Saturday, September 7, 2013
Public Access


Category:
Category: All

07
September 2013
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Fête nationale du Brésil
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Indépendance proclamée du Portugal en 1822

[Deauville] 39e Festival du Cinéma Américain de Deauville
Location:
Deauville
Deauville
14800 Deauville
M° Gare SNCF Trouville - Deauville
France
Internet Site : www.mairie-deauville.fr
Description:
[Deauville] 39e Festival du Cinéma Américain de Deauville

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-19:00] Carlos Boozer au NBA 3X
Location:
Place de la République
Place de la République
75003 Paris
M° République
France
Internet Site : www.placedelarepublique.paris.fr
Description:
L'ailier fort des Chicago Bulls et double All-Star NBA sera présent au NBA 3X les 7 et 8 septembre 2013.

Le tournoi s'accompagnera d'une épreuve « adidas Skills Challenge » (concours des meneurs), d'un « Foot Locker 3-Point Contest » et du « Foot Locker pop-a-shot ».




[12:00-20:00] Vernissage de Jitish Kallat
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
Du 7 septembre au 2 novembre
Vernissage le samedi 7 septembre de 12h à 20h

La galerie Daniel Templon lance la saison en exposant pour la première fois en France le jeune artiste indien Jitish Kallat, l'un des plus prometteurs ayant émergé sur la scène contemporaine ces dernières années. Imprégnées de références autobiographiques, politiques et artistiques, les œuvres de Jitish Kallat composent, à l'aide d'un large répertoire de moyens, une chronique du cycle de la vie dans une Inde en mutation rapide. Connectant sociologie, biologie et archéologie, l'artiste porte un regard à la fois ironique et poétique sur les rapports transformés de la nature et de la culture, l'étrangeté au cœur du quotidien, la persistance du spirituel au cœur de la dégradation matérielle. Pour son exposition à la galerie, Jitish Kallat se concentre sur une série d'expériences quotidiennes telles que le sommeil, le rire, le repas ou les rituels du voyage. En jouant de l'altération des formes et des dimensions, il fait basculer les visions familières vers des énigmes visuelles décalées, des associations métaphoriques teintées d'une joyeuse ambigüité.


[12:00-12:10] [Deauville] Photo call Participants à la table ronde & Vince Gilligan
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, rue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
[Deauville] Photo call Participants à la table ronde & Vince Gilligan





[14:00-19:00] Finissage de l'exposition "Indices de réfraction"
Location:
Galerie Eva Meyer
11, rue Michel Le Comte
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 46 33 04 38
Mail : contact@galerieevameyer.com
Internet Site : www.galerieevameyer.com
Description:
INDICES DE REFRACTION
JULIETTE GOIFFON & CHARLES BEAUTÉ

Exposition jusqu'au samedi 7 septembre 2013.
Commissaires invités : Les Commissaires anonymes
Finishing Afternoon Beer Party : samedi 7 septembre 14h-19h.

L'exposition Indices de réfraction convoque la figure du mirage : phénomène de réfraction des rayons lumineux, le mirage n'est pas une perception erronée de la réalité mais un phénomène naturel réel à fort potentiel poétique. Il est une interprétation nouvelle que subit une réalité ; un moyen de plus de défier des lectures univoques de notre société. En cette période d'expansion technologique marquée par la numérisation et la dématérialisation, pouvons-nous toujours faire confiance à nos perceptions ? Le mirage constitue à la fois l'image de l'exploration des degrés de réalité et de la poursuite chimérique de vérité. Pour son positionnement à la fois instinctif et documenté sur l'actualité physique et numérique, le travail du binôme que forment Juliette Goiffon et Charles Beauté s'impose ainsi. Explorateurs à l'ère du monde 3.0, ils présentent pour l'exposition Indices de réfraction une série de pièces mettant les phénomènes médiatiques, scientifiques et naturels à l'épreuve de l'authenticité. Le modèle du mirage dont traite l'exposition se prête à considérer le rôle de la galerie dans sa dimension équivoque et transitoire. Dans le cadre de cette recherche sur la réfraction, la déviation et l'interprétation des faits de la terre, de la science et des médias, l'exposition s'accorde à présenter la galerie Eva Meyer comme un espace d'expériences sans vérité invariable.
Les Commissaires Anonymes présentent une sélection de pièces réalisées entre 2012 et 2013 par les artistes Juliette Goiffon et Charles Beauté. Réunis pour leur approche cosmique, ces travaux convoquent la mémoire universelle. John Younh et Charles Duke ont marché sur la Lune le 21 avril 1972. Quelles sont les « réfractions » contemporaines de cet événement mondial ? L'exposition se présente sous la forme d'une investigation sensible : l'objectif est d'agrémenter l'incidence de rumeurs scientifiques, médiatiques et anthropologiques.
Juliette Goiffon observe les transformations sensibles de la société. Charles Beauté explore les marges de la communication et de l'information. Tous deux collaborent depuis plusieurs années à la confrontation du papier et des données virtuelles, de la matière physique et du numérique. Cette exposition est l'occasion de faire état de cette recherche commune, aussi harmonieuse qu'incisive. À travers un travail d'impression, d'installations, de sculptures et de projections, ils révèlent les complexités de notre société à l'ère de sa dématérialisation. L'innovation des outils et le libre partage d'informations font d'internet un des enjeux centraux de leur travail. Les commissaires anonymes proposent ce binôme d'artistes comme figure de l'exploration contemporaine, à la recherche de failles technologiques et artistiques.

[14:00-21:00] Vernissage de Tatjana Doll "raster image processing"
Location:
Galerie Jean Brolly
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 88 02
Fax : +33 (0)1 42 78 88 03
Mail : galbrolly@wanadoo.fr
Internet Site : www.jeanbrolly.com
Description:
raster image processing
balthus, beckmann, delacroix, kirchner & douanier rousseau

exposition du 7 septembre au 12 octobre 2013

Vernissage de Tatjana Doll "raster image processing"

[14:30-15:30] [Deauville] Photo call & Conf. de presse pour SNOWPIERCER, LE TRANSPERCENEIGE
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, rue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
Avec Bong Joon Ho, Benjamin Legrand & Jean-Marc Rochette






[15:00-22:00] PASSAGE PAS SAGE 2013
Location:
Passage Pas Sage
Passage des Gravilliers
Passage des Gravilliers
entrée par le 10, rue Chapon ou le 19, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Internet Site : www.passage-pas-sage.com
Description:
Après le succès de la précédente édition qui avait accueilli près de 1 500 personnes, la galerie christian berst (spécialisée en art brut) et la galerie Sator (spécialisée en art contemporain) s'associent à nouveau de façon exceptionnelle, le temps d'une journée, pour proposer un événement collectif et ouvert à tous.

Ouvert et dynamique, le Passage des Gravilliers accueillera au cours de l'après-midi et de la soirée des performances artistiques, des concerts, une project room.

Tout le programme sur : http://www.passage-pas-sage.com

[15:00-21:00] Vernissage d'Alain Sicard "6.23.34.11.KL"
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie.bernard.jordan@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
Vernissage samedi 7 septembre à partir de 15 heures
Exposition du 7 septembre au 12 octobre 2013

« Ma peinture est comme une généalogie désorganisée de l'histoire de l'art, je ne démarre rien, je ne fais que recevoir. »
Alain Sicard trouve sa force créatrice en côtoyant les œuvres qui ont forgé l'histoire de l'art. Perpétuellement à la recherche de sensations esthétiques, il parcourt les musées et les livres d'art en collectant les détails, lumières, constructions et couleurs des œuvres de ses pères, toutes écoles et époques confondues. Pour faire perdurer sa mémoire de la peinture, il récolte tous types de reproductions attachées aux œuvres qui l'ont marqué dans ses visites. Cartes postales et livres d'art se côtoient dans son atelier sur une étagère ordonnée et renouvelée selon ses découvertes. Ainsi se forme une palette de couleurs, de touches et de formes, attachée à la peinture, la sculpture, l'architecture ou encore au vitrail distinguable ici ou là dans son œuvre.
A l'origine de sa pratique, Alain Sicard travaillait la peinture à l'huile sur papier couché. Depuis trois ans, il expérimente le klöckner, support synthétique doté d'une remarquable stabilité hygrométrique et qui lui permet la plus grande créativité tout en gardant la planéité qu'il recherche dans ses peintures. Alain Sicard cherchait autrefois à garder cette finesse pour s'apparenter à la texture de la photographie en la citant même à travers l'utilisation de cadres et de vernis colorés. Aujourd'hui, il s'émancipe de cette référence en présentant l'hégémonie de la peinture. A travers la spontanéité de son geste, la diversité de ses touches, les palettes chromatiques et les nombreuses constructions spatiales de ses œuvres, il a su créer en plus de son style, une encyclopédie de la peinture, qu'artistes, néophytes et passionnés de ce média peuvent reconnaître et apprécier.
Alain Sicard, travaille ses supports sans images préconçues. D'abord, sur le support blanc il appose des touches de couleurs directement sorties du tube, ensuite il asperge l'œuvre de solvant, pour développer la matière sur l'ensemble de la surface. Expériences qu'il renouvelle plusieurs fois, jusqu'à ce qu'une ligne de conduite lui apparaisse. A chaque tentative l'artiste pose son instrument et se met en position de spectateur pour ressentir la naissance de la peinture et la réminiscence d'une image. Autrefois réalisées à plat, ses peintures, une fois exposées à la verticale, lui semblaient en décalage avec l'élaboration et la perception du travail au cours de la séance. Depuis un an, il choisit de travailler à la verticale, pour que l'œuvre en situation d'exposition soit pleinement fidèle à sa vision en atelier.
Ses peintures, suscitées par la documentation et la collection, révèlent plus qu'une image, la réminiscence de sensations à travers les ambiances, touches ou détails d'œuvres connues, mais soudain inidentifiable.
Sa peinture très gestuelle, abstraite peut aussi être qualifiée de peinture d'impression. En construisant et déconstruisant de multiples images, il se joue de notre « musée mental ». En effet, inconsciemment et communément à tout regardeur de peinture, notre corps emmagasine dans un répertoire les sensations données par chaque nouveau tableau. Alain Sicard se joue de nous en nous présentant ses formes, ses touches, ses couleurs que nous connaissons, sans jamais nous en donner la clé, car même lui n'en connaît plus directement la citation.
Alain Sicard présente une sélection de ses pièces les plus récentes sous le titre énigmatique 6.23.34.11.KL, lié à la notion d'inventaire et de collection en continuité avec son travail.

[15:00] Vernissage de Carlo Guaita "Universo Appeso"
Location:
Galerie Bernard Bouche
123, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 60 03
Fax : +33 (0)1 42 72 60 51
Mail : info@galeriebernardbouche.com
Internet Site : www.galeriebernardbouche.com
Description:
du 7 septembre au 19 octobre

[15:00-21:00] Vernissage de Kimiko Yoshida "QUI EST KY ?"
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
Pierre-Alain Challier, qui travaille depuis 2005 avec l'artiste franco-japonaise, organise une importante exposition rassemblant pour la première fois toutes les facettes de l'œuvre de KIMIKO YOSHIDA

Depuis ses photographies qui ont fait le tour du monde, jusqu'aux sculptures inédites, l'exposition a été conçue par l'artiste avec la complicité de Jean-Michel Ribettes en 2 volets :

1er volet: QUI EST KY ? (Statuaire)

Autour d'un hommage à ceux qui ont fait l'histoire et l'histoire de l'art, Kimiko change d'identité et glisse son visage de Geisha, dans un buste de Louis XIV ou de Marie-Antoinette aux couleurs acidulées (résine peinte).

En parallèle, elle se glisse dans les modèles des peintres, et s'entourant d'éléments couture vintage de Paco Rabanne elle évoque tour à tour l'Athéna de Klimt ou le Torero de Picasso.

Vernissage en présence de l'artiste le samedi 7 septembre 2013 de 15h à 21h (1er volet)

La galerie est ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h.

[15:00] Vernissage de Thomas Sabourin "Au milieu de nulle part"
Location:
Galerie Frédéric Lacroix
13, rue Chapon
Cour, 2ème étage droite
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 61 70 71
Mail : info@galeriefredericlacroix.com
Internet Site : www.galeriefredericlacroix.com
Description:
Vernissage le samedi 7 septembre 2013 à partir de 15h
Exposition du 7 septembre au 26 octobre 2013

« Au réveil, j'étouffe. Je tends la main vers mon flacon de salbutamol, révérence à la chimie moderne, en regardant fixement les gros nuages blancs qui défilent à toute vitesse.Je ne possède aucune photographie de mon passé, de mon enfance, des lieux de mon enfance. Il n'y a plus que les images inconsistantes de la mémoire.
Nous sommes venus habiter ici en ville, mais moi, malgré cela, je suis resté au milieu de nulle part, comme si le milieu de nulle part était partout ; comme le sol dans la première séquence de « La planète des singes ». En ce moment d'extraordinaire intensité de la vie lorsque les trois personnages foulent un sol qui ne l'a encore jamais été, un sol dévasté mais qui n'attendait que la vie, leur vie, car il n'y a plus que la vie ; et tout ce qui lui donnait figure s'est éteint. Tous les repères du temps et de l'espace se sont effacés pour laisser place au simple et peut-être insupportable fait de se trouver là.
Je n'ai pas besoin de croire, je vis ; suspendu en plein vide à quelques encablures du sol, dans des moments où l'espérance pouvait prendre la forme d'une contemplation mélancolique : le sol, l'image du sol nu, de la minéralité sans fin, le sol comme la mort qui n'est pourtant sol que pour le pas des vivants.
Et dans ces conditions, à partir d'où pourrais-je bien me cerner ? ».
Plâtres et dessins conçus comme des relevés de mouvement composent cette deuxième exposition personnelle dans laquelle se poursuit la correspondance tissée par Thomas Sabourin entre le temps humain et le temps géologique. Une invitation à méditer - dans le spectacle de ces territoires « désertés »- les liens qui nous unissent à l'univers physique où le jeu de notre présence et de notre absence nous reconduit à la vie sensorielle dans laquelle la chair et la pierre s'unissent étrangement.
Thomas Sabourin, né en 1975, vit et travaille à Lille ( Fr ).








[16:00-19:00] Vernissage Collectif
Location:
Galerie Artitude
4, avenue Paul Dérouléde
Village Suisse
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 45 66 66 33
Fax : +33 (0)1 45 66 66 33
Mail : lorriaux@artitudeparis.com
Internet Site : www.artitudeparis.com
Description:
KIMO Artiste peintre, techniques mixtes
Stéphanie MELUSINE Artiste peintre et sculpteur, figuratif
SOL BARON Artiste peintre, figuratif
Gwendoline SPINA Artiste plasticienne, abstraction mixte
Ainsi que nos artistes permanents…

L'exposition se déroulera du 5 au 16 septembre 2013.

[16:00-21:00] Vernissage d'Ana Jotta "ENCORE !"
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
Level 1

7 septembre - 17 octobre 2013

[16:00-20:30] Vernissage d'Ernesto Ballesteros "CINCO DIBUJOS"
Location:
Bendana-Pinel Art Contemporain
4, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 22 97
Fax : +33 (0)1 42 74 25 29
Mail : galerie@bendana-pinel.com
Internet Site : www.bendana-pinel.com
Description:
EXPOSITION DU 7 SEPTEMBRE AU 12 OCTOBRE 2013
VERNISSAGE EN PRÉSENCE DE L'ARTISTE LE SAMEDI 7 SEPTEMBRE 2013 16H > 20H 30

[16:00-21:00] Vernissage d'Odile Decq "Force en présence"
Location:
Galerie Polaris
Bernard Utudjian
15, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 72 21 27
Mobile : +33 (0)6 12 22 77 15
Fax : +33 (0)1 42 76 06 29
Mail : contact@galeriepolaris.com
Internet Site : www.galeriepolaris.com
Description:
7 - 28 Septembre


©Odile Decq Galerie Polaris

Après Homéostasie en 2007 et Beyond horizon en 2011, Force en présence est aujourd'hui la troisième exposition d'Odile Decq à la galerie Polaris.

Tandis que la grande et unique structure d'Homéostasie basée sur l'équilibre dynamique, remplissait seule l'espace de la galerie, et que l'installation de miroirs noirs Beyond horizon faisait perdre au visiteur les limites de l'espace intérieur extérieur, Force en présence change d'échelle pour se concentrer sur le corps et sa relation à l'espace.

Dans une approche minimale, la nouvelle exposition d'Odile Decq se compose d'œuvres disposées au mur, au sol et au plafond de la galerie. Elles font appel ici à la représentation du corps dans l'espace, avec Test Tube d'abord où l'artiste a souhaité représenter, posé au sol, ce à quoi son corps peut se réduire au minimum. Comme une mise en parallèle de l'avant et de l'après, le rouge renvoie au corps vif et le noir au corps éteint.

Head Bowl, à l'inverse de la matérialité et de la pesanteur du corps, propose au visiteur de se concentrer sur le « soi » : isolé dans l'œuvre au milieu de son environnement, il observe le monde qui ne le voit pas.

Entre ces deux antagonismes que forment le corps et l'esprit, il est alors nécessaire de trouver un point d'équilibre, un point de jonction. C'est au mur que Odile Decq présente Dynamic Equilibrium, mise en perspective des récepteurs de l'oreille interne en charge du sens de l'équilibre. Enfin, Mental Horizon traitera en vidéo de l'échappée immatérielle.

En regard de ces œuvres est présenté l'ensemble de 11 sérigraphies autour du FRAC Bretagne, fruit d'une collaboration avec l'éditeur Bernard Chauveau. Cette série d'interprétation graphique en douze planches reprend les éléments fondateurs du projet : la circulation, la coupe, l'auditorium, mais aussi la façade et les nuances de matière de noir qu'elle explore.

Une parfaite maîtrise de la mise en espace des volumes a minima et de leur disposition dans la galerie accentue l'énigmatique présence de ces œuvres.

La décision reste incertaine dans la question de savoir si la maîtrise de l'architecte a dicté l'ordonnance des œuvres, ou si ce ne sont pas plutôt celles-ci qui règlent l'immatérialité chère à Odile Decq.

Comme le dit l'artiste : « je reste la gardienne de l'idée de départ », cet ensemble d'œuvres trouvera sa signification et son fonctionnement selon ce qu'en décidera le spectateur.

[16:00-20:00] Vernissage de Bartek Materka "Adjacent Rooms"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
Vernissage samedi 7 septembre de 16h à 20h
Exposition : 10 septembre - 15 octobre 2013

La Galerie Virginie Louvet a le plaisir de présenter la première exposition personnelle de l'artiste
polonais Bartek Materka en France.
Le regard de peintre de Bartek Materka se concentre sur la déformation de l'image par notre conscience. Ses peintures,
basées le plus souvent sur des photographies trouvées ou prises par l'artiste lui-même sont une analyse de notre
organe de vue et de l'influence qu'ont sur lui les nouvelles technologies optiques et les méthodes de génération
d'images (digital, télévision, films, vues au microscope ou bien code ascii).
Les héros des peintures de Materka sont des personnages qui lui sont proches, amis ou famille. Les émotions
générées entre lui et ses sujets sont retranscrites sur la toile. Les images, troubles et décolorées se dispersent et se
chevauchent, requérant des moyens différents de perception et d'appréhension. L'instabilité de la peinture ainsi que le
souvenir et la nostalgie qui lui sont liés sont des thèmes explorés de manière récurrente par l'artiste.
L'exposition à la Galerie Virginie Louvet présente des huiles sur papier, derniers travaux de l'artiste. Le point de départ
de ces travaux est une sélection de scènes de films comprenant notamment des classiques de la Nouvelle Vague.
Materka, sur la base de techniques de peinture qu'il a lui-même développées, transforme librement ces scènes en
compositions picturales.
Le papier utilisé a été spécialement préparé et patiné par l'artiste. Ainsi, extraites du réel, les scènes du film trouvent
une nouvelle dimension et communiquent une impression d'étrangeté, malgré leur familiarité, se situant dans un passé
plus ou moins récent ou évoquant des histoires auxquelles chacun peut rattacher des souvenirs personnels.
Au centre de la galerie sont disposés trois tableaux inspirés du film "L'année dernière à Marienbad" d'Alain Resnais
(1961). La référence à ce film culte retranscrit fidèlement les centres d'intérêt de l'artiste et ses moyens d'appréhender
son travail de peintre. Materka s'intéresse aux images ayant plusieurs significations et au moment crucial où l'on ressent tension, incertitude ou mystère.
Bartek Materka est né en 1973. Il vit et travaille à Cracovie. Il a étudié à l'Académie des Beaux Arts de Cracovie, dont il
a été diplômé en 2004. La même année a eu lieu sa première exposition personnelle à la galerie Raster à Varsovie.
Ses oeuvres ont notamment été présentées à la Biennale de Prague (2009), à la Galerie Nationale Zacheta à Varsovie
(2006, 2011) et à la galerie Gmyrek à Düsseldorf (2010). Son travail a été acquis par le MOCAK - Musée d'Art
Contemporain de Cracovie.



[16:00-21:00] Vernissage de Claire Tabouret "Prosôpon"
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
Exposition du 7 septembre au 31 octobre 2013
Vernissage le samedi 7 septembre, 16h - 21h

« Il est absolument impossible d'obtenir d'un enfant qui entre dans ce désir de poésie, d'art, qu'il se soumette déjà. C'est une activité qui apprend l'insoumission, vraiment. »
Pierre Guyotat - Explications*

Claire Tabouret travaille à partir de photographies, aussi bien des archives personnelles que des clichés anonymes récoltés au fil de ses recherches. Elle s'empare de figures figées dans un espace-temps indéfinissable, pour avancer une nouvelle lecture de leurs présences et de leurs apparences. Tels des revenants, les enfants semblent surgir de mémoires et d'histoires enfouies que l'artiste réactive et réécrit. Elle leur construit une nouvelle réalité : complexe, perturbante, hypnotique. Isolés ou présentés en groupe, ils ont littéralement colonisé son univers pictural. Entre présences et absences, les personnages sont extraits de leurs environnements, de leurs contextes et de leurs repères. Ils sont ainsi propulsés au cœur de l'espace pictural : énigmatique, sombre et embarrassant.
L'artiste explore l'idée de passages grâce à l'élaboration d'un royaume fragile, tenu en équilibre par une subtile combinaison de paradoxes : passé-présent, réalité-fiction, clairvoyance-cécité, lumière-obscurité. À l'intérieur, des enfants posent et rôdent. Les yeux bandés, ils jouent à Colin-maillard, essoufflés, penchés en avant, un malaise est installé. Certains semblent perdus. À tâtons ils avancent dans l'obscurité, les petites mains s'agrippent à la matière. Perdus dans la peinture, dans un espace-temps infini, les créatures nous fascinent. Jeu ou terreur ? La vision obstruée, le chasseur nous apparaît être la proie d'un jeu dont il ne maîtrise pas les codes. Lorsqu'ils sont présentés en groupe, les enfants sont bien rangés et déguisés. Au creux d'une ambiance de fin d'année scolaire, une autre période de passage, les figures costumées posent dans une salle de classe baignée d'une lumière aveuglante. Les regards sont froids, lucides, quasi désincarnés. Les costumes sont communément associés à l'idée de fête, ils représentent une occasion d'incarner une nouvelle apparence, un nouveau rôle et de devenir « autre » ; puisqu'ils sont aussi synonymes de mascarade, ils matérialisent une réflexion portée sur l'identité et la construction personnelle.
En engageant un jeu de masques, l'artiste cultive l'ambiguïté du genre afin d'abolir les évidences, les stéréotypes et la conformation. Ses personnages, des princes, des sorcières, des lapins, des cerfs, des fantômes, se cherchent et nous cherchent du regard. Pour cerner ses figures, l'artiste a retenu le mot prosôpon, un terme à consonance enfantine provenant du Grec ancien qui désigne à la fois le visage et le masque, mais aussi la présence, l'apparence ou la venue d'une personne. Dans cet espace-lisière, les présences nous observent gravement et silencieusement jusqu'à nous déstabiliser. Ils sont comme enfermés dans la peinture qui peut alors être comprise comme un abri duquel ils nous dévisagent à leur tour. En accentuant l'intensité des regards intérieurs, Claire Tabouret nous fait entrer dans la matière même de scènes capturées et reformulées. Au fil des toiles, elle déploie un univers chargé d'histoires, de souvenirs et de possibles projections.

Julie Crenn

* Entretiens avec Marianne Alphant, 2000 (Léo Scheer, Paris)
Claire Tabouret est née en 1981. Elle vit et travaille à Pantin. Diplômée de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2006. Cooper Union school of Art, New-York, 2005.

Expositions personnelles (sélection) De l'autre côté, Espace d'Art Contemporain Les Roches, Le Chambon-sur-Lignon (7 juillet - 30 août 2013) ; Sous les eaux, dans le cadre de Peu à peu quoique aussitôt, Voyons voir, Jardin des 5 sens, Saint-Marc-Jaumegarde (1er juin - 30 septembre 2013) ; Les Insoumis, Boutique du jour Agnès b, Paris (2013) ; C'était le Printemps, Yishu 8, Pékin (2012) ; L'île, Galerie Isabelle Gounod, Paris (2012) ; Carré Noir, Le Safran, Amiens (2011) ; Où est passée la journée d'hier ?, Galerie Isabelle Gounod, Paris (2010).

Expositions collectives (sélection) : Once upon a time, Galerie C., Neuchâtel, Suisse (31 octobre - 21 décembre 2013) ; De leur Temps 4, ADIAF, Nantes, Centre d'Art Le hangar à Bananes, Nantes (11 octobre 2013 - janvier 2014) ; De la lenteur avant toute chose, une exposition Portraits/ abcd, Espace abcd art brut, Montreuil (21 septembre-9 novembre 2013) ; La Belle Peinture II, Com Eva Hober & Ivan Jancar, Bratislava (13 juin - 26 juillet 2013) ; Aqua Vitalis, Com Claire Tangy et Paul Ardenne, Artothèque de Caen (15 juin - 28 décembre 2013) ; Le chez soi et l'ailleurs. L'autre côté du rêve, dans le cadre de Marseille-Provence 2013, avec le FRAC PACA, ARTEUM - Châteauneuf-le-Rouge (15 mai - 27 juillet 2013) ; Peinture Bourgeoise, Chapelle des Calvairiennes, Centre d'Art de Mayenne (4 mai - 23 juin 2013) ; Code noir, Com Lidewij Edelkoort, FRAC Haute-Normandie (2013) ; Exposition des Acquisitions 2012 de la Fondation Colas, ENSBA, Paris (2012) ; Lauréate du prix SJ Berwin, exposition à l'ENSBA, Paris (2011) ; Jeune Création, Le 104, Paris (2011) ; Outre Forêt, Com Mathieu Buard et Joël Riff, le 6b, Saint-Denis (2011) ; Art Protect, Galerie Yvon Lambert, Paris (2011), Chain-letter, Samson Gallery, Boston, USA (2011), Novembre à Vitry, Galerie Municipale J. Collet, Vitry (2010) ; Lauréate du Prix Jeune Créateur et acquisition d'une œuvre par la ville de Pontault-Combault (2009) ; Lubalin Center of Design and Typography, New-York (2005).

Vernissage de Claire Tabouret "Prosôpon"

[16:00-20:00] Vernissage de Raúl Illarramendi "Drawings from Nature"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
3 – 21 septembre 2013
Vernissage le samedi 7 septembre 2013 de 16h à 20h

La Galerie Karsten Greve est heureuse de présenter l'exposition Drawing from Nature, la première exposition personnelle consacrée à Raúl Illarramendi. Le travail de cet artiste naît d'une réflexion sur les possibilités de la représentation par le dessin et ses limites. Depuis toujours Raúl Illarramendi est intéressé par cette discipline qui lui permet de donner forme à une entité et d'en interroger le potentiel figuratif. L'artiste entretient un rapport ambigu avec la peinture, où le statut du dessin est constamment mis en danger, notamment par les formats et les sujets qu'il choisit d'aborder. En présentant des travaux provenant de séries très différentes, Drawing from Nature permet au public de découvrir la démarche de cet artiste à travers des œuvres réalisées entre 2009 et 2013.

Le point de départ du travail de Raúl Illarramendi est l'observation des traces que laisse la patine humaine dans le quotidien urbain. Repérées sur les murs, les sols, les trottoirs, les portails et portières, ces traces sont photographiées, choisies pour leur composition et leur pouvoir évocateur. L'artiste accumule ainsi un répertoire d'images qui sert d'inspiration pour ses compositions. Ces signes se multiplient au quotidien, prolifèrent et se superposent sans arrêt ; toutefois, leur ubiquité ainsi qu'un inconscient désir collectif de les oublier les rendent invisibles. Il s'agit de témoigner ces gestes, de créer un historique imaginaire des évènements, un portrait du passé qui n'a jamais été. En même temps, le travail de Raúl Illarramendi s'inscrit dans une recherche abstraite et figurative. On peut parler d'une véritable fiction : ses dessins ne sont pas une transcription littérale des documents photographiques, mais une reconstitution réaliste des impressions laissées en lui par ces images.

Plusieurs œuvres exposées appartiennent à la série nommée EA, abréviation de Evidence of Absence (Preuve de l'absence), tandis que deux œuvres proviennent de la dernière série nommée SD, Spit Drawings (Dessins-crachats). Ces œuvres sont réalisées avec des crayons de couleur appliqués sur une toile préparée préalablement à la gouache, technique mixte qui rapproche le dessin à la peinture et viceversa. L'artiste conçoit ces œuvres comme des non-dessins : le travail est composé par des traits qui surgissent des espaces non crayonnés, montrant ainsi le fond de la toile. Ce procédé en négatif permet à l'artiste de décontextualiser les traces laissées par des actions plus ou moins civilisées et de les détacher, les isoler et les mettant au premier plan sur la toile.

L'exposition présente également une série plus ancienne, réalisée au crayon graphite sur papier. DFN, abréviation de Drawing From Nature, (Dessin d'après nature), est une série de quatre dessins où figurent la montagne Saint Victoire, célèbre leitmotiv dans la peinture de Paul Cézanne, et un ensemble de six dessins montrant la Fontaine de Marcel Duchamp, abordée par des différentes points de vue et traversée par l'informe. Dans ces travaux la réflexion sur le potentiel et les limites du dessin atteint son sommet : la frontière entre figure et matière, entre le réel et sa reproduction est remise en cause. Le dessin n'est plus au service de la forme : la silhouette impose le contour au dessin, qui se développe de manière libre et fluide, presque liquide à l'intérieur. Le graphite figure sa propre dissolution, sa propre abstraction et nous mène dans un lyrisme assumé. Magnétisé par les contrastes entre le blanc du papier et le noir du graphite et hypnotisé par les mouvements évoqués par le dessin, le spectateur s'échappe du présent. Poussé à la recherche de formes concrètes qui ne le sont pas, l'œil se familiarise enfin avec ces dessins sculpturaux menant à une épochè de la perception, où tout préjugé est suspendu.

Né en 1982 à Caracas, Venezuela, Raúl Illarramendi commence sa formation artistique en 1998 en tant qu'assistant du peintre Felix Pedromo. Il devient ensuite membre du Circulo de Dibujo du Musée d'Art Contemporain de Caracas Sofia Imber, Il réalise des études en Arts Plastiques et Histoire de l'Art à la University of Southern Indiana d'Evansville aux États Unis. Il remporte plusieurs prix d'art aux Etats-Unis et en France dont le plus récent, le prix de peinture Jean Chevalier à Lyon, a été obtenu en 2012. Il vit et travaille à Méru, France.


Raúl Illarramendi, EA n°122, 2013, crayon couleur et gouache sur toile sur bois /
color pencil and gouache on canvas on wood, 200 x 160 x 3,1 cm

[16:00-21:00] Vernissage de Robert Breer
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
7 septembre - 17 octobre 2013

[16:00-21:00] Vernissage de Vera Molnar "True Story"
Location:
Galerie Torri
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 27 00 32
Mail : contact@galerietorri.com
Internet Site : www.galerietorri.com
Description:
07.09.13 - 19.10.2013
Vernissage samedi 7 septembre 2013 16h-21h

A l'occasion du troisième anniversaire de l'inauguration de la galerie TORRI, nous sommes heureux de présenter pour la troisième fois, une exposition personnelle de l'artiste hongroise Vera Molnar, dont l'œuvre encore méconnue il y a quelques années fait aujourd'hui l'objet d'une reconnaissance internationale.

Tandis que la galerie TORRI s'apprête à annoncer de nouvelles collaborations, elle souhaite témoigner de son attachement à l'œuvre de Vera Molnar par la présentation de dessins anciens mis en correspondance avec une sélection de toiles récentes. L'exposition True Story apparaît comme l'histoire d'une trajectoire artistique, celle que connaît Vera Molnar depuis les années 1950 jusqu'à nos jours, mais aussi de la galerie TORRI, qui, en septembre 2010, inaugurait sa programmation par une exposition personnelle de la même artiste.

Imprégnée d'un héritage pictural caractéristique de l'Europe de l'Est, Vera Molnar s'installe à Paris en 1947 afin de développer une œuvre expérimentale et fortement engagée. Par cette exposition, la galerie TORRI souhaite apporter un éclairage particulier sur une série de huit dessins sur papier datés de la fin des années 1950. Ces études à la mine de plomb dont la présentation en galerie est inédite, sont issues d'une réflexion sur le motif ancestral du méandre, parcourant toute la trajectoire de l'artiste. Vera Molnar travaille alors à la réduction quintessentielle de ce thème archétypal par la transcription de pleins accueillant autant d'interstices que d'impasses. La sinuosité du méandre est ainsi rendue à son état d'extrême pureté, tandis que la composition invite le regard à la captivité d'une déambulation sans issue.

En contrepoint à ces œuvres historiques, la galerie TORRI présente une sélection de toiles récentes, dans une tonalité éclatante de rouges et de blancs. Sur ces tableaux d'une radicalité extrême, la forme élémentaire du carré initie un protocole de décomposition puis d'arrangement, selon un principe de recouvrement et d'enchevêtrement de surfaces prédécoupées. Ainsi, les fragment s d'une toile rouge viennent se superposer et s'imbriquer les uns dans les autres tout en laissant apparaître les intervalles blancs d'un autre carré : celui de la toile. Le visiteur y retrouvera l'étirement, sur un format pictural, des préoccupations originelles de l'artiste perceptibles sur les dessins de méandres des années 1950 : la notion d'interstice en particulier, mais aussi le parcours labyrinthique du regard dans l'enchevêtrement des éléments découpés.


[16:00-21:00] Vernissage de Walter Pfeiffer
Location:
Galerie Sultana
10, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)1 44 54 08 90
Fax : +33 (0)1 44 54 09 60
Mail : contact@galeriesultana.com
Internet Site : www.galeriesultana.com
Description:
Vernissage de Walter Pfeiffer

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition personnelle de Gayle Chong Kwan "Blind Vistas"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
La galerie Alberta Pane est heureuse de présenter la quatrième exposition personnelle de l'artiste britannique Gayle Chong Kwan du 7 septembre au 19 octobre 2013.

Blind Vistas explore, à travers une installation spécifique de photographies, des panoramas de paysages caverneux mondialement connus, dans lequel le visiteur doit sentir et toucher plutôt que de compter seulement sur sa vue.

L'artiste analyse la sociologie du sensible, mettant en relation les individus grâce à l'évocation du souvenir par la stimulation sensorielle. Elle crée ses propres mondes afin de les photographier par la suite, questionnant avant tout le spectateur sur cette mise en scène.

À cette occasion, la galerie éditera un catalogue accompagné d'un texte critique.

Parmi ses récentes expositions: 'Public Dinner Event', Museum of Contemporary African Art 1997-2002', Tate Modern, Londres, 2013; 'The Golden Tide', Estuary, Museum of Londres, 2013; 'Wastescape', Southbank Centre, Londres, 2012; 'Memory Trace', The Wellcome Trust, Londres, 2012; New Forest Pavilion, 54ème Biennale de Venise, 2011.

[16:00-21:00] vernissage "Ici Londres" Systems House, Adam Dix, Andy Jackson
Location:
Galerie Nicolas Silin
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 76 14
Mobile : +33 (0)6 74 41 14 34
Mail : ns@galeriesilin.com
Internet Site : www.galeriesilin.com
Description:
du 7 septembre au 12 octobre








[17:00-21:00] Vernissage "Autour d'une Figure", oeuvres sur papier d'Iris Levasseur
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
du 5 au 27 septembre
vernissage le samedi 7 septembre de 17h à 21h


[17:00] Vernissage de Jean-Philippe Duboscq
Location:
Galerie Cour Carrée
107, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Etienne Marcel, Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 48 87 46 36
Mobile : +33 (0)6 11 93 93 20
Fax : +33 (0)1 48 87 46 36
Mail : remy@galeriecourcarree.com
Internet Site : www.galeriecourcarree.com
Description:
du 7 septembre au 12 octobre 2013
vernissage le samedi 7 septembre à partir de 17h

[17:00-21:00] Vernissage de Mungo Thomson
Location:
Galerie Frank Elbaz
66, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 50 04
Fax : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : info@galeriefrankelbaz.com
Internet Site : www.galeriefrankelbaz.com
Description:
Vernissage le samedi 7 septembre, 17h-21h
EXPOSITION jusqu'au 2 novembre 2013
du mardi au samedi, 11h-19h

La galerie Frank Elbaz est heureuse de présenter la première exposition dans ses murs de l’artiste californien Mungo Thomson. La démarche multidisciplinaire de Thomson (vidéos, œuvres sonores, sculptures, éditions et photographies murales) explore les arrière-plans, les espaces en creux et les atmosphères aussi bien matérielles et tangibles que sociales ou historiques. Il aborde les phénomènes de perception et les interférences culturelles avec finesse et concision, en faisant souvent appel aux modes de diffusion existants.

L’exposition rassemble des œuvres récentes de l’artiste, notamment des miroirs de la série TIME à laquelle il travaille actuellement et des sculptures sonores en rapport avec son ambitieuse création orchestrale Crickets.

La série TIME de Thomson se compose de miroirs en pied sérigraphiés aux couleurs et logo du magazine d’actualité Time. Chacun reproduit une couverture bien précise, évoquant une certaine conception culturelle ou cosmologique du temps, de l’histoire, de la perception et du rapport à l’autre. Regroupés ensemble, ils engendrent des configurations kinesthésiques et des espaces infinis où le spectateur, son environnement et les autres miroirs se reflètent à perte de vue. Les miroirs exposés à la galerie reproduisent des couvertures consacrées au cosmos et à la science de la méditation (« Percer les secrets de l’Univers » ; « La méditation, réponse à tous les maux ? »).

Crickets est une partition pour orchestre qui s’inspire du chant des grillons. L’artiste l’a transcrite à partir d’une compilation française de chants de grillons enregistrés un peu partout dans le monde. Un orchestre classique de dix-sept instrumentistes imite les stridulations des insectes en direct et en vidéo. Mungo Thomson a enregistré aussi différents solistes qui imitent le chant d’un grillon isolé en utilisant de petits hauts-parleurs placés à l’intérieur et au-dehors. Ces solos procurent un accompagnement musical aux miroirs de la méditation, et engendrent à leur tour une configuration orchestrale singulière.

Une monographie de deux cents pages, Mungo Thomson: Time, People, Money, Crickets, coéditée par SITE Santa Fe et la Contemporary Art Gallery de Vancouver, sera disponible à la galerie en version reliée. Les éditions JRP|Ringier publieront prochainement la partition intégrale de Crickets, dans la collection de livres d’artistes dirigée par Christoph Keller.


Mungo Thomson
August 4, 2003 (The Science of Meditation), 2013
Enamel on low-iron mirror with poplar and anodized aluminium, 74 x 56 x 2 1/2 in.
( 188 x 142,24 x 6,35 cm )
Unique

[17:30-21:00] Vernissage de Delphine Gigoux-Martin "Retour des pays chauds"
Location:
Galerie Metropolis
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 74 64 17
Mail : contact@galeriemetropolis.com
Internet Site : www.galeriemetropolis.com
Description:
7 septembre-27 octobre
VERNISSAGE SAMEDI 7 SEPTEMBRE 17H30 21H

Vernissage de Delphine Gigoux-Martin "Retour des pays chauds"









[18:00-22:00] Vernissage d'Adrien Belgrand "Résidences"
Location:
Galerie ALB Anouk Le Bourdiec
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 49 96 58 09
Mobile : +33 (0)6 42 28 53 88
Mail : galeriealb@gmail.com
Internet Site : www.galeriealb.com
Description:
7 septembre - 19 octobre

[18:00-21:00] Vernissage d'Anne Brégeaut "La menace de l'ananas"
Location:
Semiose galerie-éditions
54, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : b.porcher@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
07.09.2013 - 12.10.2013

[18:00] Vernissage de Christophe Lemaitre et Aurélien Mole "Ronde sable"
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florenceloewy.com
Description:
du 7 au 21 septembre 2013


Christophe Lemaitre, Aurélien Mole, 2013

Comme une alternative à la prédominante théorie institutionnelle de l’époque (nous sommes à la fin des années 70), le philosophe Jerrold Levinson proposa de parler de ‘contexte génétique’ pour définir ce que sont les oeuvres d’art. Froidement, la ‘parenté’ chronologique entre les objets d’art délimiterait leur domaine d’existence : ce qui définit un objet comme une oeuvre d’art, c’est sa ‘ressemblance’ avec des objets déjà considérés comme tels (plus précisément : la similarité avec laquelle notre regard se pose sur ces objets pour les apprécier) et qui le précèdent dans un grand récit composant l’histoire de l’art.
Le rôle d’une exposition pourrait être alors d’expérimenter et esquisser de nouvelles ‘hérédités’ ; pas tant de façon linéaire et prévisible (comme le suppose l’entame de ce communiqué), mais peut-être plutôt par l’entretien de relations symbiotiques entre des objets complémentaires et synchroniques.
‘Ronde sable’ n’est pas une exposition en duo mais développe à partir d’oeuvres individuelles un tissu de relations entre des images et des objets, co-existants parfois par nécessité ou procédant par causalité. Qu’il s’agisse de défaire le pliage de l’un, ou de poncer la peinture d’un cadre de l’autre, les gestes et les oeuvres réalisées par Aurélien Mole et Christophe Lemaitre prolongent, corrigent et bégayent empiriquement leurs sources. L’exposition cultive alors le champs d’une arborescence en développement, où des sculptures de papiers peints sont mises en rotation, où deux oeuvres se décident à occuper le même cadre, et où des noeuds de ficelle à usage domestique, laissés en suspens par la mort de leur auteur, sont réinvestis par la photographie.


Éléments biographiques /

Christophe Lemaitre /
Depuis 2007 et son diplôme à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Christophe Lemaitre a partagé son temps entre une pratique curatoriale indépendante avec Super et le développement lent d’une Oeuvre interrogeant les scénarios de fabrication et de disparition des images. En 2010 et 2011, il assure le commissariat des expositions Répétition dans l’épilogue (Galerie Lucile Corty), Les bords dispersés (Maison flottante, Cneai) et Albers Lewitt Cointet (Cneai de Paris).
Son travail est exposé par la programmation Hors-les-murs du Centre d’art du Parc Saint Léger et la Zoo galerie (Nantes). Toute l’année 2012, il développe à la Jan van Eyck Academie (Maastricht, Pays-bas) le Jan van Eyck go club, un club d’esthétique se matérialisant sous la forme d’un club de go. Cette même année, il conçoit plusieurs projets ainsi qu’une publication, Machine (avec Aurélien Mole), pour le Mac/val, et réalise deux expositions personnelles, à Shanaynay (Paris) et pour la réouverture du Cneai à Chatou. En 2013, il est l’artiste résident de l’Espace de l’art concret (Mouans-sartoux).
www.athousandleaves.org

Aurélien Mole /
Aurélien Mole est né en 1975 à Téhéran. Diplômé de l’école du Louvre en histoire de la photographie, il a poursuivi son cursus à l’école nationale supérieure de la photographie à Arles et l’a conclu par une formation sur les pratiques de l’exposition dirigée par Catherine Perret et Christian Bernard. Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles à la Galerie Lucile Corty en 2009 (En bonne intelligence), galerie Florence Loewy en 2010 (Le Catalogue), à la villa du Parc en 2012 (Sir Thomas Trope). Il a participé à de nombreuses expositions collectives en France et en Europe (Cargo Culte à la Vitrine ; Répétition dans l’épilogue, galerie Lucile Corty ; If I can’t Dance I don’t want to be part of your revolution, Van Abbe Museum ; Double Bind, Villa Arson). Par ailleurs, il a publié régulièrement dans le magazine Art21, des critiques ayant trait à l’exposition ainsi que des monographies sur des artistes contemporains (Aurélien Froment, Guillaume Leblon, Gaël Pollin...). Il réalise aussi des expositions basées sur des dispositifs au sein du collectif le Bureau/(35h. aux Laboratoires d’Aubervilliers en 2004 ; P2P au Casino, Luxembourg, en 2008) et en son nom propre (Relationship of Command, Galerie J à Genève en 2007 ; Sfumato à Sassari en Sardaigne en 2008).
www.contenant.net

Par ailleurs, Aurélien Mole et Christophe Lemaitre co-éditent (en compagnie de Remi Parcollet) la revue Postdocument, une publication consacrée à la photographie d’exposition.

[18:00-21:00] Vernissage de Claude Closky "Diplopie"
Location:
Galerie Laurent Godin
5, rue du Grenier Saint-Lazare
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 10 66
Fax : +33 (0)1 42 71 10 77
Mail : info@laurentgodin.com
Internet Site : www.laurentgodin.com
Description:
10 septembre - 12 octobre 2013
Vernissage samedi 7 septembre, 18-21h

Vernissage de Claude Closky "Diplopie"

[18:00-21:00] Vernissage de Gilles Balmet "Looking Through the Window"
Location:
Galerie Dominique Fiat
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 40 29 98 80
Fax : +33 (0)1 40 29 07 19
Mail : info@dominiquefiat.com
Internet Site : www.dominiquefiat.com
Description:


7 septembre - 19 octobre 2013

La galerie Dominique Fiat est heureuse d'annoncer la troisième exposition personnelle de Gilles Balmet : Looking Through the window.

L'exposition présentera un ensemble d'œuvres inédites sur papier liant recherches esthétiques sur l'image, le paysage et l'abstraction à l'aide de lavis d'encre ou de peinture manipulés dans des bains grâce à des protocoles précis. L'exposition présentera également Family business un projet à l'orientation plus conceptuelle exposé au même moment dans une autre configuration au Museum of Destiny à Los Angeles avec Courtesy gallery.

Gilles Balmet est issu d'une famille de maîtres verriers grenoblois. Une salle de l'exposition sera consacrée au projet Family business qui est constitué d'un ensemble de dessins réalisés par frottage de pierre noire sur différents objets liés à son atelier : Les plaques en cuivre des entreprises familiales qui sur quatre générations ont occupé l'atelier ainsi que la baie vitrée art déco réalisée par son arrière grand-père Louis Balmet en 1924. Le dessin basé sur le vitrail et sa structure en plomb qui retient alors la pierre noire sur le papier propose une réinterprétation minimale de l'œuvre originale. Cette verrière est alors transposée du salon familial vers la galerie et sert d'élément structurant aux autres dessins emplis d'indications et de signes permettant une analyse historique, sociologique et poétique de la transmission et des mutations d'un atelier familial.

L'exposition présentera également de nouveaux polyptyques issues des séries Silver mountains et Silver reliefs, dessins gestuels obtenus en trempant et manipulant des feuilles de papier noir dans des bains de peinture argenté. Des paysages de montagne fantastiques ou photo-réalistes, évoquant les négatifs de la photo argentique naissent de ces manipulations de peintures et interrogent les frontières du pictural et du photographique ainsi que l'importance du geste dans le dessin.

De nouvelles œuvres des séries Double Waterfalls en triptyques poursuivies récemment par la série Waterfalls (minimal) seront présentées, autre variations sur les frontières de l'abstraction et de la question paysagère réalisées à l'aide de fines gouttelettes d'encres dissoutes dans des bains dont les échappées fluides créent des dynamiques sensuelles proche de drapés ou d'espaces oniriques.

Un ensemble d'œuvres plus sombre est apparu avec les série Rubber soul et Champs de bataille, toutes deux réalisées à l'aide de raclettes de nettoyage de vitres servant d'outils de dessin et d'un mélange complexe d'encres. Des paysages calmes aux tonalités bleutés ou dévastés pouvant évoquer les tranchées de Verdun sont révélé par ces raclage d'encres sur le papier. Précédant ces séries et son séjour de six mois au Japon en 2010, Gilles Balmet travaillait déjà avec des raclettes et de l'encre sur un ensemble d'œuvre inédites devenu Kyoto prémonition, création d'images pouvant évoquer le paysage urbain japonais fait d'enchevêtrement d'immeubles entourés d'une végétation luxuriante.

L'ensemble Ciels variables déploie des tonalités très subtiles obtenues par transfert sur papier d'encrages récupérés sur des mouchoirs déposés au sol lors d'écoulement d'encres provenant d'autres séries d'œuvres en train de sécher. Ces mélanges aléatoires délicats interrogent là aussi notre capacité de projection dans la lecture des images.

[18:00-21:00] Vernissage de John HODGKINSON
Location:
Galerie Fatiha Selam
58, rue Chapon
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)9 83 33 65 69
Internet Site : www.fatihaselam.fr
Description:

[18:00-21:00] Vernissage de Lionel Sabatté "Parenthèses et suspensions (...)"
Location:
Galerie Municipale de Vitry
Galerie Municipale Jean-Collet
59, avenue Guy-Môquet
94400 Vitry-sur-Seine
M° RER C Vitry-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 43 91 15 33
Mail : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr
Internet Site : galerie.mairie-vitry94.fr
Description:
08 Septembre - 13 Octobre
VERNISSAGE : le samedi 7 septembre à 18h

Lionel Sabatté s'intéresse à une remontée fantasmée vers les origines. Il interroge le vivant et sa perpétuelle régénération jouant avec les matériaux récupérés (poussière, coquille, etc.) ou avec leurs aléas (décomposition, fumée, etc.) pour leur redonner corps.

Lorsque Lionel Sabatté réalise en sculpture une meute de loups, la chair de l'animal est constituée de rebus, de poussière prélevées dans une station de métro. Pauvreté des matériaux, laissés par des milliers de personnes qui passent et qui tous perdent une partie d'eux-mêmes. Fasciné par l'histoire naturelle, l'artiste répare aussi à sa manière des papillons abîmés récupérés dans les boutiques d'entomologie en leur rendant une enveloppe corporelle, faite de peaux mortes et de rognures d'ongles.
Parfois, il utilise la matière même de la circulation économique qui deviendra la matière d'autres œuvres : la multiplicité de pièces d'un centime d'euro, qui recouvrent partiellement une structure métallique de chimères issues des profondeurs sous-marines.
Le dessin accompagne chaque moment de son travail ; ses travaux sur papier exposés sont faits eux aussi avec la matière organique ou minérale, dans lesquels le regard se plonge et se perd, tandis qu'un ensemble de toiles capture l'énergie d'une fumée en voie de dispersion...

Né à Toulouse en 1975, Lionel Sabatté vit et travaille à Paris et au Pré Saint-Gervais. Lauréat du Prix Yishu 8 (Pékin) en 2011, il expose en 2012 à la FIAC Hors-les-murs, à la galerie Dorfmann à Paris et participe à de nombreuses expositions collectives : en 2013, Bruissements à la galerie Isabelle Gounod, Le Vent des forêts en Lorraine, Animal Paradise au Centre d'art à Istres...

Rencontre avec l'artiste : dimanche 29 septembre à 16h
Déjeuner sur l'art : jeudi 19 septembre à partir de 12h15


Lionel Sabatté, Réparation de papillon 2, 2012, Papillon abimé, ongles, peaux mortes, épingle et boîte à spécimen - 32 x 32 x 7 cm (collection privée), Courtesy Lionel Sabatté / Galerie Patricia Dorfmann, Paris

[18:00] Vernissage de Mauro Bordin "Die Natur"
Location:
Galerie ESTACE
45, rue Amelot
75011 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin
France
Mobile : +33 (0)6 61 19 89 17
Mail : contact@estace.fr
Internet Site : www.estace.fr
Description:
05.09.13 - 05.10.13
VERNISSAGE LE 7 SEPTEMBRE 2013 A PARTIR DE 18.00

Très peu d'êtres humains ont, en réalité, vu la Nature.
La majorité d'entre nous appelle Nature ce qui n'en est qu'une version ordonnée par et pour l'Homme.
Pas un centimètre carré qui ne l'est aujourd'hui qui ne le sera demain. Le grignotage se poursuit, irrémédiable...

Après avoir traité de l'espace intime (la série «Les Chambres»), de l'espace public détruit par l'homme (la série « Les Ruines »), Mauro Bordin choisit de traiter le thème de la Nature.

Die Natur... Le titre de l'exposition - tiré d'une exclamation de Wozzeck - est clair en même temps qu'il joue la référence et le double sens : La Nature, vierge, autour de l'Homme, bien sûr, mais aussi la "nature" de l'homme et son rapport à la première.
Projeté dans les toiles de l'artiste comme s'il était à l'intérieur de l'univers naturel représenté, le spectateur est envahi par une vision intime d'un espace sauvage qu'il intègre en tant qu'esprit et corps. Expérience à la fois temporelle et spatiale qui interroge.
Comment l'Homme retrouve-t-il sa place à l'intérieur de ce scénario naturel ?

Dans les peintures de Mauro Bordin, la nature n'est ni sauvage, ni domestiquée.
Elle semble davantage avoir muté, être à un autre stade. Et quand l'humain y apparaît le sentiment est équivoque.
Une voix chuchote : Est-ce une peur recroquevillée de l'inconnu ? Ont-ils la chance de (re)vivre l'harmonie des mythes ?

Une peinture à la touche hérissée en multiples pics, qui accroche formidablement la lumière et fait ressortir l'incroyable spectre
de couleurs présent dans chaque oeuvre. Où lumière et couleurs rayonnent de façon rare et renforcent l'atmosphère étrange des scènes.
L'impression de baigner dans un paysage presque surexposé... Comme avant ou après avoir traversé un immense halo.

Une peinture complexe et intellectuelle, politique, qui se révèle lentement tout en rappelant au spectateur qu'il appartient à une espèce désormais capable d'influer, voire recréer artificiellement le processus de vie dont elle est issue.

Au risque de se détruire, de perdre sa Nature ? De quelle nouvelle étape, les peintures de Mauro Bordin sont-elles la prémonition ?


[18:00-21:00] Vernissage de Yuri Leiderman / Stefan Nikolaev
Location:
Galerie Michel Rein
42, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 72 68 13
Fax : +33 (0)1 42 72 81 94
Mail : galerie@michelrein.com
Internet Site : www.michelrein.com
Description:
Yuri Leiderman "Portrait dans les roseaux"
September 7th, 2013 - October 12th, 2013

1ST FLOOR
Stefan Nikolaev
"If things are not as you wish, wish them as they are"
September 7th, 2013 - October 12th, 2013

[18:00] Vernissage de ZENOY
Location:
Le M.U.R.
Modulable, Urbain et Réactif
109, rue Oberkampf
croisement des rues Saint-Maur et Oberkampf
75011 Paris
M° Parmentier, rue Saint-Maur, Ménilmontant
France
Mobile : +33 (0)6 17 76 28 36
Mail : associationlemur@gmail.com
Internet Site : lemur.asso.fr
Description:
Le Samedi 7 septembre 2013, l'artiste interviendra en direct sur le M.U.R. à partir de 14h.

Le vernissage aura lieu Samedi 7 septembre à 18h.

Son oeuvre recouvrira celle de ZEZAO.

[18:00-21:00] Vernissage des expositions XIE Lei et project room: Susan HEFUNA
Location:
Galerie Anne de Villepoix
43, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 32 24
Mobile : +33 (0)6 15 12 19 35
Fax : +33 (0)1 42 78 32 16
Mail : info@annedevillepoix.com
Internet Site : www.annedevillepoix.com
Description:
Vernissage des expositions XIE Lei et project room: Susan HEFUNA

[18:30] Exposition «Le Temps d'Avance»
Location:
Gallery Serge Bensimon
111, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 50 77
Internet Site : www.gallerybensimon.com
Description:
du 5 septembre au 15 octobre

Pour cette édition de la rentrée 2013, Serge Bensimon s'est intéressé au rapport au temps. br /> Grâce à un champ lexical inspiré de la géométrie et des mathématiques, il propose une clef de lecture simple, démontrant l'infini richesse des combinaisons et intégrations que le design contemporain offre.
Amusez-vous à retrouver les époques (moderne, classique, Memphis, minimal…), projetez-vous dans les processus créatifs et haut en couleurs, laissez-vous séduire par les icônes de demain !

Cocktail : samedi 7 septembre
à partir de 19h

Contact Presse :
Emilie Reboul – 06 11 34 18 16
emiliereboul@mlapresse.fr











[19:00-22:00] Diner de Gala Intercoiffure Mondial - Night of the Stars
Location:
Salle Wagram
39, avenue de Wagram
5 bis, rue de Montenotte
75017 Paris
M° Ternes, Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 55 37 86 86
Fax : +33 (0)1 43 80 96 95
Mail : contact@sallewagram.com
Internet Site : www.sallewagram.com
Description:
Diner de Gala Intercoiffure Mondial - Night of the Stars

[19:00] Exposition «Matières Premières»
Location:
Merci
111, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 00 33
Mail : eshop@merci-merci.com
Internet Site : www.merci-merci.com
Description:
du 5 au 21 septembre

Matières Premières est un laboratoire qui représente toute les catégories de produits représentées traditionnellement chez merci (meubles, objets, luminaires…) exprimées dans les matières les plus variées : béton, carton, résine, riz, mais…
La matière par elle-même remplace la couleur, la texture est en soi une forme de graphisme.

Cocktail : samedi 7 septembre à partir de 19h

Contact Presse :
Juliette Vallet - 06 74 18 32 32
juliettevallet@mlapresse.fr

>> Invitation

[19:00] Inauguration de Maison M
Location:
Maison M Paris
25, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Assemblée Nationale, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 47 53 07 74
Internet Site : www.maisonmparis.com
Description:
RSVP:
14 Septembre
Camille Autin & Quitterie Vallet
camilleautin@mlapresse.fr
quitterievallet@mlapresse.fr
01 53 24 99 19












[20:30-20:40] [Deauville] Photo Call Jurys et Lauréats 2013
Location:
Centre International de Deauville
CID
1, rue Lucien Barrière
« Les planches »
BP 71100
14801 Deauville Cedex
M° Gare SNCF Deauville
France
Phone : +33 (0)2 31 14 14 14
Fax : +33 (0)2 31 14 01 01
Mail : email@congres-deauville.com
Internet Site : www.congres-deauville.com
Description:
[Deauville] Photo Call Jurys et Lauréats 2013

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés