Friday, May 23, 2014
Public Access


Category:
Category: All

23
May 2014
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

  CHOICES - Collectors Weekend
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Du 23 mai au 25 mai 2014

CHOICES Collectors Weekend est le nouveau temps fort de l'art contemporain à Paris : 35 galeries du Marais, de Saint-Germain-des-Prés, de Palais Royal et de Belleville invitent collectionneurs, professionnels et amateurs d'art français et internationaux du 23 au 25 mai 2014.
Une exposition inédite en collaboration avec l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts marque l'ouverture de ce week-end exceptionnel : un artiste est présenté par chacune des galeries dans le Palais des Beaux-Arts, lieu désormais incontournable de la scène parisienne.

CHOICES - Collectors Weekend

[Cannes] Festival de Cannes
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
Lambert Wilson, maître de cérémonie pour l'ouverture et la clôture de l'édition. Jane Campion, présidente du jury

Tendances Bière - La Biérologie s'invite au Carreau du Temple
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
du 23/05/2014 au 25/05/2014

Tendances Bière - La Biérologie s'invite au Carreau du Temple

[Cannes] 67ème Festival International du Film de Cannes 2014
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
67ème Festival de Cannes 2014

du 14 au 25 mai 2014

http://www.festival-cannes.fr

[Cannes] 67ème Festival International du Film de Cannes 2014

Nuit Verte
Location:
Bassin du Trocadéro
Parvis du Trocadéro
Place de Varsovie
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Description:
LES TEMPS FORTS DE LA NUIT VERTE 2014

L'arrivée des tracteurs des départements convoi depuis Bailly dans les yvelines jusqu'à Paris
L'arrivée de la ferme pédagogique et de ses animaux (vendredi 23 MAI)
La rencontre des écoles parisiennes et des agriculteurs de région parisienne
Le grand quizz
Le Concert du samedi soir (DJ Cut Killer, Synapson et Ramzi...)

LE DÉROULÉ COMPLET :
Mercredi 21 Mai : Arrivée du convoi des départements (tracteurs et remorques)
Jeudi 22 Mai : Mise en place et finitions

VENDREDI 23 MAI
07h à 12h : Enherbage des trottoirs du Pont d'Iéna
13h à 16h : Visite des scolaires (dans les Jardins du Trocadéro)
16h : Ouverture du site au grand public
16h à 18h30 : 3 tables rondes (sur la scène) en présence de nombreuses personnalités politiques
18h30 à 19h : Inauguration officielle (sur la scène)
19h à 20h45 : Ambiance DJ et diffusion de films courts (sur la scène)
20h45 à 24h : Le Grand Mag Nuit Verte animé par Frédéric Courant de C'est pas Sorcier (sur la scène)
0h à 1h : Ambiance DJ et diffusion de films courts (sur la scène)
1h : Fermeture du site au grand public

SAMEDI 24 MAI
10h : Ouverture du site au grand public
10h à 13h : TVAGRI 3 émissions sur le Machinisme animées par Jean Paul Hébrard (sur la scène)
13h à 14h30 : Ambiance DJ et diffusion de films courts (sur la scène)
14h30 à 17h : Le Grand jeu de la Nuit Verte animé par Frédéric Courant de C'est pas Sorcier (sur la scèn e)
17h à 20h : Préparation et balances concert (sur la scène)
20h à 20h30 : Avant Concert / Clôture officielle (sur la scène)
20h30 à 00h30 : Grand Concert avec de nombreux invités dont Cut Killer, Synapson, Fantani Touré et ses invités, Ramzy Bédia, etc...

A très vite et retrouvez-nous sur :
- Sur la page Facebook "Nuit Verte" https://www.facebook.com/LaNuitVerte
- Sur Twitter @lanuitverte https://twitter.com/lanuitverte
- Sur le site officiel de l'événement www.lanuitverte.com/

Exposition "Star Wars Identities"
Location:
La Cité du cinéma
Studios Europacorp - Ecole Louis Lumière
20, rue Ampère
93200 Saint-Denis
M° Carrefour Pleyel
France
Phone : +33 (0)1 48 41 28 60
Internet Site : www.europacorp-corporate.com
Description:
Depuis plus de 35 ans, le public des quatre coins de la planète suit les aventures de Luke et d'Anakin Skywalker, héros Jedi issus d'une galaxie très, très lointaine. Aujourd'hui arrive dans notre propre galaxie STAR WARS Identities, une exposition passionnante qui pose un regard inédit sur les personnages inoubliables de Star WarsMC. Développée et produite par X3 Productions de Montréal en collaboration avec Lucasfilm Ltd., l'exposition s'appuie sur la collection d'archives exhaustive du Lucas Cultural Arts Museum pour explorer les sciences de l'identité humaine par l'entremise des personnages de la saga Star Wars. La collection éblouissante, une quête d'identité interactive et personnalisée, ainsi que du contenu scientifique pertinent se conjuguent au sein de STAR WARS Identities afin de suivre le parcours dramatique de Luke et Anakin Skywalker, le duo père-fils le plus célèbre du cinéma. Les visiteurs seront en mesure de mieux comprendre ce qui fait des personnages de Star Wars qui ils sont, tout en explorant leur propre identité à l'aide d'une question à la fois simple et profonde : quelles forces vous habitent?

Les composantes de l'identité

En collaboration avec le Centre des sciences de Montréal et d'un comité de conseillers scientifiques, les développeurs de l'exposition STAR WARS Identities ont divisé la notion d'identité en trois thèmes majeurs : l'origine des personnages, les influences qui les ont définis et les choix qu'ils ont faits durant leur vie. À travers ces trois thèmes, dix composantes de l'identité humaine sont explorées :la zone Origines - l'espèce, la génétique, les parents et la culture ;la zone Influences - les mentors, les amis et les évènements marquants ; etla zone Choix - les occupations, la personnalité, et les valeurs.

Ces composantes forment ainsi l'épine dorsale de l'exposition, explorant la notion complexe d'identité, à la fois dans la réalité et dans la fiction. Des contenus originaux à travers l'exposition feront la lumière sur chacune des composantes de l'identité; simultanément, des capsules « derrière la scène » explorent la genèse de plusieurs personnages de Star Wars, expliquant comment ils sont devenus qui ils sont, et montrant comment différents choix créatifs auraient pu en faire des personnages complètement différents.

La vaste collection exclusive de plus de 200 objets provenant du Lucas Cultural Arts Museum consiste en des accessoires, des maquettes, des costumes, des croquis et des dessins conceptuels témoignant de la production des films Star Wars. Cette vaste et riche collection exclusive du Lucas Cultural Arts Museum couvre la totalité de la saga Star Wars, de la première (1977-83) et la seconde (1999-2005) trilogies, jusqu'au film d'animation The Clone Wars (2008) et à la série télévisée du même nom. Les favoris du public comme Dark Vador, R2-D2, Chewbacca, Boba Fett, Yoda, le Faucon Millenium et le protojet grandeur nature d'Anakin Skywalker - parmi tant d'autres - plairont assurément aux visiteurs de toutes générations.

Journées Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville
Location:
Quartier de Belleville
Quartier de Belleville
75020 Paris
M° Pyrénées, Jourdain, Belleville, Couronnes, Ménilmontant
France
Description:
Vendredi 23, samedi 24, dimanche 25, et lundi 26 mai 2014
De 14h à 20h

Dans plus de 120 ateliers d'artistes du quartier de Belleville, à Paris (carrefour des XXe, XIXe, Xe, et XIe arrondissements)

Chaque année en mai, depuis 1990, nous organisons les Portes Ouvertes, un événement artistique à l'échelle de tout un quartier, mais dans l'intimité des ateliers; exceptionnellement ouverts pour cette occasion… Devenu au fil du temps le rendez-vous artistique de l'Est parisien c'est aujourd'hui l'évènement de ce type le plus important de France, avec plus de 250 exposants dans toutes les disciplines des beaux-arts : peinture, sculpture, installation, photographie, céramique, gravure, nouveaux médias, vidéo…
Accès aux ateliers et à l'ensemble des animations et événements libre et gratuit.

>> informations

Journées Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] 15ème salon Culture & Jeux Mathématiques
Location:
Place Saint-Sulpice
Place Saint-Sulpice
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Mabillon
France
Description:
15ème salon Culture & Jeux Mathématiques

[12:00] Sortie de du livre "Cuisine Thaïe" écrit par Yuphen Sianghen
Description:
Je vous propose de venir découvrir le nouvel ouvrage « Cuisine Thaïe » écrit par Yuphen Sianghen chef du restaurant Silk & Spice à Paris.
Pour cela, je vous invite à venir y déjeuner afin de goûter les recettes du livre. Vous serez accueillis par la chef et le maître des lieux.

Je vous propose plusieurs dates :
Mercredi 21 mai
Jeudi 22 mai
Vendredi 23 mai
Mercredi 28 mai
Jeudi 29 mai
Vendredi 30 mai

L'adresse de Silk&Spice : 6 rue Mandar 75002.

Merci de votre réponse si vous souhaitez venir.
Le communiqué de presse du livre est en pj.

"Ce livre de cuisine thaïe est une sélection des meilleures recettes de Yuphen, la chef du restaurant SILK & SPICE (recommandé par le guide Michelin), à Paris. Éxotiques et raffinées, traditionnelles et créatives, ses recettes vous feront découvrir des mets parfumés et colorés aux ingrédients originaux et aux saveurs insolites ! »

laetitia vignau
laetitia@euxdanslapresse.com

[12:00-14:00] [Cannes] Les Rendez-vous de la CST : Cocktail Cinemeccanica
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
Pantiero pavilion 208


[13:30] Brunch du mariage de Kanye West et Kim Kardashian
Location:
Château de Wideville
78121 Crespières
France
Description:
Première étape de ce marathon nuptial, le rappeur américain et sa compagne, star de la téléréalité ont reçu certains de leurs convives vendredi à la mi-journée au château de Wideville, à Crespières (Yvelines), propriété du couturier italien Valentino, avant de prendre la route du château de Versailles pour une visite privée en fin d'après-midi.

13:00
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-22:00] Soirée du mariage de Kanye West et Kim Kardashian
Location:
Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Description:
Près de 1600 invités sont attendus par le couple de superstars. Les rumeurs spéculaient sur plusieurs châteaux, et c'est finalement le château de Versailles qui a été choisi par Kanye West. La bas, les convives profiteront d'une visite guidée ainsi que d'un banquet.

[16:30-18:00] [Cannes] Showcase d'Alex Beaupain
Location:
Fnac Cannes
83, rue d'Antibes
06400 Cannes
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 (0)825 020 020
Mail : cannes@fnac.tm.fr
Internet Site : www.fnac.com/cannes
Description:
Pour une sélection des 20 plus belles chansons du cinéma de Christophe Honoré accompagnées de 10 chansons inédites et exclusives sont rassemblées dans le coffret « BO Alex Beaupain »…

Terrasse du Fnac café


[17:00-21:00] Vernissage de Tignous "Des ados se livrent"
Location:
Bibliothèque centrale Robert-Desnos
14, boulevard Rouget-de-Lisle
93100 Montreuil
M° Mairie de Montreuil
France
Phone : +33 (0)1 48 70 64 55
Mail : bibliotheque@mairie-montreuil93.fr
Internet Site : www.bibliotheque-montreuil.fr
Description:
20 Mai / 21 Juin 2014

Pendant plusieurs mois, le dessinateur Tignous s'est immergé dans le monde des ados. Témoin attentif et amusé, il a croqué les attitudes, les bons mots, les réactions surprenantes des jeunes dans la ville et lors des rencontres avec des écrivains, des cinéastes, des musiciens dans les bibliothèques. Résultat : 45 planches grand format affichées dans le square et la bibliothèque, puis au 116 qui donnent à voir et à lire, au travers de son regard impertinent, ce qui a été vécu.

Vernissage le 23 mai à 17 h en présence de l'artiste

Cette exposition est réalisée en partenariat avec le 116, centre d'art contemporain de Montreuil où elle sera exposée du 12 au 26 juillet 2014.

[17:30-20:00] Finissage de MARTINE BREBANT et ELISABETH FILLET
Location:
Espace Scipion
Accueil de l'APHP
13, rue Scipion
75005 Paris
M° Les Gobelins
France
Phone : +33 (0)1 40 27 44 51
Description:
Finissage de MARTINE BREBANT et ELISABETH FILLET

[17:30] Salon de l'imprésenter #2
Location:
Galerie Michel Journiac
47-53, rue des Bergers
75015 Paris
M° Lourmel, Charles-Michels
France
Mail : galeriejourniac@gmail.com
Internet Site : www.galeriemicheljourniac.net
Description:
Exposition du 23 mai au 14 juin 2014

Vernissage le vendredi 23 mai 2014 de 17h30 à 20h
En présence des artistes

Exposition collective:

Laura BUTTONS /
Thibault DAELMAN /
Alain GARCIA /
Yohan HAN /
Marie HEGOBURU /
Michael ILE /
SoYoung LEE /
Jennifer LEROY /
Aude LASZLO DE KASZON /
Côme MOSTA-HEIRT /
Maxime PAOLI /
Maxime SICARD
Aurore SOUQUET /
Iris WANG /

Commissariat : Salon de l'Imprésenter



[18:00] 40 ans de l'association « Ile-de-France Environnement »
Location:
Le Pavillon de l'Eau
77, avenue de Versailles
75016 Paris
M° Mirabeau, Javel - André Citroën, RER C Javel
France
Phone : +33 (0)1 42 24 54 02
Mail : pavillondeleau@eaudeparis.fr
Internet Site : www.pavillondeleau.fr
Description:
40 ans de l'association « Ile-de-France Environnement », en présence de Célia Blauel, adjointe chargée de l'environnement, du développement durable, de l'eau, de la politique des canaux et du plan climat énergie territorial

[18:00-21:00] Vernissage "Amis du Salon d'Automne"
Location:
Galerie Béatrice Bellat
103, rue Lamarck
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Guy Môquet
France
Phone : +33 (0)1 42 58 37 34
Mail : contact@galeriegbb.com
Internet Site : www.galeriegbb.com
Description:
Après l'exposition Lucien COUTAUD qui se poursuit à Deauville à la galerie BROOMHEAD-JUNKER, les Amis du Salon d'Automne, peintres et sculpteurs, ont investi la galerie. Jean PREVOST, artiste à tendance fauve, est l'invité d'honneur de cette 3è exposition collective. 28 artistes et plus de 80 œuvres présentées sont au programme. Un délice de variété, d'Amour, de joie de vivre, de couleur et d'humour, à des prix raisonnables.

Venez nombreux : 2 vernissages sont encore prévus. Rendez-vous comme d'habitude entre 18h et 21h, les 15 et 23 mai à la galerie.

Vernissage "Amis du Salon d'Automne"

[18:00] Vernissage de Jymmi Anjoure-Apourou "FACES OUVERTES"
Location:
La Lucarne des Ecrivains
115, rue de l'Ourcq
75019 Paris
M° Crimée, RER E Rosa Parks
France
Phone : +33 (0)1 40 05 91 29
Mail : lalucarnedesecrivains@gmail.com
Internet Site : lucarnedesecrivains.free.fr
Description:
DU LUNDI 19 AU SAMEDI 31 MAI 2014

Une obsession se lit dans chacune de ces toiles : celle de la figure humaine, ses troubles et ses angoisses… Figure qu'il brutalise, défie, ouvre et traque jusqu'aux confins d'elle-même… Chercher la face, sa vérité, la montrer à la tombée des masques, en pleine lumière et en pleine déraison. La saisir lorsqu'elle ne triche plus, lorsqu'elle ne sourit plus et qu'elle se présente yeux grands ouverts, profonds comme des tombeaux, tête haute campée sur un déséquilibre.

Parcours surprenant que celui d'Apourou… Juriste de formation, c'est à Paris où il vit et travaille, qu'il découvre la peinture en 1995. Très vite, il décide de s'y consacrer pleinement, sans concession et surtout seul. Autodidacte, nourri directement à la source que sont les musées et les expositions, il reste longtemps sans montrer ses toiles, jusqu'en 2002, date à laquelle il se jette à l'eau d'une exposition personnelle. Peu à peu, tout en conservant ses influences, il trouve à force de tentatives sans cesse renouvelées, sa propre voix, le chemin d'une peinture toute intime, toute personnelle.

Entre la chair et l'esprit

« Une ligne ténue parcourt la peinture d'Apourou. Elle marque discrètement la limite fragile entre l'intérieur et l'extérieur, le corps et l'âme, la chair et l'esprit, l'intus et le foris de l'humain. Au-delà de cette ligne, c'est le fond impeccable, le costume net, le gibet glacial, la couronne lumineuse, le voile impudique, le corps civilisé et dompté ; en deçà, c'est le surgissement bouillonnant de la matière, de l'invisible brutalement révélé, de l'âme brute, primitive et sauvage. C'est là qu'est l'obsession du peintre, dans ce déséquilibre d'un débordement qui paraît incontrôlable, dans ces hommes et ces femmes qui sortent d'eux-mêmes, qui abandonnent le masque policé de la civilisation pour montrer le désordre de la réalité de l'humain, dans ces retranchements quêtés au plus profond des consciences, loin derrière les apparences. Le corps démasqué laisse place à l'âme désordonnée.

Représenter cette aporie revient en effet à la circonscrire, à la contenir et l'inscrire dans un sur-cadre, suggestion opérant l'ouverture vers un sur-sens de la peinture : fouiller aux tréfonds de cette aporie amène à conjoindre deux hypothétiques lectures, à chercher à anéantir le double, la contradiction, l'opposition, l'affrontement dans la peinture elle-même. Alors, la matière lisse côtoie la densité rugueuse de la pâte, et de leur lutte, l'Écrit d'une Œuvre naît superbement. »

Jeanne d'Esleys

[18:00-21:00] Vernissage de Laurence Le Constant "Her Garden"
Location:
Galerie Géraldine Banier
54, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 96 36 04
Fax : +33 (0)1 42 96 36 61
Mail : galeriegeraldinebanier@gmail.com
Internet Site : www.geraldinebanier.fr
Description:
23 mai - 28 juin 2014

"Her Garden", quand la mémoire devient rite

La Galerie Géraldine Banier proposera, du 23 mai au 28 juin prochain, l'exposition du travail de Laurence Le Constant, jeune artiste émergente d'origine réunionnaise, déjà introduite sur le marché américain avec les galeries Grange Hall à Dallas et Cavalier à San Francisco.

Cette exposition présentera différents volets de son œuvre, dont notamment des « vanités féminines » de la série Lovely Bones. Ces vanités sont recouvertes de plumes et ont été réalisées en hommage à des membres de sa famille décédés qu'elle a aimé. Ce travail artistique fait écho à la légende chamanique mexicaine de « la loba ».

Ses œuvres sont issues de fragments de décors de temples birmans très abîmés et auxquels elle insère ensuite des plumes. Sa nouvelle exposition mêlera peinture, plumes et cristal.

Vernissage de Laurence Le Constant "Her Garden"

[18:00-21:00] Vernissage de Leo Yamz "Démons, enclaves et micro-ondes"
Location:
Six Elzévir
6, rue Elzévir
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Mail : sixelzevir@gmail.com
Internet Site : www.sixelzevir.net
Description:
fanzines elliptiques, bois gravés, panneaux cardiaques, dessins sauvages, soudures secrètes et autres surprises...

exposition du 23 au 31 mai 2014, de 13h à 20h

Vernissage de Leo Yamz "Démons, enclaves et micro-ondes"

[18:00] Vernissage de Seichiku AMANO
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Vernissage le vendredi 23 mai à 18h

Vernissage de Seichiku AMANO

[18:00-21:00] Vernissage de l'expoistion "CHOICES Collectors Weekend"
Location:
Palais des Beaux-Arts de Paris
Salle Melpomène
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 83
Internet Site : palaisdesbeauxarts.tumblr.com
Description:
23 - 25 mai 2014
Vernissage vendredi 23 mai de 18h à 21h (sur invitation)

CHOICES Collectors Weekend, nouveau temps fort de l'art contemporain à Paris : 35 galeries du Marais, de Saint-Germain-des-Prés et de Belleville invitent collectionneurs, professionnels et amateurs d'art français et internationaux du 23 au 25 mai 2014.

Choices Collectors Weekend place Paris au cœur de l'actualité culturelle internationale et met en lumière la vitalité et la qualité de sa scène artistique, confirmant son rôle de capitale de l'art de notre temps.

Une exposition inédite en collaboration avec l'École nationale supérieure des Beaux-Arts marque l'ouverture de ce week-end exceptionnel : un artiste est présenté par chacune des galeries dans le Palais des Beaux-Arts, lieu désormais incontournable de la scène parisienne. Nicolas Bourriaud, directeur de l'École, animera un groupe de jeunes commissaires qui proposera un parcours à travers les œuvres.

CHOICES Collectors Weekend a pour ambition de devenir une nouvelle date clef du printemps à Paris. Initié par Marion Papillon (directrice associée de la galerie Claudine Papillon), l'événement s'appuie sur des partenariats prestigieux tels que Le Meurice pour l'accueil des collectionneurs étrangers invités ou encore la Fondation d'entreprise Ricard qui, pour ce week-end, a proposé à Neil Beloufa d'inviter des artistes diplômés des Beaux-Arts de Paris au sein de son exposition.

CHOICES Collectors Weekend bénéficie du soutien du Comité professionnel des Galeries d'art, de Galeries Mode d'Emploi et de l'Institut Français.

Galeries participantes
Art : Concept
Anne Barrault
Christian Berst
Cortex Athletico
Chantal Crousel
Galerie Eric Dupont
Christophe Gaillard
GB Agency
Isabelle Gounod
Bertrand Grimont
Max Hetzler
Eva Hober
In Situ / Fabienne Leclerc
Jaeger Bucher
Jean Fournier
Bernard Jordan
Jousse Entreprise
Martine et Thibault De La Châtre
Hervé Loevenbruck
Eva Meyer
Le Minotaure
Galerie Laurent Mueller
Odile Ouizeman
Alberta Pane
Claudine Papillon
Francoise Paviot
Galerie Polaris
Almine Rech
Olivier Robert
Semiose Galerie
Natalie Seroussi
Suzanne Tarasieve
Georges-Philippe et Nathalie Vallois
Aline Vidal
Jocelyn Wolff

Vernissage "CHOICES Collectors Weekend"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "AIR DE CHINE"
Location:
Espace des Arts Sans Frontières
44, rue Bouret
Code : 13A62
75019 Paris
M° Jaurès, Bolivar
France
Phone : +33 (0)1 42 01 27 74
Mail : espacedesartssf@gmail.com
Internet Site : espacedesartssf.blogspot.com
Description:
exposition du 16 au 23 mai 2014
du lundi au vendredi de 18h à 22h
samedi et dimanche de 15h à 20h
entrée libre

vernissage le vendredi 16 mai de 18h à 22h

David FANK
Lorraine BONDUELLE
Laure JULLIEN

photographies
tableaux
installations

Il y a un décalage entre la vision qu'ont les Occidentaux de la Chine et de ses habitants avec la réalité actuelle de ce grand pays. Il est vrai que telle à l'intérieur d'une grande bulle d'air, la Chine a connue un développement différent de l'Occident. Mais depuis 1979, le peuple chinois s'est ouvert à un nouveau rapport au commerce, à la nature, mais aussi au désir insatiable de nouveauté. Il reste cependant en Chine quelques espaces fragiles d'air millénaire.

Lorraine Bonduelle est née à Paris en 1985.

Diplômée de l'École Nationale Supérieure de la Photographie en 2013, elle a d'abord étudié l'économie et le développement durable à Paris et à Pékin. Durant son séjour en Chine, elle s'est imprégnée de la langue et de la pensée chinoise qui nourrissent encore sa création aujourd'hui.

David Fank est né en Belgique en 1984.
2004 - 2005 La Cambre (Design Industriel), Bruxelles, Belgique
2005 - 2010 Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris /ENSB-A
2010 - 2011 Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris (post-diplôme)
2011 - 2012 Académie Centrale des beaux-arts de Chine /CAFA, Pékin, Chine
2012 - 2013 Institut national des langues et civilisations orientales /INALCO, Paris

Laure Jullien est née en 1983, elle vit et travaille à Paris/Pantin.

Laure Jullien réalise des tableaux, mais sans peinture.
Pour cette exposition, Elle nous présente des tableaux d'encres manuelles et numériques. A la recherche d'un effet de réel, Laure Jullien associe dans une joyeuse jonglerie des matériaux prosaïques (souvent trouvés dans la rue) à des dessins lyriques. Son travail rappelle l'importance du physique dans un monde de plus en plus virtuel.
Après des études à la Villa Arson et aux Beaux-Arts de Paris, Laure Jullien a effectué une résidence de deux mois en Chine.

[18:00-23:00] Vernissage de l'exposition collective "HOME (very) SWEET HOME"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin
Description:
Un appartement ou art et design font chambre commune

23 mai - 26 juillet 2014

Commissariat : Alexandra Midal et Matthieu Lelièvre

Dans le cadre de Ddays, visite presse le vendredi 23 mai de 14h à 18h
Vernissage le même jour de 18h à 23h
Ouverture de la galerie le samedi 24 et le dimanche 25 de 10h à 19h

Avec l'exposition HOME (very) SWEET HOME, la galerie Thaddaeus Ropac imagine un appartement au sein duquel œuvres d'art et objets se mettent au service des sens, de l'émotion et de la Stimmung. Le spectateur reproduit les déplacements empruntés par le séducteur de La Petite Maison, une nouvelle signée Jean-François de Bastide (1758), où un libertin prend le pari de séduire une femme grâce aux beautés de sa petite maison. L'histoire montre la prise de possession graduelle de la domesticité qui accompagne celle du désir des deux protagonistes.
Habiter l'espace avec des œuvres et des objets matériels ou immatériels sublime les valeurs associées aux corps, aux sensations et aux émotions. Notre perception de l'environnement est altérée par la vibration psycho-sensible qui répond à la notion d'architecture de l'intime, avancée par Condillac dans son Traité des sensations (1754) puis par Nicolas Le Camus de Mézières dans son ouvrage Le génie de l'architecture ou l'analogie de cet art avec nos sensations (1780). « Faisons régner l'illusion » écrit-il comme un écho à de Bastide, chez qui l'architecture sensualiste tient le premier rôle.
Les « affectations » relèvent ici d'une conception spatiale qui porte son accent sur les états émotionnels et insiste sur la dimension sensualiste du design et de l'art qui vise à éveiller des émotions vives. Dans ce voyage domestique où les frontières entre sphère intime, topographie et paysage mental s'estompent, le visiteur est invité à imaginer les transformations possibles de son identité et de ses comportements produites par le dialogue entre les œuvres.
Dans La Petite Maison, c'est l'architecte Jacques-François Blondel qui tirait les ficelles du libertinage afin d'inscrire l'architecture et les Arts Décoratifs dans les enjeux sociaux et moraux de son époque. C'est dans ce même esprit que HOME (very) SWEET HOME se propose de nouer un dialogue entre les artistes et les designers. Les œuvres accompagnant ainsi chaque spectateur, qu'il soit chasseur ou proie, dans une aventure sensuelle et intellectuelle de l'âme et du corps.
Reste à savoir si la conjugaison du design et de l'art peut servir d'instrument de persuasion galante ?

Liste des artistes et designers présentés :
Atelier Bow-Wow, Stephan Balkenhol, Pieke Bergmans, Philippe Bradshaw, Pierre Chareau, Nitzan Cohen, Tony Cragg, Marc Duplantier, Elger Esser, El Ultimo Grito, Sylvie Fleury, Benjamin Graindorge, Konstantin Grcic, Alex Katz, Robert Mapplethorpe, Jason Martin, Normal Studio, Eugène Printz, Felipe Ribon, Martha Rosler, Gino Sarfati, Moritz Schmid, Floris Schoonderbeek, Not Vital, Andy Warhol...

Avec la collaboration de la galerie Dutko et de la galerie Ymer& Malta
Partenaires : Baccarat, Cogolin, Mattiazzi, HEAD-Genève

Vernissage "HOME (very) SWEET HOME"

[18:00-21:00] World première of Emmanuelle Kant
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Analix Forever is proud to invite you to the world première of Emmanuelle Kant
A special film by Michaela Spiegel
Palais de Tokyo, 6pm, salle 37, free entrance

The projection to be followed by
Round table discussion on erotism and philosophy
lead by Ruben Gallo, with Beatriz Preciado and Paul Ardenne

[18:00] [Cannes] Vernissage de l'exposition "Re Naissance"
Description:
à Villeneuve-Loubet

[Cannes] Vernissage de l'exposition "Re Naissance"

[18:30] Anniversaire de Prose
Location:
Le Shopping de Prose
43, rue Myrha
75018 Paris
M° Château Rouge
France
Phone : +33 (0)9 83 68 88 24
Mail : contact@prose.pro
Description:
exposition d'œuvres de Pierre Masson

[18:30-22:00] Soirée d'ouverture de Biérologie
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Au programme

Atelier Cocktail
Dégustation de bières
Musique
Marché de produits régionaux
et bien d'autres surprises !

Soirée d'ouverture de Biérologie

[18:30] Vernissage "GREEN EARTH"
Location:
Fondation des Etats-Unis
15, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 53 80 68 80
Mail : administration@feusa.org
Internet Site : www.feusa.org
Description:
Vernissage "GREEN EARTH"

[18:30] Vernissage d'Iris Fossier "Un été sans épines"
Location:
Galerie Prodromus
46, rue Saint-Sébastien
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Ambroise, Richard-Lenoir
France
Phone : +33 (0)1 43 14 48 25
Mobile : +33 (0)6 60 27 88 92
Mail : prodromus@wanadoo.fr
Internet Site : www.prodromus-galerie.com
Description:
Vernissage le vendredi 23 mai à partir de 18h30
Exposition du 24 mai au 29 juin 2014

A l'occasion de cette exposition sera publié un recueil de dessins qu'Iris Fossier a réalisés à Naxos en 2013 avec des textes de l'artiste et une présentation de Julia Baudin.

Vernissage d'Iris Fossier "Un été sans épines"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Oeuvres accessibles"
Location:
La Graineterie
Pôle culturel municipal
27, rue Gabriel Péri
78800 Houilles
M° RER A Houilles - Carrières-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 39 15 92 10
Mail : service.culturel@ville-houilles.fr
Internet Site : lagraineterie.ville-houilles.fr
Description:
Exposition du 24 mai au 19 juillet, à La Graineterie et dans la ville.
Une proposition de Laurent Lacotte. Vernissage le vendredi 23 mai à 18h30.

Avec Hervé All, Pierre Andrieux, Raphaël Charpentié, Matthieu Clainchard, Fabrice Croux, Sara Conti, Myriam Mechita, Nicolas Milhé, Les Frères Ripoulain, Azzedine Saleck, Triin Tamm, Amina Zoubir.

Laurent Lacotte met au centre de toutes les attentions un élément phare de la muséographie que l'on ne regarde habituellement pas : le socle. Si minimaliste soit-il, ce mobilier sacralise pourtant les œuvres depuis des décennies. L'artiste se l'approprie aujourd'hui pour répondre avec un regard amusé et critique à l'inaccessibilité présumée de l'art contemporain. A tel point qu'il la prend au pied de la lettre et initie une proposition atypique. A l'extérieur, dans la ville, les socles accueillent les objets personnels du public -élevés au rang d'œuvre d'art- alors qu'au sein de La Graineterie, les œuvres de treize plasticiens se laissent à peine deviner. Se jouant des contradictions, Laurent Lacotte explore ici les territoires de l'art et leur rencontre avec le quotidien.

Les lieux extérieurs : jardin de La Graineterie, Square St-Nicolas, à proximité de la mairie.

Dans le cadre de cette exposition, La Graineterie participe au week-end d'art contemporain dans les Yvelines coordonné par la Conseil général des Yvelines.

Laurent Lacotte
Instigateur poétique, Laurent Lacotte privilégie le travail in situ et conçoit ses œuvres en fonction des endroits dans lesquels il se trouve.Ses réalisations ont une portée critique fortement affirmée.
Depuis ses débuts, il se concentre sur des matériaux fragiles et précaires pour réaliser des installations éphémères, en tissant des passerelles entre l'art et le quotidien, et en explorant les notions liées à l'espace public, institutionnel, à l'intime et à l'universel.C'est en partie avec le Studio 21 bis dont il est le co-fondateur qu'il déploie ce travail de 2007 à 2013.Ses créations sont aujourd'hui marquées par la diversité des matériaux qu'il utilise.Toujours guidé par le monde qui l'entoure, il crée avec humour et poésie des installations et environnements singuliers.
Chaque exposition, est pour lui l'occasion d'interroger et de perturber les codes qui appartiennent au registre du dispositif muséal, en posant notamment la question de la sacralisation de l'œuvre d'art et en inventant d'autres formats possibles.A l'image de sa création imbriquant l'art et la vie, il souhaite rendre visible ses processus de production en les partageant et en provoquant des rencontres artistiques et humaines via des dynamiques collectives.
Avec Œuvres accessibles, il continue de questionner l'institution muséale en s'attaquant au socle et à sa principale fonction de sacralisation de l'oeuvre d'art.

Laurent Lacotte collabore avec la galerie Dix9, Paris . Du 16 mai au 25 juin, il y présente une exposition personnelle, Exhibition, 2014 .

www.laurentlacotte.com

DURANT LE VERNISSAGE,
PERFORMANCES MUSICALES ET SONORES
DE PIERRE ANDRIEUX, RAPHAËL CHARPENTIÉ, FABRICE CROUX, AZZEDINE SALECK,
ARTISTES DE L'EXPOSITION.

A l'occasion de cette carte blanche Laurent Lacotte s'approprie un élément phare de la muséographie qui sacralise les œuvres d'art depuis des décennies, le socle.
En se l'appropriant à sa façon, Laurent Lacotte initie une proposition scénographique atypique et répond avec un regard amusé voire critique à l'inaccessibilité présumée de l'art contemporain.
Entre intérieur et extérieur, accès libre et dissimulation, il nous livre une exposition généreuse et pleine de sens.
Ici, artistes invités et publics se rencontrent au croisement des territoires de l'art et du quotidien.

>> informations




[19:00-22:00] Avant-première du film "Caricaturistes - Fantassins de la démocratie"
Location:
Place de la République
Place de la République
75003 Paris
M° République
France
Internet Site : www.placedelarepublique.paris.fr
Description:
Ce documentaire présente 12 caricaturistes à travers 12 pays, qui défendent, avec comme seul appui un papier et un crayon, la démocratie et la liberté d'expression.

L'avant première du film en présence de l'équipe du film. La projection sera précédée de la remise des prix du concours Et voilà ce qui ne me va pas présidé par Plantu lors d'une émission présentée par Sonia Rolland et François-Xavier Demaison.

Le film Caricaturistes - Fantassins De La Démocratie à été projeté en séance spéciale lundi soir à Cannes. Les 12 dessinateurs, ainsi que Stéphanie Valloatto et Radu Mihaileanu étaient réunis pour la montée des Marches, lors de laquelle ils ont chacun brandi une caricature symbolisant leur engagement.

Les caricaturiste portaient, en signe de ralliement, une broche conçue par Mauboussin en forme de crayon, symbole des outils de travail de ces éveilleurs de conscience.

[19:00] Exposition "Entre les deux Jacques : Jacques Villeglé & Jacques Bosser"
Description:
Château du Val Fleury

23 mai > 13 juillet 2014

Exposition "Entre les deux Jacques : Jacques Villeglé & Jacques Bosser"

[19:00-22:00] Immeubles en fête
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Rue Visconti

Immeubles en fête

[19:00] Inauguration de la nouvelle boutique Lindt
Description:
avec Roger Federer, Sofia Essaïdi, Marilou Berry, Sylvie Tellier, Christophe Malavoy, François Berléand, Marina Foïs, Stéphane Freiss ou encore Jean-Claude Jitrois, Valérie Bonneton, Julie Ferrier

11 bis rue Scribe

[19:00] Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville
Location:
Picturetank
Ancienne Imprimerie
19, rue Bisson
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 15 63 53
Mail : contact@picturetank.com
Internet Site : www.picturetank.com
Description:
Exposition du 23 au 26 mai 2014
Vernissage le vendredi 23 mai à partir de 19h

Picturetank participe aux 25 ans des Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes de Belleville. L'illustrateur Sylvain Rigollot accompagné des photographes Florence Joubert, Laurent Villeret, Pierre-Yves Brunaud et Valentine Vermeil exposeront leurs travaux et seront heureux de vous accueillir dès le vendredi 23 mai et jusqu'à lundi 26 mai de 14h à 20h à L'Ancienne Imprimerie.

[19:00] Rencontre autour du thème "Design on the map"
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
A l'invitation de Marion Vignal, le designer catalan le plus explosif de sa génération Eugeni Quitllet échangera avec Sam Baron au Silencio le vendredi 23 mai autour du thème "Design on the map".

[19:00-23:55] Soirée de Gala DLO
Location:
Pavillon Dauphine
Pavillon Dauphine Saint Clair
Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
75016 Paris
M° Porte Dauphine, RER C Avenue Foch
France
Phone : +33 (0)1 45 00 52 73
Fax : +33 (0)1 45 00 82 85
Mail : contact@pavillon-dauphine.com
Internet Site : www.pavillon-dauphine.com
Description:
L'édition 2014 de notre soirée de gala promet d'être riche en surprises!! réservez au plus vite et composez dès à présent des tables entre amis:) (tables de 10).
Nous vous attendons nombreux pour une soirée exceptionnelle !

[19:00-21:00] Vernissage de Jason Loebs "A Moveable Feast Part IX"
Location:
Campoli Presti
6, rue de Braque
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 40 29 08 92
Mail : info@campolipresti.com
Internet Site : www.campolipresti.com
Description:
Vernissage de Jason Loebs "A Moveable Feast Part IX"

[19:00-21:00] Vernissage de Jeanne Clauteaux
Location:
Atelier de Pablo
56, avenue Philippe Auguste
75011 Paris
M° Alexandre Dumas, Rue des Boulets, Nation
France
Mail : e.artparis@gmail.com
Description:
Vernissage de Jeanne Clauteaux

[19:00-21:00] Vernissage de Vink pour "Le Temps Perdu"
Location:
Galerie Daniel Maghen
Société Arts Graphiques
36, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Châtelet - Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 84 37 39
Mobile : +33 (0)6 07 30 31 66
Fax : +33 (0)1 42 22 77 86
Mail : info@danielmaghen.com
Internet Site : www.danielmaghen.com
Description:
Du mercredi 21 mai au samedi 07 juin

Un dessinateur de bande dessinée, de retour de festival, s'arrête le temps d'une nuit dans un hôtel au bord d'une nationale. Epuisé, il rejoint sa chambre, dont la décoration, toute simple, se résume à une gravure encadrée au-dessus du lit. Intrigué par le dessin, le voyageur s'approche, tend la main vers le cadre et voit ses doigts passer au travers... Bientôt, c'est son corps tout entier qui est aspiré et projeté dans un monde absurde, complètement fou et pourtant étrangement familier : les soldats sortent de terre comme des champignons, les maisons ont des racines, et on entend dans les coquillages... mieux que la mer, les cris des naufragés ! Après cette première nuit, le dessinateur n'aura qu'une envie : retrouver le monde « de l'autre côté des gravures ».

Vink, l'un des plus grands dessinateurs figuratifs actuels, créateur du Moine Fou et des Voyages de He Pao, change d'époque et adapte une histoire contemporaine. Il conserve la technique et la palette qui sont sa signature depuis ses débuts dans Le journal de Tintin, et les enrichit avec les couleurs magnifiques que lui a inspiré le conte de Rodolphe. Son style unique, combinant la bande dessinée franco-belge et la peinture asiatique lui permet de passer des scènes «réelles» aux scènes «rêvées» avec le même naturel, et de donner expressivité et mystère à ses personnages.

Cette exposition présente cinquante planches lettrées et illustrations, réalisées à l'aquarelle pour cet album.

Daniel Maghen, Vink et Rodolphe sont heureux de vous convier au vernissage le vendredi 23 mai à partir de 19h00.


Vink, de son vrai nom Khoa Vinh NGUYEN PHUOC, est né au Vietnam en 1950. Il étudie le journalisme à l'Université Bouddhique de Saïgon puis part pour Liège où il étudie d'abord la médecine avant de fréquenter l'Académie des Beaux-Arts de Liège. Il y rencontre Claudine qui deviendra sa femme et sa collaboratrice sous le pseudonyme Cine, Il faut ses premiers pas dans la bande dessinée fin 1979 avec 4 planches sur les contes et légendes du Vietnam pour Le Journal de Tintin puis une bande dessinée historique Pays de Liège. En 1984, il commence Le Moine Fou puis sa suite Les Voyages de He Pao aux éditions Dargaud, totalisant 15 volumes publiés sur 25 ans. Toujours chez le même éditeur, il travaille ensuite sur Une Luciole dans la Ville, Les Voyages de He Pao, Le Passager ou Sur la route de Banlung. Début 2008, la Galerie Daniel Maghen fêtait avec une rétrospective les 25 ans des aventures de He Pao.

Vernissage de Vink "Le Temps Perdu"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "1984-1999. La Décennie"
Location:
Centre Pompidou Metz
1, Parvis des Droits de l’Homme
CS 90490
57020 Metz Cedex 1
M° Gare SNCF de Metz
France
Phone : +33 (0)3 87 15 39 39
Internet Site : www.centrepompidou-metz.fr
Description:
Galerie 1

1984-1999. La Décennie

Du 24 mai 2014 au 2 mars 2015

Commissaire :
Stéphanie Moisdon, critique d'art et commissaire indépendante

Scénographie :
conçue sur une proposition artistique de Dominique Gonzalez-Foerster

Dernière décennie d'un siècle et d'un millénaire, les années 1990 s'ouvrent sur un temps de crise des institutions et des idéologies. L'exposition 1984-1999. La Décennie revient sur l'esprit de cette époque, ses fondements, sa beauté. En 1991, le roman de Douglas Coupland Generation X : Tales for an Accelerated Culture lance la « marque » d'une génération de nomades, nés entre 1965 et 1977, baby busts détachés, adolescents éternisés, qui s'opposent aux baby boomers.
Le « X » se réfère à l'anonymat d'une nouvelle catégorie culturelle, consciente de son éclatement et de la fin des grands récits héroïques. Smells Like Teen Spirit de Nirvana est la hantise et l'âme des « X », de cette jeunesse marquée par l'évolution des technosciences, le début d'Internet, la fin de l'histoire et des militantismes, la passage de l'âge de la reproduction à celui de l'accès illimité.


Cette génération est aussi la première à faire revenir, dans l'art, la mémoire des histoires de pionniers et d'explorations, toutes sortes de spectres et d'hologrammes, la désincarnation des toons, l'image des premiers pas sur la Lune, la voix transformée d'Armstrong. Ensemble, ils définissent d'autres rapports au monde, des formes de précarité, d'existences collectives, des modes d'expérimentation, de transgression et de détournements qui s'opposent aux (contre-)révolutions précédentes.

Depuis quelques années, cette question générationnelle ne cesse d'être posée à l'échelle internationale. Différentes publications, expositions, débats tentent de cerner ce moment si particulier où se constituèrent différents réseaux d'artistes, de critiques, de commissaires indépendants, d'écoles, de galeries, de centres d'art et de magazines ; autant de « situations » collectives qui fondent les bases d'un vocabulaire de l'exposition, une nouvelle manière de faire de l'art, d'être « contemporains », où se développèrent des aires de jeu, des films en temps réel, des temps libérés de la productivité.

L'exposition 1984-1999. La Décennie se saisit de cette décennie qui échappe aux définitions et met en faillite les tentatives historiques. En marge des rétrospectives et des compilations décennales, l'exposition est conçue comme un récit biographique à multiples entrées, composé d'objets, de sons, de voix, d'images, de documents.

L'exposition ne cherche pas à reconstituer une époque ou à sacraliser un temps idéal et perdu, mais plutôt à actualiser les formes et les procédures qui ont anticipé la création artistique d'aujourd'hui. À partir d'une enquête préalable auprès de quelques figures centrales des années 1990, il s'agit de collecter les objets et les sources qui ont traversé et inspiré ces années-là, de créer d'autres agencements non hiérarchisés entre les domaines de l'art, de la littérature, du cinéma, de la musique, de l'architecture et du design.

L'exposition est l'image-miroir de l'esprit des années 1990, que François Cusset définit ainsi : « Un monde où les "jeunes", ceux du moins qui ont atteint l'adolescence au coeur des années 1980, ont dû réinventer contre un vide critique abyssal les modalités de la désertion et de l'exil intérieur, façonner des contre-mondes qui le rendissent habitable et des autonomies plus ou moins temporaires - un monde dissous où "être triste" tînt lieu en soi de rapport au monde et fut même, comme le dit l'un d'entre eux, "la seule manière de n'être pas tout a fait malheureux" ».

Un ouvrage sous la direction de François Cusset (historien des idées, professeur de civilisation américaine à l'Université de Nanterre) co-édité avec les éditions La Découverte, accompagne l'exposition.


SCÉNOGRAPHIE

L'exposition 1984-1999. La Décennie se développe dans un paysage scénographié par l'artiste Dominique Gonzalez-Foerster, figure majeure de la scène artistique internationale. Le paysage de l'exposition apparaît comme la modélisation d'un lieu ouvert et intermédiaire, pris entre deux visions panoramiques, entre la ville et la nature, l'intérieur et l'extérieur, le jour et la nuit.

« Les souvenirs, les œuvres, les documents qui ont été rassemblés s'intègrent dans un espace "paysagé" par Dominique Gonzalez-Foerster, une artiste avec laquelle j'entretiens une véritable complicité depuis les années 1990. Ce paysage est à la fois une scénographie, une image, une maquette à l'échelle humaine. Il se présente comme la modélisation d'un lieu ouvert et intermédiaire entre le jour et la nuit, la nature et la ville, l'énigme et la transparence de son apparition.

Ce paysage s'inscrit dans la continuité de l'œuvre de Dominique Gonzalez-Foerster, depuis les premières "chambres" au début des années 1990, les films-portraits de villes, jusqu'aux « parcs », espaces ouverts vers l'extérieur, à la limite de l'architecture urbaine et de la nature. Dans cette génération d'artistes, Dominique Gonzalez-Foerster est celle qui n'a cessé d'explorer d'autres passages entre l'espace intime et collectif, et qui place les visions et les sensations du spectateur au centre de ses dispositifs. »

(Stéphanie Moisdon)


LE PARCOURS SONORE DE L'EXPOSITION

Grâce aux audiopens qui sont mis gracieusement à leur disposition, les visiteurs ont l'opportunité d'écouter :

des témoignages de personnalités emblématiques de cette génération ;
une playlist musicale réalisée par Arnaud Viviant et Dominique Gonzalez-Foerster ;
des art calls extraits du projet dirigé par Jacob Fabricius en 1997.
« Les récits qui sont énoncés dans les audioguides ne couvrent pas un champ ou une question : ils sont libres et traversent un moment dans l'époque. Ils rétroprojettent des images, des sensations, ils assemblent et produisent des ellipses. Ces audioguides ne sont pas des outils pédagogiques, mais la "bande son" de l'exposition.

Cette place centrale du spectateur est un des grands sujets de l'époque, et c'est la raison pour laquelle j'ai cherché un autre moyen d'accompagner la visite, avec cet audioguide (Audiopen) composé de musiques et de différents témoignages de personnages impliqués dans cette histoire. »

(Stéphanie Moisdon)


LES ENTRETIENS MENÉS PAR STÉPHANIE MOISDON

Liam Gillick, artiste, vit et travaille à New York - 15'20
Jeff Rian, écrivain et musicien, vit et travaille à Paris - 4'54
Michel Houellebecq, écrivain, vit et travaille à Paris - 7'08
Charles de Meaux, réalisateur et artiste, vit et travaille à Paris - 7'22
Elli Medeiros, actrice, chanteuse, écrivaine et artiste, vit et travaille à Paris - 6'17
Eric Troncy, commissaire d'exposition, co-fondateur du magazine Frog et codirecteur du centre d'art Le Consortium, vit et travaille à Dijon - 16'04
Hans-Ulrich Obrist, co-directeur de la Serpentine Gallery, vit et travaille à Londres - 22'23
Florence Bonnefous, co-fondatrice de la galerie Air de Paris, - 10'34
Jean-Charles Massera, "auteur multisupports", vit et travaille entre Berlin et Paris - 11'40
Lionel Bovier, historien de l'art, commissaire d'exposition, directeur des éditions JRP/Ringier, vit et travaille entre Zurich et Paris - 10'57
Arnaud Viviant, écrivain et critique, vit et travaille à Paris - 14'38
Julia Scher, artiste, vit et travaille entre Cologne et New York - 6'23
Jérôme Bel, chorégraphe, vit à Paris et travaille internationalement - 7'53
Pierre Joseph, artiste, vit et travaille à Paris - 16'14
Dominique Gonzalez-Foerster, artiste, vit et travaille entre Paris et Rio - 7'46
Esther Schipper, galeriste, vit et travaille à Berlin - 7'
AA Bronson, artiste, membre fondateur du collectif General Idea, vit à Berlin - 14'
Angela Bulloch, artiste, vit à Berlin - 7'53
Isabelle Graw, historienne de l'art et éditrice du magazine Texte zur Kunst - 15'12
Willem de Rooij, artiste, vit à Berlin - 10'
Wolfgang Tillmans, artiste, vit entre Berlin et Londres, 11'22
Olivier Zahm, fondateur du magazine Purple Fashion, vit et travaille entre Paris et New York - 11'36
Philippe Azoury, critique de cinéma, vit et travaille à Paris - 12'15


ART CALLS

Projet dirigé en 1997 par Jacob Fabricius
5 pistes extraites d'un CD audio 13 plages
Centre Pompidou, Paris, Musée national d'art moderne/ Centre de création industrielle
Courtesy the artist / Pork Salad Press
- Douglas Gordon (né en 1966), Untitled (I am not sure this is working), 8'55
- Peter Land (né en 1966), Welcome to the party, 1'51
- David Shrigley (né en 1968), Hello, my name is Dave and..., 2'23
- Julia Scher (née en 1954), Copenhagen, 3'08
- Georgina Starr (née en 1968), Ode to Daniel, 2'39


LA MUSIQUE DES ANNÉES 90

On pourrait avancer une hypothèse. Celle qui voudrait que, musicalement parlant, les années 1990 aient commencé le 9 novembre 1989, avec la chute du mur de Berlin et qu'elles se soient achevées le 8 avril 1994, avec la mort de Kurt Cobain.
Sans remonter jusqu'au service militaire d'Elvis en Allemagne, ces calendes grecques du rock'n'roll, le Mur a largement fait partie de la mythologie de la pop et du rock, de Lou Reed (l'album Berlin) à Pink Floyd (The Wall) en passant par les Sex Pistols (la chanson Holydays in the sun) et David Bowie qui, à la fin des années 1970, enregistre trois albums décisifs dans la ville coupée en deux. Une musique binaire ne pouvait en effet que se satisfaire et s'alimenter d'une dualité du monde, divisé entre bons et méchants, et ce, de quelque côté que l'on penchât en cette affaire. On aurait grand tort en effet de faire de tous les rockers des gauchistes purs et durs.
Avec la réunification, ce mot bien peu rock'n'roll en soi, quelque chose de politique s'éteint momentanément dans la musique, pour la laisser hagarde, désemparée, dépressive, emplie d'une lassitude qui ne conduit vers aucune rébellion, même sans cause, mais plutôt à quelque repliement fœtal, un art pauvre et autodestructeur. Et c'est ce qui va lui donner son style. Pourtant, en dépit des présages, l'Histoire est loin d'être finie. En 1991, éclate la première guerre du Golfe : elle va par exemple contraindre le groupe de Bristol Massive Attack, précurseur du trip hop, qui sort son premier album, à s'appeler plus pacifiquement Massive... À cette même époque, le rap américain, dur et militant, celui de Public Enemy ou de Ice T, jouxte aussi la réalité sociale. Le 29 avril 1992, alors qu'un jury populaire innocente quatre policiers pour le tabassage d'un Noir, Rodney King, violence raciste que tout le monde avait pourtant constatée, ces images ayant tourné en boucle sur une CNN naissante, tout un quartier noir de Los Angeles s'embrase. Les émeutes qui dureront près de cinq jours feront 53 morts et plus de 9 000 blessés. Deux ans auparavant, l'album Fear of a Black Planet de Public Enemy s'était vendu à un million d'exemplaires en une semaine.
Au même moment, comme un contrepoint blanc à l'insurrection noire, Kurt Cobain, leader du groupe Nirvana, cartonne avec l'album Nevermind. Ce sont les deux faces d'une même pièce, celle d'une classe pauvre, ou moyenne déclassée, et précarisée par un libéralisme enflammé par l'ouverture des marchés à l'Est et la révolution informatique. Mais le succès mondial de Nirvana n'est que la pointe émergée d'un iceberg qu'on appelle alors « le rock indépendant ». Il s'agit, un peu plus de dix ans après l'explosion du punk puis de sa rapide récupération marchande, d'une nouvelle phase de démocratisation en dehors des lois du marché de la musique. Dans tous les pays occidentaux, une multitude de petits groupes enregistrent et diffusent leurs productions à travers des petits labels régionaux. La plupart d'entre eux ne sont pas obsédés par le succès et ne feront pas carrière, si bien que leur musique exhale une sorte d'hédonisme désabusé, confit, amusé. Ce dynamisme est en partie lié à l'apparition du home studio qui simplifie les procédures d'enregistrement, tout en définissant une nouvelle esthétique : ce qu'on va appeler la « lo-fi » (abréviation pour « low fidelity », basse fidélité, en opposition avec la hi-fi, « high fidelity », soit la capacité des appareils de restituer fidèlement le son). Il s'agit d'en finir avec la domination technique des « vieux », aussi bien dans le jeu que dans l'enregistrement. Une sorte d'art brut du rock, dont Daniel Johnston, que Sonic Youth enregistre au téléphone depuis l'hôpital psychiatrique où il est interné avant d'en faire un disque, serait le héraut. Un désir d'imperfection vient ainsi s'interposer au rêve de perfection que la technologie vend à la même époque, avec son produit phare, l'ordinateur domestique. En France, Dominique A, qui enregistre seul à Nantes un disque dénudé comme un fil électrique, La Fossette, ainsi que le Vendéen Katerine sont les pionniers de cet arte povera, entre décadence embarrassée et médiocrité revendiquée. Si on souligne les origines géographiques de ces deux chanteurs, c'est qu'à cette époque, cette explosion musicale underground relève du local plutôt que du global. Aux États-Unis, où les disques s'enregistraient soit à New York, soit à Los Angeles, on se met à parler de la scène de Seattle, d'Austin, d'Olympia... En Angleterre, Liverpool et Manchester ne sont plus les deux seuls phares de la musique, il y a aussi Bristol ou Glasgow. La « lo-fi » touche même les antipodes, avec l'apparition de groupes australiens ou néo-zélandais, tels les Go-Betweens ou The Jean-Paul Sartre Experience.
Tous ces groupes sont signés sur des petits labels (citons en France Lithium, en Angleterre Sarah Records, aux États-Unis Sup Pop), car le label s'oppose alors à la marque, celle des major companies qui, à force de concentration capitalistique, ont fini par perdre les identités musicales qu'elles possédaient à l'origine.
Un autre phénomène important de cette période est assurément la féminisation du rock. Peut-être grâce au Velvet Underground - qui est assurément la référence la plus commune à tous ces groupes - et à sa batteuse Maureen Tucker - qui va justement se remettre à enregistrer dans les années 1990, comme si cette période lui appartenait -, de nombreuses filles font leur apparition, et la plupart de ces groupes sont mixtes. Ce phénomène sera symbolisé par l'apparition de celles qu'on appellera les « Riot Grrrl », dont la naissance coïncide avec l'apparition d'une nouvelle génération de féministes (dont Virgine Despentes serait la meilleure représentante française, elle qui publie son premier roman, Baise-moi, dédié à Nirvana, en 1995).
Et puis voilà, le 8 avril 1994, Kurt Cobain se suicide. Six mois plus tard, c'est au tour de Guy Debord de se tirer une balle dans le cœur. Entre-temps, le pape du situationnisme, qui recommandait de « ne travailler jamais », était devenu le penseur le plus lu de cette génération désœuvrée - dans tous les sens du terme, et le plus souvent bien volontiers. Après ces deux morts, une tout autre logique va se mettre en place. Dans la seconde moitié des années 1990, le combat social reprend un peu partout dans le monde occidental, et il ne s'arrêtera qu'avec la chute des Twin Towers. La « lo-fi » est finie. Le local devient global. Esthétiquement parlant, c'est moins intéressant.

Arnaud VIVIANT


LA PLAY LIST MUSICALE

Dinosaur Jr, écrite avec The Cure, Just Like Heaven (1987), 2'53
Cette reprise de Cure par Dinosaur Jr, un des groupes les plus importants de la scène grunge, est emblématique de la transmission qui s'opère entre les années 80 et les années 90.

Dominique A., Le courage des oiseaux (1991), 3'12
C'est avec le courage des oiseaux que ce jeune Nantais enregistre son premier album, La Fossette, dans des conditions de dénuement qui font de Dominique A le premier représentant du « do it yourself » à la française.

Diabologum, La maman et la putain (1996), 5'51
Le monologue de Françoise Lebrun dans le film de Jean Eustache, La maman et la putain, mis en musique par Diabologum, groupe toulousain fer de lance dans les années 90 du courant « noisy » français.

David Bowie, I'm deranged (1995), 4'31
Ce morceau de David Bowie a été utilisé par David Lynch dans son film Lost Highway, un des sommets du cinéma des années 90.

Ween, H.I.V song (1994), 2'09
Ce groupe indépendant de Pennsylvanie est réputé pour son maniement d'une des armes secrètes des années 90 : le 13ème degré porte à gauche.

PJ Harvey (Polly Harvey), Dress (1991), 3'18
Sorti en 1991, Dress est le premier de l'Anglaise Polly Jean Harvey qui va devenir durant cette décennie la figure de proue de la féminisation du rock.

Alain Bashung, Ma petite entreprise (1994), 4'11
À la mort de Serge Gainsbourg en 1991, Alain Bashung devient la figure dominante du rock français, avec des paroles affûtées poétisant la transformation du monde, notamment l'entreprise qui devient dans les années 90 la valeur refuge du néo-libéralisme.

The KLF, What Time Is Love (1991), 3'11
KLF (initiales pour Kopyright Liberation Front, ce qui annonce le combat des années 2000 sur la libre circulation des œuvres) est au début des années 90, le groupe précurseur de l'acid house et de la techno.

Bonnie "Prince" Billy, I see a Darkness (1999), 4'49
Palace Brothers est l'un des noms sous lequel se produit Will Oldham qui invente durant la décennie une sorte de folk étique, de country pouilleuse. La chanson I see a darkness sera reprise par Johnny Cash dans ses American Recordings.

Primal Scream, Come Together (1991), 4'53
Ce groupe écossais de rock indépendant va marquer, avec son album Screamadelica en 1991, la naissance d'un nouveau courant musical, l'acid rock, fortement maequé par l'apparition d'une nouvelle drogue : l'ecstasy.

Tortoise, I set my face to the hillside (1998), 6'08
En 1993, autour de Chicago, s'invente un nouveau courant qu'on va appeler le post-rock ou bien le math rock, qui s'inspire du jazz, mais aussi du dub, de la musique électronique et ambient. Tortoise est l'un des groupes les plus importants de ce courant.

Étienne Daho, Des attractions désastres (1992), 3'10
Dans les années 90, Etienne Daho transmute immédiatement en pop française les récentes innovations de la pop anglaise.

Prince, Batdance (Batman 1989), 6'13
Le film de Tim Burton sort fin 89 aux Etats-Unis et marque la naissance esthétique des années 90. Prince en signe la B.O.F.

Breeders, Cannonball (1993), 3'33
Fondée par Kim Deal, alors bassiste des Pixies, et Tanya Donnely, guitariste des Throwing Muses, ce groupe est emblématique du mouvement des Riot Grrrl. Breeders est un mot, au demeurant, par lequel les homos désignent les hétéros.

Cat Power, What would the community think (1996), 4'30
Entre folk et grunge, découverte par Sonic Youth, Cat Power, alias Chan Marshall, est l'une des plus grande chanteuse des années 90.

Supreme NTM, Laisse pas traîner ton fils (1998), 3'58
NTM est le plus grand groupe français des années 90. Connu pour leur hostilité pour la police, ils peuvent aussi se montrer extrêmement moraux, comme dans cette chanson.

Nirvana, Rape Me (1993), 2'49
Le groupe qui a popularisé le grunge (« la crasse ») autour du monde.

Pavement, Cut Your Hair (1993), 3'06
Les inventeurs de la « lo fi ».

Christophe, L'interview (1996), 3'39
Avec Alain Bashung et Gérard Manset qui aurait mérité de figurer dans cette sélection, Christophe, par ses innovations musicales qui relèvent parfois de l'avant-garde, Christophe est l'un des parangons du rock Français.

Portishead, Sour times (1994), 4'14
Avec Massive Attack, le groupe emblématique de ce courant musical qu'on appelle trip hop.

Massive Attack, Unfinished Sympathy (1991), 5'12
Ce groupe de Bristol, précurseur du trip hop, sort son premier album en 1991, durant la Première guerre du Golfe. Il doit alors changer de nom et s'appeler plus pacifiquement Massive.

Bruce Springsteen, American Skin (41 shots) (1999-2000), 7'23
Inspirée d'un fait-divers vrai (un sans-papier à New York abattu de 41 balles par la police) cette chanson de Bruce Springsteen marque la fin des années 90.

Sonic Youth, Sugar Kane (1992), 5'57
Le groupe le plus important des années 90, s'il faut absolument en choisir un. À la fois expérimental, noisy, indépendant et d'avant-garde, comme le prouve à cette époque leur proximité avec la scène artistique.

Sebadoh, Soul and Fire (1993), 3'47
Issu de la scission de Dinosaur JR, Sebadoh est a pu être décrit par un critique comme « la cathédrale du grunge ».

Pulp, Common People (1995), 5'51
Après quinze ans d'existence, le groupe de l'Anglais Jarvis Cocker accède à la célébrité dans les années 90.

Leslie Winer, He was (1993), 5'32
Cette poétesse et chanteuse anglaise a été qualifiée par le journal NME (New Melody Makers) de « grand-mère du trip hop ».

Vernissage de l'exposition "1984-1999. La Décennie"
© Grégoire Vieille

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "ESPRIT DE LA NUIT"
Location:
Galerie KO 21
78, rue Haxo
75020 Paris
M° Saint-Fargeau, Télégraphe, Porte des Lilas
France
Phone : +33 (0)9 53 34 14 77
Mobile : +33 (0)6 16 31 27 08
Mail : galerieko21@gmail.com
Internet Site : www.ko21.fr
Description:
avec les artistes Lætitia Merle, Armel Frid Louzala et Marc Froh

Vernissage de l'exposition "ESPRIT DE LA NUIT"

[19:00] Vernissage de l'exposition collective "RETROACTIF EXPO"
Location:
Espace Art & Liberté
3, place des Marseillais
Centre Commercial La Coupole
Niveau -1
94220 Charenton-le-Pont
M° Liberté
France
Phone : +33 (0)1 46 76 68 14
Fax : +33 (0)1 46 76 66 12
Mail : frederic.mette@charentonlepont.fr
Internet Site : www.charentonlepont.fr
Description:
Graffitis d'hier et d'aujourd'hui
MARCO PHOTO - CHRISTEL JEANNE - ALEX - BROK - TIERI - TAKT - SUEB - CHOQ - RUDE - JUST

Pour la cinquième édition d'une exposition dédiée au Graffiti à l'Espace ART & Liberté, les artistes présenteront leurs travaux de mai à Juillet 2014, pendant 5 semaines et sur plus de 500 m/2 nous allons proposer au public un panel d'expressions issue du milieu graffiti parisien.
L'exposition a pour objectif de réunir les œuvres majeures de chaque artiste, et de représenter leurs styles ; du cartoon au figuratif, du lettrage à l'abstraction, reflétant ainsi en un même et seul lieu, le travail d'un collectif regroupé pour l'occasion et la richesse du mouvement.
Aussi une rétrospective de Marco photo, photographe graffiti emblématique de la région parisienne depuis plus de 30 ans, qui nous donnera l'occasion de revenir sur des oeuvres majeurs aujourd'hui disparues.
La reunion des oeuvres de peintres actifs et la retrospective photo ont donné le jour au concept de l'exposition : RETROACTIF.
La ville de Charenton le Pont, partenaire de l'événement, met à disposition une galerie d'exposition de 500 m2 situé en plein cœur de la ville.

L'exposition ouvrira du 20 mai au 29 juillet 2014, soit 5 semaines d'exposition.

**MARCO PHOTO**
Un oeil, une histoire
Né en 1953.
Graffiti Shooter N°1 depuis 1983.
Un jour un petit gars, parisien de cœur, a épousé sa ville. Pour la rendre vivante il la parcourait en long en large et en travers afin d'en extraire toute la magie. Ce petit gars, toujours la comme une présence évidence, et bien c'est Marco. L'oeil du graffiti parisien mais surtout la mémoire sur clichés.
Depuis 30 ans il shoot, flash, capture, mitraille ou espionne sa ville, et sa ville c'est celle du graffiti parisien.30 ans de rétrospective à lui tout seul, à voir, revoir et découvrir pour novices, passionnés ou adeptes.
Mal perçu, RG, ses début son difficile car l'époque était différente, la rue, les terrains vagues, les trains... Marco a quasi tout vu défilé et aujourd'hui il a décidé de trier ses photos !!! exclus francilienne...

**ALEX**
La place de l'émotion.
Né en 1973 .
Graff depuis 1987.
Sur le terrain depuis 1987, l'adolescent attiré par le dessin, la culture Hiphop, et ses graffeurs new-yorkais des années 80, impose peu à peu son style de peinture figurative notamment au sein des collectifs graffiti « MAC » et « 3HC ».
A 14 ans, il taggue, crée des lettrages et des «persos». Le lettrage dans les années 80 est une forme d'expression courante mais la personnalité d'Alex s'exerce déjà davantage dans la peinture de personnages imaginaires ou réalistes. Le graffiti c'était aussi, une réunion d'amis, en plein air, pour peindre un mur (le plus long ou le plus haut possible) libérer une parole, dénoncer, annoncer, rendre hommage, ou décorer, et s'approprier le monde urbain, parfois même le sacrifier. Un moment à partager hors la loi ou légalement. Le choix du sujet est toujours aussi important que la façon dont celui-ci est réalisé, pour une recherche artistique et créative visant principalement l'émotion.

**BROK**
Le groove qui rock.
Né en 1973
Graff depuis 1990
Brok, né en 1973 à Vitry-sur-Seine, est graffeur depuis 1990. Autodidacte, il fonde en 1991 les 3HC et devient membre du crew TNB. Brok maîtrise une grande variété de styles et est reconnu pour être un artiste-graffiti technique et polyvalent. A partir des années 2000, il participe à de nombreuses expositions collectives et démarre une collaboration fructueuse avec Alex. Présent depuis 20 ans sur la scène graffiti européenne, Brok intervient lors de jams et de festivals partout en France, mais aussi en Allemagne, aux Pays-Pas, en Belgique et en Suisse. Après avoir mené en parallèle une carrière d'infographiste dans le secteur des jeux vidéos, Brok vit aujourd'hui de son art en mettant en avant sa passion de la calligraphie-graffiti. Il développe depuis peu un style plus brut et spontané.

**TIERI**
l'Outil sacralisé.
Né le 23 mai 1965
Loin des parcours académiques, tieRi artiste autodidacte, acquit un appareil photo argentique qui marque de manière certaine le début de son cheminement artistique.
Passionné inconditionnel de Graffiti dès 1989, il en pénètre l'univers par la photographie à laquelle il s'essaie avec brio de nombreuses années au sein du TDM crew, dont les oeuvres autant que les outils qu'ils utilisent le fascine.
Au travers de ses photographies il met à nu la genèse de ses oeuvres dévoilant en filigrane la palette des différents facteurs qui en composent l'univers. (...) Il décline alors les outils en sculptures et façonne par la compression manuelle une relecture métaphorique du champ lexical du graffiti.
Il n'est rien de plus difficile que de poser des mots sur ce que l'on exprime par le biais d'une approche esthétique, de décliner les pigments et textures qui fixent sa singularité.
Mais les mots ne sont pas nécessaires tant son oeuvre est éloquente...
Elle conte les territoires prospectifs sur lesquels les objets usuels qu'il a choisis renaissent en un « nouveau répertoire expressif ». (Pierre Restany, A 40° au-dessus de DADA)
Il réinterprète la matière et transforme l'outil au travers de ses « incompressions », nées en 2006, qui, tant par les matières qui les composent que par les références dont elles sont empreintes, ont une résonance résolument contemporaine.

**TAKT**
L'architakt
Né en 1978 .
Graff depuis 1992.
Architecte dans la vie et graffiti artist par passion, le mélange de ces deux disciplines se fait ressentir dans sa peinture. Son style est fait de lettrage imposant et structuré. Son travail sur toiles reprend son style de lettre tout en le mixant avec des jeux de matières.

**RUDE**
Breaking Rules.
Né en 1979
Graff depuis 1996 .
Originaire de la banlieue parisienne rude a très tôt était plongé dans l'univers du graffiti.
Spectateur dans un premier temps, il s'implique sérieusement dans ce mouvement en 1996.
Ces études d'architecture l'ont ouvert plus largement aux autres pratiques artistiques, et l'ont aussi beaucoup influencé dans ca pratique du graffiti, qui s'oriente de plus en plus vers le travail de la lettre et la réalisation de grandes fresques sur les murs délaissé des friches urbaines environnantes.
Aujourd'hui, bien que son métier d'architecte lui prenne de plus en plus de temps, le graffiti et la peinture en général restent pour lui un exutoire primordiale, pouvant laisser libre cour à son imagination.

**SUEB**
Smoothie criminal.
Né en 1978
Graff depuis 1994
Issu de la deuxième génération des 3HC.
Son style se caractérise par son côté smooth, des lettres rondes et généreuses.
Sur toile son travail est tout aussi intéressant mêlant son style de lettrage avec des jeux de matières.

**CHOQ**
Le bonbon qui croc.
Né en 1981
Né à Paris en 1981, Choq a grandi dans la culture hip hop et la bande dessinée. il s'est orienté naturellement vers le maniement de la bombe aérosole à travers le graffiti. Passionné de dessin, il préfère reproduire sur mur ses créations aux lettrages. Très vite il se crée un univers et un style original, qu'il reproduit sur toiles, murs et autres supports.

JUST
Jeu de maux.
Né en 1976
Graff depuis 1995
Après avoir saturé les tables de son lycée il commence à peindre et tagger dans la ville de Gap en 1995.
"Mes visites à Paris dans les années 80's m'ont vraiment marqué sans que je m'en rende compte."
Originaire de Paris, mais vivant dans le sud est, il part vivre à Marseille et fait de 1995 à 2003 de nombreuses rencontres avec d'autres graffeurs.
Il débarque à Paris en 2003. Il y fait quelques rencontres qui l'amène à côtoyer de plus en plus ses contemporains du milieu.
Aujourd'hui, il nous donne à voir une vision particulière de ce dernier. "Le changement de support, la toile, a dénaturé le graffiti, ça n'aura jamais l'impact d'un mur. il n'a plus aucun sens politique revendicatif, contestataire et ne participe plus à créer la sensation de liberté qu'il dégage dans la société !"
De ce fait, il nous propose une approche plus plastique, en mélangeant technique, matière et support de façon moins classique.
"Je veux donner à voir quelques choses de particulier, tout en gardant un pied dans mes références, l'art le graphisme et le graffiti. je mélange les trois.

Vernissage le vendredi 23 Mai à 19h

[19:00-22:00] [Monaco] Amber Lounge Fashion Shwo
Location:
Le Méridien Beach Plaza Hôtel
22, Avenue Princesse Grace
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Phone : +377 93 30 98 80
Internet Site : www.lemeridienmontecarlo.com/
Description:
[Monaco] Amber Lounge Fashion Shwo





[20:00] Soirée de Gala de l'ESPCI
Location:
Pavillon Royal
Route de Suresnes
croisement avec la route de la Muette à Neuilly
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Porte Dauphine
France
Phone : +33 (0)1 58 01 11 11
Mail : info@pavillon-royal.paris
Internet Site : www.pavillon-royal.paris
Description:
Soirée de Gala de l'ESPCI

[20:00-22:00] [Cannes] Election de Miss Cinéma
Location:
Mougins
Mougins
06250 Mougins
France
Internet Site : www.ville-mougins.fr
Description:
RESTAURANT LE SAINT PETERSBOURG
45 avenue Saint-Basile
Tél : 0492285696
www.restaurant-st-petersbourg.com

[20:00-23:55] [Cannes] La Nuit du Liban
Location:
Hôtel Carlton Intercontinental de Cannes
58, boulevard de la Croisette
BP 155
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 93 06 40 06
Fax : +33 (0)4 93 06 40 25
Mail : carlton@ichotelsgroup.com
Internet Site : www.interconti.com/cannes
Description:
L'Association Les Amis du Liban à Monaco sera à Cannes le 23 mai 2014 pour la deuxième année consécutive durant le Festival International du Film, pour la tenue de son gala La Nuit du Liban.

Cette magnifique soirée ayant déjà connu un franc succès lors de sa première édition à laquelle étaient présents le parrain de l'association Didier Deschamps, entraîneur de l'équipe de football et champion du monde en 2008, ainsi que la grande star libanaise Haifa Wehbe, sera organisée cette année par la société GEO (Global events Organizer), spécialisée dans l'événementiel de luxe en Principauté et à l'international.

Un air des Mille et Une Nuits, créé à travers les décorations de la société Décoflamme et de la boutique Marco Traverso, flottera sur la Croisette avec cet événement qui s'annonce exceptionnel tant par son programme que par la qualité de ses participants venant du monde entier et en particulier du Moyen Orient dont l'un des moments forts sera une nouvelle représentation de la Diva Haifa Wehbe, marraine de l'association tant attendue par ses nombreux admirateurs.
Également, au programme de la soirée présentée par la sublime Annabella Hilal, ancienne Miss Liban et Iwad Hawari : un cocktail de bienvenue suivi d'un dîner avec une touche orientale, un spectacle magique présenté par les danseuses orientales de la Compagnie Cleopatra Belly Dance, de splendides défilés présentés par les Maisons Val d'Azur et Legends pour lesquels les mannequins seront parés de bijoux de la Maison de Haute Joaillerie Yoka Iizuka, sans oublier la participation de la talentueuse DJ Aurore et de bien d'autres surprises.
Une tombola et une vente aux enchères dotées de lots prestigieux offerts par des artistes de renom et par les plus grandes marques permettront par ailleurs à l'association Les Amis du Liban à Monaco de mettre en place de nouveaux projets humanitaires.

Une soirée qui promet d'être féerique et où le raffinement oriental et l'élégance seront comme toujours au rendez-vous...

[Cannes] La Nuit du Liban






[21:00-23:50] [Cannes] Paul Allen party
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
On board his super-yacht, Octopus

[21:00-23:50] [Cannes] Soirée de lancement des nouvelles lunettes de soleil Fendi
Location:
Hôtel JW Marriott
ex Noga Hilton, ex Palais Stephanie
50, Boulevard de la Croisette
BP 224
06414 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 92 99 70 00
Fax : +33 4 92 99 70 11
Mail : H6841@accor.com
Internet Site : http://www.marriott.fr/hotels/travel/ncejw-jw-marriott-cannes/
Description:
En présence de Catrinel Marlon, Cécile Togni, Dita Von Teese, Edoardo Ponti, Kiesza, Liu Wen, Malika Sherawat, Pierre Sarkozy

[21:00-23:50] [Cannes] World Peace Night
Location:
Villa Oxygene
137, avenue des Cactus
06220 Vallauris
France
Internet Site : www.richard-nilsson.com/villa-oxygene.html
Description:
[Cannes] World Peace Night







[22:00-23:50] [Cannes] Remise de la Queer Palm
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
Sur une plage (majestic ?)

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés