Saturday, May 4, 2013
Public Access


Category:
Category: All

04
May 2013
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Foire de Paris
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Téléchargez ici votre e-invitation pour accéder au salon : http://www.foiredeparis.fr/Foire-de-Paris-2012/Le-Salon/Invitation/Obtenir-votre-e-invitation?Code=UDV119801

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00] Vernissage de Krijn de Koning "Half"
Location:
Galerie Jean Brolly
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 88 02
Fax : +33 (0)1 42 78 88 03
Mail : galbrolly@wanadoo.fr
Internet Site : www.jeanbrolly.com
Description:
du 4 mai au 15 juin 2013


15:00  
16:00 [16:00-20:30] Vernissage de THOMAS BROOMÉ "NOT TO TOUCH THE EARTH"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
EXPOSITION DU 4 MAI AU 15 JUIN 2013
VERNISSAGE SAMEDI 4 MAI 2013 DE 16H > 20H30

[16:30-19:30] Vernissage de Milomir Kovacevic "Petits Soldats. Sarajevo,1992/1995"
Location:
Librairie Comme un Roman
39, rue de Bretagne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 77 56 20
Mail : commandes@comme-un-roman.com
Internet Site : www.comme-un-roman.com
Description:
vernissage de l'exposition des photos de Milomir Kovacevic "Petits Soldats. Sarajevo,1992/1995"

A l'occasion du vernissage de l'exposition des photos de Milomir Kovacevic "Petits Soldats. Sarajevo,1992/1995"
La Librairie Comme un Roman &
l'Association Paris-Sarajevo / Centre André Malraux
vous invitent à rencontrer
le photographe qui dédicacera son livre,
"Sarajevo, ma ville, mon destin"
Ed Actes Sud, coll. Photopoche

Samedi 4 mai de 16 h 30 à 19 H 30.
Signature avec rakija et mezzes.


[17:00-20:00] Vernissage Joseph Sterling "The age of adolescence"
Location:
Galerie Françoise Paviot
57, rue Sainte-Anne
code 32A15
75002 Paris
M° Quatre-Septembre, Pyramides, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 42 60 10 01
Fax : +33 (0)1 42 60 44 77
Mail : info@paviotfoto.com
Internet Site : www.paviotfoto.com
Description:
Vernissage samedi 4 mai 2013 de 17h à 20h
Exposition du 4 mai au 22 Juin 2013


© Joseph Sterling

The Age of Adolescence and Other Photographs
L'âge de l'adolescence est le chef d'oeuvre photographique de Joseph Sterling. C'est une documentation sur la vie et le milieu de l'adolescent américain dans les années cinquante et soixante, une série d'images qui explorent le principe, et parfois même, l'ambiance explosive qui a entouré les rites de passage de l'enfance à l'âge adulte au cours de ces années. La monographie publiée en 2005 comporte un essai de David Travis, conservateur pour la photographie à l'Art Institute de Chicago.



« Etant enfant, j'ai toujours été passionné par les images. A une époque où la télévision n'était pas encore toute puissante, le magazine Life a beaucoup compté pour moi. J'ai commencé à faire des images dès l'âge de onze ans, il y a donc environ soixante ans. J'étais très timide et je sais que j'ai rencontré beaucoup de difficultés en tant qu'adolescent. Cependant, j'ai eu la chance d'étudier dans une école qui avait un excellent enseignement en photographie. Plus tard j'ai découvert et intégré l'Institute of Design de Moholy-Nagy avec ses extraordinaires professeurs : Harry Callahan et Aaron Siskind.

Comme sujet de thèse de fin d'études j'ai choisi de travailler sur la vie des adolescents. Ce fut pour moi un grand défi mais mon brillant directeur de thèse, Aaron Siskind, a été fantastique en m'aidant à trouver mon propre chemin au travers des difficultés de ce projet. Je lui suis infiniment reconnaissant ainsi qu'à Harry [Callahan]. Ce travail m'a en fait occupé de 1959 à 1964 et ce fut aussi pour moi une façon de travailler sur ma propre expérience et les souvenirs de mon adolescence. Qu'est-ce qui a le plus compté dans ma carrière de photographe ? Et bien, c'est ce fantastique enseignement que j'ai reçu à l'Institute of Design, le livre de Cartier-Bresson publié en 1952, « L'instant décisif » et les images des américains faites par Robert Franck. » Joseph Sterling - Statement


© Joseph Sterling

Cette exposition est réalisée en collaboration avec la Galerie Stephen Daiter à Chicago.
Remerciements à Agathe Cancellieri de la Galerie Stephen Daiter pour son assistance et les traductions des textes en français ainsi qu'à Marie Eichelbrenner étudiante à L'IESA.

[17:00-20:00] Vernissage de Peter Martensen "Feelings"
Location:
Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Description:
peinture, dessin, sculpture

du 4 mai au 15 juin 2013
VERNISSAGE : samedi 4 mai 2013 de 17h à 20h
en présence de l'artiste

La galerie sera fermée les mercredi 8
et jeudi 9 mai 2013.

Feelings, nothing more than feelings (Morris Albert, 1974). Le refrain presque mielleux de Feelings, ce classique des chansons sentimentales, paraît bien mal coller à l'univers austère de Peter Martensen. Et pourtant, c'est bien le titre qu'a choisi l'artiste pour sa septième exposition à la Galerie Maria Lund. Premier degré ou ironie ? Probablement les deux, car le monde de l'artiste n'est jamais univoque. Noire et froide au premier abord, l'oeuvre de Peter Martensen est empreinte de sentiments, émotions, sensations - toutes les nuances du mot feelings - qui déplacent les scènes de la gravité immédiate vers l'absurde, l'émouvant, l'humour et la critique.
Avec Feelings, Peter Martensen nous montre encore une fois qu'il est aussi bien un créateur d'images à la conscience très aigue qu'un plasticien à part entière qui se laisse entrainer par le plaisir de manipuler la matière, les formes et la lumière avec la liberté d'une curiosité sans bornes.


Peter Martensen
Parcours
La Galerie Maria Lund a présenté six expositions personnelles de Peter Martensen (né au Danemark en 1953) : CLONE CLUB PAINTINGS (2000), CIVILISATION (2002), STRANGE DAYS (2004), THE TEST (2007), TESTING FREEDOM (2008 - dans le cadre du Mois de la photo) et MUSEUM (2011). En 2009, le FRAC de Haute-Normandie a exposé ses dessins dans TRAITS POUR TRAITS. On a également pu voir ses dessins au Salon du dessin contemporain - DRAWING NOW à Paris (2007, 2008 et 2012) ainsi qu'à ART ON PAPER, Bruxelles (2012). En 2006, les institutions Sophienholm et Vejle Kunstmuseum (Danemark) ont organisé une exposition rétrospective de son oeuvre (peintures, dessins et vidéos), accompagnée par la parution de SOLO, livre rétrospectif écrit par Lisbeth Bonde.
Appréciée par un public grandissant, l'oeuvre de Peter Martensen se trouve dans nombre de collections : V&A (Londres), Statens Museum for Kunst (Copenhague), Kunsthalle Rostock, Centre Culturel de Hainaut, FRAC Haute-Normandie.

Vernissage de Peter Martensen "Feelings"
The Relocation
160 x 220 cm
huile sur toile
oil on canvas
2013



[18:00] Exposition "Encore ! Dorothy Iannone editions and books 1964-2013"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
ENCORE ! DOROTHY IANNONE EDITIONS AND BOOKS 1964-2013
UN COMMISSARIAT DE YVES BROCHARD

Dans le cadre du Guest Program

18H - Vernissage de l'exposition Encore ! Dorothy Iannone editions and books 1964-2013 dans La Galerie des Multiples

Dorothy Iannone est née à Boston en 1933. Elle a suivi des études littéraires, c'est à New York qu'elle a commencé à peindre à partir de la fin des années 50 . En 1967, lors d'un voyage en Islande elle rencontre l'artiste suisse Dieter Roth, début d'une liaison amoureuse et passionnée. Elle vient rejoindre en 1974 ses amis Marianne et Robert Filliou dans le Sud de la France. En 1976 elle reçoit une bourse du DAAD et vient vivre à Berlin où elle réside et travaille encore aujourd'hui. En 1984, elle a commencé l'étude et la pratique du bouddhisme tibétain. Cette année 2013, Dorothy Iannone a bénéficié d'une grande exposition au Camden Arts Centre de Londres et elle aura, l'an prochain, une exposition rétrospective à la Berlinische Galerie, Museum für Moderne Kunst. Le public parisien se souvient d'une exposition monographique « She Is A freedom Fighter » à la galerie Air de Paris en 2007.

L'oeuvre de Dorothy Iannone repose sur les liens amoureux entre la femme et l'homme : « Mon amour et ma passion pour Dieter consumaient à peu près toute mon attention et mon énergie, et quand nous n'étions pas ensemble, faire des oeuvres à propos de notre relation amoureuse était un prolongement à notre extase ou parfois une métamorphose de nos souffrances. » (1)Toute son oeuvre tend vers ce moment où les deux corps vont s'unir, c'est toujours dans un paysage féerique, les étoiles dans le ciel, yes, les plantes, les oiseaux tiennent des colliers de fleurs, l'homme et la femme s'unissent tendrement, leurs bras se mêlent, à ce moment l'amour et la sexualité ne font plus qu'un, ils accomplissent leur intimité totale, “L'unité extatique”. Ce n'est pas, pour autant, une oeuvre tournée sur elle-même mais bien au contraire ouverte et faite pour l'autre : « Le Mouvement de libération des femmes a commencé après mon départ des États-Unis. Il me fit prendre conscience de beaucoup de choses que je n'avais pas envisagées au début des années soixante. J'ai fait des peintures sur le sujet de la libération des femmes ainsi que des sérigraphies comme “The Next Great Moment In History Is Ours”. J'ai fait des chansons sur le matriarcat et intégré les vidéos et cassettes où je chante ces chansons dans mon oeuvre par la construction de caissons peints qui contiennent les cassettes et vidéos. J'ai toujours été, en même temps, autant concerné par la condition de l'homme, une de mes gravures est intitulée “Human Liberation” un bras levé pour la femme, un pour l'homme.” Lorsqu'il y a un tel souffle d'érotisme, de liberté, on peut s'attendre à un retour de bâton et le travail de Dorothy Iannone sera régulièrement l'objet de diverses formes de censure: “Je fus fort surprise et plus tard chaque fois que ce fût possible, je protestais avec les faibles moyens dont je disposais. Mais la censure n'a jamais fait changer mon travail, on peut même dire que j'ai été de plus en plus loin dans mes thèmes de prédilection.”

Il fallait que la route de Dorothy Iannone croise celle de la galerie de multiples. Par beaucoup d'aspects, c'est une oeuvre qui va revenir à cette grande histoire des éditions, du multiple dans l'art contemporain: “Les éditions m'ont donné la possibilité, au début des années 70, de toucher un plus large public que celui rencontré dans les expositions occasionnelles en galerie. Et, comme je l'ai découvert depuis peu, c'était les gens jeunes, dans ce public, qui étaient spécialement réceptifs à mon travail. Je suis très émue quand j'entends aujourd'hui de nouveaux amis ce que mon travail a signifié pour eux à l'époque. Quel précieux retour !” (2) On trouvera dans le catalogue des éditions de Dorothy Iannone des gravures, des sérigraphies, des livres mais aussi une boîte, un calendrier, des cartes postales, une couverture de livre, des cassettes audio, un tarot, parfois un disque vinyl dans un leporello... Autant de centres d'intérêt pour les rapports entre le texte et l'image, pour le chant, pour le jeu. C'est aussi une liste qui pourrait inclure les liens amoureux, amicaux tissés par l'artiste et l'on ne sera pas surpris de retouver là quelques uns des “unheard prophets, voluntary outcasts, great solitary masters…” (3) de cette belle histoire: Dieter Roth bien entendu mais aussi Robert Filliou, Emmett Williams, André Thomkins, George Brecht, Konrad Klapheck, Tomas Schmit…

En 1971, Dorothy Iannone accompagne Dieter Roth chez son graveur dans la petite ville de Braunschweig, ce soir là elle raconte l'histoire des lions, Dieter Roth lui suggère de la graver et l'histoire dit: “Il était une fois un homme et une femme qui marchaient dans la forêt. Peut-être se sont-ils arrêtés pour faire l'amour. Quand ils reprirent leur marche, ils furent aperçus par quelques lions et lionnes qui voulaient les dévorer. L'homme sortit immédiatement sa trompette -certains disent un violon- et commença à jouer. La femme -quoique dans un autre style et dans d'autres tons- ajouta son chant à la musique de l'homme. Ainsi, ensemble, ils charmèrent et apaisèrent les bêtes sauvages qui prirent alors des attitudes pensives, pacifiques mais joyeuses. Et alors, peut-être la femme et l'homme firent de nouveau l'amour. Et ainsi firent aussi les gros chats.”(4)

Yves Brochard

1) Les citations proviennent d'une série d'entretiens réalisés avec Dorothy Iannone entre septembre 2006 et aujourd'hui
2) Dorothy Iannone, A catalogue raisonné of editions and books 1964-2013 Département arts plastiques Université Lille 3, mai 2013
3) Charley 05 n.d
4) Extrait de la gravure Lions For Dieter Roth The Present Lion Master1971

[18:00-21:00] Vernissage "Les Trois Grâces"
Location:
Galerie Chantal Crousel
10, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 87
Fax : +33 (0)1 42 77 59 00
Mail : galerie@crousel.com
Internet Site : www.crousel.com
Description:
Vernissage le samedi 4 mai 2013 de 18h à 21h
4 mai 2013 - 15 juin 2013

Abraham Cruzvillegas, James Ensor, Thomas Hirschhorn, Jean-Luc Moulène, Elizabeth Peyton, Francis Picabia , Danh Vo, Rudolf von Laban, Heimo Zobernig

Derrière ce sujet vieux comme le monde se cache une multitude d'images connues aussi bien qu'imaginaires.
Loin de l'ambition de vouloir en faire une exposition muséale ou scientifique, nous prenons plaisir à vous offrir une lecture contemporaine des Trois Grâces, à partir d'un film de 10' somptueux et étonnant de Jean-Luc Moulène (réalisé en 2012 à Londres, pour son exposition au Musée d'Oxford).
Ensuite, nous avons sollicité plusieurs des artistes de la galerie à créer une oeuvre spécialement pour cette occasion, chacun interprétant dans son language le thème des Trois Grâces.
Abraham Cruzvillegas, Thomas Hirschhorn, Elizabeth Peyton, Danh Vo, Heimo Zobernig se sont volontiers prêtés au jeu.
James Ensor, Rudolf von Laban et Francis Picabia complètent le tableau.
Une exposition muséale des Trois Grâces reste donc à faire…


Jean-Luc Moulène, Les Trois Grâces, 2013, black and white film, 10 min

[18:00-21:00] Vernissage collectif "Last Exit to Ordalia"
Location:
Galerie L.J.
Lemarié-Jeudy
12, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 78 38 44 47
Mail : info@galerielj.com
Internet Site : www.galerielj.com
Description:
Omar Ba | Sandrine Pelletier | Ana Roldan | Elise Gagnebin-de Bons | Annaik Lou Pitteloud
dans

"Last Exit to Ordalia"
une proposition de Marco Costantini

4 mai - 25 juin 2013
vernissage samedi 4 mai 18h-21h

La Galerie L.J. met à l'honneur la jeune création suisse (d'origine ou formée en Suisse) en invitant le commissaire d'exposition Marco Costantini (Ecole cantonale d'art du Valais) à proposer une exposition pour laquelle il a choisi de réunir les peintures sur carton ondulé d'Omar Ba (formé au Sénégal puis à Genève) ; les sculptures de Sandrine Pelletier (diplômée de l'ECAL, Lausanne) ; les dessins d'Ana Roldán (formée au Mexique puis à Bern) ; les vidéo et installations d'Annaïk Lou Pitteloud (diplômée de la HKB, Bern) ; et les collages d'Elise Gagnebin-de Bons (diplômée de l'ECAL, Lausanne).

>> communiqué


[18:00-21:00] Vernissage de Myriam Mihindou : série déchoucaj'
Location:
Galerie Maïa Muller
19, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)9 83 56 66 60
Mobile : +33 (0)6 68 70 97 19
Mail : contact@galeriemaiamuller.com
Internet Site : www.galeriemaiamuller.com
Description:
en présence de l'artiste et de Philippe Piguet

A l'occasion de la sortie du n°53 d'Art Absolument la galerie présente de nouvelles photographies de la série déchoucaj'.





[19:00] Exposition "Livre ouvert de l'art contemporain"
Location:
Galerie Taïss
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 71 18 85
Mail : taiss@taissgalerie.com
Internet Site : www.taissgalerie.com
Description:
Vernissage samedi 4 mai à partir de 19h
ROSSELLA BELLUSCI- OLIVIER BLANCKART- SOPHIE COROLLER- KRISTIAN DAHLGAARD- LUO DAN- GILLES DESROZIER- DMITRY GUTOV- FADIA HADDAD- MELLA JAARSMA- SIMON PROCTER- KLAVDIJ SLUBAN- ESZTER SZABO- LEONID TISHKOV- 4ÈME HAUTEUR

ERIC EMO- Prix Arcimboldo 2013

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés