vous soyez philanthrope ou fashion victim : venez faire de bonnes affaires pour la bonne cause !

www.mpanam.com

[18:00-22:00] Dégustation de vin à la galerie Sakura
Location:
Galerie Sakura
46, Cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : +33 (0)1 71 93 26 90
Mail : contact@galerie-sakura.com
Internet Site : www.galerie-sakura.com
Description:

[18:00] Exposition « Sylvie TUAL fait son Gainsborough »
Location:
Galerie Routes
53, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 46 34 71 80
Mail : contact@galerie-routes.com
Internet Site : www.galerie-routes.com
Description:
du 18 avril au 18 mai 2013

[18:00] Vernissage "LA MECANIQUE DES INTERSTICES" de JENNIFER CAUBET
Location:
La Maréchalerie - centre d'art contemporain
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles
5, avenue de Sceaux
Accès par la Place des Manèges face à la gare Versailles Rive Gauche RER C
Petites Ecuries du Roy
78006 Versailles
M° Gare SNCF Versailles - Rive Gauche
France
Phone : +33 (0)1 39 07 40 27
Fax : +33 (0)1 39 07 40 94
Mail : lamarechalerie@versailles.archi.fr
Internet Site : lamarechalerie.versailles.archi.fr
Description:
Exposition du 19 avril au 15 juin 2013
Vernissage le jeudi 18 avril à partir de 18h
Navette gratuite depuis Paris-Concorde. Départ à 18h devant l'Hôtel de Crillon. Sans réservation en fonction des places disponibles.

Avec l'exposition La mécanique des interstices, Jennifer Caubet conquiert l'espace de La Maréchalerie et transgresse les échelles. Ses œuvres sont une référence permanente à l'architecture tant par l'utilisation de matériaux de construction (bois, métal, béton) que par ses formes et les espaces qu'elles occupent. Influencée par les « utopies réalisables » de Yona Friedman et la radicalité de l'œuvre de Claude Parent, les architectures fabulées de Jennifer Caubet sont une tentative toujours renouvelée de manipulation de l'espace afin de « créer par la sculpture des enclaves disponibles ».

Sur le principe du plug-in, la sculpture intitulée le Spatiovore, sorte de vaisseau mécanique en suspension, « entre-deux », vampirise l'espace, se greffe à l'architecture, et dialogue avec elle pour donner à redécouvrir le vide immense du centre d'art. Sa structure minimale joue sur des équilibres précaires et la mise en tension des matériaux pour faire apparaître une certaine ambivalence ; la fragilité de la construction tranchant radicalement avec le rapport de force qu'elle dégage.
En écho à la monumentalité du Spatiovore, Jennifer CAUBET greffe de fines sculptures de béton coffré aux parois de La Maréchalerie. Avec ces « pièces d'angles », l'artiste bouleverse encore davantage notre rapport à l'échelle du lieu. A La Maréchalerie, c'est l'essence même de la sculpture que l'artiste donne à voir, « une prise de pouvoir sur l'espace, [qui] impose forcément un rapport au corps ». L'exposition La mécanique des interstices, bien que sensible et effectivement statique, est une invitation au mouvement.

La force de l'œuvre de Jennifer CAUBET réside dans la radicalité de ses propositions qui se révèlent, somme toute, indéterminées. L'artiste parvient ainsi à saisir le regardeur de manière physique et mentale. Celui-ci n'est plus spectateur mais visiteur, interprète de l'œuvre et de son espace, de sa forme et de son contenu à l'instar de l'artiste avec l'architecture.

ÉVÉNEMENTS

VERNISSAGE
Le jeudi 18 avril à partir de 18h
Navette gratuite depuis Paris-Concorde. Départ à 18h devant l'Hôtel de Crillon. Sans réservation en fonction des places disponibles

HOSPITALITÉS
Manifestation biennale, organisée par le Réseau Tram et réunissant 31 lieux d'art contemporain à travers l'Île-de-France du 25 mai au 14 juillet 2013.
Samedi 1er et Dimanche 2 Juin
Parcours entre les centres d'art La Maréchalerie, Micro Onde, la Maison des Arts de Malakoff, le Palais de Tokyo et l'Abbaye de Maubuisson.
Visites guidées des expositions, rencontres, performances et concerts.
Renseignements et inscription : taxitram@tram-idf.fr


Terrain d'occurrences, 2012 – Acacia, aluminium, câble inox, boulon, pierre, bâche PVC micro perforée. 10m x 4,50m x 7m
Production et exposition : Le vent des forêts, Fresnes-au-Mont. Crédits photo : Camille Hofgaertner

[18:00] Vernissage "Un phénomène de Bibliothèque"
Location:
Immanence
21, avenue du Maine
75015 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Falguière
France
Phone : +33 (0)1 42 22 05 68
Fax : +33 (0)1 42 22 05 68
Mail : immanence.art@club-internet.fr
Internet Site : www.art-immanence.org
Description:
du 19 avril au 27 avril 2013
vernissage le 18 avril 2013 à partir de 18h

Créée en 2009 par Antoine Lefebvre, La Bibliothèque Fantastique est un projet éditorial pensé comme une oeuvre d'art. Quatre ans après son lancement, cette exposition est l'occasion de découvrir des maquettes originales, des oeuvres dérivées, et la centaine de livres produits par :
Nancy Barton, Jérémie Bennequin, Yves Chaudouët, Michael Cohen, Eric Doeringer, Sirine Fattouh, Alexandre Faugeras, Nicolas Frespech, Jazon Frings, Laetitia Giorgino, Ciprian Homorodean, Charlotte Hubert, Internationale Situationniste, Farah Khelil, Stéphane Lecomte, Antoine Lefebvre, Auguste Legrand, Emeric Lhuisset, Philippe Mairesse, Stéphane Mallarmé, Juan Mendizabal, Pierre Monjaret, Antoine Moreau, Côme Mosta-Heirt, Davida Newman, Filip Noterdaeme, Laurent Okroglic, Gérald Panighi, Michalis Pichler, Olaf Probst, Eric Rondepierre, Benjamin Sabatier, Alexandre Saint-Jevin, Cannelle Tanc, Yann Toma, Frédéric Vincent, Alice Wang, Lawrence Weiner, Oliver Westerbarkey, Samuel Y


[18:00-20:00] Vernissage VIP "LES MODULES D'AVRIL 2013"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
LES MODULES - FONDATION PIERRE BERGÉ - YVES SAINT LAURENT D'AVRIL 2013
En avril, les Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent présentent 3 nouveaux artistes : Gauthier Leroy, Jean-Michel Pancin et Marcos Avila Forero.

Du 19 avril au 20 mai 2013
Accessibles gratuitement




GAUTHIER LEROY
SMOKIN'O.P.'S
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 2 - Traverse : Little Palais
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent
Lauréat du Prix Grolsch du Off 2012

« Mon processus de travail est un cheminement sur le mode de l'errance, à la manière d'un road movie mental. »

Les territoires arpentés par Gauthier Leroy (né en 1967, vit et travaille à Valenciennes) sont de tout ordre, du rock américain au cendrier, de la Fallingwater House de Franck Lloyd Wright à la bande dessinée, du motif de la cacahuète au design.

Pratiquant le sample, l'artiste abolit les notions de répertoire savant ou populaire, intéressé par tous ces signes de la mémoire collective qu'il réinterprète, donnant lieu à une réécriture subjective, une nouvelle composition et de nouveaux scénarios. Au travers d'une démarche heuristique, il tente de mettre à jour la genèse des objets du quotidien.

Dans la lignée du mouvement Arts & Crafts, Gauthier Leroy adopte une pratique qui détourne les produits de consommation courante et l'industrie culturelle de manière à en extraire les signes et les intégrer dans un système, hors du cycle productiviste et de la logique marchande. Réintégrant le geste artisanal qu'il mêle à la création de nouvelles fictions, il pratique l'art du « repackaging ».




JEAN-MICHEL PANCIN
TOUT DÉPENDAIT DU TEMPS ...
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 1 - Galerie du Capricorne
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent

Depuis deux ans, Jean-Michel Pancin (né en 1971, vit et travaille à Avignon et Paris) s'emploie à restituer la mémoire de la prison Sainte-Anne désormais abandonnée. Celle-ci a été construite en 1865, derrière le Palais des Papes, en contrebas du Jardin des Doms.
L'artiste a initié son projet avec les Pelotes (2010-2012). Ces « pelotes » étaient envoyées aux détenus de la prison par leurs proches depuis ce jardin. Après en avoir retrouvé de nombreuses, abandonnées en hauteur, les avoir photographiées et en avoir relevé l'emplacement, Jean-Michel Pancin les présente telles des reliques closes, témoins pudiques des relations sociales qu'entretenaient les incarcérés avec l'extérieur. Attentif aux paradoxes de la vie carcérale, Jean-Michel Pancin a réalisé une série de frottages des coeurs gravés sur les murs de la cour (Champs d'amours, 2010-2011).

Son installation Tout dépendait du temps… (2012) comprend également des portes de cellules, à chaque fois encastrées dans une dalle de béton aux dimensions de ces dernières. Des stèles comme autant de commémorations à la créativité des détenus. Jean-Michel Pancin conçoit un art dont la construction ne saurait se résoudre en une forme et qui révèle la complexité symbolique de la prison. À l'image de sa série de photographies, Lumières (2010 - 2012), captant les rayons de lumière sur les murs des cellules, il s'attache à rappeler combien ces murs étaient douloureux pour les détenus habitués à la pénombre.




MARCOS AVILA FORERO
ZURATOQUE
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 1 - Pré-lounge
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent
Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo 2012*

Né en 1983, Marcos Avila Forero est Colombien. Il vit et travaille à Paris. Diplômé de l'ENSBA de Paris en 2010 avec les félicitations du jury. Son travail a été présenté dans des expositions collectives : Le vent d'après, ENSBA Paris, 2011, Jeune Création 2012, 104, Paris. Il a participé à la Nuit Blanche Paris 2012 avec le projet nomade Cayuco.

L'artiste se réfère souvent à des réalités politiques, sociales, économiques et historiques, mais il les transpose dans un geste et une représentation esthétiques, voire poétiques.

Depuis 2008, dans le cadre de son soutien à la jeune création, l'association des Amis du Palais de Tokyo en partenariat avec la banque Pictet, décerne son Prix chaque année à un artiste émergent de la scène française. Cette initiative a pour originalité de faire participer tous les membres de l'association, tant pour proposer des artistes que pour choisir le finaliste, en y associant des personnalités du monde de l'art et en étroite collaboration avec le Palais de Tokyo. Le lauréat bénéficie d'une exposition dans l'un des espaces du Palais de Tokyo.

Curator : Daria de Beauvais

[18:00-21:30] Vernissage d'André Sanchez "Cult"
Location:
Edition Photo
21, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° République, Temple
France
Phone : +33 (0)9 80 82 77 58
Mobile : +33 (0)6 82 79 65 82
Mail : paris@editionphoto.fr
Internet Site : www.editionphoto.fr
Description:
VERNISSAGE LE JEUDI 18 AVRIL 18.00 21.30
EXPOSITION DU 18 AVRIL AU 4 MAI

Fasciné par les travaux de Vaughan Oliver et Dave McKean, et passionné de photographie et de graphisme, André Sanchez décide, il y a 9 ans, de se lancer en tant qu'illustrateur. Créateur d'images d'exception et autodidacte, André nous propose, par un travail de collage numérique assemblant photographies et éléments graphiques, des compositions surprenantes et magnifiques, riches en symboles, dans lesquelles se mettent en scène icônes et personnages fantasmagoriques, jungle urbaine, animaux et insectes magnifiquement intégrés dans un univers onirique. A travers sa technique et ses créations fabuleusement orchestrées, au gré d'une inspiration en perpétuel renouvellement, André nous livre sa vision esthétique de l'image dans laquelle il réinterprète les dimensions espace / temps et où la réalité est décalée. Egalement photographe de mode, il compte de nombreux clients à travers le monde, a fait l'objet de différents prix et expose ses oeuvres à travers l'Europe entière.


[18:00] Vernissage d'Eleonore Cheneau "vous nous ils"
Location:
Galerie scrawitch
6 bis, cité de l'Ameublement
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mobile : +33 (0)6 83 56 38 14
Mail : julien@scrawitch.com
Internet Site : www.scrawitch.com
Description:
exposition du 15 avril au 5 mai 2013
du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

vernissage jeudi 18 avril à 18h

>> informations


[18:00] Vernissage de Christine BOTTIGLIONI "Les jardins colorés"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : mairie7.paris.fr
Description:
Du 19 au 24 avril
Vernissage le jeudi 18 avril à 18h

Christine BOTTIGLIONI expose un univers aux couleurs claires, vives et contrastées dans une ambiance légère, emplie de sérénité et de liberté. De l'abstrait au figuratif, les tonalités éclatantes de la nature sont omniprésentes. Le cheminement de l'auteur passe par la Nature, le mélange des matières et la création d'une œuvre originale à chaque toile. L'exposition invite à découvrir un style unique: une peinture naïve et fantastique, un foisonnement de couleurs, de faune et de flore.

[18:00-21:00] Vernissage de Clothilde Lasserre "Foules"
Location:
Galerie de l'Echaudé
14, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 46 33 97 51
Mail : contact@gal-echaude.com
Internet Site : www.gal-echaude.com
Description:
du 18 avril au 25 mai
vernissage le jeudi 18 avril de 18h à 21h

La peinture habitée de Clothilde LASSERRE

Clothilde Lasserre, née en 1969, est une autodidacte. Après un Doctorat en Mathématiques appliquées, elle décide de quitter une voie toute tracée pour s'engager dans la peinture. Entre abstraction et figuration, sa peinture impressionniste contemporaine est centrée sur l'homme, alternant des vues rapprochées, qui sont des portraits de personnes et donc d'émotions, et des vues plongeantes sur la foule à l'ère de la mondialisation. La matière vivante et la touche vibrante de son travail lui font rencontrer, depuis 2003, les faveurs d'un public européen et asiatique, notamment chinois. Présentée dans plusieurs galeries (Galerie Jouan Gondouin, Saint-Germain-en-Laye, Galerie Barrou Planquart, Paris…), Lasserre montre régulièrement ses tableaux dans des foires d'art contemporain nationales et internationales : la ST'ART de Strasbourg ; la CUTLOG de Paris ; le Salon Art Canton de Guangzhou (Chine). A l'occasion de son premier solo show à la Galerie L'Echaudé, elle dévoile au public une trentaine de peintures aux formats variés, où se retrouvent ses thèmes de prédilection : les paysages, les scènes urbaines et les foules.

Dans son atelier de Croissy-sur-Seine, en région parisienne, Clothilde Lasserre travaille à l'huile sur toile. Elle peint sur son chevalet ou directement au sol. Sa large palette est recouverte de pâtes épaisses et de couleurs multiples. S'y invitent des verts éclatants, des bleus profonds, des rouges pétants, des carmins et des violets. Ses toiles poussent un peu partout, sur des chevalets, sur les murs, ou bien sont simplement posées sur un radiateur, voire à même le sol. Des plantes vertes cohabitent joyeusement avec des boîtes de pastel gras et des pots de pigment pur. A côté d'une pile de tableautins carrés, se trouve une série de petites plantations abritant, nous signale la « peintre jardinière », une quarantaine de pousses de tomates de nature différente ! On a ainsi l'impression de regarder une peinture en jachère : l'artiste dans son atelier semble donner libre cours à sa peinture pour traduire en images son jardin secret.

Le coup de pinceau est enlevé. Les compositions sont dynamiques et rythmées par une touche à la fois sensuelle et rigoureuse. C'est, pour beaucoup, une peinture étonnante. Impressionniste, de par une succession de coups de pinceau cherchant à révéler une ambiance, et expressionniste, du fait d'un geste vif qui l'anime, cette peinture oscille allègrement entre le figuratif et l'abstrait. De prime abord, on ne reconnaît pas ce que c'est : on croit voir des fleurs, des yeux et, pourquoi pas, des images moléculaires, biologiques, qui montreraient une myriade de cellules avec leur noyau. Mais on s'est fait avoir ! Il s'agit en fait de foules peintes, d'où l'impression de vitesse, de mouvement, de danse, de vie. C'est ce va-et-vient entre abstraction et figuration, liberté de la touche et ancrage réaliste, qui ne manque pas ici de susciter l'intérêt. L'artiste explique son procédé : « Ma technique, qui procède par couches successives, se déroule en trois temps. Premièrement, je fais un fond de couleur. Celui-ci va orienter mes choix chromatiques mais, au final, la couleur du fond ne sera pas forcément le ton dominant du tableau. Deuxièmement, je vais placer des masses foncées sur le clair ou bien l'inverse, ça dépend du jus de couleur, clair ou foncé, que je choisis initialement. Les touches amples vont alors structurer la toile. Je construis, je fais des choix mais le hasard, ou l'accident heureux, peut aussi guider ma main, et bien sûr le travail en train de se faire. Troisièmement, j'organise des jeux de transparence, en juxtaposant des couleurs foncées sur le clair et vice-versa. Ce sont ces allées et venues entre le proche et le lointain qui provoquent l'effet recherché : l'impression de plonger dans une composition mi-abstraite, mi-figurative. Avec l'huile, je crée ainsi une matière vivante qui se joue des effets de profondeur et de transparence. Parfois, je rehausse ma peinture avec des craies de pastel gras, puis je rajoute des pigments iridescents dorés, argentés ou cuivrés, car cela engendre des parties irisées qui accentuent l'aspect vibrant de mes tableaux. Les gens sont attirés par la vibration, la couleur mouvante, l'impression de mouvement. Mais c'est seulement après la contemplation du morceau de peinture qu'ils vont distinguer une foule. J'aime cette ambiguïté. »

Clothilde Lasserre présente une peinture habitée. Elle a commencé par représenter des paysages enneigés, vides de toute présence humaine, pour ensuite multiplier les toiles bourrées de monde. Des supporters en liesse, des manifestants, des nuées de pigeons, des écoliers à la récré, des baigneurs avec bouées dans des piscines sans fin, des foules de grands magasins : voilà ce que nous donne à voir, en plongée, l'artiste. Pourquoi ces bains de foule montrés à vol d'oiseau ? Lasserre souligne : « Les Foules, ordre et désordre, cohérence et incohérence, le connu et l'inconnu, bref la vie ! Comme un ensemble cohérent que je mets en scène à travers une palette de couleurs harmonieuse, la foule se doit d'être car nous en faisons partie, nous y avons un rôle. La transparence de la couleur, la légèreté de la touche me permettent de faire ressentir que tout est lié, c'est l'absence de hasard dans un ensemble en fractales. Les touches marquées par l'épaisseur mettent en scène le mouvement de la vie, la constante évolution qui la caractérise. Elles font ressentir un certain désordre qui n'en est pas un. Puis, dans cette vie multiple, vient la nécessité de faire réapparaître la richesse de chacun à travers son individualité, celle qui, il faut en être convaincu, nous aide à avancer dans la vie. Les touches de couleurs dans les foules, fortes en contraste et en épaisseur, les zooms sur des hommes rappellent l'essence même de la société, l'humain, celui qui est par lui-même et au contact de l'autre : "Le sage ne vivra pas dans la solitude car par nature il est sociable et tourné vers l'action." (Maria Carlyle) »

Animée par un mouvement constant de couleurs et de touches, la peinture de Lasserre porte aussi un regard en mouvement sur la foule. Il n'est pas univoque, il est au contraire double, voire triple. L'humain, décliné dans son travail autour de « la foule et son interprétation », est traité selon trois points de vue : négativement, la foule est le symbole d'une unité déshumanisante dont il faut s'extraire au plus vite : elle est considérée comme un objet du mal ; positivement, la foule est, on vient de le voir via les propos de l'artiste, perçue comme un symbole de la nécessité pour l'homme de collaborer pour progresser et aller dans une direction commune dans l'intérêt de l'humanité ; entre ces deux pôles, oscillant entre le bien et le mal, la foule est vue comme le symbole du paradoxe de la solitude dans une société hyper communicante ; déjà bien avant nous, dans son poème en prose Les Foules (1869), Baudelaire constatait : « Il n'est pas donné à chacun de prendre un bain de multitude : jouir de la foule est un art. », avant d'ajouter, «Qui ne sait pas peupler sa solitude, ne sait pas non plus être seul dans une foule affairée. » A l'instar du poète romantique du Spleen de Paris, Lasserre aime prendre du recul par rapport à la foule, dans l'idée de donner une chance à l'individu pour ne pas se sentir telle une fourmi écrasée par le surnombre. Par exemple, dans sa toile Autant en rire (2011), un homme, perdu dans un bain de foule d'hommes d'affaires gris, lève la tête pour nous regarder, le sourire aux lèvres, et dire certainement – « J'existe, je ne suis pas un humain déshumanisé, un robot, mais un homme doué de raison, ayant le rire et le regard distancié pour armes et guides de survie. » Cet individu à part c'est l'artiste peintre. Mais c'est aussi nous qui voyons, en cet humain ayant le courage de se démarquer de la masse étouffante, notre alter ego, notre frère. Et, peut-être, c'est également… Alain Souchon prononçant dans sa populaire Foule sentimentale (1993) ces paroles explicites : « Foules sentimentales, avec soif d'idéal, attirées par les étoiles, les voiles. Que des choses pas commerciales. Il faut voir comme on nous parle. On nous Claudia Schiffer. On nous Paul-Loup Sulitzer. Oh le mal qu'on peut nous faire. Du ciel dévale un désir qui nous emballe. Pour demain nos enfants pâles. Un mieux, un rêve, un cheval. »

Comme Souchon, Clothilde Lasserre porte un regard d'espérance sur la foule (sentimentale, émotionnelle) : on se reconnaît soi-même comme l'un au milieu des autres, sa peinture vient à notre rencontre parce qu'elle parle de chacun de nous. Et c'est en ce sens qu'elle apporte sa petite note personnelle dans un art contemporain qui voit très souvent en noir la marée humaine, la masse aliénante, l'agglutinement physique, la surpopulation urbaine : la peinture visionnaire du Français Philippe Cognée montre des mouvements de foules fixés dans le blanc, telle une couleur mortuaire qui les fige à jamais ; le photographe italien Massimo Vitali présente des plages bourrées de vacanciers, comme abrutis par la blancheur aveuglante du soleil et le tourisme de masse ; l'Allemand Andreas Gursky fait des photos vertigineuses de foules à l'infini, au point de ne plus distinguer une silhouette de l'autre. Chez ces trois plasticiens, le fourmillement de la masse au sein de la mégalopole effraie. Par contre, chez Lasserre, l'union fait la force : la foule, fédérative et festive, est propice aux échanges, aux partages des émotions, à la démarche citoyenne ainsi qu'à la découverte de l'autre. De plain-pied dans la foule, parce qu'elle est UN élément parmi un ensemble, tout en pratiquant le pas de côté (être dedans tout en exerçant l'humour décalé), la peintre - et ex mathématicienne - Clothilde Lasserre n'a pas peur de la multitude. Elle en jouit même. Les ombres portées que tracent les promeneurs sur l'asphalte semblent les relier entre eux, comme des fils invisibles tissés par les gens, et les âmes, pour favoriser leurs rencontres. Son art résolument optimiste, sous ses allures de peinture chatoyante et légère, prend soudain un aspect sociologique. D'ailleurs, en guise de touche finale pour mieux cerner sa peinture grouillante d'êtres diversifiés et de couleurs métissées, la peintre aime citer le sociologue Vincent Rubio qui, dans son essai La foule : un mythe républicain ? (2008), évoque la psychologie des foules à l'ère de la globalisation tous azimuts, marquée par le village planétaire qu'est Internet, « L'avènement des nouvelles technologies apporte de nouvelles opportunités à la foule de se cristalliser. On peut prendre par exemple Gênes en 2001 avec les manifestations anti-G8 ou les printemps arabes avec Twitter. Mais on note aussi leur utilisation par la foule pour tout un tas de réunions physiques qui ne relèvent pas du politique, comme les flash mob, les apéros géants et les free party. » Loin d'avoir une vision exagérément sombre du phénomène de foule, Clothilde Lasserre voit au contraire dans la foultitude la possibilité d'accroître le champ des possibles de la libre expression et de la démocratie. Le débat reste ouvert…

Vincent DELAURY


[18:00-21:00] Vernissage de Julien Lombardi "Artefact"
Location:
Galerie Djeziri Bonn
Linard Editions
47, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)9 52 04 50 80
Mail : contact@galeriedjbo.com
Internet Site : www.galeriedjbo.com
Description:
du 19 avril au 8 juin 2013
vernissage le jeudi 18 avril de 18h à 21h

Photographies de Julien Lombardi

Ce travail né de la volonté de vivre une fiction, un rêve éveillé dont les photographies seraient la trace. C'est l'exploration d'un territoire qui bascule dans l'inconnu grâce à l'élaboration d'un mode de perception, la photographie est un médium qui permet de restituer une expérience du réel, mais c'est aussi un outil qui permet de voir au-delà de nos sens.

Pour réaliser ces photographies, j'ai choisi une zone rurale très faiblement peuplée, un lieu dans lequel la nuit s'abat comme un rideau d'obscurité. Dormant le jour et travaillant la nuit durant une quinzaine de jours, j'ai très rapidement eu la sensation d'évoluer dans un paysage déserté de toute humanité, un monde post apocalyptique. Ne pouvant pas bénéficier de la lumière du jour pour faire quelques repérages, j'ai utilisé des cartes pour concevoir des itinéraires nocturnes. J'ai réalisé sur l'une d'elle un cercle de 200 km de diamètre, à l'intérieur duquel j'ai exploré de nuit toutes les routes et les chemins praticables avec mon véhicule.

Les seuls moyens dont je disposais pour explorer cette zone étaient donc cette carte et les phares de mon véhicule dont la portée s'est avérée au final assez limitée. Passant de l'espace virtuel de la cartographie à un espace dont je ne voyais que le premier plan et dont je ne pouvais qu'imaginer le reste. C'est ce dispositif qui produit un basculement dans une autre forme de réalité et offre un mode de perception tout à fait étrange.

Au cours de ces parcours, à la lueur hésitante des phares apparaissaient des objets sur le bord des routes, des « artefacts » aux formes surprenantes, disposés là comme les symboles d'un monde qui ne serait déjà plus le notre. Hors contexte, les objets révèlent bien plus que leurs valeurs d'usages, ils incarnent une présence énigmatique et l'on a parfois du mal à s'imaginer les personnes qui les manipulent.

Mes pérégrinations nocturnes ce sont rapidement apparentées à une forme d'enquête, et ces objets devenaient la preuve de quelque chose dont je doutais. Je devais les collecter, les fixer dans la lumière par crainte qu'ils ne disparaissent après mon passage. Grâce à l'utilisation d'un flash, je pouvais les saisir nettement, alors que les phares n'en donnaient qu'une idée.

Durant ces quinze jours, je n'ai croisé sur les routes qu'une seule voiture…

[18:00] Vernissage de Maryl Le Berre
Location:
Galerie Marie Vitoux
Galerie Vitoux
3, rue d'Ormesson
Place Sainte-Catherine
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 04 81 00
Fax : +33 (0)1 48 04 56 99
Mail : contact@galeriemarievitoux.com
Internet Site : www.galeriemarievitoux.com
Description:
Peintures

du 18 avril au 25 mai 2013
Vernissage le jeudi 18 avril à partir de 18h


[18:00] Vernissage de l'exposition collective "NU"
Location:
Atelier Gustave
36, rue Boissonade
75014 Paris
M° Raspail, Port-Royal
France
Phone : +33 (0)1 45 38 94 11
Mail : info@ateliergustave.org
Internet Site : www.ateliergustave.org
Description:
Du 16 au 30 avril 2013
du mardi au samedi de 14h à 19h

Liste des Artistes Participants : Aoudjhane Hayet (peintre), Benoualid Franck (peintre), Berdejo Véronique (peintre), Boublil David (peintre), Candelier Christian (sculpteur), Rafenberg Catherine (peintre), Roux Hélène (peintre), Salou Jean (peintre).

L'Atelier Gustave, sis dans un ancien atelier d'artiste, au cœur de Montparnasse, est une association artistique et culturelle, dont la vocation initiale est l'exposition d'artistes émergents et confirmés, et depuis un an nous avons élargis nos latitudes en travaillant en partenariat avec l'association ARTIC[1], qui s'occupe de recherche en cancérologie, dans le cadre de soirée caritatives, mêlant récolte de fond et expression artistique.

Les évènements que nous vous proposons se situent dans l'horizon de ce partenariat, créer une exposition permettant à la fois de participer à la recherche médicale, et de faire découvrir des artistes talentueux dans le cadre unique qu'est l'Atelier Gustave.

A ce titre L'Atelier Gustave reversera 5% après déduction des frais d'exposition à l'association ARTIC, Et une commission de 5% sur les ventes seront reversée à l'association ARTIC.

Cette exposition réunira huit artistes différents aux techniques multiples autour d'un même thème, le NU.

La représentation de corps nus est un des genres majeurs de l'art européen. Vous découvrirez à travers cette exposition la vision personnelle de chacun des artistes.

Cette exposition éclectique pourrait bien changer votre regard sur ce thème familier

 
 

[18:00] Vernissage de l'exposition de Michael Bastow « Rêves Chinois »
Location:
Galerie Alain Blondel
50, rue du Temple
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 78 66 67
Fax : +33 (0)1 42 78 47 90
Mail : galerie.blondel@orange.fr
Internet Site : www.galerieblondel.com
Description:
Vernissage le jeudi 18 avril à partir de 18h
du 18 au 20 avril 2013

La galerie Alain Blondel est heureuse de présenter les pastels récents de Michael Bastow du 18 au 20 avril 2013.

Ces œuvres sont issues de la série intitulée « 100 Femmes Chinoises », débutée après que le peintre a visité l'exposition « La Cité Interdite au Louvre – Empereurs de Chine et Rois de France » en 2011. Impressionné par les portraits de l'empereur Qianlong et de son épouse par le jésuite Giuseppe Castiglione (1688-1766), Michael Bastow a entrepris de revisiter les codes du portrait en vigueur à la cour impériale. Cette série finit par former une armée de femmes, d'impératrices, de courtisanes et de guerrières comme l'armée de terre-cuite dans la tombe de Qin Shi Huang.

Le soir du vernissage est organisée la signature du livre, « Rêves Chinois », contenant des reproductions d'œuvres de Michael Bastow et des poèmes de Clémence de Biéville. Cet ouvrage a été imprimé sur papier de riz Hahnemühle et relié par l'artiste dans son atelier du sud de la France.


[18:00] vernissage de l'exposition de Thomas Cristiani et Antoine Roux
Location:
Artisan Social Designer
68, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 49 96 56 05
Mobile : +33 (0)6 76 01 39 30
Mail : info@artisansocialdesigner.fr
Internet Site : www.artisansocialdesigner.fr
Description:

[18:30] Exposition#23 - IM-PULSION
Location:
Naço gallery
Galerie Cédille
38, rue de Cîteaux
75012 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 40 09 17 69
Fax : +33 (0)1 43 07 27 77
Mail : cellier@naco.net
Internet Site : www.naco.net
Description:

[18:30] Exposition d'art contemporain "étoiles de vie"
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.atelier-z.org
Description:
du lundi 15 avril au dimanche 21 avril inclus
tous les jours de 14h à 18h30
Vernissage jeudi 18 avril 2013 à 18h30

avec la participation de :
Françoise Garnier-Cargemel, Francine Jardon, Anne Prioux, Sylvain Solaro, Claude Soutif

Présentation également par Marie-Hélène Villeneuve de ses dernières peintures à l'huile.
Elle signera son livre lors du vernissage.

[18:30-21:00] Lancement de OFF the wall magazine
Description:
Cocktail pour le lancement parisien du nouveau magazine de photographie : "OFF the wall".

Quelques copies limitées en avant-premiere en vision et en vente à prix réduit !

33, rue d'hauteville
75010 Paris

[18:30] Vernissage de RADU TUIAN
Location:
Espace Icare
31, boulevard Gambetta
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Corentin Celton
France
Phone : +33 (0)1 40 93 44 50
Fax : +33 (0)1 40 93 46 07
Mail : infos@espace-icare.com
Internet Site : www.espace-icare.com
Description:
vernissage 18/4/13 à partir de 18:30
du 16 avril au 10 mai 2013

[18:30] Vernissage de l'exposition "Polawall" by Havas Paris
Location:
Havas Worldwide Paris
29-30, quai de Dion Bouton
92800 Puteaux
M° Esplanade de la Défense, Gare SNCF de Puteaux
France
Internet Site : www.havasworldwideparis.com
Description:
« Polawall » by Havas Paris
Œuvre collective : 200 polaroïds agrandis en affiche exposés sur les murs de l'agence Havas Paris
Vernissage, Jeudi 18 Avril à 18h30

A l'occasion du festival Expolaroïd, qui réunit plus de 40 évènements en France et à l'étranger Havas Paris vous projette dans le monde sensible du polaroid et rend hommage au film instantané.

Imprimés sur de très grands formats, 200 polaroïds deviennent une œuvre collective artistique, pour une exposition éphémère.
Dans le cadre d'un séminaire d'« Inspiration » au CentQuatre à Paris l'agence a mis à disposition de ses 300 salariés un appareil et une boîte de polaroïds pour laisser libre cours à sa créativité en l'invitant à photographier ses sources d'inspiration.
L'idée : pour une journée le polaroïd remplace l'Iphone et nos instants quotidiens deviennent des surprises photographiques uniques.
Au total plus de 1600 polaroids ont ét é récoltés et légendés à la fin de la journée. 6 mois plus tard, plus de 200 d'entre eux ont été sélectionnés puis numérisés en très haute définition pour être ensuite imprimés sur de très grands formats.
Les défauts inhérents à la technique du film instantané devenant ainsi des formes étranges, composées de grains, trainées de couleurs, apparitions et autres imperfections. Surprise artistique, la matière sensible du Polaroid se fait œuvre et révèle une nouvelle esthétique.

Christophe Coffre, Vice Président, Directeur de la Création
"Cette opération PolaWall, c'est exactement ce qu'est une agence : des talents individuels qui forment un tout beau, harmonieux et créatif"

Thierry Grouleaud, DGA-Directeur du pole production
"C'est captivant de voir à quel point ces polaroids, parce que reproduis en grand format, deviennent de nouvelles images.
En très grand format, les limites de la technique du Pola forment une nouvelle esthétique fascinante et envoûtante."

Séverine Morel, acheteuse d'art
« Magie de l'instant et surprise du réel, le film instantané nous a rappelé avec plaisir ce qu'est l'innocence du regard et la matière sensible. »

Le 18 avril ces Polaroids seront exposés en grand format sur les murs de l'agence.

Vernissage 18h30 - Ouvert au public Vernissage de l'exposition "Polawall" by Havas Paris

[18:30-21:00] vernissage "Fabienne Bulle architecte & associés - La boîte à outils"
Location:
La Galerie d'Architecture
11, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 49 96 64 00
Fax : +33 (0)1 49 96 64 01
Mail : mail@galerie-architecture.fr
Internet Site : www.galerie-architecture.fr
Description:
exposition du 19 avril au 18 mai 2013

vernissage en présence de Fabienne Bulle le jeudi 18 avril 2013 de 18h30 à 21h

www.fabiennebulle.com

Le dessin, léger ou appuyé, le collage simple ou stratifié, le mot commun ou poétique, la maquette intuitive ou d'étude (…), mais aussi les extraits d'une rencontre, d'une lecture, d'un voyage, les objets chinés au hasard ici ou là et conservés pour leur beauté expressive ou leur histoire… sont autant d'outils que Fabienne Bulle se plaît à manipuler pour traduire sa pensée architecturale, pour la porter à maturité. Pour la transmettre aussi, la rendre appropriable par tous ceux qui s'engagent dans le projet et sans lesquels l'alchimie de la conception architecturale puis le passage à l'acte de bâtir ne pourraient opérer.
A l'instar de l'artisan, elle ouvre avec plaisir et forte pédagogie, sa «boîte à outils» à tous les adeptes d'une architecture motivée qui rejoignent son atelier de Montrouge ou qui choisissent de profiter de son enseignement à l'ESA.
Elle l'ouvre à la galerie d'architecture, le temps d'une exposition, le temps de partager son désir d'architecture, qui en quelque trente années d'expériences professionnelles, n'a cessé de la mobiliser, de la guider dans chacun de ses choix conceptuels et construits.


[18:45] Légion d'honneur au Docteur Marina CARRERE d'ENCAUSSE
Location:
Fondation pour la Recherche Médicale
Maison de la Recherche
54, rue de Varenne
75335 Paris Cedex 07
M° Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 39 75 75
Fax : +33 (0)1 44 39 75 86
Internet Site : www.frm.org
Description:
Cérémonie de remise de la médaille de Légion d'honneur par Christian SAOUT, Président d'honneur de l'association AIDES, au Docteur Marina CARRERE d'ENCAUSSE










[19:00-21:00] Conférence débat Stendhal Club - Stendhal et ses amis
Location:
Librairie Galignani
224, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 42 60 76 07
Fax : +33 (0)1 42 86 09 31
Mail : galignani@galignani.com
Internet Site : www.galignani.com
Description:
A l'occasion du lancement du N°2 de la Revue du Stendhal Club
Stendhal et ses amis
Une conférence débat aura lieu, suivie d'un cocktail.
Merci de nous confirmer impérativement votre venue par retour de mail.


[19:00-22:00] Cérémonie Prix Talent Tout 9
Location:
Quai du Point du Jour
Quai du Point du Jour
92100 Boulogne - Billancourt
M° RER C Issy - Val de Seine, Porte de Saint-Cloud
France
Description:
Le « Prix Talent Tout 9 » récompensera un jeune talent de la scène musicale française sur 2 critères :

- L'univers musical de l'artiste à travers son album
- Sa prestation live lors d'une cérémonie


Le lauréat bénéficiera d'une forte exposition sur W9 à travers notamment la diffusion d'espaces publicitaires, de passages de son clip et de prestations live dans ses émissions.

La sélection sera établie par un jury indépendant, composé de professionnels de la musique et des médias, de représentants du public et sera présidé par Cali.

Les 10 finalistes sélectionnés se produiront lors d'une cérémonie « Prix Talent Tout 9 » à Paris à l'issue de laquelle sera désigné le grand gagnant.

Le jury
- President du jury : Cali
- Olivier Nuc (Le Figaro)
- Frederic de Vincelles (W9)
- Isabelle Pratlong (M6)
- Aymeric Pichevin (HOME)
- Jerome Goldet (musicien)
- Jerome Fouqueray (RTL2)
- Eric Jean Jean (RTL)
Judith Levy (manager)



Port des Studios
52-54 quai du point du jour

[19:00-20:00] Défilé Atelier Chardon Savard
Location:
Cirque d'Hiver Bouglione
110, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 47 00 28 81
Fax : +33 (0)1 47 00 16 65
Mail : paule.admin@cirquedhiver.com
Internet Site : www.cirquedhiver.com
Description:
The Paris Fashion design school, the Atelier Chardon Savard, will present their students collections

L'Atelier Chardon Savard, qui depuis 24 ans a pour objectif de développer la personnalité et la créativité de ses étudiants grâce à une pédagogie spécifique, présentera son défilé général.
Les silhouettes conçues par les étudiants défileront dans le mythique Cirque d'Hiver Bouglione :
- A 19h, les réalisations des 2ème et 3ème années style.
- A 21h, celles des Créateurs de Mode (4ème année).

Pour voir les précédents shows en image :
http://atelier-chardon-savard.tumblr.com/
http://www.youtube.com/watch?v=qkAw48-0w60

[19:00] Expo "L'homme qui a bâti Shanghai - L. E. Hudec et son époque"
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
Exposition 18 avril - 8 juin
Vernissage : 18 avril à 19h

Discours inaugural prononcé par Pierre-Olivier François, journaliste et réalisateur.

Les premières tentatives de Shanghai pour devenir une métropole remontent aux années trente du siècle dernier. Les deux éléments clés de la ville datant de cette époque, l'hôtel Park (1931-1934), premier gratte-ciel d'Asie, et le Grand Théâtre, qui héberge un cinéma et une salle de concert climatisés d'une capacité d'accueil de 2500 personnes, ont été dessinés par un architecte originaire du Royaume de Hongrie, László (ou en slovaque, Ladislav) Hudec (1893, Besztercebánya/Banská Bystrica, aujourd'hui en Slovaquie – 1958, Berkeley, États-Unis). Hudec était l'un des architectes les plus renommés de Shanghai ; il est à l'origine d'une soixantaine d'édifices dont la plupart sont toujours en place. Le secret de son succès était sa capacité à satisfaire les exigences les plus diverses : il utilisait les styles historiques avec une grande ingéniosité tout en maîtrisant les tendances architecturales les plus modernes. Notre exposition montrera la clé de son succès, le sort de ses bâtiments à travers les photos d'un photographe hongrois, Ábel Szalontai. Grâce à des logiciels spécialement conçus pour cette exposition, le spectateur pourra plonger dans la vie de Hudec et visiter virtuellement les immeubles.

Commissaire de l'exposition : Virág Csejdy, webdesigner, responsable de la Fondation culturelle Hudec et de hudecproject.com


[19:00] Expo "La Chine d'hier par Ergy Landau"
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
Exposition 18 avril - 8 juin
vernissage de l'exposition le jeudi 18 avril à 19h

Discours inaugural prononcé par Virág Böröczfy, historienne de l'art

Ergy Landau, photographe d'origine hongroise quitte la Hongrie en 1923 et s'installe à Paris où elle crée le « Studio Landau ». Elle est connue surtout pour ses nombreux portraits réalisés, entre autres, à Budapest, Berlin, Vienne et Paris ainsi que pour ses magnifiques nus qui témoignent d'une sensibilité particulière pour la représentation du corps féminin. Elle a photographié Bourdelle, Thomas Mann, Paul Valéry et c'est Marcel Aymé qui a préfacé son livre « Enfants ».

En 1954, à l'âge de 58 ans, Ergy Landau part en Chine, accompagnée entre autres de Pierre Gascar pour réaliser une série de photos illustrant la vie quotidienne de la Chine à cette époque. L'ouvrage intitulé Aujourd'hui la Chine contient les photos qu'elle a réalisées pendant ce voyage. Cette exposition s'attache à exprimer, à partir d'une sélection de clichés depuis lors jamais exposés, ce qu'elle a vu et ce qu'elle a pu voir de cette Chine lointaine, non seulement dans l'espace mais aussi dans le temps.

Commissaire de l'exposition : Éva Fisli (muséologue-historienne, commissaire du Musée National Hongrois de Budapest)


[19:00-22:00] Exposition SkinJackin'
Location:
Artoyz shop+galerie
53, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 47 03 09 90
Mail : contact@artoyz.com
Internet Site : www.artoyz.com
Description:
du 18 avril au 25 mai 2013

Artoyz invite les pirates des collectifs SkinJackin' de Montréal, Bordeaux et Paris à venir s'exhiber à la galerie du 18 avril au 25 mai 2013.

Alors vous vous dîtes déjà ok super mais c'est quoi donc SkinJackin'? Donc on vous explique : SkinkJackin' est composé de 3 collectifs répartis entre Bordeaux, Montréal et Paris. SkinJackin' réunit donc des pirates (appellation donnée aux membres) aux talents liés aux arts graphiques qu'il s'agisse de peinture, d'illustration, de graffiti ou de tatouage autour d'une idée folle : proposer des tatouages éphémères décalés, drôles et surprenants le tout à base de Posca aux couleurs flashy.

C'est bon vous commencez à visualiser le concept. L'exposition aura donc pour thème leurs différents travaux avec des rétrospectives photos de leurs meilleurs réalisations et des tatoos réalisés sur des Qee de toutes tailles de la marque Toy2R (car il est plus simple d'exposer des Qee que des humains durant plus d'un mois vous en conviendrez).

Le vernissage, le 18 avril de 19h à 22h, sera également l'occasion pour tous les visiteurs consentants de se faire tatouer comme il se doit!

Vernissage en partenariat avec Posca et Grolsch!


[19:00-22:00] Inauguration de l'exposition d'Art contemporain "Home Sweet Home"
Location:
Service Culturel de l'Ambassade d'Azerbaïdjan en France
1, avenue Charles Floquet
75007 Paris
M° Bir-Hakem
France
Phone : +33 (0)1 45 66 89 42
Description:

[19:00] Inauguration de la boutique Emporio Armani
Description:
156 boulevard Saint-Germain
75006 Paris

[19:00-22:00] Lancement de la lampe SUNSET
Location:
Galerie Italienne
15, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0) 9 84 43 87 3
Mail : info@galerieitalienne.com
Internet Site : www.galerieitalienne.com
Description:
Great Design et la Galerie Italienne vous invitent au lancement de SUNSET, la lampe dessinée par Alban Le Henry qui reproduit la ligne d'horizon et l'effet lumineux d'un couché de soleil.

Exposition jusqu'à jeudi 25 avril 2013 inclus

http://greatdesign.fr


[19:00-22:00] Première de La Nuit aux Invalides
Location:
Musée de l'Armée
Hôtel national des Invalides
129, rue de Grenelle
75700 Paris 07 SP
M° La Tour-Maubourg, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 44 42 38 77
Mail : accueil-ma@invalides.org
Internet Site : www.invalides.org
Description:
En présence de Jean Piat, Patrick de Carolis, Rachida Dati

[19:00-22:00] Soirée Gérard Darel pour les 10 ans du sac 24 heures
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
En présence de Elisa Sednoui, nouvelle égérie de la marque, Zoé Félix, Elisa Tovati et Mademoiselle Agnès, Alysson Paradis, Emma de Caunes, Anne de Bourbon Siciles et sa fille Dorothée, Aure Atika, Anne Floderer et Claude Francois Junior, Anne Solenne Hatte, Audrey Dana, la DJ Cécile Togni, Dolorès Chaplin, Michele Filomeno, Julia Alivage et Vanessa Demouy, Julie Judd, Laetitia Forcade, Elisabeth Quin, Mathilda May, Audrey Pulvar, Priscilla de Laforcade, Stephane Freiss

Gérard Darel St Germain
174 Boulevard Saint-Germain
75006 Paris
01.45.48.54.80
Horaires d'ouvertures :
Lun-Ven 10h-19h / Sam 10h-20h

[19:00-21:00] Soirée de lancement REVUE DU CUBE #4
Location:
Le Cube - ART3000
centre de création numérique
20, cours Saint Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Tramway T2
France
Phone : +33 (0)1 58 88 30 00
Fax : +33 (0)1 58 88 30 10
Mail : contact@art3000.com
Internet Site : www.lesiteducube.com
Description:
"Après l'humain ?"

Après avoir abordée les thèmes « Empathie », « Utopie » et « Confiance » (réunis au sein d'un e-book disponible en ligne gratuitement), la Revue du Cube entame un nouveau cycle de réflexion avec ce 4e numéro entièrement dédié à la question de "Après l'humain ?".

Les technologies intelligentes offrent toujours plus de pouvoirs aux individus connectés, dans une relation aussi prometteuse qu'ambivalente avec les technologies. Augmenté de capacités et de pouvoirs sans précédents, l'Homme a entamé une nouvelle étape de son évolution... Mais vers quelle humanité ? C'est à cette question que les auteurs de ce 4e numéro de La Revue du Cube se proposent de répondre et d'échanger avec vous.


19h30-20h30 : La Revue filmée

Emission de télévision interactive autour du thème "Après l'humain ?". Diffusion en simultanée sur www.cuberevue.com / @lecubetwit / #CubeRevue

INVITÉS
- Laurent Alexandre chirurgien-urologue et neurobiologiste, co-fondateur du site médical Doctissimo, auteur de l'essai "La mort de la mort" (éd. JC.Lattès)
- Jean-Michel Besnier docteur en sciences politiques, professeur de philosophie à l'université Paris-Sorbonne, auteur de l'essai "Demain les posthumains. Le futur a-t-il encore besoin de nous ?" (éd. Fayard)
- Éric Sadin alterne ouvrages littéraires et théoriques, ainsi que la conception de dispositifs multimédias. Son dernier essai : "L'Humanité Augmentée - L'administration numérique du monde" paraîtra aux éditions L'Échappée en mai 2013.

Emission préparée et présentée par Nils Aziosmanoff, président du Cube, Pierre de la Coste, écrivain spécialiste des TIC et Eloi Choplin, directeur de l'agence de communication innovante Triple-C.

20h30 : Cocktail en présence des auteurs de la Revue du Cube

[19:00-22:00] Soirée de lancement de la marque de lingerie Divamour
Location:
Très Honoré
ex Barlotti
35, place du Marché Saint-Honoré
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 86 97 97
Internet Site : www.treshonore.com
Description:
En présence de Elodie Frégé, Gary Dourdan, Edouard Nahum, Mia Frye, Lord Kossity, Séverine Ferrer, Isabella Orsini

[19:00-22:00] Soirée de lancement du magazine Stylist
Location:
La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol
France
Mail : presse@gaite-lyrique.net
Internet Site : www.gaite-lyrique.net
Description:
En présence de Daphné Bürki, Sylvain Quimène (alias Gunther Love), Axelle Laffont, Anne Marivin, Doria Tillier, Ariel Wizman

[19:00] Vernissage Joakim Noah 3.0
Location:
Auguste
boutique exclusive et galerie
10, rue Saint-Sabin
75011 Paris
M° Bréguet - Sabin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 47 00 48 20
Mail : pierre@augusteparis.com
Internet Site : www.augusteparis.com
Description:
Vernissage Joakim Noah 3.0

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Vasarely"
Location:
Galerie Denise René Rive Gauche
Espace Rive Gauche
196, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 77 57
Fax : +33 (0)1 45 44 89 18
Mail : info@deniserene.com, gdr@deniserene.com
Internet Site : www.deniserene.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Victor Vasarely"

[19:00-22:00] première soirée de Gala organisée par l'Agora des Services Généraux
Location:
Restaurant Maison Blanche
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 23 55 99
Fax : +33 (0)1 47 20 09 56
Internet Site : www.maison-blanche.fr
Description:
Plus de 150 acteurs clés de la fonction des Services Généraux (décideurs métier, prestataires, syndicats, associations, institutionnels) ont réfléchi ensemble aux nouveaux enjeux du métier.

[19:00] vernissage "I LOCK YOU AND MORE" de Gilles Ouaki
Location:
Galerie Moretti & Moretti
6, cour Bérard
28, rue Saint-Antoine / fond à droite de l'impasse Guéménée
75004 Paris
M° Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)9 51 12 02 58
Mobile : +33 (0)6 23 40 12 50
Mail : info@moretti-moretti.com
Internet Site : www.moretti-moretti.com
Description:
Du 19 avril au 22 juin 2013
Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv

Vernissage le 18 avril de 19h à 22h

Gilles Ouaki, célèbre photographe qui a marqué les pages du Parisien et de Paris Match, expose à la galerie moretti & moretti, dans le Marais à Paris trois séries d'œuvres récentes qui confirment son engagement total dans l'art contemporain.

Gilles Ouaki a couvert les faits divers et les gueules de gangsters. Mesrine, Action Directe ou Carlos, il a photographié pendant 20 ans ce que la France a de plus violent. Il a renoncé depuis un temps à ce motif pour travailler sur l'émotif.

Devenu insensible au pire, il excelle à magnifier le meilleur des sentiments humains et de la créativité. La Galerie moretti & moretti est complice de ce passage vers l'œuvre construite, humaniste et littéralement multi-média d'un artiste à part entière.

« I Lock You », qui constitue l'essentiel de son intervention dans la galerie, est une opération de sauvetage. Gilles Ouaki conduit régulièrement un commando de bénévoles sur le Pont des Arts pour enlever, avant que la Mairie ne le fasse, les cadenas les plus forts et les plus percutants, accrochés aux grilles par des couples transis. L'acier goute à sa pince monseigneur mais surtout à son œil. Ces cadenas, voués à disparaître, sont archivés sur des fonds noirs grands formats comme des reliques archéologiques. Solides dans l'éternité photographique, ces gages d'amour sont protégés de l'indifférence et de la destruction. Une trentaine de cadenas seront présentés lors de l'exposition.

La deuxième série, intitulée « Street Art », est le fruit d'une collaboration avec les grands noms du Street Art. Jef Aérosol, Freddish, Konny, Fenx, Thom Thom, Kouka, Guillaume Plisson et Jérôme Mesnager proposent une relecture en couleur des images de meurtres enregistrées en noir et blanc par le reporter.

La dernière série « Les Panoramiques » enfin déploie le regard de Gilles Ouaki en vues extra larges. Sept photographies en couleur, prises sur le vif au gré de ses voyages, offrent un œil pertinent sur la comédie humaine. Ici, c'est le théâtre de la vie qui s'étend dans les moindres recoins.

[19:30] Premier gala SLA
Location:
Groupe AXA
Hôtel de la Vaupalière
23/25, avenue Matignon
75008 Paris
France
Description:
>> invitation

[19:30] Soirée Mousses, Lichens, Concombres
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Dans le cadre de sa résidence SATAN TRISMEGISTE au Monte-en-l'air, Pacôme Thiellement a l'honneur d'accueillir deux imagiers hors pairs, Pascal et Joko, pour une exposition et une signature autour des sorties de leurs livres respectifs : Territoire des Mousses et Lichens, publiés aux Cahiers Dessinés, et Concombres et caetera, aux éditions Orbis Pictus Club.

Pascal est né en 1956 à Villeneuve-Saint-Georges. Fils du dessinateur Gébé, il entre aux éditions du Square, chez le professeur Choron, et devient directeur artistique du studio photo de Chenz qui réalise les couvertures et les romans-photos de Hara-Kiri. Pascal publie ses dessins dans Hara-Kiri, L'Autre Journal, L'Idiot International et L'imbécile de Paris, puis s'isole dans la forêt de Fontainebleau pour se consacrer à la recherche préhistorique. Il publie une chronique préhistorique dans chaque numéro de la revue Le Cahier dessiné.

Territoire des mousses et des lichens, publié aux Cahiers dessinés sous les auspices des corneilles, des grands pics noirs, des mésanges, des arbres et du vent, nous invite à la découverte d'une grotte ornée de signes millénaires. Avec l'aval des écureuils, gardiens du territoire de nos ancêtres, on assiste à une initiation à l'écriture préhistorique. Depuis l'aube de l'humanité, les points, les croix et les carrés n'ont rien perdu de leur force et de leur pouvoir sur nous. Et une marelle gravée dans la grotte nous révèle que le langage originel des signes n'est pas éteint : leur géométrie sommeille au plus profond de nos cavernes crâniennes.

Joko est né en 1960 à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine. Ses premiers strips sont publiés en 1984 dans Chic (dir. Jacques Lob) puis dans Métal Hurlant. Fidèle à la tradition de l'humour bête et méchant, dans le sillage de Willem et de Topor, il se rapproche du professeur Choron et, en compagnie de Charlie Schlingo et de quelques autres, créé en 1987 le groupe de rock dérisoire et légendaire Les Silver d'Argent, dont il est le saxophoniste. Joko a publié dessins et bandes dessinées dans Hara-Kiri, Grodada, Strips, Vertige, Bang !, Bilan Provisoire, La Tranchée racine, DMPP et chez plusieurs éditeurs tels que Les 4 mers, Fish&Chips, La Martinière ou CBO.

Vernissage et signature le 18 avril
Exposition des dessins originaux du 18 avril au 2 mai 2013.











[20:00] Conférence "Dans l'oeil du collectionneur - Freddy Denaes"
Location:
VOZ'Galerie
41, rue de l'Est
92100 Boulogne
M° Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)1 41 31 40 55
Mobile : +33 (0)1 41 31 40 33
Mail : contact@vozimage.com
Internet Site : www.vozimage.com
Description:
Dans le cadre de son cycle de conférences
"DANS L'OEIL DU COLLECTIONNEUR"

La VOZ'Galerie est heureuse de vous inviter à une

CONVERSATION PHOTOGRAPHIQUE

entre

FREDDY DENAËS
Collectionneur

&
VERA ALBERTINI
Maître de conférences

Jeudi 18 avril 2013

Freddy DENAËS nous dévoilera sa collection et dédicacera son livre
EX NUGIS SERIA

20h - Accueil autour d'un cocktail dînatoire
20h30 - 21h30 - Conversation photographique

Réservation obligatoire (nombre de places limité)
contact@vozimage.com

[20:00] Défilé de Marreziani
Location:
Suresnes
92150 Suresnes
M° Gare SNCF Suresnes - Mont Valérien
France
Internet Site : www.suresnes.fr
Description:
Péniche “Le salon sur l'eau”
5 quai de Marcel Dassault

Fort du succès de son premier défilé chez Papillon, Marreziani a décidé de présenter sa nouvelle collection le JEUDI 18 AVRIL à partir de 20h au 5 quai de Marcel Dassault à SURESNES sur la sublime péniche “le salon sur l'eau” afin de vous faire vivre une soirée inoubliable et de vous transporter dans un univers riche en couleurs, sous le signe de la chaleur!
Diane Maarek et Valerie Durand, passionnées et professionnelles ont uni leurs talents afin de donner naissance à la seconde collection.

Une collection originale qui répond aux attentes de chaque femme, en déclinant une ligne de maillots de bain amovibles et luxueuses ainsi qu'une large gamme de paréos afin de mettre la beauté de la femme en exergue.

Tenez-vous prêtes à rayonner et faire des jalouses cet été!

Lors de cette évènement, Marreziani à invité la célèbre marque de maillot de bain pour homme qui allie le bien être et le style : Le CAP.

Par ailleurs, de nombreux partenaires seront présents, tels que la grande marque de vernis Shellac qui mettra à votre disposition un espace corner ou vous pourrez gratuitement faire briller vos ongles !

Et pour les gourmands la saga chocolat aura le plaisir d'éveiller vos papilles en vous faisant déguster ses délicieux mets.

Nous vous attendons avec impatience, confirmez rapidement votre présence.


[20:00-23:00] Dîner étoilé gastronomique
Location:
So Ouest
31, rue d'Alsace
92300 Levallois-Perret
M° Gare SNCF Clichy - Levallois, Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 41 06 40 00
Mail : soouest.shopping@gmail.com
Internet Site : www.soouest.com
Description:
Par Alain Passard

Sont prévus entre autres au menu des tartelettes potagères au jus d'herbes, un arlequin de légumes en aigre-doux miel et citron et la célèbre tarte aux pommes Bouquet de roses. Un festin accompagné des services d'un sommelier et orchestré par une équipe de huit maîtres d'hôtel. Et pour rester dans l'univers du chef, le centre se transformera en salle de réception entièrement décorée de végétaux.

So Ouest inaugure du 21 mars au 23 mai 2013 un Afterwork Nature, où se tiendra de nombreux ateliers interactifs sur les thèmes de la détente, du culinaire et de la cosmétique, ont été organisés rien que pour vous ! De quoi passer des soirées des plus agréables et ludiques à l'aube du printemps...


[20:00] Lancement du #2 de 75GR
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
BLOG : www.75gr.com
FACEBOOK : www.facebook.com/75grammes

75 gr est bilingue, français/anglais et gratuite

Contactez nous pour toutes questions :

PARTENARIATS & DISTRIBUTION :
Stéphane CHATRY et Stéphanie DARMON
+33 (6) 48 09 27 82 / s.chatry@75gr.com
+33 (6) 24 56 45 60 / s.darmon@75gr.com

Revue Editée par INTUITI Sarl
16, rue des Coutures Saint-Gervais - 75003 Paris
Tél: +33 (6) 82 83 26 29
cg@galerie-intuiti.com


[20:00] Vernissage "LES MODULES D'AVRIL 2013"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
LES MODULES - FONDATION PIERRE BERGÉ - YVES SAINT LAURENT D'AVRIL 2013
En avril, les Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent présentent 3 nouveaux artistes : Gauthier Leroy, Jean-Michel Pancin et Marcos Avila Forero.

Du 19 avril au 20 mai 2013
Accessibles gratuitement




GAUTHIER LEROY
SMOKIN'O.P.'S
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 2 - Traverse : Little Palais
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent
Lauréat du Prix Grolsch du Off 2012

« Mon processus de travail est un cheminement sur le mode de l'errance, à la manière d'un road movie mental. »

Les territoires arpentés par Gauthier Leroy (né en 1967, vit et travaille à Valenciennes) sont de tout ordre, du rock américain au cendrier, de la Fallingwater House de Franck Lloyd Wright à la bande dessinée, du motif de la cacahuète au design.

Pratiquant le sample, l'artiste abolit les notions de répertoire savant ou populaire, intéressé par tous ces signes de la mémoire collective qu'il réinterprète, donnant lieu à une réécriture subjective, une nouvelle composition et de nouveaux scénarios. Au travers d'une démarche heuristique, il tente de mettre à jour la genèse des objets du quotidien.

Dans la lignée du mouvement Arts & Crafts, Gauthier Leroy adopte une pratique qui détourne les produits de consommation courante et l'industrie culturelle de manière à en extraire les signes et les intégrer dans un système, hors du cycle productiviste et de la logique marchande. Réintégrant le geste artisanal qu'il mêle à la création de nouvelles fictions, il pratique l'art du « repackaging ».




JEAN-MICHEL PANCIN
TOUT DÉPENDAIT DU TEMPS ...
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 1 - Galerie du Capricorne
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent

Depuis deux ans, Jean-Michel Pancin (né en 1971, vit et travaille à Avignon et Paris) s'emploie à restituer la mémoire de la prison Sainte-Anne désormais abandonnée. Celle-ci a été construite en 1865, derrière le Palais des Papes, en contrebas du Jardin des Doms.
L'artiste a initié son projet avec les Pelotes (2010-2012). Ces « pelotes » étaient envoyées aux détenus de la prison par leurs proches depuis ce jardin. Après en avoir retrouvé de nombreuses, abandonnées en hauteur, les avoir photographiées et en avoir relevé l'emplacement, Jean-Michel Pancin les présente telles des reliques closes, témoins pudiques des relations sociales qu'entretenaient les incarcérés avec l'extérieur. Attentif aux paradoxes de la vie carcérale, Jean-Michel Pancin a réalisé une série de frottages des coeurs gravés sur les murs de la cour (Champs d'amours, 2010-2011).

Son installation Tout dépendait du temps… (2012) comprend également des portes de cellules, à chaque fois encastrées dans une dalle de béton aux dimensions de ces dernières. Des stèles comme autant de commémorations à la créativité des détenus. Jean-Michel Pancin conçoit un art dont la construction ne saurait se résoudre en une forme et qui révèle la complexité symbolique de la prison. À l'image de sa série de photographies, Lumières (2010 - 2012), captant les rayons de lumière sur les murs des cellules, il s'attache à rappeler combien ces murs étaient douloureux pour les détenus habitués à la pénombre.




MARCOS AVILA FORERO
ZURATOQUE
Date: 19/04/2013 - 20/05/2013
Lieu: Niveau 1 - Pré-lounge
Tag: Modules - Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent
Prix Découverte des Amis du Palais de Tokyo 2012*

Né en 1983, Marcos Avila Forero est Colombien. Il vit et travaille à Paris. Diplômé de l'ENSBA de Paris en 2010 avec les félicitations du jury. Son travail a été présenté dans des expositions collectives : Le vent d'après, ENSBA Paris, 2011, Jeune Création 2012, 104, Paris. Il a participé à la Nuit Blanche Paris 2012 avec le projet nomade Cayuco.

L'artiste se réfère souvent à des réalités politiques, sociales, économiques et historiques, mais il les transpose dans un geste et une représentation esthétiques, voire poétiques.

Depuis 2008, dans le cadre de son soutien à la jeune création, l'association des Amis du Palais de Tokyo en partenariat avec la banque Pictet, décerne son Prix chaque année à un artiste émergent de la scène française. Cette initiative a pour originalité de faire participer tous les membres de l'association, tant pour proposer des artistes que pour choisir le finaliste, en y associant des personnalités du monde de l'art et en étroite collaboration avec le Palais de Tokyo. Le lauréat bénéficie d'une exposition dans l'un des espaces du Palais de Tokyo.

Curator : Daria de Beauvais

[20:00] Vernissage de l'exposition "LE DICTATEUR"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
LE DICTATEUR
UN HOMME JUSTE EST QUAND MÊME UN HOMME MORT
Date: 18/04/2013 - 23/04/2013
Tag: Projet spécial
Un homme juste est quand même un homme mort est un projet spécial de cinq jours déployant une programmation non-stop d'événements, œuvres, publications et performances dans tous les espaces du Palais de Tokyo.

Tous les soirs à partir de 18h30 aura lieu le vernissage des projets d'artistes conçus à l'invitation du Dictateur pour Un homme juste est quand même un homme mort.

Tous les jours, de midi à 18h : le balcon à l'entrée du Palais de Tokyo, aménagé de mobilier d'artistes, sera transformé en pop-up bookshop Le Dictateur. Une sélection de revues et fanzines y seront présentés, ils ont été réalisés pour l'occasion par une liste de contributeurs invités parmi lesquels : Jacopo Benassi, Diego Bianchi, Elisabetta Claudio, Lorenzo D'anteo, Jacopo Emiliani, Pierpaolo Ferrari, Walter Giordano, Diego Indraccolo, Sebastiano Mastroeni, Christian Miccoli, Matteo Nuti, Federico Pepe, Lady Tarin, Francesco Van Straten, Massimiliano Verdesca, Lorenzo Vitturi, Alberto Zanetti, Zoavo/Piccinini.


LE DICTATEUR & LE DICTATEUR PRESS

Le Dictateur, revue // Le Dictateur est un projet initié par Federico Pepe et Pierpaolo Ferrari. C'est avant tout une expression radicale du pouvoir absolu. Présenté sous la forme d'un livre extrêmement luxueux, en grand format, sous coffret scellé, le magazine est pensé comme un espace où artistes, photographes, personnalités du monde de l'art et de la mode coexistent, après avoir été arbitrairement sélectionnés et invités à devenir chacun « dictateur » de ses propres pages et à présenter en toute liberté un projet nouveau ou adapté pour le magazine. Certains sont connus, d'autres très connus, d'autres encore absolument inconnus.

Parmi les contributeurs des trois premiers numéros on compte : Micol Assael, Riger Ballen, Francesco Barocco, Jacopo Benassi, Lorenza Boisi, Sophie Calle, Maurizio Cattelan, Riccardo Cavallari, Roberto Cuoghi, Martin de Thurah, Pierpaolo Ferrari, Kim Jones, Nadav Kander, Liz Magic Laser, paola Manfrin, Alda Merini, Federico Pepe, Dan Perjovschi, Luigi Presicce, Lady Tarin, Patrick Tuttofuoco, Arturo Schwarz, Nico Vascellari.

Le Dictateur, Project Space // Depuis 2009, Le Dictateur est également un espace physique, à Milan, poursuivant les mêmes objectifs que le magazine : bénéficiant d'une liberté sans égal et ne devant se conformer à aucune règle, des artistes sont invités à présenter des projets spécifiquement réalisés pour l'espace. En résultent des événements uniques à l'esprit radical.

Le Dictateur Press // Le Dictateur Press est une plate-forme éditoriale sous le nom de laquelle paraissent d'autres livres et éditions d'artistes. Un homme juste est quand même un homme mort est un projet spécial de cinq jours déployant une programmation non-stop d'événements, œuvres, publications et performances dans tous les espaces du Palais de Tokyo.

[20:30-23:00] Projection du film "Hannah Arendt"
Location:
Le Cinéma des Cinéastes
7, avenue de Clichy
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 53 42 40 20
Internet Site : www.cinema-des-cineastes.fr
Description:
En présence de l'actrice et réalisatrice allemande Margarethe Von trotta lors d'une rencontre animée par Coline Serreau

[20:30] Vernissage KEITH HARING "The Political Line"
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
KEITH HARING
The Political Line *

19 avril - 18 août 2013

Le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, avec le CENTQUATRE, consacre une rétrospective de grande envergure à l'artiste américain Keith Haring (1958 – 1990). Cette exposition permettra d'appréhender l'importance de son œuvre et plus particulièrement la nature profondément « politique » de sa démarche, tout au long de sa carrière.
Avec près de 250 œuvres réalisées sur toile, sur bâche ou dans le métro, - dont une vingtaine de grands formats seront exposés au CENTQUATRE, cette exposition est l'une des plus importantes jamais réalisées sur cet artiste.
Keith Haring fut l'un des artistes les plus célébrés de son époque, et aujourd'hui encore tout le monde connaît son style incomparable et son répertoire de signes emblématiques. Il a été exposé avec Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Jenny Holzer et Daniel Buren, dès la Documenta 7 en 1982 et dans des musées et biennales du monde entier.
Virtuose du dessin - qu'il pratiquait depuis l'enfance à haute dose - Keith Haring a étudié à la School of Visual Arts à New York. Génie de la ligne, travailleur incessant et rapide, il a énormément produit, réalisant ses œuvres en écoutant de la musique. Il a utilisé de multiples supports et eu recours aux medias de son époque allant jusqu'à commercialiser des produits dérivés dans son célèbre Pop Shop à partir de 1985.
Les messages et les idées politiques qu'il a véhiculés ne constituent pas seulement une part de son héritage, mais ont considérablement influencé les artistes et la société. Ses « subway drawings » réalisés dans le métro, ses peintures, ses dessins et sculptures, étaient porteurs de messages de justice sociale, de liberté individuelle et de changement. Icône du Pop art, artiste subversif et militant, Keith Haring a multiplié les engagements tout au long de sa vie : très jeune, il était animé par une envie de transformer le monde.
En utilisant délibérément la rue et les espaces publics pour s'adresser au plus grand nombre, il n'a cessé de lutter contre le racisme, le capitalisme et toutes sortes d'injustice et de violence, notamment l'Apartheid en Afrique du sud, la menace de guerre atomique, la destruction de l'environnement, l'homophobie et l'épidémie du sida (dont il est mort non sans avoir créé une fondation caritative au profit de la lutte contre la maladie). Le parcours de l'exposition rend compte de ses prises de position critiques.
Cette exposition majeure se devait d'être organisée à Paris. En effet, présenté dès 1984 par l'Arc, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris dans l'exposition Figuration Libre France/USA, aux côtés de Robert Combas, Hervé Di Rosa, Jean-Michel Basquiat… Keith Haring a séjourné, travaillé et exposé à de nombreuses reprises à Paris, ville qu'il affectionnait particulièrement.

Keith Haring / The Political Line*
Grands formats
Le CENTQUATRE prolonge la rétrospective en présentant les œuvres grand format de l'artiste, notamment l'une de ses plus importantes, Les Dix Commandements, créée en 1985. Cette pièce monumentale composée de dix panneaux de sept mètres de haut, inspirée de la Bible et réinterprétée par le créateur : dix commandements revisités à coup d'aplats rouges, de signes du diable et de l'enfer, de dollars et de têtes de serpent… http://www.104.fr/

Directeur du Musée d'Art moderne de la Ville de Paris Fabrice Hergott
Directeur du CENTQUATRE José-Manuel Gonçalvès

Commissaires de l'exposition Dieter Buchhart et Odile Burluraux

* La Ligne Politique













[21:00] Chanson française en Sorbonne
Location:
La Sorbonne
45/47, rue des Ecoles
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Odéon, RER B Luxembourg
France
Internet Site : www.univ-paris1.fr
Description:
Première soirée pour fêter le retour de "Chanson française en Sorbonne" intra muros !

Matthias Vincenot (www.matthiasvincenot.net), en partenariat avec Platine Magazine et Télé Mélody, et le soutien du service culturel de l'université Paris-Sorbonne accueillera :

Annie Cordy
Jean-Félix Lalanne (+ invités)
Marie Cherrier
Emilie Marsh

Entrée gratuite sur réservation obligatoire auprès du service culturel : agenda-culturel@paris-sorbonne.fr ou 01 40 46 33 72

Chanson française en Sorbonne

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés