Saturday, March 15, 2014
Public Access


Category:
Category: All

15
March 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
24 25 26 27 28 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

  10ème édition de Miniartextil 2014
Location:
Le Beffroi
Le Beffroi Montrouge
2, place Emile Cresp
92120 Montrouge
M° Porte d'Orléans
France
Phone : +33 (0)1 40 92 62 30
Internet Site : www.ville-montrouge.fr/414-le-beffroi.htm
Description:
Une édition 2014 placée sous le signe d'Éros

Du vendredi 28 février au dimanche 23 mars 2014
Vernissage/preview presse le jeudi 27 février 2014

Depuis 10 ans déjà, la Ville de Montrouge accueille l'exposition internationale MINIARTEXTIL. Pour célébrer dignement cet anniversaire, elle présente cette année encore plus de soixante œuvres d'art contemporain au sein du prestigieux Beffroi, où se tient également le Salon de Montrouge. Désormais incontournable dans le calendrier des amateurs d'art textile, des collectionneurs et des passionnés de déco et de mode, l'exposition Miniartextil, venue de Côme en Italie, explore chaque année l'imagination infinie d'artistes sélectionnés dans le monde entier. Des mini-textiles de 20 cm3 aux plus spectaculaires installations, plus de soixante artistes rivalisent d'imagination, de savoir-faire, d'esprit novateur et de liberté, pour offrir le plus passionnant des panoramas de cet art du fil. Et pour la 3e année consécutive, le textile tisse sa toile également dans tout Paris via un parcours « off » étoffé, dans quelques galeries et lieux culturels partenaires, parmi lesquels la Maison de la Culture du Japon, faisant honneur aux nombreux artistes textiles japonais présents dans la sélection.


Une 10e édition placée sous le signe de l'amour !

Cette année, c'est le très sensuel thème d'Éros qui a été retenu : évocations du dieu de la mythologie, mais aussi de l'amour dans tous ses états, des plus passionnels aux plus dévorants, des plus tendres ou plus poétiques. Éros, puissance créatrice par excellence, ne pouvait qu'inspirer les artistes ! Mais les artistes n'ont pas oublié qu'Éros est indissociable de Thanatos, sa pulsion contraire et complémentaire et nous réservent des visions d'amour surprenantes...


Miniartextil : un panorama de l'art textile toujours plus innovant

Matières naturelles ou industrielles, à la croisée de l'art, du design et de la mode... toutes les matières ont rendez-vous à Montrouge, des plus techniques au plus naturelles : du coton et de la soie, du lin et de la laine, du papier plié de mille et une façons, mais aussi du métal, fer ou cuivre, des fils d'or ou d'argent, du plexiglas et - plus étonnant et sans réserve - des légumes séchés comme chez Laura Valeria Consonni, des chaussures, des plumes comme chez Laura Mangani Fasola ou Johanna Marie Schimming, des électrodes comme dans l'œuvre de Danielle Boisselier, du verre de Murano et du porphyre chez Clelia Caliari, ou encore des perles et des cocons de soie... L'amour des artistes pour les matières et les matériaux est décidément sans limite !


Le « Prix Montrouge » souffle sa 3e bougie !

Pour la troisième année, un « Prix Montrouge » est décerné à un artiste de Miniartextil, dont l'œuvre est acquise par la Ville de Montrouge et rejoint les collections municipales. Il est attribué cette année à l'artiste Henryka Zaremba, pour son mini-textile « Trap », une œuvre colorée aussi réjouissante qu'inquiétante, évoquant tout à la fois Éros et Thanatos.


Un parcours « off » spécial anniversaire : 10 ans d'exposition + 10 lieux partenaires

Pour fêter les 10 ans de Miniartextil, 10 lieux partenaires ont été sélectionnés par la Ville de Montrouge pour un parcours « off » anniversaire, parmi lesquels la Galerie l'Atelier du Génie, Galerie Lisette Alibert, Galerie Yukiko Kawase, Galerie Chevalier ou encore la Galerie Talmart, qui célébreront le mariage d'amour du textile et de l'art en présentant d'autres œuvres des artistes de Miniartextil dans leurs espaces, en solo show ou en exposition collective. En outre, pour cette année exceptionnelle - et à la place du traditionnel focus sur un métier d'art - un « carré des galeries » mettra à l'honneur, au sein même de Miniartextil à Montrouge, un artiste soutenu par chacun des 10 lieux partenaires. L'occasion de découvrir de nouveaux talents et de tisser des liens encore plus étroits entre les lieux d'exposition parisiens, les artistes et le public. D'autant plus que désormais, l'exposition à Montrouge est accessible directement en métro par la ligne 4 (sortie Mairie de Montrouge, juste en face du Beffroi).

Autre nouveauté pour 2014, Miniartextil place pour la première fois son parcours « off » sous le parrainage de la prestigieuse Maison de la Culture du Japon à Paris. Depuis les débuts de Miniartextil, les artistes japonais sont nombreux à participer, tant l'art textile est ancré dans le savoir-faire artistique nippon. La Maison de la Culture du Japon mettra à l'honneur au sein de son hall d'accueil trois installations monumentales des artistes Noriko Narahira, Takaaki Tanaka et Keichi Nagasawa, du 18 mars au 5 avril 2014. En outre, l'importance du papier dans l'art japonais et au sein de Miniartextil donnera lieu à une thématique propre, avec des ateliers autour du travail du papier.

Vernissage de l'exposition "Miniartextil"

Fête nationale hongroise
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Le 15 mars, le Nemzeti ünnep (« fête nationale ») commémore la Révolution hongroise de 1848.

PORTES OUVERTES DES ATELIERS DU 6ème :
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
VENDREDI 14, SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 MARS
DE 14H A 20H

LE PLAN DES ATELIERS EST DISPONIBLE A :
L'ATELIER V
5 RUE CASIMIR DELAVIGNE
75006 PARIS

>> informations

Exposition "Star Wars Identities"
Location:
La Cité du cinéma
Studios Europacorp - Ecole Louis Lumière
20, rue Ampère
93200 Saint-Denis
M° Carrefour Pleyel
France
Phone : +33 (0)1 48 41 28 60
Internet Site : www.europacorp-corporate.com
Description:
Depuis plus de 35 ans, le public des quatre coins de la planète suit les aventures de Luke et d'Anakin Skywalker, héros Jedi issus d'une galaxie très, très lointaine. Aujourd'hui arrive dans notre propre galaxie STAR WARS Identities, une exposition passionnante qui pose un regard inédit sur les personnages inoubliables de Star WarsMC. Développée et produite par X3 Productions de Montréal en collaboration avec Lucasfilm Ltd., l'exposition s'appuie sur la collection d'archives exhaustive du Lucas Cultural Arts Museum pour explorer les sciences de l'identité humaine par l'entremise des personnages de la saga Star Wars. La collection éblouissante, une quête d'identité interactive et personnalisée, ainsi que du contenu scientifique pertinent se conjuguent au sein de STAR WARS Identities afin de suivre le parcours dramatique de Luke et Anakin Skywalker, le duo père-fils le plus célèbre du cinéma. Les visiteurs seront en mesure de mieux comprendre ce qui fait des personnages de Star Wars qui ils sont, tout en explorant leur propre identité à l'aide d'une question à la fois simple et profonde : quelles forces vous habitent?

Les composantes de l'identité

En collaboration avec le Centre des sciences de Montréal et d'un comité de conseillers scientifiques, les développeurs de l'exposition STAR WARS Identities ont divisé la notion d'identité en trois thèmes majeurs : l'origine des personnages, les influences qui les ont définis et les choix qu'ils ont faits durant leur vie. À travers ces trois thèmes, dix composantes de l'identité humaine sont explorées :la zone Origines - l'espèce, la génétique, les parents et la culture ;la zone Influences - les mentors, les amis et les évènements marquants ; etla zone Choix - les occupations, la personnalité, et les valeurs.

Ces composantes forment ainsi l'épine dorsale de l'exposition, explorant la notion complexe d'identité, à la fois dans la réalité et dans la fiction. Des contenus originaux à travers l'exposition feront la lumière sur chacune des composantes de l'identité; simultanément, des capsules « derrière la scène » explorent la genèse de plusieurs personnages de Star Wars, expliquant comment ils sont devenus qui ils sont, et montrant comment différents choix créatifs auraient pu en faire des personnages complètement différents.

La vaste collection exclusive de plus de 200 objets provenant du Lucas Cultural Arts Museum consiste en des accessoires, des maquettes, des costumes, des croquis et des dessins conceptuels témoignant de la production des films Star Wars. Cette vaste et riche collection exclusive du Lucas Cultural Arts Museum couvre la totalité de la saga Star Wars, de la première (1977-83) et la seconde (1999-2005) trilogies, jusqu'au film d'animation The Clone Wars (2008) et à la série télévisée du même nom. Les favoris du public comme Dark Vador, R2-D2, Chewbacca, Boba Fett, Yoda, le Faucon Millenium et le protojet grandeur nature d'Anakin Skywalker - parmi tant d'autres - plairont assurément aux visiteurs de toutes générations.

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-14:00] Brunch à la galerie Cortex Athletico
Location:
Galerie Thomas Bernard-Cortex Athletico
13, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 75 50 42 65
Mail : info@cortexathletico.com
Internet Site : www.cortexathletico.com
Description:
LUIS CAMNITZER
MAÏS, COURGE ET CAROTTE :
JEU SUR LES RAPPORTS ARBITRAIRES DU LANGAGE
JUSQU'AU 29 MARS 2014


Jusqu'au 29 mars prochain, la galerie Cortex Athletico-Paris présente une exposition exceptionnelle qui réunit, pour la première fois en France, un ensemble d'œuvres des différentes périodes clés de la carrière de l'artiste uruguayen Luis Camnitzer. Prenant le rapport complexe entre image et texte comme fil conducteur, l'exposition emprunte son titre au geste à la fois subversif et saugrenu de Simón Rodríguez, qui au début du XIXe siècle avait baptisé ses trois enfants avec des noms de légumes et non de saints comme le voulait la coutume. Allant des impressions sur papier réalisées avec les moyens du bord à partir des années 1960 avec le « New York Graphic Workshop », jusqu'aux œuvres en volume des dernières années, l'exposition retrace le parcours historique de Luis Camnitzer en explorant la manière dont son travail a sans cesse abordé cette question si chère à l'art conceptuel du lien entre art et langage.

Présentation de l'exposition par Thomas Bernard, fondateur et directeur de la galerie.

12:00
13:00
14:00  
15:00 [15:00] Vernissage "Drawing Forever"
Location:
Galerie Farideh Cadot
7, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 78 08 36
Fax : +33 (0)1 42 78 63 61
Mail : faridehcadot@aol.com
Internet Site : www.faridehcadot.com
Description:
Vernissage "Drawing Forever"

[15:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Fil Rouge" de Patricia Erbelding
Location:
Vincennes
Vincennes
94300 Vincennes
M° Saint-Mandé, Bérault, Château de Vincennes, RER A Vincennes
France
Internet Site : www.vincennes.fr
Description:
Corinne Perez
serait heureuse de votre présence

Exposition du 15 mars au 15 mai 2014
du lundi au samedi sur rendez-vous uniquement
Contacter Corinne Perez au 06 84 35 55 77

GALERIE ARTRACES
12, rue Georges Huchon
http://artraces.fr/agenda.html
Métro : Saint-Mandé Tourelles (ligne 1) - Sortie Place de la Prévoyance


[16:00-21:00] Vernissage d'Adrien Vermont "Une histoire surnaturelle"
Location:
Galerie Polaris
Bernard Utudjian
15, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 72 21 27
Mobile : +33 (0)6 12 22 77 15
Fax : +33 (0)1 42 76 06 29
Mail : contact@galeriepolaris.com
Internet Site : www.galeriepolaris.com
Description:
15 mars 19 avril 2014

Première exposition personnelle en galerie de Adrien Vermont, diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, en 2009, Une histoire surnaturelle présente un ensemble de dessins réalisés par l'artiste entre 2013 et 2014.

Adrien Vermont travaille à partir des planches de l'Historia Animalium du Suisse Conrad Gesner. L'artiste remplace les très académiques dessins-gravures du XVIème siècle par ses propres dessins, tout en préservant les notices publiées comme supports de sa création.

Gesner propose dans son Historia Animalium datant de 1551 - 1558 une taxinomie embryonnaire. Il est considéré par beaucoup comme le premier zoologiste des temps modernes. Dans cette Histoire des animaux, chaque espèce est décrite suivant huit chapitres. Gesner donne notamment leur nom dans différentes langues, leur habitat et leur origine puis leur description anatomique, physiologique.

Adrien Vermont s'inscrit dans l'héritage de Gesner pour mieux le dépasser, presque le dynamiter par son dessin. Sitôt son diplôme des Beaux-Arts obtenu, l'artiste a décidé de s'isoler pendant de longs mois, entrant dans ce qu'il a lui-même nommé sa période de « désapprentissage », période pendant laquelle il a cherché à retrouver la candeur et l'efficacité narrative du dessin chez l'enfant.

Le bestiaire qu'il nous propose est authentique et subversif, contrastant avec la rigueur académique presque « taxidermée » de Conrad Gesner. On y retrouve avec bonheur des dessins d'animaux, drôles, vivants, burlesques.

Avec des crayons de couleur, des stylos et des pastels, il offre une seconde vie aux animaux de ces planches niant la notion de perspective et la rigueur caractéristiques du dessin scientifique. Les animaux sont comme mis à plat et scrutés de l'intérieur, produisant comme l'a écrit la commissaire Julie Crenn « une expressivité intense et désarmante ».

L'artiste fait preuve d'une incroyable dextérité, son trait est à la fois sauvage et précis, les couleurs jubilatoires insufflent de la vie dans les scènes animalières. Les mots ou expressions ajoutés par l'artiste commentent avec humour les notices de Conrad Gesner. Adrien Vermont semble se moquer du carcan scientifique et d'une classification prétendument exacte en introduisant une impertinence et une fraîcheur réjouissantes.

Par cette exposition, Adrien Vermont parvient à nous communiquer l'innocence, l'audace et la sincérité de sa démarche, le propre de tout acte créateur abouti.

Cette exposition a bénéficié du soutien du Centre national des arts plastiques (aide à la première exposition)

Vernissage d'Adrien Vermont "Une histoire surnaturelle"
Petites planches d'histoires naturellement subjectives(détail)
crayons de couleur et pastel à la cire sur impression papier, 2013
© Adrien Vermont

[16:00-21:00] Vernissage de Christian Benoist "L'école buissonnière"
Location:
Green Flowers Art Gallery
61, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)6 85 82 94 01
Mail : galerie@greenflowersart.fr
Internet Site : www.greenflowersart.fr
Description:
Exposition du 13 mars au 3 mai 2014
Vernissage le samedi 15 mars 2014 de 16h à 21h

Vernissage de Christian Benoist "L'école buissonnière"
© Christian Benoist, "La galerie", huile sur toile, 80X80 cm, 2013

[16:00-21:00] Vernissage de Francisco da Mata "Cotillons et pacotilles"
Location:
Galerie Alain Gutharc
7, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 47 00 32 10
Fax : +33 (0)1 40 21 72 74
Mail : gutharc@free.fr
Internet Site : www.alaingutharc.com
Description:
Vernissage de Francisco da Mata "Cotillons et pacotilles"



[17:00] Vernissage d'Anne CINDRIC "Parte Incognita"
Location:
Galerie Laure Roynette
20, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 71 06 35
Mobile : +33 (0)6 08 63 54 41
Mail : contact@laureroynette.com
Internet Site : www.galerie-art-paris-roynette.com
Description:
Vernissage d'Anne CINDRIC "Parte Incognita"

[17:00] Vernissage de Roland Cognet et Konrad Loder "Les formes nous échappent"
Location:
Galerie Duboys
6, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 85 05
Mail : contact@galerieduboys.com
Internet Site : www.galerieduboys.com
Description:
Vernissage le samedi 15 mars 2014, à partir de 17h
Exposition du 15 mars au 10 mai 2014

[17:30-20:30] Vernissage de David Ostrowski "Das Goldene Scheiss"
Location:
Galerie Almine Rech
64, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 45 83 71 90
Fax : +33 (0)1 45 70 91 30
Mail : contact.paris@alminerech.com
Internet Site : www.alminerech.com
Description:
March 15 - April 19, 2014
Opening on Saturday, March 15th, 2014 5.30 - 8.30 pm

Pour son exposition parisienne, David Ostrowski a choisi de réutiliser le titre qu'il avait donné à sa toute première exposition personnelle, il y a presque 10 ans, à Cologne, sa ville natale, à la Raum für Kunst und Musik.

Das Goldene Scheiss, joue poétiquement sur une erreur de pronom en allemand et signifie « le merde doré ». Il s'agit également du titre d'une petite peinture figurative de 2004 qui représentait un garçon avec un rouleau à pâtisserie, dessiné à côté d'un van blanc sur un fond abstrait. Cette peinture n'existe plus aujourd'hui. Elle a brûlé il y a quelques années dans l'atelier de l'artiste avec toute sa production de l'époque dans un incendie ravageur.

La double reprise de ce titre évoque une renaissance mais aussi une référence à l'histoire de David Ostrowski, indiquant par là une cohérence à son évolution.

Depuis, l'artiste a abandonné la figuration, comme s'il en avait testé ses limites pour aborder celles de l'abstraction. Néanmoins le statut de ce médium ne le préoccupe pas plus que cela puisque ce qui l'intéresse avant tout c'est l'acte de peindre.

Il y a sans cesse des allers retours et des indications qui se miroitent et se chevauchent dans son travail, comme pour mieux se jouer et déjouer la question de la peinture en général et la sienne en particulier, auquel le titre contradictoire de l'exposition (la merde et l'or) fait écho.

Ainsi, de nombreuses œuvres portent le même titre et s'intègrent dans un grand ensemble qu'il appelle les F Paintings. On n'en saura pas plus sur ce titre générique dont le choix semble avoir été simplement guidé par une affinité graphique à la lettre F, sa préférée dans l'alphabet.

F c'est aussi la lettre de Frame, (cadre), qu'Ostrowski réalise lui-même pour la majorité de ses pièces. Construire le support de l'œuvre, assembler le châssis, tendre la toile de jute et l'apprêter avec du gesso sont autant de gestes qui participent à l'élaboration de sa peinture, à sa réalisation. Le cadre fait intrinsèquement partie du tableau.

Ce n'est pas le cas pour les oeuvres de la série des Outline Paintings qui porte le sous-titre de F (A thing is a thing in a whole which it's not), (une chose est une chose dans un tout qui ne l'est pas). Elles ne sont pas encadrées car elles sont plus épaisses, leur bord est plus large et se suffit à lui-même, apportant une dimension sculpturale à la toile.

Elles reproduisent toutes un dessin similaire, un rectangle de couleur sprayé avec une bombe, suivant les bords et les 4 coins de la toile.

Les couleurs sont basiques: rouge, bleu, vert, noir ou jaune et composent souvent 5 fois le même motif qui se superpose ou un seul. Le trait est imprécis, il fonctionne comme la délimitation d'un espace, le centre de la peinture. Il reste pour la plus part du temps blanc mais parfois se remplit d'un gros aplat malhabile noir. La couleur en allemand c'est F comme « Farbe ». « Je n'aime pas trop ces couleurs » dira t il, « je les utilise pour m'habituer à elle, je les teste ».

La série F (Between two Ferns), (Entre deux fougères) est sans doute l'une des plus emblématiques de l'artiste. Elle répète en boucle un motif sprayé à la bombe bleue sur un fond blanc. Le titre qui reste énigmatique pour le spectateur est un élément important pour Ostrowski et qui fait partie de l'œuvre tout autant que le cadre.

F comme « Failure » (échec). Ostrowski ne réussit pas toujours ses peintures. C'est à chaque fois un challenge nouveau et il ne se donne qu'une chance pour les réussir. Il ne passe pas son temps à peindre mais plutôt à réfléchir, à lire et à écouter de la musique. Toute sorte de musique, de la country, du rap, de la variété allemande ou Taylor Swift qui devient également le titre d'une oeuvre: F (Taylor Swift).

Quand l'artiste est prêt, il passe à l'action. C'est imprévisible et parfois un simple enduit suffira, une simple goutte de laque, un bout de scotch arraché sur un fond blanc, une toile de jute tachée avec de l'eau, un bout de papier collé sur la toile. On est dans l'infra mince, aux limites de la peinture, celle qui n'est parfois même pas peinte. Elle est méditative, sensuelle, réduite à ses simples constituants, les atomes parfois invisible de l'information d'un tout qu'elle voudrait véhiculer. Ostrowski va au cœur de la peinture en simplifiant au maximum ses effets.

On pourrait continuer à égrener la liste des noms ou des adjectifs qui s'inscrivent dans l'ensemble des F comme par exemple « Foot » (pied). Les pieds, ceux des femmes c'est son obsession mais s'il ne se veut pas fétichiste. Quand une fille vient dans son immense atelier, il lui demande parfois de marcher sur la toile et d'y apposer l'empreinte de son pied. La toile s'arrêtera là, juste une petite trace fugace et poussiéreuse qui forme un nouvel épisode de la série des F (Even the most beautiful woman ends at her feet).

F comme Format, son préféré est le 240 x 190 cm. Presque toujours le même qu'il répète à volonté. F comme « Flying » (voler). C'est ce qu'il veut parfois transmettre à ses toiles en les accrochant suspendues au plafond au milieu de l'espace d'exposition. Mais fidèle à ses contradictions, Ostrowski accepte qu'elles soient aussi simplement posées au sol. Dans l'atelier, elles reposent toutes sur des bombes de peintures vides. « Accrocher c'est comme un puzzle, il ne peut y avoir qu'une solution, pas de plan b ».

Nicolas Trembley

Vernissage de David Ostrowski "Das Goldene Scheiss"




[18:00-21:00] Vernissage de Florence Reymond "Le Ventre de la Montagne"
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
15 mars / 03 mai 2014
Vernissage le samedi 15 mars 18h / 21h

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition des estampes de Claude Viallat
Location:
Galerie Herzog
Passage Molière
157, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles
France
Mobile : +33 (0)6 13 76 18 21
Mail : pascal.gauvrard-herzog@orange.fr
Description:
Vernissage de l'exposition des estampes de Claude Viallat

[18:30] Vernissage de l'exposition « Vie des Formes »
Location:
Fondation des Etats-Unis
15, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 53 80 68 80
Mail : administration@feusa.org
Internet Site : www.feusa.org
Description:
inspirée par le célèbre ouvrage d'Henri Focillon

du 15 au 29 Mars 2014

Kanene WESTON – Akiko UEDA – Rieko TAMURA, trois artistes contemporaines, à travers diverses disciplines, confrontent leur art à la question de la perception de la nature et de la vie des formes.

Vernissage le Samedi 15 Mars à 18h30, accompagné d'un concert inédit de la concertiste internationale Yumeki Ohashi, et du musicien Sénégalais Lam'in Tukkiman

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés