Friday, March 14, 2014
Public Access


Category:
Category: All

14
March 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  PORTES OUVERTES DES ATELIERS DU 6ème :
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
VENDREDI 14, SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 MARS
DE 14H A 20H

LE PLAN DES ATELIERS EST DISPONIBLE A :
L'ATELIER V
5 RUE CASIMIR DELAVIGNE
75006 PARIS

>> informations

Exposition Star Wars Identities
Location:
La Cité du cinéma
Studios Europacorp - Ecole Louis Lumière
20, rue Ampère
93200 Saint-Denis
M° Carrefour Pleyel
France
Phone : +33 (0)1 48 41 28 60
Internet Site : www.europacorp-corporate.com
Description:
Depuis plus de 35 ans, le public des quatre coins de la planète suit les aventures de Luke et d'Anakin Skywalker, héros Jedi issus d'une galaxie très, très lointaine. Aujourd'hui arrive dans notre propre galaxie STAR WARS Identities, une exposition passionnante qui pose un regard inédit sur les personnages inoubliables de Star WarsMC. Développée et produite par X3 Productions de Montréal en collaboration avec Lucasfilm Ltd., l'exposition s'appuie sur la collection d'archives exhaustive du Lucas Cultural Arts Museum pour explorer les sciences de l'identité humaine par l'entremise des personnages de la saga Star Wars. La collection éblouissante, une quête d'identité interactive et personnalisée, ainsi que du contenu scientifique pertinent se conjuguent au sein de STAR WARS Identities afin de suivre le parcours dramatique de Luke et Anakin Skywalker, le duo père-fils le plus célèbre du cinéma. Les visiteurs seront en mesure de mieux comprendre ce qui fait des personnages de Star Wars qui ils sont, tout en explorant leur propre identité à l'aide d'une question à la fois simple et profonde : quelles forces vous habitent?

Les composantes de l'identité

En collaboration avec le Centre des sciences de Montréal et d'un comité de conseillers scientifiques, les développeurs de l'exposition STAR WARS Identities ont divisé la notion d'identité en trois thèmes majeurs : l'origine des personnages, les influences qui les ont définis et les choix qu'ils ont faits durant leur vie. À travers ces trois thèmes, dix composantes de l'identité humaine sont explorées :la zone Origines - l'espèce, la génétique, les parents et la culture ;la zone Influences - les mentors, les amis et les évènements marquants ; etla zone Choix - les occupations, la personnalité, et les valeurs.

Ces composantes forment ainsi l'épine dorsale de l'exposition, explorant la notion complexe d'identité, à la fois dans la réalité et dans la fiction. Des contenus originaux à travers l'exposition feront la lumière sur chacune des composantes de l'identité; simultanément, des capsules « derrière la scène » explorent la genèse de plusieurs personnages de Star Wars, expliquant comment ils sont devenus qui ils sont, et montrant comment différents choix créatifs auraient pu en faire des personnages complètement différents.

La vaste collection exclusive de plus de 200 objets provenant du Lucas Cultural Arts Museum consiste en des accessoires, des maquettes, des costumes, des croquis et des dessins conceptuels témoignant de la production des films Star Wars. Cette vaste et riche collection exclusive du Lucas Cultural Arts Museum couvre la totalité de la saga Star Wars, de la première (1977-83) et la seconde (1999-2005) trilogies, jusqu'au film d'animation The Clone Wars (2008) et à la série télévisée du même nom. Les favoris du public comme Dark Vador, R2-D2, Chewbacca, Boba Fett, Yoda, le Faucon Millenium et le protojet grandeur nature d'Anakin Skywalker - parmi tant d'autres - plairont assurément aux visiteurs de toutes générations.

Exposition "Miniartextil"
Location:
Le Beffroi
Le Beffroi Montrouge
2, place Emile Cresp
92120 Montrouge
M° Porte d'Orléans
France
Phone : +33 (0)1 40 92 62 30
Internet Site : www.ville-montrouge.fr/montrouge-notre-ville/ses-projets-ses-realisations/le-centre-culturel-
Description:
Une édition 2014 placée sous le signe d'Éros

Du vendredi 28 février au dimanche 23 mars 2014
Vernissage/preview presse le jeudi 27 février 2014


Depuis 10 ans déjà, la Ville de Montrouge accueille l'exposition internationale MINIARTEXTIL. Pour célébrer dignement cet anniversaire, elle présente cette année encore plus de soixante œuvres d'art contemporain au sein du prestigieux Beffroi, où se tient également le Salon de Montrouge. Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d'art textile, des collectionneurs et des passionnés de déco et de mode, l'exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, explore chaque année l'imagination infinie d'artistes sélectionnés dans le monde entier. Des mini-textiles de 20 cm3 aux plus spectaculaires installations, plus de soixante artistes rivalisent d'imagination, de savoir-faire, d'esprit novateur et de liberté, pour offrir le plus passionnant des panoramas de cet art du fil. Et pour la 3e année consécutive, le textile tisse sa toile également dans tout Paris via un parcours « off » étoffé, dans quelques galeries et lieux culturels partenaires, parmi lesquels la Maison de la Culture du Japon, faisant honneur aux nombreux artistes textiles japonais présents dans la sélection.


Une 10e édition placée sous le signe de l'amour !

Cette année, c'est le très sensuel thème d'Éros qui a été retenu : évocations du dieu de la mythologie, mais aussi de l'amour dans tous ses états, des plus passionnels aux plus dévorants, des plus tendres ou plus poétiques. Éros, puissance créatrice par excellence, ne pouvait qu'inspirer les artistes ! Mais les artistes n'ont pas oublié qu'Éros est indissociable de Thanatos, sa pulsion contraire et complémentaire et nous réservent des visions d'amour surprenantes...


Miniartextil : un panorama de l'art textile toujours plus innovant

Matières naturelles ou industrielles, à la croisée de l'art, du design et de la mode... toutes les matières ont rendez-vous à Montrouge, des plus techniques au plus naturelles : du coton et de la soie, du lin et de la laine, du papier plié de mille et une façons, mais aussi du métal, fer ou cuivre, des fils d'or ou d'argent, du plexiglas et - plus étonnant et sans réserve - des légumes séchés comme chez Laura Valeria Consonni, des chaussures, des plumes comme chez Laura Mangani Fasola ou Johanna Marie Schimming, des électrodes comme dans l'œuvre de Danielle Boisselier, du verre de Murano et du porphyre chez Clelia Caliari, ou encore des perles et des cocons de soie… L'amour des artistes pour les matières et les matériaux est décidément sans limite !


Le « Prix Montrouge » souffle sa 3e bougie !

Pour la troisième année, un « Prix Montrouge » est décerné à un artiste de Miniartextil, dont l'œuvre est acquise par la Ville de Montrouge et rejoint les collections municipales. Il est attribué cette année à l'artiste Henryka Zaremba, pour son mini-textile « Trap », une œuvre colorée aussi réjouissante qu'inquiétante, évoquant tout à la fois Éros et Thanatos.


Un parcours « off » spécial anniversaire : 10 ans d'exposition + 10 lieux partenaires

Pour fêter les 10 ans de Miniartextil, 10 lieux partenaires ont été sélectionnés par la Ville de Montrouge pour un parcours « off » anniversaire, parmi lesquels la Galerie l'Atelier du Génie, Galerie Lisette Alibert, Galerie Yukiko Kawase, Galerie Chevalier ou encore la Galerie Talmart, qui célébreront le mariage d'amour du textile et de l'art en présentant d'autres œuvres des artistes de Miniartextil dans leurs espaces, en solo show ou en exposition collective. En outre, pour cette année exceptionnelle - et à la place du traditionnel focus sur un métier d'art - un « carré des galeries » mettra à l'honneur, au sein même de Miniartextil à Montrouge, un artiste soutenu par chacun des 10 lieux partenaires. L'occasion de découvrir de nouveaux talents et de tisser des liens encore plus étroits entre les lieux d'exposition parisiens, les artistes et le public. D'autant plus que désormais, l'exposition à Montrouge est accessible directement en métro par la ligne 4 (sortie Mairie de Montrouge, juste en face du Beffroi).

Autre nouveauté pour 2014, Miniartextil place pour la première fois son parcours « off » sous le parrainage de la prestigieuse Maison de la Culture du Japon à Paris. Depuis les débuts de Miniartextil, les artistes japonais sont nombreux à participer, tant l'art textile est ancré dans le savoir-faire artistique nippon. La Maison de la Culture du Japon mettra à l'honneur au sein de son hall d'accueil trois installations monumentales des artistes Noriko Narahira, Takaaki Tanaka et Keichi Nagasawa, du 18 mars au 5 avril 2014. En outre, l'importance du papier dans l'art japonais et au sein de Miniartextil donnera lieu à une thématique propre, avec des ateliers autour du travail du papier.

Vernissage de l'exposition "Miniartextil"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00] Visite presse de l'exposition d'Antoni Taulé
Location:
Maison Elsa Triolet - Aragon
Moulin de Villeneuve
Rue de Villeneuve
78730 Saint-Arnoult-en-Yvelines
M° Gare SNCF de Dourdan
France
Phone : +33 (0)1 30 41 20 15
Fax : +33 (0)1 30 41 43 92
Mail : info@maison-triolet-aragon.com
Internet Site : www.maison-triolet-aragon.com
Description:
http://www.antonitaule.com
https://www.facebook.com/antoni.taule/photos

Vernissage d'Antoni Taulé
Vernissage d'Antoni Taulé
Visite presse de l'exposition d'Antoni Taulé

16:00  
17:00  
18:00 [18:00] Conférence de M. I. Kassoulidis
Location:
Maison de l'Europe de Paris
35-37, rue des Francs-Bourgeois
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 61 85 85
Fax : +33 (0)1 44 61 85 95
Mail : maison-europe@paris-europe.eu
Internet Site : www.paris-europe.eu
Description:
conférence de M. I. Kassoulidis, Ministre des Affaires Etrangères de la République de Chypre

>> invitation

[18:00] Finissage "Espérance Tuning"
Location:
Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret
Code : 13A62
75019 Paris
M° Jaurès, Bolivar
France
Phone : +33 (0)1 42 01 27 74
Mail : espacedesartssf@gmail.com
Internet Site : espacedesartssf.blogspot.com
Description:
DU 7 AU 14 MARS 2014
Vernissage vendredi 7 mars - 18h

avec WERNHER BOUWENS, BAPTISTE CACCIA, FABIEN COSSON, VALENTIN FALINE, PLANETE MIRAGE, CONSTANCE NOUVEL, LUCAS POTTIER, EDOUARD WOLTON et TALINE ZABOUNIAN

Espérance Tuning est le titre de l'exposition qui réunit Wernher Bouwens, Baptiste Caccia, Fabien Cosson, Valentin Faline, PLANETE MIRAGE, Constance Nouvel, Lucas Pottier, Edouard Wolton et Taline Zabounian à l'espace des Arts sans frontières du 7 au 14 mars 2014.
Les membres d'Espérance Tuning bénéficient d'une proximité artistique ou intime, de liens multiples nourris d'échanges croisés, réguliers. C'est face au constat de ces parcours parallèles qu'est née l'envie d'initier une rencontre autour d'un projet commun, en marge des pratiques de chacun, décalé.
Espérance Tuning en est le prétexte.
Espérance Tuning n'est pas un concept. Ce n'est pas un sujet à proprement parler non plus. L'objet n'est pas de donner sens à cet oxymore, mais de lui donner forme. Les artistes ont ainsi conçu leurs pièces en réaction à cette formule, tirant partie du large spectre de nuances sémantiques qu'elle contient et usant d'une grande liberté d'interprétation.
Espérance Tuning constitue donc le point de ralliement, le pivot ponctuel des pratiques multiples réunies à cette occasion : peinture, sculpture, photographie, installation, sérigraphie et vidéo.
Cette exposition a été voulue comme un temps propice à l'expérimentation et à l'ouverture, offrant la possibilité d'explorer de nouvelles pistes, d'opérer des déplacements, d'appréhender de nouvelles techniques, d'arpenter les limites des formes habituelles de chacun.
Cette liberté de ton présente dans la production des pièces s'accompagne d'une volonté de faire du catalogue un autre lieu d'investigation. Prenant la forme d'un journal, ce n'est plus ici le support d'un compte-rendu visuel et discursif mais une extension en deux dimensions, un espace de création supplémentaire que chacun appréhende et occupe à sa manière. Il y est plus question de rendre visible les sources d'une émulsion, d'une énergie, d'une stimulation préalable à l'aboutissement de la forme exposée.
En télescopant kitsch et lyrisme, l'essentiel et l'accessoire sont conjointement soumis aux joies d'une customisation à dosage variable, entre excessif et minimal.

Vernissage "Espérance Tuning"

[18:00] Vernissage de Fabrice Hyber "Interdit aux enfants"
Location:
Galerie Nathalie Obadia (Bourg Tibourg)
18, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 53 01 99 76
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
14 Mars - 13 Mai 2014

Vernissage de Fabrice Hyber "Interdit aux enfants"
Vue d'atelier, 2013 © Fabrice Hyber / ADAGP / Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris / Bruxelles

Pour sa première exposition à la Galerie Nathalie Obadia, Fabrice Hyber propose Interdit aux enfants, une invitation à aborder non sans une certaine provocation l'univers de l'enfance, ici envisagée comme une attitude créatrice face au monde plutôt qu'un itinéraire balisé, écho d'un âge de la vie.

L'exposition, conçue comme un parcours en trois temps - l'index, l'aire de jeu, l'écran - offre au visiteur la traversée ludique des différents modes d'expressions propres à Fabrice Hyber : le dessin, les POFS, la peinture homéopathique, dans la continuité des dernières propositions de l'artiste à la Biennale de Lyon, au Palais de Tokyo, au MAC VAL et à la Fondation Maeght en 2013.

L'entrée de la galerie fonctionne comme un index : des dessins y sont accrochés au mur, annonçant de façon rhizomique et fragmentaire les thèmes développés plus loin. Un répertoire de formes-logos retraçent une partie de l'univers de Fabrice Hyber. Evoquant le tableau d'affichage que l'on trouve à l'entrée des écoles où se côtoient sans logique une profusion de messages et de signes, l'accrochage renvoie également à cette activité enfantine et jubilatoire qui consiste à consigner graphiquement, sur le mode du coq à l'âne, tout ce qui peut traverser l'esprit. Il s'agit pour l'artiste de « raconter une histoire par tous les moyens sans valeur de support. »

Noyau central de l'exposition, l'aire de jeu donne accès à une cinquantaine de POFS adaptés aux enfants, variations et déclinaisons des célèbres « prototypes d'objets en fonctionnement » que Fabrice Hyber imagine depuis 1991 dans des versions spécifiquement produites pour l'exposition. Hommes de Bessines réalisés en légos, minis Ted Hyber, mini escaliers sans fin, ballons carrés couleur bleu et rose, doubles masques...

Transgressifs, les POFS nous invitent à redéfinir nos comportements. Tels des objets « interdits » détournés de leurs fonctions et transformés en jouets, ils nécessitent l'invention de nouvelles règles d'utilisation. Ils font de nous des enfants.

Un mur construit au milieu de la galerie assure la transition vers un espace d'ordre contemplatif. Fabrice Hyber y présente l'une de ses dernières peintures homéopathiques.

Série d'oeuvres que Fabrice Hyber développe depuis 1986 à raison d'une par an en moyenne les « Peintures homéopathiques » cristallisent et mettent en perspective les questionnements de l'artiste sur une période donnée. Un réseau éclaté de dessins, de notes, de graphiques et d'objets s'y télescopent, l'ensemble se trouvant figé dans une résine époxy. Ainsi enrobé, ce récit devient plus facile à « digérer » pour le regardeur qui ne peut cependant l'appréhender que par petites doses, d'où le nom de peinture « homéopathique ».

Pendant de l'univers concret, matériel, des enfants, ce monde en deux dimensions fonctionne comme un écran, sur le mode du virtuel et dans un rapport à l'imaginaire du spectateur qui peut déplier les images accumulées sur l'oeuvre : croquis d'estomac, esquisses du « Prototype de Paradis » montré à la Biennale de Lyon, images de primates... s'y associent librement. S'interrogeant sur l'échelle des oeuvres, l'artiste y a fortement imprimé la marque de son corps, n'y peignant pas plus haut que son bras levé. Aux accents autobiographiques, ce tableau de grand format est également inspiré par la collaboration de Fabrice Hyber avec les chercheurs de l'Institut Pasteur pour lequel l'artiste a réalisé en 2012 une fresque monumentale intitulée « Sans gêne ».

Comme souvent chez Fabrice Hyber, l'exposition Interdit aux enfants propose aux visiteurs plusieurs niveaux de lecture. Avec ce titre paradoxal, l'artiste saisit l'occasion de « montrer aux parents qu'il est un grand enfant ». Il s'agit également pour l'artiste de donner à voir notre fascination pour les oeuvres d'art, auxquelles il est « interdit » le plus souvent de toucher et qui sont pourtant bien souvent autant de « jouets pour adultes ».


Considéré comme l'un des artistes les plus importants de sa génération, Fabrice Hyber développe une oeuvre protéiforme et originale qui ne cesse de surprendre.

Scientifique de formation, l'artiste propose un travail ambitieux et inventif « conçu comme un gigantesque rhizome qui se développe sur un principe d'écho». Fabrice Hyber nous donne à voir un réseau d'oeuvres inspirées par des systèmes organiques d'hybridations, d'accumulations tentaculaires, ou de mutations cellulaires en prolifération, qui constituent quelques repères d'une production formelle inclassable, en perpétuel mouvement entre la peinture, les installations, la sculpture et le dessin.

Né en 1961 en Vendée, Fabrice Hyber vit et travaille à Paris. Dès ses débuts dans les années 80, puis en devenant l'un des plus jeunes lauréat du Lion d'Or de la Biennale de Venise en 1997, l'artiste a bénéficié d'une attention croissante sur la scène internationale. Il a exposé dans de nombreux prestigieux lieux institutionnels en France et à l'étranger et a participé depuis plus de 20 ans à de très importantes manifestations artistiques internationales.

Fabrice Hyber a eu une importante actualité en 2013 avec l'exposition monographique
« Matières Premières » au Palais de Tokyo à Paris qui a été un large succès public et critique,
« Essentiel » à la Fondation Maeght, où il présentait les peintures homéopathiques à Saint-Paul-de-Vence, « Prototypes d'objets en fonctionnement (POF) » au MAC/VAL de Vitry, ainsi que la fresque monumentale sur céramique intitulée « Sans Gêne », commandée par l'Institut Pasteur et inaugurée en octobre 2012. Fabrice Hyber a participé à la Biennale de Lyon en 2013.

[18:00] Vernissage de Lucie Le Bouder "BACK LINE"
Location:
22,48 m²
30, rue des Envierges
75020 Paris
M° Jourdain, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)9 81 72 26 37
Mail : contact@2248m2.org
Internet Site : www.2248m2.org
Description:
14/03/2014 - 03/05/2014
vernissage vendredi 14/03/2014, 18h

Pour sa deuxième exposition à la galerie 22,48 m2, l'artiste française Lucie Le Bouder investira l'espace de la galerie à partir de ses dernières recherches plastiques menées au sein de sa récente résidence à Montréal à la Fonderie Darling.
Lucie Le Bouder élabore, par les procédés de juxtaposition et superposition, des formes et plans géométriques, dont le caractère abstrait s'efface devant le travail minutieux et précis de l'espace de la représentation.
[Umut Ungan]

Vernissage de Lucie Le Bouder "BACK LINE"
Lucie Le Bouder, Plan #4, (détail), 2013, Dessin au cutter sur papier couché, 50 x 65 cm

[18:30] Vernissage d'Eric Corne
Location:
Galerie Municipale Julio Gonzalez
21, avenue Paul Doumer
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Phone : +33 (0)1 46 15 09 75
Fax : +33 (0)1 46 15 09 72
Mail : galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr
Internet Site : www.arcueil.fr/category/culture-loisirs/galerie-julio-gonzalez/
Description:
TON CŒUR A LA FORME DU GANT DE BOXE AVEC LEQUEL JE PEINS TOUS TES CONTOURS

Du 14 mars au 12 avril prochains, la galerie municipale d'art contemporain Julio Gonzalez à Arcueil accueille une exposition exceptionnelle du peintre Éric Corne, intitulée Ton cœur a la forme du gant de boxe avec lequel je peins tous tes contours, regroupant une dizaine de peintures et une dizaine de dessins, ainsi que des sculptures, réalisés entre 2009 et 2014. Elle permettra notamment de découvrir des œuvres très récentes, fraîchement produites, ainsi qu'une sculpture encore jamais montrée en France, et dévoilera une toile faisant partie de la collection Antoine de Galbert.

Exposition du 14 mars au 12 avril 2014
Les mercredis et samedis de 14h à 19h
Les jeudis et vendredis de 16h à 19h
Entrée gratuite

Visite de presse le vendredi 14 mars à 15h - Vernissage à 18h30
Rencontre-discussion avec l'artiste le samedi 29 mars de 16h à 19h

Vernissage d'Eric Corne
Tes lèvres circulaires envient tous les pinceaux des étoiles et impulsent leur gravité filante, 2013
Huile sur toile
130 x 130 cm
© Rebecca Fanuele
Courtesy Galerie Patricia Dorfmann, Paris / Collection Antoine de Galbert

Vernissage d'Eric Corne
La perfusion des sens, 2014
Fusain et mine de plomb sur papier
187 x 175 cm
© Rebecca Fanuele
Courtesy Galerie Patricia Dorfmann, Paris

[18:30] Vernissage de Jill Magid "Woman With Sombrero"
Location:
Galerie Yvon Lambert
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 09 33
Fax : +33 (0)1 42 71 87 47
Mail : paris@yvon-lambert.com
Internet Site : www.yvon-lambert.com
Description:
14 mars - 19 avril

Yvon Lambert est heureux d'annoncer la quatrième exposition personnelle de l'artiste américaine Jill Magid Woman with Sombrero qui se tiendra du 14 mars au 19 avril à la galerie. Première partie d'un important projet multimédia intitulé The Barragán Archives, Jill Magid explore avec Woman With Sombrero les conséquences pour l'héritage d'un artiste d'être détenu par une entreprise privée.
Dans le cadre du projet The Barragán Archives, Jill Magid construit son investigation esthétique à partir des archives de l'architecte mexicain Luis Barragán (1902-1988). Comme la grande majorité physique de son oeuvre, les archives personnelles de Barragán ont été préservées sous l'autorité des institutions mexicaines. Ses documents professionnels, ainsi que sa propriété intellectuelle et ses droits d'auteur, ont cependant été acquis en 1995 par la société suisse Vitra afin de créer une nouvelle Fondation Barragan. Cette société est aujourd'hui dirigée par Federica Zanco, l'épouse du propriétaire de Vitra.
Alors que la Fundación de Arquitectura Tapatia Luis Barragán en possession des archives personnelles de l'architecte au Mexique lui ouvrait ses portes, Jill Magid fut confrontée au refus d'accéder à la documentation détenue par la Société Vitra. Pour cette exposition, l'artiste invente alors un récit romantique qui présente Luis Barragán et Federica Zanco comme des amants passionnés, relation au sein de laquelle elle s'inscrit comme un tiers protagoniste jaloux. Inspirée par la correspondance de Barragán avec de nombreuse femmes ainsi que de photographies personnelles de l'architecte consultées à la fondation mexicaine, Jill Magid explore les frontières entre les lois de reproduction et la personnalité publique d'un individu.
Par une pratique à la fois visuelle, textuelle et performative, le travail de Jill Magid explore les tensions émotionnelles, philosophiques et légales qui régissent les relations entre les individus et les autorités en place. Ses créations sont généralement empreintes d'une forme de dynamique paradoxale dans laquelle l'artiste engage un jeu de séduction avec les structures institutionnelles qu'elle implique dans ses recherches. En recontextualisant les documents réels dans un nouveau schéma narratif, Jill Magid évoque l'absurdité de notre rapport aux institutions.
Dans le cadre de son exposition chez Yvon Lambert, certaines parties du mobilier composant l'installation, alors qu'elles étaient légales sous l'autorité de la Fair Use aux Etats-Unis, ont été reconnues potentiellement problématique au regard du droit français. Sous la demande de ProLitteris, société soeur de la société française de protection des droits d'auteurs, ces pièces ont du être ajustées en vertue de la loi française.
Jill Magid est née an 1973 à Bridgeport dans le Connecticut. Elle vit et travaille à New York.
L'exposition Woman With Sombrero a été présentée cet automne à Art in General à New York.
Le travail de Jill Magid a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles notamment au Museum Van Loon et au au Stedelijk Museum d'Amsterdam, au Tschumi Paviliion de Groningen, au Centre D'art Santa Monica de Barcelone, à la galerie Gagosian à New York, à la Tate Modern de Londres ainsi qu'au Withney Museum de New York et à Art Basel.

>> DP

Vernissage de Jill Magid "Woman With Sombrero"

[18:30] Vernissage de Koo Jeong-A "SHINING LIVING"
Location:
Galerie Yvon Lambert
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 09 33
Fax : +33 (0)1 42 71 87 47
Mail : paris@yvon-lambert.com
Internet Site : www.yvon-lambert.com
Description:
14 mars - 19 avril

Yvon Lambert est heureux d'annoncer la huitième exposition de l'artiste Koo Jeong-A Shining Living qui se tiendra du 14 mars au 19 avril dans la section Yvon Lambert On Paper. Le travail de Koo Jeong-A se déploie ici encore dans une prose de l'éphémère où le lieu dédié à la création devient le réceptacle d'une esthétique minimaliste du quotidien. Avec Shining Living, l'artiste sud-coréenne nous interroge sur notre capacité à percevoir. Cette installation visuellement diaphonique nous confronte en effet à la rencontre quasiment impercitible du visible et l'invisible.
Par l'utilisation d'une importante diversité de média comme le dessin, la photographie ou l'installation, Koo Jeong-A invite le spectateur de ses oeuvres à renouer les liens qu'il entretient avec les éléments du sensible. Dans l'univers de Koo Jeong-A, les lieux communs se démarquent par l'extraodinnaire précison avec laquelle s'ordonnent l'ordinaire et le singulier. Son oeuvre se distingue par un langage plastique dans lequel chacun des objets mis en scène se définit dans son apparition même.
Koo Jeong-A est née à Séoul en 1967. Elle vit et travaille actuellement à Londres.

>> DP

Vernissage de Koo Jeong-A "SHINING LIVING"

[18:30] Vernissage de Louise Lawler "NO DRONES"
Location:
Galerie Yvon Lambert
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 09 33
Fax : +33 (0)1 42 71 87 47
Mail : paris@yvon-lambert.com
Internet Site : www.yvon-lambert.com
Description:
14 mars - 19 avril

Yvon Lambert est heureux d'annoncer la sixième exposition personnelle consacrée à l'artiste américaine Louise Lawler qui se tiendra du 14 mars au 19 avril à la galerie. Dans le cadre de cette exposition, Louise Lawler présentera une nouvelle série d'oeuvres originellement créée pour son importante exposition au Ludwig Museum de Cologne débutée fin 2013. Louise Lawler propose pour l'exposition No Drones un ensemble de vinyles noirs et blancs directement produits à partir de certaines de ses photographies iconiques. Tracés par le créateur de livres pour enfants Jon Buller, ces différents panneaux - telles de grandes planches de coloriage dans l'attente d'être complétées - permettent à Louise Lawler de mener plus loin le principe d'appropriation présent dans toute son oeuvre. Avec No Drones, Louise Lawler s'approprie en effet ses propres images et en questionne la valeur, les cristallisant dans la forme simple d'un tracé noir et blanc.
Issue d'un climat artistique au sein duquel s'affirmaient les schémas de déconstruction mis en place par les premières avant-garde, Louise Lawler confère grâce à son utilisation du médium photographique un nouveau statut à l'image. Son approche de la photographie se démarque en effet par une approche directement ancrée dans la démarche conceptuelle. Empreintes d'une réelle ambiguïté poétique, les images de Louise Lawler nous dévoilent les conditions externes qui déterminent notre rapport à l'art. Photographiées dans des musées, des collections privées, dans des maisons de vente ou encore des storages, les oeuvres qui habitent les images de Louise Lawler se définissent, loin de toute considération esthétique ou historique, par la situation dans laquelle elles s'inscrivent. Tel Marcel Duchamp, Louise Lawler parvient à induire chez le spectateur de ses photographies une réflexion sur la relation incontournable qui existe entre la production artistique et sa réception culturelle. Elle souligne ainsi l'importance du contexte pour notre perception et notre compréhension de l'oeuvre d'art.
Attentive à la scène conceptuelle des années '70, le travail de Louise Lawler use de la photographie comme moyen d'engager notre conscience au regard des institutions et du système de l'art. Louise Lawler fait également partie d'une génération de femmes artistes dont l'émulation et le soutien mutuel est indéniablement redevable au féminisme et aux féministes elles-même.

Vernissage de Louise Lawler "NO DRONES"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition Paola Parés - dessin
Location:
Levallois-Perret
Levallois-Perret
92300 Levallois-Perret
M° Louise Michel, Anatole France, Pont de Levallois
France
Internet Site : www.ville-levallois.fr
Description:
Médiathèque Gustave-Eiffel
111, rue Jean Jaurès
01 47 15 76 43

Le Maire
Député des Hauts-de-Seine
Le Maire Adjoint
Délégué à la culture
Seraient heureux de votre présence au vernissage de

Paola Parés - dessin

du vendredi 14 mars au samedi 12 avril 2014
Lundi, mardi, jeudi et vendredi 13 h - 19 h
mercredi et samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h
dimanches 9 -16 mars / 6 avril de 14 h 30 à 18 h 30

Vernissage de l'exposition Paola Parés - Dessin


[19:00-22:00] 65ème édition des Cravaches d'Or
Location:
Théâtre des Champs-Elysées
15, avenue Montaigne
75008 Paris
M° Alma - Marceau, Franklin D. Roosevelt, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 49 52 50 50
Fax : +33 (0)1 49 52 50 11
Mail : rp@theatrechampselysees.fr
Internet Site : www.theatrechampselysees.fr
Description:
Le monde des courses a récompensé les plus grands acteurs des courses de galop de l'année 2013.

Devant plus de 600 invités, Christophe Soumillon, le jockey star a reçu la Cravache d'Or des courses de plat pour son record absolu de 228 victoires sur la seule saison passée. En obstacles, Jonathan Plouganou, tout juste sorti d'une opération après une chute à Auteuil a remporté la première Cravache d'Or de sa carrière (110 victoires en 2013).

Traditionnellement organisées à Deauville depuis 1958, les Cravaches d'Or se tiennent depuis trois ans à Paris, cette année dans le prestigieux Théâtre des Champs Elysées. Cette grande soirée a toujours attiré des personnalités du spectacle, du sport et des media. Cette année encore l'ensemble des jockeys, entraîneurs, éleveurs, propriétaires français et éleveurs de chevaux de courses, étaient présents entourés par de nombreux passionnés du sport hippique. Dans l'assistance, aux côtés de Bertrand Bélinguier, Président de France Galop, le comédien Lucien Jean Baptiste, les miss France Sophie Thalmann et Malika Menard, Mr Gérard Wertheimer (Propriétaire de la maison Chanel), Philippe Germond Président du PMU, Philippe Augier, Maire de Deauville, le mannequin Satya Oblet, Audrey Pulvar, Francoise Laborde, Bruno Gaccio, Willy Sagnol, la cavalière Pénélope Leprevost ont longuement applaudi l'ensemble des récompensés. La soirée était orchestrée par Denis Brogniart et Manuela Jollivet.

La cérémonie des Cravaches d'Or est organisée par France Galop, en partenariat avec le PMU et l'Association des Jockeys.


Ils ont été récompensés lors de la 65ème Cérémonie des Cravaches d'Or

Courses d'Obstacle

Cravache d'Or // Jonathan Plouganou (110 victoires sur la saison 2013 ), remise par Malika Menard

Prix de la Femme Jockey // Nathalie Desoutter (18 victoires sur la saison 2013), remis par Yann Queffelec

Cheval d'Or Eleveur // Guy Cherel, remis pas Audrey Pulvar

Cheval d'Or Entraîneur // Guillaume Macaire, remis pas Audrey Pulvar

Cheval d'Or Propriétaire // Famille Papot, remis pas Audrey Pulvar

Courses de plat

Cravache d'Or // Christophe Soumillon (228 victoires sur la saison 2013), remise par Malika Menard

Prix de la Femme Jockey // Delphine Santiago et Amélie Foulon (28 victoires sur la saison 2013), remis par Yann Queffelec

Cheval d'Or Eleveur // Wertheimer & Frère, remis par Françoise Laborde

Cheval d'Or Entraîneur // André Fabre, remis par Françoise Laborde

Cheval d'Or Propriétaire // Wertheimer & Frère, remis par Françoise Laborde

Etrier d'Or // Matthias Lauron (56 victoires), remis par Willy Sagnol

Cravache d'honneur, remise par Bruno Gaccio

Le jockey Thierry Jarnet qui a remporté le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe 2013 avec Trêve

Cravache International, remise par Mr Belinguier, Président de France Galop

Le Japan Racing, qui depuis plusieurs années, envoie ses meilleurs chevaux japonais à la conquête du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe

Cravache Coup de cœur du public, remise par Lucien Jean-Baptiste

[19:00-22:00] Soirée découverte de l'espace Weleda
Location:
Espace Weleda
10, avenue Franklin-D.-Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 53 96 06 15
Mobile : +33 (0)6 85 09 44 06
Mail : contact.espace@weleda.fr
Internet Site : www.espace-weleda.fr
Description:
L'Espace Weleda et moi-même, sommes heureux de vous convier à une Soirée Découverte gratuite le vendredi 14 mars à partir de 19h

Au programme :
Trois ateliers découverte d'automassage
Un atelier conseil et présentation des nouveautés
Un buffet bio et bienfaisant
et d'autres petites surprises...

Confirmation indispensable au 01 53 96 06 15 ou par mail
Si vous venez à deux merci de nous préciser les coordonnées (Nom, prénom et mail)
de la personne qui vous accompagne. Nombre de places limitées à 30 invités.

Soirée découverte de l'espace Weleda

Soirée découverte de l'espace Weleda

[19:00-22:00] Vernissage "Street Art - Yesterday and Today"
Location:
Taglialatella Paris
117, rue de Turenne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Saint-Sébastien - Froissart, Oberkampf, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 71 87 72
Mobile : +33 (0)6 82 12 24 80
Mail : info@djtfa-paris.com
Internet Site : www.djtfa-paris.com
Description:
Basquiat Haring Banksy
Brainwash Swoon Kouka

Réception le 14 mars 2014 19h-22h
>> invitation

Exposition du 15 mars au 26 avril 2014

Avant-première : présentation des oeuvres de Kouka le vendredi 28 mars de 18h à 20h

Pour cette nouvelle exposition, la Galerie Taglialatella, spécialisée dans le pop art, a choisi pour la première fois de rendre hommage à l'un des derniers mouvements, en tant que tels, artistiques et contemporains, traversant les frontières et les époques : le Street Art. En effet, s'il faut remonter à la Préhistoire pour découvrir les premières peintures rupestres, le Street Art en tant qu'expression urbaine est surtout apparu à la fin des années 60, sous forme de tags, graffitis ou collages avec notamment l'américain Taki 183 à New York, au parcours énigmatique, précurseur et légende dans le monde du graff.

Le propos de la galerie est de nourrir un fil conducteur sur l'évolution du courant depuis les années 80 à New York jusqu'à aujourd'hui et de s'intéresser particulièrement à l'influence de deux de ses artistes de Pop Art phares sur le mouvement, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat.

En effet, les deux artistes, qui ne se sont pas de prime abord revendiqués comme Street Artists, se sont approprié la rue pour la visibilité qu'elle propose et ont pu ainsi exprimer artistiquement leurs messages pour s'inscrire des décennies plus tard parmi les pères spirituels du mouvement.

Le véritable engouement apparaît au début des années 1990 avec en tête d'affiche Banksy et Shepard Fairey, le Street art commence alors à se démocratiser et à être reconnu comme un Art en tant que tel.

Depuis, l'ampleur du mouvement ne cesse de croître.

Le Street art se veut un art éphémère, mais qui a pour ambition d'être vu par le plus grand nombre, il s'inscrit ainsi comme un art populaire et se rapproche à juste titre du Pop Art.

Vernissage "Street Art - Yesterday and Today"
© Banksy, Napalm, 2005

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Bête off"
Location:
Espace Art & Liberté
3, place des Marseillais
Centre Commercial La Coupole
Niveau -1
94220 Charenton-le-Pont
M° Liberté
France
Phone : +33 (0)1 46 76 68 05
Fax : +33 (0)1 46 76 66 12
Mail : frederic.mette@charentonlepont.fr
Internet Site : www.charentonlepont.fr
Description:
Jusqu'au 12 avril

Beaucoup d'animaux appartiennent à la légende et aux croyances. Ils figurent dans l'iconographie occidentale ainsi que dans les représentations de nombreuses cultures et civilisations, accompagnent souvent l'histoire sociale, économique, culturelle ou religieuse. Comment les artistes s'emparent-ils du sujet aujourd'hui ?

Le temps d'une exposition, l'Espace Art et Liberté se transforme en une grande réserve dans laquelle se côtoient animaux sauvages et domestiques.
Un rendez-vous inédit présentant les déclinaisons les plus étonnantes sur un thème récurrent de l'histoire de l'art. Techniques et médiums les plus variés nous offrent des interprétations audacieuses et inattendues.
Des artistes talentueux qui trouvent dans l'observation animale des trésors d'inventivité et de créativité. L'art animalier nous réserve toujours de belles surprises, se distingue dans sa capacité à se réinventer.

Vernissage de l'exposition collective "Bête off"



[20:00] Vernissage Underland by MoriGena
Location:
La Cantada II
13, rue Moret
75011 Paris
M° Couronnes, Ménilmontant, Parmentier, Rue Saint-Maur
France
Phone : +33 (0)1 48 05 96 89
Mail : contact@cantada.net
Internet Site : www.cantada.net
Description:
au Cabaret Du Néant

La Cantada présente "Underland" une exposition photo de MoriGena du 14 Mars au 10 Avril.
Morgane KHOUNI, aka MoriGena, la fille née de la mer, photographe autodidacte depuis 2006 travaille principalement autour de modèle féminin afin de partager sa personnalité et son univers. Chacune de ses photographies possède une histoire, et ses dernières vont être réunies lors d'une exposition pour en raconter une nouvelle…
Le projet Underland est à l'inverse de Wonderland, c'est pas une invitation aux rêveries, mais une proposition au voyage dans notre intérieur, nos cauchemars et nos émois.
Nous basculons dans le coté sombre du pays des merveilles, en traversant un royaume de cendre où l'humain est d'apparence calme à l'extérieur mais en proie à une violence intérieure. Le tout est narré dans des photographies à l'esthétique mode, mais avec ce petit détail qui fait que nous savons que nous ne sommes plus dans notre réalité, mais dans un conte onirique, notre propre inconscient.




[21:00-23:00] Showcase de Quinze
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Soirée BIG BANG GANG

Début du concert de Quinze à 22h






[22:30] Vernissage "What a Feeling"
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
Vernissage "What a Feeling"

19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés