Thursday, January 9, 2014
Public Access


Category:
Category: All

09
January 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00] Vernissage de Mathieu Cherkit « Circulation intérieure »
Location:
Galerie Jean Brolly
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 88 02
Fax : +33 (0)1 42 78 88 03
Mail : galbrolly@wanadoo.fr
Internet Site : www.jeanbrolly.com
Description:
Vernissage de Mathieu Cherkit « Circulation intérieure »

15:00  
16:00 [16:30] Célébration des 10 ans de la RECA
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Célébration des 10 ans de la Réunion des établissements culturels pour l'accessibilité (Reca) et de la mission Vivre ensemble

17:00 [17:00-21:00] Vernissage de Serge LABEGORRE, Jean-Pierre RUEL et Annick LEROY
Location:
Fondation Taylor
1, rue La Bruyère
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 48 74 85 24
Fax : +33 (0)1 48 78 13 54
Mail : contact@fondationtaylor.com
Internet Site : www.fondationtaylor.com
Description:
La première exposition de l'année 2014 présentera les œuvres de : Serge LABEGORRE, peintre et lauréat du Grand Prix Baudry - Jean-Pierre RUEL peintre et Annick LEROY, sculpteur.

Inauguration le jeudi 09 janvier de 17h à 21h

[17:30-20:30] Vernissage de Joel Morrison
Location:
Galerie Almine Rech
64, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 45 83 71 90
Fax : +33 (0)1 45 70 91 30
Mail : contact.paris@alminerech.com
Internet Site : www.alminerech.com
Description:
January 9 - February 15, 2014
Opening Thursday, January 9th, 2014
5:30 - 8:30 pm

« Une réalité à l'état brut qui reste souple car elle est lubrifiée, ou huilée, avec une espèce de sarcasme. » – Franz West

Pour sa seconde exposition personnelle à la galerie Almine Rech, l'artiste californien Joel Morrison présente un nouvel ensemble d'assemblages en acier inoxydable. Un cadre conceptuel inébranlable est joint à des objets du quotidien et enchâssé dans des extérieurs lisses et raffinés. Grâce à des surfaces sans faille et à une fabrication impeccable, Morrison lubrifie efficacement la réalité brute et parfois crue qui sous-tend son œuvre.

Oscillant entre art élitiste et art populaire, minimalisme et abstraction, ordre et chaos, Morrison touche un public divers grâce à un indéniable travail d'artisan, tout en maintenant une intégrité subversive. Il élève des objets trouvés organiques, divergents et apparemment arbitraires en leur offrant des rôles exaltés. Le motif cousu sur la couverture New Madrid est le même que celui d'une peinture de Frank Stella de 1961. Une viennoiserie française ordinaire est détournée sur un buste néo-classique, formant un croissant-moustache qui présente un surprenant parallèle avec la culture hispanique « cholo » du Sud de la Californie.

Des objets du quotidien comme des enclumes, des épis de maïs, des vestes cloutées et du papier d'aluminium sont coulés dans des métaux divers. Faisant usage d'un moyen d'expression souvent associé à une esthétique monochromatique froide et rigide, l'artiste s'oppose à cette interaction initiale en enveloppant l'œuvre dans des surfaces parfaites, miroitées et polies. Le spectateur se trouve ainsi immédiatement lié à l'œuvre, dans un rapport intime et personnel. Les couleurs de ses cheveux, de ses vêtements et d'autres éléments de l'environnement sont instantanément absorbées par la pièce. Bien que coulée dans une matière solide et très résistante, l'œuvre est sans cesse revitalisée par l'afflux de visiteurs et par son environnement.

Les surfaces raffinées des pièces évoquent une équipe de fabricants spécialisés, créant les œuvres au moyen de machines sophistiquées. Ceci contraste avec le caractère physiquement éprouvant et la minutie du processus analogue par lequel la main de l'artiste est littéralement impliquée dans chaque étape du processus.

Né en 1976 à Seattle dans l'état de Washington, Joel Morrison vit et travaille à Los Angeles en Californie. Il a participé ces dernières années à de nombreuses expositions dont Six Solos au Wexner Center for the Arts (Columbus, Ohio, 2011) et California Biennial au Orange County Museum of Art (2006). Son œuvre a également été exposée à la galerie Gagosian (Hong Kong 2012, New York 2011, Beverly Hills 2008). Joel Morrison a également occupé la Project Room du Santa Monica Museum of Art (Californie, 2003).

Vernissage de Joel Morrison


[18:00-22:00] Carte blanche de l'Association Rémanence "Un avant-goût de la Genèse II"
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
Vernissage Jeudi 9 janvier 2014 de 18h à 22h
Exposition du 9 au 11 janvier 2014

Carte blanche de l'Association Rémanence  Un avant-goût de la Genèse II 

[18:00] Conférence "la réhabilitation du Pavillon des Indes"
Location:
Musée Roybet Fould
Pavillon des Indes
178, boulevard Saint-Denis
Parc de Bécon
92400 Courbevoie
M° Pont de Levallois - Bécon, Gare SNCF de Bécon Les Bruyères
France
Phone : +33 (0)1 71 05 77 92
Mail : museeroybetfould@ville-courbevoie.fr
Internet Site : www.ville-courbevoie.fr/culture-loisirs/equipements/musee-roybet-fould.htm
Description:
Architecte en chef des monuments historiques, Frédéric Didier nous décrit la réhabilitation du Pavillon des Indes, dont il était en charge.

En septembre dernier, le Pavillon des Indes a connu une importante restauration rendant hommage à l'incroyable et magistrale architecture que le monument présente. Menée par l'architecte en chef des monuments historiques, Frédéric Didier, la réhabilitation du Pavillon des Indes a été pensée en cohérence avec le passé historique des lieux.

L'architecte nous propose de revenir sur l'histoire du monument et également de nous expliquer la "renaissance" de ce bâtiment à travers sa réhabilitation.

Notes de Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques, chargé de la réhabilitation du Pavillon des Indes


« Le Pavillon des Indes, un patrimoine du monde »

Etonnante épopée que celle du Pavillon des Indes : à l'ombre des tours de La Défense, symboles de la modernité, le parc de Bécon semble irréel. Ce havre de verdure, parc d'un château fantôme, recèle deux « fabriques » étonnantes, témoins d'une histoire peu ordinaire.

Alors que l'idée de patrimoine va de pair avec celle de la tradition et de l'ancrage dans une culture, voire un « terroir », nous découvrons ici un pavillon voyageur transfuge d'une histoire mouvementée et rocambolesque : conçue aux bords du Gange, au cœur de l'Inde alors partie intégrante de l'Empire britannique, par des artisans héritiers d'une tradition multiséculaire, la fragile architecture de bois sculpté, reflet des splendeurs des palais des Maharadjahs, est commandée par le prince de Galles, futur Edouard VII, pour abriter la présentation de ses collections lors de l'Exposition universelle de Paris en 1878.

La ville de Courbevoie est l'héritière de ce passé prestigieux, qu'elle veut aujourd'hui ressusciter après un demi-siècle d'oubli. Le Pavillon des Indes, au bord de la ruine, va renaître non seulement dans le raffinement oriental de sa façade dominant la Seine, mais également à travers une nouvelle vocation de lieu de création, en hommage à Carpeaux, en abritant un sculpteur en résidence, lauréat de l'école des Beaux-arts. C'est donc un patrimoine vivant, que consacre cette opération ambitieuse.

Frédéric DIDIER

[18:00-21:00] Expo de Yevgeniy Fiks "Homosexuality is Stalin's Atom Bomb to destroy America"
Location:
Galerie Sator
8, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 04 84
Internet Site : www.galeriesator.com
Description:
du 9 janvier au 22 février 2014
Vernissage le samedi 11 janvier de 14h à 20h
Vernissage privé le jeudi 9 janvier de 18h à 21h

Vincent Sator est heureux de présenter “Homosexuality Is Stalin's Atom Bomb to Destroy
America”, deuxième exposition personnelle de Yevgeniy Fiks à la galerie Sator du 9 janvier
au 22 février 2014.
Reprenant le titre d'un article de 1953 du journaliste Arthur Guy Mathews, partisan de
la Guerre Froide, ce projet explore les liens historiques et idéologiques entre l'anticommunisme
et l'homophobie aux États-Unis, ainsi que les recoupements entre le
communisme et l'identité sexuelle telle qu'elle s'est construite au cours du siècle.

Le projet s'intéresse aux histoires imbriquées des peurs “Rouge” et “Lavande” à l'époque
du Maccarthysme, où les sentiments anti-communistes et anti-gay se confondent dans la
rhétorique de la chasse aux sorcières de la Guerre Froide. Experts et haut fonctionnaires
américains imaginent alors une conspiration : l'Union Soviétique ferait la promotion de
l'homosexualité pour détruire l'Amérique. Parallèlement, le gouvernement fédéral purge son
personnel de tous les homosexuels en les désignant comme des « menaces à la sécurité » :
des agents soviétiques pourraient les faire chanter et les contraindre à travailler pour eux.

Paradoxalement, le Parti Communiste Américain réagit en imitant son ennemi idéologique,
et purge également ses rangs des homosexuels connus – en les désignant également
comme des ”menaces à la sécurité” – de crainte que les communistes gays soient à leur tour
vulnérables au chantage et puissent devenir des informateurs des Feds. La charte officielle
du Parti Communiste Américain, dès avant sa purge anti-gay des années 1950, défendait
strictement aux homosexuels de devenir membres, adhérant en cela à la politique du Parti
Communiste de l'Union Soviétique où l'homosexualité avait été officiellement criminalisée
sous Staline et stigmatisée en tant que ”dégénérescence capitaliste”.
Sont présentés à la galerie dans le cadre de ce projet la série “Stalin's Atom Bomb a.k.a.
Homosexuality” ainsi que l'ouvrage Moscow. “Stalin's Atom Bomb a.k.a. Homosexuality”
est une série d'impressions qui mettent en exergue des citations paranoïaques anticommunistes
et anti-homosexuelles des politiciens et experts américains de l'époque.
Quant à l'ouvrage Moscow, il documente les lieux de drague gays de Moscou durant l'ère
soviétique, du début des années 1920 à la dissolution de l'URSS au début des années 1990.
Photographiés en 2008 dans un style documentaire simple, ces lieux de l'underground queer
d'antan présentent un Moscou caché et oublié, avec une emphase particulière sur les sites
communistes révolutionnaires appropriés par les Moscovites queer. Le livre se conclut sur la
première publication en langue anglaise d'une lettre de 1934 à Joseph Staline dans laquelle
le communiste britannique Harry Whyte présente une défense marxiste de l'homosexualité,
qui vient alors d'être recriminalisée en URSS.

Expo de Yevgeniy Fiks "Homosexuality is Stalin's Atom Bomb to destroy America"

[18:00] Exposition d'ALISSA GRÜN
Location:
Galerie Etienne de Causans
25, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 54 48
Mail : edecausans@orange.fr
Description:
du 9 au 18 Janvier 2014

Exposition d'ALISSA GRÜN
Exposition d'ALISSA GRÜN

[18:00-21:00] Exposition de Pierre BUDET
Location:
Galerie des petits carreaux
43, rue des Petits Carreaux
75002 Paris
M° Sentier, Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)1 71 27 29 12
Mobile : +33 (0)6 13 20 61 90
Mail : info@galeriedespetitscarreaux.com
Internet Site : www.galeriedespetitscarreaux.com
Description:
Exposition du 10 janvier au 1er mars 2014
Vernissage jeudi 9 janvier de 18h à 21h

Exposition de Pierre BUDET

[18:00] Exposition de l'Association des Jeunes Artistes Coréens
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : www.mairie07.paris.fr
Description:
Salles Béatrice Hodent de Broutelles

Du 9 au 22 janvier 2014
Vernissage le jeudi 9 janvier à 18h

Association des Jeunes Artistes Coréens : « la troisième édition du Regard croisé : Art coréen d'aujourd'hui »
A travers cette exposition, nous verrons comment le franchissement géographique des frontières influence les jeunes artistes dans leur manière de procéder et d'évoluer artistiquement. D'où la naissance d'un art métissé, unique, à part entière. Ils le traduisent à leur façon avec une technique libre.

[18:00] Exposition de l'École de Condé Paris "Regards Croisés"
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Pour les diplômes de Mastère 2013, l'École de Condé Paris présente une sélection des projets de fin d'études, avec la participation des jurys qui exposeront certains de leurs travaux aux côtés des étudiants.

Du 09 au 12 janvier 2014
Ouvert du vendredi au dimanche de 10h à 18h
Vernissage jeudi 09 janvier à partir de 18h

Contact :
École de Condé Paris - 01 53 86 00 22
contac.paris@ecoles-conde.com
www.ecoles-conde.com

Exposition de l'École de Condé Paris "Regards Croisés"

[18:00] Exposition de la Galerie des Impressionnistes
Location:
Galerie de l'Europe
55, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 55 42 94 23
Fax : +33 (0)1 43 25 02 93
Mail : europe@noos.fr
Internet Site : www.galerie-europe.com
Description:
Exposition de la Galerie des Impressionnistes

[18:00] Nouvel accrochage des oeuvres de Caroline VEITH
Location:
Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Réaumur - Sebastopol, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)9 52 06 65 88
Mobile : +33 (0)6 62 84 03 74
Mail : contact@galeriecorcia.com
Internet Site : www.galeriecorcia.com
Description:
Vernissage jeudi 9 janvier de 18h à 22h30

L'univers chaotique de Caroline VEITH est peuplé d'êtres affairés, saisis dans l'effervescence d'un monde imprévisible.
Dans cette jungle urbaine, chaque être est pris dans une course folle, absurde ou drôle.
Pourvu que chacun puisse exister... solitaire ou heurté par les autres, est-ce seulement possible ?
Tout flotte sur des plans labyrinthiques où l'artiste tente de dérouler le fil de l'existence, armée de grands calques assemblés.
Grand ordre et petits désordres rivalisent. Quelle en sera l'issue ?

Exposition du 9 janvier au 1er février 2014
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h

Pour toute information sur l'exposition:
http://www.galeriecorcia.com/Caroline-Veith.html

Nouvel accrochage des oeuvres de Caroline VEITH

[18:00-21:00] Vernissage "art contemporain - Continuum"
Location:
Galerie Albert Benamou
24, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 63 12 21
Fax : +33 (0)1 45 63 22 11
Mail : albertbenamou@gmail.com
Internet Site : www.benamou.net
Description:
Six artistes de la nouvelle et de l'ancienne génération s'interrogent sur l'évolution du street art et son positionnement dans l'art aujourd'hui

Le MoDuLe De Zeer
OX
OKT
Brone
Zevs
David Mesguich

Commissaire d'exposition Georges Zorgbibe

Exposition du 9 Janvier au 20 février 2014
Vernissage le Jeudi 9 janvier de 18h à 21h

[18:00-21:00] Vernissage d'Anna Di Prospero "Instinct #1"
Location:
Galerie Madé
Eyemade Photographers
30, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 53 10 14 34
Mail : made@galeriemade.com
Internet Site : www.galeriemade.com
Description:
"une expression universelle de l'humanité et de nous-mêmes"

Self Portraits by Anna Di Prospero

Etudiante à l'Institut Européen de Design (à Rome) et diplômée en Histoire de l'Art, Anna Di Prospero est une photographe italienne de tout juste 24 ans, dont les séries d'autoportraits sont déjà reconnues par la scène photographique internationale (Participation aux Boutographies de Montpellier en 2010, "Découverte de l'année" aux Lucie Awards 2011). Ses autoportraits ne trahissent pas un narcissisme aigu, mais ils sont plutôt, comme elle le dit elle-même, "une expression universelle de l'humanité et de nous-mêmes". A vous d'apprécier ses prises de vues audacieuses et sa poésie vaporeuse...

https://www.paperblog.fr/5777195/self-portraits-by-anna-di-prospero/#sCKmJvjWCXv2 Vernissages d'Anna Di Prospero "Instinct #1"

[18:00-21:00] Vernissage d'Elisabeth Brzeczkowski "Ciselures en noir et blanc"
Location:
Galerie Lee
9, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 14 98
Fax : +33 (0)1 43 25 14 98
Mail : leegalerie@gmail.com
Internet Site : www.galerielee.com
Description:
du 7 janvier au 1er février 2014

Elisabeth Brzeczkowski est née polonaise et le reste dans son cœur, attachée à ce pays dans lequel elle retourne chaque année . Mais elle est fière également d'être devenue française. Elle était arrivée en France pour exercer son métier d'architecte, et c'est à Paris que s'est déroulée sa carrière aux cotés de Bodgan, son mari au parcours parallèle.

Ce passage volontaire d'un pays à un autre ne fut pas anodin.

L'aventure prit toute la densité d'une époque où l'Europe était dramatiquement coupée en deux par le « rideau de fer ». Il y avait aussi, plus fondamentalement, la différence entre le monde slave et l'atmosphère parisienne, bien que celle-ci se nourrisse, depuis des siècles, des apports venus d'outre-Odra. L'amitié entre la France et la Pologne est proverbiale.

Depuis quelques années, Elisabeth Brzeczkowski a troqué son crayon d'architecte pour le crayon gras d'une artiste ivre de ciselure en noir et blanc. Que cisèle-t-elle ? Des arbres, des troncs, des souches, des racines, comme si toute sa vie était affaire d'enracinement, et comme si les forêts de son enfance emplissaient sa mémoire. Lorsqu'elle fait un séjour en Pologne, c'est souvent pour retrouver les senteurs du sous-bois de l'immense forêt.

Mais on verra dans ses dessins que ses arbres et ses souches sont souvent accompagnés de pierres. Ce sont celles de la Drôme, galets et tout-venant de la rivière et des vieux murs de l'arrière-pays. Il y a là-bas - ou plutôt là-haut près des sources - un village où Elisabeth et Bogdan ont remonté une ruine, et un autre où l'un de leurs fils fit de même.

Les dessins rassemblés dans cette exposition respirent à la fois la Vistule, la Seine et la Drôme.

Philippe Haeringer
arpenteur des villes et des bois

[18:00-21:00] Vernissage d'Emilie Sévère
Location:
Galerie Gratadou-Intuiti
Galerie Intuiti
16, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mobile : +33 (0)6 82 83 26 29
Mail : cg@galerie-intuiti.com
Internet Site : www.galerie-intuiti.com
Description:
EXPOSITION DU 7 AU 17 DÉCEMBRE 2014
DU LUNDI AU SAMEDI DE 14H À 19H

Diaphane et nébuleuse, la peinture d'Emilie Sévère peut d'abord faire l'effet d'une abstraction atmosphérique dérivée des phosphorescences à la Odilon Redon et des brumes à la Mark Rothko.
Qu'elle soit humaine ou géométrique, la figure semble en effet absente de la succession de voiles translucides que peint l'artiste.
Pourtant, ceux-ci laissent transparaître à travers leurs jeux de moires et de virevoltes la contredanse d'une procession fantomatique.
Plutôt qu'absente, la figure serait donc voilée. L'artiste elle-même ne considère pas sa démarche comme abstraite.
Si les silhouettes d'un chien et d'un visage se laissent deviner dans une toile intitulée Disparition (2012), aucun être ne transparaît directement de Silence (2012), grand diptyque dont les pendants mesurent chacun deux mètres de haut par trois mètres de long.
En renvoyant à la peinture monumentale, leur format panoramique suggère pourtant les classiques cortèges de bacchanales ou de pleurants.
La peinture d'Emilie Sévère s'enracinerait moins dans l'histoire des avant-gardes que dans celle d'une tradition classique, imprégnée des mystères de Giorgione et du sfumato de Léonard de Vinci. Au lieu d'attaquer sur un apprêt blanc, l'artiste part de la toile écrue qu'elle badigeonne d'abord de teintes « naturelles » (terre brûlée ou terre verte) qui transparaîtront ensuite par endroits, sous les couches de couleurs chatoyantes. De la même manière qu'il n'est pas ici question de planéité mais de profondeur, il n'est pas question de table rase mais de survivance. Celle notamment du voile antique et des dialectiques qui s'y rattachent : voilement et dévoilement, visible et invisible.

Hélène Meisel

Vernissage d'Emilie Sévère

[18:00-21:30] Vernissage de Christian Boaretto et Manuel Cordel, Bertrand Desbarrières
Location:
Galerie Thalie
26, rue Robert Fleury
75015 Paris
M° Commerce, Vaugirard, Cambronne
France
Mobile : +33 (0)6 81 45 33 83
Mail : nathalie@galeriethalie.fr
Internet Site : www.galeriethalie.fr
Description:
L'exposition durera jusqu'au 1er février.

Vernissage de Christian Boaretto et Manuel Cordel, Bertrand Desbarrières

[18:00-21:00] Vernissage de Christophe Abadie - Peinture
Location:
Point Rouge Gallery
4, rue du Dahomey
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 62 81
Mail : contact@pointrouge-gallery.com
Internet Site : www.pointrouge-gallery.com
Description:
09 janvier au 01 février2014

Ses corps miraculeux et incertains

Elles naissent lentement de la brume et de la clarté, de la tache et de l'opacité. Les surgissantes créatures de Christophe Abadie disent l'humanité de l'enfance, et l'enfance de la peinture. Pulsions de vie, geysers de signes graphiques et mêlées chromatiques se confondent et s'étreignent. Ces êtres peints, vêtus d'espace et de peinture, apparaissent et disparaissent sur fond envoûté d'abîme et de chaos. Temps arrêté d'instants privilégiés. Irradiantes présences charnelles. Peinture souple, respirante, mouvante, complexe et lumineuse.
L'ombre s'arrache aux ténèbres, et la vie passante traverse l'étendue. Proximité de la béance... Christophe Abadie peint admirablement la genèse érectile des corps, et leur festive allure éruptive. Il sait s'arrêter à temps. Jamais il ne sature la vie sauvage des signes, mais jamais il n'éteint l'énergie incandescente de ses couleurs habitées. Haute peinture de haute densité, chargée d'élan et de pudeur, de ciel lointain et de boue ancienne. Subtils corps-paysages toujours surprenants d'impact, entre mélancolie et pureté, brûlure et précarité. La déflagration est poignante, car retenue. La brutalité des couleurs, comme le sang, s'est retirée.
Tous les dehors du monde ont disparu. Les corps, miraculeux et incertains, primitifs et contemporains, sont d'outre mémoire, loin du temps fabriqué des surfaces. Une masse picturale insondable, hétérogène et palpable, superbe de complexité, absorbe l'étendue, tandis que le magma sourd des pigments diffus sécrète la part enfouie de l'affect profond, insidieuse présence nostalgique, à jamais inassouvie. Ombres de chair vive traversées de fulgurances. Et l'art vit de ces braises chaudes.

Christian Noorbergen
octobre 2013

Vernissage de Christophe Abadie - Peinture

[18:00] Vernissage de DORIS THUILLIER et Stéphane CLOUET
Location:
Espace Scipion
Accueil de l'APHP
13, rue Scipion
75005 Paris
M° Les Gobelins
France
Phone : +33 (0)1 40 27 44 51
Description:
Du 6 au 23 janvier L'ESPACE SCIPION vous propose deux artistes étonnants, DORIS THUILLIER, photographe et Stéphane CLOUET, céramiste. Leurs réalisations vous feront rêver, voyager, méditer aussi.

Pas sur qu'ils vous confient le secret de leurs réalisations mais les regarder suffira à vous emporter loin, bien loin …

Vernissage à l'Espace Scipion le jeudi 9 janvier 2014 à partir de 18h

[18:00-21:00] Vernissage de Dora Pulmann
Location:
Galerie Frédéric Moisan
72, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 49 26 95 44
Mobile : +33 (0)6 11 28 67 84
Mail : contact@galerie-fmoisan.fr
Internet Site : www.galerie-fmoisan.fr
Description:
du 10 janvier au 8 février 2014
vernissage le 9 janvier 2014 à 18h

Exposition de Dora Pulmann

[18:00] Vernissage de Jim Delarge "de l'oubli de soi"
Location:
Artplateforme Projet
12, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)6 83 90 66 39
Mail : cs.consultart@gmail.com
Internet Site : artplateforme.wordpress.com
Description:
Vernissage Jeudi 9 Janvier 18h
Exposition jusqu'au 16 Janvier 2014

De l'oubli de soi.

Jim Delarge prend un malin plaisir à nous déconcerter en se renouvelant sans cesse. De son va et vient entre abstraction et figuration, ressort cette volonté d'hétérogénéité, et dans la facture, et d'une oeuvre à l'autre.

Ainsi quand il produit ce qui renvoie traditionnellement à une série, celle-ci n'en est pas vraiment une, puisque hapax, glissements et accidents sont venus déstabiliser le système. Mutations et revitalisations ont tout naturellement opéré.

De sa soupe primordiale, il a extrait des demi-êtres, ce qu'il nomme ses xénomorphes, des formes de vie incongrues, saugrenues, comme issues d'une exoplanète fantasmée où l'asymétrie serait de règle, des chimères certes non viables sur Terre, véritables impossibilités mi-humaines, mi-animales, mi-végétales, mi paysagères, où membres et arborescences renverraient tour à tour à la tératologie, au cartoon ou à la prospective et ne se donneraient plus à voir qu'en tant qu'hypothèses opérantes.

Mais tout ce qui transparaît va être situé dans un non-temps – jamais un contexte n'est apparent – et Delarge réussit à obtenir une hybridation qui tienne en entretenant une gêne dans la frontalité, en suscitant quelque chose de singulièrement vivant, nous prenant à témoin, comme si une forme d'impossibilité pouvait nous interroger sur son propre degré d'existence et sur le statut même de ses métamorphoses. Une gageure par excellence.

On a, à la fois, cette affirmation stylistique extrêmement particulière et cette tentative de déstabilisation.

Jim Delarge se livre à sa fantaisie, à ses bizarreries automatiques dans sa pulsion à aller se creuser l'entendement et met de fait en équation nombre de forces antagonistes qui vont produire des dynamiques à tous les niveaux.

En ayant vu qu'il y a de quoi interpréter, de quoi lire, ou de quoi se perdre en conjectures (tentez de vous pencher sur le non-sens de ses titres), on va s'apercevoir qu'il y a beaucoup de messages latents qui sont posés là, beaucoup d'images subliminales, des failles, des saillies, qui vont encourager l'imagination à créer des effets de sens inédits.

Ici, rien n'est explicite, on l'aura compris, mais tout est scandé. Rien ne sera donné tel quel. Tout sera réécrit mais dans une langue qui se parle peu.

Yves Tenret

[18:00-22:30] Vernissage de Julien Calot "BIG BANG"
Location:
Galerie Claire Corcia
323, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Réaumur - Sebastopol, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)9 52 06 65 88
Mobile : +33 (0)6 62 84 03 74
Mail : contact@galeriecorcia.com
Internet Site : www.galeriecorcia.com
Description:
Vernissage jeudi 9 janvier de 18h à 22h30

Exposition du 9 janvier au 1er février 2014
Du mardi au samedi de 11h30 à 19h

Les grandes toiles monochromatiques puissantes et hypnotiques de Julien CALOT incarnent la quête d'une vision globale de la réalité.

L'artiste crée de véritables paysages intérieurs habités de personnages expressifs et turbulents où se déploie une nature luxuriante, prolifique et inquiétante.

Un langage similaire à celui de l'Art Aborigène se dessine. La toile entièrement saturée de signes flirte avec l'art naïf.

Composée d'une myriade de petits points, l'oeuvre tend à l'abstraction mais révèle néanmoins une figuration rythmée et chaotique en écho à la surf culture dont se nourrit l'artiste.

Il offre la vision d'une existence colorée, ardente et énergique plongée dans l'univers chaotique du bruit des villes et des flux urbains ; un monde résolument contemporain.

Vernissage de Julien Calot "BIG BANG"

[18:00-21:00] Vernissage de Leo Paoletti "PHASE"
Location:
Galerie Nivet-Carzon
2, rue Geoffroy l'Angevin
75004 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 54 29 30 10
Mobile : +33 (0)6 73 87 76 83
Mail : contact@nivet-carzon.com
Internet Site : www.nivet-carzon.com
Description:
PHASE
by Leo PAOLETTI

Show 10.01.14 > 25.01.14

Comment se positionner face à ses souvenirs ? C'est la question posée par Leo Paoletti à l'occasion de sa première exposition, Phase, présentée à la galerie Nivet Carzon sur une invitation de Y Liver et inaugurant le label curatorial LIVER POOL.

Né en 1988, Leo Paoletti - alias Leo VIRGILE Music - étudie d'abord l'histoire des musiques électroniques au conservatoire de Châlon sur Saône, puis il intègre la classe de composition électroacoustique au conservatoire de Pantin en 2012. Le jeune compositeur rencontre très tôt un franc succès au sein du monde de l'électronique expérimentale. L'electronica, le glitch et le downtempo sont pour lui les outils d'une réarticulation des codes de la musique ambiante, mais sa recherche, davantage tournée vers la plasticité de la matière sonore, tend à annuler toute séparation entre le monde de l'ouïe et celui de la vision.
Profondeur, couleur, forme, contour, relief et mouvement se réfèrent à la fois au vocabulaire sonore et à celui de l'image. Ce sont autant de points qui permettent à l'artiste d'organiser une certaine polarité dans un espace enveloppant les phénomènes d'une géométrie instable.

Son écriture expérimente les médiums du son, les moyens de sa fixation et la spatialisation des masses dans l'espace, tandis que ses compositions mélangent les "matières premières" du passé aux sonorités contemporaines. Cette approche hantologique résiduelle, brasse les réminiscences déformées des musiques qui se répétaient à l'infinie dans les postes de télé et offre la liberté aux spectres d'hier de s'exprimer à travers des créations de notre temps.

L'exposition met en résonance des matériaux visuels, des supports et des objets sonores issus de la performance inaugurale, qui témoignent tous de la recherche d'un geste poétique concentré : une seule image, résidu.

Ainsi une constellation mouvante de phénomènes dispersés émerge venant former le spectre d'un paysage mnémonique.

[18:00-22:00] Vernissage de Léo Dorfner "Vivre dans la peur - Rock'n'roll runaways"
Location:
Galerie ALB Anouk Le Bourdiec
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 49 96 58 09
Mobile : +33 (0)6 42 28 53 88
Mail : galeriealb@gmail.com
Internet Site : www.galeriealb.com
Description:
"Vivre dans la peur - Rock'n'roll runaways"

Exposition personnelle de Léo Dorfner - Léo Dorfner avec le soutien de Centre national des arts plastiques - CNAP

"She doesn't believe what she heard at all
Hey, not at all
She started dancin' to that fine fine music
You know her life was saved by rock 'n' roll
Yeah rock 'n' roll"

The Velvet Underground - Rock'n'roll (1970)

L'œuvre de Léo Dorfner ouvre une infinité de portes sur un univers quotidien d'où il puise ses références, ses figures, ses mots et ses sons. On y trouve des paquets de Gitanes, des peaux tatouées, du texte, du rock, des femmes, son quartier (le XIIIe arrondissement) et ses amis. Un microcosme, le sien, qu'il restitue par la photographie, qu'il transpose sur le papier, au pinceau ou au stylo, et qu'il grave sur des objets. Pour sa première exposition personnelle à la Galerie ALB, il nous invite à entrer dans un sanctuaire profane et baroque & roll. Inspiré par la générosité des accrochages dix-neuvièmistes, par la magie des cabinets de curiosité et par les murs tapissés de vinyles d'un studio d'enregistrement, l'artiste s'empare de l'espace de la galerie comme il s'empare de la peau de ses modèles. Vivre dans la peur, Rock'n'roll Runaways engage une immersion du corps, du regard, de l'esprit et des sens. Par le recouvrement, il appose sa signature. Ainsi, nous pénétrons son imaginaire, ce qui le nourrit et le construit.

Léo Dorfner photographie son quotidien, les images sont ensuite filtrées par la peinture et le dessin. Depuis 2007, il élabore un répertoire de signes et de symboles qui forment une résille sur les peaux de ses amis, de ses amours et de ses rencontres anonymes. Aux titres et aux extraits de chansons rock, il juxtapose des sms reçus ou envoyés, des citations, des slogans, des conseils de précaution, des insultes et des symboles (pintes de bière, tête-de-mort, clés, ampoules, cœurs, avions et pénis constituent un alphabet). Les registres s'entremêlent : du sacré au profane, du personnel au collectif, du passé au présent, du trash au maniérisme. Iconoclaste et transgressif, il fait exploser les hiérarchies traditionnelles en instillant des référents issus de son inimité et des subcultures. Ainsi une madone tatouée fume une cigarette, une sainte en sous-vêtements porte une hachette, une Piéta est colonisée de signes et d'aphorismes. Les sources iconographiques sont d'origines multiples puisque l'artiste peut aussi bien peindre le portrait d'un proche, recouvrir une gravure ancienne achetée sur Internet, arracher une page d'un magazine de mode ou encore photographier ce qui l'entoure. Le banal et le grandiose dialoguent ensemble. La représentation de la figure humaine joue un rôle crucial. Les corps, dans leurs réalités, sont restitués avec une attention particulière aux détails. L'environnement et les vêtements sont secondaires, ils posent un contexte, le véritable sujet reste la peau. Ses défauts comme ses charmes, révèlent les failles, les forces et l'intimité de chacun des modèles. Au même titre que la toile ou le papier, la peau devient un medium. Nue, elle est le révélateur d'une personnalité rendue unique, d'une relation privilégiée, d'une tendresse, d'une admiration ; tatouée, elle est le support pour une écriture personnelle. L'œuvre de Léo Dorfner contient l'ardeur, l'insolence, le rythme et la poésie du rock. À travers les références autobiographiques, les emprunts historiques et actuels, il dresse le portrait d'une génération qui oscille entre la recherche de paradis perdus et la fureur de vivre.

Julie Crenn

[18:00-21:00] Vernissage de Martin Mc Nulty "An all over"
Location:
Galerie scrawitch
6 bis, cité de l'Ameublement
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mobile : +33 (0)6 83 56 38 14
Mail : julien@scrawitch.com
Internet Site : www.scrawitch.com
Description:
Exposition du 9 janvier au 9 février
Vernissage jeudi 9 janvier 18h - 21h

Avec An all over Martin Mc Nulty clôt un travail engagé il y a 15 ans caractérisé par une production fertile et prolifique d'objets fabriqués aux matières, formes et dimensions variées.

>> DP

Vernissage de Martin Mc Nulty "An all over"

[18:00-21:00] Vernissage de Michel Pezzatti
Location:
Galerie Les Boulistes
169, rue de Vercingétorix
75014 Paris
M° Plaisance
France
Phone : +33 (0)9 67 05 64 48
Mobile : +33 (0)6 09 22 36 66
Mail : galerielesboulisteslucmonod@gmail.com
Description:
Vernissage de Michel Pezzatti

[18:00-21:00] Vernissage de Nadejda Pastoukhova
Location:
Galerie de l'Echaudé
14, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 46 33 97 51
Mail : contact@gal-echaude.com
Internet Site : www.gal-echaude.com
Description:
du 9 janvier au 1er février

[18:00-21:00] Vernissage de Narcisse Tordoir "The Pink Spy"
Location:
Galerie Dukan
107, rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancout
France
Mobile : +33 (0)6 61 93 49 29
Mail : info@galeriedukan.com
Internet Site : www.galeriedukan.com
Description:
Vernissage : jeudi 9 Janvier / 18h-21h
9 Janvier - 22 Février, 2014

La galerie Dukan est heureuse de présenter The Pink Spy (9 janvier - 22 février 2014), une exposition personnelle de l'artiste belge Narcisse Tordoir (1954, Malines).

Cela fait bientôt trente ans que Narcisse Tordoir est actif sur la scène artistique nationale et internationale. À la fin des années 70, il achève ses études à l'Académie des Beaux-Arts à Anvers, où il s'oppose avec virulence à la formation classique et purement académique en réalisant dans la rue des « actions directes » qui pourfendent l'establishment. Après cette phase nécessaire, voire salutaire, il revient à la peinture en 1978, non sans l'interroger et la remettre profondément en question.

http://www.galeriedukan.com/exhibitionhome/narcisse-tordoir-pink-spy
http://www.galeriedukan.com/dl/nt

Vernissage de Narcisse Tordoir "The Pink Spy"

[18:00] Vernissage de Richard Aujard "Bandes à part"
Location:
Galerie Laurent Strouk
2, avenue Matignon
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 40 46 89 06
Mobile : +33 (0)6 71 09 71 68
Fax : +33 (0)1 40 46 89 04
Mail : galerie@laurentstrouk.com
Internet Site : www.laurentstrouk.com
Description:
vernissage le jeudi 9 janvier en présence de Béatrice Dalle et Jo Prestia, Denis Charvet, Joey Starr
jusqu'au 29 janvier

"La sophistication me met mal à l'aise, j'aime à la fois la force et les fêlures chez les êtres ». Béatrice Dalle, Monica Bellucci, Joey Starr, Mickey Rourke, Eric Cantona, Jake Lamotta «the Raging Bull», Mike Tyson... Quel est le dénominateur commun de ces artistes ? Un photographe de talent, Richard Aujard. Mais cet artiste ne recherche pas que la beauté et le glamour ; il saisit aussi l'instant et la réalité, la vraie. Des studios Vogue où il a commencé comme assistant à l'âge de 19 ans à la Mongolie et au Mexique en passant par les rings de boxe de Las Vegas et le milieu des bikers le photographe déploie tout son talent. Variées mais toujours fortes, les émotions nous envahissent face à ses clichés : on est saisi par le désarroi d'un enfant en détresse, heurté par la violence d'un combat de boxe ou simplement admiratif devant une jolie femme chevauchant un chopper.
Mickey Rourke

En effet, pour chacun des sujets qu'il traite, Richard Aujard change de vie et s'adapte à un nouvel environnement. Pendant de longues années, il est partagé entre les deux milieux parfaitement opposés que sont la mode et la boxe. Mais sa soif de voyage et sa curiosité naturelle l'incitent à partir à l'aventure. Ainsi, sans délaisser ses premières amours, il va vivre le «Free wheels» au coté des Hells Angels, passer des mois dans des réserves indiennes d'Amérique du Nord, partager le quotidien des cowboys mexicains «Charros», rencontrer la Mafia Mongole ou encore s'engager avec Actions Contre la Faim.

La quarantaine de photographies qui seront présentées à la Galerie Laurent Strouk du 10 au 29 janvier 2014, retracent 30 années de travail à la recherche de l'équilibre entre glamour et authenticité.

Vernissage de Richard Aujard "Bandes à part"

[18:00-21:00] Vernissage de Tana Chaney "Corps"
Location:
Myriam Bouagal Galerie
20, rue du Pont-aux-Choux
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mobile : +33 (0)6 72 07 56 26
Mail : mb@myriambouagalgalerie.com
Internet Site : wwww.myriambouagalgalerie.com
Description:
Exposition du 10 janvier 2014 au 15 février 2014
Vernissage le 9 janvier 2014 de 18h à 21h

Paysage comme corps de la présence humaine. Le corps comme paysage de la nature humaine. Corps qui vit, qui donne et qui prend. Corps qui porte des traces et des empreintes, des cris et du silence. Entendre et voir le paysage grâce à l'abstraction qui est plutôt silence, mais justement ce silence permet d'entendre ce qui vient d'ailleurs.

A ce moment, l'abstraction devient le paysage où se rencontrent, ou du moins se cherchent, le vécu, l'inconnu et le désir.

L'abstraction leur donne le corps que l'esprit cherche.

Vernissage de Tana Chaney "Corps"

[18:00-21:00] Vernissage de Vassil et d'Yves Caillaud
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@gmail.com
Internet Site : www.galeriegavart.com
Description:
Vernissage de Vassil et d'Yves Caillaud

[18:00-21:00] Vernissage de Victor Boullet "HAIL YOU NINCOMPOOP"
Location:
Galerie Joseph Tang
1, rue Charles-François Dupuis
Bâtiment B - Code 31A5
2ème étage
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)9 53 69 55 3
Mail : info@galeriejosephtang.com
Internet Site : www.galeriejosephtang.com
Description:
09.01.14 - 30.01.14
VERNISSAGE 09.01.14 18H - 21H

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "SOMETHING IN A BOX"
Location:
Galerie MFC Michèle Didier
66, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 71 27 34 41
Mail : info@micheledidier.com
Internet Site : www.micheledidier.com
Description:
ROBERT BARRY
SOMETHING IN A BOX

and some other things in boxes
PHILIPPE CAZAL
BRACO DIMITRIJEVIC
PAUL-ARMAND GETTE
UNTEL

Vernissage le jeudi 9 janvier 2014 de 18h à 21h
Exposition du vendredi 10 janvier au samedi 22 février 2014

Vernissage "SOMETHING IN A BOX"
Image principale: Robert Barry, SOMETHING IN A BOX (extrait) - Prédelle: Philippe Cazal, Factice; Braco Dimitrijevic, Parc Event / P.P. Rubens - Gerda Bollen; Paul-Armand Gette, Nympha Nocturna ssp.Rosea P.-A. G.; UNTEL (Albinet, Cazal, Snyers), LA BOÎTE UNTEL


SOMETHING IN A BOX

Robert Barry est l'un des quatre artistes reconnus par l'histoire de l'art comme fondateurs de l'art conceptuel: Robert Barry, Douglas Huebler, Joseph Kosuth et Lawrence Weiner. Le critique Gabriel Guerci va jusqu'à utiliser le sigle BHKW* pour rassembler d'un seul nom les quatre artistes, à la manière de BMPT. Peut-être davantage que la singularité de leurs travaux, c'est leur mode de présentation qui va les distinguer de leurs contemporains, notamment à travers les expositions-catalogues organisées par Seth Siegelaub tel que le January Show en 1969: la dématérialisation de l'exposition et donc de l'art est au cœur des préoccupations de ces protagonistes.

La volonté de Robert Barry de se débarrasser de l'objet d'art, afin de se concentrer sur l'idée, est particulièrement forte. Son intérêt pour les questions de la perception va l'amener à renoncer à la visualité. Il choisit ainsi une position radicale, celle de l'élaboration de pièces invisibles telles que sa série Inert Gas en 1969, voire mentales, c'est à dire la formulation d'œuvres à penser telles que pour sa série Psychic: All the things I know but of which I am not at the moment thinking: 1:36 pm; June 15, 1969.

Ainsi, Robert Barry utilise exclusivement le langage pour rendre public son travail psychique. - Toutes les choses que je sais mais auxquelles je ne suis pas en train de penser en ce moment - Voici donc l'un des plus fameux statements énoncé par Robert Barry le 15 juin 1969 à 13h36. Cette œuvre existe par sa formulation, son cadre temporel est d'ailleurs retranscrit dans l'énoncé même et atteste de son existence; elle sera ensuite présentée sur les murs d'une galerie et ainsi matérialisée par des lettres vinyles. L'exposition Live in your Head: When Attitudes Become Forms**, apparaît rapidement comme décisive et permet à la problématique majeure de l'art conceptuel de se révéler. (cf. Jack Burnham, Alice's head. Réflexions sur l'art contemporain. ***)

SOMETHING IN A BOX permet de rejouer à son échelle - 10.2 x 15.2 cm - les cartes - ici 62 - distribuées il y a quelques quarante années. Nous avons affaire à une boite en bois de noyer recueillant 62 fiches. Chaque fiche contenue dans SOMETHING IN A BOX propose un statement différent de Robert Barry - 62 statements. Le premier énoncé introduit les 61 qui suivent: SOMETHING THAT ... puis 61 statements pour définir quelque chose - SOMETHING - dont nous ignorons la nature, irrémédiablement. La lecture de ce nouveau texte de Robert Barry contenu dans la boite n'y changera rien.

À l'occasion de la présentation de SOMETHING IN A BOX à la galerie mfc-michèle didier, les 62 fiches seront présentées hors de leur boîte, formant une frise déposée sur le haut des cimaises de la galerie. Cette frise rappellera le premier studio de Robert Barry à New York, utilisé avant son installation par une communauté religieuse; cette dernière avait peint une enfilade de versets bibliques sur les murs. Présentés de cette même manière, les statements de l'artiste ne seront pas lisibles. Une présence assurée mais invisible. Quelque chose dans une boîte restera quelque chose sur les murs ... rien de plus, rien de moins.

* Gabriel Guerci, «Formés dans la résistance: Barry, Huebler, Kosuth et Weiner contre la presse américaine», L'art conceptuel, une perspective, catalogue d'exposition, Musée d'art moderne de la Ville de Paris, 1989, p. 65-73.

** Exposition culte pensée par Harald Szeemann et présentée en 1969 à Berne puis reconstituée à la Fondation Prada de Venise en 2013 à l'occasion de la Biennale internationale d'art contemporain.

*** Jack Burnham, «Alice's head, Réflexions sur l'Art Conceptuel», traduction de l'américain par Claude Portail, VH101, n°5, printemps 1971, p. 49.

and some other things in boxes

mfc-michèle didier compte déjà à son actif la publication de quelques boîtes d'artistes dont celle de Robert Barry nouvellement éditée. L'exposition de SOMETHING IN A BOX est l'occasion pour la maison d'édition de présenter quatre de ces boîtes et par conséquent leurs «choses» respectives:

Philippe Cazal, Factice, 1995
Factice est une boîte conçue pour contenir un assortiment de médias « vierges »: une K7 vidéo vierge, un CD vierge, une K7 audio vierge, un ektachrome vierge, une disquette vierge. Ce prélèvement de médias factices - aujourd'hui quasiment tous obsolètes - apparaît comme une archéologie programmée de l'agence de communication 90's.

Braco Dimitrijevic, Parc Event / P.P. Rubens - Gerda Bollen, 1992
L'œuvre Parc Event / P.P. Rubens - Gerda Bollen est contenue dans un étui recouvert de papier et doublé de soie rouge. Il contient deux plaques de cuivre mentionnant les noms de P.P. Rubens et Gerda Bollen. À l'intérieur de la partie supérieure de l'étui, une photographie est intégrée sous la doublure de soie, montrant un vieil homme assis sur un banc dans le Parc Royal à Bruxelles. Sur le dossier du banc, l'on peut voir les deux cartels, comme un rappel de la présence de P.P. Rubens et de Gerda Bollen, qui se sont réunis à l'occasion d'un événement fictif dont les circonstances restent mystérieuses.

Paul-Armand Gette, Nympha Nocturna ssp.Rosea P.-A. G., 1995
Une culotte sexy rose et noire a été déposée dans une boîte à insectes et nommée Nympha Nocturna comme un exemple d'une espèce naturelle. Cette œuvre exprime tant l'intérêt de l'artiste pour la nature, que sa fascination pour les motifs érotiques. Durant l'exposition seront également présentées trois boîtes de sa série de collections d'insectes de 1960, notamment deux pièces uniques contenant un scarabée en bronze.

UNTEL (Albinet, Cazal, Snyers), LA BOÎTE UNTEL, 2013
LA BOÎTE UNTEL compile plusieurs prélèvements des actions menées la seconde moitié de la décennie 1970 par le groupe. Y sont soigneusement présentés des fiches, des articles historiques et critiques, des tracts, des courriers, le fameux tampon « PLUS RIEN A VENDRE TOUT A ECHANGER » ou encore l'ironique badge «touriste», un de leurs accessoires fétiches.

L'exposition de SOMETHING IN A BOX - and some other things in boxes se tiendra à la galerie mfc-michèle didier du vendredi 10 janvier au samedi 22 février 2014. Le vernissage se déroulera le jeudi 9 janvier 2014 de 18h à 21h.

[18:00] Vernissage « My White Desert », photos de Zaida Kersten
Location:
Galerie Imagineo
50, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Rue des Boulets, Nation
France
Phone : +33 (0)1 53 27 98 39
Mobile : +33 (0)6 75 23 76 38
Mail : ggimmig@imagineo.fr
Internet Site : www.imagineo.fr
Description:
du 9 janvier au 15 février 2014

« Ma vie réclame solitude et isolement.
Je me réfugie dans une cabane en bois sans eau courante ni électricité…
… au milieu du désert blanc de la Laponie Finlandaise … »

>> informations

Vernissage « My White Desert », photos de Zaida Kersten

[18:00] Voeux du maire du 5ème arrondissement aux commerçants aux habitants
Location:
Mairie du 5ème arrondissement
21, place du Panthéon
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 56 81 75 05
Internet Site : www.mairie5.paris.fr
Description:
Vœux du maire du 5ème arrondissement aux commerçants aux habitants

[18:30] Bernadette Chirac présente ses voeux
Location:
Hôtel de l'Industrie
Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
4, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 44 39 20 50
Mail : hoteldelindustrie@industrienationale.fr
Internet Site : www.industrienationale.fr
Description:
avec Christian Karembeu, David Douillet et Yoann Fréget

autour de l'expo photos de Micky Clément

Merci de bien vouloir confirmer votre présence :
Hadrien LECOEUR - presse@fondationhopitaux.fr - 01 40 27 30 51
Céline VERGELY - cvergely@presstance.com - 0 344 544 344

Retrouvez toute l'actualité de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France sur
www.piecesjaunes.fr


[18:30] Vernissage "De la toile à l'objet"
Location:
Galerie Bansard
26, avenue de La Bourdonnais
75007 Paris
M° École Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 45 56 12 11
Mobile : +33 (0)6 07 30 30 98
Mail : aegb@noos.fr
Internet Site : www.galerie-bansard.org
Description:
exposition de peintures et gravures de Bernadette Magret :
"Jour de Création"

et exposition de techniques mixtes de Caroline Douart :
"Otez-moi d'un doute !"

Du 9 au 28 janvier 2014
- Tous les jours de 13h à 19h -

Vernissage le jeudi 9 janvier à partir de 18h30

Vernissage "De la toile à l'objet"

[18:30] Vernissage "Le Rêve d'Ali Soltani - Un Ciel Ailleurs"
Location:
Galerie Nicolas Flamel
216, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Etienne Marcel, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 83
Mobile : +33 (0)6 15 72 33 16
Mail : contact@galerienicolasflamel.fr
Internet Site : www.galerienicolasflamel.fr
Description:
Hessam Khalatbari & la Galerie Nicolas Flamel ont l'honneur de vous annoncer l'exposition de peinture et de sculpture : Le Rêve d'Ali Soltani "Un Ciel Ailleurs".
Le Vernissage privé aura lieu le Jeudi 9 janvier 2014 à 18h30.

Veuillez trouver ci-joints l'e-invitation et le lien du catalogue en ligne avec la description en détail de l'exposition :
http://www.galerienicolasflamel.fr/wp-content/uploads/Ali-Soltani-catalogue1.pdf

Vernissage "Le Rêve d'Ali Soltani - Un Ciel Ailleurs"

[18:30-20:30] Vernissage "Les Mangeurs de Cuivres" de Gwenn Dubourthoumieu
Location:
Librairie Photographique Le 29
29, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 36 78 96
Mail : librairie@le29.fr
Internet Site : le29.fr
Description:
du 8 janvier au 9 février 2014
Vernissage le jeudi 9 janvier 2014 à partir de 18h30 à 20h30

En ces temps où la situation en Afrique est préoccupante, il nous semble intéressant de vous présenter le très beau travail de Gwenn Dubourthoumieu sur les "creuseurs", ces hommes, ces femmes, ces enfants qui au péril de leurs vies, partent à la recherche du précieux minerai dans la région du Katanga (Sud de la République Démocratique du Congo).

Gwenn Dubourthoumieu, photographe indépendant, a passé des années à documenter la société congolaise. Il expose dans le monde entier et a reçu des bourses de fondations importantes.

Vernissage "Les Mangeurs de Cuivres" de Gwenn Dubourthoumieu

[18:30] Vernissage de Christa Sommerer & Laurent Mignonneau
Location:
Galerie Charlot
47, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 02 67
Mail : info@galeriecharlot.com
Internet Site : www.galeriecharlot.com
Description:
La Galerie Charlot ouvre l'année 2014 avec un solo show de deux pionniers de l'art interactif : Christa Sommerer & Laurent Mignonneau.

Leur travail a voyagé dans le monde entier et fait partie de nombreuses collections internationales publiques et privées.

Exposition du 8 Janvier au 22 Février 2014.

Vernissage le Jeudi 9 Janvier à partir de 18h30 en présence des artistes.

Vernissage de Christa Sommerer & Laurent Mignonneau

Artistes et chercheurs reconnus au niveau international, Christa Sommerer et Laurent Mignonneau sont des pionniers de l'art interactif.

Christa Sommerer a fait ses études en botanique et anthropologie à l'Université de Vienne, puis en sculpture à l'Université des Beaux-Arts de Vienne. Laurent Mignonneau est diplômé de l'Académie des Beaux Arts d'Angoulême en art vidéo.

Ils se sont rencontrés en 1991 à l'Institute for Media, dirigé par Peter Weibel, pionnier de l'art digital et aujourd'hui président du ZKM de Karlsruhe. Après une résidence artistique au NCSA (National Center for Supercomputing Application), Beckman Institute, Urbana, IL USA et au NTT-ICC (Inter Communication Center), Tokyo Japon, ils ont travaillé comme chercheurs au ATR (Advanced Telecommunications Research Laboratories) à Kyoto et au IAMAS (Institute of Advanced Media Arts and Sciences) à Ogaki, Japon. Ils sont diplômés du CAiiA-STAR à l'University of Wales College of Art, UK (avec Roy Ascott) et de l'Université de Kobe au Japon.

Actuellement Sommerer & Mignonneau enseignent et dirigent le departement «Cultures des interfaces» à l'University of Art and Design de Linz, Autriche.

Leur collaboration les a amené à la création de 20 oeuvres interactives, grâce auxquelles ils ont reçu des nombreux prix comme : - «Wu Guanzhong Art and Science Innovation Prize» (pour «Escape») par le Ministre de la Culture de la Republique populaire chinoise en 2012 - «Golden Nica Prix Ars Electronica» - «Ovation Award» de l'Interactive Media Festival Los Angeles - «Multi Media Award'95» de la Multimedia Association, Japon - «World Technology Award - Finalist» à The Arts of the World Technology Network, UK - «PRIZE 2008 - uni:invent Award» prix du Ministère de la science et de la recherche en Autriche.

Leurs installations interactives sont symbole d'une époque («epoch making» - Toshiharu Itoh, NTT-ICC museum Tokyo) pour avoir su développer des interfaces naturelles et intuitives et appliquer des principes scientifiques comme l'intelligence artificielle, la complexité et les systèmes génératifs à leurs interfaces innovatrices. Leur travail a été exposé au cours de plus de 200 expositions internationales. Leurs oeuvres font partie de collections publiques et privé dans le monde.

>> informations

[18:30] Vernissage de Stefano Ricci
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
vernissage de l'exposition de
STEFANO RICCI
le jeudi 9 janvier à partir de 18h30
en présence de l'artiste

Rencontre-dédicace le samedi 11 janvier de 15 heures à 18 heures
Exposition du 10 janvier au 8 février 2014

 Vernissage de Stefano Ricci

[18:30] Vernissage de l'exposition "Paradoxa"
Location:
Galerie Grand E'terna
ギャラリーグランエターナ
3, rue de Miromesnil
75008 Paris
M° Miromesnil, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 65 14 46
Fax : +33 (0)1 42 65 20 50
Mail : eterna008@gmail.com
Internet Site : www.gallery-grand-eterna.com
Description:
Avec Dana Cojbuc, Vincent Corpet, Julie Dalmon, Cécilia Jauniau, Thomas Lévy-Lasne, Marc Molk, Julie Navarro, Jérôme Rappanello, Sarah Roshem, David Schaffer, Alberto Sorbelli, Ilona Tikivicki

Vernissage le 9 janvier 2014 à partir de 18h30
Exposition du 9 janvier au 31 janvier 2014

L'opinion est parfois faite de préjugés, dépasser la doxa, c'est entrer dans des territoires incertains, double, c'est un peu le revers de la logique, du bien et du mal, du noir et du blanc, on aborde le gris, mais c'est un gris qui se détache sur un fond coloré. La logique est empoisonnante, il faut séparer le grain de l'ivraie, choisir entre le bon et le méchant, l'homme ou la femme, la jeunesse ou la vieillesse, mais quand passe t'on dans la vieillesse ? Il faut du temps pour devenir jeune. Les artistes invités pour cette exposition n'ont pas nécessairement de point commun : ils ont des pratiques variées, n'ont pas le même âge, ne sont pas du même pays et abordent la question artistique suivant des points de vue parfois opposés.
Paradoxa est contre la métonymie, les associations, la filiation logique, tout contre.
Laurent Quénéhen

[18:30] Voeux du Conseil régional
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Voeux du Conseil régional

[18:30-21:00] Voeux du maire de Chevilly-Larue
Location:
Chevilly-Larue
Chevilly-Larue
94550 Chevilly-Larue
M° RER C Pont de Rungis - Aéroport d'Orly
France
Internet Site : www.ville-chevilly-larue.fr
Description:
Vœux du maire de Chevilly-Larue

par Christian Hervy, maire, Conseiller général

Complexe Marcel Paul
1, rue Edith-Piaf

[18:30-22:00] Voeux à la presse de l'UTP
Location:
The Westin Paris - Vendôme
Hôtel Westin
3, rue de Castiglione
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde, Madeleine, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 44 77 11 11
Fax : +33 (0)1 44 77 14 60
Mail : reservation.01729@westin.com
Internet Site : www.westin.com/Paris
Description:
Union des Transports Publics et ferroviaires



[19:00-21:00] Présentation du livre "Les peintres mexicains 1910-1960"
Location:
Instituto Cultural de México à Paris
Institut Culturel du Mexique
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 61 84 44
Fax : +33 (0)1 44 61 84 45
Mail : idemexfra@sre.gob.mx
Internet Site : icm.sre.gob.mx/francia/index.php/fr/
Description:
Présentation du livre :
LES PEINTRES MEXICAINS 1910-1960,
de Serge FAUCHEREAU

Avec la participation de l'auteur Serge FAUCHEREAU et Juan Manuel BONET, directeur de l'Instituto Cervantes de Paris.

[19:00] Soirée des voeux de l'Association Vivre et Entreprendre
Location:
Maison du Citoyen et De la Vie Associative
16, rue du Révérend Père Lucien Aubry
94120 Fontenay-sous-Bois
M° RER A Fontenay-sous-Bois
France
Phone : +33 (0)1 49 74 76 90
Fax : +33 (0)1 49 74 76 92
Mail : mdcva@fontenay-sous-bois.fr
Internet Site : www.mdcva.fontenay-sous-bois.fr
Description:
Orangerie

[19:00-21:00] Vernissage "Gravures contemporaines"
Location:
Galerie Brun Léglise
51, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 53 59 94 00
Fax : +33 (0)1 53 59 94 00
Mail : contact@brunleglise.com
Internet Site : www.brunleglise.com
Description:
13 graveurs du Manhattan Graphics Center. New York

Du 7 au 25 janvier 2014
Vernissage jeudi 9 janvier de 19h à 21h

Avec:
Mildred Beltré
Beth Ganz
Takui Hamanaka
Vijay Kumar
Katerina Kyselica
Frederick Mershimer
Sarah Plimpton
GeorgeTsalikis
Louis Spitalnick
Gwenn Thomas
Michele Van de Roer
William Waitzman
Matthew Franklin Wilson

[19:00] Vernissage "Peinture traditionnelle chinoise"
Location:
Galerie Double S
15, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)9 73 16 57 00
Fax : +33 (0)9 78 16 57 00
Mail : galerie.double.s@gmail.com
Internet Site : www.galeriedoubles.com
Description:
Vernissage "Peinture traditionnelle chinoise"

[19:00] Vernissage de Dobrawa Borkala "Hay Otros Mundos Pero Estàn En Este"
Location:
Galerie l'Inlassable - Saint-Germain-des-Prés
13 bis, rue de Nevers
18, rue Dauphine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 73 74 75 45
Mobile : +33 (0)6 71 88 21 14
Mail : galerie@linlassable.com
Internet Site : www.galerielinlassable.com
Description:
L'Inlassable Galerie est heureuse de vous convier au vernissage de la première exposition personnelle de Dobrawa Borkala en France

"Hay Otros Mundos Pero Estàn En Este"

Vernissage le jeudi 9 janvier à partir de 19h

L'artiste réalisera une performance dans la vitrine du 18 rue Dauphine de 19h à 21h.
Un ensemble de collages, sculptures et dessins récents sera présenté à cette occasion.

L'exposition se poursuivra sur rendez-vous
jusqu'au 16 février 2014.

Vernissage de Dobrawa Borkala "Hay Otros Mundos Pero Estàn En Este"

[19:00-21:00] Vernissage de Nathalie Ouaknine "Chemins..."
Location:
La Petite Galerie
35-37, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 51 85 54
Mobile : +33 (0)6 70 04 88 28
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : jakline.qustunel@gmail.com
Description:
du 9 au 19 janvier 2014

[19:00-21:00] Vernissage de Paul Czerlitzki "Roots"
Location:
Galerie Laurent Godin
5, rue du Grenier Saint-Lazare
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 10 66
Fax : +33 (0)1 42 71 10 77
Mail : info@laurentgodin.com
Internet Site : www.laurentgodin.com
Description:
09 janvier - 15 février 2014
Vernissage jeudi 09 janvier, 19-21h

Première exposition personnelle de Paul Czerlitzki (b. 1986, Gdansk) à la galerie.

Elève de Katharina Grosse à la Kunstakademie de Düsseldorf, sélectionné pour exposer à Art Cologne 2014 dans le cadre du programme New positions, il réside à la Cité internationale des arts en 2013 et obtient la bourse de la Fondation universitaire du Peuple allemand en 2011.
Son travail a fait l'objet cette année d'expositions personnelles à la Galerie des Multiples, Paris et à la galerie annex14, Zürich et Bern.

« Au Copy-shop, Paul Czerlitzki est en train de scanner un morceau de toile et de le réimprimer à l'échelle 1 : 1, plusieurs fois. Il fait cela sans savoir exactement ce que la machine produira. On pourrait dire qu'il travaille dans le noir, tâtonnant les yeux fermés et affûtant son toucher. Je le vois là, le peintre dans mon esprit, illuminant la situation, plaisantant de l'absurdité de son acte tout en gardant son plus grand sérieux quant à la question esthétique qu'il pose. En travaillant avec la technologie, il explore visiblement la nature paradoxale des effets tactiles du réel, révélant la possibilité d'une innervation technologique et rappelant une honnêteté transparente de l'image comme tentative d'imitation.

De retour au studio, les variations résultant de la répétition des impressions papier sont réparties en séquence et replacées sur la toile source. Une étrange boucle, de subtile transformation plutôt que de récurrence, est à l'oeuvre. La surface de la copie appliquée ondule comme un fac-similé de tissu : des pigments de couleur apparaissent et disparaissent de la vue au hasard déterminé par le scan, l'encre, le ruban d'impression, le code binaire et l'image digitale. [...]
Parallèlement, Paul Czerlitzki travaille sur une série impliquant de prélever un fragment de substrat de toile puis de l'appliquer sur un support en toile. La peinture pénètre la texture de gaze, laissant une trace de l'action sur la toile du dessous. Le geste de l'artiste est quelque peu supprimé, le toucher du matériau laissé à son propre dispositif.
[...]
A la galerie, la peinture devient image, et l'image répétée devient peinture. Le langage est consciemment à l'oeuvre. La tapisserie de toile alterne premier plan/arrière-plan, copie/source, prédéterminé/fortuit. Plus que référents de l'Histoire de l'art ou de questionnements propres à la peinture, les choses deviennent perméables. Quelque chose de tactile est présent, qui est moins que le souvenir du toucher. Cet état perméable est signalé par le medium. La toile est devenue papier. Les hiérarchies se dissipent. L'espace se déterritorialise. Le seuil est perçu. Dans ces temps digitaux, hantés par la reproduction infinie, cette pratique artistique questionne ce qui peut encore être appris de la création d'image en s'insérant entre les systèmes technologiques - rendu numérique, fait matériel, le matériau devenant virtuel - tout en en restant à distance des deux. »

Laura Preston - critique d'art

Vernissage de Paul Czerlitzki "Roots"
Paul Czerlitzki, still life / Stillleben (1 and 2), 1985/2014, 13.9 x 9.1 cm

[19:00-21:00] Vernissage de Pierre Breillat
Location:
Galerie d'Art de Corbeil
7, cloître Saint-Spire
91100 Corbeil-Essonnes
M° RER D Corbeil-Essonnes
France
Phone : +33 (0)1 64 96 80 79
Mail : blaise.d@mairie-corbeil-essonnes.fr
Internet Site : www.corbeil-essonnes.com/spip.php?rubrique219
Description:
Le raku de Pierre Breillat à la galerie d'art, du 9 janvier au 8 février 2014, Vernissage le jeudi 9 janvier 2014 à 19h

Dans le cadre de la semaine des arts contemporains sur le Japon, Pierre Breillat expose à la galerie d'art l'art du Raku, du 9 janvier au 8 février.

Artiste solitaire, irréductible à toute école ou tout mouvement, Pierre Breillat aime à se présenter comme un fabricant de laissés pour compte. Ses dessins et ses lavis rehaussés aux accords légers sont autant de poésies et de traces de ses voyages au Japon notamment. Du Soleil Levant, il a essentiellement retenu les enseignements techniques bien sûr, mais après un tel séjour, il lui reste surtout une construction humaine et philosophique. Le raku est le résultat d'une technique d'émaillage développée dans le Japon du XVIe siècle, un procédé de cuisson. Les pièces, entièrement réalisées à la main, subissent un choc thermique important et expriment sous ces contraintes l'histoire de la terre, du feu et de l'eau.

Vernissage le jeudi 9 janvier à 19h

http://www.pierrebreillat.com

Vernissage de Pierre Breillat

[19:00] Vernissage de Sarkis "Au commencement le blanc"
Location:
Galerie Nathalie Obadia (Bourg Tibourg)
18, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 53 01 99 76
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
9 janvier - 1er mars 2014

Vernissage de Sarkis "Au commencement le blanc"
Sarkis, D'après Satantango De Béla Tarr, 2013
Peinture à l'huile sur photographie avec riz, néon, transformateur, 143,5 x 236 cm
Vue de l'atelier de Sarkis à Villejuif

La Galerie Nathalie Obadia est très heureuse de présenter Au commencement le blanc de Sarkis, pour sa troisième collaboration avec l'artiste après Opus 2 en 2011 et Aura d'après Vaudou en 2012.

Au commencement le blanc rassemble une large sélection d'oeuvres inédites et de pièces antérieures de Sarkis, autour de la couleur blanche. Avec justesse et précision, l'artiste investit la galerie à la manière d'un compositeur de musique. En agençant les oeuvres comme des sons dont il module les intonations formelles à travers l'accrochage et la participation du spectateur, Sarkis propose une partition dont l'écho est éloquent.

C'est le hurlement aphone de la réinterprétation du Cri de Edvard Munch par Sarkis qui accueille le visiteur et donne le ton de cette exposition. Les quatre magistrales sculptures murales en néons et cuivre définissent par leurs intensités lumineuses les quatre mesures sonores principales : D'après Satantango de Béla Tarr (2013), la Scène en cuivre avec néons (2012), La colonne vertébrale du Retable d'Isenheim de Grünewald (2012) et À la limite de 120 cm (2012) .
En accompagnement de cet arrangement, l'artiste dissémine à intervalles aléatoires quelques accords sensibles : les Ikones rythment en cadence les interprétations possibles, deux oeuvres au sol - After Ice Age (2013) et L' Attente (1969) se posent en contrepoint de l'accrochage mural, une série inédite de dessins Uruchi s'inspire de la technique de céramique japonaise des Kintsugi et prolonge l'expérience sur papier déchiré, les empreintes digitales blanches sur vitraux donnent à voir le doigté de l'artiste et celles de son maître verrier, et la vidéo Blanc sur noir jour et nuit (2007) se joue des propriétés physiques de l'aquarelle dans un bol d'eau tandis que Sarkis poursuit sa réflexion sur les possibilités de créations inhérentes au medium.

Pour After Ice Age (2013), l'artiste dispose dans un présentoir métallique - comme un cabinet d'estampe, cinquante huiles sur papier. À l'instar de la série Aura D'après Vaudou où il laissait l'huile de la peinture s'accomplir librement hors du motif circonscrit par le pinceau, il s'inspire ici d'objets préhistoriques exposés pour Ice Age Art, arrival of the modern mind au British Museum en 2012. Avec D'après Satantango de Béla Tarr, certaines Ikones et une sélection d'oeuvres sur papier ; R1, R2, R3, R8, R10 et R11 où Sarkis travaille avec circonspection le blanc de titane ou le blanc de zinc comme il travaillerait une terre à labourer en sillons pour la préparer à la semence, il égrène sur la matière pure de la peinture des grains de riz - matériau alors inédit dans son travail.

En invitant avec confiance le spectateur à toucher les vitraux, à consulter les dessins dans le présentoir métallique ou à manipuler les rideaux de soie ancienne, l'artiste nous prête la responsabilité tactile et corporelle d'une interaction agissante avec les oeuvres. Avec l'économie des gestes inutiles et un discernement rigoureux pour assembler avec précaution des matériaux aux forts pouvoir évocateurs - néon, or, huile, brique, papier, soie, cuivre ou plume, Sarkis nous offre une orchestration remarquable de prudence et d'intelligence plastique. Et c'est tout en retenue qu' Au commencement le blanc propose une parenthèse contemporaine au visiteur, sans que jamais les œuvres de Sarkis ne perdent la maîtrise de leur force.


Né en 1938 à Istanbul, Turquie. Sarkis vit et travaille à Paris.

Né en 1938 à Istanbul, Sarkis étudie le français, la peinture et l'architecture intérieure avant de s'installer à Paris en 1964. En 1967, il remporte le prix de peinture de la Biennale de Paris. La même année au Salon de Mai, Sarkis présente Connaissez-vous Joseph Beuys ? référence à l'artiste allemand qu'il considère comme le plus important de son époque. En 1969, il est invité par le critique Harald Szeermann à participer à l'exposition désormais célèbre Quand les attitudes deviennent formes. La transmission et l'enseignement sont également au coeur de ses préoccupations. De 1980 à 1990, il dirige le département Art de l'École des arts décoratifs de Strasbourg et de 1988 à 1995, il devient directeur du séminaire à l'Institut des hautes études en arts plastiques créé par Pontus Halten. Depuis les années 1980, Sarkis participe à de nombreuses expositions internationales (Documenta de Kassel, Biennales de Venise, Sydney, Istanbul et Moscou) et intervient dans les plus grands musées internationaux.

En 2010, dans l'exposition Passages au Centre Pompidou, les créations de Sarkis entrent en conversation avec les oeuvres de Kasimir Malevitch, le mur de l'atelier d'André Breton ou Plight de Joseph Beuys, l'une des figures tutélaires de Sarkis avec le cinéaste Andreï Tarkoski, dont l'artiste réinvestit un film dans l'atelier de Brancusi. Passages évoque à la fois l'idée du passage permanent de l'atelier au musée et l'ouvrage de Walter Benjamin sur les passages parisiens. Ces oeuvres qui convoquent le KRIEGSSCHATZ (trésor de guerre) de l'artiste, sont composées d'objets trouvés, d'oeuvres d'art ou d'objets ethnographiques, issus de différentes civilisations. En 2011, le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Genève (MAMCO) lui consacre une importante rétrospective intitulée Hôtel Sarkis . Cette présentation sur quatre étages rassemblait 200 pièces datées de 1971 à 2011 et donnait à voir les différentes pratiques de l'artiste - installations vidéos ou sonores, aquarelles, sculptures, photographies et films - démultipliant la résonance d'une oeuvre réalisée en regard d'autres créateurs qu'ils soient musiciens, architectes, écrivains, philosophes, peintres, sculpteurs ou cinéastes.

En 2012, Sarkis présentait Ballads dans les 5000 m2 du Hangar sous-marins, sur invitation du Musée Boijmans van Beuningen et du Port de Rotterdam, ainsi que Ailleurs, Ici, au Domaine de Chaumont-sur-Loire, à la suite de la commande qui lui avait été passée par la Région Centre. Il a également participé à La Triennale - Intense Proximité au Palais de Tokyo avec la Frise des Trésors de Guerre, ainsi qu'à Néon, who's afraid of red, yellow and blue ? à la Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, ou encore Istanbul Modern au Musée Boijmans van Beuningen.
En 2013, Sarkis a participé à l'exposition When attitudes become form, Bern 1969/Venice 2013 pour la 55ème édition de la Biennale de Venise à la Fondation Prada. Il a également exposé à Passages Croisés en or, au Château d'Angers, et a été invité à présenter la Frise de Guerre au MONA (Museum of Old and New Art) en Tasmanie pour l'exposition The Red Queen. Sarkis a participé à l'exposition Ici, Ailleurs à l'occasion de Marseille -Provence, Capitale Européenne de la Culture, ainsi qu'à l'exposition Modernity? Perspectives from France and Turkey, au Istanbul Modern et au ART ER- Space for Art à Istanbul pour un solo show intitulé Sarkis - Cage/Ryoanji Interpretation.

En 2014, il exposera les Ring Portaits au Huis Marseille Museum voor Fotografie à Amsterdam, et sera présenté en trois lieux CIAC, MNAC, Musée du Paysan à Bucarest en Roumanie. Une exposition personnelle lui sera consacrée au Musée du château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard à partir du printemps 2014.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "LE PAPIER DANS TOUS SES ETATS"
Location:
Galerie A l'Ecu de France
76, avenue du Général Leclerc
1, rue Robert Cahen
BP 16
78221 Viroflay
M° RER C Viroflay Rive Gauche, Gare SNCF Viroflay Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 39 07 11 80
Fax : +33 (0)1 39 07 11 81
Mail : dac@ville-viroflay.fr
Internet Site : www.ville-viroflay.fr
Description:
Témoin du temps qui passe, le papier est lourd ou léger, opaque ou transparent, trituré ou recyclé... Les artistes déclinent ce matériau sous toutes ses formes pour donner naissance à des œuvres chargées de mémoire en deux ou trois dimensions. C'est ainsi que l'invitée d'honneur Mireille Vitry parle de son travail : «Mes sculptures parlent du temps. Du temps qui fait et défait. Du temps qui bâtit, ajoute, enlève, transforme. Tout est dit autour de moi. Il s'agit seulement de regarder, d'être présent, de déchiffrer les signes. Il suffit de s'attarder, de prendre en soi les métamorphoses infimes qui s'opèrent sous nos yeux ou au fil des millénaires. Il suffit de se laisser gagner par l'émouvant bouleversement de ce qui change. Au cœur du papier bat encore le pouls puissant de l'arbre, au sein de l'argile circule toujours l'énergie tellurique.»

Du 9 janvier au 9 février
Ouvert tous les jours de 14h à 19h / Entrée libre
Vernissage le jeudi 9 janvier à 19h

Un atelier autour de l'exposition est proposé au public. Renseignement sur place.

Stage découverte des Ateliers d'Art
Autour du papier
Samedi 25 janvier de 14h30 à 18h

[19:00-21:00] Voeux du Président du Comité National Olympique et Sportif Français
Location:
Comité National Olympique et Sportif Français
Maison du sport Français
1, avenue de Pierre de Coubertin
75013 Paris
M° RER B Cité Universitaire, RER B Gentilly
France
Phone : +33 (0)1 40 78 28 00
Fax : +33 (0)1 40 78 28 34
Internet Site : www.comite-olympique.asso.fr
Description:
Vœux du Président du Comité National Olympique et Sportif Français

Au nom du mouvement sportif français, le président du Comité national olympique et sportif français, Denis Masseglia, adressera ses vœux jeudi 9 janvier 2014 à la Maison du sport français.

Ouverte à 19h00, cette cérémonie des vœux sera précédée d'une Assemblée générale exceptionnelle du CNOSF.

[19:00-22:00] Voeux du maire d'Aulnay-sous-Bois
Location:
Aulnay-sous-Bois
Aulnay-sous-Bois
93600 Aulnay-sous-Bois
M° RER B Aulnay-sous-Bois
France
Internet Site : www.aulnay-sous-bois.fr
Description:
Vœux du maire d'Aulnay-sous-Bois

[19:00-21:00] Voeux du maire de Champigny-sur-Marne
Location:
Champigny-sur-Marne
Champigny-sur-Marne
94500 Champigny-sur-Marne
M° RER E Les Boullereaux - Champigny, RER A Champigny
France
Internet Site : www.champigny94.fr
Description:
Vœux du maire de Champigny-sur-Marne

Dominique Adenot, maire PCF de Champigny-sur-Marne, présentera ses voeux 2014 jeudi 9 janvier à 19h.

[19:00-22:30] Voeux du maire du 2ème arrondissement aux habitants et aux acteurs économiques
Location:
Mairie du 2ème arrondissement
8, rue de la Banque
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 53 29 75 02
Fax : +33 (0)1 53 29 75 01
Mail : maire02@paris.fr
Internet Site : www.mairie02.paris.fr
Description:
Vœux du maire du 2ème arrondissement aux habitants et aux acteurs économiques

Lors de la soirée des vœux du Maire aux habitants et aux acteurs économiques de l'arrondissement qui aura lieu le 9 janvier à 19h, un discours sera prononcé dans les salons du premier étage. Dès 20h15 se produira le groupe de Hip Hop Two Dance Crew. Ces 8 jeunes de l'arrondissement sacrés « champions d'Europe » en Allemagne en 2013 dans leur catégorie feront souffler le vent de la jeunesse sur ce début d'année. A 20h30, la chorale « Les voisins du dessus » composée d'une trentaine de choristes se lancera sur les routes de la chanson et vous entraînera à chanter avec elle.

La soirée se terminera autour d'un buffet jusqu'à 22h30.

[19:00-21:00] Voeux du maire du 12ème arrondissement
Location:
Espace Reuilly
21, rue Hénard
(rue Antoine-Julien Hénard)
75012 Paris
M° Montgallet, Dugommier
France
Phone : +33 (0)1 44 74 90 49
Fax : +33 (0)1 44 74 90 47
Mail : espacereuilly@paris.fr
Internet Site : www.espace-reuilly.com
Description:
Vœux du maire du 12ème arrondissement

[19:00] Voeux du président d'EDF
Location:
Pavillon Gabriel - Potel et Chabot
5, avenue Gabriel
75008 Paris
M° Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 68 18 18
Fax : +33 (0)1 42 68 04 96
Mail : gabriel@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com/lieux-reception/pavillon-gabriel.htm
Description:
http://www.voeux9janvier2014.com

Pour toute information ou modification, veuillez nous contacter par email invitation@voeux9janvier2014.com ou par téléphone :
Tiphaine PANZANI (01 40 42 12 18).

[19:30-22:00] Avant-première "Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ?"
Location:
La CLEF
Culture, Loisirs, Et Formation
46, rue de Mareil
78100 Saint-Germain-en-Laye
M° RER A Saint-Germain-en-Laye
France
Phone : +33 (0)1 39 21 54 90
Mail : contact@laclef.asso.fr
Internet Site : www.laclef.asso.fr
Description:
Partout dans le monde les femmes sont en moyenne plus petites que les hommes. Est une fatalité ? Une loi biologique ? Partez à la découverte d'une histoire évolutive inédite.

Projection en présence de Priscille Touraille, Anthropologue CNRS MNHN.

En savoir plus

Inscription à cnrs-images@cnrs-bellevue.fr

[19:30-22:30] Avant-première du documentaire "Juste avant l'orage"
Location:
Ecole Militaire
21, place Joffre
75007 Paris
M° École Militaire
France
Description:
Ce film de Leslie Grunberg, Don Kent et Marine Thellier a été réalisé par Don Kent. Produit par Pénélope Morgane Production et Arte France, ce documentaire a reçu le soutien du ministère de la Défense (SGA/DMPA).

"Juste avant l'orage" est un documentaire qui ambitionne d'explorer l'Europe d'avant- guerre en 1914, six mois avant le jour qui devait déclencher la Première Guerre mondiale. Via l'instantané d'un continent suspendu inconsciemment au bord du gouffre, nous sonderons ses paradoxes, son insouciance, ses contradictions, son éveil à la modernité, alors qu'en son sein, déjà, le tonnerre gronde. Les raisons de cette guerre ont toujours été cause de désaccord entre historiens : l'assassinat de François Ferdinand, l'instabilité chronique des Balkans, l'héritage de la situation en Alsace-Lorraine, la course aux armements des nations de la Triple Entente et la Triple Alliance, la tentative d'imposer a posteriori une cohérence là où il n'y avait que chaos. Le film prend la forme d'un voyage en train à travers la Mittel Europa, de l'Angleterre aux Balkans, en passant par la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Autriche, la Hongrie, la République Tchèque pour se déplacer au rythme de l'époque (source : Pénélope Morgane Production).

Avant-première du documentaire "Juste avant l'orage"

[19:30] Lancement de la Revue Initiales n°3 - Initiales M.D. (Marguerite Duras)
Location:
Le Plateau
Espace d'Art Contemporain / FRAC Ile de France
22, rue des Alouettes
75019 Paris
M° Jourdain, Buttes Chaumont
France
Phone : +33 (0)1 76 21 13 41
Fax : +33 (0)1 53 19 88 19
Mail : info@fraciledefrance.com
Internet Site : www.fraciledefrance.com
Description:
Au programme du lancement d'Initiales n°03 - Initiales M.D. (Marguerite Duras) au Plateau, parrainé par Alejandro Cesarco* : une présentation de la revue par Emmanuel Tibloux et Claire Moulène, une lecture de Thomas Clerc, une projection de films de Marguerite Duras, Julien Creuzet & Ana Vaz, des interventions de Bernhard Rüdiger, Jean-Max Colard et Thu Van Tran, ainsi qu'une dégustation de Cuvée Duras.

* dans le cadre de son exposition personnelle Secondary Revision (Élaboration secondaire)

Deux fois par ans, Initiales, revue produite et éditée par l'École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) de Lyon, esquisse les contours de portraits en creux autour de « figures-source », existantes ou fictives. Des figures d'artistes, philosophes, écrivains, architectes ou cinéastes dont le dénominateur commun est qu'elles ont « fait école » dans leur discipline et au-delà, dans les champs qu'elles ont investis ou traversés. Réunissant une série de contributions centrifuges, Initiales met ainsi en jeu un usage de la source et une expérience du temps qui ne sont ni ceux de l'historien ni ceux du scientifique, mais qui sont à l'œuvre dans le travail de l'art.

À l'occasion du centenaire de la naissance de Marguerite Duras, Initiales M.D. dresse le portrait bipolaire d'une artiste intégrale qui réinventa la cartographie artistique et fit coulisser le théâtre sous le cinéma, le cinéma sous la littérature, la littérature sous le journalisme, le journalisme sous les engagements militants et ainsi de suite.

Contributions de Lena Araguas, Sophie Bogaert, Marie de Brugerolle, Pascale Cassagnau, Alejandro Cesarco, Jean Cléder, Thomas Clerc, Susan D. Cohen, Isabelle Cornaro, Julien Creuzet & Ana Vaz, Marcelline Delbecq, David Dubois, Camille Gautier & Lou Svahn, Yoann Gourmel & Elodie Royer, Benoit Jacquot, Béatrice Josse, Nelly Monnier, Claire Moulène, Gilles Philippe, Georgia René-Worms, Lili Reynaud Dewar, Jimmy Robert, Bernhard Rüdiger, Vassilis Salpistis & Marie Voignier, Emmanuel Tibloux, Thu Van Tran, Enrique Vila-Matas, Gérard Wajcman.

Directeur de la publication et de la rédaction : Emmanuel Tibloux ; Rédactrice en chef : Claire Moulène ; Coordination graphique : Olivier Lebrun ; Éditeur : École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon ; Diffuseur : Les Presses du réel.

En partenariat avec La cave Berticot - Côtes de Duras.

Davantage de précisions sur la revue Initiales sur http://www.ensba-lyon.fr/revueinitiales/

Rendez-vous gratuits
Réservation obligatoire sur reservation@fracidf-leplateau.com

[19:30-22:00] Voeux du maire de Joinville-le-Pont
Location:
Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont
23, rue de Paris
94340 Joinville-le-Pont
M° RER A Joinville-le-Pont
France
Phone : +33 (0)1 49 76 60 00
Mail : courrier@ville-joinville-le-pont.fr
Internet Site : www.ville-joinville-le-pont.fr
Description:
Vœux du maire de Joinville-le-Pont

Le Maire et le Conseil municipal
ont le plaisir de vous convier à la cérémonie des vœux

le jeudi 9 janvier 2014 à 19h30

Salle des Fêtes de l'Hôtel de Ville

Voeux du maire de Joinville-le-Pont

[19:30-21:30] Voeux du maire du 9ème arrondissement
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie09.paris.fr
Description:
Vœux du maire du 9ème arrondissement




[20:00-22:30] Avant-première du film "Hipótesis"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
Niveau -3
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=10
Description:
En présence de Ricardo Darin

Avant-première du film "Hipótesis"

[20:00-22:00] Avant-première du film "L'amour est un crime parfait"
Location:
MK2 Bibliothèque
128-162, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand, Quai de la Gare
France
Internet Site : www.mk2.com/salles/mk2-bibliotheque-0
Description:
En présence de Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu, Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn

[20:00-23:00] Première édition des "Lauriers de Cristal"
Location:
La Cigale
120, boulevard de Rochechouart
75018 Paris
M° Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 49 25 81 75
Mail : accueil@lacigale.fr
Internet Site : www.lacigale.fr
Description:
avec Anaïs Camizuli

Cérémonie de récompense de la télé-réalité présidée par Vincent Mc Doom.

Organisés par la société de production Agence Exclusive, créatrice du talk show Desperate Stories, les Lauriers de Cristal récompensent pour la première fois en France les acteurs de la télé-réalité. Présidée par Vincent Mc Doom et présentée par Laurent Artufel, la première cérémonie des Lauriers de Cristal se tiendra à la Paris.

Récompenser les différents acteurs qui font la télé-réalité

Retransmis à la télévision et entrecoupée de show en live, la première cérémonie des Lauriers de Cristal a pour vocation de récompenser les différents acteurs qui font la télé-réalité, à savoir, les émissions, animateurs et candidats préférés des téléspectateurs.

La première personnalité à être récompensée par les Lauriers de Cristal sera Loana, à qui sera décerné le prix d'honneur d'honneur 2014.

Les catégories :
1) Meilleure présentatrice et meilleur présentateur Télé réalité 2014
2) Meilleur Télé réalité musicale 2014
3) Meilleur Télé réalité de l'amour 2014
4) Meilleur Télé réalité cuisine 2014
5) Meilleur Télé réalité de compétition 2014
6) Meilleure Télé réalité de vie en communauté 2014
7) Meilleur Émission Télé réalité 2014
8) Meilleure chanteuse et meilleur chanteur issus d'une Télé-réalité 2014
9) Meilleure cuisinière et meilleur cuisinier issus d'une Télé réalité 2014
10) Meilleure compétitrice et meilleur compétiteur issus d'une Télé réalité 2014
11) Meilleure amoureuse et meilleur amoureux issus d'une Télé réalité 2014
12) Meilleure candidate et meilleur candidat issus d'une Télé réalité en communauté 2014
13) Meilleure candidate et meilleur candidat de Télé réalité 2014
14) Prix D'honneur 2014 : Le prix d'honneur 2014 sera décerné à Loana.

Les votes

Les lauréats de chacune des catégories seront désignés par les votes du public via le site www.lauriersdecristal.fr. Le suffrage se déroulera en deux étapes : du 28 octobre au 1er décembre 2013, le public désignera les nominés pour chaque catégorie. Une fois la sélection arrêtée, les votes pour les gagnants par catégories seront ouverts du 1er décembre 2013 au 5 janvier 2014.
De nombreuses personnalités seront présentes comme Anaïs Camizuli, Anthony Joubert, Brahim Zaibat, Igor et Grichka Bogdanov, Geneviève de Fontenay, Jean Pierre Castaldi, Julien Guirado, Teddy Riner.

La chanteuse Jenifer aura la chance de recevoir un prix d'honneur. En effet la gagnante de la Star Academy et désormais membre du jury de The Voice sera récompensée pour l'ensemble de sa carrière.

Plus d'informations : www.lauriersdecristal.fr

Première édition des "Lauriers de Cristal"





[21:00] After du vernissage de Richard Aujard "Bandes à part"
Location:
Titty Twister
5, rue de Berri
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 45 62 50 23
Mail : contact@donttellmybooker.fr
Internet Site : www.letittytwister.com
Description:
vernissage le jeudi 9 janvier
jusqu'au 29 janvier

"La sophistication me met mal à l'aise, j'aime à la fois la force et les fêlures chez les êtres ». Béatrice Dalle, Monica Bellucci, Joey Starr, Mickey Rourke, Eric Cantona, Jake Lamotta «the Raging Bull», Mike Tyson... Quel est le dénominateur commun de ces artistes ? Un photographe de talent, Richard Aujard. Mais cet artiste ne recherche pas que la beauté et le glamour ; il saisit aussi l'instant et la réalité, la vraie. Des studios Vogue où il a commencé comme assistant à l'âge de 19 ans à la Mongolie et au Mexique en passant par les rings de boxe de Las Vegas et le milieu des bikers le photographe déploie tout son talent. Variées mais toujours fortes, les émotions nous envahissent face à ses clichés : on est saisi par le désarroi d'un enfant en détresse, heurté par la violence d'un combat de boxe ou simplement admiratif devant une jolie femme chevauchant un chopper.
Mickey Rourke

En effet, pour chacun des sujets qu'il traite, Richard Aujard change de vie et s'adapte à un nouvel environnement. Pendant de longues années, il est partagé entre les deux milieux parfaitement opposés que sont la mode et la boxe. Mais sa soif de voyage et sa curiosité naturelle l'incitent à partir à l'aventure. Ainsi, sans délaisser ses premières amours, il va vivre le «Free wheels» au coté des Hells Angels, passer des mois dans des réserves indiennes d'Amérique du Nord, partager le quotidien des cowboys mexicains «Charros», rencontrer la Mafia Mongole ou encore s'engager avec Actions Contre la Faim.

La quarantaine de photographies qui seront présentées à la Galerie Laurent Strouk du 10 au 29 janvier 2014, retracent 30 années de travail à la recherche de l'équilibre entre glamour et authenticité.

Vernissage de Richard Aujard "Bandes à part"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés